Fuzz / Olivier Martinez : où va le web 2.0 ?

28 mars 2008

Hier Eric Dupin a été condamné au versement de dommages et intérêts à Olivier Martinez.

Je vous rappelle les faits : Eric Dupin est responsable d’un site qui s’appelle Fuzz est fait de l’agrégation de liens.
Un internaute a posté sur cet agrégateur, un lien vers un article people contenant une rumeur sur l’acteur.
Celui-ci a attaqué Fuzz et Eric Dupin en justice pour diffamation.

Le juge a considéré Fuzz comme éditeur et non comme simple agrégateur, et l’a condamné sur cette base.
En effet, en tant qu’agrégateur il n’aurait pas été condamnable parce que pas responsable légalement de la modération des liens postés par les internautes.

Cela veut dire que ça peut arriver à d’autres, et donc à tout bloggeur.

Alors d’une part faites gaffe aux liens que vous mettez dans vos commentaires, d’autre part faites un saut chez Eric, un peu de soutien ne lui fera pas de mal…

Pour une récap plus étoffée de l’affaire, le Journal du Net a un article très complet aujourd’hui.

84 commentaires Laisser un commentaire
Informatique et blogosphère

Vous aimerez aussi

84 commentaires

  • #1 alex le 28 mars 2008 à 9 h 29 min

    Ooops ça c’est pas cool… :-( mais pourquoi la justice considère qu’Eric Dupin est le responsable tout en connaissant le principe de son site !?

  • #2 Mamzelle Maupin le 28 mars 2008 à 9 h 32 min

    Présentez armes …

    Ok j’exagère (un peu) mais bonjour l’Etat policier …

  • #3 princessevarda le 28 mars 2008 à 9 h 45 min

    J’ai appris le verdict hier… et ça m’a fait très peur….
    Peur pour l’avenir de la liberté d’expression, je veux dire.
    Peur pour les erreurs de cible.
    De la part de Martinez, je trouve ça à la fois idiot, dégueulasse, puéril et excessif.

  • #4 Dorothée le 28 mars 2008 à 9 h 45 min

    Je me demandais si tu en parlerais….j’ai pas mal suivi l’affaire qui m’a assez largement énervée, je dois dire.
    Le premier truc qui m’a énervée, c’est l’acteur en question. Il avait quand même demandé pas loin de 35.000€ à Eric Dupin, à la base, ce qui est quand même monstrueux pour un lien.
    Mais le truc qui m’a énervée encore plus, ç’a été la réaction en chaîne de beaucoup d’internautes, avec le lancement du titre de blog, histoire de pourrir encore plus cette histoire. Sans parler des commentaires absolument ridicules, du genre « la blogosphère va faire sa justice »…
    Il me semble que la réaction du tribunal a été relativement mesurée si on considère le montant de dommages et intérêts initialement demandés. Pour moi, l’injustice c’est que la personne condamnée le soit juste pour un lien, mais les systèmes d’agrégateur, dans l’absolu, je ne suis pas pour, justement par rapport aux questions de responsabilité incontrôlable. Chacun devrait contrôler ce qu’il diffuse, et par conséquent, ne pas automatiser de système de liens. Et je pense que cette condamnation « symbolique » a justement pour but d’y faire réfléchir tout un chacun, même si, au fond, je la trouve injuste…

  • #5 splatchounette le 28 mars 2008 à 10 h 01 min

    whoa, impossible d’aller me connecter à Fuzz, y’a beaucoup trop de connections 0_0

    en même temps, j’ai pas tout suivi, mais je me demande s’il est vraiment possible de vérifier tous les lien ?

  • #6 Hélène le 28 mars 2008 à 10 h 04 min

    Je n’entrerai pas dans la polémique sur l’acteur, qui n’a pas lieu d’être sur mon blog.

    Simplement je trouve ça grave et injuste qu’un agrégateur soit considéré comme un éditeur, et je tenais à en parler pour cette raison.
    Comme le dit princessevarda c’est l’erreur de cible qui est flippante.

    C’est aussi une occasion de rappeler qu’il faut faire très attention avec la diffamation, les gens cherchent de plus en plus de raisons d’attaquer des sites internet en justice, alors qu’ils se concentraient jusque là sur la presse people.

    splatchounette vérifier tous les liens, pour un agrégateur très visité, voudrait dire passer 30 heures par jour à ne faire que ça…

  • #7 veronica le 28 mars 2008 à 10 h 09 min

    voila un petit bout de script a mettre entre et
    un petit bandeau pour soutenir Eric contre la betise humaine et la connerie…

    Presse-citron.net

  • #8 veronica le 28 mars 2008 à 10 h 10 min

    mince le script ne passe pas…desolee ou alors venez le recuperer sur mon code source…

  • #9 Dorothée le 28 mars 2008 à 10 h 10 min

    C’est clair, c’est complètement impossible, même en imaginant quelqu’un d’hyper motivé. Imaginons que j’aie un blog, et que j’aie commenté ici il y a 18 mois en donnant l’adresse de mon blog; et qu’hier j’aie écrit dessus un article descendant quelqu’un. Concrètement, ça voudrait dire qu’à partir d’hier, il y aurait sur ce blog un lien vers un article diffamatoire…
    Bon bien sûr rassure-toi Hélène tout cela n’est que fiction (du moins en ce qui me concerne), mais c’est une histoire à sérieusement devenir parano ou fou…

  • #10 Hélène le 28 mars 2008 à 10 h 14 min

    Voilà Dorothé, c’est exactement le genre de problème que ça soulève… Donc vraiment flippant.

  • #11 Christine le 28 mars 2008 à 10 h 14 min

    C’est vraiment n’importe quoi ! N’importe qui peut mettre un lien dans un comm’ renvoyant vers un site pédophile, par exemple, et ce sera l’agrégateur qui sera poursuivi pour incitation à la pédophilie ?????? Je crois qu’au nom de la protection de la vie privée, on glisse vers la disparition pure et simple de la liberté d’expression…
    Si tu dois verifier tous les liens posés dans tes comms, avec un blog aussi fréquenté, ça va devenir ton activité principale :o)
    Oilivier Martinez ou Paris Hilton, peu importe, ce qui est grave, comme tu le dis, c’est la confusion de cible …

  • #12 sophie202 le 28 mars 2008 à 10 h 18 min

    @Dorothé… fiouuuu raconté comme ça, ça fait réellement peur, on comprends mieu l’irréalisme du truc.

    Le partage de l’information, c’est la base du net 2.0, c’est son essence… Que la source de la difamation soit attaquée je comprends, mais là…

  • #13 Hélène le 28 mars 2008 à 10 h 24 min

    En effet sophie202, ce que tu soulignes est très juste : à mon sens ce n’est pas la liberté d’expression qui est en jeu, puisqu’on n’a pas le droit de diffamer qqn, c’est la loi, qu’on soit pour ou contre c’est comme ça.
    En revanche ne plus pouvoir partager l’information, c’est autre chose.

  • #14 Diripouf le 28 mars 2008 à 10 h 28 min

    (rien a voir, desolee, Helene, ton adresse mail renvoie tous les mails en erreur, ca dit « Recipient address rejected: Inactive MailBox, not poped for more than 6 months »)….. ??

  • #15 Hélène le 28 mars 2008 à 10 h 30 min

    Gni ? Quel est ce nouveau mystère ??? J’ai pas d’autre adresse mail, en plus, zut !

  • #16 Diripouf le 28 mars 2008 à 10 h 33 min

    Je viens de re-essayer (trois fois)… j’ai bien recu ton mail par contre, bizarre ! Tu utilises un « client » style Outlook ?

  • #17 Coralie Marie le 28 mars 2008 à 10 h 33 min

    J’ai bossé dans le web 2.0 via mon dernier emploi, je modérais des avis d’internautes et c’était toujours délicat de trouver la juste mesure entre la non-censure (avec sinon les gens qui ralent !) et la non-diffamation ! Parce que les gens aiment bien dire « telle actrice est nulle », « tel présentateur est un facho », et ils ne comprennent souvent pas qu’on leur interdise.
    Ce sont vraiment des questions qui méritent d’être posées, et la tournure prise avec ce jugement amène vers encore plus de confusion, ce n’est pas gagné !

  • #18 Hélène le 28 mars 2008 à 10 h 36 min

    Yep j’ai outlook Diripouf.

    Coralie Marie je suis bien d’accord la modération c’est hyper délicat sur ce genre de sujets.

  • #19 Diripouf le 28 mars 2008 à 10 h 39 min

    Si tu as outlook, logiquement tu ne te connectes jamais sur le client online (le serveur quoi) de noos, c’est pour ca qu’il te giclent ton adresse mail, vu que tu ne l’as pas visite depuis belle lurette, probablement.

    Va sur ce lien: http://webmail.numericable.fr/

    Entre tes identifiants / mot de passe, re-active ton compte (generalement ils me mettent en suspens quelques semaines avamt de le supprimer definitivement, c’est pour ca que tu peux encore envoyer des mails) fais deux trois manips (envoie qq mails par exemple, vide la corbeille si besoin), et tiens-moi au courant, que je re-essaye de t’envoyer qq chose – ca devrait marcher.

  • #20 Dorothée le 28 mars 2008 à 10 h 41 min

    Sophie202, oui effectivement c’est flippant….et je suis évidemment d’accord pour dire que c’est la personne à l’origine du lien ET de l’article qu’il faut sanctionner (dans le cas de commentaires par exemple).
    Que ce ne soit pas dans l’esprit web2.0 c’est une autre chose, pour ma part je ne considère pas web2.0 comme absolument bon en tout, là on touche un exemple de ses limites. La plupart des blogueurs se veulent éthiques, mais tous ne le sont pas. On parlait récemment des photos d’enfants sur les blogs par exemple, c’est une autre limite et il y aura forcément des problèmes avec ça un jour.
    Et finalement, ce qui m’a agacée avec cette réaction de certains blogueurs et de leur titre, c’est qu’en agissant comme ça ils cautionnent (sans y avoir pensé) cette prise de risque. Je sais, je pousse toujours les raisonnements à l’extrême (mon exemple est tout aussi délirant), mais c’est la seule façon à mon avis d’envisager ce qui peut arriver (et par conséquent faire le maximum pour s’en protéger).
    Mais ce qui me surprendra toujours (certes ce n’est pas le sujet) c’est la vélocité de la justice pour certaines choses, et pas pour d’autres :-(

  • #21 Hélène le 28 mars 2008 à 10 h 42 min

    Yes Ma’am ! ;-) (Diripouf)

    Dorothée je trouve comme toi que la justice a été d’une rapidité surprenante dans ce cas, alors qu’elle l’est tellement peu dans d’autres (souvent bien plus graves)…

  • #22 mimou le 28 mars 2008 à 10 h 53 min

    je l’avais pas vu comme ça dorothée mais c’est vrai que c’est flippant de voir que certains se font condamner à tort… en plus pour une rumeur!!! il y a quand même des trucs plus graves sur le net (pédophilie pour citer l’un des pires)

  • #23 Lauren le 28 mars 2008 à 10 h 59 min

    Je me doutais qu’il serait condamné… Dans une affaire assez similaire (« affaire Dahan », le réal de la Môme), un site a déjà été condamné (c’était fin février il me semble) pour avoir fait un lien vers le site de Gala (qui évoquait la vie privée du rélisateur).
    Une petite question… On parle beaucoup d’Eric Dupin, mais quel est le verdict pour les autres blogueurs qui étaient poursuivis dans cette affaire (l’article du Journal du Net n’est pas très clair, ou alors c’est moi qui suis très fatiguée en ce vendredi, ce qui est possible…).

  • #24 Hélène le 28 mars 2008 à 10 h 59 min

    Oui mais là on sort de la question mmarie : le problème n’est pas de savoir si la diffamation est condamnable. Je trouve aussi que tout ça est complètement idiot et qu’il y a dse choses bien plus graves, évidemment, mais il se trouve que c’est la loi.

    Le vrai problème juridique est l’assimilation d’un agrégateur à un éditeur.

    Lauren je ne sais pas si les autres blogueurs attaqués ont communiqué là-dessus, on a surtout parlé d’Eric Dupin. Comme toi j’aimerais bien savoir ce qu’il en est.

  • #25 Dorothée le 28 mars 2008 à 11 h 08 min

    mimou au contraire je trouve que le fait que ce soit une rumeur est plutôt un « détail » aggravant: si tu racontes sur moi que je ne mets pas de culotte (ce qui est faux, hein, mais pas facilement vérifiable, donc crédible), ça m’ennuie vachement plus que si tu dis que je suis anorexique (ce qui est évidemment faux aussi, mais que personne ne sera tenté de croire en me voyant).
    Mais bon, ce n’est que la deuxième partie de la question, la première étant celle de la responsabilité quant au contenu des sites (et surtout de leurs liens).

  • #26 Violetine le 28 mars 2008 à 11 h 17 min

    C’est complètement débile, j’espère qu’il a fait appel !

  • #27 Hélène le 28 mars 2008 à 11 h 17 min

    Oui ne partons pas sur le contenu des rumeurs please, ça n’est pas le sujet, et en plus je n’ai aucune envie de risquer un porcès ;-)

  • #28 Dorothée le 28 mars 2008 à 11 h 31 min

    C’est pour ça que je prends toujours des exemples avec mon nombril Hélène, pour éradiquer le risque :-)

  • #29 Bing le 28 mars 2008 à 11 h 38 min

    C’est ridicule…pourquoi la justice laisse en vente les Voisouilles et autres torchons à rumeurs alors ?

    d’autant que, même si ça n’est pas (vraiment) le sujet du débat, cette rumeur était plus du genre « on est super ravis pour eux, c’est cool, ça fait plaisir et rêver » que du genre méchante…

    c’est pitoyable de A à Z

  • #30 Londoncam le 28 mars 2008 à 11 h 41 min

    Juste un petit mot pour préciser qu’il n’y a pas qu’Eric qui a été condamné, mais une trentaine de petits sites ayant utilisé le même aggrégateur. Ils se retrouvent tous à payer autour de 1000 euros au plaignant.

  • #31 Hélène le 28 mars 2008 à 11 h 41 min

    Bing ça n’est pas du tout le sujet du débat, justement ;-)
    On doit quand même pouvoir être capable de parler de cette histoire sans entrer dans le coté people, non ? Parce que moi les trucs people ça me gonfle, la vie privée des gens que je ne connais pas, ne m’intéresse pas plus que ça.

    Merci pour cette précision Londoncam ! Pfiou 1000 euros, pour un petit site c’est beaucoup…

  • #32 Londoncam le 28 mars 2008 à 11 h 44 min

    Oui, c’est beaucoup. J’ai notamment un couple d’amis lyonnais avec le site Croixrousse.net qui sont condamnés, on est en train d’essayer de monter un plan de solidarité pour les aider à payer. Je trouve ça scandaleux.

  • #33 Hélène le 28 mars 2008 à 11 h 46 min

    Eric va peut-être fabriquer des tee shirts, qu’il vendra pour financer tout ça, je lui en prendrai un bien sûr. Tiens-nous au courant pour tes amis.

  • #34 Londoncam le 28 mars 2008 à 11 h 52 min

    Promis Hélène :-) !!

  • #35 Fanchette le 28 mars 2008 à 12 h 14 min

    Rho zut je comprends rien : parce que je ne sais pas ce que c’est qu’un « agrégateur »… As-tu un autre exemple d’agrégateur que je pourrais aller visiter pour me faire une idée car Fuzz a l’air saturé et du coup je ne sais pas ce que c’est. Et ça m’énerve…

    Excusez-moi, si je suis à côté de la plaque (ce qui est visiblement le cas) mais il me semble a priori logique qu’un mec qui « diffuse » (du lien ou quoi que ce soit d’autre) soit responsable de ce qu’il diffuse. Un responsable de publication est bien responsable des propos que les journalistes tiennent dans son journal. Même si ce n’est pas lui qui les a écrit. N’est-ce pas comparable ?

    Pas taper, hein… moi pas tout comprendre. Je pose juste des questions pour comprendre cet énervement soudain…

  • #36 Delphinoid le 28 mars 2008 à 12 h 14 min

    Aïe c’est un coup dur. J’espère qu’ils vont faire appel de la décision…

    La décision du juge de considérer que le bloggeur est responsable du contenu de son agrégateur est tout de même très stricte. J’imagine qu’elle a été pensée dansle cadre d’un processus de responsabilisation des bloggeurs…

  • #37 Jenny le 28 mars 2008 à 12 h 19 min

    Olivier martinez va avoir du taf et des milliers de procès à venir , autant fermer le net tout de suite !!!
    C’est une jurisprudence vraiment facheuse!

  • #38 Christine le 28 mars 2008 à 12 h 22 min

    Hélène, moi aussi, je viens de recevoir un message d’erreur pour les mails que je t’ai envoyés ce matin :
    The Postfix program

    : host mx.noos.fr[82.216.111.1] said: 550
    : Recipient address rejected: Inactive MailBox,
    not poped for more than 6 months (in reply to RCPT TO command)

    ?????????????????
    ????????????????????

  • #39 Fran le 28 mars 2008 à 12 h 54 min

    J’avoue ne pas avoir suivi l’affaire. J’en ai entendu parler ici ou là et puis j’ai cliqué parfois pour voir.
    Effectivement je trouve aussi que la Justice a été rapide, peut-etre parce que tot ou tard va falloir fixer un cadre sur le net meme si cela parait impossible. Un cadre pour dire qui fait quoi et quelles sont les responsabilités de chacun : auteur, commentateur, agrégateur.
    Et puis la diffamation a toujours eu lieu, c’est juste que maintenant y’a un nouveau support : la toile !!

  • #40 annelise le 28 mars 2008 à 13 h 03 min

    Oui j’ai vu ça hier, et je partage l’avis de Dorothée. J’avais participé au google bombing dans un premier temps mais j’ai retiré l’article après réflexion. Il ne faut pas tout confondre. comme Hélène le dit le seul souci c’est qu’Eric ait été considéré comme éditeur et non hébergeur. Pour le reste, ça nous file tous un pied dans les fesses pour nous rappeler qu’internet ce n’est pas le far west, et que non, la diffamation et l’atteinte à la vie privée y sont aussi punis par la loi. Il était finalement temps qu’on nous le rappelle….

  • #41 annelise le 28 mars 2008 à 13 h 04 min

    ah et je vous rappelle qu’un cadre juridique existe déjà , la LCEN.

  • #42 Fran le 28 mars 2008 à 13 h 26 min

    LCEN ?? Vais me pencher dessus alors …. histoire de ne pas être difinitivement trop conne :))

  • #43 ze courlis le 28 mars 2008 à 13 h 53 min

    @ Hélène : on ne peut plus t’écrire :-((((((

    Pour celles qui veulent savoir ce qu’est un agrégateur, voici un exemple très simple. C’est un agrégateur de blogs photo : les photos postées par chacun des membres sur leur propre blog sont automatiquement rassemblées sur une même page : http://frozenflower.net/
    quand vous consultez ce site, vous consultez les derniers messages de tous les blogueurs membres.

  • #44 Lou le 28 mars 2008 à 13 h 56 min

    C’est bizarre quand même… ça lui retombe dessus, ils devraient attaquer l’auteur de l’article !

  • #45 laure le 28 mars 2008 à 14 h 03 min

    Allez faire un tour chez maitre Eolas, qui explique tout cela très bien, comme d’hab…
    http://www.maitre-eolas.fr/2008/03/28/911-l-ordonnance-de-refere-dans-l-affaire-fuzz-fr

  • #46 lilipouch le 28 mars 2008 à 14 h 14 min

    voui je suis d’accord aussi avec ce qui est dit par annelise ou dorothée,

    et pour rappel les bouses de type voici ou autres sont condamnées tout le temps chaque semaine pour les sa**** qu’ils publient
    apres je me pose la question sur ce truc du gars, c’est un site? un blog? la loi fait ‘elle la fiddérence ?

  • #47 lilipouch le 28 mars 2008 à 14 h 15 min

    et j’ai oublié mais un moment donné, ça donne li’mpression que les gars ils veulent le beurre l’argent du beurre et la rumeur de la crémiere, et dans ce cas précis des deux cotés , que ce soit le gars qui avait le site ou la star qui portent plainte

  • #48 Jenesaispasmemaquiller le 28 mars 2008 à 14 h 18 min

    Je savais même pas que c’était un acteur…j

  • #49 Mah-Yu le 28 mars 2008 à 14 h 40 min

    Je trouve ce verdict inquitétant. Je ne suis pas juriste et je ne sais pas si c’était la meilleure chose à faire selon le droit (sans entrer dans l’aspect people, je suppose quand même que c’est la protection de la personne privée qui a présidé à la décision, or tout le monde est d’accord pour dire qu’à la base, c’est un principe honorable), mais j’ai déjà été engagé dans des procédures judiciaires, et je sais que ce n’est pas anodin quand un référé aboutit.

    Cela veut dire que la solution est évidente, que le juge ne met pas de nuances dans son jugement, que les raisons qui président à sa décision sont limpides.

    Si c’est inquiétant, ce n’est pas tant pour Eric Dupin et les autres (pour lesquels j’ai néanmoins bien de la peine) mais pour l’avenir du Web en tant que média, et en particulier la marge de manoeuvre des particuliers indépendants.

    Ce genre de décision de justice, si elle est suivie (et elle le sera) d’autres décisions du même acabit, aboutira à terme à une fracture net, sur le web (où jusqu’à présent la démarcation était floue), entre les modes de communication de masse, gérés pas des groupes commerciaux, et ceux qui sont aux mains de citoyens lambda.

    Pour ceux qui ont une position plus ambivalente, et pensent qu’il est important de protéger la vie privée des gens des atteintes parfois spectaculaires dont les médias sont capable (après tout, acteur est un métier, pas une autre « race » donc ce qui leur arrive pourrait théoriquement nous arriver) je répondrai que c’est avant tout une affaire d’éducation, et non de répression. Si les utilisateurs de Fuzz avaient été convaincus que c’est MAL de livrer des infos sur un acteur sans qu’il en ait autorisé la diffusion, ils auraient alerté le respondable du site au moment où le lien a été posté.

    Cela se passe quotidiennement pour les liens ou contributions à caractère raciste, discriminatoire, pédophile, dégradant (etc), sur tous les sites/ blogs/ forums de discussion du monde, parce que tout le monde sait que ça peut être dangereux pour les responsables, et que la plupart du temps, les utilisateurs sont plutôt bien disposés à l’égard de ceux qui fournissent leur surf quotidien.

    Si le législateur avait voulu encourager cette démarche citoyenne, il n’aurait pas condamné Dupin et les autres dès l’étape du référé.

    Bref, c’est décourageant, ma foi.

  • #50 Mah-Yu le 28 mars 2008 à 14 h 40 min

    (une fracture netTE, bien sûr)

  • #51 sophie202 le 28 mars 2008 à 15 h 14 min

    Bien sur la diffamation ets condamnable, mais je cherche depuis tout à l’heure un exemple limpide pour montre l’énorme avantage de la circulation rapide des infos sur le net… Et j’en ai trouvé un nom de zeus je l’avais sous le nez Hélène si tu le veux bien tu sera mon exemple.

    je vais essayer d’expliquer pourquoi à mon sens le contròle de tous les lien postés c’est la mort de l’essence du net 2.0.

    Un site trés fréquenté ne peut pas matériellement tout controler à moins d’embaucher pour celà. La solution la plus facile pour se protéger c’est d’interdire tout lien tout simplement.

    Or il y a deux ans je suis arrivée ici via un lien que j’ai cliqué sur un site ultra fréquenté et bcp d’autres ont fait comme moi.

    La fréquentation de ce blog est montée en fleche, Hélène a eu une belle visibilité et peut aujourd’hui envisager d’en vivre et de vivre de ses écrits.

    C’est ça le côté fantastique du net 2.0, ce sont ces gens qui via myspace ou leur blog réussissent à donner une réalité à une passion un hobby ou un reve de gosse.

    Souvent cette popularité ne vient pas par hasard, les lecteurs n’arrivent pas là comme ça, c’est souvent par d’autres espaces très fréquentés que celà passe.

    Mais au final ça donne: la collection on n’est pas des courges, le livre une souris dans le potage, les bouquin de Cléa cuisine de pascale weeks ou de mercotte, c’est le groupe BBBrunes et j’en passe.

    Pas de lien cliquable, pas de vraies belles histoire de gens sortis de nulle part ou en tout cas beaucoup moins…

  • #52 Fanchette le 28 mars 2008 à 15 h 34 min

    Merci Ze Courlis pour l’exemple d’agrégateur.

    Tout cela est quand même très spécifique au web, avec ses nouvelles fonctions.
    Si un hébergeur peut être assimilé à une société de presse (éditeur) publiant un journal (le journal étant en l’occurrence, un blog ou un site, donc diffusant de l’info), a quoi peut être comparé cet « agrégateur » ? Et quoi peuvent être comparés les commentaires : des courriers de lecteurs ? C’est un peu comme la libre antenne des radios, un peu filtrée mais pas trop. Y’a un édito dans le nouvelObs cette semaine à ce sujet.

    Faudrait des lois spécifiques au média informatique, respectant le droit d’auteur, le respect à l’image, la non-difammation, etc. ? Mais effectivement c’est peut-être au détriment de la spontanéité et de l’amateurisme… qui fait par ailleurs tout le charme de ces espaces ! Vaste débat.

  • #53 Anne Cé le 28 mars 2008 à 15 h 56 min

    Dans tout ça, ce qui me fait marrer (un peu jaune), c’est qu’au final, avec cette affaire, bien plus de monde sera au courant de l’existence de cette rumeur au sujet de cet acteur que s’il s’était contenté de l’ignorer…

  • #54 Hélène le 28 mars 2008 à 15 h 57 min

    Fanchette (35) un exemple d’agrégateur c’est Netvibes, qui permet à beauocup d’entre vous de lire mes billets ; si je publie un truc condamnable, et que Netvibes est trainé en justice à cause de ça, c’est un peu la même configuration que dans le cas évoqué aujourd’hui.

    Delphinoid (36) je pense en effet qu’il y a une politique plus globale sous cette jurisprudence… maintenant est-ce que ladite politique est bonne ou mauvaise, c’est un vaste sujet.

    Christine (38) c’est bizarre, j’ai reçu des tas de mails tout à fait normalement depuis ce matin ?? Toi aussi tu as un fantôme écossais dans ton PC, comme Diripouf ? ;-)

    laure (45) merci beaucoup pour le lien !

    sophie202 (51) c’est juste ce que tu dis…

  • #55 Agnès le 28 mars 2008 à 16 h 11 min

    J’avais vu ça sur LCI. A part différer les commentaires ( ambiance JO de Pékin), ce qui est à mille lieues de l’état d’esprit d’un blog, je ne vois pas comment éliminer le risque. J’avais vu ça sur le buzz LCI et ça m’avait vraiment surprise.Impossible d’aller sur le site à l’instant, il ya trop de connexions ce qui est bon signe.

  • #56 Hélène le 28 mars 2008 à 16 h 15 min

    Oui je me dis qu’au moins ça fera une super pub à Eric Dupin et à Fuzz, et que ça lui permettra peut-être de gagner un peu de sous avec, c’est toujours ça.

  • #57 Fanchette le 28 mars 2008 à 16 h 36 min

    Pourrait-on dire que c’est un peu comme un « vendeur de journaux » ? Qui met en avant dans son kiosque tel ou tel titre ?

    Excusez-moi je cherche des comparaisons « in real life » parce que j’ai du mal à comprendre la fonction de l’agrégateur. Et donc délimiter sa responsabilité.

    (Je ne me sers pas de netvibes, j’ai bien essayé d’aller voir mais tout cela me semblait bien compliqué. Alors je clique au petit bonheur la chance dans mes favoris. Je suis encore plus quiche que toi en informatique !)

    C’est sûr que ça semble difficile de « légiférer » sur la toile, vu son côté mondial. Déjà quand on connaît la différence entre le droit d’auteur à la Française et le copyright à l’américaine, ça fait peur… Mais bon, faudra bien y arriver : on ne peut pas non plus laisser des éléments (rumeurs, photos, etc.) portant atteinte à la vie privée circuler en toute impunité…

  • #58 sophie202 le 28 mars 2008 à 16 h 39 min

    bah oui Fanchette c’est juste ce que tu dis à propos des vendeurs de journaux. ‘ai cherché ce genre de comparaison aussi sans la trouver

  • #59 Hélène le 28 mars 2008 à 16 h 46 min

    C’est très bien trouvé ta comparaison Fanchette ; et ça va même un peu plus loin : c’est comme un vendeur de journaux qui proposerait un canard dans lequel il y aurait une référence à un article d’autre canard, lequel serait diffamatoire.

  • #60 Dorothée le 28 mars 2008 à 17 h 14 min

    Hé les filles un peu plus haut, la question n’est pas de savoir si c’est diffamatoire ou si une personne connue doit assumer le fait d’être connue….La loi dit tout simplement (c’est même plus que la loi: c’est les droits de l’homme, ça passe au-dessus de toutes les lois des pays qui ont signé cette convention, c’est dire si c’est sérieux) que toute personne (connue ou inconnue, moche ou laide, bling-bling ou craspouille, grande gueule ou petite gueule, etc) a droit au respect de sa vie privée, c’est aussi simple que ça. Et donc en théorie, si l’une de vous écrit sur son blog « Dorothée n’a pas fait son lit ce matin » (hin hin), j’ai le droit de l’attaquer, non seulement pour diffamation (on considère le côté critique de l’information, la mauvaise réputation que ça me donne), mais aussi et surtout au nom du respect de ma vie privée…

  • #61 Hélène le 28 mars 2008 à 17 h 21 min

    Dorothée en plus de ne pas porter de culotte, tu ne fais pas ton lit ?? Roooh, je suis horrifiée ;-))

  • #62 Dorothée le 28 mars 2008 à 17 h 23 min

    Dis donc c’est diffamatoire Hélène, j’ai précisé que c’était faux pour la culotte :-)))) (mais la vaisselle sale s’accumule^^)

  • #63 Diripouf le 28 mars 2008 à 17 h 24 min

    Fantome ecossais – pfffffffffffffffffffffff (fait-elle d’un air indigne), j’ai trouve THE idee pour debloquer ta boite et toi tu railles les legendes ecossaises ?

    Gaine de violence, va.

    ;-D

  • #64 Hélène le 28 mars 2008 à 17 h 35 min

    Ah ah, j’ai diffamé Dorothée, lalalère ! ;-))

    Moi, une gaine de violence ? Mais je ne vous permets pas, petite frippone, je ne porte pas de gaine, malgré mon bide ;-)))

  • #65 Dorothée le 28 mars 2008 à 17 h 57 min

    Hélène semble être d’une humeur badine :-)

    Je viens de voir la création d’un site qui devrait intéresser à fond la féministe que tu es (et c’est objectivement passionnant), Wikigender, avec plein d’articles sur la condition des femmes, et notamment, pays par pays, des stats et des analyses sur les inégalités H/F sur les différents plans (code de la famille, intégrité physique, libertés civiles, droit de la propriété….). Il y a notamment un indicateur que je trouve particulièrement pertinent, c’est le income ratio (c’est à dire le revenu des femmes divisé par celui des hommes): en France comme en Chine on est à 0,64 (=les femmes ont un revenu global de 36% plus faible que les hommes (ce qui se traduit également par: les hommes ont un revenu global 56% plus élevé que les femmes, au passage)) et c’est à peu près la même chose partout en Europe (sauf chez les Suédois et Cie, et encore, le max c’est 0,81).

    Pardon d’être à fond et c’est pas le sujet (le seul lien c’est l’aspect juridique et inégalitaire), mais finalement je me dis que le plus dingue c’est que les hommes et les femmes soient imposés de la même manière, au fond….

  • #66 Dieu est une femme le 28 mars 2008 à 18 h 04 min

    Je le déteste cet Olivier…même s’il est pas mal!!! ;)

  • #67 Hélène le 28 mars 2008 à 18 h 11 min

    Baaaah, je préfère mille fois Vincent Elbaz, qui n’a pas la peau blanche et que j’ai vu hier soir dans Tel père telle fille, et que je me suis dit que c’était le sosie de Jonnhy Depp, slurp ;-)

    Dorothée merci pour cette indication !

  • #68 lila le 28 mars 2008 à 19 h 04 min

    tel père tel fille, cétait à la télé?
    fais gaffe, hélène, tu vas être incriminée….pour infraction aux lois contre le racisme…
    !!! ;)

  • #69 Hélène le 28 mars 2008 à 19 h 30 min

    Nan je l’avais loué en DVD, tu suis bien que je regarde pas la télé, je crois que mon décodeur Noos ne marche même plus ;-)

  • #70 Claire le 28 mars 2008 à 21 h 08 min

    C’est bien inquiétant pour la liberté d’expression tout ça…. et surtout, pour la liberté de blogger.

  • #71 sandiet le 28 mars 2008 à 23 h 52 min

    « faites gaffe aux liens que vous mettez dans vos commentaires »

    Le problème est qu’on ne voit pas vraiment ce que ça veut dire au regard de la loi.
    Internet c’est le lien. Alors, plus de lien, plus d’internet.

    La justice condamne car elle n’est pas adaptée au champs d’application d’internet. Il est urgent de changer la Loi afin qu’elle intègre la réalité d’un monde révolutionné par internet.

    Et puis, à l’heure de la diffusion numérique de l’information (vraie ou fausse), il va falloir un jour que le législateur cesse de confondre vie privée et intimité afin que le genre de mésaventure arrivée à Eric Dupin ne se reproduise plus.

  • #72 missjulie le 28 mars 2008 à 23 h 57 min

    Cette affaire est tout simplement révoltante!!

    On aura bientôt plus l’droit d’s »exprimer sur le WEB!! et ça, c’est grave…!!

    Il va falloir trouver tt le monde beau et gentil…

    A ce propos, fais gaffe à ce que tu dis quand tu dénigres une autre blogueuse qui participe au concours du Festival de Romans: je te cite, commentaire sur ta note précédente:

    « Broutillse (17) je trouve ça strange parce que perso je trouve ce blog surchiantissime »

    Parce que la concurrente dont tu parles dans ta note et tes coms est facilement identifiable…Es tu sûre qu’elle n’a pas le droit de t’attaquer pour propos diffamatoire?

    Non, jte pose la question?? parce que franchement je ne sais plus ce que l’on est en droit de faire ou de dire sur la blogo…??

    ‘sont si compliqués ces textes de loi…;-)

    http://www.maitre-eolas.fr/2008/03/24/905-blogueurs-et-responsabilite-reloaded

    missJu

  • #73 Dorothée le 29 mars 2008 à 0 h 32 min

    Heu….missjulie, en aucun cas internet n’est un endroit où on dit ce qu’on veut, c’est un media! Tu as le droit de raconter ce que tu veux à l’oral à tes copines, au téléphone pareil, le dimanche à table en famille, ou par mail avec des potes: c’est une communication privée.
    Internet c’est un media (en fait un medium mais bon), meme si toi en tant que personne privée tu ne gagnes pas de fric avec ce que tu écris, les règles sont les mêmes que pour les journalistes parce que (me semble-t-il) le raisonnement est effectué à partir du public/lectorat potentiel, pas à la bonne tête du blogueur (ou du forumeur, où ça devient encore plus délicat comme l’a justement signalé quelqu’un au-dessus).

    Si tu veux raconter la vie de quelqu’un sur les murs de ta chambre (=par mail), ça reste privé, pas de souci….si tu l’écris sur un mur public (=sur un blog ou un forum) ça devient public (d’ailleurs c’est ce que veut dire « publier » hein…), c’est logique. La liberté d’expression te donne le droit de donner ton opinion, pas d’étaler la vie privée de quelqu’un (je répète: le droit au respect de la vie privée fait partie de la charte des droits de l’homme). Tu as le droit de dire publiquement que tu trouves telle actrice nulle, pas qu’elle a fait une fausse couche ou qu’elle est bisexuelle.

    Encore une fois, la problématique ici est celle de la gestion des liens d’un site, pas du contenu de ceux-ci…

  • #74 Pablo le 29 mars 2008 à 8 h 46 min

    Bonjour, Hélène et tes lectrices ! Une lecture incontournable à propos de la responsabilité (légale) des blogueurs, et suite à cette « affaire Fuzz.fr », est ce (long mais très intéressant) billet : Blogueurs et Responsabilité Reloaded que Maître Eolas, dans son blog Journal d’un avocat, a publié le 24 mars dernier, un billet qui se veut « un petit guide du publier tranquille, ou comment bloguer l’âme en paix et accueillir les courriers d’avocats avec un éclat de rire ». (Je viens de voir à l’instant que missJulie l’a cité aussi dans son commentaire plus haut, le 72).

    Eolas écrivait hier même un billet qui analysait L’Ordonnance de référé dans l’affaire Fuzz.fr (rendue le 26 mars) d’une façon à la fois drôle et sérieuse (mais que je n’ai pas – encore – lu en entier).

    Bonne lecture !

  • #75 Pablo le 29 mars 2008 à 8 h 52 min

    (ah, et Laure, au comm. 45, cite aussi le billet d’Eolas d’hier – je ne suis pas très original : tant pis, lisez ces articles quand même !)

  • #76 splatchounette le 29 mars 2008 à 10 h 34 min

    bon, j’ignore comment fonctionne le droit français, mais en tout cas, dans le droit suisse, il n’aurait pas été condamné. Pourquoi ? parce que 1) il n’est pas l’auteur du billet 2) pour être considéré comme éditeur, il doit avoir la capacité de vérifier TOUS les liens, comme le ferait un rédacteur en chef pour tous les articles d’un journal. (ce qui est le cas avec Voici, Gala et toute la m…de paparazzi)

    il serait seulement considéré comme un vendeur de journaux (comme dit plus haut)….

    (tout ça expliqué par mon prof de droit civil ;))

  • #77 Hélène le 29 mars 2008 à 12 h 25 min

    sandiet ce que tu dis est très juste est je suis super d’accord avec toi.

    missjulie dire que le blog de qqn est chiant, ça n’est pas de la diffamation. La diffamation, c’est dire « untel est un facho », par exemple. Rien à voir.
    Dieu merci on a le droit de dire qu’on n’aime pas qqn ou quelque chose ;-)

    Voilà, Dorothée a aussi expliqué la différence entre liberté d’expression et repsect de la vie privée, c’est important.

    Merci Pablo ;-) J’ai lu son billet sur Fuzz, il est génial !

    splatchounette, vive le droit suisse ;-)

  • #78 bizou le 29 mars 2008 à 16 h 24 min

    ha oui Vincent Elbaz, 100 giga fois mieux!:)

  • #79 Turquoise le 29 mars 2008 à 17 h 21 min

    Mais est-ce qu’une marque de cosmétiques, par exemple, pourrait t’attaquer parce qu’une des blogueuses aurait écrit en comm « les produits Schmurz m’ont collé un eczéma géant, c’est de la m…, ils sont bourrés de mort-aux-rats , ne les achetez pas  » ? ma question est peut-être naÏve, mais je voudrais bien comprendre .
    ( J’espère bien qu’il n’existe pas de produits Schmurz , au fait ! )

  • #80 Hélène le 29 mars 2008 à 18 h 13 min

    Je pense que oui, Turquoise. Donc il vaut mieux écrire “les produits Schmurz m’ont collé un eczéma géant, c’est de la m… » tout court, sans référence à la mort aux rats ;-)

  • #81 Dorothée le 30 mars 2008 à 1 h 22 min

    Au fait, pour la rapidité du truc, j’ai trouvé et c’est tout bête: c’était une procédure en référé!

  • #82 Hélène le 31 mars 2008 à 13 h 26 min

    Yep Dorothée, j’ai vu ça aussi, chez Maître Eolas ;-)

  • #83 Dorothée le 7 avril 2008 à 10 h 24 min

    Pour celles que ça intéresserait, un excellent article est paru sur le sujet aujourd’hui sur le tout aussi excellent blog de Calamo: http://www.p-s.fr/index.php?2008/04/07/122-les-responsabilites-de-l-editeur-d-un-service-de-communication-au-public-en-ligne
    Ca permet de mieux comprendre :-) (mieux encore que sur celui d’Eolas!)

  • #84 Hélène le 7 avril 2008 à 11 h 01 min

    Oui j’ai lu celui d’Eolas que j’ai déjà trouvé extrêmement clair et bien fait, merci Dorothée.

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.