J’avais le T.R.A.C, par Cec jeune mariée

14 novembre 2007

« J’ai 33 ans. Cela fait 20 ans que je me bagarre contre la nourriture, que je me démène, que j’essaie d’adhérer à toutes les théories contradictoires qui, chacune leur tour, sont censées m’amener au bout du tunnel. En cumulé, j’ai bien du perdre/prendre plus de 50 kilos… A chaque régime, j’essaie d’être irréprochable, infaillible, j’apprends sur le bout des doigts la théorie du régime hypocalorique – hyperprotéiné – [email protected][email protected] langouste-ananas (ne cherchez pas, on l’a inventé avec maman, on vivait en Côte-d’Ivoire à l’époque…) – le rééquilibrage, etc.

Selon les recommandations du moment, j’évite les tentations, les sorties, ou alors je m’y confronte pour conforter ma volonté. Chaque repas est une lutte, contre moi qui perds mes repères et ne sais plus où m’arrêter, contre la nourriture qui semble me vouloir tant de mal, contre les autres qui souhaitent me voir manger d’une certaine manière.
Les vacances ? L’horreur, entre ce corps que je n’aime pas qui est plus exposé que d’habitude, et ces tentations qui sont partout….
L’imprévu ? C’est l’angoisse, si je sais que je ne vais pas pouvoir manger « comme il faut »…
Je ne sais tellement plus comment, quoi, quand manger, que je ne souhaite plus qu’une chose : c’est qu’on me dise au gramme et à la minute près ce qui doit passer par ma bouche.

Mais…. c’est douloureux, tout ça. Tous ces échecs, puisque j’ai beaucoup perdu, souvent, mais toujours repris, me font penser que vraiment je suis nulle, je n’ai aucun courage, aucune volonté. Cela réduit même à néant toutes les preuves que je peux avoir de mon courage, de ma ténacité dans les autres domaines de la vie, si je n’arrive pas à gérer une chose aussi simple que la nourriture !
Et encore un « mais »… quelle est donc cette solution, le régime en général, qui ne m’amène jamais à guérir de ma « maladie » ? Qui, je le sens bien, ne me rapproche jamais de ce que je souhaite tant, manger « normalement », comme n’importe quelle personne mince c’est-à-dire qui n’a pas de problème avec la nourriture ? Et si le problème n’était pas dans ma manière d’appliquer la solution, mais dans la solution elle-même ?? Vous en connaissez beaucoup, des bricoleurs qui s’appliquent à resserrer un écrou avec une clé à mollette trop petite ? Même moi, je change de clé à mollette rapidement…

J’ai fini par écouter une petite voix, relayée d’ailleurs par notre hôtesse, qui me soufflait depuis quelques temps déjà que la solution n’en était peut-être pas une… Que tout régime amène la personne à se retrouver en restriction, à faire perdre à la nourriture la capacité de l’apaiser, de lui apporter du plaisir,
e
t surtout à s’éloigner des messages que lui envoie son corps : la faim, le plaisir, et la satiété.

J’ai décidé d’affronter mes peurs, peur de manquer, peur de manger des aliments que je croyais « grossissant » (tout en me gavant d’aliments que je pensais autorisés), peur de perdre totalement le contrôle sur ce que je DOIS et PEUX manger… J’ai donc tenté de retrouver la sensation de base : la faim, et ensuite de faire confiance à la nature pour arriver à la satiété, avec les aliments dont j’ai envie, quand j’en ai envie. Une seule règle : manger uniquement quand j’ai faim… Je sais, ça a l’air stupidement simple, mais… J’ai fais la paix avec la nourriture, avec moi, je retrouve les sensations de faim, de satiété, je retrouve une liberté que j’avais oubliée depuis des années… Mon
homme m’a fait remarquer « c’est drôle, tu manges beaucoup moins que quand tu es au régime » !
Ce que moi, je remarque, c’est que je me délecte aussi bien de glaces, de frites, que de poisson, de légumes… et qu’en plus, j’ai perdu presque 4 kilos.
Je n’en reviens pas… enfin, quand j’y pense, parce que ce n’est plus la question centrale. Je vis, tranquillement, et on verra bien où sera le poids d’équilibre que mon corps décide d’atteindre.

Pour aller plus loin :
T.R.A.C : trouble de la régulation des apports caloriques
Dr Zermati : « Maigir sans régime »
http://www.gros.org/

Signé : Cec jeune mariée »

209 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

209 commentaires

  • #1 Cec jeune mariee le 14 novembre 2007 à 9 h 09 min

    Merci pour vos commentaires et vos encouragements :)

    Juliette78, il n’y a rien à laisser tomber, à part croire qu un régime est LA solution… Si tu n as jamais lu le vire du Dr Zermati, saute dessus….

    Cela fait 15 jours que je ne maigris plus, mais je sais que je ne fais pas assez attention à ma faim, je mange trop souvent pour accompagner mossieur ;) maisj ai confiance, l équil;ibre va se faire petit à petit…

  • #2 Cec jeune mariée le 14 novembre 2007 à 9 h 35 min

    Merci Plume, je note je note et j’espère bien consolider le bon départ que j ai déjà pris, et suivre ton exemple !

    Chaton, le site est bien pour te donner une vision d’autre chose que les régimes, mais je coris que l aide d un praticien n est jamais superflue… Un comportementaliste comme Zermati aide à résoudre plein de choses que l on croyait insolubles…

    J ai surtout beaucoup lu sur le sujet mais j ai aussi attaqué d autres problèmes de fond, et cela m a aidée a avancer sur l alimentation…

    En tout cas, merci pour vos commentaires, vos réactions, et vos encouragements.

    Si en plus cela peu aider ne serait-ce qu une personne à se poser des questions et trouver sa voie, j en serai heureuse ;)

  • #3 Cec jeune mariée le 14 novembre 2007 à 10 h 33 min

    @ Lou : Zermati se "dévore " ;) en livre… Son secret, il n en a pas, juste un oeil critique sur toutes les dérives qu il a pu constater en tant que nutritionniste, et une envie profonde d aider les gens ayant des problemes d alimentation plutot que le besoin de vendre un régime… Le résultat, c’est une libération, je ne peux que te ocnseiller d acheter ce livre, au pire tu auras perdu le prix d un livre d epoche, au mieux… :))

    @Amélie : le docteur apff…. (suis nulle j y arrive jamais), je ne pensais pas qu il y avait une telle complementarite, je me l achete des que ej repasse en france !

    @Elmaya : moi aussi j ai ri quand j ai vu la recette, en me disant justement ca tonbe bien aujourd ‘hui la nourriture peut a nouveau etre reconfortante pour moi alors qu elle n etait qu une ennemie depuis des annees !!

    @Fantomette : ma mère arrive encore à me mettre en colère avec ses "vous allez pas me laisser ca…."devant un plat non fini… SI !!!

  • #4 Cec jeune mariée le 14 novembre 2007 à 10 h 36 min

    Merciii pour l accueil que vous faites à ce billet les filles ;)

    @funambuline : ben la balance, j en ai encire un peu besoin pour l instant quand meme, histoire de pas flipper comme une folle dès que j ai un pantalon quiaurait rétréci au lavage ;) mais je m en éloigne doucement !

    Lilo, bonne route à toi ;)

  • #5 Paola le 14 novembre 2007 à 8 h 50 min

    Prem’s.

    Voilà une belle preuve que manger et plaisir peuvent aller ensemble !!!
    Si tous les medecins disaient des choses comme ça, y’aurait beaucoup moins de malheureuses et la nourriture cesserait d’être vue comme démoniaque.

    Très beau récit.

  • #6 bouyoncube le 14 novembre 2007 à 8 h 52 min

    comme je te comprend, personnellement, dès que je pense à demarrer un régime, ça me donne encore plus faim, du coup je n’en fait jamais, et je me suis remise au sport pour limiter les dégats…je comprend ta souffrance et j’espère, non, je suis sûre, que ta nouvelle conception de la vie va te rendre heureuse ! courage à toi !!!

  • #7 juliette78 le 14 novembre 2007 à 9 h 05 min

    ha la la !! j’ai trop l’impression de lire ma propre vie !! j’espère que ca va marcher pour toi !! moi j’i envie de baisser les bras …. biz

  • #8 Cec jeune mariée le 14 novembre 2007 à 11 h 13 min

    Merci Killis, je vais la tenter au repas de Noel tiens : limite vomir si on me demande de finir les plats…. Ma mère va adorer, et mes petits neveux mourir de rire !

  • #9 Cec jeune mariée le 14 novembre 2007 à 11 h 16 min

    @Lizou : je suis comme toi… et mon homme, qui fait exactement la meme taille que moi, et… 30kg de moins…. ben il arrive à ce que je me sente une petite chose fragile sous sa protection, dans ses bras, et j adoooooooooooooooore ca !!

    Hi hi j ai du mal à comprendre je t avoue, donc je ne fais qu en profiter sans me questionner ;)

  • #10 Plume le 14 novembre 2007 à 9 h 16 min

    Bonjour,

    Ton recit reflete ce que j’ai vécu pendant 4 années, l’horreur…, aujourdhui je suis une mangeuse régulée, une madame tout le monde, grace a un medecin, le livre de zermati, le gros.org, çà marche réellement, faut pas baisser les bras et y croire, j’ai perdu 12 kilos en une année et aprés une grossesse, comme çà, sans rien faire, aprés m’être battue comme vous pendant des années…"simplement" en appliquant la méthode, et en réglant certains conflits..

    Aujourdhui je mange de tout sans complexes, a l’écoute de ma faim toujours!
    et celà va faire 3 ans que je suis libérée de ce cauchemard!
    La vie en est radicalement changée, je prends plaisir a partir en vacances, aller au resto, a m’habiller dans du 36, à faire des diners entre amis, a avoir tout pleins de choses dans le placard qui finisse par pourire !! si si!!

    Voilà un message d’espoir, pour ma petite contribution

  • #11 chaton le 14 novembre 2007 à 9 h 22 min

    je suis en plein dans ce problème, je fais des régimes je perds je reprends protifast et compagnie… Le pire c’est que ça me mine le moral ça me rend triste, je me sens frustrée de ne pas pourvoir manger, je ulpabilise dès que je mange quelque chose, parfois je craque comme une crise de boulimie, jme dis merde jen ai marre et je mange mal toute une journée pour me sentir mal le lendemain. De plus avc toutes ces filles de magazines anorexiques et mes copines plutot mince, je me sens décalée de tout ça j’ai l’impression d’être grosse. Ca fait déjç quelque mos que je suis en guerre avec la nourriture…Je vais aller voir avc grand intéret ce site j’espère que cela pourra m’aider. En tout c’est génial que tu aies pu régler ce problème…

    des bisous a toutes les filles

  • #12 bidou le 14 novembre 2007 à 9 h 25 min

    bonjour,
    problème typiquement féminin, connu de nous toutes sans aucun doute ! on prend, on perd, on prend, on perd et commence alors un va et vient qui laisse des traces sur le corps. habillée, ça va … déshabillée, la peau molle, pas top. pas de sport pour moi mais de la marche tous les jours pour aller au bureau, bon en même temps, c’est pas énorme 40mn de marche au total mais tous les jours … j’espère que ça produira un effet sympa ! que te dire de plus ? qu’il faut essayer de faire attention de temps en temps, enfin c’est ce que je fais quand je vois le plateau de fromages qui fait l’aller-retour entre mon ado et mon mari ! pas facile tous les soirs non plus mais sinon, on ne vit plus ! et puis le carré de choco du soir, petit rituel … j’ai perdu du poids pour "raisons médicales" comme on dit bien qu’à la base je n’étais pas si balèze mais je me rends compte que mon dos et mes genoux me disent merci. en ce moment, 1.73m pour 65 kg mais plus rien à me mettre et pas d’argent pour réinvestir ! je crois qu’il faut s’écouter aussi et s’autoriser des petites folies ! je travaille dans un milieu où les filles font toutes du 34 peut être même du 36 et quand tu vois leurs yeux le midi quand elles dévisagent ton plateau qui somme toute est strictement normal … tu te dis qu’elles se font vraiment du mal et tu es contente de ton 42 ! ah la vie est mal foutue quand même ! pourquoi on est jamais contentes ?

  • #13 Hélène le 14 novembre 2007 à 11 h 25 min

    juliette78 sois la bienvenue !

    Man0u-Man0u merci pour ce beau commentaire, et bienvenue à toi ;-)

    Moi aussi je remercie Cec parce qu’elle a écrit exactement ce que j’ai vécu.
    Je suis une grande adepte de Zermati, mais je n’ai pas encore lu Apfel, je me note de l’acheter très vite parce que j’ai encore pas mal de choses a régler côté comportement alimentaire.

  • #14 laurettebis le 14 novembre 2007 à 9 h 26 min

    Très beau récit Cec, merci de nous faire partager ton expérience.
    Je suis plutôt "anti-régimes" (sauf dans des cas où la santé de la personne est en danger par ex mais je pense que là c’est pas vraiment un régime mais un ré-apprentissage, un ré-équilibrage), j’essaie d’équilibrer mon alimentation, ce qui n’est pas toujours évident…surtout quand on est- comme moi – gourmande et aimant la bonne cuisine, les produits du ‘terroir"…
    Je ne connais pas ce bouquin du Dr Zermati…

  • #15 patounettechatte le 14 novembre 2007 à 9 h 33 min

    Ce témoignage me fait plaisir !!!! c’est la voix du bon sens !!! Les régimes c’est fini !!!! Ecouter sa faim et le sport : RIEN DE MIEUX !!!! ET NE PAS SE PRIVER DES BONNES CHOSES QUE L’ON AIME !!!!

  • #16 Hélène le 14 novembre 2007 à 11 h 33 min

    Bien sûr futile, c’est la première idée toute faite sur les "gros", et celle qui fait le plus mal…

    princessevarda je ne suis pas aussi sereine que tu le penses ;-)

  • #17 Isabelle le 14 novembre 2007 à 9 h 40 min

    Bonjour CecJeune mariée et Hélène qui recommande ces mots d’utilité publique!!!

    100% d’accord, moi aussi j’ai banni tout régime de ma vie, pratiquant juste la modération désormais, avec pour mot d’ordre : petite portion, mais rien que des bonnes choses!!
    Quel soulagement après 15 ans de "régime", d’aliments interdits et de fausses croyances
    Pour perdre cette année j’ai combiné WW avec Zermati (en ne prenant de WW que ce qui est compatible avec Zermati), mais maintenant avec – 15 kg au compteur, c’est juste du Zermati et la liberté!!!!
    Malheureusement les vieilles idées ont la vie dures, alors merci de ton témoignage…

  • #18 Hélène le 14 novembre 2007 à 11 h 40 min

    J’aime pas tellement les mythes princessevarda, une fois qu’ils sont cassés les gens te détestent…

  • #19 Marie Laure le 14 novembre 2007 à 9 h 42 min

    Vous m’interressez avec ce Dr Zermatti, parce que je "devrais" faire un régime pour perdre le poids pris pendant et après ma grossesse et un régime ben je peux pas ça me déprime d’avance et je ne veux surtout pas être frustrée!

    J’aimerais bien retrouver mon poids de forme parce que là vraiment je ne me sens pas bien dans mon corps, ni dans mes fringues et parfois en société c’est dur (surtout d’entendre les réflexions des gens qui m’ont connue avant quand je faisais un 38 les vilains!)

  • #20 mimisunny le 14 novembre 2007 à 9 h 45 min

    Bonjour Cec jeune mariée , merci pour ce récit. J’ai connu qqn dans ton cas qui a également fini par suivre la méthode du docteur Zermatti. Je ne l’avais plus vue pendant un an et en un an elle s’est véritablement transformée. Plus à l’aise au restaurant, profitant réellement et surtout plus fine, sans véritablemenet faire de "régime".
    Après la naissance de mon fils il y a 4 ans (j’avais pris 22 kg pendant la grossesse), j’ai fait régime sur régime pendant 3 ans, sans arriver à perdre les derniers kilos que je voulais perdre. Il y a environ un an, je me suis dit, tant pis, je mange quand j’ai faim et je m’arrête quand je n’ai plus faim (ce que je faisais instinctivement avant ma grossesse). J’ai fini par perdre encore 3 kilos et à me stabiliser à un poids auquel je me sens bien, même si je sais que je ne retrouverai plus mon poids d’avant grossesse.

  • #21 Lou le 14 novembre 2007 à 9 h 46 min

    bonjour!

    je poste rarement mais lis avec assiduité toutes les "recommandations" alimentaires d’Hélène ( et les autres bien sur! ) et je me sens complètement dans le même état que toi Cec, c’est dingue comme une simple histoire de bouffe peut boulverser tout notre équilibre et faire disparaître tout ce qui est positif dans notre vie… mais pourrais-tu m’en dire un peu plus sur Zermati? j’avais déjà remarqué qu’Hélène en parlait régulièrement, mais je n’ai jamais réellement compris quel était son " secret"…
    bonne journée!

    Lou

  • #22 lili le 14 novembre 2007 à 9 h 51 min

    Eh oui! Bravo. ;o)

    Les régimes ne sont pas faits pour être suivis, ils sont faits pour être vendus. Aux autres.

  • #23 Fran le 14 novembre 2007 à 9 h 53 min

    Bonjour Cec Jeune Mariée !!
    Que dire sur ton joli billet que les autres n’ont pas encore ecrit ??
    Ton témoignage m’a bcp touché et suis ravie d’apprendre que tu es mieux avec la nourriture et ton corps du coup.
    Cette année je n’ai eu envie de suivre aucun régime … j’étais juste fatiguée par tous ces régimes à la noix qui ne me menaient qu’au yoyo.
    Alors je vais certainement mettre Dr Zermati sur ma liste d’achat livresque – histoire de commencer 2008 avec ça en tête peut-etre.
    J’avoue que je pratique aussi la modération mais par moment je mange par gourmandise ou par compensation ( stress et cie ). Je ne perds pas de poids mais je n’en prends pas vraiment non plus.
    Merci pour ton témoignage

  • #24 Lilo le 14 novembre 2007 à 9 h 53 min

    Bravo Cec, pour ce joli témoignage qui m’a beaucoup touchée.
    Pour le chemin parcouru, qui fait qu’au fond, on a rien à ajouter. :-))

  • #25 elmaya le 14 novembre 2007 à 10 h 00 min

    Désolée si je sors du sujet, mais en arrivant à la fin de l’article, j’ai éclaté de rire … en voyant la recette juste en dessous ! lol

    Heureusement que tu nous expliques qu’on peut se faire plaisir sans remords si on écoute son corps ! ;-)

    Plus sérieusement, merci pour cet article… ;-)

  • #26 Plume le 14 novembre 2007 à 10 h 06 min

    Cec, tu as totalement raison, çà peut paraitre simple, mais enfaite je suis suivie depuis bientot 4 ans par un comportementaliste comme Zermati..
    Aujourdhui je continue de régler certains problémes perso qui m’ont amené à avoir ces troubles et ce manque d’estime de moi.
    Si je peux me permettre, il n’y a pas de méthodes miracles, chacun finit par trouver son équilibre.une fois ce travail engagé.. bonne chance

  • #27 sosyl le 14 novembre 2007 à 10 h 06 min

    Je suis très touchée par ton témoignage car j’ai l’impression que j’aurais pu écrire la même chose.
    Je n’ai jamais perdu (ni pris beaucoup de kilos) ce qui est très frustrant lors d’un régime, car j’ai l’impression de faire très attention et de n’arriver à rien.
    J’ai donc décidé de me prendre en main et de consulter une diététicienne. Elle m’a appris des règles simples, qui peuvent paraître bêtes à ceux qui ne se sont jamais posé la question : est-ce que j’ai faim? Si oui, je mange, si non, je ne mange pas et j’attends d’avoir faim. Avant je mangeais parce que c’était l’heure de manger et je finissais mon assiette, même si je n’avais plus faim car c’est ainsi que j’ai été éduquée… Le plus difficile, c’est de savoir s’arrêter, écouter son corps et reconnaître les signaux de la satiété.
    Mais je sens que je suis sur le bon chemin et c’est encourageant :-) Courage à toutes celles qui sont dans le même cas !

  • #28 teatree le 14 novembre 2007 à 10 h 06 min

    ce texte est très touchant et très juste. bravo Cec jeune mariée.
    je pense qu’il peut vraiment aider beaucoup d’entre nous.
    il est d’utilité publique ton texte…

  • #29 Shalima le 14 novembre 2007 à 10 h 10 min

    Même parcours que toi, Cec… se réconcilier avec la nourriture, y prendre du plaisir, manger à sa faim, ça a l’air tellement simple, mais c’est si compliqué. Je ne remercierai jamais assez Zermati de m’avoir ouvert les yeux (et l’esprit)

  • #30 Kilis Sex Symbol le 14 novembre 2007 à 10 h 10 min

    (la remarque stupide du jour)
    En fait, moi je suis bien capable de me nourrir de ouassous (crevettes géantes créoles) et d’ananas toute ma vie, mais ce ne sera vraiment pas pour des questions de régime ;-)))

  • #31 Amélie le 14 novembre 2007 à 10 h 14 min

    je vous conseille aussi de lire les livres de Gérard Apfeldorfer qui est sur la même conception que Zermatti mais il est psy alors que Zermatti est nutritionniste, c’est pas tout à fait le même angle et c’est très complémentaire. je vous conseille aussi d’aller sur le forum "Rééducation alimentaire" de Vive les rondes : http://www.vivelesrondes.com/for...
    juste une petite mise en garde : après l’enthousiasme des débuts on peut avoir une période de tassement, parce que c’est quand même pas si simple d’identifier nos sensations quand on a passé des années de régime à les nier…

  • #32 Fantomette le 14 novembre 2007 à 10 h 14 min

    J’ai perdu 20kg comme ça, en arrêtant les régimes et en me faisant confiance. En me rendant compte que j’avais envie de deux gâteaux et pas du paquet-que-je-finis-vu-que-je-l’ai-entamé, d’une part de camembert et pas de la moitié du fromage, et que si j’avais faim je mangeais et que quand j’avais plus faim j’arrêtais. C’est ça le plus dur, accepter de ne pas finir son assiette quand on n’a plus faim, surtout quand on a été élevé au son de "finis ton assiette", ou laisser un "reste" qui ne pourra même pas faire un repas entier ("vu le peu qu’il reste, je me force et je finis") mais c’en est enfin fini des restrictions, régimes, yo-yo,… qui m’avaient rendue trop grosse alors que mon poids "de forme" est de 66-68kg et je ne le savais pas, persuadée qu’à 1m70 il fallait faire moins de 60kg, ce qui m’avait menée à plus de 80kg…
    Merci pour ce témoignage, et ne nous affamons pas les filles !!

  • #33 alex le 14 novembre 2007 à 10 h 14 min

    Très beau récit Cec…
    Je pense que cela va donner du courage à beaucoup d’entre nous… ;-)

  • #34 jujulie le 14 novembre 2007 à 10 h 15 min

    coucou! un joli témoignage… qui résonne d’autant plus dans ma tete que je suis allée voir une nutritionniste il y a quelques mois (au canada) et ses premiers mots furent: "je ne vous donnerai aucun régime!"et moi de répondre "ai-je frapper à la bonne porte? heuu vous etes bien nutritionniste?"… depuis je me suis réconciliée avec la nourriture, je savoure sans arrière pensée… et je mincis doucement mais surement…
    bon courage!

  • #35 Plume le 14 novembre 2007 à 10 h 18 min

    Amélie, Fantommette çà sonne juste ce que vous dites! tout à fait daccord
    Autre choz pour les mamans : "on n’est pas la poubelle de l’assiette de nos enfants" ;)) Il faut accepter de "jeter" les restes..

  • #36 Féf le 14 novembre 2007 à 10 h 22 min

    Merci pour ce témoignage, Cec!
    c’est le genre d’état d’esprit qu’il est difficile d’atteindre, mais une fois qu’on y est, qu’est-ce qu’on se sent bien!!
    dans ma famille, ma mère et mon frère ont un tempérament naturellement mince (limite tout sec), donc ils m’ont longtemps fait des remarques sur, je cite, "ton gros cul". je ne comprenais pas, 58 kgs pour 1,68m, je trouvais ça vraiment pas mal. en voulant leur plaire à eux, j’ai fini par prendre 7kgs, et ne plus plaire à personne.
    j’ai alors décidé que ras le bol, tant que MOI, j’étais bien dans mes pompes, c’était le principal. donc, j’ai arrêté d’écouter les conseils et j’ai fini par perdre les kilos gagnés pendant le soi-disant "régime".
    conclusion, j’adhère complètement à cette idée de plaisir, de satiété, et je campe sur ma position initiale : les régimes ça craint!
    bon courage à toi Cec, et à toutes celles qui vivent cette situation!

  • #37 alex le 14 novembre 2007 à 10 h 24 min

    C’est vrai, avec les témoignages, je me rend compte qu’on ne m’a jamais vraiment forcé à finir mon assiette ; aujourd’hui j’ai les mêmes "habitudes" que petite, je mange assez lentement (je n’arrive pas à faire plus vite) et du coup je me rend compte assez rapidement quand je n’ai plus faim, et quand j’ai cette sentation je suis incapable de continuer de manger ; je pense que c’est pour ça que je suis assez stable dans mon poids. Je n’avais jamais fais la relation et au contraire j’ai souvent des critiques quand je finis pas mon assiette (j’ai 25 ans…)…

  • #38 funambuline le 14 novembre 2007 à 10 h 25 min

    Très chère Cec,

    oh combien je comprends…
    En tout, depuis que j’ai arrêté de "faire attention à mon poids" (politiquement correct), j’ai perdu 8kg. Et je me maintiens, en mangeant de tout ce qui me fait envie… mes envies ont changé… les "interdits" ne l’étant plus, finalement on n’a pas envie que de ça…

    Profites-en pour jetter ta balance, elle ne sert à rien!

    Et surtout profites!!!

    ps: un des "trucs" qui m’a bien aidé à reprendre du plaisir c’est le site de marmiton, où le plaisir de cuisiner et la curiosité m’ont amenée à essayer mille délices de toutes sortes et à avoir une alimentation très variée (et oui, je n’aurai jamais le temps d’essayer toutes ces merveilles!), je te le recommande vivement!!!

  • #39 mimisunny le 14 novembre 2007 à 10 h 31 min

    pour finir son assiette, parce qu’on a été éduquée comme ça, un jour, une amie m’a dit et je trouve que c’est tellement vrai: on ne jette pas en soi… quand on a plus faim on arrête. Je trouve ça très vrai ;o)

  • #40 futile tranquille le 14 novembre 2007 à 10 h 32 min

    en effet, je crois qu’il doit y avoir beaucoup de choses héritées dans notre comportement envers la nourriture : je n’ai JAMAIS ne serait-ce qu’eu envie de faire un régime. Est-ce dû au fait que ma mère n’en a jamais fait non plus et me laissait manger les quantités que je voulais à table ? Attention aux mamans (enfin vous avez prenez assez de mises en gardes, comme ça hein, c’est juste une idée…).
    Moi ça a toujours été plutôt l’inverse et j’ai eu du mal à accepter un corps pas assez féminin, pas de seins, pas de fesses. Ne rigolez pas c’était une vraie souffrance, surtout quand les filles "bien développées" remportaient tous les garçons. Jusqu’au jour où l’homme que j’aimais m’a dit que j’étais belle… (oui c’est cruche et alors ?) mais que j’avais "des mollets surdimensionnés", enfin ça c’est une autre histoire…

  • #41 funambuline le 14 novembre 2007 à 10 h 41 min

    Tu peux la garder, hein, tant que tu ne la regarde pas plus qu’une fois par mois… tout va bien. Je sais c’est dur et ça prend du temps. J’ai profité d’un déménagement pour m’en débarasser, je n’ai aucune idée de mon poids depuis 6 mois et tout va très bien dans mes jean’s :-)

  • #42 Mamzelle Maupin le 14 novembre 2007 à 10 h 46 min

    Merci Cec, je n’en suis encore pas là, je n’arrive pas à "lâcher" pas confiance en moi, je ne sens pas ma faim …
    Mon idéal c’est encore qu’on me dise tout … infantilisant …

  • #43 Man0u-Man0u le 14 novembre 2007 à 10 h 46 min

    Hello ! Je suis nouvelle dans le coin mais j’aime vraiment beaucoup ce blog ^^
    Cet article me conforte dans l’idée que je suis tombée sur un espace girly mais pas stereotypé. Ici on ne parle pas de régime mais de bonne nourriture, pas de mode importable mais de celle qu’on aime, de ce qui nous met en valeur en matière de maquillage etc…que du bonheur.
    C’est tellement rare de trouver des filles (de tous les ages en plus), qui ont compris ce genre de chose que chaque visite ici est une bouffée d’air frais : )
    Merci à Hélène de permettre aux lectrices de s’exprimer ainsi, et merci tout court ;) A 17 ans, savoir qu’on est pas obligé de croire tous ce que l’on peut lire ou entendre ailleurs ( je pense aux magazines là maintenant tout de suite) est plus qu’important ! Je vais pas raconter ma vie mais j’ai une bonne dizaine de kilos qu’on peut penser superflus à l’adolescence, et j’ai eu le déclic pour m’accepter et m’aimer telle que je suis en lisant des livres et des blogs comme celui de Caroline
    ,qui sortent du discours habituel et reviennent un peu à la raison !Cec a tous compris, il faut s’écouter en matière de nourriture et ne pas se laisser parasiter par ce qu’on peut entendre à droite et à gauche. Manger quand on a faim, et ce dont on a envie. On essaye de nous faire croire que l’on est incapable de gérer notre alimentation, alors qu’aucune personne ne naît avec la "tare" de ne pas savoir ce qui est bon pour elle dans ce domaine. Savoir que je pouvais manger ce que je voulais à été un vrai soulagement pour moi, tout m’a paru tellement plus simple après ça…A défault d’être totalement décomplexée, ma relation à la nourriture elle s’est décomplexée ;)
    Sur ce, bonne journée à toutes !

  • #44 Odile sans régime le 14 novembre 2007 à 10 h 47 min

    Merci pour ce texte comme je les aime, parce qu’il va dans le sens d’une déculpabilisation de ce que l’on considère comme des "problèmes de poids" (enfin, au sens figuré c’en est un, problème de poids… mais quant à savoir si c’est un réel problème de kilos, je crois que tu mets bien le doigt dessus ;-))

    Comme le dit bien Plume, il n’y a pas non plus de méthode miracle, et chacun trouvera ensuite sa propre "solution", en faisant son propre chemin. Ce que propose Zermati (et Apfeldorfer, dont je me sens plus proche… et tous les autres, qui oeuvrent dans le G.R.O.S.) n’est pas un dogme, ce n’est pas la Vérité Suprême… mais cela apporte un angle de vue franchement rafraîchissant, déculpabilisant, remotivant…

    Bon courage à toutes celles qui se sont engagées dans cette voie, et à celles qui projetent de le faire, et puis surtout : relax ! ;-)

  • #45 Fran le 14 novembre 2007 à 10 h 50 min

    @ Man0u-Man0u : Héhé Merci à toi d’etre passée nous mettre un joli billet. ET perso ça m’a fait plaisir de lire la description que tu fais de ce blog et de nous

  • #46 elmaya le 14 novembre 2007 à 10 h 51 min

    Vous avez raison en ce qui concerne le sacro-saint "finis ton assiette"… Que c’est dur de passer outre, même en sachant que ce serait mieux… Chez moi, pour lutter contre ça, je préfère me servir de petites portions, quitte à me resservir plusieurs fois… mais évidemment il vaut mieux :
    – ne pas se laisser servir par Monsieur, surtout s’il a très faim ;-)
    – lutter contre la tentation de vider la casserole…

    Chez mes parents, c’est dur, ma mère nous assène avec un grand sourire des "vous n’allez pas me laisser ça!" et mon père en rajoute avec " Allez, tu m’aides à finir ça !"… Passe encore pour la salade, mais quand c’est une tartiflette géante… oups !

  • #47 teatree le 14 novembre 2007 à 10 h 51 min

    je n’ai jamais été concernée par un quelconque problème de poids, mais ce que je sens aujourd’hui avec cette discusion, c’est que je sujet est primordial.
    enfin, on entend des choses à contre courant de toute cette pression des régimes et idées reçues.
    enfin de la joie, de l’acceptation de soi, de la nourriture.
    enfin chacune se gère elle même en faisant fi des réflexions extérieures souvent polluantes…
    enfin la nourriture remise à sa vraie place ainsi que les envies et plaisirs de chacune…
    et bien je suis super contente parce que ce sujet va faire avancer beaucoup de choses!

  • #48 lizou le 14 novembre 2007 à 10 h 54 min

    Ce qui m’énerve c’est la quantité de bouffe que mon mec enfourne sans prendre un gramme, ça me dégoute, si je mange comme lui je finis obèse. Faut accepter l’idée qu’on est pas égaux devant la prise de poid. C’est quand meme dingue que l’on ne sache plus manger. je me rend compte que je mange beaucoup trop aussi.

  • #49 Cec jeune mariée le 14 novembre 2007 à 12 h 56 min

    :) merci Tania – oui, c est bien ce que je ressens, de la serenite enfin….

    Poupoupinette, le grignotage, c’est pas un ennemi hein, et il peut meme s agir d un énoooorme bout de saucisson… mais dans ces cas là, principe de base : ecouter sa faim au repas suivant ! Résultat : moi qui paniquais avant à la simple idée de ne pas avoir assez de proteines ou legumes au frigo pour le repas, je saute des repas comme un rien…

    Il m arrive meme fréquement, en cas de resto prévu, de "garder ma faim " pour mieux apprécier le resto quelques heures plus tard. avant, la faim était pour moi un danger, celui de perdre le controle et de mager des aliments "interdits". Maintenant, la faim est un signe annonciateur de plaisir, c’est un vrai bonheur…

    Je voudrais moi aussi remercier dame Hélène, qui tout d’abord m a il y quelques mois repqrlé de Zermati, et c’etait le bon moment pour moi, et qui me laisse toute cette place ici aujourd’hui ;)

    Merci !

  • #50 So’ le 14 novembre 2007 à 10 h 58 min

    Pareil pour moi! Depuis le mois de janvier j’étais au régime jusqu’à septembre. J’ai fait des régimes à base de poudre (j’ai perdu plus de fric que de pois) et après Wetwet et ensuite une régime métabolisme. Rien à faire. Juste pour 5 kg!
    Je me suis dis qu’il fallait que j’arrête tout ça, que je me foutais la santé en l’air, que j’étais bien comme j’étais pulpeuse et en forme. J’ai dis à mon homme que j’avais besoin qu’il me fasse des compliments, que je me sente attirante (après 10 ans ensemble, la routine s’installe…). Par le suite, pleins de personne m’ont dit que j’avais minci, perdu du poids, et même mon homme! Je dis que j’ai perdu du poids dans ma tête parce que sur la balance je n’avais rien perdu et je n’avais même plus fait de sport. Mais c’est vrai que mes fringues m’allaient mieux, me serraient moins! Comme quoi, bcp de chose se passe dans la tête, il suffit de se convaincre!
    Merci pour ce témoignage… ça fait tjs du bien de lire ça!
    p.s. mais là, faut que je fasse qqchose; je pars à Cuba à Nowèl alors bikini et ça fait 1 mois que j’ai arrêté de fumer et je prend du poids… on peut pas tout avoir!

  • #51 Amélie le 14 novembre 2007 à 10 h 59 min

    @ Cec jeune mariée : en fait ils ont fondé tous les deux, "Apfel" ;-) et Zermatti, le gros.org…
    Zermatti est plus pramatique sur ce qui se passe concrètement dans notre comportement alimentaire quand on est en "restriction cogntive" alors qu’apfel explique pourquoi ça se passe comme ça dans nos têtes… moi j’ai besoin des deux, mais chacun son truc…
    et puis ça a des conséquences inattendues… ils ont tous les deux aussi une vision politique sur ce que devraient faire et ne pas faire les pouvoirs publics et du coup, moi qui suis obèse et qui donc ne parlais JAMAIS de poids, je me suis vue expliquer à des gens qui font la moitié de mon poids à quel point leur volonté de mettre dans un texte d’orientation politique du mouvement politique dont nous faisons partie des recommandations du type mangez moins sucré bougez plus était débile et contre-productif… bon, j’ai pas été suivie mais j’ai ouvert une brêche !

  • #52 zoé rose le 14 novembre 2007 à 11 h 00 min

    Cec jeune mariée, comme presque tous les coms que je viens de lire, je comprends ton témoignage car c’est du vécu moi aussi. Après mon 1er accouchement j’ai pris 30 kg ! (il y a 10 ans) j’avais l’impression d’être dans le corps d’une autre car j’ai pris ces kilos TRES rapidement ! Il a fallu que j’apprenne à connaître et à vivre avec les déformations de mon ventre, de mes hanches … je ne pouvais plus m’habiller dans les boutiques "normales" : ça paraît futile, mais c’est très humiliant, en plus de tout il faut affronter le regard de ceux qui me connaissaient avant les kilos ! La plupart ne disaient rien, mais leurs regards en disaient long ! J’avais l’impression (et la certitude) qu’ils avaient une certaine rétissance à mon égard. Cette période, qui a duré plusieurs années, a été extrêmement douloureuse pour moi (malgré le soutien indéfectible de mon mari !), mais en même temps elle m’a permis de mieux comprendre la douleur de ceux qui sont différents, hors norme ; finalement ça a été assez constructif mais je resterai marquée à vie (physiquement et moralement) par ces kilos. Aujourd’hui j’ai 20 kilos de moins (mais toujours 10 de trop), je rentre dans du 42 donc je peux trouver des vêtements qui me plaisent vraiment … je suis revenue dans le monde des normaux (… enrobés). Pour maigrir je me suis "contentée" de manger des viandes blanches, légumes et poissons vapeur et j’ai fait du vélo d’appartement … Pour mes 10 derniers kilos à perdre j’ai moi aussi décidé de laisser parler mon corps, et surtout de l’écouter … MERCI POUR TON TEMOIGNAGE CEC, ça fait du bien de voir que l’on n’est pas isolé avec ses problèmes et MERCI HELENE de donner la parole à des filles qui ont des choses à dire …!

  • #53 Kilis Sex Symbol le 14 novembre 2007 à 11 h 08 min

    C’est marrant, qu’on vous oblige à finir votre assiette :-) La dernière fois qu’on a essayé avec moi, je me suis décomposée et j’ai failli vomir sur place, du coup, c’est bizarre, plus personne ne tente.

    En même temps je ne suis pas réputée pour faire attention à ce que je mange non plus, et j’exècre la cuisine light (en dehors des trucs qui le sont naturellement, genre les sashimis et les langoustes au barbecue).

    En revanche là ou je vous rejoins c’est que rayonnement et minceur perçue sont liées. En ce moment je suis sublime (j’ai perdu mes chevilles en même temps que Fran) et tout le monde pense que j’ai perdu du poids.

    Je ne crois pas que ce soit le cas (ma balance est pipée, je ne monte plus dessus, elle m’affiche 2kgs de plus qu’en vrai et affiche 2 kg de moins qu’en vrai à mon copain, véridique). Mon tour de taille indique que je dois faire 80 kg pour 1m70.

    Ben oui, mon tour de taille est égal à mon poids, j’ai une chance folle quand je pèse 56 kg, ma taille n’existe plus ;-))

  • #54 Cec jeune mariée le 14 novembre 2007 à 13 h 09 min

    Je voudrais aussi que vous m excusiez pour toutes ces fautes de frappe et d’accent… ca fait des semaines que je chouine pour avoir un clavier en azerty mais je me débat toujours avec un qwerty !

    Sorry..

  • #55 lizou le 14 novembre 2007 à 11 h 10 min

    Ben je sais pas comment vous faites pour etre bien dans vos pompes en étant ronde, sérieux je vous admire, je crois que j’ai une phobie du gras, je supporte pas. Pour moi l’idéal féminin c’est une petite chose fragile physiquement. faut que je travaille là dessus ;-))

  • #56 kedibei le 14 novembre 2007 à 11 h 13 min

    Bonjour tout le monde, pour moi le poids est un sérieux pb. En effet, jusqu’à 27 ans, je m’habillais en 34 pour 1m63. Puis soudain, je suis passée au 42. Avant je mangeais des bonbons, sucrais énormément… Depuis que j’ai arreté de fumer et que je mange moins et surtout pas de confiserie, que je sucre quasiment plus. C’est à n’y rien comprendre. En plus, je suis une fan de fringues. J’ai des armoires qui dégorgent de vêtements qui ne me vont plus. Je ne dis pas que j’aimerai refaire une tte petite taille ms au moins une 38, pr trouver plus facilement à m’habiller. C’est surtout mon ventre que je voudrai voir partir car j’ai les hanches larges alors…

    Mon chéri dit que je suis bien comme ça ms il n’est pas en moi et lui me voit avec les yeux de l’Amour…!
    J’ai 31 ans et pas d’enfants, j’imagine après une grossesse et bonjour le 52.

  • #57 zoé rose le 14 novembre 2007 à 11 h 15 min

    @lizou : une ronde est certainement plus fragile qu’une brindille (je ne parle pas des anorexiques !), même si le physique dit le contraire, et si nous étions vraiment "bien dans nos pompes" comme tu dis, nous ne donnerions pas les témoignages que tu as certainement dû lire …

  • #58 Kilis Sex Symbol le 14 novembre 2007 à 11 h 16 min

    @lizou : c’est simple, en fait. On se regarde dans un miroir et on se trouve belle. Et le poids n’a rien à voir la-dedans.

    La période où j’étais le plus complexée était vers mes 56-60 kg. Je me trouvais énorme! Je me cachais dans des tas de pulls (que j’ai jetés) et je n’osais pas me mettre en maillot.

    Maintenant, mes maillots sont tellements indécents que mon copain rougit quqnd je les mets ;-))

    J’ai prévu de me remettre au sport et de manger sainement. Dès que mon chauffage sera rétabli, et que je me serai organisée efficacement pour libérer 30 minutes par jour pour courir. Mais c’est vraiment pas prioritaire, je me fais bien assez draguer comme ça (d’ailleurs c’est plus possible, on épande de la testostérone par canadair en ce moment ou quoi?????)

  • #59 futile tranquille le 14 novembre 2007 à 11 h 18 min

    argh kedibei je vais avoir 27 ans !!!! qu’est ce qui s’est passé pour que tu changes comme ça, des problèmes familiaux etc.. ? Enfin, je veux pas savoir, mais peut être tu as compensé sur la bouffe d’être malheureuse de quelque chose ? ou un changement contraceptif ?

  • #60 funambuline le 14 novembre 2007 à 11 h 18 min

    @ kilis: la testostérone par canadair, j’adore :-)

  • #61 Fran le 14 novembre 2007 à 11 h 22 min

    @ Kilis Sex Symbol : Moi aussi j’aime bcp ta reflexion sur la testostérone : ))

    Moi en ce moment je dois etre à 58kg pour 1m55 … ça me chagrine parfois mais bon-en mal-en, je me trouve bien. Je n’aime pas le sport alors il me reste qu’à tenter de faire attention à ce que je mange et surtout m’arreter quand j’ai plus faim. Ma gourmandise me tuera hihihiih

  • #62 princessevarda le 14 novembre 2007 à 11 h 29 min

    Il semblerait que tout ait déjà été dit, Cec, jeune mariée.
    Ton texte m’a touchée parce que j’ai grossi sans reperdre après ma deuxième grossesse. Depuis je me bats et visiblement pas très efficacement contre les kilos, pas du tout aidée par mon homme qui m’aime bien comme ça ou qui m’aime tout court? Il passe son temps à me gaver comme une oie, je crois que ça lui fait plaisir quand je mange…
    J’aimerai avoir la même vision qu’Hélène qui ne fait plus de régime et a l’air vraiment sereine mais je n’y arrive pas. Ce corps n’est pas le mien, je m’y sens mal et je sens bien que je me renferme un peu.
    Il faut que je lise ce Zermati dont j’ai beaucoup entendu parler….

  • #63 futile tranquille le 14 novembre 2007 à 11 h 30 min

    Si il y a une chose qui m’énerve c’est que beaucoup de gens consièrent que les personnes qui n’ont pas un poids "académique" manquent de volonté et sont fainéants. C’est courant comme réaction stupide, mais on voit bien que ce n’est pas du tout ça.. Il faut une volonté d’acier pour se torturer avec des régimes inutiles…

  • #64 zoé rose le 14 novembre 2007 à 11 h 34 min

    @PrincesseVarda : je suis tout à fait de ton avis. On a l’impression d’être dans un corps qui ne nous appartient pas !

  • #65 Uranie le 14 novembre 2007 à 11 h 36 min

    J’ai pas le temps de lire tous les comm, là, j’en suis désolée; je reviendrais ce soir!

    Juste pour dire: d’abord, il n’y a qu’un peu moins de 5% de vraies maigres dans le monde; déjà ça fait réfléchir. Ensuite, j’ai fait un régime il y a quelques années: c’était hyper dure à suivre, très contraignant, mais j’ai tenu. A ce moment là j’ai perdu 20 kilos (j’en faisais 90, pour 1m60). Je dois dire que ce régime et ma décision de le faire n’avait rien à voir avec le diktat de la mode, de la société ou que sais-je encore de débile. En fait, c’était par pure vanité.
    Après ça, j’ai recommencé à manger normalement (sans me priver); ce qui a changé c’est que j’ai réintroduit plus de légumes et de fruist dans mon alimentation, ce qui est quand même une chose à faire au quotidien, mais pour la santé, pas spécialement pour la ligne. En refesant parfois des petites cures de sport et d’alimentation stricte, j’ai encore perdu un peu moins d’une dizaine de kilos. Maintenant, je suis à 62/63; j’oscille, je surveille doucement. Mais je n’ai jamais repris un gramme! Donc, c’est possible; par contre, au total, il faut souligner que j’ai commencé il y a cinq ans. En fait, il faut prendre son temps, ne pas se presser si on veut vraiment un résultat, et ne pas se dire "je vais ressembler à Laeticia Casta"!!

    De toute façon, être unique, c’est plus cool que d’être à la mode!

  • #66 zoé rose le 14 novembre 2007 à 11 h 37 min

    En parlant de ce coprs que je ne reconnaît pas, j’ai l’impression que parfois je mange mal dans le seul but de faire "souffrir" ce corps difforme … OUH LA LA existe-t-il un SOS psy ?

  • #67 Fran le 14 novembre 2007 à 11 h 38 min

    @ Uranie : " De toute façon, être unique, c’est plus cool que d’être à la mode!"
    J’adhère completement !!

  • #68 princessevarda le 14 novembre 2007 à 11 h 39 min

    @Zoé rose, je suis remontée dans les com et je ressens exactement la même chose vis à vis des gens qui m’ont connue "avant".
    D’autant que mes kilos se voient vraiment sur mon visage (y’a des filles qui ne grossissent jamais du visage)

    @Hélène, je t’en supplie, ne casse pas le mythe!!!!!

  • #69 alicia le 14 novembre 2007 à 11 h 44 min

    Bon, ben comme les autres, j’ai quelques kilos superflus, mais je n’avais pas encore l’idée d’un régime!! Je ne suis pas très à l’aise avec mes kilos en trop, même si mon but n’est pas de remettre du 36!!!
    Je vais donc courir acheter Zermati, dont vous parlez avec tant d’enthousiasme!!
    Merci pour ce billet Cec!!!

  • #70 Fran le 14 novembre 2007 à 11 h 46 min

    @ Hélène : Tu es une Dictatrice non ?? Ou plutot une sorte de BlogoStar ?? Y’en aura toujours plus ou moins des mythes sur ton compte … j’en ai rencontré des gens qui aimeraient d’ailleurs te rencontrer. ALors en somme que tu le veuille ou non, le mythe est déjà en marche
    Suis sérieuse n’empeche !! Y’en a qui me dise que j’ai de la chance parce que je t’ai un peu cotoyé …. je vais devenir une vedette par ricochet ?? ou ton "dommage collatéral" ?? hihihiih

  • #71 eden le 14 novembre 2007 à 11 h 47 min

    Quel bonheur de lire cet article, j’ai découvert il y a peu le livre D’apfeldorfer et ça a été une libération après toutes ces années de régimes, privations, frustrations, et surtout culpabilisation, de lire enfin, que ce n’est pas notre auet, que les régimes font bien GROSSIR et que ça n’a rien à voir avec la volonté, ça regongle le moral et l’estime de soi, maintenant je mange de TOUT, quans je VEUX et j’ai perdu plus de trois kilos sans jamais me priver

    Bref c’est que du bonheur!!
    Je croyias que Zermati c’était exactement là même chose mais si ça complète Apfeldorfer, je file l’acheter!

  • #72 Uranie le 14 novembre 2007 à 11 h 49 min

    Fran: merci, ça m’est venu comme ça! inspiration quand tu nous tiens!

  • #73 lizou le 14 novembre 2007 à 11 h 50 min

    Bien sur Cec jeune mariée, je ne parle que du physique, j’aime les petites choses physiquement mais j’aime les gens forts psychiquement. Je suis bizarre un peu là dessus. Mais j’ai déjà fait des cauchemard où de la graisse me noyait, comme le sang dans shinnig (hein je l’avais vu dans la soirée) sauf que c’était du gras…

  • #74 zoé rose le 14 novembre 2007 à 11 h 52 min

    Pour pallier mes kilos (qui sont aujourd’hui superflus mais qui ont été SI handicapant pendant quelques années !) je me suis ruées sur tout ce qui pouvaient me faire appartenir à ce monde des "normaux" et du coup, le compte bancaire a été ma première victime : les "it-bags", les "it-shoes", camelias et sautoirs chanel … tout y est passé ! Aujourd’hui je m’accepte beaucoup mieux et j’achète moins … ! Aujourd’hui je ne suis plus une accro du shopping … à part des fois … en cas de crise, je me rue chez H&M et Zara, ça limite les dégats !

  • #75 lizou le 14 novembre 2007 à 11 h 56 min

    Entrée au lycée 54 KG j’étais trop grosse,
    sortie du lycée 59 Kg j’étais troop grosse,
    stopper la clope 63 Kg je suis trooop grosse.
    bref je suis jamais contente, c’est un miracle que je sois pas devenu anorexique, boulimique, anthropophage ou autres troubles alimentaires…;-))

  • #76 princessevarda le 14 novembre 2007 à 11 h 56 min

    tiens tiens, c’est interessant ce que tu écris là, zoé rose….rapport à la somme d’argent que je dépense en cosmetos…. (oui, Hélène, j’y suis retournée hier, honte sur moi, ma fin est proche…)

  • #77 lizou qui part le ventre vide le 14 novembre 2007 à 11 h 57 min

    c’est nul j’adore lire vos névroses ouf toutes des dingues et je dois trainer mes grosses fesses en cours, à ce soir les filles.

  • #78 Mlle Crapaud le 14 novembre 2007 à 12 h 00 min

    Je suis très touchée par ce texte, pour mille raisons…
    Personnellement, je ne me suis jamais pris la tête sur mon poids ou ma silhouette. Mon corps s’est toujours régulé tout seul, j’alterne des périodes où je mange beaucoup et des périodes où je mange moins, mais grosso modo tout va bien. Alors je ne peux qu’imaginer comprendre tout ça… mais je soutiens. De toute façon, l’important c’est d’être bien dans son assiette :-)

  • #79 Cagaroule le 14 novembre 2007 à 12 h 01 min

    Bonjour les filles,

    Céc, je trouve que ce que ton expérience, c’est très courageux de nous la faire partager. Pour ma part, je fais gaffe à la quantité de ce que je mange, et j’ai rarement envie d’un truc là maitenant; ce qui fait que quand j’en ai envie, ben en général, je me l’accorde. Genre un rouleau de printemps à minuit et demi, je ressors pas exprès…
    J’ai aussi accepté le fait que j’ai une morphologie de fille du Sud, et que je ne ferai jamais 40kg et j’avoue que ça m’a bien aidé!

    Sinon j’ai parcouru vos commentaires seuelement en diagonale, donc j’espère pas de redite, mais il y a une émission sur France 2 ce soir, sur le thème anto kilo, et anti malbouffe.

  • #80 funambuline le 14 novembre 2007 à 12 h 10 min

    Bon, c’est pas tout ça hein, mais il fait super faim là non???
    Pour moi ce sera soupe thaï au poulet et lait de coco, pleine d’épices et de vermicelle de riz.
    Miam :-)

  • #81 Marie Laure le 14 novembre 2007 à 12 h 11 min

    Ca y est! j’ai envie de manger du riz maintenant…

  • #82 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 12 h 13 min

    Lizou, anthropophage, ça te va bien. Je ne sais pas pourquoi.
    Je retourne manger mes croquettes et mon herbe.

  • #83 Fran le 14 novembre 2007 à 12 h 13 min

    Euh bah moi je vais descendre à la cantoche qui bien dégueu mais c’est St Denis hein, ya rien aux alentours !!
    Et puis doit avoir greve du chauffage aussi …. suis frigorifiée !!

  • #84 eleanor rogby le 14 novembre 2007 à 12 h 13 min

    En ce moment j’en suis à environ 70 kg pour 1m58. Je dis en ce moment, parce que je suis passé par à peu près toutes les tailles et tous les poids.
    J’ai toujours été ronde, et ma maman m’appellais (m’appelle toujours d’ailleurs) "grosse mémère". Bonjours les ravages à 10 ans.
    J’ai donc toujouts essayé de maigrir, sans jamais vraiment y arriver. Et puis boum : à 21 ans une dépression et je me suis mise à fondre. Forcément hein, j’avais pas faim, donc je mangeais pas, donc au bout d’un certain temps, j’ai fondu et je suis arrivé à 53 kg.
    Tout le monde trouvais ça génial ( elle est dépressive mais elle est mince, c’est ça qui compte non ???). Le truc c’est que moi je ne me suis JAMAIS vu mince.
    Après ma dépression je suis partie vivre en Angleterre, ou je ne mangeais pas (trop peur de re-grossir). Sauf que je suis partie sans balance. Et au bout de trois mois, mes copains hallucinaient en m’écoutant dire que j’avais pris au moins 10 kg alors que j’étais super mince. Mais moi, quand je me regardais dans la glace, je me voyais VRAIMENT énorme, : genre noyée de graisse.
    Bref, je suis rentrée en France, j’allais, mieux et j’ai regrossi.
    Et bien, finalement je suis contente : parce que et de 1, depuis ue je suis de nouveau ronde je ne tombe plus dans les pommmes toutes les 10 min, et de 2 quand je me regarde, je me trouve pas si grosse que ça et au moins je suis certaine que je me vois bien comme je suis (et pas comme je m’imagine) et de 3, mon homme m’aime comme ça.
    Evidemment, reste les commentaires des autres…. ( grenre ma belle soeur, 45 kg, "Mais comment t’as pu reprendre 20 kg après les avoir perdus ??? C’était même pas méchant mais ça fait mal quand même)
    Et franchement, ça fait du bien d’avoir un endroit où parler de ça, merci Hélène

  • #85 alex le 14 novembre 2007 à 12 h 14 min

    Tu me donnes envie Funambuline !!!

  • #86 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 12 h 19 min

    eleanor rogby, les "belles"-soeurs sont parfois terribles. Je fais du 38,5 (en taille de chaussure!! ) et ma belle-soeur a tenté vainement de me coller un complexe sur mes "grands pieds". Parce qu’elle avait de plus petits pieds que moi, je DEVAIS faire un complexe pour les miens. N’importe quoi.

    Ta belle-soeur à toi ne semble pas de ce genre-là, mais alors, qu’est-ce qu’elle a été indélicate, une vraie pro!!

  • #87 sosyl le 14 novembre 2007 à 12 h 19 min

    Je suis d’accord avec Hélène (que je ne connais pas) : l’image que l’on a de soi et l’image que l’on dégage peuvent être très différentes. Je donne l’image d’une fille toujours enjouée (ce que je suis quand même ;-)), bien dans sa tête et dans son corps (je suis la première à plaisanter sur mes kilos en trop). Mais je suis loin d’être aussi sereine ! J’y travaille, mais c’est long et éprouvant car j’ai beaucoup de temps à rattraper…

  • #88 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 12 h 25 min

    Tiens, au fait, je pèse combien, là, à me gaver de fromage quatrehomme depuis mon premier rendez-vous chez Pasteur?

    :-))

  • #89 Cec jeune mariée le 14 novembre 2007 à 14 h 27 min

    Si j’avais encore des doutes… ben, je la trouve vraiment chouette, la communauté hébergée par Hélène !!!

  • #90 Poupoupinette le 14 novembre 2007 à 12 h 33 min

    Je ne vais pas vous parler de régime ou non régime, car bien sûr, il faut que tout soit bon tout le temps, sinon, on craque. A nos fourneaux, soyons inventives !
    Je pense que le test, pour savoir si on a trop mangé, ou juste ce qu’il faut, c’est de se poser la question "Ais-je une place pour le dessert ?". C’est mieux de répondre par oui, sinon, le lendemain, c’est 400 g de plus sur la balance, avec en plus la frustration de s’être passée de dessert. Et le dessert (qu’il soit fait de fromage, d’un dessert lacté, ou autre) doit faire plaisir (on peut l’époisse ou la mousse au choc), mais en petite quantité. C’est la petite touche qui sonne la fin du repas.
    Ensuite, on se lave les dents. Ca à l’air idiot, dit comme ça, mais quand on vient de se laver les dents, en cas d’envie de grignotage intempestive post-repas, moi, ça me freine. Je me dis "Zut, j’ai lavé les dents. Si je grignote, je vais devoir me les re-laver" (car je suis flemme, savoir se servir des ses défauts en atouts)

    Sinon, pour les grignotages (tout le monde grignote, on n’est pas des saintes !), j’ai trouvé un truc : les galettes de riz complet Bjorg. Ca ressemble à du pop-corn en galette. Moi, j’adore le pop-corn, mais je trouve celui du commerce trop sucré, trop miellé (berk !). Alors que là, il y a une très légère touche de sel, ça fait "craaakkkk !", et pis c’est bio, et pas cher en calories. J’en mange de 1 à 4 dans un état second. Après, ça va mieux.

    C’est sûr que s’il y a du saucisson dans les placards, je vais en manger. Alors, en passant au super, je me bande les yeux au rayon maudit. Mais parfois, ma main en choppe un (c’est pas moi, c’est ma main) !

  • #91 Tania le 14 novembre 2007 à 12 h 41 min

    Vraiment chouette, ce texte et cette réflexion.
    Pour nous, je trouve que ça donne envie de s’interroger sur son rapport à la nourriture, qu’on ait des soucis de poids ou pas, pour toi Céc jeune mariée, il s’en dégage un bien-être et une sérénité incroyables ! Félicitations pour tout le chemin parcouru.

    @ Funambuline : tu nous donnes la recette de ta soupe ?? :-p

  • #92 zoé rose le 14 novembre 2007 à 12 h 47 min

    @eleanor rogby : j’ai moi aussi constaté très souvent un lien étroit entre minceur et dépression. J’adore ton témoignage dont je me sens très proche !

  • #93 eleanor rigby le 14 novembre 2007 à 13 h 06 min

    Oui c’est étrange d’ailleurs que ma dépression m’ai fait mincir : parce que moi d’habitude quand j’angoisse j’ai plutôt tendance à faire saucisson-chocolat. On aurait pu penser que dépression = grosse angoisse = grosse bouffe, mais non. Autant que je me rappelle j’avais plus faim parce que j’avais tout le temps la nausée. Je n’avais plus que cette sensation là. D’ailleurs quand je mangeais, ça arrivais quand même, je n’avais pas non plus de sensation de sasiété : toujours la nausée.
    En fait j’ai mis très très longtemps à réapprivoiser des sensation de faim et de sasiété.
    Mais vraiment, je crois que le pire truc c’est de ne pas arriver à se voir telle qu’on est. Même maintenant, quand je regarde les photos de cette époque, je me trouve mince, mais pas super mince non plus.
    Alors que j’ai eu un super choc la semaine dernière en donnant toutes mes anciennes fringue à ma plus jeune belle soeur qui sort de l’adolescence et qui est vraiment toute mince. Mes fringues lui allaient comme un gant : ce qui veut dire que je n’étais pas plus grosse qu’elle. Et bien, j’ai beau regarder les photos, je trouve que j’ai l’air d’avoir au moins 10 kg de plus qu’elle. Je trouve ça complètement dingue…

  • #94 funambuline le 14 novembre 2007 à 13 h 15 min

    @ poupinette: moi je trouve que les galettes de riz, ça a un goût de carton!

    La recette, euh, au pif, à peu près comme ça:
    – faire mariner le poulet dans du jus de citron, du gingembre et de la citronnelle (que j’achète râpées en bocal, faut pas pousser, hein!), du poivre, du sucre (un peu) et du lait de coco.
    – quand la faim se fait sentir vraiment: faire revenir les morceaux de poulet dans un wok, ajouter les légumes dont vous avez envie (carottes en lamelles, haricots verts, pousses de bambous, pousses de soja, etc… comme vous voulez), faire revenir un moment, ajouter un peu de sauce soja, puis du lait de coco.
    – Laisser mijoter un moment et voilà!
    (pour faire joli, vous pouvez rajouter un peu d’herbes fraîches dessus)
    (pour faire consistant, ce que je fais avec délice, vous ajoutez des vermicelles de riz).

    Bon ap’
    :-)

  • #95 eleanor rigby le 14 novembre 2007 à 13 h 23 min

    bon, c’est pas tout ça, mais moi j’ai une quiche thon-coquilles St Jacques qui m’attends et un Homme affamé à nourrir…

  • #96 Nathouille le 14 novembre 2007 à 13 h 25 min

    Voilà, Cec, ça fait des semaines que je ne poste plus ici, dévorée que je suis par mon boulot et le reste, mais je continue à lire tous les jours. Et toi, tu me fais sortir du bois car ton texte, c’est tellement ma vie que j’aurai pu l’écrire à la virgule près…
    Comme toi, j’en ai fait des regimes, poussée par cette norme qui veut que mince=bonne santé et que les rondes sont forcément des goinfres qui s’empiffrent toute la journée (ce qui est loin d’être le cas), j’ai aussi accumulé les kilos perdus, puis repris dès que je recommençais à m’alimenter. Je précise que mon mari m’as toujours aimée, avec 20 kilos de plus ou de moins.
    Et puis j’ai découvert "vive les rondes" (je ne sais pas si je peux en parler ici, ni même si quelqu’un en a parlé avant moi, je n’ai pas lu tous les commentaires, ce texte m’a tellement parlé que je me suis jettée sur mon clavier pour poster!!, merci à Hélène de supprimer mon message s’il ne correspond pas à l’esprit de son blog.
    Ce site m’a appris qu’on pouvais être ronde et belle, ronde et en bonne santé, ronde et être aimée…
    La partie rééducation alimentaire du forum (qui prône la thèse de Zermatti ) m’a éclairée sur la faim et la nocivité des régimes, et là j’ai recommencé à me faire plaisir, à manger de tout modérement, à écouter ma faim et cela m’a rendu plus heusreuse (que je ne l’étais déjà) mon corps s’est auto régulé, et même si ça n’était pas le but premier, je commence doucement à stabiliser mon poids et même à en perdre un peu…
    Alors, je suis encore ronde hein? mais je m’aime plus et mieux, je rayonne et ça, tout le monde le voit!! (c’est aussi grâce à Hélène, qui, comme je le disais il y a pas mal de temps sur ce blog, réveille la femme glamour qui est en moi, planquée derrière celle de cro-magnon, bises à toi Hélène!!)

    Et maintenant, je m’en vais lire tous les commentaires ;-))
    bonne journée à toutes!

  • #97 Fran le 14 novembre 2007 à 13 h 25 min

    Pfff Moi à ma cantoche tout ce qui me semblait bon et ce que j’ai mangé du coup c’est : du poisson pané avec des coquillettes natures et un yaourt aux fruits
    La loose !!

  • #98 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 13 h 27 min

    Arrête, Fran, tu me déprimes !!! ;-))

  • #99 Fran le 14 novembre 2007 à 13 h 28 min

    Non Siam !! Je te jure c’est tout ce qui avait de bon dans cette cantoche à la noix …. dans ce site pourri en plein vent ; nouveaux terrains construits pour les bureaux sur le RER D à Stade de France ; me demande pas où est le Stade je ne le vois pas de mon bureau ni du site d’ailleurs.

  • #100 alex le 14 novembre 2007 à 13 h 29 min

    Aaaaaa Fran arrête !! Yerk !!

  • #101 Lariska le 14 novembre 2007 à 13 h 31 min

    Merci Cec pour ce témoignage!
    Personnellement je ne considère pas avoir de problème de poids, malgré toutes les tentatives de ma mère depuis mes 14 ans (j’en ai 29)!
    Elle m’a seriné pendant des années que j’étais trop grosse, et a plusieurs fois tenté de me faire faire des régimes. Elle-même s’affame depuis des années (genre au repas de midi une feuille de salade, une demi-tranche de jambon et un fromage blanc à 0%) et est effectivement très mince.
    Je mange ce qui me fait envie, par périodes beaucoup, par périodes moins. Je suis très gourmande et mange parfois au-delà de ma faim, j’essaie de travailler sur cette sensation. Ce n’est que récemment que je me suis rendu compte, par exemple, que je n’ai pas systématiquement besoin d’un dessert à la fin du repas.

    Quant à mon corps, je ne vais pas dire que je suis super bien dedans en permanence, mais je le laisse vivre. Sans doute plutôt par nonchalance en fait…

  • #102 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 13 h 46 min

    C’est doux, une "nonchalance", Lariska. Et je trouve ta mère plutôt gonflée, bien que très mince. (je ne me serais pas permise s’il n’y avait pas eu ce jeu de mot à la clé, Lariska…) :-)

    L’influence des mères sur l’image que nous avons de nous-mêmes est immense. J’ai passé pour ma part ma jeunesse à combattre cette image de moi-même, qui n’était pas "moi", mais bien la représentation exacte d’une femme sous influence perfide de sa maman.

    Aujourd’hui, je sens mon corps parfaitement mien. Je n’aime plus mes cuisses, ni mes mollets (mes jambes, en un mot), comme je les aimais avant de prendre MES 15 kg (ce sont les MIENS, à moi, que j’ai, na), mais je me sens tellement mieux, c’est fou! Et je pense que si vraiment un jour mes jambes ne me disent plus rien (quoi, elles ne vous parlent pas, à vous, vos jambes? ;-), et bien je me remettrai au sport, (n’en déplaise à Churchill) et puis c’est tout. Pour moi ce n’est pas l’épouvante de courir régulièrement (c’est dure, comme pour tout le monde, mais cela ne me rebutte pas totalement).

    Je ne peux pas dire que j’aime mon corps d’amour et tout, mais aujourd’hui plus que jamais il est mon pote. Il ne me quitte jamais. On fait tout ensemble. On a les même goûts, ce qui me fait palsir lui fait plaisir, c’est symap comme tout.

    ;-)

  • #103 marion le 14 novembre 2007 à 13 h 47 min

    bravo Cec !!!!!
    J’y ai mis un peu de temps aussi, à réécouter mon corps, alors ce soulagement que tu décris, je vois trèèèèèèèèèèèès bien de quoi tu veux parler :)
    Nous nous maltraitons, je ne sais pas pourquoi, il faut vraiment apprendre à prendre soin de soi. Des bises !

  • #104 Lilo le 14 novembre 2007 à 14 h 05 min

    Merci merci Cec!! ;-))

  • #105 Delphinoid le 14 novembre 2007 à 14 h 16 min

    Merci Cec’ pour ce magnifique article-témoignage. A la lecture de tous vos commentaires je me sens tellement touchée par les expériences dont vous nous faites part et par la souffrance que certaines d’entre vous ressentent ou ont ressenti face à ce corps qu’on essaie de maîtriser et de modeler.

    Je n’ai jamais souffert de ce problème. J’entends par là que oui, dans l’idéal je reperdrais volontiers un peu des 8 kilos que j’ai pris au Canada (hu hu) mais je me vois plutôt me réveiller sans eux un beau matin.

    Je n’ai jamais éprouvé ce besoin de faire un régime pour mincir. Peut-être parce que justement, j’ai toujours pu manger tout ce que je voulais et que mes parents ne m’ont jamais mis la pression sur ces questions…

  • #106 Xochitl le 14 novembre 2007 à 14 h 17 min

    Bonjour a toutes,

    Cec jeune mariee, j’ai aussi connue une vie de regime plus ou moins permanent. Et pourtant je n’ai jamais ete vraiment grosse mais j’ai herite de ma maman une aversion pour les kilogs superflus (merci l’heritage familial hein !!!). La seule facon qui m’a permis d’etre plus ou moins en accord avec mon corps (plus exactemnt avec l’image que je voulais qu’il renvois) a ete la pratique reguliere du sport (footing + abdos journalier) et le controle alimentaire (au restaurant le plat le plus leger et ensuite 2 jours d’epinards). J’ai tenu ce rythme jusqu’a ce que j’ai des enfants. Apres la naissance de mon fils, il y a 5 ans, je n’ai jamais trouve l’energie de me remettre au sport ni de controler mon alimentation, et encore moins avec l’arrivee de sa petite soeur il y a 2 ans. Maintenant je mange en plus grande quantite qu’avant, je mange plus souvent des choses que je banissais avant comme le chocolat, le pain et le fromage et pourtant mon poids reste stable! J’ai juste 2 kilogs de plus qu’avant mes grossesses et un ventre et des fesses moins muscles mais mon poids ne bouge pratiquement plus. Je crois que ca vient simplement du fait que j’ai arrete de psychoter sur la bouffe, que j’ai accepte de ne pas faire du 36 mais du 42 pour 1,75m ! Je mange encore parfois par stress ou pour me consoler mais j’accepte aussi cet aspect de la nourriture et mon corps ne me le fais plus "payer". J’ai definitivement arrete de me peser et je me fis a mes vetements pour me dire si j’abuse ou pas !!!
    Tout cela pour te dire que tu es sur la bonne voie. Sois a l’ecoute de ton plaisir et de ton bien-etre et ton corps de te le rendra !!!

    On en revient toujours au meme probleme de s’accepter, d’avoir confiance en soi, de s’aimer, de ne pas chercher une reconnaissance dans le regard de l’autre par l’image qu’on renvoit etc…

  • #107 yellow stone le 14 novembre 2007 à 14 h 37 min

    Pour moi aussi ce texte est très parlant.
    J’ai toujours été ronde, un peu plus ou un peu moins. Il y a quelques mois j’étais plutôt un peu plus ronde avec 75kg pour 1,60m, suite à une sorte de régime, qui m’avait "descendre" de 69 à 63kg puis remonter tranquillement à 6 de plus qu’avant de le commencer… ce qui en vous lisant a l’air malheureusement très classique (à se demander pourquoi il y a toujours autant de filles qui se lancent là-dedans !)

    en lisant le blog d’Hélène, celui de Caro et en naviguant au gré des liens je suis arrivée sur le site http://www.gros.org.
    depuis 2 mois j’essaie de mettre en application, de m’écouter plus de ne manger qu’à ma faim et effectivement ce n’est pas facile (les mauvaises habitudes sont quand même bien ancrées) mais quand on y arrive c’est vraiment agréable : on mange de tout, on profite de tout ce qu’on mange et sans "profiter" en termes de kilos ! et après tout quoi de plus normal !
    bref j’approuve complètement à cette démarche finalement très saine et surtout tellement simple : on avait faillit ne pas y penser !
    je vais voir si je peux me procurer les bouquins, ça m’aidera peut-être à aller plus loin et à voir pourquoi certaines mauvaises habitudes (finir son assiette quoiqu’il arrive, manger uniquement par "gourmandise" et sans faim, …) sont tellement ancrées

    sorry j’ai été un peu longue mais ça me touche de près
    Merci à Cec jeune mariée, à Hélène et à toutes les girls ici de nous faire partager tout ça !

  • #108 Cec jeune mariée le 14 novembre 2007 à 16 h 46 min

    grrr suis trop chargée… de travail là ;)

    @Celinette et marie laure : vraiment, si ce genre de démarche vous tente, achetez le bouquin de Zermati, en poche en plus ;), ca vous aidera à mieux vous comprendre ! Et ce qui est vraiment chouette, c’est que comme l a ecrit qq’un, il n y a rien de dogmatique, c est vraiment un ouvrage qui vous pousse à réfléchir, rien a craindre :))

  • #109 Mithra le 14 novembre 2007 à 15 h 00 min

    Tres interessant ton temoignage, Cec. Il me semble que ce qui ressort c’est qu’il faut eviter les regimes-dogmes, quels qu’ils soient.
    Je prends ma petite experience en la matiere : j’ai toujours ete du style pas epaisse, et dans ma famille tout le monde est genetiquement mince/maigre. Je n’ai jamais surveille ce que je mangeais et jusqu’a la petite trentaine j’etais celle dont on se demandait ou elle mettait ce qu’elle avalait.
    Puis j’ai demenage en Angleterre et le changement de vie les choses ont change. J’avais un boulot tres prenant et stressant, et j’ai commence a manger n’importe comment. Les succes, les echecs, les frustrations, la fatigue, je compensais par la bouffe. Je picolais sec aussi : le pub entre collegues, avec ses tournees de gin-tonic… j’ai pris 12 kilos comme ca.
    Et puis un jour apres des annees de deni je me suis rendu compte que je ne me supportais plus. C’est bien joli tout ce discours sur le fait de s’assumer, la quasi-obligation qu’il y a a pretendre qu’on se trouve belle sous peine de passer pour une faible d’esprit… bref c’est pas tres politiquement correct de le dire mais moi mes kilos je les trouvais tres moches. Ce corps c’etait pas moi, je voulais retrouver mon corps d’avant.
    Par contre je savais que je ne supporterais pas d’avoir faim ou de devoir suivre un truc restrictif. J’ai donc commence a tout remettre a plat et a "m’ecouter".
    Pas faim le matin ? un yaourt ca suffit, alors qu’avant je me forcais a manger "parce que c’est le repas le plus important de la journee". Je me suis remise a grignoter. Ma nature, c’est d’etre une grignoteuse. Sauf qu’on nous a tellement rabache que c’est mal que je me gavais aux repas pour eviter d’avoir faim plus tard. Maintenant aux repas je mange ce que je veux, a ma faim et c’est tout et si j’ai faim (vraiment faim, pas juste envie de manger parce que je m’ennuie ou que je suis enervee) a 17h ben je mange… bref, plein de petits trucs comme ca. Le plus difficile etant au debut de faire la difference entre la faim et l’envie de manger…
    Je pensais perdre juste quelques kilos et finalement j’ai tout reperdu. Donc oui, cette tres longue tartine pour dire que reapprendre a ecouter son corps ca prend plus de temps que le regime miracle qui ne tient pas la duree, mais qu’on peut retrouver son poids de forme et surtout le garder !

  • #110 Marie Laure le 14 novembre 2007 à 15 h 25 min

    Je vais essayer d’écouter ma faim mais à vous lire ça n’a pas l’air si simple au début.
    En plus j’ai tellement de mauvaises habitudes (dont celle de manger très vite à cause du boulot).

    Dès que j’ai des accès de gourmandise je culpabilise car dans mon état ce n’est pas "normal" de manger des douceurs ( ça porte bien son nom pourtant je trouve -;)), et il va falloir que j’éduque l’Homme car parfois le soir je n’ai pas faim alors je me fais juste un thé et lui prend ombrage du fait que je ne passe pas à table avec lui (il croit que je boude ^^).

  • #111 laurettebis le 14 novembre 2007 à 15 h 31 min

    @ Marie Laure : tout pareil que toi, je mange trop vite, du coup je ne prends pas le temps de savourer les aliments et je ne ressens pas la satiété…du coup je mange trop et suis ensuite "lourde"…
    quand aux accès de gourmandises regrettés, je connais bien, suis capable de m’envoyer un bon gros paquet de chips, sur le coup çà fait "du bien" mais ensuite je culpabilise à mort…
    Bien manger, s’écouter, c’est tout un apprentissage…
    En tout cas merci me nous faire partager vos expériences les filles !

  • #112 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 15 h 49 min

    C’est très édifiant, ce que tu nous racontes, Mithra.
    "Ce corps, c’était pas moi".
    C’est exactement ça.
    Pour ma part, le corps que j’avais avant ma prise de poids correspondait à une image qui n’était pas la mienne, mais l’image que ma mère avait ELLE de la femme "bien".
    Elle se moquait toujours des femmes rondelettes, et elle était très stricte pour elle-même. Le ventre devait être "comme ça", alors moi ado je faisais des centaines d’abdos par jours , pour le sport que je pratiquais, mais aussi pour coller à l’image que ma mère affichait d’elle-même. Elle était mon modèle de féminité. Le mépris qu’elle exprimait pour les rondeurs (c’était quaswiment de la vulgarité pour elle) m’a influencée pour très longtemps.

    Pour des milliards de raisons, j’ai remis en cause l’éducation que j’ai reçue. Et dans mon travail sur moi-même, ce fut une libération que de prendre enfin du poids.
    A 20 ans, si je faisais 59 ou 60kg pour 1m70, j’étais meurtrie, je me sentais énorme, bouffie. J’avais des complexes terribles, et j’étai extrèmement mal dans ma peau.

    A 25 ans, j’ai commencé à aller mieux, et je pensais que ma "perte de poids" et mon maintient à 57-58 kg y était pour quelque chose, ou qu’en tout cas, c’était un signe.

    A 30 ans, à la suite de gros chocs successifs, j’ai sombré dans un état étrange et j’ai fondu terriblement en plein hiver. Je me suis vite prise en main (psychiâtre et nutritionniste). Le mouvement s’est enraillé, je ne maigrissais plus. Mais j’ai mis pratiquement deux ans à revenir à 56 kg . Je ne prenais plus de poids, et je pensais que c’était "mon poids". Sauf que j’étais en très mauvaise santé, et je ne le savais pas.

    J’ai poursuivi mon travail avec d’autres personnes. Et puis un jour, le déclic. Un gros traitement. On me soigne, je tolère plus ou moins bien. En tout cas, je "remonte" la pente, que j’ignorais avoir à gravir. Et je prends du poids. Ce petit coussin que j’ai 5 kg en deux ans. Au début, j’étais horrifée, je ne reconnaissais pas mon corps. La prise de poids, je ne la contrôlais pas. La perte de contrôle.. C’était monstrueux pour moi.
    Le travail a été long, et la vie pas forcément tendre pendant ce temps.

    Maintenant sur le ventre, mon petit gras, c’est à moi, bien à moi. C’est mon plaisir à manger qui est là, c’est mon droit de vivre qui m’enveloppe, c’est ma liberté que je porte sur les cuisses. Je n’ai pas besoin de coller à une image précise de la femme. Mon ventre n’a pas besoin d’être si beau que sur les photos dans les devantures des pharmacies. Ce n’est pas l’aspect de mon ventre ou de mes cuisses qui me rend heureuse. Ce sont ma liberté et mes choix qui me construisent. J’ai bientôt 35 ans, je mesure toujours 1m70, j’ai toujours les yeux noistte, j’ai toujours intérieurement la flamme de vie de mes 3 ans qui fait que je suis moi, j’ai en plus mon expérience, ma force, ma réflexion, et celles-là grandissent un peu plus chaque jour.

    Mes 15kg en plus, je les aime assez. Je me fiche éperdument de l’allure que j’ai en maillot de bain, j’aime les femmes que je croise sur le bord de la piscine, certaines sont maigres, d’autres rondes, avec des vagues sur les cuisses, ou une taille hallucinante. Elles sont "elles", et moi je suis moi. Je ne souffre plus de mon image. Je suis sans doute moins jolie qu’avant, mais vraiment cela ne compte plus, plus comme avant.

  • #113 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 15 h 54 min

    J’ai un peu buggé…
    "ce petit coussin que j’ai sur le ventre, je l’aime bien"
    "j’ai pris 15kg en deux ans"
    voilà ce que je voulais écrire. :-)

  • #114 missdarjeeling le 14 novembre 2007 à 15 h 59 min

    Cec, merci pour ce témoignage très contructif !

    Notre rapport à la nourriture est révélateur de notre rapport à l’affectif et c’est dire à quel point il est difficile à gérer.

    Il semble que la clé soit dans l’AMOUR : S’AIMER POUR MIEUX "SE TOLERER" et donc, mieux AIMER LES AUTRES, aussi…

  • #115 Mithra le 14 novembre 2007 à 16 h 05 min

    C’est ca Siamoise, je crois que le tout c’est de trouver – ou de retrouver quand on l’a perdu – le poids auquel on se sent soi (le poids de forme, qui n’est pas forcement le poids ideal d’apres maman, les autres, les magazines)… d’ailleurs moi je me voyais toujours comme avant, dans mon image mentale. Je prenais toujours des fringues trop petites sur les portants, a ma taille "d’origine" et je m’en rendais compte dans la cabine d’essayage. Mon oeil et ma tete n’ont jamais vraiment integre ces 12 kilos de plus. Disons que maintenant qu’ils ne sont plus la, ce qu’il y a dedans correspond a nouveau a ce qui l’enveloppe ;-)

  • #116 Anne le 14 novembre 2007 à 16 h 09 min

    Bravo et très bel effort! Apprécier la nourriture c’est quand même plus intéressant, déguster apporte plus de plaisir qu’engoutir, non? Depuis que je suis ici, je n’arrête pas de dire que le rapport des Américains avec la nourriture est bien différent du notre. They "feed" their bodies!

  • #117 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 16 h 13 min

    C’est terrible, Anne! Je ne nourris pas mon corps! Je MANGE, c’est un plaisir de répondre à ce besoin vital, une fête ! Je nourris mon chat, mais moi je MANGE!!!

    Bon, là, je vais boire. J’ai soif.

    ;-))

  • #118 Violetine le 14 novembre 2007 à 16 h 19 min

    Tu as tout à fait raison, on a un système exprès pour nous dire quand on doit manger et quand on doit s’arrêter, et il faut juste être à l’écoute.. En même temps, ça n’empêche pas de se faire un ptit plaisir de temps en temps !

    En tout cas, ton texte est très bien écrit et touchant, on ne peut que te féliciter d’avoir repris les choses en main ! Et puis si tu es heureuse, c’est l’essentiel..

  • #119 celinette le 14 novembre 2007 à 16 h 24 min

    Je suis un peu comme toi, j’ai souvent perdum toujours repris. Au point que je ne VEUX plus faire de régime, fini terminé.
    Je me suis beaucoup reconnue dans ce que tu écris, et ça m’a fait du bien de lire que oui, y a une sollution, toute simple en plus. Alors je vais faire ça, m’écouter, et manger ce que j’ai envie et avec plaisir.
    Merci pour cet encouragement

  • #120 Hélène le 14 novembre 2007 à 18 h 25 min

    sophie202 si ta petite soeur est braquée elle ne le regardera même pas, le bouquin de Zermati… il semble qu’elle ait plus besion d’un psy, ou d’un médecin spécialiste du comportement alimentaire (ascendant anorexie), que d’un bouquin.
    Si elle accepte d’aller en voir un, de médecin, ce qui est un autre problème…

    maryline Zermati dit très clairement dans son livre que, apprendre à écouter son corps et ses sentations de faim ou de satiété, ça conduit à retrouver son poids à soi.
    Or on peut être en sous-poids, ce qui fait que quand on retrouve son poids c’est par le biais d’une prise de kilos.
    Une femme qui s’affame depuis des anénes et est très mince, et qui se met à écouter ses sensations, et à manger à sa faim (mais pas plus) a de grandes chances de prendre des kilos.
    Donc la méthode n’assure que de retrouver son poids à soi, pas celui d’un top model.
    Comme le dit très justement Zermati, "tout le monde n’est pas programmé pour être mince".
    Pas plus que pour être blond ou violoncelliste.
    Et ça il faut l’accepter aussi, pour pouvoir se libérer de tout ça, sinon c’est une lutte à vie.

  • #121 Hélène le 14 novembre 2007 à 18 h 43 min

    Ah je comprends maryline, là il y a peut-être un problème médical sous roche. Peut-être qu’en regardant sur le site du G.R.O.S il y a des adresses ?

  • #122 alex le 14 novembre 2007 à 16 h 57 min

    Je le lirais bien moi aussi Zermati ;-)

  • #123 la grande julie le 14 novembre 2007 à 17 h 05 min

    Merci pour ce texte., Cec jeune mariée…
    J’ai suivi la même route que toi, j’ai dévoré le livre de Zermati lorsqu’Hélène en a parlé ici.
    Ben oui, après ma 2me grossesse, je ne me reconnaissais plus dans le miroir ni dans mes vêtements, je mangeais par ennui, par habitude, par gourmandise aussi parce que j’adore cuisiner. Malgré tout, je ne voulais surtout pas faire de régime, il était impensable de me priver de chocolat ou de gâteaux pendant des années…
    Donc ce livre est tombé à pic, l’idée me plaisait et je l’ai dévoré.
    Pendant quelques jours, je n’ai presque pas mangé, sans même avoir faim, comme si mon estomac était soulagé que je cesse enfin de le gaver à longueur de journée. Et j’ai réappris la faim, la satiété, j’ai arrêté de me prendre pour une poubelle de table, et déculpabilisé les pâtes à la crème et les confitures. Les kilos ont filé, aussi… 6 à ce jour, mais je ne compte plus et la balance sert uniquement pour faire des confitures, ou peser les valises avant de prendre l’avion.
    Depuis je conseille ce livre à toutes mes amies et collègues qui parlent de régime, je leur souhaite de (re)trouver cette paix par rapport à la nourriture.

    Voilà, je ne laisse habituellement jamais de commentaire, mais là ça me touche et c’est aussi l’occasion de remercier Hélène.

    Le seul bémol : il faut renouveler la garde robe…

  • #124 turquoise le 14 novembre 2007 à 17 h 26 min

    En vous lisant, au fil du blog d’Hélène, je vous imaginais toutes comme des sylphides hyper-minces … et puis un jour Hélène a évoqué très naturellement sa taille 46 – la mienne … et j’ai vu ses photos du Sénat, rayonnante … si vous saviez comme vos commentaires me font du bien ! il y a quelques semaines, j’ai laissé tomber tous les aliments bidon hypocaloriques, et j’essaie de ne manger qu’à ma faim . Je n’ai pas encore maigri ( 70 kg pour 1m60, alors qu’avant la ménopause j’en faisais 56 ), mais pas grossi non plus . Le plus dur, c’est de ralentir, moi qui ai tendance à expédier mon repas en cinq minutes chrono . Mais bon, demain je file acheter le Zermati – et ça, je le dévorerai sans remords !

  • #125 Xochitl le 14 novembre 2007 à 17 h 30 min

    Moi aussi demain je file a la librairie me plonger dans le fameux Zermati. Grace a ce blog rupture de stock annoncee pour vendredi matin !!!

  • #126 lizou le 14 novembre 2007 à 17 h 41 min

    @ Siamoise, je suis comme ta mère! grossir pour moi, c’est idiot je sais que personne ne se sente vexé je ne parle que pour mon propre corps, c’est se noyer dans qulques choses, se cacher, se laisser aller…d’ailleurs je trouve presque tout le monde un peu rond…Et moi je me sens comme un déménageur. Vraiment, je crois que je suis immense, très costaud et très forte. Je suis maboul hhéhé. et je me soigne meme pas.

  • #127 maryline le 14 novembre 2007 à 17 h 45 min

    hélas pour moi ça ne marche pas, j’ai un gros appétit et donc j’ai pris du poids en arretant de me restreindre et en mangeant uniquement quand j’ai faim.

  • #128 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 17 h 46 min

    Moi je t’aime comme tu es, Lizou: bouledogue, anthropophage, et tout et tout. Tu dis vous aux écureuils, alors respect.

  • #129 sophie202 le 14 novembre 2007 à 17 h 55 min

    Merci pour ce texte cec… La nourriture c’est mon gros sujet de soucis pour le moment… pas pour moi, pas vraiment je fait partie des filles qui doivent faire attention mais je ne considère pas (plus) que j’ai du poid à perdre et je n’ai jamais fait de régime. Un petit 42 pour 1,75m c’est comme ça depuis que j’ai 15 ans (+ou- 2kg), si je voulais descendre en dessous je serais en restriction permamente donc impossible.

    Par contre j’ai fait l’expérience que si je n’écoute que moi et mes envies et que je fait la fête je perd 5kg… Là je suis revenue en couple (donc plus d’obligations liées à la nourritures ne serait que les horaires) et finalement j’ai repris une partie du poid, mais je ne m’inquiète pas.

    Non là où je m’inquiète c’est pour ma petite soeur 17 ans et en 1,5 an elle est passé d’un 40 à un 34/36… Pour 1,75m… Elle en devient effrayante de minceur. Surtout que ce n’est pas dans sa nature, elle n’a jamais été naturellement exceptionellement mince, c’est arrivé en qqes mois.

    Elle ne se fait pas vomir, elle mange, mais uniquement dans le contrôle parce qu’il "faut que" et "ne faut pas que". La notion de plaisir, de faim et d’envie: évaporée. Elle tyranise ma famille si il n’y a pas de légumes à un repas, d’ailleurs elle est complètement intoxiquée par le discours actuel autour de ce qu’il faut ou ne faut pas manger, pour elle "5 fruits et légumes par jour" c’est une loi dictatoriale… Et celà c’est particulièrement accéléré ces 3 derniers mois au point que les gens prennent mes parents à part pour leur faire la reflexion que vraiment là elle a bcp maigris

    C’est pas normal, j’ai lu dans le livre d’Hélène que ce genre de trouble est proche de l’orthorexie, perdre le rapport à son corps et intecllectualiser totalement le fait de manger.

    A vrai dire c’est extrèmement dificille à gérer sans dramatiser et la baquer (car c’est une vraie ado à laquelle il est très dificille de parler) je me demande si le livre de Zermati pourrait aider ou si c’est plutôt qqch destiné aux personnes en surpoid?

    Bref je sais qu’hélène est interréssée par ce sujet mais si d’autre d’entre vous des conseils… je prends, je suis vraiment inquiète.

  • #130 Hélène le 14 novembre 2007 à 19 h 58 min

    lizou tu m’as l’air de souffrir d’un petit déficit de l’image de soi, me trompe-je ? ;-)

  • #131 manon le 14 novembre 2007 à 18 h 16 min

    Comme c’est troublant… j’ai vécu ça il y longtemps, ça me semble pourtant si proche…

  • #132 Hélène le 14 novembre 2007 à 20 h 29 min

    Si le généraliste est à la fois intelligent et sur le coup, vous avez de bonnes chances que ça suffise à l’en sortir sophie202.

  • #133 maryline le 14 novembre 2007 à 18 h 32 min

    oui mais moi en mangeant sans me priver, mais sans manger n’importe quoi non plus, j’ai pris encore du poids alors que j’étais déjà ronde, alors là je frole carrément l’obésité (médicalement parlant). Certes je ne suis pas programmée pour être mince mais surement pas pour être obèse non plus. En fait je cherche un médecin qui applique la méthode Zermati, il pourrait sans doute me guider et chercher mes erreurs. Mais je n’en ai pas trouvé à Nice et je ne veux pas d’un enième régime type "1200 calories par jour".

  • #134 maryline le 14 novembre 2007 à 18 h 47 min

    le site du GROS n’a pas l’air très à jour, je vais peut être appeler leur secrétariat, après tout. (il y a une adresse à Antibes c’est quand même à 40 bornes de chez moi, mais Nice est la 5° ville de France, ils doivent en avoir d’autres des filles en surpoids, les réunions de weight-watchers étaient bondées quand j’y allais !).

  • #135 anita le 14 novembre 2007 à 18 h 50 min

    femmes et jeunes filles qui souhaitez ismplement perdre quelques kilos, ne vous privez pas et mangez ce que vous aimez, (surtout que c’est le plus sûr moyen de ne pas faire d’excès, ^puisque le plaisir est présent donc pas de frustration) ni de culpabilisation. gardez la privation pour si elle devient incontournable: vous n’êtes pas à l’abri du besoin impératif, et cette fois inévitable car "vital", et que j’expérimente depuis quelques mois: celui de surveiller vos aliments pour raison de santé. Et là on désire plus que tout croquer dans ce qu’on aime, même si cela doit faire s’arrondir un peu. Un exemple: des reins qui ne fonctionnent plus, c’est toute une vie avec régime très restrictif et avec le moins d’écart possible car danger. Alors si tout chez vous fonctionne bien, savourez ce plaisir de la vie, mangez ce que vous aimez, c’est trop bête de se priver pour simplement coller à nos canons occidentaux!

  • #136 Fran le 14 novembre 2007 à 18 h 58 min

    Ca me fait pas mal reflechir cette histoire de (re)trouver son poids à soi … je me dis tout d’un coup qu’effectivement et en toute conscience, je n’aurai jamais le physique d’une ces petites asiatiques au teint pale et aux bras menus. Et au fond même si ce sont mes congénères, ben je n’aurai pas le même physique. J’ai plus d’épaisseur, plus de formes aussi.
    En fait ça me fait du bien de me dire qu’en manger juste à ma faim et bien je trouverai mon poids à moi, c’est tout simplement rassurant pour moi.
    Merci

  • #137 lizou le 14 novembre 2007 à 19 h 10 min

    Fran je les trouve si féminines ces petites femmes asiatiques avec les magnifiques cheveux noirs…je suis extrmement jalouse. Mais il n’y a pas que leur petitesse, étroitesse qui est jolie, les mains, les pieds, les ongles, les yeux, les cheveux…le corps fait la beauté mais pas seulement.

  • #138 Hélène le 14 novembre 2007 à 21 h 14 min

    Ah oui être malade ça déprime, à fond. Pleurniche un bon coup si ça te fait du bien alors ;-)

  • #139 Fran le 14 novembre 2007 à 19 h 21 min

    @ Lizou : Euh mes ongles je les mange et ceux de mes orteils sont moches. Mes cheveux bah ils sont super raides quoi et du coup suis jamais coiffé mais le coiffé-décoiffé c’est chouette non ?? Quant à mes yeux, bah ils sont super bridés et taupés ( ouais suis grave myope ). Sinon je chausse du 37, c’est considéré comme petite taille de pied ??

    Je crois que ce que j’aime le plus dans ma morphotypologie ( ouais ça m’arrive de bien écrire hihihi ) c’est mon teint !! En dehors de qq spots à cause de la charcut’ et du chocolat bah je trouve que j’ai un jolie teint au naturel.
    Mais je m’aime hein, n’allez pas croire autre chose
    Je m’aime et suis fière de moi aussi. Et puis suis une gentille fille, une bonne mère, une compagne chieuse-couille-indépendante-mais-parfaite …. euh c’est tout je crois : ))

  • #140 lizou le 14 novembre 2007 à 19 h 27 min

    Moi les pieds c’est 39 c’est tout naze, tout banal. 37 c’est joli.
    Mes ongles aussi je les bouffe, léger, je touche pas à la viande. T’as peut etre moins de poil aussi (?).
    moi je suis blanche tendance jaune comme un rohm qui a été enfermé dans un placard des mois (ça se voit que je suis une mate contrariée) avec les yeux et cheveux trèèès noir et moches. on dirait morticia adams. avec les cheveux de fétide. alors si en plus mes fesses deviennent plus grosses que ma tete…

  • #141 Cec jeune mariée le 14 novembre 2007 à 21 h 41 min

    En tout cas, moi ce qui m’a fait du bien aujourd’hui, c’est ce billet et l’expérience d’échanger comme ca…

    Merci pour vos commentaires et merci Hélène de m’offrir cette expérience j’suis toute ravie :)))

    Même que ma moman m’a dit que mon popa avait lu ce blog, c’est diiingue vous vous rendez-pas compte !!!

    Allez, un p’tit bisou à ma maman (qui sait que je ne finirai pas les plats à Noël donc ;) ) qui doit venir lire tout ca sous peu !

  • #142 funambuline le 14 novembre 2007 à 20 h 02 min

    Lizou, petit, tout mince et tout joli ton déficit, mais bien là, hein :-)

  • #143 Fran le 14 novembre 2007 à 20 h 13 min

    @ Lizou : Euh juste pour dire que Fétide il était pas chauve ?? Donc tu ne peux pas avoir les cheveue de ce brave Fetide Adams.
    Toute manière on n’est jamais vraiment contente de ce qu’on a, pas vrai ??
    Euh moi j’ai la face et les fesses plates comme un assiette si ça peut te rassurer
    Allez Allez !! Ma belle !!
    Petit exercice : je suis jolie et je me plais …. allez, répète après moi !! Plus fort j’entends pas bien

  • #144 sophie202 le 14 novembre 2007 à 20 h 25 min

    comme tu dis Hélène c’est un autre pbm… Elle a au moins récemment reconnu qu’il y a un soucis, mais est ce pour nous faire plaisir ou une réelle prise de conscience…?

    Toujours est il qu’au moins le généraliste (prévenu par ma mère) est sur le coup, et c’est qqn de très ouvert qui saura l’envoyer voir la bonne personne si besoin.

    Ca me soucie cette histoire, ça me soucie…

  • #145 turquoise le 14 novembre 2007 à 20 h 36 min

    Lizou, Morticia Adams, en voilà une au moins qui n’a pas de problème de silhouette, et en plus des yeux magnifiques .. Moi qui ai très peur de virer à la Marthe Villalonga., le talent en moins, ça me plairait bien de lui ressembler …Pour le maquillage des yeux, Hélène pourrait me conseiller … Mais on en trouve chez Picard, des ravioles aux toiles d’araignées surgelées ?

  • #146 lizou le 14 novembre 2007 à 20 h 57 min

    Bah j’ai des trucs bien aussi mais là j’aime bien pluernicher, je suis malade ça me déprime. C’est pas grave mais ça me gene beaucoup alors je me sens patraque. Mais rien de grave juste un coup de fatigue.

  • #147 Fran le 14 novembre 2007 à 21 h 08 min

    @ Lizou : Bisous Bisous ma Lizou et repose toi hein …..

  • #148 Kilis Sex Symbol le 14 novembre 2007 à 21 h 41 min

    Merci Céc de m’avoir rappelé que j’aime les gateaux :-)
    Je viens de tester le cake à la frangipane http://www.marmiton.org/recettes...
    Je suis sous le charme, demain je le présente aux collègues :-) Merci :-D

  • #149 lizou le 14 novembre 2007 à 21 h 44 min

    je suis au lit avec des clémentines mon mec est un con il a pas daigné venir me border. Il me gène dans ma régression il va le payer la prochaine fois qu’il est malade je le laisse crever. la gueule ouverte.

  • #150 alex le 14 novembre 2007 à 21 h 48 min

    Aller Lizou ça ira mieux demain, je suis sûre !!! Pleins de bisous pour toi, moi je te borde ;-).

  • #151 alex le 14 novembre 2007 à 21 h 49 min

    @ Kilis : un cake à la frangipane !!!?? olala je prends la recette direct ! Mon dieu j’adore la frangipane !!

  • #152 Catgeisha le 14 novembre 2007 à 21 h 53 min

    Cec jeune mariée, ton commentaire est très touchant…
    De même que les commentaires qui suivent !!!

    Je note que beaucoup d’entre vous évoquent le relation à leur mère, et les remarques qu’elles "incorporent" malgré elles, ainsi que le travail pour s’en détacher…
    Je me suis déjà demandée si, à côté d’un trouble "comportemental", derrière ce besoin de combler, il n’y avait pas aussi la non-acceptation du manque, du vide (d’un point de vue symbolique et anatomique…), et donc un peu de sa féminité…(car la féminité c’est le vide, ou l’acceptation du vide, pas au premier degré hein !!).

    Enfin bref, au-delà de ces réflexions métaphysiques, lol, n’empêche, je me dis en vous lisant : Quel chemin !
    Et quel beau lieu de partage !

    Lizou, c’est encore plus le moment pour cocooner, t’occuper encore plus de toi, te faire des bons petits thés, mais aussi des gommages puis des crémages-massages…! ;-)

    Sinon, ben ça me rappelle aussi Thomas Dutronc, mon chouchou du moment, qui dans la chanson "Les frites", issue de son dernier album, clame :
    "Ras l’cul des régimes !
    La révolution du saucisson est en marche ! "
    Oui oui ! lol
    ;-)

  • #153 Ln75 le 14 novembre 2007 à 21 h 53 min

    Merci Cec pour ce beau témoignage que je vais m’empresser de faire lire à ma soeurette.

    Je n’ai jamais été fan des régimes, j’y arrive pas. Quand plus jeune je me disais ‘roooh je me sens un peu serrée, je devrais faire attention’, j’avais envie de manger tout ce qui me passais sous la main. ;-)
    Ma mère me trouve toujours trop maigre et trop plate. Elle essaie encore de me faire manger plus (même quand pour ma part j’ai l’impression de m’être gavée) quand je vais chez elle (j’ai 33 ans maintenant … ça marche plus non plus, bizarrement elle n’a jamais fait ça à mes soeurs).

    Bref, après ma 2ème grossesse, j’ai focalisé comme une dingue sur mes 3 kilos qui restaient accrochés à mes fesses ! Puis un jour j’en ai eu marre de ça. je me suis dit que j’avais d’autres chats à fouetter et que je m’occuperais de ça plus tard. Je pense qu’inconsciemment je me suis mise à manger juste à ma faim au lieu de me stresser pour chaque bouchée. J’ai tout perdu sans me rendre compte, un peu comme un ballon de baudruche qu’on dégonflerait…
    Je m’en suis rendue compte 3 semaines après en voyant un de mes pantalons qui était ajusté flottant mochement…

    Ma petite soeur a fait (et fait encore) régime sur régime. Elle souffre de ça et est sans arrêt en train de se contrôler.
    Je lui ai déjà parlé de cette théorie, elle avait l’air plutôt réceptive. J’ai donc acheté 2 livres de Zermatti pour le lire d’abord (j’ai commencé il y a peu de temps) et pour lui offrir.
    Je vais en même temps lui envoyer ce lien. ;-)
    Quand elle lira, elle aura donc un bisou de ma part (si elle lit tous les commentaires … hin hin hin)

    Merci donc ;-)
    (je crois bien que c’est le plus long commentaire que j’ai fait de toute ma vie bloguesque … ;-))))

  • #154 Catgeisha le 14 novembre 2007 à 21 h 56 min

    Pfff, Cec, témoignage pas commentaire !!! ;-)

  • #155 Catgeisha le 14 novembre 2007 à 21 h 58 min

    Oui, en fait c’est bien de pas tout contrôler ! De lâcher-prise un peu !
    Et de prendre du plaisir !
    C’est ça en fait !
    Vivent l’hédonisme et l’épicurisme !!! :-)))

  • #156 Kilis Sex Symbol le 14 novembre 2007 à 22 h 02 min

    @Alex : Je le trouve terrible, c’est la première fois que je le fais, je suis fan.
    C’est super sucré en revanche. Mais si tu crains pas, fonce!

  • #157 lizou le 14 novembre 2007 à 22 h 06 min

    Catgeisha, la révolution du saucisson…ça fait pas mouvement féministe je trouve…

  • #158 lizou le 14 novembre 2007 à 22 h 11 min

    Oui mais on dirait que manger c’est avant tout un plaisir, moi bof c’est surtout un besoin, une réponse à la faim mais j’en tire pas un immense bien etre genre je suis en vacance, j’ai passé une bonne soirée ou autre trucs bien de la vie.
    J’aime que les fruits, céréales et le chocolat à la limite, le reste bof je pourrais ne manger que de la soupe, du pain, des mangues, des grenades et du chocolat.
    C’est pour ça que ça m"énerve de grossir, j’aime pas particulièrement manger.

  • #159 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 22 h 39 min

    Catgeisha, moi je suis hyper contre l’hédonisme et l’épicurisme. L’amour de soi et de l’autre, ce n’est pas du tout hédoniste, pas du tout épicursite.

    L’hédonisme et l’épicurisme, ce n’est que l’amour de son nombril, l’utilisation du monde (et d’autrui) à des fins personnelles, cela mène à la corruption du monde, et à la perversion du soi. Cela n’a aucun sens, c’est extrèmement grave et désespérant.

    L’amour auto-centré est signe d’un grave défaut , j’irais même jusqu’à dire qu’il est signe d’une blessure de l’ amour de soi. L’amour auto-centré mène à l’esclavage de l’autre. L’amour de soi mène à l’amour de l’autre. Et pour moi il n’y a pas grand chose de supérieur. Faire le bien d’autrui ne passe jamais par son "utilisation". l’amour auto-centré, presque toujours.

    Je suis contre l’hédonisme. Contre l’épicurisme. J’aime l’autre plus que les plaisirs que la vie peut m’offrir. La planète crève de l’hédonisme de l’homme. L’humanité crève de lépicurisme de l’homme.

    Voilà ce que j’en pense, moi, de l’hédonisme et de l’épicurisme, ma bonne dame (avec une casquette de mauvais garçon sur le coin de l’oeil, la gouaille du titi parisien, et le verre de lait r’posé sur le zinc, nan mais des fois, tiens Dédé, tu m’remets la même chose. Et pi tiens, c’est ma tournée, voilà)

    :-))

    :-))))

    :-))))))

  • #160 lizou le 14 novembre 2007 à 22 h 39 min

    C’est super les ordis portables…au lit je fais du shopping…

  • #161 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 22 h 45 min

    T’as shoppé quoi, Lizou? Moi je me mange un yaourt géant Mamie Nova, bio, aux fraises, et tout à fait entier bien épais rrrraaaaahhhh! ce ne serait pas de l’hédonisme, ça par zazar?

  • #162 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 22 h 48 min

    Le plaisir de manger, Lizou, ça va, ça vient, te bile pas mon chou!
    donc t’as shoppé quoi, alors? tu reviens raconter ou bien?
    :-))

  • #163 lizou le 14 novembre 2007 à 22 h 59 min

    Ben ça fait des mois que je vole de cystite en cystite, j’en ai ras le bol, je suis fatiguée. et je suis d’accord avec toi pour l’hédonisme, ça me fait pens à un monde remplit de gens qui se tripotent en solitaire…

  • #164 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 23 h 04 min

    Shoppé quoi, du verbe shopping, ma puce… !!!

    Oh ma pauvrette, la cystite ça doit être terrible. Mon petit bouchon… j’ai de la peine pour toi. Il faut tanner ton médecin pour qu’il te sorte de là, …

  • #165 Catgeisha le 14 novembre 2007 à 23 h 05 min

    Lizou, dois-je y voir une petite allusion phallique ?? (Rhâaa Sigmund..) ;-)))

    siamoise, euh, tu te fournis où ? ;-)))
    :-)))

  • #166 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 23 h 07 min

    Mamie Nova, je vous dis.

    ;-))))))))

  • #167 lizou le 14 novembre 2007 à 23 h 08 min

    J’arrete pas de voir des docteurs…mais tjs sous antibio…je peux meme pas resterune heure en cours sans devoir sortir. bientot on va me filmer la vessie hummm j’ai hate. Mon docteur croit que je fais des reflux (so glam) ma vessie veut pas se vider en entier (l’est radine la vilaine).
    j’ai chopé un top, j’essaie de mettre un lien

  • #168 Catgeisha le 14 novembre 2007 à 23 h 10 min

    Hey mais nous n’avons pas les mêmes définitions de l’hédonisme !
    Vous semblez en avoir la vision triviale, détournée par notre société judéo-chrétienne, et consumériste !!!
    Alors qu’il ne s’agit que de respect, d’ouverture, de tolérance et d’amour !!!
    Absolument pas d’utilitarisme ni de consumérisme !!!
    ;-)

    Rhôoo Lizou, encore une cystite ??
    Mince…Ton médecin, il en pense quoi ??

  • #169 lizou le 14 novembre 2007 à 23 h 11 min

    http://www.fruitrouge.com/Catalo...
    le top camille choco
    c’est mignon sur un rotweiller ;-))

  • #170 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 23 h 11 min

    Tu éclaires ma lanterne, Lizou, je suis nulle en vessie.

  • #171 Catgeisha le 14 novembre 2007 à 23 h 14 min

    siamoise : :-)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
    Excellent !!!!!!

    Lizou : ok j’avais pas encore vu ton com 167 ;-)
    Courage !!!

  • #172 lizou le 14 novembre 2007 à 23 h 15 min

    Cystoscopie bientot, je vais diffuser le film sur internet…ma mère la folle m’a propos de venir mais les oiseaux et moi on se cache pour mourir..
    Catgeisha: j’ai le phallus, tu as le phallus, il elle on a le phallus, nous avons le phallus, vous avez le phallus, ils elles ont le phallus.
    selon rorshire, le truc de taches d’encre (je sais pas l’écrire) je suis très sexué. sachez le.

  • #173 siamoise cramoisie le 14 novembre 2007 à 23 h 16 min

    Lizou, tu veux bien être ma marraine, sur fruit rouge? Ils ne me connaissent pas. Tu peux me préter ta pa-pate blanche de bouledogue? C’est pour entrer dans la bergerie…

    Quoi que en fait, je ferais mieux de filer au lit, là.
    je reprendrais hédonisme-épicurisme et fruit rouge demain…

    Bizous Lizou et catbellejaponnaise…

    ‘Nacht’

  • #174 lizou le 14 novembre 2007 à 23 h 21 min

    Ben ouai siamoise je te paraine mais faut mon adresse mail ou bien? je met mon adresse pour que Hélène te la donne. en plus si ça se trouve j’aurai un cado? ouh ouh j’aime les réductions!

  • #175 lizou le 14 novembre 2007 à 23 h 22 min

    arggg j’ai plusieurs adresses, je crois que c’est la bonne…

  • #176 Catgeisha le 14 novembre 2007 à 23 h 23 min

    lol kisu kisu Siam-san et Lizou-san ;-)
    Oyasuminasai minasan ! ;-)

  • #177 Cagaroule le 14 novembre 2007 à 23 h 25 min

    Dsl de vous interrompre, mais Lizou as-tu essayé la tisane de bruyère et de busserole? Je sais que pour les infections urinaires ça fonctionne parfaitement, mais peut être que pour les cystites il faut rajouter un petit antibiotique supplémentaire.

  • #178 lizou le 14 novembre 2007 à 23 h 28 min

    arretez de vous la péter style on parle une langue étrangère bien plus exotique que l’anglais espagnol de collège. je suis jalouse jalouse jalouse. encore heureux que c’est pas du russe. sus salak voila toute ma science. que celle qui arrive à comprendre me salue.

  • #179 Cagaroule le 14 novembre 2007 à 23 h 29 min

    @ Catgeisha: tu parles japonais?

  • #180 lizou le 14 novembre 2007 à 23 h 33 min

    j’ai des gélules de bruyère, je bois du océan spray (qui existe en light ils savaient que j’allais faire péter les chiffres) cranberry, j’ai des compléments alimentaires spéciales flore vaginale et des antibios…j’en ai jamais eu avant mais là…

  • #181 Cagaroule le 14 novembre 2007 à 23 h 35 min

    Bon tu m’as l’air bien équipée :-) j’ai pas d’autres suggestions mais je compatis!!

  • #182 Catgeisha le 14 novembre 2007 à 23 h 42 min

    Lizou : ah non, pas russe…lol ;-)

    Cagaroule : vi, enfin un petit peu ;-)

    Lizou : Euh, et tu avais pris rdv chez ton gynéco, non ? Ou juste cysto chez ton uro ?

  • #183 lizou le 14 novembre 2007 à 23 h 51 min

    Ma gynéco est pas dispo avant un mois, les gynécos sont tous surbookés. Médecine de merde on-va-tous-avoir-un-cancer et on le saura meme pas vu que plus personne n’a le tps de nous palper les seins.
    J’ai vu l’urologue ya déjà un moment et j’attend mon rendez vous pour la cysto que messieur a repoussé d’une semaine. Bon il a fait les memes "manip" que la gynéco mais je voudrais faire un frottis pour etre sure.
    Mon médecin traitant croit que je l’aime en secret et j’ai réalisé qu’il n’y avait plus de médecin le samedi après midi, faut sortir 40 euros à la maison de la médecine…
    c’est humiliant, je connais toutes les chiottes public de lyon (je découseille fortement parilly…) et j’ai du faire pipi dans un verre plusieurs fois.

  • #184 Catgeisha le 15 novembre 2007 à 0 h 11 min

    Euh, l’uro, il t’a fait un prélèvement vaginal ? Pour analyser la flore vaginale ?
    Mais oui, le frottis, en tous les cas c’est important…cystite ou pas cystite !
    ça doit pas être évident à vivre, oui… :-(
    Bon, tu devrais en savoir plus bientôt avec la cysto…
    Encore une fois, tiens nous au jus. !
    Bizous Lizou !
    ;-)

  • #185 Hélène le 15 novembre 2007 à 9 h 22 min

    Pfff j’étais couchée els filles, vous vous rendez pas comtpe, à 23h22 je dors à poings fermés !
    Je vous mets en contact mail tout de suite, lizou et siamoise, mais il est peut-être trop tard ?

    Ln75 merci pour ce long commentaire, et j’espère que tout ça pourra aider un peu ta soeur ;-)

    La révolution du saucisson Catgeisha ? Mais il est drôlement bien ce petit Dutronc, en plus d’être canon ! ;-)

  • #186 Hélène le 15 novembre 2007 à 10 h 20 min

    misslilie tu devrais en parler avec lui, lui expliquer que tu as besoin de ressentir une liberté vis à vis des repas et des aiments pour ne pas retomber dans la compulsion, de ne pas te sentir obligée de manger, etc…
    Ca peut aider, vraiment.

    Je remarque que beaucoup d’entre nous ont ce problème, de "devoir" dîner avec leur homme, et de manger plus qu’à leur faim parrce qu’un mec ça mange plus (normal, vu le format), et que donc ça fait des repas plus conséquent, qu’elles prennent par convivialité.

    C’est un problème de siciété et de couple à la fois, je pense, et qu’il est important d’essayer de régler pour ne pas se retrouver à manger trop juste parce que son mec a faim ;-)

    kedibei j’ai entendu dire qu’on restait plsu oumoins anorexique longtemps, du moins dans sa tête et dans sa façon d’envisager le corps, donc ça doit être assez naturel que tu ne sois aps complètemet débarrassée de tout ça.

    En revanche pour la remarque si agréable "tu es enceinte ?", perso moi qui ai du bide et à qui on demande ça régulièrement, je me fait toujours une immense joie de répondre (avec un grand sourire sinon c’est pas sympa) "non, je suis juste grosse".

  • #187 Hélène le 15 novembre 2007 à 11 h 02 min

    Alors ce sont tes parents qu’il faut éduquer kedibei, même si le mal est fait, mais au moins qu’ils ne te disent plus jamais ce genre de chose…
    (moi déjà si mon père me touche le bide je lui mets une claque, alors si en plus il me fait une remarque, il me revoit plus ;-))).

  • #188 Yanjiao le 15 novembre 2007 à 9 h 28 min

    Hola, ça dévie ici :)))))

    merci Cécile pour l’article, ça me parle beaucoup, à moi aussi…

    Juste, rapido, pour Lizou : ma soeur a vu son pbm récurrent réglé à vie en voyant un médecin "chinois" (enfin de médecine chinoise, quoi) qui lui a donné quelques conseils alimentaires : tout a disparu du jour au lendemain, et plus jamais de souci depuis (ça fait 4 ans), alors qu’elle aussi passait sa vie chez le doc.

    (Dans son cas, elle a du arrêter les fruits crus + les produits laitiers au petit déjeuner, remplacés par du pain et des confitures… mais ça change sans doute d’une personne à l’autre!)

    Allez, je file au boulot :)

  • #189 kedibei le 15 novembre 2007 à 9 h 33 min

    Bonjour, comme je l’ai lu Non je ne me suis pas jeter sur la nourriture. En fait, j’étais une anorexique ; je suis descendue jusqu’à 32 kg pr 1m63. Qd j’ai connu mon chéri j’atteignais avec du mal les 42 kg. Pr lui, j’allais au Mc Do et je le regardais manger. Puis j’ai recommancé à m’alimenter tout en fumant tjs. Je n’ai pas grossi d’un coup c’est venu progressivement. J’avais une amie qui souffrait comme moi (pr tt dire elle mettait les bandeaus pr cheveux comme ceinture…) ; elle est dcd et cela m’a fait un choc inconscient. J’ai arrêté de fumer il y a bientôt 5 ans et la prise de poids est là. Je pense que tt mis bout à bout a permis que je sois maintenant forte. Je le vis très mal car j’ai tt pris au ventre et aux cuisses. Pr tt dire, une amie de ma belle mère m’a demandée si j’attendais un petit (le soir de Noël et dvt tt le monde : super et pas très intelligente pr une personne donnant des leçons !) Vous allez ttes bondir qd vs allez me lire ms j’envie ttes ces jeunes minces. Pr moi, le corps est devenu "normal" ms au fond de moi, je suis encore anorexique. Il m’arrive qd on se promène de dire :"Tiens mes fesses se promènent" ou "je suis plus grosse que cette fille ou pas". ; même si je sais que je suis plus mince.

  • #190 missslilie le 15 novembre 2007 à 9 h 36 min

    Bonjour les filles!
    Désolée de ne pas vous suivre dans votre conversation "gynécologesque"!
    Je viens juste témoigner par rapport au billet de Cec.
    J’ai eu (j’ai??) des problèmes de prise de poids avec hyperfagie, compulsions alimentaires qui m’ont fait prendre entre 15 et 20 kg en 3mois il y un an et quelques.
    J’ai eu la chance de tomber sur le livre de Zermati qui a été MAGIQUE pour moi, il a été un déclic, m’a permis de déculpabiliser lorsque je mangeais et… de perdre rapidement et sans le faire "exprès" ces 15kg.
    MAIS! Je viens d’emménager avec mon chéri avec en tête que j’allais reprendre du poids parcequ’un homme ne se satisfait pas d’une soupe, ou d’un simple plat, il lui faut entrée, plat (avec féculents!) et dessert sinon il n’a pas l’impression de manger!
    Donc (oui oui je reviens à mes moutons!), je suis partie dans l’idée qu’il fallait que je fasse attention, que j’allais être tentée de manger autant que lui… Or chacune sait que la peur de grossir nous fait nous focaliser sur nos aliments et on entre alors dans une spirale infernale…
    Et me voilà face à mon plus gros problème: quand je focalise sur les aliments je ne ressens plus la satiété, le rassasiement…
    J’ai eu beau relire le livre, me rassurer, je me vois regrossir et j’ai une peur panique de retomber dans cet extrême de poids qui a fait que je ne parvenais plus à m’habiller…
    Ca craint du boudin moi j’dis! Qu’est ce que je fais? Quand il mange son carré de chocolat, j’en mange aussi! Et je ne veux pas m’en priver! Je veux juste manger à ma faim et écouter mon corps mais je n’y parviens plus…
    Bouhhhh que la vie est compliquée. J’aimerai juste refaire comme je faisais il y a peu: ne pas me soucier de mon alimentation, manger quand j’ai faim et m’arrêter quand je n’ai plus faim, tout simplement!
    Help…

  • #191 funambuline le 15 novembre 2007 à 9 h 42 min

    Bon, une recette spéciale dédicace pour lizou: réconfortante, délicieuse et pleine de cranberries (moi j’aime bien dire canneberges à la québécoise): http://www.marmiton.org/recettes... (tu fais tout tel quel -moi je mets moins de sucre et de beurre, m’enfin bon- et tu ajoutes un bon paquet de canneberges séchées, puis tu coupes en cube et hop, tu as petit dèj, dessert, 4h.

  • #192 celinette le 15 novembre 2007 à 9 h 47 min

    @ Cec jeune mariée : merci pour la référence au bouquin, je pense que je vais aller faire un petit tour à la librairie :-)

  • #193 missslilie le 15 novembre 2007 à 10 h 10 min

    Oups, je vous ai coupé le sifflet!

  • #194 kedibei le 15 novembre 2007 à 10 h 35 min

    Je sais que je peux dire que je suis grosse ms je le vis tellement mal. En plus, mes parents sont forts et le médecin me dit que c’est ds les gènes. Mon homme qd à lui est épais comme un coup de trique (comme on dit chez moi, il est maigre comme un clou). J’ai mon père qui me fait remarquer constament mon ventre en mettant la main dessus et "tu devrais faire disparaitre ton ventre, tu serais bien mieux". J’ai l’oncle de mon chéri qui m’a dit que mon homme avait maigri depuis qu’il était avec moi.

    Si non, le fait de vivre à deux n’est pas un pb au mmt des repas. En effet, il mange doucement et moi vite ms il ne me force pas à manger et en plus………….c’est lui qui cuisine et il comprend mon mal être à ce sujet. Si vs avez lu mes autres messages vs savez qu’il coud, cuisine, et ft la vaisselle.

  • #195 sophie202 le 15 novembre 2007 à 11 h 24 min

    oui effectivement hélène… La vie de couple est contraignante vis à vis des repas. Je m’en rend compte, depuis que je suis revenue en couple j’ai pris 2kg (c’est rien).
    Mais du fait du couple je (ou lui) prépare un repas tous les soirs même si j’en ai pas envie. Et je mange donc un "vrai" plat tous les soirs, bof bof…

    Et comme il travaille (moi pas encore, gnniikkk grognement de déplaisir) et rentre tard, le repas du soir est l’un de nos moment convivial, donc voilou. Je crois que réellement qd "l’autre" entre en ligne de compte, juste mécaniquement on s’écoute bcp moins soi, et c’est plutôt souvent une bonne chose, mais ds le cas de la nourriture (et d’entre d’autres domaines surement) on est forcément plus ou moins seul.

    Le tout est de trouver l’équilibre entre s’écouter soi assez et ne pas oublier l’autre… Ouai je sais c’est d’une banalité affligeante c’que vien’dire mais y’a de grnades vérités dans les brèves de comptoir… ;-)

    Et en apparté Siamoise je partage tout à fait ton opinion sur cette façon de vivre auto centrée… ce monde (occidental j’entends) en crève

  • #196 Lilimpro le 15 novembre 2007 à 11 h 27 min

    Merci, juste merci.

  • #197 lizou le 15 novembre 2007 à 12 h 04 min

    Chez nous c’est moi qui touche le bide de mon père en lui demandant s’il est en cloque, le pauvre se roule en boule pour se protéger. L’est mignon mais l’est gros mon vieux.

  • #198 mmarie le 15 novembre 2007 à 12 h 09 min

    Cec j’ai lu ton beau billet hier, et une partie des commentaires, et une autre aujourd’hui. Et ça me fait beaucoup beaucoup réfléchir, trier dans mes attitudes le bon (suis hyper contre les produits light, et pas pour les régimes) du moins bon (pas au point dans les sensations de faim, qui me rend hargneuse, et de satiété, que j’outrepasse souvent). Y a du boulot encore. Et du Zermati à lire, ça c’est sûr et pour bientôt ;-)
    Merci Cec, merci Hélène, et toutes pour vos témoignages. Qu’est-ce qu’on apprend des choses ici ! à commencer par s’aimer comme on est, et se faire confiance.
    (Pas maquillée ce matin, ça me manque, vais aller arranger ça en douce et en pensant à vous ;-)))

  • #199 Yanjiao le 15 novembre 2007 à 12 h 23 min

    Hélène, ta réponse "non je suis juste grosse" est excellente, vivement que j’aie l’occasion de la sortir!! :))

  • #200 lizou le 15 novembre 2007 à 12 h 30 min

    Yanjiao c’est rigolo mon généraliste est chinois mais fait pas de médecine chinoise.

  • #201 maryline le 15 novembre 2007 à 13 h 27 min

    oh la là moi je n’ai jamais eu le cran de la sortir celle-la, quand on me demande si je suis enceinte, vu mon gros bidon. Enfin faut dire que ces derniers temps on me le demande plus, on suppose que, sans poser la question car ça parait évident (ben voyons, je trouve ça d’une grossièreté innommable).

  • #202 Hélène le 15 novembre 2007 à 15 h 27 min

    J’adoooore répondre ça, mais c’est parce que j’ai mauvais fond et que ça m’amuse de mettre les gens mal à l’aise pour les "punir" d’être si grossiers en posant la question ;-))

    Ca leur apperndra, et le fois suivante il feront gaffe et fermeront leur bec, au lieu de dire des bêtises ;-)

  • #203 Hélène le 15 novembre 2007 à 17 h 19 min

    Avec un grand sourire épanoui et l’air gentil genre "je vous en veux pas du tout d’être un butor", ça fout les gens horriblement mal à l’aise et toi tu exultes à l’intérieur Marie Laure ;-))

  • #204 Marie Laure le 15 novembre 2007 à 17 h 00 min

    Rhooo! bonne réplique! C’est ce que je devrais dire aux gueux de mon boulot (que j’ai repris en septembre après mon congé parental).

    Ils me demandent " t’accouches quand?" alors que la mise bas a eu lieu déja et ça me fout le moral dans les chaussettes.
    Comme si j’avais une gestation d’éléphant!
    Sans compter les gens qui me demandent si je suis enceinte…
    Alors que bon j’ai un bidou certes, mais faut pas pousser…

  • #205 Marie Laure le 15 novembre 2007 à 17 h 23 min

    Je teste à la prochaine occasion! :)

  • #206 Hélène le 18 novembre 2007 à 14 h 41 min

    Bien vu kirihime, le coup de la personne de 1m10 qui doit faire 0 kilos ;-))

  • #207 kirihime le 18 novembre 2007 à 14 h 36 min

    Coucou les Girls !!! Cec jeune mariée ton article fait chaud au coeur et nous fait sentir moins seule :) Depuis que je suis avec mon chéri, j’ai pris 25 KGS o_o" et l’année derniere je me suis dit qu’il fallait que je bouge mon vieux C.. graisseux et j’suis allée chez une nutri ! Elle m’a demandé quel était mon poids idéal et comme une bécasse, j’ai répondu "bah vu que je fais 1m63, 53Kgs, ca serait génial !" (Ah utopie quand tu nous tiens ;)) Et elle m’a balancé dans la gueule "Vous savez c’est des conneries de se dire que le poids idéal, c’est 10 moins votre taille, ca voudrait que les gens qui font 1m10 devraient peser 0kgs !" Ca m’a laissé perplexe et j’ai compris qu’il fallait déjà que j’arrete de me bourrer le crane avec les poncifs qu’on trouve dans ces mags féminins… Du coup, elle m’a appris a rééquilibrer mon alimentation, sans me priver, j’ai perdu 7KGs tout doucement mais la j’ai tout repris vu que je suis enceinte lol !!! Mais tant pis, je pense reperdre apres ma grossesse >_< enfin j’espere !!!
    Par contre, depuis que je suis enceinte, on me laisse plus la place aux caisses prioritaires, c’est l’hallu alors qu’avant, on s’empressait a me céder la place lol Limite c’est frustant :p

  • #208 aude le 25 novembre 2007 à 1 h 12 min

    Salut les filles, je viens de découvrir ce blog et j’apprécie beaucoup le ton et les commantaires des unes et des autres.
    Pour ce sujet, j’ammène un peu de" pas fun," imaginez pour une fille plutôt mignone et coquette la pire des punitions ou si vous jouez à la poupée vaudoue pour votre pire ennemie, la tuile la plus injuste que vous puissiez souhaiter: l’hypothyrïdie auto immune: en mangeant 500cal/ jour avec une activité normale, des enfants, un mari,du sport, vous êtes capables de prendre 2 à 3 kg en une semaine et bien c’est ce qui m’arrive aujourd’hui !
    Malgré un traitement hormonal de substitution,pas moyen de revenir à un poids normal.
    J’aimerais tant faire un régime qui fonctionne, malheureusement, il n’y a rien à faire,cette pathologie est associée a une asthénie qui me laisse quasi aucune énergie pour rajouter du sport; ça ne vous remontera pas le moral mais ça vous permettra de relativiser vos soucis de poids…
    Vivement la mode des djelabas approuvée par le mag ELLE!!!

  • #209 funambuline le 28 novembre 2007 à 15 h 12 min

    J’ai acheté le livre, pour tenter de mieux comprendre comment j’avais pu perdre 8kg en arrêtant de vouloir en perdre…
    Courrez-y !!!

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.