L’encre dans ma peau, par Diripouf

4 juin 2008

hokusai.jpg

« Il y a quelques semaines, je me suis enfin lancée. Je me suis enfin faite tatouer ma vague. “The Great Wave of Kanagawa”, d’Hokusai.

Je me suis allongée, pétrifiée de trouille et excitée comme une puce, sur une grande table en cuir rouge, et j’ai attendu qu’un dermographe pénètre ma chair et laisse sa trace sur mon dos.

Je me suis habituée aux cris d’orfraie : Mais pourquoi ? Ca part jamais hein tu sais ? Ca fait mal ! Ca fait punk ! Ca vieillit mal !

Mais pourquoi ?

Tout d’abord parce que le tatouage m’a toujours fascinée. Ces traits noirs que l’on surprend à la dérobée, au détour d’un croisement de jambes ou d’un pull qui glisse m’ont toujours donné envie d’en savoir plus sur la personne, sa démarche, son tatouage, son rapport au corps.

C’est assez contradictoire car je suis une fille plutôt naturelle : j’aime pas trop l’idée de la chirurgie esthétique, par exemple. C’est mon côté super old school. D’un autre côté, et paradoxalement, utiliser la peau comme support artistique me paraît être une démarche super positive, comme si on considérait son corps comme digne d’être le plus beau des supports pour recevoir de l’art.

C’est un projet que j’ai depuis presque 10 ans maintenant. J’ai découvert la vague à 16 ans et depuis elle me suit, colle à ma vie, à mes expériences, à mes convictions. Elle est tellement belle, tellement forte, je pourrais passer des heures à la regarder, à me perdre dans toutes ces gouttes d’écume.

Dans cette vague il y a l’humilité forcée de l’humain face à une nature majestueuse qui prend le dessus (je suis une écolo acharnée), il y a le combat pour se sortir d’une situation que l’on pense perdue d’avance (j’ai rebondi après une période pas facile il y a 7 ans) et il y a la beauté profonde du bleu de l’océan, cet océan que j’aime tant et qui m’accueille, moi et ma bouteille de plongée, pour des parenthèses silencieuses et enchantées.

J’ai attendu de trouver LE tatoueur (qui s’est avérée être une tatoueuse), le coup de coeur. C’est chose faite, et même si ça me ruine en billets d’avion (la boutique est sur Lyon) et en tarif (les artistes, ça se paye… cher), je ne regrette rien. Même mon homme, qui est pas trop tatouage à la base, a compris que cette affaire faisait partie de moi depuis longtemps déjà. Il trouve ma vague sublime, et moi aussi.

Ca part jamais !

Oui, je sais… et c’est ça qui est beau non ? Comme une expérience qui vous marque ou quelqu’un que vous avez aimé, le tatouage ne vous quittera jamais. J’aime cette permanence, cette intemporalité. J’aime me dire que pour toutes les étapes de la vie, les drôles et les moins drôles, ma vague sera toujours là, fidèle au poste, me rappelant que je suis moi, que la vie avance mais qu’au fond, je suis toujours là, la même qu’à 25 ans. Je ne suis pas sûre de toujours la trouver belle dans 30 ans, mais j’ose espérer que je ne regretterai jamais cette décision qui fait partie de moi intimement.

Ca fait mal !

Oui. Mais il y a une expérience impressionnante de connexion entre le corps et le mental. A ma grande surprise, ma tatoueuse m’a dit de me concentrer sur la douleur en allant avec elle et non contre elle. En l’acceptant, elle s’est faite moins intense, beaucoup plus supportable. C’était vraiment très étonnant, je me suis surprise à parler à mon corps ! A le rassurer, à l’apaiser. Au final, au bout de plusieurs heures la douleur était presque partie…

Ca fait punk !

Effectivement, l’image de rebelle outcast reste accrochée au tatoués. Ca ne me dérange pas, au contraire : découvrir un tatouage sur une personne au style “classique”, c’est souvent repartir à zéro sur l’image qu’on s’était faite (trop vite) de la personne. Et si il y a des gens dans mon entourage assez stupides pour juger quelqu’un sur un tatouage, ben… je les regretterai pas ;-)

Ca vieillit mal !

Pas sur le dos, jeune scarabée :) Ca vieillit comme la peau, il faut s’en occuper, le chouchouter, et il n’y a aucune raison que ça devienne moche.

C’est pas sur le corps, c’est le corps…

Signé : Diripouf.

PS: Pour celles que tout cela interpelle, je vous conseille aussi ‘The Pillow Book’, un film de Peter Greenaway tiré du livre de Shei Shonagon.

PS 2: Pour celles qui sont très curieuses, je peux envoyer une petite photo par mail, mais je ne tiens pas à poster une chose aussi intime directos sur le net mondial :) »

263 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

263 commentaires

  • #1 deilema le 4 juin 2008 à 7 h 37 min

    le dessin est superbe !!! les barques minuscules face à la vague immense… c’est très beau, très poétique. j’ai un peu de mal à imaginer ce que ça peut donner en tatouage… mais si tu as choisi avec soin ton tatoueur, le résultat doit être splendide.
    Je ne suis pas hyper tatouage à la base.
    En fait, on en voit trop de moches, vulgaires etc sur des filles pas terribles.
    Mais le coquelicot de Lio me donnerait presque envie de me faire tatouer tellement il est beau et lui va bien.
    Tout dépend du dessin, de l’endroit, de la personne qui le porte.
    Je suis sure que le tien te « colle à la peau » (ha ha) et qu’on ne t’imaginerait plus sans !
    (une ptite photo?)

  • #2 Fantomette le 4 juin 2008 à 7 h 58 min

    J’ai un ami qui est tatoueur, et pour lui ses tatouages c’est sa vie, son fils de 10 ans lui a fait un tatouage, un peu maladroit, pas nickel, mais c’est important que ça ressemble à un tatouage d’enfants puisque c’est son fils qui lui a fait, sa copine, une amie à moi, lui a aussi fait un tatouage, tout comme la mère de son fils ou les gens importants qui ont traversé sa vie. Bref, il m’avait raconté comment il voyait ça, il n’y met pas l’enjeu solennel de « c’est définitif » (c’est ce qu’il veut, garder sur sa peau une trace des moments importants de sa vie), « ça fait punk », justement, il est punk « ça fait mal », il m’a dit la même chose que ta tatoueuse, et a comparé ça avec l’accouchement, très douloureux mais quand tu acceptes la douleur et l’accompagnes, ça va déjà mieux « ça vieillit mal », on n’empêchera pas la peau de se rider, le corps de vieillir, le tatouage sur le corps, y’a pas de raison qu’il ne suive pas le processus naturel du reste du corps.
    Je t’avais déjà entendue dire en commentaires que tu allais te le faire tatouer cette vague (et je me rappelle des grands cris de ravissement d’Hélène disant qu’elle trouvait ce tableau fabuleux ;-)), et hier à la radio (France Inter, émission « Et pourtant elle tourne ») ils parlaient de Hokusai et de ce tableau, c’est marrant, je me suis demandé où en était ton projet… Bref, chouette coïncidence de voir ton billet aujourd’hui !

  • #3 asiachat le 4 juin 2008 à 8 h 15 min

    Ce qui est important, c’est que tu sois toi avec ce tatouage, c’est une décision murement réfléchie, pas une passade, ça fait partie de ta personnalité, et c’est ça qui est fort.
    En plus, tu as choisi un tableau fabuleux, et très symbolique, chapeau!
    Longue vie à ta vague, elle est très belle.

  • #4 Circée le 4 juin 2008 à 8 h 22 min

    Dis moi Diripouf,
    tu pourrais nous mettre une photo de ton tatouage en vrai ?
    Egalement je suis lyonnaise et une amie a du mal a trouver un/e tatoueur/se pour lui faire un truc un peu compliqué…tu pourrais pas me donner ses coordonnées.
    La biz et bonne journée

  • #5 Cécile de Brest le 4 juin 2008 à 8 h 33 min

    Ton histoire me rappelle un dossier que j’avais étudié avec mes élèves futurs éducateurs sur le rapprt au corps à travers une étude menée par le sociologue David Le Breton.

    Il resortait du dossier que le tatouage a une histoire fort riche et complexe.
    A l’origine, il appartient aux tribus (africaines ou amazoniennes par exemple) et représentait un rite de passage pour les jeunes.
    Puis, le tatouage est devenu le signe distinctif de certaines « classes » mises au ban de la société : prostituées, bagnards…

    Puis, il est passé chez les personnes qui refusent leur appartenance à la société (les punks).

    Mais aujourd’hui, le tatouage représente un rapport bien spécifique au corps : on s’approprie son corps, on le « personnalise », on le rend unique.
    Le tatouage fait partie de l’identité de celui qui le porte, de son moi profond et il ne s’envisage pas sans lui.

    J’ai un peu l’impression que c’est ça pour toi, Diripouf, dis-moi si je me trompe.

    Moi, ça m’a toujours fait un drôle d’effet, c’est modifier son corps de façon irréversible et je dois dire que ça m’effraie un peu ! Et c’est sans parler de la douleur…

    Voilà, je suis bavarde ce matin, mais c’est un sujet qui me parle ;-))

  • #6 Lou le 4 juin 2008 à 8 h 33 min

    Si c’est un projet mûri, c’est l’essentiel…

  • #7 mimisunny le 4 juin 2008 à 8 h 44 min

    C’est superbe Diripouf!!!

    Je suis aussi passée à l’acte il y a deux mois. Tout comme toi, il s’agit d’un acte murement réfléchi. Au départ, mon ex-mari voulait me l’offrir. Comme on n’était d’accord ni sur le dessin ni sur l’endroit, on a abandonné. Il m’a quittée au début de l’année passée et ce petit projet de tatouage a été pour moi comme un projet à réaliser pour moi et rien que pour moi. Le problème était que je ne savais ni quoi ni où. Petit à petit, l’idée de l’endroit a fait son chemin. Le dessin, je l’ai trouvé en début d’année sur… une carte de voeux reçue au bureau et qui ne m’était pas adressée mais à une collègue. J’ai demandé au graphiste d’isoler ce qui me plaisait et on l’a modifié ensemble. Le problème restait le tatoueur. J’ai fait tout ceux de ma ville mais je ne me sentais pas suffisamment en confiance. Un soir, en rentrant de chez une amie dans une ville voisine, je suis à un feu rouge et je voir la vitrine d’un institut de beauté où ils font aussi des tatouages… La semaine d’après, je m’y rends et le contact avec la patronne est super. Le rendez-vous est pris deux semaines après. Tout comme Diripouf, la peur et la joie se mêlent. J’ai aujourd’hui une jolie branche végétale et un trèfle à 4 feuilles sur la cheville. et j’en suis fière, cela fait partie de moi. Et pourtant question look, je suis très classique. Comme quoi…

    Merci Diripouf pour ton témoignage

  • #8 Esme le 4 juin 2008 à 8 h 52 min

    Ah Diripouf, tu mets les mots exacts.
    quand j’ai fait le mien, un petit pas un artistique comme le tien, une fois fini c’etait comme si il m’avait ce quelque chose depuis tout ce temps.
    j’ai envie d’un deuxieme depuis plusieurs années maintenant, j’y reflechi mais je pense que ce sera très prochainement!
    sur la question de la douleur, c’est vrai que t’a dit cette artiste (parce que je ne vois pas d’autres mots pour la qualifier) , il faut l’accompagner et non lutter!

    en tous cas si ca ne te dernage pas, j’aimerai vraiment que tu m’envoies la photo via mail, merci

  • #9 Jenesaispasmemaquiller le 4 juin 2008 à 8 h 59 min

    Pour celle que ça intéresse il y a une super expo de Hokusai en ce moment!
    Bravo pour le tatouage, j’adore

  • #10 Balise le 4 juin 2008 à 9 h 10 min

    Très très chouette histoire. Et j’avoue une curiosité éminemment déplacée de voir le tatouage « en vrai », voir ce que le tatoueur a « fait » de cette oeuvre malgré tout très classique… :)

  • #11 Sev (Norvege) le 4 juin 2008 à 9 h 11 min

    je suis comme toi hyper fascinée par ces petites ligens qui s’echappent.

    Mais le tatouage c’est comme les fringues ou l’art. tous les gouts sont dans la nature.
    j’adore les dessins maori, j’adore les petites choses discretes, mais j’en trouve d’autres moches et grossiers.

    pour le moment je me contente du henné ou de l’encre.
    mais j’ai peut-etre laissé passer l’âge…
    a votre avis? y’a un âge?

  • #12 funambuline le 4 juin 2008 à 9 h 15 min

    Bravo d’avoir osé!!!
    Cette vague est une des oeuvres d’art qui me touche le plus au monde.
    Et je plussoie à mort The Pillow book.

  • #13 Nicole le 4 juin 2008 à 9 h 17 min

    C’est un bien joli dessin, Diripouf!!! Je suis sûre que tu ne le regretteras pas!
    Moi, j’ai sauté le pas il y a plus de 10 ans (ouch!!). Depuis toujours, ma fleur préférée c’est la Rose (oui, c’est gnan gnan, mais c’est comme ça… d’où mon attrait pour le rose en général, peut-être?). J’ai toujours voulu me faire tatouer une rose, mais quand? comment? où?… L’idée à mûri et à 16 ans j’étais prête. Mais pas mes parents :-) A 18 ans, j’ai trouvé un bon tatoueur sur Paris, ma mère m’a accompagnée. Je savais déjà quel dessis je voulais, sa taille et son emplacement. J’étais tellement sûre de moi! Le tatouage a pris 30 min coloriage inclus, bah oui, c’est une petite rose de 5cm de haut, rouge et éclose… magnifique! Sur l’omoplate gauche. parfait! Quand j’ai fini mon tatouage, ma mère s’en est fait un à la cheville, un petit papillon de la taille d’une pièce de 1 euro… ;-)))
    4 ans plus tard, l’idée était toujours dans ma tête, comme incomplète. Lors d’un voyage à Los Angeles, j’ai craqué et je suis entrée chez le premier tatoueur venu (il y en a à tous les coins de rue, là bas) et je m’en suis fait un autre hyper gnan gnan aussi (un coeur de la taille d’une pièce de 2 euros) sur l’aisne droite… Voilà, mes deux amours: la Rose et mon homme… C’est grave, Dr?

  • #14 double plus good le 4 juin 2008 à 9 h 22 min

    Tres joli choix cette vague, mais pourquoi dans le dos Diripouf ?
    C’ est pas pratique si tu veux la voir toi-meme.
    En tout cas bravo d’ avoir suivi ton idee si longtemps, et de pouvoir enfin realiser quelquechose qui est important pour toi.

  • #15 mimou le 4 juin 2008 à 9 h 23 min

    c’est une belle description du tatouage tel qu’il devrait être vu…
    Ton tatouage doit être magnifique, déjà que le tableau en lui même rayonne, à même la peau ça doit être génial
    Je n’ai pas encore passé le cap mais j’y pense de plus en plus!

  • #16 Diripouf le 4 juin 2008 à 9 h 23 min

    Merci les filles de vos réactions hyper positives à mon histoire, qui même si elle est moins dramatique que certaines présentées dans « O toi lectrice », représente beaucoup pour moi…

    Je répondrai un peu plus longuement lorsque je serai au bureau (bouuuuuuug c’est mal !), et pour ne pas rendre Hélène marteau, on peut se dire qu’on va essayer de grouper l’envoi du mail « photo » ?

    Ca me fait chaud au coeur tiens tout ça….. :)

  • #17 patounettechatte le 4 juin 2008 à 9 h 23 min

    Perso, le tatouage ne me dit rien mais chacun fait ce qui lui plait !!!!!!!!!! En plus ce modèle est trés beau et tu l’a voulu depuis longtemps, alors félicitations !!!!!

  • #18 La Fée Morgane le 4 juin 2008 à 9 h 26 min

    Bonjour à toutes !

    quel joli billet Diripouf ! Moi qui me suis fait tatouer une jolie petite fée (pas clochette) il y a 8 ans, je n’ai qu’une envie, recommencer ! il parait que c’est courant, un peu comme une drogue. je n’ai pas encore vraiment d’idée de dessin, j’attend que ça mûrisse ! Si c’est possible, j’aimerai beaucoup voir le tien, je suis curieuse de voir ce que ce joli dessin peut rendre sur la peau !

  • #19 double plus good le 4 juin 2008 à 9 h 30 min

    Oups, j’ ai oublie de preciser, moi aussi j’aimerais bien voir le resultat final, c’est surement tres beau.

  • #20 Cécile de Brest le 4 juin 2008 à 9 h 34 min

    Oui, je ne l’ai pas précisé non plus, mais j’aimerais bien voir le résultat !

  • #21 Elsonia le 4 juin 2008 à 9 h 36 min

    Bravo d’être allée au bout de ton rêve !!!!

    Et le choix du dessin est plus que significatif, ce qui est plutôt rare.

    En effet, la majorité des personnes se fait tatouer car c’est un phénomène de mode et là je trouve cela tout simplement stupide.

  • #22 Brigadoune le 4 juin 2008 à 9 h 41 min

    J’ai failli plusieurs fois, mais n’ai pas trouvé LE tatouage qui me définissait vraiment (je veux dire aujourd’hui et dans 40 ans). Je n’ai pas trouvé ma vague quoi. En tout cas je n’ai rien contre dans la mesure où ça signifie quelque chose de cohérent et de durable.

  • #23 mimou le 4 juin 2008 à 9 h 42 min

    Moi aussi j’aimerais voir le travail de l’artiste!

  • #24 Perlettte le 4 juin 2008 à 9 h 42 min

    Je n’ai rien contre les tatouages, simplement pas pour moi: tout comme les piercings d’ailleurs. J’aime bien laisser mon corps « au naturel ». Si je faisais un tatouage, ce serait dans un endroit toujours caché, même par un petit maillot de bain, car ce serait uniquement entre mon chéri et moi.
    Je trouve certains tatouages très beaux, mais alors là, désolée diripouf, mais je n’accroche pas trop à cette vague, et j’ai du mal à imaginer une jolie position/taille dans un dos. C’est pourquoi je serais curieuse de voir la photo si tu n’y vois pas d’inconvénient, j’aimerais qu’elle me « détrompe »!

  • #25 manon le 4 juin 2008 à 9 h 43 min

    C’est clair cette vague est plus que fascinante. Quant à te la faire tatouer, c’est plutôt une belle preuve de perséverance, et pas la lubie d’un été « je veux un tatouage à tout prix » ! J’aimerai aussi voir ce qu’elle donne sur un corps. C’est possible?

  • #26 lixuan le 4 juin 2008 à 9 h 52 min

    Oh! C’est drôle, la vague d’Hokusai est depuis des années mon oeuvre préférée entre toutes ;) Elle exerce sur moi aussi cette fascination inépuisable, due entre autre à la multiplicité des symboles qu’on peut y voir et que tu expliques bien… Elle est chez moi sous toutes ses formes, mais je n’avais jamais pensée à elle en tatouage. C’est une belle idée…
    Cela fait quelques temps que je construis mentalement l’image, encore inachevée, de ce que je voudrais peut-être un jour me faire tatouer sur la peau.
    Ce que je n’aime pas dans le tatouage, ce sont les gens qui se le font juste pour faire joli, ou pour être à la mode (comme cette amie qui s’était fait faire un symbole chinois sur la hanche et en a oublié le sens), pour être cool ou je ne sais quoi; pire encore, ceux qui se persuadent que le leur a un sens, comme cette autre fille au look délibérément punk qui les accumulait et annonçait fièrement qu’elle allait se faire « un tribal » sur l’épaule, oui bien sûr, un tribal dans un truc bien propret pour montrer à quel point elle est sauvage. Et tant d’autres exemples… J’ai des mauvais souvenirs de tatouages exhibés, sans signification, futiles (à mes yeux), ordinaires, portés pour de très mauvaises (toujours à mes yeux) raisons. En revanche j’aime l’idée de cette marque que l’on désire porter sur la peau, presque cachée, susceptible d’être révélée dans un geste, et qui a pour celui qui se l’est apposée un sens intime. J’ai connu aussi beaucoup de gens dont les tatouages étaient comme des mystères, des énigmes tracées à même la peau. Et j’ai toujours aimé chercher à déchiffrer ces secrets parfois somptueux ou maladroits. Ceux des messieurs d’un certain âge qui ont des courbes incertaines à l’encre bleue sur l’avant-bras, et dont on sait qu’ils ont traîné un peu trop tout seuls gamins ou un peu trop en prison à l’âge adulte, mais on osera pas leur demander tant qu’ils ne vous feront pas l’honneur de la confidence. Celui aperçu sur le bras d’un homme, quand j’étais petite, et qui consistait en une simple phrase: « Je suis né pour souffrir ». Au-delà du goût et du message de la chose, qu’est-ce qui avait bien pu le pousser à vouloir graver une phrase pareille dans sa chair? Ceux de mon frère, ce petit koala enfantin réalisé à partir de son propre dessin, et dont je ne fais que deviner la douloureuse et tendre signification; ses deux tatouages « tribaux », certes, mais réalisés au fil des ans, pleins de sens, et surtout à chaque fois par le tatoueur de la « tribu » en question. Et surtout celui de mon ami, dont peu de gens savent qu’il en a un. Et je déteste les réactions de ceux qui le découvrent: « tiens il a un tatouage ton copain! J’aurais jamais cru que c’était le genre! » (le genre de quoi??) ou bien « un papillon c’est un tatouage de fille!! » (…). Là aussi il l’a dessiné lui-même, un magnifique et sombre dessin représentant un sphinx qui renferme la figure d’un tableau célèbre. Il a éprouvé le besoin de se le faire faire (dans le bas du dos, pour ne pas l’avoir sous les yeux tout le temps, pour lui c’est une marque intime, pas un trophée) après une série de très douloureuses épreuves, pour symboliser quelque chose, ne pas l’oublier. Je me suis sentie privilégiée le jour où il m’a confié la signification profonde de ce tatouage , que je voyais pourtant depuis longtemps déjà. Bref, tout ça pour dire que j’aime profondément ce genre de tatouages et que je comprends ô combien ta démarche, Diripouf! (et j’aimerais bien voir aussi à quoi il ressemble si tu veux bien, ça a dû être un sacré travail d’artiste de reproduire un chef-d’oeuvre pareil!!)

  • #27 lullaby77 le 4 juin 2008 à 10 h 07 min

    J’admire les gens qui se font tatouer (de manière réfléchie, bien entendu, pas en semi-coma éthylique) parce que je trouve qu’ils sont courageux.
    Moi je suis une trouillarde. J’ai peur de la douleur, de faire une infection monumentale (comme chaque fois qu’on fait une intervention sur ma peau) mais surtout de ne plus aimer ça dans 10 ou 20 ans, de ne plus assumer, ou que les gens se fassent une fausse idée de moi à cause de ça (la question du « genre » dont parle lixuan). Alors je m’abstiens.
    Faut dire que je suis pas très fonceuse comme fille…

  • #28 Cagaroule le 4 juin 2008 à 10 h 18 min

    Ah ah ah, je me demandais comment cela se faisait que l’on ne te voit pas rôder dans les parages ces jours-ci; quel retour! :-))

    Ce qui me semble le plus important dans ton projet, c’est que tu l’aies fait pour toi. J’aime beaucoup l’idée d’aller avec la douleur…
    Je veux bien voir!!

  • #29 AuReLiTiLyenne le 4 juin 2008 à 10 h 26 min

    Et la photo de ton tatouage?? :)

  • #30 Véro la Bisontine le 4 juin 2008 à 10 h 38 min

    En fait, le tatouage, c’est pas mon truc…
    Cela doit être le coté « définitif » qui me gêne…
    Alors, si pour toi, cette « définitivité » ne te pèse pas, bien au contraire, je dis Bravo!!

  • #31 mimisunny le 4 juin 2008 à 10 h 38 min

    j’ai oublié, moi aussi, j’aimerais le voir ton tatoo :o)

  • #32 Hélène le 4 juin 2008 à 10 h 42 min

    C’est marrant parce que la vague d’Hokusai est sans doute un de mes tableaux préférés au monde, d’ailleurs l’expo au Musée Guimet va être un immense moment de bonheur ! (gaffe, elle ne dure que jsuqu’au 28 août !)

    Et moi qui suis anti-tatouage, anti-piercing, anti marques sur le corps, je songe de plus ne plus à un petit truc dans un coin ;-)

    Lixuan, tu veux bien sauter un peu des lignes, la prochaine fois ? ;-)

  • #33 dorothée le 4 juin 2008 à 10 h 48 min

    Bonjour !
    Je lis ce blog depuis un moment, mais je n’ai jamais passé le cap de poster (oui oui, pour moi c’est un cap !). Sauf qu’aujourd’hui, impossible de me taire…
    La Vague c’est « mon tableau » depuis un jour où, gamine, je l’ai aperçu dans un dictionnaire. La découverte était totale : Hokusai, ses séries de tableaux, sa montagne… waho… j’avais pris une sacrée claque artistique !
    Bref, cela m’a fait bizarre de lire ton histoire… j’étais presque un peu jalouse de voir que je n’était pas la seule à être obsédée par cette vague (et encore, j’ai eu la flemme de lire les commentaires, il y en a peut être d’autres que nous 2 !), et puis finalement, c’est ma curiosité qui l’emporte.
    Car si j’ai osé me faire tatouer, je n’ai pas osé la vague (et pourtant ce n’est pas faute d’y avoir pensé)… Je sais qu’on ne se connait pas, mais j’aimerais beaucoup voir ton tatouage (et peut-être regretter à vie de n’avoir pas osé…Quoique, je n’aurai peut-être pas apprécié de me rendre compte que nous avions le même !!!)

    Merci d’avance, et enchantée de t’avoir lue.
    dorothée.

  • #34 lili5582 le 4 juin 2008 à 10 h 49 min

    Bravo Diripouf! J’admire toutes les personnes qui ont une idée en tête, qui s’y tiennent contre vents et marées :) Et ça c’est de la poésie! entre la façon de le raconter et le tatouage en lui-même, bravissimo!

    Je suis aussi curieuse de voir comment la tatoueuse en question a « interprété » ce dessin sur ta peau. Pour ma part je trouve certains tatouages tellement beaux qu’ils me donnent envie mais dans la mesure où je pense d’abord à la douleur, douillette comme je suis, c’est certainement pas le moment d’en faire un à la va vite.

  • #35 Marnie le 4 juin 2008 à 10 h 50 min

    Bravo Diripouf, le dessin est magnifique. Je suis curieuse de voir ce que ça rend en vrai.
    Je pense moi aussi de plus en plus a me faire tatouer. J’hésite encore sur l’emplacement, le dessin alors pour le moment je m’amuse avec du hennée avant de sauter le pas.
    Ce qui me retient aussi c’est la peur de me lasser à la longue et le regard des autres (mes parents en particulier sont formellement contre)

  • #36 Diripouf le 4 juin 2008 à 10 h 53 min

    Cagaroule (28) : La raison pour laquelle je ne rode plus trop dans les parages c’est que j’ai une tendinite de la main droite :-D Mais ca va beaucoup mieux, aujourd’hui je vais faire un effort hihihi

    Lixuan (26) : Je suis d’accord avec toi, se faire tatouer a cause d’un effet de mode c’est dommage. Par contre les gens qui le font uniquement par esthetisme, et non pas par « symbolique forte », je trouve ca tout a fait respectable, tant que c’est reflechi :)

    Perlette (24) : Aucun souci, les gouts et les couleurs ne se discutent pas :)

    Brigadoune (22) : Je te souhaite de tomber un jour sur THE motif… Et la, tu verras, tout semblera evident !

    Double plus good (14) : deja, car je la voulais « grosse », majestueuse, donc un bete probleme de place ;-) Et aussi parce que comme ca, je *choisis* de la regarder… Si je l’avais devant les yeux tout le temps (style sur le bras, la cuisse etc) je me dis que je risque de m’en lasser ? Et aussi, sur le dos, il n’est visible qu’en maillot de bain… donc discret !

    Funambuline (12) : Toi aussi tu as ete scotchee par ce livre ?

    Sev (11) : un age ? Absolument pas. Les petites mamies (80 ans, record de ma tatoueuse) qui se font tatouer, c’est genial je trouve ! C’est la preuve qu’on est toujours en accord avec son corps, qu’on en a pas honte, qu’on le trouve digne de recevoir ca :)

    Cecile de Brest (5) : c’est tres interessant ce que tu dis, on lit trop souvent des articles debiles qui sont restes sur le cote « les tatoues sont des gens qui se rebellent contre la societe », tu as une copie de ce dossier a tout hasard ?

    Fantomette (2) : C’est super mimi les gens qui se font tatouer des motifs de leurs enfants, ou meme PAR leurs enfants :) J’ai vu un type qui s’etait fait tatouer le premier dessin de squelette rigolard qu’avait fait sa fille de 4 ans, c’etait absolument adorable… Et imaginez la fierte de sa fille !!

  • #37 Diripouf le 4 juin 2008 à 10 h 55 min

    Marnie (35) : ma mere a pousse de grands cris pendant 10 ans des que j’en parle, et quand elle l’a vu, elle a pris 200 photos de moi, les a envoyees a toutes ses copines, et la elle me cherche des robes dos-nu :-)))))))

    Dorothee (33) : Cette vague doit « parler » a beaucoup de monde, tu sais :) L’important c’est ce qu’elle represente pour toi, ne sois pas jalouse…

    J’enverrai volontiers une photo a ceux qui veulent, mais je laisse Helene faire les choses a son rythme, parce que vu le nombre de demandes elle va s’arracher les cheveux la pauvre :)

  • #38 Hélène le 4 juin 2008 à 11 h 03 min

    dorothée sois la bienvenue ! Puis-je te demander de personnaliser un peu ton pseudo (pourquoi pas Dorothée Hokusai ?), il y a déjà une Dorothée et je ne voudrais pas vous confondre ;-)

    J’envoie les mails tout de suite, pour la photo ;-)

  • #39 funambuline le 4 juin 2008 à 11 h 03 min

    @ diripouf: non, par le film, je n’ai pas lu le livre. Mais dans le film… on voit ces corps d’hommes caligraphiés, c’est impressionnant, je le recommande vivement (en plus, le corps d’Ewan Mc Gregor nu et caligraphié, rien que pour ça, ça vaut le détour!!! :-) – comment on fait un smiley avec la bave aux lèvres???).
    Sinon, vous avez une idée si l’expo Hokusai va ensuite voyager un peu ou s’il faut que je vienne très vite à Paris?

    Psst: moi aussi j’veux bien être intérgrée au mail groupé! :-)

  • #40 lizou le 4 juin 2008 à 11 h 05 min

    oh je r^ve aussi d’un tatouage mais je change d’idée quant au motif toutes les 5 min, je suis pas encore prête. par contre je meurt d’envie de voir le tatouage et de connaitre le nom de ta tatoueuse, je suis à lyon, une bonne adresse c’est peut être ce qui me manque pour me décider.

  • #41 isabastille le 4 juin 2008 à 11 h 06 min

    Beau choix d’oeuvre, et qui a pour toi un sens.

    C’est vrai que je n’aime pas trop les tatouages. L’idée d’un dessin indélébile, ça ne me laisse pas indifférente, pour moi, c’est presque une atteinte à l’intégrité du corps ! Et surtout, ce que je ne supporte pas avec les tatouages, ce sont les tatouages que j’appellerais superficiels, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas une histoire, une intimité très particulière avec celle ou celui qui se le fait faire, ceux qui sont faits sur un coup de tête, qui ressemblent à ceux de tout le monde. Du coup, je trouve que les tatouages, ça fait souvent vulgaire (mais là, c’est mon éducation qui parle, éducation dont je n’ai pas réussi à me défaire sur ce point en particulier…)

    En fin de compte, j’aime bien l’idée de ton tatouage à toi, car tu portes ce tableau en toi depuis dix ans, et ta démarche est intime, réfléchie.

    Quelques tatouages que je trouve beaux: le coquelicot sur l’épaule de Lio, la frise de fraisiers (oui, je crois que ce sont des petits fraisiers) sur les reins d’une copine…

    J’aimerais bien voir le résultat, ton tatouage à toi, et pas juste l’original, tu es sure que tu ne veux pas mettre la photo sur le blog?

  • #42 Julie le 4 juin 2008 à 11 h 07 min

    coucou les filles,

    pas le temps de lire tout le monde…

    Je plussoie sur l’originalité de ce tatouage, je n’aurais pas pensé a un tableau….BRavo Duripouf! Ca doit etre tres beau.

    J’en ai 2 moi meme, un coquelicot que j’ai fait a 15 ans sur ma hanche droite, ce coquelicot, je l’ai regardé toute mon enfance sur un livre illustré de botanique qui appartenait a mon arriere grand mere…ce coquelicot, fleur folle dans ses formes, mais surtout forte, poussant partout, contre vents et marées….a coté des autoroutes, au milieu des champs….

    Le deuxieme est une ode au soleil, fait en Irlande pendant mon premier exil la bas. C »est donc un soleil, dessiné par mon homme, et il porte très discrètement, l’initiale de son prènom….oui ca dure toujours, mais l’amour aussi? on ne cesse jamais d’aimer on ne cesse que les rapports….Ce tatouage est sur le bas de mon ventre, presque à l’aisne, sur une veine ou le sang bat, et donc le coeur….

    Allez y les filles, marquez de votre esprit votre corps….

  • #43 Cécile de Brest le 4 juin 2008 à 11 h 17 min

    @ Diripouf : oui, je cherche le dossier en question et je te l’envoie !

  • #44 Princesse Strudel le 4 juin 2008 à 11 h 17 min

    Merci pour ton billet DIripouf. Le tableau est effectivement très beau, je ne connaissais pas du tout.
    Après un piercing au nombril que je continue à aimer même si c’est passé de mode, je me surprends à penser au tatouage, de temps en temps. Je n’arrive pas à me décider pour un motif, je ne suis pas sûre non plus de vouloir quelque chose « à vie ».

    Alors, je laisse le temps mûrir le projet. Lire ton cheminement m’a beaucoup intéressée.

  • #45 Katz le 4 juin 2008 à 11 h 20 min

    Hé ben moi, pour ce que ça vaut, LE motif absolu pour un tatouage, c’est la Colombe de la paix de Picasso. Une de mes amies l’a sur l’épaule et même si je ne suis pas fana des tatouages, celui-là m’a conquis. Symboliquement, visuellement…il est parfait ! Juste beau. Comme quoi il peut y avoir une dimension très forte dans un tatouage :-)

  • #46 Sévtoutenouvelle le 4 juin 2008 à 11 h 25 min

    Ce sujet me parle beaucoup, j’ai un tatouage depuis dix ans, un dragon oriental, j’avais eu un coup de coeur quand j’avais 8 ans sur ce dragon et j’avais conservé son image pour pouvoir le faire quand je serais grande, et 11 ans après, premier job, premier salaire, premier tatouage, et je ne le regrette pas, je l’ai fait sur le haut de la cuisse (je ne sais jamais nommé cette partie du corps en fait c’est au niveau de la culotte mais de côté),et je ne le regrette pas, parceque c’est pour moi, personne à part mon ami et mon enfant peuvent le voir et c’est déjà suffisant.

  • #47 Catherine B. le 4 juin 2008 à 11 h 34 min

    Magnifique texte,
    Magnifique tableau (un de mes préférés depuis toujours),
    Magnifique tatouage (j’en suis sûre mais j’aimerais le voir),
    Magnifique Diripouf (je ne te connais pas pas mais je le sens).

    Je rêve depuis longtemps de me faire tatouer, et si je n’ai toujours pas sauté le pas c’est que ce dont envie c’est un une femme de Mucha que je voudrais assez grande.

    Un temoignage comme le tien me rapproche du moment où je vais me lancer.
    J’ai une amie qui a de très jolis tatouages, le travail de sa tatoueuse me plait beaucoup. J’ai envie de la rencontrer depuis un moment.

    J’aimerais bien voir une photo pour savoir si j’ai bien imaginé ;-)

  • #48 Diripouf le 4 juin 2008 à 11 h 42 min

    Merci les filles de vos reactions hyper positives !

    Je me perds un peu dans les envois de mail, si vous n’avez rien vers midi, renvoyez-moi la demande ! (oui je suis bordelique :-)))

    Catherine B (47), tu me fais rougir, la :)

    Comme je vous l’ai dit dans certains mails, je l’ai fait pour moi et moi uniquement, mais les compliments me font chaud au coeur, bien sur :)

  • #49 Catherine B. le 4 juin 2008 à 11 h 46 min

    Ouh Laa !
    J’espère que tu rougis pas du dos ;-)

  • #50 double plus good le 4 juin 2008 à 11 h 55 min

    Ouah, je comprends mieux pourquoi tu as choisi le dos.

    Sous le choc je suis. Magnifique, j’ose pas imaginer quand ce sera fini….
    Tu nous tiendras au courant j’ espere!

  • #51 double plus good le 4 juin 2008 à 11 h 56 min

    J’ oubliais, merci Helene, de faire suivre.

  • #52 EmilieJo le 4 juin 2008 à 11 h 57 min

    La nature m’a « offert » une tache de naissance sur la hanche, qui fait environ 8×4 cm, et l’équivalent de plusieurs constellations de grains de beauté sur tout le corps… est-ce pour cette raison que j’ai toujours un pincement au coeur quand je vois une peau tatouée ? Je trouve ça dommage, je n’y vois pas d’esthétisme, l’exemple qui me vient spontanément à l’esprit c’est Angelina Jolie…
    Ceci dit, tant que ça te plait ! Sois heureuse.

  • #53 Mouniou le 4 juin 2008 à 11 h 58 min

    Tatouage : pour moi des avis très différents ; contraires même.

    L’évocation du marlou, du docker (pardon ; quand on a été élevée à Sainte Philomène, il y a qques restes, des fois), du bagnard, tiens !
    (Oh ces jeunes pas chics, qui le font : poua, c’est vulgaire !) (ste philomène, tu vas pas te taire).

    Puis, la photo d’un trés beau dos de femme entièrement tatoué : c’était superbe, magnifique!!!!! Mais je ne sais plus où j’ai vu cette photo.

    Avant hier, au restau d’en face, une serveuse avait, dos nu, un joli tatouage sur presque tout le dos : c’était fascinant

    En tout caés le tatouage de cette vague doit être trés beau !
    J’aimerais bien faire part de celles à qui on envoie une photo.

    BRAVO de réaliser ses rêves, quand ils sont authentique !!!!.

  • #54 Adeline le 4 juin 2008 à 12 h 15 min

    Euh, je crois que je suis curieuse sur ce coup-là ! tu parles tellement bien de cette démarche, avec tellement de sincérité et d’enthousiasme que ça donnerait presque envie tiens… et cette Vague, wow, je ne l’aurais jamais imaginée sur une peau (d’où l’intérêt d’une photo !)

  • #55 sofiso le 4 juin 2008 à 12 h 15 min

    Bonjour Diripouf,

    Lectrice régulière mais pas vraiment posteuse, je ne peux m’empêcher aujourd’hui de te demander si ce tatouage que tu as fait « recouvre » tout ton dos (ou presque, enfin c’que j’veux dire c’est est ce qu’il est vraiment mastoc ?) ?

    Je trouve souvent ça très beau et comme toi, je crois que se faire tatouer doit etre un acte vraiment réfléchi à ne pas prendre à la légère car c’est permanent et profond…

    Si ça te t’ennuie pas que je sois ajouter à la liste de diff de la photo, ça me ferait bien plaisir de voir ce que ça donne.

    Merci !

  • #56 Diripouf le 4 juin 2008 à 12 h 16 min

    Emilie Jo (52) : Je respecte tout a fait ta vision des choses, je comprends qu’il y ait des gens que ca choque, pour des raisons qui leur sont personnelles. Tant que les gens ne me jugent pas uniquement la-dessus, on peut me dire que c’est immonde, je me vexerai pas ;-)

    Double plus good (50) Merciiiiii ! Oui, je pourrai renvoyer une petite photo a la toute fin (donc dans plusieurs mois…) a celles qui veulent :)

  • #57 kana le 4 juin 2008 à 12 h 17 min

    hello
    bravo pour ton choix et ta démarche. J’ai 2 tatouages, le 1er c’est un « bête » tribal (fait à 22 ans) sur l’omoplate, je regrette un peu car en fait je n’avais pas vraiment d’idée précise, juste une envie, j’ai poussé la porte d’un tatoueur, et je me suis laissée embarquer sans vraiment réfléchir…mais bon d’un autre côté il symbolise vraiment une période de ma vie, celle du changement, donc ce n’est pas que du négatif.
    Le 2ème c’est une petite étoile bleue, cachée sur le bas-ventre, celle-là je l’adore, c’est un coup de coeur pour sa forme et sa couleur, et puis j’aime que personne ne la voit…

    J’aimerais beaucoup voir ton tatouage diripouf si ça ne te dérange pas, je suis curieuse de voir comment rend ce magnifique dessin sur la peau! Merci Hélène de transmettre toutes ces adresses :-)

  • #58 sofiso le 4 juin 2008 à 12 h 20 min

    C’est drôle mais en lisant les commentaires, je me rends compte que plusieurs racontent l’envie qui nait de se faire re-tatouer aprés en avoir fait un et j’ai ressenti la même chose il y a 10 ans maintenant… (depuis je réfléchis à quoi mais je pense que dès que le motif sera fixé dans mon esprit, je me lancerai à nouveau…)
    je ne sais pas comment expliquer ça mais c’est pareil dans mon entourage ?! ;-p

  • #59 Hélène le 4 juin 2008 à 12 h 20 min

    Depuis que j’ai vu ton dos en photo il y a quelques semaines, après ta première séance Diripouf, je dois dire que j’ai totalement révisé mes idées sur le tatouage. C’est tellement somptueux qu’on se prend à avoir envie du même ;-)

  • #60 sofiso le 4 juin 2008 à 12 h 21 min

    heu encore moi, mais je me demandais aussi combien de séances il faudrait pour achever cette oeuvre ???

  • #61 Ada le 4 juin 2008 à 12 h 23 min

    Ooooh Hélène, Diripouf, j’espère que je n’arrive pas trop tard pour l’envoi du mail ? J’adorerais aussi…

    Je crois n’avoir encore jamais commenté ici, et pourtant ce n’est pas la première fois que les propos d’Hélène ou d’une de ses lectrices me touchent. Simplement, je ne me sentais pas le droit de plaquer un avis sur une situation qui me serait complètement inconnue.

    Mais là, Dirifpouf, je suis bluffée. Chacun de tes mots aurait pu être un des miens, l’a été même puisque depuis que je suis tatouée j’ai du expliquer ça dans ces termes, oh… une petite trentaine de fois ? (ça fait deux mois :p )
    J’ai 20 ans, et on m’a dit que c’était jeune pour s’incruster dans la peau quelque chose de définitif (cela pour répondre à Sev de Norvège : tu vois, finalement le bon âge c’est toi qui en décide, il n’y aura jamais consensus sur l’affaire). Mais voilà, il se trouve que comme toi, j’ai l’idée, le motif et l’emplacement en tête depuis mes 14 ans. Depuis tout ce temps, d’autres idées sont venues m’effleurer, de motif ou d’endroit, mais ceux-ci sont en quelque sorte mon fil conducteur. Ceux qui n’ont jamais varié. Alors au moment venu, le choix n’a pas été difficile…

    Et voilà. Depuis le 7 avril, j’ai ma branche de cerisier en fleurs en haut du dos, affleurant légèrement l’épaule droite et qui remonte le long de la nuque pour venir faire éclore son dernier bouton derrière l’oreille. Comme toi, j’ai choisi un endroit où je ne le verrai pas à chaque instant, pour qu’à chaque fois ce soit une redécouverte et, pour le moment du moins, un petit choc.
    « Ah oui, c’est vrai, toute cette beauté c’est sur moi que ça se passe… »

    Comme toi encore, j’ai attendu la bonne tatoueuse. Et comme ça a failli être ton cas, c’est un cadeau de mon ex fiancé. Là-dessus aussi, on m’a dit beaucoup de choses. Que ce n’était pas sain, que je n’allais jamais pouvoir l’oublier, que « qu’est-ce qu’allait en penser l’actuel ? »… En d’autres termes, tu feras quoi quand tu porteras la marque du fric de ton ex, comme un poulet Le Loué ?
    La réponse est, je crois, que je le vis bien. Oui, effectivement, jamais je ne pourrai complètement l’oublier, et on en revient au problème de cet acte « ineffaçable ». Problème peut-être, mais pas pour moi : là encore on a la même vision des chose, je crois, Diripouf. J’aime l’idée de garder tout cela dans ma peau, à jamais. Parce que chaque moment de nos vies nous forge, mais qu’on oublie bien trop souvent en quelles circonstances. Moi du moins, j’ai tendance à oublier le passé. Sans doute pour avoir vécu des choses sur lesquelles une bonne vieille omerta était une nécessité, sans me douter que cette omerta allait envahir peu à peu tous mes souvenirs.

    Mais là, j’ai la chance de porter sur moi un rappel magnifié des événements qui ont précédé ce tatouage. Ça me rassure, plutôt que de m’angoisser. Et puis dans un monde où l’apparence des choses est si importante, c’est tout aussi rassurant de voir apparaître au grand jour un aspect de toi. Je veux dire, ce qui peut gêner les gens avec le tatouage, c’est ce qui personnellement me séduit : sans concession, on a devant les yeux la façon dont une personne se voit et veut apparaître. Pour une fois, il nous est impossible de faire l’impasse ; c’est là, c’est sans ambiguïté. Pour elle, « elle » c’est aussi « ça ».
    C’est ça qui, quand à moi, m’a aidé à supporter la douleur. La conscience que chaque sensation de brûlure, d’écorchure ou que sais-je était en fait une prise de possession de mon corps. Maintenant, il est réellement mien.

    Et c’est là où je voulais en venir, avec la dernière critique que tu évoquais : « ça fait punk ». Personnellement, j’ai été proche de ce mouvement et de plein d’autres tout aussi « violents » au niveau de l’apparence, de la façon d’être et du rejet des codes. Jamais vraiment dedans, mais « proche ». Soit, le tatouage aurait donc du être une façon de m’y replonger. Sauf que…
    Sauf que je n’ai jamais été aussi féminine que depuis que je me suis ornée à vie. Je pense que d’une certaine façon, je trouve cette branche, cette estampe, si jolie, si fine et si délicate que j’essaye de faire en sorte que le reste soit en harmonie avec elle. Féminine, comme je me suis découverte l’être et… vouloir l’être.

    D’ailleurs, clin d’oeil à Hélène, ma prochaine incursion dans ce tout nouveau monde s’appellera « Cerise noire », de Bourgeois !

  • #62 Diripouf le 4 juin 2008 à 12 h 23 min

    Malheureusement… beaucoup !!!! Les traces sont le plus visible, mais ils sont realises en 2h30, alors que les ombrages (gris clair, et gris un peu plus fonce + legerement bleute) vont prendre 8h au total…

    C’est tres long car c’est un travail de precision de dingue, pour placer les petites ombres en « courbe » le long des « picots » de l’ecume (euuuuuh… c’est clair ce que je raconte ?)

  • #63 Syd le 4 juin 2008 à 12 h 24 min

    Wow, alors là je suis heureuse de voir qu’on a exactement la même vision du tatouage… c’est loin d’être juste un truc qu’on se fait mettre, c’est tout ce que tu as dit.
    Personnellement j’aime énormément le côté très personnel du tatouage, que l’on fait pour nous et qui est en nous.
    Moi aussi j’ai l’idée de m’en faire un, un jour (j’ai 19 ans, peut-être pas tout de suite tout de suite), à un endroit du corps rarement dévoilé -je pense depuis un certain temps au bas-ventre mais il y a la question d’une potentielle grossesse future, j’ai peur qu’il en ressorte accidenté… :-(

    En tout cas je te félicite, j’aurais pas fait mieux comme démarche !

  • #64 Syd le 4 juin 2008 à 12 h 26 min

    Ah et puis j’oublie de dire que l’image est vraiment magnifique, complètement planante :-)

  • #65 Ada le 4 juin 2008 à 12 h 26 min

    Aïe aïe aïe, je me rends compte que j’ai abusé sur la longueur… Pour un premier comm’, je m’étale, je m’étale !
    Pardon Hélène, c’est la faute de Diripouf qui m’a ensorcelée :p

  • #66 Hélène le 4 juin 2008 à 12 h 26 min

    Ada merci pour ce magnifique commentaire, il me touche beauocup ! Et sois la bienvenue ! ;-)

  • #67 ze courlis le 4 juin 2008 à 12 h 26 min

    bon, la question que je me pose est bête, mais comment la tatoueuse a-t-elle géré les « bords » de ce tableau ? J’imagine que ta vague n’est pas dans un cadre, où s’est-elle arrêtée ?
    Et il y a le mont Fuji aussi sur ton tatouage ? Bref, je suis également une indécrottable curieuse, et j’aimerais voir le résultat ;-)
    Personnellement, je trouve que les marques faites par la vie sont bien suffisantes et je n’irai pas en ajouter, mais évidemment, l’essentiel est que ce soit fort symboliquement pour toi.
    Et en plus tu es courageuse, parce que la douleur …

  • #68 mmarie le 4 juin 2008 à 12 h 29 min

    Bonjour Diripouf,
    Ton témoignage très précis et sensible et beau enrichit mon « ambivalence » vis à vis des tatouages. Que je n’envisage pas du tout pour moi, malgré une (toute toute) petite pointe d’envie, parfois, qui me traverse.
    Ce que tu dis sur la douleur doit parler à celles qui ont vécu un accouchement ;-)
    Et tout le reste me fait penser à l’expérience d’une amie, un peu similaire à la tienne : une appropriation progressive de son corps, un premier tatouage de taille modeste, puis un autre, beaucoup plus grand, qui englobe le premier – dans le dos et jusqu’à l’épaule.
    Avant de voir et de comprendre ça, je jugeais trop souvent (et pas toujours positivement : la mode du truc, l’esthétique du motif, l’exhibitionnisme parfois). Maintenant je suis capable d’admirer, et le résultat et la démarche.
    Merci !
    (et si tu veux bien j’aimerais voir « ta » vague – quel choix splendide, cette oeuvre !)

  • #69 dodo peut-être ! le 4 juin 2008 à 12 h 29 min

    Merci Hélène !

    (En espérant que dodo ne soit pas déjà pris… ce qui ne m’étonnerai pas !)

    Wahoooo… je viens de voir la photo… je suis impressionnée !
    Tu as effectivement trouvé ta tatoueuse ! Elle a parfaitement adapté son dessin avec les courbes de ton corps, ce qui le rend encore plus beau, et ce qui en fait TON tatouage à part entière. Il ne pourra jamais être le même sur une autre personne, puisque vous n’avez pas le même corps !

    C’est un détail que j’avais adoré chez mon tatoueur, qui pour mon dessin avait dévié quelques lignes afin de ne pas tatouer les gros grains de beauté. Ccette adaptation du dessin à sa surface me touche beaucoup !

  • #70 Eva au Chocolat le 4 juin 2008 à 12 h 30 min

    Ben voilà, je vais avouer un truc intime qui paraitra sans doute kitsch ou flippant (ou cucul la praline) à certaines d’entre vous, mais pour moi, y repenser me donne à chaque fois des frissons.

    Mon homme m’a fait une demande en mariage que je n’oublierai jamais, voila 3 ans.
    Il revenait de 4 mois de mer (et oui, c’est un marin, bonjour le cliché!) et avait insisté pour que l’on aille au resto en amoureux (d’habitude je préparais un repas chicos, qui finissait invariablement … froid ;o) ) . Pendant ce temps-là, nos meilleurs amis, sur sa demande, sont venus déposer chez nous une foule de pétales de roses, des bougies par dizaines, et du champagne (oui, j’vous avais prévenu, c’est un vrai film!) . A notre retour, grosse surprise de ma part, évidemment, et suivie de gentilles câlineries… Ce n’est qu’au bout d’un certain temps (un temps certain, même, dirait mon homme) que j’ai remarqué une ombre sur son flanc gauche (le long de l’oblique à peu près, si vous situez)…
    Il y était écrit mon prénom, fondu dans un dessin exquis (les lettres s’entremêlent et ne sont lisibles que pour qui est au courant)…. Un choc ! Et c’est à ce moment-là qu’il m’a demandé si je voulais être sa femme pour le reste de son existence…

    Ça peut vous paraitre super gnan-gnan, mais moi qui n’ai pourtant jamais été fan des tatouages (le « à ma mère » du marin de base!!!), j’en suis encore toute retournée…

    Beaucoup de nos connaissances, décevantes, lui ont demandé, en tout premier, s’il avait pensé à l’éventualité d’une séparation, et de cette marque indélébile dans sa chair.
    Il a répondu que oui, bien sûr, il avait pesé l’engagement d’une telle action, mais que si l’on devait se séparer, il souffrirait beaucoup moins de s’arracher la peau que de me voir partir…

    Voilà l’histoire ! vous pouvez maintenant me sauter dessus en me disant que l’amour n’est pas éternel, et que je vis chez les bisounours, et tout et tout… M’en fiche, même si je souffre un jour, j’aurais eu la chance de connaître ça… Et pis, j’y crois fort, fort, en plus! Je crois que notre histoire, au lieu de s’endormir, est encore plus forte qu’il y a 8 ans.

    Tout ça pour dire que je comprends ton rapport à ce tatouage, Diripouf, et l’histoire qui te lie à lui… Elle est très belle.
    Voudrais bien avoir une tite photo, moi aussi, si c’est possible ! ;o)

    PS : j’y songe, heureusement que je m’appelle pas Marie-Antoinette, ou Anne-Charlotte !

  • #71 Hélène le 4 juin 2008 à 12 h 31 min

    Erf, dodo est déjà pris ;-)

    Eva au chocolat je suis émerveillée par ton histoier, c’est magnifique !!!

  • #72 Syd le 4 juin 2008 à 12 h 36 min

    Oh et… moi aussi j’aimerais beaucoup voir ce fameux tatouage, si c’est possible :-)

  • #73 Diripouf le 4 juin 2008 à 12 h 36 min

    Eva au chocolat (70), loin de moi l’idee de te traiter de gnan gnan, j’ai du mal avec les tatouages de prenoms « lisibles » (je pense pas forcement a une separation mais a pire – la mort donc – et donc la douleur donc d’avoir sous les yeux le nom de l’etre disparu…) mais si c’est un peu dissimule, alors ca change tout a mon sens, et c’est tres beau :)

    Ada (61), merci pour ton temoignage, il est tres emouvant, je suis heureuse d’entendre d’autres histoire que la mienne :)

  • #74 Nicole le 4 juin 2008 à 12 h 38 min

    Diripouf, il fait quelle taille ton tatoo???

  • #75 dod002 le 4 juin 2008 à 12 h 42 min

    Arf…

    On va revenir à mon vieux surnom alors… mince, pour une fois que j’essaie de m’en détacher !

  • #76 Hélène le 4 juin 2008 à 12 h 44 min

    Tu peux choisir autre chose hein dorothée (il faut que ça te plaise, parce qu’après tu ne pourras plus changer, les changements de pseudos ça me traumatise ;-)

  • #77 dod002 le 4 juin 2008 à 12 h 48 min

    Alors restons en là, ça sera parfait !
    Je viens à peine d’arriver et j’en suis à 3 changement… Je m’en voudrais de te traumatiser encore !

  • #78 magalie18 le 4 juin 2008 à 12 h 50 min

    je me vois tout à fait dans ce que tu dis, ça fait 2 ans que je réfléchis à mon tatouage, un motif réfléchi, pas un tatouage fait sur un coup de tete.
    aujourd’hui tout comme ada je pense avoir opté pour un tige de fleur de cerisier symbole de bonheur au japon et motif que je trouve doux ( le tatouage , rien à voir avec le mouvement punk aujourd’hui, il n’y a qu’à voir les fashion qui se tatouent des étoiles sur les bras) . Je voulais tout d’abord un tatouage en l’honneur de mon papa, pas forcément inscrire son nom en gros dans mon dos mais quelque chose qui me le rappelle. Aujourd’hui je suis en quête du motif parfait pour moi.

    « découvrir un tatouage sur une personne au style “classique”, c’est souvent repartir à zéro sur l’image qu’on s’était faite (trop vite) de la personne » …. j’adore cette phrase tout simplement.

  • #79 Diripouf le 4 juin 2008 à 12 h 52 min

    Nicole – du soutif a la culotte en gros. Pour etre precise, quelques centimetres au dessus du soutif (pas pratique pour les pansements !) et 5 bons centimetres au dessous de la culotte. Je peux t’envoyer une photo si tu veux :)

  • #80 sofiso le 4 juin 2008 à 12 h 52 min

    @Ada : « Comme toi, j’ai choisi un endroit où je ne le verrai pas à chaque instant, pour qu’à chaque fois ce soit une redécouverte et, pour le moment du moins, un petit choc. »

    Je te cite juste pour te dire que je comprends grave ce choix de ne pas se faire tatouer un endroit trop visible et je peux te dire que dans mon cas, bien que certainement moins « invisible » que le tien, je suis toujours bêtement contente d’apercevoir mon tatoo ( à l’intérieur de la cheville) après 10 ans ! ;-D

    cela dit, ça donne aussi TRES ENVIE de voir cette jolie branche de cerisier tout ce que tu racontes tu sais ?! humhum… comment ça j’abuse avec ma curiosité ?! o_O
    c’est juste que comme toi, je réagis sur un sujet qui me touche…

  • #81 Hélène le 4 juin 2008 à 12 h 53 min

    Ca roule dod002, merci ;-)

  • #82 Diripouf le 4 juin 2008 à 12 h 59 min

    Je vais poster les coordonnees de ma tatoueuse ici, parce qu’elle le merite largement, et que j’ai presque honte de ne pas l’avoir fait dans mon billet !!

    Elle s’appelle Sophie Haza, et officie a Viva Dolor (oui le nom est atroce, c’est ironique en fait !), rue Bellievre a Lyon.

    Son site perso : http://www.myspace.com/mllesosso

    Le site du shop (ils ont mis l’accent sur leur boulot un peu trash, mais croyez-moi, c’est pas le plus important… c’est leur technique qui est impressionante !) : http://www.vivadolor.com

  • #83 Catherine B. le 4 juin 2008 à 13 h 03 min

    @ Diripouf, je viens de voir la photo, c’est sublime !
    La vague fait corps avec toi, on dirait qu’elle jaillit de ton dos.

    @ Eva au chocolat, moi j’y crois à l’amour qui dure, mon mari et moi sommes ensemble depuis 20 ans.

  • #84 alex le 4 juin 2008 à 13 h 08 min

    Bonjour tout le monde et Diripouf et Hélène…

    le texte que tu as écris n’est peut être pas un des tragiques de « O toi lectrice » mais il est magnifique ! et les commentaires faits pas certaines le sont aussi ; je pense à celui d’Ada ou celui d’Eva ;-)

  • #85 Ada le 4 juin 2008 à 13 h 16 min

    Sofiso, elle me fait très plaisir ta curiosité ;)
    Donc comme j’ai un côté un peu exhib et que je ne veux pas embêter Hélène avec une photo de plus à faire suivre, je vais faire simple : tu les trouveras là ( http://www.upix.fr/images/mprter33vwak3173gksg.jpg ) et là ( http://www.upix.fr/images/tsmfxmn644k252d7lqb.jpg ).

    Les couleurs sont beaucoup moins vives aujourd’hui, comme je l’avais voulu : les photos datent du jour même.

  • #86 Hélène le 4 juin 2008 à 13 h 21 min

    Oh Ada, c’est beauuuuuuuuuuuuuuuuuuu !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • #87 nouche le 4 juin 2008 à 13 h 21 min

    Je crois que je ne regarderais plus les tatouages de la même façon.
    c’est vrai que c’est bien tentant de le voir en photo.
    Longue vie à ta vague et qu’elle t’emporte loin dans la vie
    Peut être que dans quelques mois ou années, tu pourrais nous en donner des nouvelles ! ( de ta vague, of course)

  • #88 Fanny le 4 juin 2008 à 13 h 21 min

    @ Eva au chocolat: garde bien précieusement ce specimen masculin!! C’est très beau et très émouvant.. bcp de bonheur à vous 2!!
    @ Diripouf: merci pour ton témoignage, la vague et tes mots sont sublimes et touchants. Je serais très curieuse de voir comment le tableau prend forme et vie sur ta peau… si tu veux bien m’envoyer une photo j’en serais ravie! (et bon courage pour la suite.. :-)

  • #89 Nicole le 4 juin 2008 à 13 h 22 min

    je veux bien une photo, oui!!! C’est immense!!!! :-))) Ca doit etre magnifique!!!
    Du coup, je fais « pitié » avec mes merdouilles de 5cm :-)))

  • #90 Fanny le 4 juin 2008 à 13 h 23 min

    Ada, je n’avais pas vu, c’est superbe en effet.. délicat et sensuel à la fois!!

  • #91 Cagaroule le 4 juin 2008 à 13 h 24 min

    Bon ça ne va pas du tout.
    Depuis que je viens ici, je parle maquillage, je me ruine chez MAC, j’ai de la crème Nok, et fait du laser; et voilà qu’alors que je tortille du popotin depuis des lustres tatouage, pas tatouage, maintenant j’ai envie d’y passer, là maintenant tout de suite.

    C’est pas sérieux…

  • #92 Cagaroule le 4 juin 2008 à 13 h 25 min

    Ah et j’ai oublié, Ada c’est vraiment très beau!

  • #93 Ada le 4 juin 2008 à 13 h 25 min

    Merci ! *rouge brique*

    Même si effectivement, à côté des chef-d’oeuvre que nous montre Diripouf, je fais jardin d’enfant ;) Mais ça ne me dérange pas, j’ai encore pas mal de temps devant moi pour les chef-d’oeuvre !

  • #94 Diripouf le 4 juin 2008 à 13 h 26 min

    Nouche (87), merci, c’est joli ce que tu me dis sur ma vague qui m’emporte loin dans la vie :)

    Nicole (89), ah par pitie, pas de « je fais pitie » hein :-D Chacun ses choix, c’est pas un concours de celle qui a la plus grosse ! hehe…

  • #95 Nicole le 4 juin 2008 à 13 h 27 min

    Ada, c’est super joli!!!
    J’ai un faible pour le spetits tatouages sur la nuque… J’ai une amie qui a 5 traces de patte de chaton (environ 1cm chacune) sur la nuque, adorable!!! Et une autre avec 3 étoiles, un peu comme sur la photo du myspace de mlle sosso, mais en plus petites… J’adore!

  • #96 Sol in Paris le 4 juin 2008 à 13 h 30 min

    Moi aussi je veux bien voir la photo de ton dos ! J’adore ce tableau depuis longtemps et je suis curieuse de voir le résultat.
    Sinon, au Louvre j’avais des cours sur les rites de passages que peuvent être les tatouages, bien loin de l’idée toute faite et très vulgarisée du tatouage tel qu’on le présente dans les sociétés occidentales. J’avais trouvé ça fascinant ce rapport au corps, à la douleur, au fait que tu commences le tatouage sur certaines zônes moins douloureuses. Il y a une progression mentales et corporelle qui signe un peu chaque étape.

    Je trouve tout à fait respectable ton idée d’aller au bout de ton projet !

  • #97 Turquoise le 4 juin 2008 à 13 h 34 min

    Merci, Diripouf, maintenant je n’envisagerai plus le tatouage comme un simple phénomène de mode , ton texte m’apporte vraiment quelque chose . Et le motif que tu as choisi est vraiment splendide graphiquement, et très riche de symboles . Je ne pense pas que tu t’en lasseras avec le temps …
    Catherine B : moi, depuis bientôt 37 ans, nananère ! au fait, tu devais m’envoyer un mail pour parler chiffons, non ?
    Bises

  • #98 Sol in Paris le 4 juin 2008 à 13 h 36 min

    Merci Hélène ! Diripouf ton tatouage est magnifique ! C’est vraiment artistique, ça fait plaisir à voir !

  • #99 Hélène le 4 juin 2008 à 13 h 36 min

    Cagaroule c’est terrible, je suis exactement comme toi : après avoir vu les dos de Diripouf et Ada, je suis prise d’une envie irrésistible de faire tatouer d’immenses trucs sur le mien ;-)))

  • #100 Milie le 4 juin 2008 à 13 h 38 min

    @Ada, c’est sublime… Je ne vois pas d’autre mot!
    Euh, moi aussi je pourrais recevoir une photo de la vague? Je suis curieuse…

  • #101 Stéphanie le 4 juin 2008 à 13 h 39 min

    Ca doit être trop beau ! Je peux voir la photo moi aussi Hélène ? Merci !

  • #102 Nicole le 4 juin 2008 à 13 h 40 min

    @Diripouf: magnifique, super joli, fin, et « tendre » (si si!)

  • #103 lizou le 4 juin 2008 à 13 h 40 min

    Le soucis c’est que j’aime bine les tatouages mais les gros trucs de mec. et à 60 ans j’aurai plus l’air de mon père que d’une jeune fille qui aime bien les trucs virils. oh les filles je me passe en boucle le madonna avec Pharell, je vais claquer c’est trop.

  • #104 Eva au Chocolat le 4 juin 2008 à 13 h 45 min

    @ Diripouf : oui, ton idée de porter le prénom d’une personne disparue et des conséquences que ça peut avoir, j’y ai pensé aussi… Mais ça, je n’en parle pas à mon homme, il ne supporte pas que j’aborde l’idée que je puisse mourir un jour ! ;o) Et puis, c’est vrai, c’est très discret, presque codé.
    AHH ! Je viens de recevoir ta photo: c’est sublime… Effectivement, tu as eu plus que raison de le faire, et puis c’est vrai que l’œuvre respecte les jolies courbes de ton corps, c’est terrible !

    @ Hélène, Alex, Fanny : merci, oui, j’ai beaucoup de chance d’avoir cet homme à mes côtés (il est quotidien comme il l’a été ce soir-là, c’est surtout ça qui est important)

    @Catherine B : copine bisounours, dans mes bras !

    @Ada : Waouh, ton cerisier est magnifique également… Quelle délicatesse! Et je comprends qu’il t’ait aidé à développer ta féminité, c’est ce que tatouage appelle, vraiment.

  • #105 Hélène le 4 juin 2008 à 13 h 46 min

    Voui, maintenant je veux une branche de cerisier aussi, me voilà bien ;-)

  • #106 Cagaroule le 4 juin 2008 à 13 h 50 min

    Ah moi ça serait des étoiles ou une guirlande de feuilles sur le pied droit; ou un soleil autour de la malléole droite…
    (je compte sur le deuxième effet Kiss C… et que demain ça soir retombé…)

  • #107 Cagaroule le 4 juin 2008 à 13 h 50 min

    feuilles = fleurs

  • #108 Ada le 4 juin 2008 à 13 h 52 min

    @ Hélène, je suis très flattée… et malicieusement ravie de te mettre face à ce dilemme ! :p

  • #109 Diripouf le 4 juin 2008 à 13 h 55 min

    Cagaroule, a cote de la malleole, bon courage au niveau de la douleur, prepare toi psychologiquement ;-)

    Mais c’est un tres bel emplacement….

  • #110 kana le 4 juin 2008 à 13 h 55 min

    absolument magnifiques, et la vague, et le cerisier! Du coup je regrette encore plus mon tribal :-/

  • #111 Hélène le 4 juin 2008 à 13 h 56 min

    En même temps j’ai les cheveux courts, alors ça serait pas super joli, dans la nuque… faut que je trouve un autre endroit (je suis très fan de la cheville, et des soleils aussi, Cagaroule je crois que nous sommes soeurs de tatouages fantasmés ;-))

  • #112 Nicole le 4 juin 2008 à 13 h 58 min

    Conseil pour celles qui veulent des PETITS tatouages: se tartiner l’endoit à la pommade EMLA (anesthésique local) au moins 1h avant la séance… puis enrouler dans su fim alimentaire plastique… :-) Ca aide!!! Moi, j’ai pas pu (puis j’ai pas eu mal… tant que ça), mais une copine s’est fait une étoile sur la cheville, ni vu ni connu, elle n’a rien senti!

  • #113 Une Curieuse le 4 juin 2008 à 13 h 59 min

    Bonjour,

    Je ne voulais pas te demander la photo parce que je trouve ca un peu voyeur…
    Mais vu l’enthousiasme général, je la réclame moi aussi finalement !!
    Comme beaucoup ici, j’ai toujours a-do-ré ce tableau !

    Et le tatouage d’Ada est magnifique, tout en légèreté !
    Définitivement, les tatouages ont vraiment quelque chose de fascinant… Un mystère qu’on aimerait lever…

  • #114 Hélène le 4 juin 2008 à 13 h 59 min

    Ah ben non justement Nicole, il paraît qu’on peut pas, la cèrme nique l’encre, ou dieu sait quoi de ce genre…

    Une Curieuse sois la bienvenue ;-) Tu vas garder ce pseudo ? Parce que si non, il faut que tu changes vite, après ça sera ton nom ici pour toujours ;-))

  • #115 Ada le 4 juin 2008 à 14 h 02 min

    @ Nicole et Hélène : si, c’est effectivement possible. Les avis divergent sur la crème Emla, mais quant à moi je l’ai utilisée… et le résultat me convient ;)
    Par contre, je conseille de mettre la dose : j’avais étalé 2 tubes, et l’anesthésie a fait effet… 1/2h. Autant te dire que les 2h suivantes, je les ai senti passer…

  • #116 Stéphanie le 4 juin 2008 à 14 h 02 min

    Oui, c’est toujours ce que j’ai entendu Hélène : pas de crème EMLA pour un tatouage !

  • #117 sandrine de la roche le 4 juin 2008 à 14 h 03 min

    Ah les filles, vous m’impressionnez; tous les jours vous me montrez à quel point ,vous, actrices de ce blog, vous êtes des poètes à votre manière: Diripouf comme Cawouète l’autre jour, et bien d’autres, vous faites preuve d’une qualité littéraire naturelle assez exceptionnelle, je plussoie…:)
    Quant au tatouages, c’est tellement perso que parfois on a du mal à faire coïncider son point de vue avec le regard des autres; je pense , assez honteuse, aux larmes de rires que je n’ai pu réprimer quand une collègue de travail m’a exhibé « de force » le tattoo de son yokshire sur le sein…
    @ cagaroule: j’ai une copine qui a souffert pendant des jours d’une piqûre trop profonde sur la malléole…
    Sinon, mon rapport à la douleur est tel que la comparaison avec l’accouchement (j’y ai eu droit 2 fois), ça a fini de me décider de me contenter des tatouages malabars de mon fils;)))

  • #118 Diripouf le 4 juin 2008 à 14 h 04 min

    Nicole, la creme Emla est deconseillee pour deux raisons :

    1 – Elle n’agit que peu de temps (en gros 1 heure), donc si par malheur ta session de tatouage dure plus longtemps, la douleur revient sur la fin de la session, 10 fois plus vive et plus insupportable puisque ton corps n’aura eu ni le temps de s’habituer ni le temps de produire des endorphines pour contrebalancer…

    2 – Cette creme modifie la texture de la peau, de maniere assez aleatoire selon les personnes. Elle rend souvent la peau plus dure. D’un cote, ca rend le travail du tatoueur moins facile (il bosse sur une peau « modifiee », ce dont il n’a pas l’habitude), et de l’autre ca absorbe l’encre de maniere differente, donc ca rend la cicatrisation plus aleatoire…

    Bref, a part GROSSE apprehension de la douleur et discussion prealable avec le tatoueur, c’est pas une bonne idee…

    Voili voilou :)

  • #119 sandrine de la roche le 4 juin 2008 à 14 h 05 min

    et oui, je la regarderais avec plaisir, ta photo… SVP

  • #120 tetelle le 4 juin 2008 à 14 h 08 min

    Oulala, pardonnez-moi d’avance les filles. Je sens que je vais en offusquer certaines d’entre vous, même si ce n’est pas le but…
    Donc voilà, je n’ai rien contre le tatouage, au contraire, je trouve cela magnifique lorsqu’il est fait par de vrais professionnels, par des « artistes ». Je trouve surtout cela très courageux de passer le cap. Mais comme personnellement je suis une vraie trouillarde, et bien j’ai opter, il y a de cela environ 6-7 ans pour le… (c’est là normalement que les « puristes » vont s’enerver) tatouage semi-permanent. Oui, oui, je suis un peu lâche. Et puis pour moi, cela avait à cette époque de ma vie, un coté plus décoratif que significatif. Donc je suis allée chez une maquilleuse qui m’a fait mon petit soleil-étoile sur le dessus du pied (partie sensible !). Cette imbécile était nullement qualifiée pour cette tâche, ce qui fait que je me suis retrouvée avec un dessin très en dessous de ce que j’espérais. Bref, c’était sur le pied, et comme je suis grande et myope, je le voyait de loin. Ceci dit, je ne regrette pas ma démarche, parce que aujourd’hui, il s’efface (bon ok, cela donne un effet decalcomanie…) et que je ne voulais absolument pas garder ce tatouage jusqu’à mes vieux jours…
    En tout cas, pour les folles et passionnées de tatouages (isa, tu ne m’en voudras pas de donner cette info que j’ai trouvé sur ton blog) pour celles qui ne connaitrais pas : Kate Von D
    est une des plus grande artiste tatoueuse des US que vous pouvez découvrir dans l’émission MIAMI ink.
    j’envoie un mail à Hélène de qqunes de ses créations, hallucinant (des portraits en l’occurence) si elle a la gentillesse de le transferer aux plus curieuses…

  • #121 Nicole le 4 juin 2008 à 14 h 09 min

    Oui, les filles!! D’où le « pour les PETITS tatouages »… :-) L’étoile de ma copine, a été faite en 25 min… coloriage compris! Elle n’a rien senti! On discutait, elle rigolait!!! J’étais avec elle….

  • #122 Diripouf le 4 juin 2008 à 14 h 14 min

    Tetelle (120) tu abordes un sujet important qui est le choix du tatoueur…

    Les tatouages semi-permanents sont des arnaques sans nom, je suis navree d’entendre que tu es passee par la, j’espere qu’il s’en ira completement (ce qui n’est generalement pas le cas, malheureusement)…

    C’est sur que c’est tres flippant de se lancer, mais c’est le boulot d’un tatoueur (et pas d’une estheticienne, donc…) que je rassurer les gens et de faire avec eux un travail prealable consequent pour etre sur que le tatouage sera exactement conforme a ce que tu voulais… Desolee d’entendre que tu es tombee sur une personne pas tres professionnelle…

    Sandrine de la Roche (117), je te rassure, ca n’a RIEN a voir avec un accouchement, demande a n’importe quelle fille tatouee qui a des enfants ;-)

  • #123 laurettebis le 4 juin 2008 à 14 h 19 min

    Si je devais en faire un (ce que je ne pense pas faire un jour, trop douillette, trop…. ;-)) je crois qu’il serait minuscule et aussi très « intime », je veux dire que personne à part l’homme et moi ne le verrait…

    Enfin il y a « tatouage » et « tatouage » hein et à la façon dont tu nous en parles Diripouf, çà n’a rien d’un tatouage « vulgos »… ;-))
    Tu nous en parles tellement bien, ce n’est pas quelque chose que tu as pris à la légère ni un coup de tête ou un « caprice fashion »…

    en tout cas je ne connaissait pas ce tableau (superbe par ailleurs) et j’imagine ton tatouage…je veux bien le voir, même si – comme le disait une lectrice plus haut – j’ai une impression de voyeurisme…

  • #124 Nicole le 4 juin 2008 à 14 h 20 min

    Sandrine de la Roche: pour être passée par 2 accouchements et 2 tatouages, je peux t’assurer que ça n’a strictement RIEN A VOIR!!! ;-))) Si c’est que ça qui te bloque…. fonce!

  • #125 contessa le 4 juin 2008 à 14 h 21 min

    Pardonnez-moi de ne pas aller dans le sens général, je suis heureuse pour toutes celles qui aiment la peau coloriée, mais personnellement, je ne peux me faire aux tatouages… s’il y a une chose dont la vue me rend malade, c’est cela. Chez moi, c’est pathologique.
    C’est aussi bien l’idée qui me déplaît (l’idée d’imposer à sa peau vivante une chose absolument contre-nature) que le résultat, qui s’altère au fil du temps, puisque son support lui aussi change. L’idée de se peindre ne me dérange pas (puisque si je suis ici, c’est que j’apprécie le maquillage et le cosmétique, hé hé), mais je vois plutot le tatouage comme une torture imposée. Rassurez-vous, la vue d’un piercing me fait presque m’évanouir d’épouvante, comme tout ce qui est altération de la surface de la peau…. En tout cas, c’est un sujet qui ne laisse personne indifférent, généralement.
    J’espère ne blesser personne, je donne simplement mon ressenti… je crois que je ne suis pas normale :)
    PS: The Pillow Book: magistral, magnifique, marvelous :))))))

  • #126 sandrine de la roche le 4 juin 2008 à 14 h 26 min

    Autant je l’apprécie par esthétisme chez les autres, autant cela ne me « parle » pas comme démarche personnelle…

  • #127 Diripouf le 4 juin 2008 à 14 h 30 min

    Contessa, aucun souci, tant que tu es heureuse pour celles dont c’est le trip :)

    Quand tu dis un truc contre-nature, c’est certes vrai, mais est-ce plus contre-nature que le botox, ou l’epilation, ou la teinture des cheveux, ou les regimes ? Ca a un caractere plus permanent, certes, mais plus contre-nature, c’est a discuter, tu ne crois pas ? ;-)

    Mais je comprends tout a fait ta reaction « instinctive », moi j’ai la meme pour les piercings, c’est dire !!! Tant qu’on a l’intelligence de ne pas juger l’autre que sur cet aspect de lui, on peut avoir l’avis qu’on veut, on est en democratie hein :-D

  • #128 Delphine de Brest le 4 juin 2008 à 14 h 32 min

    Bonjour
    Alors je suis très loin d’avoir lu tous les commentaires (honte à moi!!).
    Adolescente, j’ en voulais un absolument ! Et bien maintenant, un peu plus vieille non.Je trouve ça très beau, certains sont magnifiques .Ce qui me dérange en fait c’est lorsque je serai une petite vieille ou même selon la tenue (je sais qu’on peut choisir un endroit qui ne se voit pas obligatoirement et qu’on le fait pour soi) Et il y toujours le risque de s’en lasser….
    Enfin toujours est-il que j’aimerai beaucoup voir la photo….

  • #129 contessa le 4 juin 2008 à 14 h 37 min

    Diripouf, t’as raison, le nombre de trucs contre-nature que la culture nous impose est impossible… tu vois, quand je te disais que je ne suis pas normale. ;)

  • #130 Milie le 4 juin 2008 à 14 h 38 min

    Dis Hélène… J’adore vraiment ton blog hein! Franchement, est-ce que toutes les filles sympas de France, de Suisse de Belgique, du canada,… se retrouvent ici???
    (bon, je ne parle pas des qlq commentaires déplacés ou désagréables des « frustrées-bornées » et qui se sont un moment perdues sur ton blog et qui (grâce à dieu), ne se sont pas attardées…)

  • #131 Deilema le 4 juin 2008 à 14 h 39 min

    Diripouf et Ava, je suis hypnotisée par vos photos, je ne peux plus en décoller mon regard.
    Je suis hyper admirative, je n’aurai jamais le courage de passer le cap (et puis je ne me vois pas trop tatouée non plus…), du coup, je vous tire mon chapeau ;)
    C’est époustouflant de beauté !!!

  • #132 Catherine B. le 4 juin 2008 à 14 h 42 min

    @ Ada, Waouhh il est magnifique ton tatouage !

    @ Turquoise, oups j’avais égaré le petit papier, justement je l’ai retrouvé hier !
    Promis je t’écris;-)

    @ Tetelle c’est drôle que tus parles de Kate von D, sur le site dont parlait Hélène il y a qq jours « Make up geek » un des tutoriels les plus impressionnants reprenait le maquillage de Kate von D !

  • #133 PAL le 4 juin 2008 à 14 h 44 min

    J’avoue, je n’ai jamais trop aimé pas trop les tatouages, je les vis comme une agression du corps.

    Seulement voilà, j’ai depuis 3 ans une très grande (20 cm !) et très vilaine cicatrice verticale sur le ventre, très vilaine parceque je fais de l’hypercicatrisation, et je me bats depuis des mois pour tenter de l’atténuer, sans grand succés malheureusement.

    alors, je me prends à penser quelquefois que, plutôt que de subir cette cicatrice, je pourrais peut-être la sublimer avec un tatouage.

    Bon, j’en suis à peine aux prémices d’une telle éventualité, je pense que tout ça doit être murement réfléchi, et je ne sais même pas d’ailleurs si c’est possible techniquement, mais j’aimerais beaucoup pouvoir à nouveau montrer fièrement mon ventre que je cache honteusement pour l’instant, ce serait comme un pied de nez au destin.

    d’ailleurs la branche de cderiser en fleur d’ADA serait magnifique à cet endroit !

  • #134 alex le 4 juin 2008 à 14 h 44 min

    Olala ayé j’ai envie moi aussi… :-( bon ok j’avais déjà envie depuis un moment mais le fait que ça soit irréversible me rebutait je crois mais là… à cause de vous toutes… ben j’en meurs d’envie… !

  • #135 mimisunny le 4 juin 2008 à 14 h 47 min

    aarg mon commentaire s’est effacé…

    @ada: magnifique ton tatouage!!!
    @Eva: tu peux pas savoir comme ton histoire me touche tellement elle est belle. On dirait un roman…
    @cagaroule: la cheville, ça fait un peu mal c’est vrai mais pour le mien je n’ai pas l’impression d’avoir beaucoup souffert.

    En ce qui concerne la douleur justement: on m’avait conseillé de prendre un dafalgan 20 min avant de commencer le tattoo. Je l’ai fait la première fois et je me sentais moins « impliquée ». La deuxième fois, je n’en ai pas pris et je me suis sentie plus impliquée. J’ai préféré…

  • #136 Hélène le 4 juin 2008 à 14 h 47 min

    contessa en même temps si on va par là, soigner le cancer ou la mortalité infantile aussi c’est contre nature, vu que la nature n’a pas prévu de le faire…
    La notion de « contre nature » est toujours très délicaet à manier ;-)

    Milie bien sûr, l’intégralité absolue de la population mondiale féminie de qualité vient sur mon blog, c’est bien connu ;-))

  • #137 Diripouf le 4 juin 2008 à 14 h 49 min

    Deilema (131) : merci, c’est tres gentil tout ce que tu dis :)

    PAL (133) : j’ai deja entendu parler de masquages de cicatrices, en effet c’est une belle revanche sur la vie ;-) Il faut bien voir avec le tatoueur par contre, et en choisir un qui a l’habitude de ce genre de boulot. Par ailleurs, peut-etre as-tu deja essaye, mais l’argile verte en cataplasme la nuit fait des miracles pour attenuer les cicatrices (teste et approuve par moi-meme !)

    Hihihi, on va finir avec une epidemie de tatouages sur MBDF !! A quand la mosaique ? :-D

  • #138 contessa le 4 juin 2008 à 14 h 49 min

    Hélène, je te rassure, tu parles à une grande misanthrope, et pour moi la race humaine est en train de devenir contre-nature, alors….. ;)

  • #139 mimisunny le 4 juin 2008 à 14 h 49 min

    ah oui la mosaique, bonne idée!!!

  • #140 Hélène le 4 juin 2008 à 14 h 53 min

    Ca serait dément une mosaïque de tatouages !!!

  • #141 tetelle le 4 juin 2008 à 14 h 54 min

    @ Catherine B. : flap, flap !! je viens de me fouetter avec une branche de feuilles de menthe (bon j’ai que ça sous la main, je me fais un thé à la menthe…) parce que je n’ai pas vu ça !! Je n’ai plus de messagerie en ce moment à la maison… je ne peux venir aussi souvent que je le veux, donc, j’ai raté un truc essentiel apparemment…
    @PAL : tu es sure qu’on peut se faire tatouer sur une cicatrice ?? Les filles, on peut ??

  • #142 Barbier le 4 juin 2008 à 15 h 01 min

    héhé, moi aussi j’ ai un tatoo qui signifie beaucoup, pour moi…Et ton billet, Diripouf, vas grandement dans le sens de ce que je pense.

    Par contre, au niveau de la douleur, j’ espérais pouvoir me la péter un peu en disant que j’ étais une warrior, et euh en fait ça aurai été un gros mensonge vu que m’ épiler les jambes à la cire ça me fait plus mal !

    Et depuis 3 nouvelles année, j’ ai pour voisin un tatoueur old school dont j’ adore le travail…Je me suis toujours dit que quand je déménagerai, je passerai faire un tour chez lui pour un truc précis et ce moment est imminent, donc je commence à l’envisager sérieusement…

  • #143 alex le 4 juin 2008 à 15 h 03 min

    Pour la mosaïque, il faut d’abord qu’on aille, nous aussi, souffrir chez le tatoueur !!

  • #144 Eva au Chocolat le 4 juin 2008 à 15 h 04 min

    @Mimisunny : merci… ;o)

    C’est vrai que même sur un sujet personnel est assez controversé comme les tatouages, les échanges restent commec toujours ici, très intelligents et mesurés. Enrichissants, quoi…

  • #145 Cagaroule le 4 juin 2008 à 15 h 07 min

    Oui il parait que ça fait mal aux endroits que je « veux ». Mais que je choisisse la facilité aurait été assez étonnant…

    Hélène, je suis ravie de voir que nos opinions concordent! :-)
    Par contre, l’idée de la mosaïque est très bonne mais contribue à prendre des décisions rapidement!

  • #146 Catherine B. le 4 juin 2008 à 15 h 14 min

    @ Eva au chocolat : Oui oui vive les bisounours, mas pas en tatouage hein !

    @ Milie et à toutes (complètement HS mais bon) c’est vrai que l’ambiance ici est géniale. Ce que j’aime par-dessus tout c’est de rencontrer toutes ces magnifiques personnes que je ne croiserais sûrement jamais au quotidien.

  • #147 Miam le 4 juin 2008 à 15 h 18 min

    Ah j’avoue que moi je suis une petite curieuse, et si tu veux bien, j’aimerais bien voir le rendu final que ca peux donner sur ton dos…

    Je pense qu’à partir du moment où c’est réfléchit, et là on comprend surtout que cette vague te correspond parfaitement, qu’elle te définit un peu, que c’est un bout de ton histoire et de ton futur. Je trouve que t’explique très bien ta démarche, tu ne devrais pas avoir à te justifier mais pour ce genre de démarche « pas communes » c’est vrai que la société cherche toujours à comprendre mais Pourquoi???

    L’important c’est que le réusltat te plaise, qu’il te corresponde parfaitement, et que tu ne regrettes pas. Et félicitation, par même si l’envie se présente de mon coté, je crois que je n’aurais jamais vraiment le courage…

  • #148 Syd le 4 juin 2008 à 15 h 21 min

    Aaarrrgh je suis pour la mosaïque de tatouage ! Même si je ne pourrai pas ENCORE y participer B-)

  • #149 tetelle le 4 juin 2008 à 15 h 22 min

    c’est quoi donc les conditions pour la mosaïque ?? uniquement les notres ? sinon c’est raté pour moi, ou alors je cours vite m’acheter un schtroumpf en décalcomanie ??? et les tatouages au héné c’est permis ?? nan parce que sinan j’ai un mariage oriental à la fin du mois, je peux prendre des photos.

  • #150 Hélène le 4 juin 2008 à 15 h 23 min

    Je croi qu’on pourrait envisager l’idée de tatouages non permanents, quand même ;-) (mais pas des trucs malabar, faut pas pousser !)

    En rechanche il FAUT que ça soit les nôtres, sinon ça n’a plus du tout le même intérêt ,-)

  • #151 Diripouf le 4 juin 2008 à 15 h 24 min

    Roh, vous avez l’air super partantes pour une mosaique de tattoos! Mais ceci dit je pense pas qu’on soit vraiment asses nombreuses… Et puis je me sentirais responsable si vous vous precipitiez pour aller en faire un ;-)

    (Laissez moi au moins le temps de negocier un pourcentage avec ma tatoueuse ! Sophiiiiiiiiiiiie, viens la, j’ai a te parler !!!!)

    :-D

  • #152 milocali le 4 juin 2008 à 15 h 34 min

    Hélène, pour celles ki ont des tatouages permanents, on pourrait aussi se faire « mosaïker » ?

  • #153 Kanarde le 4 juin 2008 à 15 h 35 min

    Ton histoire est sublime Diripouf !
    Très curieuse moi aussi, j’aimerais vraiment le voir.
    Hélène, aurais-tu la gentillesse de me le transmettre par mail ? :)
    Je suis sous le charme du tatouage d’Ada également :)
    Il y a longtemps que j’ai envie d’un tatouage.. Même de deux.
    Un tout petit en premier, une petite clé de sol logée derrière mon oreille. Pour ce que représente la musique à mes yeux. (Et à mes oreilles ;)))
    Ensuite un grand, qui prendrait tout le dos. Mais qui dit tatouage sur la colonne dit adieu la péridurale.. hmm, à voir.
    C’est marrant cette coïncidence, ayant croisé sur un site de skins (autocollants) pour ordinateurs portables, j’en avais vu un représentant cette fameuse vague, pensant immédiatement à Hélène et à sa passion pour ce tableau. ;)

    Des bisous les filles !

  • #154 Hélène le 4 juin 2008 à 15 h 41 min

    Ben oui bien sûr, milocali ! ;-)

  • #155 Diripouf le 4 juin 2008 à 15 h 43 min

    Tatouage et peridurale :

    http://www.patrick-chaudesaigues.com/sitetatouage21/articles.php?lng=fr&pg=255

    J’ai un ami Anesthesiste / Reanimateur, qui m’a confirme que comme il est indique dans cet article, a part en cas d’urgence ou effectivement la peridurale sera refusee (si vous debarquez en maternite sans avoir jamais rencontre votre anesthesiste/rea, donc), la plupart des A/R trouvent une solution.

    Soit en piquant un chouia plus haut ou plus bas (il y a deux ou meme trois vertebres ou on peut piquer), soit, si vraiment vous avez tout le dos noir, en faisant une minuscule incision (en « soulevant » la peau, donc) et en piquant la dedans, pour etre sur que l’aiguille ne rentrera pas en contact avec l’encre.

    Voilou :)

  • #156 laurettebis le 4 juin 2008 à 15 h 54 min

    haannn j’avais pas vu celui d’Ada, il est magnifique aussi !!

    et l’histoire d’Eva est superbe aussi…qu’est-ce-que je voudrais que mon homme me fasse une demande pareille…

  • #157 Yin&Yang le 4 juin 2008 à 15 h 54 min

    Je voulais respecter ton choix de ne pas dévoiler ton tatouage, mais comme la plupart ont demandé à le voir, je me dis qu’une de plus ou de moins!!! Se serait très gentil de ta part de m’envoyer une photo à moi aussi.

    J’ai malheureusement une phobie des piqures atroces, je m’évanouie quand on me fait des prises de sang et les vaccins sont pour moi une vrai torture. Rien que le fait de voir une aiguille je deviens raide comme un bout de bois.
    Malgré ça j’ai refléchi longuement au tatouage de mes reves, à l’endroit etc…. mais je n’ai trouvé de motifs qui me correspondent. Il y aura peut être un jour où je me dirais c’est ça que je veux et tant que ce n’est pas évident, tant que j’ai des doutes je ne franchirais pas le pas juste parce que j’ai envie d’un tatouage mais parce que je voudrais ce motif là et pas un autre.

    J’aime ta démarche diripouf, le fait d’avoir attendu le bon moment.

  • #158 Mah-Yu le 4 juin 2008 à 16 h 02 min

    Joli texte, et beaux échanges aussi dans les commentaires, j’ai bien apprécié ma lecture du jour (d’autant que je n’étais PAS DU TOUT concernée par les deux précédents billets, ayant une molette tout à fait performante sur ma souris, et paumé ma carte bleue).

    J’ajoute ma petite pierre aux réflexions autour de la question du corps et du tatouage, avec ma propre approche: mon dos est la partie de mon corps que je préfère, même (ou parce que?) je ne le vois presque jamais. Au milieu, j’ai un grain de beauté en relief, très sombre sur ma peau claire, comme une « mouche », que j’ai toujours perçu comme la « signature » de mon corps. Il est sexy, paraît il, et puis il est familial, je l’aime aussi pour ça.

    Sauf qu’avec mes flotteurs de compétition, cela fait des années que je ne peux sortir sans soutif « grand maintien », et donc que les vêtements mettant en valeur le dos et les épaules me sont interdits.

    Mais j’arrive au bout de ma 3ème et vraissemblablement dernière grossesse, mon dos commence à fatiguer du poids de mes attributs mammaires, et mon corps a été bien malmené ces 10 dernières années.

    Je sais donc que dans les années à venir (5 grand maximum), je vais passer par les différentes étapes d’une transformation anatomique nécessaire, incluant un passage sur le billard. Dans cet intervalle, aussi, je devrais perdre, à regret, mon grain de beauté fétiche, dont l’aspect commence à changer (toutes les femmes de ma famille ont fini par se le faire enlever).

    Alors mon tatouage, dont le motif mûrit doucement depuis des années dans un coin de ma tête, ce sera un peu la signature de ce nouveau corps, une façon de passer à une nouvelle étape de ma vie, de me réapproprier mon corps de femme.

    Je saute plein de lignes après ce qui doit être, je le crains, un pavé… pour dire que je trouve le tatouage d’Ada très féminin et poétique, et que je ne dirai pas non à un petit coup d’oeil sur celui de Diripouf, si y’a moyen!

    merci

  • #159 Eva au Chocolat le 4 juin 2008 à 16 h 03 min

    Roh, j’adorerais voir une mosaïque de tatouages ! Même si bien sûr je ne pourrais pas en être (je crois que si je vous filais en douce la photo du tatouage de mon homme, il serait immédiatement démasqué ;o) )

    Merci Laurettebis ! Effectivement j’ai beaucoup de chance que mon homme, par ailleurs très très « mâle » et tout, ne rechigne jamais à montrer (à moi et aux autres) ses sentiments pour moi. C’est clair ou ma phrase est trop mal foutue?

  • #160 Mah-Yu le 4 juin 2008 à 16 h 04 min

    délire, Hélène, ton éditeur de commentaires supprime les alinéas multiples?

    encore une mesure de sauvegarde de la pulpe d’index, c’est fou comme on est chouchoutées ici!!

  • #161 Hélène le 4 juin 2008 à 16 h 07 min

    Ah je sais pas Mah-Yu, c’est bizarre ce truc ;-)

  • #162 Ln75 le 4 juin 2008 à 16 h 10 min

    J’aime bien ton histoire et la façon dont tu es arrivée à ce tatouage Diripouf.
    Le tatouage d’Ada est superbe et du coup j’ai bien envie de voir le tien aussi :) -oui je suis une curieuse.

    Chez moi l’envie grandit doucement depuis un moment mais on ne peut pas dire qu’elle soit encore aboutie, je continue donc d’y réfléchir tranquillou…

  • #163 zalapabelle le 4 juin 2008 à 16 h 13 min

    J’admire ton courage. Moi, je me borne à utiliser les décalcos dans les paquets de gâteaux l’été. Et ça m’amuse comme une petite folle. De là à sauter le pas… je crois que je suis trop douillette !

  • #164 globulita le 4 juin 2008 à 16 h 16 min

    Roh, moi aussi, j’aimerais bien voir le dos de Diripouf…

    Je ne sais pas si je passerais à l’acte une fois ou non mais je suis fascinée par les énormes tatouages, genre tout le dos ou les filles qui ont un bras entièrement tatoué. J’ai le souvenir d’une fille, habillée très sixties, avec justement une « manche » en tatouage, c’était magnifique de féminité.

    Par contre, je trouve dommage les gens qui se font tatouer en suivant une mode. Je pense là aux tatouages « celtiques », ceux qui sont très noirs et très gros. Il me semble qu’il y a quelques années, plein de monde se faisaient tatouer ainsi et maintenant, c’est complètement has been… Et autant je suis une amoureuse transie des chats, je trouve ridicule de se faire tatouer des pattes de félin (le pire que j’ai vu c’est une patte de chat sur chaque sein)… Mais ceci est mon avis et je ne veux vexer personne, einh?!?! ;-)

  • #165 lizou le 4 juin 2008 à 16 h 22 min

    MOI J’AIME BIEN LES PATTES DE CHAT! ça me fait penser à la féline, le film avec la panthère, à la légende de la femme chat qu’on reconnait justement à l’empreinte de chat sur son épaule, c’est plus joli que le loup garou même si l’époux coupe la pattes du chat qui devient la main de se femme.
    J’aime bien la mannequin au cheveux courts noirs, avec plein de tatoo de mec, elle est terrible cette fille. Mais j’ai un trou quant à son nom.

  • #166 Princesse Strudel le 4 juin 2008 à 16 h 27 min

    Eve au chocolat, ton histoire est superbe. Merci de nous l’avoir fait partager!

  • #167 valerie le 4 juin 2008 à 16 h 30 min

    diripouf ; sophie c’est celle qui bosse chez Navette ?
    Moi j’ai attendu 15 ans pour me tatouer et là je commence à un peu l’être. chevilles et bras.
    Les bras correspondent evidemment à un parcours personnel vu que c’est un endroit très visible.
    courage pour la fin ; les ombrages bahhhh ca fait mal :)
    Très joli texte en tout cas ; je me reconnais bien dedans.

    Sev (Norvege) ; une personne que je connais a attendu ses 65 ans. Ma mère qui hait les tatouages, mais vraiment, a évoqué l’idée de se faire tatouer les initiales de gens comptant pour elle. Donc non pas d’âge. (et il n’y a d’âge limite pour rien, si ? :) ).

  • #168 PAL le 4 juin 2008 à 16 h 32 min

    @ Diripouf : merci pour le conseil sur l’argile verte (mais ça doit pas être évident de pas en mettre partout dans le lit !)

  • #169 Diripouf le 4 juin 2008 à 16 h 34 min

    Valerie, oui, c’est celle qui bosse chez Navette…

    Les ombrages bizaremment me font beaucoup moins mal que les traces (mais peut-etre que mon corps s’habitue, tout simplement), par contre la cicatrisation a l’air vachement plus douloureuse – la, ca commence tout juste a crouter et ca fait encore mal au toucher…

    Zalapabelle : hi hi, les decalcos moi aussi j’adorais… mais a 7 ans quoi :-D

  • #170 laurettebis le 4 juin 2008 à 16 h 37 min

    @ Eva : c’est très clair au contraire ;-))

  • #171 Yin&Yang le 4 juin 2008 à 16 h 39 min

    Waouh, envoie express!! je comprend mieux pourquoi tu ne voulais pas montrer cette photo sur le web mondial ;-)

    C’est vrai que cette peinture est magnifique, ce n’est rien en comparaisons de la fascination que j’ai à la voir à même la peau.
    Le travail de l’artiste est vraiment fabuleux, ton tatouage s’inscrit dans ton corps, vous ne faites plus qu’un, c’est comme si il avait toujours eu sa place.
    Le dos était vraiment le meilleur endroit pour le faire, ta vague va pouvoir exister, vivre avec tes mouvements.
    J’ai une appréhension sur les gros tatouages mais celui ci est vraiment superbe.

    Merci d’avoir partager cette intimité avec nous…

    Se serait vraiment adorable d’envoyer une photo une fois qu’il sera entièrement terminé.

  • #172 valerie le 4 juin 2008 à 16 h 45 min

    Diripouf ; c’est amusant. Les tracés je ne sens rien du tout et le remplissage, j’insulte tout le monde. Comme quoi tout est vraiment affaire de peau et de perception :)
    (oui excuse moi j’ai vu après que tu avais donné l’url, je n’avais pas lu tous les coms).
    Le + pénible est aussi pour moi l’après tatouage, où ca chauffe, ca gratte.
    encore merci pour ton texte !

    Pour celles qui seraient tentées, il y a une grosse convention à Paris depuis juillet avec l’occasion de voir des tatoueurs du monde entier… : http://www.tattooartfest.fr/

  • #173 Delphinoid le 4 juin 2008 à 16 h 59 min

    Merci pour ce beau texte Diripouf. Je trouve la démarche fascinante!

    J’aime beaucoup Hokusai (je vais d’ailleurs tenter d’aller voir l’expo avant le dernier jour, pas comme d’habitude quoi)… :oP

    J’ai trouvé la lecture (pfiou, c’était long hu hu) des commentaires très enrichissante. Le tatouage d’Ada est vraiment superbe et l’histoire d’Eva craquante (hi hi).

    Personnellement, le tatouage ne me parle pas; ça ne fait pas écho en moi (je ne suis pas très claire, je parle de mon corps, celui des autres, c’est autre chose). Du coup, moi zaussi, j’aimerais bien voir la photo si tu n’en as pas marre de l’envoyer à tout le monde. ;o)

  • #174 MaO le 4 juin 2008 à 17 h 06 min

    Oh oui! une mosaique de tatouages !
    Excellente idée! Je suis partante
    Et je participe parce que j’en ai un (alors que je n’utilise toujours pas de masque)

  • #175 lena figari le 4 juin 2008 à 17 h 18 min

    Allez je me lance enfin!
    J’ai découvert ce blog il y a assez longtemps, et j’ai le plaisir d’y lire chaque jour des billets, drôles, utiles, touchants, mais je n’osais pas encore poster de commentaire de peur de m’introduire dans cette « communauté » pourtant bien sympathique.

    Diripouf, le texte que tu as écrit est très beau. Même si je n’ai pas de tatouage je comprends très bien ce que tu décris .Ca me fait penser aux signatures que l’on refait pendant des jours sur des coins de feuilles, jusqu’à ce qu’on trouve celle qui nous correspond vraiment.

    je suis intriguée par cette vague et c’est l’occasion de demander à voir ce joli tatouage qui a l’air d’émerveiller tout le monde ici.(je suis très curieuse!)

    Et merci à toi Hélène,grande prêtrese de la beauté ! lire ton blog est toujours un agréable moment!

  • #176 Mouniou le 4 juin 2008 à 17 h 27 min

    Faisant partie intégrante-intégrale de « la population mondiale de qualité », j’ramèna à nouveau ma fraise s’pas !
    Voulant retrouver ce dos tatoué que j’avais vu sur le net, j’ai fait un nombre de site sur le tatouage……………! ! (De toute façon, en ce moment je dors pratiquement « dans » mon ordinateur).
    Bon, ben je n’ai pas retrouver ce dos tatoué……

    Mais pas mal de choses intéressantes, sur l’histoire du tatouage.

    En Polynésie, Ta = dessin ; Atours = esprit. (D’où, un pratique magique qui permettait la descente des esprit dans le corps.(vers 1772)
    Il indique ensuite différentes classes sociales, les lignées, les alliances.
    Puis a fonction de parure, ayant représenté, avant,les exploits des dieux, de la chasse…dans divers pays.
    Il a fait part des rites initiatiques.

    En Europe, aussi le tatouage fut une pratique courante.

    Mais il disparut, interdit par certaines religions, du moyen-age au 17° s.(Où, là, il réapparut grace à certains explorateurs des îles du Pacifique.

    Et voila comment la ministresse de la Kulture, vous barbe, avec son savoir tout frais.
    Et voila aussi pourquoi la dite ministresse, coincée entre le moyen-age et le 17° s. à priori, trouvait pas chic les tatouages…….

    Pourtant, Dieu sait si ça peut-être beau !!!!!

  • #177 veronica le 4 juin 2008 à 17 h 29 min

    moi j’en suis a mon deuxieme tatouage (je ne mets pas secons car on ne sait jamais…)
    le premier en bas du dos tibet libre ecrit en tibetain.Pour le premier je n’ai pas eu mal cela n’est pas de la douleur plutot une gene…
    Pour le second comme il y avait plus de details , de la couleur cela a été plus longtemps et là 1 ou 2 fois un peu douloureux mais rien d’exceptionnel, je trouve cela moins douleur beaucoup moins douloureux qu’une epilation a la cire des aisselles..le deuxieme c’est une bien belle tete de mort…
    J’ai mis longtemps a me decider mais pour moi le tatouage c’est enfin etre maitre de son corps le decorer comme on veut etre enfin chez soi..;

  • #178 Diripouf le 4 juin 2008 à 17 h 29 min

    Ah mais barbe-nous, Mouniou, barbe-nous, j’adore :)

    Lena Figari, es-tu corse ? As-tu (par un hasard mortel) bosse a Porto…….. ?

  • #179 Hélène le 4 juin 2008 à 17 h 32 min

    lena figari sois la bienvenue ! Tu as bien fait d’oser, ça n’est absolument pas une communauté fermée, au contraire ! ;-)

    Merci Mouniou, pour cette minute culturelle ;-)

    veronica ta conception du tatouage par rapport au corps est très intéressante, je trouve !

  • #180 Fanchette le 4 juin 2008 à 17 h 33 min

    J’ai survolé tous vos commentaires.
    Je trouve le texte de Diripouf très intéressant et le tatouage cerisier d’Eva magnifique. Vraiment.
    Je n’ai jamais eu l’idée de m’en faire un, mais ça me captive. Ça donne une autre « lecture » du corps je trouve.
    Même les tatouages dragons et punk ça me fascine. Mais surtout les tatouages ethniques du Pacifique. J’ai eu l’occasion de voir des maoris tatoués (jusque sur sur les fesses…) c’était tout simplement merveilleux !

  • #181 splatchounette le 4 juin 2008 à 17 h 34 min

    Whoa, superbe en tout cas :) !

    j’ai toujours été fascinée par les tatouages….mais je n’ai pas trouvé le coup de coeur, celui qui ne me lassera pas. Je n’ai pas envie d’en faire un pour la mode, mais pour moi.

    Un peu comme tu l’as fait. En tout cas, bravo (je sais pas si on peut dire ça comme ça), et chapeau, parce qu’il est vraiment beau !

  • #182 veronica le 4 juin 2008 à 17 h 35 min

    je suis partante pour la mosaic…moi pour rendre la cicatrisation moins penible…j’enduis le tatoo de creme bien hydratante cicatrisante style dexeryl
    puis j’enveloppe le tout dans du plastic alimentaire cela fait un peu saucisse sous vide mais le tatouage est moins douloureux et la cicatrisation de meilleure qualite..un truc imporatnt ne jamais faire de tattoo en été il faut attendre pour l’exposer au soleil , ensuite de toute facon il faudra mettre de l’ecran total pour ne pas alterner l’oeuvre et bien l’hydrater…

  • #183 leolu le 4 juin 2008 à 17 h 52 min

    Très beau texte, Diripouf, bravo !!
    ce tableau est sublime et doit avoir un bel effet en tatouage, j’imagine.

    Je n’ai jamais souhaité m’en faire un, mais il faut bien dire que celui d’Ada est tout simplement magnifique, je ne sais pas comment le dire, mais bien qu’il soit grand, il est « léger », comme aérien, je sais pas si je suis claire là ;-))

  • #184 Z. le 4 juin 2008 à 18 h 24 min

    Bonjour,
    moi aussi j’adorerai voir ce tatouage (si ça ne te dérange pas trop, Hélène). La vague est une de mes estampes préférées, avec la Pruneraie d’Hiroshige ( http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/db/Hiroshige_Pruneraie_%C3%A0_Kameido.jpg ) que je trouve vraiment sublime.

    Je pense pour ma part que le tatouage est une affaire personnelle, et que donc l’appréhension du regard des gens ne devrait pas exister, mais malheureusement …

    J’en profite pour dire à Ada que sa branche de cerisier est très très jolie!

  • #185 Montou le 4 juin 2008 à 18 h 35 min

    Coucou
    grande fan de « la vague » je serais très touchée de pouvoir à mon tour avoir une photo du dos de Diripouf, comment fais-je Hélène, je t’envoie un mail perso?
    Thanks!

  • #186 funambuline le 4 juin 2008 à 18 h 43 min

    J’ai enfin pu voir ce dos: SUBLIME!!!
    Tu nous enverras une photo quand ce sera fini?

  • #187 kila le 4 juin 2008 à 18 h 51 min

    Moi aussi j’ai un tatouage : la lune et le soleil entremélés dans un nuage de flamme. Une sorte de yin et yang, l’équilibre auquel j’aspire. Ca fait 6 ans qu’il est là, sur mon omoplate gauche. J’ai eu un coup de coeur pour ce dessin lors d’un voyage à Barcelone, je l’ai photographié et de retour en France, hop je l’ai fait.
    J’avais déjà le tatoueur depuis longtemps, mais pas le dessin. Ce fût un coup de foudre. C’est tellement moi…

    Je ne l’ai jamais regretté, je n’y pense même plus… mais par contre qu’est-ce que j’ai eu mal!! My god, plus jamais!!

    Et moi aussi je veux bien une tite photo de ta vague, en retour je t’envoie une photo de mon « équilibre »

  • #188 lena figari le 4 juin 2008 à 18 h 56 min

    -diripouf :non je ne suis pas corse (figari n’est pas mon vrai nom)! et je n’ai pas encore l’âge de travailler ..!he oui pas de hasard mortel pour aujourd’hui! desolée

    Mais je suis trèèèès attirée cette île ;-)

  • #189 kila le 4 juin 2008 à 18 h 57 min

    Je lis maintenant seulement les com’…
    Et donc, no soucy pour participer à la mosaïque de tatouage. Suis partante!!

  • #190 Diripouf le 4 juin 2008 à 19 h 40 min

    Oui, je mettrai bien évidemment des photos lorsque tout sera fini et cicatrisé (donc dans plusieurs mois).

    Une fois de plus, merci à Hélène pour le boulot monstre de mise en relation par mail, et à vous toutes pour vos compliments souvent très touchants, toujours sincères et qui m’ont fait chaud au coeur !

    Pour celles qui n’ont toujours pas reçu l’email (apparemment certains ne sont jamais arrivés, ou sont passés à la trappe), relancez-moi par mail :)

  • #191 Nicole le 4 juin 2008 à 19 h 50 min

    Ah! Si mozaique il y a, je suis ultrapartante!!!!

  • #192 Yin le 4 juin 2008 à 20 h 45 min

    Coucou les filles

    Moi aussi j’aimerai bien voir ce que rend ce tatouage, je suis également intriguée comme l’a dit une autre personne, par les bords du tableaux et comme cela est rendu sur ton dos. Je peux voir la photo ?

    Je me suis toujours dis qu’un jour j’en aurai un, mais je n’ai toujours pas de motifs précis en tête (des envie, des endroits, mais j’attendrai plusieurs années afin d’être certaine).

    Moi je suis personnellement intriguée par le tatouage que possède une fille de ma classe, un tatouage coloré représentant le sigle des baba-cool, (l’espèce d’ « Y » à l’envers). Je le trouve pas terrible mais j’aimerai bien savoir pourquoi elle a choisi ce motif, quelle en est la signification profonde.

    Par contre j’ai une question pour les pro des tatouages :

    – Un tatouage à l’encre juste noire (genre un tatouage d’un prénom) c’est moins cher ou plus cher qu’un tatouages couleur ? ( écriture bleu la couleur que l’on voit souvent)

  • #193 Diripouf le 4 juin 2008 à 20 h 59 min

    Yin : Hélène s’occupera de nous mettre en contact quand elle aura 5 minutes à elle ;-)

    Pour le tarif il n’y a AUCUNE règle, si ce n’est qu’il vaut mieux repousser et économiser pour se payer un bon artiste que d’aller chez le moins cher (sauf s’il est aussi un très bon tatoueur, ce qui malheureusement est rarement le cas…)

    D’une manière générale plus le tatoueur utilise d’encres différentes plus il va te faire payer cher, mais si c’est monochrome, ça ne change rien que ce soit noir ou bleu.

    De toutes façons tout cela est à confirmer avec le tatoueur de tes rêves :)

  • #194 Stéphanie (mais une autre) le 4 juin 2008 à 21 h 31 min

    C’est marrant comme tu en parles ça me donne envie de trouver « mon » motif et de partir à Lyon me faire tatouer (et je hais Lyon)…
    Pourtant je suis mademoiselle « non mais attendez un tatouage… vous vous voyez devoir vous décider pour un t-shirt et vous dire que vous l’aurez toute votre vie à moins de le désagréger au laser hmm? » Mais comme ma chute de reins est loin d’être de toute beauté et mon bidon étant un peu proéminent, je pense que je resterai avec mes vêtements à enlever, agrémentés d’un coeur dessiné sur la main parfois (oui j’ai une âme de collégienne ;))

    Si ça ne t’embête pas je pourrais aussi avoir la photo Hélène s’il te plaît ? Je n’arrive pas à visualiser quelle taille ça a et comment c’est dessiné pour ne pas paraître « posé là ».

    Et la branche de cerisier d’Ada est très belle… Juste que je trouvais les couleurs vives avant de voir que ça avait pâlit :)

  • #195 lilipouch le 4 juin 2008 à 21 h 32 min

    quel joli choix et quel joli texte
    j’ai un peu de mal a imaginer , tu le fait à l’identique ou en monochrome? , du coup j’ai cherché sur le net ce tatoueur (que je pense avoir trouvé) quel artiste il y a vraiment de jolies choses

    c’est beau cet art qui t’accompagnera toute une vie, j’admire aussi ce geste, s’approprier son corps se rappeler chaque jour cette force qui est en toi ,(mais non pas comme les céréales ^^)

    la vague, le tatouage , mes cours d’histoire de l’art sont revenus d’un coup et du coup ca me rappelle également Orlan, artiste du body art qui est sa propre œuvre d’art, qui se modifie subit des opérations de chirurgie , déforme son corps pour montrer l’absurdité des critères de beauté et dénoncer la pression sociale sur le corps, bon je dévie du sujet mais à l’occase googuelisez la, c’est intéressant !

  • #196 Hélène le 4 juin 2008 à 23 h 48 min

    Ahhhhh Z, la Pruneraie, quelle merveille ! Je ne voulais pas parler d’Hiroshige pour laisser la vedette à Hokusai, mais souvent quand on aime l’un, on aime aussi l’autre ;-)

  • #197 Miss Patata le 5 juin 2008 à 3 h 53 min

    J’aimerais bien voir le tatouage moi aussi:)
    C’est profond et puissant toute la signification du dessin et du geste de se faire tatouer! Je suis très intéressée par la profondeur des explications que vous donnez au sujet de vos tatouages. Je serais d’ailleurs intéressée à m’en trouver un, trouver un sens, mais je n’ai rien déniché et ce n’est pas faute d’avoir essayée! J’ai pensée à Daphnée et au laurier, mais à présent cela ne représente plus rien pour moi.
    Il faut dire que comme plusieurs d’entre vous l’effet définitif m’effraie, surtout après avoir essayé le percing qui m’a causé un dégat énorme (un méchant truc plein de pus c’est pas jojo!) pendant quelques temps et duquel je me suis lassé quelques mois plus tard…

  • #198 Turquoise le 5 juin 2008 à 8 h 26 min

    Bonjour Yin, le signe des baba-cool que tu décris m’a tout l’air d’être le Y renversé et barré d’un trait vertical inscrit dans un cercle qui représente tout simplement le « non au nucléaire », le Y schématisant une fusée debout . C’est un symbole qu’on voyait beaucoup en 68, et qui évoque « peace and love » et, en général, le refus des guerres et de la pollution … Nettement plus sympa à se faire tatouer qu’une croix gammée !

  • #199 Diripouf le 5 juin 2008 à 8 h 54 min

    Et pourtant, les swastikas sont encore pas mal tatoués dans les pays à religion hindoue, et les porteurs ne sont pas nazis pour autant ! C’est d’ailleurs drôle de voir les incompréhensions qui surgissent parfois face à certains tatouages « symboliques » mais à double-sens…

  • #200 Hélène le 5 juin 2008 à 10 h 51 min

    Bé oui la svastika est avant tout un symbole sopirituel hindou, depuis des siècles, on en voit partout en Inde, dans les temples ;-)

  • #201 Estrellias le 5 juin 2008 à 12 h 19 min

    Bonjour et bien cet article m’interressait car je vais me tatouer le mois prochain sur la nuque, un truc pas gros et très simple: le prénom de mon fils en elfique. Je suis hyper pressée depuis le temps que j’en rêve!

  • #202 tlv le 5 juin 2008 à 13 h 32 min

    je ne lis pas les 200 comments et donc ma question aura pt etre deja trouvée reopnse.

    Lyon, cuir rouge, ta tatoueuse? c’est doddy ?

    Sinon, si helene veut bien te passer mon mail j’aimerais bcp voir la bete.

    autre chose.

    Oui ca fait punk, mais punk, c’est pas dans les cheveux.

    On peut etre estheticienne a forte poitrine, au look sage au boulot, mere de famille epanouie et etre profondement punk, en soi, depuis toujours et aimer ca … faire les choses par instinct, se soucier peu des convenances et ne se soucier que du bien fonder de l’energie qui nous pousse.
    Mon homme a bien du mal a comprendre cela. Comment en tant que commercante, maman et trentenaire ( presque) je peux ne pas reflechir avant de monter sur scene qd mes copains me tendent la mains pour slamer pdt leur concert, comment je peux participer a des video trash opur amuser mes si jeunes amis punks… tout ca quoi!

    et pourtant on peut etre tout ca a la fois, intelligente et bete, reflechie et instinctive, maternante et fraggle rock ….

    Bien joué pour la vague, le concept me plait tout autant que ta demarche.

  • #203 Hélène le 5 juin 2008 à 13 h 43 min

    Bravo pour ta personnalité à multiples facettes, tlv, les gens monofacette font un peu froid dans le dos ;-))

  • #204 tlv le 5 juin 2008 à 14 h 04 min

    le revers c’est que je suis souvent chiant a force d’opposition … ( quitte en plus a defendre des opinions que je ne partage meme pas au nom de la diversite de pensée ! )

  • #205 cami le 5 juin 2008 à 14 h 12 min

    j’aime bien comment le tatouage est décrit dans cet article! « Ces traits noirs que l’on surprend à la dérobée, au détour d’un croisement de jambes ou d’un pull qui glisse m’ont toujours donné envie d’en savoir plus sur la personne » ou « Comme une expérience qui vous marque ou quelqu’un que vous avez aimé, le tatouage ne vous quittera jamais » car je suis tout a fait de cet avis et de cette manière de voir les chose! moi je veux aussi un tatouage, avec comme motif un singe mais je n’ai pas encore trouvé le bon dessin , puis quand je l’aurait trouvé j’attendrais un bon moment puis un jour j’irai le faire et je l’aurais vraiment désiré! donc bon moins de chance de ne plus en vouloir par la suite…

  • #206 Hélène le 5 juin 2008 à 14 h 19 min

    Moui j’avais noté ce petit « travers » tlv ;-)) (je dis ça gentiment, oeuf corse ;-))

  • #207 Diripouf le 5 juin 2008 à 14 h 25 min

    On m’appelle ?

    :)

  • #208 sofiso le 5 juin 2008 à 14 h 55 min

    Juste pour dire après ce beau paquet de commentaires que je suis SUPER POUR LA MOSAIQUE de Tattoos si c’est mis en place !!!
    Je trouve que ça changerait des mosa de make up…

    Pour le soleil près de la cheville, je dis que c’est vraiment joli et que vous avez bons goûts les filles mais c’est peut etre parce que c’est ce que je porte… ;-D

    Merci ADA de partager ça avec nous ! c’est vraiment un sublime Tatoo tout doux !

  • #209 sofiso le 5 juin 2008 à 14 h 57 min

    ah oui et puis je ne sais pas vous mais moi, quand je vois un tatouage un peu grand, j’ai envie de toucher… j’ai eu maintes fois l’occas de le faire « dans ma jeunesse » mais ça me prend encore dans la rue ou les transports quand je vois un mec avec les bras sur-tatoués ! humhum… ;-p

  • #210 Turquoise le 5 juin 2008 à 15 h 06 min

    @Diripouf :certes, mais j’ai dit « croix gammée », pas svastika ! c’est qu’Hitler avait choisi d’inverser ce symbole immémorial, pour bien marquer sa volonté de faire marcher le monde à l’envers . Quand le musée des Arts africains et océaniens construit dans les années 30 était encore ouvert, de nombreux visiteurs étaient scandalisés pr les svastikas – authentiques, celles-là – des sols en mosaïque, et les gardiens pasaient leur temps à remettre les choses au point …;-)

  • #211 Diripouf le 5 juin 2008 à 15 h 07 min

    Hehe sofiso, il faut pourtant se retenir, perso si quelqu’un s’amuse a me lever le tee-shirt juste parce qu’il/elle a entendu que j’etais tatouee, je lui en colle une, c’est tres simple :-D

    Pour la mosaique, c’est une idee geniale, ceci dit on va attendre sagement que celle des masques soit passee, et ensuite on va attaquer Helene a grand coup d’emails hysteriques :)

  • #212 Diripouf le 5 juin 2008 à 15 h 08 min

    Turquoise, c’est vrai, j’avais oublie que la croix gammee etait « a l’envers », mea culpa :)

  • #213 Hélène le 5 juin 2008 à 16 h 23 min

    Ah moi aussi j’avais oublié qu’elle était à l’envers ;-)

    « a grand coup d’emails hysteriques », j’adore ;-)))

  • #214 lil le 5 juin 2008 à 16 h 24 min

    pour Sev qui parlait de l’âge, ma deuxième maman, la maman de ma meilleure amie, s’est fait tatouer un immense oiseau de paradis qui lui prend tout le dos. Elle avait plus de 50 ans quand elle l’a fait, et elle est très loin d’être un mannequin.
    cela m’émeut profondément de le savoir là, surtout que c’est une femme douce, discrète, le type exact de la maman qui t’accueille avec des tartines et du chocolat quand tu arrives chez eux, et va finir son repassage ensuite.
    j’avais lu il y quelques années un super article dans Cosmo où plusieurs filles dévoilaient leurs tatouages et l’histoire qui y était attachée, notamment une fille qui parlait du dragon chinois qu’elle avait dans le dos, elle disait que le fait qu’il soit dans son dos lui permettait de l’oublier et de le redécouvrir de temps en temps, comme certaines d’entre vous le disait: « tiens, c’est vrai, j’ai un tatouage! ».
    merci pour les témoignages de Diripouf, Ada et Mah-Yu et de sautres bien sûr, et j’aimerai beaucoup voir cette mosaïque de tatouages!

  • #215 petit bruit le 5 juin 2008 à 16 h 52 min

    Diripouf, j’ai vu ton tatouage sur un forum de tattoo ^^
    La curiosité m’a emporté en lisant ton post sur MBDF :)
    Je t’ai envoyé un message d’ailleurs, puis je me suis dit que je pourrai faire partager mon expérience aux filles d’ici.

    Je me suis faite tatouer en début d’année, pour marquer une étape dans ma vie, et aussi (surtout peut etre) pour me réapproprier ce corps que je n’ai pas choisi.

    en préambule donc, une photo, pour que vous voyiez de quoi il en retourne (je fais mon exhib’ désolé, si c’est déplacé, Hélène, tu peux modérer hein!)
    http://whatsilencesaid.fr/blog/?p=280
    Il s’arrête sur la hanche et repart dans le dos, jusqu’au coccyx

    donc c’est un « tribal » dessiné au préalable par mon tatoueur. J’ai passé sa porte avec un projet de tatouage non défini. Je lui ai parlé de ma démarche, on a discuté de l’endroit, et il m’a proposé ce motif. Cela correspondait tout à fait à ce que je voulais, à tel point que je suis tombée sur les fesses : « oui, c’est tout à fait ça que je veux!!! ».
    Il a redessiné le motif en tenant compte de ce qui me déplaisait, et l’a adopté a la morphologie de mon corps.
    Ce tatouage, c’est moi, et même s’il n’a pas de sens évident, pas de symbolique, il représente mon esprit, mon caractère et ce vers quoi je tends.
    Maintenant j’aime cette partie de mon corps, ce tatouage fait partie de moi et me rend belle (oui dans mes yeux à moi, et c’est ce qui compte hein!) mais c’est pas pour autant que je me balade le ventre à l’air tout le temps! Peu de monde le connait, ca reste super intime!

    J’ai eu mal, oui, mais au final, ce sont les 5première minutes les plus douloureuses, et les 5dernières, lorsqu’il fait des retouches et repasse à des endroits qui commencent à cicatriser. Entre, c’est douloureux, mais le corps réagit pour minimiser la douleur. J’étais aussi dans le bon état d’esprit, à accepter la douleur, à ne pas lutter, à accompagner mon corps.

    Quand à une future grossesse (je vous vois venir) ou tout simplement à une prise de poids, je l’accepte. J’en ai discuté avec mon tatoueur, et il m’a montré des photos de femmes enceintes, et même si la peau bouge, elle bouge moins à l’endroit qu’il m’a tatoué qu’en plein milieu du ventre :p

    De même, ca fait partie du jeu, et ce motif tout en rondeur m’ira bien avec un bidou « flasque » ou rondelet qu’avec mon ventre plat du moment. Je ne me pose même pas la question étant donné que pour moi il est naturel qu’il évolue, il fait vraiment partie de moi. Puis au pire, si il ressemble plus à rien, je pourrai toujours le faire recouvrir ou l’englober dans un nouveau tatouage, plus gros.

    Voilà, désolé pour le pavé d’entrée de jeu ^^ c’est mon premier commentaire, mais je voulais vous faire partager ma démarche, qui est somme toute différente de celle de Diripouf, vu qu’elle touche plus à l’acceptation de mon corps et de ma féminité!

    Un message pour ada > ton tatouage est sublime, sensuel, féminin, j’adore!!!

  • #216 Hélène le 5 juin 2008 à 17 h 01 min

    petit bruit sois la bienvenue, et ne t’excuse pas de la longueur de ton commentaire, c’est très intéressant ! (et puis moi j’aime les longs commentaires ;-)

  • #217 Hélène le 5 juin 2008 à 17 h 08 min

    Regardez les filles, j’ai trouvé ça, c’est fun (et tout l’inverse de l’esprit de Diripouf et consoeurs ;-))
    http://www.20minutes.fr/diaporama/378-1-0-0-Ces-tatouages-qu-il-faudrait-eviter.php

  • #218 Yin le 5 juin 2008 à 17 h 10 min

    @ Turquoise : oui effectivement c’est ce signe là, avec la croix barré au milieu. En revanche tu m’apprends quelque chose, j’ignorais la signification ! ( je vais aller réviser mes classiques lol )

    Merci de nous avoir mis en contact pour la photo du tatouage !
    je trouve ça très très beau ! c’est dingue comment tous les petits détails sont bien faits ! Il t’a fallu combien de séances pour en arriver à ce stade là Diripouf ?
    Et merci pour les informations des tarifs sur les couleurs d’encre ;)

  • #219 Cagaroule le 5 juin 2008 à 17 h 14 min

    Mon Dieu, mais quelles horreurs!! Faut pas s’aimer pour s’infliger ça, parce que c’est juste pas beau…

    Hélène, serais-tu en train de chercher LE motif? :-))

  • #220 petit bruit le 5 juin 2008 à 17 h 19 min

    hélène > merci!

    sinon, si tu cherches des tatouages qui sortent de l’ordinaire…

    y’a ce post sur un gros forum de tattoo:
    http://www.tattoorama.net/viewtopic.php?f=17&t=14326
    bon, y’a 38pages, mais y’a autant de pièces majestueuses qu’insolites

    ça vaut le détour!

  • #221 Yin le 5 juin 2008 à 17 h 21 min

    Je suis en train de regarder le lien aussi, celui qui m’a le plus répugné c’est la tête sur le crâne, et quand la personne prend sa tête dans ses mains, l’effet est très bizarre !

    celui le plus dingue pour moi c’est celui qui s’est fait tatoué des coups comme s’il s’était fait tabassé, et il y’a celui avec une tête d’halloween avec les dents de dessinées.

    Hélène ne fait pas tes choix là-dedans pliize :D

  • #222 Hélène le 5 juin 2008 à 17 h 46 min

    D’ac, je vais rester sur l’idée de l’étoile à la cheville ;-))

  • #223 Diripouf le 5 juin 2008 à 17 h 50 min

    Euh, cet article est certes drôle mais on ne sait rien des motivations des gens la-dedans, les commentaires a la va-vite du type « ça me répugne » ou « mon dieu qu’elle horreur », c’est facile, pas très construsctif et franchement superflu…

    Ce sont des démarches qui vous sont étrangères mais ce sont dans tous les cas des démarches réfléchies. Ce n’est pas parce qu’ils ne viennent pas ici pour expliquer leur démarche qu’il faut juger sur place les girls :)

  • #224 Hélène le 5 juin 2008 à 17 h 52 min

    Ca roule Diripouf, on s’abstiendra désormais de tout commentaire ;-)

  • #225 Diripouf le 5 juin 2008 à 18 h 05 min

    Ah non, on peut très bien commenter, se questionner, s’étonner et débattre, mais se moquer sans chercher a comprendre, là je mords ;-)

    Y’a plein de tattoos qui n’ont l’air de rien, comme ça, mais quand on decouvre ce qu’il y a derrière, soudainement ça prend une autre dimension. Et a l’inverse, des gens qui se font tatouer « Carpe Diem » sans savoir ce que ça veut dire…

  • #226 Delphine de Brest le 5 juin 2008 à 18 h 41 min

    Alors merci Hélène d’avoir donner mon adresse et merci à Diripouf de m’avoir envoyée une photo.
    Je n’ai qu’une chose à dire c’est un magnifique travail !!!

  • #227 globulita le 5 juin 2008 à 19 h 07 min

    Pour des photos de tatouages étoile(s): http://www.facebook.com/group.php?gid=2229284834

  • #228 Catgeisha le 5 juin 2008 à 20 h 59 min

    Bravo Diripouf pour ton texte !
    Je vénère aussi cette estampe, tout comme celles d’Hokusai en général, d’Hiroshige, d’Utamaro…(cf. mon pseudo…)
    Hélène, Diripouf, ravie donc de partager cette vénération avec vous !
    Diripouf, je serais évidemment très curieuse de voir ton tatouage ! Serait-il encore possible d’en recevoir une photo ? (Merci par avance !)
    Ah la la…j’espère bien pouvoir aller à l’expo à Guimet…! (un de mes musées fétiches !)
    Enfin, pour la péridurale…c’est quand même très très rare qu’elle soit acceptée en pratique (avec un tatouage)…
    Bises ;-)

  • #229 Cagaroule le 5 juin 2008 à 21 h 44 min

    @ Diripouf: Ben se faire tatouer une nana « qui avale » (je peux écrire ça??),… je suis pas certaine de vouloir connaitre la démarche. Ni celle de celui qui se fait tatouer une tête qui explose.

    Et autant je trouve que vos démarches à Ada, petit bruit et toi, vos cheminements et vos beaux, autant là, ça me dépasse… Mets ma réaction sur le compte de mon incompréhension! :-))

  • #230 Lylou le 5 juin 2008 à 22 h 18 min

    Moi je ne trouve pas que ça fait ringard un tatouage, au contraire, je trouve que c’est très poétique et sentimal. Moi ça fait des dizaines d’années que je désire avoir une oeuvre d’art tatouée sur la peau mais comme je veux que ce soit exceptionnellement beau,,j’ai trop peur qu’on le rate et en plus, j’ai tellement peur des aiguilles.Cependant je trouve que c’est merveilleux d’avoir quelque chose sur soit qu’on ne montre qu’à son partenaire ou aux personnes qui nous sont vraiment proche.Moi, je pensais à un beau poisson très raffiné qui plonge dans la raie de mes f – – – -s ou un beaux papillon qui prend son envol. J’ai vu une émission un dimanche matin où il montrait une japonaise qui s’était fait tatouer un beau dessin par amour pour son mari.

  • #231 lena figari le 5 juin 2008 à 22 h 53 min

    waow..je suis restée scotchée devant ta photo diripouf !
    Quand tu seras en maillot de bain ne t’etonne pas si tout le monde autour de toi devient muet, les yeux fixés sur ton dos (en plus la plage serait une galerie d’art idéale pour exposer cette oeuvre !)

  • #232 Hélène le 5 juin 2008 à 23 h 20 min

    Je dois dire que cette histoire de maillot de bain me pose question : spontanément et sans réfléchir, je me dis que si je portais ce tatouage sur moi, je ne voudrais pas le montrer à n’importe qui, et donc je n’aurais pas envie de me mettre en 2 pièces.

    Qu’en penses-tu, Diripouf ?

  • #233 Diripouf le 5 juin 2008 à 23 h 34 min

    Ben disons que plus le temps passe, moins j’ai de mal à le montrer aux gens. Les premiers jours, c’est à peine si je l’ai montré à ma cousine (dont je suis très proche)… Mais là ça va mieux, si les gens s’intéressent je n’ai plus trop de réticences à le montrer (la preuve, je l’ai envoyé à une cinquantaine de personnes hier ;-)

    Mais je pense que si je vais à la plage j’essaierai de trouver un maillot de bain qui le mette le plus en valeur possible.

    De toutes façons c’est quasi impossible à cacher entièrement quand on est en maillot (même une pièce, il remonte haut quand même), donc tant qu’à faire, autant le mettre en valeur et l’afficher… fièrement :)

  • #234 kat le 6 juin 2008 à 16 h 02 min

    Hum, il y a un moment que je n’avais plus laissé ma trace sur ma bible de trucs de filles ;)
    Je vois ici un sujet que j’affectionne tout particulièrement je me permet de vous donner mon avi, ma petite experience que je trimballe du haut de mes 19 ans.
    J’ai fais mon premier tatouage il y a un peut plus d’un an: 3 étoiles sur la hanche droite. Un coup de tête (comme chacun de mes actes ceci dit), un dessin simple et épuré, que je ne montre que quand JE le décide. Moi aussi j’ai eu droit aux reflexions « mais ca ne partira jamais ». Un garcon en les découvrans à même esquissé un sourir étrange « dans 50 ans tu aura des étoiles filantes sur le cul Kat… » Il n’avais peut-être pas tord ceci dit mais mes étoiles je les aimes, elles sont belles, simples et je ne m’en lasse pas car je ne les vois pas tous les jours.
    Samedi j’en ai fait un nouveau, un coup de tête aussi, mais pour la signification je sais qu’elle me collera à la peau toute ma vie (c’est le cas de le dire!). C’est un « carpe diem » dans le bas du ventre à gauche. Celui ci je le verai tous les jours mais ca ne me gene pas car c’est, plus dans ton optique diripouf, une veritable partie de moi. 2 petits mots qui me representent.
    Et non, à mon humble avis le tatouage ne fais pas « punk », ca peut être quelque chose de très délicat (rooo les filles ne me ditent pas que c’est un préjugé de dire que « punk » et « délicat » n’ont rien à faire dans la même phrase!!! )

    Et puis non par contre ca ne fais pas mal. Il est vrai que c’est désagréable, mais comme te l’as très justement expliqué ta tatoueuse, et avec inconstetablement plus de poésie que moi, il suffit simplement de se détendre. Serrer les dents ne sert à rien, si ce n’est paut-être augmenter la douleur… Se concentrer sur la sensation soulage un peu en fait.

    Bon allé j’arrete de raconter ma vie :)
    Bisous à toutes et merci hélène pour ce blog.

  • #235 kat le 6 juin 2008 à 16 h 13 min

    ouiii j’ai oublié de le dire mais moi osii j’voudrais bien une photo XD

  • #236 Hélène le 6 juin 2008 à 16 h 15 min

    Merci à toi pour ce commentaire kat !

    Je comprends Diripouf, et je pense que tu vas avoir pas mal d’admirateurs-trices, sur la plage ! ;-)

  • #237 emmanuelle h le 7 juin 2008 à 13 h 04 min

    Je viens d’ouvrir mon télérama et je découvre qu’il y a une expo Hokusai à paris, au musée Guimet jusqu’au 4 août !
    musée Guimet dans le 16°
    Catalogue de l’expo éd Guimet-RMN, 236 pages (quand même), 39 euros (une bagatelle….)
    régalez-vous, les chanceuses !
    la critique est excellente !

  • #238 Hélène le 7 juin 2008 à 13 h 07 min

    Ui, on sait emmanuelle ;-) Mais merci d’avoir pensé à nous ;-)

  • #239 Cheshire le 17 juin 2008 à 6 h 52 min

    Alors là, c’est la première fois que je rencontre quelqu’un qui a aussi une vague d’Hokusai, et en plus dans le dos, comme moi ! J’avoue que je suis plus que curieuse… Je me suis demandée s’il y en avait d’autres, je me suis toujours dit qu’il devait logiquement y’en avoir d’autres, après tout, c’est une oeuvre majestueuse, mais c’est étrange de rencontrer une « collègue » en « vrai »…En plus, au travers de ton texte, je me retrouve un peu, ainsi qu’une partie des raisons qui m’ont poussées vers cette vague qui m’accompagne depuis mon adolescence.
    Donc voila, j’aimerais vraiment la voir maintenant :)

  • #240 Hélène le 17 juin 2008 à 7 h 46 min

    Cheshire sois la bienvenue ;-) Je te mets en contact avec ta « soeur de vague » ;-)

  • #241 Diripouf le 17 juin 2008 à 10 h 54 min

    Le mail est parti, Cheshire, j’attends avec impatience de voir la tienne ! C’est trop, ca… ^_^

  • #242 Hélène le 17 juin 2008 à 11 h 34 min

    Oui c’est dingue cette histoire, deux dos tatoués de la Grande Vague, j’en reviens pas !!

    Vous devriez monter un blog (ou faire un groupe Facebook ;-), si ça se trouve il y en a d’autres comme vous dans le monde !

  • #243 lizou le 10 septembre 2008 à 7 h 27 min

    Je me suis décidé, je vais me faire un tatouage, je sais pas si c’est un bonne idée, si ça va me lasser, mais ça va être un souvenir pour ma soeur et moi, on va se faire tatouer la même référence à notre enfance.
    j’ai hate!

  • #244 Hélène le 10 septembre 2008 à 8 h 55 min

    Quel dessin et à quel endroit ? ;-)

  • #245 lizou le 11 septembre 2008 à 18 h 43 min

    le nom d’un endroit où l’on est vraiment devenu soeur. On a bien réfléchi c’est ce qui nous ressemble le plus. L’endroit c’est plus compliqué comme ce sont des mots c’est long…on voulait un endroit discret, ce sera décalé dans le dos, là où passe une ceinture taille basse. pile au milieu de dos au dessus des fesses je trouve ça un peu trop sexuel pour y faire référence à ma soeur ;-))

  • #246 Hélène le 11 septembre 2008 à 18 h 45 min

    Merci lizou ;-)

  • #247 lizou le 11 septembre 2008 à 18 h 55 min

    depuis le temps que j’y pense et ça fait un peu « frère de sang » version filles nées dans les 80’s

  • #248 Diripouf le 20 novembre 2008 à 14 h 48 min

    Je passe ici en coup de vent pour dire a ceux que ca interesse que mon tattoo est desormais fini, et ca fait beaucoup d’emotion que de relire ce post et les commentaires deux jours apres avoir dit au revoir, la larme a l’oeil, a ma tatoueuse (bohouhouhouhouhouhouhou)

    Si certaines veulent des photos de la chose finie et cicatrisee, je peux envoyer des photos dans une petite semaine, quand les croutes seront tombees :)

  • #249 Hélène le 20 novembre 2008 à 14 h 51 min

    Yesssssssssssssssssss !!!!!!!!!!!!!!

    Champagne !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • #250 Diripouf le 20 novembre 2008 à 14 h 52 min

    Huhu, ton enthousiasme fait plaisir a voir.

    Les parties grises claires sont encore pleines de sang, ca fait un truc maronnasse du polus bel effet :D :D

  • #251 Cagaroule le 20 novembre 2008 à 15 h 01 min

    Oui !!!!! Je veux bien voir le résultat !!

  • #252 Sylvie8600 le 20 novembre 2008 à 15 h 58 min

    Je n’avais pas vu ce message y a quelques mois, je viens de le lire et je dois avouer que j’adorerais voir le résultat (surtout en lisant tous les commentaires des filles qui recevaient ta photo au fur et à mesure, ça met un suspens de folie!)

    J’ai trouvé magnifique les tatouages de Ada et petit bruit, dans des styles différents mais ravissants…

    J’ai moi aussi sauté le pas y a 10 ans. J’attendais d’être majeur et d’avoir trouvé LE symbole, celui veut dire quelque chose et qu’on ne regrettera pas par la suite. J’ai donc le caractère japonais du chat au bas du dos et j’ai tout simplement l’impression que mon corps est maintenant « complet ». Il fait tellement partie de moi que je l’oublie la plupart du temps, je dois réfléchir 2 secondes parfois quand les gens l’aperçoivent et m’en parlent… Et comme l’ont dit d’autres filles avant, j’ai un plaisir immense à le « redécouvrir » au détour d’un miroir :-)

    Pour parler des préjugés qui accompagnent encore trop cet art, j’appréhendais un peu de l’annoncer à ma grand-mère. Quand elle l’a vu, elle a dit « c’est vrai que je pensais que c’était un truc de marin et de prisonnier mais si TOI tu l’as fait, alors je vais revoir mon opinion ». J’avais été touchée qu’elle fasse la démarche dans ce sens plutôt que de me coller une étiquette :-)

    Bref, je suis ravie que tu sois ravie de ton oeuvre et j’espère en voir la photo prochainement ;-)

  • #253 Hélène le 20 novembre 2008 à 16 h 23 min

    Sylvie8600 elle a l’air chouette ta grand mère ;-)

  • #254 funambuline le 20 novembre 2008 à 16 h 31 min

    @ diripouf : moi aussi j’aimerais bien voir le résultat (sans croûtes pour moi) :-))))))

  • #255 Diripouf le 20 novembre 2008 à 16 h 34 min

    Huhu :) Je vais essayer de m’en souvenir, mais sinon envoyez moi un email a l’adresse suivante :

    a [point] sordes [at] gmail [point]com

  • #256 Cloé le 20 novembre 2008 à 23 h 09 min

    Je dois dire que j’aimerais bien voir le résultat, déja parce que j’ai toujours trouvé cette estampe magnifique, et parce que je me demande comment « ancrer » ça sur le corps, définir les contours etc. Ca doit donner un super résultat =)

    J’ai deux tatouages, fait il y un peu moins d’un an, et je suis toujours autant fascinée par le fait que ce soit « en moi ». Ce n’est pas quelque chose qu’on a déposé, c’est à l’intérieur. Je passe souvent mes doigts dessus comme pour m’en assurer.
    Je n’ai eu droit à aucune réflexions visant à me dissuader les faire, pourtant ils auraient pu! J’avais 18 ans, j’ai fait les deux à la suite en à peine 1 mois, ils sont à des emplacements difficiles à cacher (les 2 poignets et la nuque) et c’était dans un « contexte difficile », quelques mois après la mort de mon père.

    Je me sens comme « embellie » grâce à eux, même si je dois dire que j’ai horreur qu’on m’arrête ou qu’on me demande « tiens qu’est-ce qu’il y a d’écrit ? », je suis vraiment gênée dans ces cas-là, je ne sais pas trop pourquoi, disons que c’est assez personnel quand même.

    Pour ce qui est de se lasser, il n’y a aucun souci. Dans le dos, tu ne le verras pas tous le temps, j’oublie presque celui que j’ai dans la nuque!

    Enfin vivement que les croûtes soient tombées (et que tu puisses te ré-allonger sur le dos ;)), et longue vie à ta vague, peut-être qu’un jour tu auras l’occasion de la voir de tes yeux, même si le port de Yokohama à du changer un peu depuis le XIXe =)

  • #257 Diripouf le 21 novembre 2008 à 15 h 48 min

    En meme temps Cloe, les tatoueurs avec un peu d’ethique ne font pas de tattoos visibles en premier tattoo……… J’espere pour toi que ca ne t’handicapera pas dans ta vie pro.

    Pour ce qui est des gens qui te demandent ce qu’il y a d’ecrit, eh bien… si tu voulais que ca reste personnel et ne pas avoir a expliquer, fallait pas choisir des endroits visibles :P

  • #258 Cloé le 21 novembre 2008 à 21 h 06 min

    J’ai eu un super tatoueur, pas de problème de ce côté-là =)

    Je les caches quand j’en ai envie, mais ce n’est pas souvent le cas, je les trouve beau et j’aime qu’on les voit, ce qui ne veux pas pour autant dire que j’ai envie d’étaler leur signification (si tant est qu’ils en aient une =)) à tous ceux qui les remarque ;)

  • #259 Diripouf le 22 novembre 2008 à 17 h 40 min

    Tu as fait ça chez qui ?

  • #260 Chris le 24 août 2011 à 15 h 32 min

    Bonjour,

    je découvre à l’instant votre billet (et donc votre blog)
    il se trouve que cette grande vague d’Hokusai est un de mes projets de tatouage depuis quelques années… Auriez-vous la gentillesse de me montrer une photo du votre pour
    1 – voir le résultat artistique
    2 – avoir une idée de la taille
    3 – le montrer à ma tatoueuse (elle n’est pas de Lyon !!) pour nous en inspirer (mais pas copier bien sûr, même si l’original reste identique)

    Merci par avance

  • #261 Diripouf le 24 août 2011 à 16 h 33 min

    Coucou Chris

    Désolée, mais je pense que ce n’est pas une bonne idée. Si tu veux te faire tatouer cette vague, il faut que tu trouves ta propre interprétation et que tu retravailles (ou pas) l’image avec ta tatoueuse.

    Surtout que la vague a été posée sur un corps de femme (le mien), qui a une taille fine et des hanches larges, donc le résultat sur un corps différent sera… très différent. C’est à ta tatoueuse de bosser son dessin pour adapter ce motif à ton corps, et je ne veux pas t’influencer.

    Une fois que tu l’auras fait par contre, je t’enverrai la photo si tu le désires toujours :)

    Bon courage, et bon tatouage !!

  • #262 Diripouf le 24 août 2011 à 16 h 35 min

    Pour la taille, il va de ma ligne de soutien-gorge au début de la raie des fesses.

  • #263 MamDe le 13 août 2017 à 0 h 50 min

    Merci pour ton partage d’expérience!
    Pour ma part je me tâte à me la cérémonie dans un tatouage depuis qq temps également…et parmi les motifs j’ai pensé à cette fameuse vague (moi aussi elle me fascine) et la je tombe sur ta page!
    Du coup j’avoue que je suis assez curieuse de voir le résultat 😊 (et étant sur Lyon, je suis intéressée par ton adresse)
    J’espère en tout cas que toi et ta vague vous vous plaisez toujours !

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.