La jeune femme et les deux azalées, fable, par Turquoise

5 mai 2010

o-toi-lectrice

« Samedi de printemps dans une jardinerie . Grande promo sur les azalées : dix euros le pot . Elles sont là en rangs serrés sur les présentoirs, alignées comme des misses, plus éclatantes les unes que les autres .

A la caisse, je rencontre Claire, une de mes voisines . Une de ces filles un peu ternes, et même carrément effacées, qu’on ne remarque pas au premier abord … mais elle cache bien son jeu : sous ses dehors grisâtres, Claire est une fille formidable, le coeur sur la main, toujours prête à rendre service aux autres .

Dans le caddie de Claire, deux azalées . La première, bien ronde, épanouie, magnifique, couverte de fleurs rose vif . A côté de cette azalée de compétition, la seconde fait grise mine, moins fleurie, et même un peu rabougrie .

Comme je m’en étonne, Claire hausse les sourcils :  » ah, tiens, je n’avais pas remarqué ! En fait, la première, c’est pour offrir … l’autre, bof, ce n’est que pour moi …  »

La Fontaine en aurait fait une fable … j’imagine même la morale, en alexandrins comme il se doit :

 » Mes soeurs, c’en est assez de vous sous-estimer ;
Vous aussi méritez une belle azalée !  »

Signé : Turquoise »

43 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

43 commentaires

  • #1 Insane le 5 mai 2010 à 8 h 08 min

    J’aime quand les mots sont ronds, comme des bonbons, que l’on déguste durant la prononciation, avec application.
    Ainsi bravo pour le fond comme pour la forme :)

  • #2 francoisedebraine le 5 mai 2010 à 8 h 14 min

    J’aime vraiment ce texte :)

  • #3 mariebeurre le 5 mai 2010 à 8 h 26 min

    Comme c’est joli !

  • #4 Zaphyra le 5 mai 2010 à 8 h 56 min

    Je trouve ce texte formidable!! Et j’approuve complètement cette morale!

  • #5 Pauline le 5 mai 2010 à 8 h 57 min

    Texte vraiment sympathique à lire, merci Turquoise! et bonne journée!

  • #6 Debbienounette le 5 mai 2010 à 9 h 03 min

    Merci Turquoise :-)

  • #7 Ysoriane le 5 mai 2010 à 9 h 17 min

    Que c’est agréable de commencer la journée par un texte plein d’esprit et de poésie…Merci Turquoise

  • #8 c-lin le 5 mai 2010 à 9 h 31 min

    merci Turquoise !!! très belle journée à toi !!!!!

  • #9 Cécilette le 5 mai 2010 à 9 h 34 min

    Très jolie fable ! C’est vrai que l’on fait passer pas mal de personne avant nous… Et je trouve ce comportement assez féminin, non ? Je pense que toutes les filles participent à une sorte de cérémonie à la maternelle, où elle sont réunies dans la cour et font voeux d’abnégation !

  • #10 La Fée Néante le 5 mai 2010 à 9 h 43 min

    Hihaaaa moi aussi je veux une belle azalée!
    Merci turquoise

  • #11 Fanchette le 5 mai 2010 à 9 h 46 min

    Ouah : j’adore la morale en alexandrins…
    J’en propose une autre :
    « Même décharnée l’azalée doit être plantée
    Laissons leur chance à toutes les beautés »
    (Bon faut dire chan-ceuh pour que le compte de pieds y soit !)

  • #12 chaton le 5 mai 2010 à 9 h 47 min

    Merci turquoise! je commence la journée avec le cœur réjouis dis-donc!

    Toutes les filles méritent le meilleur, mais certaines sont persuadées de ne mériter que « ça ». Que « ça » c’est déjà mieux que rien. Et croyez moi, des fois rien c’est très bien aussi! J’aurais échangé l’azalée rabougrie contre un des mes deux pots, en croisant les doigts pour qu’elle reprenne du poil de la bête une fois plantée en pot chez moi.

    Bonne journée à toutes!

  • #13 Pidou le 5 mai 2010 à 9 h 51 min

    Très beau texte, fond et forme !
    Merci Turquoise ;-)

  • #14 abyss78 le 5 mai 2010 à 9 h 51 min

    merci c’est très joli, cela me donne le sourire :-)

  • #15 Belisiane le 5 mai 2010 à 10 h 00 min

    Bonjour!

    Bravo Turquoise pour cette fable si joliment ecrite!
    C’est adorable de ta part de « fleurir » notre journée !!
    Toi aussi tu mérites la plus belle des azalées (au hasard violettes ;-))

    bonne journée ;-)

  • #17 Pazuline le 5 mai 2010 à 10 h 13 min

    un texte très bien écrit… et qui fait bien passer son message sans pour autant être vindicatif!
    merci pour cette pensée positive de la journée!

  • #18 sel le 5 mai 2010 à 10 h 15 min

    Fanchette: ça me rappelle l’histoire de ma propre azalée. Elle m’a été offerte, elle était toute belle. Et puis, j’ai dû partir pendant deux mois. A mon retour (je l’avais pourtant confiée à une copine !), elle était dans un état horrible, elle avait perdu toutes ses feuilles. A part sur UNE branche.
    Alors, j’ai continué à l’arroser et à en prendre soin, puisqu’elle ne semblait pas totalement morte. Et j’ai bien fait ! maintenant, elle est toute belle, et me fait même régulièrement des fleurs !
    Comme quoi, « tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir » (et comme quoi bis, je suis tombée sur un pied très résistant). ça me fait une belle leçon, moi qui ai tendance à laisser tomber vite quand les choses semblent mal tourner.

    Turquoise : merci pour ce texte, tu n’as pas tort ! J’aime beaucoup la morale, bravo pour les alexandrins !

  • #19 mariebabylonne le 5 mai 2010 à 10 h 28 min

    Je plussoie toutes celles qui ont posté avant, j’ai beaucoup apprécié ton écriture. J’aprouve à fond ta conclusion.

  • #20 Véro la Bisontine le 5 mai 2010 à 10 h 32 min

    Merci pour ce joli texte Turquoise, et tu as tout à fait raison : il faut que l’on prenne soin de nous mêmes, et nous faire plaisir (autant que possible, et surtout autant que l’on peut le faire aux autres).
    Ce texte me parle vraiment..;-)

  • #21 Sandrinette le 5 mai 2010 à 10 h 35 min

    Superbe morale et superbement écrit. ;-)

    Insane, Fanchette: très joli aussi. ;-)

  • #22 Coralie Marie le 5 mai 2010 à 11 h 22 min

    On ne pouvait pas trouver de symbole plus parlant ! Bravo pour ce texte !
    Ce genre de morale n’est jamais trop souvent répété, essayons de nous en souvenir la prochaine fois qu’on pensera qu’on ne mérite « que ça » !

  • #23 Laurence de Bruxelles le 5 mai 2010 à 11 h 36 min

    Très juste !
    On a trop tendance à se dévaloriser. Chaque femme est une princesse, comme disait je ne sais plus qui…

  • #24 Hélène le 5 mai 2010 à 11 h 48 min

    Cécilette: ;-))) C’est très bien vu ;-)

  • #25 Isavoyage le 5 mai 2010 à 11 h 52 min

    Très chouette histoire, facile à retenir et à se remémorer à certains moments.

  • #26 diwa le 5 mai 2010 à 12 h 46 min

    bonjour les filles !!!!

    tres bonne histoire!!!!! a se rappeler au bon moment comme tu dis (Isavoyage: )

    bonne journée
    et aimez vous et faites vous plaisir les filles !!!!!

  • #27 Nelly le 5 mai 2010 à 12 h 53 min

    Joli texte.
    Et oui la démarche consistant à se traiter soi-même avec bienveillance est à mon avis la clé du bien-être. Et quand on est bien avec soi-même ça coule de source avec les autres. :o)
    Merci Turquoise pour cette petite piqûre de rappel ;o)

  • #28 MomoDuBato le 5 mai 2010 à 14 h 00 min

    Même si ce n’est qu’une fable , ces gens là sont en voie de disparition ….
    C’est un très jolie texte J’aime beaucoup

  • #29 Sophie de Sao Paulo le 5 mai 2010 à 14 h 39 min

    Merci Turquoise pour cette fable tellement juste! Ça fait plaisir pour commencer la journée.
    Aimons nous d’abord…pour la suite on verra bien.

  • #30 Turquoise le 5 mai 2010 à 14 h 49 min

    Merci les filles ! vos gentils avis et vos azalées virtuelles me touchent beaucoup …

  • #31 Sophie202 le 5 mai 2010 à 17 h 53 min

    Alors la merci Turquoise j aime bcp ce texte autant sur la forme que sur le fond… je crois (j espère ) qu en grandissant j apprend a me traiter avec bienveillance ountoit du moins avec au minimum autant de bienveillance que ce que j accorde a autrui. Mias c est pas si évident que ça n en a l air, effectivement comme le dit Celinette y’a un truc entre condiipn féminine et abnégation d’où ça vient ça hein…??

  • #32 Cécile de Brest le 5 mai 2010 à 18 h 00 min

    C’est très joli, Turquoise.
    Je te reconnais bien dans ce texte ;-)

  • #33 kila le 5 mai 2010 à 18 h 21 min

    Ce texte est superbe Turquoise, il me parle, et particulièrement en ce moment, merci. Je suis dans une période où je me dois de dire oui, oui pour moi, pour mon bien être, oui à moi. (et donc savoir dire non à l’autre), ce qui signifie que je cultive actuellement mon azalée et qu’elle devient presque belle.

    A propos de l’abnégation féminine, je suis bien heureuse d’avoir ces derniers temps rencontré des femmes qui n’était pas dévouées corps et âme à leur famille, qui pensait à elles et l’inverse des pères de famille, ou des conjoints qui faisait preuve d’un fabuleux effacement pour soutenir, aider, accompagner leur famille, leur compagne . Le tout c’est qu’un équilibre se crée, que personne ne s’y perdent, que chacun cultive sa propre Azalée…mais y’a encore de la route

    Bon jardinage à toutes et tous.

  • #34 Turquoise le 5 mai 2010 à 19 h 13 min

    kila: Sophie202: je crois qu’en effet, il y a souvent un conditionnement qui fait que, toutes petites déjà, nous sommes incitées à nous oublier , à nous gommer … ma mère, par exemple, n’arrêtait pas de se « sacrifier », en faisant payer très cher ce sacrifice qu’on ne lui avait pas demandé et qui était très culpabilisant …
    Cécile de BrestVéro la Bisontineet toutes les filles qui m’ont mis un petit mot: merci, vous êtes adorables ! je précise que cette anecdote est tout-à-fait authentique …belles azalées à toutes, et la plus belle pour Hélène, oeuf corse !

  • #35 Hélène le 5 mai 2010 à 19 h 18 min

    Turquoise: tu es choute ;-) Je serais bien capable de faire comme ta voisine, en plus…

  • #36 Chantal le 5 mai 2010 à 21 h 12 min

    Ta petite fable nous parle à toutes, Turquoise! surtout nous les plus « âgées » dont les mères, grand-mères, etc…avaient pour devise: le sacrifice pour sa famille avant tout, comme tu le rappelles si bien…
    Il nous a fallu à toutes apprendre à ne pas culpabiliser de penser à nous, à nous offrir de « belles azalées » parce qu’on le « valait » bien:-) et nous rendre compte qu’ainsi en nous épanouissant, nous rayonnions bien plus et nous apportions davantage aux autres qu’en nous effaçant perpétuellement…
    Très jolie histoire printanière qui nous incite à prendre soin de notre azalée personnelle, comme dit Kila:-)

  • #37 Véro la Bisontine le 6 mai 2010 à 15 h 18 min

    Chantal: Tu as tout a fait raison, concernant nos grand mères, mères qui étaient tout à fait dans ce registre là : s’oublier soi même pour mieux se consacrer aux autres.
    Je crois que les mentalités ont un peu évolué quand même.
    Néanmoins, ayant été élevée par ma grand mère et ma mère, je peux te dire que j’ai démarré la vie avec un sacré handicap, par leurs exemples de vie…
    Sur certains points, c’est très louable de vouloir faire plaisir aux autres, mais pas à notre détriment!
    En ce qui me concerne, j’essaie de « travailler » un peu là dessus, mais : la route est droite, mais la pente est raide! ;-)

  • #38 CarineBdx le 6 mai 2010 à 21 h 16 min

    J’aime beaucoup ce texte, court mais plein de vérité.
    Je serais un peu comme ta voisine en y réfléchissant…

  • #39 Nadandra le 7 mai 2010 à 1 h 20 min

    Très jolie fable, merci Turquoise.

    C’est tellement vrai que nous les femmes nous oublions sans cesse!

    Moi aussi je dit souvent lorsque l’on me propose de m’emballer quelque chose « ça oui mais ça non c’est juste pour moi » et j’entend les gentilles vendeuses me répondre « vous avez bien raison il faut savoir se faire plaisir vous savez ».

  • #40 nanie le 7 mai 2010 à 11 h 46 min

    Ben moi j’aurais gardé la plus belle ! Et pourtant je suis de la génération de vos mères pour la plupart d’entre vous. Se faire plaisir donne l’élan pour faire du bien aux autres.
    Et hop la culpabilisation aux oubliettes ! ( De plus mes enfants ne sont pas des martyres et pensent aussi que charité bien ordonnée commence par soi-même.)

  • #41 garance le 7 mai 2010 à 12 h 11 min

    Hello, Je réponds un peu tard, mais je voulais remercier Turquoise d’avoir envoyé cette jolie fable.
    J’y réfléchis depuis quelques jours et je la trouve très juste, très bien tournée, très bien écrite.
    Et si vraie!
    Non seulement, on a parfois tendance à s’oublier en privilégiant le bien être des autres, mais surtout on il faut garder à l’esprit qu’on mérite le meilleur!

  • #42 lenalem le 26 mai 2011 à 21 h 12 min

    Merci Turquoise …

  • #43 Emma le 26 mai 2011 à 23 h 24 min

    lenalem: Je te remercie d’avoir, par ton commentaire, mis un coup de projecteur sur ce texte, que je découvre…
    J’admire la plume, je salue l’esprit et j’approuve la moralité, merci Turquoise pour ce si joli texte…

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.