Je suis née riquiqui, par Rolette

13 février 2008

« Je suis née riquiqui, et oui c’est comme ça. Mes géniteurs sont petits, il n y avait aucune raison que j’y échappe. Enfin si, tout un tas, mais la nature en a décidé autrement.

Je m’en suis réellement rendue compte à l’adolescence, bien entendu ma courbe de croissance n’était pas pharaonique, mais ce n’était pas plus affolant que ça, et puis est venu le fichu temps de la puberté qui d’un coup vous ouvre des horizons nouveaux et vous colle de plein fouet dans la réalité : je suis petite…, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, on se retrouve propulsé parmi une forêt de géants boutonneux.

Je me souviens qu’à l’époque, mes parents m’avaient emmené voir un nutritionniste (et oui je cumule avec un peu de surpoids, mais ça c’est une autre histoire), je suis donc allée voir monsieur le nutritionniste, qui a demandé à ce que je fasse une radio (histoire de voir si j’avais l’espérance de grandir encore un peu), au vu de la radio, le commentaire dudit nutritionniste a été catégorique : à quelques centimètres près vous auriez pu être naine…j’avais 13 ans et je me souviens que sa phrase m’avait profondément meurtrie (je n’ai rien contre les nains hein.. mais à 13 ans certains mots prennent des proportions énormes). Il m’a bien proposé à l’époque un traitement à base d’hormone de croissance, mais j’ai refusé tout net, bien m’en a pris.

J’avais donc la réponse, je ne grandirais plus.. Au départ, cela m’a un peu perturbé et puis j’ai décidé d’en prendre mon parti… Bien entendu, l’adolescence a été parfois semée d’embûches et de moqueries, mais ça me passait au dessus (je sais, elle est facile).

C’est surtout plus tard, en vieillissant, en prenant de l’assurance, que ma taille a été un atout, j’ai pris le parti d’en rire, d’en sourire. Des anecdotes, j’en ai à la pelle. Comme ce jour, coincée à la gare d’Austerlitz, je me suis retrouvée parmi des dizaines de collégiens, et je me suis faite engueulée par les monos parce que je ne voulais pas prendre ma place dans le groupe, depuis j’accélère le mouvement dès que je croise une horde d’enfants.

Ou alors, la fois, où dans un métro bondé je me suis retrouvée face à un homme immense enfin plus exactement face à son appareil génital, le trajet m’a paru horriblement long, j’évitais à chaque instant de me cogner dans l’appareil du monsieur en me rattrapant à ce que je pouvais, c’est-à-dire pas grand chose.

Toutes les personnes de petites tailles, connaissent les désagréments des pantalons trop longs et des pantacourts ras le plancher, les difficultés à atteindre certains produits aux supermarchés et l’obligation de demander à une bonne âme de nous secourir (ce qui m’a valu de sympathiques rencontres, et l’étonnement de ma petite fille de deux ans, quand à son grand désespoir je n’ai pu atteindre ses desserts préférés), les distributeurs automatiques, parfois conçus de telle façon que même sur la pointe des pieds, j’ai du mal à composer mon code «discrètement » comme le demande si sympathiquement les banques, des distributeurs de DVD où vous n’arrivez pas à atteindre les touches, enfin vous y arrivez mais vous ne voyez pas sur quoi vous appuyez et vous vous retrouvez avec un film de fesse, plutôt qu’un documentaire sur les manchots.

Et puis il y a la confrérie, celle des femmes petites (je sais, j’exclue les hommes, mais je pense que le problème est sensiblement différent), des coups d’œil complice dans le métro quand on se retrouve nez à nez sous les aisselles d’un homme (ou d’une femme) à l’hygiène imparfaite, à 18 h 00 en plein été, celles qui s’échangent les bons tuyaux, pour trouver des pantalons à notre taille, des chaussure à talons pas trop hauts (et pas trop petits, et à notre pointure (ben oui la femme petite à souvent les pieds assortis).

Je sais que ce qui a été autrefois un complexe, n’est pas une maladie incurable ou un handicap, mais il a fallu que je m’accepte, me supporte et que la dérision prenne le dessus.

Ma taille je l’aime, elle me fait malgré tout voir les choses différemment et sous un autre angle, j’aime à penser que j’ai gardé ma vision d’enfant quand au monde qui m’entoure.
Ah oui je ne l’ai pas dis, je fais 1 m 49.
Même pas eu l’envie d’aller jusqu’au 50 histoire de marquer ma différence.

Signé : Rolette »

166 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

166 commentaires

  • #1 Hélène le 13 février 2008 à 9 h 27 min

    "enfin propre, façon de parler" : j’ai éclaté de rire Lalette ;-))

    Nadynette welcome back ! ;-)

  • #2 rolette le 13 février 2008 à 9 h 28 min

    Merci à toutes pour vos gentils messages. En fait le cumul, surpoids et petite taille est parfois encore un tout petit peu difficile à gérer, mais comme tu dis Nadynette, à quoi bon perdre du temps à se lamenter.. même si parfois ça fait un peu de bien. Je voudrais juste m’être suffisament accepter dans la totalité pour pouvoir apporter à ma fille cette liberté et ce je m’en foutisme du regard des autres. Si pénible parfois.

  • #3 rolette le 13 février 2008 à 9 h 29 min

    Un grand merci à Hélène.

  • #4 Hélène le 13 février 2008 à 9 h 39 min

    HBH sois la bienvenue !

    rolette je t’en prie, merci à toi de m’avoir confié ce texte ;-)

  • #5 rolette le 13 février 2008 à 10 h 14 min

    funambuline : et bien je ne sais pas, il me semble que c’est en effet en dessous d’1 m 45, je pense qu’il y a plusieurs "sortes" de nanisme, mais la définition de nain : est une personne de petite taille inferieure à la moyenne. Mais qu’est ce que la moyenne ?? Maintenant ce nutritioniste était un véritable c… qui m’a fait perdre 10 kg en 1 mois 1/2 en ne prenant que du poisson et des champignons et qui m’a fait frôlé la dépression, j’ai depuis une image très négative des nutritionistes

  • #6 rolette le 13 février 2008 à 10 h 18 min

    virginie : le cul bas je connais comme les fesses en goutte d’huile

  • #7 rolette le 13 février 2008 à 10 h 52 min

    loulou : c’est déjà fait avec ton mètre 80

  • #8 prof le 13 février 2008 à 9 h 07 min

    Moi c’est l’inverse. Mes hormones m’ont fait prendre 20 cm en 2 ans, pour culminer à 1m80.
    Mon enfer c’est les pantalons trop courts (quoique ça s’arrange ces derniers temps) et les bras de chemise/pull trop courts.
    Dépasser les autres d’une tête, c’est se faire remarquer en permanence: pas facile quand on est ultra timide.
    Pis un jour j’ai lu, chai pu où, qu’il fallait savoir transformer ses défauts en qualités en les mettant en avant: je me suis mise à porter des talons !
    Depuis je me fous comme d’une guigne de dépasser les autres. Même mon Chéri.
    De toute façon, la bonne taille, c’est quand les pieds touchent par terre…

  • #9 prof le 13 février 2008 à 9 h 08 min

    Ah, et puis aussi, la nature m’a faite comme ça pour dépanner les gens comme toi dans les supermarchés.
    Et aussi pour aider les vieux à lire les étiquettes, mais ça n’a rien à voir…

  • #10 La Truffe 2 ! le 13 février 2008 à 9 h 15 min

    Touchante histoire. Du réel, du vécu. C’est vrai que parfois il m’arrive de pester devant ses magasins qui ne font que des taille S, M et le L équivaut à un pauvre mini 40… mais je ne pense jamais aux petites tailles.

    il y a tant de gens différents que parfois on en oublie les différences…

    lorsque l’on fait 1M70 dans le métro, jour de grève ou non… c’est parfois gênant également…. on fait littéralement du bouche à bouche à cet inconnu en face de nous… il y a sa délicieuse haleine…. que de souvenirs….

  • #11 zaza le 13 février 2008 à 9 h 16 min

    faire des défauts un atout n’est pas chose facile, et tu y as réussi (idem pour Prof)

    Bravo

  • #12 Cécilette le 13 février 2008 à 9 h 16 min

    C’est une belle leçon de vie que tu nous donne. J’aime beaucoup ta philosophie et ton humour, bravo ;)

  • #13 Christine le 13 février 2008 à 9 h 17 min

    Je connais …. Ma maman faisait 1 m 52 "et demie", disait elle toujours :o)
    Elle n’en a jamais eu aucun complexe, portait fièrement des talons de 10 cm par tous les temps et même enceinte (de moi !) jusqu’aux yeux… et aussi à la maison, où elle avait de jolies mules à haus talons ! Mais je ne sais qu’elle n’en a jamais souffert : elle, son complexe, c’était son "grand nez", que moi je persiste à trouver magnifique et aristocratique, mais qui,elle, la gênait beaucoup … Comme quoi :o)

  • #14 Lalette le 13 février 2008 à 9 h 20 min

    1m48 (et je fais du 34).

    J’ai développé des talents d’escalade sur étagères de supermarchés / tabourets pour atteindre l’étagère du haut dans ma propre maison (enfin propre, façon de parler), et.. . J’ai trouvé un namoureux grand qui me sert d’escabeau un peu :D

    Et à part pour les habits et les chaussures (et les vêtements qui vont en longueur parce que c’est du 10 ans mais pas en largeur parce que bon hein voilà, de ceux qui vont en largeur parce que c’est une vraie taille mais pas en longueur parce que… c’est une vraie taille justement.), ben, on s’en sort :)

  • #15 somatine le 13 février 2008 à 9 h 21 min

    Aaaah Rolette, ça fait du bien de lire ton histoire, pleine d’humour ! je fais aussi partie des "petites" du haut de mon mètre 54. haha je suis une "petite joueuse" à côté de toi, mais je me reconnais dans tes anecdotes, les aventures aissellières particulièrement, à croire que dans le bus les géants aiment nous prendre pour accoudoir.

    j’aime cette joie de vivre, et ce béguin que tu sembles avoir pour ta taille, tirer avantage de ses différences n’est pas toujours facile, bravo !

    et vive les petites ! (et les grands, et les maigres, et les ronds, pas de jaloux !)

  • #16 Lulabie le 13 février 2008 à 9 h 21 min

    Touchant comme témoignage.

  • #17 Nadynette le 13 février 2008 à 9 h 23 min

    Me revoilà après une longue absence pour cause de maternité!

    Je voulais dire à Rolette: dans mes bras ma soeur de taille (je fais 1m 51… eh oui, j’ai poussé jusqu’au 51). Imagine-toi que mon mari fait 1m 90 et que mon fils, trois mois après sa naissance, fait déjà 62 cm (sera un grand comme son papa). Imagine-toi ça: à 4 ans, je ne pourrais plus le gronder, il me regardera de haut ;-) je lui dirais, chéri, va me chercher mon escabot, il faut que je te tire les oreilles! ;-)

    Je dois dire que pour moi, ma petite taille n’a jamais été un problème, parce que j’ai toujours été comme ça. Disons que ce qui m’a posé problème à l’adolescence, c’est le physique en entier (un peu trop de poids, moi aussi)! Et puis finalement, je me suis dit que je perdais un temps précieux à me lamenter sur ce que je ne pourrais jamais changer, donc autant essayer de faire avec!

    Mais la confiance et l’acceptation de soi, c’est une chose qui se cultive: il y a les jours avec et les jours sans, comme pour tout le monde.

  • #18 patounettechatte le 13 février 2008 à 9 h 24 min

    Hé oui !!! On ne rend pas toujours compte…. Moi, je trouve que 1m49 pour une femme c’est mignon !!! Plus c’est petit, plus c’est joli !!! Et puis à toi les hauts talons !!! Par contre au rayons vêtements évidemment….. Moi, je fait 1m65 et l’autre jour je me suis acheté un pantalon chez Zara : 10 cm d’ourlet !!! Incroyable !!! Alors dans ton cas…. et je parle pas des pantalons chez Mango !!!

  • #19 Rimini le 13 février 2008 à 9 h 24 min

    Bravo et merci pour ce joli et touchant témoignage. On a échappé au "tout ce qui est petit est joli" mais pourtant c’est vrai ! Et Rolette, si ça peut te rassurer, ce n’est certes pas facile d’être très grande non plus mais d’être dans la moyenne, c’est parfois aussi très lourd à porter, ne pas avoir de distinction particulière, se fondre dans la masse : quelle tristesse ?!

  • #20 Strange Lady le 13 février 2008 à 9 h 31 min

    Bon, pour ma part, c’est une bonne moyenne, avec 1,72 m. Mais je suis la petite de la famille avec des soeurs qui font dans 1,80m. Donc j’ai eu droit aux remarques….Et puis toute mon adolescence, j’ai payé mes études en faisant du mannequinat, mais j’avais toujours la réflexion : Trop petite… Mais dans les années 80, où la mode était aux rondeurs, j’étais la seule à rentrer dans les 34, donc on me prenait tout de même. Les 2 copines que j’ai au village sont 1 très grande 1.90 m et une petite 1m50. Et la grande m’a avoué un jour qu’elle n’aimait pas faire les boutiques seule avec la petite. Je pensais que c’était la taille de la petite qui la génait et j’allais lui dire que c’est nul de juger les gens sur leur taille. Mais en fait c’est sa taille qui la gène, elle aurait aimé être petite, et quand elle est avec une petite elle a l’impression que tout le monde se moque d’elle…
    C’est surtout une acceptation de soi comme tu le dis si bien.

  • #21 isabastille le 13 février 2008 à 9 h 33 min

    @prof: j’adore "la bonne taille, c’est quand les pieds touchent par terre"! Je la garde dans un coin de ma tête, cette phrase, je la re-sortirai!

    Accepter ce qu’on est, qui on est… Notre société est tellement normée, nous impose des idéaux tellement stéréotypés que l’acceptation de soi est une vraie gageure.

    Alors vivent les petites, les grandes, les moyennes, les maigres, les minces, les grosses, et vivent les femmes à barbe!

  • #22 Diripouf le 13 février 2008 à 9 h 33 min

    Je t’admire vraiment Rolette, moi je n’ai jamais "assume" mon 1m60 qui pourtant n’est pas si choquant… Ne jamais rien pouvoir atteindre, ca me gave !! Marre de ne jamais rien voir au cinema etc etc.

    J’ai toujours repondu a la question "Si tu pouvais changer un seul truc dans ton physique, tu changerais quoi ?" = MA TAILLE !!!! Je voudrais 10 cm en plus svp…

    Donc bravo a toi d’assumer :)

    Et comme dit ma maman, "T’es pas petite, t’es concentree !!"

  • #23 HBH le 13 février 2008 à 9 h 36 min

    Moi, j’habite au Japon où les femmes font en moyenne 1,53 m. Du "haut" (?!?)de mon 1,62 m français, je fais figure de géante. Comme quoi, tout est relatif dans la vie…

  • #24 Claire le 13 février 2008 à 9 h 38 min

    Du haut de mes 1m53, je me suis bien amusée à lire ce billet !!

    Mon problème à moi c’est que quand j’achète un pantacourt, il manque toujours 2 ou 3 cm pour que ca fasse un pantalon normal …

    Et quand jachète un pantalon normal, je dois couper 20 cm …

  • #25 fanette le 13 février 2008 à 9 h 41 min

    Super sympa ton témoignage. j’imagine ce que tu ressens, je mesure 1,57 m et c’est un peu pareil dans les supermarchés. moi, j’escalade, ou je demande à un grand mec. Oui je prends les escabeau des réassortisseurs.

  • #26 Elsonia le 13 février 2008 à 9 h 42 min

    Quelle jolie histoire de vie, Rolette !! Toutes mes admirations à ton attention, tu sembles si heureuse et si pleine de vie ; c’est donc l’essentiel.

    Moi suis d’une monstrueuse banalité 1m70 : une normale quoi donc rien d’intéressant à raconter ;-)))))

  • #27 Elsonia le 13 février 2008 à 9 h 43 min

    ah j’adore la phrase de la maman de Diripouf : t’es pas petite, t’es concentrée !!!

    Excellent…

  • #28 Lariska le 13 février 2008 à 9 h 49 min

    Rolette, ton sujet me touche car je pense souvent à ces histoires de différences de taille. Je suis grande (1,75 m), et certaines de mes connaissances sont très petites (moins de 1,55 m), avec des corpulences variées. Eh bien je peux te dire un truc: la différence de taille, le physique, n’ont aucune importance. Quand je croise ces personnes, quand je discute avec, je ne vois pas leur taille et leur poids. Ce que je ressens, c’est l’énergie qu’elles dégagent, leur personnalité, leur regard.

  • #29 globulita le 13 février 2008 à 9 h 51 min

    Je peux dire quelque chose d’affreux? Une fille petite, cela m’a jamais choquée et j’ai jamais entendu un mec dire "je ne sortirais pas avec une fille qui fait moins d’1m60".

    Même si je me répète souvent que c’est débile de penser ça mais un garçon plus petit que moi (heureusement, je ne fais pas 1m80 mais suis complètement dans la moyenne avec mon 1m69), cela ne m’intéresse pas. J’ai des souvenirs d’en avoir vu des mimis assis et une fois debouts, grosse déception… C’est bête, c’est idiot, siouplait, ne jugez pas ma bêtise, je m’en rends compte mais tout ça pour dire que je n’avais jamais réfléchi au côté féminin de la petitesse et je suis vraiment contente que vous puissiez le prendre avec tant de hauteur d’esprit!

  • #30 fran-avec-une-minuscule le 13 février 2008 à 9 h 55 min

    bravo pour ton témoigage, qui a été relaté sans amertume, mais une petite pointe de fragilité.
    je trouve ce texte merveilleux;

    moi j’ajouterai un fait statistique: les petits vivent en meilleure santé. et plus vieux!!!!

    j’ai plusieurs amies de petite taille : 1,50 environ, mais dont la taille est aussi d’origine etnhique (amazonie). et bien qu’on en ai jamais franchement parlé, je sens qu’elles vivaient aussi leur taille comme un double handicap, combiné à une peau, des yeux des cheveux différents. on en revient toujours à ces p**** de normes.

    je sais pas si j’ai bien réussie à exprimer ce que je veux dire, mais en tout cas ça n’a rien de péjoratif, hein…

    bonne journée

  • #31 fran-avec-une-minuscule le 13 février 2008 à 9 h 58 min

    ^^ globulita tu dis tout haut ce que beaucoup pensent tout bas!

    mon amoureux fait 2 cm de plus que moi (je fais 1,69). si j’ai des talons ya toujours un crétin pour sortir un petite phrase qui tue :
    rhoooooo caro tu pourrais manger ta soupe sur la tête de françois!!!

    charmant!

  • #32 fran-avec-une-minuscule le 13 février 2008 à 9 h 59 min

    désolée pour ce 3è post successif helène, mais pour la petite histoire je voulais préciser que j’ai toujours juré que jamais jamais jamais je ne sortirai avec un petit. j’aime les grands, voyez vous…

    comme quoi l’amûûûûr

  • #33 funambuline le 13 février 2008 à 10 h 07 min

    Aïe globulita, quand tu vas voir mon mini zamoureux… (qui adore les grandes et les femmes à talons, je suis une "petite" pour lui, du haut de mon 1m68, lui qui en fait 1m65…). Mais je t’avoue que je ne me suis jamais imaginée avec un "petit", ni avec un très grand non plus, pourtant les deux me sont arrivés, et ben, en fait, en vrai dans la vraie vie, on s’en fout…

    Sinon, juste une question rolette, c’est quoi la limite du "nanisme" en France???
    En Suisse, ma tante y a échappé à 3 cm près, elle mesure 1m48, c’est donc 1m45. Je trouve ça dingue en fait qu’à partir d’une taille donnée pour tous, on soit déclaré "nain", alors qu’il me semble que les nains (j’allais dire "les vrais") ont autre chose que juste leur petite taille, c’est toute une morphologie particulière, non???

  • #34 Virginie le 13 février 2008 à 10 h 15 min

    Rolette, c’est un texte plein d’optimisme, qui montre qu’on peux!
    Moi je fais 1m57, on est plutot courts sur pattes dans la famille, mes frêres doivent cumuler à 1m70 et l’un deux a une femme plus grande que lui, qui ne met pas de talons avec lui. Mais on vit ça plutôt bien.
    Moi, c’est plutôt le poids que je vis mal (enfin, pas au point de me mettre au régime). Et le fais que j’ai le cul bas, comme beaucoup dans la famille.
    Par contre, les mésaventures des petites (pantalons trop longs, métro) , je connais.

  • #35 globulita le 13 février 2008 à 10 h 19 min

    Tiens, j’ai appris un truc: je croyais que le nanisme, c’était plus une histoire de morphologie (tronc de taille normale et petits membres) que de centimètres à proprement parler…

    Pis, funambuline, cela ne m’étonne pas que ton copain soit minuscule, il est français… ;-) Ok, je sors me laver les doigts qui tapotent des horreurs sur le clavier…

  • #36 eva l’architecte le 13 février 2008 à 10 h 26 min

    Perso, c’est l’inverse…1m75 …les pantalons toujours trop courts…et le pire c’est les manches…elles m’arrivent largemet au delà du poignet qand je tend le bras : ridicule!

    Ma fille à 13 ans est à 1m72 et son rêve est de me depasser…mouais….comme elle entame à peine un debut timide de puberté (on pubertise agées chez nous : 15 ans envoron) …elle a toutes les chances d’arriver à son 1m78…

    Moi, les petites, je trouve ça mignon, feminin…nous, les grandes juments, on est moins glamour…

  • #37 eva l’architecte le 13 février 2008 à 10 h 28 min

    J’ajoute que ma mere mesure 1m59 et demi…elle tient au "et demi"…et mon pere 1m70…comme quoi….

  • #38 natouchka le 13 février 2008 à 10 h 38 min

    Ha….rolette, je me reconnais tout à fait dans ton billet (métro en moins… j’habite en pleine campagne)

    A plus ou moins 13 ans, j’ai eu du mal à digérer que je ne grandirais quasi plus (oh, j’ai au moins dû prendre encore 2 ou 3 cm…), marre de me retrouver systématiquement la 1ère dans la file au cours de gym, mais heureuse d’avoir toujours une bonne place, au 1er rang, pour les visites guidées dans les musées ;)

    Depuis , j’ai eu le temps d’en prendre mon parti…

    Comme cheftaine guide, j’étais la plus petite de la compagnie, et là, je me suis rendue compte que malgré ma petite taille, j’étais bien écoutée et respectée…(je ne me prenais pas pour un horrible adjudant non plus)

    Mon fils aîné est plus grand que moi et peut enfin me dire "ma petite Maman"…
    Le deuxième vient juste de me rattraper (je me tasse un peu quand on compare ;) ) et le troisième m’arrive aux sourcils… Eh oui! Je suis sûre d’être un jour la plus petite de la famille….du haut de mon 1m52!

  • #39 Virginie le 13 février 2008 à 10 h 41 min

    Je suis plus petite que ma mère (1 centimètre). Et pendant un certain temps, ça m’a ennuyé. Bien sur, je suis plus petite que ma soeur qui oit cumuler à 1m58.

    Rolette, les fesses en goutte d’huile, je ne connaissais pas. Mais ça me plait comme expression…

  • #40 funambuline le 13 février 2008 à 10 h 43 min

    @ globulita: c’est malin, je vais pas pouvoir m’empêcher de pouffer quand je vais te le présenter (ou pas, finalement)… :-)

    Donc, pour réponder à ma question sur le nanisme (ça me turlupinais)… wiki:
    Il y a donc nanisme proportionné: "petite taille constitutionnelle"
    et nanisme disproposrtionné: "résultats de troubles de la croissance osseuse et cartilagineuse…"

    Mais pas de "hauteur" limite sur wiki… et si on continue à chercher on arrive sur des lancers de nains… je préfère m’abstenir :-)

  • #41 Cissou le 13 février 2008 à 10 h 45 min

    ah que de souvenirs aussi pour moi…
    mon papa m’avait appris une citation, d’un homme politique petit lui aussi, des années 50 ou 60, dont je ne me souviens plus le nom :

    "quand on est intelligent, on peut se permettre d’être petit."

    ce qui me faisait rigoler, quand je la répliquais aux moqueurs du collèges, c’est que visiblement, ils n’en comprenaient pas toujours le sens du premier coup…

  • #42 loulou le 13 février 2008 à 10 h 45 min

    "Tout ce qui est petit est mignon" , moi c’est ce qu’on m’a toujours dit.
    Et en plus Rolette elle est drôle !
    Que des atouts !
    Dis tu veux pas m’épouser ?
    ;-)

  • #43 chris de paris le 13 février 2008 à 10 h 56 min

    Ma mamie, elle fait 1m43. Un concentré de joie de vivre et de rires, de bonne humeur et d’idées merveilleuses. Avec ses toutes petites mains, elle fait des choses terribles : des foulards peints à la main à se damner, des mini-vitrines à accrocher partout dans la maison tellement elles sont belles, des déguisements de Mardi-gras avec trois bouts de ficelle…
    Mais moi, ce que je préfère, c’est quand on marche toutes les deux dans la rue : elle sur le trottoir et moi dans le caniveau, là je suis à sa taille !
    Mamie, je t’aime !

  • #44 Naisha le 13 février 2008 à 11 h 02 min

    Je plafonne à 1,60 m. Je suis la plus petite de la famille. J’ai eu à l’époque droit aussi à certaines railleries mais je suis d’un naturel "je m’en foutiste" concernant ça donc j’ai laissé pisser le mérinos.
    Cela dit, j’ai atteint ma taille définitive à 12 ans. Donc forcément j’étais la plus grande pendant quoi… l’année scolaire pour ensuite me retrouver dans les plus petits.

    Une anecdote concernant ma taille : un jour, nous sommes allés voir un match de basket à Lyon. A la mi temps, j’ai voulu aller aux toilettes et quand je suis sortie de là, je me suis trompée de chemin et j’ai atterri au milieu d’une forêt de shorts de basketteurs.:-D

    Sous toute réserve, est considérée de petite taille une personne ne dépassant pas 1,40 m

  • #45 cocot le 13 février 2008 à 11 h 04 min

    ce que je trouve plus handicapant que d’être de petite taille est d’être une fille d’un mètre 87 (j’en connais une elle est très malheureuse…) poilue de partout et sans cils ni sourcils…ça c’est embêtant à mon humble avis (je n’en connais pas qui regroupent ces 3 critères…mais j’imagine …) car c’est vrai que étant de petite taille moi aussi (1,55m) je me suis laissée convaincre par moi-même que je devais développer d’autres qualités pour être à la hauteur.

  • #46 jwar le 13 février 2008 à 11 h 07 min

    Je me suis retrouvée prof de fac à 24 ans, à enseigner à des étudiants parfois plus vieux que moi. Compte tenu de mon petit gabarit (1m64, 46 kilos), il faut un sacré caractère pour s’affirmer devant 100 paires d’yeux! On respire et on se lance! Et bien, j’y ai gagné en force de caractère et en autorité. J’ai l’impression que je peux affronter n’importe quelle situation maintenant!
    Si j’avais mesuré 1m75, je suis sûre qu’ils m’auraient regardé autrement, au début, ces jeunes!

  • #47 Kim le 13 février 2008 à 11 h 18 min

    Très joli texte Rolette, et j’ai l’impression qu’on est beaucoup à se retrouver dedans. Moi, avec mon 1m56, je ne me suis jamais posé beaucoup de questions sur ma taille parce que, comme je suis asiatique, ben j’ai toujours trouvé ça normal d’être petite…
    Mais je n’ai pas de problème au supermarché, mon amoureux de 1m98 est toujours avec moi! Et lui il a toujours plein de commentaires sur sa grande taille ("Et vous mesurez 2m? Je parie que vous jouez au basket?" "Non, au floorball" "Ah bon, vous devriez jouer au basket" "…") mais moi on ne me dit jamais rien sur ma petitesse… (ni sur mon embonpoint, heureusement)

  • #48 Ptitechoco le 13 février 2008 à 11 h 22 min

    Très joli témoignage qui me touche particulièrement (je fais 1m56) car je vis tous les jours à côté de mes élèves de CM2 dont certains sont géants à côté de moi!!
    Parfois mes collègues me confondent et me disent de me ranger aussi ;-)

  • #49 Ségolène le 13 février 2008 à 11 h 22 min

    1m 59, moi non plus, je n’ai pas poussé jusqu’à la dizaine suivante. Et comme je vis chez les grands (en Allemagne), mon 36-37 en chaussures et bien, c’est hyper galère et pour les vêtements, c’est pareil: ici, la taille S, c’est du M français donc tout est trop grand. Fiston chéri qui a 2 ans fait plus de la moitié de ma taille, sur les photos, je me sens minuscule!

  • #50 Hélène le 13 février 2008 à 13 h 24 min

    globulita ton commentaire ne me choque pas du tout, j’aurais du mal aussi à être avec un mec plus petit que moi. Même de ma taille ça serait limite.
    Et je ne savais pas que les français avaient la réputation d’être petits ;-))

    fran-avec-une-minuscule j’ai remarqué que mes amies petites avaient 10 fois plus d’énergie que moi ou les plus grandes, donc je pense qu’il y a réellement un phénomène de concentration, pas d’énergie dispersée ni perdue.

    Rimini tu n’es pas la première fille que j’entends dire qu’elle est complexée par la taille de ses peids, et ça m’estomaque toujours complètement, parce que s’il y a bien une chose que PERSONNE ne remarque jamais (à moins que tu chausses du 45 pour 1m40, évidemment), c’est bien ça ;-)

    Véro la Bisontine ce que tu dis me parle, je ne peux pas m’empâcher de considérer mes amies grandes commes fortes, et d’avoir un instinct de protection avec les petites. C’est idiot évidemment, mais c’est irrépressible.

    jwar je t’admire beaucoup, je ne pourrais jamais survivre à ce que tu racontes !!

    shishi en effet les écossais n’ont pas l’air de prendre de pincettes ! Et arrête avec l’opération pour grandir, c’est abominable ce truc, on te coupe les jambes pour les rallonger !! Un vrai truc de film d’horreur !!

    leolu je suis d’accord avec toi, les ados sont gigantesques, de toute façon c’est connu que les nouvelles générations grandissent par rapport aux précédentes.

  • #51 alex le 13 février 2008 à 11 h 27 min

    Oui très joli texte en effet, moi aussi je culmine pas bien haut !! 1.58m sur ma carte d’identité, réellement je sais pas trop !! 1.56m ou 7 peut être ! ;-)) et j’en ai pas trop souffert, on va dire un petit peu quand j’étais plus jeune, parceque je faisais moins que mon âge en plus d’être petite, ça n’arrangeais pas mais sinon ce complexe m’est très vite passé… contrairement à certaine j’ai toujours été la plus petite dans toutes mes classes et j’ai fini ma croissance vers 16 ans ! En même temps on s’attendais pas à plus, maman fais 1.54,5 (oui le et demi est très important !!) et papa 1.70 !! donc bon, j’ai quand même dépassé maman ! mais sinon je me sens vraiment bien à cette hauteur et il est vrai que le "pire" aurait été de faire dans les 1.80m…
    Bon je me retrouve dans tes descriptions dans le metro Rolette !!! et aussi au supermarché, mais comme Kim mon homme d’1.89m m’attrape tout !! ;-))

  • #52 Rimini le 13 février 2008 à 11 h 27 min

    ça n’a pas grand chose à voir, enfin un peu quand même … je me suis toujours trouvée petite (1m69) par rapport à mes parents (1m75- et 1m73) et mon frère (1m87), j’ai eu droit à "t’es la fille du facteur" etc. mais le pire pour moi ce sont mes pieds ! Je chausse du 40 :-( d’où des complexes énormes de disproportions ! Ma collègue de bureau chausse du 35 et s’est faite poursuivre dans un magasin pas plus tard qu’hier par un fétichiste des petits pieds, une histoire de dingues, il voulait les embrasser etc ;-) moi, je suis plutôt du genre à marcher sur la plage les pieds bien enfoncés dans le sable…

  • #53 Virginie le 13 février 2008 à 11 h 32 min

    Rimini : des fois, j’aimerais bien faire autour de 40 de pointure. Parceque je fais du 35 et que des chaussures en 35, à moins de les acheter le jour de l’arrivée des chaussures, tu ne trouve pas! Et puis pour les chaussures à talons, c’est galère, on est sur la pointe des pieds, vu que les talons sont calculés sur des bases de 38-39 (enfin, j’ai l’impression). Et quand je suis en chaussures de sport, ça se voit vraiment que j’ai des petits pieds. C’est ridicule.
    Comme quoi on n’est jamais content.

  • #54 Hélène le 13 février 2008 à 13 h 32 min

    C’est vrai que les godasses c’est le plus galère, l’immense majorité des marques commence au 36…

    Tu trouveras peut-ête des idées ici et là poufpouffe ?

    monblogdefille.mabulle.co…

    monblogdefille.mabulle.co…

  • #55 Evelys le 13 février 2008 à 11 h 38 min

    Moi je trouve ça pratique d’être petite, on se faufile partout alors que les autres ben ils ont du mal :)
    Bon ce qu’est chiant c’est dans les concerts…y a toujours un grand pour se mettre devant nous!!!

    Bon c’est sur y a quelques inconvénients (déjà cité) mais bon on fait avec ce que la vie nous à donné :p

  • #56 Véro la Bisontine le 13 février 2008 à 11 h 42 min

    Le billet de rolette m’a vraiment touché, je suis pourtant dans la "catégorie" opposée à la sienne, puisque je mesure 182 cm!
    Ah oui, beaucoup m’envient, mais je ne reviendrai pas sur les désagréments pour s’habiller quand on fait une telle hauteur! ou même se chausser (la galère quand on chausse du 41 : les chaussures plates vous font des péniches, quand aux talons, ils vous font culminer à une hauteur digne de l’Everest!)
    Certes, après avoir vécu une adolescence pas évidente à ce sujet, j’en ai pris mon parti, et essaie de faire avec, et surtout de mettre en valeur de "défaut".
    Il est vrai qu’à bien choisir, je préfere ma taille à celle de rolette, afin d’éviter d’avoir les fesses des autres à hauteur de mes yeux (et de mon nez), dans certaines circonstances (files d’attente, concerts, etc..)
    Et puis, on remarque toujours une belle plante qui dépasse tout le monde!
    A moins que la belle plante ne soit pas un peu fanée, il va sans dire!
    Le plus difficile, c’est que pour des personnes de grande taille, on les perçoit comme des personnes costaudes, battantes, invincibles…
    Ce qui n’est pas toujours vrai, on a parfois, comme tout le monde, des moments de faiblesse, de la vulnérabilité, etc…et là c’est l’incompréhension!
    Le monde n’est pas parfait, on le sait, et la vie est injuste, et tout ça, c’est pas fini!

  • #57 futile tranquille le 13 février 2008 à 11 h 44 min

    ha jwar, je vis exactement la même chose que toi en ce moment, c’est assez déstabilisant, de représenter l’autorité et la connaissance tout en n’étant qu’un petit bout de femme. Mais je ne suis pas sûre que la taille influence vraiment ce genre de situation, mais surtout la confiance et le savoir…
    Ceci dit, j’ai plein de jeunes étudiants qui se massent au premier rang, aussi, hi hi
    Mais à 1m 62, je ne me suis bizarrement jamais jamais considérée comme petite, mais tout à fait banale….

  • #58 jwar le 13 février 2008 à 11 h 56 min

    Futile tranquille, je vois qu’on se comprend!!
    Après les premières paroles, les gens te regardent différemment mais par contre, dans ce genre de situation, tu n’as pas du tout le droit d’être timide. Il faut compenser le petit gabarit par de l’assurance, je trouve.
    J’ai aussi donné des cours à des jeunes de CAP mais de mon âge dans un quartier "sensible" et là, c’est un autre problème. quand tu passes dans les couloirs et qu’il y a des jeunes gaillards des 2 côtés qui te font des refléxions (plûtôt flatteuses si elles étaient dites avec les formes!!!), tu ne fais pas la maligne! Ils ont 3 têtes de plus que toi et te regardent avec un regard lubrique…
    Je n’ai rien du tout contre ces jeunes, hein, au bout de 2 cours, ils deviennent doux comme des agneaux mais j’ai connu des rentrées des classes assez flippantes!
    .

  • #59 Hélène le 13 février 2008 à 13 h 58 min

    Jolene sois la bienvenue ! ;-)

    Véronique tu m’étonnes, les grandes chaussures c’est encore plus difficile à trouver que les petites !

    Mariel bienvenue à toi !

  • #60 shishi le 13 février 2008 à 12 h 37 min

    je n aurais jamais cru qu on était autant a etre des petits gabarits. Perso, je fais 1m48 ( j arrondis toujours a 1m50 c est toujours mieux que rien) et j ai encore du mal a le vivre. Et du coup je suis un peu choquée d apprendre que le nanisme c est a 1m45 :( en tout cas j ai vécu exactement la meme chose, la visite a 13 ans pour apprendre que nan plus jamais tu grandiras alors que tout le monde continue quand meme a te dire " oh mais c est pas grave hein tu as encore le temps de grandir " enfin bon faut s habituer quoi. J avais a peu près réussi mais depuis que je me suis éxilée ca redevient problématique car les gens ont tendance a adorer faire des commentaires sur le physique ici ca a le don de me mettre hors de moi. ( oui je trouve que les écossais sont pas forcement hyper polis, mais certaines personnes ici me démentiront peut etre, je tombe peut etre juste pas sur les bons ) Du coup j ai le droit presque tous les jours a " on dirait que vous avez 12 ans " je comprend meme pas qu on se permette de dire ca sans réfléchir. Du coup maintenant je fais pareil ( " vous faites tres jeune, vous etes sure que vous avez le droit de travailler ? " " et vous vous etes chauve, et pourtant on vous emmerde pas " ) enfin voila commentaire un peu brouillon mais c est un sujet qui me touche beaucoup. Le seul avantage quand on est un petit gabarit ( sur tous les sujets ) c est qu on trouve parfois des perles en fringues ( ah mais attendez j ai ce petit haut sublime en taille 0 … ) Sinon personne n a jamais pensé a l opération pour gagner des centimètres ? Apparemment tout le monde supporte bien sa taille ici mais je demande au cas ou

  • #61 Hélène le 13 février 2008 à 14 h 41 min

    "On est toujours attirés […] par les gens qui n’auront pas nos complexes" : Lène je n’avais jamais vu les choses sous cet angle, c’est très intéressant !

    jwar tu as essayé les lunettes bien sévères (quitte à porter des verres neutres si tu n’es pas myope) ?

    Mzelle Dee sois la bienvenue, et merci beaucoup pour tes gentils compliments !

  • #62 machouille le 13 février 2008 à 12 h 42 min

    Ah, que vous êtes mignonne la Rollette!
    Moi, c’était 1m76 à 14ans. Et pour danser, le nez des garçons dans mes décolletés. ëtre appelée "Tour Eiffel" par les copines, c’était pas mieux, n’est-ce pas? L’histoire des différences mais tempérée chez vous par un sens de l’humour ou des parents aimants ou les 2 à la fois.
    L’ennui, c’est que les différences se voient alors que la connerie…..

  • #63 leolu le 13 février 2008 à 13 h 07 min

    très joli texte rolette !

    pour la petite histoire, comme je suis moitié italienne (et que les italiens, surtout ceux du Sud, ne sont pas très grands) j’ai une partie de ma famille (très) petite (hommes et femmes, avec mon 1m64 "et demi", je les dépasse ;) ), et une autre partie dans la moyenne ou un peu plus avec même un oncle de plus d’1m90, donc quand y’a des dîners avec tout le monde, c’est assez rigolo, surtout pour faire les photos ;)

    mais sinon, y’a peut être aussi un phénomène de génération, je trouve les ados bien plus grands que nous, pas vous ???

  • #64 Hélène le 13 février 2008 à 15 h 21 min

    Nania sois la bienvenue ! Les marques de fringues pour ados font du 32 (Pimkie, Jennyfer, etc…), mais ce n’est peut-être pas le style que tu recherches ?

    Roh ben je t’en prie poufpouffe, je suis là pour ça ;-)

  • #65 Sonia, MISS BLOG 2008 le 13 février 2008 à 13 h 23 min

    Qu’est-ce que c’est bien écrit !
    Rho je vais pas la ramener avec mon 1m80… J’ai toujours rêvé d’être petite pour me fondre dans la masse.
    Et moi je dis que quand t’es petite ben t’as plus de chance de trouver un mari !
    Regarde-moi célibataire à mon âge… pppfff…
    Ya plus d’hommes au-dessus d’1m85 disponible faut croire ?
    Mais merci beaucoup pour ce clin d’oeil en tous cas.

  • #66 poufpouffe le 13 février 2008 à 13 h 24 min

    bouh moi je fais 1m55 et je déteste mes jambes et je déteste acheter des pantalons et je ne trouve rien pour me chausser correctement (35), et c’est d’autant plus énervant que ma soeur qui fait la même taille que moi a eu au moins la chance d’avoir des plus grand pieds…

  • #67 turquoise le 13 février 2008 à 13 h 44 min

    … 1 m 60, ce serait si petit que ça ? c’est rigolo, parce que je ne me suis jamais perçue comme minuscule . Et ça a eu l’avantage de me permettre de sortir aussi bien avec des très grands que des plutôt petits, sans problèmes ! Au lycée, en tant que prof, ça m’amuse d’avoir des ados immenses en face de moi, j’ai l’impression de jouer à Mireille, vous savez, la petite dame du "conservatoire de la chanson" . Et dans les gdes surfaces, il y a toujours un gentil géant pour m’attraper "ma" boîte de petits pois sur le dernier rayon . Le seul truc qui m’agace vraiment, c’est la hauteur à laquelle sont placés les cintres dans les boutiques de vêtements … au fait, Gina Lollobrigida mesurait 1m49 … comme quoi le sex-appeal ne se mesure pas à la toise, mais plutôt horizontalement, au mètre de couturière !

  • #68 Jolene le 13 février 2008 à 13 h 46 min

    Ah, j’ai adoré cet article ! (c’est la premiere fois que je poste un commentaire). Moi même je suis petite, je culmine à 1m55 (je sais, je suis plus dans la moyenne) et à 15 ans on m’a dit que je ne grandirai plus jamais. Je n’ai presque jamais été complexée par ma taille, tout simplement parce qu’être très grande ne m’aurait pas plu. Niveau des pantalons oui c’est la galère aussi, au point que je ne porte maintenant presque que des robes et des jupes, même des mini jupes, elles font moins "court" sur moi que sur les autres filles ;)
    La seule chose qui me gêne dans cette taille, c’est qu’on me prend toujours pour une très jeune fille (j’ai 18 ans, je suis loin de paraitre une Madame, mais bon !) au point que si je commande du vin au Restaurant on le sert à la personne avec moi et on me donne de l’eau !

    En tout cas je suis d’accord avec cet article, et il m’a fait beaucoup sourire, parce que je considère moi aussi que la petite taille n’est pas un handicap, juste une "partie" de soi à domestiquer, au même titre qu’être malentendant par exemple. Et puis, je dois dire que c’est assez marrant quand on me dit "mais dis donc ! t’as sauté combien de classes ??" :))

  • #69 Véronique le 13 février 2008 à 13 h 49 min

    Justement, parlons-en des chaussures… Moi, je fais 1m80 et je chausse du 44… fillette qui plus est ! C’est à dire que j’ai les pieds grands mais très fins, quelle galère quand il s’agit d’acheter des chaussures !

    Je crois que de toute façon il y a toujours quelque chose qui cloche, personne n’est parfait… (Ah bon, moi non plus?!)

  • #70 Mariel le 13 février 2008 à 13 h 54 min

    J’arrive péniblement à 1,50 m.
    J’ai 52 ans… et depuis l’adolescence j’ai vraiment souffert de ma petite taille (en plus à cette époque j’avais aussi quelques kilos en trop !) … mais l’avantage quand on est petit, c’est qu’on ne fait pas son âge : à 15 ans j’en paraissais 12, à 25… 18/20 etc… et je croyais "qu’enfin" je faisais mon âge, quand il y a 2 jours une personne m’a dit qu’elle pensait que j’avais 44/45 ans : bon tant mieux ! je ne vais pas me plaindre).
    Je suis l’aînée de 5 enfants… mais, la plus petite. Mes frères et soeurs et mes parents mesurent tous entre 1,65 et 1,72 !
    Mon mari mesure 1,65 et se trouve très petit, donc il est content de ma taille.
    Mon fils de 12 ans mesure 1,44 et pèse 35 kg… mais ma fille de 14 ans fait la même taille et le même poids que son frère (elle s’habille en taille "11 ans"-même si le 11 ans c’est trop long pour elle- car le 12 ans c’est trop long… et trop large)
    Lorsqu’elle était à l’école maternelle les autres enfants disaient " qu’elle avait des petits pieds" et ça la désolait… et puis à partir du CE elle était la plus petite de la classe. Lors de son entrée en 6e, elle était la plus petite du collège et ça a commencé à lui plaire, puisqu’on arrêtait pas de lui demander combien de classes elle avait "sauté" pour entrer "si jeune" en 6e
    (alors qu’elle n’avait sauté aucune classe)
    C’est vrai que lorsque je vois les copines de son âge, j’ai l’impression que ce sont elles qui sont grandes… et fortes et qui ne font pas leur âge : elles paraissent avoir 15/16 ans et me fille ressemble à une gamine à côté.
    (comme moi à son âge, quoi ! D’après le pédiatre : "les petits chats ne font pas de petits chiens" "elle mesurera 1,52 maxi")
    Bon, elle chausse du 36 c’est bien elle arrive à se chausser comme elle veut, alors que moi avec mon "35" j’ai du mal, je n’aime pas les chaussures plates, ni les chaussures trop hautes… je ne cherche que des chaussures avec des talons de 4/5 cm… mais c’est pratiquement inexistant !
    Bien sûr j’achète des pantacourts pour me faire des pantalons, par contre je ne sais jamais à quelle longueur je dois couper le bas des jupes ou des robes…
    Quelques anecdotes :
    quand j’emmène mon fils au foot, certains papas très grands (et pas très intelligents) me disent " j’ai failli vous marcher dessus, je ne vous avais pas vue" (ah ah ah, très drôle), d’autres, un peu plus gentils me disent "excusez-moi, je ne vous ai pas dit bonjour, car de dos je vous avez pris pour un enfant".
    quand je monte dans la voiture, pour conduire après mon mari… le siège est tellement poussé au fond que j’ai l’impression qu’il est… dans le coffre. Je suis obligée de rapprocher le siège au maximum afin de pouvoir toucher les pédales (c’est mieux pour conduire !). Du coup, si j’oublie de reculer le siège avant de sortir -ce qui arrive 9 fois sur 10- mon mari a du mal à monter dans la voiture puisque LUI n’arrive pas à s’asseoir entre le siège et le volant !

  • #71 lizou le 13 février 2008 à 14 h 03 min

    Mon mec c’est un sazkozy il est petit…je suis plus grande, j’aime bien. J’aime les garçons qui font sensiblement la même taille que moi, trop grand ça m’énerve ;-))

  • #72 jwar le 13 février 2008 à 14 h 05 min

    Vous trouvez pas qu’ils font les vétements de plus en plus grands? Mon poids n’a pas varié depuis 10 ans et à cette époque, je rentrais dans un 34, voire un 36. Et maintenant, le 34 est gigantesque! Je ne m’habille que dans les marques qui font du 32 (il n’y en a pas des masses)!

  • #73 lizou le 13 février 2008 à 14 h 06 min

    Je suis pas grande mais j’ai grandi tôt, le docteur disait tjs "alors on a mis de l’engrais dans le biberon?" quelle blague à la con, il l’a fait toute sa carrière.

  • #74 globulita le 13 février 2008 à 14 h 11 min

    Mais oui, Hélène, les français ont la réputation d’être petits (entre autres, je vous ferais grâce du reste…). Je crois qu’en Suisse, on a tendance à séparer les européens en 2 grands groupes, les germaniques et les latins, et notre art du compromis fait que nous pensons être un mélange des deux, en tout cas du côté de la Romandie…

    Y’a que regarder les tailles des vêtements, d’ailleurs: H&M taille grand, par contre faut être liliputienne pour entrer dans du Benetton (ou avoir pigé quelque chose aux tailles italiennes).

    Donc, j’imagine que cela va moins se remarquer d’être petite en France ou en Espagne qu’au Danemark ou au Pays-Bas…

  • #75 Lauren le 13 février 2008 à 14 h 12 min

    "à quelques centimètres près vous auriez pu être naine" ?! Mon Dieu quel tact ce nutritionniste !

  • #76 Lène le 13 février 2008 à 14 h 12 min

    Moi je suis de taille moyenne mais j’ai plusieurs "petites" copines et à vrai dire, je trouve ça très mignon (je sais quand on n’est pas à leur place, c’est facile de parler). En tout cas, j’ai plein de copains qui trouvent les "petites" très sexy, surtout quand elles se mettent sur la pointe des pieds pour les embrasser… Ca leur donne envie de les protéger, surtout les grands mecs à vrai dire… Par contre, je suis sortie avec un "petit" (moins d’1,60m) et lui bien sûr détestait les "petites"… On est toujours attirés par son opposé je suppose et par les gens qui n’auront pas nos complexes…

  • #77 jwar le 13 février 2008 à 14 h 13 min

    Moi ça m’agace un peu qu’on me dise que j’ai l’air d’une gamine (j’ai 27 ans) et pire, qu’on me tutoie dans les magasins!!! Du coup, je tutoie aussi dans ces cas là!
    Je trouve que ça enlève de la crédibilté.Je cherche un boulot à responsabilités et ça me dessert cette allure d’adolescente. Les DRH ont du mal à confier des postes de direction à une fille qui a l’air d’avoir 20 ans!!! Pourtant, j’y vais pas en jean/basket, hein! Mais pas non plus maquillée comme un passeport colombien, faut pas déconner non plus, faut garder sa fraîcheur!

  • #78 leolu le 13 février 2008 à 14 h 27 min

    globalita, ah oui, ce qui est bien avec h&m, c’est qu’on croit toujours qu’on a perdu du poids, comme par magie ;)

    alors que chez l’italien, c’est le contraire,si je ne me trompes pas, il faut rajouter 2 tailles : si on fait 40, il faut prendre 44

  • #79 leolu le 13 février 2008 à 14 h 28 min

    pffffffoooou, j’ai du mal, cet aprem, globOlita, désolée…..

  • #80 Mzelle Dee le 13 février 2008 à 14 h 36 min

    Cela fait plusieurs mois que je suis une fidèle lectrice…anonyme. Mais là je ne peux pas m’empêcher de laisser un commentaire tant je me retrouve dans ce billet…Ca m’a aussi énormément complexée…maintenant je m’en fous, je ne mets même pas de talons, et je suis bien dans mes pompes!
    Mais quand même, qu’est-ce que ça fait du bien de ne pas se sentir seule!!! ;)

    PS: bravo Hélène pour ton blog, j’adhère, j’adore!!

  • #81 jwar le 13 février 2008 à 14 h 44 min

    Pas bête du tout le coup des lunettes! Bon, j’ai un entretien vendredi, je vais tenter!

  • #82 Hélène le 13 février 2008 à 16 h 55 min

    alX sois la bienvenue ! Et merci à toi ;-)

    Lène c’est vraiment intéressant : je m’étais arrêté à la case d’avant, à savoir "on cherche chez l’autre ce qui nous manque", mais tu vas plus loin et c’est une analyse très fine, je trouve.

    Kanarde fais-toi plein de beaux souvenirs demain pour que vendredi sois plus léger ;-)

    jwar je me souviens de ma prof d’italien au lycée, la meilleure de tous ceux que j’ai eu, elle était minuscule et avait une autorité terrible ;-)

  • #83 Nania le 13 février 2008 à 15 h 17 min

    c’est quoi les marques qui font du 32??? Passke oui tout est super grand! aucun pantalon ne me va! que les jeans et j’en peux plus de ne mettre que des jeans!
    aidez-moi!
    lol sinon d’être petite… Je m’y fait mais 1m54, c’est dur parfois. je crois que je suis complexée même si je me dis que je n’ai aucune raison de l’être!

  • #84 poufpouffe le 13 février 2008 à 15 h 20 min

    Alors là merci beaucoup!!!! Hélène, ma reconnaissance envers toi est immense! Je n’ai pas encore regardé tes liens, mon premier geste étant de te remercier mais vraiment, merci d’une telle délicatesse!!

  • #85 Paola le 13 février 2008 à 15 h 24 min

    Pour répondre à Jwar et Futile tranquille : ma maîtresse de CE1/CE2 était ( et est toujours) toute petite, elle avait un escalier 3 marches pour écrire la date.
    Et ben, y’avait jamais de bazar dans sa classe, elle avait beaucoup d’autorité et ça tournait bien.

    Bien sûr que des élèves de 7/ 8 ans ne st pas des étudiants de fac, mais des gamins aussi c’est doué pr faire des réflexions.

  • #86 alX le 13 février 2008 à 15 h 28 min

    Bonjour !
    Je suis comme Mzelle Dee, une lectrice assidue mais jamais postée :)
    Je fais 1m54, ma maman 1m49 et ma fille qui a trois ans ne dépassera pas 1m56… Ma grand-mère (1m48) bretonne et pleine de bon sens me disait aussi quand j’étais petite "tant qu’on a les pieds qui touchent le sol tout va bien". Elle avait raison. ET c’est ce que j’ai dit à mon père, hyper tracassé que sa petite fille chérie n’ai pas (à priori) le capital génétique pour faire 1m80…
    C’est clair, dans une société où la normalisation de l’image de la femme parfaite ( jeune, grande, athlétique …. ) est de mise, forcément être "petite" çà ne renforce pas l’estime de soi. Mais quand je lis les posts des "grandes", leur vie n’est pas plus simple non plus.
    Bref, tenons nous droites, soyons avant tout fières de nous même, peu importe notre taille, notre poids; soyons tendres avec nous mêmes et essayons de transmettre cette capacité d’"auto-amitié" à nos enfants :)
    Et merci Hélène pour ton blog intelligent et rigolo !!

  • #87 Lène le 13 février 2008 à 15 h 42 min

    @ Hélène: Oui j’ai souvent remarqué qu’on recherchait chez l’autre ce qui nous faisait défaut… Il me semble que notre admiration pour l’autre vient en partie du fait qu’il est libre de ce qui nous enchaîne… Je pense qu’on accepte beaucoup mieux les complexes de l’autre lorsqu’ils ne correspondent pas aux nôtres alors qu’on est paradoxalement bcp plus dur envers qqun qui souffre des mêmes maux que nous et qui s’en apitoie.

  • #88 jwar le 13 février 2008 à 15 h 46 min

    @Nania : Moi, j’achète mes pantalons chez Esprit (la gamme EDC), je prends le 30 allemand, qui fait donc du 32 français. Ce sont essentiellement des jeans mais je trouve aussi des pantacourts et des jupes sympa. Sinon, parfois, le 34 de Camaieu taille bien. C’est pas les marques les plus glamours, mais c’est toujours plus joli qu’un pantalon qui baille de partout, hein!

  • #89 Kanarde le 13 février 2008 à 15 h 51 min

    Coucou !
    Je me retrouve un peu dans ce billet, enfin, il y a quelques années. J’ai un an d’avance et petite de nature, et les remarques bah, ça volait. Les enfants peuvent être très cruels parfois. Surtout que j’avais pas mal de kilos en trop, une "ptite grosse", "naine" toussa. Mais ça ne me touchait plus à force. Maintenant j’ai rattrappé toutes mes amies, du haut de mon mètre 60. Bon par contre les graçons je saute pour leur dire bonjour hein :)
    Quand aux ados gigantesques, ça doit être différent chez nous. Enfin, le plus flagrant c’est la différence filles/garçons. Ma taille elle me convient parfaitement, "plus c’est petit, plus c’est mignon" ! Bon quand j’étais gamine, j’avais la sale habitude de rajouter "et je suis l’exception qui confirme la règle" manque de confiance quand tu nous tiens :) Bon, par contre, j’fais du 39/40 et j’ai les pieds fins, quelle galère pour les ballerines, ça tient pas aux pieds du coup !
    Mon namoureux doit faire 1m68 je crois, il est certain que je préfère un mec plus grand, me sentir protègée dans ses bras, quel bonheur ! Niveau famille, j’suis la plus petite. Maman faisait dans les 1m67, mon père 1m80. Mon frère et ma soeur tiennent plus de mon père, et moi j’ai tout de maman, ce qui fait ma fierté et me permet de continuer à la faire vivre à travers moi.

    Bon pour une fois, la Saint Valentin ne me fera pas déprimer, je serais avec mon chéri et ce pour mon plus grand bonheur ! Si jamais je commente demain et que je suis sujette à la niaiserie, vous saurez pourquoi hein ! ;))

    Le vendredi risque d’être plus difficile, le 15 est le jour de l’anniversaire de ma mère, je ne vais pas pouvoir m’empêcher d’y penser toute la journée.. Même si dans ma tête elle ne vieillira jamais. Elle restera cette femme merveilleuse, souriante, et exceptionnelle.

    Désolée pour le HS et la longueur du commentaire, bisous à toutes ;)

  • #90 jwar le 13 février 2008 à 15 h 52 min

    @Paola : c’est vrai, j’ai souvent rencontré des enseignants petits mais dans la classe desquels régnait le calme absolu. Ils étaient très "energiques" (=euphémisme pour dire dictateurs!)

  • #91 Kanarde le 13 février 2008 à 15 h 53 min

    Avec tout ça j’ai oublié le plus important.
    Magnifique texte Rolette, j’admire ta façon d’en sourire et d’en faire ta fierté !

  • #92 Hélène le 13 février 2008 à 18 h 09 min

    turquoise j’ai aussi ce sentiment que Kanarde est un peu notre mascotte ;-) C’est la plus jeune d’entre nous, il faut dire ;-)

    gé j’ai souvent remarqué que les femmes très petites étaient avec des mecs très grands. En revanche l’inverse n’est pas vrai ;-)

  • #93 Cécile de Brest le 13 février 2008 à 16 h 24 min

    Joli texte, Rolette. J’admire ta façon de prendre du recul…

    Etant enfant, j’étais parmi les plus petits de la classe (durant toute ma scolarité). J’en ai un peu souffert, c’était toujours des remarques désobligeantes (oh, celle-là, elle fait un mètre, les bras levés et debout sur une chaise). Finalement aujourd’hui je fais 1.62 mètres, ce qui est tout à fait "normal".

    Encore bravo pour ton billet ;-))

  • #94 rolette le 13 février 2008 à 18 h 52 min

    Que vos petits mots sont gentils.. c’est agréable à lire et agrèable aussi de se dire que l’on est toutes complexées par quelque chose (taille, poids, nez, fesse, et j’en passe), l’important c’est de dompter ce ou ces complexes, de les détourner avec humour et d’en rire parce qu’au fond ce n’est pas si important. Il m’a fallu un peu plus de 30 ans pour presque y arriver. Je dis presque,parce que ce foutu regard des autres parfois il refait surface. Mais bon les progrès sont énormes.

  • #95 Galla le 13 février 2008 à 17 h 01 min

    Chère Rolette,
    Ton texte est très touchant et il me rappelle quelques souvenirs…
    Quand j’avais 14 ans, j’avais déjà atteint ma taille adulte (1,68m), une ossature plutôt nageuse est-allemande et un problème de surpoids.
    Mes deux meilleurs amies mesuraient dans les 1m50. Tu ne peux pas t’imaginer comme je les enviais : j’avais l’impression d’être comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Je les trouvais si délicates, si raffinées, si féminines !!
    C’est un sentiment qui me poursuit encore….

  • #96 jwar le 13 février 2008 à 17 h 04 min

    Bon, ça vous embete si je fais un copié-collé de vos commentaires louant l’autorité des petites et que je les montre lors de mon entretien d’embauche de vendredi?!!

  • #97 Hélène le 13 février 2008 à 19 h 08 min

    Kanarde tu n’as plus qu’à assister à la prochaine rencontre belge, et là tu auras vraiment des copines autour de toi pour de bon ;-)

    1m40 Mi ? Waow, en effet tu gagnes ! Je trouve ça absolument adorable, mais je conçois qu’adorable ne soit pas forcément l’adjectif préféré de tout le monde.

  • #98 turquoise le 13 février 2008 à 17 h 10 min

    Kanarde, bienvenue au club des "petites à grands pieds", fermement plantées sur la terre !
    Quand je fais le bilan, je suis contente d’être petite plutôt que grande , pour des tas de raisons : quand on achète une jupe, on peut faire l’ourlet à sa longueur préférée au lieu d’être obligée de tirer tout le temps dessus ; au théâtre, en voiture, en train, pas besoin de jouer les momies péruviennes pour caser ses tibias ; au cinéma, personne derrière vous ne fait "tss, tss" d’un air excédé chaque fois que vous bougez la tête ; il y a toujours quelqu’un pour vous attraper la bonne boîte de conserves au supermarché en haut du rayon, et vous la tendre avec un charmant sourire ; les hommes grands vous trouvent attendrissante, les hommes petits rassurante ; on ne se ruine pas en tissu quand on veut se coudre une robe ; les vêtements tiennent moins de place dans la valise , ce qui est un bon alibi pour acheter sur place des tas de bricoles inutiles ; et enfin, on dit "un grand cheval", mais "une petite puce " !
    Bises pour la Saint-Valentin ; j’ai l’impression que pour beaucoup sur ce blog tu es devenue comme une adorable petite mascotte à qui on souhaite beaucoup de bonheur !

  • #99 leolu le 13 février 2008 à 17 h 17 min

    jwar, tu plaisantais là ?!

    parce que je suis pas sûre que c’est le genre de truc qu’ils aiment…
    pardon pour ceux ou celles qui sont là, mais ils sont tellement spéciaux les DRH ! j’ai bossé dans les RH pendant plusieurs années, après ça dépend des secteurs d’activités.

    en tout cas, m*rde pour vendredi ! et ne me remercie pas, ça porte malheur !

  • #100 turquoise le 13 février 2008 à 17 h 24 min

    Leolu, en fait, Jwar ne plaisantait pas : elle va débarquer dans le bureau du DRH avec des cuissardes, une cravache, et elle va l’obliger à lire à voix haute son copié-collé de commentaires pour lui prouver qu’on peut être petite ET avoir de l’autorité . Du coup, il va être subjugué, l’embaucher illico, tomber fou d’elle par la même occasion et lui faire une douzaine de tout petits jolis bébés … Elle est pas belle ma (petite) histoire ?

  • #101 le 13 février 2008 à 17 h 26 min

    Bouh, qu’il fait du bien ce post, du haut de mon mètre 55 :-)
    J’ai mis longtemps à accepter ma petite taille, ce qui étonnait toujours ma mère qui s’en fichait comme de sa première paire de chaussettes du haut de son mètre 53, et qui me répétait toujours : tu verras ma chérie, je comprends que ça t’ennuie aujourd’hui, mais ça sera un avantage.
    Et elle avait bien raison ma maman :-) Je le sens d’ailleurs lorsque je porte de très hauts talons, j’attends le mètre 63, et je me fais beaucoup plus bousculer dans le métro, à croire que les gens font moins attention…
    J’ai même poussé le fait d’assumer jusqu’à avoir un namoureux qui lui faisait 2m06, vous imaginez le tableau :-)
    Ce qui était très drôle, c’est de voir les gens se retourner sur nous dans la rue, venir nous parler, mais je n’ai jamais entendu de commentaires négatifs, les gens trouvaient ça plutôt mignon, limite si on ne nous prenait pas pour des gens connus parfois (ils m’ont confondu avec Eva Longoria ou quoi ? Ils sont fous ^_^)
    Enfin il faut dire que ce n’était pas en France, non plus… Parce qu’ici les remarques étaient bien moins sympathiques !

  • #102 Hélène le 13 février 2008 à 19 h 26 min

    Merci Elo, c’est vrai que ça fout un peu la pétoche ;-)

  • #103 Diripouf le 13 février 2008 à 17 h 42 min

    Ben alors shishi, on aime pas les ecossais ? Tu as habite ici en Ecosse ou tu y es allee en vacances ? Vas-y, raconte :)

    (oui je suis hors-sujet, promis apres je m’arrete)

  • #104 Kanarde le 13 février 2008 à 17 h 48 min

    Hélène : Merci à toi, c’est ce que je vais essayer de faire ;)

    Turquoise : rholala ce que tu es adorable ! tes paroles me vont droit au coeur et me touchent énormément ! Tu allies tendresse et gentillesse, tout en me faisant mourir de rire avec ton commentaire suivant ! Mille bises à toi !

    Gé : C’est vrai que la différence dans un couple comme ça ça attire le regard, mais en bien, je trouve ça trop mignon ;)

  • #105 camille strass le 13 février 2008 à 17 h 49 min

    Bonjour z’a toutes.

    moi je suis moyenne, moyenne, moyenne (1m60) mais je suis la plus "pitite" de la famille. Bah, quoi, le gène normand a dû un peu se rater dans mes chromosomes… Mais j’ai une amie d’1m80 qui souffre pas mal de sa taille. En gros, elle doit se fringuer chez H&M au rayons hommes, et galère pas mal pour trouver des chaussures bien et pas à talons (et pas des baskets ,quoi). Et elle se met drôlement en colère quand un petit malin croit spirituel de lui demander si elle joue au basket.

    Ce qui est marrant, c’est quand elle m’a présenté son bébé qu’elle a eu avec son chéri de 1m98 : à côté de mon neveu que je gardais ce jour-là, son petit garçon paraissait énorme !

  • #106 leolu le 13 février 2008 à 18 h 02 min

    très drôle turquoise, quelle imagination, je suis morte de rire devant mon écran :)))))))
    surtout que je revoie l’image de l’ancien DRH avec qui je bossais !!

  • #107 Janice le 13 février 2008 à 18 h 21 min

    Je mesure 1.50 m donc autant dire que je me retrouve totalement dans tous ce que tu as écris. L’adolescence a été un âge difficile mais aujourd’hui cela ne me pose plus aucun problème.

    En fait la seule fois où j’ai regretté de ne pas être encore un peu plus petite c’est juste avant mon 1er accouchement où on a refusé de me faire passer une radio du bassin à (tenez vous bien !) 1cm près. Si j’avais mesuré 1.49 m j’aurai eu droit à cette fameuse radio et cela m’aurait épargné une bonne douzaine d’heures de souffrance avant qu’on se décide à me faire une césa parce que décidément non, mon fils ne passerait pas…

    A part ça Hélène c’est vrai qu’étant petite je n’avais aucune envie de me retrouver avec un homme petit et 30 bons centimètres nous séparent avec mon chéri ;-)

  • #108 lili le 13 février 2008 à 18 h 27 min

    Il est vraiment bien écrit cet article, Rolette, tu transmets super bien ton point de vue, bravo.

    J’ai dans ma famille un vieil oncle que je me suis toujours baissée pour embrasser, et maintenant une nièce et un neveu pour qui je dois me mettre sur la pointe des pieds. Et moi, tout le monde me croit grande alors que pas du tout ;o) j’ai jamais bien élucidé ce mystère.

  • #109 Hélène le 13 février 2008 à 20 h 38 min

    Hiii joyeuseluronne, coucou !!

  • #110 Cunéconde le 13 février 2008 à 18 h 47 min

    Horreur ! Je reprends ma C.I. et je lis 1m57. Alors que je mesure 1m57 et 1/2. Croix de bois, crois de fer, si je mens je vais en enfer., mais depuis qq années je dis 1m58 ça va plus vite.
    Je tombe de mon escabeau.

    C’est peut-être pour cela que mon m… ne marche jamais à côté de moi ….
    enfin, pas souvent !

  • #111 Mouniou le 13 février 2008 à 18 h 51 min

    C’est bien les femmes petites ; cela a du charme. Et votre texte est très sympa.

    Il est vrai que les générations grandissent, en général. Et l’on voit d’immenses ados.
    (selon les pays aussi….)

    Ma mère ne devait pas mesurer 1 m 55.(Elle aurait aimé être plus grande). Mais elle avait un chic pour se vêtir, s’arranger : énormément de charme (pour tout ce qu’elle touchait dailleurs).
    Mon père n’était pas grand : 1 m 60 environ. Ils faisait un couple parfait! ! !

    J’étais un peu plus grande qu’eux : 1m 63. Ce qui était conçu comme au-dessus de la moyenne. Oui, il y a un bon demi siècle.

    Et mes filles font 1 m 70 et 1 m 68.
    Ah Ah vous voyez que les générations grandissent….!
    Mais j’ai faussé la moyenne, m’étant "reproduite" avec un : 1 m 81….!

    Ce qui est drôle c’est que certains petits hommes aiment les grandes femmes. Ils leur faut en fait de sacré morceau de femme !

  • #112 Mi le 13 février 2008 à 18 h 53 min

    1m40… I wiiiiiiin !!
    Cette taille n’a jamais été un complexe, et c’est vrai que ça permet de rencontrer plein de gens au supermarché. Genre le mec canon… il va bien m’aider à choper ma sauce tomate, le mec canon !?! Oups besoin de serviettes hygièniques et elles sont aussi tout en haut… là je laisse partir le mec canon et je demanderais à une vieille (mais grande) c’est trop trop pas glamour !!

    Bizette
    Mi

  • #113 Kanarde le 13 février 2008 à 18 h 55 min

    Moi, une mascotte ? C’est trop..
    Mais je suis vraiment touchée. Si vous saviez le bien que ça me fait de parler avec vous toutes.. J’ai trouvé ici une seconde famille, des personnes prêtes à écouter ou à faire rire, une solidarité hors du commun une communauté exceptionnelle.. Merci à toutes d’en faire ce qu’elle est maintenant.

    Des tonnes de bisous !

  • #114 Mi le 13 février 2008 à 18 h 57 min

    Rhôôô j’oubliais un truc génial : faire 1m40 quand on bosse avec les jeunes enfants, c’est super sympa ! Déjà ça évite de se courber ou se plier tout le temps, et puis les momes sont surpris parfois mais, bizarrement on dirait que ça me rend + "accessible"… c’est chouette !

  • #115 Catseyes75 le 13 février 2008 à 18 h 59 min

    à la naissance 50 cm, 10 ans plus tard 1.50 m et stop. Voilà. je crois que je n’accepterais ma petite taille. Quand je porte des talons (même de 5/6cm) je vois comme la vie m’est plus facile !
    Moi aussi je suis passé par "tout ce qui est petit est mignon ou gentil" mais moi je ne veux pas être mignonne ou gentille je veux être plus grande. je veux au moins 10 cm de plus pour mon anniversaire !
    Bone soirée à toutes et bonne St Valentin à celles qui le fêtent
    Christine

  • #116 sophie-marine le 13 février 2008 à 19 h 05 min

    Bonjour à toutes!
    Je mesure 1,52m et j’ai souffert de ma petite taille à l’école (jusqu’à la fin du collège en fait), parce que les enfants ne sont pas tendres, j’avais plein de surnoms pas très agréables.
    Il y a quelques années, j’ai décidé de ne plus m’en faire pour ça, parce que de toute façon je n’y peux rien, petite je suis, petite je resterai. Et puis, finalement, en y réfléchissant bien, je me trouve bien comme ça, je ne crois pas que j’aurais été plus jolie si j’avais été plus grande, ma taille est une des choses qui font mon charme ( avec mes yeux, mon sourire, mon sens de l’humour…;-)
    Et pour les vêtements, ben je fais des ourlets, et je peste contre les marques qui ne proposent que des grandes tailles (parfois je fais des ourlets de 20 cm sur du 36, j’ai les pieds au niveau des genoux du pantalon àa m’éneeeerve!)

  • #117 Elo le 13 février 2008 à 19 h 11 min

    Je suis désolée, mon commentaire n’a rien a voir avec le sujet, mais je suis tombée sur cet article intitulé "L’antirides Botox inquiète les autorités américaines", et j’ai pensé à toi, Hélène.
    voici le lien :
    http://www.futura-sciences.com/f...

  • #118 Lucile le 13 février 2008 à 19 h 15 min

    Merci pour ton joli témoignage!
    Je vois que je ne suis pas la seule à être "petite" : je fais 1m56, la différence c’est que je viens d’une famille de graaands (mon père fait 1m83, ma mère 1m69, mes frères qui ont fini leur croissance font 1m85 environ). Je devais faire 1m70 pourtant mais à 11 ans arrêt net de ma croissance.. Au début j’ai cru que c’était juste une stagnation, mais bon la radio du poignet ne trompe pas..
    J’ai mis un peu de temps à m’y faire surtout que mes frère adooorent faire des commentaires très très intelligents mais bon finalement je m’accepte comme ça et au moins je peux me permettre les talons de 10 cm tous les jours (je fais du 37, c’est niquel en général je trouve tjs ma taille, et en soldes il en reste! )
    Le jour où j’ai été très très énervée c’est quand j’ai découvert que pour entrer dans la police il fallait faire 1m60! Bon c’était pas ma vocation première mais tout de mm avoir une porte fermée pour une histoire de qqes centimètres ça m’a un peu dégoûtée..

    En tt cas comme bcp d’entre vous qui sont ‘petites" visiblement, je suis aussi bcp plus attirée par les grands, chéri fait 1m85 et je trouve ça parfait mm si je me sens pas bien grande à côté!

  • #119 Kanarde le 13 février 2008 à 19 h 16 min

    Oui Hélène, je regrette vraiment de ne pas avoir pu aller à la précédente, ce n’est que partie remise, une fois ma timidité surmontée je suis sûre que ça se passera bien ;)

  • #120 turquoise le 13 février 2008 à 19 h 22 min

    Mi, ce que tu dis confirme ce qu’écrivait le grand – si je puis dire, puisqu’il était justement très petit – pédo-psychiatre Winnicott, qui considérait sa petite taille comme un atout pour communiquer avec les enfants …

  • #121 nathouille le 13 février 2008 à 19 h 29 min

    Merci Rolette pour ton joli texte, en ce qui me concerne, 1 m 54 et demi (very important le "et demi":) et du surpoids aussi (et je m’en fiche), je n’ai jamais été complexée par ma taille, bien au contraire, cela re renvoie à de tendres souvenirs de mon premier amoureux à 15 ans, qui mesurait …1m92!! il descendait des trottoirs pour m’embrasser! Il m’est arrivé de rencontrer des gens plus petits que moi (pas souvent il est vrai!) ça me fait toujours bizarre de les regarder sans lever la tête! ma normalité à moi, c’est de vivre en levant le menton :))
    Je suis directrice d’une école maternelle, le personnel communal et mon atsem en particulier m’appellent "la toute petite directrice",je trouve ça plutôt sympa puisque tout le monde sait que je déborde d’énergie et d’enthousiasme…
    Avant j’étais instit en CM2 et il arrivait parfois que dans les couloir les élèves me confondent (de dos) avec une camarade de classe, et en effet, ça ne mouftait pas dans la classe :))
    Par contre là où je ronchonne, c’est dans les supermarchés, je doit toujours demander à quelqu’un d’attrapper la bouteille là-haut, ou dans le métro quand je me retrouve coincée sous des aisselles qui puent (mais j’ai résolu le problème, je suis devenue ultra snob et je ne prends plus le métro :)) ou bien que je doit tricoter à toute allure que mes courtes papattes pour marcher à la même allure que mon chéri.
    Le pire de tout, ça a été quand je suis partie 2 été de suite travailler aux us (j’étais étudiante) las-bas, je n’étais pas "small" mais "vertically challenged" ça m’a beaucoup fait rire!!

    Voilà, j’ai apprivoisé ma taille depuis des années, j’ai toujours été assise au premier rang sur les photos de classe, au premier rang sur les photos de groupe de mariage (sinon on ne me voit pas) et même, ma jeune soeur, est plus grande que moi, elle m’a rattrapprée quand elle avait 5 ans (on a 18 mois d’écart!) et maintenant, elle fait 1 m 77.
    Faire 1,54 m ne me pose pas (plus) de soucis, cela fait partie de moi et je crois bien que si on me proposait exactement la même vie, mais avec 10 cm de plus, je refuserai, cette taille c’est moi, comme mes yeux, mes mains ou mon foutu caractère :))

  • #122 Fran le 13 février 2008 à 19 h 34 min

    Bonsoir à Toutes,

    J’ai émergé ya à peine une heure. Suis malade mais à force de drogue ( paracétamol hein ) la lièvre est partie.
    Moi je fais 1m55.
    Ado, on me prenanit pour la bonne copine plus que l’éventuelle "petite amie". Comme une imbécile j’avais collé ça à mon physique plutot qu’à une incompatibilité d’umeur par ex.
    Ensuite ce qu’il y a de vraiment embetant avec la petite taille, vous vous en doutez et cela a dû être écrit plus haut : c’est de ne pas arriver à attraper la boite d’aliment dont on a besoin à l’hypermarché et que personne ne vous vient en aide ( heureusement Ooshop est là ), les mauvaises odeurs dans les transports, le fait de devoir retirer 30cm sur chaque pantalon acheté ou le pantacourt qui fait pantalon sur nous. Bref.

    Maintenant, je ne sais pas vraiment si les hommes préfèrent les petites. Paradoxe, peut-etre, je ne suis jamais sortie avec un garçon de moins de 1m70, peut-etre ai-je besoin de protection pour le coup. Parce qu’avec ma taille, je me sens vulnérable parfois. Un exemple ?? On m’écrase toujours sans même me voir ans les transports et je suis souvent éjecté du train aussi.

    Bon je remonte lire les commentaires :))

  • #123 joyeuseluronne le 13 février 2008 à 20 h 09 min

    Comme il est positif et intelligent ce texte !

    On a trop souvent tendance à rejeter ce que l’on a, et à envier l’exact opposé… (perso, je révais d’avoir physique type "latino pulpeuse" ! exactement ce à quoi je ressemblerai jamais quoi).

    Quand on arrive à dépasser ça, et à s’aimer comme on est, c’est un pas immense… et ça rend belle (encore plus efficace que le fard à paupières taupe c’est pour dire).

  • #124 tartocitron le 13 février 2008 à 21 h 02 min

    Bonjour, moi je fais 1m55 et je n’ai jamais ete complexee. En revanche, je me souviens que quand j’etais petite (euuuhhh quand j’etais jeune disons), des personnes me regardaient parfois, d’un air de pitie en disant "ne t’inquiete pas, tu as encore le temps de grandir". Etant donne qu’elle meme est petite, ma mere leur repondait: "il y a peut de chance qu’elle grandisse plus, mais je ne vois pas bien ce que cela a d’inquietant". C’est peut etre un peu sec, mais j’ai ainsi grandi sans complexe (enfin pas de ce cote la en tout cas!). Etant tres brune, a ceux qui aujourd’hui me prennent en pitie alors que je me sens parfaitement a l’aise, je reponds "ca aurait pu etre pire, j’aurais pu etre blonde" (je n’ai absolument rien contre les blondes, je precise ;-) mais c’est ma facon de leur dire que je n’accorde pas plus d’importance a ma taille, qu’a la couleur de mes cheveux ou la forme de mes oreilles, je suis ce que je suis!)

  • #125 jujulie le 13 février 2008 à 21 h 23 min

    bonsoir à toutes
    pffiou j’aurai jamais pensé qu on etait si nombreuses!!!
    Avec mon 1m52, j’ai toujours été la plus petite à l’école ( et en plus j avais un an d’avance!!) eh bien mes meilleures amies étaient souvent les "géantes" et on allait ensemble mettre des roustes à ceux qui se moquaient hihi!!
    Je garde un tendre souvenir ponctué ça et là de moments un peu durs ( la cruauté des gosses…) de mon enfance et adolescence; j’etais toujours très protégée, cocoonée par les autres…
    Aujourd’hui j’ai 24 ans et ma petite taille n’est pas un défaut, elle fait partie de moi et grace à elle j’ai développé un fort caractère ( bah oui pour pas me faire marcher sur les pieds) mais mâtiné toujours d’humour ( bah oui pour me faire remarquer et un peu draguer ;-)))
    Bref je suis contente que les ptites de MBDF se donnent la patoune pour dire on est fières d’etre comme on est!
    et vive les grandes et les moyennes aussi !
    moi consensuelle?…;-)

  • #126 jujulie le 13 février 2008 à 21 h 24 min

    et bien sur merci Rolette pour ton si joli texte!

  • #127 asiachat le 13 février 2008 à 22 h 14 min

    Mon mètre cinquante sept m’a beaucoup compléxé, quand j’étais jeune, mais c’est fini depuis belle lurette, comme je ne suis pas bien épaisse, je cultive même le style "petit bout"! Jamais de talons, ballerines obligatoires, autant pousser nos différences jusqu’au bout, pour ne pas rentrer dans les standards! La seule chose qui me choque encore un peu, c’est d’avoir un fils d’1,8O m, je me demande ou je suis allée le chercher, et quand il m’appelle "ma petite mère", je me demande toujours si c’est uniquement par tendresse, ou s’il se f… de moi! je l’adore, mon grand machin…!

  • #128 shishi le 13 février 2008 à 23 h 24 min

    @diripouf : ben nan j habite en Ecosse à Edinburgh ( on a meme echangés quelques emails fut un temps ) et effectivement je trouve que les écossais sont pas spécialement polis ( ou alors juste mes clients ?? ) pour la plupart.

    Voila désolée pour le hors sujet Hélène j arrete !

  • #129 LaCuillerEnBois le 13 février 2008 à 23 h 55 min

    Je n’ai pas lu les commentaires. Donc je vais peut-être être à côté de la plaque ;-)

    Nous n’avons que 2 cm d’écart. Pour ma part je fais 1,51 cm

    Je n’ai pas souvenance d’avoir été gênée par ma taille.
    J’étais devant pour les photos, pour les spectacles.
    Je ne me pose jamais de question sur la hauteur des portes. S’il s’en trouve une ou je ne passerai pas, d’autres avant moi s’y seront cognés !

    Par contre, ma fille ainée, jeune, souffrait de sa relative petite taille (les chiens ne font pas des chats n’est-ce pas !). Je lui disais que sa taille était une caractéristique comme une autre, d’autres portaient des lunettes ,certains avaient des cheveux frisés, elle, est n’était pas très grande.
    Mes explications ne l’avaient convaincues qu’à moitié.
    Il faut dire que pour son entrée en primaire, à la fin de la récréation, une maitresse de la maternelle l’avait trainée dans sa classe, persuadée qu’elle était encore en maternelle. C’est sa maitresse qui ne la voyant pas revenir de récré, a fait le tour de l’établissement et l’a récupérée !

    Jusqu’au jour ou ce fut "piscine" à l’école.
    Le groupe de "non-nageurs" dont elle faisait partie, devait faire des longueurs en battant des pieds et tenant une planche.
    A sa grande surprise, elle arriva la première.
    Sa petite taille l’ayant allégée, elle avait pu avancer plus vite.
    Elle en avait tiré un avantage et en était ravie, car elle put narguer ses copains qui trainassaient dans l’eau !
    Depuis, elle n’a plus eu de complexe à ce sujet !

    Ma fille la plus jeune est la plus grande des 3 (1,64 m). Elle est presque aussi grande que mon mari qui fait 1.70 m mais qui parait, aux yeux de tous, bien plus grand (nous lui servons de faire-valoir pardi !). Elle me dit souvent : ici je suis "grande", alors qu’au lycée ou dans l’équipe je suis la plus petite !

    Et oui, tout est relatif !

  • #130 Oyuki le 14 février 2008 à 1 h 10 min

    Je fais habituellement partie des lectrices anonymes de ce blog. De celles qui lisent souvent sans jamais oser venir "s’incruster" dans cette joyeuse bande de copines.

    Mais voilà, j’ai 26 ans et je mesure 1.45 m. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été petite. La plus petite.

    Enfant, mes "camarades" de classe me frappaient dans la cour de l’école.

    A 11 ans, une jeune fille de mon collège à qui je n’avais jamais parlé, m’a interpelée en pleine rue, tandis que je la croisais par hasard: "Toi, t’es vraiment trop moche". Et sa bande de copains de hurler de rire.

    A 14 ans, une copine m’a demandé : "Mais… Tu vas quand même pas rester naine toute ta vie?"

    Adolescente, au collège, puis au lycée, certains me faisaient croire que leurs copains voulaient sortir avec moi. C’était faux, bien sûr.

    J’ai grandi en étant persuadée d’être une sorte de monstre.

    Aujourd’hui, c’est encore difficile d’assumer ma taille, et au-delà de ça, mon corps.

    Je ne me vois pas comme une femme. Tout au plus une jeune fille.

    Mais moi, je rêve d’être une jeune femme.

    Je porte parfois des talons, je ne sors jamais sans maquillage… mais je ne me sens pas femme. Je n’imagine même pas qu’un homme puisse me regarder, puisse me trouver belle, puisse me désirer… puisse m’aimer.

    Je n’ose pas croire qu’un jour un homme voudra me faire des enfants.

    Puisque je ne suis qu’un succédané de femme.

    Mais aujourd’hui, après avoir lu tous ces commentaires , tous vos commentaires, à vous, mes "soeurs de galère", j’ose enfin espérer un peu.

    Que moi aussi, j’aurai peut-être droit à un petit peu de bonheur. Un jour ou l’autre. Malgré mon mètre 45.

    Merci.

  • #131 ibela le 14 février 2008 à 3 h 10 min

    Coucou tout le monde,

    lectrice anonyme depuis pas mal de temps, je me lance enfin pour un premier commentaire:

    Je suis plutôt de "l’autre bord", puisque je fais 1m78. Pire: j’aime plutôt ça, et je pousse le vice jusqu’à porter des talons très hauts :-). Il est vrai que quand je suis chez moi, je ne me sens pas vraiment dépaysée, puisque je viens d’une famille de grands: mon père fait 1m94 et mon petit frère de 14 ans me dépasse déjà d’une demi-tête…

    En général, j’assume assez ma taille: quand on n’a pas énormément confiance en soi, on se dit que c’est toujours ça de gagné, ça fait un petit ‘plus’, et quand on me fait des remarques, elles sont le plus souvent positives et ça fait du bien au moral.

    Evidemment, ça apporte aussi son lot d’embêtements: on passe sur les pantalons éternellement trop courts, les pulls trop étroits au niveau des épaules et les manches trop courtes. Certaines d’entre vous sont dans le même cas.
    Mais surtout, on se sent parfois comme un hippopotame à côté des autres. Parce que j’ai beau avoir la "taille mannequin" en terme de hauteur, faut pas rêver: j’ai la carrure qui va avec ma taille, la faute aux gènes alsaciens/luxembourgeois/belges. Les nordiques sont grandes mais pas spécialement fines :-).
    Jamais je ne rentrerai dans un 36 (ni un 38 d’ailleurs), et parfois je me sens vraiment comme un patapouf à côté de toutes ces filles à la fac dont les cuisses sont aussi épaisses que mes avant-bras (bon j’exagère).
    Enfin bon, on a les défauts de ses qualités…

    Mais parlons un peu des hommes: j’ai toujours eu une sainte horreur des mecs plus petits que moi, et je ne daignais même pas poser mon regard sur quiconque faisait moins d’1m80.
    N’empêche, la vie a fini par me jouer un sacré tour: mon amoureux fait 1m67!! Comme quoi…
    J’ai eu du mal au début, et puis je me suis habituée, d’autant plus que lui ne s’est jamais senti gêné, au contraire, il adore les filles grandes et me pousse même à porter des talons. Et quand je le fais, et ben… je peux poser mon menton sur sa tête :-)))! Je vous laisse imaginer le tableau…
    C’est vrai que les gens nous regardent parfois bizarrement, mais ça me fait rire, même si du coup je me rends compte que le cliché de l’homme-qui-doit-forcément-dépasser-sa-femme-d’une-demi-tête est vraiment très ancré. (Je ne juge personne, hein, certaines d’entre vous se sont exprimées sur le sujet, et je comprends très bien qu’on puisse trouver ça bizarre, après tout, moi aussi je ne le supportais pas avant).

    Enfin bref, je termine là mon roman-fleuve (oups, je crois que je me suis laissé un peu emporter par l’enthousiasme du premier commentaire). De toute façon, ce qui compte, c’est que chacun se sente plus ou moins bien dans sa peau, quelle que soit sa taille.

    P.S. (et ensuite j’arrête, c’est promis): merci à Hélène pour ce blog que je dévore et dont j’adore l’humour et les sujets un peu décalés!

  • #132 Hélène le 14 février 2008 à 10 h 50 min

    tartocitron j’aime beaucoup ta réplique sur la couleur des cheveux ! ;-))

    Gloria c’est génial le coup de la fille petite qui nage plus vite !

    Oyuki sois la bienvenue. Je suis très touchée par ton commentaire, j’ai mal pour toi. J’espère que le fait d’être sortie de l’ombre et de venir plus souvent échanger avec "cette joyeuse bande de copines" (qui ne se connaît que virtuellement, en réalité) pourra peut-être t’aider à mieux t’accepter ?
    Reviens quand tu veux en tout cas, il y a toujorus qqn avecqui causer ;-)

    ibela bienvenue à toi ! Et merci pour ce premier commentaire très chouette (arrêtez de toutes vous excusez de faire des longs commentaires enfin, au contriare, c’est vachement intéressant ! ;-).

    estrellias je comprends que tu sois énervée, les gens sont affreusement indélicats ! Dire d’un air étonné à une femme, parce qu’elle est petite, "ah tiens mais tu t’en occupe bien de ton fils", mais quelle grossièreté !!

  • #133 jwar le 14 février 2008 à 9 h 03 min

    @ Leolu et Turquoise (com 96 etr 97) : Je viens de revenir au boulot (j’en ai un pour encore 2 semaines!), je suis morte de rire!! Turquoise, j’adore ta version de l’histoire! Je vais voir le DRH d’une manière différente demain.. Ca va me détendre!
    Leolu, j’apprécie bcp tes encouragements, c’est très gentil. je ne peux pas te remercier puisque ça porte malheur mais tu as toute ma gratitude (ça compte par pour un remerciement ça, hein?!!!)

  • #134 Diripouf le 14 février 2008 à 9 h 22 min

    Désolée shishi, j’avais oublié ton pseudo et me souvenais de toi par ton vrai prénom :)

    Bon, je t’envoie un mail !

  • #135 leolu le 14 février 2008 à 9 h 25 min

    non, non, c’est bon, jwar ! c’est pas un remerciement.
    en tout cas, c’est bien, on dit toujours qu’il faut imaginer un DRH dans une situation embarrasante pour être à l’aise.
    et ben, voilà, c’est fait ;)

  • #136 estrellias le 14 février 2008 à 10 h 17 min

    Je fais 1m53, pas beaucoup plus grand mais bon. Ce qui me gène le plus en étant petite c’est qu’on ne me prend pas au sèrieux en tant que maman, et en plus je fais plus jeune que mon âge. Un exemple il y a pas longtemps je vais à la pharmacie pour la pillule du lendemain, et la pharmacienne me dit "désolée on ne la donne pas au mineur", j’ai 23 ans et je suis maman. Ou les gens éttonés qui te disent "ah tiens mais tu t’en occupe bien de ton fils" comme ci c’était un miracle, juste parce que je suis petite, donc j’assume forcément moins Moi ça ne me gène pas d’être petite j’en ai fait un atout. Mais c’est la réaction des gens qui m’enerve parfois.
    Bisous à toutes.

  • #137 alex le 14 février 2008 à 10 h 26 min

    Oui moi aussi Estrellias, je suis pas haute (1.58m), j’ai 25 ans et j’en parais 20 à tout casser alors des remarques de ce genre je connais… je souffre pas du tout de ma taille, je ne rêverais même pas de prendre 1 cm (bon aller à la rigueur si mais juste dans les jambes !!!) mais qu’est-ce que ça serait agréable que les gens soient moins *** !!!! ;-)

  • #138 alex le 14 février 2008 à 10 h 31 min

    Ah oui et puis j’ai une fille de presque 5 ans… Je sais pas quel âge tu as eu ton fils mais moi quand j’étais enceinte, soit les gens me regardaient avec des yeux doux et me disaient que j’étais belle soit me regardaient de travers et je pouvais lire dans leurs yeux "t’es qu’une gamine qui s’est faite engrosser!!", désolée c’est vulgaire mais les gens peuvent être très méchants parfois… Surtout que ma fille je l’ai désiré, son papa aussi, on forme une famille encore aujourd’hui, bref tout ce qu’il y a de plus normal !!

  • #139 alex le 14 février 2008 à 10 h 41 min

    Ibela : ton comm est trop mignon, si je puis me permettre de dire ça, ça n’a évidemment RIEN de péjoratif ! ;-)))

  • #140 alex le 14 février 2008 à 10 h 48 min

    Oyuki, voyons mais il ne faut pas être si défaitiste, tu n’as pas le droit. On ne peut pas remettre en question que ton enfance a du être douloureuse mais elle est derrière toi et tu es une femme à présent, vraiment, et tu as l’air d’ignorer qu’il y a surement beaucoup d’hommes qui te regardent, à qui tu plais énormément… Il ne s’est sans doute pas encore manifester auprès de toi mais tu n’as pas le droit de te dire qu’il ne le fera pas, sois en sure et tu seras surprise ;-))

  • #141 alex le 14 février 2008 à 10 h 57 min

    Non mais je te jure Hélène, les gens ne doutent de rien !! Balayons devant nos portes avant de s’occuper de savoir comment les gens élèvent leurs enfants ou autres d’ailleurs !!!!! Ils sont déconcertant des fois !

  • #142 La Cuiller en Bois le 14 février 2008 à 11 h 02 min

    Je suis touchée/émue/révoltée par les expériences de certaines d’entre vous.

    C’est vrai que ma "petite" taille ne m’a jamais gênée. Mais en fait c’est parce que l’on ne me l’a jamais jetée à la figure ! Mes deux grands-mères étaient des "petits bouts de femme" mais énergiques et rayonnantes. Donc j’étais dans la norme familiale.

    Par contre, on m’a pourri la vie avec mon poids (alors qu’à l’époque je n’avais pas de problème de poids … merci maman !) à en être complexée !

    Je me souviens des séances de pesée générale à l’école pour la visite médicale scolaire ou l’on annonçait notre poids à l’infirmière qui levait à peine la tête. A chaque fois elle me faisait répéter : "tu t’es trompée, repèse-toi."
    Effectivement j’annonçais toujours un poids inférieur aux 50 kgs et quelques de mes copines. Vu mes petits centimètres c’était normal.
    Par chez moi, ou j’étais "la grosse" vu que ma soeur (même taille) avait quelques kilos en moins que moi. En fait elle était fil de fer et moi normale.
    Et de celà j’en ai souffert. Jusqu’au jour ou j’ai vraiment pris du poids.
    :-)

    A toutes celles qui vivent leur petite taille pas trop bien, relevez la tête et venez ici. On se voit pas, on s’apprécie donc sur ce qu’on est vraiment !

  • #143 estrellias le 14 février 2008 à 11 h 03 min

    Alex j’ai 23 ans mon fils à 1 an.

    Helène, le pire c’est que les gens qui me disent ça croient me faire un compliment, alors que avec le ton qu’il y mettent forcément j’aurai du mal à le prendre comme un compliment.

    Ou alors les gens qui se permettent de te donner tout un tas de conseils (des choses que tu sais déjà en plus) parce que j’aurai bien besoin d’être aidé selon eux.
    C’est claire que pour moi au delà de l’esthétique, c’est surtout le fait de ne pas être prise au sèrieux et pour une maman qui justement à l’angoisse de mal faire c’est pas tous les jours facile à encaisser.
    Bisous.

  • #144 estrellias le 14 février 2008 à 11 h 08 min

    La cuillère en bois, pour moi c’est la même chose niveau poid.
    Quand j’annonce que je fais 40kg, les gens se disent que je suis anorexique, alors qu’en fait non, j’ai un poid proportionnel à ma taille.

  • #145 jwar le 14 février 2008 à 11 h 20 min

    La cuillère en bois et Estrelias : Pareil! Je mesure 1m64 et pèse 46 kilos. On me demande très souvent combien je pèse! Déjà, c’est pas agréable. Je leur demande leur poids, moi?! Et puis, je me trouve mince, pas maigre. Au resto, la 1ère fois que je mange avec des gens, ils disent souvent "mais tu manges en fait"! J’ai un petit gabarit, je suis pas anorexique, M**DE!!
    Le nombre de fois où on m’a dit, "t’es trop mince", "tu devrais grossir", "t’as des soucis?". Non, non et re-non! Je suis bien dans ma peau, je en veux pas changer et je n’ai pas de souci! C’est quand même dingue de devoir se justifier!!

  • #146 joyeuseluronne le 14 février 2008 à 12 h 22 min

    Ce que vous dites me fait penser à ce billet de Seccotine qui racontait à quel point tout le monde semblait se focalier sur sa perte (involontaire) de poids alors qu’elle avait rien demandé à personne. C’est fou ça. Quel que soit le gabarit, les gens peuvent pas s’empêcher de prychoter et de faire des remarques.
    Je propose la création d’un CIGPQNFLPSNP (Comité Inter-Gabarits Pour Qu’on Nous Foute La Paix Sur Notre Poids)

  • #147 joyeuseluronne le 14 février 2008 à 12 h 23 min

    J’oubliais dans le nom du comité : faut rajouter ENTELR
    (Et Notre Taille et le Reste)

  • #148 Mariel le 14 février 2008 à 12 h 59 min

    Bonjour,
    ELO, tu m’as fait rire quand j’ai vu hier soir que tu t’adressais "spécialement à Hélène" au sujet du Botox….
    (J’imagine que tu connais Hélène depuis longtemps, et que c’est entre vous).
    HELENE : merci pour ta bienvenue, c’est vrai que je ne vous connais toutes que depuis hier, et j’ai lu, hier, qu’à 37 ans, tu n’avais pas "encore" de rides…. (je n’insinue rien, c’est le message de Hélène qui m’as fait rire)
    Effectivement, j’ai entendu parler du Botox hier à la radio et j’ai pensé que certaines femmes (et pourquoi pas certains hommes) qui avaient eu du Botox devaient avoir "la trouille" maintenant !

    OYUKI : Tu sais moi aussi j’étais desepérée à ton âge (en fait dès l’âge de 20 ans, j’avais peur de "rester vieille fille", c’était ma hantise) non seulement j’étais petite , "rondelette" à cette époque, "binoclarde",
    (JWAR désolée : les lunettes ne m’ont jamais "vieillie"…)

    mais en plus j’ai toujours été très timide, ce qui fait qu’on s’est beaucoup moquée de moi (à l’école primaire, au collège -élèves… et même des profs !) puis au travail ça a continué.

    (le souffre-douleur, c’est toujours celui qui ne sait pas se défendre !! )

    Mais miracle (tu vois OYUKI garde espoir) :
    J’ai enfin "réussi" (ouf, c’est presqu’un exploit) à me marier… à 38 ans ! j’ai même réussi à avoir 2 enfants (je n’y croyais plus !) même si je suis toujours aussi timide et que ça me "pourrit" la vie.
    Entre les adultes qui me font remarquer ma petite taille et ceux qui me font remarquer ma timidité (comme si je n’étais pas au courant…)

    JANICE : moi aussi je fais 1,50 comme toi, MAIS je DEVAIS avoir une radio avant l’accouchement (tu vois, cela dépend des cliniques et non pas réellement de la taille de la maman),on m’avait prédit une césarienne aussi… vu ma taille. (alors que je ne voulais pas de péridurale car j’avais peur de la piqûre…)

    (… alors les piqûres de Botox, très peu pour moi !…)

    du coup, ma fille, SYMPA, est née… à la maison, (seule avec son papa et sa maman) avec 12 jours d’avance. SUPER : je n’ai pas connu le monitoring, ni la péridurale, ni la césarienne, malgré ma petite taille !

    2 ans après, césarienne prévue car le 2e bébé était plus gros que le 1er : mon fils, SYMPA, est né avec 12 jours d’avance (un 29 FEVRIER !)… dans la voiture (seul, avec son papa et sa maman : YOUPI : pas de péridurale, ni de césariennne… malgré ma PETITE TAILLE !
    Qui c’est qui a été bien surpris par ces naissances "surprises" ? (à part les heureux parents ?) c’est le personnel de la maternité. (vous voyez "la petite" de quoi elle a été capable ?)

    Je crois que je suis totalement hors sujet… et que vous allez désormais me rejeter. Désolée. Je continuerai à vous lire quand même !

  • #149 Hélène le 14 février 2008 à 15 h 19 min

    "On se voit pas, on s’apprécie donc sur ce qu’on est vraiment !" : ça oui alors Gloria, c’est la magie d’internet !

    Les filles ça n’est pas une surprise mais ça me fout toujous en rogne de voir combien les gens ont besoin de s’immiscer dans la vie des autres et de donner leur avis quand on ne leur a rien demandé…

    Mariel en fait Baboux ne me connaît pas, mais je parle souvent de Botox sur mon blog, c’est pour ça qu’elle y a pensé ;-)
    Et il en faut plus qu’un hors sujet pour être rejetée ! ;-))

    jwar je pourrai mettre du piment dans leurs plaies ? Hin hin hin ;-)))))

    kisumarac tu es gentille de dire "doucement", il m’arrive hélas d’être bien plus sèche et déagréable que ça, mais j’essaye de travailler là-dessus ;-)

  • #150 jwar le 14 février 2008 à 13 h 26 min

    Joyeuseluronne : à fond avec toi, on commence quand?! On rédige la charte du CIGPQNFLPSNPENTELR ?!
    Article 1 : Tous les gabarits sont les bienvenus. Plus grande sera la diversité, plus nous serons heureuses
    Article 2: Les intolérants seront cloués au Pilori et fouettés avec des étiquettes qui grattent

  • #151 ibela le 14 février 2008 à 13 h 50 min

    @ alex: merci. à aucun moment je n’ai pris ça pour quelque chose de péjoratif ;-)!

    Je suis assez choquée par certaines de vos histoires, c’est fou quand même ce que les gens peuvent être… indélicats (le mot est faible). Je n’aurais jamais pensé qu’on puisse se faire ouvertement traiter comme une gamine juste parce qu’on a quelques centimètres en moins…
    Mais c’est vrai que personnellement, les gens ont toujours largement surestimé mon âge, et du coup on ne me posait jamais de questions embêtantes (du style "est-ce que vous êtes majeure?"). Je réalise que ma taille doit y être pour quelque chose, mais je ne pensais pas que le raisonnement inverse pouvait aussi s’appliquer…

  • #152 Hélène le 14 février 2008 à 16 h 08 min

    Certes jwar, on PENSE des trucs, mais de là à les DIRE, ça n’a rien à voir !

  • #153 kisumarac le 14 février 2008 à 14 h 17 min

    Mariel, je ne vois pas pourquoi on te rejetterai ! Seules les personnes grossières, irréspectueuses et autres sont "doucement" éconduites !

    Par contre c’est halluciant cette histoire d’accoucher avant l’arrivée à la maternité ! Une fois, ok, mais deux ??
    Bref, pour le coup c’est moins qui suis hors-sujet…

  • #154 Mariel le 14 février 2008 à 15 h 07 min

    OUF ! merci de me garder ! Tu me rassures Kisumarac.

  • #155 Cissou le 14 février 2008 à 15 h 13 min

    jwar, je connais la même chose (même taille même poids à peu de chose près !)

    le truc qui me met aussi hors de moi, c’est quand des gens que j’ai pas vu depuis un moment me crie au visage tout de go en me voyant :
    "mais ma parole tu a ENCORE maigris !" non mais quel tact !

    alors que d’une non, toujours même poids, et de deux, quand bien même, est-ce que ça leur viendrait à l’idée de crier à quelqu’un en surpoids "non mais t’as ENCORE grossit ma parole…" (ceci-dit, je suis bien consciente qu’il y en a qui en sont capables hélas…)

    de toute façon, on est toujours trop ou pas assez (et de toute façon aussi, une fille qui a les proportions "idéales" elle se fait jeter à un moment donné elle aussi, car elle a pas le droit de se plaindre de quoi que ce soit….)
    pfff, c’est dingue.

    c’est comme la télé, quand les gens disent que la meilleure chaîne c’est arte mais qu’ils regardent tf1 :
    les gens sont toujours en train de critiquer les standards imposés des magasines mais ils ont toujours quelque chose à dire sur le physique et/ou les habitudes des autres dès qu’ils s’en écartent d’un chouilla !

  • #156 Mariel le 14 février 2008 à 15 h 26 min

    Merci Hélène.

  • #157 jwar le 14 février 2008 à 15 h 57 min

    Hélène, super le coupr du piment, je modifie de ce pas mon article 2!
    Cissou, tout à fait d’accord. Certains passent leur temps à dire qu’il ne faut surtout pas enfermer les gens dans des cases et dès qu’on a qqchose qui dévie légérement de la "norme", on se prend des réflexions. Je pense aussi que les gens estiment que quand c’est dans ce sens là (je veux dire, quand on fille est mince), ça ne va pas nous blesser si on nous fait des réflexions.
    Je ne veux pas dire que je me sens horriblement blessée quand on me dit "mais tu ne vois pas comme tu es mince", je n’ai quand même pas à me plaindre. Mais ce soupcon d’anorexie est pénible. Moi aussi, on me dit "t’as encore maigri" et quand je dis que non, on me regarde avec un air suspicieux : "arrête, je le vois bien, t’as la peau sur les os, qu’est ce qui se passe?".
    Au printemps denier, j’avais pris 3 kilos, je ne sais pas pourquoi d’ailleurs. Et bien, tout le monde s’extasiait sur mes "rondeurs". "Oh, c’est merveilleux que tu aies pris du poids, tu es bcp mieux comme ça". Quand je les ai reperdu (je ne sais pas pourquoi non plus!), c’est reparti. "mais pourquoi tu les as perdu, t’étais super bien comme ça". Oui, ben moi aussi j’aimais bien avoir un peu de formes (j’ai découvert avec étonnement ce qu’était les seins!!!) mais c’est pas moi qui commande!!!

  • #158 jwar le 14 février 2008 à 16 h 00 min

    En même temps, est-ce qu’on ne juge pas toujours un peu les gens quand on les voit pour la 1ère fois? Moi aussi il m’est arrivé de penser des trucs pas avouables sur les gens. On est des filles, hein! Ya quand même des fois où on est aussi un peu peste! C’est la magie d’internet en effet. Pas de physique, pas de jugement, pas de rivalités tout ça.

  • #159 jwar le 14 février 2008 à 16 h 10 min

    C’est vrai. Mais je crois que maintenant que je sais ce qui se passe dans la tête de des co-bloggueuses, j’y penserai à 2 fois avant de tirer des conclusions

  • #160 Oyuki le 14 février 2008 à 17 h 49 min

    Je voulais tout de même remercier Alex et Mariel pour leur petits mots de réconforts à mon égard, ça fait chaud au coeur.

    Et surtout merci à toi Hélène.

  • #161 Mi le 14 février 2008 à 18 h 37 min

    Helene, pour réagir à ta réaction + haut… JE SUIS adorable !! hihihi !!
    Non sérieusement, ma taille est lié à une malformation du dos (entre autre…) les docs ont stopé sa croissance (à mon dos) pour une raison médicale. Du coup je devrais faire dans les 1m60 mais je me retrouve avec ce pti dos, donc pas super bien proportionné (euh, les gros nichons, ça compense?) alors bon, le mot "adorable", je sais pas. Avec 1Okg de moins peut etre, mais là je me trouve plutot "mini boulette de boeuf". Bon l’avantage c’est qu’avec une taille d’1m40, chaque kilo perdu se voit déjà (ok ok chaque kilo pris se voyait aussi…).
    Concernant les mecs, mon ex faisait 1m72, mon Doux fait 1m80, et comme on va rester ensemble pendant mille ans je n’irai pas + haut !

    Bizettes les Nenettes !
    Mi

  • #162 sev (ministresse des sports) le 16 février 2008 à 13 h 04 min

    c’est etrange ton temoignage, moi j’avais 16 ans pour la radio et le "a 4 cm pres vous etiez naine"

    on avait le meme medecin ou quoi?!? ;-)))

    c’est marrant sur les terrains de rugby, on oublie vite mes 1m 50. mais il fallait oser chausser les crampons et passer les prejugés.
    merci Rolette !!!

  • #163 Delphinoid le 16 février 2008 à 18 h 10 min

    Bon j’arrive après la bataille mais j’ai été très touchée par l’article de Rolette et surtout par la lecture de vos commentaires qui prouvent une fois encore, que nous vivons dans une société très normée et très attachée aux apparences…

  • #164 Ahava le 2 juillet 2010 à 18 h 24 min

    Je viens de lire ton article, et deux phrases m’ont sidérée: celle du radiologue, et celle où tu dis que tu mesures 1m49.
    Je mesure 1m46.
    Mais quand ma mère s’est inquiétée parce que je ne grandissais pas et en a parlé au médecin généraliste, il a posé sa main sur ma tête puis il a dit: tu seras pas basketteuse, tu seras pas petite non plus ». Et il a dit à ma maman: « mais vous aussi vous êtes petite! »Quand elle a demandé un traitement aux hormones, c’est lui qui a refusé.

    Ce qui me désole, c’est que si on avait eu le même docteur, tu aurais peut-être eu moins de mauvaises idées en tête quand tu étais plus jeune. J’étais en surpoids, moi aussi, j’ai perdu 10 kilos, moi aussi….
    C’est pas pour dire moi-moi-moi et ne penser qu’à ma tête, mais j’étais trop énervée de lire qu’on t’a collé des complexes dans la tête alors que ça aurait dû se passer mieux.
    J’espère que maintenant, en tout cas, tu vas bien :)

  • #165 Hélène le 2 juillet 2010 à 18 h 42 min

    Ahava: sois la bienvenue !

  • #166 AnDroKtoNe le 1 septembre 2010 à 14 h 39 min

    Ton témoignage m’a touchée.

    Je suis l’inverse de toi, pas aussi grande que « Prof » mais presque.

    1m76 ! J’suis plus grande que mon papa ^^ (d’un seul centimètre ;) ) et en fait je ne m’en plains qu’assez peu. J’ai la chance de ne pas avoir à faire d’ourlets aux pantalons :D

    Par contre je râle, les jupes/robes longues sont souvent trop courtes à mon goût, les mini-jupe (à l’époque où je pouvais encore en porter) étaient vraiment trop courtes ;) et surtout je ne trouve quasiment jamais de chaussures à ma taille dans le rayon femme. grrrrrrrrrrrr ça m’énerve. Mer**

    Eh oui quand tu fais du 42 2/3 (j’y tiens ça fait pas 43) ben les rares 42 que tu trouves sont dans 99% des cas trop courts. grrrrrr Bon heureusement j’suis pas très féminines et ne recherche pas des escarpins mais il fut une époque où j’étais féminine…. mais bon ça me gonfle d’aller chez les gars d’autant que les couleurs c’est pas top, j’adore les couleurs flashies et chez les mecs bah y’en a pas :/

    M’enfin, j’suis motarde et alors là, je remercie vraiment mes géniteurs de m’avoir fournis en centimètres, c’est trop pratique. Je ne me préoccupe pas d’où je pose ma moto, à de rares exceptions près j’ai les pieds bien à plat au sol :D

    Un truc aussi, quand je suis dans les magasins c’est pas rare que des personnes petites (hommes ou femmes) me disent « vous pourriez m’attraper ça monsieur s’il vous plait », mouarfff ça me fait toujours rire car pour les gens : grand(e) = homme (surtout que je suis carrée (98kgs)) et en général je réponds un truc du genre : « mais bien sur, pour le monsieur j’y penserais », quelquefois ils(elles) s’aperçoivent de leur erreur et se confondent en excuses, là c’est moi qui suis gênée. :D ^^

    L’inconvénient d’être grande et large, c’est que les gens croient que je suis forte (physiquement, musculairement), hors c’est tout l’inverse je dois avoir la force d’un moineau asthmatique et anémique (moins que ma soeur 1m63 pour 54kgs) et quand ma soeur et moi on chahute, j’ai jamais le dessus, à chaque fois j’en sors avec des bleus.

    Concernant ma croissance, à treize ans je faisais 1m42, à quatorze ans 1m44, à seize ans 1m56 ! Je me disais bon ben j’s’rais p’tite et puis voilà. Bah non. A dix sept ans je faisais mon 1m76 (48 kgs à l’époque) !!! Mon père était fou il me voyait grandir à vue d’oeil, les personnes qui ne me voyais pas deux ou trois mois de suite voyaient la différence ! J’étais naze en permanence. On ne sait pas comment ça se fait mais au bout du compte j’en suis très heureuse. :D

    Et puis la phrase de Coluche que Prof a reprise est vraie et le restera : « La bonne taille, c’est quand les pieds touchent bien par terre » ;)

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.