Epoustouflante Irshad Manji

27 juin 2006

irshadJ’avoue faire le boulot à l’envers, je n’ai pas lu son livre. C’est un portrait par Annick Cojean, dans le Monde 2 du 10 juin, m’a donné une envie irrépressible de vous parler d’elle.

Elle c’est Irshad Manji, canadienne âgée de 38 ans, auteure de Musulmane mais libre (publié chez Grasset en 2004 et au Livre de poche en 2006), jeune femme extraordinaire, courageuse, vivante, intelligente et indépendante.

Irshad a commencé petite fille à poser et à se poser des questions sur l’Islam («pourquoi les femmes ne peuvent-elle pas conduire la prière ? »), ce qui lui a valu d’être mise à la porte de l’école coranique où l’envoyait son père.

Elle aurait pu abandonner sa religion, mais a décidé de lui donner une chance, en explorant pendant des années le texte même du Coran. Elle y a découvert un esprit ouvert et qui encourage la liberté individuelle et le pluralisme d’opinions, très éloigné de ce qu’en donnent à voir les chefs religieux (sans parler des mouvements intégristes).

Elle a fini par écrire un livre où elle interpelle la communauté musulmane, pour l’obliger à remettre en question la religion telle qu’elle est enseignée ou propagée aujourd’hui dans de nombreux pays, et ce qu’elle produit de violations des droits de l’homme, de fermeture d’esprit, de violences faites aux femmes. Elle demande aux musulmans de s’interroger sur le fait qu’ « aucune autre religion ne produit autant de forces terroristes et de transgressions des Droits de l’homme au nom de Dieu ».

La réaction n’a pas tardé, elle a aussitôt fait l’objet d’innombrables fatwas, accusée de faire du mal à sa religion.

Elle a pourtant continué, fait traduire son livre en arabe, ourdou et persan sur son site internet afin que le débat et la réflexion puissent être engagés au Moyen-Orient malgré le pouvoir religieux.

Elle donne des conférences d’un bout à l’autre du Canada, est invitée à la télévision et au Forum économique de Davos, est connue dans tout le pays.

Elle a signé, aux côtés notamment de Salman Rushdie, Taslima Nasreen et Ayaan Hirshi Ali, le Manifeste intitulé « Ensemble contre le nouveau totalitarisme ».

Elle sait qu’elle peut être assassinée. Ses vitres sont blindées, elle inspecte sa voiture avant d’y monter, et ses apparitions publiques ne sont annoncées que peu de temps à l’avance.

Elle avait demandé son avis à Salman Rushdie avant de publier son livre, déchirée à l’idée que sa mère doive un jour l’enterrer. « Un livre, lui a-t-il répondu, est plus important qu’une vie ».

Irshad Manji ne veut pas abandonner la mission qu’elle s’est donnée, quitte à y laisser sa vie, et elle le dit calmement, un grand sourire pétillant d’intelligence aux lèvres.

Je suis époustouflée.

61 commentaires Laisser un commentaire
Femmes du monde

Vous aimerez aussi

61 commentaires

  • #1 Corinne le 27 juin 2006 à 7 h 14 min

    Ta note me donne illico l’envie d’acheter ce livre. Hélène plus forte que Annick Cojean ? :-) Bravo pour ton blog que je découvre. Je sens qu’il n’a pas fini de me plaire…

  • #2 miss Trop le 27 juin 2006 à 7 h 56 min

    Et bien avec une description pareille, ils vont rapidement être en rupture de stock !
    ;)
    Sais-tu si elle a toujours vécu au Canada ?? ça change le point de vue, de vivre en plein coeur de la religion, plutôt que d’être expatrié et garder un regard distant…
    Merci pour le conseil lecture ! :)

  • #3 Stillou le 27 juin 2006 à 7 h 58 min

    Je ne la connaissais pas, et je suis ravie d’avoir eu le temps de lire cet article avant de commencer à bosser.
    Et puis, je ne te connaissais pas sous cet angle là, Hélène, non plus ! ;)
    Une belle dévouverte dans les deux cas ! Merci.

  • #4 Joelle le 27 juin 2006 à 8 h 17 min

    Je vais peut être dire une ânerie plus grosse que moi mais concernant le fait «qu’ aucune autre religion ne produit autant de forces terroristes et de transgressions des Droits de l’homme au nom de Dieu », il me semble que l’Islam est une religion bien plus jeunes que les autres "grandes religions".
    Apparue il me semble aux alentours de l’an 832 de notre ère.

    Où en étions nous il y a 800 ans? Nos grandes religions aujourd’hui pacifistes ne donnaient-elles pas lieu à des inégalités hommes femmes, des exactions et actes barbares, des guerres de religions?
    Alors évidemment les époques sont différentes, et nous sommes sans doute en théorie plus "évolués" aujourd’hui qu’il y a 800 ans.
    Il n’empêche que l’Islam est encore dans les nombreux pays où il prédomine une religion qui sert aussi de pouvoir politique comme c’était le cas pour le catholicisme il y a 800 ans.
    Ce qui n’est plus le cas dans nos contrées occidentalisées.
    (et ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je ne pense pas que les musulmans sont des arriérés de 800ans heing).

    Juste qu’ à mon avis tout cela n’est pas sans rapport.

    J’ajoute que le combat de cette femme est admirable mais qu’à mon grand regret il lui manque des hommes pour lui donner écho. Non pas que les hommes soient plus intelligent mais que l’Homme avec un grand H est plus facilement suceptible d’être convaincu par des gens qui sont "dans son camp"….donc s’agissant d’hommes avec un ptit h, c’est eux qu’il faut convaincre.

    Désolée,….dès le ptit matin j’ai les neurones un peu fénéants mais je profite parce que la connection à mabulle fonctionne.

    Voilà bonne journée à toutes et longue vie à Irshad Manji

    Jo

  • #5 galla le 27 juin 2006 à 8 h 33 min

    De bon matin, ça surprend un post aussi sérieux ! et ça fait réfléchir… cette femme semble admirable, et sa lutte d’un courage incroyable. Je n’ose imaginer l’horreur de son quotidien, vivre presque cachée et dans la peur juste parce qu’elle à le courage d’affirmer ses idées…
    J’ai adoré le citation de Rushdi "un livre est plus important qu’une vie". Quel engagement !
    Alors merci Hélène de cette stimulation matinale de neurones et pour ce superbe portrait.

  • #6 prof le 27 juin 2006 à 8 h 46 min

    Bravo !
    Je ne connais pas cette femme mais j’admire sincérement ces personnes qui font preuve d’autant de courage.
    J’en ai la chair de poule rien qu’à l’idée de la force qu’il faut pour mener à bien ce genre de combat.
    Merci de m’avoir fait découvrir cette femme.
    Merci aussi de préciser qu’il y a dans le Coran des notions aussi belles que la liberté individuelle et le pluralisme d’opinion.

  • #7 Clara.be le 27 juin 2006 à 8 h 49 min

    Joelle m’ôte les mots de la bouche, "aucune autre religion"…. c’est à voir dans le temps effectivement + prendre en compte les intégrismes qui apparaîssent depuis… 15, 20 ans ? dans TOUTES les religions monothéistes (pour les autres, j’avoue je ne sais pas)
    Malraux avait dit quoi déjà ? "le XXIe siècle sera religieux ou ne sera pas"….
    la citation de Rushdie est forte, mais penser qu’il y a encore des gens pour croire que penser différemment d’eux les autorise à vous punir de mort, et donc qu’écrire un livre peut vous ôter la vie, c’est un problème…

    et il parait que ça va pas s’arranger car il n’y a plus beaucoup de place pour le débat et la contradiction (voire la démonstration scientifique) dans l’enseignement, donc beaucoup d’élèves se construisent dans le tout blanc/tout noir et les affirmations non démontrées, comme à la meilleure époque de nos écoles de bonnes soeurs ;-)))

    bonne journée (quand même)
    Clara.be

  • #8 Esme le 27 juin 2006 à 8 h 54 min

    j’ai juste a dire:Quel beau protrait tu lui fais!!!

  • #9 kat le 27 juin 2006 à 9 h 02 min

    helene,
    je n’ai jamais ecrit de commentaires ici .
    Je tenais juste à dire que tes ecrits m’ont donné envie de m’y atteler (à mon blog!) et que je me suis permis de mettre un petit lien vers ton blogdefille . Je ne sais pas si il faut demander une permission, avant, pendant après …bref j’ai mis ce lien , si il te derange dis le moi
    continue d’ecrire, tu le fais à merveille
    kat

  • #10 Hélène le 27 juin 2006 à 9 h 13 min

    Ah bon oui la féminité c’est pas seulement le vernis à ongles ;-)

    Joelle est Clara.be, je cite Irshad Manji, mon point de vue, en dehors du fait que je suis pleine d’admiration pour elle, n’apparaît pas dans ce billet. Ce blog n’a pas vocation à provoquer des discussions de nature religieuse, et je ne souhaite pas qu’il y en ai ;-)

    Kat sois la bienvenue, et bons débuts dloggeurs ! Je suis ravie de ton lien, merci beaucoup ;-)

    Corinne bienvenue à toi ! ;-)

  • #11 La Cuiller En Bois le 27 juin 2006 à 9 h 28 min

    Je ne serais pas originale en disant que c’est un magnifique portrait de femme.
    J’aime quand tu nous fais découvrir ces femmes qui éveillent ou réveillent en nous ces émotions.

    Ce qui m’a frappé c’est sa photo. Celle d’une femme lumineuse, heureuse et confiante, alors que nous étions en droit d’attendre celle d’une femme traquée, inquiète et apeurée.

    Cette photo a autant de force que ton texte.

  • #12 Hélène le 27 juin 2006 à 9 h 30 min

    Oh oui moi aussi j’adore cette photo Gloria ! Cette fille a l’air vraiment extraordinaire !

  • #13 Mithra le 27 juin 2006 à 9 h 33 min

    J’ai justement lu cet article hier, quel beau portrait ! J’en profite pour conseiller la lecture du Monde2, c’est vraiment tres interessant ce magazine.

    pour repondre a Miss Trop, Irshad est issue d’une famille d’indiens emigres en Ouganda qui a fui le regime d’Idi Amin Dada quand elle etait petite dans les annees 70, comme il y en a tant eu (ou plutot ils ont probablement ete fichus dehors et leurs bien confisques, comme plusieurs dizaines de milliers de leurs semblables). Je pense donc qu’elle n’a jamais vecu dans un pays ou regne la loi islamique, mais pour ce qui est du totalitarisme Idi Amin a du lui apprendre un truc ou deux.

    Longue vie a Irshad, qu’elle ecrive encore de nombreux livres et fasse entendre sa voix…

  • #14 Joëlle le 27 juin 2006 à 9 h 49 min

    J’avions bien compris chère Hélène qu’il ne s’agissait pas de ton point de vue mais du sien…justement.

  • #15 marie-caroline le 27 juin 2006 à 10 h 01 min

    " un livre, c’est plus important qu’une vie ".. joli sujet de culture générale pour mes étudiants. merci Hélène.

  • #16 mercutio le 27 juin 2006 à 10 h 44 min

    bravo, hélène, pour ce très beau portrait… sans aucune mysoginie, évidemment, je trouve formidable qu’un homme, comme rushdie, se batte pour ses idées et convictions, au risque des fatwas, mais je trouve encore plus fort qu’une femme le fasse… parce qu’elle devra même lutter contre l’avis de certaines femmes musulmanes (celles qu’elle n’aura pas convaincues, bien sûr)… moi aussi, je souhaite longue vie à cette femme, même si je sais qu’un beau paquet de pays lui sont à tout jamais interdits désormais…

  • #17 poupou le 27 juin 2006 à 10 h 51 min

    C’est bien dommage que toutes les femmes opprimées et voilées des pays musulmans ne se rallient pas à sa cause.
    C’est ce qu’il faudrait, pourtant. Comme ça, Irshad Manji ne serait pas la seule à porter sur ses épaules le poids de toute une structure de machos, qui, eux, par contre, forment bloc pour réduire à néant les "ispisses di connasses", comme diraient les Guignols de l’info.

  • #18 Julia le 27 juin 2006 à 11 h 00 min

    C’est impressionnant de voir qu’il existe de telles personnes ! Quel courage !
    Comme beaucoup, cela me donne envie de lire le livre et de découvrir un peu mieux cette femme formidable.

  • #19 sophie202 le 27 juin 2006 à 11 h 16 min

    beau portrait de femme Hélène, merci de nous faire voire les lumière que sont ces gens, dans un monde qui est de plus en plus obscurantiste il faut le reconnaitre.
    J’ai la plus grande admiration pour ces gens capables de defendre ce qui est juste.

    Avoir la rage au ventre, le sentiment de se battre pour ce qui est juste et surtout dans la plus grande paix… Merci

  • #20 Alinéa le 27 juin 2006 à 11 h 27 min

    Très bel article !

  • #21 Chez isa le 27 juin 2006 à 11 h 53 min

    Je suis admirative face à la volonté de cette femme. C’est vrai qu’on pourrait faire plein de commentaires sur la religion, (ce n’est pas ce que tu souhaites et je respecte ton envie et la partage) moi ce qui me touche c’est cette volonté de chercher par soi même des réponses et surtout de se battre pour ce que l’on croit. J’espère que personne ne touchera un cheveux de cette femme car des personnes comme elle il en faudrait plus (et pas moins). Merci de m’avoir fait "connaitre" cette femme et son ouvrage.

  • #22 caro ronde et jolie le 27 juin 2006 à 12 h 41 min

    Ben mince alors, j’avais laissé un long commentaire et puis rien, pas une trace ! Bon, je vais la faire courte du coup, j’applaudis des deux mains le portrait, me réjouis qu’on parle de l’Islam autrement, et surtout qu’une femme soit le porte-parole de cette autre conception de cette religion.

    Je t’approuvais aussi Hélène, lorsque tu disais que la féminité n’est pas uniquement une affaire de vernis à ongles. Même si parfois, peindre ses ongles peut devenir un acte hautement dangereux courageux. Quand la futilité prend une dimension politique… C’est ça aussi, être une femme, c’est prendre la parole. Merci de nous le rappeler, hélène…

  • #23 Hélène le 27 juin 2006 à 12 h 51 min

    Je jure que je n’ai pas touché à ton commentaire, caro ronde et jolie ;-) Ca bugue ferme côté serveur, ça doit venir de là…

    C’est vrai que cette femme a l’air extrêmement lumineuse, et gaie, malgré les menaces qui pèsent sur elle, je trouve ça fabuleux.

  • #24 Anne (P&P) le 27 juin 2006 à 13 h 08 min

    Pas toujours facile d’être une femme dans la société mais pour certaines femmes musulmanes , ce doit être encore une autre histoire. D’ailleurs pourquoi une femme ne pourrait elle être pape, imam, ou rabbin ? Tu m’as donné aussi envie de lire cette auteure.

  • #25 benson le 27 juin 2006 à 13 h 36 min

    Je crois que je ne peux rien ajouter de plus, les commentaires précédents résument assez bien ce que je pense, alors pourquoi laisser un comm?

    En 1- j’aime les femmes qui militent pour leur droit à la parole et il n’est jamais facile de trouver un porte voix féminin (je dis pas que ça n’existe pas mais elles sont minoritaires)

    En 2- et là c’est Hors Sujet mais je pâme d’admiration pour NOK, samedi mariage Cannes, chaleur torride, (je résume pour celles qui ont pas suivi), petite robe blanche en dentelle et cuissots heureux !

    En 3- Anne (P&P), les femmes rabbins existent

  • #26 kila le 27 juin 2006 à 13 h 40 min

    Elle est éclairée sur la photo…surement parce qu’elle a intégré en elle ce qu’était que croire.
    Merci Héléne de la mettre sur notre chemin du jour ;-) Je ne la connaissais pas.

  • #27 Shiraz le 27 juin 2006 à 13 h 53 min

    Petite précision pour Anne p&p :

    Mais il existe des femmes rabbins :-)

  • #28 Hélène le 27 juin 2006 à 14 h 01 min

    Il y a aussi des femmes imams, au Maroc. Mais je ne sais pas concrètement comment ça se passe…

    Benson je suis bien contente que Nok t’ait permis un mariage confortable au niveau du cuissot, hi hi ;-))

  • #29 Anne (P&P) le 27 juin 2006 à 15 h 25 min

    oupssssss désolée j’ignorais pour les femmes rabbins.

    Et l’ignarde es religion que je suis demande si l’équivalent juif du pape peut être une femme ? (le Pdg quoi !!) Oui je sais j’ai honte, je suis nulle

  • #30 benson le 27 juin 2006 à 15 h 47 min

    Il n’existe pas d’équivalence de pape dans la religion juive par contre il existe des Grands Rabbins, le Grand Rabbin de France est Joseph Sitruk par exemple

  • #31 re benson le 27 juin 2006 à 15 h 52 min

    Oups j’ai oublié de répondre à ta question en fait Anne(P&P), je ne vois pas pourquoi une femme ne pourrait pas devenir Grand Rabbin, au fait une femme pourrait devenir papesse? ou bien ce sont les mentalités qui ne sont pas prêtes ?

  • #32 Esme le 27 juin 2006 à 16 h 01 min

    non pas de femme pape, deja que lors d ela nouvelle election l’an dernier un pape d’origine africaine a failli etre elu et ca a ete tout un tohu bohu! aie aie aie l’ouverture d’esprit est loin mais loin….

  • #33 sophie202 le 27 juin 2006 à 16 h 05 min

    non une femme ne pourrait pas devenir papesse.
    La pretrise est reservé aux hommes chez les catholique.
    la raison en est que le pretre doit rapeler le christ aux fidèles, c’est aussi pour cette raison que les pretres (et donc le pape) doivent être célibataires.

    Il me semble que le célibat des pretres est un dogme (à vérifier pas sure du tout du tout) selon la religion catholique, un dogme est l’expression de la volonté/la parole de dieu s’exprimant par le pape et donc est une chose établie sur laquelle on ne peut pas revenir… Il me semble donc qu’une femme ne pourra jamais être pretre…

    Ceci n’est en aucun cas une discussion religieuse (je respecte la volonté de notre hotesse) je n’emet pas de point de vue c’est seulement de l’information. d’ailleurs je ne suis même pas chrétienne…;-))

  • #34 Anne (P&P) le 27 juin 2006 à 16 h 15 min

    C’était juste pour ma culture perso aussi ;)) Suis un peu inculte sur ce sujet. Juste pour dire qu’en général la religion c’est quand même un truc où les hommes sont au pouvoir :) (un peu comme la politique)

    That’s all folks !

  • #35 mimouche le 27 juin 2006 à 16 h 24 min

    Hélène,

    ça fait des semaines que je suis quotidiennement tout ce qui se passe ton blog parce que j’y trouve un ton frais et girly sans l’être ‘trop’ (où est la limite, difficile à dire, mais chez toi c’est juste parfait pour moi…) et c’est sur un post super sérieux que je fais mon premier commentaire…

    Bref, musulmane moi-même, en proie aux doutes faces aux dérives d’une partie de mes ‘co-religionnaires’ qui dénaturent une très belle religion (si, si, je vous assure… je sais que c’est difficile à croire de l’extérieur mais nous ne sommes pas tous des fanatiques), j’ai éprouvé un plaisir immense à lire ton post qui m’a donné envie de découvrir cette femme courageuse. La commande chez Amazon est déjà partie !
    Merci, merci !

  • #36 Shiraz le 27 juin 2006 à 16 h 36 min

    Mais si mais si il existe des femmes "grandes pretresses" dans la religion juive !!!

    Par exemple, Madame Carine Roitfeld

    (les fashionistas comprendrons)

  • #37 sophie qui n’a pas encore choisi une extension définitive le 27 juin 2006 à 16 h 49 min

    quelle femme courageuse. si seulement son message pouvais être entendu. si seulement d’autres (femmes ou hommes) se soulevaient comme elle. mais quand on voit que des femmes voilée manifestent pour faire annuler les projets de loi visant à leur donner le droit d’enlever leur voile, j’ai tendance à penser que c’est foutu d’avance…

  • #38 benson le 27 juin 2006 à 17 h 03 min

    Bien vu Shiraz, j’avais pas fait le rapprochement (ahem)

  • #39 la fille du grenier le 27 juin 2006 à 17 h 11 min

    Hi hi hi shiraz, elle est bonne celle là! On peut même aller jusqu’à dire que c’est lagrande vestale de l’oracle de la branchitude!sacrée Carine.

    Sinon pour info, il y a eu une femme pape, la papesse Jeanne au 12° siècle… et nos amis les prêtres et autres hommes de l’église catholiques avaient le droit de se marier jusqu’au 8° ou 9° siècle. Bizarrement après, il y eut une grande pénurie de prêtres dans les paroisses, et pour combler ce vide, l’Eglise alla chercher des moines dans les abbayes pour les mettre dans les paroisses . Pour ne pas faire de jaloux entre les moines devenus prêtres, qui avaient fait voeux de célibat ET de chasteté, l’Eglise imposa le célibat au prêtre… mais que le célibat, pas la chasteté, vous suivez?

    Bravo au combat de Irshad Manji! Pourvu que grâce à elle de nombreuses voix s’élèvent!Et que cette religion de tolérance et d’ouverture vers les autres qu’est l’Islam puisse retrouver toute sa noblesse!
    En tout cas ça donne à réfléchir et ça donne envie de se bouger pour le monde qui nous entoure!

  • #40 lilou17 le 27 juin 2006 à 17 h 52 min

    Elles ont tout bien dit les zotes !
    Merci à toi de nous faire connaître un personnage qui peut redonner confiance dans l’espèce humaine.
    Il existe donc encore des "héros" ! ….

  • #41 Mouniou le 27 juin 2006 à 17 h 55 min

    Beau visage intelligent, vivant !
    Pourvu qu’on lui laisse cette vie et cette intelligence, qui fait contrepoids à beaucoup d’intégrismes, de sectarismes….

    Je ne connaissais pas cette femme.
    Je suis bleuffée ! Ce terme lui convient mal. Admirative c’est sure ! Trés ! !

  • #42 Hélène le 27 juin 2006 à 18 h 01 min

    Il n’y a pas de problème pour parler de religions les filles, tant qu’il s’agit de s’informer tranquillement, je veux juste éviter de tomber dans les débats passionnés ;-)
    Parce que moi-même, si je me mets à évoquer la place des femmes dans la religion en général, et dans l’Eglise catholique en particulier, je grimpe aux rideaux et je mords les murs ;-))
    Donc non Hélène, calme-toi, on n’est pas là pour ça.

    Mimouche je te souhaite la bienvenue ! Ton commentaire est le plus beau que je pouvais recevoir pour ce billet, tu ne peux pas savoir combien il me touche. Je suis moi aussi heureuse d’avoir découvert avec cette femme stupéfiante de vie et de courage, que l’Islam était en réalité une belle religion (ce que je ne pensais pas tellement jusqu’ici, toute à mon ignorance et à ma pétoche).

  • #43 lili le 27 juin 2006 à 18 h 24 min

    J’avais lu ce portrait par Annick Cojean (qui fait de bons portraits, notons-le) et j’ai été épatée aussi par cette fille libre.

    Elle n’est pas née au Canada, où sa famille s’est réfugiée lorsqu’elle avait 4 ans, fuyant la dictature folle d’Idi Amin Dada. C’est l’école coranique de Vancouver qui lui a semblé trop étroite d’esprit, après qu’elle ait passé un moment dans une école maternelle chrétienne.
    Son site montre quelques photos d’elle avec des personalités qui militent pour les droits de l’Homme et sur chacune, elle porte ce sourire joyeux.
    J’ai rencontré une fois Taslima Nasreen, autre intellectuelle menacée de mort par les intégristes en raison de son athéisme. Le moins qu’on puisse dire est qu’elle non plus n’avait pas l’air d’une dégonflée traquée, elle était impressionnante.

    Ce qu’il y a de très intéresant avec Irshad Manji, c’est qu’elle finance elle-même la traduction de son oeuvre en arabe et dans d’autres langues parlées dans le monde musulman, et que ces traductions sont disponibles gratuitement sur son site. De cette façon, elle contourne la censure et lance un débat fécond.
    La page d’accueil est tout à fait géniale, il y a des mails de jeunes gens qui veulent se marier avec des musulmanes et veulent savoir si l’Islam le permet, c’est touchant. Elle répond avec sympathie, humour, tolérance et érudition, c’est super.

    Quant au célibat des prêtres, ce n’est qu’une tradition de l’Eglise qui a décidé en 1139 de recruter ses prêtres uniquement parmi les moines et non plus dans l’ensemble de la société. Tous n’ont pas suivi et certains chrétiens ont des prêtres mariés, les coptes, les maronites et les orthodoxes, sans parler des protestants nés ensuite.

  • #44 Laurette le 27 juin 2006 à 19 h 14 min

    Je ne peux que redire ce qui a déjà été dit : beau portrait de femme, femme admirable de courage, merci de nous la faire connaître.
    "Un livre est plus important qu’une vie", ça me ramène au livre que je lis en ce moment : Farrenheit 451 de Ray Bradbury. L’oppression commence par là, la censure, le peuple ne doit pas penser c’est trop dangereux !!
    Ca donne des frissons.

  • #45 Mouniou le 27 juin 2006 à 19 h 46 min

    Mimouche, votre commentaire ma fait plaisir aussi !
    De religion catholique, pratiquante toute ma vie, et ayant interrompu ma pratrique depuis environ 6 ans ; j’ai eu, et j’ai encore, de trés bons amis musulmans ; avec qui nous avons quelquefois fêter Noël. Avec un jeune couple, et ses enfants, que j’aime beaucoup. Aussi, avec Soheib Ben Cherk, lorsqu’il était encore à Paris (actuellement Imam à Marseille). Il était donc, avec nous, à la messe de minuit, puis ensuite, à la fête que nous faisions chez nous. Dans les cadeaux que nous nous distribuions, Soheib nous a offert une joli carafe pour noutre vin. Que de délicatesse dans le respect des coutumes de l’autre !

    Et, Soheib Ben Cherk a toujours villipendé ces corréligionnaires, dés qu’ils devenaient trop "conservateurs", et manquant d’ouverture d’esprit et de réflexions sur l’Islam.

    Voila un petit témoignage, sur les non-traditionnalistes de tout poil.

    Mais la femme dont parle le billet d’hélène, est d’une "hauteur" remarquable ! !

  • #46 kat le 27 juin 2006 à 19 h 58 min

    De l’incongruité de la religion
    Les moines font voeu de chasteté et de célibat
    Les pretres font voeu seulement de celibat
    … Hors l’eglise catholique ne tolere le sexe que dans le cadre du mariage … arffff
    Bon ceci etant dit je ne suis ni catho, ni pretre ni moine lol
    Ca me rappelle le frere Noel dans mon ecole primaire qui avait eu de gros problèmes car il avait fait un enfant et voulait le reconnaitre … je sais pas trop ce que le clergé a fait de lui j’etait bien trop petite pour comprendre toute la portée de l’affaire … pour moi c’etait juste un gentil frere qui nous gavait de bonbons :-)

  • #47 sophie202 le 28 juin 2006 à 9 h 36 min

    rahh voui ben j’avais pas pensé à revenir autant en arrière… C’est vrai qu’il y a eu une papesse jeanne… z’avions complètement zappé celle là…
    Mes propos sur le célibat des pretres dans la religion catholique ne concernait que la justification qui en est donnée aujourd’hui.

    Paske pour la petite histoire je fait partie des sans religion mais mon compagnon est protestant. Effectivement de ce coté là de la chrétienté il sont moins enquiquinant avec leurs officiers…;-))

  • #48 Brigitte le 28 juin 2006 à 9 h 59 min

    Chapeau bas et respect total pour Irshad Manji. Merci de nous l’avoir fait découvrir. J’espère que son message permettra à la réflexion de grandir et s’épanouir.

  • #49 CelineCook le 28 juin 2006 à 17 h 10 min

    Je me suis empressée d’acheter le bouquin après avoir lu le même portrait dans Le Monde. Le livre paraît parfois obtus, quand on est comme moi complètement ignarde en toutes religions, mais la force qui se dégage de cette fille est énorme!

  • #50 clementine le 29 juin 2006 à 12 h 32 min

    C’est vrai qu’elle est top cette nana! Moi aussi j’ai lu le portrait dans le Monde2 et j’\ai tout de suite lu son livre. ca vaut le coup…!

  • #51 NiniKatkuta le 30 juin 2006 à 9 h 31 min

    Je suis d’accord avec Joëlle: c’est un peu facile de juger une religion si jeune et de la montrer du doigt en la comparant avec les autres, surtout que les deux autres monothéistes ne sont pas des exemples de respect de leur Livre à la lettre depuis le début. Bon, ça c’est une chose.
    En plus, je crois que là, il est indispensable de faire une distinction: je n’avais pas entendu parler de cette femme, mais d’après ce que je lis, je comprends qu’il s’agit sûrement d’une musulmane chiite. Pas sunite, donc. Les "fatwas" dont tu parles et comme celles dont a été victime Salman Rushdie sont celles des chiites, soit un ordre, quelque chose d’imposé à une personne (comme la condamnation à mort pour Rushdie) par exemple. Chez les sunites, une "fatwa" n’a vraiment rien à voir: elle est donnée par quelqu’un qui a des connaissances religieuses à quelqu’un qui vient demander un conseil. Ce conseil n’est QU’UN CONSEIL, c’est à dire que celui ou celle qui demandait que faire (ça peut concerner tout: la vie quotidienne, des questions de boulot, d’amour, d’argent, tout ce qu’on veut quoi!) suit ce qu’on lui indique, ou non.
    Je pense qu’il faut faire attention à ne pas faire d’amalgame. il n’y a pas que cette jeune femme (heureusement!) qui reconnait le "vrai" message coranique: beaucoup de musulmans savent que d’autres faussent le message, et savent quel chemin prendre, en gros.
    Enfin, je pense qu’il faut que ce genre de femme soit protégée, pour qu’elle puisse toujours avoir la parole et montrer du doigt les terroristes et autres fous qui croient suivre l’Islam, et en donnent une image des plus atroce.

  • #52 Hélène le 3 juillet 2006 à 10 h 44 min

    NiniKatkuta une fois encore j’insiste sur le fait que je ne souhaite pas ouvrir de débat sur la religion ici, ce blog n’est pas detiné à cela. J’ai écrit ce billet our saluer le courage et l’intelligence de cette femme, point barre. Par ailleurs j’ai résumé, je le crois très fidèlement, l’article du Monde2, je pense que la journaliste est bien documentée et sait ce qu’elle dit.

    CelineCook sois la bienvenue, et merci à toi et clementine de me donner encore plus envie de lire le livre d’Irshad Manji, même si en effet il n’a pas toujours l’air très facile ;-)

  • #53 mimouche le 4 juillet 2006 à 17 h 34 min

    J’ai commencé ce week-end à lire le livre d’Irshad Manji et te remercie une nouvelle fois de nous l’avoir fait découvrir. Même si je trouve parfois qu’elle va un peu loin dans sa critique de l’Islam, je suis assez d’accord avec elle et surtout j’apprends plein de choses sur l’histoire de cette religion.
    Je pense qu’il me faudra le lire 1 ou 2 fois supplémentaires pour m’imprégner de tout ce qu’elle développe dans son bouquin et pouvoir en parler un peu mieux, mais je suis déjà ravie…
    Merci Hélène !

  • #54 Hélène le 4 juillet 2006 à 18 h 11 min

    Merci à toi mimouche, d’être revenue pour nous dire ce que tu en pensais ! A bientôt j’espère ;-)

  • #55 mimouche le 5 juillet 2006 à 12 h 19 min

    Merci Hélène. En fait je viens chez toi tous les jours, mais je ne sais pas pourquoi une espèce de timidité maladive m’empêche de commenter, je trouve toujours que les autres ont des choses beaucoup plus marrantes/spirituelles à raconter… Je sais que c’est idiot, surtout cachée derrière mon ordi mais bon… D’autant que dans la ‘vraie’ vie je ne suis pas aussi coincée que ça ! (tu vois là par exemple je me dis ‘ouf, mon commentaire ne risque pas d’être vu par grand monde puisque le post date d’il y a déjà quelques jours et que ce n’est pas non plus le sujet le plus fun du blog’…)
    Je vais essayer de faire des efforts maintenant, en tous cas continue comme ça, j’adore ce que tu fais !

  • #56 Hélène le 5 juillet 2006 à 18 h 13 min

    Mimouche l’essentiel est de se faire plaisir et de se sentir à l’aise, ne te force pas à commenter si tu ne le sens pas, savoir que tu me lis régulièrement me fait très plaisir ;-) Merci beaucoup pour tes gentils compliments ! ;-)

  • #57 Marie le 28 octobre 2007 à 3 h 32 min

    Ces la première fois que je vient visiter se blog et ce qui m’y a conduit ces cette article sur Irshad Manji. J’aime cette femme car je partage sont point de vue sur la libération sexuel et pour tous les peuples ,droit a la différence et a la diversitée. Vivre libre est l’un des plus beau cadeaux . Bravo et courage a Irshad Manji et a tous ceux et celles qui Ose leurs Foi. Je suis de celle qui ose .

  • #58 Gwenn le 18 novembre 2007 à 12 h 04 min

    C’ est dommage la vision que tu as de l’ Islam, de la femme musulmane,

    mais avec tout ce qu’ on entend, je te comprends

    je suis musulmane, je me suis convertie, j’ ai décidé de porter le voile, de me prosterner 5 fois ar jour, toute seule ( pas de pression masculine ou autre), juste une envie très forte de spiritualité, une reconnaissance de l’ Islam et c’ est à travers cette religion que j’ ai trouvé la paix. Toutes les femmes musulmanes ne sont pas battues, lapidées, ou humiliées

    J’ ai trouvé l’ amour, la tendresse, le respect, l’ écoute attentive auprès des musulmans qui m’ entourent, je suis heureuse et satisfaite, je ne changerai ma petite existence pour rien au monde, meme si ce qui est difficile, c’ est ce regard si pesant de ceux qui ne connaissent l’ Islam qu’ à travers les médias, la littérature. ça fait 14 ans que j’ ai changé de vie, et je n’ en fini pas d’ apprendre et d’ aimer l’ Islam.

    Tous les musulmans ne sont pas semblables, la betise humaine existe partout je crois, personne n’ est véritablement parfait. J’ ai trouvé beaucoup de sagesse dans l’ Islam et une approche de la femme qui est très différente des préjugés véhiculés, en vérité la plupart des femmes musulmanes que je connais sont choyées, dorlotées, chouchoutées, respectées et entendues,

    enfin voilà ce que je vis pour ma part, je voulais vous l’ écrire pour que vous sachiez. Je ne sais pas si ça servira, mais au moins, ici on peut le dire, je sais que je ne publierai jamais:" Ma vie de femme musulmane voilée et heureuse", c’ est le genre de bouquins qui n’ interressera personne, mais nous sommes quand meme majoritaires et c’ est à savoir.

  • #59 Gwenn le 18 novembre 2007 à 12 h 32 min

    Et puis je voulais rajouter aussi que ma vie pour faire accepter mon choix religieux à ma famille, mes proches, est un combat permanent, on admire souvent les femmes qui rejettent l’ Islam, leur combat, leur lutte, mais on souligne rarement la force qu’ il faut pour choisir de rejeter d’ autres modèles pour embrasser l’ Islam.

    et pourtant que de larmes, que d’ injures et d’ humiliations j’ ai du subir, rien que pour porter mon voile; des crachats, des insultes, des vexations, et des portes battantes que l’ on balançait sur mon ventre lorsque j’ étais enceinte ( par des gens qui prenaient la fuite en courant), tout ça sur Paris, au nom de quoi?

    Infirmière, j’ ai du arreter de travailler, il ne se passe pas un jour sans que j’ entende des remarques désobligeantes sur mon voile, ma façon de me vetir.

    C’ est pour ça que je crois fermement que la betise humaine existe partout, je l’ ai subie et la subie encore parceque j’ ai fais le choix d’ etre musulmane, ce ne sont pas les musulmans qui m’ humilient aujourd’ hui, mais ceux-la meme qui parlent des droits de la femme et du respect de la femme…

    Le choix de chaque femme n’ est-il pas respectable et honnorable, quand bien meme il ne correspondrait pas au modèle voulu? Est-il insensé de croire que le bonheur et la liberté se trouvent aussi dans d’ autres modèles de vie, dans l’ Islam aussi? C’ est pourtant ce que je vis, ce que je ressens au plus profond de moi, je suis libre, enfin, et en paix…

  • #60 Hélène le 18 novembre 2007 à 12 h 38 min

    Gwenn sois la bienvenue, et merci pour ton commentaire.

  • #61 Gwenn le 19 novembre 2007 à 19 h 27 min

    Je te remercie pour ton accueil,

    c’ était juste un petit commentaire, en toute simplicité, j’ avais envie de vous donner un autre point de vu, celui d’ une femme qui a choisi autre chose et qui se sent bien dans ce choix religieux, loin des préjugés, et de la betise humaine.

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.