8 mars 2014

Ce billet est presque un copier-coller de celui posté le 8 mars 2009.

Parce que malheureusement je n’ai rien à ajouter à ce que j’ai dit il y a 5 ans, et parce que je suis chaque année un peu plus écoeurée par la manipulation pour nous faire croire qu’il s’agit de la « fête des femmes » et par l’inévitable récupération commerciale – à vomir – qui va avec.

Regardez les photos ci-dessous, et dites-moi si vous croyez que ces femmes, ces petite filles, ces jeunes filles, auraient envie qu’on leur dise le 8 mars « bonne fête les femmes !! hihi !! » en leur donnant des fleurs ou une boite de chocolats (c’est comme si on disait aux gens qui ont le Sida, le 1er décembre, « joyeuse fête ! » ; je suis sûre qu’ils adoreraient…).

Si vous saviez le nombre de communiqués de presse littéralement indécents que j’ai vu passer, pour des « soirée spéciale journée de la femme, cocktails et manucures gratuits, youhou ! » (#vomir)…

Regardez les photos ci-dessous, puis regardez ce qu’on a fait de cette journée. Moi ça me fait honte.

Car il s’agit bien de la Journée Internationale des Droits des Femmes. Des droits qui ont besoin d’être défendus, sinon on n’en ferait pas une journée. Ne vous laissez pas aveugler par quelques roses gratuites ou des flatteries faciles.

Ces quelques photos parlent d’elles-mêmes en faveur de la lutte pour ces droits (oui c’est facile de choquer avec des photos pareilles ; mais il se trouve qu’elles sont la réalité pour trop de femmes dans le monde, et elles doivent être montrées et vues).

beaute Journée Internationale des Droits des Femmes maquillage

beaute Journée Internationale des Droits des Femmes maquillage

beaute Journée Internationale des Droits des Femmes maquillage

beaute Journée Internationale des Droits des Femmes maquillage

beaute Journée Internationale des Droits des Femmes maquillage

beaute Journée Internationale des Droits des Femmes maquillage

beaute Journée Internationale des Droits des Femmes maquillage

beaute Journée Internationale des Droits des Femmes maquillage

Et pour finir je vous ajoute cette vidéo très bien faite,  partagée par Maxence hier sur Twitter :

beaute Journée Internationale des Droits des Femmes maquillage

Mais pleurer en regardant des photos ou des vidéos ne fera pas changer la société. Son évolution passera par l’éducation des femmes et donc des petites filles. Et pour ça, on peut faire quelque chose :

AMTM (je parraine une petite fille grâce à cette assoc’ depuis janvier 2006, ils sont tout à fait fiables).

Asmae (créée par Soeur Emmanuelle, très attachée à l’éducation des filles).

Aide et Action (eux aussi concernés par cet aspect du développement social).

Parce que lorsque les femmes sont éduquées, c’est toute la société qui avance.

Recherches utilisées :

  • Nos filles sont de vraies étudiantes des salopes de lycée et des filles qui font la fête
  • tres jeunes ecolieres salopes

Vous aimerez aussi :


Commentaires

123 Réponses sur Journée Internationale des Droits des Femmes
  1. #1 adansoniae le 8 mars 2014 à 9 h 26 min

    Merci Hélène, j’aime beaucoup quand tes posts prennent cette « tournure » si l’on peut dire. Je pense que grâce à ton influence tu peux sensibiliser de nombreuses personnes! Chacun à son niveau, essayer de changer les choses pour qu’on n’entende plus « bonne fête, tu veux le petit dej au lit aujourd’hui? » le 8 mars. Merci. Merci. Merci.

  2. #2 Emma le 8 mars 2014 à 9 h 49 min

    Perso, j’ai toujours perçu la « Journée de la femme » comme la journée de la bonne conscience de quelques condescendants…
    En plus, il y ala « Journée de la femme », comme il y acelle du sida, du tabac… La journée des fléaux ? Je sais, j’ai mauvais esprit. Je vous le dis moi, regardez « Les Lolies » sur Youtube, ça change d’air !!!!

  3. #3 Caroline le 8 mars 2014 à 9 h 51 min

    Le droit a l’egalite, parce que c est loin d etre le cas.. Le droit au respect, au choix, à aimer, à rire, ….à etre une entite dans les droits de l homme.

    Il faut en parler.

  4. #4 Umi&co le 8 mars 2014 à 9 h 54 min

    Bonjour Hélène,
    « Parce que lorsque les femmes sont éduquées, c’est toute la société qui avance. »
    MERCI Hélène et Maxence.
    Mais cela ne suffit pas. Il faut éduquer les très jeunes enfants : garçons et filles. Il est surprenant de constater que les inégalités sont déjà présentes inconsciemment, et en toute innocence certes, dans la tête des tout-petits.
    A l’heure où, en France, on reproche injustement à l’école tous les maux de la société, en tant que professeure des écoles, je suis en première ligne et j’ai (encore …) le pouvoir d’agir.

  5. #5 Ninette le 8 mars 2014 à 10 h 11 min

    tu as parfaitement raison de remettre les choses dans leur contexte !
    J’ai lu et visionné ton article alors que ma fille qui aura 17 mois demain jouait sur mes genoux et je dois avouer que je l’ai serré et embrassé en prenant encore plus à cœur ma mission de maman d’en faire une femme forte et droite capable d’affronter le monde imparfait qui l’attend malgré la chance qu’elle a de grandir dans notre société (aussi imparfaite soit elle…Elle est bien moins pire que d’autres sur ce point là).
    Je mesure d’autant plus que mes enfants sont métissés et dans le pays d’origine de leur papa ma fille n’aurait eu que peu de chance (ou au prix d’un combat déchainé) de faire autre chose de sa vie que des enfants et entretenir son foyer et son mari et aurait eu peu de chance d’avoir le choix de faire (ou non) des études. Je suis prof pour ma part … et l’éducation que ce soit des garçons comme des filles d’ailleurs me parait la base essentielle de la construction d’une société meilleure … Victor Hugo disait … : « Ouvrez des écoles vous fermerez des prisons  » … je pense qu’on en est biennnnnn loin :(

  6. #6 volte le 8 mars 2014 à 10 h 33 min

    Hello
    Merci pour ce rappel. Je suis totalementen phase avec ce que tu dis.
    Je suis également révoltée de ce qui est fait de cette journée mais encore plus de la situation de toutes ces femmes et jeunes filles et enfants qu il ne faut pas oublier.
    Merci pour ces articles qui font que pour moi tu es vraiment quelqu’un d exceptionnel : tu as un écho et tu fais bien de t en servir pour recadrer et mettre la lumière sur ce genre de thème.
    Très belle journée à toi

  7. #7 Mimosa le 8 mars 2014 à 10 h 35 min

    Raaaah oui chaque année c’est la même chose !!! Le pire c’est au boulot, heureusement que cette année je ne travaille pas, entendre les commentaires de mes collègues ce jour-là c’est insupportable. Hommes et femmes d’ailleurs hein, beaucoup de femmes n’ont pas compris non plus le sens de cette journée :-(
    Et cette année, même Google s’y est mis, avec un Doodle vidéo ridicule, où des femmes du monde entier souhaitent dans toutes les langues une « Bonne journée internationale des femmes ! » Peut-être que le libellé est correct d’ailleurs, je n’ai pas fait assez attention, mais il n’en reste pas moins que ce n’est pas une fête et il n’y a pas de quoi se souhaiter un « Happy women’s day »…

  8. #8 Mommy Dream le 8 mars 2014 à 10 h 37 min

    J’ai fais le même constat écoeurant en me levant ce matin, entendre dire « bonne fête aux femmes » comme si on fêtait commercialement la fête des grands-mère … En offrant une rose ou un café au lit … Les gens ont déjà oublié ce que c’était réellement, qu’il s’agissait là d’une journée de sensibilisation pour toutes ces femmes bafouées à travers le monde …

  9. #9 Snorkette le 8 mars 2014 à 10 h 38 min

    Magnifique papier, rien à ajouter. Les articles féministes se faisaient rares sur le site, et celui-ci fait vraiment plaisir à lire (enfin je me comprends hein… je préfèrerais évidemment mille fois que ce genre d’article n’ait pas à exister).

  10. #10 Sultana le 8 mars 2014 à 11 h 09 min

    Bonjour Hélène,
    Ma journée a bien commencé mais maintenant elle est
    plombée! La photo de l’excision est horrible, le regard de cette petite fille et
    l’expression de son visage me fendent le cœur.
    Je suis carrément dégoûtée! La femme est fragile et
    les hommes en profitent. Beurk!
    La première photo ne reflète pas toujours la réalité,
    beaucoup de femmes choisissent de porter le voile.
    Le viol, la prostitution, quelles choses épouvantables
    que ce monde porte!!!
    Je ne vous souhaite pas bonne fête alors les filles mais
    plutôt bon courage dans ce monde de brut.
    Sultana

  11. #11 gaelle11 le 8 mars 2014 à 11 h 16 min

    comme pour beaucoup de choses, on en a fait un peu un fête commerciale que je déplore.Mais on oublie que le droit des femmes est important et que beaucoup souffres où ne sont pas respectées.Et tous les jours une femme meurt sous les coups de violence.
    Et comme tu dis il faut leur permettre l’instruction, les protéger.
    Merci pour ces photos, qui comme tu dis font malheureusement partie de la réalité et ne sont pas choquante.

  12. #12 Augustine le 8 mars 2014 à 11 h 23 min

    En fait, j’ajouterais si je puis me permettre, qu’il s’agit de la journée du droit DES femmes, avec un « s » et sans majuscule parce qu’il ne s’agit pas de sacraliser mais de défendre toutes les femmes.

  13. #13 Hélène le 8 mars 2014 à 11 h 28 min

    Umi&co: Ninette: c’est vrai, l’éducation des petits garçon est aussi très importante. Mais quand je parlais d’éduquer les filles, il s’agissait de leur donner, déjà, le droit à l’éducation, que souvent elles n’ont pas.

    Snorkette: je comprends ce que tu veux dire ;-)

  14. #14 Camille le 8 mars 2014 à 11 h 32 min

    J’aime tellement cet article parce qu’il est saisissant…C’est tellement vrai, on nous enrobe dans un système commercial alors que cette journée ne devrait pas être belle…Il n’y a vraiment pas de quoi être fiers. Au temps ou certaines choses évoluent à la vitesse de la lumière, d’autres stagnent depuis bien trop longtemps. Et pour combien de temps encore? Faisons de cette journée, non pas une journée ou on ira profiter des -20% chez Paris xl mais posons-nous les bonnes questions.
    Merci Hélène pour ce perche vers la réalité des choses.

  15. #15 RemainReverie le 8 mars 2014 à 11 h 35 min

    Je trouve tellement dommage qu’on veuille absolument montrer la Journée des Droits de la Femme comme une journée commerciale. En quoi vais-je me sentir plus spéciale aujourd’hui parce que mon petit ami m’aura comblée de cadeaux ? Il y a tellement de choses derrière cette journée qu’on l’oublie parfois. C’est dommage parce qu’il y a tellement de choses à améliorer dans ce monde.

  16. #16 Angel le 8 mars 2014 à 11 h 39 min

    C’est juste révoltant de voir ça …. Je ne sais même pas quoi dire….
    Une fois de plus, merci Hélène pour ce billet….

  17. #17 Elo le 8 mars 2014 à 11 h 39 min

    Un grand merci et bravo pour cet article! J’ai aussi la nausée depuis 1 semaine devant tous ces slogans, j’ai cru être seule!

  18. #18 Elo le 8 mars 2014 à 11 h 41 min

    et je rajoute que fêter les femme un jour par an, c’est reconnaitre que pendant 364 jours on ne fait rien pour elles!

  19. #19 brownie le 8 mars 2014 à 11 h 42 min

    En effet, il est nécessaire de faire une piqûre de rappel à tous qui croient que cette journée s’apparente plus (par exemple) à la fête des mères qu’à une journée hautement symbolique pour la défense des droits des femmes à travers le monde. Les photos que tu montres sont affreusement choquantes parce que c’est une réalité affreusement choquantes. Il y a encore énormément à faire en matière d’égalité (à tous les niveaux) notamment dans de nombreux pays où la situation est encore moyennâgeuse (voire préhistorique) dans ce domaine, mais pas seulement car dans les pays occidentaux, la situation est également loin d’être satisfaisante. Bref, merci d’avoir pointé du doigt l’évolution déplorable de cet « événement ».

  20. #20 Kat le 8 mars 2014 à 11 h 44 min

    Quel bel article. Je l’ai relayé et partager sur mes réseaux sociaux.
    En espérant que les gens voit cette « fête » différemment.

  21. #21 Ninette le 8 mars 2014 à 11 h 48 min

    Hélène:

    J’ai bien compris ce que tu voulais dire ;) j’élargissais aux garçons mais comme tu le dis pour les filles ce n’est parfois (souvent) même pas un droit … :-(
    Par contre j’ai du mal avec le fait de lire la femme est fragile … perso c’est peut être mon caractère, mon orgueil qui parle mais j’aurai tendance à dire que si les femmes sont si souvent muselées c’est justement parce que leur force et leur pouvoir potentiel fait peur aux hommes …. ;-) Lorsque les femmes se rendront compte de leur pouvoir et leur force alors peut être que nous aurons gagné là notre liberté … arrêtons de nous croire nous mêmes inférieures !!!
    ;-)

  22. #22 MissBlackLine le 8 mars 2014 à 11 h 49 min

    La fête de la femme non c’est la journée des DROITS c’est pas la mm chose…
    En faire un truc commercial c’est bien le truc de notre société de riches…
    Merci Hélène je ne doutais pas de ta droiture et ton honnêteté ^^

  23. #23 Juju d’orange le 8 mars 2014 à 11 h 56 min

    Ton article me parle beaucoup, je partage vraiment ces idées, et j’aimerai ajouter à ça un article que j’ai lu cette semaine sur le viol des femmes en Syrie, article qui m’a littéralement donné envie de vomir tellement j’étais choquée. Je t’invite à le lire si tu as 5 minutes.
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/03/04/syrie-le-viol-arme-de-destruction-massive_4377603_3218.html

    La « femme objet » n’a pas encore disparu de toutes les cultures…

  24. #24 Cheveuxauxvents le 8 mars 2014 à 12 h 00 min

    Billet choc, il en faut toujours et toujours et encore malheureusement. Sur les 14 millions de mariages forcés célébrés tous les ans dans le monde, il y en a aussi 70 000 en France. J’ai une fille de 2 ans et demie, et deux garçons ados, de (presque) 16 et 18 ans. Je veux que ma fille ait autant de chances que ses frères de faire ce qu’elle veut, sans que le fait qu’elle soit une fille donne lieu à remise en question de ce qu’elle veut faire. J’ai veillé, en éduquant mes fils, à ce qu’ils considèrent naturellement les femmes comme leurs égales. C’est facile à dire « je suis féministe » si on n’en fait rien derrière, si par exemple on dit à son petit garçon sensible et délicat, que la solution est de ne plus être tel qu’il est mais d’adopter des codes comportementaux « virils », si à la maison, les enfants voient l’inégalité dans le couple de leurs parents (tâches ménagère, éducation, salaire, etc.). On m’a toujours dit « tu ne peux pas faire carrière et être auprès de tes enfants » au lieu de nous filer un coup de main de temps en temps. On m’a toujours parlé de mon devoir d’être auprès de mes enfants les fois où, actualité professionnelle le demandant, j’ai laissé à mon homme les rènes de la maison pour pouvoir faire ce que je devais au travail.
    Les filles et les garçons, soyez conscients, au quotidien, que le moindre de vos gestes compte car il est vu par des enfants, les vôtres ou non, et potentiellement constitue un exemple en matière d’égalité.
    Un homme qui contraint en toute impunité transmet le message que la contrainte fait partie de l’affirmation de soi socialement.
    Une femme qui met en place le jeu de la soumission, parfois même y prend plaisir (en véhiculant du déngrement sur les hommes et le ménage, exemple classique), alimente le système sexiste.
    Des parents qui n’aident pas leurs enfants à se frayer un chemin pour leur identité parmi ces clichés si pesants, participent à l’étouffement de leur épanouissement.
    Tous, qui jugent les victimes, de coups, de viols, d’excisions, deviennent des bourreaux.

  25. #25 sylvie;-) le 8 mars 2014 à 12 h 01 min

    MERCI!!!!
    cette année c’est dément le nombre de sms « journée de la femme » que j’ai reçus pour aller acheter des trucs; être une femme ce n’est pas faire du shopping!!!(et pourtant dieu sait que j’aime le shopping;-)
    merci tout particulièrement pour la video: j’en avais vu un cours extrait; elle est très efficace (en même temps terrible qu’on ait besoin de s’identifier pour saisir dans ses tripes le drame des mariages forcés…) et m’a bouleversée…

  26. #26 Isis le 8 mars 2014 à 12 h 05 min

    Merci pour cet article, il est vrai que la société actuelle est profondément misogyne, même si elle s’en défend!! Pourquoi une journée des droits de la femme?? c’est une absurdité la femme tout comme l’homme doit voir ses droits défendus toute l’année! Cela prouve bien que nous sommes considérés comme une pièce rapportée dans la société masculine! Cela me dégoûte au plus haut point! Il faut lutter contre les abomination commises sur les femmes et bien entendu encourager l’enseignement et l’éducation des filles dans l’idée qu’elles ne sont pas des objets et qu’elles ont le pouvoir de dire non a la gent masculine et de devenir l’égal de l’homme, en mieux!!!

  27. #27 Leslie le 8 mars 2014 à 12 h 21 min

    Merci pour cet article Hélène, moi non plus, je ne comprends pas pourquoi il y a la journée de la femme, tout comme j’ai du mal avec la St Valentin, toutes ces fêtes récupérées pour en faire un commerce !

    Merci pour la vidéo, je viens d’en voir une autre à l’instant qui m’a glacée également, je te mets le lien :
    http://youtu.be/MN4sMISyYgk

    Cela me rappelle combien on doit se battre encore, c’est ça la journée de la femme ;)

  28. #28 zadaa le 8 mars 2014 à 12 h 22 min

    Super poignant le court métrage avec Alexandre Astier ! Mais comme je trouve grotesque les femmes de présidents… Je trouve son intervention très mal placée…

    Sinon : Bel article Hélène !

  29. #29 Sarah le 8 mars 2014 à 12 h 22 min

    Bonjour Hélène,
    Merci pour cet article, j’adore ta personnalité et ton travail .
    Je partage ta vision des choses sur cette journée, l’éducation c’est la première étape vers la liberté.
    Ton article va ouvrir les yeux à beaucoup de femmes et j’espère à beaucoup d’hommes sur la réalité des choses et la vraie signification de cette journée.
    J’ai juste une petite remarque à faire, car je suis comme toi, je ne supporte pas les manipulations diverses et variées qu’on subit . La première photographie reprend une manipulation médiatique qui me gène, car elle fait l’amalgame, et par l’image et par le logo « stop the oppression of women in the islamic world », entre la religion islamique est la liberté de la femme. C’est les hommes qui font passé leurs actes oppressants pour de le la religion et les médias en profitent pour tout mettre dans le même sac.
    Je suis certaine que ton attention en mettant cette photo est uniquement basée sur les traitements oppressants que subie la femme de la part des hommes, je comprends parfaitement ta démarche. J’espère que ma remarque ne sera pas mal interprétée.
    Continue à être la femme que tu es, c’est un plaisir de te lire.

  30. #30 Hélène le 8 mars 2014 à 12 h 24 min

    Elo: c’est pas faux…

    Ninette: je ne pense pas non plus que la femme soit une petite créature fragile. Elle ne fait juste souvent pas le poids physiquement face à un homme pour des raisons bêtement physiologiques, mais ça s’arrête à cet aspect animal de l’espèce humaine.

    MissBlackLine: tu n’as pas tort, c’est bien un truc de riches…

    Juju d’orange: ah ça, le viol comme arme de guerre, c’est un grand classique, dans toutes les guerres… écraser l’adversaire dans ce qu’il a de plus intime, et lui imposer la descendance du vainqueur…

    Cheveuxauxvents: tu as entièrement raison, sur tout.

    Leslie: en effet, glaçant !

  31. #31 _Delphine_ le 8 mars 2014 à 12 h 27 min

    c’est vraiment déplorable en effet que cela devienne une sorte de « fête » commerciale… Alors que c’est une journée de sensibilisation à la cause des femmes dans le monde, un rappel à l’ordre en quelques sortes. J’imagine mal la journée du Sida « bonne fête à tous les séropositifs, aujourd’hui un croissant offert ! » Ca perd tout son sens….

    Et merci pour les liens des associations, tu vois ça me fait (re)prendre conscience de tout ça, et je vais me renseigner sur ces associations, ce qu’elle font etc… C’est toujours assez difficile de trouver une association de confiance, car comme tout le reste, c’est souvent juste du business…

  32. #32 Cahouche le 8 mars 2014 à 12 h 30 min

    Bonjour Hélène,
    MERCI pour cet article completement juste!
    Si je peux me permettre de rajouter un autre court-métrage qui résume aussi cette journée des droits des femmes.
    http://citizenpost.fr/2014/02/majorite-opprimee-le-court-metrage-percutant-ou-les-hommes-sont-harceles-par-des-femmes/

  33. #33 Annesof le 8 mars 2014 à 12 h 35 min

    zadaa: Il n’ya pas de « femme de président »,il y a une actrice qui a le droit de faire son métier !

  34. #34 Mallaury le 8 mars 2014 à 12 h 40 min

    Rien d’autre à ajouter ; on oublie que ce n’est pas la fête de la femme mais une journée pour en défendre les droits… C’est fou comment on finit par tout instrumentaliser pour vendre…
    En tout cas, même si mon budget d’étudiante ne me le permet pas actuellement, tu m’a permise de me pencher sur le parrainage d’enfants. C’est vraiment quelque chose que j’ai envie de faire, comme une manière d’essayer de faire bouger les choses à mon petit niveau.

  35. #35 Mélanie le 8 mars 2014 à 13 h 14 min

    Merci pour cet article. Je le partage sur Facebook car j’en envie de crier ça partout. Et j’adore ta phrase « Mais pleurer en regardant des photos ou des vidéos ne fera pas changer la société. Son évolution passera par l’éducation des femmes et donc des petites filles. » C’est complètement vrai. Pour ça ou même pour d’autres sujets, on constate simplement « oh, mince alors, les pauvres…oh les pauvres… » blablabla. Mais on ne fait rien.

  36. #36 Sissigriset le 8 mars 2014 à 13 h 22 min

    Mis sur FB pour partager avec le grand nombre……..

  37. #37 Joëlle Mahe le 8 mars 2014 à 13 h 41 min

    Très juste sujet dans lequel je te reconnais bien là et je salut la guerrière que tu es.En effet à nous d’éduquer nos filles et nos garçons dans le respect mutuel et à nous les parents de montrer l’exemple de l’égalité dans notre comportement devant eux.je pense que c’est parce qu’ils savent que nous sommes les plus forte que certains hommes font usage de la violence a notre egard ce qui est à mon sens le seul recours des imbéciles .bizzz Joëlle

  38. #38 Kokillette le 8 mars 2014 à 13 h 51 min

    La journée de la femme… encore un truc pour nous soit disant mettre en valeur tout en nous singularisant pfff J’appelle ca un hochet . Profitons en pour parler de droits,s’ informer surtout et de se battre.Perso j’fais ca toute l’année sans relache, c’est dur d’être une femme parfois, mais je n’échangerais point ma place! ;)

  39. #39 Vé. le 8 mars 2014 à 13 h 53 min

    Je n’aime trop les journées de ceci ou cela, mais je reconnais que si ça peut permettre de faire réagir des personnes qui n’y penseraient pas autrement, tant mieux.
    J’ai trouvé le court-métrage particulièrement bien fait (on m’en avait justement parlé hier, mais je ne l’avais pas encore vu), parce qu’il est placé dans un contexte clairement identifiable comme « moderne » et occidental. Or, je pense que pour beaucoup, les histoires de mariages arrangés font un peu « folklore », lointain, difficile à imaginer réellement. Là, c’est directement rattaché à ce que l’on connaît, et je pense que ça a plus d’impact par chez nous (enfin ça reste un avis personnel).

  40. #40 LBnW le 8 mars 2014 à 13 h 54 min

    Bonjour Hélène,
    C’est la journée de la Femme aujourd’hui et j’ai l’impression que tout le monde s’en fout. Certains distribuent des roses gratuites (wwwaaaa, trop bien….) mais sinon, ça s’arrête là. Comme si une femme était heureuse avec une rose. Ou pas.
    Etudiante en droit, j’ai suivi l’évolution des droits de la femme en France à travers un cours sur les régimes matrimoniaux. Quelques dates : 1907, la femme mariée peut disposer seul de son salaire ; 1965, la femme mariée peut ouvrir un compte bancaire sans l’accord de son mari et exercer une profession sans l’autorisation de son mari ; 1970 remplacement du terme « autorité paternelle » par le terme « autorité parentale » et enfin, 1990, reconnaissance du viol entre époux par la Cour de Cassation (la machine à laver est plus vieille!!).
    Certes, les évolutions ont eu lieu, mais il y a tout juste un peu plus de cent ans. C’est très très récent et c’est en France….. L’égalité homme/femme n’est pas encore complète mais il faut continuer à agir en France et dans les autres pays pour que la Femme voit ses droits reconnus.
    Le plus terrible dans cette lutte pour les droits, c’est que l’adversaire le plus grand n’est pas les hommes, mais les autres femmes. Ce sont des femmes qui militent contre l’avortement, des mères qui acceptent le mariage forcée de petites filles et des femmes qui pratiquent l’excision. C’est terrible…

    Merci Hélène de nous rappeler qu’une rose et une manucure gratuite ne suffisent pas pour dire « c’est bon, j’ai agi pour les femmes aujourd’hui! ».

    Courage à toutes et bonne journée :)

  41. #41 Vero la Bisontine le 8 mars 2014 à 13 h 58 min

    Très beau billet; pour moi cette journée doit aussi être celle où nous les femmes devons prendre conscience que nous sommes nos meilleures amies pour nous mêmes.
    Essayons de prendre soin de nous, sans attendre que d’autres le fassent.
    Accordons nous ce qu’il y a de mieux pour nous, sans succomber aux diktats qui nous entourent.
    Portons un regard bienveillant sur nous mêmes, personne ne le fera mieux que nous.
    Ce serait déjà une bonne chose.

  42. #42 Umi&co le 8 mars 2014 à 14 h 01 min

    Hélène: Oui Hélène, je l’avais bien compris ; )

  43. #43 C Elise le 8 mars 2014 à 14 h 04 min

    Bonjour Hélène,

    Comme, je suppose, beaucoup d’entre nous, je fais partie de cette masse silencieuse qui suit assidûment ton blog sans, toutefois, intervenir. A la lecture de ce billet, j’avoue que ma première réaction a été l’agacement. Agacée de lire encore une fois, que cette journée est unutile et futile, commerciale et mercantile. Combien de personnes s’indignent de cette journée ?
    Le truc, un peu paradoxal, c’est que cette journée suscite justement des billets comme le tien, des réactions comme les commentaires ci-dessous, des vidéos comme celle de Maxence… qui dénoncent, rappellent, informent. Finalement, si cette journée n’existait pas, aurions-nous pris le temps de débattre sur le sujet? Ce billet aurait-il été publié?
    Je comprends tout à fait ton indignation mais, selon moi, cette journée est également un curseur indispensable pour rappeler, pointer, zoomer sur la condition de la femme dans le monde (et en France également) : tant qu’elle sera nécessaire, cela voudra dire que la situation ne s’améliore pas. Et une piqure annuelle de rappel est vraiment me strict minimum.
    Bonne journée à tou(s)tes

  44. #44 Claire Truc le 8 mars 2014 à 14 h 08 min

    Ninette: J’ai moi aussi tiqué en lisant « la femme est fragile ». Tout d’abord parce que les femmes, au pluriel, sont multiples, que « la femme » n’existe pas. Il n’y a pas de voie unique de la féminité, et les libertés des femmes passent aussi par cette prise de conscience. Et puis parce que les femmes ne sont pas plus fragiles que les hommes par nature, tout au plus sont elles enfermées dans l’idée de cette fragilité, ce qui les empêche de s’indigner et de défendre leurs droits.

  45. #45 sof lapochette le 8 mars 2014 à 14 h 10 min

    Journée de la femme! c’est « ma » journée! et le reste de l’année, les hommes! je rigole! heureusement qu’il y a des associations pour nous aider, même avec ces aides beaucoup de femmes en France sont obligées de se cacher et combien ont peur ou honte de témoigner, de se plaindre! Sujet difficile et complexe, soyons fière d’être femme.

  46. #46 Céline le 8 mars 2014 à 14 h 42 min

    Tout est détournable à des fins commerciales, c’est ça qui est magique avec la société de consommation :)

  47. #47 Bernadette le 8 mars 2014 à 14 h 42 min

    Bonjour Hélène.
    Pourquoi une journée de la femme.je trouve même que cela est vexant et même dégradant. Je ne vois pas pourquoi il nous faudrait un jour de fête pour nous sentir l’ égal de l’homme
    La chanson de Jean Ferra :La femme est l’avenir de l’homme : est beaucoup plus respectueuse vis à vis des femmes que cette connerie de fête qui n’est autre que commerciale.Et cette chanson date de plusieurs décennies.
    Il y a encore du boulot pour changer la mentalité des mecs .Et puis n’est ce pas le rôle des parents à éduquer les enfants dans l’egalite entre le garçon et la fille et aussi l’égalité entre leur propre couple. Car souvent les enfants reproduisent ce qu’il voient à la maison, le bon comme le mauvais
    Bonne journée et je ne te souhaite pas bonne fête

  48. #48 Bayane le 8 mars 2014 à 14 h 52 min

    Ouch. Les photos font mal, et la vidéo, wow, ça donne une bonne grosse claque dans la gueule. J’en ai presque pleuré.
    Et oui, tu as raison, on peut trouver ça too much et racoleur de balancer des images et des vidéos choc comme ça, de ne pas faire plus dans la nuance, mais putain souvent ce que vivent les femmes dans le monde n’est PAS dans la nuance du tout, c’est d’une violence inouïe, et c’est immensément important de le rappeler. Merci pour ce post, donc. (Je pensais moi-même en rédiger un pour la journée de la femme : il sera sûrement publié en retard vu que je l’ai pas encore commencé, mais tant pis. C’est une cause pour laquelle on peut militer tous les jours de l’année, dieu soit loué).

  49. #49 Prunesviolette le 8 mars 2014 à 14 h 55 min

    Hello,
    Je viens de lire ton billet et je suis entièrement d’accord avec toi. La débilitée de cette fête sans penser aux autres femmes, car malheureusement être une femme .. c’est aussi un combat de tout les jours ! C’est bien que tu en parle, d’ailleurs tu n’est pas la seule ! J’ai moi aussi ressentie le besoin d’en parler sur mon blog : http://prunesviolette.blogspot.com
    En ésperant que les gens changes de mentalité un jour …
    Je t’embrasse, Marie !

  50. #50 Hélène le 8 mars 2014 à 15 h 40 min

    Mallaury: je le fais depuis maintenant 8 ans, je n’ai jamais regretté d’avoir commencé.

    Kokillette: « J’appelle ca un hochet » : bien trouvé.

    Vé.: je suis d’accord avec toi, ça fait bien plus froid dans le dos (hélas) vu de cette façon.

    LBnW: oui, le pire ennemi de la femme est souvent la femme elle-même.

    Vero la Bisontine: tu as raison, et ça fait un joli pendant à ce que je viens de dire au-dessus ;-)

    Bayane: « souvent ce que vivent les femmes dans le monde n’est PAS dans la nuance du tout » : ben voilà.

    Merci les filles pour vos commentaires et réactions. Tout ça n’est pas marrant, je dois avouer que j’ai un peu le cafard depuis ce matin à cause de tout ça ; mais je préfère avoir le cafard et être en pleine conscience pour pouvoir agir ou réagir, que me voiler la face.

  51. #51 Nur le 8 mars 2014 à 15 h 52 min

    Merci infiniment pour ce billet !

    Un jour, ma grand tante et ma mère sont venues me chercher à la sortie du collège avec des valises à la main .
    Nous ne partions pas en voyage. Nous allions nous installer dans un meublé miteux .
    Quelques jours plus tôt, ma mère avait eu vent du projet de mon père (biologique ) de me marier en Turquie .
    Ma mère et ma grand tante ont tout plaqué du jour au lendemain pour éviter celà .
    Grâce à une assistante sociale géniale, j’ai obtenu la nationalité Française absolue (je ne suis officiellement plus Turque ).
    Et j’ai échappé à un mariage forcé . Ma mère s’est remariée après quelques années de galère. Ma grand tante m’a élévée dans le respect de la tradition Française .
    J’ai eu de la chance . Ce mariage aurait pu être ma « fête » mais je ne pense pas qu’à 13 ans, j’aurais apprécié la plaisanterie .

  52. #52 missdior le 8 mars 2014 à 16 h 06 min

    C’est sûr qu’après ces photos révoltantes , nos histoires de crèmes, maquillage paraissent bien secondaires !! Bonne journée à toutes quand même !

  53. #53 Cécile le 8 mars 2014 à 16 h 40 min

    « Parce que lorsque les femmes sont éduquées, c’est toute la société qui avance. »

    J’en ai eu des frissons de lire cette phrase, et pourtant je l’ai beaucoup entendue, quand j’étais au lycée j’avais un prof d’histoire qui ne jurait que par cette phrase tellement vraie…

    Merci pour cet article, on a tendance à oublier pourquoi cette journée existe.

  54. #54 Jenna le 8 mars 2014 à 17 h 07 min

    J’ai vu et partagée la vidéo il y a quelques jours et j’avoue que ça m’a marquée…
    La photo de cette petite fille qui va se faire exciser me faire monter les larmes aux yeux car ma fille (qui dort profondément dans son lit) doit avoir sensiblement le même âge et ça me touche en plein coeur.
    Tu as raison de vouloir secouer les gens face à la récupération de cette journée !!

  55. #55 Ninette le 8 mars 2014 à 17 h 32 min

    Annesof: tout à fait d’accord !!! Et si l’actualité « privée » de Julie Gayet peut permettre une plus grande diffusion encore de ce court métrage et bien tant mieux !!!!

    Claire Truc: Hélène: :) Tout à fait Les femmes sont physiologiquement plus faibles sur certains points mais il a été démontré que notre seuil de tolérance à la douleur par exemple est bien plus élevé que celui des hommes ! :)

    missdior: et ben je suis pas d’accord pour le coup !!! Je me dis que le fait que je puisse avoir des dilemmes existenciels sur le choix de mon vernis à ongles du jour montre que je suis une femme qui a justement la liberté de me maquiller librement, de m’habiller tel que je le souhaite etc … ça n’a rien de secondaire finalement quand on réalise (encore plus grâce au post du jour d’Hélène) la chance que nous avons d’avoir cette légereté … :-)

  56. #56 Djahann le 8 mars 2014 à 17 h 47 min

    c’est exactement ce que je me dis depuis ce matin ! On fait de cette journée une fête, qui n’en est pas une. On fait oublier à coup de remises spéciales sur les e-shop que cette journée n’est pas une fête mais un rappel de la lutte, contre des situations effroyables
    Est-ce que les gens diraient lors de la journée contre le cancer « bonne fête aux cancéreux !  » « c’est votre journée alors on vous offre 10 % de remise sur toute commande » !
    Et là, on se rend compte à quel point la récupération de ce jour est à la fois ridicule et choquante

  57. #57 Marie le 8 mars 2014 à 17 h 47 min

    Bonjour à toutes, et à tous !!
    Je ne sais pas si le lien a déjà été posté mais c’est la première chose que j’ai lu ce matin, et ça fait du bien.
    http://blog.francetvinfo.fr/ladies-and-gentlemen/2014/03/08/aujourdhui-8-mars-ce-nest-pas-ma-fete.html
    Cela m’a fait voir les choses autrement quand en partant du resto à midi, la serveuse m’a dit « prenez une tulipe, c’est notre fête » … Justement non, ce n’est pas notre fête. Cette journée existe parce que ces photos, et ces actes existent.
    Merci Hélène pour ton article d’aujourd’hui!

    Belle journée à nous toutes tout de même, en espérant qu’un jour ces photos ne seront plus minimisées!

    Marie

  58. #58 Hélène le 8 mars 2014 à 17 h 49 min

    Nur: chapeau à ta mère et ta grand tante !

    Ninette: pas faux, pour le make up et la futilité…

    Djahann: mon côté « féministe parano » me fait penser que peut-être, toutes ces réducs et ces cadeaux etc, sont un moyen de nous manipuler pour nous faire détourner les yeux de toutes les horreurs, et nous faire tenir tranquilles… (mais je reconnais avoir une certaine capacité de parano féministe ;-).

    Marie: merci pour ce lien !

  59. #59 Géraldine le 8 mars 2014 à 17 h 52 min

    zadaa: je ne vois pas en quoi elle est grotesque ici, et si sa vie privée venait à diffuser cette vidéo un peu plus, tant mieux! Julie Gayet est avant tout une actrice, reconnue, également productrice pour info. Elle n’est pas là par hasard, et se sent surement concernée.

  60. #60 valoli le 8 mars 2014 à 18 h 06 min

    Je rejoins les avis , je trouve également qu’il y a un très long chemin à parcourir. On est bien loin de la journée de la femme classique j’en envie de dire. J’entends par là, une journée symbolique comme une fête pour la fête des mères, des pères etc…
    Il y a trop de violence sur cette terre faite aux femmes, aux petites filles. Cette photo de l’excision me hante….J’ai connu une femme qui est passée par la chirurgie reconstructive. Elle restera mutilée toute sa vie dans sa tête. C’est si horrible. Puis faut voir les pratiques. De notre point de vue européen « civilisé », on trouve ça plus que barbare. Je n’ai pas de mot assez fort. Sans parler des violences physiques, sexuelles, verbales, mentales….la liste est longue, hélas.
    Alors arrêtons de faire des journées de ceci ou de cela. C’est puant cette pratique. Histoire d’enrichir les fleuristes? Je refuse qu’on me dise « bonne journée de la femme », comme ci c’était qqchose d’anodin. Déjà que la fête des mères, des pères et cie ça me gave à un point si vous saviez….et j’ai 2 enfants en bas âge….

  61. #61 claire le 8 mars 2014 à 18 h 20 min

    Bonsoir Helène, les filles et les garçon.
    Ton commentaire sonne tellement juste!
    L’éducation est la clé de voute de notre société.Une femme éduquée est une femme qui avance dans la société et donc qui se construit,mais le chemin est encore très long.Une jolie phrase me trotte dans la tête,comme disait Jean Ferrat:LA FEMME EST
    L’AVENIR DE L’HOMME.
    Bises,Claire.

  62. #62 Lisa of Elsass le 8 mars 2014 à 18 h 25 min

    Je suis 100 % d’accord avec toi, les fleurs à la poubelle, c’est une journée coup de gueule !
    Bravo pour ton parrainage.

  63. #63 Lisa of Elsass le 8 mars 2014 à 18 h 32 min

    zadaa: Ah ben, je ne savais pas que notre Président était remarié …. Tu penses qu’elle devrait arrêter de faire son métier « sa femme » ?

  64. #64 Nat le 8 mars 2014 à 18 h 38 min

    Oui, Hélène rien ne bouge, voire ça régreese parfois même.
    Mais les petits ruisseaux font les grandes rivières et tu as raisson de faire ce billet.
    Et les changements arrivent et arriveront par les femmes c’est certain.

  65. #65 Nat le 8 mars 2014 à 19 h 07 min

    Je voulais aussi évoquer ce film poignant et douloureux Kadosh et le roman de Nina Bouraoui, La Voyeuse Interdite.

  66. #66 Dominique le 8 mars 2014 à 19 h 15 min

    Oui Hélène, c’est vrai et révoltant. Le trafic d’êtres humains aussi, celui des animaux même chose. Tout passe par l’éducation mais aussi par la répression. Les violences faites aux femmes ne sont pas assez punies, y compris en France où 2 femmes par semaine meurent de maltraitance. Donc j’approuve tes images choc, tout en me disant que l’éducation est primordiale, que le sanctions ne sont pas suffisantes.

  67. #67 Hélène le 8 mars 2014 à 19 h 20 min

    valoli: oui moi aussi je suis contre toutes ces fêtes à la con, à commencer par la fête des mères remise à l’honneur par Pétain, ne l’oublions pas.

    Nat: c’est vrai qu’en ce moment ça fait un peu peur, il y a des régressions (avortement, ce genre de chose). Rien n’est jamais acquis, il faut toujours rester vigilantes.

  68. #68 kim le 8 mars 2014 à 20 h 04 min

    ME-RCI!
    Je suis enseignante dans – notamment- une école avec beaucoup de garçons. Ils sont aussi à éduquer dans ce sens. Je suis chaque année abasourdie par le manque de respect de beaucoup d’entre eux envers les femmes et là, j’en appelle aussi aux parents. C’est un rôle important que de ne pas oublier cet aspect de la société. C’est aussi par chez nous que ça passe.

  69. #69 Salomé le 8 mars 2014 à 20 h 15 min

    Hier, je pensais à cette même comparaison entre la journée de la femme et la journée de la lutte contre le sida… D’ailleurs, j’ai dit à mon homme que s’il avait, ne serait-ce que le culot de penser à me faire un cadeau (et oui, y’a des femmes qui reçoivent des cadeaux et ça semble se répandre de plus en plus), il pouvait d’office se considérer comme célibataire, nan mais ! ;)

  70. #70 Kalyol le 8 mars 2014 à 20 h 30 min

    Alors oui, c’est agréable de venir ici chaque jour, parler de jolies choses, du dernier fond de teint, rouge à lèvre, que sais-je. Mais aujourd’hui, je te remercie pour ce billet, vraiment bien fait, qui remet les pendules à l’heure et du plomb dans les cervelles.
    C’est exactement ce que je disais encore ce matin… Énervée, révoltée, dégoûtée,… Et fatiguée de voir cette ignorance, ces œillères, ces gens, ces femmes (!), qui ne regardent pas plus loin que le bout de leur nez. Le 8 mars, la Journée de la femme. Non! Journée INTERNATIONALE des DROITS des FEMMES. Y a encore du boulot…
    Une pensée pour toutes les femmes, jeunes femmes, jeunes filles du monde, qui ont vu, ou qui continuent de voir leurs droits bafoués, violés, ignorés,…

  71. #71 Hélène le 8 mars 2014 à 20 h 35 min

    kim: sans aucun doute, les parents sont le premier modèle !

    Salomé: ;-))

    Kalyol: c’est vrai, beaucoup de femmes ont des oeillères. Peut-être parce que la réalité est trop dure à supporter ?

  72. #72 OllyNolera le 8 mars 2014 à 20 h 38 min

    J’ai vu un article sur ce court-métrage avec Julie Gayet et Alexandre Astier, sur les mariages forcés. L’article disait que la réalisatrice avait volontairement décidé de mettre en scène une famille bourgeoise parisienne, tout d’abord pour ne pas viser une communauté en particulier, mais aussi car malheureusement, c’était le seul moyen d’amener du monde à se mettre à la place des filles touchées par ces horreurs, de s’identifier à ces personnes et de prendre à cœur ce sujet. Je trouvais cela horrible, mais horriblement vrai, et dès que je suis rentrée chez moi j’ai vu cette vidéo appelée « 14 millions de cris », en référence aux 14 millions de filles mariées de force, et violées chaque année. Je trouve ça atroce d’en être encore là, de devoir encore communiquer comme ça pour qu’on se rende compte, et je suis « contente » de voir cette vidéo (et ces photos) dans un de tes articles, pour qu’elle(s) puisse(nt) toucher encore plus de gens. Ça ne changera pas la face du monde, c’est vrai, mais ça nous ramène à la réalité avec une bonne claque, en quelques minutes.

  73. #73 Mercedes le 8 mars 2014 à 20 h 46 min

    http://names-not-numbers.org/fr_fr/#
    Médecins du Monde se mobilise aussi pour les droits des femmes.
    Mobilisons-nous aujourd’hui et tous les jours de l’année !

  74. #74 Hélène le 8 mars 2014 à 20 h 46 min

    OllyNolera: osons humblement espérer qu’un jour, on ne sait pas quand, ça change la face du monde.

  75. #75 Naathaalie le 8 mars 2014 à 20 h 46 min

    Oups, j’avais écrit un texte dynamique, plein d’entrain, et j’ai eu un bug !?! En bref, j’ai lu l’ensemble des commentaires avec beaucoup d’intérêt et je plussoie. Il faudra encore beaucoup d’énergie et d’idées pour faire évoluer l’ensemble des sociétés à ce sujet, mais j’y crois. Merci Hélène de nous donner la possibilité de nous exprimer à ce sujet !

  76. #76 OllyNolera le 8 mars 2014 à 20 h 49 min

    Hélène: oui, espérons. Personnellement je ne désespère pas, mais ça prend encore trop de temps, quand ça devrait être dans les priorités… allez, à force de, on va bien y arriver à la changer, la face du monde ! Ou au moins, cette partie pourrie.

  77. #77 Mely le 8 mars 2014 à 20 h 50 min

    Bonsoir Hélène,
    Merci pour cet article très percutant, tu as totalement raison.

  78. #78 Hélène le 8 mars 2014 à 20 h 51 min

    OllyNolera: je ne pense pas voir ça de mon vivant, mais ça ne m’empêchera pas de continuer à me battre pour ça.

  79. #79 Somadeup le 8 mars 2014 à 21 h 19 min

    Magnifique vidéo (enfin dans le sens où elle est très bien faite). J’adhère vraiment au message qui nous fait nous rendre compte de ce que ça donnerait ça se passait chez nous.

  80. #80 Margaux le 8 mars 2014 à 21 h 19 min

    Je suis à 1000% d’accord avec toi Hélène ! Je ne comprend pas que cette journée existe et ça ne fait que confirmer que justement le droit des femmes n’est pas respecté comme le montre ces photos.
    J’ai été scandalisé et eu envie d’aller incendier le patron quand aujourd’hui j’ai vu devant une station de lavage  » lavage offert pour les femmes le jour de la journée de la femme « , je crois n’avoir jamais rien vu d’aussi misogyne !
    Cela me « rassure » de lire ton poste et les commentaires car personne n’en parle et j’ai quelque fois eu l’impression d’être la seule à trouver ce concept assez aberrant.
    Merci pour ce poste !

  81. #81 Arwen le 8 mars 2014 à 21 h 30 min

    merci pour ce billet , qui nous fais prendre conscience que les femmes ne l’ont pas toujours facile.
    ces photo parle d’elle même , toute la souffrance épouvantable et les horreurs que certaine doivent enduré que selon nous tous , ça ne devrais pas être.

    je me demande souvent qu’elle avenir attend mes 2 nièces , les enfants, c’est futur femme , que devront-elle affronté ??

    merci a maxence et aussi a toi .

  82. #82 Moacheztheef le 8 mars 2014 à 21 h 34 min

    Cette vidéo est « degeulasse » pour plusieurs raisons. Certaines plus évidentes que d’autres…
    Au départ, je dois bien avouée que j’étais très sceptique par rapport au cadre de l’histoire: une famille bourgeoise, de confession catholique… À mille lieux d’être confrontée à ce genre de situation. Et en y réfléchissant un peu, c’est peut-être cette pseudo proximité qui pourra/pourrait marquer les pays européens/riches(et l’Amerique). Lorsque la maire a déclaré l’union des deux personnages, je me suis instinctivement dit: « Ouais mais non ma pote, c’est illegal ca! » Sauf que dans d’autres pays ce n’est pas aussi simple qu’une loi… Ça m’a donc fait l’effet d’une piqûre de rappel assez violente…
    Il faut bien se l’avouer, chaque changement qui pourrait se produire passera d’abord par un accord franc et massif des pays décidants. Ce que j’écris n’est peut-être pas forcément clair mais lorsqu’on se penche un peu sur la question il n’est pas difficile de constater que les pays riches se font clairement du fric (voir tout leur fric) sur le dos des pays pauvres. Tant qu’il y aura des pays pauvres, il y aura des pays riches. Et vice versa.
    Malheureusement, l’accès à l’éducation (et par conséquent l’abandon de certaines croyances ou schémas culturels nocifs/ Attention, je ne dis pas que toutes les croyances et cultures autres que celles que nous connaissons et « excersons » sont nocives!
    Seulement que l’impossibilité de s’ouvrir à la réalité et l’emprisonnement mental de certaines cultures plus ou moins reculées sont à proscrire vivement.) dépend de la richesse d’un pays dans sa globalité avant d’être accessible ne serait-ce qu’aux plus riches des « pauvres ». Alors de là à ce que le(s) système(s) permette(nt) à des enfants issus de familles qui ont à peine de quoi se nourrir d’accéder à l’éducation/l’instruction… Il y a plus qu’un continent d’écart…
    Alors oui, biensur que certaines associations humanitaires essaient de développer des aides ponctuelles ou redondantes dans ces pays qui souffrent mais ce ne sera jamais suffisant(Bien que le geste soit beau et altruiste tout ça). Il y aura toujours cet infime décalage ect… (Sans parler de ces fils de p… qui récupèrent les dons des organismes. NDLR: Certains dirigeants d’Afrique « perçoivent » des tonnes d’orange par ex. qui pourrissent dans des bennes car ils refusent de les partager aux « citoyens » qui crèvent la dalle! Et il y a encore pleins d’exemples de ce genre…)
    Bref. Je crois que je me suis quelque peu perdue en route. Mais le sujet est complexe, et en traiter sans tenir compte de tous les tenants et aboutissant est un peu restrictif. (D’ailleurs je pense ne pas connaître tous ces tenants et aboutissants. )
    J’ai commencé à parler de toutes ces choses parce qu’on voit clairement que la mère (et même le père mais c’est encore un autre cas de figure) et toutes les autres femmes sont complètement « grisées » (?) à l’idée de marier la gosse d’une dizaine d’années à un vieux degeulasse qui va la violer… Concrètement, on s’imagine facilement qu’elles aussi ont suffi un mariage forcé.
    La mère est donc complètement aveuglée par ses croyances et sa « bêtise »… C’est ignoble de faire subir quelque chose que l’on sait être affreux à quelqu’un que l’on aime. Mais c’est là que la situation se complique. La mère (et les autres femmes présentes) à beau avoir RESSENTI la douleur de la perte de ses illusions, de la douleur du viol ect, si elle ne SAIT pas que ce n’est pas « NORMAL », que toute sa vie on l’a persuadé que c’était La seule façon de vivre… Elle ne peut pas clairement être tenue responsable…
    Et quand bien même elle parviendrait (on ne sait comment) à se faire une autre idée de la vie, il y aurait toujours un homme pour venir lui bourrer le crâne de conneries archaïques car la femme est « faible », « bête », « comme folle », « à besoin d’être encadrée pour survivre »…! (Là non plus je ne dis pas que tous les hommes sont mauvais, cons ect., mais leur statut de dominant envers la femme fait déjà des ravages dans des pays développés alors imagines dans les autres, oū la femme est seule face à eux, sans système légal pouvant la protéger… + j’ai eu l’occasion de travailler un été dans un fast-food « d’origine étrangère » (je n’ai pas trouvé d’autre appellation pour ne pas viser une communauté en particulier^^) et les patrons, parce que les femmes s’occupaient des enfants à la maison, m’ont clairement dit que la femme était faible, bête comme folle ect… Et que moi-même je n’étais pas bonne à marier (même s’ils me regardaient comme de la barback^^) parce que je faisais mal la vaisselle, que je suis athée, et que je sais ouvrir la bouche pour dire MERDE quand il le faut…!)
    Bref bref bref. Voilà. Je vais arrêter là mon exposé un peu particulier. Désolée si j’ai « pourri » ta page avec ça. Je t’invites à le supprimer sur le champ si c’est le cas :)
    En tout cas MERCI d’avoir partagé cette vidéo sur ton blog. Grace à cela j’ai pu la visionner et moi-même la partager sur Facebook… Le message doit tout de même être communiqué même si je crois pas trop au changement, malheureusement… :(

    Bonne soirée :)

  83. #83 Mimie Zaza le 8 mars 2014 à 21 h 45 min

    tellement d’accord que je l’ai partagé sur mon facebook

  84. #84 MarieCorailAuxJoues le 8 mars 2014 à 21 h 49 min

    Je suis entièrement d’accord avec toi Hélène. Je suis une féministe engagée (enfin on n’a pas besoin d’être une féministe pour penser pareil que toi ou que moi hein) et ce jour me révolte de part sa commercialisation très récente : journée de la femme, achetez lui des fleurs. NON ! La journée de la femme a été crée dans un but de réflexion sur son statut dans le monde : sur les violences, les problèmes de scolarisation et d’éducation, les droits à disposer de leurs corps etc…
    Carla Bruni disait qu’on n’a plus besoin du féminisme à notre dans une interview il y a deux ou trois ans, et bien, j’ai été bénévole sur une ligne d’écoute pour les femmes violées ou abusées sexuellement et je peux certifier que oui, le féminisme est nécessaire, l’éducation non genrée est nécessaire (ou en tout cas débarrassée de ces clichés aberrants de la fille en rose qui cuisine et de l’homme en bleu qui répare des voitures). Et je suis encore entièrement d’accord avec toi sur le fait que c’est une question d’éducation des femmes, mais aussi des hommes ! C’est souvent eux la source des mentalités arriérées et c’est aberrant pour moi : n’ont-ils pas été élevés par des femmes ? N’ont-ils pas des soeurs ? Tant qu’on ne leur apprendra pas que non même si une fille est nue, elle a le droit de dire non, que ce n’est pas parce qu’une femme aime le sexe que c’est une salope ou une fille facile, que les femmes aiment ça en fait quand on les viole (le nombre de fois où je l’ai entendue celle là, que les femmes ont le droit à la contraception, à l’avortement, que la virginité n’est pas un signe de la valeur marchande ou morale d’une femme mais juste un bout de chair, que quand on fait des enfants, on les fait à deux et donc on s’en occupe à deux, que ce n’est pas parce qu’une femme a des règles qu’elle est émotive et qu’elle ne peut pas diriger une grande entreprise. La journée de la femme elle est censée aussi là pour les hommes qui sont engoncés dans des carcans de masculinité et de virilité imposées : un homme ne pleure pas, un homme ne se maquille pas, un homme ne met pas de jupe, un homme ne doit pas montrer ses émotions, un homme qui se fait violer n’est pas un homme. On n’élève pas les petits garçons à être des hommes, on les élève à ne pas des femmes dans un mode où l’insulte suprême de la cour de récréé est « t’es une tapette » (donc une homme qui ressemble à une femme). C’est quand même assez triste.

    Je suis désolée pour le message fleuve… La journée de la femme est censée être un jour de réflexion sur comment améliorer les choses, pour les deux sexes et ça me débecte de voir ce qu’elle est devenue.

  85. #85 Julie43 le 8 mars 2014 à 22 h 01 min

    Bonsoir Hélène, ton article est excellent et je me suis permis de le partager sur Facebook, j’espère que ce n’est pas un problème. Et le court métrage final est percutant !
    Bonne soirée à tous !

  86. #86 Hélène le 8 mars 2014 à 22 h 12 min

    MarieCorailAuxJoues: merci pour ton commentaire, vraiment. Parce qu’en effet, tant que les garçons (même tout petits) auront une image négative de la féminité, ça ne sera pas gagné…

    Julie43: ça n’est pas DU TOUT un problème, au contraire, il faut partager le plus possible ce genre d’idées.

  87. #87 Mimie Zaza le 8 mars 2014 à 22 h 15 min

    claire: c’est aragon repris par jean ferrat… c’était une précision ;)

    je travaille dans un foyer pour adolescentes prises en charge par l’aide sociale à l’enfance, et durant ma formation initiale d’éducatrice j’ai été en stage au sein d’une association venant en aide aux femmes victimes de violence conjugale. Je me sens forcément féministe mais profondément républicaine … et je peux vous assurer que l’égalité qui est censée être la deuxième devise de notre république n’est pas encore gagné ! j’espère que nos mères, nos grand mères ne finiront pas par se dire qu’elles n’auront pas fait tout ça pour rien. Parfois, j’en ai peur mais dans mon métier j’espère que ma voix portera.

  88. #88 Mimie Zaza le 8 mars 2014 à 22 h 17 min

    oh le lapus… j’ai voulu dire que je ne me sentais PAS forcément féministe mais j’ai écrit le contraire… comme quoi, c’est peut être écrit dans mon corps

  89. #89 Hélène le 8 mars 2014 à 22 h 18 min

    Mimie Zaza: « j’espère que nos mères, nos grand mères ne finiront pas par se dire qu’elles n’auront pas fait tout ça pour rien » : et moi donc, grands dieux…

  90. #90 Céline J le 8 mars 2014 à 22 h 20 min

    Merci Hélène pour ce petit rappel, bien que je trouve que cette année dans les journaux que j’ai pu lire ou voir il me semble que cette idée commerciale a été mise de côté, les médias ont mis l’accent sur cette journée des droits des femme en France mais surtout dans le monde.
    Merci pour de m’avoir fait découvrir ce court métrage.

  91. #91 Mimie Zaza le 8 mars 2014 à 22 h 21 min

    Hélène: qu’ils t’entendent !

  92. #92 Hélène le 8 mars 2014 à 22 h 24 min

    Céline J: les médias oui c’est vrai, mais tous les abominables marchands de tapis en tous genres ont au contraire augmenté le truc à oups de réductions spéciales etc. C’est tellement gerbant.

  93. #93 Céline J le 8 mars 2014 à 22 h 36 min

    Hélène:
    Tu as raison c’est totalement gerbant !

  94. #94 Lixlie le 8 mars 2014 à 22 h 37 min

    Bonsoir Hélène,
    Je suis convaincue que type de journée peuvent ne plus exister si on éduque nos enfants (garçons et filles). Si les femmes qui ont subi ce genre de barbarie aisément nommée tradition ne la perpétue pas sur leur fille, sœur ou nièce. Je sais qu’il est facile d’émettre des conseils quand on est pas directement touché mais, on peut agir.
    Merci Hélène de ne pas avoir fait de cette journée une FÊTE, comme je l’ai beaucoup vu aujourd’hui.
    Bisouilles

  95. #95 Nadejda le 8 mars 2014 à 23 h 06 min

    Tout samplement Énorme Merci !pour ton article ajourdhui.

  96. #96 Camille le 8 mars 2014 à 23 h 15 min

    Merci Hélène pour cet article, je suis tellement d’accord avec toi, du coup j’ai fait un petit don, c’est ce qui m’a semblé le plus juste à faire en cette journée non pas « de la femme » mais des droits de la femme.

  97. #97 Nina13 le 9 mars 2014 à 0 h 08 min

    Merci beaucoup pour cet article !
    Je vois défiler sur Facebook des photos avec pour commentaire:  » voici la bouteille de champagne ou voici la rose que j’ai eu pour la fête des femmes, trop bien !  » J’avoue que c’est plutôt un sentiment de colère que de honte que je ressent en voyant ça.
    Aujourd’hui c’est bel et bien la journée internationale du droit des femmes, que tout le monde en prenne conscience cela serai bien …
    Voir ces photos que tu as mises dans ton article me révolte et m’attriste profondément. En effet ce n’est pas en restant les bras croisés devant ces clichés que cela évoluera. L’éducation est primordiale ! Durant ma licence de sociologie j’ai eu des cours de sociologie des sexes, et l’éducation genrée (parfois non consciente ) du type : « non mon fils tu es un homme, un homme ne pleure pas. » Et « une fille doit être douce, gentille et docile », participe grandement au traitement actuel des femmes dans le monde.

  98. #98 Loubna le 9 mars 2014 à 0 h 23 min

    Merci , merci , Hélène pour cette article , si seulement les gens pouvez penser comme toi ,aujourdh’ui j’étais au bord du vomisement entre les filles sur twitter et facebook qui publier ce genre de phrases « Aujourd’hui c’est notre Journée les filles , on peut faire ce que l’on veut hihihi  » ou encore tous les nombreux mails que j’ai reçu de la part des sites me proposant des offres et réduction car je suis une femme .
    Encore merci pour cette article et merci de m’avoir fait découvrir ces associations que je ne connaissais pas .

  99. #99 nina le 9 mars 2014 à 0 h 35 min

    La journée de la femme… ça m’a toujours debecqueté cet amalgame ! Au collège mon prof d’histoire nous avait quand même dit : « Demain jeunes filles c’est la journée de la femme, alors faite en sorte que vos camarades masculins portent vos cartables ! » Même si je n’avais que 11ans je n’ai pas peu m’empêcher de répondre que ce n’était pas certaine que les jeunes filles de notre age mariées de force voyez cette journée avec le même regard et qu’elles n’avaient sûrement rien à faire qu’on leur porte leurs sacs etant donné qu’elle n’allaient certainement pas à l’école.

  100. #100 nina le 9 mars 2014 à 0 h 36 min

    Pardon certain pas certaine

  101. #101 Loubna le 9 mars 2014 à 0 h 47 min

    Ps : Je me suis également permise de partager cette article sur facebook

  102. #102 Carine le 9 mars 2014 à 4 h 11 min

    Bonsoir Hélène,
    Je commente ici pour la première fois, après deux ans environ de suivi régulier de ton blog (tu m’as appris, entre autres, à me maquiller!! Pour ça, merci!).
    Quel soulagement de lire ton billet… Je suis, comme toi, écœurée par cette construction commerciale qu’est la « fête des femmes », d’autant plus honteuse qu’elle fait de l’ombre au véritable but de cette journée…. Ça fait un bien fou qu’une blogueuse influente comme toi en parle, surtout après toute la pollution subie aujourd’hui sur ce sujet!

  103. #103 jaivoulutester le 9 mars 2014 à 7 h 53 min

    malheureusement, la journée de la femme est un peu vu comme la fête des grands-mères la semaine précédente! Une bonne pub, et 2-3 cadeaux dans les magasins. Aïe, ce n’est absolument pas le message que doit faire passer cette journée.
    On est encore loin dans la lutte pour toutes ces femmes qui souffrent. Merci pour cet article et cette piqûre de rappel.

  104. #104 Marie-H le 9 mars 2014 à 8 h 24 min

    Petite anecdote. J’étais hier dans une pharmacie. Il y avait une queue de 5 ou 6 personnes à la caisse, devant moi. L’employé offrait une rose à chacune des femmes avec des « Bonne fête » sonores . Je me préparais à refuser avec hauteur, la « Journée de la Femme » étant pour moi, vieille militante du droit à la contraception et à l’avortement, une journée d’hommage aux luttes. Mais l’homme à la caisse n’a pas plongé la main dans le carton, pourtant encore plein, quand ce fut mon tour. Petite précision : j’ai 66 ans. Donc, si j’ai bien compris, je ne suis plus une femme. Bref, ce n’était pas ma fête…

  105. #105 Nina13 le 9 mars 2014 à 9 h 36 min

    * des droits des femmes, autant pour moi ;)

  106. #106 Nelly cosmétique le 9 mars 2014 à 10 h 53 min

    […] pas prévu d’écrire là dessus, mais l’article d’Hélène, je l’ai lu aujourd’hui, et il résume tellement cet écœurement et ses causes, que je […]

  107. #107 Hélène le 9 mars 2014 à 11 h 53 min

    nina: belle réponse !

    Marie-H: de façon paradoxale, c’est presqu’encore plus choquant.

    MERCI pour tous vos commentaires, je suis vraiment heureuse que ce billet fasse écho chez vous, et de tous ces partages !

  108. #108 Kookaburra Beauty le 9 mars 2014 à 12 h 43 min

    Je travaille tous les jours sur des problématiques liées aux droits de l’Homme (au sens large) et notamment les droits de la femme. Je trouve qu’on ne parle pas assez de toutes les violences faites aux femmes dans le monde (de la traite des êtres humains, aux violences conjugales, mariages imposés en passant par l’excision). De manière générale, je dirai même que c’est de pire en pire… la faute au contexte économique ? Aux médias ? Ou peut-être un peu de tout, mais nous allons de plus en plus vers une société de l’égoïsme ou seulement ce qui nous touche de très près doit nous préoccuper. On ne sensibilise plus les gens aux grands problèmes de ce monde car que voit-on aux infos ? La vie privée et les scandales des politiques ? L’énième phrase choc/polémique/buzz d’untel, oh et tiens en ce moment si on parlait un peu Ukraine alors qu’on en a pas parlé depuis des mois et des mois !
    A tout cela on ajoute que les personnes travaillant dans ma discipline sont vus comme des utopistes dans leur bulle qui n’ont aucun sens des réalités.
    Quel avenir pour les droits de la femme ? Quel avenir pour les droits de l’Homme ?

    Merci pour ce post Hélène, cela réchauffe le coeur de lire cela.

  109. #109 titine04 le 9 mars 2014 à 12 h 59 min

    mon dieu, la 2ème et le dernière photo m’ont donné des frissons et un haut le cœur, effectivement on ne pense pas assez souvent à toutes ces femmes (fillettes, ados, jeunes filles) qui sont humiliées, rabaissées, maltraitées dans tout les pays et même les plus « civilisés », tu as raison de nous rappeler cela et je t’en remercie car moi-même je n’y pense pas souvent !!!!

  110. #110 Somadeup le 9 mars 2014 à 16 h 52 min

    Marie-H: Ton commentaire me choqué énormément… Je pense que si j’avais été spectatrice de la scène, je n’aurais pas pu rester sans rien faire. On en revient toujours au problème de la jeune fille qui devient femme, puis qui du moment où elle a un enfant n’est plus une femme mais seulement une mère. Et selon la situation que tu as vécu, suite au statut de mère, il n’y a aucun retour possible à celui de femme. Ca me dégoute…

  111. #111 Maryzka le 9 mars 2014 à 17 h 14 min

    Bravo Helene encore une fois, je suis sur la même longueur d’onde que toi.
    Les femmes dans le monde sont toujours restées sur le banc de touche que se soit du point de vue:
    de la parité, de la juste répartition des richesses et des rémunérations, du droit au vote, de l’accés à la santé, à l’éducation.
    Bref je m’élève chaque année contre cette journée des Droits des Femmes qui ne fait que démontrer de facon criante qu’il y a tant de lacunes aussi bien dans les sociétés occidentales que des contrées lointaines.
    Je souhaiterai tellement que l’accés à l’éducation soit enfin respecté afin que cela apporte un minimum de bagages
    aux femmes les plus mal loties qui subissent encore tant de barbarie, d’humiliation, et de souffrance.
    Je reste lucide et me dit que cela prendra du temps afin que certaines pratiques disparaissent mais il est temps que le 8 mars soit vu autrement qu’une journée médiatique et commerciale.

  112. #112 Didichoups le 9 mars 2014 à 20 h 59 min

    La vidéo est horrible, les photos abominables. Alors oui, ça sert à rien de le dire, mais je ne peux m’empêcher de réagir face à ça.
    Ce qui me choque le plus dans la journée des droits de la femme c’est qu’il n’y ait qu’une journée pour ça… Pire, on a créé des droit spéciaux pour les femme alors qu’il y a les droits de l’Homme. Ils me semble que les femmes font parties de l’Humanité, non ? Apparemment pas pour tout le monde. La femme est donc un être à part ? Le sujet pourrait être long je pense.
    Bref, je trouve cette journée de la femme d’une ignominie sans nom.
    D’autres part je suis contente qu’il y ait de plus en plus d’association qui se battent pour l’éducation des jeunes filles. Je penses également que c’est cela qui fait évoluer le monde.
    Bonne soirée

  113. #113 Esméralda le 9 mars 2014 à 21 h 55 min

    Bonjour,
    Voilà, après avoir reçu une claque en voyant la photo de cette petite fille sur le point d’être excisée, je ne peux m’empêcher de penser que la violence faite aux femmes est encore plus insupportable lorsqu’elle est causée par d’autres femmes. Vous rendez-vous compte ? Cette petite fille va être mutilée par celles-là même qui sont censées l’aimer et la protéger !!!

  114. #114 Hélène le 10 mars 2014 à 11 h 07 min

    Didichoups: hélas oui, pour une bonne partie de la planète encore, la femme est considéré comme un sous-être humain…

    Esméralda: et ce sont ces mêmes femmes qui éduquent les garçons en futurs machos oppresseurs.

  115. #115 Marjorie le 10 mars 2014 à 14 h 07 min

    Bravo pour ce post Hélène, tout cela est TELLEMENT important !
    Éduquons nos filles pour qu’elles deviennent de grandes femmes, éduquons nos fils à aimer ces femmes.

  116. #116 Lucie C le 10 mars 2014 à 19 h 14 min

    Merci de le rappeler Hélène. Le machisme est tellement présent partout…
    Tous les jours, en sortant de chez moi je passe devant des « meutes » (ouais dans ce cas là c’est pas humain) de charognards qui me reluquent tel un morçeau de viande, à croire qu’ils jaugent la quantité de viande autour de l’os – » !!
    Sans parler de certains regards totalement déplacés… ! La dernière fois dans mon immeuble, un homme de genre 55-60 ans (j’en ai 20) me fait « t’es mariée? ». Je le regarde choquée, et je lui réponds « ça vous regarde? » et il me répond « bah t’es là, moi je demande on sait jamais » !!!!! Non mais c’est sérieux ça???
    Des commentaires que j’entends ou que je lis (il suffit de lire les commentaires sur la page FB de Le Monde, Le Parisien etc sur un fait divers pour relever la température du français moyen, bon exercice de sociologie gratuit & rapide) comme quoi si une fille se fait violer, c’est à cause de sa tenue, son attitude, « elle l’aura chercher », et même des femmes elles-mêmes: « elle l’a mérité », brefff’ !!! Le pire, c’est de voir les petites poupouf’ de 13-14 ans adhérer totalement à cette mentalité, je bous intérieurement en voyant ça, quand je les vois servir de décor à une bande de kékés en scooter ou autre (le mauvais remake d’un clip de Snoop Dog) bref’ !! Ou encore qu’une femme ne peut être belle & intelligente alors que PAR AILLEURS, nous sommes censés chercher l’homme beau & intelligent.
    Des commentaires selon lesquels c’est normal qu’un homme se sente mal si sa femme gagne plus que lui…
    Et l’éternel femme facile/homme qui se fait plaisir: ça c’est en toute occasion, tout moment tout lieu – » !
    Je le vois même avec mes parents qui ont la cinquantaine… ma mère: « encore c’est un garçon c’est normal qu’il fasse pas trop le ménage mais une fille, là c’est bizarre » elle est pas gâtée avec moi, sa fille unique qui n’est pas du tout « d’intérieur » !!

    Bref’, ça me saoule littéralement & je me bats tous les jours et me perds dans des débats (disputes/meurtres) pour essayer de faire taire ces inepties !!!

  117. #117 isabastille le 11 mars 2014 à 6 h 41 min

    Yes, Hélène, je suis bien d’accord avec toi.
    Je précise que je me considère comme féministe, et que pour moi, ça veut dire que je suis pour que les droits des femmes soient les mêmes que pour les hommes, et que je suis contre les discriminations, violences, non égalité des salaires, etc (la liste est longue, trop longue) dont sont victimes les femmes. Je me souviendrai toute ma vie d’une discussion, lorsque j’étais étudiante, où j’ai dit que j’étais féministe, et où on m’a regardée comme une extra-terrestre totale. Quand j’ai expliqué ce que ça voulait dire pour moi, j’ai bien vu que ça percutait pas. Peut-être qu’aujourd’hui, parce qu’on parle peut-être davantage de tout ce dont les femmes sont victimes, cette position ne ferait plus naître l’incrédulité. Je ne sais pas.
    En tous cas, bravo, Hélène pour cet article.

  118. #118 Alexia le 11 mars 2014 à 6 h 51 min

    Et curieusement en temps de crise, qu’est ce qu’on s’empresse de remettre en question? les droits des femmes. Alors qu’il y aurait mille autres sujets sur lesquels s’attarder. C’est tellement facile…Il n’y a qu’à lire la presse. Bonne journée Hélène

  119. #119 isabastille le 11 mars 2014 à 7 h 07 min

    Décidément, le sujet m’inspire, moi qui ne poste plus jamais ici !
    Je voulais dire que je ne suis pas d’accord avec celles qui disent que c’est absurde d’avoir une journée pour les droits des femmes, comme si on s’en fichait les 364 autres jours de l’année. Cette journée est importante, parce qu’elle permet aux médias de parler des droits des femmes et des injustices qu’elles subissent. Sans cette journée, j’ai bien peur qu’on parlerait encore moins des droits des femmes… En revanche, je suis bien d’accord sur le fait que cette journée est récupérée commercialement, comme un peu tout dans notre société mercantile…
    Je voulais dire aussi, comme l’ont dit certaines, que défendre les droits des femmes, ça veut dire aussi lutter concrètement sur des choses peu spectaculaires. Regardez un peu les statistiques sur la répartition des tâches ménagères hommes/ femmes (« En moyenne, les femmes consacrent près de 4h par jour aux tâches domestiques contre 2h30 pour les hommes »…, source : http://www.inegalites.fr/spip.php?article245, et en plus, elles se consacrent bien plus que les hommes aux tâches non valorisées…). Regardez aussi une classe de première ou de terminale littéraire (le bac général le moins prestigieux, c’est triste, mais c’est comme ça), il n’y a presque que des filles (j’ai été prof d’anglais 15 ans, ça m’a toujours beaucoup frappée).
    Regardez aussi les catalogues de jouets au moment de Noël…
    Bref, les filles, lutter pour l’égalité, ça se fait aussi au sein de notre couple ou auprès de nos enfants, pour celles qui sont en couple et/ ou qui ont des enfants…

  120. #120 isa le 11 mars 2014 à 15 h 29 min

    Helène ne va sans doute pas être de mon avis.
    Je prends ma respiration et je me lance: je ne suis pas loin de penser qu’on nous bombarde de recommandations telles que le maquillage, la coiffure, la mode et les bijoux pour justement nous enfermer dans un rôle de soumission aux hommes.
    Parce que tout le temps que les femmes vaquent à ces activités, les hommes eux, tracent leur chemin et prennent le pouvoir.
    Si on détournait les femmes de ces préoccupations , je me demande si elles n’orienteraient pas mieux leur temps et leur énergie .
    Je vais me faire canarder … au secours !!! ;-))

  121. #121 Kaburyu le 11 mars 2014 à 16 h 37 min

    Merci pour ce billet, Hélène. C’est important de le dire, même si c’est répété.
    isa: Je ne pense pas que tu as complètement tord, d’ailleurs je pense que ton point de vue rejoint celui d’Hélène quand elle parle de la commercialisation de ce jour qui n’est pas censé être une « fête ».
    Mais je ne pense pas qu’il faille généraliser au reste du temps, je pense comme toi que le maquillage n’est pas forcément la manière la plus intelligente d’orienter son temps et son énergie, mais on a besoin de ça aussi, de temps pour soi. Pour certains ça peut vraiment faire office de thérapie d’acceptation de soi, de son image, et pour d’autre c’est juste un passe-temps, une nécessité, une passion. Pour certains c’est de l’art.
    Au 18è siècle, on disait au femmes qui lisaient qu’elles perdaient leur temps à rêver, à lire des romans (les hommes lisaient de la poésie, des essais). Dirait-on encore ça aujourd’hui ? J’admets que le parallèle maquillage/littérature est un peu tiré par les cheveux, mais d’une part je pense que chacun peut s’épanouir dans ses loisirs quels qu’ils soient, et d’autre part aucune activité ne se fait au dépens d’une autre. On peut lire beaucoup et se maquiller tous les matins, ou être passionné de politique et adorer la pêche à la ligne, pourquoi pas ?
    Bon, après ce pavé, je vais juste conclure (j’ai l’impression de faire un commentaire de texte au lycée) en disant que ce que je viens lire sur les blogs féminins, pour ma part, c’est une information sur les cosmétiques, les nouveautés, les couleurs, bien sûr, mais c’est aussi pour écouter et lire des femmes fortes, qui aiment ce qu’elles font car elles l’ont choisi. Je trouve que ça illustre bien le progrès sur les libertés des femmes, au contraire :)

  122. #122 Hélène le 11 mars 2014 à 17 h 57 min

    Marjorie: bien dit !

    isabastille: bah oui, être féministe c’est comme être anti-raciste, pour moi ça tombe sous le sens.

    Alexia: pas faux.

    isa: c’est drôle, parce que c’est justement une théorie féministe ;-) Mais féministe à l’ancienne, et hyper puriste. Je ne crois pas du tout que cette théorie tienne debout.

  123. #123 isabastille le 11 mars 2014 à 22 h 19 min

    Isa, je suis assez d’accord avec toi !
    Et je m’insurge contre les magazines féminins qui, d’un côté écrivent de chouettes articles sur les droits des femmes, et de l’autre véhiculent une image de la femme-objet très stéréotypée (en gros, il faut être belle, jeune et mince/maigre). Ils ne sont décidément pas à une contradiction près…
    (cela dit, moi non plus, autrement, je ne me soucierais pas autant de mon apparence…-

Les commentaires de ce blog sont modérés.

Laisser un Commentaire

Remonter en haut de la page