Est-ce que vous vous sentez différent(e) si vous ne portez pas du tout de maquillage ?

19 mai 2014

sondage pas maquillée

Très intéressante question posée par Christine (vous aurez compris depuis un moment combien j’apprécie Christine et le travail qu’elle accomplit au quotidien).

Je traduis sa réponse pour les non anglophones :

« Je me sens bien plus confortable le visage nu aujourd’hui que j’ai jamais pu l’être lorsque j’étais plus jeune. Souvent, je me sens pareille dans les deux cas, surtout parce que la technologie des fonds de teint a évolué et le maquillage est plus léger que jamais, du coup vous n’avez pas l’impression de porter quoi que ce soit. » [sous entendu : que vous portiez quelque chose ou rien ne change pas grand chose du côté de voter ressenti]

Je ne suis pas complètement d’accord avec elle : d’abord parce que le maquillage ne se limite pas au fond de teint (avec du fond de teint mais sans mascara on n’a pas l’air plus réveillée) (cela dit Christine a 15 ans de moins que moi et une très belle peau au naturel, ça doit jouer aussi) ; et puis parce que même s’il m’est égal de sortir sans maquillage ou de commencer certaines vidéos le visage nu, je n’irais pas à un rendez-vous de boulot pas maquillée.
Ce qui veut bien dire que je me sens différente, comme le demande précisément la question.

Et vous, les girls et les boys ?

194 commentaires Laisser un commentaire
Le maquillage

Vous aimerez aussi

194 commentaires

  • #1 MélanieD le 19 mai 2014 à 9 h 09 min

    Bonjour Hélène,

    Je crois que le maquillage m’aide à me sentir plus sûre de moi. Enfin, je le sais plutôt. Donc je n’irais pas à une soirée ou au boulot (commerciale oblige) sans maquillage. Par contre, en vacances je n’en porte pas (ou presque pas). Et quand je suis en week end ou que je bois un verre avec des ami(e)s, je n’en mets pas spécialement non plus. Je suis dans ma zone de confort parce que je me sens bien et moi avec ces gens là, ou au contraire, pour aller faire mes courses, avec des gens que je ne connais pas (et dont je me fou).

    Je suis pas sûre que cela soit très clair, mais voilà!
    Très bonne journée, et belle semaine à toutes et tous !

  • #2 Lisou le 19 mai 2014 à 9 h 09 min

    Bonjour,
    pareil, ça ne me dérange pas de me montrer à certaines occasions sans maquillage (la piscine par exemple) mais de manière générale je ne me sens pas très à l’aise sans un minimum (anti cernes et mascara), notamment pour aller travailler.
    Toutefois de ce point de vue je m’ assume désormais mieux à 30 ans qu à 20.

  • #3 Aurélie le 19 mai 2014 à 9 h 11 min

    si on parle du ressenti physique, je ne vois pas de différence quand je porte du maquillage ou pas, et heureusement :) Maintenant, tout dépend de ma peau. Par exemple, moi qui porte un fond de teint en hiver, actuellement, je ne porte qu’un peu d’anti-cerne et du blush, niveau teint. Je trouve ma peau plus jolie aux beaux jours et je me sens moins obligée de gommer mes imperfections. Par contre, que je sorte ou pas, je mets toujours du mascara voir un fap léger si je n’ai pas de rendez vous.

    Et je pense à toi chaque matin quand j’applique religieusement un écran total avant de me maquiller, chose que je n’aurais fait, il y a encore 2 ans, juste pour aller à la plage ou à la piscine :)

  • #4 Mélanie le 19 mai 2014 à 9 h 18 min

    Bonjour Hélène!

    La question est hyper intéressante!!
    Pour ma part, j’ai eu de gros problèmes de peau et j’ai encore un peu d’acné. Je me sens bien plus sûre de moi quand je porte du maquillage, et je ne pense pas être la seule. Il y a un côté carapace dans le fait de camoufler ses imperfections, je pense que c’est indéniable. Le regard des autres est parfois dur à éprouver au quotidien (rien que dans le métro, je me rappelle de personnes qui me dévisageaient quand j’allais chez le dermato, c’était franchement pas agréable et je n’avais qu’une envie: rentrer chez moi me tartiner de cirrecteur!).

    Cependant, le maquillage n’a pas uniquement cette vocation.. Je pense qu’il joue aussi totalement sur mon état d’esprit, ma façon de me comporter: un peu comme une femme qui se sentira sexy et attirante en portant de hauts talons et une jolie robe, un smoky avec une bouche rouge (oui, les magazines féminins vont me lancer des pierres, je maquille ma bouche ET mes yeux en même temps!!) me fera me comporter différemment… Ca ne change pas ma nature profonde, mais il y a décidément un sentiment de bien-être dans le fait de se maquiller. On se fait du bien, on prend du temps pour soi, et surtout je pense que le maquillage permet aux femmes de s’accepter, comme s’il révélait la beauté « finalement, je ne suis pas si mal que ca! ». Je me dit souvent ça après m’être maquillée :-)

    Je pense que pour moi, le maquillage a été une thérapie à un moment ou je m’acceptais peu. Quand je me sens triste parfois le matin à cause de ma peau qui fait la tronche, de mes 5h de sommeil ou parce que j’ai des exams, le fait de me maquiller m’apaise vraiment et me donne vraiment un coup de fouet pour la journée. Un peu comme si on entrait pas réveillée de la douche et qu’on sortait rafraichie et d’attaque!

    Bonne journée Hélène! Merci!

  • #5 Dylan le 19 mai 2014 à 9 h 21 min

    Et bien moi je suis un mec de 17 ans, et je me sens très différent quand je n’ai pas de fond de teint, je ne pourrais pas sortir dans, que ça soit pour les cours, le travail, un rendez-vous, ou même pour faire des courses au Monop d’en bas!

  • #6 Tiffany le 19 mai 2014 à 9 h 22 min

    Je me sens complètement différente avec et sans maquillage. J’ai une peau acnéique, avec des rougeurs, et des cicatrices d’acné rouges, donc pas très jolie « nue ». Et puis, je suis prof dans l’éducation nationale, donc je perçois mon visage maquillé comme ma « work face ». Maintenant que j’exerce ce métier, je me maquille davantage, de peur de croiser des élèves au supermarché, et qu’ils voient mon visage sans rien. Ceci vient aussi du fait que j’ai vraiment du mal à accepter le fait de faire de l’acné à 26 ans. :) Après, je ne me tartine jamais le visage non plus, mon fond de teint est toujours légé. Enfin, bref, tout ça pour dire que je me sens mieux maquillée que pas. Peut-être que ceci changera un jour (lorsque j’aurais retrouvé une peau normale …) – (ah bon, moi, obsédée par mon acné?! je ne vois pas de quoi vous parlez … lool)

  • #7 Julie Roses le 19 mai 2014 à 9 h 24 min

    Je me sens différente car je me sens plus confiante, plus affirmée. Très bonne question en tout cas!

  • #8 Tiffany le 19 mai 2014 à 9 h 25 min

    Mélanie: J’adore ta façon de penser !! C’est exactement ça !

  • #9 missdior le 19 mai 2014 à 9 h 27 min

    Je peux sortir sans maquillage si je suis super pressée un matin pour aller faire mes courses par exemple ou le dimanche si j’ai fait mon gommage, mon masque et que nous ne bougeons pas. Mais autrement je me maquille tous les jours plus ou moins suivant les occupations. De toute façon, je me sens plus à mon avantage en étant maquillée je me sens moins « mémé »et en plus. J’aime bien être très soignée . Bon lundi à toutes !!!!

  • #10 Yasmina le 19 mai 2014 à 9 h 27 min

    Bonjour,

    La plupart du temps, je ne me maquille pas, surement par flemme et parce que je suis bien comme je suis après tout.
    Quand l’envie me prend, ça a pour effet de me rendre plus confiante. Je pense que c’est dû au rituel de la préparation, on est mieux armé en quelque sorte.
    Toutefois, quand je me sens obligée de me maquiller pour certains évènements (ou quand j’ai vraiment une sale tête et que je me dis « fais un effort bon sang! »), c’est plutôt l’effet inverse parce que je le fais pour les autres et non pour moi. Dans ce cas, le maquillage s’apparente à un camouflage et ça n’est pas dans ma nature. Je me sens donc plutôt mal à l’aise parce que mon image est en inadéquation avec mon état d’esprit.
    Donc oui, le maquillage a un effet sur l’appréhension qu’on a de soi à mon sens.

    Voila, c’était le billet psychologie de comptoir.

  • #11 Laure le 19 mai 2014 à 9 h 28 min

    Mon dieu mais JAMAIS je ne peux sortir sans maquillage ! Le facteur peut sonner, même pour m’apporter un colis que j’attends depuis des mois, je ne lui ouvrirai pas la porte sans makeup et avec les cheveux en l’air #LaFolleAuxChatsDesSimpsons. No wayyy

  • #12 Marie le 19 mai 2014 à 9 h 31 min

    Bonjour Hélène, bonjour les filles et les garçons :)

    Moi je me sens tout simplement nue, sans défense, atteignable, faillible. C’est bizarre à dire j’en conviens peut être pour certaines mais c’est vraiment ce que je ressens. Je pense que le maquillage a pour moi une fonction sociale … plus qu’esthétique dans mon cas.

    C’est un peu comme si sans maquillage, je me sentais en pyjama :D Et je ne sortirai jamais en pyjama à moins qu’il n’y ait un incendie (et encore ? !).
    Bonne semaine

  • #13 Eleonore le 19 mai 2014 à 9 h 33 min

    Bonjour Hélène,
    Je n’ai rien à dire concernant ma peau et je pourrai sortir sans FdT, par contre sans mascara et rouge à lèvre, no way!
    Jolies lèvres mais sans couleur et petits yeux de ce fait mon visage est fade. En me maquillant je lui donne le relief qui lui manque et accentue ce que j’aime à savoir mes yeux et mes lèvres. Un peu de blush parfait le tableau.
    Bonne journée à vous tous.
    Eléonore

  • #14 Morgane le 19 mai 2014 à 9 h 33 min

    Bonjour Hélène!

    Je suis une fille de 23 ans et j’ai encore quelques boutons d’acné sur le visage (j’ai arrêté la pilule suite à certaines réflexions et idées de Coline), comme je suis Italienne j’ai aussi des cernes très marquées (bleues). Du coup, quand je ne mets pas de correcteur (je ne mets pas de fond de teint mais du correcteur avec de la poudre) cela me complexe un peu car j’ai l’impression que tout le monde aura les yeux braqués sur mes imperfections. Mais cela dure le temps d’être dans la salle de bain, j’oublie très vite que je n’ai pas de maquillage et cela ne me dérange absolument pas de faire des journées sans make-up, que ce soit le weekend ou même dans la semaine. Pour moi le maquillage est davantage un geste plaisir que j’aime faire le matin, plutôt qu’un masque sans lequel je me sens hideuse.

    Voilà, passe une belle journée!

  • #15 Christine le 19 mai 2014 à 9 h 43 min

    Oh que oui je me sens différente ! Oh que oui !
    Impossible pour moi de sortir sans être maquillée. J’ai un visage tout en nuance de roses, de gris, de cernes de plus en plus foncés, de grains de beauté, de taches de vieillesse (enfin je ne sais pas si c’est (déjà) ça, mais j’ai de temps en temps une tache plus foncée (brun clair) que je découvre sur mon visage, surtout si j’ai malencontreusement été exposée au soleil plus qu’il ne faut, ce qui heureusement m’arrive très rarement vu que je fais hyper gaffe) et puis bon, j’ai bientôt 51 ans aussi. Je n’aurais sans doute pas répondu la même chose voilà 20 ans … J’ai l’impression que mon visage (même si je n’ai pas de rides (sans doute à cause de ma peau grasse, je ne sais pas)) est de plus en plus marqué par le temps, les (derniers) événements, les soucis, les tracas, le stress, etc … Quand je me lève le matin et que je me regarde dans le miroir, il y a des jours où je me fais presque peur :( Si, si, je vous assure, c’est à ce point. Alors OUI, définitivement oui, je me sens très différente maquillée. Et ouf, heureusement ! Bonne journée à toutes et à tous.

  • #16 coriel le 19 mai 2014 à 9 h 46 min

    Non je ne me sens pas différente, je me sens juste mieux avec. C’est peut-être un peu contradictoire ça non?
    Pas vraiment en fait, je n’ai aucune difficulté à ne porter aucun maquillage et je peux très bien aller faire un resto ou travailler au naturel, tout comme je peux me maquiller sans sortir de chez moi. C’est simplement l’envie ou non de me maquiller qui entre en jeu.
    Bonne journée !

  • #17 marrypoppins93 le 19 mai 2014 à 9 h 48 min

    Bonjour à toutes!!!
    Malgré mes 36 ans, j’ai toujours des problèmes d’acné et de nombreuse cicatrices. C’est plutôt rare que je sorte sans un maquillage minimum, fond de teint anti cerne, correcteur, poudre, blush et mascara. Lors de mes périodes d’accalmie épidermique, je peux sortir sans maquillage sans problème, ce qui est rare malheureusement. Mais plus que du camouflage c’est aussi une façon de prendre 15 minutes pour moi le matin, malgré l’agitation enfantine!!!

    Si ma peau est en crise, sortir sans maquillage c’est pour moi comme sortir à poil ! c’est grave docteur ? ;-)

  • #18 proff le 19 mai 2014 à 9 h 53 min

    OUI, je me sens différente non maquillée.
    Quand je me maquille, je me sens plus forte, comme si le maquillage formait une sorte de carapace protectrice, qui cache mes faiblesses et mes doutes.
    Quand je ne me maquille pas, je suis nue. Ces jours-là, je me montre telle que je suis, avec mes forces et mes faiblesses.
    Je ne me maquille pas tous les jours: cela dépend vraiment de mon humeur et non pas du fait que je bosse ou pas.

  • #19 Pâquerette le 19 mai 2014 à 9 h 58 min

    coucou hélène,
    Oui je me sens différente si je ne porte pas de maquillage. Quand je vais au travail, il ne me viendrait pas à l’esprit d’y aller sans maquillage. Aujourd’hui par exemple je m’aperçois que j’ai oublié de mettre du mascara, et je me sens toute nue des yeux !!
    Quand je suis maquillée, je me sens plus jolie, plus à mon avantage.
    Pour autant, quand je rentre chez moi le soir, j’ai un vrai plaisir à me démaquiller et à retrouver ma peau nue et propre. Je me sens alors plus à l’aise et plus naturelle. En vacances et le ouikeinde si je ne sors pas, je ne me maquille pas et je me sens très bien comme ça.
    Donc pour répondre à ta question, oui, je me sens différente si je ne porte pas du tout de maquillage. Je me sens plus jolie maquillée mais je me sens bien aussi une fois démaquillée :)
    belle journée au soleil !

  • #20 Sofia le 19 mai 2014 à 9 h 59 min

    Bonjour les girls,
    j’ai envie de dire « ça dépend, ça dépasse !! » lol !! Pour résumé,
    Jamais sans make up (la totale : fdt, anticerne, poudre, fard à paupière, eye liner, mascara, rouge à levre, bronzer, blush) :
    au taf (je bosse dans une banque privée), en soirée, sortie avec mon mari, brunch et café entre copines
    Make up light ( anticerne + marcara + gloss +blush) :
    en soirée en été, pour aller faire les courses du samedi après midi
    Sans make up (creme de jour + contour des yeux + lip balm) :
    le dimanche, quand je sors du hammam, pour aller au parc avec ma fille, les réunions de famille chez mes parents

  • #21 Feeclochette le 19 mai 2014 à 10 h 01 min

    Bonjour!
    Jamais je n’irai travailler sans me maquiller au moins les yeux et mis de l’anti-cernes et de la protection solaire, je n’y arrive pas… Le weekend c’est plus léger, et les vacances c’est juste de l’écran solaire et du mascara (voire un fard à paupière neutre, je ne supporte pas toujours mes paupières nues).
    Je rejoins Marie là-dessus, je pense que c’est social, et comme ma mère se maquillait toujours en sortant, les autres femmes de ma famille aussi, c’est peut-être pour cela…
    Mais par contre je n’ai aucun souci à mettre mes lunettes (pour gagner 2 minutes le matin, par fatigue des yeux ou juste goût de les porter)!
    Une différence que je trouve marrante : mes collègues néerlandaises sont toujours nature ou juste le minimum (mascara et traits de khol – et pas léger!), mais les collègues françaises, nous sommes toujours maquillées soigneusement… Quand j’étais en Autriche, je constatais déja la même différence! Mais à Londres pas du tout! J’ai beaucoup appris en maquillage là-bas et surtout que le less is more, ce n’est pas une bêtise :)

  • #22 Pâquerette le 19 mai 2014 à 10 h 03 min

    PS : ça me fait penser à quelque chose. L’autre jour, un samedi, je croise à la Fnac par hasard une collègue à moi qui a environ 55 ans. Elle n’était pas maquillée du tout, alors que lorsque je la vois au travail, elle est toujours maquillée et coquette. Je la sentais gênée de cette rencontre impromptue car elle montrait son visage sans fard, au naturel. Elle s’est presque excusée d’avoir une petite mine et les cheveux en bataille. Ca m’a touchée qu’elle se sente ainsi « mise à nu » alors que je la trouvais tout aussi jolie sans maquillage. Le fait qu’elle ne soit pas maquillée l’a rendait soudain encore plus humaine.

  • #23 Diana le 19 mai 2014 à 10 h 03 min

    Très intéressante question indeed…
    Sans maquillage je me sens étrangement plus forte et plus vulnérable à la fois.. plus sincère aussi.. je réserve donc ce « privilège » à mes (très) proches (ou au sport!). Avec, comme tu l’as souligné, je me sens plus professionnelle: c’est mon armure pour affronter le monde. Etrangement parce que je me sens aussi sûre de moi dans les deux cas (je n’aurais jamais pu dire cela il y a quelques années), mais de deux manières différentes: le maquillage me permet d' »oublier » mon visage pendant la journée, et exposer mon visage nu, toutes imperfections dehors, me fait penser: « tous mes défauts sont là, j’ai choisi de les montrer, on ne peut donc pas m’attaquer ». Mon euphorie après-sport en est presque décuplée.
    Tout ça pour dire que oui, je me sens différente avec et sans maquillage: c’est comme les vêtements, porter un jogging ou une robe de soirée altère la perception de soi, forcément. Tout dépend du contexte certes, mais la confiance en soi est primordiale (de même, comme les gens qui sont tout le temps sur leur 31, être maquillée en toutes circonstances me laisse dubitative).
    Bonne journée à toutes :)

  • #24 Sandrine le 19 mai 2014 à 10 h 05 min

    Bonjour tous et toutes

    depuis plusieurs années, le maquillage fait partie de ma routine, comme me laver ou m’habiller le matin, çà commence ma journée…

    je peux sortir sans maquillage bien sur, le we, quand je reste chez moi, mais quand je vais à la fac, ou bosser, le maquillage me « prépare »

    je me sens plus sûre de moi, plus prête…

  • #25 Léa lala le 19 mai 2014 à 10 h 05 min

    Bonjour Hélène, bonjour les filles & les garçons !

    Sans maquillage je ne me sens pas sure de moi.. J’ai 25 ans mais une vraie bouille de bébé sans maquillage ( yeux en forme d’amande, grosses joues), donc je ne me sens pas très femme sans … Bizarrement ma relation aux autres ( aux inconnus hein, pas mes amis ou ma famille) ne sera pas la même avec et sans maquillage, je vais être plus discrète, plus en retrait …
    Voila, pour mon cas ^^

  • #26 SAKURA le 19 mai 2014 à 10 h 07 min

    Laure: hahahaha la folle aux chats des simpsons.
    exactement pareil pour moi!
    Je me sens complétement différente sans maquillage mais sans autant a etre completement transformer !
    Je pense que toutes les filles qui utilisent un mascara voient une vraie difference before/ after .
    C´est quand meme tellement agréable de pouvoir sublimer ou cacher quelques imperfections. Cela joue énormément sur ma facon d´etre. Avec du maquillage , je me sens plus sure de moi donc oui différente . physiquement et psychologiquement!

  • #27 Didichoups le 19 mai 2014 à 10 h 09 min

    C’est une très bonne question !
    Pour ma part, je me trouve vraiment moche sans maquillage. Je trouve que je ressemble à un mec. Des sourcils épais, des cils clairs… J’aime pas ^^
    Et si, par malheur, je sors sans maquillage, je deviens complètement parano. J’ai l’impression que tout le monde me dévisage ^^
    Pourtant, la plupart de mes proches me disent qu’ils me trouvent très bien sans maquillage.
    Ma meilleure amie m’a dit récemment que j’avais l’air plus en forme qu’elle en étant pas maquillée que elle en l’étant.
    Je lui ai répondu qu’il fallait pas déconner non plus ^^
    Après, évidemment, niveau confort, c’est toujours mieux sans maquillage, au moins on peut se frotter les yeux ^^
    Bonne journée

  • #28 Johanne le 19 mai 2014 à 10 h 11 min

    Bonjour Hélène, bonjour à toutes et tous!
    J’ai 33 ans et une peau pitoyable, couperose acnéique, pores ultra dilatés (je vous vends du rêve la hein?!) donc sortir sans fond de teint je n’y pense même pas, c’est très chiant mais je me dis qu’il y a bien plus grave dans la vie. Le maquillage même si ce n’est que fdt et mascara me donne une vraie confiance en moi, ca agit comme un masque, un peu comme Peter Parker quand il met sa combinaison de Spiderman ;)
    Et même sans ça, le fait de me maquiller et un vrai plaisir, mon moment à moi le matin, le ptit moment « détente » avant d’attaquer la journée.

  • #29 Lili RocKS le 19 mai 2014 à 10 h 11 min

    Alors pour ma part clairement oui.
    J’ai 27 ans (bientôt 28) et si je ne me maquille pas, j’en fais 18-20 tout au plus (quand je me maquille je fais 22 ans tout au plus, you ouuuuhhh, victoire… Ou pas !) Le maquillage me donne une assurance et je me sens beaucoup plus crédible notamment au boulot où j’occupe un poste assez important. Sans maquillage, je me sens petite fille et je sens que le regard des autres sur moi est vraiment différent. Puis il est vrai qu’ayant les cheveux courts à la garçonne, le maquillage me rend un peu plus féminine (bien que je ne pense pas qu’une coupe à la garçonne fasse masculine). Enfin, ma peau n’est pas de couleur homogène : par endroits, jaune, à d’autres, plutôt dans des tons rosés. Je ne l’aime pas au naturel et le fond de teint camoufle ce problème. Pour synthétiser, le maquillage m’aide à mieux m’accepter physiquement, me fait prendre de l’aisance et me rend plus crédible au sein de la société. Donc pour la réponse à ta question : oui je me sens différente si je ne porte pas du tout de maquillage.

    PS : je m’accorde quand même au moins une journée sans maquillage dans la semaine (un jour où je ne sors pas dans la rue).

  • #30 carole (capillairement freaky) le 19 mai 2014 à 10 h 13 min

    De même, je me sens très différente, sans maquillage, j’ai l’impression de m’accepter plus facilement, de me mettre à découvert. Et puis quand je me maquille, je peux jouer à fond. Il y a le maquillage nude juste quand j’ai vraiment une tete pas possible sans maquillage, mais il y a aussi le maquillage de soirée ou d’évenement, un bonheur à faire. Il ne me viendrai même pas à l’esprit de me montrer non maquillée en soirée. Je me suis fait opérer de la myopie en début d’anneé…et un mois sans maquillage, pas facile facile!
    Du coup, c’est par la que j’ai commencé à porter moins de maquillage et de m’accepeter à nu, mais quand même, le maquillage c’est tellement fun!

  • #31 Juju d’orange le 19 mai 2014 à 10 h 17 min

    Hello !
    Oui, bien sûr que je me sens différente! A vrai dire si je ne voyais pas la différence je ne me maquillerai tout simplement pas. Le maquillage c’est quelque part une façon de me donner confiance en moi, que ce soit au travail ou en dehors. C’est bête, mais j’ai l’impression d’être invincible lorsque je porte un maquillage qui me plait! Super- juju quoi ^^

  • #32 Manoushka le 19 mai 2014 à 10 h 19 min

    Pour ma part, ça dépend des jours. Ca dépend ça dépasse quoi !

    Certains jours où je me sens plus jolie que d’autres je vais sortir pas maquillé et je vais aimer ça. D’autres, je vais me faire un maquillage sophistiqué et me dire  » je n’aurai pas aimé sortir d’une autre manière aujourd’hui ». Je pense que finalement, tout vient de la confiance en soi du moment.

    D’autres fonctionnent comme moi?

    Bisous les filles et les mecs

  • #33 Julie le 19 mai 2014 à 10 h 20 min

    Dans mon cas, je n´utilise jamais de maquillage, quand je dis maquillage rien de rien. Je me sens bien avec ma peau et mes taches de rousseux, je me sens libre et naturelle. :)
    J´ai eu la chance de ne pas souffrir d´acné donc pas de marque à « estomper ». Mon âge: j´ai 30 ans.

  • #34 Rose Cocoon le 19 mai 2014 à 10 h 21 min

    Coucou Hélène,
    Je suis un peu dérangée par la question, j’aurais préférée que Christine la formule dans l’autre sens : « est-ce que vous vous sentez différente si vous portez du maquillage ? ». Bien sûr qu’il y a un changement entre la bare face et et celle qui aura ne serait-ce qu’une touche de poudre, c’est ce qui s’appelle mettre en valeur la toile de fond que l’on a, et avec laquelle on vit depuis notre naissance, notre peau.

    On peut se sentir mieux en portant du maquillage, et cet extra boost nous conditionne socialement (pareil que toi, pour un rendez-vous pro, je me vois mal arriver avec une tête de quelqu’un qui vient à peine de quitter son oreiller), mais il faut se sentir à sa place sans make-up.

    De plus en plus de filles ont maintenant conscience que oui, se maquiller est un jeu, un plaisir, et non pas une corvée, un fardeau qu’on doit porter chaque jour.
    Je prend plaisir à jouer avec mes pinceaux, mon liner, tout ce qui compose ma trousse de beauté, mais quand je suis au naturel, je ne me sens pas différente, je me sens juste moi-même.

    (Je ne sais pas si tout ce que j’ai dit fait sens…)

    Bonne journée,

    Mona

  • #35 Marie le 19 mai 2014 à 10 h 23 min

    Bonjour Hélène et bonjour à toutes,
    En ce qui me concerne je ne peux pas sortir sans maquillage surtout au niveau du teint car j’ai bien trop de rougeurs et un teint non uniforme (depuis mes 12 ans). Moi je me sens bien comme je suis mais c’est le regard des autres qui me dérange. Combien de fois ai-je entendu « dis donc qu’est ce que t’es rouge!… » ou « t’es pas jolie » et comme c’est exactement le genre de remarque qui blesse, le maquillage me permet de me protéger du manque de tolérance de certains.
    Au fur et à mesure du temps, j’ai appris à aimer ça, à tester de nouvelles textures et je ne peux plus sortir sans désormais. Je me sens beaucoup mieux maintenant alors merci le maquillage.
    Belle journée les filles ;)

  • #36 Pastiwi le 19 mai 2014 à 10 h 24 min

    J’ai fait une réaction aigu à un facteur de stress, ce qui fait que depuis 5 mois (je commence enfin à en voir le bout) je me bas contre l’acné alors que j’avais une peau magnifique avant. Autant dire que sortir sans maquillage en ce moment est peine perdu. Je ne met pas trop de fond de teint car je trouve ça trop voyant, mais j’essaye au moins de détourner l’attention sur les yeux.

    J’ai aussi une tendance au dysmorphisme, (qui vient par crise) qui fait que je ne vois pas tel que je suis réellement. Le maquillage me permet de désamorcer ces crises. Il m’oblige à regarder mon visage, le toucher, l’embellir et me rendre compte petit à petit de son aspect réel qui est très proche sans et avec maquillage, juste moins coloré et parfais (mais pas « défectueux »)

  • #37 Nat le 19 mai 2014 à 10 h 27 min

    Oui, je me sens différente non maquillée en ce sens que je perds de l’assurance, en extérieur j’entends, et si je dois rencontrer une personne précisément, rendez-vous boulot ou perso je me maquille forcément. Chez moi dans ma maison, cela dépend de ce que je vais faire et qui je vais voir, si je reste dans le cercle intime proche, ne pas être maquillée ne me posera pas de problème particulier même si quelque part je me sentirai moins agréable à regarder, surtout ces derniers temps où ma peau est devenue hyper réactive et où le maquillage peut me permettre de masquer certaines rougeurs et consorts. Le maquillage à la maison est devenu un rituel plaisir comme je te l’ai déjà dit mais si je n’ai pas envie de l’être je ne me maquille pas, mon mari à tendance à ne pas faire le distinguo quand je suis maquillée ou pas (pourtant je ne suis pas née naturellement maquillée avec un smoky sur les yeux !!). En revanche, je n’ai jamais pu allez travailler en extérieur ou à une soirée chez des amis non maquillée, je me sentirai trop mal à l’aise, ça me gâcherait la journée ou la soirée.

  • #38 Nat le 19 mai 2014 à 10 h 31 min

    En revanche, je n’ai jamais pu aller travailler en extérieur ou à une soirée chez des amis non maquillée, je me sentirais trop mal à l’aise, ça me gâcherait la journée ou la soirée. (oui je me répète mais j’ai horreur des fautes et là ce n’était pas possible ;-)

  • #39 Somadeup le 19 mai 2014 à 10 h 38 min

    Pour ma part je me sens COMPLETEMENT différente !
    Au niveau du ressenti physique, je suis d’accord avec toi, on sent un minimum qu’on a quelque chose sur la peau ou les yeux (et c’est encore plus flagrant sur les lèvres).
    Mais au niveau mental, je suis une personne totalement différente avec ou sans maquillage. C’est peut-être un peu triste, mais je me sens plus féminine, plus sûre de moi avec du maquillage. Alors que sans, je me sens plus insignifiante.
    Mais ça c’est en public. Quand je suis seule chez moi, ou même avec mon homme, je me sens tout aussi moi même avec ou sans :)

  • #40 reminou le 19 mai 2014 à 10 h 39 min

    Bonjour Hélène!
    Voilà une bonne question. :)
    J’ai 19 ans, et pour ma part, je pense que je n’ai objectivement, pas particulièrement de gros problèmes avec ma peau. Cela dit, oui, je me sens différent quand je ne suis pas maquillé. Dans le sens où, le maquillage, c’est pour moi une source d’assurance. Comme certains et certaines ont pu le dire plus haut, on peut se sentir plus vulnérable sans correcteur, sans fond de teint etc.. Et c’est le cas pour moi. Après cela dépend des habitudes de chacun, et ça dépend aussi des jours.. Des fois, on a bien dormi, on est pas malade, et ça va. Mais un matin, on se regarde dans la glace, et dame nature a pas été cool avec nous (cernes, boutons et j’en passe -_-), forcément, on a pas envie que tout le monde se fasse la même réflexion nous concernant.. Je pense que porter du make up me fait me sentir différent dans le sens où, ça me permet déjà, de me plaire (un peu plus) à moi-même, de me dire que « ça va, ça pourrait être pire », mais aussi, quelque part, de me protéger du regard des autres, pour qu’ils se disent « il est soigné et apprêté ». Après, ce n’est pas qu’une question de paraître évidemment. C’est aussi une question de plaisir. Et me maquiller fait partie de mes habitudes, j’aime ça, et si je ne le fais pas, ça me dérangera car j’aurai l’impression d’avoir oublié quelque chose. Bien entendu, s’il y a des jours où j’ai la flemme, où je suis pas motivé, ça me dérange pas de sortir sans maquillage. :)
    Bonne journée à toutes et à tous. :)

  • #41 MarieCorailAuxJoues le 19 mai 2014 à 10 h 45 min

    Je me sens moche sans maquillage. Ce n’est même pas concevable pour moi de sortir sans maquillage (sauf pour aller chercher le courrier peut être). Alors je sais qu’on devrait se sentir belle comme on est et au naturel, mais ce n’est pas du tout le cas pour moi. J’ai une peau dans un état catastrophique avec des imperfections de relief et de couleur plus des imperfections normales donc bon ça fait plus table à trancher chez le boucher qu’autre chose… Bref je suis le genre de filles tellement complexée sans maquillage que j’en mets même quand je vais à la plage…

  • #42 Avalyn le 19 mai 2014 à 10 h 52 min

    Pour ma part, j’ai vraiment beaucoup de mal à ne pas sortir maquillée. Parce que ça me fait du bien au moral (ne serait-ce que de passer par l’étage cocooning/maquillage et de s’offrir un moment privilégié avec soi-même fait beaucoup de bien), que ça m’aide à avoir plus confiance en moi et que c’est ma méthode à moi pour me booster et m’aider. Toutefois, certains m’ont reproché de trop forcer sur le maquillage, ce qui n’est pas tout à fait faux. Du coup, j’essaie de réapprendre à me maquiller sans forcément me faire le teint dans toutes les largeurs (j’utilise quasiment plus de poudre par exemple, parce que je n’aime pas forcément le rendu), les yeux en long en large et en travers (un crayon au ras des cils fait souvent mouche)… Bref, j’essaie d’avoir la main plus légère et de plus mettre tous les produits du monde sur ma tronche parce qu’il faut les mettre.
    Cela étant, beaucoup de gens ne comprennent pas non plus le besoin de se maquiller et j’entends souvent « mais pourquoi tu as besoin de te maquiller pour avoir confiance en toi ? ». Mais j’ai envie de répondre « mais ON S’EN FOUT, ON S’EN FOUT » !! Chacun utilise ce qu’il veut pour booster sa confiance (les fringues, les piercings, l’humour…), en quoi est-ce un problème ? Pourquoi ça renvoie systématiquement à quelque chose de futile et d’inutile (point de vue hautement subjectif puisque seule la personne concernée est capable de juger de l’utilité d’une chose la concernant) ? Comme si une activité « futile » n’avait pas un impact profond sur la personne.

    Je digresse, mais cette question fait souvent écho à ce que j’entends au quotidien là-dessus et c’est vraiment gonflant. Donc oui, je me sens différente quand je porte du maquillage… Du moins, pas différente, mais mieux :)

  • #43 madyflex le 19 mai 2014 à 10 h 54 min

    Tout est social comme disait Rousseau . Si pas de maquillage, ça peut vouloir dire que la personne ne prend pas soin d’elle, mais au contraire si le maquillage est trop visible, on peut tout de suite penser  » épaisseur du vernis pour masquer une grande misère, une croute comme on appelle ça dans le domaine de la peinture. Un juste dosage est le reflet d’une certaine appartenance sociale. Maintenant, celle qui part au sport avec 4 tonnes de fond de teint, C’est vulgaire limite hygiénique . Ne pas être maquillée quand on reste chez soit un dimanche ou avec des copines pour boire un verre, je peux le concevoir aussi.

    Personnellement sortir en ville sans rien sur la figure, C’est soit que je rentre de vacances avec une mise halée et reposée, mais même comme ça, j’aurais toujours un petit mascara ou un peu de RAL minimum!

  • #44 Laurie le 19 mai 2014 à 10 h 54 min

    Oui je me sens différente, comme la plupart d’entre nous à ce que je lis.
    Ma réponse est similaire à la tienne.
    Dans ma vie, il y a des moments pour me maquiller et des moments pour ne pas le faire. Explications : je suis étudiante et je travaille le weekend comme vendeuse. En ce moment, j’écris un mémoire donc je reste à la maison toute la journée et je me vois mal me maquiller ; j’aime bien pouvoir me frotter les yeux,… ce genre de choses :)
    Par contre le weekend, aller travailler sans me maquiller ça ne serait pas possible : déjà d’un point de vue psychologique, et puis comme je l’ai écris plus haut je suis vendeuse, je dois donc être un minimum présentable.

  • #45 adélie le 19 mai 2014 à 10 h 55 min

    Bonjour Hélène, bonjour tout le monde,
    La réponse est définitivement oui, sans maquillage je me sens nue, un peu comme sans soutien-gorge : d’une certaine manière plus libre, mais en même temps, pas maintenue ou plutôt soutenue.
    J’ai commencé à me maquiller très tard ( c’était pas dans ma culture ) mais aujourd’hui je ne sortirais pas au naturel. Pas parce que je ne m’aime pas, mais parce que le maquillage, je l’ai acheté pour parvenir à une version « sublimée » de moi, celle que je veux montrer à l’extérieur.
    En fait ta question me fait trop penser à la scène finale des « Liaisons dangereuses », celle où on voit Glenn Close ôter tous ses fards. Sans maquillage, elle quitte la scène sociale, elle tombe le masque. Je crois que c’est pareil pour moi, le visage nu, je le réserve à la sphère intime. Bonne journée ;-)

  • #46 stephny le 19 mai 2014 à 10 h 57 min

    Je me maquille moins depuis que je suis maman, pas que je ne prends pas le temps mais je n’ai plus l’envie ni le besoin de maquiller fort mes yeux. J’ai besoin au moins de faire mon teint avec fond de teint, anti cernes, blush et de mettre du mascara. Pour moi c’est le minimum vital pour tous les jours. J’ai l’air plus fraîche avec le regard plus réveillé.
    Oui je me sens différente, je ne me sens pas moi sans maquillage, je ne peux pas sortir sans maquillage car je ne suis pas moi, non pas que je suis affreuse sans make up. Et puis on se sent plus sûre de soi avec du maquillage. enfin pour moi.

  • #47 madyflex le 19 mai 2014 à 10 h 57 min

    Laure: Ah si, là par contre ce que pense le facteur de moi rien à Fichtre! Pour le reste, tout comme toi Laure;-)

  • #48 gaelle R le 19 mai 2014 à 10 h 57 min

    Tout dépend des occasions, même si je me sens mieux sans maquillage maintenant qu’il y a plus jeune, j’ose plus.
    Mais le maquillage a permis de retrouver plus confiance en moi suite à divers évènements, et par respect pour les gens que je cotoie, où en rendez vous, je ne veux pas sortir sans un minimum de maquillage.
    Et puis comme je suis blanche de peau (merci à la peau de rousse), je fais vite « malade »ou « blafarde si je sors sans rien.Donc même si ce n’est que très léger comme mascara (je ne peux faire sans), ou poudre de soleil, je me maquille un minimum

  • #49 Recherche Mlle Parfaite le 19 mai 2014 à 11 h 04 min

    Pour ma part, je sais que c’est une valeur ajoutée à mon capital confiance. Je me maquille tous les jours pour aller au travail aussi pour ne pas offrir de prise à mes collègues masculins. Je tiens à ne pas montrer fatigue, mauvaises nuits, règles douloureuses et autres pour ne pas laisser la moindre chance dans ce monde d’hommes aux remarques stupides.

    Je me posais d’ailleurs la question récemment dans mon blog sur le pourquoi du maquillage et le pour qui surtout. C’est une question qui m’intéresse vu l’argent et le temps qu’on y passe :) : http://recherchemlleparfaite.wordpress.com/2014/04/16/belle-pour-qui

  • #50 _Delphine_ le 19 mai 2014 à 11 h 06 min

    effectivement le maquillage me fait me sentir différente, surtout car c’est contraignant : je ne peux pas me gratter, me frotter les yeux, faire attention quand je me mouche ou m’essuie la bouche, la pluie, la chaleur en été etc… je me sens plus libre de mouvement quand je ne suis pas maquillée. mais bon, à par la question « pratique » je me sens pareille, ça ne me dérange pas tellement, et puis je me dis que comme je ne suis pas maquillée, j’aurai pas à me démaquiller après ! Mais bon je maquille quand même presque tous les jours, parce que c’est un réel plaisir ;)

  • #51 Mariby le 19 mai 2014 à 11 h 07 min

    Bonjour tout le monde,
    Vos commentaires sont hypers intéressants et éclairent la question. Pour ma part, j’ai de la couperose et du mélasma qui font que ma peau au naturel est atroce. En plus très mixte donc très grasse et très séche à la fois. Le fond de teint et la poudre m’aident à réguler tout ça. Je me fous de ce que les gens pensent la plupart du temps, donc ça ne me dérange pas de ne pas porter de maquillage pendant les vacances par exemple, mais pour aller bosser: IMPOSSIBLE!! Comme disait très justement Mélanie, le maquillage apporte confiance en soi et état d’esprit positif. Certains pourront dire que c’est un peu superficiel de penser cela mais dans notre société où l’apparence compte énormément, le maquillage m’apporte une protection contre cela: un moindre mal pour avoir la paix (et en plus, se maquiller, c’est assez agréable, donc pourquoi s’en priver? :-) ).

  • #52 Magali68 le 19 mai 2014 à 11 h 09 min

    Je ne sors jamais sans maquillage, j’ai une peau atopique et même quand ma peau n’est pas en crise je préfère être au mieux de moi ;-)
    Quand je reste à la maison je ne me maquille pas et quand je vais à la plage par contre c’est tartinage de crème solaire indice 50 !
    J’adule celui qui a inventer le fond de teint et la poudre, si demain il y avait la guerre je ne sais pas comment je ferai …

    Hélène samedi j’ai penser à toi car j’ai pousser pour la 1ère fois la porte d’un Body Shop et j’ai sentis la crème au Chanvre j’ai trouver l’odeur atroce !!!! :-D j’ai fait rire le vendeur en lui parlant de ton blog et l’odeur de cave :-D
    J’ai demander quel beurre je pouvais utiliser vu ma peau très sèche il m’a conseiller celui au chanvre mais franchement je ne peux pas … j’avais hâte de rentrer chez moi pour me laver les mains.

    Voilà pour la parenthèse, bonne journée.

  • #53 Claire le 19 mai 2014 à 11 h 10 min

    Ah, ah Est-ce que je me sens différente avec ou sans maquillage. La réponse est oui. De manière générale je ne me maquille pas tous les jours. Bon après j’ai quand même la chance d’avoir une jolie au naturel, pas besoin de blush (pour cause de couperose, mais rien d’horrible que je chercherais à dissimuler) et une bouche assez pigmentée, bref je n’ai pas envie de me cacher quand je regarde mon miroir. Donc lorsque je me maquille, cela revêt différentes fonctions. Professionnellement par exemple, le maquillage fera partie de  » l’uniforme working girl « , c’est à titre qu’au même titre que je vais passer une tenue plus sophistiquée, un maquillage discret mais soigné ou en d’autres termes, nude, fera partie de cette uniforme. Je me sens plus prête à affronter la journée, plus confiante. Pour les soirées, avec mes copines, on a l’habitude de dire qu’on procède au ravalement de facade, surement parce qu’on fait un maquillage plus appuyé que pour le jour, ça fait partie du rituel. On se prépare, on se fait belle, on se sublime et pour moi, qui suis célibataire, je passe en mode femme fatale. Enfin et surtout, il y a une notion de plaisir, j’aime me maquiller certains matins, juste parce que j’en ai envie avec telle ou telle couleur. L’une de mes amies est toujours ébahie de voir le choix que j’ai dans mes palettes, alors que je me maquille si peu au quotidien. J’aime simplement jouer avec les couleurs, essayer et me rendre encore plus féminine. Donc pour résumer oui le maquillage me fait sentir différente mais plutôt dans le sens de l’affirmation de soi et certainement pas pour cacher ce que je n’aime pas chez moi.
    Bonne journée à toutes et à tous

  • #54 CamilleBoisDeRose le 19 mai 2014 à 11 h 11 min

    Je me sens MOCHE sans maquillage parce que j’ai des cernes atroces. Donc sortir sans anti-cernes est impossible, IMPOSSIBLE ! J’ai aussi des petits yeux avec des cils fins et clairs donc ça rajoute au côté hyper fatigué… Donc oui, sans maquillage je me sens différente. Pas du tout sure de moi, j’ai même presque honte ! Alors qu’avec rien que de l’anti-cernes, déjà je me sens beaucoup mieux ! Il faudra un jour que je trouve une solution, j’ai entendu parler du laser pour effacer les cernes, je ne sais pas si ça marche, si c’est sans danger, etc… Quelqu’un a-t-il des infos là-dessus? Je sais, ce n’est pas le sujet, mais bon…

  • #55 Laurou le 19 mai 2014 à 11 h 12 min

    Je dirais que cela dépend de la qualité de sa peau plus que de l’âge. J’ai 21 ans mais ayant une acné forte, persistante depuis 10 ans, ma peau est dans un état pitoyable. Donc pour moi impossible de sortir sans maquillage. J’ai commencé à l’âge de 14 ans, donc je n’ai pas l’habitude que les gens me voient démaquillée. Pour moi sortir sans maquillage c’est comme sortir sans chaussures. J’ai l’impression que tout le monde me regarde, je ne peux pas regarder les gens dans les yeux si j’ai à leur parler et je me suis très mal à l’aise.
    C’est la même chose pour ma mère qui a toujours de l’acné à 50 ans ;)

  • #56 Cheveuxauxvents le 19 mai 2014 à 11 h 19 min

    Pour moi le maquillage, ça participe à l’habillement. C’est d’ailleurs pourquoi je trouve que le fait que tu publies des billets mode (tiens au passage, ça fait longtemps !) est tout à fait cohérent avec la thématique globale de ton blog.

    Quand je me maquille, je finis de m’apprêter. Je n’ai pas de problème donc à ce qu’on me voie sans maquillage, puisque tout est lié au contexte dans lequel on me voit. Si on sonne à ma porte à 8h du matin en weekend, j’ouvrirai peau nue et en pyj sans aucun souci. Si je sors faire qq courses en bas de chez moi en weekend, à la cool, je mets ce qui me fait sortir confortable : ma BB cream Khiel’s parce que j’apprécie le SPF 50 et l’unification de mon teint (mes marques de fatigue, ça fait partie de ma sphère privée), et un baume à lèvres qui va hydrater et réhausser la couleur de mes lèvres (merci Bobbi Brown).

    Je veux dire par là que le maquillage rejoint forcément le soin à un moment ou un autre, pour moi en tous cas. Je peux sortir sans maquillage, mais quand on peut tricher un peu tout ayant l’air naturelle, je choisis de tricher.
    Après, je n’en ferais pas une maladie si jamais je n’ai qu’une crème de jour. Mais j’apprécie tellement le petit coup de boost sur l’aspect qu’apporte un minimum de produits, que je ne vois plus pourquoi m’en passer.

  • #57 Moi c’est Ophélie le 19 mai 2014 à 11 h 26 min

    Salut Hélène, boys and girls.

    C’est une question très intéressante. Je comprends ce que tu veux dire par se sentir différente.
    Pour moi, le maquillage c’est comme boire ma tasse de thé le matin ou l’après-midi. Il fait partie intégrante de ma vie. Je peux sortir sans maquillage bien entendu cela ne me dérange absolument pas et le regard des autres me glisse sur la peau comme du savon, je m’en contre-fou.
    Mais je me sens différente dans le sens où je n’ai pas eu ma « dose de plaisir ». Et quand j’ai pas ma dose de plaisir, je suis de mauvais poil :)
    Je pense que cela dépend de notre rapport au maquillage.
    Étant fascinée et intéressée par le maquillage, si je ne me maquille pas, c’est comme si il me manquait quelque chose, justement il me manque cette « dose de plaisir », ce truc qui me plait dans ma journée.
    La dose de plaisir c’est justement me maquiller, avec du fond de teint, du mascara, du blush, du rouge à lèvres, du fard…

    Prendre le temps pour soi et seulement soi. Outre le fait, que sans et avec maquillage il y a une sacré différence physique (en positif bien entendu, ça cache les cernes, les boutons, ça ouvre le regard, ça illumine, on se sent beaucoup plus joli(e)…) , il y aussi ce sentiment de plaisir égoïste. Et moi, j’aime les plaisirs égoïstes :))

    Bonne journée à tous.

  • #58 Yasmeen Bradi le 19 mai 2014 à 11 h 27 min

    Bonjour Hélène , pour ma part je ne peux pas sortir sans me maquiller ! Trop d imperfections et plusieurs petites tâches et pour finir un cerne plus prononcé que l autre! Mais je rêve de pouvoir sortir sans maquillage ;) en fait un peu ( trop) complexée par ma peau. Mon entourage me certifie que j’en fait toute une histoire ……… Mais mon miroir me dit le contraire. Bonne journée

  • #59 Angie le 19 mai 2014 à 11 h 29 min

    J’ai toujours tendance à penser que je ne peut pas sortir sans maquillage, que c’est impossible parce que j’ai beaucoup d’acné assez sévère. Mais en fait, tout ça c’est dans la tête ! Je me suis retrouvée un jour à devoir sortir en urgence, et je ne me suis rendue compte qu’en rentrant chez moi que je n’étais pas du tout maquillée, pas une seule goûte de fond de teint ou de correcteur, pas un gramme de mascara, rien ! Et bien, je ne m’en suis pas sentie plus mal en fait ! Comme quoi, il n’y a pas de quoi fouetter un chat… Je pense qu’on peut être à l’aise sans maquillage peut importe la qualité de sa peau si on est d’abord confiante et à l’aise avec soi même !

  • #60 louna le 19 mai 2014 à 11 h 39 min

    je me tolere sans maquillage on va dire et encore ca depend des jours mais sinon généralement je me prefere maquillée
    deja comme tu dis Helene le mascara sinon j ai l air pas bien reveillée puis c est un tout et depuis que je regarde tes vidéos j ai repris gout a me maquiller a prendre soin de moi et c est plaisant apres je suis une petite amatrice mais je me trouve tout de meme plus « jolie » maquillée et surement plus sure de moi

  • #61 Sarah 30220 le 19 mai 2014 à 11 h 44 min

    Bonjour Hélène, les girls & boys,
    Pour ma part, j’ai longtemps eu du mal a sortir et à m’apprécier sans make up, mais il est vrai que plus je vieillis, et plus j’arrive à me trouver jolie, à me trouver plus femme. Cela dit lorsque je suis pomponné je me sens plus confiante. Mais j’avoue que depuis quelques temps je fais partie des « moins j’en mets mieux je me porte ». Mais comme dis florence FORESTI « a 20 ans on est fraiche comme la rosée du matin, a 30 on est fraiche comme la bouteille de rosé de la veille… » Je pense que je vais quand même continuer à me maquiller encore longtemps… :)

  • #62 Carlotta le 19 mai 2014 à 11 h 50 min

    Coucou !
    Oui moi je me sens complètmeent différente! Ca ne me dérange pas de sortir faire les courses ou aller à la plage ou a la piscine sans … mais par contre au boulot , pour boire un verre avec des amis ou pour faire la fête , impossible de ne pas me maquiller ! Je pense que ça viens du fait que j’ai une peau pleine de taches d’acnée , quelques boutons ( merci l’arrêt de la pilule après 10 ans) et des cernes très bleues (limite noires) du coup je n’assume pas du tout que mes proches ou au travail on me voit ainsi , par contre je me fout du regard des inconnus . Et puis le maquillage est tellement devenu une partie de moi que si je ne me maquille pas (même le stricte minimun : correcteur ,mascara ,rouge à lèvres) j’ai l’impression d’avoir oublié quelque chose .
    voilà ! bonne journée!

  • #63 LOULOUNE972 le 19 mai 2014 à 11 h 52 min

    J’ai 30 ans, une peau pas trop dégueulasse, du coup mon maquillage quotidien se résume juste à un trait de crayon noir ds la muqueuse, du blush et du rouge à lèvres nude, et ce depuis mes 15 ans. Par contre si je ne fais pas cette ptite routine makeup tout les matins, je me sens effectivement nue et mal à l’aise.

  • #64 Camille le 19 mai 2014 à 11 h 53 min

    Totalement ! Enfin bien sûr j’entend maquillée de manière à me sentir moi, pas de manière à faire disparaitre toute trace de naturel. J’ai beaucoup d’imperfection dûes à des problèmes de peau et le fait de me maquiller m’aide à me sentir plus en phase avec ma personnalité et à ne pas limiter la première apparence que l’on a de moi à ces problèmes. Certains diront que la maquillage est un masque, mais pour moi il permet peut être justement à l’inverse de faire tomber le masque d’un visage plein d’imperfection afin de pouvoir assumer pleinement ma personnalité sans avoir à me soucier de mon apparence. Créé une nouvelle apparence pour dépasser les apparences, c’est paradoxal, mais c’est comme cela que je vis le fait de me maquiller… Cela m’aide à prendre confiance en moi. C’est en quelque sorte comme le fait de porter des vêtements dans lesquels on se sent intègre et qui se font oublier !

  • #65 Elise le 19 mai 2014 à 11 h 58 min

    Ah pour moi, y’a pas photo !! Ma peau n’est pas belle quand elle est nue, même si je mets un fond de teint ultra léger, j’ai besoin que mon visage soit unifié pour me sentir présentable. Bon après, si j’avais la peau de Blake Lively, je penserai certainement que le make-up est une futilité ;-)
    Quant au mascara, il m’est arrivé 2 ou 3 fois d’arriver au boulot sans, et à chaque fois j’ai eu droit à un « Oh t’as l’air fatigué toi ? » donc oui c’est une certitude, ça agrandit nettement mon regard ^^
    Très belle semaine à tous !

  • #66 Vydja le 19 mai 2014 à 12 h 09 min

    Alors dans un sens oui, je me sens un peu différente lorsque je porte du maquillage.
    S’il n’apportait aucun changement, pourquoi en mettrait-t-on ?

    Pour moi le geste indispensable c’est d’unifier mon teint.
    Je sors sans problème sans mascara ou sans rouge, mais sans avoir fait mon teint, c’est assez rare.

    Mais avant le maquillage, ce que je préfère, c’est le soin.
    Je pense que le but est d’arriver à chouchouter sa peau pour qu’elle soit belle au naturel, pour que le maquillage posé après soit facultatif, juste pour le plaisir de se faire encore plus belle, et non pas pour corriger ce qui ne va pas.
    On se maquille souvent pour corriger les imperfections : acné, rougeurs, cicatrices… Et il n’y a aucun mal à ça !

    Je me souviens d’une vidéo que tu avais posté qui montrait une fille ayant beaucoup d’acné qui avait fait des miracles avec son maquillage.
    Les imperfections ne pouvant pas toujours être « soignées » (non pas que ce soit une maladie…), je trouve ça bien de pouvoir au moins les camoufler quand on ne peut pas faire autrement.

    Mais je pense quand-même qu’il faudrait qu’on se penche plus sur le soin, avant même de penser au maquillage.

    Je n’aime pas être trop « parfaite » en étant maquillée, je ne veux pas qu’il y ait une trop grand différence entre mon visage maquillée et mon visage nu (je ne mets pas d’anticernes par exemple, et un fdt à couvrance légère), sinon v’là la désillusion quand ton nouveau mec te voit sans maquillage le lendemain matin, ou bien au moment du démaquillage, quand tu vois ton vrai visage…
    J’aurais l’impression de tricher si tous les matins je passais du temps à créer mon masque de visage parfait.

    Je ne suis pas du tout anti makeup, au contraire j’aime ça, c’est juste que je ne veux pas trop en faire dans la vie de tous les jours, je veux me reconnaître et me voir telle que je suis vraiment.
    A l’occasion d’un évènement ou d’une soirée, pourquoi pas, mais au quotidien je préfère rester moi-même, en améliorant légèrement mon teint, une touche de mascara, et un nude sur les lèvres & sur les ongles :)

    (et BAM, le pavé !)

  • #67 Hélène le 19 mai 2014 à 12 h 17 min

    MélanieD: j’ai assez tendance à en porter / ne pas en porter dans les mêmes circonstances que toi ;-)

    Yasmina: c’est intéressant, ce que tu dis sur le fait de le faire pour soi (agréable) pou pour les autres (moins agréable).

    Laure: mon dieu si tu voyais ma tête quand j’ouvre au facteur, ça fait longtemps qu’il s’est habitué et qu’il a arrêté d’avoir peur, pourtant il y a de quoi ;-))

    Marie: je comprends très bien ce que tu veux dire, c’est un sentiment de vulnérabilité que beaucoup ressentent : qui irait au mariage de sa meilleure amie sans maquillage ? ;-)

    Feeclochette: ah c’est sûr, le maquillage varie beaucoup d’un pays à l’autre !

    Pâquerette: c’est marrant j’ai aussi tendance à « m’excuser » quand je croise par exemple une lectrice alors que je ne suis pas maquillée. Pour autant je ne me sens ni vulnérable ni gênée, mais je pense que je ressens aussi le maquillage comme une forme de politesse envers les autres.

    Diana: « porter un jogging ou une robe de soirée altère la perception de soi, forcément » : oui, forcément.

    Pastiwi: « juste moins coloré et parfait (mais pas « défectueux ») » : c’est bien exprimé.

    Dylan: reminou: merci les garçons, de partager voter ressenti sur le sujet, c’est chouette !

    Avalyn: oui les gens peuvent être chiants avec le maquillage (enfin ceux qui ne se maquillent pas du tout hein – alors qu’à l’inverse on les gonfle pour qu’ils se maquillent ? ;-).

    adélie: la comparaison avec le soutien-gorge est intéressante (plus lire mais moins soutenue, c’est bien vu) !

    _Delphine_: ts ts, même quand tu n’es pas maquillée, il faut nettoyer ton visage le soir (pollution, poussière, transpiration etc…) ;-)

    Cheveuxauxvents: c’est vrai que le maquillage participe au look général, comme les vêtements, et s’accorde souvent avec eux en intensité et en aspect soigné.

    Moi c’est Ophélie: tu as raison, se maquiller est un vrai plaisir qui manque quand on ne peut pas le faire (avec mes 10 jours d’allergie je n’ai pas pu du tout me maquiller, j’étais hyper frustrée, juste pour moi-même).

    Angie: tout à fait, et puis c’est aussi une question d’habitude, comme beaucoup de choses de la vie courante.

    Camille: « Créé une nouvelle apparence pour dépasser les apparences » : c’est super intéressant !

  • #68 Anouk le 19 mai 2014 à 12 h 38 min

    J’ai plutôt l’impression que c’est le regard des autres qui est différent lorsque je porte ou non du maquillage.
    Quand je n’en ai pas, on me regarde moins que lorsque j’en ai. C’est une certitude que les hommes, même s’ils disent le contraire, se retourne plus sur des femmes maquillées. C’est en tout cas, mon cas!
    De ce fait je me sens plus jolie avec que sans et donc, oui, je me sens différente.

  • #69 Steeva le 19 mai 2014 à 12 h 38 min

    Bonjour,
    J’ai envie de dire oui mais alors complètement.
    Sans maquillage, je me sens démasquée comme si les autres me voyaient telle que je suis réellement.
    Et plus encore quand je ne me maquille pas et qu’on me fait gentiment remarquer que sans maquillage « sa fait bizarre » ou  » ça ma choquée ». Depuis, j’ai du mal à sortir sans et je me demande bien comment je faisais quand j’étais en pleine crise d’acné de résister à me tartiner la gueule de fond de teint. Mais comme pour les autres commentaires que j’ai lu c’est cette sensation de vulnérabilité qui domine.

    Merci pour cette question qui fait du bien!

  • #70 bloodycurlyhair le 19 mai 2014 à 12 h 42 min

    Morgane: bonjour morgane, bien que n’étant pas italien, j’ai également des cernes qui tirent méchamment vers le bleu (voire le violet si mauvaise nuit) et je cherche désespérément un anti-cernes capable de les masquer… Pourrais-tu me donner les références de ton anti-cernes ?? Merci d’avance.

  • #71 julie04 le 19 mai 2014 à 12 h 58 min

    Oui différente! Je peux sortir sans mais ça dépend de la sortie. Quand je suis malade pour aller le docteur ou si je vais à la piscine… Pas maquillée = pas de soucis. Par contre pour aller bosser, faire les magasins, faire les courses…. Ca me gêne de ne pas être maquillée. Au moins teint/mascara/sourcils… Voilà pour moi!

  • #72 Polichinelle le 19 mai 2014 à 13 h 02 min

    Bonjour à toutes,

    Vous savez, dans la culture de ma mère (coréenne), être présentable est une marque de respect pour autrui. Se présenter dans un lieu public ou au travail les cheveux négligés et le teint fatigué n’est pas du tout apprécié. Il ne s’agit pas d’être toujours impeccable et sur-maquillée mais de faire un effort chaque jour pour être agréable pour soi et pour les autres. Cela passe par le maquillage bien sûr, mais aussi la toilette, l’hygiène. J’aime beaucoup l’idée. Sortir sans anticerne et le regard cerné me dérange, je me dis que les gens n’ont pas à supporter cette image défraîchie que je leur renvoie.
    Alors pour répondre à la question: oui je me sens différente si je ne sors pas sans maquillage (et tout ce qui améliore l’image), je me sens moins jolie et presque honteuse de présenter une vilaine tête au monde :-)

  • #73 AquaPetra le 19 mai 2014 à 13 h 04 min

    La manière dont la question est posée m’a à la fois amusée et troublée : elle ne dit pas différent(e) « de QUOI ».
    Et il me semble cependant qu’elle sous-entend que « l’option par défaut « serait d’être AVEC maquillage. Et du coup ne pas être maquillé(e) signifierait déroger à cette règle (?)

    La nature m’a créée SANS maquillage. C’est la version de moi-même à l’état brut. Même si cette vision n’est pas nécessairement la plus flatteuse, c’est au moins la plus authentique de simplicité. L’accepter permet d’être en paix avec moi-même.

    Pour autant, l’utilisation de maquillage peut me permettre de tirer le meilleur parti de cet « état brut ». Je dis « peut » mais en fait que devrait dire « doit » : le maquillage ne devrait jamais, à mon avis, donner de moi une image différente de la personne que je suis au fond de moi. C’est une question d’authenticité, d’honnêteté vis à vis de moi-même, et de confort par rapport à moi-même.

    Donc lorsque je ne porte pas de maquillage je ne me sens pas différente « de moi-même » (dans le sens essentiel). Et en inversant la question, je me sens encore plus moi-même quand mon maquillage me permet de dégager ma meilleure énergie et la donner à voir.
    Bonne journée à tou(te)s

  • #74 Fatma (meryl NY) le 19 mai 2014 à 13 h 07 min

    Le maquillage nous permet de nous sentir comme on a envie d’être et donc de contrôler autant que mettre en valeur la beauté de notre visage

  • #75 vanverde le 19 mai 2014 à 13 h 13 min

    J’ai dû réfléchir avant de poster ce commentaire ! en réalité, je ne me sens pas différente avec ou sans maquillage, cela ne m’apporte ni confiance en soi, ni sentiment d’être plus jolie…Cela me permet juste d’avoir l’air plus réveillée, d’avoir une tête moins chiffonnée devant mes interlocuteurs. C’est comme avoir les cheveux propres et bien coiffés. Je reprendrais pour cela ton expression. C’est une forme de politesse. En tout cas pour le maquillage quotidien. Parce que le maquillage soirée, là par contre, c’est que du plaisir. MON plaisir. Et ouais !

  • #76 Odrex le 19 mai 2014 à 13 h 14 min

    Depuis que je suis maman (8 mois) j’ai pris un sacré coup de vieux (car je ne suis pas une « jeune » maman), c’est peut être plus dans ma tête que réel mais du coup, outre le vrai plaisir que j’ai à me maquiller, j’en ressens parfois la nécessité, même le dimanche en famille – là ça me plait moins.
    Mais en fait, quand ma peau n’est pas belle et irritée, je le sens quand même sous le maquillage et je sais que je suis pas jolie « dessous » donc je me sens mal quand même.

    En résumé, donc non je ne me sens pas du tout différente avec ou sans maquillage mais je ne viendrai pas travailler sans maquillage, tout comme je n’irai pas travailler en jogging.

  • #77 tara le 19 mai 2014 à 13 h 15 min

    J’adore le makeup et j’m me faire belle mais même si je n’ai pas envie de ma maquiller obligée car angiome + tâches de soleil, alors pas le choix même par 40° ce qui me gonfle parfois mais avec les FDT actuels ça se fait plutôt bien.
    Bonne journée à toutes.

  • #78 Clémence le 19 mai 2014 à 13 h 19 min

    Bonjour,
    Oui, très certainement, absolument, entièrement. D’ailleurs, pourquoi se maquillerait-on si ce n’était pas justement parce que l’on se sent différent lorsque l’on est maquillé? Personnellement, je me sens beaucoup plus vulnérable car moins jolie. On ne cache rien, on montre notre visage nu avec ses vaisseaux, ses cernes, ses boutons, ses cicatrices, ses marques, ses irrégularités et même si ça peut passer en été avec un léger hâle (oui le soleil n’est pas bon pour la peau mais je vis dans le Sud et j’aime le soleil donc je serai peut-être très ridée et tant pis), en hiver et en automne ça ne pardonne pas (sauf en cas de superbe peau, bien sur, mais ce n’est pas mon cas). Une crème teintée m’est indispensable. Je peux me passer du reste (même si c’est très rare) mais le visage nu c’est maison, plage et nulle part ailleurs. Il m’est arrivé une fois cette année d’aller au lycée sans maquillage aucun, rien de rien, même pas d’anti cernes ou de crème teintée ou de baume ou que sais-je, rien. Premier échange humain de la journée avec quelqu’un de ma classe « Ouuh… Tu as l’air fatiguée. Tu es malade? ». Voilà voilà….

    Question intéressante et qui nous fait réaliser à quel point le maquillage est devenu tristement indispensable pour beaucoup d’entre nous, femmes comme hommes.

  • #79 la chevelue le 19 mai 2014 à 13 h 19 min

    pour ma part je n’ai pas vraiment de problème avec ma tête au réveil (bon pas juste après hein, faut d’abord mes 10 tasses de thé pour être à peu près réveillée :p) même si bien sur je me trouve mieux avec du maquillage, ce n’est pourtant pas une obligation, je ne vais pas avoir de problème à sortir dehors et à côtoyer des gens, je ne me sentirai pas particulièrement gênée… Mais comme il ne me viendrait pas à l’idée de me pointer à un rdv pro en jean troué et converse, c’est la même chose pour le maquillage, c’est juste une question de montrer à l’autre que ce rdv est un minimum important, et que tu as donc consacré un minimum de temps pour lui…
    Mais au delà de l’obligation du maquillage dans certaines occasions sociales, je considère vraiment le maquillage comme un jeu, en ce moment maquille tous les jours, car je suis dans une phase « j’adore le maquillage », et donc ça m »éclate le matin de passer une demie heure à jouer avec les couleurs, les textures, tester de nouvelles techniques etc… finalement l’importance du résultat est secondaire, ce qui compte c’est le plaisir que je prends pendant que je me maquille :) et il y a des phases où le make up va juste m »emmerder, que soit je vais sortir pas maquillée soit avec le strict minimum… mais le maquillage c’est vraiment un jeu pour moi, pas une façon de me transformer, d’être quelqu’un d’autre, c’est aussi pour ça que j’ai du mal avec le contouring fait tous les jours par exemple, j’ai pas envie de l’instaurer dans ma routine pour ensuite me dire devant mon miroir que chuis moche sans, et finalement être complexée par ça…
    je me dis que je vais vivre avec cette tête pendant un sacré bout de temps, donc autant me faciliter la vie et l’accepter tout de suite avec ses qualités et ses défauts :) donc pour répondre à la question clairement, non je ne me sens pas différente quand je porte du maquillage, comme je ne me sens pas une autre personne quand je porte une robe plutôt qu’un jean etc…
    bon en même temps je te dis ça maintenant mais on me repose la question 6 mois avant, avec l’horrible poussée d’acné que j’ai eu, le teint blafard de l’hiver et les cernes qui sont livrées avec, pas sûre que ma réponse serait la même mais bon ^^

  • #80 pâte à crêpe le 19 mai 2014 à 13 h 29 min

    Pour ne pas du tout porter de maquillage en ce moment (un bébé de 6 semaines n’en laisse pas le loisir et j’ai d’autres priorités dans les quelques poignées de minutes où je ne l’ai pas dans les bras ou bien je dors….!), alors qu’avant c’était vraiment du tout les jours, je me suis rendue compte que me maquiller, d’une part, c’est vraiment pour moi, je m’en fous totalement de me montrer avec ma tronche de cadavre (et comme ça j’évite d’emblée THE question « il fait ses nuits?! ») et d’autre part, me maquiller, ça me met en forme au sens propre comme au figuré… J’ai réussi à trouver 5 mn l’autre jour pour mettre un coup de fdt, blush et mascara, et je me sentais comme plus « galbée », plus dessinée, plus nette…. Bon c’est très bizarre ce que j’écris, c’est peut être le manque de sommeil qui parle…!

  • #81 nadia le 19 mai 2014 à 13 h 33 min

    salut a toutes,
    il est impossible pour moi de sortir sans maquillage ,impossible.
    Pourtant je me suis pas super maquillée comme a mes 20 ans ou tout y passé ,maintenant j’aime l’air naturel ce qui ne veut pas dire pas maquillé .
    Le minimun pour acheter du pain ou descendre a la voiture c’est creme de jour,anti cerne,et bronzer et bien sur je fais mes surcils.
    c’est comme ca

  • #82 Gaëlle le 19 mai 2014 à 13 h 38 min

    Ah oui, je me sens bien différente avec/sans maquillage. Aujourd’hui, je n’envisage plus d’aller travailler sans mon make up du matin, parce que physiquement j’entends ça change beaucoup. J’aime l’image que me renvoie le miroir, je me sens prête à commencer ma journée. Par contre, ça ne doit rien changer dans ma sensation de confort, et c’est aussi pour ça que je me passe de beaucoup de choses, et que je n’y pense plus une fois la journée lancée. Bonne journée!

  • #83 nadia le 19 mai 2014 à 13 h 41 min

    je re poste en lisant un peu les commentaires ,je constate que beaucoup de filles ne peuvent pas sortir sans make up parce que trop de cerne ou acnée.
    Pour ma part je suis pas trop cerné et j’ai une peau plutot clean pas d’imperfection,sans maquillage ,j’ai l’impression d’étre a poil .
    bonne journée a toutes avec ce beau soleil .
    au fait je suis jalouse de ton sac héléne ,il est trop beau…

  • #84 dorra le 19 mai 2014 à 13 h 48 min

    je me sens carrément mieux quand je sais que je me suis fait un jolie teint et un jolie maquillage que sans!
    quand je fait rien du week end par exemple je me maquille pas mais si je sais que je reçoit des amies a la maison c’est sur je me maquille même si je reste en tenu « decontracte » je préfère, déjà pour que les gens ne fuis pas en me voyant et puis parce que j’aime me maquiller :)

  • #85 Nelly le 19 mai 2014 à 13 h 48 min

    En ce qui me concerne sans maquillage c’est « moi & ma sale gueule » ;-)
    et avec maquillage c’est « moi en mieux » mais je dose toujours ça en fonction de l’état de mon visage : pale comme un bidet en hiver; légèrement halé, cernées ou avec des boutons…
    J’ajoute à tout ça le paramètre plaisir perso à jouer avec tous mes petits produits.
    Mais au final ce n’est pas ça qui me défini. Pour moi c’est surtout un amusement qui a aussi le mérite de pouvoir varier mon visage tous les jours, comme je change mes fringues ou mes chaussures.
    Du coup de manière générale je ne me sens pas différente maquillée ou pas.
    Y a juste les jours de très très sale gueule où ça me permet d’améliorer tout ça et de me mettre dans un état plus positif histoire de pas sortir des croix dès que je me croise dans un miroir. :-D

  • #86 nanon le 19 mai 2014 à 14 h 17 min

    je n’ai pas lu tous les commentaires mais je me retrouve dans pas mal de ceux que j’ai lus.
    Maquillée, je me sens prête à affronter le monde, confiante. Que ce soit pour aller travailler ou pour aller randonner ! Sans le minimum syndical (crème teintée, correcteur) je me sens diminuée, c’est peut-être un peu fort mais ça résume bien quand même : je suis moins souriante, je me tiens moins droite, je suis moins tonique…
    Je dois préciser qu’au niveau des cheveux c’est pareil ! En ce moment j’ai les cheveux longs (en ce moment car ça change souvent) mais les cheveux lachés sur moi c’est juste affreux, et pourtant j’ai de chouettes cheveux. Impossible de sortir sans un chignon, un tressage, un bun ou un truc du genre.
    Donc combo Maquillage + Coiffage = Bonne journée.

  • #87 Just A Spoonful Of Sugar le 19 mai 2014 à 14 h 20 min

    C’est une question très intéressante! Je peux sortir sans problème sans maquillage mais pour un rdv important ou si je veux plaire j’ai l’impression que le maquillage devient indispensable comme si je me sentais plus confiante et plus féminine maquillée. Donc oui je me sens un peu différente…
    Pourtant chose amusante: l’autre jour, j’étais avec mon papa et mon petit frère en promenade, j’avais oublié de mettre du mascara et la première chose qu’ils m’ont dit lorsqu’ils m’ont vu c’est que j’étais toute jolie et que mes yeux étaient mis en valeur…. J’ai tout faux alors?! ;)

  • #88 Elise le 19 mai 2014 à 14 h 21 min

    Ça me fait penser à une blague que m’avait racontée mon père il y a très longtemps…
    Dieu créa la lumière le 1er jour et dit « waaaaouh c’est beau !! », il créa le ciel et la terre le 2e jour « waaaaw c’est beau ! », il créa la vie le 3e jour, mit en ordre l’espace le 4e jour, créa l’animal le 5e jour et à chaque fois eut la même réaction « waaaaaaouh c’est beaaaau ! ». Il créa l’homme le 7e jour « waaaaaaaaouh c’est beau ! », puis la femme « bon ben… elle se maquillera ! ».
    Voilà, je rigole toute seule devant mon PC !

  • #89 madyflex le 19 mai 2014 à 14 h 30 min

    pâte à crêpe: Compassion totale pour toi pâte à crêpe ;-))

  • #90 The Pretty Cream le 19 mai 2014 à 14 h 32 min

    Je me sens légèrement différente mais pas tant que ça dans la mesure où je me maquille très peu. Par contre, pour un rdv pro, le port du maquillage fait toute la différence ! Bises

  • #91 Moi c’est Ophélie le 19 mai 2014 à 14 h 39 min

    Hélène: Je comprends parfaitement ta frustration durant ces 10 jours sans maquillage… J’espère vraiment que tu ne referas pas une allergie de si tôt… il y en a eu assez ces derniers mois.

  • #92 Loren le 19 mai 2014 à 14 h 54 min

    J’ai 20 ans et j’ai un visage encore assez enfantin, ce qui fait que sans maquillage les gens me prennent pour une adolescente de 15/16 ans voire même moins. Donc pour moi le maquillage n’est pas indispensable, mais une bonne manière de faire mon âge voire légèrement plus âgée :-). De mon point de vue, je me sens peut-être moins sûre de moi sans maquillage mais je peux très bien m’en passer :-).

  • #93 Lily le 19 mai 2014 à 15 h 00 min

    Je travaille dans le commerce donc pour moi, au travail, c’est maquillage obligatoire! Du coup, je suis très habituée à en porter et dans certaines situations c’est indispensable pour moi pour avoir un peu plus d’assurance.
    Par contre, je me démaquille souvent dès que je rentre chez moi et, au minimum un jour par semaine, je fais mon « no make-up day ». Il faut que ma peau respire. Je fais souvent ça le dimanche mais si je dois aller faire des courses ou voir des amis sans maquillage ça ne me pose aucun soucis!
    Tout est dans l’équilibre…

  • #94 Flopsy le 19 mai 2014 à 15 h 06 min

    Question intéressante :)

    Avant (l’an dernier) je me maquillais « beaucoup » : fond de teint, anti cernes, poudre, bronzer, blush, base paupière, maquillage des yeux travaillé, mascara et rouge à lèvres.
    Aujourd’hui, et après une période de vacances d’été et de no make up, j’ai drastiquement réduit ma routine à : anti cernes, poudre, blush, mascara ; ou fond de teint, anti cernes, blush mascara. Et parfois un rouge à lèvres pour les occasions (rendez vous, sorties). En fait, juste ce qu’il faut pour avoir bonne mine et cacher les imperfections.

    Je me rends compte que j’ai de plus en plus la flemme de passer des heures à me maquiller le matin, sauf si j’ai une occasion particulière… je me contente bien plus facilement d’un make up simple, qui met en valeur sans en faire des tonnes… et du coup je suis contente d’occasionnellement faire un smoky ou de jouer avec mes fards de couleurs vives. :)

    Flopsy

  • #95 Elyon le 19 mai 2014 à 15 h 21 min

    Ce qui est amusant avec ta question c’est que je me suis rendu compte que, quand je me maquille pas du tout ou presque pas ( genre que mascara/teint ) je me sens moins protégée … Ça peut paraître con mais en fait j’ai l’impression que si jamais je rencontre quelqu’un un jour ou je suis pas maquillée, ils vont me voir plus faible ou plus vulnérable, comme si le maquillage me créait une sorte d’Armure de protection qui me fait me sentir plus sur de moi, plus forte ou n’importe quoi comme ça ( je me sens con d’écrire ça ) mais c’est vrai que les gens qui ont l’habitude de me voir démaquillée sont ma famille et mes amis proches, et eux connaissent une partie de moi que je ne montre pas aux autres, une fragilité ou ce genre de choses ….
    Du coup j’ai toujours l’impression que les gens voient plutôt ça quand je ne porte rien et ça me dérange un peu ….
     » tout est dans la tête  »
    Au fond, je me sens plus  » sincère  » les jours ou je porte moins de maquillage, la journée commence comme ça, si je me sens plus fatiguée ou triste ou n’importe quoi et que je sens que je vais pas me maquiller, ça veux dire que j’ai pas envie de cacher les choses a 100% et m’autoriser a montrer un peu les choses tels quelles sont, et me laisser sentir les choses tels qu’elles sont aussi …

  • #96 Stellina le 19 mai 2014 à 15 h 25 min

    Perso, il m’est in-con-ce-vable de voir des gens (même avec mes parents j’ai du mal) sans maquillage, je me sens complètement nue sans, et beaucoup, beaucoup moins jolie. Souffrant de rosacée/couperose, je suis obligée de mettre au moins du correcteur + fond de teint, et de me faire les yeux (même si c’est juste Khôl + mascara). Le peu de fois où j’ai été « surprise » sans maquillage par des amis ou même le facteur, je ne savais plus où me mettre, j’avais trop honte de me montrer « à nu » comme ça. Je pense qu’il faut que je bosse sur l’acceptation de ma tête, parce que des fois, c’est compliqué, j’aimerais bien me laisser des jours sans maquillage sans pour autant me sentir affreuse… Et prendre un rendez-vous chez le dermato pour gérer ma peau. A suivre…!
    Merci pour cette question très intéressante, et surtout pour les réponses qui le sont d’autant plus !
    Bonne journée :)

  • #97 40 and so what le 19 mai 2014 à 15 h 40 min

    A 20 ans, je t’aurai répondu que maquillage ou pas, je me sentais pas différente. Vingt ans plus tard, je te dis que oui, je me sens différente… et beaucoup moins bien !!! En même temps, mon maquillage quotidien reste ultra soft mais il m’aide à me sentir jolie ;-)

  • #98 Chryst’L le 19 mai 2014 à 15 h 48 min

    Moi sans maquillage je me sens pas moi… C’est dire si je me sens différente sans maquillage ! Mon maquillage est comme mon masque, je me sens mieux, plus « regardable » je ne sors jamais sans maquillage, même à la plage, waterproof et cie, pour moi sortir sans maquillage c’est comme sortir toute nue !! Après je me maquille pas non plus comme une voiture volée, mais fond de teint + poudre obligatoire, anti-cernes, mascara (mon moment détente/méditation de la journée) et crayon noir… c’est tout mais je sors jamais sans ça :-) ! Même quand je reste chez moi, j’ai besoin de travailler mon teint, me coiffer… je déteste juste être « laissée allée… » C’est pareil que le brossage des dents ou le démaquillage : obligatoire ! Le paraître est très important pour moi, après on peut me trouver jolie ou moche, mais on pourra pas dire que je ne suis pas soignée, voilà c’est ça ! En tout cas très bon débat !

  • #99 Nadège le 19 mai 2014 à 16 h 13 min

    Bonjour Hélène,

    Et bien le maquillage me rend oui différente. Il me donne de l’assurance, par le fait que je n’ai pas eu la chance, ou la grâce divine d’avoir un teint naturel frais et sans défauts mais plutôt grisâtre et avec des petits boutons de temps à autre. Le minimum pour moi est de porter le fond de teint, poudre et mascara. Je n’aime pas mon visage au naturel. Il a l’air fatigué (ou il l’est de part mon pb de santé).
    Il est aussi pour moi un masque social que je m’empresse d’enlever dès que je rentre chez moi, l’action de me démaquiller et me laver m’allège me débarrasse de ce que l’on a du porter, gérer malgré nous dans son quotidien professionnel.
    Le matin, le maquillage m’apporte un moment de fraîcheur, de plaisir, plaisir que de pouvoir modifier, avoir la main sur mon apparence, sur mon reflet. Et puis, rien que le mascara, c’est incroyable à quel point il modifie le regard, l’ouvre, l’éveille, l’intensifie ! Et puis manipuler ses produits, les ouvrir, les fermer, les sentir, pff quel plaisir à tous nos sens !!
    A l’approche de mes 40, j’ai la main un peu plus légère mais je ne pourrai me passer de ce « précieux » !
    Lorsque je rentre le soir, je me démaquille et je me surprends de répondre à mon mari (quand il rentre après moi si je veux venir faire une course) : « ba écoutes non, je viens juste de me démaquiller », cela en dit long…

    Bonne soirée à toutes et à tous

  • #100 Beautyradine le 19 mai 2014 à 16 h 17 min

    Sans Maquillage, je me sens moins sûre de moi, surtout quand je n’ai pas une peau irréprochable.
    Quand ma peau est en forme, cela ne me gène pas de sortir sans rien (enfin avec une petite BB qd même) ^^
    Bises

  • #101 Sandra4285 le 19 mai 2014 à 16 h 28 min

    Bonjour,
    Pour ma part, je répondrais oui.
    Je me sens plus sûre de moi en étant maquillée, ce qui ne m’empêche pas d’être tout à fait capable de sortir sans maquillage.
    Bonne fin de journée.

  • #102 sof lapochette le 19 mai 2014 à 16 h 54 min

    Bonjour,
    sortir sans maquillage est un exercice difficile pour moi, au pire, juste avec du fond de teint. Je ne mets pourtant pas grand chose, fdt+liner+mascara, c’est un rituel, un plaisir perso et moins de gène vis à vis du regard des gens, je m’en fiche un peu des autres mais pas trop quand même quand même. A bientôt :)

  • #103 valoli le 19 mai 2014 à 17 h 07 min

    Je ne peux pas sortir pas maquillée, je suis trop blanche et livide au naturel. On me croit malade. Il m’arrive de passer 1 jour pas maquillée après un soin du visage, même ça j’aime pas ! il me faut u moins du FDT de l’anti cernes, de la poudre, du blush, faire les yeux…tout quoi !!!! mais mon teint reste naturel même avec tout ça….il m’est arrivé de m’entendre dire au bureau « ben tu as passé une mauvaise nuit, tu es fatiguée, tu es blanche, tu es blême, tu es malade ???? » donc voilà.
    Et puis c’est avant tout pour moi. Je me sens + jolie , + sure de moi et surtout car j’aime d’amour le maquillage ….et ça depuis toute petite …. :)

  • #104 MlleNarcisse le 19 mai 2014 à 17 h 23 min

    Sauf l été a la plage, je ne suis jamais non maquillée. Même pour rester seule à la maison je me maquille. Depuis quelques temps je peux sortir lèvres nues ou juste avec une touche de mascara mais je ne fais jamais l impasse sur le fond de teint et surtout je redessine toujours mes sourcils devenus quasi inexistants à force d épilation hélas. Sans sourcils j’ai la sensation d être ..incomplète. .et c’est aussi terriblement laid et inexpressif un regard sans l accentuation du sourcil.

  • #105 summertimejuliette le 19 mai 2014 à 17 h 40 min

    hello Hélène
    sans make-up c’est pour moi moins de confiance en soi, moins d’aisance. Je ne conçois plus de sortir sans et même chez moi pour mon plaisir, ma confiance en moi donc, et bien je me maquille. L’âge est sans doute un facteur comme tu le soulignes, j’ai 41 ans et ma peau a « fait » quelques tâches ces dernières années que je ne supporte pas bien bien…
    Je suis toujours étonnée de lire ou d’entendre « en vacances ??!!! c’est no make-up!!! »
    Ah bon et pourquoi? si c’est un plaisir, si c’est un confort, si c’est du bonus en somme…
    Passer une journée SANS ne me soulage de rien. SANS corvée si peut-être, mais sans maquillage, quelle idée!
    et pourquoi pas une journée sans bisous et sans soleil tiens!
    sincerly

  • #106 celinoutte01 le 19 mai 2014 à 17 h 43 min

    Quand je me maquille, je me sens différente. J’ai une belle peau mais je me sens sublimée avec le maquillage. J’ai l’impression d’être « photoshopée » et d’être quelqu’un d’autre comme si je portais un masque. Je me maquille pour aller travailler mais à la maison ou pour aller voir mes amis ou faire du sport, je ne me maquille pas. Je le fais parce que j’aime ça et parce que je suis plus sûre de moi. C’est un moment plaisir du matin et surtout, je peux cacher toutes les marques de fatigue lié au travail. Quand j’arrive, on ne me dit pas: « T’as dormi cette nuit? ».

  • #107 Hélène le 19 mai 2014 à 18 h 04 min

    Polichinelle: ce que tu dis me parle tout à fait, même si je n’irai tout de même pas jusqu’à me sentir honteuse ;-) Mais le côté « présentation correcte et respect des autres », ça me parle.

    AquaPetra: n’oublie pas que la question est posée par une américaine, et que leur perception du maquillage est très différente de la nôtre.

    Odrex: « je ne viendrai pas travailler sans maquillage, tout comme je n’irai pas travailler en jogging » : je trouve ça bien résumé.

    la chevelue: « il ne me viendrait pas à l’idée de me pointer à un rdv pro en jean troué et converse, c’est la même chose pour le maquillage » : ça rejoint ce que dit Odrex et ça me parle.

    pâte à crêpe: ah non je vois tout à fait ce que tu veux dire, moi aussi me maquiller finis de me réveiller, en quelque sorte ;-)

    nanon: autant je sort sans problème sans maquillage, autant sans être coiffée JAMAIS !! Ca c’est vraiment impossible, on dirait presque que je suis encore dans mon lit, je ne peux pas imposer ça aux autres (enfin en dehors du facteur, qui me voit régulièrement comme ça et n’en est pas encore mort ;-).

    Just A Spoonful Of Sugar: il m’est arrivé qu’on me complimente des jours où je ne ressemblais à rien, parfois ce qu’on dégage est plus fort que la perfection de notre teint ;-)

    Moi c’est Ophélie: merci pour ta compréhension ! C’est tellement galère, surtout quand on est bloggeuse beauté ! ;-)

    Elyon: ce que tu dis rejoint ce que beaucoup ressentent : un sentiment de vulnérabilité, sans maquillage. J’ai remarqué que plus jeune, à des moments où j’étais mal dans ma peau, je me maquillais beaucoup plus, tout à fait comme l’armure que tu évoques.

    summertimejuliette: je fais partie des gens qui ne se maquillent pas en vacances (je n’emporte même pas de maquillage, je sais qu’il ne servira à rien), et j’adore ça ! Quel confort, pouvoir se toucher le visage, ne pas avoir les yeux qui grattent, mettre la tête dans l’eau en se baignant, remettre de la crème solaire sans problème… vraiment j’adore ça.

  • #108 Victoria le 19 mai 2014 à 18 h 09 min

    Je me sens très différente !! Beaucoup plus confiante quand je suis maquillée, je me sens belle ! Cependant je me sens plus confortable quand je n’en porte pas

  • #109 Damalalicorne le 19 mai 2014 à 18 h 16 min

    Je me sens effectivement différente avec ou sans maquillage, pas pour des raisons « d’assurance » ou de « camouflage », mais simplement parce que j’aime mieux me voir maquillée, même à peine. Je crois qu’à l’origine, c’est dû au fait que j’ai les cils « blonds invisibles » et qu’un œil sans cils, je ne trouve pas ça très joli… Mais depuis, en plus du mascara, j’apprécie un soupçon de blush, un rien d’anti-cerne et un baume à lèvres coloré au quotidien, même quand je ne sors pas ou que je ne vois personne : juste pour le plaisir du geste et du résultat !
    C’est comme pour le vernis : je peux tout à fait m’en passer, mais il y a tant de jolies couleurs, pourquoi se priver ? ;-)

  • #110 Chloe O Québec le 19 mai 2014 à 18 h 40 min

    Pour moi le maquillage c’est avant tout un moment que j’apprécie énormément, même pas dans sa finalité, juste dans le fait de passer un bon moment dans ma salle de bain à tester pleins de trucs géniaux :)
    Ensuite, ma couleur de cils presque transparents fait que j’ai clairement l’air malade si je n’ai pas de mascara. C’est fou a dire mais très rares sont les personnes qui m’ont déja vu sans mascara … même une semaine de vacances à la mer c’est mascara waterproof tous les jours ! Ensuite, pour le reste fond de teint, maquillage des yeux et tout, évidemment que je me sens différente maquillée ! Je me sens beaucoup plus à l’aise de marcher la tête haute dans la rue ! Je n’ai pas de problème de confiance en moi en général, mais bien maquillée et avec mon parfum fétiche, je peux soulever des montagnes ahha ! :)

  • #111 Rêve le 19 mai 2014 à 18 h 43 min

    Bonjour tout le monde!
    Je crois que, à part mon mari (et mon généraliste peut-être), ça doit bien faire 15 ans que personne ne m’a vue sans anti-cerne et fond de teint!
    Je ne le vois pas comme une « armure » qui me donne confiance en moi, mais comme j’ai le teint pâle et des cernes/poches et quelques boutons parfois, je ressens le besoin « d’améliorer l’ordinaire ». Et vive le blush + un très léger coup de Terracotta!

    Mon maquillage évolue avec les années : j’ai très récemment abandonné la poudre (sauf Hyaluronique by Terry sur les poches, et parfois le nez, j’en ai pour 10 vies!) car je trouve que ça me marque un peu les traits maintenant, et surtout ça me « ternit ». Vive le « glowy », surement parce que ma peau n’est plus grasse, je n’ai plus besoin de poudrer : l’âge a parfois des avantages!

    Et j’adore, le soir, me démaquiller la moitié du visage afin de vérifier que, oui, décidément, je suis mieux avec quelques artifices :-)

  • #112 Faith le 19 mai 2014 à 18 h 50 min

    Bonsoir à toutes et tous,

    Pendant longtemps, je ne pouvais me passer de mascara. Cela me donnait confiance en moi, me faisait sentir femme à une période où j’avais de sérieux problèmes d’acné. Je n’avais jamais pensé à me mettre du fond de teint ni d’anti-cernes, à l’époque pour moi fond de teint = plâtre.

    Puis, j’ai commencé à consulter une endocrinologue et une dermatologue qui m’ont aidée à soigner mon acné, aujourd’hui je n’ai plus de boutons et un visage qui n’est pas lisse mais qui a un aspect vachement plus sympa qu’avant. Dans le même temps, je découvrais l’univers beauté dans toute sa splendeur et j’ai commencé à apprécier à mettre du fond de teint, blush, rouge à lèvres foncés …. je ne pouvais plus m’en passer. Je me sentais non pas sans armure comme dit plus haut, ni démunie, mais… je pensais que je serai moins respectée sans maquillage qu’avec (car je trouve que le maquillage quand il est bien dosé, apporte une certaine classe et élégance qui inspire le respect). Et puis plus belle bien sûr. Je ne sais pas trop si cela a du sens mais c’était mon ressenti à l’époque.

    Je ne sais pas comment ça s’est produit mais un matin, je me suis trouvée aussi belle sans maquillage qu’avec… à force d’alléger les doses, j’ai trouvé que mon visage nu n’était finalement pas si éloigné de mon visage maquillé… c’est un peu comme si, grâce au maquillage (parce qu’il sublime seulement ce qui existe déjà), j’ai appris à m’aimer et à accepter mon visage et ses défauts.

    Alors pour le moment je ne suis pas allée jusqu’au no makeup pour le boulot (BB crème , travail de sourcils et rouge à lèvres), question d’habitude, mais je peux rester non maquillée le week end et d’autres jours de rush (ou de flemme).

    Mon petit plaisir? j’ose à peine l’avouer. Je me mets du RAL (estompé) tous les soirs quand mon visage est complètement démaquillé, et je le garde pour dormir (non il n’y a pas de traces sur l’oreiller :-)). Desfois qu’un prince viendrait me réveiller en pleine nuit, faudrait que je reste présentable :)

    ps : Elise: j’adore la blague!

  • #113 sylvie;-) le 19 mai 2014 à 19 h 07 min

    sortir la poubelle sans maquillage c’est le maximum que je peux faire ;-)
    1er:j’adore le moment où je me maquille
    2e:je me sens vulnérable quand je ne suis pas maquillée, pour moi c’est comme un rituel pour entrer dans le jeu social…

  • #114 Annesof le 19 mai 2014 à 19 h 23 min

    Pour moi,il est IMPENSABLE de ne pas me maquiller même à la plage,même à la piscine,même s’il fait très chaud! Sûrement que je manque de confiance en moi! Je le sais bien,mais bon,que faire??
    En revanche,et quelles que soient les circonstances,au boulot ou au théâtre ou au restau ou à un mariage,je me maquille assez légèrement et avec des couleurs très nudes.Donc,même si je vais me baigner par 40 degrés,ça ne choque pas car je fais plutôt « naturelle ».

  • #115 Rebelle le 19 mai 2014 à 19 h 24 min

    A la fac j’allais très rarement en cours sans être maquillée. Mes amis avaient l’air de s’en ficher les rares fois où j’y suis allée visage nu mais moi j’étais quand même assez gênée, j’avais l’impression d’être négligée et j’avais peur qu’on pense que j’étais sale (oui oui, carrément).
    Depuis quelques jours je travaille dans un restaurant, je fais entre autres du service en salle et je ne m’imagine pas un instant y aller sans maquillage. Je veux donner une bonne image de moi-même mais surtout du restaurant et sans maquillage je risque de faire peur aux clients ^^
    Je suis jeune sans trop de problèmes de peau mais je suis également extrêmement pale, donc la moindre marque ressort puissance mille. Et malgré mes 24 ans on imagine toujours que j’en ai 18 (voire moins…), sans maquillage j’ai carrément l’impression de ressembler à une gamine de 15 ans.
    Donc oui, je me sens et je SUIS différente sans maquillage.

  • #116 Joëlle Mahé le 19 mai 2014 à 19 h 26 min

    Même pour descendre les poubelles ,je porte du rouge à lèvre !!!c’est dire que jamais, mais jamais ,depuis mon apprentissage à quinze ans ,je ne sors sans maquillage. Il faut dire ,que travailler devant des glaces ,sous les spots toute la journée, ça aide pas à se trouver belle toute nue.J’ai aussi un métier d’apparence et de féminité ,le maquillage fait parti du jeu ,comme le look dailleur.
    Cela dis, j’adore me démaquiller, et lorsque je me regarde le soir, la peau bien nette, j’arrive à me trouver jolie sans rien ,mais le matin au réveil ,au secours!!!!
    J’ai même dit à mes enfants que lorsque je serai morte ,n’oubliez pas de me donner bonne mine pour mon dernier voyage…..
    Alors oui sans maquillage je me sens différente .Bizzzz Joëlle

  • #117 summertimejuliette le 19 mai 2014 à 19 h 27 min

    mais oui je me souviens très bien t’avoir entendu le dire en plus!
    et cela ne te manque pas, ni tu ne te sens moins bien/jolie/self confident ??
    troquer son fdt pour la crème avene teintéé 50 (bien unifiante d’ailleurs) et se faire les yeux très maquillés, quel plaisir , non Hélène?
    le sujet est passionnant, merci de cette invit’
    :))

  • #118 Clamavi le 19 mai 2014 à 19 h 49 min

    Autant je m’en tape de sortir sans maquillage, autant aller au boulot sans maquillage ce n’est pas possible pour moi. Je suis prof, et mes élèves m’ont toujours vu avec au moins fond de teint/mascara et si je venais sans, ça leur ferait bizarre ^^

  • #119 Thomas le 19 mai 2014 à 20 h 03 min

    Pour ma part, la question ne se pose même pas (même plus). Le maquillage fait parti de moi, et je ne me sens pas complètement
    moi-même si je n’en porte pas. Après je ne dis pas que je porte du fond de teint tous les jours, ça varie, parfois juste une CC crème, parfois juste un peu de correcteur avec de la poudre… Mais je me sens moi-même quand je porte quelque chose sur ma peau.

    Après, il n’y a que mon teint qui est maquillé, du coup oui, aujourd’hui, les produits teint sont de plus en plus confortables à porter car plus légers, plus fins etc. Je pense que si je portais du mascara, eye-liner, rouge à lèvre etc. Je pense que ma réponse à cette question aurait été différente! (Encore que, j’imagine qu’on s’habitue à tout? ;-)

  • #120 Dominique le 19 mai 2014 à 20 h 05 min

    Non pas forcément. J’aime le naturel aussi, mais comme à peu près toutes les femmes je me sens invincible quand je porte un rouge très intense comme le Burberry Military Red ou le Riri Woo ou un autre. Je suis plutôt dans l’optique du less is more, c’est à dire CC Cream Chanel + blush + rouge à lèvres, en principe rien d’autre ( ou alors maquillage des yeux et rien d’autre ). Je n’ai pas confiance en moi, donc le maquillage est un plus mais hélas pas une solution. Je me maquille pour moi avant tout, pas vraiment pour les autres même si j’aime bien qu’on me demande le rouge à lèvres que je porte, ce qui est parfois arrivé !

  • #121 paquerette le 19 mai 2014 à 20 h 09 min

    Hello!
    Oui, je me sens complètement différente sans maquillage et ne peux envisager de sortir sans! Je pense surtout au mascara… je suis blonde, j’ai les cils blonds et sans mascara je me trouve vraiment, comment dire…fade, moche. Et sans fard à joue et rouge à lèvres, pas top non plus. Une tête de navet, quoi!
    Pour le reste, fond de teint, fard à paupières, terracotta et sourcils, ce ne sont pas des indispensables. Je me sens « sophistiquée » lorsque j’en mets, même lorsque le résultat est naturel.
    J’ai des souvenirs de mon beauf qui me disait que j’étais superficielle parce que je mettais du mascara! Aujourd’hui quand je suis totalement maquillée, il m’arrive d’imaginer que les gens pensent que c’est parce que je suis « superficielle ». Enfin, on ne peut pas empêcher les gens de jaser… et c’est tant pis pour eux et tant mieux pour moi! ;-)

  • #122 Macolie le 19 mai 2014 à 20 h 10 min

    Bonjour,
    Je me trouve différente…
    Je ne me maquille pas beaucoup mais l’impression d’avoir le regard « vide » si pas de fard + eye liner + mascara.
    Pour le travail, je me maquille. Le week end tout dépend de ce que j’ai à faire. Si c’est juste pour aller acheter du pain : un coup de mascara est suffisant.

  • #123 Autumn le 19 mai 2014 à 20 h 28 min

    Oui quand meme, psychologiquement….mais ca depend ca depasse aussi :) ou je suis, ce que j’ai a faire, a qui j’ai a frequenter etc
    Il y a un truc avec moi depuis toujours: souvent on me demande (genre les commerçants du quartier) si j’ai une sœur (j’ai que des frères alors ça me surprends toujours un peu). Au bout d’un moment j’ai compris en fait qu’ils pensait que c’était moi-meme, ma « soeur »- c’etait moi « au naturelle » (sans maquillage) lol. (j’ai eu aussi « Tu as un sosie en moins belle ». « Ouais- je crois que I woke up that way » ;) lol)

    J’ai plus confiance en moi quand je suis un peu maquillée, surtout avec l’age- je sais que j’ai le teint moins terne, les imperfections moins visible etc (enfin j’espère!) Ceci dit, il faut que mon maquillage soit naturelle au possible, autrement c’est pire que d’être sans maquillage sur moi.

    Niveau ressenti physique, non… peut-être j’ai la peau plus veloutée avec un peu de maquillage, mais autrement, tous que je porte est tellement léger que je ne le ressens pas de tout. Ou j’ai l’habitude.

  • #124 Géraldine le 19 mai 2014 à 20 h 32 min

    il n’y a pas si longtemps, je me maquillais tout le temps, avec du fond de teint, plutôt couvrant, les yeux aussi.
    Réflexe, et probablement aussi parce que je me préfère avec un poil de maquillage. Fut un temps, où je me couchais même maquillée, parce que je me trouvais plus belle (raaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah le démaquillage!!)
    Maintenant, démaquillage systématique et minutieux je te rassure. Et puis, je me rends compte que je suis sévère envers moi même, et j’opte pour une crème teintée, et un correcteur localement, plutôt que de tout couvrir d’un coup! et petit à petit, j’arrive à sortir sans fond de teint ni crème teintée ;)
    ce qui est sûr, c’est que maquillée, je me sens plus en confiance, je me trouve plus belle, ça m’arrange vraiment quoi !
    et puis ça me plait de me maquiller, voilà !

  • #125 Hélène le 19 mai 2014 à 20 h 47 min

    Victoria: on est bien d’accord ! Il faut choisir entre le confort et la joliesse ;-)

    Damalalicorne: han comme je te comprends pour le vernis !! J’en porte quasiment tout le temps, et ça na rien à voir avec mes activités sociales, juste j’adore ça ;-))

    Rêve: l’âge a carrément des avantages, je suis bien d’accord avec toi ;-)

    Faith: je suis assez d’accord avec toi sur le respect (qui tient d’une manière générale à une apparence soignée, à mon avis), et je trouve très intéressant que peu à peu tu réduises le nombre de produits concernés.

    Rebelle: quand on est l’image d’une entreprise, ça me semble inévitable d’avoir un peu plus conscience de son image.

    Joëlle Mahé: c’est marrant hein, moi aussi je me trouve plus jolie le soir après démaquillage que le matin au saut du lit. On doit avoir un côté froissé le matin qui n’aide pas ;-)

    summertimejuliette: uhhh, dans la mesure où tu n’as pas utilisé la flèche pour répondre à mon commentaire, je ne sais pas auquel tu réponds et du coup je ne peux pas « suivre la conversation » ;-)

    Thomas: hmmm, je ne sais pas ;-) Après une semaine de vacances sans mascara, on es très agréablement habituée à ne pas en porter ;-)

    Macolie: roh j’admire, jamais je ne mettrai de mascara juste pour aller acheter du pain ! ;-)

    Autumn: mon dieu c’est énorme le coup du sosie / la soeur !!

    Géraldine: oh my god, j’ai failli tomber de ma chaise, heureusement que tu m’as rassurée ! ;-))

  • #126 Tchikap59 le 19 mai 2014 à 21 h 03 min

    Bonsoir, et bien moi je fait partie de ces personnes qui ne peuvent sortir sans maquillage. Cela me permets de me sentir plus jolie car j’ai mon visage qui ne bronze jamais et mes taches de rousseurs me complexe un peu.
    Donc du lundi au dimanche je suis maquiller (étant donner que mon métier est coiffeuse/maquilleuse cela se comprend un peu lol) et à l’arrivée de l’été je mets de la BB créme mais je reste maquiller quand même.
    Bonne soirée à toutes et à tous.
    PS : je suis abonnée depuis un an environ à toi Hélène mais c’est le premier commentaire que je laisse sur ton blog lol je regarde principalement toutes tes vidéos Youtube. Continue comme ça tu es Top ! :)

  • #127 Camomille le 19 mai 2014 à 21 h 03 min

    Bonjour Hélène,

    Je trouve que c’est une question très intéressante. Pour ma part, le maquillage fait partie de mon mode de vie. Par exemple quand je bosse ou que je suis sur Paris, même si en général je me maquille peu, j’aime me maquiller. C’est un peu comme les hommes qui te disent que le moment du rasage c’est LEUR MOMENT. Moi, me maquiller, ça m’aide à me déconnecter avant une journée de boulot ou une journée dans ma vie de parisienne (que je trouve assez stressante) et aussi à être sûre de moi.
    Alors que lorsque je suis en vacances, je ne me maquille pas parce que je suis zen, je m’en fiche, je n’ai pas besoin d’être sûre de moi. Alors oui, je crois que je suis différente maquillée puisque que je ne suis pas la même au boulot ou en vacances.

    Voilà et merci pour ce sondage

  • #128 Coco le 19 mai 2014 à 21 h 08 min

    Moi malgres ma peaux vraiment laide(couperose et acné très sévère donc routine soins très difficile :( )je peux sortir facilement sans correcteur ou fond de teint (bien que cela m’arrive rarement)mais je ne peux que très difficilement sortir sans mettre fais les sourcils car cela me donne vraiment confiance en moi et je trouve que cela change complètement mon visage :)malgré que je sois un jeune homme de 15 ans pour moi le monde du maquillage et du parfum m’as toujours permis de m’évader :)et pour moi le maquillage n’est pas quelque chose de superficielle mais cela permet de me sentir mieux

  • #129 beauté piratée le 19 mai 2014 à 21 h 25 min

    Je pense que cela dépend des femmes. Il y a celles qui ne peuvent s’en passer et on sans doute leurs raisons. Mais, pour ma part je pense que l’on se sent forcément différente, c’est comme avoir les cheveux attachés ou non pour moi.

    Je me sens différente maquillée, surtout selon les lieux, je ne vais pas à mes rendez-vous pro ou faire des makeup pas maquillée car perso pour moi c’est comme la coiffeuse mal coiffée ou avec des mega racines. Il en va de même pour mes cheveux. Je dois travailler les cheveux attachés, ce qui me donner un air plus strict mais aussi plus classe alors qu’en privé je le détache et cela me rend différente.

    Bref ! Tout cela pour dire que oui moi je me sens différente et je trouve cela «  »normal » ».

    Belle soirée les filles

  • #130 Demoisailes le 19 mai 2014 à 21 h 28 min

    Oh que oui je me sens différente avec du maquillage et pourtant je dois passer autant de jour avec du maquillage que de jours sans!

  • #131 summertimejuliette le 19 mai 2014 à 21 h 32 min

    Hélène:
    oups je suis vraiment pas assez geek. Je me souviens pourtant bien de ton post concernant les manips utiles sur ton blog mais , voilà voilà
    Anyway, je te répondais sur le thème des vacances no-make-up
    merci de ta remarque

  • #132 ouadoushka le 19 mai 2014 à 21 h 35 min

    Bonsoiiiiiiiiiiiiiiiir !! Moi honnetement ca dépend de l’endroit et des personnes ac qui je me trouve, si c’est des amies, familles, entourage très très proche ca ne me dérange absolument pas ( au contraiiiiiiiiire !!! j’aime trop ne pas etre maquiller ! surtout quand mes yeux me démange et que je n’ai pas de mascara !! lol ).
    Mais quand je suis avec des gens que je ne connais pas vraiment ou bien des collègues et bien j’ai l’impression que le maquillage est une carapace en fait, moins je suis à l’aise et plus je vais me maquiller ( oui oui logique un peu CHELOU mdr ).
    En gros si je pourrai resté toute ma vie sans maquillage ca ne me dérangerai pas mais bon malheureusement des fois y’a des parasites sur mon visage ( boutons, cicatices de boutons ) que je me dois de cacher …

  • #133 maïwenn22 le 19 mai 2014 à 21 h 36 min

    Pour ma part, lorsque je me maquille, je me sens plus confiante, plus sûre de moi. Comme lorsque je mets des talons hauts ou une jolie robe. Le minimum pour moi, c’est fdt et mascara. Je ne met pas souvent de fard à paupière car je ne suis pas très douée pour faire de jolies associations lol.
    Alors oui je me sens différente si je ne me maquille pas.

  • #134 zazie le 19 mai 2014 à 21 h 37 min

    Bonjour Hélène,

    Pendant de nombreuses années je ne me suis absolument pas maquillée. Je trouvais que ce n’était pas pour moi et je ne prenais pas le temps. Depuis quelques années, j’apprécie de me maquiller, j’y prends plaisir. Certaines fois, c’est comme un jeu. Je ne me suis jamais posée la question de savoir si je me sentais différente maquillée ou non. J’apprécie d’avoir un jour ou deux (souvent le week end) sans maquillage mais c’est vrai aussi que je sors de moins en moins sans rien du tout : le minimum étant un peu de fdt et du mascara. Peut-être bien qu’il y a un peu de gêne à sortir sans maquillage !
    A bientôt de te lire ou de visionner une vidéo.

  • #135 Joëlle Mahe le 19 mai 2014 à 22 h 05 min

    Autumn: waaaaaaa!!!! Énorme !le coup de la sœur !je vais dire ça si un jour j’ose sortir à blanc et que l’on me dit ´´tu as un sosie en mode thoń´
    Mais non voyons c’est ma sœur ,la pauvrette à pris la mauvaise part génétique ,,,mais bon …on s’adore!!!!!
    Looooollll bizz Joëlle

  • #136 jaivoulutester le 19 mai 2014 à 22 h 12 min

    au fur et à mesure des années, je vois de plus en plus d’imperfections, et c’est de plus en plus difficile de m’accepter sans maquillage, alors que j’adore être au naturel! je regrette la période où, au saut du lit, j’avais encore le teint Célestins! En vacances, un peu hâlée, ça passe mieux…, sinon, c’est anti-cernes , blush et mascara au minimum!
    flo

  • #137 Sandy le 19 mai 2014 à 22 h 46 min

    Pour ma part, oui je me sens différente avec ou sans maquillage.
    N’étant toujours pas sortie de mes problèmes d’acné, j’ai pris l’habitude de me maquiller pour d’abord camoufler et masquer ces imperfections. C’est impossible pour moi de sortir sans maquillage ( excepté l’été ou avec bronzage et bouton cramé je me sens mieux), je n’ai d’abord pas énormément confiance en moi, mais alors sans maquillage c’est l’apocalypse ! J’ai l’impression qu’on se focalise sur mes défauts ( boutons, pores dilatés, rougeurs) bref l’horreur. Je ne me sens vraiment pas entreprenante sans maquillage, pour les moindres tâches à partir du moment où il y a contact avec des gens.
    Alors que maquillée, il n’y a « pas d’obstacle » si je peux dire. Je me sens bien dans ma peau, je n’ai pas de tracas à me dire qu’ on ne va regarder que moi dans le tram tellement j’ai une sale tête! C’est très certainement moi qui fait une fixette m’enfin bon ;) Rien de mieux que de se donner confiance et s’il faut se maquiller par là c’est avec plaisir que je le fais tout les matins !

  • #138 savie le 19 mai 2014 à 22 h 48 min

    Moi j’ai l’impression de mettre « mon masque » quand je me maquille … quand je vais au travail, à une soirée ou bien à un rdv galant. Comme si ça me protégeait, mettait une barrière. Par contre, j’ai des période ou j’ai besoin de ne pas me maquiller pour apprécier ma peau au naturel, ne pas oublier que je suis très bien sans maquillage. Je n’aime pas quand le maquillage devient indispensable pour vivre.

  • #139 Hélène le 19 mai 2014 à 23 h 10 min

    Tchikap59: merci ;-)

    Coco: merci beaucoup pour ton commentaire !

    zazie: même le dimanche ? ;-)

    Joëlle Mahe: moi je suis du genre à répondre à ça « ah non, c’est juste que je suis pas maquillée », tout comme je réponds aux gens qui veulent me laisser un place assise dans les transports « ah non, je suis juste grosse ».
    C’est pour moi une façon de mettre les gens en face de leur façon de voir le monde…

    Sandy: ça m fait penser à ce que dit Camille, et je trouve ça très sain !

  • #140 sarah le 19 mai 2014 à 23 h 40 min

    Hello !
    J’ai bientôt 30 ans, et je ne sors que très rarement sans maquillage, et jamais quand j’ai des rendez-vous (uniquement pour flâner / faire du shopping dans mon coin).
    Quand ça m’arrive, j’ai l’impression de faire quelque chose de fou, d’être « une femme libérée », nature et compagnie, jeune aussi, ça a même un effet un peu euphorique…
    … maaiiis en même temps, quand je suis « à nu », à chaque regard que je croise je me demande si je ne suis pas choquante à voir comme ça, si je n’ai pas l’air complètement crevée / malade, bref si j’ai l’air normale.

    Merci pour la question, ma réponse me permet de faire le triste constat que je suis encore bien loin de me sentir libre ! Je vais travailler là-dessus :)

  • #141 Naathaalie le 19 mai 2014 à 23 h 57 min

    Hélène: J’aimerais beaucoup avoir ton sens de la répartie ! (pour le coup des transports notamment).

    Question maquillage, ayant des tâches d’hyper-pigmentation sur le bas des joues, au-dessus des lèvres et entre les sourcils (je me répète mais c’est suite à un traitement laser contre la couperose par un professionnel qui ne m’a PAS dit de me protéger des rayons UV sur les zones traitées et moi je suis partie 6 mois plus tard en plein soleil avec une protection 20…). Bref, très difficile pour moi de sortir sans MU. Sauf avec ma famille proche et mes amis ou quand je suis en mode « malade ».

    C’est marrant que tu poses cette question aujourd’hui car justement ce matin je me suis levée très en retard et j’ai dû zapper le fdt, j’ai juste mis de l’anti-cernes, du mascara et un peu de blush crème. Bah je me suis pas sentie méga à l’aise au taff, tout en ressentant une sorte de confort (bizarre, nan ?) à ne pas me dire « ne te touche pas le visage sinon tu vas en mettre plein tes papiers » ou « est-ce que mon fdt est toujours raccord ? ». J’ai quand même passé la journée à regarder dès que possible dans un miroir mes fameuses tâches… Ah, complexe, quand tu nous tiens !

  • #142 riveira le 20 mai 2014 à 0 h 07 min

    Bonsoir!

    Je dois dire, tout à fait, surtout si je ne suis pas maquillée en présence de personnes qui ne sont pas absolument de « confiance » (au contraire de ma famille, petit-ami…). En fait, le maquillage c’est comme une protection, qui me fait sentir plus sexy, ou plus sûre de moi ;)

    Je remarque quand même avec le temps avoir tendance à beaucoup moins me maquiller, et à mettre plus le paquet en soirée ou lors d’événements importants, ça me fait sentir encore plus jolie dans ces moments-là. Fait assez étrange le maquillage aussi me réveille en fait! Sans je me sens un peu plus comfy, plus dans l’humeur de trainer.

  • #143 nadia le 20 mai 2014 à 0 h 44 min

    oui je suis totallement différente maquillé,, lorsque je ne le suis pas je me sent plus fragile plus fatigué.Et dés que je mets mon masque même naturel il me protège et me rassure,je le retire le dimanche car je suis chez moi et je peux me montrer fatigué et vulnérable personne ne me jugera à part mon beau miroir mais il gardera ses remarques pour lui.

  • #144 le 20 mai 2014 à 5 h 43 min

    Sans maquillage j’ai un peu moins confiance en moi et surtout j’ai l’air totalement endormi. Il ne manque plus que les traces de l’oreiller sur mon visage et on y est ! Néanmoins, plus les années passent et moins je me farde. J’essaie d’être de plus en plus naturel. Pour moi c’est ça la beauté d’une femme de 30 ans. Je prêche pour ma paroisse ;-)

  • #145 shopgirlny152 le 20 mai 2014 à 6 h 35 min

    Bonjour Hélène,
    Je me sens plus sûre de moi maquillée. Pour moi, aller dehors sans maquillage, c’est comme être en pyjama. C’est bien chez moi, c’est tout…

  • #146 Mistiquette le 20 mai 2014 à 8 h 24 min

    Bonjour!
    Pour moi, ce serait plutôt: vous sentez-vous différente avec du maquillage. La réponse est: oui! Je me trouve plus féminine et aie d’avantage confiance en moi. Je trouve que je fais plus crédible aux yeux des gens avec qui je bosse… Bien que j’ai 28 ans, sans maquillage, je peux facilement faire beaucoup moins. Il suffit que je fasse un chignon ou une queue de cheval, alors là, on peut me dire de retourner au lycée! D’ailleurs, en terminale, je me suis rendue en salle de sport, et je n’étais pas maquillée, habillée en short et tee-shirt et cheveux attachés. Une prof me regarde et me dit: le collège c’est de l’autre côté… ;-) voilà voilà quoi! Perso, ça ne me dérange pas dans ma vie privée de faire plus jeune, au contraire! C’est plutôt chouette même. Mais dans la vie professionnelle, il faut que j’arrive à m’imposer et le maquillage m’y aide beaucoup!
    Belle journée

  • #147 Emilie le 20 mai 2014 à 9 h 25 min

    Pour ma part, il y a une réelle différence lorsque je suis maquillée. En effet, une fois maquillée, je me sens « plus forte », comme si je me cachait derrière un « masque ». Pour le boulot, ca me permet de montrer uniquement ce sont j’ai envie.
    Je n’ai pas de problème de peau particulier. Mais j’ai de gros problème de rougeur et chacune de mes émotions se voient à la couleur de mon visage. (Non, je n’ai pas de coup de soleil, simplement je suis mal à l’aise, ou timide, ou embarrassée, etc….). Dans le quotidien, je n’ai pas envie de montrer cette fragilité, que je suis vulnérable. En étant maquillée, je me « cache », pour me protéger.
    En revanche, chez moi, c’est ZERO maquillage. Je laisse ma peau respirer. Ce qui est paradoxale c’est que chez moi, je ne supporte pas la sensation du maquillage sur la peau! (Non non, je ne suis pas complètement folle).
    Disons simplement que le maquillage est ma « thérapie ». Tout cela est dans la tête mais a partir du moment ou je ne fais de mal à personne, je ne vois pas u est le problème.

  • #148 AquaPetra le 20 mai 2014 à 9 h 51 min

     » n’oublie pas que la question est posée par une américaine, et que leur perception du maquillage est très différente de la nôtre. »

    Comment définirais-tu cette différence (description de la perception du maquillage par les américains vs par les français) ? Même si faire des généralisations est toujours un peu casse-gueule, on est d’accord… je pense qu’il y a des grandes tendances.

  • #149 LaMaline le 20 mai 2014 à 11 h 03 min

    Je trouve cette question très intéressante parce que je me la pose beaucoup en ce moment. Je me demande pourquoi la salle de bains est un passage obligé pour moi le matin, j’y passe de plus en plus de temps au fur et à mesure que je découvre des nouveaux produits… A chaque fois, je me dis que j’aimerais bien avoir une peau, des cils, des lèvres qui n’ont pas besoin de fards…me sentir belle au naturel mais je me dis que ça n’existe pas… Et j’aime tellement passer de l’état « naturel » à « naturel arrangé », ça me donne un peu plus confiance en moi et j’ai l’impression que j’arrive à peu près à mettre en valeur ce qui doit l’être sur mon visage.
    Bref, je sais pas si je suis claire…mais moi non plus, je ne me maquille pas si je ne sors pas et le facteur n’a plus peur… ;)
    Bonne journée!

  • #150 Joëlle Mahe le 20 mai 2014 à 11 h 43 min

    Tu as des couilles ma belle Hélène !Tu es cash !!!!Moi je suis cynique et 17 eme degré !!!!
    Il y a quelque mois,une nouvelle cliente me dit’´´vous êtes enceinte ? »moi , non !j’ai eu 5 gosses ça laisse des traces !L e problème c’est quelle est jamais revenue ,…. du coup, dur d’être cash et commerçante !!!bizzz Joëlle

  • #151 mintchocolate le 20 mai 2014 à 12 h 07 min

    Bonjour,

    Comme eaucoup de filles je pense me sentir mieux avec du maquillage, plus sure de moi. Me maquiller est un plaisir, un rituel matinale qui m’apaise et me réveille en douceur avant le travail. Même si je sors en général tout le temps mqUillée, je ne suis pas non plus du genre à me maquiller juste pour aller au courrier, il m’arrive de sortir faire mes courses, du shopping, voir des amis ou me balader sans maquillage mais dans ces moment je me sents nue et j’ai l’impression que les gens me regarde différemment (ce qui est faux).

  • #152 Helita le 20 mai 2014 à 12 h 11 min

    Quand je ne mets pas de maquillage j’ai l’impression de ne pas être réveillée (et pas que visuellement), c’est bizarre!

  • #153 Hélène le 20 mai 2014 à 12 h 30 min

    riveira: Helita: moi aussi je me sens plus réveillée avec du maquillage que sans ;-)

    AquaPetra: elles sont souvent beaucoup plus apprêtées que nous en toutes circonstances, et elles portent facilement plus de maquillage que nous (fond de teint, contouring, faux cils…).
    Ca dépend des endroits bien sûr (à New York elles ne sont pas tellement comme ça, mais New York n’est pas tout à fait l’Amérique ;-), mais d’une manière générale elles s’apprêtent beaucoup plus, et du coup admirent notre côté « effortless chic » ;-).

    LaMaline: moi j’aime bien ne pas être parfaite au naturel, parce que parfaire le naturel m’amuse et me fait plaisir ;-)

    mintchocolate: absolument, on a l’impression d’être hyper différente sans maquillage, alors que nos amis ou notre famille le remarque souvent à peine.

  • #154 coco le 20 mai 2014 à 13 h 19 min

    Bonjour Hélène
    Moi qui ai tout juste 50 ans, je peux vous assurer que c’est aussi une question d’âge ! Depuis mon adolescence, j’ai toujours pris extrêmement soin de ma peau et jusqu’à mes 40 ans, je n’avais aucun souci à sortir sans être maquillée. Seulement voilà – et même si j’ai une peau dans l’ensemble encore assez saine et plutôt « fraîche », j’ai de plus en plus de rides, j’ai l’ovale du visage qui se barre en cacahuète, j’ai les cernes qui se creusent chaque jour davantage, etc, etc. (Je précise que pour l’instant, je n’ai pas encore eu recours à la médecine esthétique). Du coup aujourd’hui, JE NE PEUX PLUS, même pour sortir ma poubelle ou faire mon jogging, me montrer à l’extérieur sans maquillage. C’est pour moi totalement inconcevable. Au minimum, j’ai de l’anti cernes, une crème teintée, le blush effet bonne mine et du mascara. Je le fais certes pour être présentable aux autres mais honnêtement je le fais aussi pour moi car aujourd’hui, à mon âge, j’ai de plus en plus de mal à voir mon reflet dans le miroir sans maquillage…

  • #155 Laureen et son Coquelicot le 20 mai 2014 à 13 h 40 min

    C’est une question vraiment hyper intéressante je trouve, tout autant que les réponses !
    Je vois qu’en général on se sent différente avec ou sans makeup, et comme le dit si bien Juju d’orange, heureusement car sinon quel intérêt d’en porter? ;-))

    C’est mon cas aussi.. Ayant des tâches de rousseur, et des problèmes de peaux (l’acné est passé par là… Yay!) je me sens forcément plus jolie avec le teint fait!! Je peux rester le visage complétement nu quand je suis à la maison avec mon amoureuse, même si je le fais peu..

    Quand je suis en we dans ma famille, c’est pareil je sais que je pourrais rester comme ça devant eux, ils ne me jugent absolument pas, et s’en foutent complétement d’ailleurs de savoir que j’ai des boutons sur la tronche, des rougeurs et/ou tâches de rousseurs!

    Mais lorsque je sors un peu de ce « cercle » proche, mon teint doit être absolument fait.. j’ai les cils blonds donc autant dire que lorsque je n’ai pas de mascara c’est pas très joli, mais ça je m’en fous.. pour moi la base c’est le teint.. Je préfére sortir sans mascara mais avec le teint fait!

    Ce n’est pour moi pas possible d’aller faire mes courses sans le teint fait, c’est un peu comme une « carapace », si je sortais la peau nue, j’aurais l’impression que mes défauts sont mis à nu, mes faiblesses, mes failles.. Ce serait aussi dire que j’accepte que les choses ne soient pas toujours parfaites..
    Se maquiller permet aussi peut-être à certaines de ne pas dévoiler tout ça aux autres, de contrôler la situation..
    Bref, tout ça a surement des connotations psychologiques, chacune a sa relation avec le maquillage!

    En tout cas merci Hélène pour ce post, ça permet de se poser certaines questions et les réponses sont aussi très intéressantes, c’est chouette ;-))
    La bise à tous !

  • #156 perrine le 20 mai 2014 à 14 h 37 min

    J’ai l’impression que tout le monde a les yeux rivés sur mes cernes ou mes rougeurs Alors pour sortir les poubelles ou aller a la boulangerie ca va mais pour sortir en « public » cest makeup obligatoire c’est loin d’être une corvée pour moi réfléchir a ce que je vais porter sur le visage m’amuse plus que de choisir ma tenue du jour ! Jaime le maquillage c’est comme ça et j’ai encore du mal avec le no makeup makeup ca commence toujours bien et puis je me dis oooh ca irait tellement bien avec cet enlumineur ou ca fait bizarre sans liner ou ma bouche a l’air super pâle et je me retrouve avec une full face of makeup comme dhabitude … Pour retourner a la question je trouve ca beaucoup plus dur aussi pour celles qui se maquille tout les jours depuis longtemps de sortir sans makeup car cest direct la question tu es malade ? Tu as l’air fatiguée? Mais non tocard je suis juste pas maquillee ..

  • #157 LadyBird le 20 mai 2014 à 16 h 14 min

    Bonjour à tous,
    Pour moi, le make up c’est un plus, un complément, pas une obligation.
    Je vais volontiers sans aucun maquillage ou même coiffure si je n’en ressens pas le besoin.
    Mais je peux me maquiller très sophistiquée en cas d’envie ou d’obligation « sociale »
    Bref, je ne me sens aucunement différente et me moque du regard que pourrait porter autrui sur quelques imperfections ou rougeurs sur ma peau.
    Très sympa comme question. Merci Hélène.

  • #158 Cindy le 20 mai 2014 à 17 h 36 min

    Bonjour Hélène
    Perso c’est très simple , sans maquillage , je me sens laide !! les sourcils clairsemés , les cernes bleues , les boutons , arfff impossible pour moi de me sentir bien sans make up , malheureusement , et pourtant je n’ai que 25 ans , je n’ose même pas penser a se que se sera dans 20 ans ….
    bisooooouuuuu

  • #159 Huguet Juliette le 20 mai 2014 à 18 h 17 min

    Être maquillée est surtout un plaisir pour moi. Le matin je me réveille et je me maquillage, c’est du temps que pour moi. Je me sens plus invincible en étant maquillée. Mais je peux très bien sortir sans être maquillée. Au travail j’évite, je trouve que j’ai l’air trop fatiguée en semaine, et que l’on me trouve trop jeune, je n’ai que 20 ans, et comme je dois donner des directives, en étant jeune, on me prend moins au sérieux. Donc pour te répondre simplement oui je me sens différente sans maquillage, mais je peux sortir sans être maquillée. Je garde le maquillage comme une activité, un loisir et un art.

  • #160 Camille LaChenille le 20 mai 2014 à 18 h 38 min

    Bonjour Hélène,

    J’apporte ma petite contribution à ce vaste débat, et j’avoue me retrouver dans pas mal de commentaires.
    Je me maquille de façon assez discrète (BB Crème, mascara, au minimum), mais c’est inenvisageable d’aller bosser « à nu ». J’ai l’impression d’avoir des petits yeux inexpressifs et une peu terne, et la BB crème me permet de planquer les rougeurs de mes petits boutons sans avoir l’impression d’avoir fait un ravalement de façade. Le maquillage me donne de l’assurance, me rends plus forte face au regard des autres. En soirée ou sorties entre amis, ça me permet de me sentir plus jolie, j’ai souvent tendance à me comparer à mes amies, qui si elles se maquillent bien plus que moi, sont très jolies. toujours une question d’assurance mais pas pour les mêmes raisons. Et face à mon chéri, ça me permet de me sentir plus désirable, sans pour autant le « tromper sur la marchandise » en me maquillant trop. Il faut trouver l’équilibre.
    Je n’ai par contre aucun pb à aller chercher du pain pas maquillée, idem pour de menues courses ou faire du sport. Je me sens plus libre sans maquillage (frottage des yeux :-) ), mais ces jours-là je n’aimerais pas que les potes de mon chéri débarquent à l’improviste, je me sentirais vulnérable et pas à la hauteur…

  • #161 Marylise le 20 mai 2014 à 18 h 47 min

    Bonjour Hélène
    En ce qui me concerne j ai 55 ans et depuis l’âge de 15 ans je me maquille tous les jours sans exception ….dire que je me sens différente sans maquillage est un doux euphémisme !!! Je me sens très mal à l aise . Tous les jours c est fond de teint, fard à paupière , ricil , rouge à lèvres , eye-liner …. Sortir sans rien n est pas envisageable. le minimum du minimum c est ricil et rouge à lèvres mais ça c est quand je suis au fond du trou, malade , à l hôpital :)

  • #162 AquaPetra le 20 mai 2014 à 19 h 11 min

    Merci Hélène pour ta réponse. Effectivement !
    La formule « effortless chic » m’a beaucoup plu ! ;)
    J’ai le souvenir d’avoir partagé (il y a longtemps longtemps et demi ;) pendant quelques mois le quotidien d’étudiantes de diverses nationalités, dont plusieurs étudiantes américaines (nous habitions dans un foyer de jeunes filles tout à fait comme il faut tenu par des bonnes-soeurs…). C’était ma première expérience de cohabitation avec des américaines. J’étais à peu près autant hallucinée par la quantité de make-up que certaines d’entre elles utilisaient tous les jours que par la nourriture immonde (junk food) qu’elles pouvaient ingurgiter. Pour moi, la plus grosse couche de fond de teint posée à la truelle ne remplacera jamais la beauté qui se construit, jour après jour, de l’intérieur (alimentation équilibrée et de qualité, mollo sur le soleil, sommeil en quantité suffisante, démaquillage soigneux tous les soirs même quand on rentre à pas d’heure…etc…). Cette hygiène de vie s’appelle effectivement « effortless » ! ;)

  • #163 Julytoseptember le 20 mai 2014 à 19 h 58 min

    Oh que oui je me sens juste super moche et pas réveillée aahah:)

  • #164 ptite mimi le 20 mai 2014 à 20 h 04 min

    j’ai pensé à ce post aujourd’hui. suis partie bosser à la cool, sans maquillage, partie dans l’optique d’une loooooooonnnnnnngue journée où j’allais transpirer dans le gymnase, transpirer sous le soleil … et en arrivant bingo, j’avais oublié que j’avais un rendez vous avec un parent. j’ai dit à ma collègue « zut, je ne suis même pas maquillée ».
    et donc oui, pour faire plus sérieuse, j’ai tendance à ma maquiller il semblerait.
    après, je peux sortir sans maquillage (la preuve) mais si je sors avec mon homme ou avec des amies, je me sens plus jolie maquillée, plus femme.
    par contre, pour bosser, ça dépend. j’accorde aussi avec les activités de la journée. tenue cool ou tenue plus sophistiquée entraine maquillage ou non.
    mais je ne me sens pas « différente ». je me sens moi en plus jolie

  • #165 Manon le 20 mai 2014 à 20 h 45 min

    Même si je n’ai que 20 ans, je ne suis pas une fille qui peut sortir de chez soi sans maquillage. Déjà parce que le matin dans le miroir j’ai l’impression de voir mon père, et ma peau avec les quelques boutons et cicatrices n’est pas jolie à regarder à mon avis. Je me sens pas différente si je ne porte pas de maquillage. Je prends du temps le matin pour maquiller, dans le but de corriger mes imperfections, et de gagner une certaine confiance en moi. Je veux donner l’impression d’être une jeune femme soignée. Malgré tout, je trouve qu’il existe de nombreuses femmes qui sans maquillage son magnifiques, et qui n’ont pas un allure négligée.

  • #166 Anne-Laure le 20 mai 2014 à 20 h 47 min

    Coucou les gens :)

    J’aime bcp me maquiller, je trouve cela vraiment agréable mais je tente tjrs de ne pas trop en faire au quotidien pour ne pas être trop dépressive quand je l’enlève. Je ne sortirai jamais sans maquillage. J’ai énormément de cicatrices d’acné qui me forment des trous dans la peau et que je tente de combler avec du fdt. Malheureusement le maquillage ne fait rien de bon sur une mauvaise peau. De plus, je déteste tout ce qui se trouve en bas de mon visage (nez trop présent, mentons trop avant, lèvres trop fines) et quand je souris c’est encore pire, du coup je valorise mes yeux en espérant que les gens ne regardent pas trop ailleurs.
    Cependant ma peau n’aime pas trop le maquillage et après un certain temps avec, ma peau devient inconfortable, irrité et l’acné ressort..
    J’aimerai bcp sortir sans fdt (au moins pr sortir faire les courses ou ouvrir la porte au facteur) donc j’espère trouvé une solution pour mes cicatrices.

    Pleins de bisous.

  • #167 Hélène le 20 mai 2014 à 20 h 55 min

    Manon: perso je trouve ça rarissime, les gens vraiment très beaux sans aucun maquillage, passé 16 ans ;-) Je trouve que tout le monde (femmes ou hommes) est plus beau avec un peu de fond de teint ;-)

  • #168 Zedess le 20 mai 2014 à 21 h 22 min

    Hélène premier commentaire que je laisse, je trouve ta chaîne et ton blog extra, tu as une approche à la fois rigolote et cérébrale, très pro, du maquillage et il ne me manquait que ça pour être passionnée ! Encore merci, j’apprends plein de choses et je prends de nouveau un vrai plaisir à me maquiller.
    En tous cas ta question soulève des commentaires hyper intéressants, les filles (ben oui, surtout !) vous dites des trucs très sensés, très fins, on voit qu’on touche quand même des questions sensibles liées à l’image de soi, la confiance, l’être social, la liberté… Bref, Hélène, les filles et les autres (!) continuez, j’adore !

  • #169 Alexandra AB le 21 mai 2014 à 9 h 55 min

    Bonjour à tous,
    Tout d’abord un grand merci à Hélène pour toutes ces magnifiques vidéos !!!
    Pour ma part cela ne fait pas très longtemps (j’ai 26 ans) que je ne me sens à l’aise avec du maquillage je n’ai jamais été très girly comme fille même plutôt garçon manqué. J’ai totalement changé de coupe de cheveux et de couleur en début d’année 2014 et ça était une révélation je me sens beaucoup plus moi avec ce mi long très effilé tirant sur le auburn froid qu’avec mes cheveux longs et blonds avec lesquels je vivais depuis la naissance.
    Pour revenir au maquillage je me sens beaucoup plus femme avec un beau rouge à lèvres et les yeux juste maquillés ( je porte un rouge à lèvres Givenchy teinte 312 et je crois que c’est ma couleur parfaite !!!) . Je me sens aussi plus femme quand je sors avec ce maquillage !!!

  • #170 Syd le 21 mai 2014 à 10 h 17 min

    Je suis plus sûre de moi avec, comme la plupart, mais ça ne change pas follement non plus dans ma tête. Je vois plus de différence quand j’ai les cheveux attachés / détachés par contre. Là je me sens différente dans la tête… étrange.

  • #171 Hélène le 21 mai 2014 à 11 h 15 min

    Zedess: je suis d’accord avec toi, tous les commentaires sont hyper intéressants et enrichissants !

    Donc merci à toutes et tous pour vos commentaires, c’est vraiment chouette !

  • #172 Amandine le 21 mai 2014 à 13 h 12 min

    Bonjour Hélène,

    En ce qui me concerne, le maquillage est souvent une obligation pour me sentir à l’aise et pouvoir sortir : cacher les imperfections d’acnée d’adulte qui me bouffent la vie. Du coup, ca m’aide à me sentir mieux. Mais en même temps, les périodes où je me regarde dans la glace le matin et opù je me dis « cool, rien besoin de cacher, je ne suis pas obligée de me maquiller », sont des jours hyper agréables. Par contre, je ne sens pas ce « poids » du maquillage sur moi, cette sentation de pureté quand je me démaquille. Moi, c’est plutot le contraire (le poids des imperfections…).
    Merci pour tous tes conseils qui m’aident au quotidien depuis une petite année et me permettent de traiter ma peau avec douceur et respect.

  • #173 Aline le 21 mai 2014 à 18 h 38 min

    Dans la mesure où j’ai bien plus confiance en moi en étant maquillée, forcément je me sens différente si je ne le suis pas. Mais pas que ça me dérange/gêne de sortir non maquillée.

  • #174 Melha le 21 mai 2014 à 19 h 42 min

    Bonjour :)
    Ca ne me dérange pas de sortir sans maquillage, mais je n’irai pas travailler sans les bases (fond de teint, blush et mascara) ! Je trouve que ça me donne un air plus mature, un teint plus frais.
    Je ne conçois pas de sortir (soirées) non maquillée, parce que ça met mon visage en valeur donc oui je me sens différente maquillée: J’ai plus confiance en moi.

    Cela dit, heureusement que les dimanches existent :)

  • #175 lilyhumour le 21 mai 2014 à 19 h 51 min

    Bien sur que je me sens différente, déjà parce que rien que si on s’arrête vraiment sur la question c’est différent d’être maquillée et d’être au naturel, même avec un maquillage nude (le plus nude possible) , ça reste une version améliorée de nous au naturel il y a déjà une différence. Même Christine semble se sentir différente puisqu’elle dit se sentir plus confortable le visage nu. Est-ce que vraiment on aurait envie de se maquiller si on ne se sentait pas différente…? Je ne sais pas, en tout cas moi je me sens différente, il y a un bien être dans les deux cas qui ne sont vraiment pas comparable. Mais le maquillage nous permet avant tout de nous sublimer, alors oui différente mais dans le bon sens ! ;)

  • #176 tatite le 21 mai 2014 à 20 h 13 min

    Je rejoins plusieurs lectrices, c’est surtout pour se donner de l’assurance le maquillage…et c’est pour cette raison que c’est indispensable (pour moi). Avec l’âge, j’essaie d’alléger le teint, pour que les jours sans fond de teint, il n’y ait pas une différence énorme et que les gens ne prennent pas peur. Mais je ne sors jamais sans mascara et blush…pour moi c’est aussi automatique le matin que me brosser les dents, et pendant longtemps, si pour une raison ou pour une autre je e pouvais pas en mettre, je me sentais moche toute la journée et c’est horrible pour l’estime de soi, au boulot etc…
    Cependant ça s’arrange avec les années…Mais comme beaucoup de lectrices, ma peau va aussi beaucoup mieux et ça change tout.. Donc quand le maquillage est là pour sublimer et plus pour camoufler, au final on arrive aussi à se sentir pas trop mal les jours sans maquillage…je ne sais pas si c’est très clair ! bises

  • #177 sandrine le 21 mai 2014 à 20 h 32 min

    Je ne me sens pas trop différente car j’essaie d’avoir la main légère, même si je me maquille tous les jours. Mon ex-amoureux me disait souvent « c’est dingue, tu te maquilles pas, mais tu es quand-meme tout le temps jolie »
    Je trouvais ça trop drôle (et chou), vu que je passais 1/2h à peaufiner mon teint nude avant chaque rencard…tss les hommes ;)
    mais j’ai gardé cette habitude d’éviter d’avoir une tête trop différente avec et sans maquillage, ça permet d’être à l’aise meme sans !

  • #178 Hélène le 21 mai 2014 à 21 h 31 min

    lilyhumour: « il y a un bien être dans les deux cas qui ne sont vraiment pas comparable » : c’est bien résumé !

  • #179 Lagrandejulie le 22 mai 2014 à 10 h 20 min

    Je viens de lire en transverse pas mal de vos commentaires et je me retrouve dans pas mal d’entre vous.
    Moi aussi je me sens différente lorsque je suis maquillée. C’est un genre de « carapace » que je met entre mon visage à nu et les autres.
    C’est aussi une certaine forme de politesse comme tu l’as noté: il n’y a pas à dire c’est quand même vachement mieux après que avant: la douche ne me suffit pas pour avoir l’air réveillée :).
    Et enfin c’est pour ma part 10 minutes rien qu’à moi: moment de plaisir avec mes palettes, mes crayons et mes pinceaux.
    C’est intéressant de lire tout vos commentaires. Merci Hélène pour ce partage. Bonne journée.

  • #180 Clem le 22 mai 2014 à 22 h 29 min

    Avant je ne pouvais sortir sans maquillage à cause de ma peau du visage qui me complexait. Pourtant je ne connaissais pas grand chose au maquillage (je m y suis mise depuis 3 4 ans maintenant), traduction, fond de teint pas adapté, je mettais pas de poudre et j’hydratais pas.
    Puis je me suis mise à m’interesser au soin, à la beauté, pendant ces dernières années j’ai cherché ma routine celle qui allait à ma peau. Depuis maintenant 6 7 mois, je tourne sur la même routine qui semble être la bonne. Depuis ma peau est douce, saine avec peu d’imperfections et je sors de plus en plus sans maquillage n’étant pas cerné de nature.
    Du coup non je me sens pas différente, me maquiller se traduit par j’ai envie de faire joujou avec mes pinceaux et mes yeux, du coup je me sens obligée de me faire le teint.

  • #181 Meloree le 22 mai 2014 à 22 h 37 min

    Moi j’aimerai rebondir sur ce que tu dis Hélène dans une de tes réponses à propos du fait qu’on ne force pas les gens qui ne se maquillent pas à se maquiller alors que l’on peut souvent se trouver face à des commentaires déplacés du genre « pourquoi tu as besoin de te maquiller ? », je pense déjà que chacun fait ce qu’il veut esthétiquement et personne ne parle de besoin.. Bref, c’est lourd ! Mais ce que je n’aime pas non c’est parfois le sentiment de supériorité qu’ont les personne qui ne se maquille jamais (ou juste pour des occasions) au moment où ils te font un commentaire. Personnellement, je ne me maquille pas par faiblesse et ce que je vais dire est un peu méchant mais souvent ça ne ferait pas de mal à ces personnes de se maquiller un peu aussi.. (mais là je suis méchante ^^).
    Tout ça pour dire que souvent on a droit à des commentaires du genre « j’ai mieux à faire » mais la différence c’est juste la répartition du temps et on ne peut pas juger sur la qualité des actions auquel on se consacre sinon on devient fou et c’est la course au rendement du temps qui passe. Si moi ça me plait de prendre du temps pour me maquiller le matin (et franchement je trouve que c’est un moment agréable), grand bien me fasse et ce n’est pas plus futile que celui qui reste sous la douche 30min ou qui déjeune pendant 1h.
    Mais bon comme souvent dans la vie, il y a des petits soucis d’intolérance et d’incompréhension, certains ont le jugement facile et ont ce passe-temps futile de juger en se prenant de haut (oui oui je met dans le personnage là pour mieux comprendre ^^)

  • #182 Hélène le 23 mai 2014 à 10 h 58 min

    Meloree: tu as tout à fait raison, on sent ce sentiment de supériorité trop souvent chez ceux qui ne se maquillent pas. J’imagine qu’ils nous trouvent futiles, mais surtout qu’ils se sentent supérieurs parce qu’ils croient ne pas en avoir besoin ; or les gens qui n’ont vraiment pas besoin de maquillage (d’une façon objective, par rapport à la beauté de leur peau ou de leurs traits) sont rarissimes ;-)

  • #183 celinoutte01 le 24 mai 2014 à 10 h 52 min

    @ Meloree et Hélène: Je vous rejoins tout à fait sur ce dernier point! Parfois on en paie les conséquences alors qu’on a rien demandé et des personnes mal intentionnées peuvent s’en servir quand elles essaient d’être dans le conflit d’intérêt. Ca m’est arrivé. J’exerce un métier avec des hautes responsabilités et qui demande des connaissances culturelles très poussées. Je suis amenée à travailler avec des publics très différents donc je fais aussi très attention à la façon dont je m’habille. Au travail, je n’ai qu’une collègue qui se maquille et qui s’habille très élégamment pour cacher sa dépression et elle me comprend tout à fait. Je suis très respectée par tous mes pairs, je n’ai pas de problèmes particuliers. Par contre, j’ai une collègue qui cherche le conflit avec moi et elle a dit (et je l’ai entendue car j’étais trois mètres plus loin): « Elle ne fait pas grand chose, elle passe sa vie chez Séphora de toute façon. » J’en ai payé les conséquences pendant un laps de temps mais je peux t’assurer que ça s’est retourné contre elle car à force d’être intolérant et de juger les gens sur les apparences, elle s’est cassé les dents. Il ne faut pas ce faire intimider par ces gens-là de toute façon.

  • #184 Emiflore le 24 mai 2014 à 13 h 52 min

    Très bonne question en effet. J’ai porté du maquillage quasiment tout les jours depuis plusieurs année, ça s’est fait graduellement sans que je m’en rende compte (surtout pour le fond de teint). Et je me rend compte avec le recul que ça n’est pas une solution (pour moi en tout cas). C’est un geste qui était devenu indispensable pour le journée où je mettais le nez dehors. Je pense que c’est toute ses filles « parfaites » (je met entre guillemets) que je vois dans les pub, les séries etc. honnêtement ça donne une image assez surréaliste de la peau parfaite qu’une femme devrait avoir.
    Quand j’étais plus jeune, je n’en faisait pas toute une histoire si j’avais quelques rougeurs, quelques cicatrices d’acné, ou si mes cernes se voyaient…
    J’ai développer une hypersensibilité de la peau au fil des années et une dermite séborrhéique depuis plusieurs mois. J’ai du prendre beaucoup de recul par rapport aux cosmétiques et maquillages car ma peaux ne supporte plus rien. C’est assez difficile de s’accepter tel que l’on est au naturel et honnêtement je trouve ça vraiment nul de ressentir ça. Ca n’était pas le cas avant que je tombe dans ses routines de beautés qui maintenant je m’en rend compte étaient devenues une obligation et avaient modifiées ma façon de me voir dans le miroir.
    Ma peau se porte mieux maintenant depuis que je lui fiche la paix et chose étonnante je me sens mieux dans ma peau aujourd’hui que quand je cachais mes quelques défauts.

  • #185 Emiflore le 24 mai 2014 à 13 h 58 min

    Emiflore: Je tiens à préciser que je ne trouve pas les personnes qui se maquillent futiles.
    Ce qui me gêne surtout c’est quand ce geste devient indispensable pour se montrer aux autres, je trouve ça un peu triste de le ressentir comme une obligation dans ce cas là.

  • #186 Hélène le 24 mai 2014 à 15 h 37 min

    Emiflore: oui tu parles de ton cas, donc. Pour beaucoup d’entre nous, sin on lit les commentaires, le maquillage est à la fois ce qui nous permet de nous sentir à l’aise pour nous montrer dans certaines situations, et un jeu entre les couleurs et les textures, qui nous fait plaisir chaque matin.
    Si tu lis les commentaires, tu verras que celles qui n’en portent que par obligation et jamais par plaisir sont très rares.

  • #187 Emiflore le 24 mai 2014 à 22 h 36 min

    Hélène: Coucou Hélène, j’avais bien compris :) je disais ça car j’entend de plus en plus de jeunes filles dirent qu’elles sont incapables de sortir de chez elle sans maquillage, qu’elle se trouvent vraiment moches. Certaines n’ont pas une qualité de peaux très bonnes donc je les comprend (j’ai eu une adolescence très acnéique et je sais que c’est dur à vivre) mais d’autres sont vraiment jolies et on une belle peau, j’ai parfois l’impression que beaucoup de femmes souffrent de dysmorphisme…
    Après j’ai grandi dans une famille où les femmes ont toujours été « naturelles », pas ou peu de maquillage tout en étant féminines et sure d’elles.

  • #188 Maggy le 27 mai 2014 à 15 h 04 min

    Hello !
    Personnellement je porte du maquillage presque tous les jours pour 2 raisons :
    – principalement parce que j’adore ça, que j’aime faire quelque chose de différent tous les jours.
    – et aussi, je dois l’avouer, parce que ma peau sort à peine de la sale période acnéique et que même si elle est bcp plus jolie qu’avant, elle n’est pas nickel et je me sens plus confiante avec au moins du fond de teint.
    Ceci-dit je me garde toujours des jours « make-up free » en vacances ou en week end, pour faire du sport etc …

  • #189 Claire le 13 juin 2014 à 16 h 30 min

    Bonjour Hélène (et les autres bien sûr:) )

    Sans hésitation, oui, je me sens différente en fonction que j’aie ou non du maquillage :)
    Comme le disait l’une d’entre nous, ça modifie la perception que j’ai de moi-même : avec du maquillage, je me sens plus jolie, plus sûre de moi, plus « regardable », plus apprêtée, je me sens mieux en fin de compte. J’aurais plus facilement tendance à aller vers les autres, à leur parler, à être moi-même, à être plus ouverte.
    En revanche, quand je ne suis pas maquillée, je me sens plus « nue », plus vulnérable, moins sûre de moi. Pas que le maquillage soit une carapace, mais plutôt une manière d' »améliorer ma façon d’être » (même si ça n’a pas l’air d’avoir beaucoup de sens), et d’être moi-même dans de meilleures conditions.
    C’est pour ça que je vois le maquillage non pas comme une manière de modifier son apparence, ou comme quelque chose de superficiel (ce que pensent beaucoup de gens), mais plutôt comme quelque chose qui m’aide à me sentir mieux et à laisser paraître ma vraie personnalité.

  • #190 Hélène le 13 juin 2014 à 16 h 40 min

    Merci beaucoup pour tous ces partages les filles !

  • #191 ilovecookie le 15 juin 2014 à 14 h 29 min

    Bonjour,
    Etrangement, je ne pourrais pas sortir sans maquillage (enfin sans fdt, le reste je m’en fous), parce que j’ai une peau horrible (c’est à dire pleine d’imperfection, brillante, et autres joyeusetés), mais en même temps, je me sens assez mal à l’aise avec. J’ai l’impression de porter un masque, par exemple, si un beau jeune homme vient à me regarder, je pense directement que si je n’avais pas eu ce maquillage il ne m’aurait pas jeter un regard. Donc c’est très étrange, je me sens plus sûr de moi maquiller, mais en même temps mal à l’aise, j’ai l’impression que mon image tient à très peu, brrrrrr. Bref intéressante question, bonne journée !

  • #192 Clara P le 3 juillet 2014 à 19 h 47 min

    Chère Hélène,

    C’est une question très intéressante que tu nous poses. De mon point de vu, ne pas être maquillée ne me dérange pas, mais il est clair que je me sent différente. Laisses me t’expliquer.
    Dans mon intimité, lorsque je suis en famille ou avec mon compagnon, je ne me maquille pas, tout simplement parce qu’ils me connaissent et qu’ils m’aiment tel quel, je pensent naturelle et moi même (je ne dis pas que je ne suis pas moi même lorsque je suis maquillée). Je suis encore jeune, je peux sortir sans maquillage, mais c’est une autre histoire.
    Quand je dois aller en ville, sortir et donc être exposée à des personnes que je ne connais pas, j’aime être maquillée pour qu’on me voit « sous mon meilleur jour ».
    Ill est évident que j’adore me maquiller, c’est même une passion, tester de nouveaux produits etc… C’est vraiment génial ! Mais je pense que malgré tout, il a un moment pour se maquiller, et un moment pour être naturelle.

    Je voulais te demande, c’est totalement hors sujet mais j’en profite : as-tu déjà commandé sur le site de Marlena ? Comment le paiement s’effectue et est-il fiable ? Je te remercie d’avance pour ta réponse, qui, je l’espère sera rapide !

    Passes de bonne vacances !
    Milles bises du Sud Est !
    Clara.

    Ps: je t’admire énormément, je te trouves très professionnelle.

  • #193 Hélène le 3 juillet 2014 à 21 h 27 min

    Clara P: le fait de « pouvoir » sortir ou non sans maquillage n’a rien à voir avec l’âge, dieu merci.
    Quant au site de Marlena, il est d’une fiabilité totale, comme elle.

  • #194 Charlotte le 9 septembre 2017 à 16 h 57 min

    Vraiment d’accord ac toi!! Il faut se maquiller pr soi même et pas pr les autres!! Moi je me sens mieux sans maquillage car je sais que si je plais à quelqu’un cest vraiment pr qui je suis réellement sans artifice et aucune peur d’être vu sans maquillage au réveil puisque je n’en porte pas!! Quel poids en moins et quel gain de temps et on se trouve de plus en plus belle sans maquillage cest une question d’habitude je pense!! ;))

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.