La Guyane, par Cécile de Brest

2 juin 2010

o-toi-lectrice

« Pour commencer et pour se faire une idée exacte de ce qu’est ce département d’outre-mer, il faut savoir que c’est le seul territoire français d’Amérique du Sud (j’aime bien dire que je vis en Amérique du Sud, je me la pète un peu !).

La Guyane s’étend sur 84 000  km2 et est recouverte à 96 % par la forêt. Tout un programme ! D’ailleurs quand on arrive par avion, c’est assez impressionnant tout ce vert avec un peu d’eau marronnasse,  l’océan Atlantique « sali » par les alluvions de l’Amazone.

Je dirais qu’il existe plusieurs Guyane : celle de la côte Atlantique, les principales grandes villes et notamment Cayenne et Kourou (et son fameux Centre Spatial Guyanais, mais là, il faudrait un article rien que sur Ariane 5 tant c’est important ici), celle de la forêt, à l’intérieur et celle de l’ouest, sur le fleuve Maroni (c’est dans cette région que beaucoup d’écoliers se rendent à l’école en pirogue. Non, ce n’est pas une image d’Epinal, c’est la réalité, pas toujours évidente à gérer au quotidien).

La population est très métissée : Guyanais créoles, métropolitains, Brésiliens, Haïtiens, Asiatiques… et j’en oublie très certainement. Dans l’ensemble je trouve que les différentes ethnies vivent en bonne intelligence. Pour comprendre cela, il faut garder à l’esprit que les « Blancs » ne sont pas les colons riches comme aux Antilles, mais les descendants des bagnards… Ceci expliquant cela.

La vie au quotidien est…comment dire… exotique et dépaysante à tous les points de vue. Ici, comme partout sous les Tropiques, on n’est jamais pressé, les heures et les minutes n’ont pas la même durée qu’en métropole. C’est déstabilisant au début, je connais des personnes qui ne s’y font jamais.

On rencontre quand même des difficultés qui m’ont pesé tout au long de mon séjour.

La première c’est au niveau médical : très peu de médecins, pas de pédiatres « en ville », certaines spécialités ne sont pas représentées et pour avoir un rendez-vous chez une orthophoniste, il faut patienter 18 mois…

Le second souci, c’est l’approvisionnement qui dépend exclusivement des bateaux de commerce. Une des phrases courantes dans les magasins, lorsque l’on cherche vainement un produit et que l’on se renseigne auprès d’un vendeur c’est « Ohhhh, ben je ne sais pas quand il va y en avoir… sans doute dans le prochain container. »  Certains l’attendent toujours, ce fameux container !

Quand je suis arrivée, j’ai visité au moins 5 magasins pour trouver des cintres. Que je n’ai pas trouvés. Enfin, pas tout de suite !

Les rayons des supermarchés sont souvent vides. En ce moment, par exemple, pénurie de haricots verts en conserve ! Le côté positif, c’est que faire les courses ne prend pas plus de 30 minute ou alors, c’est que l’on a rencontré une connaissance, ce qui arrive quasi-systématiquement, c’est petit la Guyane !

Et puis bien sûr, le climat. Souvent plus de 30° avec un taux d’humidité avoisinant quotidiennement les 70%. Moite est un euphémisme.

On peut avoir l’impression que je n’aime pas mais c’est tout le contraire. J’adore !! Les gens sont gentils et disent bonjour même quand ils ne connaissent pas. Les marchés regorgent de produits frais et locaux pour 3 fois rien (mais l’huile d’olive est à 14 euros et les 4 yaourts La Laitière à 15 euros- on a acheté une yaourtière).

J’ai rencontré des gens formidables que je voudrais emmener avec moi dans mes bagages. J’ai vécu 2 années formidables.

Et je vais m’arrêter là parce que j’en aurais encore pour des pages entre les blattes grosses comme des vaches, les « fourmis sucre », les moustiques, les morphos, la gastronomie, les excursions aux Iles du salut, su les vestiges du bagne, la pénurie de make-up …

Allez, stop !

Signé : Cécile de Brest »

111 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

111 commentaires

  • #1 Princessestrudel le 2 juin 2010 à 8 h 50 min

    C’est sympathique de découvrir ton île à travers ton texte! Pour l’approvisionnement et les médecins, c’est un peu comparable ici (je suis à Porquerolles), sauf que le continent est à seulement un quart d’heure de bateau. :+) Par contre, tous les produits ici sont bien plus chers, pas de petit marché local avec des fruits à trois fois rien. :+(

  • #2 Sol in Paris le 2 juin 2010 à 8 h 56 min

    Ca fait déjà deux ans que tu es partie ? pfffou j’aurai dit un an à tout casser….

  • #3 double plus good le 2 juin 2010 à 8 h 59 min

    Bonjour Cécile,

    Tu as oublié de parler des matoutous :-)))

    Ici (Pays-Bas), on connaît aussi la Guyane, mais de l’autre côté du Maroni. Et quand je discute avec les Surinamais, il me disent à peu près la même chose.

    Tu es toujours en Guyane, ou tu es rentrée maintenant?

  • #4 Cécile de La Réunion le 2 juin 2010 à 9 h 14 min

    Après la Réunion, la Guyane! c’est cool!
    Je me retrouve dans ton texte quand tu parle de la façon de vivre  » pas pressé « , la population métissée et le climat! ( ici je ne sais pas quel est le taux d’humidité).
    Si je me plains des difficultés d’ici, je me rends compte que ce n’est rien par rapport à ce que tu décris ton texte!
    Mais je ne doute pas une seconde que tu dois adoré ce département! On s’attache vite!
    Je sais pas en Guyane mais pour blatte ( carfars si c’est bien ça dont tu parles), ici on appelle ça aussi cancrola et carrya!
    Y’a t-il un créole parlé en Guyane?
    En tout cas merci pour ton texte! :))

  • #5 Syd le 2 juin 2010 à 9 h 28 min

    Oh tu aurais pu ne pas t’arrêter là et écrire le double, c’est passionnant, merci pour cet aperçu de la vie en Guyane, après celui de Cécile sur La Réunion, et si l’une de vous veut raconter comment ça se passe sur son île ou son « bout du monde », surtout qu’elle n’hésite pas, c’est vraiment très agréable à lire ;)

  • #6 CarineBdx le 2 juin 2010 à 9 h 36 min

    Comme Syd, ça ne m’aurait pas dérangé que tu continue! C’est très agréable à lire et tellement dépaysant! Moi qui avais déjà des envies de voyages, ça me donne des idées. Merci pour ce texte et bonne journée.

  • #7 Atchoum le 2 juin 2010 à 9 h 40 min

    Forcément, ça doit changer de Brest…
    Amicalement.

  • #8 brigitte le 2 juin 2010 à 9 h 42 min

    Tout ceci chante encore dans mes oreilles, Cécile, moi qui suis partie quand tu découvrais notre Guyane…. le retour en métropole est difficile pour tout ce que tu énumère comportement, climat, fruits, gentillesse, rien de tout cela sur la mère patrie ;(
    Heureusement j’ai retrouvé dans le sud des ex et nous formons notre communauté
    bon courage pour la connexion internet qui vous cause des soucis en ce moment
    tchimbé rais doudou

  • #9 Lullaby Septante-Sept le 2 juin 2010 à 9 h 45 min

    Et les MATOUTOUS, Cécile, t’as pas parlé des matoutous! c’est super important!!

  • #10 Deilema le 2 juin 2010 à 10 h 03 min

    Oui, Cécile, les matoutous !!!! Comment les éloigner, comment s’en débarrasser si elles ont investi ton salon, comment faire des brosses à mascara avec leur pattes velues…

    Un truc m’a interpellé, quand tu parles des descendants des bagnards… J’ai toujours cru qu’une fois leur peine purgée, les condamnés à X années de bagne rentraient « chez eux », enfin en métropole. Mais vu le coût du voyage… en effet, beaucoup ont du être contraints de rester, ou choisi de le faire faute de perspectives réjouissantes en métropole. Je n’avais jamais envisagé les choses sous cet angle.
    (c’était ma petite réflexion de sciences criminelles du jour, désolée pour le HS)

    En tous cas merci pour ce billet (tant attendu ;)) ) et ce petit goût d’exotisme matinal !

  • #11 Hélène le 2 juin 2010 à 10 h 10 min

    Princessestrudel: la Guyane n’est pas une île (je suis sciée qu’on puisse faire une erreur aussi énorme…).

    Atchoum: ;-)))brigitte: oh tu es rentrée ?? Welcome back, alors !

  • #12 Stéphanie (mais une autre) le 2 juin 2010 à 10 h 15 min

    J’ai l’impression que c’était hier que tu partais et tu rentres déjà !! Mais où est donc passé le temps ?!
    Je suis contente que tu aies apprécié la vie là bas en tout cas, j’espère que vous aurez l’occasion d’y retourner si vous en avez envie. Bon retour chez vous !

  • #13 Fanchette le 2 juin 2010 à 10 h 44 min

    Pareil : déjà 2 ans ?
    Vacherie.
    J’ai une amie qui y est aussi et j’arrive pas à me faire à l’idée que c’est la France… c’est bizarre… J’ai l’impression d’être une snob métro : j’arrive pas. C’est trop exotique. Trop lointain. Que sais-je… j’ai un peu honte sur ce coup là. A vrai dire on entend tellement peu parler de la Guyane, on serait pas un peu ethno-centré ? ;-)
    Bon retour alors.

  • #14 Sandrinette le 2 juin 2010 à 10 h 44 min

    Chouette le billet de Cécile de Brest est arrivé. ;-))

    Oui, comme les autres, tu aurais pu continuer à nous parler de la Guyane, ça ne m’aurait pas gêné du tout. Au contraire, je trouve ça passionnant de pouvoir comparer deux Dom, le tien et le mien.

    Et les matoutous effectivement manquent à l’appel. Ces animaux sont tellement mignons et domestiqués. ;-)))))
    Je me souviens du jour ou tu en avais parlé et j’avais eu des frissons en voyant ce que c’était comme animal finalement. Grrrrr…..

    Cécile de La Réunion: le taux d’humidité ici est quasi identique.
    Les « carryas » ne sont pas différents des cafards? J’ai un doute là.

  • #15 Véro la Bisontine le 2 juin 2010 à 10 h 56 min

    Oh merci Cécile pour cette jolie carte postale de Guyane!!
    Et bon retour en métropole, c’est pour bientôt.

  • #16 Paddychat le 2 juin 2010 à 11 h 02 min

    Et alors Cécile, après la Guyane (le dernier vrai Far West à mon avis avec les bons et les mauvais côtés), ce sera « Brest même » ?

    Merci pour ce joli billet.
    Et bon retour en métro

  • #17 Karine d’Angleterre le 2 juin 2010 à 11 h 09 min

    Moi aussi j’aurais voulu en savoir encore plus ! Merci pour cet article, c’est super interessant et tellement méconnu. Bon retour a toi !

  • #18 Delphine de Brest le 2 juin 2010 à 11 h 23 min

    Je viens de lire ton texte à Maman de Brest( qui a trouvé très bien) Elle trouve que tu aurais dû parler du dévouement des enseignants de l’école des petits !!!!!
    Et oui, 2 ans déjà !!!! On a hâte que vous rentriez et que vous fassiez la connaissance du Poulet

  • #19 porteverte le 2 juin 2010 à 11 h 37 min

    Princessestrudel: Hélène: On est toujours le c.. d’un autre ; j’ai bien été sciée, moi, l’autre jour, de constater que certain(e)s ne savaient pas situer La Bourboule (et confondaient du coup la rivière de la Dordogne avec le département du même nom ;-)

    Pour en revenir au sujet du jour, merci, Cécile, pour ce texte. Quelle est ta prochaine destination ? Tu sais déjà ?

  • #20 Alice45 le 2 juin 2010 à 11 h 43 min

    Ben moi aussi j’aurais bien aimé que tu continues sur des pages, c’est super passionnant!
    J’aimerais bien visiter mais je ne crois pas que je pourrais y vivre à cause du climat et aussi de l’huile d’olive. Limite si je la bois pas à la bouteille alors au prix où tu dis qu’elle est…

  • #21 Celine le 2 juin 2010 à 11 h 43 min

    Salut les filles,

    J’adore ta phrase Cécile :D : « J’adore !! Les gens sont gentils et disent bonjour même quand ils ne connaissent pas. « .
    ça me fait toujours rigoler quand j’entends ça. J’ai mon beau frère (de Toulouse) qui a eu la même réaction que toi quand j’étais en vacances en Martinique (je suis originaire de là-bas): « Pourquoi la petite fille me dit bonjour alors que je la connais pas? ». Aux Antilles c’est dans l’éducation de dire bonjour aux gens qu’on croise, quand on entre dans un lieu (magasins, administration et autres). Il a trouvé ça sympa et très agréable, ;D

  • #22 Massaliaa le 2 juin 2010 à 12 h 02 min

    Merci pour ce texte.
    Petite on a habité là bas car mon père travaillait pour Ariane (dans quoi? oula aucune idée), moi j’avais 2 ans, mes frères eux étaient beaucoup plus grand donc ils se rappellent de la Guyane, moi non. J’ai juste des photos et des histoires que tous mon raconté de quand on habitais la bas.
    Concernant les matoutous, huhu mon père ma racontais sa « bataille » pour la faire sortir de la cabane^^ Elle avais fait ses petits dedans, donc avec 3 enfants la cohabitation n’était pas possible :)! Bref il m’a racontais que ça sauté à plus d’1m^^ et qu’au final 1-0 pour mon père^^
    Sinon à l’époque on dormait souvent dans les hamacs! enfin bref je ne me souviens de rien et c’est bien dommage, j’ai juste des photos.

  • #23 Cécile de Brest le 2 juin 2010 à 12 h 07 min

    Bon, avec le décalage horaire, j’arrive seulement !

    Ben si je n’ai pas parlé des matoutous, c’est parce que je n’en ai pas chez moi ! Et que j’en ai vu 2 en 2 ans, bien tranquilles endormies dans leur toile.
    Cécile de La Réunion: oui, il y a un créole guyanais.

    Et oui, déjà 2 ans, c’est incroyable !
    Et pour la prochaine destination, ben, ce sera la Picardie ! Youpi !!! Je crois que l’adaptation risque de prendre du temps ;-))

  • #24 Athéna le 2 juin 2010 à 12 h 34 min

    Hélène: Princessestrudel a dit « pour l’approvisionnement et les médecins c’est un peu pareil ici » ; elle n’a jamais dit qu’elle prenait la Guyagne pour une île
    Cécile de Brest: et les saisons qui ne changent pas ou peu, ce n’est pas trop dépaysant ?

  • #25 Athéna le 2 juin 2010 à 12 h 34 min

    Hélène: Princessestrudel a dit « pour l’approvisionnement et les médecins c’est un peu pareil ici » ; elle n’a jamais dit qu’elle prenait la Guyane pour une île
    Cécile de Brest: et les saisons qui ne changent pas ou peu, ce n’est pas trop dépaysant ?

  • #26 Athéna le 2 juin 2010 à 12 h 36 min

    Hélène: ah mille pardons ! enlève le premier STP

  • #27 Cécile de Brest le 2 juin 2010 à 12 h 40 min

    Athéna: si, ça perturbe un peu.
    On a l’impression d’être complètement déphasée par rapport à la métropole. Notamment cet hiver avec la vague de froid que vous avez connue.
    De manière générale, on est un peu largué ici, on ne parle jamais de la Guyane en métropole, en tout cas, moins que des Antilles.

    Et le truc qui déstabilise aussi, c’est la nuit qui tombe toujours à la même heure, peu importe la période de l’année…

  • #28 maerie le 2 juin 2010 à 12 h 58 min

    Comme les autres, j’ai trouvé ça trop court! Merci Cécile! J’ai une amie qui est prof là bas, ça fait déjà….presque 4 ans! Elle revient tous les étés en métropole et me raconte à ce moment là…Ce qu’elle m’a raconté pour rejoint bien ce que tu nous racontes….
    En tout cas bon retour en métropole, en Picardie, tu ne sera pas dépaysée pour l’humidité^^ (j’habite en Normandie donc c’est quasi pareil) mais pour la température oui^^

  • #29 Hélène le 2 juin 2010 à 13 h 17 min

    Paddychat: bienvenue à toi ;-)

    Athéna: « C’est sympathique de découvrir ton île à travers ton texte! », je cite, puisqu’il faut visiblement en arriver là…

  • #30 Laet16 le 2 juin 2010 à 13 h 23 min

    Contente de voir que tu as aimé…. A nous de découvrir cette Guyane dans un mois….

  • #31 Deilema le 2 juin 2010 à 13 h 37 min

    Cécile de Brest: La Picardie ? Où ça, en Picardie ???

  • #32 Cécile de Brest le 2 juin 2010 à 13 h 47 min

    Deilema: Senlis.

  • #33 Poppy le 2 juin 2010 à 13 h 47 min

    Bonjour les filles,

    « on ne parle jamais de la Guyane en métropole »…ce n’est pas peu dire !

    Du coup, certains sont persuadés que c’est une île…d’autres qu’elle fait partie du continent africain…il y en a même qui s’étonnent qu’on y parle français :(

    3 histoires vraies:
    Mon fils est né en Guyane. Quand il s’est agi de l’inscrire au collège le rectorat de Paris a ni plus ni moins exigé…une carte de séjour!

    Zara à refusé un règlement avec un chèque domicilié « en Guyane ou à l’étranger, c’est la même chose » (dixit la caissière !!)

    La métropole annonce les résultats définitifs des élections présidentielles alors que les électeur guyanais sont encore dans les bureaux de vote.

    Pas étonnant que relations entre la métropole et la Guyane soient complexes…

    La Guyane c’est non seulement l’Amérique du sud comme le dit Cécile de Brest mais c’est également l’Amazonie et il y plus que l’Océan Atlantique entre la métropole et elle :)

  • #34 Paddychat le 2 juin 2010 à 13 h 49 min

    Merci ! Je tâcherai de me présenter dès que j’aurai trouvé comment faire !
    Mais je pourrais peut-être en savoir plus ce soir en « live » ;-)

  • #35 Cécile de Brest le 2 juin 2010 à 13 h 54 min

    Poppy: tu as raison !
    Quand des collègues de mon mari sont mutés aux Antilles, à Tahiti ou à la Réunion, ça semble normal. La Nouvelle Calédonie, ça commence à être exotique mais encore acceptable. Par contre, quand on parle de la Guyane, on reste nous regarder avec de grands yeux.
    C’est l’inconnu total. L’Amazonie, la forêt, la faune, les images du bagne et de l' »enfer vert » sont bien ancrées.
    Je suis bien persuadée que s’il n’y avait pas Kourou et Ariane, la métropole aurait laissé tomber ce département depuis longtemps.
    D’ailleurs quand on est ici et qu’on rentre en métropole, on dit qu’on rentre en « France », sauf qu’on n’en est jamais parti !!

  • #36 Sandrinette le 2 juin 2010 à 14 h 07 min

    Poppy, Cécile de Brest: ça me rappelle que lorsque j’étais plus jeune, il nous fallait un passeport pour quitter l’île (la Réunion) et on passait la douane au départ comme à l’arrivée et les mineurs devaient avoir une autorisation pour quitter le territoire et avoir le droit de pénétrer sur le sol français. « Le droit de pénétrer sur le sol français », comme si on était en pays étranger. ;-((
    Autre info, certains produits de beauté ne sont pas livrés sur l’île parce que l’on est souvent considérés comme territoire étranger ou africain et donc pas français.
    Je crois que la France a du mal avec ses territoires hors hexagones ses anciennes colonies. ;-)

  • #37 Cécile de Brest le 2 juin 2010 à 14 h 11 min

    Sandrinette: Hi hi, c’est dingue ce que tu racontes.

    Ici aussi, il y a beaucoup d’enseignes qui ne livrent pas, ce sont principalement des enseignes françaises d’ailleurs, comme c’est bizarre !!!

  • #38 Poppy le 2 juin 2010 à 14 h 14 min

    @sandrinette: en l’an 2010 toujours, un mineur qui voyage entre la Métropole et la Guyane a besoin d’une « autorisation de sortie du territoire pour se rendre à l’étranger » délivrée par la Préfecture de police alors qu’il va d’un département français à un autre. Inutile de te dire que cela me scandalise !

  • #39 Lydie le 2 juin 2010 à 14 h 18 min

    Welcome dans notre monde Poppy
    :D

  • #40 Sandrinette le 2 juin 2010 à 14 h 19 min

    Cécile de Brest: mon souvenir cosmétique concerne la marque Biotherm dont je ne connais pas la nationalité. Pas sûr que ce soit français.
    J’avais découvert la gamme peaux sensibles à Paris au cours d’un voyage et j’adorais parce que tu avais une sorte de brume lactée qui hydratait à mort.
    Une bonne partie de la gamme était représentée (et l’est toujours d’ailleurs) mais pas celle là parce que il faut croire que selon Biotherm, les peaux africaines ne sont pas sensibles. Or, si elles le sont et quand bien même ça ne serait pas le cas, on est français. ;-)
    Ce « deux poids deux mesures » me laisse perplexe.

  • #41 Cécile de Brest le 2 juin 2010 à 14 h 19 min

    Poppy: ouah, je ne savais pas, c’est dingue.

    Un truc qui me fait rire, c’est quand je reçois du courrier… Il y a toujours écrit sur l’enveloppe
    97300 Cayenne – Guyane.

    Quand j’écris à mes parents je ne mets pas 29200 Brest- Finistère.

    Et ça c’est systématique. On est en France, scrogneugneu !!

  • #42 Cécile de Brest le 2 juin 2010 à 14 h 23 min

    Sandrinette: ben j’ai de la chance parce que j’utilise exclusivement la marque Avène et elle est hyper bien représentée !

  • #43 Turquoise le 2 juin 2010 à 14 h 32 min

    Quel texte passionnant – mais bien trop court !
    Merci, Cécile, tu donnes vraiment envie d’y aller …
    Et, pour info, de Senlis à Paris, ça fait un tout petit saut de puce – ou plutôt de matoutou, pour rester dans la couleur locale !

  • #44 Sandrinette le 2 juin 2010 à 14 h 34 min

    Poppy: oups. ;-((
    C’est du délire! Je partage ton ressenti.

    Cécile de Brest: nous on est « obligé » aussi parce que nos communes sont souvent représentées dans d’autres DOM et les facteurs de métropoles se trompent souvent en ne faisant pas du tout attention aux chiffres qui suivent le 97.
    Par exemple quand Pidou m’a envoyé les brush guards qu’elle avait eu en trop, elle a bien précisé Réunion, à ma demande ou pas je ne m’en souviens plus. Cette erreur n’est pas systématique mais c’est déjà arrivé plusieurs fois que des colis se retrouvent en Guadeloupe par exemple.

    Même pour Avène, on est pas logées à la même enseigne parce que moi, je trouve la gamme complète presque partout. ;-)

  • #45 Leocadie le 2 juin 2010 à 14 h 35 min

    Deilema: Je pense que la présence des descendants de bagnards s’explique surtout par le principe de la relégation.
    Un détenu pouvait être condamné à la relégation après avoir accompli sa peine de travaux forcés. Cela signifie qu’il n’avait plus le droit de revenir en France métropolitaine. C’était le cas par exemple, s’il avait été condamné à plus de huit années de travaux forcés.
    Pour avoir plus d’informations sur les bagnes de Guyane, il faut lire le livre d’Albert Londres « Au bagne » (1923). Par son témoignage, il a contribué à faire fermer le bagne.
    C’était la minute historico-juridique de ce blog ! Désolée pour le HS…

  • #46 Hélène le 2 juin 2010 à 14 h 48 min

    Leocadie: ne sois pas désolée, c’est très intéressant !

  • #47 Sandrinette le 2 juin 2010 à 14 h 51 min

    Leocadie: moi aussi j’adore le contexte historique. C’est super intéressant. ;-)

  • #48 Cécile de La Réunion le 2 juin 2010 à 14 h 51 min

    Sandrinette: Il a fallu a mon frère mineur une autorisation de sortie du territoire il y a deux ans! Comme quoi ça n’a pas changé.
    J’ai appris qu’ici chez Yves Rocher, on dépends de la zone des pays de l’est, et c’est pour cela que souvent les nouveautés de la- bas ne sortent pas ici!
    C’est vraiment bête, on est quand même européen!

  • #49 Sandrinette le 2 juin 2010 à 14 h 56 min

    Cécile de La Réunion: d’accord merci pour ces précisions qui restent aberrantes!
    Pour ce qui est d’Yves rocher je ne savais pas non plus. Mais certaines vendeuses non plus parce que je voulais le lait hydratant au coco et la dame m’a dit que ça n’existait pas. Je lui ai dit qu’il y était sur le site mais elle le découvrait parce que je le lui apprenais. ;-((

  • #50 Cécile de La Réunion le 2 juin 2010 à 15 h 00 min

    Sandrinette: C’est une de mes amies qui a bossé chez YR qui me l’a dit!
    C’est dingue hein?
    Allez on se console avec le soleil et la plage! :)

  • #51 Sandrinette le 2 juin 2010 à 15 h 04 min

    Cécile de La Réunion: toi surtout, moi je ne bouge pas de mon petit caillou. C’est toi qui quittes l’île et qui devrais en profiter un maximum. ;-)

  • #52 Cécile de La Réunion le 2 juin 2010 à 15 h 13 min

    Sandrinette: Oh ne me le rappelle pas :( .

  • #53 Sandrinette le 2 juin 2010 à 15 h 21 min

    Cécile de La Réunion: désolée. ;-)
    Mais tu rentres bientôt et tu pourras dévaliser tous les Sépho et tout ce que tu veux en fait à loisir. ;-))

  • #54 Hélène le 2 juin 2010 à 15 h 22 min

    Cécile de La Réunion: … et tu pourras venir aux soirées MBDF ;-)

  • #55 Sandrinette le 2 juin 2010 à 15 h 24 min

    Hélène: ben oui, comment ai-je pu oublier le plus important ?!? ;-))))

  • #56 Cécile de La Réunion le 2 juin 2010 à 15 h 26 min

    Sandrinette: Hélène: Oui c’est vrai, ça c’est le côté positif de la chose! :)
    Une de mes grandes grandes envies est de te rencontrer Hélène!! :)

  • #57 Hélène le 2 juin 2010 à 15 h 26 min

    Cécile de La Réunion, Sandrinette: vous êtes adorables, mais je ne pense pas que ça compense la nature et la mer… ;-)

  • #58 Sandrinette le 2 juin 2010 à 15 h 32 min

    Hélène: ça n’est pas comparable surtout. ;-))
    Ce blog pour moi, c’est comme une petite famille, ou on échange, on partage, on discute, on s’entraide (super important ça). Donc c’est normal d’avoir envie de rencontrer la maman du blog qui nous accueille gentiment comme si on rentrait à la maison. ;-)
    Tu vois, tu n’y échappes pas, tu as des enfants: nous. ;-))))

  • #59 Cécile de La Réunion le 2 juin 2010 à 15 h 32 min

    Hélène: Ce sont des plaisirs différents ;)

  • #60 Hélène le 2 juin 2010 à 15 h 34 min

    Sandrinette: ça tombe bien, je me sens très maternelle avec vous (vous habitez pas chez moi, ça aide ;-).

  • #61 Cécile de La Réunion le 2 juin 2010 à 15 h 34 min

    Sandrinette: Je suis d’accord avec toi!

  • #62 Sandrinette le 2 juin 2010 à 15 h 36 min

    Cécile de La Réunion: ;-))))

  • #63 Hélène le 2 juin 2010 à 15 h 37 min

    Cécile de La Réunion: tu es choute ;-)
    (allez je sors, j’arrête de monopoliser le billet de Cécile ;-)

  • #64 Cécile de La Réunion le 2 juin 2010 à 15 h 39 min

    Hélène: moi aussi je sors :)

  • #65 Hélène le 2 juin 2010 à 15 h 43 min

    Cécile de La Réunion: noooon, toi tu discute du vrai sujet, tu as le droit de rester ;-))

  • #66 Carole le 2 juin 2010 à 15 h 46 min

    Petit anecdote: je suis de la Guadeloupe, j’y ai passé on bac et quand je suis venu à l’université à Orléans, la personne qui a fait mon inscription m’a demandé si mon bac ES était valide en métropole.

    Ton récit me rappelle les Antilles.

  • #67 Hélène le 2 juin 2010 à 15 h 55 min

    Carole: bienvenue à toi !

  • #68 Sandrinette le 2 juin 2010 à 15 h 59 min

    Carole: on devrait écrire les perles du gouvernement et des administrations concernant les territoires ultra marins si ce n’est pas déjà fait.

  • #69 sophie le 2 juin 2010 à 16 h 03 min

    Et vous manquez de dentistes aussi là-bas ? Juste pour savoir si il y a du potentiel ?

    A quand un témoignage sur les îles Kerguelen ? ou sur Tahiti ?

    PS: Senlis c’est presque pas la Picardie. Tu m’aurais dit Beauvais ou Saint Quentin, d’accord mais là tu verras c’est la grande périphérie de Paris.

  • #70 Poppy le 2 juin 2010 à 16 h 16 min

    Et les concours administratifs qui se déroulaient à l’heure de Paris….8 heures dans la capitale, 3 heures du matin à Cayenne. C’est sûr qu’à cette heure là, c’est zéro embouteillage et le calme absolu pour réfléchir …

  • #71 Sandrinette le 2 juin 2010 à 16 h 20 min

    Poppy: non. Ils ne l’ont pas fait quand même?
    Nous ça « va », c’est 2 ou 3h de plus. Ca va parce que quand tu dois te lever à 4 ou 5h du matin pour être sûre d’y être à l’heure, c’est moyen aussi. Même si tout relatif en rapport à vos 3h à vous. ;-)

  • #72 Cécile de Brest le 2 juin 2010 à 16 h 31 min

    Turquoise: oui, je compte bien en profiter !

    Leocadie: c’est ce que le guide explique lors de la visite du camp de la transportation à Saint-Laurent du Maroni. C’est hyper intéressant.

    sophie: oui, on manque de tout !
    Et je connais déjà Senlis, j’y vivais avant de partir pour la Guyane. C’est joli mais… ce n’est pas le paradis (enfin pour moi).

  • #73 Foxy le 2 juin 2010 à 16 h 37 min

    Bonjour!
    Que ça fait plaisir d’avoir un témoignage de la Guyane aussi positif!!! C’est vrai que c’est très dépaysant la Guyane c’est vraiment un pays (et non une île comme j’entends souvent!)à visiter et pourquoi rester… Ce qui me plaît le plus c’est cette verdure incroyable et abondante, la chaleur (j’adore ça), le rythme de vie (no stress en ce qui me concerne) bon c’est vrai faut pas être pressée hein quand on va à la poste ou dans les administrations…Il fait vraiment bon vivre là-bas même s’il y a des inconvénients….
    Merci pour ce post Cecile de Brest et à Hélène d’avoir rendu ça possible!
    Bye
    Ps: petite précision les « blancs » ou « métro » comme on dit là-bas ne sont pas que des descendants de bagnards (idées reçues et trop véhiculées…)

  • #74 Cécile de Brest le 2 juin 2010 à 16 h 39 min

    Carole: oui, par certains côtés, les Antilles ressemblent à la Guyane mais il y a quand même des différences fondamentales.
    J’ai passé 2 fois 15 jours de vacances à la Martinique et j’ai noté pas mal de trucs.

    Déjà le climat qui est doux et si agréable aux Antilles ! Oubliée la moiteur omniprésente.
    Les magasins sont pleins, les rayons bien remplis !
    Par contre, les gens sont moins sympas dans l’ensemble, j’ai eu un petit différent avec une Martiniquaise dans la rue sans raison apparente (et une amie qui vit là-bas me l’a confirmé, les locaux voient souvent les métros d’un mauvais oeil mais on ne peut pas toujours leur en vouloir, l’Histoire explique bien des choses).

    La Guyane, c’est le « désert » par rapport aux Antilles. A tous les points de vue, c’est moins développé ( économique, touristique, infrastructures, médecine, scolarité…).

  • #75 Hélène le 2 juin 2010 à 16 h 43 min

    Foxy: bienvenue à toi ;-)

  • #76 Paris le 2 juin 2010 à 16 h 43 min

    Merci Cécile de Brest pour ce beau sujet !

    Ce n’est plus le cas depuis longtemps Hélène, mais pendant des années j’ai cru que la Guyane était une île, ne me demande pas pourquoi à part que j’étais en primaire mais quand même !

  • #77 Cécile de Brest le 2 juin 2010 à 16 h 48 min

    Foxy: non, bien sûr, ce ne sont pas que des descendants des bagnards (heureusement, ça ferait beaucoup de monde quand même).
    Ce que j’ai surtout voulu souligner, c’est la différence avec les Antilles où les « Blancs » sont des descendants des colons et esclavagistes (pas pour tout le monde non plus mais c’est quand même une réalité).
    C’est là la différence majeure avec la Guyane où il n’y avait pas de plantations et d’exploitation de l’homme par l’homme au même sens qu’aux Antilles.
    Et je crois vraiment que c’est que qui rend l’ambiance générale bien plus agréable entre tous les habitants. Il n’y a aucun passif difficile.

  • #78 sophie202 le 2 juin 2010 à 17 h 15 min

    rahhhhhhhhh veux y retourner!!! J’ai passé presque un an là bas, a Kourou je travaillais sur le centre spatial. Et je confirme pour les pbm d’approvisionnement (et le prix des yahourt 500g de fromage blanc : 15 euros!!!) surtout en bracelet de jade (n’est ce pas Cécile ;-))))))))

    Et oui la Guyane est le pays des extremes on s’y fait et on adore ou on deteste et on deprime violemment… pas de milieu.

    je vous laisse deviner, moi j’ai adoré le climat moite, l’ambiance, la foret qui « degouline » de vert. Je mettrais juste un bemol sur l’omnipresence de commerages insurportables (mais il parait que c’est une spécialité Kouroucienne Cayenne est plus epargnée…)

    cecile tu as oublié les matoutou, la papillonite (que j’espère de tout coeur tu n’as pas connu et ne connaitra pas…!!!), les fourmis (et guêpes) flamme, je fait qu’on trouve les animaux les plus exotique en plein milieu des centre ville j’ai trouvé un tatou sous ma voiture et un ami un bébé anaconda… Et puis les tortues Luth… rahhhhhh veux y retourner j’ai dit.

    Les cabiai (plus gros rongeur du monde, imaginez un conchon d’inde de 60 kg et ça vit en troupeau), les marais de Kaw (la camargue locale), les kapoeristes sur les plages….
    Le rhum vendu en cubi de 5l, le ti punch qui par mystère ne fait pas mal à la tête là bas, les madras (big mac local, préparé pas des conditions sanitaires légèrement douteuses, mais bon j’en ai mangé des dizaines sans soucis).

    Et bon faut s’imaginer un endroit ou il fait tellement humide qu’un poil incarné infecté peut vous conduire à l’hosto en une nuit. C’est aussi l’endroit de la terre qui possède le plus de vers et parasites en tous genres, tout plus désagréables (voire dangereux) les uns que les autres.
    C’est violent et c’est extrême, tout est plus gros, plus tout… Mais c’est aussi une vraie douceur de vivre. C’est un endroit ou en quelques km vous passez d’une terre amerindienne, à une tere saramaca (descandants des esclaves des plantations hollandaises du surinam ayant recréé des ilots de vie africaines), puis vous passez en terre Hmong (peuple du sud est asiatique arrivé dans les année 70 et ayant recrée localement leur culture…)

    Ah oui j’ai failli oublier la pluie, la pluie est magnifique là bas, elle est tellement intense qu’on l’entend arriver comme un troupeau de cheveaux au galop avant qu’elle ne soit sur nous, et puis on ne voit soudain plus à 10 m…

    Et Ariane 5 bien sur, tous ceux qui bossent autour en tombent littéralement amoureux, il faut participer à un lancement pour le réaliser. Ce fut très dur pour moi d’abandonner un produit aussi magique…

    Pfiouuuuu je me suis pris un bon shoot de nostalgie grace à toi Cécile, merci. Je crois que j’ai aussi tellement apprécié cette période de ma vie car je l’ai véccue comme une parenthèse avant d’entamer ma vie d’adulte, avant d’entrer dans une vie stable avec CDI à l’occidentale, avant de faire un bébé,… Bref belle période de ma vie.

    Par contre pour ceux qui serait tenté d’y aller en vacances ben bon comment dire c’ets hors de prix pour un confort ultra sommaire. A moins d’avoir quelqu’un sur place et même là ça reste ultra cher (quoique le prix des billets à largement baissé je crois). Le bresil du nord juste à côté presente sans doute les même caractéristiques de faunes et flore pour des tarfi bien plus abordables.

    Cecile encore merci pour ce texte qui me fait vraiment vibrer, j’arrête là car je pourrais en parler des heures ;-P………

  • #79 Hélène le 2 juin 2010 à 17 h 17 min

    Paris: sois la bienvenue ;-)

  • #80 Cécile de Brest le 2 juin 2010 à 17 h 28 min

    sophie202: hi hi, pour le bracelet en jade, je suis vraiment désolée, tu sais ! Mais je ne désespère pas il me reste encore un mois ici…

    C’est vrai que je n’ai pas parlé de la faune… Les moustiques font partie du quotidien, faut s’y faire.
    Les fourmis sucre qui viennent nettoyer le moindre coin de la cuisine où l’on a pu oublier une miette, les iguanes, j’en ai constamment 4 ou 5 dans mon jardin !
    Et la tonte des tortues luth que nous sommes allés observer sur la plage, et le morpho bleu qui a traversé 2 fois mon jardin, un moment magique !

    Par contre, pour le rhum, je passe mon tour, je n’aime pas ça !

    On est en pleine saison des pluies en ce moment, c’est costaud cette année.
    En Guyane, il y a une saison des pluies d’avril à mi-juillet, puis la saison sèche jusqu’à Noël environ et re-saison des pluies jusqu’à début mars où l’on connaît une accalmie avec le « petit été ».

    Je ne pense pas que ce soit un endroit où l’on va en vacances. A moins d’aimer la nature et les randonnées en forêt amazonienne, dormir en hamac… Il y a beaucoup de plages mais elles sont très dangeureuses à cause du très fort courant.

    Quant aux infections, aux vers et aux mycoses en tout genre, on a donné, l’humidité ne pardonne rien !

  • #81 Foxy le 2 juin 2010 à 17 h 48 min

    Merci Hélène ;)

    Par contre moi je n’ai jamais eu de problème avec des parasites ou des vers (je touche du bois) Mais les matoutous j’ai donné ( j’en ai vu qu’à la campagne) j’en ai horriblement peur (oui je suis arachnophobe)
    Moi je penses qu’on peut y en vacances mais des vacances « natures » en forêt à la campagne (c’est très paisible) pas le genre de vacances où l’on va faire de la bronzette (même si j’adore aller la mer -qui n’est pas bleue- l’eau est chaude et la plage est quasi déserte on ne se « bat » pas avec son voisin pour de la place ^^….
    Bref c’est vraiment un pays à découvrir….

  • #82 Deilema le 2 juin 2010 à 17 h 53 min

    Cécile de Brest: ah oui, c’est pas la Picardie profonde que je connais ;))

  • #83 Frange le 2 juin 2010 à 18 h 09 min

    Je vais pour la 1ère fois de ma vie aux Antilles la semaine prochaine (en Guadeloupe exactement), j’ai bien hâte de découvrir c’est tout nouveau pour moi.
    Ma grande peur: les moustiques ! Déjà qu’ici je me fais bouffer, je n’imagine même pas là-bas…

    Pour revenir au sujet, j’adorerai visiter la Guyane (chose prévue avec une amie originaire de là-bas… mais on ne sait encore quand!).

    sophie202: J’adore ta description  » la pluie est magnifique là bas, elle est tellement intense qu’on l’entend arriver comme un troupeau de cheveaux au galop avant qu’elle ne soit sur nous ».

  • #84 yoko le 2 juin 2010 à 19 h 29 min

    oh tu aurais continuer à écrire, je t’aurais lu jusqu’au bout :) très bien écrit.
    Merci pour ce petit bout de Guyane que tu partages avec nous..

  • #85 Caro de Bayonne le 2 juin 2010 à 19 h 30 min

    Bon, je sacrifie à la tradition qui semble avoir cours ici, et je change définitivement de pseudo de Caro (il y en avait plusieurs) à Caro de Bayonne (même si je n’y habite plus techniquement) pour mes futurs commentaires (Hélène, pour bien me repérer je suis la Caro de samedi dernier de la leçon de maquillage :) )

    Assez parlé de moi, j’ai une grosse question: les filles je n’ai pas osé googlisé les « matoutous » de peur de voir surgir des trucs pas très nets sur mon écran… Ms c’est quoi???? Je pense que je flipperai moins si on me dit « quoi c’est cte bestiole »! Insecte, araignée, mammifère?

    Et pour les récits des DOMettes, j’adore. Ca me donne franchement envie d’y aller pour vivre quelque chose de totalement différent. Et Bon courage pour passer de la Guyane à la Picardie, ça va faire bizarre…..

    Bonne soirée les filles!

  • #86 Aladine le 2 juin 2010 à 20 h 11 min

    comme tu décris bien ^^

    et oui, chez nous c’est pénurie de maquillage, d’où les orgies dès qu’on passe en métropole (en tout cas moi c’est mon cas!)

    pour ma part je vis près du Maroni, de l’autre « côté » donc, là où, en effet ce n’est pas de l’exagération, les enfants vont à l’école en pirogue… on entend même parler d’écoles fermées plusieurs semaines en saison des pluies pas loin de chez nous, là où il n’y a que des pistes, dans le meilleur des cas.

    anecdotes perso sur le thème « les bestioles aiment le sucre »
    – je mange des céréales au petit déjeuner, comme les écoliers… et bah j’me suis mise aux céréales « de régime » parce qu’il y a tellement pas de sucre dedans que t’es pas obligée de transvaser dans une boîte hermétique à chaque nouveau paquet… aucune bestiole n’a envie d’en manger! (pourtant y en a qui sont bonnes ^^ )
    – quand je trouve pas ma marque habituelle de dentifrice (et comme dit Cécile les pénuries en guyane…) je me retrouve avec un truc avec tellement d’additifs de goût dedans que les fourmis viennent en manger!
    – je suis obligée de mettre le chocolat au frigo (et pourtant dieu sait que c’est péché de mettre du chocolat au frigo!) pareil pour les paquets de bonbons entamés… un jour au boulot j’ai laissé un paquet de werthers entamé (bonbons emballés un par un quand même!) sur le bureau durant le week-end, en revenant le lundi les bestioles avaient trouvé le moyen de bouffer le plastique du sachet pour aller choper les bonbons à l’intérieur!

    mais y a quand même des côtés super positifs, comme dit Cécile:
    – les gens te croisent, t’ont jamais vue, mais ils te sourient et te disent bonjour quand même… au début t’essaye de te souvenir d’où tu les connais et puis tu t’habitues ^^ perso j’étais déjà du genre à sourire bêtement dans la rue sans raison en métropole donc ça m’amuse.
    – pour les filles qui ont les cheveux bouclés/frisés/crépus y a des produits du tonnerre à pas cher (par contre avec l’humidité les frisottis j’vous dis pas!)
    – les femmes sont très branchées par les bidules déco sur les ongles (mains et pieds) du coup je fais moins extraterrestre qu’en métropole, limite je fais sobre par rapport à ce qu’elles se font!
    – avec le soleil tout le temps on peut oser les couleurs flashy sur les yeux sans passer pour une dingue ^^
    – y a des bestioles « mignonnes » aussi, nous sur la terrasse y en sans arrêt des petits margouillats (lézards tout blanc) et des petites grenouilles qui se font la course sur les murs. et la « chasse » aux papillons c’est vraiment magique…

    mais on n’y restera pas plus longtemps que prévu, on compte faire des bébés et même si l’hôpital a parfois plus de 10naissances par jour doudou n’est pas confiant, et puis mes problèmes de santé me permettraient pas d’être enceinte de plusieurs mois sous un tel climat… et je vous parle pas du niveau scolaire!

    bref c’est une super expérience… mais pour le tourisme et l’eau couleur lagon, sorti des îles du salut… préférez plutôt les îles (Martinique, Guadeloupe…)

    bisous bisous

  • #87 Fanchette le 2 juin 2010 à 21 h 14 min

    Cécile de Brest: Incroyable, y’a un bistrot par ici qui s’appelle Le Morpho bleu… je ne savais pas que ça faisait référence à un papillon.
    C’est dingue ce qu’on apprend ici.

  • #88 Chantal le 2 juin 2010 à 21 h 27 min

    Cécile de Brest: merci pour ce clin d’œil pittoresque d’un coin que si peu de nous connaissent; c’est exotique pour notre imaginaire mais concrètement, on en connaît trois fois rien! C’est pour ça que c’est très agréable de te lire et j’aurais pu continuer à en lire davantage comme beaucoup d’entre nous! Après cette parenthèse dépaysante, il va falloir te réhabituer au côté grognon, ronchon de la métropole…bon, il y a aussi de bons côtés, n’exagérons rien, mais c’est vrai que le sourire des gens à l’extérieur nous renvoie notre image de bougons indécrottables!
    Puisque tu as l’intention d’aller à Paris, nous aurons peut-être le plaisir de nous rencontrer lors d’une réunion organisée par Hélène ou autre (encore que jusqu’à maintenant, je n’ai pas réussi à y participer…mais qui sait?)
    Profite bien de tes derniers mois:-)

  • #89 Cécile de Brest le 2 juin 2010 à 22 h 07 min

    Aladine: ah oui, je mets tout au frigo ! Et là, je viens de découvrir avec stupeur que mon fàp Parfait Amour de chez Mac moisit !! Je ne sais pas pourquoi lui et pas un autre mais en tout cas, c’est sûr !
    Et si j’ai le malheur de fermer les portes de mes placards, mes vêtements aussi moisissent. Ici, c’est la mode: toutes les portes restent ouvertes pour faire circuler l’air au maximum.

    Fanchette: si c’est un papillon magnifique
    http://www.nature-pictures.org/fr/foto/551/2604/
    cette photo ne lui rend pas justice au niveau de la couleur…

    Chantal: j’espère bien te rencontrer, c’est grâce à toi que je suis l’heureuse propriétaire de la palette Alice ;-))
    et puis mon séjour se compte désormais en semaines puisque je décolle le 6 juillet…

  • #90 Chantal le 2 juin 2010 à 22 h 27 min

    Cécile de Brest: ah en effet, ça se rapproche, je pensais que tu ne revenais que fin août…bonnes dernières semaines, alors et à très bientôt!

  • #91 Hélène le 2 juin 2010 à 23 h 29 min

    Caro de Bayonne: pas de problème ;-)

    Cécile de Brest: nom de dieu, les trucs qui moisissent, quelle galère !!

  • #92 Alexina le 3 juin 2010 à 0 h 43 min

    Cécile de Brest: Merci beaucoup Cécile pour ce billet. J’ai passé une partie de mon enfance à Kourou, et c’est tout plein de souvenirs qui me reviennent en force, juste en te lisant. C’est très agréable. Alors merci encore, bonne fin de séjour (et bonne réadaptation à la métropole!) et même si tu n’as pas gouté de bouillon d’awara, tu auras envie d’y retourner, sûr et certain!

  • #93 Sandrinette le 3 juin 2010 à 4 h 22 min

    Bonjour.

    Caro de Bayonne: ce sont des mygales. ;-)

    Aladine: j’attendais ton com’ aussi avec beaucoup d’impatience. ;-))

    Ce qu’il ressort de ces com’ c’est que bien qu’appartenant à la France et faisant partie des 4 DOM, vous n’êtes pas du tout logés à la même enseigne que nous.
    On s’en étaient déjà rendu compte l’année dernière lors des grèves en Guadeloupe, mais là, ça n’a rien à voir… ;-(

    En tout cas, merci pour ces descriptions. ;-)

  • #94 sophie le 3 juin 2010 à 10 h 27 min

    Bonjour Cecile,

    Je te remercie pour ce témoignage positif sur la Guyane qui m’a renvoyé 14 ans auparavant lors d’un séjour de deux ans effectué avec mon mari militaire à l’époque.

    J’ai eu la chance de pouvoir travailler pendant cette période au Drugstore des Palmistes, que tu as certainement dû fréquenter. Je garde moi aussi desde superbes souvenirs de cette faune, flore et de ses habitants qui ont su me charmer même si nous avons personnellement été cambriolés trois fois en deux ans !!

    Merci pour ton témoignage qui me rend tout d’un coup nostalgique et me renvoie sur les routes de Guyane à la découverte des petits villages « as-tu eu l’occasion de visiter Cacao « , les Iles du Salut, Kourou, bien entendu, et ces magnifiques papillons, les morphos me semble-t-il que je revois encore voler entre les arbres avec leurs magnifiques couleurs qui donnerait des idées de maquillage à notre Hélêne si Mac mettait en place un tel bleu…

    Bref, de beaux souvenenirs, de grands moments qui m’auront permis de faire abastraction à un autre monde que mon mari fréquentait (et que j’ai personnellemnet évité au maximum de mes possibilités) à cette période et qui n’avait rien de comparable à la Guyane….

    Bonne journée

  • #95 Hélène le 3 juin 2010 à 10 h 37 min

    sophie: sois la bienvenue !

  • #96 Sophieyeuxbleus le 3 juin 2010 à 16 h 10 min

    Puisqu’on est dans la culture, il paraît que la maternité de Saint Laurent du Maroni est la 1ere de France en nombre de naissances (dû au nombre de femmes Brésiliennes qui y accouchent).
    Sinon malgré les matoutous, ça m’a donné envie d’y aller, merci Cécile !

  • #97 Hélène le 3 juin 2010 à 16 h 29 min

    Sophieyeuxbleus: bienvenue à toi ;-)

  • #98 Saccharose le 3 juin 2010 à 16 h 54 min

    Merci pour cet article, on dirait vraiment un autre monde ^^

  • #99 Cécile de Brest le 3 juin 2010 à 17 h 39 min

    sophie: Oui, on ne peut pas louper Cacao, c’est un passage obligé !

    Sophieyeuxbleus: je ne savais pas !

    Saccharose: oui, c’est vraiment un autre monde, le retour risque d’être rude.

  • #100 Pitchounette973 le 4 juin 2010 à 15 h 58 min

    Bonjour, moi je suis de la Guyane et je suis contente que tu es aimé….

  • #101 Sandrine le 4 juin 2010 à 16 h 38 min

    Bonjour,
    Nombreux passages quasi quotidiens sur ce blog, jamais osé franchir le pas d’y laisser le moindre commentaire, mais cette fois je me lance, en tant que métro ayant vécu deux années en Guyane, à Macouria (pile entre Cayenne et Kourou), puis à Kourou !
    ça fait maintenant 9 années que je suis revenue en métropole, mais la lecture de ce billet m’a immédiatement replongée dans tout ce passé que je vis encore parfois en montrant ou en regardant égoïstement toutes les photos prises à l’époque…
    Tout y est ! et me voilà avec la furieuse envie de ressortir – encore – mes photos, de jeter un oeil sur le site d’Air France pour savoir à quel prix je peux envisager une petite virée pour montrer – enfin – à mes enfants ce que sont ces paysages qu’ils n’ont jamais vus autrement qu’à la télé ou sur papier brillant (et ce d’autant qu’on est rentré juste pour la naissance de mon aînée !!)
    et voilà, je me laisse encore aller… à raconter cette tranche de vie, de ma vie !!
    En tout cas, merci pour ce joli billet !

  • #102 Hélène le 4 juin 2010 à 17 h 36 min

    Pitchounette973, Sandrine: soyez les bienvenues ;-)

  • #103 Cécile de Brest le 4 juin 2010 à 17 h 48 min

    Pitchounette973: oui, j’ai beaucoup aimé et je pense que le départ va être très très difficile, je compte les jours qu’il me reste…

    Sandrine: ah oui, je connais Macouria ! On a eu beaucoup de problèmes avec le pont ces derniers mois…

  • #104 MonaLisa le 5 juin 2010 à 0 h 09 min

    On se sent un peu là bas rien qu’en te lisant, beaucoup d’ émotion, de sensations et aussi… une pointe de nostalgie,non ??… Enfin on sent que tu as aimé les rencontres, les découvertes et les galères (enfin du moins tu as réussi à t’y faire, comme les gens du pays) .
    J’aurais bien aimé vivre ce que tu as vécu, c’est une richesse qui t’appartient maintenant. Merci de l’avoir un peu partagé avec nous.

  • #105 Delphine le 5 juin 2010 à 21 h 43 min

    Une amie m’a indiqué ce fil de discussion sur ce blog que – honte à moi – j’avais délaissé en raison d’une réelle surcharge de travail (même le soir depuis la maison pas possible!)! Je pars habiter pour 2 ans à Cayenne fin juillet/début aout et j’adorerais que Cécile m’indique tout ce qu’il ne faut pas oublier! J’ai noté la yaouthière, whatelse? Ca c’est parce que j’obstine à prendre ma machine meme si George ne vient pas livrer à Cayenne, comptant sur les colis de mes amis! Et je quitte la Picardie! J’ai aussi habité Senlis! Merci d’avance pour l’aide apportée et surtout de m’avoir rassurée!

  • #106 Cécile de Brest le 6 juin 2010 à 13 h 57 min

    Delphine: Hélène peut te donner mon mail si tu veux !

  • #107 alex973 le 18 septembre 2010 à 2 h 15 min

    coucou tout le monde…
    me voila sur cayenne depuis un mois, et pour l’instant j’apprécie beaucoup !!!
    mon make up un peu moins ;-) avec cette chaleur et l’humidité, sans compter la clim de la voiture qui nous à laché :-(
    voila si d’autre fille qui sont sur la guyane passe par la, ça serais sympa de se faire des rencontres…

  • #108 Hélène le 18 septembre 2010 à 8 h 35 min

    alex973: sois la bienvenue !

  • #109 alex973 le 19 septembre 2010 à 2 h 29 min

    merci héléne ;-)

  • #110 Patsex973 le 30 septembre 2010 à 18 h 19 min

    Bonjour à tous.
    Connaisseurs et non connaisseurs de la guyane. moi je vais vous donner un avis sur la guyane . Je connais très bien car je suis originaire de ce beau pays quoi qu’on en dise. Je me présente j’ai 39 ans né à paris(vécu 5ans à lille,3ans à cluses haute savoie,2 ans à bordeaux,3ans à troyes,2ans à vence,1ans à gap et 3ans à lyon et vécu dans différentes villes de france donc je peux aisément faire la différences avec la guyane et je suis responsable de secteur dans un office HLM , avec une licence en hygiène propreté environnement et pourtant j’ai passé mon bac et bts en guyane comme quoi le niveau n’est pas si bas pour ceux qu’ils veulent bosser. C’est vrai que la chaleur peut surprendre mais même pour nous qui sommes habituésc ‘est chaud, il y à des difficultés d’approvisionnement et de développement mais ça c’est la métropole qui le veux sinon on serait envahi et l’état ne veut pas de ça (or,fusée ariane, fôret de bois rare animaux rare,etc..) oui il y à des animaux sauvages et alors en ardèche,en haute savoie dans les alpes il y à des serpents des fourmies, des caffards et on en parle pas,chez nous s’est emplifiers par le passé du bagne et la fôret,mais il y à d’autres animaux innofencives comme le lamentin, l’agouti, les tortues luth. Au niveau de l’insécurité on a pas de voitures brûlées, ni de braquages aussi violents qu’à lyon je suis à givors en ce moment et si vous suivez l’actualité il y à de nombreux braquages dans cette régions,faites le comparaison avec le guyane.
    la violent vient comme certains l’on signalés des étrangers car on est pas bien entourés (brésil,suriname)bon je m’arrête la car j’en laisse pour la suite; J’espere retourner définitivement chez moi et si des gens veulent venir en guyane je peurrais les hébergés car je vais faire construire des petites maisons à 20mn de cayenne comme on dit chez nous tiembé rède

  • #111 Hélène le 30 septembre 2010 à 22 h 31 min

    Patsex973: bienvenue à toi ;-)

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.