« Fââââââme… être une fâââââââme !!! », par Lucette et Mauricette

27 février 2008

« C’est bien la question que ma copine Lucette et moi-même, Mauricette mariée trois enfants de mon état, nous posons….Je vous livre son point de vue et le mien…

J’aime bien mon blog de fille.(moi aussi…) J’y viens de temps en temps. Enfin assez souvent. Heu à vrai dire tous les jours même. (tout pareil, ma pauvre Lucette !!)

En fait je viens un peu en touriste. Ou même carrément en extra terrestre. J’ai toujours l’impression de débarquer d’une autre planète. Il faut dire que j’aurais jamais mon permis de séjour pour facholand, même après dix ans dans les mines de sel ! Je cumule les tares.

Dans ma vraie vie, je ne me maquille presque jamais, je déteste faire les boutiques d’une part parce que The Inform Jean ça ne se vend pas , et d’autre part parce qu’en 16 ans ils font pas des vêtements de fâââmmme.Ou alors ça coûte un bras, voire deux . Or il se trouve que je n’en n’ai que deux (des bras), et que l’un m’est absolument indispensable pour nourrir mes cinq gosses et l’autre pour servir mon cher époux. Déjà, rien que ça c’est rédhibitoire – pour facholand je veux dire.

Mais le pire du pire c’est que je ne m’épile pas les sourcils – bon je suis pas Emmanuel Chain non plus faut pas exagérer quand même – et que comme dirait Hélène, mon extrême myopie me condamne à toiser tout le monde.

Alors la ride du lion chez moi, elle se voit à quinze mètres, et pas question de la botoxer. Cette histoire de bras toujours. (rhooo…tu sais quoi, moi non plus, je ne m’épile pas les sourcils…chuis trop douillette….mais moi, j’ai pas de ride du lion, et toc !!)

Je sais. Vu comme ça, j’ai l’air d’être un cliché à moi toute seule. Juste de quoi donner raison à ceux qui pensent que fashionitude et maternité c’est incompatible. Ou pire qui croient que les mères de famille sont nécessairement des espèces de bobonnes informes, moches, limite propres qui ont perdu leur miroir, imbues de leurs gosses à défaut de l’être d’elles mêmes, soumises à leurs maris. Le genre de nana sympa à fréquenter quoi !
Et pourtant pour mes élèves, je suis un modèle de d’élégance et de fashionitude. Oui, oui, je suis l’Inès des Zep, et alors ?
Ah, et puis, le papa des enfants en question, il m’a bien trouvée à son goût. Pour faire mes cinq gosses, il a bien fallu que je passe par la case plumard – ou machine à laver, ou ascenseur, à chacune ses fantasmes hein – et peut-être pas que cinq fois ! Tiens, tout bien réfléchi, j’ai peut-être même une sexualité débridée et limite je contrôle pas tout de ce point de vue là. (toi aussi, ça te fait cette impression !!)

Ou alors je suis simplement normale.
Ce que pensent les autres, je m’en fous.
Depuis l’école primaire, voire même depuis la maternelle.

Ma non fashionitude n’a rien à voir avec mon statut de mère de famille … tout au plus ce statut m’a-t-il donné quelques cicatrices de vie supplémentaires, une beauté qui vient du dedans , mon supplément d’âme, comme dirait le papa des enfants.
Bien sûr, j’aime être propre et si possible jolie. Plaire, pourquoi pas. Mais surtout ne pas être esclave de mon image.

Ma cocotte, je te rassure…normale, tu l’es….et jolie tu l’es aussi. En plus, on te donne facilement dis ans de moins que ton âge, quand on ne te confond pas avec tes élèves (grrrrr) ce qui moi ne m’arrive jamais (re-grrrrrr).

C’est du reste parfaitement injuste, à mes yeux de mère de famille nombreuse, oui à mes pauvres yeux fatigués de mère qui se couche tard, se lève souvent la nuit, une fois, deux fois, trois fois….et émerge tôt le matin pour aller
bosser !

Alors moi, mon apparence, je la soigne, je la bichonne, je la câline, je ne m’en fous pas. Mes ridules et mes sillons nasogéniens me cassent les pieds, mais je me contente de m’acheter des crèmes, vu que les injections coûtent, c’est sûr, un bras, voire une jambe et que j’ai aussi besoin, tout comme toi, de mes membres pour courir au travail, à l’école, à la bibliothèque, au poney-club, chez le pédiatre ….

La mode, je tente de la suivre et je surveille ma balance pour continuer à rentrer dans du 37…En un mot, la coquetterie, j’en ai besoin. Depuis toujours, elle est en moi, et surtout depuis que je suis maman. Pas seulement pour proclamer à la face du monde qu’on peut être mère et séduisante, et qu’on a même le temps d’être sophistiquée dis donc ! Pas seulement pour prouver cette évidence ; pour plaire à mon mari, éventuellement à tous les autres bonhommes, pour que mes filles, même du haut de leurs 4 ans, 3 ans et 18 mois, soient fières de leur maman.

Et pour moi, nom d’une pipe. Parce que je suis bien plus épanouie depuis que je suis mère ; et que je me sens bien plus jolie qu’avant.

(Alors là, je suis bien d’accord, Et tu sais quoi Mauricette, mes fils ils veulent déjà tous m’épouser tellement je suis beeeeeeeeeeeeeeeellle !)

Alors, on vous raconte pas tout ça pour clamer qu’on peut être amies en étant si différentes ; et au passage, quand on papote, on sait aborder d’autres sujets que la recette des crêpes ou les progrès de nos marmailles.

Ben non ; on voudrait juste rappeler que maternité et beauté peuvent rimer ensemble, tout simplement.

Signé : Lucette et Mauricette »

125 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

125 commentaires

  • #1 emmanuelle h alias mauricette le 27 février 2008 à 10 h 24 min

    je réponds aussi au nom de lucette, absente ce matin !!

    merci les filles !!

    @ carole, je te rassure, on ne perd pas son potentiel de séduction après avoir eu un ou plusieurs enfants !!!!

  • #2 Hélène le 27 février 2008 à 10 h 29 min

    Je me permets d’apporter une note discordante (mais bienveillante et souriante) : on peut perdre son capital séduction, voire même son capital féminitié, en devenant mère, j’ai des cas précis en tête ;-)
    Je pense qu’il faut être vigilante sinon on glisse facilement.

    cynthia283 ton commentaire est très intéressant parce qu’il souligne le fait que ce genre de goût et d’envies et aussi lié à la vie et son évolution, pas seulement à l’état de mère ou d’épouse ou de dieu sait quoi.

  • #3 emmanuelle h alias mauricette le 27 février 2008 à 10 h 41 min

    en fait je ne crois pas que la maternité déclenche quoi que ce soit, une terrible coquetterie ou un laisser-aller; en revanche, c’est vrai qu’il faut être vigilante, ne serait-ce que parce que le corps change, on prend des kilos qu’on doit reperdre – et je ne parle pas de la poitrine ou des vergétures –
    en fait, tout se passe comme si avoir des enfants renforçait ou accentuait une pente naturelle, servait d’alibi dans certains cas ou de prise de conscience dans d’autres !
    je ne sais pas bien si je suis claire, en fait !!

  • #4 emmanuelle h alias mauricette le 27 février 2008 à 10 h 44 min

    c’est pas qu’être mère soit un but en soi ou non, c’est la certitude que notre bonheur passe par là, et qui plus est dans nos deux cas, par la création d’une famille nombreuse (moi aussi, je veux cinq enfants !!)
    faire du 37 et être coquette ou jolie n’est pas un but en soi non plus, mais ça participe de mon équilibre !!
    et pour info, je fuis les réunions de mères de famille où on ne parle que de couches, des progrès du petit dernier, du récit de son accouchement etc !!

  • #5 Hélène le 27 février 2008 à 10 h 50 min

    globulita l’idée qu’être mère est une étape de la vie et non un but en soi me parle, évidemment !

    emmanuelle h je suis complètement d’accord avec toi (c’est totu à fait clair) et ça rejoint ce que dit Cécile de Bret : en fait il y a des femmes qui ont une tendance naturelle à la non séduction (et à être un peu chiantes ;-), que la maternité vient renforcer, et d’autres qui sont très différentes et continuent à s’intéresser à plein d’autres trucs que leurs mouflets.

    fanette en effet je pense que la féminit n’est pas liée ou pas à la maternité, mais que c’set une aptitude de base (mais qui peut se travailler, dieu merci ;-)

  • #6 emmanuelle h alias mauricette le 27 février 2008 à 11 h 16 min

    nicole, je rigole bien…moi aussi je me suis tapé la honte de ma vie parce velue le jour de la naissance de ma première fille, et que le gynéco, un homme adorable, me tapotait gentiment la jambe en me félicitant de cette belle naissance, de ce bébé magnifique…
    et moi je ne pensais qu’à mes jambes pas douces du tout : mortifiée !!!

  • #7 emmanuelle h alias mauricette le 27 février 2008 à 11 h 47 min

    Nicole, nous avons plein de points communs…j’ai connu le même parcours que toi, ai pris le taureau par les cornes après la naissance de la troisième, perdu tous les kilos de trop,acheté de nouvelles fringues, investi dans de bonnes crèmes, des super fards à paupières etc…me suis mise à lire MBDF au quotidien avec passion : et du reste, Hélène, je te rends hommage, ce que j’appelle "mon démon de midi" a largement été guidé par tes conseils et ta vision de la beauté et a participé à la reconquête (n’ayons pas peur des mots !!) de ma féminité et séduction !!!

    et oui, après, on est fière !!!
    comme un pou !!

  • #8 Carole le 27 février 2008 à 10 h 18 min

    Future Maman (très) angoissée, merci à toutes les deux de ce témoignage rassurant… Moi aussi j’espère bien rester une amoureuse, une amante, une fille draguable et sexy même après avoir pondu un lardon ;-)

  • #9 Cécile de Brest le 27 février 2008 à 10 h 19 min

    on voudrait juste rappeler que maternité et beauté peuvent rimer ensemble, tout simplement.

    Oui, heureusement, hein ? Parce que j’ai 2 enfants : une de trois ans et demi l’autre de 18 mois. Mais j’essaie de faire attention à mon apparence, je ne dis pas que j’y réussis forcément, mais c’est une chose importante pour moi.
    Parce que dans la vie, je ne suis pas que maman. Parce que j’ai d’autres centres d’intérêt que mes enfants (genre la fard à paupières kaki de chez Dior ;-))) même si je les aime plus que tout.

  • #10 miss isabelle le 27 février 2008 à 10 h 19 min

    en fait ma vie j’ en fais ce que je veux
    et moi je m’ aime comme ça
    et même que d’autres m’ aiment aussi comme ça
    alors je vis , je mange , je fais l’ amour , je m’habille comme je veux et je souris au ciel bleu
    vive lucette et mauricette

  • #11 Solsol le 27 février 2008 à 10 h 23 min

    Merci pour ce témoignage très drôle et rassurant!!! Cela nous montre bien que l’on peut être coquette et maman, pas très coquette et maman ,et toujours femme. Vraiment, ça donne envie!!

  • #12 Hélène le 27 février 2008 à 12 h 27 min

    gé j’adore l’exemple du couple de tes parents ! C’est magnifique, et c’est rare.

    Agnès je suppose que tu as lu ce billet ? :
    monblogdefille.mabulle.co…

    Cécile de Brest ça fait un bien fou d’entendre ça : "je suis une femme avant d’être une maman", ce n’est pas si fréquent tu sais.

    "la coquetterie, c’est chacun pour soir, mais on le fait pour tous!" : j’aime beaucoup cette formule Nicole !

    emmanuelle h (et Nicole à nouveau) je suis sciée et ravie de savoir qu’on peut se préoccuper de son épilation le jour de son accouchement, je trouve ça hyper rassurant de savoir que la maternité n’envahit pas tout !
    (et merci pour ce que tu dis de mon blog et de ce qu’il t’a apporté, emmanuelle, ça me fait tellement plaisir ! )

    Zoulika bienvenue à toi, et merci pour ce que tu dis, je pense exactement comme toi ;-)

    Mouniou en effet quand on regarde les actrices jeunes mères, ça rassure sur la féminité ;-)

    camille il y a malentendu, je n’ai absolument pas dit qu’être mère était une aptitude de base, mais que la féminité était une aptitude de base. Or pour moi, féminité ne rime pas avec maternité ;-)

  • #13 missdarjeeling le 27 février 2008 à 10 h 29 min

    Merci à la "dream team" Lucette et Mauricette !!!!

    Moi qui ne connais pas votre état de femme/mère, je me dis que finalement, on doit y survivre !!!!!!!!!!!!

    Comme le soulignais si justement une autre blogueuse, le tout est sans doute de ne pas se réduire au rôle de mère…

    Bonne jouréne à toutes

  • #14 cynthia283 le 27 février 2008 à 10 h 29 min

    et bien, moi je crois (et mon homme aussi) que je suis plus jolie qu’avant. Je fais bien plus attention à mon maquillage (de toute façon avant je ne me maquillais pas), mes fringues, et depuis MBDF j’ai même des pinceaux Mac et je surveille mes sourcils de près. Mais pour autant je ne pense pas que cela est un rapport avec mes enfants. J’évolue dans la vie tout simplement. Je me découvre des envies et des plaisirs. Mais très honnètement je ne pense pas que la maternité ai déclenché ça. Si ce n’est bien sur, les période de régime post grossesse pour perdre les 25 kg pris à chaque fois (2 fois en fait).

  • #15 Cécile de Brest le 27 février 2008 à 10 h 36 min

    Hélène , je ne pense pas qu’il faille généraliser. Certaines femmes "restent" très jolies et tout aussi séduisantes une fois qu’elles sont mères (je ne parle pas pour moi ;-))).
    Ce n’est pas parce que l’on est maman que l’on n’a plus envie (ou que l’on n’y n’arrive plus) de séduire…
    Quant à la féminité, la maternité ne l’efface pas, heureusement ;-)))) sinon, la vie serait bien triste une fois que l’on est devenue maman ;-))

  • #16 globulita le 27 février 2008 à 10 h 41 min

    Rassurant, votre témoignage, oui mais surtout dans le sens qu’est-ce que je suis contente d’être nullipare à 31 ans!!!

    Je ne fais pas partie de la clique "no kids", j’en aimerais bien un jour mais pour le moment, le tic-tac dans ma tête ne se fait pas trop entendre (oui, je sais, j’ai dépassé l’âge de la super fécondité, paraît que c’est autour des 25-26 ans), je préfère dépenser mes sous dans une épilation au laser qu’en cotisations de poney-club. J’aime improviser ma vie et faire des grasses matinées et me dire qu’à part mon chat, personne ne dépend de moi.

    Après, il y a deux grandes catégories de mamans, à mon avis. Les chiantes, qui ne parlent que de leurs gosses (la couleur de leur moque ne m’a jamais passionnée, perso) et les autres, qui sont restées femmes, amies et tout ce que vous évoquez. Plus que la maternité (car je connais des célibataires nullipares pas très rigolotes et aigries), je pense que ce qui fait la différence, c’est de penser qu’être mère n’est pas un but en soi mais une étape de la vie.

  • #17 Plastie & Cie le 27 février 2008 à 10 h 41 min

    Oh bein ça alors ! Les Vamps ne seraient pas mortes ? On m’aurait menti ?
    (euh of courseeeee que c’est pour rireeeee hein, bravo pour le billet !!!)

  • #18 fanette le 27 février 2008 à 10 h 49 min

    j’ai lu vite, c’est vrai, mais je n’ai pas d’enfants et je suis assez basique dans ma féminité, c’est pour ça que j’adore ce blog qui me donne des idées. Mais il y a des mères super féminies. c’est une aptitude à la base, non? On se soucie de son apparence, ou pas, me semble-t-il. Mère ou pas. Non?

  • #19 sev (ministresse des sports) le 27 février 2008 à 10 h 50 min

    oui merci a la dream-team.

    on se retrouve un peu dans chacune de vous.
    les matins ou pas le temps de se maquiller et les jours ou on est a la pointe de la fashionata (et ca "kick your ass" !!!).

    Mais quand meme, j’aimerais bien que les horaires des salons de beauté soit adaptés à nos horaires de maman working girl.

  • #20 le 27 février 2008 à 10 h 52 min

    Bon, je n’ai pas d’enfant donc c’est moyennement facile de donner mon avis, donc je vais vous parler de ma mère :-)
    A voir mes parents, toujours amoureux et pleins projets après 35 ans de mariage, je me dis que la maternité et ensuite la parentalité doivent être complémentaire à la vie de couple, par exemple, et non pas son remplacement. Ils ont réussi à préserver leur couple, un couple auquels sont venus s’ajouter des enfants, à côté mais pas au milieu. Ce qui fait qu’on a quitté la maison, ma soeur et moi, sans l’ombre d’une culpabilité pour voler de nos propres ailes, au contraire de certaines de mes copines qui n’osaient pas laisser leur mère toute seule avec leur père…
    Et pour autant que je me souvienne, ma chère maman a toujours fait attention à elle et réussi à trouver du temps pour ça (c’est mon père qui prenait le relais quand elle filait chez l’esthéticienne :-) ), sans pour autant s’en préoccuper à outrance : elle se maquille très peu mais a une peau magnifique (elle s’en occupe bien), va faire du sport une fois tous les 3 mois entre midi et deux, se réserve un sas de décompression le soir (une heure pour elle, mon père nous gérait pendant ce temps-là quand on était encore à la maison), et hop, elle était fraîche et reposée pour leur deuxième journée (je dis "leur" et pas "sa" parce que mon père a toujours beaucoup participé à toutes les tâches quotidiennes, c’est pas le genre à se poser devant la TV le soir en regardant les autres faire :-) )
    Et pourtant, dieu sait si elle bosse comme une dingue avec des horaires pas possibles !

  • #21 Cécile de Brest le 27 février 2008 à 10 h 53 min

    Effectivement, Emmanuelle h, je pense que la coquetterie ou la féminité étaient déjà présentes avant la maternité. On s’intéresse à son apparence (sans aucune frivolité nécessairement ) ou pas.
    Avant d’être maman, je me maquillais déjà, j’aimais déjà faire les magasins etc etc.

    Bien sûr le fait d’avoir des enfants ralentit un peu le rythme de toutes ces activités.Et encore… il faut prendre du temps pour soi, ça nous fait du bien à nous mais aussi à nos enfants. Si nous sommes une maman épanouie parce qu’elle a aussi le temps de s’occuper d’elle, les enfants le ressentent systématiquement.

    J’ai la chance d’avoir un mari compréhensif de ce côté-là (et il y en a qui ne le sont pas, j’en connais) et je peux régulièrement aller faire des virées shopping à Paris pendant qu’il garde les enfants. Bien sur, ça ne dure que la journée et ça n’arrive pas toutes les semaines, mais ça fait un bien fou et je pense que c’est très important.

  • #22 Agnès le 27 février 2008 à 10 h 56 min

    Ah, j’ai bien rigolé…Je fais court car hier, j’ai fait le plus grand message jamais envoyé sur l’I- phone et ça a buggé!! Bref, dans ce débat, je suis celle qui ne veut pas d’enfant et dont les raisons parmi d’autres sont celles de ne pas flinguer mon couple, mon utérus, ma vie… Bref, une opinion qu’il est souvent difficile de faire comprendre mais dont je m’aperçois que je ne suis pas la seule à la partager, non seulement sur MBDF mais aussi ailleurs où les tabous tombent. C’est vrai que toutes les mères de famille ne renoncent pas à l’entretien de leur physique et tant mieux. Mais quand même, je croise beaucoup de monstres hystéiques-cheveux gras avec leur Chucky préféré!!! Hélène, c’est trop bon de trouver un endroit où la maternité n’est pas un chemin pavé de roses. Quant aux mères, si vous êtes sur ce site, c’est que votre cas n’est pas désespéré…

  • #23 Cécile de Brest le 27 février 2008 à 10 h 57 min

    Ah non, la maternité n’est pas un but en soi, je confirme !!! (enfin, je parle pour moi, hein ??).

    Il est très important (mais ce n’est toujours que mon avis) d’avoir des activités à côté, dans la mesure du possible, bien sûr.
    Je me considère comme une femme avant d’être une maman. Maman, ce n’est qu’une des facettes de ma personnalité.

  • #24 emmanuelle h le 27 février 2008 à 13 h 03 min

    Anne : tu vis à paris ? une de tes filles fait des études de kiné et tu es née à reims ?je me demande si on ne se connaît pas !!

  • #25 Hélène le 27 février 2008 à 13 h 04 min

    anne bienvenue à toi, et merci ! Puis-je te demander de personnaliser un peu ton speudo, je crains que tu ne sois pas la seule Anne présente et je vais aps m’y retrovuer ;-) Merci !

  • #26 Nicole le 27 février 2008 à 11 h 07 min

    Coucou les filles,

    Wow, ce billet me touche grave!
    "Jeune" maman de 2 marmots (5 ans et demi et 3 ans) j’ai été très attirée par ma propre "mise en beauté" avant et après chaque grossesse/accouchement.
    Je n’ai pas toujours été très coquette, le maquillage n’est venu qu’à 20 ans (et encore, à peine du mascara!), d’ailleurs je me demande encore comment mon chéri a daigné poser les yeux sur moi, fagotée, coiffée et non-maquillée comme j’était à notre 1ère rencontre… enfin, passons, vu qu’on est toujours ensemble 12 ans après!
    Donc, je disais, faire attention à moi, j’ai commencé quand j’ai ressenti le BESOIN: soirées avec mon chéri, sorties plus "classe", mon mariage :-)
    Puis, avec la première grossesse, au début, tout allait bien, puis la balance est venue donner son avis sur la question et chambouler toute ma garde robe; J’ai commencé alors les virées shopping, maquillage, coiffeur etc! Depuis, impossible de m’en passer!
    Au point d’avoir juste été desespérée parce que ma fille a décidé de naitre le jour de mon RDV épilation!!!! Sauf qu’elle est née avant!!!!! J’avais honte sur la table d’accouchement, sérieux… mes jambes poilues, sans parler d’"ailleurs"…. :-S
    C’est pas le comble de la coquetterie, ça??? hehehehe

    Enfin bref, je me fais belle pour moi, pour mon mari, pour mes enfants. Je travaille 35h et je fais de mon mieux tous les jours pour partir bien habillée, bien maquillée et bien coiffée. J’en ai besoin, je ne m’aime pas "naturelle".
    Ca "m’agace" les nenettes naturellement jolies, même sans maquillage ou coiffure… gggrrrrr :-D

    Allez, la coquetterie, c’est chacun pour soir, mais on le fait pour tous!

    A+
    Nicole

  • #27 Mamzelle Maupin le 27 février 2008 à 11 h 07 min

    Je suis une femme multi-options ;-) maman, compagne, working girl, cavalière, escrimeuse … et c’est comme ça que je me plais, à chacune son équilibre !

    J’ai toujours été très fille, les grossesses par contre m’ont obligée à m’adapter à un nouveau corps, on ne peut pas être et avoir été …

  • #28 Mademoiselle Coco le 27 février 2008 à 11 h 16 min

    Tout ce que je peux dire, c’est que quand j’étais petite, j’étais très fière d’avoir une maman jolie, soignée, et élégante. Je n’en étais pas au point de faire le lien entre maternité et soin de soi, mais je trouvais que les mamans en jogging pas coiffées à la sortie de l’école avait beaucoup moins de classe que la mienne. Et je n’ai jamais eu le sentiment que lorsqu’elle se maquillait, c’était du temps honteusement perdu qu’elle ne nous consacrait pas… Au contraire, c’était aussi pour nous qu’elle le faisait. C’est chouette d’avoir une maman qui est aussi une femme !

  • #29 Zoulika le 27 février 2008 à 11 h 16 min

    La maternité agit comme un révélateur : vous étiez chiante, angoissée, hypocondriaque… vous le serez 10 fois plus. Vous étiez épanouie, élégante, dynamique… vous vous battrez pour le redevenir !

    Mais oui, parfois c’est un vrai combat… contre le temps, le corps, le regard des autres, la pression sociale… courage, c’est tellement chouette d’être mère et belle !

    Et dans "belle", je mets bien sûr le soin que l’on apporte à son physique, mais surtout, surtout, la petite flamme intellectuelle que l’on va s’appliquer à cultiver (éviter absolument toutes les discussions niaises à la sortie de l’école, ça détruit les neurones).

    Bonne journée ! (Zoulika, 3 maternités épanouies) (2 grossesses et une adoption, pour être précise)

  • #30 elmaya le 27 février 2008 à 11 h 17 min

    Et toc ! :-))

    Bon, c’est vrai, ça dépend de la nature de chacune.

    Mais il faut se battre un peu, c’est important de le souligner, surtout dans la première année…
    Il y a une certaine période où on doute quelque-peu de retrouver un jour sa féminité, vous savez celle où on a les cernes jusque-là, le ventre qui pend sur les cuisses, les régurgis sur les vêtements (en guise de parfum, c’est top aussi) (le bout de pain mâchouillé, pas mal non plus), les cheveux jamais coiffés plus de 3 minutes (aïe, mais arrête de tirer !), le maquillage inexistant ou presque, et je passe sur le côté "grizzly"…

    Mais bon, on survit, et petit à petit on reprend le contrôle de tout ça… et whaou, que ça fait du bien de se sentir femme à nouveau ! :-))

    Après, ben, le botox, c’est pas pour moi, et HetM non plus, c’est comme ça. J’assume.

    Je veux ressembler à ma mère, toujours aussi gamine et féminine, après avoir élevé deux enfants . (La cig en moins, quand même).
    Voilà.

  • #31 Baboux le 27 février 2008 à 11 h 18 min

    Bonjour les filles,
    Pour moi, la séduction, c’est juste se faire plaisir en se faisant jolie et en même temps faire plaisir à ceux qui nous entourent, donc éventuellement nos enfants quand on en a. Maintenant, effectivement, ça peut demander du temps (on en a moins quand on est maman) et de l’argent (et c’est vrai qu’en ayant un ou plusieurs enfants, on a forcément moins de pouvoir d’achat). Après, j’adore ce que tu dis Hélène, sur les femmes qui continuent à s’intéresser à autre chose qu’à leur progéniture. Avoir beaucoup de curiosité pour les autres et pour la vie d’une façon générale, avec ou sans enfant, c’est, pour moi, ce qui fait la différence entre les personnes fréquentables et les non fréquentables mais ça n’a rien à voir avec la maternité. Et je pense sincèrement qu’on peut être féminine et très épanouie aussi sans enfant, heureusement pour celles qui n’ont pas la chance de pouvoir en avoir ou qui n’en souhaitent pas !!!

  • #32 magalie le 27 février 2008 à 11 h 26 min

    très bon texte

    "Ce que pensent les autres, je m’en fous." > je dois dire que moi j’ai beau essayer de me convaincre que le regard des autres je m’en fou , beh en fait c’est pas vrai. . .

  • #33 Jenesaispasmemaquiller le 27 février 2008 à 11 h 27 min

    Merci Lucette!
    moi aussi j’ai des problèmes avec le maquillage :)

  • #34 Mouniou le 27 février 2008 à 11 h 28 min

    Dés après la naissance de ma 1° fille, que j’attendais avec bonheur, je me suis toujours dit que je souhaitais avant tout être femme. J’espère que la dite enfant n’en n’a pas souffert. Je ne pense pas… peut-être d’autres choses, ça c’est une autre histoire.
    Je devais être une bonne bête, car je n’ai connu aucun des inconvénients"grossesse". (j’avais même retrouvé la taille de mes 20 ans).

    Par contre la féminité a dû être rabotée par un mari coinceause et un milieu du même type. (ça a repris après)

    Avec la mode de toutes ces actrices qui pondent, adoptent et tout, je crois que l’on a de bons modèles de féminité + maternité. Non ?

  • #35 Nicole le 27 février 2008 à 11 h 41 min

    Re-,

    Le "pire" ça a été après les grossesses. Ayant pris un peu de poids (rien d’atroce, mais du poids quand même: 17kg à chaque fois), j’ai eu surtout du mal à perdre les 5/6 derniers, 5 mois après l’accouchement. Résultat, je ne rentrais toujours pas dans mes fringues et j’ai fait le choix, plutôt que de paraitre boudinée dans des fringues trop petites, de me refaire en partie ma garde robe.
    Je me suis sentie beaucoup mieux en 42 que serrée en 40!
    Puis un jour le 42 était trop grand (toujours pas décidée au régime) et le 40, parfait.
    Après ma 2è grossesse, j’ai pris le taureau par les cornes… Au bout de 6 mois, j’avais encore 9kg de "trop" et j’ai fait un régime (WW pour pas le citer) et j’en ai perdu 8kg en 2 mois.
    Je me suis sentie tellement bien!!!!
    Puis l’année dernière (septembre) j’avais repris à peu près 5kg sur les 2 qui me restaient, et j’ai refait WW: -8kg en 4 mois, cette fois, et je suis stable!!!! Fini le 40, bonjour mon 38 d’avant grossesses! Je suis à nouveau "MOI", mon mari adore, mes enfants sont fiers de moi!
    Ca me fait encore plaisir quand les gens me regardent et me disent "quoi??? 2 enfants avec un corps comme ça???"

    Hehehe, la fierté de la maman!

    Biz,
    Nicole

  • #36 sophie202 le 27 février 2008 à 11 h 50 min

    hé hé hé le laser je le fait AVANT d’avoir les enfants hin hin… J’évite d’un coup de priver mes enfants d’erasmus comme dirait Caro mais également la cuisante humiliation d’accoucher poillue ;-)). Comme en plus une fois maman je n’aurais plus à choisir entre botox et laser… je pourrais prendre le botox ;-P Et voilou !!

    Rhooo mais ou vous avez vu qu’une fois parent on n’est plus des gens?? Si si je vous jure on peut encore partir en vacances, faire les magasins.Voire même avec plusieurs enfant on peut partir à l’aventure et s’installer à l’étranger… Mais siiii je vous dit, ma moman (avec mon papa) l’a bien fait avec trois enfants en plus…

    @gé… serais tu l’une de mes soeurs par hasard?? Car ce que tu décris ressemble furieusement à ce que j’ai connu…

  • #37 Hélène le 27 février 2008 à 13 h 55 min

    Rooooh libellule, je suis hyper touchée par ton commentaire, merci beaucoup !! ;-)

  • #38 camille le 27 février 2008 à 11 h 56 min

    Hélène je suis d’accord avec toi pour dire qu’être mère c’est une aptitude de base. On ne naît pas femme, on le devient, mais je pense qu’on devient mère parce qu’à la base on est née avec l’instinct pour, les aptitudes pour, etc.

  • #39 alex le 27 février 2008 à 12 h 05 min

    Alors là il n’y avait aucun doute pour moi !! ;-) Depuis que je suis maman je me sens encore plus belle, plus épanouïe, et comme Mauricette j’ai, depuis toujours, la "fibre coquette", elle ne me quittera jamais…

    Merci Lucette et Mauricette ;-)

  • #40 Mzelle Dee le 27 février 2008 à 12 h 07 min

    je pense aussi que ça dépend plus d’un état d’esprit que du nombre d’enfants, même si comme l’ont souligné Hélène et d’autres filles pour certaines femmes la maternité est un accomplissement elle ne se voient plus que mère et plus comme une femme, une copine un peu fofolle ou une amante mais je crois que d’une manière générale on ne change pas de personnalité pcq on devient mère, certes on peut voir certaines choses sous un autre angle mais la coquetterie, les fringues et le maquillage restent des préoccupations futiles certes mais essentielles! ;-))

  • #41 Hélène le 27 février 2008 à 14 h 08 min

    laurence on peut aussi être une belle femme sans être mince ;-)

  • #42 Nicole le 27 février 2008 à 12 h 15 min

    Ah les filles!
    Perso, si je donne le choix aus gens, PERSONNE dira que j’ai des enfants… ma vie est toujours aussi trépidante, voire plus!!! Car depuis la naissance de la 1è, mon mari a enfin lâché son boulot "assis" pour se consacrer entièrement à la musique!
    Je peux vous dire que je n’ai pratiquement jamais râté un de ses concerts, je n’ai aucun scrupule à laisser les enfants 15 jours pour CHAQUE vacance scolaire ou presque, et retrouver avec mon mari notre planning de célibataires (enfin, de "non-parents")…
    Ciné, restos, soirée entre filles… tout y passe!
    Même pas de culpabilité en arrière-salle….

    On est des femmes, avant tout!!!!

    A+

  • #43 Hélène le 27 février 2008 à 14 h 19 min

    Certes laurence, mais il faut faire attention aux habitudes de langage, parce que toujours associer la beauté à la minceur, c’est dangereux, à la longue ;-)

    Oui bon je sors, j’arrête de polluer les commentaires de Lucette et Mauricette, normalement je ne devrais même pas commenter aujourd’hui ;-))

  • #44 Hélène le 27 février 2008 à 14 h 50 min

    Uhhh, on dévie drôlement du sujet de Lucette et Mauricette là ;-)

  • #45 anne le 27 février 2008 à 12 h 57 min

    Bonjour les filles,
    je vous lis régulièrement, je me régale et ai l’impression d’avoir à nouveau 30 ans (en vrai 54…….et 3 grands enfants), mais pour faire court, le + important être bien dans ses basquettes et un bon équilibre amour, santé ,argent. équilibre pas tjs facile à maintenir……pour les sourcils, une gentille amie m’a fait remarquer il y a quelques années, que ce serait bien que je m’en occupe, depuis je vais régulièrement les faire entretenir,( seule, je n’y arrive pas) et c’est plutôt bien, je dirais même mieux.
    Pour l’iphone, mon mari en est dingue, personnelement, je reste fille et adore écrire et gribouiller mes répertoires, agendas……
    bon, je suis o boulot, merci à toi, héléne et à vous toutes.
    (hélas, pas trop le temps de lire les nombreux commentaires, je fais peut être de la redite)

  • #46 Hélène le 27 février 2008 à 15 h 11 min

    "ça lui ferait peut-être plaisir si tu ne ressemblais pas à Sim" : ;-)))))

  • #47 emmanuelle h alias mauricette le 27 février 2008 à 15 h 18 min

    merci londoncam…..
    oh j’ai pensé à toi samedi soir devant le rugby….et j’étais navrée par l’issue du match !!!

  • #48 camille le 27 février 2008 à 13 h 18 min

    Oh en effet je n’avais pas compris ça ! bon ben je suis d’accord avec moi même alors ! ;-)

  • #49 Agnès le 27 février 2008 à 13 h 24 min

    Oui, Hélène, j’avais lu ce billet. J’ai découvert ton blog via les cosmétiques mais le fait que l’on partage pas mal de points communs (38 ans, parisienne, sans enfant entre autres), m’a donné envie de venir plus souvent parce que je sais que je vais trouver un lieu d’échange basé sur mes valeurs.

  • #50 Violaine le 27 février 2008 à 13 h 28 min

    Je n’ai que 19 ans et pas l’envie d’avoir d’enfants, ce qui est probablement courant à mon âge, ça ne m’attire pas, mais à regarder certaines femmes, oui, ça dépend des cas. Les mères de famille chiantes qui ne parlent que de leurs enfants, ne cherchent pas à se plaire et à prendre le temps de prendre soin d’elles, à mon avis elles étaient comme ça avant d’avoir des enfants.
    Ma mère est encore un cas diffèrent, elle a souffert de dépression après la naissance de mon frère qui est né avec une malformation. Elle s’est laissée aller, comme on dit, mais a souffert et même si son apparence n’est pas sa priorité n°1, elle sait parler d’autre chose que de ses enfants ;-)
    Il faut voir les histoires personnelles de chacun, au fond … ^^

  • #51 libellule le 27 février 2008 à 13 h 52 min

    Bonjour à toutes et merci pour cette note qui fait du bien, qui tombe à pic pour moi aujourd’hui!!
    Alors comme dit Hélène on peut glisser très(trop) facilement, j’ai deux enfants de 2 ans et 7 mois, je suis coquette depuis toujours, une vraie fille mais depuis ma 2e maternité je ne me reconnais plus, alors je ne vais pas (re)citer le quotidien(et les nuits) d’une maman mais là je frôle la catastrophe ..

    Depuis quelques jours je commence à peine à sortir la tête de l’eau et à me rendre compte de l’état lamentable dans lequel je suis, du coup je me motive pour me dire que non, avoir des enfants n’empêche pas d’être féminine.. Au contraire même, j’ai plutôt envie qu’ils soient fiers de leur mamans plus tard..Mais la route est longue, y’a du taff je vous le dis!!

    Alors chaque jour je me pousse à tenter de sauver le navire, en ayant toujours peur malgré tout de ne jamais retrouver cette fille coquête que j’étais, qui me plaisait bien, c’est ça le plus important non, se plaire d’abord à soi même, avant de plaire aux autres..

    Bref, juste pour dire merci et encore merci, quand même au passage, à Hélène que je lis tous les jours et qui me fait me sentir femme une fois au moins dans la journée, et pas que maman!! :-)

  • #52 Dorothée le 27 février 2008 à 13 h 57 min

    Ah oui, comme Mademoiselle Coco, ma mère c’était la plus belle :-) (et je le pense encore en revoyant les photos, elle était super classe) et j’adorais les moments qu’elle passait à se maquiller avant de sortir, d’ailleurs après leur départ j’allais dans la salle de bain renifler les odeurs de leurs deux parfums mélangés (des parents).

    En revanche, quand on a déménagé en province et qu’elle a arrêté de bosser, tout ce que j’aimais a disparu: le maquillage, le parfum (chez les deux), les jolies fringues (chez les deux aussi), les sorties culturelles et les "vrais" livres….et puis ses éclats de rire qui me berçaient quand ils faisaient des dîners à la maison et qui étincelaient dans tout l’appart.

    C’est pour ça que ça a autant d’importance pour moi, peut-être que ça en a toujours eu et que ce n’est pas pour rien que ces symboles m’ont marquée, mais pour moi, la perte de toute partie de cet ensemble, c’est que ça va mal, un peu le début de la fin. Et les périodes où j’ai été mal ont plutôt tendance à me le confirmer. Et que j’aime autant les mecs bien rasés qui portent de belles chemises, de beaux costumes, de belles chaussures, un bon parfum etc. Quand je vois mes parents autrefois si classes se saper comme des clodos, c’est autant de mal-être que je vois, et c’est vraiment un truc contre lequel je lutterai sans doute jusqu’à mon dernier souffle, n’en déplaise à mon psy ;-)

  • #53 alex le 27 février 2008 à 14 h 05 min

    Oui moi aussi, entièrement d’accord avec Cynthia283, ça n’a pas forcément de rapport avec le fait d’être mère ou non…

    Mais en ce qui concerne le sujet présent, lorsque je rencontre des mères qui se sont laissées "glisser" dans le laisser-aller comme dit Hélène, je suis dans l’incompréhension… car personnellement depuis toujours (avant ou après bébé) il est pour moi primordial de prendre soin de moi, j’y prends énormément de plaisir et c’est un des piliers de mon épanouïssement… mais chacun(e) est différent(e). ;-)

  • #54 laurence le 27 février 2008 à 14 h 06 min

    joli duo les filles, que d’humour, et que de vérités !!

    maternité ou féminité, il n’est pas question de faire de choix, notre physique, et notre "moi" nous l’impose… on peut avoir 10 gamins et être une belle femme, très mince, très tout, et on peut n’être pas du tout "femme" sans avoir été Maman.

    Maintenant j’ai une amie, qui n’a pas pu avoir de bb "classiquement". Bref elle a adopté ses deux filles. Et bien lorsqu’elle en parle, elle dit qu’elle est une Maman, mais qu’elle n’est pas une femme, car pour elle, une femme c’est fait pour faire des enfants … étrange non ?

  • #55 laurence le 27 février 2008 à 14 h 11 min

    c’était une image Hélène, je prennais un cas extrème, mais bien entendu qu’on peut être belle sans être mince, et jeune aussi, heureusement pour moi d’ailleurs !!

  • #56 Mademoiselle Coco le 27 février 2008 à 14 h 11 min

    Dorothée, je trouve ton commentaire très touchant. Je comprends très très bien ce que tu veux dire (aller renifler le parfum des sorties – ma maman ayant un parfum "quotidien" et un pour les sorties – était aussi un rituel pour moi !!). Il n’y a pas eu de déménagement en province chez moi, il n’y a pas eu cette rupture, il y a toujours cette attention portée à soi et les rires lors de grands dîners à la maison. Alors je suis d’accord avec toi : dans ce domaine, n’écoute pas ton psy ;-)

  • #57 Dorothée le 27 février 2008 à 14 h 21 min

    Hihi Mademoiselle Coco, le truc c’est qu’en fait il sait pertinemment que quand ça va mal, je m’inonde de parfum, comme pour me créer une "bulle", or le but est de ne plus avoir besoin de cette bulle :-) mais que ce soit ça ma bulle n’est pas un mystère, surtout que je ne reconnais pas vraiment les gens à leur visage mais plus à leur odeur (du coup quand je ne sens que mon parfum je suis seule dans mon monde). Mais clairement, le bien-être des parents se ressent nettement sur celui des enfants, je pense.

  • #58 alex le 27 février 2008 à 14 h 26 min

    C’est touchant Dorothée ;-) c’est tellement vrai et ça me ressemble tellement aussi, en te lisant c’est peut être la 1ère fois que je m’aperçois que c’est une chose qui me ferait souffrir, de voir mes parents changer, ou se laisser aller…

  • #59 Mademoiselle Coco le 27 février 2008 à 14 h 30 min

    D’un autre côté Dorothée, je me rends compte que tout cela me donne un petit air de Bree van de Kamp bien psychorigide dont j’aimerais parfois savoir me défaire… Accepter d’être un peu une Lynette parfois, qui envisage de sortir de chez elle même si elle n’est pas impeccablement coiffée et maquillée ;-) Il est difficile à trouver, l’équilibre du "lâcher prise"…

    En ce moment, pour mes oraux, je ne mets pas de parfum, par égard pour le pauvre jury qui enchaîne 10 candidats dans la matinée (ce serait dommage de leur donner mal à la tête et/ou au coeur). Et je ne mets pas non plus ma bague que je ne quitte pourtant jamais. Et bien c’est comme si j’y allais nue, malgré le soin mis pour trouver mon tailleur du jour ! Heureusement, je peux encore me maquiller (mais sobrement) et me coiffer (mais classiquement), sinon, je serais définitivement perdue. (et puis je spritze du parfum sur mon écharpe pour le renifler un bon coup avant d’aller en salle de préparation)

  • #60 La Sosso do Domingo le 27 février 2008 à 14 h 30 min

    Je pense que le tout c’est de pas se laisser "glisser", mais ça peut aussi bien se passer après la naissance d’un enfant, qu’après une rupture, ou un évènement qui nous laisse sur le carreau…

    Libellule t’inquiète pas, tu es toujours la fille coquette que tu étais avant… tu vas la retrouver, faut prendre tes marques, et surtout récupérer physiquement, mine de rien c’est vachement long. Pas fastoche de se sentir fabuleuse quand on est crevée et qu’on doit s’occuper de deux ptits nains de jardin ! Ya des fois je t’assure je me demande comment j’y suis arrivée !

    A mon avis, la maternité c’est une aventure unique pour chaque femme : ya des grandes lignes à suivre, mais après ça, chacun suit son petit bonhomme de chemin en faisant du mieux qu’il peut. De la même façon qu’un enfant c’est pas du tout un passage obligé pour une femme, ébin si d’autres s’éclatent avec une marmaille et des kilos en trop, à chacun son truc, le tout c’est d’être HEU-REUX !

  • #61 Mademoiselle Coco le 27 février 2008 à 14 h 37 min

    Libellule, à partir du moment où tu as l’envie d’être coquette, c’est que tu l’es toujours ;-) Ce qui est "dangereux", ce n’est pas de ne plus avoir l’énergie ou le temps de se faire belle, c’est de ne plus en avoir la volonté. Or cette volonté est bien présente chez toi. Lire MBDF en est la preuve irréfutable ;-) C’est normal avec deux petits, 7 mois après un accouchement, que tu ne sois pas WonderSeducta, la superhéroïne de la séduction. Mais tu n’as pas oublié que tu pouvais l’être et que tu avais envie de l’être. C’est selon ce qui compte vraiment !

  • #62 Dorothée le 27 février 2008 à 14 h 42 min

    Je ne sais plus qui disait "un trop de quelque chose est toujours un manque de quelque chose", et je trouve ça super vrai. Enfin dans mon cas c’est une évidence :-)

    Mademoiselle Coco, si tu te sens mieux avec ton parfum et ta bague, pourquoi t’en priver? Moi aussi je suis à poil sans les deux….tu peux te limiter à un ou deux pschitts de parfum, c’est pas ça qui va leur retourner l’estomac :-) Mais c’est vrai que dans ces cas-là je choisis des parfums frais, alors que j’adore ceux qui sont plus capiteux…

    Alex oui quand ça se dégrade et que c’est visible c’est atroce. Avant, même simples, jean-polo, ils étaient super bien. Maintenant, même le jean et le polo sont mal coupés, mal choisis, mal assortis…Ce n’est que super récemment que j’ai compris que c’était parce qu’ils allaient mal, n’empêche que ce malaise, même enfant, je l’ai ressenti super violemment. En plus je déteste les odeurs corporelles!

  • #63 Dorothée le 27 février 2008 à 14 h 52 min

    Oups pardon :-) je vais me contenter de lire alors :-)

  • #64 Christine le 27 février 2008 à 14 h 52 min

    J’ai connu plein de filles qui ont perdu tout désir de s’occuper d’elles et de se rendre jolies, (un peu soignées, hein, pas Mâme Beckham) … non pas lorqu’elles sont devenues mamans, mais quand elles se sont casées !! Genre "maintenant plus besoin de faire un effort, j’en tiens un !" (comme si c’était pour la vie et qu’on puisse se laisser aller quand on a un mari, un copain, un jules, un Homme, quoi… :o)
    Vous ne trouvez pas ??

  • #65 libellule le 27 février 2008 à 14 h 59 min

    La sosso do domingo et mademoiselle coco, merci pour vos encouragements, ça fait du bien!!

    Oui c’est vrai 7 mois après on est toujours pas au mieux de sa forme enfin bon ça n’est pas une excuse!!
    Ce qui est drôle pour ma part c’est qu’en tant que maman j’ai confiance en moi alors qu’en tant que femme plus du tout, enfin c’est une autre histoire!! ;-)

  • #66 Baboux le 27 février 2008 à 15 h 01 min

    La Sosso do Domingo, tout à fait d’accord avec ta remarque. Il y a d’autres évènements de la vie qui peuvent également nous faire basculer dans un certain laisser-aller, un deuil, une dépression, un divorce… Ou un mariage oui pourquoi pas Christine!!!
    Laurence, je trouve que ton amie a une définition étrange du terme « femme », je dois avouer que ça me laisse songeuse…

  • #67 Milie le 27 février 2008 à 15 h 05 min

    Il y a parfois du "relâchement" même quand il n’y a pas d’enfant. Je pense à des clientes de ma maman (opticienne), qui disent: "c’est pas grave si c’est pas beau, c’est juste pour chez moi le soir, il n’y a que mon mari qui me voit"… Euh, ben justement… ça lui ferait peut-être plaisir si tu ne ressemblais pas à Sim!

  • #68 Milie le 27 février 2008 à 15 h 08 min

    pardon, le temps d’écrire le message et Christine avait déjà écrit la même chose, pardon pour la répétition…

  • #69 libellule le 27 février 2008 à 15 h 12 min

    euh pardon mais message pour Hélène, je voudrais juste savoir si tu as bien reçu un mail avec mes photos de sourcils?? ben oui ma reféminisation doit commencer par la base non?? :-)

    Désolée de polluer mais impossible de savoir si mon message est bien parti??

    merci ;-)

  • #70 La Sosso do Domingo le 27 février 2008 à 15 h 15 min

    Libellule tu verras, à partir du moment ou tes gamins vont prendre un peu d’indépendance par rapport à toi (du genre vers 5-6 ans) tu auras plus de temps pour souffler et penser à toi, rien qu’à toi. Euh sauf si entre temps tu as eu encore 3 ou 4 autres bébés (nan j’rigole !) Je suis tout à fait d’accord avec Dorothée-la-Sage, tant qu’ya de l’envie, ya de l’espoir ! Quand au fait de pas se sentir sûre de soi en tant que femme, les rues grouillent de sublimités à la cuisse fuselée que je pourrai jamais égaler, le tout c’est d’être soi-même ! Et quand t’es vraiment jalouse, imagine ce genre de déesse à 3 heures du mat’ devant un bébé, une couche-culotte et un babygro maculés ;-) Avoir subi ça et vouloir encore plaire, ça mériterait la canonisation !

  • #71 Londoncam le 27 février 2008 à 15 h 16 min

    Qu’il est chouette ce billet ! Tout l’esprit MonBlogDeFille je trouve, car toutes les facettes de la féminité s’y retrouvent. Merci Lucette et Mauricette !

  • #72 libellule le 27 février 2008 à 15 h 25 min

    La sosso, euh vouloir être moi même en ce moment justement j’ai du mal hihi!!

    ;-)

  • #73 laurence le 27 février 2008 à 15 h 25 min

    @Baboux, je suis comme toi, cette façon de voir les choses m’a toujours surprise. Elle est pourant on ne peut plus "femme", très coquette, c’est une belle femme, toujours super soignée.

    c’est bien la preuve que nous sommes toutes très différentes. Je suis une maman, qui travaille, qui fait un sport, j’ai même une passion dévorante pour les chevaux. Je fais toujours très attention à mon look, et c’est vrai que moi pour être "femme" c’est justement ne pas être trop Maman.

    C’est relativement simple, je suis mère, pour mes filles, je suis femme pour leur père. d’ailleurs, lorsque les hommes appellent leur femme " Maman" c’est justement là qu’il y a confusion des genres ……..

  • #74 Lène le 27 février 2008 à 15 h 31 min

    Ce billet me touche car je suis en plein dans le questionnement femme/mère… Comme ça a été dit plus haut je ne crois pas que la maternité change qui nous étions avant si ce n’est qu’elle ajoute tout un tas de choses. Moi je suis assez coquête, j’adore m’habiller, faire les boutiques, me maquiller, etc et c’est vrai que les premiers mois après la naissance de mon fils, j’avais laissé tout ça de côté et je ne me sentais pas bien. Mais c’est normal aussi, on ne peut pas non plus être super woman alors qu’on dort 4 heures par nuit, qu’on allaite, qu’on apprend quelque chose de très nouveau.
    Aujourd’hui mon petit bout a un peu plus de 7 mois et ça va beaucoup mieux! Je fais du sport, essaye de retrouver ma ligne, m’habille, me maquille (pas tous les jours mais plus souvent) et j’ai de nouveau envie de me sentir belle. Même plus qu’avant! Je crois que la maternité sur ce point m’a apporté la capacité de profiter plus de tout. Une soirée entre copines, un beau maquillage, une virée shopping, tout cela a beaucoup plus de valeur qu’avant.
    J’ai plein de copines qui n’ont pas d’enfants et je ne leur parle pas trop de mes aventures de mère de peur de les ennuyer. Je m’adapte aux gens que j’ai en face de moi. Mais des fois ça fait du bien aussi de ne parler que de ça (avec qqun que ça intéresse ou qui est ds le même cas bien sûr)…
    En tout cas, 5 enfants Mauricette? Waouh! C’est plus de boulot que chef d’entreprise ou n’importe quel taf!! Les enfants, ça ne s’arrête jamais alors que le boulot ben qd tu rentres, tu n’y penses plus…

  • #75 La Sosso do Domingo le 27 février 2008 à 15 h 31 min

    Libellule as-tu lu "comment ne pas être une mère parfaite" ? Je te le conseille, ça vaut le coup !

  • #76 Christine le 27 février 2008 à 15 h 33 min

    J’ai même connu un couple qui s’appelait "Maman" et "Papa" et qui n’avaient pas d’enfants !
    A la réflexion, c’est peut-être pour ça d’ailleurs, un manque … mais ça n’implique pas pour autant le comportement "frère et soeur" qui allait avec… et qui aurait pu faire douter du fait qu’ils étaient un couple, au départ en tout cas… !

  • #77 libellule le 27 février 2008 à 15 h 37 min

    Sosso oui j’ai lu ce super livre qui dédramatise toute la condition de mère et j’ai adoré!!
    C’est d’ailleurs ma mère qui me l’a offert, elle a 5 enfants, elle a donc lu dans mes pensées de jeune maman!!

    merci en tout cas pour ton conseil!!
    ;-)

  • #78 emmanuelle h alias mauricette le 27 février 2008 à 18 h 00 min

    Anne Cé, Mae et toutes les autres : merci de vos gentilles réactions !!!

  • #79 Nikaia le 27 février 2008 à 16 h 05 min

    Célibataire et sans enfant, j’aime beaucoup offrir à mes amies (ou collègues) qui viennent d’accoucher un cadeau pour qu’elles se sentent femmes et pas uniquement mère (du style soin du visage en institut ou autre) … pour qu’à un moment elles pensent à elles et uniquement à elles (avec au besoin baby sitting de ma part)

  • #80 mab le 27 février 2008 à 16 h 38 min

    Nikaia,ma meilleure amie doit accoucher ds quelques semaines et nous avons eu la même idée! L’essentiel pour nous ses amies , est qu’elle soit heureuse dans son nouveau rôle de maman, qu’elle se sente épanouïe;On a prévu pr son anniversaire dans quelques jours de lui offrir un soin -massage et des bons "baby-sitting"…une a-m , une nuit, une heure pour qu’elle puisse se consacrer du temps, et un peu aussi en tête à tête avec son chéri !Pendant ce tps là on s’occupera de son bout de chou!

  • #81 MucheAuSoleil le 27 février 2008 à 17 h 09 min

    Avec l’arrivée du petit dernier qui a 23 mois, et les 9 ans de plus par rapport à l’arrivée du 1er (je sais, j’ai beaucoup réfléchi pour avoir le 2nd …), j’avoue que je commence un peu à m’essouffler pour rester Hype ! Mais j’essaie de tenir le cap ! Je ne veux pas être une mère, ni une femme, à la ramasse !!! En plus aujourd’hui à 37 ans on est encore jeune, non ? Et j’avoue que pour mon moral, il faut absolument que je me sente bien dans ma peau, sinon c’est … la dépression assurée ! Donc : magazines, shopping, hydratation de peau, régimes … tout y passe ! Enfin … quand j’ai le temps …

  • #82 ZoéRose le 27 février 2008 à 17 h 14 min

    @mab : ton idée est vraiment très bonne ! mon bibou de 2 ans est, comment vous dire … envahissant !!! C’est un âge terrible : ça cours, ça hurle, ça parle pas, à part "MAMAN" à longueur de journée !!! JE CRAQUE !!!! mais … jamais sans maquillage !!! ;-)

  • #83 Anne Cé le 27 février 2008 à 17 h 30 min

    voilà un billet qui me parle beaucoup, à plusieurs égards !

    parce que, comme Lucette -ou Mauricette, je ne sais déjà plus laquelle a dit quoi- je ne me maquille pas tous les jours (peut-être même pas tous les 15 jours…) et je ne m’épile pas scrupuleusement les sourcils (ouais, j’ai même osé me présenter devant Hélène sourcils non épilés !!!!)… et pourtant je n’ai aucun doute sur ma féminité !

    parce que je m’apprête à devenir mère et que forcément ça éveille beaucoup de questionnements, mais que finalement je le vois comme une nouvelle étape de ma vie, une nouvelle évolution. "être une épouse/en couple" est une des facettes de ma féminité, la maternité en sera une autre…

    oui, vraiment, c’est un chouette billet !!

    bon, qu’ont dit les autres commentaires ?

  • #84 mae le 27 février 2008 à 17 h 33 min

    je trouve ce billet très joli et il confirme mon état d’esprit! certes je n’ai que 21 ans , alors peut être que je suis pas réellement réaliste je sais pas, mais je suis sûre que je veux des enfants et je suis sûre aussi de vouloir rester belle après ça, je pense sincèrement que c’est compatible et que même si c’est sûr qu’on manque de temps une fois qu’on a une ribambelle de schtroumph , je resterai séduisante pour mon mari!!
    merci pour ce billet lucette et mauricette! je vous souhaite de garder cet équilibre!
    quant à moi, j’aimerais avoir des enfants avant 30 ans (en fait j’aimerais en avoir déjà 2 à 30ans mais bon)….
    aller libellule, vas-y retrouve la miss coquette qui est en toi ;))

  • #85 Véro la Bisontine le 27 février 2008 à 17 h 40 min

    Autant vous dire que la majorité de mes copines ont laissé leurs féminités au placard après leurs grossesses….
    Et elles ont même mis de coté leur "copinité", qui s’alliait très bien avec leurs féminités
    Leurs vies sont maintenant concentrées sur leurs progénitures, qu’elles s’oublient, calquent leurs emplois du temps sur celui de leurs momes!
    Du style : on peut pas venir diner chez toi, faut coucher la petite à 20h!, et même si je trouve des arrangements (coucher la petite chez moi, proposer qu’elle laisse la petite chez ses grands parents pour la soirée…;) bref, plus de disponibilité, et très loin la féminité…
    Comme si la maternité était un aboutissement…
    Et moi qui n’ai pas d’enfants, et qui a 40 ans, me sens très fémine (ça dépend des jours évidemment), je peux vous dire qu’elle me font peine, mais après tout, c’est leur choix!
    Bonjour le réveil à 50 ans!

  • #86 Cécile de Brest le 27 février 2008 à 18 h 26 min

    Copier notre emploi du temps sur celui de nos enfants, parfois, on ne peut pas faire autrement… Parce qu’on n’a personne sur qui se "décharger" et que les horaires des crèches et écoles ne sont pas flexibles.
    Et même le coup du coucher à heure fixe, c’est important, je peux vous dire qu’il n’y a rien de plus pénible qu’un enfant fatigué (contrairement à nous, ils regorgent d’énergie dans ces moments-là !).

    Bien sûr, l’essentiel étant de trouver le juste équilibre et surtout de ne pas se laisser "bouffer".

    Mais que les enfants deviennent le seul centre d’intérêt et l’unique sujet de conversation, au secours !!! JAMAIS (oui, je sais je suis en train de crier ;-))))

  • #87 Hélène le 27 février 2008 à 20 h 31 min

    libellule il me semble pas… tu as signé "libellule" ?

    La Sosso do Domingo n’oublie pas qu’en plus les déesses dont tu parles n’aiment souvent pas leur corps, comme n’importe quelle autre femme…

    Nikaia c’est très joli comme idée de cadeau, je la retiens ! ;-)

    MucheAuSoleil je confirme, 37 ans c’est très jeune ;-))

    Véro la Bisontine j’espère que tu as au moins quelques amies qui ne sont pas comme ça, parce que ça semble un peu duraille !

    mmarie tu as lu dans mon esprit ma parole ?? J’ai justement sous le coude un billet sur le cadeau de naissance ;-)

    Maurice merci à toi pour ce commentaire, et sois le bienvenu !

    Marie-Hélène bienvenue à toi !

  • #88 mmarie le 27 février 2008 à 18 h 52 min

    Merci Lucette et Mauricette ! Votre billet et tous ses commentaires me parlent beaucoup. Et je l’écris avec un bébé sur les genoux ;-)
    Pendant quelques mois après sa naissance j’ai été "no make up", faute de temps et d’énergie mais aussi parce que, à ce moment-là, ça ne m’intéressait plus. En corollaire, j’ai appris à m’aimer au naturel. Et puis diverses choses, dont ton blog pour bonne part, Hélène, m’ont donné envie de m’y remettre. Mieux qu’avant, d’ailleurs, j’ai l’impression.
    Autre chose : si je n’ai jamais considéré la maternité comme un but en soi, si même j’ai longtemps été non concernée par ça, aujourd’hui je me sens plus "femme" que "fille".
    J’aime bien l’idée du cadeau de naissance pour la maman.
    Humpfh, taper à une main c’est laborieux ;-))

  • #89 Lucette, So dans la vraie vie le 27 février 2008 à 20 h 53 min

    Ouuuuuuuuuufffff ! Tous couchés ! A moi MBDF, maquillages et pâturages ! Comment comment c’est trop tard?
    N’empêche j’ai lu tous vos comm’s. Merci pour les encourgements et les gentilles remarques. Difficile de répondre à chacune quand il est si tard et que vous avez été si nombreuses à prendre la parole. Pourtant, il y a deux ou trois choses que je voudrais dire .
    " je me fiche de ce que pensent les autres " C’est vrai aujourd’hui, mais ça ne l’a pas toujours été . J’ai galéré ado coincée dans un corps trop rond et trop petit et engoncée dnas des pincipes à la noix qui m’interdisaient de me plaire . Me marier m’a libérée . Mon chéri me répète toujours qu’il me trouve belle et qu’il est fier de moi . dans un premier temsp cela m’a aidée à m’accepter comme je suis, et aujourd’hui ça me donne envie de faire encore plus d’efforts. Au passage, merci à Hélène et à MBDF pour les bonnes idées. Je te ferais encore sans doute très peur si tu me voyais, mais je me plais comme ça , c’est ce qui compte non ;-)))

    Avoir plein d’enfants, c’est du boulot à plein temps … oui si on les laisse prendre toute la place, ce que je n’ai absolument pas l’intention de faire ! j’aime trop mon métier, cela fait partie aussi de ma vie de femme . Ne pas laisser s’éteindre complètement la petite lumière culturelle de mon esprit . Ne parler que couches, dents qui poussent fièver et autres rhumes quelle horreur !

    Je pense comme ma copine mauricette que la maternité, et pas seulement elle, le temps qui passe de manière générale révèle en nous ce qui dort depuis notre enfance ou plutôt nous pousse du côté où l’on penche déjà .

  • #90 Maurice, le mari à Mauricette le 27 février 2008 à 19 h 00 min

    C’est vrai, c’est pas mal d’avoir une femme qui en plus de bosser sait être une maman attentive, une épouse aimante et surtout une femme coquette qui sait prendre soin d’elle et dont je suis particulièrement fier.
    Encore merci Hélène pour MBDF.

  • #91 Hélène le 27 février 2008 à 21 h 04 min

    Ha. Mais quand on veut pas d’enfant comme c’est mon cas So / Lucette (bienvenue, au passage !), qu’est-ce qui nous pousse vers notre moi profond ?

  • #92 kila le 27 février 2008 à 19 h 08 min

    C’est marrant aucune de mes amies n’a oublié sa féminité en devenant mères. Au contraire, je dirais même que la plupart sont plus femmes qu’avant… Elles prennent toutes soin d’elle-même, ne parlent pas que de leur progéniture (juste une et elle me gave et je lui dis!!).

    Une de mes "petites camarades" de classe nous parle tout le temps de sa fille, de son mec, elle s’oublie totalement, et bien pour moi elle n’a pas d’interêt. Elle ne vit qu’au travers des yeux de ses proches. C’est d’un chiant… 3 autres mères ont comme moi repris leurs études, on peut passer des journées sans qu’elles mentionnent leurs enfants.

    Je trouve cela très sain d’être d’abord un être humain qui s’assume et seulement ensuite on est mère, épouse, amie, fille de…

    Je crois que j’ai de la chance avec mes amies en fait. (à moins que ça soit moi qui les choisisse bien ;-))

    Quand je serai mère (j’arrête de dire "si je suis mère", ça va me porter la poisse), je saurai me souvenir de ce billet. En même temps, je suis trop fan de fringue pour n’être plus que mère!

  • #93 So Lucette le 27 février 2008 à 21 h 13 min

    Hélène, La maternité n’est pas le seul ‘révélateur" à mon avis, les évènements heureux ou malheureux qui jalonnent notre vie, le temps qui passe jouent également ce rôle. La maternité est un évènement parmi d’autres . Nous ne vivons pas toutes les mêmes choses et Dieu merci, il n’existe pas que ce moyen pour " devenir qui on est vraimentt". Franchement ce serait trop triste et complètement réducteur . Pour ma part, la rencontre de mon chéri, des évènements pas trop chouettes dans mon adolescence , des parents formidables, une mutation difficile et salutaire ont joué ce rôle autant que la naissance de chacun de mes cinq amours ;-)))

  • #94 Hélène le 27 février 2008 à 21 h 21 min

    Merci So Lucette de me rassurer comme tu le fais, ça me touche.

  • #95 Elte le 27 février 2008 à 19 h 34 min

    Je crois que je chercherai à être vraiment coquette quand je serai mère, parce que j’ai en tête l’image de ma mère, très belle et maternelle. Quand j’étais enfant, c’était un plaisir de la voir toujours bien coiffée, poudrée, parfumée, habillée et surtout souriante. Si aujourd’hui c’est pas mon cas, je ne suis pas vraiment portée sur le maquillage ni les habits, je pense que la maternité m’y poussera. Je dirais même que c’est mon seul salut :-)))

  • #96 So Lucette le 27 février 2008 à 21 h 58 min

    Tu sais on peut être une maman heureuse sans forcément penser que tout le monde devrait le devenir pour s’épanouir ;-)

  • #97 So Lucette le 27 février 2008 à 22 h 02 min

    Ce sujet nous tenait à coeur mademoiselle Croco ;-)

  • #98 emmanuelle h alias mauricette le 27 février 2008 à 22 h 28 min

    coucou lucette !!
    j’arrive après le docteur house (ah, mon chouchou de la télé !!!), toute contente de lire tes commentaires et de constater que notre billet a soulevé toute cette conversation intéressante et sympa et bienveillante …
    ah, ça fait du bien !!

  • #99 Marie-Hélène le 27 février 2008 à 20 h 30 min

    C’est curieux, je n’ai jamais été ultra coquette, fan de maquillage et de fashion.
    Je n’ai jamais consacré beaucoup de temps à mon look. J’achetais des jolies choses parce que ça fait gagner du temps, tu en achètes peu, tu les gardes longtemps et comme tes placards ne sont pas encombrés, tu ne passes pas ta vie à les ranger.
    Etre mère était ce dont j’avais le plus envie et les années passées à attendre le bon moment (27 ans) m’ont semblé très longues.
    Mais pourtant, pas un moment, je n’ai oublié que j’étais femme avant d’être mère et que pour pondre des bébés, il fallait d’abord plaire à un homme.
    Et je crois qu’au bout du compte, pour mes enfants, ça a été une bonne chose même si, à certains moments, ça m’a demandé des efforts à des moments où je m’en serais bien volontiers dispensée.

  • #100 libellule le 27 février 2008 à 20 h 37 min

    raaa je scrutais ta réponse elle confirme donc bien ma blonde attitude aigüe..
    Bon je vais donc t’envoyer un mail de ce pas, j’espère que ça passera..
    :-)

  • #101 So Lucette le 27 février 2008 à 22 h 42 min

    Emmanuelle, Moi aussi Docteur House ;-))). On n’est pas copines pour rien tiens !

    Et je voulais dire aussi que j’ai A-DO-RE le comm de monsieur Mauricette

  • #102 Mademoiselle Coco le 27 février 2008 à 21 h 59 min

    Je trouve toute la discussion d’aujourd’hui très belle, très douce et très rassurante. Merci aux Vamps Lucette et Mauricette de l’avoir initiée :-)

  • #103 mae le 27 février 2008 à 22 h 01 min

    halala quelle belle discussion sur la vie!!! ;)))
    bonne nuit à toutes…

  • #104 riwa le 27 février 2008 à 22 h 11 min

    Je suis toujours dans le breton jusqu’au coup, donc bien sur je n’ai lu aucun des commentaires.

    Merci pour ce témoignage, merci beaucoup.

  • #105 isabelle une nouvelle vie en 2008 le 27 février 2008 à 23 h 05 min

    j’arrive bien tard ….mais cette longue discussion me semble bien intéressante…moi qui suis bien plus agée que beaucoup d’entre vous (si si je vous assure 42 ans bientôt) …être mère (de 2 garçons de 10 ans et 6 ans qui trouvent normal que je m’habille chic , m’attendent patiemment(!!) quand je cherche mes boucles d’oreilles et ont chacun des avis sur mes parfums et mes tenues ) n’a pas changé mon plaisir à m’habiller , me maquiller , m’occuper de moi….le temps qui passe a joué sur la façon de le faire ….à 25 ans , je trouvais que je faisais trop jeune, je portais des tailleurs au travail et du rouge à lèvre rouge rouge parce que je trouvais que cela me vieillissait …Entre 30 et 35 ans, je me trouvais au top malgré quelques kgs en trop quelquefois …tout m’allait et je me trouvais jolie parce que j’étais heureuse… ..Depuis quelques années , les rides se marquent mais ça va ..comme j’ai toujours pris soin de moi , je ne vieillis pas trop mal …l’image que l’on a de soi est importante, elle nous aide à vieillir sereinement je crois et je me sens plus courageuse dans une jolie robe et bien coiffée qu’en jogging et pas coiffée (d’ailleurs je n’ai pas de jogging) ….loin de moi , l’idée de dire que l’image fait tout mais c’est important ….merci pour votre joli billet

  • #106 isabelle une nouvelle vie en 2008 le 27 février 2008 à 23 h 07 min

    Et évidemment moi aussi je regardais DR House !!!! moi qui ne regarde jamais la télé !!!! Si quelqu’une connait son clone , peut-elle me le présenter PLEASE ?????

  • #107 emmanuelle h alias mauricette le 28 février 2008 à 6 h 52 min

    désolée Isabelle, mais je trouve le clone du Dr House, je me le garde !!!!

  • #108 So Lucette le 28 février 2008 à 10 h 19 min

    Et ils t’ont laissée avec tes ongles manucurés ? Ou tu les as faits après la naissance?
    J’ai un souvenir mortifié de la naissance de ma fille, le 13 juillet . Déjà que j’étais pas bronzée à cause du temps qui croyait que c’était la toussaint ,que j’avais des poteaux à la place des jambes rapport au fait que j’ai fait de l’oedème , je m’étais dit: " au moins ma fille soigne toi, épile toi et fais toi les zongles , cette petite faut lui monter l’exemple dès le premier jour ;-) " La pitchounette m’a laissé le temps de tout faire. Je suis donc arrivée à la mater blanchotte et rondelette, mais pimpante de la racine des cheveux aux orteils . Et fière comme un pou .. Sauf que sur la table de travail, on m’a dit : "ah mais , faut pas de vernis sour les zongles ma pt’ite dame sinon comment c’est qu’on verra si vous allez mal pendant l’anesthésie? "
    Je l’ai enlevé et après, à cause de l’odeur du dissolvant, les infirmières n’arrêtaient pas de dire " rhoooo ca sent mauvais par ici . Mortifiée que j’étais !

  • #109 cecile du sud le 28 février 2008 à 9 h 31 min

    Quand j’ai accouché, ma belle-mère est venue me voir à la maternité abec un sourire triomphant en me disant, : Voilà, c’est fini maintenant, tu es une mère et non plus une femme, tout cela parce que du fond de mon lit d’accouchée, j’etais coiffée, maquillée, parfumée, et comble de l’horreur, j’avais gardé mes jolis ongles longs manucurés.
    Selon elle, il fallait arréter tout ca; eh bien, je suis sortie le lendemain, moulée (au bord de l’asphyxie, quand meme) dans un jean et juchée sur des talons hauts avec mon petit BB de 4 jours.
    Mère d’accord, mais femme toujours et encore plus, non mais !

  • #110 Hélène le 28 février 2008 à 11 h 34 min

    Roh c’est dingue cette histoire de vernis à ongles, et vous m’épatez le filles à rester aussi féminine dans de telles circonstances, ça c’est la très grande classe !!

  • #111 So Lucette le 28 février 2008 à 13 h 06 min

    Je ne me suis jamais maquillée à la maternité, mais à chaque fois je suis arrivé épilée et coiffée .. et la première chose que j’ai faite dès que j’ai pu poser le pied par terre, c’est de me doucher, de me laver la tête et de mettre "mon pyjama" de jour … Même si ce n’est que pour mon petit bou de chou qui ne me voit pas encore et qui de toutes façons me trouve la plus belle du monde.

  • #112 Mademoiselle Coco le 28 février 2008 à 12 h 03 min

    Je suis peut-être trop pleine de naïveté et d’optimisme Hélène, mais je ne conçois pas la maternité (euh… dans le sens hôpital pour maman) autrement que comme ça. Je trouve ça terrible quand les toutes premierès photos d’un bébé sont faites dans les bras d’une maman hagarde, pas maquillée, pas coiffée, pas habillée (et parfois même poilue). Je déchanterai peut-être quand je serai enceinte de 8 mois 3/4. Mais j’espère bien pouvoir tenir mes principes (et je suis fort contente de voir que d’autres y arrivent, c’est endourageant !)

  • #113 orchiblue le 28 février 2008 à 12 h 06 min

    Bonjour,
    Je suis une lectrice assidue mais je ne laisse jamais de commentaire. Mais là j’ai lu tous les commentaires un à un (si si je vous jure !!) et je me sens obligée d’en laisser un à mon tour, je me sens tellement concernée ! maman de 27 ans d’un ptit bout d’1 ans. Je me reconnais un peu en chacune de vous. Pour rien au monde je voudrais me laisser aller et ne plus plaire à mon amoureux. J’espère qu’il me trouvera toujours aussi séduisante dans 30 ans !

    Bonne journée à vous :)

  • #114 camille strass le 28 février 2008 à 12 h 16 min

    Bonjour à toutes

    juste une petite remarque… y’a pas que la maternité qui entraîne certaines femmes à se laisser aller, comme on dit.

    Je suis doctorante en histoire et si bébé est prévu avec mon fiancé pour bientôt (quand j’aurai fini ma thèse), j’aime autant vous dire que mes collègues doctorantes sont étrangement peu féminines… beaucoup de nanas en jeans informes et pulls de mecs, cheveux pas soignés (en général hop ! un balai-brosse), aigries et qui n’ont aucune autre préoccupation que leur thèse. Limite leur thèse, c’est leur bébé, leur mec, leur chien, leur dieu tout à la fois. Les filles les plus soignées sont souvent … au moins en couple, sinon déjà mères pour la plupart.

    Curieux non ?

  • #115 So Lucette le 28 février 2008 à 14 h 45 min

    mademoiselle croco … c’est comme qui dirait "fait exprès" .. je me reconnais souvnet dans cette pauvre Lucette qu’invoque hélène ;-)) Mais je me soigne hein !

  • #116 Mademoiselle Coco le 28 février 2008 à 13 h 31 min

    So Lucette, j’adore ton pseudo, au passage. A chaque fois, j’y vois un anglicisme "Tellement Lucette" – oui oui "Lucette" peut être une adjectif – et ça me fait sourire ;-)

  • #117 Hélène le 28 février 2008 à 19 h 39 min

    orchiblue sois la bienvenue, et merci beauocup pour ce premier commentaire !

    camille strass en effet, curieux…

    Et moi aussi j’adore le pseudo So Lucette qui me fait penser à l’anglais comme toi, Mademoiselle Coco ;-))

  • #118 leolu le 29 février 2008 à 18 h 26 min

    j’arrive après la bataille, mais bravo les filles pour ce message à 4 mains, tellement vrai !!! mère de 2 enfants également, je confirme que l’on peut rester femme et conserver toute sa féminité. bien sûr, les premières semaines sont un peu plus difficile, et je ne vous parle même pas de l’allaitement qui est merveilleux mais pas très glamour ;) ensuite, tout revient à la normale.
    à la reprise de mon job, une collègue et amie m’a fait un très beau compliment, en me disant que rien n’avait changé, et que mon style était resté le même, ahhhhhhh ça fait du bien d’entendre ça et surtout ça rassure :))))))

  • #119 emmanuelle h alias mauricette le 29 février 2008 à 20 h 28 min

    mais non, tu n’arrives pas après la bataille…mauricette est fidèle au poste !!!
    ton commentaire est très gentil et très vrai….c’est vrai, je trouve, qu’on peut manquer de confiance en soi – pour ce qui concerne la féminité et le potentiel de séduction – après un bébé, tant on a passé de temps à se pencher sur lui et non sur soi; mais l’expérience si l’on est reste vigilante, peut nous embellir et manifestement tu en es la preuve !!

  • #120 dola le 1 mars 2008 à 10 h 08 min

    Je ne peux pas concevoir ma vie de mère sans des moments seule avec mon homme et seule où je fait quelque chose qui me fait plaisir ( shopping, bouquin ou soirée troc :-)).
    C’est un vrai besoin sans ça j’ai l’impression d’étoufffer, c’est la clé de mon épanouissement.
    Bien sûr j’ai toujours envie de plaire à mon mari mais surtout à moi ! je ai envie de me sentir bien.
    On me demande parfois si la maternité m’a changé, je réponds, inévitablement parce que les priorités et les responsabilités ne sont pas les mêmes mais je n’ai pas perdu mon identité.

    Et je confirme les enfants aiment qu’on se pomponne, quand je mets une robe mon fils me dit "belle" ( à 2 an et demi, il imite sa soeur) et acceptent très bien qu’on sorte sans eux ( ils vont à des anniv’ déguisés non ? eh bien moi c’est pareil je fais un repas avec des copines )

  • #121 Violetine le 1 mars 2008 à 20 h 46 min

    C’est mon namoureux qui devrait lire ça.. Parce qu’il pense un peu le contraire.. Mais bon, de toutes façons, on a tout notre temps avant d’avoir des petits monstres !!

  • #122 Hélène le 2 mars 2008 à 0 h 59 min

    Ne te prive pas de lui faire lire Violetine ;-)

    dola ça confirme que tu es une fille bien dans sa peau et droit dans ses bottes, ce qui n’est pas donné à tout le monde ;-)

  • #123 dola le 2 mars 2008 à 20 h 22 min

    Ah mais oui faut lui faire lire !

    Minute philosophique on:

    Même en étant droit dans ses bottes, on peut sentir le sol se dérober sous nos pieds…

    Minute philosopique off

  • #124 Mizou le 20 avril 2008 à 23 h 35 min

    Suis mams divorcée avec 2 filles de 7 et 10. Lorsque je me prépare (stress) pour le boulot et qu’elles me disent t’es beeeelllle maman ! je me dis la vie st belle quand même. Merci mesdames de dédramatiser ce qui ne devrait pas être dramatisé. La beauté ça passe par le coeur, ça monte à la tête et ça fait des merveille à notre corps !

  • #125 joelle le 31 mars 2011 à 18 h 21 min

    C’est drôle de lire toutes ces réflexions sur la maternité, la femme avant et après la maternité – comme si dans la vie il y avait les meres et les autres ………………..je dois avouer que je ne me suis pas posée tant de questions :))

    je me suis mariée assez jeune, mais je n’ai eu mon fils que 10 ans plus tard –
    l’envie n’était pas là , ni le besoin ! et puis un jour cette envie est arrivée – pas vraiment une envie seulement mais plutot quelque chose de logique qui devait arriver pour moi , pour nous :) notre fils a été un bébé programmé, calculé :) (pas question d’etre enceinte en été lol)
    Mais je ne suis pas devenue une mama :) , je suis resté une femme avec une carte de plus, la carte « maman » – avec un enfant , un fils , notre fils mais pas notre propriété dans le sens possessif ! et j’ai aimé ça ,j’aime toujours :)
    Le voir grandir , évoluer, passer du petit garçon au jeune homme , puis un homme ! j’ai aimé ça, j’ai trouvé ça passionnant même ! Et j’aime l’adulte qu’il est devenu !
    Je n’avais pas besoin d’un enfant pour etre heureuse , je l’étais déjà , il m’a apporté un plus, une expérience enrichissante et un stock d’amour immense j’avoue :)
    Mais ça n’a rien changé a ma féminité ! mon petit garçon était très sensible a l’apparence de sa maman par ailleurs –
    je me souviens que le lendemain de ma césarienne(et oui !!) mon époux m’aidait a me laver les cheveux dans le lavabo de la chambre , avec ma baladeuse a perfusion !! Je ne regrette rien (sauf mes grasses matinées !) mais si la nature avait été contraire , on aurait trouvé moyen de passer outre ! de s’investir ailleurs , autrement !
    Je vois autour de moi tellement d’enfants faits pour de mauvaises raisons ! que l’on « supporte » a peine ! Peut être que de telles discussions vont pouvoirs éviter cela !
    Être mère n’est plus une obligation (merci la contraception ) mais doit être un choix !
    Je me rappelle encore , la pression qu’on m’a fait subir mes 10 premières années de mariage, parce qu’on ne voulait pas d’enfant ! comme si on auraient du se justifier ! que de claques perdues lorsque j’y pense !
    Si la vie que l’on mène est un choix , personne n’a le droit de juger – que ce soit pour les enfants, le mariage, la carrière , etc ……………………….
    enfin voila , paroles de vieille :)))
    qui cherche une bonne creme anti-rides d’ailleurs !!

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.