Finalement, j’aime pas tellement la mode

11 septembre 2006

modeJe me suis fait cette réflexion l’autre jour dans le métro, en regardant la douze milliardième nana décorée de l’incontournable panoplie parisienne : jean slim, bottes de cow boy (sous le jean sinon ça fait pétasse), veste militaire, mèche sur l’œil (un peu en bataille sinon ça fait pétasse aussi), pas trop de maquillage, ongles courts et naturels, gueule de six pieds de long… l’archétype de la jeune fille bon genre et à la mode. Tout bien comme il faut.

J’ai trouvé ça super barbant. Un seul physique, un seul look, où qu’on pose les yeux, c’est drôlement monotone finalement.

D’un seul coup j’ai compris pourquoi certains défendent l’individualité et l’anti-uniforme en matière de vêtements et d’apparence. Pourquoi certaines filles refusent de s’habiller comme les autres et aux mêmes endroits.

Ben non avant je m’en rendais pas compte, chacun son rythme hein.

Du coup après des années à vouloir les mêmes trucs que tout le monde parce qu’il « fallait » les avoir faute de quoi c’était la mort fashion, je me sens sortir du moule avec beaucoup de plaisir et de soulagement.

La mode est une prison, quand même : même si on n’est pas vêtue des pieds à la tête comme un présentoir Comptoir des Cotonniers (= à mon sens le maximum du manque de personnalité), on n’échappe pas à tous les bourrages de mou. Genre on achète des Birkenstocks, au hasard ;-)

Ce petit épisode compulsif mis à part (c’était du syndrome d’identification, d’abord), je me dis de moins en moins souvent « tout le monde en a donc j’en veux » (si vous croyez encore que vous avez trouvé l’idée toute seule alors que la moitié de la ville en porte, vous êtes une naïve, il faut voir la vérité en face ;-)).

Ne faisant jamais les choses à moitié et toujours dans la mesure, j’en viens presque à penser que l’idée qu’il « faut » avoir ceci ou porter cela est carrément une atteinte à la liberté individuelle. Hop, n’ayons pas peur des mots.

Du coup je me suis acheté un grand sac en cuir chez Aridza Bros, je voulais un cabas pratique et ça m’arrachait la gueule d’avoir un Darel comme tout le monde (oui j’ai prévu un billet dessus, une chose à la fois please).

L’affirmation de mon individualité passera tout de même par le shopping, l’honneur est sauf.

160 commentaires Laisser un commentaire
Général

Vous aimerez aussi

160 commentaires

  • #1 sev(norvege) le 11 septembre 2006 à 10 h 14 min

    ah ah !
    la dictatrice sort du dictat ;-))))))

    d’ou l’interet de s’enticher d’un petit styliste inconnu ou d’avoir une copine a l’etranger qui vous envoit des fringues que personne ne trouve a Paris.

    Bon et ce week-end a Copenhague, c’est pour quand?

  • #2 clairette le 11 septembre 2006 à 10 h 15 min

    C’est vrai Hélène, quand on y pense, on se sent un peu manipulée…
    Je pense surtout à celles qui achète des fringues qui ne les mettent pas du tout en valeur: alors là, je dis stop à la mode. Par exemple, il faut être honnête, le slim ne va pas à tout le monde!!

  • #3 lilipouch le 11 septembre 2006 à 10 h 15 min

    je me suis dit exactement la meme chose apres avoir passé une semaine à paris :p toutes ces filles anorexiques en jean slim … je me suis demandé ou était le meltinpotage qu’apporte une capitale

  • #4 la nymphette le 11 septembre 2006 à 10 h 17 min

    oh je suis prem’s… !?!

    bon ben juste pour dire, je suis tà fait d’acc avec toi…

    je déteste ça, l’idée de voir sur qqun d’autre habillé comme moi…

    je déteste ces armées de JFBCBG du paris 7° habillées toutes de l ameme manière dans la meme couleur… marque: comptoir des cotonniers…

  • #5 Esme le 11 septembre 2006 à 10 h 29 min

    je pense n’avoir aucune piece mode! ben oui je m’habille pas chez le comptoir ni zadig & voltaire, j’ai pas de trench, ni les ugg, ni le slim, ni les lunettes mouches, ni les chaussures cow bow, ni les ballerines, ni le sac argenté, ni les birkie’s. et non je ne vis pas a poil non plus :-)

    c’est tellement loin de moi tout ca que ca me depasse un peu! :-)

  • #6 Claire :o) d’AMIENS le 11 septembre 2006 à 10 h 31 min

    En ce qui me concerne j’adore NE PAS être à la mode (en plus je ne le fais pas expres mais généralement ce qui est à la mode me déplait… un psy dans la salle?) ou fiare mes propres assemblages parce que y’a rien qui m’agace plus que de voir que je ressemble fringue pour fringue à ma voisine de bus!

    Et l’avantage c’est que d’une année sur l’autre je peux ressortir mes fringues, mes sacs et mes chaussures moi ;o)

    A bas la dictature de la mode et de la minceur (ça va un peu avec je trouve…)

  • #7 Hélène le 11 septembre 2006 à 10 h 34 min

    Roh oui Claire d’Amiens, ça va drôlement ensemble, d’ailleurs les parisiennes sont les françaises les plus maigres ;-)

    Bravo Esme, tu as bien raison !

    La nymphette qu’une autre s’habille comme moi ça me dérange pas, ce qui me consterne un peu c’est de voir toutes les autres habillées pareil ;-)

    lilipouch je me doutais bien que c’était un phénomène assez parisien, je devrais sortir plus souvent de cetet ville ;-)

    clairette je suis à la fois d’accord avec toi (il faut savoir ce qui nous va) et pas d’accord (après tout si ça leur fait tellement plaisir de porter tel ou tel truc, où est le mal ?) ;-)

    Pfff sev c’est pas pour tout de suite, je suis dans un état de ruine avancé ;-)

  • #8 Esme le 11 septembre 2006 à 10 h 40 min

    Helene, mais viens a la campagne je suis sure que tu serais morte de rire de me voir, en bottes jsuqu’au genoux, pas coiffée pas maquillée avec un pull 4 fois trop grand et le poncho au cas ou il pleuve! mais qu’est ce que je me sens bien comme ca! c’est dingue hein?

    C’est vraiment Paris je pense qui veut ca parce que ailleurs et j’en ai vu des villes meme des capitales (et oui madame) ben les gens sont quand meme vachement plus libres des dress code!

  • #9 La méchante le 11 septembre 2006 à 10 h 42 min

    Pour moi en général la mode c’est la possibilité de pouvoir enfin m’acheter ce que je cherche depuis toujours. ça fait plus d’un an que je cherche un slim à ma taille, et depuis la rentrée, j’ai qu’à me pencher pour les ramasser. Pareil chaque année, je profite qu’un truc que je cherche depuis longtemps soit enfin à l’honneur dans toutes les boutiques pour enfin l’attraper et le ranger dans ma penderie.
    Sinon, je déteste croiser des nanas à Etienne Marcel qui ont TOUTES le même style, et le regard méprisant de la fashion addict qui va avec, alors qu’en fait elles sont juste toutes pareilles, pas la peine de montrer les narines.

  • #10 annelise le 11 septembre 2006 à 10 h 43 min

    Ca me rappelle le vendeur de chez Levis la semaine dernière qui voulait me vendre un slim sous prétexte que c’était mode. J’ai refusé tout net, en lui disant que perso j’aimais pas, et que rien ne m’obligeait à avoir le même que les autres. Je suis comme Esme, dans mes placards j’ai plein de choses que je peux remettre d’année en année, sans qu’on me sorte que c’est out. Et même quand c’est out, quelle importance ? Si moi j’aime ça, c’est mon problème après tout. Bref, tout n’est pas bon à prendre dans la mode. (Surtout les rayures, je déteste tout ces trucs à rayures que je vois partout….) Si demain, le sac sur la tête est à la mode, est-ce que tout le monde en portera un ?

  • #11 Le confit c’est pas gras le 11 septembre 2006 à 10 h 44 min

    J’ai exactement la même impression quand je me promène à Aix-en-Provence, autant côté filles que garçons… Mais je trouve que quand on veut à tout prix sortir de la norme, ça peut également devenir très vite contraignant et obsessionnel. J’ai des Birkenstock, parce que j’ai toujours aimé ça, et je me fiche que 80% des nanas en aient. Et je pense que le slim ne passera pas par moi, à moins d’acheter un wondercul ;-)
    Et complètement d’accord pour Comptoir des Cotonniers : super barbante, cette marque.

  • #12 Mariethinks le 11 septembre 2006 à 10 h 44 min

    Ah merci… Ca fait du bien de l’entendre!
    Je n’aime que la société me dicte ce qu’il faut j’aime comme nourriture, comme film comme musique alors je n’aime pas non plus qu’on me dise ce qu’il faut que je porte. J’achète un jupon parce que ca me plait et que c’est pratique l’été et des imitations birkenstocks parce que j’ai les pieds déformés. Et tout ça 1 an après la saison de quand c’était la mode. Mais pas parce qu’"il faut avoir".
    Ca me rappelle une anecdote remontant à quelques mois: je "monte" à Paris en bonne provinciale que je suis pour une réunion de travail. Ma province n’est pas Lyon ou Marseille, moi c’est plutôt les landes village de 200 habitants, même avec un simple t-shirt Etam propre je vais partie des mieux habillées du quatier, l’uniformité est peut être urbaine et pas simplement parisienne. Mais bon il s’agit là d’une anecdote parisienne, mea culpa je ne juge personne.
    Je passe donc la soirée chez ma soeur, fashion victim au demeurant, mais pas prise de tête. Je fais la connaissance de copines de copines de copines, très sympas mais assez fashion-BCBG doublé d’un accent très parisien (je n’ai rien contre les parisiennes et non je n’entretiendrais pas le clivage Paris-reste de la France ou le contraire). On discute de tout de rien, jusqu’à ce que l’une d’entre elles nous sortent un papier photocopié en s’esclamant "alors les filles, je vous ais apporté en avant première la mode hiver 2006, ce qu’il vous faut absolument sous peine d’être complétement has-been. …Ca ca va… Ca ca reste dans vos armoires, interdit de le sortir sans risquer la faute de mauvais goût". Je suis restée bouche bée.
    Je crois que l’essentiel a été oublié: avoir du style, voir son style. Le "Tu devrais l’acheter, c’est top-tendance-trendy-hype", trop peu pour moi. Surtout que je ne gagne pas des milles et des cents non plus, claquer 150 euros mensuellement équivaudrait à vivre largement au dessus de mes moyens.

  • #13 Fyfe le 11 septembre 2006 à 10 h 48 min

    C’est triste à mourrir l’uniforme ‘mode’ parisien, je suis bien d’accord.
    Ce pire, c’est cette supériorité affichée sur le visage des demoiselles en questions.
    Ben oui, c’est bien connu, quand on en a pour autant de fric de fringues sur soi, et qu’en plus on est fashion, on est supérieur aux autres, non ?
    Effectivement, ça donne des envies de rebellion…
    M’enfin je ne suis pas prête à ressortir mes fringues des années 80 pour autant !! (le t-shirt fluo et le jean avec une tête de lapin dessus, j’assume plus…) !!

  • #14 pomme le 11 septembre 2006 à 10 h 56 min

    Rappelons quand même que la mode, c’est ce qui se démode, donc la meilleure façon d’être ringarde, c’est d’être fashion, simple question de timing (quoi c’est pas clair ?)

    Personnellement je pousse l’esprit de contradiction jusqu’à refuser de porter un truc ç la mode même si ça me plaît à mort. Cela dit, dans les trucs à la mode, y’a jamais ma taille, donc pas de regrets ;-)

    Ou alors je finis par craquer, mais deux ans après, ce qui fait que je suis plus has been que jamais. Ma devise c’est "classique, mais efficace", au final la sobriété c’est ce qui met le plus en valeur, je trouve.

  • #15 Fruit le 11 septembre 2006 à 10 h 58 min

    J’ai eu le même sentiment que toit Hélène lorsque je me suis promenée samedi dans Paris (bon ok c’était le Marais) et qu’au passage je me suis arrêtée au Comptoir des cotonniers. J’ai trouvé ça fade. Alala la mèche de gauche à droite, le jean immettable, les lunettes qui vont bien, la grosse ceinture et le sac Gérard Darel : j’en peux plus de voir tous ces sosies dans la rue. Je jette vite un coup d’oeil sur mon sac Brontibay, mes cheveux -toujours- pas coiffés (pff) et mes campers : ouf. ;o)

  • #16 Laure le 11 septembre 2006 à 11 h 00 min

    C’est la réflexion que je me faisais samedi. En rentrant de la manif, je suis passée par le 6ème, et je me disais "tiens, cette fille, je l’ai croisée tout à l’heure déjà je crois", puis je me suis fait la même réflexion sur encore au moins 10 filles, en l’espace de 20 minutes. En réalité, il n’y a que des clones, que des copies.
    Moi j’aime bien la mode mais je ne suis pas du tout victime. Je sais quand les choses ne me vont pas et ne sont pas faites pour moi. En revanche, oui j’ai un slim parce qu’il me va bien et que je suis trés bien dedans (sauf que je le porte avec des pauvres ballerines dans lequelles je suis trop bien), oui j’ai des Birk mais parce que pour moi ce sont LES chaussures les plus confortables du monde, et oui, j’ai un Darel, sauf que le mien il a 3 ans et que maintenant que je le vois partout, bin je le porte plus.

  • #17 Virginie le 11 septembre 2006 à 11 h 02 min

    Mince, pas trop de maquillage c’est parce que c’est la mode ? Zut, je me maquille presque jamais, et toujours très peu… sauf que ça n’a rien avoir avec la mode, je suis allergique à presque tous ces produits donc je ne peux pas en porter 3 jours de suite sinon j’ai les yeux tous rouges qui pèlent et qui grattent, et ça tombe très bien parce que comme je suis feignante, je préfère dormir 5 minutes de plus le matin et me passer de la séance maquillage.

    Pour le reste, je crois pas être trop à la mode, merci papa, merci maman, qui n’ont jamais voulu payer si cher pour un truc finalement pas mieux qu’un autre. Ca habitue à ne pas être identique, et passé l’âge de 12 ans où on préfère être passe-partout, à 23, ça me plaît de ne pas retrouver mes fringues chez les autres.

  • #18 sophie L.L le 11 septembre 2006 à 11 h 04 min

    Eh bien moi je trouve que chacun s’habille comme il veut !
    Celles qui sont super à la mode m’attendrissent, m’amusent, elles ne me prennent rien, ne me dérangent pas ! et je n’y vois aucun motif de rébellion…(euh, je garde ça pour autre chose)..(et parfois elles sont très jolies, si, si !)

    et celles qui sont pas à la mode, -comme moi depuis Mathusalem (un créateur très chic ! ) – aucune importance non plus !

    Ce qui est bien c’est qu’on est pas toutes pareilles justement, qu’on a chacune notre singularité…même celles qui sont fringuées pareil d’ailleurs !

    (la photo une fois de plus est superbe Hélène)

  • #19 sev(norvege) le 11 septembre 2006 à 11 h 10 min

    les filles c’est un probleme de luxe que vous avez !

    vous en avez marre de l’uniforme parisien certes; mais lui au moins il est ELEGANT!

    ici l’uniforme top hype c’est le pantalon jogging rose et le t-s a bretelles blanc AU DESSUS du bide….meme quand on a 4 bourrelets cela va de soit….

    alors oui au slim, aux jolies bottes et aux jolies coupes ouiiiiiiiiiiiiiiiiii

  • #20 Virginie le 11 septembre 2006 à 11 h 12 min

    Dites, je vais ptetre passer pour une débile, mais… qu’est-ce que vous appelez un slim ?
    Je demande pas ça non plus pour prouver que je ne suis pas une "fashion victim" ;-) Lol, c’est juste que j’ai pas trop les moyens en ce moment de m’acheter des fringues, que je n’ai pas mis les pieds ds un magasin depuis le mois de juin, et que de toutes manières, ce qui est à la mode ne me plaît jamais. Et surtout l’idée que QUELQU’UN fait la mode, et se frotte les mains à l’idée des millions de filles qui vont s’habiller avec des trucs tous moches juste parce que c’est la "new collection"…
    Puis à vrai dire, suis très très classique moi, alors tout ce qui a l’air un peu excentrique ne me plaît pas…

  • #21 Audinette le 11 septembre 2006 à 11 h 18 min

    Pour moi "mode" et "fric" c’est intimement lié… Même si j’adore lire Cosmo, je ricane en voyant le prix des articles : moi, personnellement toute seule, je ne mettrai JAMAIS 200 euros dans des escarpins… impossible… Et c’est pareil pour le jean Diesel à 460 euros… A ce prix-là, je préfère changer de camescope, c’est comme ça…

    L’autre jour je discutais "budget" avec une copine… Bah oui, moi je suis une calculeuse de formation alors je rigole pas avec les pépettes… Je discutais donc avec elle qui a du mal à finir le mois et je m’insurgeai contre sa manie de dépenser 400 euros en bricoles fashion… Et je lui dis "mais tu te rends comptes, c’est 2600 balles ! Je ne dépense jamais tout ça sur un seul mois !" Et là, j’ai senti dans son regard que justement, je devrais peut-être… Bon, alors j’ai carrément posé la question, tu vois : "tu veux dire que je m’habille comme une nase ?" Elle ne l’a pas dit mais la réponse était oui…

    Punaise, je n’avais pas connu cette sensation depuis la 5ème, quand les sweat blanc bleu étaient super à la mode et que ma mère refusait de mettre 400 balles dans un sweat…

    Voilà, c’était dit. je suis pas fashion victime et ça se voit… En même temps, si c’est les fashion addict que ça gêne, je m’en fous un peu…

    Hein, Hélène, qu’elle était belle ma super veste en cuir rouge ? D’accord, c’est la seule et unique fois où justement j’ai dépensé 400 euros pour un gros coup de coeur… mais elle me fera toute la vie ! Na !

  • #22 Kilis entre deux portes le 11 septembre 2006 à 11 h 21 min

    Ah mais quelle horreur la mode est au slim? (dans la série je ne sors jamais, pourtant j’étais à Paris la semaine dernière, mais j’ai plutot regardé passer les hommes, j’avoue sans honte).

    Bon, ben ce sera sans moi aussi, j’ai horreur qu’un truc me rentre dans la raie des fesses, pour dire ça poliment.

    C’est vrai que toutes ces filles qui portent la même chose, de préférence pompé dans un magazine, version (soit dit sans mauvais esprit, hein, l’antispam filtre l’anglais) j’ai-pas-les-moyens-de-mhabiller-chez-versace-alors-je-prends-le-même-en-moche-chez-pimkie (sauf vers le 7e, je présume), ça fout un peu les boules….Mais moi ce qui m’a choquée la semaine dernière (boooon, j’ai un peu regardé les filles aussi, mais un peu), c’est toutes ces filles qui ont des formes et qui les massacrent avec des jeans inadaptés. J’ai vu un fessier splendide scié par une taille trop basse (je ne veux même pas savoir qui est le criminel qui a dessiné ce truc, je l’enverrais d’autorité dans les mines de sel), j’en ai eu mal pour la propriétaire dudit fessier.

    Etre fashion victim je trouve que c’est rigolo quad on a 17 ans, après…c’est bien plus marrant de rechercher PILE la pièce qui va vous donner l’air d’une déesse (ou d’enrager les vendeuses chic à la recherche de LA veste longue dans un monde de petites vestes, testé pour vous la semaine dernière, j’ai cru qu’elle allait m’ouvrir la gorge au scalpel, ben quoi, j’ai décidé il y a dix ans que je n’acheterai aucune veste qui ne me tombe pas au moins au dessous des fesses et je m’y tiendrai, non mais, il en va de la survie de ma silhouette, milodiou).

    Histoire que je ne meure pas idiote, c’est quoi la tendance de la saison? J’ai bien feuilleté des magazines, mais je n’ai pas réussi à dégager un fil directeur.
    (et je tiens à m’insurger contre les jupes boules et les robes d’hiver sans manches)

  • #23 clairette le 11 septembre 2006 à 11 h 23 min

    C’est drôle parce que j’adore être au courant des nouvelles tendances, mais les porter toutes c’est pas pareil. Ceci dit, il m’arrive de me faire avoir très souvent et de pas oser porter certains trucs parce que justement ça fait trop fashion. J’aime pas trop le total look. Mais comme tu le dis Hélène, je ne juge absolument pas celles qui aiment! La mode a parfois juste un petit coté déguisement qui me fait bien marrer….

  • #24 Esme le 11 septembre 2006 à 11 h 31 min

    Oui elle est belle ta veste rouge Audinette!

  • #25 le 11 septembre 2006 à 11 h 33 min

    Vive ma soeur qui m’a empêché ce weekend de m’acheter un sac rouge en forme de guitare plein de paillettes et de diamants bling bling sous le prétexte fallacieux que c’est le revival de la mode glamrock.
    Vous auriez dû voir l’air médusée de la vendeuse quand ma soeur a retorqué à ses pauvres arguments commerciaux en disant que de toutes façons à Paris dans 5 semaines cette mode serait passée, et qu’alors je serai une vraie has-been avec mon fourre-tout guitare rouge à paillettes, et que non, les guitares et les têtes de mort c’est pas glamour et ça n’est pas un classique de la mode même si Steve Tyler est toujours vivant ça ne prouve rien, et que je ferai mieux d’investir mon argent dans des trucs à longévité plus évidente.
    Et elle m’a traîné dehors en menaçant d’appeler ma mère.

    Vive ma soeur !

  • #26 Benedicte le 11 septembre 2006 à 11 h 36 min

    Ouais, à bas le Darel !!!!

  • #27 Hélène le 11 septembre 2006 à 11 h 41 min

    Ben alors Benedicte, on se révolte ? ;-))

    Dis donc gé elle est géniale, ta soeur !

    Voui elle est super ta veste Audinetet, le cuir est de tès belle qualité ! Il ne m’a pas semblé que tu étais sapée comme l’as de pique, mais bon ;-)

    Kilis je peux pas et dire, pour la tendance, il y a tellement tout et son contraire ! ;-)

    Virginie un slim c’est un jean qui te moule méchamment des hanches aux chevilles. Pas face à porter, tu imagines bien ;-)

    Laure, la méchante, je suis d’accord avec vous sur ce point : c’est super cool quand les trucs mode sont justement ceux qui nous vont et qu’on aime naturellement. Quand c’est l’inverse, c’est beaucoup plus difficile de s’habiller ;-)

    pomme il m’arrive souvent d’acheter un truc hyper fashion il y a trois ans, et plus du tout aujourd’hui ;-))

    Ehhh oui Fyfe, certaines croient qu’avoir le bon pull les met au-dessus des autres, ça me semble un peu léger, comme motif de supériorité (et pas un bon signe quant à la santé mentale de la fille en question) ;-))

    Mariethinks ton anecdote est édifiante, les pauvres quand même, ça craint…

    Anaik on dit souvent qu’Aix est un petit Paris, et pas forcément pour les bons côtés ;-))

    Ouiiii anelise, le vendeur idiot qui croit te convaincre en te disant « mais c’est la mode ». Et alors ???

    Esme je suis sûre que tu as raison, c’est un truc de grande ville, asns aucun doute.

  • #28 La Vouivre le 11 septembre 2006 à 11 h 43 min

    Je viens de passer quelques jours à Paris justement, ma soeur habite à 2 pas du Marais, eh bien moi j’ai trouvé qu’il y avait une grande diversité de "looks": des filles fringuées hyper pointu, et puis tout un tas de gens qui vivent leur vie, des folklos en Camper et jupons, des étudiantes qui portent exactement ce que je portais il y a 20 ans (un jean ordinaire, des bottes et un tee-shirt sans marque, une besace de récup), des vieilles dames bien bourgeoises en robes ‘j’ai dépendu mes rideaux", enfin j’ai vu de tout, pour tous les goûts. La dictature des marques? oui oui, mais une marque chasse l’autre, donc pas de souci, Comptoir des Cotonniers? bof je rentre mais je n’achète rien, rien ne me va, les couleurs me font un teint d’endive, leurs coupes me donne une allure d’orpheline ou pire "d’échappée d’un asile", et la qualité laisse à désirer.
    A chacune de trouver son style, mais bon il y a une frontière entre être une victime de la mode et simplement jouer avec les tendances, en ne prenant que ce qui plait et que ce qui va!!!

  • #29 Hélène le 11 septembre 2006 à 11 h 44 min

    Bien dit La Vouivre, et bienvenue à toi !

  • #30 Delphinoid le 11 septembre 2006 à 11 h 46 min

    Je suis un peu comme Esme, je m’en fiche un peu de la mode et peut-être que ça se voit ahem ;-)

    Quand je vois une pièce qui me plaît, je l’achète et j’ai quelques trucs de Comptoir des Cotonniers justement, dont un trench. Je trouvais d’ailleurs rigolo de voir plein de filles porter le même dans le métro (pas toujours dans la même couleur), d’un seul coup je me suis dit "tiens, je dois être à la mode!", ça m’a fait drôle :)))

    Bon, au vu de ma morphologie, le jeans slim ne passera pas par moi. Au vu de mon porte-monnaie, le Darel non plus, mais de toute façon, je commence à trouver lassant de le voir au moins 15 fois dans la journée.

    Quand je vois le commentaire de Sev, je me rappelle mon séjour au Canada et le style dans la rue, j’admets que la jogging-attitude est très fatiguante aussi :)) Mais l’un dans l’autre à mes yeux, c’est la même chose, le look parisien visuellement, me fait "râler" tout autant sur le long terme, c’est l’uniformité qui lasse je pense…

  • #31 deedee le 11 septembre 2006 à 11 h 50 min

    ahaaaaaaaaaa "comme un présentoir Comptoir des Cotonniers" dis donc, ça me rappelle ‘achement quelqu’un ça…!!! ;)

    Sinon, personnellement, je n’aime pas la mode intégrale. Effectivement, ressembler à une vitrine, très peu pour moi. En revanche, j’aime bien mixer les effets de mode : je porte un slim, mais avec des chaussures pointues, ou des bouts ronds à talons, surtout pas des ballerines (cliché). Je porte un bermuda, avec des nus pieds basiques. J’ai un Darel, parce que je l’adore, pas parce qu’il FAUT en avoir un (j’ai quand même mis plus d’un an et demi avant de succomber, on ne peut pas dire que ce soit un achat compulsif because mode !). Quant aux cheveux, il ne m’a JAMAIS pris l’idée d’essayer de me mettre à la page. Les coupes fashion genre hyper dégradées (et hyper moches), non merci !

    Bref, en matière de mode comme dans beaucoup d’autres domaines, je dirais que "point trop n’en faut" :)

  • #32 liloe le 11 septembre 2006 à 11 h 52 min

    Oui! vive l’affirmation du soi!
    Non à la dictature modeuse! Oui à la dictature du bien être intérieur!
    (bon, c’est pas pour autant que je vais arrêter d’acheter Cosmo, hein…)
    De toute façon, la mode est faite pour les (trop) minces. Nous autres (les normales et banales bien dans leur peau) (enfin, moi, en tout cas) on fait comme on peut, ou comme on aime vraiment!
    Ok, je me suis laissée, un peu emportée, mais parfois ça fait du bien…

  • #33 Hélène le 11 septembre 2006 à 11 h 57 min

    Hi hi liloe, quel enthousiasme ! ;-) Moi aussi j’achète Cosmo tous les mois (et Elle toutes les smeaines), ça empêche pas ;-)

    Deedee exactement, et je dirais même plus, « le mieux est l’ennemi du bien » ;-))

    Delphinoid tu as raison, c’est surtout l’uniformité qui lasse, à force. Et si on y ajoute le côté « je me suis appliquée comme une malade, j’ai tout bien fait comme on m’a dit », ça fait pas très envie ;-)

  • #34 Jeanne le 11 septembre 2006 à 11 h 59 min

    J’accepte d’être à la mode quand ça me va et que c’est dans mes moyens

    Donc le slim j’évite (quoi qu’en ce moment avec mon ventre proéminent ça pourrait être drôle à défaut d’être fashion), et le Darel aussi

    C’est comme la mode des robes tailles années 20 ou 30 (je sais plus) qui me donnent l’air d’être le fruit des amours d’un tonneau avec une bonbonne, merci bien. Je garde ma robe bustier à pois, même si c’est la saison de pas-l’année-dernière-mais-celle-d’encore-bien-avant

    Et puis j’ai pas les moyens d’être à la mode griffée

    Ma griffe à moi c’est H&M ou Zara
    Mon banquier déteste Dior et Chanel

  • #35 Myrtille le 11 septembre 2006 à 12 h 01 min

    C’est marrant… d’un coup tu dis que "la mode ça fait chier" et puis tout le monde est d’accord… finalement, je crois que c’est quelque chose que personne n’ose vraiment avouer, mais que pas mal d’entre nous doivent penser tout bas… parce que oui: dépenser 300€ dans un pull Z&G, 460 dans un jean, ou… 1200€ pour le dernier sac Chloé… c’est à la portée de qui? quelle fille, à moins qu’elle ait un job ultra bien payé, pas d’enfants, un mec super riche, des économies depuis 10 ans, gagné au loto, ou tout ça en même temps, peut se permettre de rester au top de "la mode", d’être sapée et accessoirisée comme ils disent dans les magazines de filles…
    Perso, j’en connais pas beaucoup. Par contre, je connais plein de filles qui adorent la mode, mais qui n’en sont pas victimes. ça ne les empêche pas d’être au courant des tendances, et d’avoir une allure à elles, et c’est pas ringard du tout…
    J’aime bien les trucs mode (parfois) mais… souvent sur les autres. J’ai l’impression que sur moi, ça ne va jamais… ça m’a pas mal complexée pendant un moment, et puis maintenant, je m’en fiche un peu. Avoir du style, c’est finalement plus important que d’être à la pointe de la mode…
    Et puis finalement, comme l’ont dit quelques filles avant moi, le plus lourd, c’est surtout l’espèce de regard condescendant qu’ont certaines filles les unes envers les autres, quand elles en voient qui "ne sont pas à leur mode"…
    (et oui, le slim ça va pas à tout le monde, les talons faut savoir marcher avec, les tee shirt rock, quand t’aimes pas le rock, que les badges, tu trouvais déjà ça nase quand t’avais 13 ans… tu mets quoi???? quant au Sac Darel…pppffff….. no coment)
    PS: et dans quelques temps, fais un billet sur "la mode c’est vraiment trop génial!" est ce que tout le monde sera de ton avis cette fois ?????
    Hélène, t’es vraiment trop une dictateuse des fois, je trouve ça génial!!! ;)

  • #36 Caroline Daily le 11 septembre 2006 à 12 h 10 min

    Ouf ! Si vous continuez à acheter Cosmo, tout va bien alors je garde mon job ;-) Hélène, attention, le grand cabas en cuir, difficile de faire plus tendance ! Le problème avec la mode, c’est que tu ne trouves plus dans les boutiques grand chose d’autre… Exemple : J’avais envie d’une petite robe 50’s taille haute, je n’en ai vu qu’en léopard et en pied de poule, après avoir fait les boutiques vintage qui proposaient des modèles à 150 euros mini, j’ai craqué pour une robe pied de poule…

  • #37 Hélène le 11 septembre 2006 à 12 h 13 min

    Caroline Daily je suis bien d’accord avec toi, le problème de la mode c’est que souvent on a beaucoup de mal à trouver autre chose dans les boutiques. Le grand cabas en cuir est en effet tendance, mais c’est pas pour ça que je l’ai acheté ;-) J’achète un sac chez Aridza Bross chaque saison, j’adore ce qu’ils font ;-)

    Cela dit je reconnais volontiers que l’effet « lavage de cerveau » finit aussi par porter ses fruits, inévitablement ;-)

    Myrtille j’espère bien que les lectices ont leur libre arbitre, quand même ;-)

    Quand je parle de mode, ce n’est pas forcément de mode ruineuse, Zara c’est typiquement l’enseigne qui fait pile LES trucs qu’il faut avoir ce mois-ci, et c’est pas cher (je dis pas ça pour toi Jeanne, tu as ton style bien à toi).

    Et on ne peut être pas du tout à la mode en s’habillant chez un créateur, c’est en effet uen question de style personnel.

    Mais vous savez quoi ? Aha ! Je viens d’avoir l’illumiantion ! Avoir un style perso c’est beaucoup plus difficile que de s’habiller « comme il faut », où il suffit de suivre la recette à la lettre sans se prendre le chou ;-)

  • #38 marie caroline le 11 septembre 2006 à 12 h 14 min

    Je dis non à la panoplie Comptoir des Cotonniers certes…mais j’ai tout de même quelques pièces des chez eux! J’aime beaucoup cette marque très pratique pour aller bosser je trouve. Sinon je mixe en fonction de mes goûts : ça peut aller de H&m à Claudie Pierlot….mais en évitant toujours ce que tout le monde a ou que je trouve moches : donc jean slim, panthère, têtes de mort and co! en général, je respecte toujours le même style, beaucoup de jeans à la base mais de très beaux hauts, de belles chaussures, sacs et ceintures…Pour le Darel… je les trouvais splendide mais plus j’en vois moins j’ai envie d’en avoir un… car trop de Darel tue le Darel.. il n’empêche que je peux acheter un truc très à la mode….non pas parce que c’est très à la mode mais parce que j’aime ! tout simplement! le tout est de rester fidèle à soi même et de se faire plaisir !

  • #39 sophie LL. le 11 septembre 2006 à 12 h 16 min

    Myrtille, bien vu , ton PS !!!! Elle est trop forte notre dictatrice !!!!!!!!!!!!!!!!!

  • #40 virginie le 11 septembre 2006 à 12 h 22 min

    j’en parlais y a pas si longtemps, c’est le syndrome de la parisienne! insupportable.Très bien senti en tout cas

  • #41 Mithra le 11 septembre 2006 à 12 h 23 min

    Dis, faut sortir de Saint Germain des Pres, de temps en temps ;-))

    Eh bien moi j’adore la mode, parceque je trouve que rien que dans les collections de cet automne, par exemple, il y a des dizaines de styles differents. On peut sortir de chez H&M ou Zara avec une veste ultra-large et tres courte sur un pantalon cigarette, ou avec une tunique en lame sur un jean slim noir, ou en robe bustier 1950… le tout pour pas trop cher, ce qui, dans mon cas, me permettra de tout donner quand j’en aurai marre, et de recommencer !

    Je renouvelle une bonne partie de ma garde-robe tous les ans (ce qui explique que ca soit Mango, Zara ou H&M plutot que Darel) justement pour le plaisir de la nouveaute. Ce qui ne veut pas dire que je mets des trucs qui ne me plaisent pas – le look paysanne des Balkans de l’annee derniere, au hasard – ou qui ne me vont pas, juste parce qu’ils sont a la mode… mais j’ai un jean slim, un pull avec des manches "oversized" et aussi des lunettes de soleil mouche, me jettez pas d’etiquettes qui grattent siouplait ;-)

    A part mes quelques basiques, je n’aime pas les fringues qui durent, la veste "que vous porterez toujours dans 10 ans, madame, c’est un modele indemodable…" ca me donne mauvaise conscience de m’en debarrasser et puis forcement, elle est demodee d’avance cette veste, c’est pour ca qu’elle est indemodable !

    Ce que je n’achete jamais en revanche, c’est le "must-have", qui a mon avis est plus un status-symbol qu’autre chose : le sac Chloe sert plus, a mon avis, a montrer qu’on a les moyens de se le payer qu’a autre chose. Idem pour le truc constamment en rupture de stock (organisee) et qu’il faut avoir via "son reseau". J’aime pas trop qu’on se paye ma tete…

    Et je suis d’accord avec Deedee, c’est le total-look qui fiche tout par terre…

    PS : Kilis, le jean slim ne rentre pas dans la raie des fesses, y’a pas assez de tissu pour ca :-)

  • #42 Hélène le 11 septembre 2006 à 12 h 27 min

    Mithra ton commentaire est plein des nuances auxquelles je n’ai pas laissé le temps d’affleurer à mon cerveau, une fois de plus je suis admirative de ce que tu dis.

    J’ai du une fois de plus m’exprimer comme un pied, ce qui me saoûle c’est pas la mode, mais l’obligation de la suivre ;-)

    En effet, c’est pas la mode qui craint, ce sont les must-have, et les diktats. Les « il faut », les « tout le monde en a », les « c’est la mode », les « ça se porte comme ça ».

    Quant au coup du slim et du tissu, bien vu ;-)

  • #43 deedee le 11 septembre 2006 à 12 h 31 min

    Oui Hélène, et d’ailleurs, je rajouterais en guise de conclusion : "fashion, mais pas victime"

    :)

  • #44 Mithra le 11 septembre 2006 à 12 h 35 min

    rhoooo arrete ;-))

    Ca me fait penser que j’ai vu l’autre jour chez H&M tout un groupe de filles essayer le jogging Madonna (puis repartir avec)… eh ben, le jogging en nylon brillant blanc, smocke a la poitrine, ca ne va pas a grand monde, hein. C’etait navrant de les voir s’enlaidir comme ca, juste pour avoir le truc qu’il faut cette annee. Mais bon, elles etaient toutes jeunettes, elles ont le temps d’apprendre la sagesse :-)

  • #45 clarchen le 11 septembre 2006 à 12 h 37 min

    Sur le fond, je suis assez d’accord avec toi, Hélène…
    Bon, j’assume mon attirance pour le Comptoir des cotonniers…ils font de bons basiques…en SOLDES (bah oui, à moins de 50% j’ai pas les moyens) ;)

    J’essaye de prendre dans la mode les choses qui correspondent à mes envies du moment ou à ma morphologie de ginoïde, et pas forcément aux pages de Cosmo…
    Et comme beaucoup (Hélène, Marie-Caro…), à force de voir des Darel, cela m’a passé l’envie d’en faire l’acquisition…et hop 240E de gagné!

    Finalement, le mérite de la mode, pour moi, c’est plus de mettre en lumière au fil des saisons des éléments oubliés ou inconnus auparavant, et que l’une ou l’autre pourra adopter définitivement ;)

  • #46 organpipecactus le 11 septembre 2006 à 12 h 40 min

    je peux avoir une photo du darel ??? ça ressemble à quoi, ça, …que je n’ai pas encore ??? (hi ! hi !)

    …de plus en plus dur de communiquer avec l’antispam

  • #47 Isis le 11 septembre 2006 à 12 h 47 min

    J’ai un Darel. Je un slim. J’ai des ballerines. J’ai un trench Comptoir des Cotonniers et beaucoup de choses de chez eux. J’ai des leggings, mais je ne les ai pas encore mis. J’ai failli m’acheter les chaussures noires vernies à talons très hauts façon Dita Von Teese avec orteils dégarnis et je sais que je finirai par les avoir. Vous savez, celles qu’on voit sur tous les people. J’ai porté cet été des robes tuniques (Comptoir of course) et des top taille Empire (Sandro, Paul & Joe). Je suis une eBay-euse compulsive.
    Vous croyez qu’il est temps de m’abattre ? ;-)

  • #48 Hélène le 11 septembre 2006 à 12 h 51 min

    Ca dépend si tu mets tout ensemble ou si tu mixes Isis ;-)

  • #49 patatafrita le 11 septembre 2006 à 13 h 00 min

    En ce qui me concerne , le PS de Myrtille ne passera pas par moi : s’il y a bien quelqu’un qui n’obéit pas aux critères de la mode, c’est bien moi :))))

    Je me dis "pourquoi faire comme les autres alors qu’on peut faire différemment ?" et j’avoue que j’ai un peu de mal à comprendre pourquoi tant de gens se sentent "obligés" de faire comme les autres… on a tous une personnalité propre, un cerveau et des idées différentes, alors pourquoi ce besoin de s’habiller comme la voisine ? bizarre… ou alors, ceux et celles qui ont besoin qu’on leur dise comment s’habiller sont des gens qui ont aussi besoin de suivre le troupeau au niveau des idées ????????

    je ne dis pas que je n’achète RIEN de ce qui est à la mode, quoique, quand je regarde autour de moi, là, maintenant, je ne vois pas grand-chose de "mode" (ah, si, j’ai un sac argenté) mais vraiment, ce côté "il faut acheter le sac machin", non, c’est vraiment pas possible !

    En même temps, je crois que je n’aime pas non plus trop les trucs que les autres aiment, ceci expliquant peut-être cela… bof les sacs "de femme", le marron et le beige (aaaaargh) (désolée pour celles qui aiment), le blanc cassé, les pastels ou les couleurs que j’appelle "neutres" (vert foncé, marine, bordeaux), par contre yes le noir, toutes les couleurs pétantes, le doré, l’argenté ! Forcément, sauf exception (il y a 2-3 ans, quand c’était la folie des couleurs vives, je savais plus où donner de la tête, du coup j’en ai profité pour acheter pas mal de trucs, sachant que je ne trouverais à nouveau plus rien une fois le soufflé retombé), je trouve rarement mon bonheur dans les magasins…

    Quand exceptionnellement la mode rejoint mes goûts, j’ai plutôt tendance à freiner mes ardeurs et à ne plus porter les trucs en question jusqu’à ce que la tendance s’essouffle… par exemple, j’aime assez l’imprimé "camouflage" mais quand ça a été super à la mode à un moment, j’ai arrêté d’en porter (sans rigoler, hein !), franchement ça me gonflait d’être habillée "comme tout le monde"…

  • #50 Lilie Lullaby le 11 septembre 2006 à 13 h 01 min

    Hé ho, faut se détendre !!! C’est quoi ces cris de samouraï brandissant son sabre ?!
    J’ai un Darel, je l’aime beaucoup, en cuir grainé noir. On me l’a offert, et j’ai pas été le rendre "parce que tout le monde en un". Et même si on me l’avait pas offert, je l’aurais acheté dis donc!!! parce qu’il est joli, classe et pratique (je peux emporter ma vie dedans, c’est mon critère principal).
    Je suis pas une fashion victim… mais! j’ai des petites ballerines noires, des converses (c’est peut etre plus à la mode ça cela dit), un ou deux trucs des chez comptoirs des cotonniers (donc un sac) et des grosses lunettes de mouches (parce que 1- c’est ce qui me va le mieux, j’en porte depuis 2 ans et l’année dernière j’étais loin d’être "fashion" 2- mes yeux sont puissamment sensibles au soleil 3- je trouve ça joli… j’aime ressembler à une mouche tueuse). En revanche, comme d’autres, le jean slim ne passera pas moi, et encore moins par mes cuisses…
    L’intérêt de la "mode", c’est de pouvoir sélectionner ce qu’on aime ou pas. Les filles ultra lookées, oui c’est marrant, mais oui, y’en a des très jolies. Tout le truc c’est de pas passer ces journées à se regarder dans la glace et à se demander ce que Sienna Miller ou Kate Moss feraient à notre place (slim denim ou slim noir ???!!! Hermès ou YSL ???)…

  • #51 patatafrita le 11 septembre 2006 à 13 h 03 min

    j’espère ne pas avoir été trop loin avec mes commentaires, loin de moi l’idée d’insulter qui que ce soit, je donnais simplement mon avis personnel :-)

  • #52 mariaba le 11 septembre 2006 à 13 h 11 min

    Moi je cultive les savants mélanges, et surtout j’adore les vêtements des petits créateurs: c’est souvent pas trop cher, original, les créateurs eux-mêmes ne se prennent pas la tête, au contraire (dernièrement j’ai craqué sur un très joli sac "Dhammarangsi", pas connu du tout, eh bah l’une des créatrices qui avait remarqué que je lorgnais sur un 2ème petit sac tout mignon me l’a fait à moitié prix! déjà que c’était pas cher… je suis repartie toute heureuse, avec 2 sacs pour le prix d’un!)
    Alors je cours les ventes créateurs, et je suis plus fière que jamais quand les marques comme "matière à réflexion" deviennent fashion alors que je les suis depuis 3 ans!! nananananère!!!
    Et puis de toute façon, la mode "total look", c’est complètement ridicule!! leurs trucs over size, qu’est que c’est moche!! rien de nouveau en somme, juste du recopiage et des mélanges de mauvais goût! (à mon goût en tout cas)
    Vivent les inventifs!

  • #53 patatafrita le 11 septembre 2006 à 13 h 33 min

    hélène, ça me rassure ce que tu me dis, figure-toi que j’ai même un peu hésité avant de mettre mon commentaire…

    C’est ouf ces histoires de couleur (beige = beurk / beige = extase) !

  • #54 Anne Cé le 11 septembre 2006 à 13 h 39 min

    ah, la mode… ce n’est finalement qu’une guerre à l’usure : à force de voir des trucs qu’on trouve moche, on s’habitue et on finit même par les trouver jolis… (enfin, sauf pour : les jean slim, les imprimés léopard, les imprimés camouflage, les darel*, les robes taille empire, les jean délavés à trace jaune façon crado…)

    j’essaie de taper plutôt dans des vêtements durables dont je ne me lasserai pas trop vite, le but du jeu étant de les porter plusieurs années. c’est à la fois une question de moyens (quel budget suis-je prête à consacrer ?) et d’état d’esprit (la fringue jetable, je n’adhère pas au concept).
    en ce moment ma petite folie, c’est une petite boutique toulousaine (éthic et chic) où l’on trouve (entre autres) des tee-shirts équitables, en coton bio, plein de couleurs et vraiment très sympas…
    sinon le recyclage ça marche aussi : entre les boutiques d’occasion et les soirées troc…

    * voui, parfaitement. je suis allée voir à quoi ressemblait ce fameux sac charlotte… et j’ai trouvé que c’était moche… c’est grave docteur ?

  • #55 frédérique-etc le 11 septembre 2006 à 13 h 41 min

    J’aime bien voir la mode dans les magasines, j’adore lire Elle et souvent je me demande qui peut porter "ça" !
    Le plus souvent, les filles sont épaisses comme des haricots verts, déjà ça fait une sélection …
    Ensuite, les prix … c’est en anciens euros ?
    Ce que je n’aime pas du tout, c’est le total look, dans n’importe quel style.
    J’aime bien piocher des idées et combiner avec ce que j’ai.
    Je n’ai jamais abandonné mes 501, et du coup, de temps en temps, je suis à la mode !
    J’adore "chasser les bonnes affaires", c’est mon péché mignon ! vive les solderies …
    Qaund je vois les prix dans les boutiques pour djeuns, j’hallucine ! je ne sais pas comment font les autres gens pour habiller leurs filles ! c’est du racket !
    J’ai la chance d’avoir une artiste de 17 ans (ma fifille) qui s’habille chez Emmaüs et aux marchés aux puces ! ensuite, elle customise et même si tout n’est pas de mon goût, c’est marrant ! ses godasses (si, là, on peut dire godasses !), elle les bombe d’orange … ahum !
    En province, l’uniformisation n’est pas flagrante comme à Paris. Ouf !
    Je suis allée à Berlin cet hiver et là bas, les gens se lâchent plus !

  • #56 Hélène le 11 septembre 2006 à 13 h 42 min

    les goûts et les couleurs, patatafrita… ;-)

    Anne Cé oui c’est grave, je ne connais personne qui trouve ce sac moche (je le trouve joli même si je n’ai pas envie d’en avoir un) ;-))

    frédérique-etc c’est sûr que sorti de Paris ça doit changer pas mal, dieu merci.

  • #57 CristL le 11 septembre 2006 à 13 h 42 min

    Pour apporter un peu plus d’eau à vos moulins, je crois que ce phénomène n’est pas que parisien.
    Je rentre de congés et je peux vous dire que les filles portaient quasiment la même chose qu’elle viennent de Pologne ou d’Espagne ( Idem pour les garçons qui arboraient tous la même coiffure).

    Oui à la mode, non au formatage !!!!

  • #58 Atreides le 11 septembre 2006 à 13 h 43 min

    La seule mode qui compte c’est la mienne, elle me plait, et c’est tout ce que je lui demande.
    Ceux qui aiment pas, ils regardent ailleurs ! ;-)

  • #59 Hélène le 11 septembre 2006 à 13 h 47 min

    Bon, au vu du commentaire de CristL, je retire ce que j’ai dit à propos de Paris / pas Paris ;-))

  • #60 CristL le 11 septembre 2006 à 13 h 48 min

    Concernant vos réflexions sur le comptoir des cotonniers, je trouve qu’ils font des choses très sympas.
    Je trouve leur pub mère-fille mignonne. Par contre, adolescente, j’aurai détesté être habillée comme ma mère ;-)))

  • #61 patatafrita le 11 septembre 2006 à 13 h 49 min

    CristL : bien sûr que ça n’est pas que parisien, ici (madrid) ou là-bas (barcelone, où j’habitais avant madrid), c’est pareil, hein, allez hop, tout le monde en bottes marron à talons compensés (par exemple), c’est la loi :)))))))))))))

  • #62 zephyree le 11 septembre 2006 à 13 h 52 min

    Arf, de toute façon la mode super cool du moment ne me va pas, car quand tu fais du 44 t’es limite une baleine et les fringues "fashion" t’éjectent de leur rayon, manque de taille.
    Au final je remets toujours un peu la même chose, ça tourne autour du noir+accessoire de couleur et c’est tant mieux ainsi, comme ça c’est une mode qui se démode jamais totalement.

    Et puis en province, ces phénomènes ne sont pas si grave. Pour reprendre l’exemple du Darel que tu as cité, il est quasiment impossible d’en trouver, pour la seule raison que personne ne connait le 24h.
    Je suis allée dans notre "mini galeries lafayette" pour me renseigner et quand j’ai pu trouver une vendeuse qui savait de quoi je parle, elle me répond qu’on peut les avoir, sur commande, avec un delai de 3 semaines. Comme quoi, en dehors de Paris, la mode est au ralenti!

  • #63 patatafrita le 11 septembre 2006 à 13 h 53 min

    Concernant le comptoir des cotonniers (ou autre marque "mode"), je reprends le commentaire d’hélène, le problème n’est pas d’aimer telle ou telle marque, on a le droit d’imaer ce qu"on veut, heureusement, ce qui m’embête c’est le IL FAUT aimer telle ou telle marque pour être à la mode…

    about le sac darel : comprends pas, j’aime pas non plus ! anne cé, on est foutues :)

  • #64 Hélène le 11 septembre 2006 à 13 h 53 min

    CristL justement je ne trouve pas sain que les mères essaient de copier leurs filles, et qu’on mette les deux générations sur le même plan, et je n’aime pas ces pubs (les nanas font furieusement la gueule, en plus, ça me saoûle)…

  • #65 frédérique-etc le 11 septembre 2006 à 13 h 56 min

    En fait , c’est pas trop Paris / pas Paris, c’est plutôt grandes villes / petites villes !
    Ca doit être pareil à l’étranger.

  • #66 caro ronde et jolie le 11 septembre 2006 à 13 h 56 min

    C’est fou, j’avais justement l’intention d’écrire un billet, pas exactement sur ce sujet là, mais ça rejoignait l’idée. Bah, d’ailleurs je pense que je le ferai, ça ne sera de toutes façons pas pareil. En te lisant et en survolant les commentaires, je me dis que finalement, avoir un corps un peu "hors-norme" – à savoir pour ces rabats joie de Comptoir des C. ne rentrant pas dans du 38, et bien ça aide à être créative en matière de fringues et à se trouver son propre style. Du coup, on entre tellement pas dans le moule qu’on finit par en sortir. Du moule. ;-)

  • #67 patatafrita le 11 septembre 2006 à 13 h 57 min

    Moi, ces pubs mère-fille du Comptoir, elles m’ont toujours fait un drôle d’effet, j’ai tellement dans la tête que ce que veulent les filles de 15-16 ans c’est justement ne SURTOUT PAS ressembler à leurs mères…

  • #68 zephyree le 11 septembre 2006 à 13 h 59 min

    Ca me foutrait les boules que ma mère s’habille comme moi et inversement. j’en ai froid dans le dos.

  • #69 Shalima le 11 septembre 2006 à 14 h 00 min

    J’adore tes billets où tu vas à contre-courant, Hélène, et avec quelle liberté tu assumes !

    Hé bien moi, j’avoue, j’aime bien la mode… mais chez les autres ! Je raffole des photos dans les magazines, et les défilés, etc. Même si je n’en porterai jamais le 10ème, je suis trop classique pour ça. Ca me fait rêver, quoi.
    (Et puis dans mon bled, c’est pas franchement fashion-attitude, alors je n’ai pas le temps de me lasser en voyant x clônes en slim/ballerines/darel.)

    C’est d’ailleurs parce que je m’habille classique que le Comptoir de Cotonniers est une marque que j’affectionne particulièrement, car finalement ils revisitent (un peu) les basiques pour les mettre (un peu) au goût du jour, non ?? Et leurs pantalons sont très bien coupés, en tout cas pour moi.

    Donc même si je ne m’habille pas fashion, j’aime la mode ! :-))
    (tiens, c’est moi qui suis à contre-courant, aujourd’hui !)

  • #70 Hélène le 11 septembre 2006 à 14 h 01 min

    C’est gentil Shalima mais je suis tellement pas à contre-courant tu sais, si tu voyais ma garde-robe tu te dirais : mais cette nana est complètement schizophrène ma parole ! ;-)) J’ai pas un style particulirèment étudié, j’achète mes fringues aux mêmes endroits que tout le monde, simplement j’ai pas envie d’être un clone et je découvre le plaisir d’être différente ;-)

    Exactement patatafrita, une ado ça veut pas en général pas ressembler à sa mère ;-) A mon avis ces pubs sont plutôt faites pour flatter les mères en sous-entendant qu’elles peuvent s’habiller comme des ados ;-)

    Bien vu Caro, ne pas être au moule grâce à son corps permet d’en sortir aussi pour les fringues ;-)

    Je pense aussi frédérique-etc que la taille de la ville joue, dans la mesure où comme dit zephyree, plus la ville est petite, moins tu as de trucs fashion à ta disposition.

  • #71 patatafrita le 11 septembre 2006 à 14 h 06 min

    hélène, je crois que j’aurai appris quelque chose aujou’d’hui, je n’avais pas vu la pub Comptoir sous cet angle, j’étais restée bloquée sur le côté "les ados veulent s’habiller comme leur mère, donc elles vont chez Comptoir des cotonniers", en effet ça a plus de sens dans l’autre sens…

  • #72 La Cuiller En Bois le 11 septembre 2006 à 14 h 09 min

    ah … je suis morte de rire !
    Viiiii
    La "mode" y a longtemps que cela m’a passé (d’ailleurs je ne crois pas y avoir été accro un jour)
    Quand t’as pas de tunes, tu sais très bien te passer de la mode !
    Quand j’étais jeune (et jusqu’à ce que je boss, c’est à dire vers 19 ans) c’est ma mère qui m’achetais mes fringues. Alors la mode et les trucs hyper chers c’était pas pour moi, trop occupée à nous nourrir et faire faire des études avec son salaire de coupeuse de champignons, mon pater s’étant envolé avec un pétasse qui la suivait … la mode !

    Mais je me suis toujours acheté des trucs qui me plaisaient et qui m’allaient (bonjour le challenge !) et ce qui était "à la mode" j’en achetais l’année suivante (moins cher) et c’est le meilleur qui restait (en terme d’images – j’avais eu le temps de voir ce que ca donnait sur les autres mdrrr)

    Mes derniers achats vestimentaires remontent à l’année dernière (deux pantalons, une robe et quelques hauts + une veste ). Une année faste à plomber un budget (moins qu’un sac et une paire de chaussures d’une parisienne !) et je verrais l’année prochaine pour mes prochaines folies …

    Dans un précédent article, j’avais mis des commentaires sur cette notion de s’habiller en fonction des autres (c’était pour les sandales pas mode mais confortable !)

    Et je rejoins un commentaire plus haut … le jour ou tu cries "Vive la Mode" on va te suivre (moi de loin et en riant ….)

    :-)))))

    PS – par contre, la fréquentation de ton blog, la liberté d’expression qu’on y trouve, m’a permis (et je suppose – et j’espère – à pleins d’autres) de se sentir bien dans ses baskets, qu’elles soient à la mode de to-day ou de celle de ma grand-mère ! Un côté : je m’assume comme je suis et zut pour les autres !

  • #73 annelise le 11 septembre 2006 à 14 h 11 min

    Oui, ce n’est pas la mode qui dérange, ce sont les must have, les trucs moches qu’on veut nous faire porter parcequ’à la mode. Mais si la mode est jolie sur nous, là oui aucune raison d’hésiter, à condition de ne pas tomber dans l’excès. En général, si je porte un truc à "la mode", il est mixé avec des basiques ou des trucs moins fashion.
    par contre, vous saviez que la mode des poils sous les bras est revenue, qui veut suivre ce courant ? mouarf….

  • #74 lilipouch le 11 septembre 2006 à 14 h 12 min

    bon ca n’a pas trop a voir avec ton sujet mais quand meme j’avais envie de vous en faire part! je viens de lire sur la newsletter de fashionmag.fr que les manequins à l’IMC inférieur a 18 (soit 56kl pr 1m75) seraient interdit de podium pour les défilés de Madrid
    "Les organisateurs avaient expliqué vouloir "contribuer à ce que l’opinion publique n’associe pas la mode, et concrètement les défilés, à l’augmentation de l’anorexie, une pathologie, qui, avec la boulimie, est considérée (…) comme comme un trouble mental et du comportement".

  • #75 Daenaria le 11 septembre 2006 à 14 h 39 min

    Pour les fringues et les accessoires, j’achète quand j’aime, que ce soit à la mode ou pas. Je ne recherche ni la mode ni l’originalité à tout prix, j’aime ou j’aime pas c’est tout! En plus il faut avouer que je ne suis pas spécialement au courant de ce qui est à la mode ou non…

  • #76 Evalia le 11 septembre 2006 à 14 h 40 min

    Perso, je trouve l’idée de mode bien relative…
    Pour preuve, j’habite Milan, qui est censée être en avance d’un an sur la mode française (si j’étais plus observatrice, je pourrais déjà vous avertir des tendances de l’an prochain ;-), mais moi, je continue à m’habiller comme une banale française moyenne…eh bien quelle ne fût pas ma surprise de m’entendre dire par mes copines italiennes que j’ai un look d’enfer, des fringues super originales et une allure "molto chic", tout ça parce que j’ai justement un look différent du leur…pour la 1ère fois de ma vie et dans la capitale européenne de la mode, je suis considérée comme fashion, bien malgré moi……. la vie est parfois pleine de surprise!!

  • #77 Hélène le 11 septembre 2006 à 14 h 50 min

    Ca m’étonne pas du tout Evalia, ça impressionne toujours, les filles qui ont un vrai style perso et joli ;-)

    Je suis étonnée de constater que beaucoup d’entre vous associent l’idée de mode à celle de trucs chers. Le luxe et la mode, c’est pas du tout la même chose : les grands couturiers lancent une idée, reprise par les Zara et consorts afin de la rendre accessible à tout le monde (et de faire un max de blé en vendant des millions de pièces pas chères).

    Gloria ce que tu dis à propos de se sentir bien dans ses baskets me touche énormément, je te remercie du fond du coeur.

    lilipouch merci pour cette info, j’en avais entendu parler mais je me demandais s’ils allaient vraiment le faire.

    annelise voici une mode qui ne passera pas par moi, le laser ne me le permmettrait plus ;-))

  • #78 Maurine le 11 septembre 2006 à 14 h 51 min

    Ah enfin des parisiennes qui assument leur différence vestimentaire!je croyais que c’était en voie de disparition…ca me fait vraiment marrer de voir toutes ces clones de magazine dans tout Paris ou dans les grandes villes voire même les campagnes…habillées de la même façon et coiffées de la même façon….je trouve que c’est un manque de personnalité…de "beaux" vêtements dans une âme creuse quand c’est vraiment trop stéréotypé jusque dans la façon de se comporter…(ouh, je ne vais pas me faire que des amies!!!)
    c’est "bien" de suivre la mode mais il faut savoir faire preuve d’originalité et porter des vêtements qui nous vont bien aussi. Je fais 1,62m (j’y tiens à mes 2 cm!) je ne me vois pas porter des cuissardes par exemple! je ne suis pas adrianna Karembeu avec ses 1,50m de jambe, ca serait ridicule sur moi!
    Comme je ne supporte pas de voir une nana avec les mêmes fringues que moi, alors j’ai toujours réussi à trouver des petites boutiques aux fringues en exemplaire limité et avoir une petite touche d’originalité tout en ayant un petit soupcon de mode en achetant les grandes tendances de la mode.
    Vive la fashion-différence en quelque sorte!
    Mais être différent dans certains domaines peut poser problème…Hélène, si tu as le temps, va sur mon blog, tu vas halluciner de ce qui m’est arrivé samedi soir…:-(

  • #79 Orelye le 11 septembre 2006 à 14 h 56 min

    Je me retrouve tellement dans ce billet et vos commentaires!
    Je bosse à Paris dans le 6ème. Dans un quartier entouré de lycées remplies de minettes et minets à la top-mode-ultra-fashion-parce-que-je-le-vaux-bien et que papa maman sont blindés et me donne 5000€ d’argent de poche pour m’acheter le dernier sac Chloé top tendance… AAAAHhhhhhh!!
    J’en peux plus de voir tous ces clones! Pourtant… il n’y a pas d’uniformes obligatoires dans ces écoles?! A croire que si… slim + balerine + frange dans la tronche pour mesdemoiselles et pour messieurs…bin presque pareil, sans les balerines!

    Bon ça n’a rien à voir mais j’ai croisé un mec qui portait des bensimons (celles à lacets) blanches, z’y croyez vous?!

  • #80 Hélène le 11 septembre 2006 à 15 h 00 min

    Ton commentaire m’a fait bien rire Orelye ;-)) C’est vrai, les minets aussi ont la frange dans la figure, j’en croise de temps en temps dans le métro, à chaque fois j’hallucine complètement ! ;-))

    Maurine je vais voir ça, je crains d’avance ce que je vais lire, ça va sûrement me donner envie de mordre les murs…

  • #81 Pooka le 11 septembre 2006 à 15 h 22 min

    Je suis pas parisienne, j’habite dans une cambrouze pourrie et même ici, les nanas ont toutes la même tronche. Pas de ballerine mais des espèces de collants sans les pieds sur une mini. Mon dieu, quelle horreur. Alors, j’ai fait ma rebelle. J’ai acheté la mini (ultra courte), des grandes chaussettes à rayures et une paire de dcmarten’s. Mouahahahah, même pas peur, même pas mal, suis la seule à être sapée comme ça (tu m’étonnes).
    Nanmého, un peu d’originalité, ça fait pas de mal de temps en temps, ça donne l’impression d’avoir un cerveau en état de marche :p

  • #82 Hélène le 11 septembre 2006 à 15 h 25 min

    Je suis morte de rire Pooka, j’aime beaucoup la façon dont tu dis les choses ! ;-))

  • #83 Jeanne le 11 septembre 2006 à 15 h 28 min

    Je ne devrais pas répondre ni lire tous ces commentaires nom de Zeux je suis censée bosser, mais bon tant pis au diable la mauvaise conscience

    Je réfléchissais dans mon for intérieur et je me rends compte que je m’habillais beaucoup plus fashion comme tout le monde quand j’étais maigre anoxerique et mal dans mes pompes

    Normal, n’importe quelle fringue va parfaitement à un cintre, la mode est faite pour les porte-manteaux.
    En plus, comme je faisais des économies sur la bouffe, je pouvais me lâcher sur la Visa.

    C’était très mode, mais ce n’était pas moi.

    Aujourd’hui, je suis beaucoup moins mince (de moins en moins, même) et je m’habille comme je peux avec ce qui me va, et en fonction d’un budget qui laisse une part importante au saucisson et au pinard.

    Ca change tout. Ca me ressemble beaucoup plus. Et ça me va vachement mieux.

  • #84 Londoncam le 11 septembre 2006 à 15 h 30 min

    Excellent billet Helene qui genere de nombreux (et interessants) commentaires!

    Pour ma part, je ne suis pas la mode de tres pres tout simplement parce que ca ne m’irait pas et que j’aurais l’air completement ridicule. Quand on a une morphologie a la Ingres (ben quoi, autant se comparer a un tableau qu’a un animal, non?), les jean slim, les rayures horizontales et le style glam-rock ca n’est pas l’ideal.

    En revanche, c’est vrai que j’ai apprecie le style un peu retro romantique, jupon et blouse, de cet ete, meme si je portais ce genre de vetements depuis plusieurs annees deja!

    J’ai grandi a l’etranger dans des pays ou il faisait chaud tous les jours et sans magasins de fringues, ce qui fait que mon adolescence n’a pas ete marquee par la dictature du style ou des marques, mais plutot la praticite. De retour en France, j’ai parfois achete des trucs qui sont restes 107 ans dans mon placard sans jamais etre portes (on ne sait jamais, si je perdais 3 kilos…).

    Aujourd’hui, je fais plus attention a ce qui me va qu’a la mode. Il m’arrive d’avoir des pieces mode, parce que ca me plait, mais j’essaye surtout d’acheter des vetements qui vont se meler harmonieusement a ma garde-robe et surtout qui me mettent en valeur. Pantalons noirs legerement bootcut, ballerines (parce que ca fait 10 ans que j’en porte et que je ne m’en lasse pas), T-shirts de couleur vives, jupes legerement trapezes ou fluides, tuniques et bottes l’hiver (je me rappelle en avoir cherche deseperement il y a 7 ans a l’epoque ou ce n’etait pas encore autant a la mode…).

    Bref, soyons belles et bien dans notre style et nos vetements et non au diktat de la mode et des fashion victims!

    Pour l’anecdote, je vis maintenant a Londres et je trouve que les gens affirment beaucoup plus leur style qu’a Paris et personne ne les regarde de travers. Ca fait du bien! Certaines anglaises ont quand meme une uniforme de la "night", ete comme hiver: micro short/jupe, talons de 10 cm a paillettes (evidemment tres peu savent marcher avec d’ou une demarche elegante d’un elephant sur echasses), decollete plongeant, meches sur le front et cheveux lisses au fer, maquillage a la truelle. La classe totale! On les croise en troupeau dans le centre ville, sans manteau l’hiver "parce que ce n’est pas pratique dans les bars" (aaaaaaah!!!!) et bourrees a 21h (ce qui n’arrange pas la demarche en talons)… Charmant tableau!

  • #85 hippalion le 11 septembre 2006 à 15 h 33 min

    Pour échapper à la mode, au conformiste, et au shopping, je vis nu. Retour aux sources, Adam et Eve vivaient nu, je fais donc de même mais si tout le monde vivait nu, je serais obligé de m’habiller.

  • #86 Hélène le 11 septembre 2006 à 15 h 35 min

    C’est très bien Hippalion, je te félicite de cette initiative originale. Pas trop de bronchites ? ;-)

    Remarquable ta description des anglaises le soir londoncam, ça fait envie ;-)) Blague à part, j’ai toujours entendu dire par les gens qui y vivaient, que Londres était beucoup moins unfiorme que Paris, et que les gens ne vous dévisagaient pas d’un air méprisant si vous n’étiez pas vêtus comme eux.

    Jeanne, à part bravo !, je ne vois rien à répondre à ton commentaire (ah si : va travailler ! ;-))).

  • #87 Annie le 11 septembre 2006 à 15 h 54 min

    Rien de nouveau sous le soleil : il y a celles qui suivent la mode et celles qui s’en fichent. Les premières ( riches, jeunes et jolies : ça restreint le cercle!) quand elles ont bon goût savent respecter les doses et ça donne de jolies silhouettes. Quant aux autres, le plus grand nombre par goût ou par nécessité, elles achètent des basiques "indémodables" (quelqu’ un en a parlé plus haut) qu’elles complètent chaque année par un ou deux accessoires fashion, histoire de se faire plaisir et c’est mon cas.
    Finalement les "fashion victims" sont de pauv’filles, voilà! C’est mon opinion et je la partage avec qui n’en veut.

  • #88 lili le 11 septembre 2006 à 15 h 57 min

    Anne-Cé, Patatafrita, je suis aussi grave que vous, je trouve ce sac moche. Et même le nom Gérard Darel, je le trouve pas terrible non plus. J’ai un super manteau rouge et un autre vert de chez Eva Tralala, ça c’est du nom, madame! (mais je sais pas qu c’est, dégoté dans une solderie de la rue d’Alésia)

    J’ai un mal de chien à trouver des choses qui me plaisent et qui mettent mon abondant décolleté en valeur, lequel n’est pas à la mode et ne l’a jamais été ;o)

  • #89 hippalion le 11 septembre 2006 à 15 h 59 min

    Hélène : non, en ce moment il fait chaud sinon je m’autorise une écharpe les jours de grands froids quand même mais une écharpe qui n’est pas fashon.

  • #90 Christine le 11 septembre 2006 à 16 h 03 min

    Pour moi, comme Deedee, fashion mais pas victim !
    J’ai deux Darel, bientôt trois sauf si je peux résister au daim chocolat (c’est dire si je l’aime pour lui-même et pas parce que c’est la mode !), un grand pull oversize, du gris, du gris (ça tombe bien, j’adore le gris…),des ballerines dans plein de couleurs, pas de jean slim parce que je trouve ça moche même sur Kate Moss (et on ne risque pas de nous confondre…), pas de léopard (beurk), mais de grosses lunettes de soleil, etc…
    Bref, un peu de la mode, mais pas toute la mode.
    J’achète, dans la mesure de mes moyens, ce qui me va avant ce qui me plait ! Bon, plus de Zara et de H&M que de Zadig, pour cause de budget (mes sacs me bouffent tout !), mais à la fin, je me trouve tendance sans être la photocopie d’une page de Elle.
    Mais il est vrai que j’ai de plus en plus de facilité à résister à l’achat impulsion d’un truc qui sera démodé dans un mois et trop marqué "fashion obligatoire hiver 2006… je deviens grande, il serait temps !!

  • #91 patatafrita le 11 septembre 2006 à 16 h 06 min

    lili : en plus d’être très bof, je le trouve dun banal à pleurer, ce sac, franchement, je ne comprends pas ce qu’on lui trouve !

  • #92 Charlotte le 11 septembre 2006 à 16 h 25 min

    Ce qui m’énerve dans la mode, c’est qu’elle est toujours en retard sur moi! Je suis une will-be au lieu d’une has-been en fait.

    J’adore les imprimés panthères (et zèbres aussi) depuis des années, sauf que jusqu’à maintenant, on ne les trouvait que sur des sous-vêtements d’un goût souvent douteux. Et cette année, on en trouve partout, mais tout le monde les a, et je me refuse à ressembler à une fashionita.
    Pareil pour les moufles, que je voulais deux ans avant qu’on en trouve chez H&M, même chose pour le bonnet péruvien, que j’ai arrêté de porter dès qu’on en a vu sur la tête de toutes les filles de la ville.

    Mon rêve de mode, ce serait de pouvoir faire mes pièces à moi quand ça me chante. J’aurais l’air ridicule, mais au moins j’aurais ce que je veux quand je veux! Puis qui sait, peut-être que c’est moi finalement, qui donnerait le ton pour la prochaine saison ;-)

  • #93 marion le 11 septembre 2006 à 16 h 29 min

    pour ma défense je dirais que j’achète ce qui me plait, et que parfois il se trouve que ce qui est à la mode me plait.
    Pour argumenter, je peux vous assurer que je n’ai pas cédé à la folie du jupon l’été dernier, que nenni, alors que tout le monde en avait un ! Pour les Birkmachinchose, c’est pareil, je ne me suis pas faite avoir (alors que pour les ballerines c’était foutu, je trouvais ça archi mignon)
    Alors influencée ou pas la Marion ? Je ne sais pas. Souvent jai très envie d’un truc/d’une couleur toute une saison, je ne trouve pas, et ça sort l’année d’après, sauf que d’en voir partout ça m’a ôté l’envie de me l’acheter … allez comprendre …
    Bon, il vient ce sac aritzachaispasquoi ???? (pffffffff je suis à la ramasse, je connais pas !)

  • #94 Annie le 11 septembre 2006 à 16 h 39 min

    Je ne sais pas à quoi ressemble ce sac Darel, ça m’énerve beaucoup! Je n’ai pas l’intention d’arpenter ma ville pour le trouver (mais pas l’acheter). Je vais faire une recherche Gougueul…

  • #95 soof le 11 septembre 2006 à 16 h 51 min

    mieux vaut tard que jamais,
    c’est pas évident de se trouver des vêtements originaux puisque quand c’est la mode on voit les mêmes trucs partout lol…dérnièrement je me suis trouvé une tunique de lutin du genre chaperon rouge…chui trooop contente :)

  • #96 Zoelie le 11 septembre 2006 à 17 h 04 min

    Allez, pour une fois, je vais aller un peu a contre-courant :
    1/ Cette annee, je re-aime le CDC.
    2/ Je ne suis pas totalement allergique aux total looks.
    Pour moi, c’est marrant, c’est un peu comme un deguisement. Les vetements, je les porte pour m’amuser (et pour pas mourrir de froid, un peu, aussi). Donc, il y a des jours "et si je m’habillais glam-rock", des jours "et si je m’habillais romantique", etc.
    Mais pas tous les jours. Et pas forcement pile a la mode (mais bon, les fringues sont forcement extraites d’une certaine tendance). Bon, on est d’accord, pour faire ca quand on est pas une heritiere, mieux vaut aller chez Zara, faut pas abuser. Et ca n’implique pas de TOUT acheter (moi, c’est les ballerines que je hais).
    Mais bon, en fait, j’aime pas le cote "j’ai un style et je m’y tiens"… Je trouve que ca enferme encore plus que de suivre la mode. C’est peut-etre un manque de maturite, mais je ne me priverais pas d’une fringue parce "c’est pas mon style" (eventuellement parce que je trouve ca moche, ca oui, et aussi si je me fais les fesses au ras du sol, faut pas pousser meme dans les orties non plus).
    Sainte Futile, priez pour moi !

  • #97 Zoelie le 11 septembre 2006 à 17 h 20 min

    PS completement HS : Il y a maintenant des "cafes beaute" comme il y avait des "cafes philo" !
    Je me suis dit que ca pourrait vous interesser ;-)
    Un lien ici :
    http://www.femina.fr/blogbeaute/...

  • #98 Chiara le 11 septembre 2006 à 17 h 32 min

    Bon moi je suis celle qui poste tous les 48 du mois et toujours 100 ans après la bataille et pourtant c’est pas faute de glander sur le net pdt mes journées de travail … MAIS je vais quand même m’exprimer ça va me faire du bien tiens ! Pour moi le problème à Paris c’est le phénomène "Rien à me mettre" … Aller bosser, sortir, aller voir un concert, aller au sport, faire mes courses : quoi que j’mets ???? (et pourtant en bonne parisienne J’AI des kilos de fringues en trop) Donc moi je dis, la mode est bien pratique pour trouver une panoplie de survie adapté a chacune des situations delicates, histoire de penser à autre chose …. Histoire si vous voyez ce que je veux dire, de ne pas focaliser sur l’inadequation de son uniforme avec le monde qui nous entoure, et de se gâcher la vie avec ça .. Bien sûr c’est une forme de démission face a une forme de diktat de l’apparence : mais est ce vraiment le coeur du débat ? ça n’empêche pas selon moi d’être soi même, d’en faire un peu plus ou alors un peu moins, et d’adapter ses choix à son physique. Et de se trouver jolie, et de ne pas pour autant ressembler ou plaire a tout le monde … On peut mettre sa creativité dans sa façon de "colorer le monde" sans que ça passe necessairement par les fringues, le maquillage la coiffure etc .. Perso j’ai UN jean slim, j’ai decouvert que c’etait fait pour moi, rapport à mes grandes jambes et ma silhouette de danseuse (et je ne suis pas anorexique merci !!!!) et je ne me sens pas demeurée pour autant. Par contre completement OK sur les têtes à claques du quartier Etienne Marcel, ainsi que sur l’insipidité du Comptoir des cotonniers !
    Photo magnifique !!! Bravo !

  • #99 Emma& le 11 septembre 2006 à 17 h 56 min

    Je pense que la mode c’est comme un etat d’esprit.
    Je m’explique, il y a differentes modes pour différents styles. Moi, par exemple, je m’habille cool et un peu comme tout le monde (je l’avoue), mais s’il y a un truc tendance mais que je trouve complètement moche je l’acheterai pas.
    Alors que pense que certaines, irai même jusqu’à s’enerver si elles ne trouvaient pas le truc en question.
    Tout ça pour dire au final, que je suis d’accord avec toi.
    bises

  • #100 patatafrita le 11 septembre 2006 à 18 h 12 min

    chiara : personne ici ne parle de "demeurée" mais seulement de la vision de la mode de certaines et certains ("j’aime pas mais c’est la mode, alors je prends") !

  • #101 Joëlle le 11 septembre 2006 à 18 h 34 min

    Oué moi la mode j’trouve ça chouette parce que je ne rentre pas dedans. Et qu’en plus de pas me couler dans le moule "morphologiquement" parlant je devrais d’après les fabriquants de vêtements avoir l’air d’un sac parce que je n’ai pas la taille 38 (hurlez pas heing j’ai rien contre les filles qui font du 38, juste que des fois j’aimerai avoir les mêmes fringues qu’elles sans qu’on m’envoie dans un rayon spécial bibendum)

    Moi perso je vais dire un truc qui va faire hurler hein, mais j’adorerait me couler dans le moule et être un peu "transparente", acheter des balerines à 15 euros et pas des pompes moches à 150 parce que c’est le seul truc qui est à ma pointure, des ptis pantalons chez Camaieu ou une blouse chez Promod, un tailleurs chez Zara.

    J’adorerait ne pas être obligée de maigrir pour trouver des fringues mêmes moches, j’adorerai avoir 10cm de jambes en moins et trouver des fringues suffisament longues pour que je n’ai pas l’air d’avoir le feu au plancher.

    En même temps je me connais, quelque par j’me dis c’est pas plus mal comme ça sinon je crois que j’aurais été victime de pétasserie au dernier degré.
    Mais peut être que je dis ça aussi parce que justement je n’ai jamais pu faire ma fashion victim.

    Enfin bon c’est compliqué tout ça.

    Jo

  • #102 Kilis mdr le 11 septembre 2006 à 18 h 53 min

    @ Mithra: ça dépend de ton modele de fesses; les miennes ça rentre ;-)

    Mon modèle c’est le pantalon ample, long et ceinturé (j’en ai dans plein de tissus différents, ça fait hurler de rire Chéri), dans les autres non seulement je ne suis pas à l’aise, mais en plus ça me fait une drole de démarche (justement quand j’essaie de virer ce qui rentre, m’enfin, on s’est comprises.

    Dis donc Mâme Mithra, j’étais à Saint Amand Montrond hier, où vous cachiez-vous? ;-)

  • #103 Mélo le 11 septembre 2006 à 19 h 17 min

    J’aime pô la mode.

    La preuve, ça fait 6 ans que je supplie pour qu’au moins une boutique ait l’immense bonté de me restituer mes sacrosaints jeans taille haute, où plutôt taille normale, d’ailleurs. Même Levi’s s’entête, c’est dire la panade dans laquelle je suis.

    Parce que le taille basse, déjà, sur une nana bien gaulée, ça met pas en valeur, alors sur moi, bonjour le drame. En outre, je n’ai pas particulièrement envie de voir les strings de toutes les gonzesses qui passent, et plus si affinités (même si pas affinités, d’ailleurs). C’est moche comme cul, c’est le cas de le dire. Quant au mouvement indispensable de remontage à chaque fois qu’on se relève, je trouve ça moyennement glamour.

    Tiens, ça pourrait être une annonce: cherche enseigne trouvable en province vendant des jeans normaux, daignant aller jusqu’au 44… si en plus ça pouvait ne pas être ruineux, passssque j’ai beau être ministre, je n’en ai pas encore les indemnités.

  • #104 Hélène le 11 septembre 2006 à 19 h 17 min

    Hippalion j’aime beaucoup le coup de l’écharpe pas fashion ;-))

    Soof tu dois être super choute avec ton truc de lutin ! ;-)

    Merci Emma& et Sophie L.L pour la photo, je vais dire ça à l’Homme, c’est lui qui l’a faite, comme les autres ;-)

    Trois Darel Christine ?? Roooh, tu es super mordue dis donc ! ;-))

    Zoelie merci pour le lien, mais leur truc est pas du tout à jour (ou alors il s’est rien passé depuis le mois d’avril), on va être obligées de rester ici en virtuel et sans café ;-)

    Mélo j’ai bien noté ton annonce ;-) Merci ;-)

  • #105 Calpurnia le 11 septembre 2006 à 19 h 20 min

    ENFIN !
    Je me bats depuis 10 ans environ pour expliquer que non je ne suis pas à la mode. Sauf si la mode revient à certains vêtements que j’ai toujours adoré, depuis mes 12 ans.
    Je déteste que l’on veuille me faire porter du vert anis qui me fait le teint blafard et les cheveux verdâtres. Je déteste que l’on veuille me faire porter du "taille basse", alors que je suis mal à l’aise dedans et que cela favorise le bourrelet juste au dessus de la taille basse (médicalement prouvé).
    Je hais les chaussures à bouts pointus, rien à faire cela m’évoque le moyen âge. Je ne veux tyranniser personne mais j’aimerais bien trouver autre chose que des chaussures style orthopédiques quand je me décide à aller m’acheter une paire de pompes.
    En bref quand j’aime la mode c’est que j’aime ce qu’on me propose spontanément. Cela se fait rare. Et pourtant je m’habille en taille standard et donc pas de problème pour me vêtir, sauf que la fringue que la vendeuse me propose… Merci bien.
    ALORS MERCI HELENE….

  • #106 maryline le 11 septembre 2006 à 19 h 29 min

    je ne suis pas trop la mode, dejà il me faudrait rester à peu près 2 mois sans manger pour rentrer dans un jean slim ( ça va pas non), les bottes cow boy ça écrase les orteils et en plus c’est en cuir ( que je ne porte pas). Mais au moins graçe à toi je saurai quel est le look de la rentrée, et je pourrai m’amuser moi aussi à regarder les filles dans les rues et voir si à nice on a les mêmes!

  • #107 Hélène le 11 septembre 2006 à 19 h 39 min

    Vous avez forcément les mêmes à Nice maryline, la Côte d’Azur est un haut lieu de la fashion dans tous ses états (donc aussi les pires) ;-)

    Calpurnia je t’en prie, c’est un plaisir ;-) Je suis pas fan du vert anis non plus ;-))

  • #108 Loutre le 11 septembre 2006 à 19 h 51 min

    Avant j’habitais Paris, j’étais obnubilée par la mode, je claquais toutes mes économies pour être comme les autres… Depuis j’ai déménagé, je vis en banlieue, je bosse en banlieue j’ai des enfants et du coup j’ai moins le temps et plutôt moins les moyens … Et les nanas à mon boulot, c’est pas des fashion victims (on doit être 3 pour 50 mecs) ! Alors c’est vrai que lorsque je vais à Paris pour faire un peu de shopping (faut bien s’habiller de temps à autre !) je suis sidérée par l’uniformisation. La dernière fois c’était l’année dernière, fallait des jeans retroussés, des bottes en peau, des vestes en velours et des besaces informes. C’était rigolo, toutes les minettes étaient exactement pareilles. Cette année je ne sais même pas comment il faut être… Alors c’est vrai que parfois j’aimerais bien être un peu plus "in" car c’est qaund même amusant d’acheter des fringues mais je reconnais que d’être toutes pareilles comme des barbies à la sortie de l’usine c’est grotesque. Maintenant ce qui m’agace le plus c’est que quelle que soit la ville où l’on est, on a toujours les mêmes choix Promod, 123, Jennyfer, Pimkie etc etc … et donc forcément on a toutes les mêmes vêtements !! Et si on veut des magasins plus spécifiques, bonjour les tarifs (merci l’euro au passage …)

  • #109 Mithra le 11 septembre 2006 à 19 h 57 min

    :-)) Kilis, tu fais fort avec tes pantalons !

    Pour me croiser, il aurait fallu que tu pousses jusqu’a Saint Florent… enfin, dans la campagne environnante. La fille en jean slim, pull oversize et lunettes de mouche qui gambade dans les bois, c’est moi. Nan, je rigole ! En ce moment c’est plutot tenue de chantier, pas glamour du tout…

  • #110 Nelly le 11 septembre 2006 à 20 h 35 min

    Je vais jouer la reveche mais je ne suis absolument pas daccord sur le fait que porter des vetements comptoir des cotonniers, meme si tee shirt plus pantalon plus veste, fasse de la personne une "non personnalite"… je trouve ca meme assez nul et ca me decoit quon puisse penser ca… peu importe les vetements quon porte pourvu quon les assume, quils nous aillent et il me semble que surtt importe la maniere dont on les porte. quelque soit la marque. je suis peut etre legerement susceptible mais les 3/5(ouiiii i love mathematiques!!!) de mes vetements viennent de la bas et pourtant je nai pas specialement limpression de les voir sur tt le monde. je trouve les couleurs splendides, elles vont avec tout et st de rigueur ds tte situation. les formes des vestes st quand a elles faites pour moi et pour ma silhouette, de meme pour les jupes, les matieres sont nobles et de bonnes qualites car meme apres lavage (en machine), ne boulochent pas, ne sabiment pas, la forme des vetements reste nikel. et quand aux prix ils ne ressemblent pas a ceux de chez chloe.pour les filles de la race dun metre quatre vingt dix dont un metre cinquante de jambes,ce qui est mon cas, le comptoir des cotonniers reste une valeur sure et classique pour shabiller. je suis persuadee qu on peut rester originale mm avec une majorite de cette marque ds son placard. on pourrait evidemment rajouter que"yen a plus que marre de voir des diesel sur les fesses de sept a soixante dix sept ans" mais exactement pareil que pour le comptoir, leurs coupes sont formidables pour celles dont la fesse est completement plate et le cuissot maigrichon, ce qui est aussi mon cas decidemment!! et leur jean basique est dune couleur plus que merveilleuse et lumineuse.
    Juste parce que ca mattriste un peu quon puisse maudire une marque et faire de tte celles qui en portent beaucoup(pour des raisons pratiques et de gout) des manquantes de personnalite…
    merde! et bah moi je deteste plutot voir des gens porter des cranes sur tout le corps "tee shirt ceintures baskets etc" juste parce que cest "tendance" et qui ne les assume pas du tt par exemple lorsquon les regarde alors quelles attirent lattention.

    je narrive pas a exactement exprimer mes sentiments( et oui ca arrive mm aux meilleurs dentre nous!) mais je ss FACHEE!

  • #111 Hélène le 11 septembre 2006 à 21 h 02 min

    Nelly je n’ai pas maudit cette marque, et je n’ai pas dit que je détestais (à vrai dire je n’entre pas dans les boutiques parce que ça m’intéresse pas, donc je ne pourrais dire que je déteste, en revanche j’aime pas leurs pubs, ça c’est sûr) ;-) Mon billet fait référence à une catégorie de parisiennes très (trop ?) lookées qui se ressemblent toutes et ont tendance à s’habiller dans les mêmes boutiques sans se chercher de vrai style perso (et croient souvent détenir la vérité en matière de look). Ce qui ne veut pas dire que TOUTES les filles qui ont des vêtements Comptoir sont nazes et dénuées de personnalité ;-)

    Cela dit tu as parfaitement le droit d’être en rogne et de le dire.

    Loutre c’est vrai que les boutiques ont tendance à être les mêmes partout (même quand on change de pays, maintenant), et qu’il est difficile de sortir du lot, quand on n’a pas beaucoup de temps pour fouiner.

  • #112 del4yo le 11 septembre 2006 à 21 h 22 min

    Hein? C’est pas vrai, c’est le look a paris?Han: j’ai des bottes, achetee a Austin avec une copine Texane, et ca se fait pas du tout de les porter , le Texas en Californie c’est heu pas ca. Quant au slim, miam, je raffole, ca fait 3 ans que j’en porte, on n’a pas encore ete envahie je croise les doigts, et je vais les garder avec ma coupe et ma veste, en rigolant, parceque je ne savais pas que c’etait la mode en France, et qu’ici c’est :
    tongues manucure rose, veste cintree courte et queue de cheval…C’est atroce comme look
    tiens tu peux voir la :
    del4yo.blogs.com/non_dair…

    Ce qui me fracasse dans le genre j’invente rien, c’est que je porte un look conventionnel Francais sans le savoir. C’est bizarre le diktat de la culture quand meme.

    Huhu : echange jean a paillette de chez Bebe et sac Vuitton-croute contre Comptoir des cotonnier et darel, pleeeeeease, au secoOoOuurs.

  • #113 Lucky le 11 septembre 2006 à 21 h 28 min

    Salut les filles,

    Je propose de monter un collectif anti-jean Slim, et anti collants sans pieds (leggings, pour utiliser le mot tendance), horreurs tout droit sortie des années 80, si ms souvenirs sont bons ! …

    bon, en fait je rêve de porter un jean slim, et vous savez pourquoi ? parce que ça voudrait dire que je suis mince ! et alors là, trop facile la mode, tout va quand on est mince, le pire comme le meilleur…

    enfin, c’est ce dont je suis persuadé…la minceur, autre diktat…

  • #114 Hélène le 11 septembre 2006 à 21 h 34 min

    Oui mais Lucky, on n’est pas plus obligée d’avoir le même corps que la même garde-robe que la voisine ;-) Bien sûr que la minceur est un diktat, mais là aussi on a le choix ;-) Quoi qu’il en soit je te souhaite la bienvenue parmi nous !

    del4yo ta description des californiennes est tout à fait effrayante, mais ne me surprend pas tellement, bizarrement ;-)

  • #115 maryline le 11 septembre 2006 à 21 h 54 min

    ah merci lucky j’osais pas demander ce qu’était un legging. Bon je vois toujours pas à quoi ça ressemble, pour moi un collant sans pied c’est un caleçon, non? mais si, rappelez vous, ce qu’on portait dans les années 80?

  • #116 incognito le 12 septembre 2006 à 0 h 54 min

    La mondialisation a ceci de bn qu’elle peut faire avancer les mentalites et democratiser, en revanche j’ai un peu peur que chacun perde son identite (civilisations) à la longue.

    Les must have m’agacent car cela se demode tres vite, encore plus quand se sont des choses que j’aime. Le probleme c’est que ça m’arrive souvent: ctte annee les rayures marines ont fait surface, au lieu d’en prendre mon parti et stoker, je n’ai pas reussi à en degoter un plaisant (pourtant il y avait le choix)

    Le sa darel (modele derive avec pleins de poches en cuir glace, plus carré) on me l’a offert quand il coutait 220€ au debut (avant les 2 inflations), j’avais flashé dessus en passant devant la vitrine, il n’etait pas encore "celebre", c’etait l’idee qiue je me faisais du sac de mes reves "italien" cuir vielli glace mou rond gros mais pas trop, multiples poches

    je suis un peu déçue de son succes, j’ai l’impression d etre un mouton.

    FINALEMEnt ce qui me sauve c’est d habiter en province à Strasbourg où la fashionisation est petite et de m ‘habiller un peu banal (pas pour les autochtones)bien que coquette. Mais si je vais à Paris je suis foutue, l’impression d etre inferieure face à tant de jolies filles jolies, brillantes, pointues, cultivees au metre carre…

  • #117 Lilo le 12 septembre 2006 à 1 h 05 min

    Justement, le legging, c’est juste parce qu’il faut changer de nom pour pouvoir faire revivre cette mode horrible (et donc la vendre), puisque le "caleçon" est toujours estampillé "ce collant sans pied horrible des 80’s". Alors que c’est tout à fait ça.

    Je n’ai pas honte de le dire, je suis une parisienne (et même la pire de toutes visiblement à vous lire: 5e/6e, Saint Germain des Prés depuis la plus tendre enfance…) et on peut dire que je suis fashion addict, parce que je connais les tendances, et je sais que telle paire de chaussures chez Eram est une copie de telle paire chez Dior.
    Mais je suis contre le raccourcit qui veut dire fashion addict = à la mode. Ce n’est pas parce que l’on suit la mode que l’on s’habille forcément "à la" mode. Ca permet juste de savoir où aller chercher ce que l’on aime.

    J’ai un sac Darel (qui a déjà quelques années tout de même), et maintenant que je le vois sur toutes les filles, je suis partie à la recherche d’un nouveau (pas encore trouvé).
    J’ai passé quatre ans à chercher désespérément un manchon (je suis très vieux jeu question fringues…) pour mes petites mains l’hiver, et je n’ai jamais vraiment trouvé (ou alors hideux ou à 2000 euros), donc l’année dernière, je me le suis fait faire par ma grand mère. Ben cette année, on en voit partout dans les magazines et les grandes maisons. Grr. Je me suis dit pendant quelques secondes que je n’allais pas le porter cette année, puis je me suis dit, après tout, si c’est MON style, je ne vais pas pousser la contradiction à ne pas le mettre parce que c’est la mode!
    Par contre, je suis bien contente que les capes arrivent à la mode, depuis le temps que j’en cherche une, je vais peut être enfin trouver mon bonheur…

    Moi ce qui m’embête avec la mode, c’est que si on ne veut pas dépenser des fortunes dedans, elle nous est imposée. Parce que finalement, on finit par ne trouver que ça dans les magasins pas cher ou grand public (par là j’entend les Etam, promode, Zara, Gap etc…). Tu ne veux pas t’habiller en jean slim et tu as la malchance que ton jean fétiche craque cette année? bon courage pour aller t’en chercher un autre. Il faudra que tu cherches beaucoup, et si tu trouves, il y a de grandes chances pour que ça te coute les yeux de la tête, parce que tu seras forcément allée dans une boutique qui ne suit pas la mode, donc chère vu que ce sera soit une grande marque qui peut se le permettre (de ne pas suivre la mode), soit un créateur obscur.
    Mais d’un autre coté, je suis adepte de payer cher une pièce qui est dans MON style, et que je sais que je garderais des années. Surtout que généralement, la copie que tu trouveras chez Etam ou Pimkie sera la première à se démoder puisque grossière. Quand on y réfléchit bien, ce sont les copies de chaines de magasins qui créent réellement la mode en innondant le marché de fringues identiques, parce que les grandes maisons, elles, ont toutes plus ou moins un style à elles, qui sont généralement hors de la mode (au premier degré, c’est à dire de la saison). Tout le monde reconnaitra une pièce de chez Chanel, Dior, Armani, ou même de Zadig ou Les Petites, quelle que soit l’influence de la mode du moment. Alors que les pièces de chez Zara, Promode ou autre, elles ne sont QUE la mode du moment de façon basique et primaire (et souvent de finission grossière). Elles n’ont pas ce petit détail en plus qui fait qu’elle sont dans l’air du temps tout en gardant une certaine originalité. Donc interchangeables et difficilement durables dans le temps.
    En bref, je réfute l’idée reçue que les parisiennes hautaines et friquées de saint germain ou du marais sont les fashion victimes que l’on décrit. Puisque justement, la connaissance de la mode, des grandes marques et la possibilité d’acheter ce qu’elles veulent leur permet de développer leur propre style, indépendamment de la mode! Moi ce qui m’inquiète le plus, c’est de voir des gamines (ou pas si gamines) qui ne vont pas manger à midi pour garder leur argent de poche (ou leur petit salaire) pour s’acheter le petit sac de chez Dior, ou le jean Diesel qui n’est pas du tout dans leurs moyens tout simplement être comme l’image que l’on se fait de la parisienne qui elle ne ferait jamais ça!! Surtout qu’elle se ferait couper un bras plutôt que de se faire voir dans la rue avec un sac siglé au monograme (bien trop voyant, donc ringard).

    PS: désolée pour la longueur de mon commentaire. Je suis bavarde :p

  • #118 Pirskila le 12 septembre 2006 à 7 h 15 min

    Bien vu la référence aux birkenstocks! ;-) Comme quoi on se fait quasi toutes avoir un moment ou un autre!
    Bon rien d’original dans mon commentaire d’après ce que j’ai pu lire plus haut: comme beaucoup, ça m’énerve l’uniforme et ça m’énerve de trouver QUE ça et ça et de pas avoir le droit d’avoir envie d’autre chose. Enfin cette année c’est une chance, jsuis très friande de rayures, je me fais plaisir! Et ce qui m’énerve encore plus, c’est les filles qui se sentent obligés de passer à ça ou ça parce que c’est la mode. Genre celles qui s’accrocheraient à la patte de leur coiffeur pour avoir une frange alors qu’elles sont sûres de se taper une face de lune ensuite! Ou celles qui persistent à acheter des slims quitte à l’enfiler au chausse-pied ou à s’affamer ( au secours!)!
    Y a de très jolis trucs chaque année, on peut les acheter, on peut aussi se faire une frange mais faudrait peut-être voir à personnaliser tout ça quoi et pas avoir l’air d’un mannequin de vitrine de Mango, etc etc..

  • #119 natouchka le 12 septembre 2006 à 7 h 30 min

    Un petit coup d’oeil super rapide avant d’aller travailler (ben, non, je ne surfe pas pendant le boulot), donc je n’ai lu que quelques comm…
    Ouf et re-ouf! Me suis toujours moquée de la mode et plus j’approche vraiment des 73 ans, plus je m’en moque. Et d’après ce que j’ai pu lire des qq commentaires, je vois que je ne suis pas une extraterrestre. Finalement se moquer de la mode est à la mode ;-)

  • #120 Christine le 12 septembre 2006 à 8 h 38 min

    C’est marrant, on dirait que le sac Darel et le Comptoir des Cotonniers incarnant à eux seuls la victimisation de la mode ! Des symboles en quelque sorte…
    Bon, si j’adore le Darel, c’est parce que sa forme correspond exactement à ce que j’attends d’un sac, et quand je l’ai vu pour la première fois, il ya 2 ou 3 ans, il n’était pas à la mode, ne s’appelait pas encore "Charlotte" et pourtant j’ai flashé tout de suite dessus, et j’ai rogné sur le reste de mon budget "mode" pour me l’offrir…
    Le second est un cadeau de mon Homme (qui pour une fois était sûr de ne pas se tromper!). Quand au 3eme, il n’existe encore que dans mes rêves…
    Pour le Comptoir, je ne sais pas, je trouve ça cher et grisâtre.
    Mais il semble que l’on soit obligée de se justifier d’aimer un truc… pourtant, comme on dit, des goûts et des couleurs… il en faut pour tout le monde, non ?

  • #121 lidwine le 12 septembre 2006 à 9 h 23 min

    je suis désolée je n’ai pas lu tout les 112 commentaires avant moi :) désolée si je répète quelqu’un!
    Je trouve pourtant que nous avons la chance d’être à une époque où l’on trouve de tout!Il y a 20 ou 40 ans si on voulait autre chose que des épaulettes ou alors le jean’s patte d’eph’ nos mamans étaient dans l’embarras… je pense qu’on a cette chance, mais que beaucoup s’ennuient a ressembler a tout le monde!Bo, ok moi aussi j’ai opté pour la robe sur mon jean’s (suis provinciale on se marre pas!!!! :-) mais juste parce que mes jambes ne sont pas bronzées!!! (c’est nul comme excuse .. non?)

  • #122 Hélène le 12 septembre 2006 à 9 h 23 min

    Christine je dois t’avouer quelque chose : le Darel correspond aussi exactement à ce que j’attend d’un sac : grand cabas ouverture large, pas trop profond, porté épaule, cuir solide, pas de zip. Et ben je peux pas, je l’ai trop vu sur 50 filles par jour, l’idée d’en avoir un me saoûle vraiment. Pourtant j’ai pas trouvé aussi pratique, jusqu’ici ;-)

    Bon je lui trouve un air un peu trop BCBG, pas assez rock pour moi, mais je me dis qu’ils vont bien finir par sortir pile le modèle que j’ai dans la tête (pour 3000 dollars, ça va de soi) ;-))

    Lidwine c’est vrai que malgré tout ça, on a de la chance d’avoir autant de choix à notre disposition !

  • #123 MH le 12 septembre 2006 à 9 h 50 min

    Saviez-vous que c’est trop mode de dire qu’on n’aime pas la mode ?

    Je lisais hier soir l’interview d’un patron d’une marque à la mode : ce que vous détestez le + ? Les femmes qui suivent les diktat de la mode.

    Encore une fois, tout est question de mesure… J’aime bien la mode : j’ai un jupon kaki, un cache coeur en lin mais je n’ai pas de Darel, ni de jean slim (qu’est-ce que j’aurais l’air vulgaire là-dedans !)….

  • #124 Hélène le 12 septembre 2006 à 10 h 16 min

    Ah MH te revoilà ! Chouette ! ;-)

  • #125 Simone le 12 septembre 2006 à 10 h 22 min

    Bonjour,
    un jour que je devais changer mes lunettes de vue je vais dans un magasin plein de lunettes, la dame des lunettes vient vers moi pour m’aider et elle me dit :
    " ouh lala, bin voui, il était temps : elles sont trop has been vos montures ! " comme j’ai une répartie nulle et une force de caractère pas toujours efficace devant les vendeuses, je suis sortie avec des nouvelles lunettes carrées à mon nez !
    " c’est trop la mode " qu’elle m’a dit la dame des lunettes !
    et du coup, maintenant que je suis prête à affronter LA vendeuse, j’aimerai bien choisir MES lunettes !!

  • #126 Shantti le 12 septembre 2006 à 10 h 24 min

    J’ai jamais trop compris cette histoire de mode je dois bien l’avouer.
    à l’epoque des filles en Madona je mettais des costumes chapeau chaussure des années 30, c’est dire que je n’ai jamais été en phase.
    Depuis 15ans je fais mes fringues, c’est encore plus simple;-)
    Pourtant je n’aime pas coudre mais rien à faire,les pret à porter globalisant me saoule.
    Comme on me demande régulièrement ou je peux bien trouver des fringues aussi géniales je me dis que je m’en sors pas trop mal;-)
    et en plus je biche..c’est tout benef;-)
    Bravo pour ta révolution Hélène!!
    (t’es pas en train de vieillir toi?? je veux dire mûrir!!)
    :-))

  • #127 Esme le 12 septembre 2006 à 10 h 29 min

    Simone, pour les lunettes, euh comment dire mais tu t’es fait un peu avoir, un bon lunetier ne fait pas de la mode mais du visagisme c’est completement different, maintenant si les carrés te vont tres bien tant mieux mais faut savoir qu’en achetant des lunettes tu ne fais pas l’acquisition d’un accesoire que tu pourras changé dans 2 mois a moins que tes finances te le permettent!!!

    surtout je dis ca gentiment hein, je ne te critique surtout pas mais ca m’agace des gens comme ca qui se permettent de faire des choix a ta place et donc que tu ressors frustrée!!

  • #128 Hélène le 12 septembre 2006 à 10 h 56 min

    Roh oui Simone, la prochaine fois emmène une copine un peu pittbull avec toi pour te défendre (je fais très bien le pittbull, si besoin est ;-)). Elles te vont au moins tes lunettes carrées ?

    Yep Shantti, la maturité est en train de m’atteindre (oui bon pas pour tout hein), c’est génial de voir enfin arriver ça !!

  • #129 Soeur Anne le 12 septembre 2006 à 10 h 57 min

    Désolée si je répète certaines, mais dans ma peitite ville, ce qu’on voit le plus, ce sont les leggins trop courts sur ballerines, et franchement, ça n’est pas beau. Même sur des minces, ce qui n’est pas la majorité des spécimens.

    Pour chercher un jean qui ne soit pas taille basse, au printemps, j’ai visité toutes les boutiques avant d’en trouver un. (Pour une fois que je voulais sortir du 501)

    Depuis plusieurs années, j’ai opté pour une approche raisonnée de la mode, adaptée à mon physique, et j’aime autant des choses classiques.

    Quand au fameux Comptoir, il s’en est ouvert un l’année dernière dans ma ville, en bonne lectrice de Cosmo et E L L E, j’y suis allée, et j’ai trouvé la boutique sinistre, des tailles s’arrêtant au 38, donc je suis sortie déprimée, me sentant un un gros boudin en faisant du 40.

    Et le Darel, chez nous les ploucs, si on en voit, on est rares à le reconnaître !!

  • #130 La parigote le 12 septembre 2006 à 11 h 06 min

    L’avantage de s’habiller comme les autres, c le sentiment d’appartenance à un groupe bien déterminé qui correspond à nos propres valeurs (y’a ka voir avec les bobos le dimanche matin au marché d’Alligre dans le 12ème à Paris, haut lieu du boboteisme… tous habillés pareil, un grand moment…).
    C rassurant d’être comme les autres, et d’ailleurs, les enfants à l’école, veulent s’habiller tout pareil que leurs petits camarades (pas de bol, ce ne sont que des marques et ça coûte une fortune aux parents :-)).
    Alors qd vous n’êtes pas dans le "moule" il faut être soit très courageux, soit n’en avoir vraiment mais vraiment rien à faire du regard des autres, ce qui n’est pas évident et s’acquiert peut être avec l’age aussi.
    Moi ça fait des années que je suis à contre-courant des modes (je m’habille pas tartouille non plus hein :-)) et les reflexions et regards étonnés sur mon absence de connaissance de certaines marques que "M’ENFIN TOUT LE MONDE CONNAIT" me fait à chaque fois sourire :-))

  • #131 Hélène le 12 septembre 2006 à 11 h 13 min

    Bien sûr la parigote, s’habiller comme le groupe dominant est rassurant et permet d’être acceptée plus facilement. C’est dommage mais c’est comme ça. Je viens de finir « le poids des apparences », d’Amadieu, même si j’ai trouvé qu’il enfonçait un peu des portes ouvertes, c’est édifiant.

    Soeur Anne je suis d’accord, les leggings sont particulièrement grotesques, j’en ai encore croisé hier sous une mini-jupe, seigneur, ce que ce pauvres filles s’obligent à porter pour se sentir dans le sens du vent…

  • #132 Célimène le 12 septembre 2006 à 11 h 20 min

    Je souscris pleinement à ta vision des choses (comme souvent), même si mes actes ne sont pas toujours conformes à mes grands principes. Il y a 2 ans, je décrétais, à force de voir des bourrelets jaillir, implorants, de jeans à pubis apparent, que le taille basse ne passerait jamais par moi ; j’ai quand même fini par en acheter un, que j’ai payé une fortune, parce qu’il réalisait le miracle de transformer mon fessier à la J-Lo en petit cul plat à la Kate Moss. Cette année, en voyant des slim tire bouchonner sur les chevilles des filles, je me suis redécrétée à moi même que cette fois, je ne me laisserai pas avoir. Et hier chez Kookai, devant une vendeuse péremptoire qui m’affirmait que le slim m’affinait et avait un petit côté rétro charmant, j’en ai acheté un (noir en plus, alors que je n’avais pas porté de jean noir depuis la terminale, quand j’étais grunge).
    J’en déduis plusieurs choses :
    – les vendeuses sont définitivement des êtres sournois et perfides
    – on peut être foncièrement opposé à une tendance, et finir par la trouver seyante quand on a trouvé le moyen de se l’approprier sans adopter la panoplie complète qui va avec (par ex, je ne mettrai jamais ce fameux jean rentré dans les bottes, pour la bonne raison que mes bottes sont déjà à la limite de l’implosion quand mes mollets sont dedans ; je ne le mettrai pas non plus avec des ballerines, parce que je trouve qu’associés, le slim et les ballerines me font les mêmes pieds que ceux de mon mari, qui chausse du 45)
    – je suis faible d’esprit !

    Pour Comptoir des cotonniers, je suis d’accord moi aussi, dès que je rentre dans leur magasin, j’ai l’impression d’être dans un épisode de Six feet under, rapport aux couleurs peu chatoyantes qu’ils utilisent !

  • #133 Hélène le 12 septembre 2006 à 11 h 37 min

    Je crois surtout Célimène qu’à force de voir le même truc partout, on finit par s’habituer. Au bout de deux ans de bourrage de mou intensif, le cerveau capitule, c’est normal ;-)

    Cela dit il ne faut JAMAIS écouter les vendeuses. Si vous vendez un truc et que votre salaire en dépend, vous allez pas dire que c’est moche ? Et ben voilà.

  • #134 La parigote le 12 septembre 2006 à 12 h 11 min

    oui enfin bon, j’ai été vendeuse dans ma jeunesse (stagiaire chef de département aux Nouvelles Galeries, tout un programme :-)), j’habillais ces messieurs, et je n’ai JAMAIS dit à un homme qu’un truc qui faisait affreux sur lui lui seyait en fait à merveille.. bon maintenant les hommes (enfin surtout les femmes en fait :-)) qui vous jurent qu’ (ils) elles rentrent dans un 38 alors qu’il leur faut un 42, que peut on y faire ??? on ne peut pas toujours être honnêtes non plus :-))
    Me concernant, pour ne pas me laisser influencer par les vendeuses (bien plus jeunes et assurées que moi) je ne vais JAMAIS m’acheter des fringues seule. J’emmène toujours une amie

  • #135 cherry_bee le 12 septembre 2006 à 13 h 39 min

    Ahh quelle bouffée d’air frais cet article ^^
    Ca fait reellement du bien de lire ceci, les didacts de la mode sont insuportables a mon sens et j’ai toujours eu du mal a saisir comment la majorité de gens peut se sentir si à l’aise dans ce concept…

    M’enfin ouiiiiii viive la liberté et les differences de gout,de forme, de matiere….vive l’anti-uniformite =)…
    bon il serait peut etre temps que je me taise moi ^^ =)

    +++ cher blogeuse

  • #136 Hélène le 12 septembre 2006 à 13 h 45 min

    ;-)) Je suis contente que ça te plaise cherry_bee ;-) Sois la bienvenue !

  • #137 Clumsy le 12 septembre 2006 à 15 h 23 min

    plusieurs réflexions…

    d’abord, ça fait années que je porte des Birkenstock… et j’aime pas que ça soit devenu un élément fashion… en 1999, lorsque j’ai osé sortir dans la rue avec mes birkies laquées noires, j’ai eu droit à moultes réflexions… et maintenant c’est "fashion"…
    c’est une sorte de mauvaise foie "modesque"…
    dénigrer un jour et aduler un autre…

    j’obervais ce midi des hommes en costume/cravatte/belles godasses (de marque j’imagine)… et bien l’on retrouve chez eux cet espèce de regard arrogant du mec qui se croit au dessus des autres parce qu’il porte des fringues chics et chères…
    homme que l’on retrouve en jogging/basket sans allure durant le week-end et faisant moins fière mine lorsque confronté au montage de meubles IKEA… ou autres tâches ménagères…
    Et ça, je crois que ça m’agace presque plus que les pseudo fashion victim de 17 ans en slim…

    et puis ce matin je regardais les Maternelles sur France 5…. la mode est vraiement partout, même à l’école primaire… où l’on entend des gosses de 9 ans dire qu’avoir des fringues de marque c’est nécessaire pour pas avoir l’air ringard…….

    c’est fou!
    à 9 ans… on rêve plus…. on ne joue plus à des jeux imaginaires…. on se compare les marques… quel triste monde!

  • #138 Simone le 12 septembre 2006 à 15 h 54 min

    Oh bin disons qu’elles me vont les lunettes, mais bon vivement dans deux ans que j’en change ! ( car oui effectivement ça coûte un oeil les lunettes ! un oeil ah ah. )

  • #139 Hélène le 12 septembre 2006 à 16 h 51 min

    Bon si elles te vont c’est déjà ça, c’est pas toujours évident, comme disais Esme ;-)

  • #140 maryline le 12 septembre 2006 à 21 h 18 min

    bon verdict aujourd’hui j’ai regardé les fringues des filles à Nice et à cannes ( ou je bossais aujourd’hui) et pas une seule botte cow boy, pas de veste militaire, par contre des jeans serrés, des ballerines à la pelle et des tongs. Ben oui en fait il fait trop chaud sur la cote pour mettre des bottes et des vestes. Par contre j’ai vu les fameux legging qui m’intriguaient fortement en devanture de H/M, léopard en +, vraiment une horreur même sur des maigres, mais en plus personne s’habille comme ça là ou je bosse, je ferais sensation!

  • #141 Hélène le 12 septembre 2006 à 22 h 29 min

    Uhhhh, des leggings léopard maryline ?? Ca c’est vraiment le comble de l’horreur ! ;-))

  • #142 maryline le 12 septembre 2006 à 22 h 34 min

    oui je te le fais pas dire! mais ça doit plaire puisque le magasin met ça en vitrine.

  • #143 Lilo le 12 septembre 2006 à 23 h 42 min

    Ben je suis pas sure… Tout le monde dit que c’est la mode du léopard, on en voit partout sur les podiums, magazines et vitrines, mais sur aucune fille dans la rue.
    Vous trouvez pas ça bizarre vous? Si on els vend, c’est bien que quelqu’un les achète non?

    Ca me fait penser à un ou deux ans, avec les grosses fleurs disign et les pois oranges et verts fluos…

  • #144 Milky le 13 septembre 2006 à 0 h 10 min

    Pas le temps de lire tous les commentaires malheureusement… Juste pour dire que question mode ennuyeuse car uniforme on est quand même pas trop à plaindre, il faut voir dans d’autres pays ce que ça peut donner (la Bosnie c’est bimboland par exemple)…

  • #145 Hélène le 13 septembre 2006 à 8 h 20 min

    Ah c’est sûr Milky, on trouve toujours pire ;-)

    Lilo j’en vois malheureusement régulièrement dans la rue, des leggings ; je peux te dire que les filles auraient mieux fait de les laisser dans les vitrines ;-)

  • #146 Claire :o) d’AMIENS le 13 septembre 2006 à 8 h 55 min

    alors je confirme pour les leggings moi aussi dans ma ville c’est linvasion leggings sous mini jupe yeurkkkkkkkk et ce matin j’ai vu pire (?) le legging sous le pantacourt!!!

    Si si!!!

    En fait les nanas mettent un legging noir qui arrive à mi-mollet (oui un caleçon lol!) et ensuite enfile par dessus un pantacourt blanc (re si si!) un peu plus large le résultat est yeurkkkkkkkkkkkkkkk beurk!

    En plus il fait lourd en ce moment comment peuvent-elles supporter ça?

    La comme on disiat c’est plus du fashion c’est du victime!

    Enfin si ça leur plait…

    PS: aujourd’hui aux pieds j’ai des ballerines mais c’est pas de ma faute j’adore ça depuis mes trois ans, époque à laquelle j’ai commencé la danse classique :o)

  • #147 Hélène le 13 septembre 2006 à 9 h 06 min

    Mmm, leggings sous pantacourt, remarquable, je ne pensais pas qu’on pouvait faire aussi fort ! ;-)))

  • #148 Claire :o) d’AMIENS le 13 septembre 2006 à 9 h 10 min

    hum malheureusement si :o(

  • #149 Esme le 13 septembre 2006 à 12 h 50 min

    Leggings leopard 9.90 chez H&M dans le cosmo de octobre page 70 !!! je meurs

  • #150 kila le 13 septembre 2006 à 13 h 06 min

    Et bien, je ne suis pas du tout une fashion-victim.
    Ca me fait bien rire j’y connais que dalle.
    J’ai dû aller sur google et taper : "Slim", "Birkenstock" (ma paire date de 15 ans, elle est morte!!), "leggings" (atroce, je trouve ça on ne peut plus laid), Darel (bof, ça fait trop "madame" pour moi etc…

    N’empêche les fringues, j’adore. Et vu ma taille (hauteur/largeur hors norme) exit de toutes façon l’ensemble des magasins que vous citez. Je n’y entre même pas, je ne regarde même pas la vitrine. Je ne me sens pas du tout en accord avec les filles qui sortent de là.

    Mais ce matin même j’ai craqué pour une sur-robe (ou sur-pantalon, chais pas comment qu’on dit), en moumoute rasée rouge, blanche et noir, avec d’énorme noeuds que je suis même pas sûre de pouvoir m’asseoir sur une chaise. Dessinée par un créateur Nanceïens, fabriquée dans les Vosges.
    Avec ça j’vais encore pas passer inaperçue. Mais j’ai craqué dessus. Elle était à 50%, comment pouvais-je faire autrement?
    Et je suis quasi sûre que dans 5 ans je la mets encore.
    Quand c’est original mais pas mode, en général ça dure. Et j’aime l’idée de m’approprié un vétement et de l’accomoder au fur et mesure des années avec d’autres choses (suis-je claire là??)

    Paraîtrait, selon les dire de mon entourage, que je suis d’un style exentrique. J’ai pas l’impression, mais s’ils le disent…Et ben ça me plait bien tiens.

    C’est vrai Héléne tu es pleine de contradictions, c’est bien ça qui fait de toi un être humain et pas une déesse (comme Zizou dis-donc!!)

    (150 commentaires, non là ça va plus, j’ai plus le temps de faire autre chose)

    .-)

  • #151 Hélène le 13 septembre 2006 à 15 h 58 min

    En effet kila, tu as l’air d’avoir un vrai style perso, ce qui est rare, malheureusement. C’est ce après quoi tout le monde court en réalité, mais faute d’y arriver la plupart d’entre nous se contentent de ce qu’on leur donne (en faisant plus ou moins le tri) ;-)

  • #152 Lilo le 14 septembre 2006 à 20 h 09 min

    Y’a confusion, c’est pas les leggins que je ne vois nulle part, mais plutôt tout le léopard des vitrines.
    Les leggins, heureusement pour mes yeux et mon sens de la mode, je n’en ai encore jamais vus sous une mini-jupe. Mais je ne me fais pas trop d’illusions…
    Par contre, depuis cette note, j’ai remarqué qu’effectivement, à quel point on voit des jeans slim avec ballerines partout. Beurk.

  • #153 basco le 15 septembre 2006 à 9 h 14 min

    …après ta diatribe (je lis de haut en bas ton blog) sur l’individualité et le "blackboulage" en règle de la mode, je passe à ce post où je lis que tu cherche le sac machin-chose, la pièce ultime à ta panoplie. Tu cherchais un cabas pratique (mais chic…?), et rappelle-toi de mon post sur ton blog en rubrique "Sacs et saussures" . Je t’y causais de La Maison Fassier : lamaisonfassier.typepad.c…

  • #154 Hélène le 15 septembre 2006 à 9 h 55 min

    Oui oui basco, j’avais vu ça quand tu avais déjà proposé ce lien ;-)

  • #155 Cécile de Brest le 16 avril 2009 à 19 h 53 min

    J’adore retomber sur d’anciens articles !

    Et celui-ci tombe à pic : ici, pas de diktats de mode. Chacune et chacun fait ce qui lui plaît, on ne se sent pas observé comme on peut l’être en métropole.

  • #156 Hélène le 16 avril 2009 à 20 h 28 min

    Petite veinarde ;-) A Paris on doit vivre le pire dans ce domaine (avec New York peut-être ? Et encore, c’est même pas sûr)…

  • #157 Cécile de Brest le 16 avril 2009 à 23 h 34 min

    Mais oui, je me suis revue, en relisant ton billet, dans le métro avec toutes les p’tites minettes en slim, ballerines, frange… et si tu n’es pas comme elles on te regarde de travers.

  • #158 Hélène le 17 avril 2009 à 10 h 42 min

    Je n’irais pas jusque là, quand même, j’ai jamais vu personne regarder qqn de travers parce qu’il n’est pas un clone (ou alors ce sont les minettse en question, mais vu qu’elles ont 15 ans et des goûts de chiottes, leur avis m’indiffère ;-))

  • #159 Titburette le 17 avril 2009 à 11 h 05 min

    Si si je t’assure Hélène qu’à Paris c’est possible on m’a déjà dit que je me sappais comme un sac dans le métro… Mais ma gueule de rat et moi on s’en fout tant qu’on a pas le teint carotte on assume :)))

  • #160 Chérine le 17 avril 2009 à 11 h 07 min

    C’est un sujet délicat parce-que des fois on est pas forcément conscient de ce que l’on est réellement mais tout est relatif.
    Je ne suis pas une copie. Je suis très discrète alors j’associe la mode à mes goûts. Il faut savoir associer couleurs et tissus. Malheureusement tôt ou tard on retrouvera quelqu’un habiller de la même façon que nous. Ce qui est normal.
    D’autant plus que les années 70/80 reviennent en force sur les podiums. Et moi j’aime ça.
    Il y a mode et mode aussi. Je ne pense pas que le leggin porté tout seul soit une mode en elle-même mais juste une « copie ». Les ballerines + Slim : On en voit surtout sur les jeunes filles de 16/17 ans mais pas tellement chez les femmes.
    Je mise beaucoup sur la différence alors justement : J’ose la mode et les nouveautés. J’adore les tailles hautes, j’adore les épaules larges, les vestes smoking d’homme à épaulettes. J’adore les Darel aussi. J’ai achetée le mien mais dans une couleur différente. Je ne l’ai vu qu’une seule fois sur quelqu’un d’autre en deux ans.
    A consommer avec modération ;-) (Il faut savoir doser : Ne pas acheter de Birkenstock parce-que tout le monde en a c’est pas le meilleur moyen je pense.)

    Le plus important, ne l’oublions pas, c’est de se sentir bien. Ni plus, ni moins.

    Mais au fait, qu’est-ce que c’est, réellement, d’être addict à la mode?

    P.S : J’ai une frange depuis que j’ai deux ans et demi (Bon j’avoue, quand c’était ma mère qui me l’a coupait c’était plus une « vague » ou un « escalier » mais peu importe elle apellait ça une « frange » ) et c’est pas pour autant que je fais comme « tout le monde ». J’ai juste un front large.

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.