15 décembre 2006

beaute J’ai faim !!! maquillageJe sais pas si vous avez remarqué, mais les gens dînent vachement tard. A chaque fois que je vais au resto je suis sciée de voir toute la clientèle débarquer à 21h00, moi c’est limite l’heure où je me couche. D’abord parce que j’adore me coucher tôt, rien ne me fait plus plaisir, et qu’ensuite je crève sauvagement la dalle dès 18h30.
Donc manger à 21h00, c’est pas possible. Ca veut dire rester trois heures à avoir faim et à m’engueuler avec mon mec (parce que quand j’ai faim je suis de très mauvais humeur, et pas de bol lui aussi), merci bien.
Vous allez me dire : tape-toi un apéro pour patienter. Ben non, si je mange avant, j’ai plus faim pour le dîner. Or j’aime manger quand j’ai faim, je ne mange jamais sans appétit, je trouve que ça n’a aucun intérêt.
Vous allez me dire : prends un goûter, c’est plus loin du dîner. Ben non, j’aime pas ce qu’on mange au goûter. Et puis de toutes façons c’est pas à l’heure du goûter que j’ai faim, c’est à 18h30.

Quand j’invite des gens à dîner chez moi je leur dis de venir à 19h30, sinon avec l’Homme on s’engueule en les attendant (il menace de bouffer tout le saucisson de l’apéro et entame les bouteilles de vin « pour vérifier qu’il est bon », ça me rend dingue).
Quand je suis invitée chez des gens c’est l’horreur, ils me convient en général « vers 20h30 », ce qui veut dire qu’on ne dînera pas avant 21h30 après s’être bourrés de cacahuètes (pour apprécier la cuisine après ça, c’est foutu).
Je trouve ça abominable, je n’ai plus envie de dîner à des heures pareilles, mais de me foutre au pieu avec un bouquin.Alors j’ai deux théories pour expliquer ces horaires déments : soit tout le monde bosse jusqu’à huit heures du soir, ce qui quand même m’étonnerait un peu.
Soit les gens trouvent ça vachement cool de dîner tard, ça fait genre « j’ai une vie tellement remplie qu’avant 23h30 ça va pas être possible de me libérer » (bien possible à Paris).
Soit les gens n’ont pas faim (oui je sais ça fait trois théories).
Alors là j’hallucine ma race et je dis : Comment font-ils ???

Recherches utilisées :

  • espagnol j\ai faim je vais manger un sandwich
  • ne pas manger à chaque fois que j\ai faim
  • mauvaise tolérance à la faim
  • mauvaise humeur quand jai faim
  • j\ai faim a 16h quoi manger
  • je suis enervé quand j\ai faim
  • je rappelle a monsieur obelix que j\ai faim
  • je nai faim qua 17h
  • je me suis couche tot hier soir parce que je duis rentrer tard en espagnol
  • jai faim fait moi a manger
  • petite faim à 22h

Vous aimerez aussi :


Commentaires

146 Réponses sur J’ai faim !!!
  1. #1 miss Trop le 15 décembre 2006 à 10 h 12 min

    En général, les repas sont tôt chez nous, avec ou sans invités (mais je vis à Lyon, et peut être que du coup je n’ai pas de "choses passionnantes" à faire jusqu’à 23h30 ;)
    Mais si je reçois en semaine, en général, il me faut quand même sortir du boulot, faire au dernier moment les deux-trois courses que j’ai oubliées, cuisiner un peu…
    Donc au final, ben… c’est rendez-vous 20h à la maison, effectivement.

    Par contre, quand je suis seule (genre hier soir), à 19h le dîner, c’est plié, emballé, pesé, et on n’en parle plus ! Zou une loooongue soirée pour moi ! ;)

  2. #2 pomme le 15 décembre 2006 à 10 h 12 min

    Ah ! Comme il est doux de constater qu’on n’est pas la seule à avoir envie de tuer toute l’humanité dès qu’on a faim ;-)))

    Moi c’est pareil, je ne comprends pas que les gens attendent si tard pour manger. Quand je suis en société je prévois le truc (= je fais un mini repas vers 17h, pour éviter de tourner de l’oeil après le premier verre de Tariquet). Quand je suis seule-chez-moi-bien-tranquille, je fais comme je veux, je mange à l’heure que je veux, c’est un peu l’antichambre du paradis ;-)

    Rah ça m’a filé la dalle de penser à ça !!!

  3. #3 lili le 15 décembre 2006 à 10 h 15 min

    Tu décris là des moeurs parisiennes: donc une seule solution, tu déménages en province.

    sinon tu as aussi la Suisse qui se met à table plus tôt. A l’étranger, évite l’Italie et plus encore l’Espagne, là, même les Parisiens endurcis ont faim le soir;o)))

  4. #4 maryline le 15 décembre 2006 à 10 h 17 min

    je suis absolument d’accord, moi j’aime me pointer au restau à 19H 30, 20 h maxi, limite le four est pas encore allumé! mais moi j’ai faim, et pareil que tot quand j’ai faim je suis de très mauvais humeur, mon mec a bien compris qu’il fallait me nourrir à intervalles réguliers sinon je grogne;)
    Je ne sais pas pour Paris, peut être en effet les gens bossent tard, et Paris c’est grand il faut du temps pour se déplacer jusqu’au lieu voulu. En tout cas ça se justifie pas partout, et surtout pas en hiver ( en été encore les soirées sont longues et on attend la fraicheur pour aller manger).

  5. #5 Delphinoid le 15 décembre 2006 à 10 h 20 min

    Hi hi, je fais partie des gens qui mangent tard (vers 20h30, voire beaucoup plus tard) parce que je goûte à 17h ;-)))

    Par contre, quand j’ai pas eu mon goûter ouin! A 19h, je suis déjà devant les fourneaux ;-))) mais du coup, j’ai un petit creux vers minuit (voui, je me couche très souvent après minuit)…

    Je constate avec soulagement que je ne suis pas la seule à être insupportable quand j’ai faim. Tout le monde me dit toujours que c’est parce que je suis hypoglycémique, en fait c’est pas vrai, je fais juste partie des gens qui ont la "faim désagréable" ;-))))

  6. #6 pomme le 15 décembre 2006 à 10 h 21 min

    En province je sais pas, mais à Toulouse c’est un truc de dingue, si ça continue les gens vont manger encore plus tard qu’en Espagne. Et pourtant ils finissent pas de bosser plus tard qu’ailleurs ! Ca doit être l’effet "apéro en terrasse"…

  7. #7 Vendredi13 le 15 décembre 2006 à 10 h 35 min

    Ahahaha moi je n’ai pas ce probleme. A Amsterdam on dine vers 18h et je m’y suis vachement habituee, donc c’est diner des que je rentre du boulot. Si tu es invitee quelque part a 19h30, tu es sensee avoir manger avant. Mais du coup les rares fois ou je dois attendre 20h, c’est dur !!!!!!!!!!!!

  8. #8 Esme le 15 décembre 2006 à 10 h 36 min

    je mange tard! trop tot j’ai faim la nuit!
    ca doit venir du coté Espagnol! en Grece on mange tard aussi et ce rythme me convient vraiment bien!
    en Belgique ils mangent tot meme tres tot, 18h30-19h!!!

  9. #9 Hélène le 15 décembre 2006 à 10 h 37 min

    Ah chouette enfin une excuse pour aller vivre en Bretagne ! Encore que, vue la longueur dse soirées d’été, c’est peut-être pas si gagné que ça pour dîner tôt ;-)

    Delphinoid je pense aussi être hypoglycémique, parce que la faim est insupportable d’un seul coup quand j’ai mangé sucré (lent ou rapide hein, ça change rien), alors que si je mange protéiné elle vient beaucuoop plus progressivement et ne me donne pas cette impression de "trou dans le ventre".

    Par exemple depuis que j’ai arrêté de me forcer à manger le matin, ou quasiment (juste un yaourt avec du miel, j’ai pas faim), je n’ai plus jamais de creux atroce dans ma matinée (et j’ai perdu 5 kilos, mais c’est une autre affaire).

    Esme, Vedredi13, alors ça c’est des pays pour moi ! Dîner à 18h30, quel pied !

  10. #10 Vendredi13 le 15 décembre 2006 à 10 h 38 min

    ah oui et je voulais dire aussi que je suis plus que desagreable quand j’ai faim, limite on me taperait dessus tellement je suis chiante. Alors maintenant quand je dis que j’ai faim, on me laisse manger toute de suite et apres je redeviens humaine.
    @delphinoid: moi aussi je me suis demandee si j’etais pas hypoglycemique mais je crois que non, je suis juste un peu obsedee par la bouffe ;-)

  11. #11 Delphine le 15 décembre 2006 à 10 h 47 min

    Paris ou pas, j’ai toujours diné vers 21h sinon j’ai la dalle à minuit… et quand j’étais chez mes parents, c’était vers 20h, rarement avant ! Mais je prends un gouter vers 18h pour tenir et parce que j’ai toujours faim :-)

  12. #12 maryline le 15 décembre 2006 à 10 h 53 min

    les filles si vous avez la dalle à minuit c’est pas normal vous mangez pas assez!
    moi quand j’etais au régime genre une soupe et un yaourt je me réveillais la nuit tellement j’avais faim. Mais quand je fais un repas normal aucun souci.

  13. #13 Celimel le 15 décembre 2006 à 10 h 54 min

    En effet, en Belgique, on a tendance à souper (oui, souper) vers 19h. Voire 19h30. Mais uniquement quand c’est "à la maison".
    Question restaurants, c’est une autre histoire: j’habite en plein milieu du quartier européen (ceci explique peut-être cela), et quand je me pointe au restaurant à 19h30, il fait encore vide. En général, les clients arrivent quand on a fini de manger !

    Je ne sais vraiment pas comment ils font. J’ai beau prendre un goûter, à 18h30, mon ventre crie famine !

  14. #14 Joëlle le 15 décembre 2006 à 10 h 55 min

    Moi en général je déjeune bien donc au diner j’ai faim vers 19 h 30 ou 20 h

    Sinon quand j’ai faim je le dis….je suis d’extême mauvaise humeur quand j’ai faim aussi. Du coup j’ai développé un coté clown pour faire accélerer les choses.

    Genre je dis "il est midi douze là" (réplique culte d’obélix quand il a faim).

    Le truc que personnellement je ne supporte pas c’est ce concept assez parisien (je crois) qui consiste à aller boire un verre après le boulot.

    Déjà en général je sors assez tard, j’suis naze, là dessus faut boire (genre un truc alcolisé) sinon t’es pas dans l’vent (et moi si je bois sans manger c’est la cata).
    Le tout en ne grignottant même pas de cacahuètes parce que les cacahuètes maintenant ça fait beauf donc du coup les tenanciers d’endroit tendance les remplacent par rien ce qui niveau rentabilité est tout bénéf.

    Résultat des courses à 21 heures t’as payé un pauvre mojito dégueu à 10 euros (cette moded u mojoto reste pour moi un mystère aussi tiens!!!), t’as toujours pas mangé et t’es encore plus claquée.
    Donc là moi au bord du désespoir je dis: "et si on allait manger, j’ai faim" ….là regards étonnés de l’assistance et réponses du genre :"oh bah non j’ai pas trop faim, j’ai la flemme de bouger, puis ils servent pas à manger ici".

    Généralement c’est à ce moment là que je plante tout le monde pour aller au restau en lançant un "qui m’aime me suive", dans un endroit où même si c’est pas classe tu peux manger quelque chose de consistant.

    Et j’insiste sur le "consistant" Cette nouvelle mode qui consiste à décorer les assietes avec le moins de trucs comestibles dedans morripile à un point que vous ne pouvez même pas imaginer.
    Il m’est arrivé de renvoyer des plats en demandant la portion pour adultes!!!

    Bon par contre pour les diners chez des amis je grignotte un truc avant….j’avoue :)

  15. #15 fanchette le 15 décembre 2006 à 10 h 56 min

    Le nord de l’Angleterre c’est pas mal aussi pour "manger avec les poules" : comme on a mangé un sandwich vite-fait à midi on prend un copieux Tea Time en rentrant du boulot vers 17 h 30… bon d’accord après on engloutit un fish&chips en rentrant du pub à 22 h mais c’est pas manger ça… ah si ?
    PS : c’est pas une bouteille de limonade à la barbapapa là sur la table, à côté des tulipes ?
    PPS : oui oui, c’est la Fanchette de Bretagne qu’a pas donné de signe de vie depuis des semaines, croulant sous le boulot la pauvre !

  16. #16 Hélène le 15 décembre 2006 à 10 h 57 min

    Je suis d’accord maryline, moi qui me nourris le soir de confit de canard et de patates sautées, je n’ai jamais faim à minuit (ni plus tard, et en général pas avant le lendemain midi).

    Celimel je vois que finalement les horaires de dîner en Belgique sont plus variées qu’il n’y paraît ;-) Bon à savoir si on va au resto à Bruxelles ;-)

  17. #17 le 15 décembre 2006 à 11 h 00 min

    Ouh la la, moi je dîne à peine ou un truc vite fait vers 22h…
    Idem quand j’étais en couple, c’était plutôt 21h.
    Parce que plein de trucs à faire avant de se mettre devant les fourneaux, le repas n’étant une priorité. Même si on appréciait grandement ce moment en tête-à-tête !

    Et pour les dîners, vu que je sors rarement avant 19h30, je vous laisse imaginer…

  18. #18 frédérique-etc le 15 décembre 2006 à 11 h 02 min

    C’est lié au climat et à la géographie ! En alsace, les gens mangent très tôt, 18h30 souvent ! Il fait nuit 1 heure plus tôt qu’en Bretagne par exemple, ça explique.
    Pour nous, ça dépend : si je fais manger les enfants avant, ce qui arrive quand mon chéri rentre tard, ils mangent vers 19h, sinon, on mange un peu plus tard.
    Quand nous recevons (ça fait chic !), c’est pour 19h30 ou 20h30 si c’est sans les gosses ! Ca laisse aux parents le temps de coucher leur progéniture et moi la mienne également ! Et en effet, le petit goûter permet de tenir le coup !
    En général, quand je passe beaucoup de temps à cuisiner, j’ai pas trop faim avant de me mettre à table.

  19. #19 Delphinoid le 15 décembre 2006 à 11 h 02 min

    Hi hi, le truc c’est que je suis hypoglycémique pour de vrai Vendredi 13. Effectivement Hélène tu as peut-être des tendances hypoglycémiques aussi…

    Perso, si j’ai faim à minuit, c’est plus cyclique qu’autre chose :)) Même au Canada où j’étais gavée le soir, j’avais faim parce qu’on mangeait tôt. Et puis, il est vrai que je ne peux pas manger par anticipation, quand je n’ai plus faim, je ne peux plus rien avaler…

    Le truc des bars qui font l’impasse sur les grignottis, je trouve ça nul. Je croyais qu’on était obligé de servir un truc à bouloter avec de l’alcool?! Cela dit, la dernière fois que je suis allée dans un bar, ils avaient trouvé tendance de nous servir du pop-corn à la place des cacahouètes pfff, tu parles d’un truc!

  20. #20 carla le 15 décembre 2006 à 11 h 04 min

    Faisant partie des parisiennes qui effectivement réservent le restau vers 20h30-21h, je me dois de vous donner mon point de vue…;-)
    En fait, quand on dine avec des amis, déjà effectivement ils bossent tard, mais ils ont aussi envie de rentrer chez eux, histoire de limite se prendre une petite douche, mais plus simplement se changer (pas envie de se pointer en costard comme tte la journée aussi)….et faire un petit break entre la journée boulot et le restau, pas enchainer direct.

  21. #21 sasa le 15 décembre 2006 à 11 h 05 min

    Un peu des 3 dans mon cas : je bosse tard (20h30 en moyenne basse), j’ai plein de trucs à faire avant de sortir (au moins me changer), et en +, j’ai plus faim quand l’heure du repas arrive (trop attendu, effectivement)

    Avantage : tu te baffres moins … ou tu te rattrapes sur l’alcool

  22. #22 fyfe le 15 décembre 2006 à 11 h 07 min

    Ouh la la, mais la faim, c’est une question d’horloge biologique, non ? On peut s’habituer à un horaire, comme on s’habitue à une heure de coucher ou de réveil ?

    En tout cas mon estomac est bien habitué à dîner très tard, pour cause de grosse flemmasse à l’idée de préparer à manger, et donc repoussage du moment fatidique au plus tard ;-)
    Et en plus, après le dîner, je ne fais plus rien, je suis une loque sur mon canapé. Du coup, ben les choses à faire, faut les faire avant de manger. Et hop, encore une bonne raison de dîner tard !

  23. #23 Minicabe le 15 décembre 2006 à 11 h 08 min

    Alors je suis moi aussi du genre "couche tôt – mange tôt".
    J’aime être alongée dans mon lit à grand max 23 heures (22h je préfère), et manger quand je reviens du boulot (environ 19h/19h30).
    Il faut dire que j’ai été habituée à ces horaires quasi militaires pendant toute mon enfance, déjeuner 12h, dîner 19h.
    Difficile de perdre les bonnes habitudes….!

    Mais manger à 21h, c’est effectivement très parisien. Quand j’étais à Bordeaux, 21h c’était quasiment l’heure du second service ! A paris… tout est décalé ^^

  24. #24 chiara le 15 décembre 2006 à 11 h 09 min

    Je pense que le phénomène que tu décris est en partie un phénomène parisien. Mon cas personnel : je sors du boulot entre 19h30 / 20h, donc mathématiquement, il m’estimpossible de recevoir avant 21h. Joie dans mon coeur. Par contre je n’ai pas plus faim que ça le soir, à part peut être le week end où effectivement l’horaire de dîner logique serait plutôt 19h. Rien qu’à lire la description du calvaire de l’apéro par Joëlle je frémis d’horreur, s’il y a une seule chose saine à faire quand on passe la porte de sa boîte à 20h après une journée de travail c’est de partir en courant sans se retourner !!! courage les filles, c’est vendredi !!!

  25. #25 Hélène le 15 décembre 2006 à 11 h 09 min

    Ahhh coucou fanchette ! J’ai bien pensé à toi la semaine dernière, comme tu devais être à Paris, mais évidemment j’avais pas ton portable donc j’ai même pas pu te harceler ;-)

  26. #26 Hélène le 15 décembre 2006 à 11 h 11 min

    Ts ts fyfe, je ne suis pas tellement d’accord avec l’idée qu’on doive plier son corps de force à ds horaires qui ne sont pas les siens ;-) J’ai faim tôt, je mange tôt, ceux qui viennent dîner chez moi viennent tôt aussi, je n’ai aucune envie de m’habituer à d’autres horaires ;-)

  27. #27 daenaria le 15 décembre 2006 à 11 h 15 min

    Je fais partie des gens qui dînent tard, vers 20h30 chez moi et plutôt 21h si c’est au restaurant. Plusieurs raisons : je rentre vers 20h donc le temps de me poser puis de préparer à manger ça fait tout de suite tard. Autre raison : je mange tard le midi (14h voire 15h) et je goûte vers 17h (oui je passe mon temps à manger!) donc je n’ai pas faim avant 20h. Sinon quand j’ai faim je suis absolument infecte donc mieux vaut éviter de me parler!

  28. #28 kikicha le 15 décembre 2006 à 11 h 21 min

    Belle Hélène,
    voici des siècles que je te lis avec délices, et là je me décide enfin à réagir (plus concernée par les histoires d’asisettes et de saucisson que par celles de mascara, quoique)…
    Pour moi, tout ça dépend vraiment des rythmes de vie, et des rythmes des personnes: y’a ceux du matin, ceux du soir, ceux qui bossent, ceux qui ont des enfants, ceux qui ont plus de temps. Perso, je bosse, pas d’enfants, mais j’aime faire des bons petits plats à mon doux ou mes amis qd je rentre. J’arrive à la maison vers 8h, et je bricole un truc bien délicieux. mais qd je fais des dîners, je deviens maniaque: j’aime recevoir Bien (entré-plat-dessert MAISONS), et Bien manger. Donc sortie du boulot, courses au monop’ sur le chemin pour les derniers ingrédients essentiels à mes créations du soir (la cuisine est ma grande passion), et puis le temps d’arriver fourbue, de m’y mettre, de prendre un verre de vin, pcq’il faut bien se détendre un peu, gober 3 olives (les cacahuètes sont dangerreuses) et se refaire une beauté: en général, avant 8h30, c très très dur d’y arriver. De tte façon, mes amis sont en général sur le même rythme que moi, et personne n’arrive avant 9h, ce qui fait que, hé oui, on passe rarement à table avant 9h30-10h. Et souvent déjà assez bourrés… Dur qd on bosse le lendemain, mais moi je trouve que c’est le soir que les choses deviennent belles et excitantes, c’est là que je veux me retrouver à bien manger, bien boire (les plus belles choses de la vie) avec ceux que j’aime… Hélène, tu es un vrai bonnet de nuit ;-), mais je t’envie, pcq mon ryhtme, c fatigant…. biz

  29. #29 Pauline le 15 décembre 2006 à 11 h 25 min

    Je ne sais pas comment vous faites pour diner aussi tot !
    Est ce que je suis la seule à rentrer chez moi pas avant 21h ? Tout le monde termine de bosser à 17H ?
    y’ plus de vie…

  30. #30 Sabine le 15 décembre 2006 à 11 h 27 min

    Perso, j’ai pas trop le choix, quand je bosse, on mange souvent pas avant 20h-20h30. Il faut le temps que je rentre : je finis le boulot à 19h15-19h30 minimum, plus 20 minutes à une demi-heure de trajet en bus (une demi-heure si je viens de le louper, le temps d’attendre l’autre). Et puis, une fois arrivée à la maison, c’est direction la salle de bain, ne serait-ce que pour se laver les mains, et me passer un coup de démaquillant sur la figure (même si je ne me maquille pas souvent), histoire d’avoir l’impression d’être un peu propre. Et là, il est déjà 20h passées ! Du coup, le temps de faire à manger (sachant qu’on a abandonné les plats surgelés – sauf si c’est moi qui les ai faits), on commence parfois – voire souvent – à manger quand le film commence !
    Pour moi, la bonne heure pour passer à table, c’est 19h45 – 20h ; plus tôt, j’aime pas, parce que du coup j’ai fin à 21h30 – 22h et j’ai envie de manger de sgâteaux (mais comme y’en a pas dans les placards, je reste sur ma faim). Et plus tard, ça oblige à se coucher trop tard (on adore regarder la télé au chaud sous la couette !).

  31. #31 Maurine le 15 décembre 2006 à 11 h 30 min

    c’est très parisien de diner tard, je dinais très tard quand j’étais à paris et quand j’invitais des amis. car il faut avouer qu’à paris on finit tard de bosser (car on commence tard le matin aussi et on prend une pause de midi plus longue aussi), 19h minimum c’est courant donc le temps de prendre les transports ou la voiture, peut etre de rentrer chez soi pour se changer, etre chez des amis ou le temps de préparer à manger on arrive vite à 21h…
    en province, on commence plus tôt donc on finit un peu plus tôt et on mange en 15 mn, il y a moins d’embouteillage, donc on arrive plus tôt chez soi et on mange plus tôt.
    j’habite lyon depuis 1 an, je vois la différence entre paris et lyon. et puis il faut le dire aussi, il y a quand meme moins de trucs à faire en province (ou alors on en parle moins des trucs intéressants à faire…)
    non Paris me manque pas du tout…!!un peu quand même…

  32. #32 Hélène le 15 décembre 2006 à 11 h 30 min

    kikicha sois la bienvenue ! Yep je sui un vrai bonnet de nuit, je suis bien d’accord ;-)) (je peux même pas dire que c’est le grand âge en plus, à 15 ans j’étais déjà comme ça !)

    Maurine je savais bien que c’était un truc de parisiens ! ;-) Mais quelle idée aussi de sortir en semaine ? ;-) (de plus en plus bonnet de nuit hein ? ;-))

  33. #33 fyfe le 15 décembre 2006 à 11 h 37 min

    Hélène, qui oserait prétendre vouloir forcer la dictateure à changer ces horaires ? ;-)
    Je suis bien d’accord avec toi, Hélène, pas de raison de se forcer, c’est l’idéal de suivre son rythme naturel… Mais quand on a pas le choix (sortie de boulot tard, frigo vide, etc…), ben on souffre pas tous les jours de toute sa vie (heureusement !), l’estomac finit par s’habituer…

  34. #34 Mo le 15 décembre 2006 à 11 h 44 min

    Il faut venir chez nous en Ecosse. On mange beaucoup plus tôt qu’en France. A la maison on mange à 18.00 et hier soir on a mangé au restaurant à 18.30. Normalement quand on retrouve des amis au resto c’est à 19.00. Quand j’habitais en France j’avais très faim aussi le soir.

  35. #35 Hélène le 15 décembre 2006 à 11 h 46 min

    Roh je iendrais bien en Ecosse Mo, et pas que pour lse hoarires de repas ! ;-) Quelle splendeur ce pays, soupir nostalgique…

    fyfe c’est vrai que j’ai la chance de faire mes horaires comme je veux, mais quand j’étais salariée mon corps s’était adapté come tout le monde, il faut bien ;-)

  36. #36 Valérie de Haute Savoie le 15 décembre 2006 à 11 h 48 min

    J’ai vécu mon enfance en Alsace et mon père travaillait (travaille !) jusqu’à 20 heures donc nous ne mangions jamais avant 20 h 30. Toute la famille (certains on émigré à Paris intra muros et un est resté en Alsace) garde l’horaire de pas avant 20 h 30 et les parisiens eux traînent jusqu’à 21 h 30. Moi bonne plouc Haute Savoyarde depuis maintenant plus de 20 ans, je suis à table à 19 h sauf en ce moment où mon amoureux reste à l’agence jusqu’à 20 h et moi en attendant je fini le pain……………………… et je suis de mauvais poil.

  37. #37 La Cuiller en Bois le 15 décembre 2006 à 12 h 08 min

    Cela dépend …

    J’ai des gênes espagnols alors diner à 21 h ou plus tard ne me gêne pas (surtout l’été sur la terrasse ou il fait jour jusqu’à pas d’heure …)

    Diner à 20 h ne me dérange pas non plus (surtout l’hiver quand on bosse le lendemain .. fausse excuse je ne me couche pas plus tôt pour cela !)

    Quand j’invite le soir, c’est en principe le samedi, donc les gens ne travaille pas en général, donc je fixe 19 h 30 pour l’apéro si repas ensuite.
    Sinon 18 h 30 ou 19 h si seulement un apéro.

    Mais j’invite en principe le midi … à 12 h.

    Et puis, il y a eu … l
    - l’heure de la fin de l’entrainement de la fille (donc là … c’était du 22 h au bas mot)
    - l’heure de débauche du mari (donc là c’était 21 h au mieux)
    - les gens qu’on reçoit (donc 19 h pour les beaux-parents, 20 pour tartampion, 21 h pour trucmuch)

    donc … cela dépend … suis de bonne composition … le principal étant de manger !

    ;-)

  38. #38 Carine le 15 décembre 2006 à 12 h 10 min

    Chez nous, c’est surtout qu’on rentre du taf vers 19h30 – 20h00 (je bosse à l’autre bout de Paris). Alors on papote, on se raconte notre journée, on boit un verre de vin, bon j’avoue on grignote des cochonneries aussi puis on se motive pour voir ce qu’il y a dans le frigo vers 20h30 – 21h00. C’est le temps qu’il me faut pour oublier ma journée de boulot et pouvoir apprécier mon dîner.

  39. #39 Hélène le 15 décembre 2006 à 12 h 50 min

    Et voilà, c’est bien ce que je disais : depuis 12h10, plus personne ici, tout le monde est parti déjeuner (c’est une garnde constante, aux heures des repas les blogs se vident d’un seul coup de leurs visiteurs) !
    Comment vous faites après pour tenir jusqu’à 20h30 ?? ;-)

  40. #40 Esme le 15 décembre 2006 à 13 h 00 min

    ben non moi j’y suis la!

  41. #41 maryline le 15 décembre 2006 à 13 h 05 min

    moi j’ai mangé mon sandwicch en lisant les blogs.

  42. #42 Mouniou le 15 décembre 2006 à 13 h 09 min

    Tu serais bien en Norvège aussi. Enfin pour le dîner.
    Car, petit déjeuner, qui est presqu’un repas (avec des rollmops, huummmm que c’est bon !) ; ensuite un thé à la place de notre déjeuner.
    ET le dîner vers 17h 17h30, copieux, bon !
    Avant de se coucher un café américain ou thé avec une tartine.
    En fait à par le dîner tôt, je crois que tu ne serais pas si bien que ça.

    Pour ma part étant couche tard-lève tard, et ça ne s’arrange pas avec l’age….
    Je commence à vivre à partir de 17 h. depuis toujours.
    Donc j’ai faim à 18h !
    Matin pas faim (1 immense café + une tartine). Midi, enfin plutot 14h :1 plat (protéine + autre chose, patates, légumes, riz : même si je n’ai pas faim, je serais mal et défaillante en ne mangeant pas).
    Je me tape quque chose vers 18h, souvent.
    Mais me couchant trés tard, je me retape quque chose vers 2h du mat. avant d’aller dormir.
    C’est chouette d’avoir les horaires que l’on veut ! ! !

    Avec certains amis, vieux comme moi, on mange en sortant du ciné à 23h. (J’ai l’impression que c’est lié, là, à certaines professions – où les charettes vous faisaient travailler et vivre la nuit)

    voili, voilou, je ne sais si mon commentaire passionnera… c’est mon grain de sel sur les patates.

    Contrairemant aux gens affamés devenant hargneux, la faim me rend hypersensible et je m’en prend plein le gueule en souffrant beaucoup, si, si, ayant vécu avec les premiers.

  43. #43 cornélie le 15 décembre 2006 à 13 h 13 min

    Aux US aussi, c’est super pour les bonnets de nuit! Chez mes beaux-parents, repas à 18h00, et vers 10h00 du soir, juste avant d’aller au lit: un gâteau!…énorme, sucré un max, glaçage sur le dessus…
    Yep, 3 kilos en plus par semaine même si on prend la plus petite part!
    …non, j’ai plus trop faim la nuit… merci Belle-Maman…;-)

  44. #44 kila le 15 décembre 2006 à 13 h 13 min

    He! 13h04, je viens de lire tous les commentaires. J’avoue j’ai mangé devant l’ordi une splendide assiette de pâtes au chévre tomaté et aillé..;mmmhh!

    Et bien, je pense que manger tard c’est vachement Parisien, mais pas seulement, c’est aussi biologique.
    Résultat Héléne, tu es une provinciale qui s’ignore.

    Moi j’ai faim tôt aussi.

    Et ça a toujours été comme ça. Ma mére commercante ne pouvait jamais manger avant 13h et avant 20h et moi ça m’enervait au plus haut point.
    Quand j’habitais chez elle, je prépérais toujours à manger pour 19h-19h20 et ensuite je trépignais de rage dans la cuisine affamée…

    Aujourd’hui j’ai la chance (que je travaille à l’extérieur ou pas comme en ce moment) d’être libre pour 18h-18h30 au plus tard.
    Et donc passé 19h le repas est prêt et quand M Kila rentre (c’est variable, entre 19h15 et 20h30 (là je rage!!)) on mange directement.

    J’aime être en pyjama à 20h30, regarder un épisode de "lodt-desperate-the shield" tranquille, ou bricoler, ou lire.
    J’apprécie beaucoup les longues soirées devant une tasse d’infusion, peletonné sur le canapé ou sous la couette.

    Et comme toi je ne comprends pas qu’on invite des gens en semaine. CA ne me viendrait même pas à l’idée.
    Pour moi les invits sont le samedi soir, on prends son temps, on bois l’apéro accompagnés de bonnes choses, autre que des caouéte, et mes inviéts se doivent d’arriver avant 19H30. De toutes façon moi passé 1heuire du mat’ j’ai sommeil.
    Alors s’ils arrievnt à 21h, j’ai pas le temps de profiter d’eux et je suis frustrée.

    Sur ce, bon ap (rés-midi)

  45. #45 joyeuseluronne le 15 décembre 2006 à 13 h 17 min

    Moi ce que je supporte pas, mais alors pas du tout, alors que de manière générale je suis plutôt une grande fille toute simple, c’est quand on s’éternise à table à la fin d’un gros repas (du moins chez les gens qui ont une table à manger "classique"). J’aime quitter la table DES la fin du repas et aller poursuivre la discussion ou prendre le café(/le digeo/la tisane/le lait de chèvre, chacun fait comme y veut hein) dans un bon sofa. D’abord, la table est jonchée d’assiettes sales et de résidus divers, de cadavres de bouteilles et de cendriers pleins, beurk, je trouve pas ça agréable de rester devant ce tableau décadent. Ensuite, quand j’ai la bedaine bien tendue comme il se doit, il m’est insuportable de devoir rester sur une chaise. Je me tortille dans tous les sens pour tenter vainement de trouver une position propice au repos digestif, tout en lorgnant d’un oeil envieux le coin canapé. Mais bien souvent je suis visiblement la seule que ça dérange. C’est peut-être que j’ai la digestion asociale, mais ça me donne des envies de meurtre envers tout ce monde qui bavasse inlassablement devant les vestiges de bouffe pendant que fauteuils et coussins nous tendent les bras.

  46. #46 Marylène Sud le 15 décembre 2006 à 13 h 19 min

    "grâce" à nos enfants, nous dinons vers 19H, ce qui nous permet ensuite d’avoir une soirée cool ou de pouvoir sortir.
    Lorsque nous invitons, c’est vers 20H, donc repas vers 21H, 21H30. Mon truc pour tenir …. un bol de soupe pour le goûter. J’ai moi aussi en horreur les goûters sucrés et une copine m’a initié au potage de 16H. Mon dernier goûte souvent "à la soupe"! mais bon, je ne le chante pas trop sur les toits!

  47. #47 Lili Kerala le 15 décembre 2006 à 13 h 20 min

    J’ai été élevée à Paris, j’y vis aujourd’hui… Quand je vivais chez mes parents, on ne dinait jamais avant 21h/21h30, à cause de leurs boulots, et maintenant que je vis seule ça continue, mais à cause du mien, de boulot. Le nombre de fois où j’ai pesté contre les gens qui t’invitent à dîner à 20h, ce qui veut dire qu’il faut y être entre 20h15 et 20h30, en ayant acheté un bouquet / une bouteille / une boîte de chocolats… Et c’est même pas parce que je veux repasser par chez moi pour me doucher / changer / maquiller / coiffer, c’est juste parce que je ne peux pas partir tôt du boulot. Et mon mec, c’est pareil. Alors Hélène, non, ce n’est pas (toujours) une posture parisianiste de ne pas pouvoir venir dîner avant 21h…

  48. #48 Cam le 15 décembre 2006 à 13 h 25 min

    Hélène, tu serais bien en Angleterre… Les cuisines des restaurants ferment ici très tôt (9h pour certains restaus) et c’est l’enfer pour les gens qui aiment diner tard ou qui rentrent tard du boulot. Il n’existe pas à Londres le même snobisme qu’à Paris : on ne fait pas des diners tard pour le plaisir et surtout on n’arrive jamais en retard.
    Perso je dine rarement avant 22h30 et je suis obligée de réserver uniquement dans certains types de restaus à cause de l’heure.
    Je crois qu’on est toutes d’accord pour dire que c’est une question d’organisme… et de rythme de travail.
    Ceci dit, votre solution de diner tôt est bien meilleure pour la qualité du sommeil (sauf si vous vous couchez aussitôt après avoir diné) et de la digestion !

  49. #49 carolostinspain le 15 décembre 2006 à 13 h 27 min

    ben je t’invite pas a seville alors car ici c’est diner vers 22.30… et en ete parfois on dine a presque minuit…. l’autre jour j’ai invité des amis a diner et on est passé a table vers 23.00. mais bon c tout un rythme de vie qui n’a rien a voir avec le nord de l’europe. et puis j’en profite en tant que premiere intervention pour te dire que meme si je ne suis pas super girlie ton blog me detend :-)

  50. #50 Hélène le 15 décembre 2006 à 13 h 27 min

    En effet, à vous lire c’est vari que beaucoup de gens ne peuvent pas faire autremeent, vu leurs horaires de boulot.

    joyeuseluronne tu me fais penser à ma soeur, qui aussitôt avalée la dernière bouchée, se précipite dans le canapé pour digérer tranquille ;-) (jamais de cendriesr sur la table chez moi, quelle horreur, on ne fume pas dans mon appart, alors à table encore moins ;-))

    carolostinspain bienvenue à toi ! Mon dieu, dîner à 23h00; l’épouvante absolue ! ;-))

  51. #51 annelise le 15 décembre 2006 à 13 h 31 min

    ben alors moi, je fais tout et n’importe quoi. Déjà, il faut savoir qu’en Nouvelle Calédonie, on a un rythme très spécial, comme on va bosser en général vers 7h30 du matin, c’est clair qu’on mange très tôt le midi : vers 11h souvent. Le soir, c’est vers les 18h30-19h en effet. Depuis que je vis à Paris, je fais un peu de tout, je mange vraiment quand j’ai faim et ça peut être aussi bien à 18h qu’à 22h. Car j’ai remarqué qu’une fois le stade de la faim (le creux énorme, la mauvaise humeur, etc) dépassé, et bé j’ai plus faim. C’est comme ça que parfois je me couche finalement sans manger…Après l’heure c’est plus l’heure. Ok,je sors.

  52. #52 Gwen le 15 décembre 2006 à 13 h 37 min

    Ben moi, chuis comme toi à 19h, j’ai faim. En plus, étant diabétique et mon père aussi, on mange toujours aux mêmes heures (12h et 19h) histoire d’avoir une régularité. Sauf que maintenant, entre mes horaires de fac qui ne me laissent pas de pause le midi et mon boulot qui se finit à 19h, je ne peux plus manger avant 20h. C’est la cata, la cata, la catastrophe ^^
    Mais c’est vrai que lorsque je suis invitée chez des amis, c’est toujours galère pour moi parce que généralement, à ces diners-là on ne mange pas avant 21h30 voire 22h. Donc 1) j’ai trooop faim, 2) je suis obligée de retarder mon repas et donc mon injection d’insuline, 3) je suis insupportable parce que j’ai faim.

  53. #53 lissy le 15 décembre 2006 à 14 h 20 min

    Je confirme la Suisse mange plus tôt. Mes parents ont des amis français qui ne daignent pas atteindre la table avant 21h, même quand on les invite chez nous. Ce fut souvent la cause de terribles déchirements entre ma mère et moi
    Une seule solution pretexte un changement a l’heure suisse…

  54. #54 Shiraz le 15 décembre 2006 à 14 h 20 min

    L’enchainement infernal a partir de 19h …

    19h voir 19h30 : sortie de bureau
    19h45-21h : gym
    21h15 : ben oui, restau. Je ne peux pas faire plus tôt ;-)

  55. #55 MarieB. le 15 décembre 2006 à 14 h 27 min

    Moi je suis ni hypoglycémique, ni diabétique mais tout le monde sait que passé une certaine heure (le soir, pas à midi curieusement) si je n’ai pas mangé: je grogne!!!! et lorsque je suis invitée, je grignote avant , avec les enfants……

    et les gens que tu invites à 8Heures et qui se pointent à 21Heures?????? chez nous c’est TOUJOURS comme ça!!!! est ce que je dois changer d’amis???

    Marie

  56. #56 grenouillette le 15 décembre 2006 à 14 h 38 min

    Je suis chez moi assez tôt (vers 18h15) et si j’ai du monde à diner le soir, je ne vois pas comment les recevoir avant 20h. Ben voui quoi, supposant que j’ai fait les courses la veille, il me reste encore à :
    1) ranger
    2)dresser la table
    3) faire à manger….
    Et accessoirement me poser 5 mins.

    Et généralement, si je propose 19h30, l’Homme rale "c’est tôtttttt" et les invités ont systématiquement au moins 20 min de retard car ils finissent tard (rarement hors du taf avant 19h) et qu’ils ont eux aussi envie de se poser un peu chez eux avant…

  57. #57 anouchka le 15 décembre 2006 à 14 h 40 min

    moi je finis a 20h…
    mais j’ai faim dès 18h, mais comme j’ai faim tout le temps, ben j’ecoute pas !

    donc je mange jamais avt 20h, et les restos 20h30…..
    sorry

  58. #58 Clea le 15 décembre 2006 à 14 h 53 min

    Tout pareil que toi, Hélène.

    Sauf que je suis encore plus pénible : j’oblige mon chéri à manger tous les soirs à 18H30 (des fois même 18h15 !, voire même parfois en regardant la Star’Ac !!).
    Je trouve ça génial :
    - tous les nutritionnistes disent que c’est mieux de manger tôt pour ne pas s’endormir sur la digestion
    - ça te laisse plein de temps le soir pour faire plein de choses, genre il est 19h et la nuit est à toi (jusqu’à 21h30 hein, parce qu’après, dodo).

    Du coup, je déteste être invitée après 20h, et je n’hésite pas à me caler l’estomac avant avec tout ce dont j’ai envie – toute façon, après l’heure c’est plus l’heure et moi à 21h, j’ai plus faim !

    Et en règle générale, je n’hésite pas à manger quand j’ai faim : ça m’arrive de prendre mon repas de midi à 10h30, un goûter à 14h et de dîner à 18h, et puis après ? Ca n’embête personne et moi, je ne suis pas enragée et affâmée toute la journée ! Faut s’écouter, quoi… C’est la meilleure façon d’être bien avec soi !

  59. #59 Clea le 15 décembre 2006 à 14 h 56 min

    D’ailleurs je réalise que j’ai continué à dîner super tôt suite à mes années passées au Japon : là-bas, tu peux inviter à 17h, tout le monde rapplique à moins 5 !

  60. #60 Christine le 15 décembre 2006 à 15 h 17 min

    Pour ma part, je déteste manger trop tôt, ce que j’ai fait toute mon enfance, en fait jusqu’à ce que je me marie (!). Chez mes parents, on passait à table à 18h30, et je n’avais jamais faim. Heureusement l’Homme et moi sommes d’accord là-dessus, on passe à table vers 19h45-20h00, souvent un petit apéro avant,en se racontant nnotre journée ;o)
    Le pire en ce qui concerne les invitations, de nos jours, c’est que les gens doivent croire mal élevé de venir à l’heure… Je m’explique : invitez pour 19h30, tout le monde sera là à 20h00-20h15…pendant que vous attendez en essayant (en vain) de ne pas grignoter dans les zakouskis !
    Et si vous arrivez à l’heure chez vos hôtes, vous allez trouver Madame les cheveux mouillés et en slip, et Monsieur en cuisine (ou le contraire !)
    Que faire pour que l’heure soit la même pour tous ???

  61. #61 baboux le 15 décembre 2006 à 15 h 25 min

    Alors là !!! Pour une fois que je trouve encore plus mémère que moi, excuse moi Hélène mais je suis trop contente ! Je pense qu’on a tous un rythme naturel, ben le mien serait plutôt du genre couche-tôt, lève-tôt. Je me sens très à l’aise dans les pays où les gens mangent vers 19 h. Quand on passe à table vers 22 h, je suis soit déjà bourrée par trop d’apéros, soit de mauvais poil. Mais le pire, c’est que mon compagnon serait plutôt du genre inverse. Et puis, histoire d’assumer mon côté Mémère jusqu’au bout, je reconnais qu’en plus, l’âge aidant, quand on me décale de mon rythme biologique, je mets maintenant des jours à m’en remettre ! Ouf…il y a des plus jeunes qui sont pires, me voilà rassurée. MERCI Hélène !

  62. #62 missJulie le 15 décembre 2006 à 15 h 28 min

    Impossible d’inviter des gens si tôt!! Aprés une journée de boulot plus le temps de trajet de retour, plus la douche à prendre, la table à dresser…préparer ou finir de mijoter le plat…Chez moi c’est plutôt à 21HOO en effet… mais bon, à coté de ça, c’est vrai que tu as sans doute plus de temps pour faire tout ça dans la journée car tu ne bosses pas… Et Tant mieux pour toi;-), Lucky girl!! c’est un privilège et ça te permet de moins speeder…
    missJu

  63. #63 La Belette le 15 décembre 2006 à 15 h 43 min

    Ouais, moi aussi je vote pour le dîner tôt !

    Malgré une sortie tardive du boulot, j’aime bien inviter les gens à 19h30 ou 20h00 maxi, quitte à finir la cuisine ensemble, ou pendant qu’ils prennent l’apéro.

    Le pire: j’ai des amis d’amis parisiens qui sortent beaucoup, et l’autre jour j’ai appris qu’ils allaient dîner à je ne sais plus quel restau branché à…23h00…C’est n’imp ! Qui a envie de se taper un risotto au cèpes à 23h30 ? Yeurk !

    Sinon, le véritable problème se pose au bureau: on n’est que des filles, et nos ventres crient famine en choeur à 11h00 et 17h00, systématiquement. Du coup, je ne vous raconte pas l’ambiance, et les candidats (je travaille dans le recrutement) en prennent carrément pour leur grade :/

    Une seule solution, le SAU-CI-SSON !!!

  64. #64 maryline le 15 décembre 2006 à 15 h 48 min

    euh moi pour un risotto aux cepes je le mange à 3 heures du mat’ s’il le faut. Oui ben quoi le risotto aux cepes est mon plat préféré.

  65. #65 La Belette le 15 décembre 2006 à 15 h 49 min

    Ah oui, j’oublais: il faudrait se pencher sur cette injustice sociale qui frappe majoritairement les femmes et que j’appelle: altération du comportement suite à fringale excessive.

    Pourquoi ça touche juste certaines personnes ? C’est une histoire d’hormones ? De rythme de digestion ? En tout cas c’est vraiment pô juste !

  66. #66 la Québécoise le 15 décembre 2006 à 15 h 49 min

    Nous avons rapidement compris le concept, à Paris, à 18h on boit et ensuite, bien plus tard… on mange! Nous nous sommes pointés à quelques reprises pour manger à 18h30 (marcher dans Paris, ça creuse l’appétit!) et les restos sont vides… et parfois même pas ouvert! Et un touriste affamé devient vite un touriste enragé!! ;-)
    Mais au Québec quand on reçoit, c’est généralement à 18h, même chose au resto… parce qu’on aime discuter longtemps et moi j’aime bien digérer avant d’aller au lit.

  67. #67 Clea le 15 décembre 2006 à 15 h 49 min

    Personnellement, même si j’invite en semaine, j’invite tôt : c’est pas compliqué de faire tout son repas la veille, la plupart des recettes s’y prêtent bien, et y’a plus qu’à réchauffer et à dresser les assiettes en arrivant – donc tout à fait jouable à 19h par exemple. Non mais ;)

  68. #68 Lilo le 15 décembre 2006 à 15 h 55 min

    Ben, perso, coloc et moi, on finit tous les deux à des heures pas possible.
    Rare que l’on soit chez nous avant 20h30, alors pour dîner à 19, on repassera.
    Par contre, on a rarement faim le soir (ben oui, l’heure est passée), alors on mange pas tout le temps. Donc on fait des réserves à midi.
    Sauf quand on reçoit, ou que nos amis mangent, ou qu’on sort. Là, ça nous arrive de manger le soir.
    Parfois, j’ai une petite faim vers 22h. Et selon, je me dis que c’est trop tard pour manger, donc je mange pas. Ca me dérange pas de me coucher le ventre vide. La faim, ça me fait rien de particulier.

  69. #69 capucine le 15 décembre 2006 à 16 h 00 min

    Difficile de manger avant 20h en ce semaine et avant 20h30-21h le WE : je suis chez moi à 19h-19h30 tous le soirs et le samedi, c’est courses dans tous les sens (vu que je ne peux quasiment rien faire la semaine).
    Mais comme je ne suis pas une grosse mangeuse, je préfère grignoter assez souvent dans la journée.
    Et plus je suis fatiguée, moins j’ai d’appétit. En ce moment par exemple, je me fais violence pour manger un peu.

  70. #70 celia aussi de mauvaise humeur quand elle a faim…! le 15 décembre 2006 à 16 h 16 min

    alors moi je fini assez tard (19h30-20h)
    donc soit je meurre de faim et là je me motive à faire à manger
    soit c’est la flemme et j’attend soit ma motive soit la motive de mon copain donc on mange très tard

    mais un truc qui m’enerve c’est quand les gens que tu invites à 20h se pointe à 21h voire plus tard!! je tourne en rond et mon saucisson à cuire est trop cuit…. (experience vecue la semaine dernière…)

  71. #71 Eglantine le 15 décembre 2006 à 16 h 22 min

    Avant, je dînais assez tôt, vers 19h-19h30. Mais maintenant que je vis en couple, que mon homme rentre plus tard que moi et qu’il n’a pas faim à peine le pied posé dans l’appart, on ne mange jamais avant 20h30 et c’est la crise! Je grignote en l’attendant et résultat, j’ai pris 6 kilos ces derniers mois…oups! J’avoue que je ne sais pas quoi faire pour patienter sans que mon estomac ne crie famine.

  72. #72 Léna le 15 décembre 2006 à 16 h 23 min

    J’ai moi aussi du mal à diner de bonne heure, c’est toujours entre 21h et 22h. Je rentre assez tard du bureau et j’aime bien prendre mon temps, sinon, j’ai l’impression de rentrer, me preparer à diner et hop terminé. Et comme je suis une couche (tres) tard, j’ai faim vers minuit-1h du mat si je mange de bonne heure.
    Mais c’est vrai que c’est très parisien tout ça. D’ailleurs le week-end dernier, j’étais en province et invitée à diner chez des amis, attendu pour 19h00, ça m’a fait drôle !

  73. #73 Babu le 15 décembre 2006 à 16 h 32 min

    Tiens c’est drôle, il semblerait que nous soyons assez nombreuses à devenir excessivement pénibles lorsque nous avons les crocs?
    Moi, si j’attends trop, j’ai tellement faim que j’ai même plus envie de manger et plus rien ne me satisfait, tout m’énerve et je râââle!
    Avant (il y a des années), je me disais "allez, fais effort"..
    Maintenant je dis : "si on mange pas maintenant je vais manger ailleurs" et je ne vais tout simplement plus dîner chez un couple d’amis qui refuse de manger avant 22h, ça me fichait en l’air pour au moins 24h d’avoir attendu comme ça. Non, j’exagère pas!

  74. #74 djam le 15 décembre 2006 à 16 h 38 min

    Fianlement, ça me console de voir que je ne suis pas la seule à finir à pas d’heure! Je bosse en horaires décalés (13-21h). Avec pause vers 17h. Il faut avoir déjeuné, brunché avant, et goûté, pour tenir. Maintenant, je rentre chez moi vers 21h30 et je me mets aux fournaux. Mais j’ai été longtemps à l’heure espagnole (mais moins le déjeuner!)
    En plus, je suis une petite provinciale (exilée) dressée à dîner vers 19h 19h30 max. Avantage des habitudes parisiennes: mes horaires handicapent moins ma vie sociale.

  75. #75 Marsu le 15 décembre 2006 à 16 h 48 min

    coucou! Mon premier message sur ton blog mais je ne pouvais faire autre ment que d’y répondre!!! Moi c’est dès 17h que j’ai faim!! Alors quand je rentre du boulot la premièpre chose que je fais ….. c’est manger!!!
    Bon comme l’a dit Lilli, viens en Suisse!! C’est vrai que nous mangeaons généralement plutôt vers 18h30-19h00!!! Parce que les mômes, entre 20h et 21h c’est au lit!!! (Je dis ça mais j’en ai pas….. c’était comme ça dans mon enfance en tout cas!!! :o)))

  76. #76 Mouniou le 15 décembre 2006 à 16 h 50 min

    J’y reviens : la bouff c’est interressant !
    Contrairement à tous préceptes sains : aller me coucher sur le dîner m’irait trés bien.
    La digestion + un peu d’alcool m’endore ; et dailleurs aprés mon repas du soir à heure normale (ça m’arrive quand même relativement souvent, malgré mon autre com.) je pionçote devant ma télé : la parfaite mémé !
    Aprés ça va mieux et je fais plein de trucs. Donc pour re-pionçoter carrément je re-mange quelques bricoles avant de me coucher.

    Malgré mon goût du tout-tardif, j’étais malheureuse pendant mes 3 semaines d’expo à Barcelone.
    Déjeuner : 16h, dîner 22h.
    J’allais manger des tapas en attendant !
    Et c’était bien bon!

  77. #77 Gene le 15 décembre 2006 à 16 h 58 min

    J’ai un peu de mal à vous suivre au niveau des horaires… Vous rentrez toutes et tous si tard du boulot???? Ca vous fait combien d’heures semaine tout ça?

    A vous lire, je me sens aussi étrange qu’une martienne… Je me lève à 5h30/40, je déjeune à 6h, je quitte la maison à 6h45 et suis au bureau à 7h30. Je rentre vers 17h30 et je me mets tout de suite aux fourneaux. Le repas du soir se prend chez nous vers 19h-19h15, je n’imagine pas comment je pourrais retenir mes ogres plus longtemps!

    Et là, je me rends compte que j’ai fait l’impasse sur le repas de midi et que ça commence à creuser sérieusement!

  78. #78 sophie202 le 15 décembre 2006 à 17 h 02 min

    Salut les filles,
    ahh bon perso je préfère manger assez tard pas avant 20h00 la plupart du temps.
    Mais si l’homme et moi crévons de fiam et bien l’heure du diner c’est pas non plus immuable hein… On peux se mettre à table vers 19h sans avoir les charentaises qui poussent dans la seconde non plus.

    Sinon ben oui quand j’invite à la maison je dis aux gens "vers 19h30 ou 20h et pitié vous pointez pas avant 19h30" paske je suis toujours pathologiquement à la bourre et que si les gens ils arrive trop tot ben c’est l’appocaplypse dans ma cuisine voire dans tout l’appart et ça me colle la honte.
    Sur ceux bises à toute les facholandiennes et à notre dictateure mais je pars en we de suite…

  79. #79 Laure le 15 décembre 2006 à 17 h 04 min

    Bin moi je pourrais manger de tout à n’importe quelle heure du jour et de la nuit alors….

  80. #80 Docteur Claire le 15 décembre 2006 à 17 h 07 min

    Je rentre de l’école avec ma fille vers 16h45 et comme on est pas très "gouter", vers 17h00 je "pense" déjà à ce que je vais faire, et généralement à 18h30 on est à table, avec ou sans l’Homme, d’ailleurs (merci Mr. Micro-onde). Le pire c’est d’avoir déjà faim tout en préparant, c’est plus fort que moi, si y’a des trucs à grignotter à portée de main, je craque et forcément j’ai tout de suite moins faim en me mettant à table (d’un autre côté, y’à du rab pour l’Homme …)
    En ce moment j’expérimente le "régime" pruneaux, excellent coupe faim et pas trop calorique, puisque trempé dans l’eau une nuit.
    Allez, je te laisse, j’ai un petit creux …

  81. #81 déborahmia le 15 décembre 2006 à 17 h 30 min

    Pareil pour moi !! J’ai une amie qui me propose souvent d’aller boire un verre après le boulot, mais je ne peux pas j’ai trop envie de manger!! Pas de boire!!
    Déjà que je rentre vers 20h… j’ai déjà assez attendu!

  82. #82 Valé57 le 15 décembre 2006 à 17 h 51 min

    Entièrement d’accord avec Gene… A quelle heure commencez vous donc à bosser? Bine sûr, celles qui travaillent dans le commerce ne commencent que vers 9h30 voire 10H00. Mais les autres…
    Quand, dans des temps reculés, je travaillais aussi, je commençais… à 7h15!!! Nous étions en "temps choisi" et on arrivait quand on voulait entre 7h15 et 9h00. Et on repartait en conséquence le soir, avec la pause à midi, au moment où on le voulait.
    Résultat, je quittais le boulot à 16h15-16h30 maxi. Le bonheur… Mais c’est vrai que quand il y avait des personnes à joindre sur Paris, personne ne décrochait le téléphone avant 10h00!
    Bref, je m’égare… Ici, on mange en semaine à 19h00. Les enfants vont à l’école le lendemain, pas question de les fare manger à pas d’heure…
    Le week end, on n’est pas psychorigides non plus hein… Mais quand on invite ou qu’on est invités, on dit en général 19h30. Et on n’invite personne en semaine, quelle horreur…
    J’aime bien aussi profiter de ma soirée, me vautrer devant la télé devant un film (ou la Starac…), bouquiner, aller sur le net…
    Donc on mange tôt, les filles sont couchées tôt (et se lèvent facilement le lendemain matin, du coup…) et nous on passe une soirée agréable. Voili, voilou…

  83. #83 Christine le 15 décembre 2006 à 17 h 59 min

    Au fait, c’est chez toi cette jolie table fleurie ? On voit les connaisseurs: limonade Lorina ;o)))))))

  84. #84 Calpurnia le 15 décembre 2006 à 18 h 07 min

    Ca fait du bien de pouvoir déclarer sans passer pour une mémée attardée, que l’on aime bien dîner tôt. J’ai pris l’habitude du 19 H quand je vivais avec les filles chez mes parents, et si j’invite j’attends mes invités pour 19 H…
    La mode du "dîner tard" n’est pas encore trop implantée en BANLIEUE (nananèreu). En tout cas dans tout mon entourage (amis compris) il serait grossier d’arriver passé 19 H 30 sans un alibi en béton.
    Perso quand je peux, je dîne à 18 H 30, j’ai toute la soirée pour moi, et pas faim du coup…
    La encore, la tolérance manque à beaucoup. Et j’en connais pas mal qui peuvent se permettre de dîner à 21 H, après s’être goinfrés tout l’après midi de chocolats et autres… Ce qui n’est pas le cas de tout le monde, et il doit être normal d’avoir faim assez tôt en soirée..
    Et merci pour ton commentaire sur le petit déjeuner. Je n’ai jamais aussi faim vers 11 H que quand j’ai petit déjeuné le matin (en vacances ou chez des amis). Du coup je zappe, un thé au lait et hop, et je ne m’en porte pas plus mal ! Quand on a bien dîné on peut supporter de zapper le matin, et on dort bien (malgré ce que disent les diététiciens…)
    Encore merci !!!!

  85. #85 Noémie le 15 décembre 2006 à 18 h 09 min

    Je suis exactement comme toi Hélène ! A 18h30 je commence à avoir faim, du coup à 19h tout est près sur la table !
    Et quand je suis invitée à 20h30 et ben je mange un truc à 18h en prévision… Je vois qu’on est pas les seules ça faity plaisir !

    bisous

  86. #86 funamubline le 15 décembre 2006 à 18 h 19 min

    Ben, tu vois, là il est pas encore 18h30 et je mange, oui, devant mon ordi, c’est triste, meuh non, c’est pour mieux sortir après…
    Mais à part ça, il y a une théorie de diététicien qui parle de chronoqqch, on dira chronobouffe… bref, qui dit (en très très gros, une spécialiste pourra peut-être mieux nous éclairer) qu’il faut manger quand on a faim et qu’on a chacun une horloge "de ventre" différente. J’ai -depuis que j’ai lu cette théorie qui est beaucoup plus complexe et intéressante que mon pauvre résumé- arrêté de m’obliger de manger à certaines heures (genre en me levant, je n’ai pas faim, et bien je ne mange pas!) et je mange quand j’en ai besoin. C’est parfois 10h-14h-20h, et ça me va très bien. Cette théorie dit aussi que naturellement nous serion plus portés à manger 5x que 3x par jour (comme en Asie où ils mangent tout le temps mais en petites quantités). En gros, c’est comme on veut.
    Pour les invitations, ça ne me gêne pas de grignoter avant et du coup de grignoter pendant le repas, ce que je tente de ne pas faire quand je suis invitée à manger par quelqu’un qui cuisine vraiment bien, histoire d’aprécier… mais là, du coup, je préfère avoir vraiment faim (et je n’ai pas de copain avec qui m’engueuler, ça règle pas mal de problèmes…).
    Bon, pour taper ce message j’ai du arrêter de manger quelques minutes, j’y retourne en continuant à vous lire… :-)

  87. #87 Lilo le 15 décembre 2006 à 18 h 31 min

    Gene et Valé, disons que pour moi, mes horaires sont quelque part entre 9h00 et 11h selon les besoins du moment pour l’arrivée au boulot, donc forcément, pour un départ sur les coups de 19h30 à pas d’heure, ça varie aussi des besoins du moment.
    De temps en temps, je me permets de partir plus tôt, si c’est possible et que y’a plus rien à faire.
    Ce qui fait qu’effectivement, on finit par avoir des horaires décalés.
    Et comme ça me déprime de rentrer, manger et me coucher, j’ai pas l’impression de vivre comme ça, on traîne on traîne, pour tout. Le manger, le coucher.

  88. #88 Lilo le 15 décembre 2006 à 18 h 32 min

    Ah oui, tout ça sans réelle pause déjeuner hein, pasqu’on travaille en mangeant, vu qu’on mange tous ensembles, ou qu’on déjeune d’affaire (ben oui, faut pas perdre de temps).
    voili voilou.

  89. #89 Anne (Papilles) le 15 décembre 2006 à 18 h 39 min

    Chez nous, nous dînons vers 19h30 / 20 h. Jamais après parce que les Petits Papilles ont école et qu’on ne veut pas les coucher juste après dîner. Quand je reçois, je dis 20h. Après si je ne mange pas, j’ai sommeil ;)

  90. #90 Anne (Papilles) le 15 décembre 2006 à 18 h 42 min

    et aussi, j’apprécie d’avoir des soirées plus longues :)

  91. #91 Mouniou le 15 décembre 2006 à 18 h 47 min

    Les horaires sont beacoup fonction du joob Et….des transports pour y aller et en revenir.

    En général, ilest vrai, que l’on commence à travailler le matin à Paris plus tard qu’en province, donc le retour le soir est en fonction.

    J’ai eu la chance, dans mes moments travailleux-salarié d’avoir des horaires libres. Mais s’il y avait un travail à finir on s’arrétait hyper tard le soir, et j’ai, comme mes confrères, travaillé des nuits entières sans me coucher (la charrette).
    (J’en ai passées des nuits sur ma planche à dessin!)
    C’est ça, aussi, qui fait que mes vieux copains et moi n’avons pas trop d’horaires.

  92. #92 lilou17 le 15 décembre 2006 à 18 h 52 min

    Maintenant que les filles ne sont plus là, l’heure du dîner n’a pas beaucoup d’importance chez nous. C’est souvent tard.
    Pour ma part, j’ai rarement faim. Mais, (forcément, il y a un mais ! ), je n’ai pas besoin d’avoir faim pour manger.
    De plus, je suis difficilement rassasiée et quand j’aime, je suis un puits sans fond.
    Donc, même si j’ai mangé, vous pouvez m’inviter (à bon entendeur ….)

  93. #93 Hélène le 15 décembre 2006 à 19 h 08 min

    Je suis sciée par le nombre de gens qui sortent si tard du boulot, ça ne m’est jamais arrivé de ma vie, début 9h, dehors à 18h30 sauf charrette extrême. J’ai une vie en dehors du boulot, je vais pas y passer mes soirées, non mais ;-)

    Bon moi j’invite jamais les gens à dîner en semaine, et si par malheur je ne peux pas y échapper je fais une daube la veille, comme dit Clea très justement, il n’y a plus qu’à la réchauffer (c’est meilleur, en plus).
    Clea sois la bienvenue, d’aileurs, je suis ravie de te trouver ici !

    déborahmia sois la bienvenue ! Moi non plus le coup du verre après le boulot je supporte pas, ou alors il faut qu’il y ait une assiette de charcuterie avec ;-)

    Marsu sois toi aussi la bienvenue, c’est vai que les horaires suisses ont l’air drôlement plus cool ;-)

    Comment je fais quand les gens arrivent en retard chez moi ? Ben je les réinvite pas, ou alors deux heures plus tôt la fois d’après ;-))
    Le retard est un manque de respect envers les autres, je suis contre ;-)

    La Belette je te rassure, je connais des tas de mecs qui sont odieux quand ils ont faim ;-)
    Simplement comme la majorité des femmes sont constamment au régime, elles ont plus vite faim entre les repas, ce qui n’arrive pas quand on se nourrit normalement (donc de confit de canard et de patates sautées;-))

    missJulie qui a dit que je ne bossais pas ? ;-) Je ne suis pas salariée, et en cela je suis en effet lucky, mais ça s’arrête là ;-)

    lissy sois la bienvenue toi aussi ! Décidément il a plein de suisseses aujourd’hui, c’est chouette !

    annelise comme toi, et comme Clea et funambuline, j’écoute mon corps et je mange le plus souvent à l’heure où j’ai faim, ce dont j’ai envie, je trouve ça très agréable ;-)

  94. #94 pomme le 15 décembre 2006 à 19 h 18 min

    Comme funambuline (et d’autres dont je n’ai pas retenu les noms), je suis persuadée qu’il faut manger dès qu’on a faim, et en-dehors de toute autre considération. Evidemment c’est pas toujours facile ni pratique, mais en s’organisant un peu c’est possible. Il semble que sur un plan purement nutritionnel il soit plus sain de manger plus souvent que trois fois par jour. Perso, j’ai faim à peu près toutes les trois heures ( comme un nouveau-né donc, ça fout un peu les jetons ;-)), et si j’essaye de lutter, je ne réussis qu’à me jeter comme une sauvage sur le moindre croûton de pain qui me passe devant le nez. Après tout, on boit dès qu’on a soif, pourquoi ne mangerait-on pas dès qu’on a faim ?

  95. #95 fanchette le 15 décembre 2006 à 19 h 22 min

    Alors donc là à 19 h 08, tu sortais de table ? et tu t’apprète à chausser le bonnet de nuit ?
    Hier j’ai "avoué" à des collègques que je dormais beaucoup et qu’il m’arrivait de me coucher parfois à 20 h, voir 19 h et d’enquiller une vraie nuit de sommeil réparateur (en cas de fatigue extrême après période de charettes). Elles m’ont pris pour une extra-terrestre… Mais j’ai l’impression à lire les comm’ du jour, qu’on est pas mal à revendiquer un sommeil de plus de 5 h ? 9a me rassure merci les filles.

  96. #96 Hélène le 15 décembre 2006 à 19 h 27 min

    Ben oui fanchette, dire qu’on n’a pas besoin de dormir peut autant relever du snobisme que dîner tard (je ne dis pas que tout les gens qui dîent tard sont snobs, commencez pas à me sauter à la gorge les filles ;-)).

    pomme encore un point commun : j’ai toujours dit qu’il fallait me nourrir toutes les 3 heures, comme un nourrisson ! ;-))

  97. #97 Olenka le 15 décembre 2006 à 19 h 27 min

    Je suis contente de ne pas être la seule dizuiteurtrentophile !

  98. #98 fanchette le 15 décembre 2006 à 19 h 35 min

    Exactement, je suis passée pour la dernière des ploucs, parce que j’avais besoin de dormir ! C’est pas de ma faute, si mes yeux se mettent à clignoter en rouge devant l’ordi pour dire : Stop, c’est l’heure de l’oreiller ! Elles ont des yeux bio-ioniques ou quoi ?

  99. #99 Hélène le 15 décembre 2006 à 19 h 40 min

    Elles sont peut-être juste persuadées (à tort) que c’est trop la classe d’être des filles de la night, fanchette ? ;-))

    Olenka tu n’es pas la seule, en effet ! ;-)

  100. #100 oliviachanteuse le 15 décembre 2006 à 19 h 46 min

    Moi je suis comme Hélène,quand j’ai faim j’ai faim,je ne dine hélas pas avant 20h because boulot…mais quand je convie à 19h j’aime pas que les gens soient en retard sinon ça décale tout et l’estomac blindé de cahouetes,bof.

  101. #101 Laurette le 15 décembre 2006 à 19 h 47 min

    Ben chez nous on mange entre 19h45 et 20h, souvent les mômes mangent avant, bon c’est pas très familiale mais tellement plus calme !! Quand je sors du bureau à 18h, donc 18h10 à la maison (j’ai de la chance je n’habite pas loin de mon lieu de travail) je me tape un morceau de fromage (une petite habitude, hein Pomme, presque un rituel).
    Au boulot, ma collègue (on est que 2) et moi on se prépare des douceurs pour notre goûter. Je suis bec sucré et bec salé.
    A ce régime (qui n’en est pas un) j’ai perdu sans le vouloir 10 kg en 4 ans. Comme quoi manger quand son corps réclame ne fait pas grossir.
    Sinon j’invite jamais le semaine et le we si j’invite je dis 19h parceque nos amis on tendance à avoir 1/2h à 1h de retard, je compte avec ce retard !!

  102. #102 Hélène le 15 décembre 2006 à 19 h 56 min

    Je vois que tu as des habitudes très saines Laurette ! Et bien sûr que non, manger à sa faim et quand on veut ne fais pas grossir, quelle drôle d’idée ;-)

    oliviachanteuse les cahuètes ça craint et c’est la mort e la gastronomie, je suis bien d’accord ;-)

  103. #103 Charlottina le 15 décembre 2006 à 20 h 04 min

    Ou la la je te comprends, moi aussi j’ai faim tôt et sommeil tôt. L’heure espagnole, ça va quand on est en vacances. Et cette semaine, avec mon homme, on a mangé deux fois à 18h30 ou 18h45. On avait faim, et je lui ai dit "ben, pourquoi on mange pas maintenant? Qui nous oblige à manger à 20h?" Vive la liberté !! Allez, d’ailleurs, je file manger !!

  104. #104 laurent le 15 décembre 2006 à 20 h 18 min

    Tout dépend sans doute des possibilités de chacun :) quand on va du sud de l’Europe vers le Nord, on mange de plus en plus tôt … Tu es peut être originaire sans le savoir d’un pays nordique, ta maman ne t’a pas tout dit … tu as ça dans les gènes !

    Moi je te comprends, dès que je rentre je mange un fruit, histoire de calmer un peu l’appétit et finalement je mange assez vite, chez moi. ça dépend aussi de l’âge, ces choses là …

    Et chez les amis … cacahuètes et compagnie … Mais ils n’ont peut être pas le temps de tout préparer avant 20h minimun, surtout s’il y a des enfants en bas âge .. priorité et c’est normal à la petite famille et après 20h, 20h30 tout ce beau monde (les enfants) est au lit et la soirée commence alors vraiment pour les amis. Enfin, j’imagine …

    laurent

  105. #105 Odile sans régime le 15 décembre 2006 à 20 h 48 min

    (Juste pour les fautes d’étourderie sinon je vais oublier : "Je sais pas si vous savez remarqué" – à la 1ère ligne, et "après s’est bourrés de cacahuètes" – 23e ligne chez moi)

    Maintenant, pour les horaires, je ne sais pas exactement pourquoi certains mangent si tard, mais ça doit être une question d’habitude ! En tout cas, avec mes parents on a dîné à 19h pendant qu’on était enfant, et puis vers le collège on est passés à 19h30 … mais pas après ! Genre dîner à 20h c’était super tard !

    Mais je sais que beaucoup de mes copines dînaient à 20h tous les soirs, voire bien plus tard, parce qu’ils attendaient que le père (le plus souvent) rentre du boulot. Dans d’autres cas, c’est parce que les parents ne font pas tout de suite la cuisine en rentrant, mais font d’autres trucs (le ménage, le repassage, une activité sportive, regarder la télé, que sais-je …), et puis vers 20h, après le journal télé (arg) ils se mettent à avoir un creux, et pof cuisine, mais le temps que ça cuise ou même que ça se décongèle, il est facilement 20h30-21h … et voilà !

    C’est pourri de manger tard le soir, en tout cas selon moi. Déjà, si on se couche peu de temps après (ce qui est généralement le cas pour les enfants – là aussi j’hallucine quand je vois les parents qui trimballent leurs gamins à 23h30 dans le métro, en certaines occasions particulières type mariage ou Noël je veux bien, mais sinon faut arrêter de déconner !), c’est très mauvais pour la digestion et puis pour le sommeil du coup !

    Et puis même, j’aime manger relativement tôt, pour avoir du temps après dans la soirée, et ne pas me sentir coincée entre un dîner tardif et l’heure du coucher …

    Bref je te suis au moins à 101% !

  106. #106 Odile sans régime le 15 décembre 2006 à 20 h 52 min

    PS : Je rajouterai, pour me modérer un chouia (je redescends donc à 100%), que ce que je pense est surtout valable pour la semaine. Pour le week-end, ça peut se négocier, mais j’aime quand même pas manger après 20h :-p)

  107. #107 Hélène le 15 décembre 2006 à 20 h 58 min

    Je suis hyper d’accord avec toi sur tout Odile, et je te remercie mille fois pour les corrections, c’est hyper gentil !

  108. #108 Bettie le 15 décembre 2006 à 21 h 17 min

    J’adore cette note, c’est tout! :-D

  109. #109 dola le 15 décembre 2006 à 21 h 21 min

    Mon mari ne rentre pas avant avant 19h30, il sort assez tard du travail. Je tiens à ce qu’on mange avec les enfnats , je trouve que c’est bien pour la famille . Si il a une réunion tant pis les petist mangent avant et je l’attends ( soit 20 parfois 21h).
    Cela ne pose pas de problème, je goûte systématique (comme les petits) et patiente tranquillement.
    En fait mon rythme naturel : c’est un bon petit-déjeuner (sans ça pas la peine d’espérer quelque chose de moi), un repas le midi assez léger, un goûter et le diner.
    Si je saute le goûter (réunion ou autre, j’ai super faim vers 18h30 et cela m’agace un peu surtout quand mon bb dévore son repas avec entrain devant moi..)
    Si je mange plus le midi, genre repas professionnel, je tiens jusqu’au soir sans souci mais la digestion m’endors et je bosse mal !

    je n’aime pas trop les invitations tardives car mes monstres se lèvent tôt et les nuits sont courtes…
    Avec les copains je n’hésite pas à faire des repas le midi (comme demain :-)) ou bien des goûters.
    Si c’est le soir ce n’est pas en semaine soit les gens que je connais sortent tard soit ils ont 1 grosse heure de transport devant eux pour rallier chez moi. ( la ligne neuf est rudement longue…)
    Quand j’étais en province c’est un peu différent les gens mangent plus tôt. A 19 h les restos sont ouverts..

    Et une chose de sûte je ne vais pas au cine pour manger ensuite à 23h, je manque de défaillir..

  110. #110 atryu le 15 décembre 2006 à 21 h 30 min

    Il faut venir par ici, en Flandre, on déjeuner (enfin on dîne) vers 18h-18h30.
    Du coup en tant que bon français, quand on débarque à 21h au resto certains nous refusent, et ceux qui acceptent nous foutent limite à la porte vers minuit (ils ont même éteind les lumières une fois, sisi véridique)
    Sinon, quand je fais un dîner, j’aime bien profiter de mes invités de 19h jusqu’à minuit et au-delas, je m’en fous de l’heure à laquelle on mange, ce qui compte ce sont mes amis.
    Et puis quand je suis seul, je mange… quand j’ai faim ;o) comme ça c’est simple ;o)

    Faut pas se prendre la tête dans la vie..enjoy et shine on comme dirait un pote!!

  111. #111 Lullabulle le 15 décembre 2006 à 21 h 53 min

    Moi, c’est simple, j’ai tout le temps faim! Par contre, je n’ai pas d’horaires (vie de débauche d’étudiante …). Je peux très bien diner à 18h mais aussi à 1h… C’est donc assez large comme plage horaire … Vraiment, il faut que je prenne un rythme plus régulier et que je mange sainement : ananas+chantilly, il parait que ce n’est pas un repas … Ah bon? Tablette de chocolat non plus? Pourtant, y’a du riz dedans … c’est complet …

  112. #112 Camille le 15 décembre 2006 à 22 h 10 min

    Dingue….. rien qu’à lire un billet sur un sujet aussi insignifiant que ça, je suis aboslument passionnée!!!! comme quoi…..
    perso, là, je viens de finir de manger, et je m’apprete a passer une soirée tisane+créations artistiques!
    je mange plutot tard, le soir surtout, a midi, j’ai pas trop le choix, avec les cours, j’ai des pauses pas forcément choisies, mais j’ai rarement faim avant 13h le midi, et 20h le soir, j’ai du garder mes habitudes de quand j’étais en espagne, et che zme sparents, on a toujorus mangé tard…donc mes repas, c’est plutot 13h30 / et 21h le soir. par contre, j’ai toujours de spetits creux vers 10 h et 17h, donc si je peux, je grignote quelque chose, sinon, j’attends! et je suis irascible, désagréable, insupportable… parce que je suis une vraie fille, je suis chiante quand j’ai faim, mais je veux pas manger pour pas grossir…. comme quoi, c’est n’imp’, des fois, la manière de penser, non?

  113. #113 La Cuiller En Bois le 15 décembre 2006 à 22 h 19 min

    J’ai bien pensé à toi ce soir …
    Nous avons diné vers 20 h mais le repas était prêt depuis presque une heure … hi hi hi

    et en ce qui concerne les petits déj. je ne prends qu’un café.
    J’ai eu ma période ou j’écoutais les bons conseils et je mangeais le matin … et bien à 11 h .. fringale à se jeter sur n’importe quoi et au bureau le n’importe quoi c’est obligatoirement des gateaux !

    Donc j’ai recommencé à ne prendre qu’un café et basta.
    Je tiens parfaitement jusqu’à midi ou je déballe ma gamelle. Comme je l’ai préparé soir le soir après diner (donc plus trop faim) soir le matin au lever (et donc pas encore faim) elle n’est jamais pantagruélique !

    Par contre le week-end, ou en vacances j’adoooooooore les petits déj’ !

  114. #114 Vivie le 15 décembre 2006 à 22 h 21 min

    Oh mais je ne suis donc pas la seule à ne pas aimer les invitations au restaurant "à partir de 21h00" (autrement dit, on commence réellement à manger à 21h30/22h00) ?
    Tous ces commentaires me rassurent mais il n’empêche que je me sens quand même un peu comme une extraterrestre. En effet, dans ma bande d’amis, je suis vraiment la seule à rechigner sur ces invitations tardives.

    Bon il faut dire que je n’ai pas du tout le même rythme qu’eux. Pour commencer, j’aime me lever tôt le matin, donc forcément le soir, lorsque eux pètent la forme, eh bien, moi j’ai plutôt envie de me glisser sous la couette.

    Et puis bien souvent au restaurant, tout le monde prend le menu entrée-plat-dessert alors que moi je préfère le plat-dessert. J’aime bien avoir encore de la place.
    Et si en plus, au moment du dessert, après avoir attendu ce moment, le serveur apporte un tout petit dessert de 2 cm² avec une mini-boule de glace à 10 euros, alors là j’en ressors frustrée !

  115. #115 Tiloui le 15 décembre 2006 à 22 h 27 min

    Mhh moi je mange mon dessert là :-) !
    Je mange tard, on mange tard, on décale nos amis, notre famille aussi (huhu pauvre maman) .
    Pas avant 20 h30, parfois 21h30, et pas si rarement 22h30 et un peu plus., quand on se met à la cuisine tard.
    Après on est morts mais ça c’est une autre histoire.
    Je mange pas forcément beaucoup en attendant ou en préparant à manger, jamais de sucreries ni de trucs trop gras ou de cacahuètes.
    Nos soirées sont trop courtes, entre les coups de fil, l’intendance, les courses, le surf sur internet, (dieu merci je ne regarde pas la télé, c’est déjà ça), et se faire à manger ça prend toujours du temps en plus, mais ça qu’est ce que ça fait du bien….

  116. #116 marion le 15 décembre 2006 à 22 h 37 min

    bon c’est pas tout ça mais j’ai du retard à rattrapper dans mes commentaires :op
    Perso je réserve le resto pour 20h en général, sauf si c’est en semaine et là il me faut du temps pour rentrer chez moi et me rendre présentable (là forcément ça retarde)
    A 18h30 je suis encore au taf, donc pas moyen de bouffer, et en général comme je suis en plein taff je n’ai pas trop le temps d’avoir faim (faux si je m’emm… par contre, là j’ai faim tout de suite !)
    Et quand je suis fatiguée aussi j’ai moins faim, même combat.
    PAr contre je n’ai pas la faim "aggresive" !!!!! :o))))

  117. #117 Caro Ronde et Jolie le 15 décembre 2006 à 22 h 51 min

    Bon, je vais probablement dire ce qui a été écrit des dizaines de fois dans les 116 autres comms mais je te rejoins carrément, Hélène. Moi mon gros problème ce sont les gâteaux apéros sur lesquels je me gave sans parler de la picole. Résultat, quand arrive enfin l’heure du repas j’ai pris déjà deux kilos et je suis bourrée. Classe.

  118. #118 Anne Cé le 15 décembre 2006 à 22 h 54 min

    Heureusement que Tiloui est là pour me tenir compagnie en sortant de table, j’ai bien cru que tout le monde serait couché ! ;o))))))

    A mon tour de raconter ma life !
    De l’époque où j’étais chez papa-maman, on mangeait sitôt rentrés du lycée (pour nous)/du boulot (pour mon père) c’est à dire vers 18h45-19h pour avoir le temps de faire les devoirs ensuite et de se lever tôt le lendemain matin (6h20 bouh quand j’y pense !).

    Ensuite y’a eu la grande époque des internats et autres cantines avec des horaires de maison de retraite (18h30) et des repas infâmes que tu es obligé de taper dans le camembert saucisson sur le coup de 22h pour tenir jusqu’au lendemain matin.

    D’un mode de vie à un autre, on change du tout au tout. quand j’étais dans mon appart à moi, tranquille, je mangeais quand j’avais faim. C’est à dire comme les gosses, toutes les 3-4 heures.

    Et maintenant, ça a encore évolué ! En semaine, je p’tit déjeune (copieux) vers 8h et je n’ai pas de creux le matin normalement. Le repas de midi, avec les collègues, c’est quand l’estomac nous appelle (sauf coup de fil à passer ou urgence à régler), donc en moyenne vers 12h15. Quant au repas du soir, c’est selon l’heure à laquelle Rufin rentre de son boulot (qui peut aller jusqu’à 21h30) donc au plus tôt vers 20h et au plus tard vers 22h. c’est aussi selon nos activités !
    Le week end, on n’a pas de rythme, c’est quand on a faim !

    Et pour les invitations, ben, on n’invite pas trop en semaine… et après ça dépend des invités ! nos amis avec enfants préfèrent le dimanche midi vers 12h30 ou 13h ; d’autres viendront le soir (dans ce cas c’est apéro vers 18h ou 19h et repas après) la mère de Rufin ne passe jamais à table avant 14h ; donc on s’adapte !

    Sur ce, il est l’heure de la tisane je crois ! ;o))))

  119. #119 Camille le 16 décembre 2006 à 0 h 00 min

    et bien…. la tisane est finie pour moi, je vais donc me mettre au lit avec un bon bouquin (haut de gamme, de candace bunshnell, pas franchement une oeuvre d elittérature mais bon!) en grignotant une pomme, mon petit rituel du soir! et beaux rêves!

  120. #120 Mouniou le 16 décembre 2006 à 1 h 29 min

    Dîner tard n’est pas un snobisme !
    Tot par gout pourquoi pas.
    C’est une question de rytmes biologiques, de boulot beaucoup, de vie avec des enfants ou pas…. Par exemple les brunchs, pendant le week-end, pratiques, décontractés : si on a des enfants ça ne va pas.

    Il y a aussi les habitudes de latitude.
    Plus on monte plus c’est tot, plus on descend plus c’est tard.

    (Et bien là, aprés mon dîner (un seul plat) à heure normal, je viens de m’avaler 2 yaourts et vais dormir dans le bien-être).

  121. #121 Nina le 16 décembre 2006 à 2 h 11 min

    Ben, moi, je mange à 20h en général, par habitude… :/

  122. #122 Delphinoid le 16 décembre 2006 à 2 h 23 min

    Hi hi moi pour les brunches, je triche, attendre 12h le ventre creux ch’peux paaaaas (cri déchirant de l’estomac vide oblige), je petit-déjeune hu hu ;)))

    En fait, je crois que je suis comme Pomme, limite si je ne dois pas manger toutes les 3h hum hum…

  123. #123 clementine le 16 décembre 2006 à 8 h 23 min

    Demenage en province… mais pas en Espagne! (diner vers minuit)

  124. #124 La Cuiller En Bois le 16 décembre 2006 à 8 h 36 min

    J’ai longtemps bruncher .. sans le savoir !

    En fait, avant d’avoir les enfants … (attention .. le retour de la minute dinosaure !), les dimanches nous nous levions tard et nous prenions un petit déjeuner très copieux sur les coups de 11 h. Petit déjeuner qui nous faisait tenir facilement jusqu’au soir (ou tout au moins jusqu’à 17 h ou souvent nous prenions un petit truc soit à la maison, soit dans la famille ou chez les amis ou nous étions …)

    Mais à l’époque le "brunch" n’était pas branché ! Et nous passions limite pour des feignasses …

    Avec les enfants, pendant les fêtes de Noel, j’ai eu parfois des jours "petit déj tardif, goûter copieux, impasse sur les deux repas de la journée" JP travaillant pendant ces périodes des 10/12 heures. Les filles en ont des souvenirs émus encore aujourd’hui.

    Actuellement, je perçois les brunch au resto comme un truc un poil snob et très parisien. Surtout lorsqu’ils se passent dans des restos qui ne les servent jamais avant midi ! Ce qui oblige à attendre une "heure de repas" souvent en prenant un café ou mini collation.

  125. #125 poulette le 16 décembre 2006 à 10 h 03 min

    Je dois dire que lorsque j’arrive au restau à 19h30, les regards des tenanciers sudistes marseillais trahissent un peu de pitié : "la pôvre, elle doit etre gravement malade pour dîner si tot", ou alors elle doit être d’une tristesse… Heureusement qu’on ne vit pas en Espagne, ce ce sait pire.
    Si je cède à mon vice ultime et que je commande une tisane en guise de digestif, c’est la fin du mythe!

  126. #126 Pimpusse le 16 décembre 2006 à 11 h 20 min

    Ah bon ? 18h30 c’est pas l’heure du goûter ? Bah si pourtant… Moi je ne suis pas rentrée du boulot avant au moins 19h alors, même en semaine c’est dîner à 21h (difficile de faire plus tôt et puis sinon, moi aussi, à 23h30 j’ai à nouveau faim si je mange trop tôt) et dodo pas avant minuit… Chacun son rythme.

  127. #127 Hélène le 16 décembre 2006 à 12 h 10 min

    Sois la bienvenue Pimpusse ! ;-)

    Si si Mouniou, ls gens qui aiemnt manger et se coucher tôt sont perçus bizarrement par les autres, il n’y a qu’à lire le commentaire de poulette pour s’en convaincre ;-) Si tu n’aimes pas vivre la nuit, tu es souvent considérée comme une fille pas du tout marrante, c’est une peu idiot non ?

  128. #128 Eléanna le 16 décembre 2006 à 12 h 25 min

    hi, hi, hi, je ne sais pas comment ça se fait mais je ciors qu’on se ressemble beaucoup … Bon, j’adore manger (des bonnes choses) et tôt, parce que sinon, s’il est trop tard, c’est gâché par l’inévitable engueulade avec mon chéri.

    Je n’ai pas trouvé de solution quand on est chez les autres. J’en ai trouvé une à la maison, quand on n’est que tous les deux (ce qui est plus que fréquent vu qu’on ne connaît personne ici). Je déteste le faire parce que je trouve ça triste à mourir, mais bon : je mange toute seule. Mon chéri dit qu’il n’a pas faim et il s’enfile un sandwich vers 21h.

    Donc, je me suis arrachée pour cuisiner un bon truc pour tous les deux (et surtout pour lui parce qu’en ce moment il bosse sur un chantier dehors (et je pense – à tord – qu’il aura besoin d’un bon repas chaud)). Il me dit "j’ai pas faim" (ce que j’interprête par "je ne prends pas la peine de partager avec toi ce repas que tu as préparé pour moi", ce qui est égal à "je m’en fous de tout l’amour que tu as mis dedans et du fait que tu aies pensé à moi et à mon besoin d’un bon repas chaud"). Total, je le trouve égoïste au plus haut point, je le prends en grippe, je suis désagréable et on s’engueule. Et lui ne comprend pas pourquoi, évidemment.

    J’ai bien essayé de lui expliquer mais j’ai pas du trouver les mots donc, je mange seule.

    Bref, j’y vais là, je vais faire à manger (samedi midi, il ne mange pas : il n’a pas faim…).

  129. #129 lindhia le 16 décembre 2006 à 12 h 33 min

    J’ai toujours vécu avec des hommes qui travaillaient tard (enfin deux…faut pas délirer non plus) et rentraient entre 20h 45 et … pas d’heure en cas de panne informatique au boulot…pour le 2 eme

    Alors avec le premier, papa des enfants, je faisais manger les petits avant et je tentais de résister au grignotage en attendant ( je fumais à l’époque et ça aidait bien ..oui je sais c’était trèèès mal)

    A présent c’est plus régulier ( les pannes informatiques ce sont les "sous- fifres" qui les gérent, on monte en grade en vieillissant faut pas déconner quand même!!! ), mais on se met à table quand même à 21 h
    Donc, je grignote en attendant; je commence par le yaourt et les carottes en batonnets pour finir par chorizo et reblochon… évidemment, quand on passe à table je n’ai plus faim..

    Le week end si on n’a rien de spécial de prévu et qu’on glande, on mange quand on a faim, c’est çà dire toutes les 4 heures quoi..

  130. #130 Mélanie le 16 décembre 2006 à 14 h 44 min

    Oulalala… Je suis pareille que toi !
    Faim à 18 h 30 / 19 h.
    Et diner à 21 h ? Voir plus tard ? Ca me stresse, ca me rend de mauvaise humeur… Et je fais la gueule !

    Pour ta théorie de "j’ai paaaaaaaaas le temps avant 23 h 30, tellem’t j’suis super bookée de ma life" pour les parisiens… Je confirme… Ca doit être ca je pense ;)

  131. #131 MissRainette le 16 décembre 2006 à 15 h 01 min

    AAAAHHHH enfin, j’en trouve une comme moi !!!
    Pourquoi faut-il toujours dîner tard quand on est invité ou aux réveillons ? ça mène à quoi de tomber de sommeil après l’entrée, quand on a le courage de l’avaler après 3 bols de gâteaux apéro ???
    Raison n° 3 : culturelle, traditionelle : le festif : c’est le tard, la nuit…Pas avant.
    Je me sens enfin comprise !

  132. #132 Ortisse le 16 décembre 2006 à 15 h 03 min

    Je n’ai pas lu tous les commentaires mais ton article m’a bien fait rire, il aurait très bien pu être écrit par mon père!

    D’ailleurs quand je suis revenue vivre une année chez mes parents l’heure du repas était un de nos principaux sujet d’enguelade (et pourtant je faisais des efforts!).

    Popa et maman font partis de la catégorie "mange tôt" c’est à dire 19h00 piiiile et moi de la catégorie "mange tard" c’est à dire 21h voir plus tard!

    Pourquoi j’aime pas manger tôt? D’abord parce que je déjeune tard vers 13h30 (ben oui je bosse de 11h30 à 13h30) donc en général j’ai fini de manger à 14h15, autant dire qu’à 19h j’ai pas faim du tout!

    Et puis je suis une couche très tard (je ne peux pas m’endormir avant au minimum 1h du mat, même si je dois me lever à 5h le lendemain), donc si je mange à 19h ben à 23h30 j’ai a nouveau faim! Et franchement je me vois mal avaler un plat de pâtes (pour moi les nouilles sont ce que le saucisson est pour toi -_^).

    Je ne te raconte même pas la galère quand je vivais à Washington comme jeune fille au pair et que tout le monde mangeait à 18h30 et que mon bar préféré fermait à 23h (au moment où la soirée commence pour moi!).

  133. #133 Hélène le 16 décembre 2006 à 15 h 04 min

    Je suis bien contente que tu te sentes comprise MissRainette, et je te souhaite la bienvenue ! ;-)

    Ca alors Ortisse, moi aussi je déjeune vers 13h/14h, mais j’ai quand même faim à 19h00 ! ;-)) (et pourtant je suis pas du genre à me nourrir d’une salade)

  134. #134 milouche le 16 décembre 2006 à 17 h 16 min

    Habitant en Espagne impossible de se mettre a table avant 21h30 et encore dans les bons jours !! Quand au restaurant ici ils ne servent pas avant 21h00 et generalement tu books une table pour 22h 22h30…tu serais malheureuse ici! …

  135. #135 Hélène le 16 décembre 2006 à 17 h 24 min

    Bienvenue à toi milouche ! En effet ça sonne épouvantable à mes oreilles affamées,de horaires pareils ;-)

  136. #136 Anne Cé le 16 décembre 2006 à 18 h 59 min

    C’est étonnant de voir à quel point vous vous sentez "persécutées", toutes celles qui dînent tôt. Je suis vraiment très surprise.
    Ce ne serait pas une spécialité parisienne ? Parce qu’à Toulouse, je n’ai pas l’impression que ce soit mal vu de manger tôt. D’ailleurs, ce serait même plutôt l’inverse ! Avec nos horaires, nous avons régulièrement droit à quelques remarques taquines de nos amis qui ont déjà mangé alors que nous n’avons pas encore commencé…

  137. #137 Hélène le 16 décembre 2006 à 19 h 10 min

    Ben oui ça fait partie des snobismes parisiens nazes, c’est bien ce que je pense Anne Cé, quand on dîne tôt on passe pour des ploucs ;-) (bon moi je suis ravie d’asticoter un peu les gens, quand bien même il faut passer pour une plouc pour ça je suis toujours partante ;-)).

  138. #138 PapeurJam le 17 décembre 2006 à 14 h 57 min

    Je trouve aussi que depuis quelques années, la tendance est à décaler tout vers la fin de soirée. Je me rappelle qu’il y a disons euh… 20 ans, les films à la télé commençaient vers 20h30. De nos jours (le vieux c… qui parle :) ), on ne voit rien avant 21h minimum.
    Bon, maintenant j’avoue ne pas connaître les raisons de cette tendance, mais je dirais quand même que les horaires de travail en sont un des facteurs. Les temps de trajets maison-boulot sont en effet clairement à la hausse au cours des 30 dernières années…

  139. #139 Hélène le 17 décembre 2006 à 15 h 17 min

    Bienvenue PapeurDjam ;-) J’avais pas pensé aux films à la téloche tiens, c’est vrai que ça s’est décalé aussi !

  140. #140 La Cuiller En Bois le 17 décembre 2006 à 19 h 43 min

    pour les films à la téloche ….

    Merci la pub !

    ;-)

  141. #141 del4yo le 18 décembre 2006 à 8 h 23 min

    Ici on mange n’importe quand, mais alors, portnawak! SF est completement pluriculturel. Mes amis Americains et hollandais mangent tot, ceux de culture Iberique tres tard, ceux de culture Asiatique je n’ai jamais reussi a savoir, ils sont toujours prets a faire une bonne bouffe! Donc on s’arrange, j’essaie de faire des moyennes, donc pour recevoir on previent "diner a la Francaise, on mange a 7h-8h", ou alors flute, je fais des gouters, parceque ca convient a tout le monde! Je n’aime pas trop manger trop tot, ou du moins je n’aime plus. Quand les delais de productions se raccourcissent et que les gens travaillent tard, la boite paie le diner et on mange a son bureau. Je trouve ca tres triste, surtout quand tout l’etage se rempli d’une odeur revulsante de bouffe infame. Donc du coup j’ai explique que pour nous Francais c’etait super important de manger en famille et je prefere attendre d’etre a la maison, meme si je dois attendre 21h pour manger.

    Mon amie Mei-Mui, inquiete de me voir attendre, remplissait mes tiroirs de soupe miso et de cookies japonais. Super touchant, et super bon comme gouter sale!

  142. #142 Hélène le 18 décembre 2006 à 10 h 45 min

    J’adore le coup des amis asiatiques "toujurs prêts à faire une bonne bouffe" ! ;-)))

  143. #143 kat le 6 octobre 2007 à 1 h 34 min

    lol. Chez moi on ne mange pas avant 22h30 voire minuit si je secoue pas un peu la cuisinière ( ma douce maman). La raison est simple. Nous sommes des gens lent lent et lent. C’est dans les gennes =)

  144. #144 Syd le 28 mars 2008 à 20 h 10 min

    C’est affreux, j’ai lu moins de la moitié des commentaires, j’ai envie de tout lire mais en même temps je suis trop pressée de répondre, alors j’y vais !
    Moi je suis parisienne et j’ai toujours vécu à Paris, donc les dîners tard ça me choque pas (enfin je dis « donc » parce que je constate qu’ailleurs c’est pas forcément comme ça, et que j’y pensais pas forcément avant, à cette « spécificité » de Paris), je dîne le soir entre 19h30 et 20h (et de manière générale un peu plus tard l’été que l’hiver), donc ça va y’a pire, mais en vous lisant quand vous parlez des habitudes aux Pays-Bas, en Ecosse etc, je me dis que c’est une tout autre manière de vivre et que ça donne envie de voyager ! :-) J’adore voir comment vivent les autres, et tester aussi :-)
    Personnellement je suis bien plus maniaque avec les repas du midi: je déteste manger après 13h, ça me bouffe l’après-midi ! évidemment quand on travaille, on peut pas toujours choisir l’heure du déjeuner, mais le week-end et les vacances, je déteste me laisser aller en mangeant à pas d’heure l’après-midi, donc 12h30, et zou le café avec les infos de 13h sur la 2 ! (‘fin, ça c’est en ce moment). Je supporte pas non plus les déjeuners qui s’éternisent. Le soir c’est différent parce que l’ambiance est plus à la fête avec le soir qui tombe :-)

    Intéressant la réflexion de PapeurJam, je suis trop jeune pour avoir pu remarquer ça mais ça m’étonnerait pas qu’il y ait une tendance à un décalage des habitudes du soir de plus en plus tard dans la nuit.

  145. #145 Syd le 28 mars 2008 à 20 h 14 min

    Ah oui, je viens de remarquer que je parle dans un post qui date de 2007, j’avais oublié que j’avais cliqué en bas à droite… mais bon ça m’a inspiré… :-)

  146. #146 Hélène le 28 mars 2008 à 21 h 43 min

    C’est pas un problème Syd, je lis tout et je réponds quand je peux ;-)

Remonter en haut de la page