Est-ce que c’est beau ? Est-ce que c’est utile ?

11 mars 2013

La citation de William Morris que j’ai en ce moment en Brève (« N’ayez rien dans vos maisons dont vous ne sachiez que c’est utile, ou dont vous ne pensiez que c’est beau ») a été une sorte de « révélation » pour moi : je suis très sensible à l’esthétique et à la beauté, et après avoir posté cette phrase ici je me suis mise, devant presque chaque objet présent chez moi, à me poser ces deux questions :

Est-ce que c’est beau ? Est-ce que c’est utile ?

Et lorsque la réponse aux deux est « non », de façon assez majoritaire la suite est : OK, donc poubelle.

Et CA FAIT UN BIEN FOU !!! Je n’habite pas un 300 mètres carrés immaculé (et bourré de placards), et j’ai de moins en moins envie d’avoir sous les yeux des trucs inesthétiques ou inutiles, qui encombrent autant mon esprit que l’espace ; je dois dire que ces deux questions sont absolument imparables pour faire le nettoyage par le vide.

Chose à laquelle je suis prédisposée, dans la mesure je n’ai aucune difficulté à jeter. Je ne suis pas très attachée aux choses si je ne les adore pas esthétiquement ou si elles ne m’ont pas été offertes par des gens que j’aime.

Ce qui n’empêche pas le bordel moche de s’installer à toute allure, la phrase « ça peut toujours servir » étant le poison de la sérénité visuelle et esthétique. La vie est TRES courte, c’est trop dommage de l’encombrer avec des choses qu’on n’aime pas réellement.

Je vous laisse, je retourne bazarder des trucs avec délectation ;-)

137 commentaires Laisser un commentaire
Le reste

Vous aimerez aussi

137 commentaires

  • #1 Izidorableu le 11 mars 2013 à 9 h 19 min

    Hum… ça sent le grand nettoyage de printemps. Pour moi excepté les livres, je n’ai aucun mal à me séparer des objets et vu que j’ai pas mal déménagé ces dernières années, cela permet de faire du tri.
    Belle journée :)

  • #2 Christine le 11 mars 2013 à 9 h 27 min

    Et bien tu es bcp plus courageuse que moi …
    Je vis à la campagne dans une maison (ni trop grande, ni petite) de 2 étages + des caves sous toute la maison. J’ai 120 m² à chaque étage et je ne sais plus où donner de la tête et par où commencer lorsque je veux faire le tri ou le vide ! Ca devient très difficile. Je perds patience avant de commencer … Et pourtant je suis une grande maniaque du rangement et de la propreté, tant autour de moi, dans mon environnement, que sur moi … mais je n’aime pas trop jeter. Le pire, ce sont mes fringues que j’ai dans toutes les tailles (vu mes années de yoyo incessant) et dont je ne parviens pas à me débarrasser, espérant tjs perdre quelques kilos et remettre une, deux, voire trois tailles inférieures car ce sont surtout ces fringues en taille « plus raisonnsable » que je n’ai pratiquement pas portées … Et là si je me mets devant et que je me dis : est-ce beau, est-ce utile, je crois que j’aurai bien du mal à répondre à ces deux questions …

  • #3 benoit le 11 mars 2013 à 9 h 29 min

    Bonjour ,

    Les logements n’étant pas tres grand a Paris ,j’habite un 30 Mètre carré pres de Nation
    (cela dit en province il y a des gens qui habitent aussi dans des petites surfaces mais cela reste quand même tres habituel a Paris, petite surface pas de balcon et evidemment, faut pas rêver,pas de jardin !!!)
    J’adore la fin de ton article et a vrai dire je n’avais pas trop compris la brève hier (idiot que je suis)
    bon rangement a toutes et tous

  • #4 yolaine le 11 mars 2013 à 9 h 30 min

    Ce week end j’ai justement fait du rangement et mon dieu comment ai je pu garder tout ça ! Du coup me voilà plus légère et puis c’est chouette de pouvoir faire plaisir aux autres.Comme toi je ne suis pas attachée aux choses et puis c’est bien plus facile de faire son ménage quand il n’y en a pas partout ;)

  • #5 Nadejda le 11 mars 2013 à 9 h 33 min

    + 100 avec Christine . et je reve arrive avoir mentalité Helene.

  • #6 La Boule le 11 mars 2013 à 9 h 36 min

    Poubelle/recyclage/associations/déchetterie : voilà une pratique très habituelle pour moi, , je sais y aller les yeux fermés! ça ne m’empêche pas d’avoir du bazar. Mais c’est du bazar mieux maîtrisé.
    J’ajouterais à la phrase de W Morris : est-ce que je l’aime pour de vrai ?
    Je ne sais pas si notre cerveau peut nous permettre d’étiquetter un truc beau/pas beau/bof sans y mettre une pointe de sensibilité ( je dirais non mais la neuro n’est pas mon fort), certains trucs sont beaux mais ne me donnent pas envie de les exposer . L’inverse est vrai aussi.
    Pourquoi mets je en valeur plus ce bouquin qu’un autre, pourtant les deux offerts par les mêmes gens que j’aime et avec un contenu que j’aime tout pareil? et ce fichu magnétoscope, laid à souhait, j’ai mis un moment à le ranger alors que je ne regarde plus de K7 vidéo depuis une éternité? oui mais il fait partie des toutes premières choses que j’ai achetées fièrement avec mon prêt étudiant en prévision des soirées toutes seules dans ma chambre d’internat de périphérie qui n’ont pas manquées. Pour la première fois j’avais des sous à dépenser autrement que super strictement pour le vital. Et on en a vu , dans tous les sens du terme, des trucs tous les deux!
    Et les dvd ? qu’est ce que je trouve ça vilain d’exposer des dvd alors qu’une rangée de bouquins tout dépareillés , plus ou moins usés et cornés, c’est pas foncièrement plus joli mais qu’est ce que c’est …. beau!
    Par contre pour le MU, tout doit disparaître. Est ce que je n’assume pas mes coûteux coups de coeur que des amies proches jugent très futiles ou est-ce que parce que c’est vraiment très perso et que ça reviendrait à exposer mon courrier ?
    Oups, la journée de congés s’annonce laborieuse pour mon petit cerveau que le sujet hyper interessant de ton post a lancé dans de grandes considérations!

  • #7 Stel38 le 11 mars 2013 à 9 h 36 min

    Moi je fais ça une fois par an, je descend le  » ça peut tjrs servir » a la cave, et si dans l’année ça n’a pas servi ou que je l’ai totalement oublié, c’est soit vendu, soit donné, soit poubelle. C’est la méthode qu’on a trouvé avec mon mari pour ne pas se laisser envahir. Génétiquement je te jure que c’était pas gagné quand je vois le grenier de nos grands parents…. ;)

  • #8 Stephanie le 11 mars 2013 à 9 h 37 min

    Tu es bien courageuse… Entre les choses qui « peuvent servir », les choses offertes, et les choses qu’on garde par habitude, c’est dur de trier… Et quand une phase de « nettoyage de printemps » me prends, je mets dans des cartons : un carton pour vendre dans des brocantes, un carton pour jeter (si ça ne peut pas servir)… Mais je suis trop attachée aux choses, même les magasines ça me fend le coeur de les jeter ;)

  • #9 SAKURA le 11 mars 2013 à 9 h 49 min

    tous les 3-4 mois je fais le tour de la maison pour savoir: je jette ou je ne jette pas….
    Je n´aime pas garder des choses qui ne servent a rien , deja les apparts au japon sont super rikiki alors s´entasser avec des bidules trucs oh nonnn .
    Par contre avec le maquillage c est une autre question, j´ai des choses par exemple des mascaras qui ne me plaisent pas et pourtant je garde …au cas ou ca pourrait servir ..ca existe les pénuries de maquillage c est bien connu!!!
    bon allez je vais jeter mes mascaras
    bisous et bonne journée

  • #10 Vanes’ le 11 mars 2013 à 9 h 55 min

    haaaa ce billet me fait plaisir et tombe a point nommé !
    je me suis lancée, voilà un bon mois dans une opération  » ce qui est dans la maison doit servir, et etre a notre gout, sinon OUST » !
    j’ai entamé un tri rigoureux et bénéfique de chaque placard, tiroir, et même du garage !
    raz le bol du  » on sait jamais ça peut servir » -que mon cher mari affectionne particulièrement !
    tout y est passé, les parures de draps qu’on utilise jamais , planquées au fond d’un placard, le service d’assiettes qu’on garde  » au cas ou y’ai la guerre et qu’on ai plus d’eau pour laver la vaisselle, on pourrait éventuellement peut être utiliser ce service (moche) un jour ?  » , ou encore la quantité (astronomique pour ma part) de serviette et draps de bains, plus dans les bonnes couleurs, ou un peu usées, ou ou ou ….. et qui ne sortaient jamais du placard !
    j’ai entamé hier un tri des vêtements aussi …..
    en1 mois , 2 trajets voitures bourrées a craquer chez emmaus , je respire dans ma maison (et mes placards, et mon garage ! ) !!! et je suis encore sure qu’il reste des choses que je n’utilise pas vraiment
    en fait je pars du principe que si un truc se trouve au fin fond d’un placard/tiroir/ garage/cave/grenier, c’est que forcement, il ne sert jamais, sinon, il serait accessible !
    en fait j’aimerais en arriver a n’avoir a la maison plus que des choses que j’emmènerais si je devais déménager …..

  • #11 Nathalie le 11 mars 2013 à 10 h 00 min

    Mais Hélène, MERCI pour cette brève. Je l’ai appliquée ce week-end dans mon petit studio bien trop encombré de choses que je ne savais même pas pourquoi elles étaient là, et ça fait un bien fou, on respire ! Bon, je n’ai pas encore réussi à le faire véritablement pour les fringues (même problème que Christine, du style « Oui je sais que je ne rentre plus dans ce haut, mais.. un jour peut-être, ce serait bête de le jeter.. »). Le pire ce sont les produits que je n’utilise plus car j’ai trouvé plus satisfaisant depuis, mais vu qu’il en reste encore, je ne veux pas de jeter… C’est encore plus difficile de se débarrasser de choses quand on a un très petit budget et/ou qu’on est un peu radine.. ;-))
    C’est sûr que ça doit être plus facile dans les petits logements comme le mien que dans de grandes maisons pleins de choses accumulées au cours des années et qui doivent avoir une valeur plus sentimentale, sûrement. (d’ailleurs la méthode de Stel38 semble un très bon compromis pour s’en sortir ! ^^) En tout cas ce week-end, j’ai fait le grand rangement et depuis, ouf, c’est mieux. ;-)

  • #12 Easy Maybe le 11 mars 2013 à 10 h 02 min

    Et plutôt qu’à la poubelle, ça ne pourrait pas aller à une asso ?
    Perso c’est ce que je fais, mais c’est plus dur de convaincre mon copain (pourtant il en a des mochetés, lol)
    Je te conseille par exemple La Petite Rockette : http://www.lapetiterockette.org/
    Ils reprennent aussi les machines qui ne marchent plus pour recycler les matériaux et réparer (imprimante, balance de cuisine, etc)
    Bises !

  • #13 Véro la Bisontine le 11 mars 2013 à 10 h 02 min

    Comme ça me parle ton billet!
    J’ai déjà fait pas mal de tri et je donne à des associations qui récupèrent et recyclent.
    Pour autant, j’ai le sentiment d’en empiler au fil du temps.
    Le printemps est la saison idéale d’après moi, pour se désencombrer.

  • #14 Anne-Sophie d’Aïnhoa le 11 mars 2013 à 10 h 03 min

    Ah, je suis d’accord avec toi. Je trouve que faire du tri fait du bien, j’ai l’impression d’être plus claire dans ma tête. Déménagement et absence de cave dans le nouvel appart, on a fait le tri, d’autant que l’ancien appart était le mien et mon mari avait envie de mettre sa patte dans le nouveau. Du coup, on a changé le style, vendu les anciens meubles.
    Et compromis oblige, j’ai dû mettre de côté des choses faites par ma mère, dont le style ne plaisait pas à mon mari, mais je n’ai pas pu les jeter, du coup elle en a récupéré une partie et l’autre est partie dans leur grenier;)

  • #15 Gengis le 11 mars 2013 à 10 h 12 min

    Tu n’exprimes pas mieux ma pensée que moi, depuis 2 ans, je prends consciencieusement le temps de débarrasser ma chambre de l’inutilité et du moche. C’est presque devenu un réflexe, et je me sens mieux après. Idem pour les fringues, l’ensemble de ma garde robe tient sur un portant Ikéa et en une petite pile de t-shirt : je mets tout, je ne laisse rien de coté trop longtemps, tout est bien amorti ;) C’est vraiment peu de vêtements, mais ce sont de jolies pièces. Je suis la copine parfaite pour aider mon entourage à déménager « Tu gardes ? Tu jettes ? », haha, donc la citation, c’est mon crédo de vie.

  • #16 Mon Blog des Petites le 11 mars 2013 à 10 h 29 min

    Moi j’aimais bien ton petit bol/vase… Il avait de jolies couleurs

  • #17 Hélène le 11 mars 2013 à 10 h 29 min

    Izidorableu: ah oui les livres j’y arrive pas non plus ;-)

    Stel38: ;-))

    Stephanie: non je ne suis pas courageuse, ça ne me demande aucun effort, rien ne m’enchante plus que le nettoyage par le vide.

    SAKURA: pour le maquillage je ne suis pas obligée de jeter, je donne tout ce que je n’utilise pas à mes amis ou à des assocs, c’est pratique ;-)
    Et les fringues en bon état partent systématiquement à la Croix Rouge ou chez Emmaüs.

    Vanes’: waow, bravo !!

    Easy Maybe: je ne crois pas avoir demandé de leçon de morale.

    Mon Blog des Petites: qu’est-ce qui, dans mon billet, te permet de croire que je me suis débarrassée de ça et pas d’autre chose ?

  • #18 MARIA le 11 mars 2013 à 10 h 32 min

    Très belle citation et très belle philosophie. Tout comme toi j’ai enfin ouvert les yeux après avoir lu « L’art de la simplicité » de Dominique Loreau. J’avais accroché à son sous-titre : « Dans un monde d’excès, simplifier sa vie c’est l’enrichir »… Inspiré de philosophies orientales, sa lecture et l’application de certains principes m’ont rendue légère, comme libérée d’un poids…

  • #19 Marticoh le 11 mars 2013 à 10 h 34 min

    J’adore tes réponses cash ;-)) moi je vis dans 55m2 : allez tu me donnes l’impuls de m’y mettre aussi (je déteste faire ça en fait, pas parce que je n’aime pas jeter mais parce que je n’aime pas ranger !)

    Biz

  • #20 Hélène le 11 mars 2013 à 10 h 38 min

    Marticoh: moi non plus j’aime pas ranger, mais une fois qu’on s’y met en fait c’est jouissif ;-)

  • #21 Cheveuxauxvents le 11 mars 2013 à 10 h 47 min

    La Boule: j’aime beaucoup la perspective avec laquelle tu abordes la problématique : qu’est-ce que je montre ? qu’est-ce que je cache ? pourquoi ?
    Je suis d’accord à 100% avec toi sur les DVD, sur les livres. Je crois que, plus les années passent, moins j’ai envie de « posséder » une oeuvre audio visuelle : film, musique… J’apprécie de moins en moins le cinéma, je trouve qu’un disque est triste comparé à un concert. Je crois que c’est parce que je suis une fille très chanceuse : j’ai des théâtreux autour de moi (à commencer par un de mes fils), et des musiciens (à commencer par moi), du coup je suis bien placée pour comprendre le sens du mot « vivant » dans l’expression « spectacle vivant ».
    J’aimerais pouvoir ne rien posséder, je crois que je serais tellement plus riche, au fond. Je ne crois pas en être capable…
    Alors j’assume parfaitement les livres (+ de 8 000 à la dernière estimation, qui date du dernier déménagement – oui je vis dans une bibliothèque), quand même. Et même si je me questionne pour le passage à la liseuse, je ne suis pas du tout prête à passer le cap (sauf pour la presse).
    Mon vrai fléau ce sont les fringues. Celles des années de yoyo (je garde au cas où je regrossisse, au cas où je maigrisse encore), celles qui sont des erreurs d’achat (j’ai des scrupules je ne les ai pas mises et parfois il m’arrive des années plus tard de tomber raide dingue d’une fringue que je n’avais jamais mise et que je considérais comme une erreur d’achat). Dans le cas des fringues, elles peuvent être belles ;)

  • #22 sophie-pivoine le 11 mars 2013 à 11 h 02 min

    Je me retrouve parfaitement devant le « Ça fait un bien fou » !!!
    De nature j’ai du mal à me débarrasser des choses mais ça va en s’améliorant ! A chaque déménagement je me promets de ne plus accumuler « au cazoù » mais petit à petit …
    Mon père me disait « Tu jettes tout de suite ou plus tard » ? »!!!!
    Alors de temps en temps comme toi, je vire, je donne, etc. Et oui qu’est-ce que ça fait du bien ! :-))
    Les chinois disent que lorsqu’une chose nouvelle apparaît dans la maison, il faut qu’une autre disparaisse pour laisser l’esprit libre.

  • #23 Hélène le 11 mars 2013 à 11 h 06 min

    sophie-pivoine: quand j’étais très jeune et que ma chambre était dans un bordel épouvantable, mon père brandissait un sac poubelle en disant « je reviens dans 2h, tout ce qui sera encore sur le sol, je le jette » ;-))

  • #24 Anne-Sophie d’Aïnhoa le 11 mars 2013 à 11 h 10 min

    Hélène: Pour les bouquins, je les fais tourner. On a créé un petit club de lecture dans la famille et parmi les amis et on est 5 ou 6 à lire un livre. Du coup, je donne et je reçois aussi, ce qui me permet de découvrir des livres que je n’aurais pas choisis moi-même;)

  • #25 LaMaline le 11 mars 2013 à 11 h 12 min

    Hello!
    Ca sent le ménage de printemps tout ça!! :)))
    Vivement que j’ai le temps de m’y mettre, j’adore faire ça!
    Eclate-toi bien!
    Bonne journée!

  • #26 Anne-Sophie d’Aïnhoa le 11 mars 2013 à 11 h 14 min

    Cheveuxauxvents: Petis HS à propos du livre électronique, c’est bien pratique pour constituer une bibliothèque dématérialisée (j’ai téléchargé plein de classiques passés dans le domaine public donc gratuits) et c’est pas mal pour les vacances de plusieurs semaines. Et je continue à lire des livres papier car je ne pourrais pas me passer de la sensation du papier de la page qu’on tourne…

  • #27 Hélène le 11 mars 2013 à 11 h 30 min

    Anne-Sophie d’Aïnhoa: ça ne pourrait pas me convenir, j’aime posséder les livres que je lis (et je n’adore pas les prêter) ;-)
    J’ai arrêté les bibliothèques depuis longtemps, je n’aime pas rendre un livre que j’ai aimé ;-)

  • #28 La Boule le 11 mars 2013 à 11 h 30 min

    SAKURA: c’est sûr, tu as raison de reflechir à d’éventuelles pénuries! sur le blog d’Hélène, je me suis rendue compte que nous étions nombreuses à anticiper des guerres (je suis à ça de doter mon futur abris anti nucléaire d »un necessaire de survie MU esque! je chahute hein ) et c’est très bien ainsi!
    Cheveuxauxvents: 8000 bouquins ??? ouahh ( je rêve béatement là). POur les fringues j’ai abandonné tout espoir de maigrir pour l’instant et me suis dis que de toute façon si ça arrivait un jour j’aurais envie d’acheter des trucs donc j’ai fait un grand vide au printemps dernier, quelle place ça a libéré et surtout je me sentais plus légère après (oui c’est bizarre).
    Par contre je suis peut être très matérielle mais je suis heureuse de posséder des choses, ça m’arrive même d’avoir des moments d’autosatisfaction assumée en regardant mon poêle ( mon grand amour) et me dire « wouah c’est à moi, j’ai bossé dur pour l’avoir mais c’est à moi » . Mais ça ne veut pas dire « j’ai réussi dans la vie , I am the best », plutôt « ouf, j’ai de la chance, mon travail paye, merci le destin/la chance/ un ou tous les Dieux … « .
    Je ne pense pas que les qualités ou la réussite de quelqu’un se mesure(nt) à son patrimoine, au nombre de chevaux sous le capot de sa voiture ou le coût de sa montre. On peut être très riche, et pourtant être très pauvre en fait. Et inversement. Comme le plat que je préfère chez ma grand mère qui refuse souvent de le faire car c’est en fait le plat du pauvre en Italie. Ben peut être mais c’est le meilleur, surtout quand c’est elle qui le fait.
    Ouh la la voilà qui est fort pompeux. Je ne veux surtout pas paraitre moralisatrice ou autre hein. Mais je poste quand même.

  • #29 La Boule le 11 mars 2013 à 11 h 34 min

    Hélène: idem sauf que je prête beaucoup ( et au final je ne suis pas sûre de tout récupérer car Bidule passe directement le livre à Machin qui ensuite le remettra à Truc ….je ne sais plus bien où sont les choses!) , j’aime bien cette idée de partage. Même si j’ai fait des descentes hallucinantes dans les bibliothèques plus jeune, aujourd’hui, acheter les livres , quel pied! (par contre pour la musique , je me suis mise sans peine à télécharger légalement). Hum hum encore un sujet d’auto reflexion…

  • #30 La Boule le 11 mars 2013 à 11 h 36 min

    Hélène: mon père flanquait tout par terre, y compris ce qui était encore rangé et faisait ensuite la même menace. Peut être est ce pour ça que je n’accumule pas trop, c’est pour ranger moins ensuite après le passage paternel???? lui par contre c’est l’inverse, Diogène en plus propre !

  • #31 Mon Blog des Petites le 11 mars 2013 à 11 h 40 min

    Autant pour moi, on aurait pu penser que tu t’en serais débarrassée. Et j’aurais trouvé ça dommage (mais chacun fais ce qu’il veut) =)

  • #32 Hélène le 11 mars 2013 à 11 h 42 min

    La Boule: je n’ai pas de musique sur support physique non plus, j’achète tout en ligne, les CD prennent trop de place chez moi et ne me servent à rien dans la mesure où de toute façon je me sers de mon ordi ou de mon iPhone pour les écouter.
    Cela dit quand je vois la place que prennent mes bouquins, et le fait que ça ne me pose aucun problème, je me dis que c’est sûrement une question de priorités ;-)

  • #33 Elene le 11 mars 2013 à 11 h 53 min

    Ah moi aussi j’aimerais pouvoir me débarrasser de toutes les vieilles choses que ma belle-mère me refile sans arrêt:-) J’ai hérité de ces tableaux, de ces meubles et de tout plein d’objets de décoration datés d’une autre époque:-) Mis à part ça, je suis comme toi, faire le tri dans ses affaires fait un bien fou! On ne se rend pas compte de tout ce que l’on accumule au fil des années.
    Bon rangement:-)

  • #34 Noé le 11 mars 2013 à 11 h 56 min

    Bonjour Hélène,
    Pour toutes celles et tous ceux, qui se retrouvent avec des livres en doublon, voir plus… (je me suis déjà retrouvée avec des livres en 5 exemplaires… dans mon itsy bitsy petit appartement so tiny de Paris)
    Il y a ce système, qui a été mis en place : http://www.RecycLivre.com
    Vous leur téléphonez, ils viennent chercher vos livres sur place, en voiture électrique… et les livres sont recyclés (entendre remis dans le circuit de la vente) à prix minimes.
    Un peu comme chez Gibert Joseph, mais à domicile.

  • #35 stephanie64 le 11 mars 2013 à 12 h 04 min

    Effectivement tu ne dois pas avoir de problemes pour jeter. Je vais pas dire que je garde tout mais il y a certaines choses dont je n’ai plus besoin mais dont je peux pas m’en defaire. bon ok ce n’est pas non plus enorme mais bon moi j’y arrive pas pour certaines choses. apres 2 déménagements j’ai bien fais le tri mais je crois que y’aurai encore pas mal a jeter. en tout cas bravo !!!

  • #36 Cheveuxauxvents le 11 mars 2013 à 12 h 08 min

    Noé: Il y a Oxfam qui fait la même chose, et qui revend les bouquins au profit d’oeuvres caritatives. Ils ont une librairie près de chez moi, j’avais conçu le projet d’y amener mes doublons (triplons, quadruplons, j’ai jusqu’à quintuplons parce que quand j’aime très fort un livre je l’achète en plusieurs exemplaires pour pouvoir l’offrir à quelqu’un à qui j’en parlerais et qui semblerait tenté). Et finalement j’y arrive pas. J’ai aussi les Livres De La Honte (les livres que j’ai trouvé nuls), mais même eux, j’arrive pas à les donner (je les planque dans la rangée de livres de derrière, car c’est double rangée les bouquins chez moi vu que j’ai pas les m² parisiens pour tous les rendre visibles). C’est pathologique je crois…

  • #37 Cheveuxauxvents le 11 mars 2013 à 12 h 10 min

    Hélène: En plus chez toi, tu vois, l’alignement de bouquins et les vernis à ongles devant, je trouve que ça forme un ensemble hyper beau :)
    (moi je suis comme La Boule, la cosméto n’a pas pignon sur rue, à l’exception des baumes / rouges à lèvres)

  • #38 Chantal86 le 11 mars 2013 à 12 h 12 min

    Elene: Si je peux te donner un conseil, mets y vite le hola, sinon tu ne seras plus chez toi mais chez elle et je ne suis pas sûre que ça te plaise:-)
    Hélène: Ton billet me parle beaucoup car depuis que j’ai dû vider l’appartement de mes parents en donnant à tout le monde car je n’ai gardé que peu de choses finalement, je me suis rendu compte que moi-même j’avais déjà trop de choses et j’ai pensé à mes enfants qui devraient éventuellement faire la même chose…Ensuite, j’ai lu le livre de D.Loreau: et là, j’ai commencé à m’alléger de toutes ces choses que j’hésitais à donner/balancer etc…Je recommence tous les ans et cette année, je vais attaquer le grenier où dorment les choses qui peuvent toujours servir (dixit l’Homme) mais dont on oublié l’existence…qu’est-ce que ça pèse touts ces trucs inutiles…mais qu’est-ce que je déteste ranger!!!!
    Est-ce le mien seulement ou avez-vous aussi autour de vous des hommes attachés aux objets? Le mien ne veut jamais rien jeter, je ruse pour le faire en douce! c’est d’autant plus bizarre qu’il ne range pas spécialement mais on dirait que tous ces trucs le rassurent!!??

  • #39 Noé le 11 mars 2013 à 12 h 13 min

    Cheveuxauxvents:
    Sourire, je fais de même avec les livres de la Honte… Certains sont mêmes rangés côtés tranche devant… pour ne pas les tenter les petits curieux.

  • #40 Hélène le 11 mars 2013 à 12 h 17 min

    Cheveuxauxvents: ah c’est marrant, les bouquins que je trouve nuls (très rares parce que je choisis soigneusement), ce sont les seuls dont je me débarrasse sans problème ;-)

    Chantal86: j’en connais d’autres, des mecs comme le tien, qui ne jettent rien mais ne rangent pas pour autant ;-)

  • #41 Wooly le 11 mars 2013 à 12 h 20 min

    Bazarde, bazarde, c’est le bonheur :)
    Et quand on culpabilise de jeter, suffit de donner à la place, il y a plein d’associations qui récupèrent un peu tout.

  • #42 Lilsirene le 11 mars 2013 à 12 h 34 min

    Chère Hélène,
    Punaise, cette phrase c’est une découverte! Moi qui ai un mal fou à jeter et qui suis justement en plein triage de cartons et rangement de mon studio, je te suis super reconnaissante d’avoir porté cette citation à ma connaissance. Je vois les choses sous un nouveau jour grâce à toi!
    xoxo
    Lilsirene

  • #43 pâte à crêpe le 11 mars 2013 à 12 h 42 min

    J’aime bien aussi, ça fait un bien fou d’épurer, de faire la place… Je me fais bouffer l’espace depuis que j’habite seule par ma mère qui a une tendance presque patho à s’entourer de babioles et autr’e petits objets complètement inutiles et qui pense que je partage la même passion donc qui m’en offre tout le temps…. Et oui c’est aussi symbolique….! J’ai un carton que je sors à chaque occas pour redonner…
    Je me rappelle d’un vide grenier que j’avais fait, j’avais adoré redonner une autre vie à mes objets, les vendre (à un prix très symbolique, l’idée n’était absolument de se faire de l’argent) à des inconnus qui étaient tous contents de tomber sur un livre, un disque ou un objet inattendu. C’éatit en province, et malheureusement ce genre d’occas est beaucoup plus difficile à Paris….

  • #44 Lollotte le 11 mars 2013 à 12 h 55 min

    Je me rends compte qu’il n’y a pas que moi qui ne peut jeter aucun de mes livres, ni les prêter car j’ai une rela tion à mes livres que je ne peux expliquer et que je retrouve dans certains coms et cela me rassure, je ne suis pas la seule (d’ailleurs dans mon grenier il ne reste que mes livres et mon mari trouve que cela prend de plus en plus de place mais ce sont les seules choses que je ne peux pas jeter) par contre le sac poubelle pour toutes les autres choses alors là j’y vais (tous les mois ou presque) car aucun remord et aucun attachement matériel tout est encré dans ma petite tête!! Bonne journée

  • #45 Noé le 11 mars 2013 à 12 h 59 min

    Hélène:
    En fait, dans « livres de la Honte » est sous-entendu, les livres inavouables… ceux dont on ne peut pas trop parler lors de dîners… qu’on assume mais seul(e)… et en secret…
    Moi j’avoue les avoir bien choisis ces bouquins, scrupuleusement… mais je me vois mal en faire la promotion…
    Encore merci Hélène, pour ce chouette sujet :)

  • #46 SAKURA le 11 mars 2013 à 13 h 05 min

    Hélène: pour ce qui est du make up , je me sentirai un peu mal de donner un mascara qui fait des cils de vache, donc en fait je vais garder on ne sait jamais LOL
    La Boule: je suis contente de voir que je ne suis pas la seule a stocker du MU. On est bien des filles!
    Je vous laisse avec un petit extrait de » hoarding buried alive »
    http://www.youtube.com/watch?v=CMEWT1AWhq0
    regardez ca,vous serez motivé a ranger !

  • #47 Laetitia (addict assumée) le 11 mars 2013 à 13 h 14 min

    Bonjour,
    pour ma part c’est dans mes « favoris » qu’il faudrait que je fasse un tri , je ne suis décidément pas très disciplinée alors que ce serait si simple de le faire au fur et à mesure….mais non ce serait bien trop simple voyons : / Ils ne prennent pas de place mais c’est l’anarchie >_<

    Bonne journée ^^

  • #48 Pauline le 11 mars 2013 à 13 h 23 min

    Salut Hélène !!
    J’ai la même philosophie et je trouve que ton mets bien en forme ma pensée !
    Je vais le faire voir à mon copain qui est plutôt du genre à tout garder « au cas où »,même pour ces fringues ! (Ben oui, c’est sûr qu’un jean trop court avec un trou au fond de chaque poche et au niveau des genoux ca peut toujours servir.)
    En tout cas, bon épurage !
    Pauline

  • #49 gaelle11 le 11 mars 2013 à 13 h 26 min

    Hélène: hihi, dans cette petite phrase, je retrouve les paroles de ma mère,mais je l’en remercie

  • #50 Cheveuxauxvents le 11 mars 2013 à 13 h 34 min

    SAKURA: pareil pour le don de makeup, si je trouve qu’un mascara est nul, c’est pas un cadeau de le refiler ;) Mais je donne quand même mes erreurs d’achat sans pb : mes palettes Sleek à la nounou de ma fille (elles sont trop foncées pour moi, même les fards clairs), les vernis à ongles à mes nièces (j’ai acheté plein de vernis à paillettes holo alors que je n’aime pas ça, cherchez l’erreur)…

    Et vous arrivez à donner les cadeaux qui ne vous plaisent pas, vous ? (moi j’ai du mal… j’ai l’impression que c’est trahir la personne qui me l’a offert)

  • #51 gaelle11 le 11 mars 2013 à 13 h 36 min

    ah ton billet me parle beaucoup, je suis en pleine période de rangement et tri aussi, et je n’ai pas de problème à jeter, donner lorsque j’en ai plus besoin (alors que j’ai des amis qui vendent leur vêtement, mais sais pas pourquoi, j’ai comme du mal, je prèfère les donner à une association, peut être histoire d’éducation).
    Les livres aussi, j’ai du mal à les jeter, je les garde ou on se les fait passer dans la famille.Et l’autre jour, j’ai fait un grand tri, rangé ce que je voulais garder dans un carton (pour envahir la mezzanine de mon père lol)et mis mes dvd dans des boites, et qu’est ce que ça fait du bien.Mais bon comme je suis hébergé par mon père, je me dis qu’il faut bien que je fasse du tri, ce sera plus facile lorsque je partirais.Et puis j’ai été habitué à jeter, et pas accorder d’importance à ce qui n’en a pas, (merci maman), je suis la seule réscapé de la famille, car mon père et mon frère ont du mal à jeter, donner.J’essaie encore de convaincre de continuer à donner ce qui reste des affaires de ma mère disparue, mais bon il a du mal et je me vois mal faire cela dans son dos.(bon déjà il a réussi à donner le plus gros)
    Mais je vais je crois utiliser ta phrase pour continuer à faire encore plus de tri, et je pense que je vais te la ‘piquer »pour la mettre sur Facebook, car je la trouve excellente (héhé, mon frère est sur Facebook, cela va peut être le faire réfléchir lol)
    merci pour cette belle idée

  • #52 Didichoups le 11 mars 2013 à 13 h 37 min

    J’aimerais beaucoup penser de la même façon et bazarder les trucs inutiles. Le problème, pour moi, c’est que j’ai plutôt tendance à penser « c’est inutile donc indispensable » ou le fameux « ça peut toujours servir »
    Il va falloir que je fasse un travail sur moi même avant de jeter des trucs. D’autant plus que j’aime pas jeter. Notamment les vêtements.
    En tout cas, je pense que c’est une bonne philosophie, mais qu’elle n’est pas donnée à tout le monde.

  • #53 LucydeNantes le 11 mars 2013 à 13 h 48 min

    Ta double question « Est-ce que c’est beau? Est-ce que c’est utile? » me fais sourire car elle me fais penser à une citation de Saint-Exupéry que j’adore :

     » C’est véritablement utile puisque c’est joli »

    Bon tri!

  • #54 vanverde le 11 mars 2013 à 13 h 51 min

    j’applique le principe : quelque chose entre/quelque chose sort (sauf moi !)
    aucun art de vivre en l’espèce : j’habite juste un studio de 26 m². ça aide !

  • #55 vanverde le 11 mars 2013 à 13 h 53 min

    LucydeNantes: j’aime beaucoup cette citation !

  • #56 Elvire le 11 mars 2013 à 15 h 47 min

    Tu as bien raison, puisque ces petites choses sont amenées faire partie de notre monde quotidiennement, autant qu’elles nous paraissent agréables ! Cette satisfaction améliore notre environnement et de surcroît notre humeur, qui tendrait plus à être heureuse et comblée. Comme quoi, il en faut peu pour se sentir bien. Et si c’est simpl à réaliser, alors c’est tout bénef ! Je m’en vais faire du tri dans ma chambre, moi !

  • #57 pascale le 11 mars 2013 à 16 h 40 min

    Faire le nettoyage par le vide ça fait du bien dans la tete, ça remet les idées claires et c’est feng shui. 9a fait circuler de l’énergie dans la maison. C’est vrai souvent on a tendance à se dire « je garde au cas où!… » et puis tout s’amoncèle, cette manie qu’on a quand meme! C’est peut etre la peur de se démunir, de manquer? Le spectre de la séparation affective qui remonte au doudou de l’enfance? On s’accroche aux objets à des trucs comme des bouées fictives qui nous rassurent peut etre pour s’interdire de lacher prise dans la vie réelle afin d’etre sure de tout controler? Je pense aux cas de personnes qui ne jettent rien et qui vivent dans des lieux où l’on ne peut meme plus faire un pas.
    Triions, jetons, donnons et surtout profitons de la vie!

  • #58 laurettebis le 11 mars 2013 à 16 h 56 min

    Aaaaaaah le fameux « çà peut servir », vade retro !!!! A partir du moment où je me pose la question c’est que çà ne servira pas donc : poubelle sans le moindre scrupule (enfin, les petites babioles à la poubelle sinon je donne ce qui peut-l’être à des proches ou des assos).

    Tout comme toi je ne m’attache guère aux objets, hormis ceux qui me sont offerts (et que j’aime oeuf corse, je n’ai aucune difficulté à me débarasser d’un objet qui ne me plaît pas, même offert!) ou encore quelques « souvenirs » auxquels je tiens tout pariculièrement.

  • #59 lilo le 11 mars 2013 à 16 h 58 min

    whaou!! J’admire!! J’ai pas un tel courage, je suis la reine pour acheter des choses qui ne me serviront peut être jamais. Le jour où mes placards me diront STOP!!, je promets de faire un tri. Pas cap pour l’instant, après tout ça peut toujours servir;-)

  • #60 Hélène le 11 mars 2013 à 17 h 17 min

    SAKURA: ah je ne parlais pas de maquillage naze, mais de tout ce que je reçois et n’utilise pas ;-) Evidemment si je m’en suis servi et que c’est naze, je jette.

    Cheveuxauxvents: aucun problème non plus pour me débarrasser des cadeaux merdiques ;-)

    gaelle11: moi aussi je donne 10 fois plus que je ne revends.

    Didichoups: je pense qu’en réalité si, c’est donné à tout le monde, mais pas forcément tout le temps au cours de la vie.

    SAKURA: ah je ne parlais pas de maquillage naze, mais de tout ce que je reçois et n’utilise pas ;-) Evidemment si je m’en suis servi et que c’est naze, je jette.

    Cheveuxauxvents: aucun problème non plus pour me débarrasser des cadeaux merdiques ;-)

    gaelle11: moi aussi je donne 10 fois plus que je ne revends.

    Didichoups: je pense qu’en réalité si, c’est donné à tout le monde, mais pas forcément tout le temps au cours de la vie.

    pascale: oui tout ça doit être lié à des trucs hyper profonds, c’est très étonnant.

    laurettebis: tout pareil ;-)

  • #61 adélie le 11 mars 2013 à 17 h 21 min

    « Le bordel visuel » est chez moi le point de rupture pour que je me lance dans un grand nettoyage par le vide. Je déteste ce moment où j’ai l’impression que, sans que je sache comment ni pourquoi, les objets se sont accumulés dans toute la maison. A chaque fois je m’en aperçois tout d’un coup, j’ai l’impression de ne plus maîtriser mon espace et à ce moment là je remonte mes manches et je m’arrête quand enfin je trouve que tout est beau. Ah la jubilation de l’armoire à pharmacie bien rangée ou encore celle du tiroir à foutoir enfin vide!

  • #62 Stef le 11 mars 2013 à 17 h 40 min

    Merci pour ce billet Hélène, grâce à toi, je m’y suis mise et Emmaüs Alternatives ( pour les vêtements) vient à la maison vendredi et mon espace sera enfin désencombré! Merci, merci!

  • #63 Hélène le 11 mars 2013 à 17 h 45 min

    adélie: ;-))

    Stef: ah oui quand en plus ils viennent chercher les trucs, c’est le luxe absolu !

  • #64 Kirchner le 11 mars 2013 à 17 h 46 min

    Bonjour Hélène,
    Ton message de ce jour me fait penser au livre de Dominique Loreau « L’art de la simplicité » qui a été une révélation pour moi il y a quelques années. Comment se dépouiller de l’inutile qui encombre nos espaces autant que nos esprits, et ce dans tous les domaines.
    Merci à toi.
    Valérie

  • #65 Hélène le 11 mars 2013 à 17 h 52 min

    Kirchner: tiens ;-)
    http://www.monblogdefille.com/blog/dominique-loreau-lart-de-la-simplicite

  • #66 flo le 11 mars 2013 à 17 h 56 min

    hahaha, j’adore cette idée ! Mais pas toujours facile quand on vit à deux….alors je triche , en balançant de temps en temps de petites choses qui ne me plaisent plus, ni vu ni connu….

  • #67 Hélène le 11 mars 2013 à 17 h 58 min

    flo: c’est vrai que je suis très aidée par le fait que je vis sans personne pour m’imposer son bordel ;-)

  • #68 Vanes’ le 11 mars 2013 à 18 h 41 min

    juste pour celles qui aimeraient mais a qui il faut un coup de boost, il y a la méthode Flylady, qui est une méthode d’organisation de la maison (plutot, disons ,destinée aux bordéliques )
    c’est plutot sympa, evidement, comme tout, il faut en prendre et en laisser mais pour ceux et celles qui ont du mal avec les tris, rangements et ce genre de choses, y’a des missions quotidiennes courtes ( 15 min) aujourd’hui par ex
    mission flylady du jour : « Pour la buanderie: aujourd’hui, nous allons nous débarrasser des produits pour la lessive qui traînent. Cela signifie de jeter tout ce que vous n’utilisez pas ou n’aimez pas. Cela signifie aussi de jeter toutes les boîtes et bouteilles vides qui s’accumulent comme les boîtes de savon, les bouteilles d’adoucissant, vous savez bien! :-) »

    alors apres y’a plus poussées, des missions hebdo de 45 min me semble t il, mais les petites missions quotidiennes sont tres accessibles, et permettent de dépoter pas mal
    un article qui explique ce dont il s’agit
    http://www.mamansorganise.com/maman-sorganise-avec-flylady/

    Sinon pour en revenir au sujet initial, je ne suis pas attachée a beaucoup d’objets, je donne/jette/ vends tres facilement, mes meubles changent souvent aussi, je n’ai pas le moindre scrupule a me débarrasser d’un cadeau moche, et encore moins d’un livre que je n’ai pas aimé;
    je n’ai pas de cd ni dvd, tout passe en numérique ici …..

  • #69 Agnus le 11 mars 2013 à 19 h 22 min

    Hélène: Waaah! dis! tout pareil pour moi! (et d’autres personnes que je connais)… pas possible autrement : il doit exister un manuel de survie pour les parents d’ados over-bordélique :-) avec dedans « la menace du sac poubelle »…
    Ultra-efficace mais seulement sur le court-terme :-)

  • #70 Mimosa le 11 mars 2013 à 19 h 34 min

    « la phrase « ça peut toujours servir » étant le poison de la sérénité visuelle et esthétique » : c’est très joliment dit !
    Après quelques déménagements et un cambriolage, j’ai appris à faire le tri et à me détacher des objets. Le plus marquant a été de déménager un carton non ouvert depuis le déménagement précédent (4 ans quand même)… Là on se dit qu’il y a des choses qu’on doit pouvoir jeter sans trop de problème ;-)
    Malgré tout, je trouve que ça demande un effort, la facilité étant de ne pas se poser de questions.
    Mais quand on a un peu fait le vide, quel bonheur :-)

  • #71 Didichoups le 11 mars 2013 à 19 h 35 min

    Hélène: Je penses m’être mal exprimée. Quand je disais que c’était pas donné à tout le monde. Je voulais dire, qu’effectivement, tout le monde pouvait le faire (et le monde serait plus beau et plus utile ^^), mais que c’est plus simple pour certaines personnes que pour d’autres de se séparer d’objets. Et c’est plutôt dommage, parce qu’au pire, c’est qu’un objet.
    Je penses qu’une autre chose à prendre en compte, c’est si on a des souvenirs avec un objet. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il devait être inutile et ça revient à ce que tu disais. Mais comme j’ai du mal avec l’utilité ou l’inutilité…
    En tout cas, pour mon nettoyage de printemps, je vais utiliser la technique William Morris … du moins essayer ^^

  • #72 Hélène le 11 mars 2013 à 19 h 37 min

    Mimosa: je suis complètement d’accord, la facilité est de ne pas se poser de questions (plus ça va, moins je trouve la facilité satisfaisante, même si j’y cède une fois sur deux ;-).

    Didichoups: j’avais compris ça comme ça ;-)
    Mais je pense vraiment que ça dépend des périodes de la vie. Qu’à certains moments on s’en fout des objets et on bazarde facilement, et qu’à d’autres on a besoin d’eux pour mille raisons, tout à fait respectables.
    Le « beau ou utile » je ne le fais pas toute la journée hein, ni même tous les jours ;-) Je le fais quand ça me prend, je ne force rien (et si je suis attachée à un truc moche et inutile, ce qui arrive ;-), je ne me sens pas coupable de le garder).

  • #73 Nathalie le 11 mars 2013 à 19 h 40 min

    Salut Hélène,
    Ce sujet est pour moi un éternel recommencement, avec une amélioration au fil des ans. Avant je stockais « à mort » (mais j’avais 10000 fois plus de place). Maintenant, la petitesse de mon appart’ me « force » à limiter, et c’est bien comme ça. Toutefois, quand j’ai emménagé dans cet appart’ je me suis dit « cette fois tu fais minimaliste », bah j’y suis pas arrivée, un espace vide est un espace à combler. Ça ramène à plein de trucs de notre histoire et de notre mode de vie la façon dont on gère le surplus, le moins, le plus…
    L’essentiel c’est comment on se sent dans « tout ça ». Si on se sent mal dans le bazar, le tri fait un bien fou.

  • #74 Hélène le 11 mars 2013 à 19 h 44 min

    Nathalie: ah mais complètement, le besoin de remplir et de stocker est lié à des choses qui nous échappent, il ne faut pas se flageller avec ça (c’est déjà pas cool de vivre dans le bordel, n’y ajoutons pas l’auto flagellation ;-)
    Perso je n’étais pas dans cet état d’esprit jusqu’à il y a peu, ça m’ennuyait beaucoup d’être envahie par les objets mais je savais que je n’étais pas encore prête à passer à autre chose, donc j’attendais que ça vienne.
    C’est venu grâce à cette phrase, miracle ! ;-)

  • #75 Nathalie le 11 mars 2013 à 20 h 28 min

    Hélène: Oui, voilà, ne pas moraliser la façon dont on gère. On fait, en général, comme on peut, et, bien souvent même, on ne s’en aperçoit pas -ou alors bien plus tard, en se disant : « j’ai gardé ça ?!? »… « non ?!? »… « mais pourquoi?!? » ;-) Je trouve très important ce que tu dis sur la notion de temps : on oublie souvent, dans la vie, et pour plein de choses, que nous vivons des successions de moments.

  • #76 Gawelle from L. (hell?) le 11 mars 2013 à 20 h 40 min

    Salut tout le monde,

    Je suis comme toi Hélène, pas du tout attachée aux choses ce qui me permet de pouvoir faire le vide régulièrement! J’avoue, j’ai même bazardé mes dessins de maternelle que ma mère avait soigneusement conservé jusque là! (allez-y, bouuuh, fille indigne, m’en fiche, c’est mon anniv’, je fais ce que je veux ;) )

  • #77 Beauteetc le 11 mars 2013 à 20 h 41 min

    J’ai aménagé dans ma maison en Septembre … &, à cause du manque de placards pour le moment, j’ai tout pleins de trucs dans des cartons, sacs, etc. Bon, faut dire aussi que j’ai déménagé de chez mon père, et que j’y ai embarqué toute ma vie.
    Alors, ça stagne.
    Je sais qu’un jour, je ferai le tri, mais j’avoue me délecter de retomber sur des petites boites que j’avais posé sur mon armoire de chambre d’enfants, et autres peluches INUTILES, vieillies, et encombrantes.

    Je suis une « si jamais ça sert un jour », et tu peux être sure que je ne me servirai que rarement de ces choses, et que bim, le jour où j’en aurai besoin, je l’aurai bazardé !

    J’essaie pourtant de lutter contre ce « fléau héréditaire » . Mon père, quand il jette un caleçon usé de 15 ans, il me regarde, ouvre la poubelle, me re-regarde avec une moue, et le jette .

    Au secours !!! ;)

  • #78 ksenija le 11 mars 2013 à 20 h 48 min

    t’as raison!

  • #79 Hélène le 11 mars 2013 à 21 h 07 min

    Nathalie: oh mais oui, je le sens de façon tellement flagrante, cette certitude de vivre « plusieurs vies » les une après les autres, pendant lesquelles on est différente et on gère les choses en fonction de ce qui est primordial à cette période donnée.

    Gawelle from L. (hell?): c’est pour ta mère que c’était important, pas forcément pour toi ; si elle voulait les garder, elle pouvait le faire chez elle sans que ça soit à toi de le faire (je dis ça avec beaucoup de tendresse, je suis émue aux larmes par les dessins que me font mes neveux ;-)

    Beauteetc: j’ai fait ça pendant très très longtemps ;-) Ca prend du temps, parfois beaucoup, de se libérer de toutes ces choses ;-)
    (en revanche je tiens à dire que le « si ça sert un jour » se vérifie extrêmement rarement ;-) Mais ça,il faut être passée du côté de la quarantaine pour le savoir ;-)

  • #80 Vanessa en Harmony le 11 mars 2013 à 21 h 31 min

    J’ai un peu de mal à donner certaines choses dont je ne veux plus à une personne inconnue. Pour lutter contre ça et joindre l’utile à l’agréable, j’avais fait 3 fois dans l’année à la maison entre copines, voisines etc, une BDD (brocante développement durable) qui consistait à ce que chacun apporte au moins un objet (qui tienne la route) dont il souhaitait se débarrasser (objets volumineux en photo uniquement pour commencer).
    Les objets non échangés repartaient avec leur propriétaire. Ça a permis pour certain de donner une seconde vie aux objets. J’ai récupéré et cédé de jolies choses dont aujourd’hui je n’ai toujours pas envie de me séparer.
    Je suis pour le minimalisme quand ça me prend !

  • #81 Stef le 11 mars 2013 à 21 h 33 min

    Hélène: oui, 2 interventions chirurgicales récentes, aussi je me préserve! D’ailleurs merci pour la vidéo, bi-oil, je vais pouvoir tester sur mes cicatrices hideuses!

  • #82 Hélène le 11 mars 2013 à 21 h 41 min

    Vanessa en Harmony: j’ai longtemps fait ça avec mes produits de beauté ;-)
    http://www.monblogdefille.com/blog/?s=soir%C3%A9e+troc&x=0&y=0

    Stef: je croise les doigts pour que ça soit efficace ! ;-)

  • #83 vanverde le 11 mars 2013 à 21 h 48 min

    Hélène: ah les dessins d’enfant. je n’ai pas d’enfant et n’en aurai jamais mais lorsque les p’tits bouts de mes amis me font des dessins, je les garde, tous…c’est juste…ben je peux pas dire en fait, je garde quoi.

  • #84 Hélène le 11 mars 2013 à 21 h 52 min

    vanverde: moi non plus j’en ai pas (c’est pas du tout mon truc), mais mes neveux sont des trésors sacrés… ;-)

  • #85 Vanessa en Harmony le 11 mars 2013 à 21 h 53 min

    Hélène: Ah oui c’est vrai je me souviens que tu organisais cela

  • #86 vanverde le 11 mars 2013 à 21 h 56 min

    Hélène: voui, pareil avec mon neveu. et j’aime beaucoup ton expression « trésors sacrés » parce que c’est exactement ça. (trésor de 13 ans qui fait 1m70…)

  • #87 Hélène le 11 mars 2013 à 21 h 57 min

    vanverde: oh bon sang ! Mes trésors à moi ont 5 ans et 2 ans, beaucoup moins haut ;-)

  • #88 Mimisha le 11 mars 2013 à 21 h 58 min

    Je suis tout l’inverse, j’accumule tout, utile ou pas… Ce qui me fout un peu les boules car j’habite encore chez ma mère mais quand je partirai d’ici, je vais pouvoir prendre des jours à tout trier! J’ai vraiment du mal à jeter, mais ton article me motive léééégèrement à re-tenter l’expérience du tri 8-) C’est assez frustrant en fait cette sensation d’ « attachement » à des trucs qui ns servent pas, mais qu’on garde « parce-qu’on arrive à pas s’en séparer »…

  • #89 vanverde le 11 mars 2013 à 22 h 03 min

    :-)))))

  • #90 Juliette-B le 11 mars 2013 à 22 h 23 min

    Oh mon dieu vivement ce week-end, mon appart a un grand besoin de William Morris :). Merci de partager ça avec nous, en tous cas moi ça m’a fait un sacré déclic. Bonne soirée Hélène.

  • #91 La Vernie le 11 mars 2013 à 22 h 28 min

    Faire le tri chez soi, ça permet par exemple de réaliser que telle ou telle babiole qu’ on a acheté un jour de déprime était complétement inutile, et du coup, on réfléchit à 2 fois avant de recommençer la même erreur Pour moi, c’est l’achat de magazines, lus en 1 heure, et finalement jettés. Si un sujet m’ intéresse, j’achète un petit bouquin sur ce sujet, c’est au final plus économique car j’ai réalisé que ce sont toujours les mêmes sujets qui m’ intéressent). Et l’esprit est tellement plus léger ! Car mine de rien, même si on fait semblant de ne pas y penser en passant devant, un coin ou un meuble rempli de bazar nous envoie tout de même de mauvaises ondes, sournoisement. Pour ma part, si j’ai du mal à jetter un objet dont je ne me sers plus, je le prends en photo sur tous les angles, et je le balance ensuite plus facilement car je sais que les photos sont là. Et souvent, je ne ressens même plus le besoin de regarder ces photos, car je sais qu’elles sont là au cas ou …
    Tu as mille fois raison Héléne, de ne pas te laisser parasiter par des objets qui ne te ressemblent pas, ou qui ne te sont pas utiles, la vie est trop courte ! Comme le dit Dominique Loreau, un chez-soi doit être la quintescence de ta personnalité (surtout si comme moi tu vis seule chez toi), il doit ne ressembler qu’à toi et pas à ce que la société de consommation voudrait que tu sois. Mais bon, ça c’est dans l’ idéal, parceque il faut être sans cesse sur ses garder pour ne plus laisser rentrer de petites merdouilles chez soi !

  • #92 Hélène le 11 mars 2013 à 22 h 53 min

    Mimisha: ça prend du temps ;-)

    Juliette-B: oh je suis super contente si ça sert !

    La Vernie: je confirme, ça demande une vigilance soutenue ;-)

  • #93 Agnus le 11 mars 2013 à 22 h 56 min

    j’ai réfléchi à l’épineuse question de pourquoi on garde ou pas en analysant mon cas et je m’aperçois que je garde beaucoup de choses qui concernant mon homme (7 ans qu’on est ensemble, forcément ça crée des liens)
    je garde les petit mots qu’il me fait quand il part quelques jours pour son travail, je garde les tickets de ciné ou de musées/expos où on a été à deux. A 27 ans je crains déjà de le voir disparaître (comprenez : mourir). L’idée m’est insupportable et sans faire de mélodrame je pense sincèrement ne jamais m’en remetre.
    Alors je garde précieusement ces petits trésors pour « si jamais » parce que avec un casse-cou comme ça tout est possible.

    Est-ce que tout ça est beau? Est-ce utile? Pour moi ni l’un ni l’autre, pour moi c’est surtout pour pouvoir me souvenir, et là réside mon autre angoisse: ne plus me souvenir ne plus me rappeler.
    Donc je garde les objets qui me rappellent qq chose, si je n’ai aucun souvenir je jette, si c’est un mauvais je n’envisage même pas de garder :-)

    Voilà je voulais partager ça

  • #94 Hélène le 11 mars 2013 à 23 h 01 min

    Agnus: tu as bien fait de partager ça, c’est précieux.
    Pour moi ça rejoint toutes ces choses terriblement affectives et qui n’ont rien à voir avec le beau ou l’utile, comme les dessins d’enfants et en effet, les témoignages d’amour.
    Bien sûr que ça sort de la classification « beau ou utile » !

    Je partageais cette nouvelle « lubie » avec ma soeur tout récemment, et elle me disait « ahhh oui, mais si on a des enfants ça ne fonctionne pas, vu les trucs improbables qu’ils vous rapportent de l’école, et qu’on préfèrerait se faire hacher menu plutôt que de s’en débarrasser ».
    Et dieu sait que je la comprends.

  • #95 Sacha V. le 12 mars 2013 à 0 h 05 min

    Je vais expérimenter : je cherchais à épurer un peu mon appartement (& ordonnancer par la même occasion mes idées !), je pense que ce sera un très bon début !

    Merci !

  • #96 Lillandrill le 12 mars 2013 à 0 h 29 min

    Pendant des années, j’ai été du genre ‘on garde, ça peut toujours servir’. Résultat : un appartement à l’allure de bazar :)
    Mais j’ai déménagé la semaine dernière et au moment de tout emballer, je me suis rendue compte que je n’avais aucun scrupule à me débarrasser de tout le bazar dont je n’avais pas besoin. Je me suis réinstallée, et je confirme, je n’ai aucun remords à avoir jeté tout ça, mon nouvel appart est bien mieux sans.

    Par contre, je n’ai absolument pas pu jeter d’autres ‘babioles’, ni belles, ni utiles… Mon père adorait bricoler et il avait tellement d’outils qu’on aurait pu croire qu’il faisait collection. En grandissant, j’ai fait de même et je n’ai pas voulu jeter mes tournevis, parce que ça me faisait un peu penser à mon père ;)
    Mais il faut être honnête, c’est quand même un peu étrange d’avoir cinq tournevis plats dans un coin !

  • #97 elise le 12 mars 2013 à 8 h 26 min

    Oh que c’est difficile parfois de se débarrasser de certaines choses et on y tient. Alors je me suis fixée une règle pour ma part. Les objets ou tout autre chose qui ne sont jamais sortis en 3 ans eh bien la 3 ème année c’est oust sans regret je débarrasse. Et surtout je débarrasse chaque jour en fin de journée pour éviter d’aller rechercher quelque chose que je regrette d’avoir jeté.

    Désolée j’ai une question qui n’a rien a voir Urban Decay Razor Sharp Ultra Definition Finishing Powder 12g est- ce vraiment bien, j’ai besoin de ton conseil, car une amie peut me la procurer.
    Merci Hélène

  • #98 Anso le 12 mars 2013 à 9 h 05 min

    Je suis une jeteuse. Une vraie. Une pure. Une dure. C’est un instinct, une seconde nature chez moi donc ce dicton pour une professionnelle dans mon genre c’est la base, pour les débutantes quoi ;-))))

  • #99 Nur le 12 mars 2013 à 9 h 14 min

    Je n’ai pas trop de problèmes à me séparer de produits qui ne me conviennent pas car dans ce cas,je sais qu’ils ne me serviront plus . En même temps,avec un budget très serré,celà évite les dépenses inconsidérées lol !
    En ce qui concerne les objets,alors là,c’est plus difficile car si j’adhère tout à fait aux propos de William Morris, je me souviens aussi que César (le sculpteur) disait qu’il y a en chaque forme une âme …
    (Aaarch, ai dû reconfigurer mon ordi car infesté par un « cheval de Troie ».)

  • #100 roukine92 le 12 mars 2013 à 9 h 51 min

    Merci pour ces deux questions qu il etait tepps que je pe pose ! Je suis en pleine preparation de mon demenagement ! Donc est ce beau ? Est ce utile ? Non et non . Alors POUBELLE!!!!!!
    C est trop bon !!!
    Merci beaucoup Hélène

  • #101 broceliande le 12 mars 2013 à 9 h 52 min

    Eh bien moi je ne jette rien , mais rien du tout , j’ai plein de boite de même taille et je range tout dedans , mes cahiers scolaires , les photos de fin d’année de la maternel , le collier de nouilles pour la fête des mères, tous les rubans des cadeaux ,les fringues les vieilles chaussures les vieux sacs, et le pire j’ai des barils entiers remplis des petits cadeaux des boites de macdo . Et mon fils fait la même chose .
    En vous lisant je me dis que je suis vraiment déphasée , c’est flippant !

  • #102 Anne-Sophie d’Aïnhoa le 12 mars 2013 à 9 h 58 min

    Agnus: Je suis comme toi, je garde des trucs qui jalonnent notre relation (la carte du resto où on a eu notre premier RV, les tickets de spectacle) et j’ai un petit carnet où je note les dates importantes, mais pour l’instant tout tient dans une petite boîte;)

  • #103 Mistiquette le 12 mars 2013 à 9 h 58 min

    Super cet article et les interventions qui y sont faîtes! Comme quoi, quand on fait du rangement, ça ne s’arrête pas forcément au « c’est beau, c’est utile » et heureusement!! ^^
    Bien des choses sont possédées car on leur confère une aura affective qui parfois nous dépasse! Par ex, j’ai un « Pluto » de Disney, tout petit en plastique, rien d’extraordinaire mais que je garde précieusement car c’est mon cousin d’Italie qui me l’a donné quand j’avais 8 mois…j’ai 27 ans aujourd’hui!! :P Ou encore une petite robe quand j’avais 6 ans…ouais ouais je sais je suis très nostalgique.
    Par contre, c’est fort utile pour tout un tas de trucs que j’empile et dont je me dis: ça servira plus tard! Mon ménage de printemps se fera avec ces 2 petites phrases et je sens que je vais me libérer de tout un tas de trucs qui m’étouffent plus qu’autre chose!!!
    Bonne journée à tous

  • #104 Elizabeth G. Silmarwen le 12 mars 2013 à 10 h 15 min

    Oh oui excellente idée. Pour la beauté j’ai des objets mais ils sont enfermés et ne me manquent pas tant que ça. Faudra que je fasse un tri de ceux qui me plaisent le plus et que je revende les autres. Oui bonne idée :) un gros ménage de printemps :)

  • #105 Hélène le 12 mars 2013 à 10 h 15 min

    Mistiquette: j’ai une petite robe de quand j’avais 6 mois ;-) (mais il faut dire aussi que je la trouve jolie ;-)

  • #106 krakette le 12 mars 2013 à 12 h 44 min

    Dès que j’ai lu cette phrase mise dans les brèves, j’ai regardé d’un sale oeil mon petit bol ébréché, un jour, deux jours, je l’ai jeté, est parti aussi celui que ma mère m’a donné en verre un peu marron quand je suis venue à Paris il y a 16 ans …
    Je crois que je peux m’en racheter de nouveaux, de beaux … et utiles.

  • #107 Mistiquette le 12 mars 2013 à 14 h 42 min

    Hélène: hihihi!! idem ici, je la trouve superbe, c’était pour le mariage de mon cousin.

  • #108 Hélène le 12 mars 2013 à 15 h 12 min

    krakette: ;-)))

  • #109 virginette le 12 mars 2013 à 15 h 50 min

    sur le sujet, je vous conseille les livres de dominique loreau dont et surtout, son « éloge de la simplicité ». Les parallèles qu’elle fait avec la philosophie zen sont très éclairants !
    Bises

  • #110 virginette le 12 mars 2013 à 15 h 52 min

    « l’art de la simplicité », pardon !

  • #111 Hélène le 12 mars 2013 à 15 h 55 min

    virginette: héhé :
    http://www.monblogdefille.com/blog/dominique-loreau-lart-de-la-simplicite

  • #112 Cathy le 12 mars 2013 à 16 h 40 min

    Lorsque j’étais ado, ma mère qui était très rigoureuse trouvait ma chambre un peu encombrée. Un jour, après certainement m’avoir demandé plusieurs fois de ranger ma chambre – en vain, elle a mis tout ce qui n’était pas rangé pas la fenêtre. Donc une bonne partie de mes vêtements, bouquins etc. se sont retrouvés dans le jardin (je précise que la chambre était au 1er étage), l’atterrissage pour certains objets a été fatal.
    Maintenant mon époux dit que je suis une maniaque du rangement et du classement vertical !!!

  • #113 Autumn le 12 mars 2013 à 17 h 35 min

    Au bout de 14 déménagements en 20 ans (et 5 ces derniers 5 ans) je dois dire que la résolution d’avoir « beau ou utile-de préférence les deux, en format ultra-mini sleek japonais, merci » est devenue ancrée. Le temps passer a trier, a nettoyer, a ranger, a regarder les CHOSES c’est tout simplement dingue. Une vrai casse-tete.
    Ce dernier déménagement nous avons vécu- après le « packing » – avec une valise moyenne et une valise carry-on chacun. Et un chat. (;)). pendant plus que 3 mois (entre l’apart vidé d’un cote, l’hotels des deux cotes pendant recherche d’apart, puis vivant dans la nouvel apart vide en attendant que Les Choses arrive.

    Le tout était très révélateur et très libérant (enfin, le chat, en transit moins libérant ;))

    On a vécu 2 mois dans le nouvel apart avec un lit gonflable, une petite table pliante,2 chaises pliantes, quelques couverts/une casserole/2 assiettes/2 bols/2 verres/2 chopes, 2 oreillers, 2 sacs a couchage (cuisine équipée quand meme ;)) et nos valises. Le memes fringues. (De plus ou moins… Je suis arrivée au moments des grands soldes avec un nouvel placard entièrement vide. Je suis pas de marbre non plus :))

    Et laptop et connexion internet; faut pas déconner. :))

    Parquets, murs blanc, plafonds haut, grand fenetres…. et presque rien d’autre c’etait juste le bonheur pur. La vie est si simple.

    Quand Les Choses sont arrives enfin, c’etait simplement deprimant. Mais vraiment.

    J’ai fait un tri severe (« Why did we pack this?? What is this? Is this yours? » etc).

    L’accumulation se fait vite- mais je dois dire que quand j’achète quelque chose maintenant, c’est très pesé, et c’est aussi « one in, one out ». Et je mets en place des systèmes. (« tout le paperasse doit être rangée dans l’espace d’une carrée de cette étagère, point finale. Je doit pouvoir tout trouver en moins de 3 minutes. » « je dois avoir l’espace entre mes cintres » etc)

    En ce moment, on tache a virer 25 choses chacun, par semaine. Meme si c’est juste des stylos epuisees! Et tu as raison, ca fait un bien fou- a tel point que je trouve que « faire le vide » deviens « addictive »!
    Bonne journee everybody! Bonne journee Helene!

  • #114 Autumn le 12 mars 2013 à 17 h 35 min

    Hélène: oh how cute :)

  • #115 Daisy Caroline le 12 mars 2013 à 17 h 52 min

    Est ce que c’est beau? Est ce que c’est utile? Cette citation est fantastique, merci de la partagée.

    Il y a 3 ans, quand je me suis expatrie en Caroline du Nord, j’ai du applique la chose en version ultra strict. On a du abandonner une bonne partie de nos affaires, et notre « vie » c’est résumé a 6 malles qui nous ont suivi en avion. Sont reste en France, beaucoup de livre qui nous attendent toujours chez nos parents, nos orchidées chéries et des bibelots de valeur (j’aime pas ce mot!) auquel on tenait tellement qu’on avait peur de les casser en avion. Ce fut une étrange expérience de vraiment se débarrasser du superficiel.

    Aujourd’hui, on a reconstruit notre chez nous, mais définitivement en version plus épurée. Seule exception: la bibliothèque qui a repris du volume et de nouvelles orchidées. Sinon la règle, pour une chose qui entre, une chose doit sortir.

  • #116 Aloysia le 12 mars 2013 à 18 h 04 min

    moi j’en connais une qui est à la fois (très) belle et qui donne des conseils (super) utiles et que donc on a carrément (ah ca non alors!) pas envie de se débarrasser !!! …..c’est ……c’est……HELENE of course, who else ? ;-)

  • #117 Hélène le 12 mars 2013 à 18 h 16 min

    Cathy: uhuhuhuh ;-)))

    Autumn: j’adore comme tu dis Les Choses ! ;-))

    Aloysia: ;-))

  • #118 Autumn le 12 mars 2013 à 18 h 36 min

    Hélène: lol

  • #119 Amélie de Rennes le 12 mars 2013 à 19 h 53 min

    Bonjour Hélène,
    J’ai découvert ton blog un peu par hasard, et je suis devenue totalement fan ! J’adore des vidéos, où tu nous montres des choses que le commun des mortels peut reproduire, et ça c’est agréable parce que les explications super compliquées ça va un moment :-)) Et j’adore aussi ton humour.
    Sinon, pour commenter ton billet (c’est quand même ce que je voulais faire quand je me suis décidée à écrire une petite bafouille), je dois dire que je me reconnais totalement là dedans ! Et pour cause, je suis en plein déménagement, donc ce qui est moche et inutile finit inévitablement à la poubelle !!!

  • #120 Hélène le 12 mars 2013 à 21 h 37 min

    Amélie de Rennes: héhé ;-)

  • #121 elise le 12 mars 2013 à 23 h 14 min

    elise: eh ben y a pas de réponse zut alors

  • #122 Claire B le 13 mars 2013 à 13 h 04 min

    J’adore faire ça !! puis je trouve que ça repose le regard et l’esprit.

    Bonne journée

  • #123 Manuela de Liège le 13 mars 2013 à 15 h 35 min

    C’est tellement vrai !!! Je voudrais avoir le courage de prendre la décision de me débarrasser de mes « fardeaux » !!!

    Une phrase qui m’avait donner une révélation ; UNE PLACE POUR CHAQUE CHOSE ET CHAQUE CHOSE à SA PLACE !

  • #124 Nina~Shalala le 13 mars 2013 à 16 h 13 min

    Hello Hélène,

    J’aime beaucoup ce que tu dis dans ce post, la citation m’avait déjà fait réfléchir ces derniers jours.
    Malheureusement pour moi, j’ai -à égalité avec le besoin de dépouillement et de minimalisme- une lourde tendance à l’ « au-cas-où » (et là, point de vue Brèves, la boucle est bouclée… mais le problème pas réglé), du coup, je garde je garde je garde.
    Puis quand ça me prend, ménage par le vide, jusqu’à ce que mort du bordel s’ensuive… et bien souvent regrets éternels juste après !
    Bref, j’me sens schizo moi parfois hein…

    Hors-sujet totalement dans le sujet : De manière générale je trouve tes brèves très pertinentes et fort bien choisies. Souvent elles tombent pile dans mon état d’esprit ou besoin du moment et mine de rien, ça fait du bien ! Alors Merci !
    J’adorerais qu’elles aient leur propre zone de commentaire… Peut-être pas aisé à gérer, je conçois.

  • #125 Esbelta le 13 mars 2013 à 17 h 18 min

    Comme Nina~Shalala: , sans penser à un espace spécial pour les brèves, il m’est souvent arrivé de trouver une brève très parlante, « il faudrait que je la note » et hop, elle a été remplacée :(
    Mais en tout cas, sans espace dédié, on constate à quel point ces phrases nous parlent puisque, nous lectrices, profitons souvent d’un commentaire d’article pour évoquer la brève du moment, merci pour ça aussi :))

  • #126 Hélène le 13 mars 2013 à 18 h 16 min

    Je viens de refaire un petit tour de mon appart avec un sac poubelle à la main, décidément j’adore ;-)
    Je n’arrive pas à le faire en grand, par contre : chez moi c’est par petites fois, quand ça me prend ;-)

    Ah une zone de commentaires pour les Brèves… je ne sais pas, j’aime bien l’idée qu’elles soient éphémères (enfin en général je les laisse presque une semaine, quand même ;-), et que justement on en parle ailleurs au détour d’un commentaire, je trouve ça assez poétique ;-)

  • #127 vanverde le 13 mars 2013 à 18 h 28 min

    Hélène: j’ai toujours un petit carnet sur moi. j’y ai noté plusieurs de tes citations, juste pour le plaisir des mots.

  • #128 Nanou le 13 mars 2013 à 18 h 48 min

    Bonsoir Helène,
    Complètement d’accord avec toi concernant ta philosophie du beau, de l’esthétique et du tri.
    Justement, cela tombe bien pour moi ton article, j’ai vraiment besoin de changer de décor intérieur, et ça va me pousser à le faire, mais j’ai un petit défaut, je garde trop les vieilleries; comme c’est sentimental: ce sont d’anciens cadeaux en fait, je n’arrive pas à m’en défaire. Ils décorent notre living-room et c’est moche. Il faut absolument que je les remette dans un carton, et que je réalise une déco zen : c’est plus reposant pour les yeux, et classe. Beau en somme. En plus, c’est bientot le printemps, c’est le moment ou jamais de le faire.
    Malheureusement pour moi, mon conjoint ne m’aide pas du tout dans cette tache, il garde tout, ne jette rien, meme les pires vieilleries! Bon, je le fais pour lui.
    En meme temps, on ne peut pas tout jeter, il y a des choses auxquelles on tient, et qui sont vieillottes, donc il faut les planquer!
    Bon courage à toutes, pour le grand nettoyage de printemps!

  • #129 Hélène le 13 mars 2013 à 19 h 36 min

    vanverde: je te rejoins sur le carnet, j’en ai partout pour tout noter. Parce que c’est bien connu, si on ne note pas tout de suite, on oublie ;-)

    Nanou: je suis d’accord, je garde aussi des trucs moches et qui ne servent à rien mais auxquels je suis très attachée.
    Ne soyons pas plus royaliste que le roi,le but n’est pas de se faire du mal ;-) (et pour le conjoint qui garde tout je compatis, lis un peu les commentaires plus haut, tu verras que ça n’est pas un cas isolé).

  • #130 Valérie le 14 mars 2013 à 13 h 18 min

    Je souhaiterai juste intervenir sur la nouvelle brève qui pour moi est la conclusion idéale de ton article . Je ne l’avais pas encore commenter car je me sentais un peu bête d’écrire que oui, oui J’étais plus que d’accord et que c’était une « philosophie de vie » que j’essayais ( Bescherelle ?) d’appliquer chaque jour et qui souvent était mal comprise.
    J’ai choisi de m’entourer d’objets que j’aime ( dans la limite de mes moyens, je me fournis plutôt chez Ikéa que chez Stark, mais bon ce n’est pas une raison d’avoir du moche) et je soigne autant mon plateau télé avec club sandwich que le repas où je reçois car j’estime que je le mérite d’avoir du joli même si je mange en pyjama devant ma télé.
    J’ai une connaissance qui est à peine plus vieille que moi ( j’ai 41 ans) et qui vit dans une maison avec des meubles anciens hors de prix et des verres en cristal Baccarat et Lalique. Quand elle te reçoit pour un café entre voisine, tu as droit au verre à moutarde ou à la tasse ébréchée gagnée à la tombola. Cherchez l’erreur !!!! La belle vaisselle, c’est pour Noël ou les visites importantes ( elle ne me l’a pas dit mais c’est sous-entendu) donc je suis une visite de « crotte », c’est ça ?
    Un jour en voyant ma salle à manger où il n’y a qu’une table et des chaises alors que la pièce est immense ( j’avais viré la vieille armoire et des cadres que je n’aimais plus), elle m’a demandée ce que j’allais mettre à la place. je lui ai répondu que c’était un vrai choix car j’aimais cet aspect minimaliste pour manger et que le côté salon étant plus chargé, je trouvais cela plus équilibré.
    Elle a eu l’air désolé pour moi. Chez elle chaque centimètre carré ( et sa maison est encore plus grande que la mienne , au moins 270 m2, la mienne 200 environ, est occupé par des vieux meubles onéreux qu’elle n’aime pas et que son mari possédait déjà avant leur rencontre ( il est plus âgé) . mais « tu comprends, ça vaut cher ».
    Je ne viens pas du même milieu, même si aujourd’hui mes moyens financiers ont changé, et il est clair que nous n’avons pas les mêmes valeurs !!

    J’ai lu Dominique Loreau, je m’en inspire un peu ( oui j’ai BESOIN de tous mes rouges à lèvres rouges), pour le reste je me fais confiance .

    Régulièrement je trie et je jette/donne/vends. Pourquoi s’encombrer de tous ces objets inutiles ? Tous ces choses « au cas où. »
    Si vraiment j’ai un doute, je passe par l’étape carton à la cave et si au bout de 6 mois je ne suis pas retournée le chercher, son sort est réglé.

    Quand je vois la maison de ma belle-mère qui croule sous les dizaines de services de vaisselles ébréchées, les milliard de magazines, les tonne d’habits, les boites en plastiques, les vieilleries en tout genre et j’en passe, j’ETOUFFE .

    Et encore je trouve que j’ai bien trop de chose encore et que le prochain tri ne sera pas inutile !

    Pardon pour le pavé , j’aurais encore mille chose à dire tellement je trouve le sujet important….

    Vraiment, tu poses toujours les bonnes questions !

    Amitiés.

  • #131 Hélène le 14 mars 2013 à 13 h 35 min

    Valérie: merci beaucoup pour ton commentaire. Je ressens la même chose dans les maisons où il y a trop de choses (et chez moi quand c’est le bordel), j’étouffe.
    Et comme toi « je me fournis plutôt chez Ikéa que chez Stark, mais bon ce n’est pas une raison d’avoir du moche » ;-)

  • #132 Anne-Soooo le 15 mars 2013 à 23 h 32 min

    Hélène: au fait, quand tu dis que tu donnes le maquillage et soins que tu n utilises pas à des assocs, c’est quelle genre d’assocs?

  • #133 Hélène le 16 mars 2013 à 10 h 52 min

    Anne-Soooo: pourquoi, tu bosses dans une assoc et on pourrait faire affaire ? ;-)

  • #134 elise number two le 16 mars 2013 à 13 h 27 min

    j’ai son bouquin …je le relis de temps a autre ça aide tellement à se sentir plus légère plus belle et moins …con…sommatrice à tout crins ;-)

  • #135 MsOriginalDoll le 18 mars 2013 à 17 h 37 min

    Quand je déménagerai, je prendrai ton conseil avec sérieux, mais pour le moment, c’est plutôt Monsieur qu’il faudra motivée pour ça !

  • #136 elise number two le 20 mars 2013 à 21 h 02 min

    j’ai confondu avec le livre : L’art de la simplicité de Dominique Loreau…qui développe ces mêmes idées …
    j’ai beaucoup aimé aussi le commentaire de Valérie ! les maisons surchargées m’étouffe….etant allergique à la poussière c’est au propre comme au figuré ;-)
    tout ça pour dire que j’ai parlé de ce sujet à mon groupe d’amies …mis devant leurs yeux ces deux questions : est ce beau …est ce utile ? et que depuis 3 jours la polémique fait rage ! ^^
    merci Hélène j’aime quand les gens se remette en question de façon si constructive et positive !

  • #137 Clao le 3 avril 2013 à 9 h 46 min

    Hélène: Mais c’est exactement ça : merci à toi et Valérie ! Je repense ma maison, petite et le budget aussi, on va pouvoir enfin faire quelques changements, et cette fois-ci plus question de laisser le mâle avoir le dernier mot, il a bon gout certes mais d’abord et surtout le gout de la facilité… Alors non si ce jour-là dans ce magasin-là rien n’est beau tant pis on repart les mains vides. Lui il est du genre « aujourd’hui c’est mission canapé », et quelques semaines plus tard tu te rends compte qu’il y avait plus beau au même prix en cherchant bien… Donc ta citation m’incite au tri (encore que c’est régulier chez moi !) et surtout à mieux acheter quand je le pourrai ! (ça fait du bien de revenir par chez toi, dis donc : je ne suis pas passionnée de make up et ça me fait oublier que tu as bien plus de choses à dire)

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.