Eloge de la futilité

7 août 2006

futiliteJ’ai régulièrement des commentaires hyper agréables de trolls qui éructent : « vraiment vous n’avez rien de mieux à faire que de parler de crèmes de beauté, vous êtes complètement idiotes bande de pauvres filles, il y a des choses autrement plus importantes dans le monde, feriez mieux de vous intéresser au conflit moldavo-pouet ».

Certes, voilà qui est constructif et gentiment exprimé.

Alors évidemment la première chose que je fais est de virer le commentaire en question, qui n’apporte rien et met une mauvaise ambiance.

Je suppose (vous avez le droit de me dire si je me goure) que vous venez ici pour trouver de la convivialité, de la rigolade et des trucs de filles, pas des empoignades stériles et des insultes grotesques sur des sujets qui n’ont rien à voir.

Mais surtout je suis très attachée à la futilité, parce que ce qui fait plaisir est toujours important.

La vie n’est pas – nécessairement – une vallée de larmes, et quand bien même certaines choses sont dures, ou juste très emmerdantes, il n’est pas indispensable d’aller s’y fourrer volontairement ou de s’y rouler 24h/24 ; et tout ce qui peux apporter un peu de légèreté et de gaîté mérite à mes yeux d’exister.

J’enfonce une porte ouverte en ajoutant que s’intéresser passionnément au vernis à ongles n’empêche pas de se sentir concernée par la conflit moldavo-pouet. J’ai honte d’écrire un truc aussi évident, mais ce qui va sans dire va encore mieux en le disant, donc hop.

Certaines femmes vivent la futilité avec culpabilité, il n’y a qu’à écouter le nombre d’entre elles qui disent « j’ai encore acheté un magazine débile (trad : Elle ou Cosmo, merci pour eux) », ou « j’avoue, j’adore les magazines féminins » (sous-entendu j’ai un peu honte de prendre du plaisir à lire ça, or on fait pire, dans le genre déviance inavouable).

Je trouve ça dommage, pourquoi ne pas être fière de faire un tout composé d’un ensemble de goûts et de sentiments variés, futiles ou pas ?

« Tout » ou « rien » c’est jamais bon, généralement ça donne « rien », un peu de diversité ne fait pas de mal, et sur cette accumulation effarante de lieux communs, je m’en vais me faire les ongle de pieds en écoutant les suites de Bach pour violoncelle seul, hop.

131 commentaires Laisser un commentaire
Le reste

Vous aimerez aussi

131 commentaires

  • #1 miss Trop le 7 août 2006 à 9 h 00 min

    Peut-être aussi que justement, plus le monde est sombre, plus la vie est compliquée et remplie de choses déprimantes, plus on a besoin de légèreté pour s’alléger le coeur…
    En tous cas, vu ton succès, on a besoin de légèreté et de ne pas se prendre la tête, ça c’est un fait acté ! ;)

  • #2 yanjiao le 7 août 2006 à 9 h 01 min

    J’adore ces pièces de Bach, je les ai dans une version de chez Harmonia Mundi, sublime….. ah j’ai super envie des les écouter d’un coup là maintenant de suite!

    et j’ai encore un peu honte de lire des magazines féminins débiles…. mais je me soigne ;-)

  • #3 Esme le 7 août 2006 à 9 h 07 min

    alors moi je n’ai honte de rien, ni de la futilité que j’adore, ni des magazines que je lis!
    pour moi c’est comme le boulot ca fait partie de ma vie et ceux a qui ca plait pas ben je m’en fout royalement! na!

  • #4 maya le 7 août 2006 à 9 h 10 min

    Bravo Hélène. J’ai commencé la résistance très tôt lorsque gamine, ma mère-grand m’ôtait mon "20 ans" des mains en râlant et en me disant que je ferai "mieux de lire un atlas"!! Atlas que je lisais aussi, mais pas aux mêmes heures… L’un n’empêche pas l’autre, et les mêmes hypocrites qui nous traitent de pauvres filles apprécient à mon avis très odérement les homasses aux cheveux gras et aux ongles en deuil. Tout comme mon cher et tendre est à la fois agrégé de droit ET supporter du Stade de Reims… Je connais ces critiques et tu les traites à leur juste valeur: commes nulles et non avenues.
    ps: par qui, les suites? moi j’aime beaucoup celles de Tortelier :-))

  • #5 Hélène le 7 août 2006 à 9 h 15 min

    Ah moi j’ai celles par Pierre Fournier Maya ;-)

    Esme bravo, je n’en attendais pas moins de toi !

    Yanjiao les magazines tu n’en lis pas encore assez, c’est pour ça, va falloir faire une cure en rentrant en france ;-))

    Miss Trop je pense que tu as raison, tout est une uestion de contre poids…

  • #6 yanjiao le 7 août 2006 à 9 h 17 min

    Ok pour la cure saucisson – magazines de fille, je signe où pour m’inscrire? ;-))

  • #7 Tiloui le 7 août 2006 à 9 h 24 min

    Bach (soupir), honte à moi je n’ai encodé que la plus connue sur mon nitunes.
    M’en vais réparer cette erreur.
    J’ai les incontournables de Glenn Gould aussi à faire tiens.

    Moi au rayon futilité je suis très fier de dire que j’ai acheté de la feuille d’or samedi et que je compte bien la manger par petits bouts (tous petits les bouts).
    Et pis j’aime les vieilles Rolls Royce début du siècle comme dans Chapeau Melon et Bottes de Cuir, ma série culte.

    Malheureusement je m’interesse aussi au conflit moldavo pouet, j’adore l’expression, quellle trouvaille.

  • #8 Hélène le 7 août 2006 à 9 h 27 min

    Roh Tiloui, la feuille d’or et les Rolls c’est pas de la futilité, c’est du luxe, rien à voir ;-))

    Valérie bon retour parmi nous, et merci pour ta gentillesse ;-)

    Yanjiao je vais fabriquer des formulaires d’inscription, je reviens ;-)

  • #9 pomme le 7 août 2006 à 9 h 29 min

    QU0I ????? Je croyais que tu détestais le vernis sur les orteils !!! Ah Hélène, tu m’as trompée sur ta nature profonde ;-))))

    Bah oui on s’en fout des fâcheux, on peut faire des thèses philosophiques sur la crème de nuit si ça nous chante, ils ont qu’à lire Schopenhauer puisqu’ils sont si malins !

  • #10 Fyfe le 7 août 2006 à 9 h 32 min

    Je suis une lectrice ‘de l’ombre’ qui en sort enfin (de l’ombre) ;)
    En fait, ce sujet me tient à coeur, alors je me lâche ;)
    Je suis totalement d’accord avec toi Hélène. C’est pénible de toujours devoir rentrer dans des cases, et notamment quand on est une femme, d’avoir à choisir entre l’intellectuelle pas drôle et la superficielle rigolote.
    On est compliquées, c’est pourtant simple !!
    Oui, on peut avoir une âme d’altermondialiste et pleurer parfois devant les horreurs du JT, et oui, le lendemain on peut aller claquer un demi-salaire en fringues avant de se plonger dans la lecture assidue d’un Elle.
    C’est comme ça.
    J’ai déjà abordé le sujet dans mon blog, mais moi je me sens aussi multiple qu’une boule à facettes ;)
    Bon, j’enprofites aussi pour te féliciter de ton blog, que je trouve truculent !

  • #11 Hélène le 7 août 2006 à 9 h 33 min

    Pomme je suis morte de rire ! ;-))

    Le vernis c’est du très très clair, rassure-toi ;-))

    Fyfe je te remercie, et je te souhaite la bienvenue parmi nous ! Tu as bien fait de sortir de l’ombre ;-)

  • #12 Le confit c’est pas gras le 7 août 2006 à 9 h 37 min

    Hélène, tu devrais proposer à ces fameux trolls une tribune ouverte sur le conflit moldavo-pouet. Généralement, ils n’en connaissent que quelques idées reçues superficielles et d’une banalité affligeante.
    Et pour me mettre dans l’ambiance, je vais de ce pas écouter moi aussi les suites pour violoncelle de Bach, non pas en mettant du vernis à z’ongles (j’en ai mis hier, du rouge foncé renversant) mais en feuilletant la redoute ;-)

  • #13 Lucette le 7 août 2006 à 9 h 41 min

    Tu as toujours raison Hélène, pourquoi faudrait-il choisir ? entre une chose et une autre comme si la vie était ou toute blanche ou toute noire. Je n’aime d’ailleurs pas le terme futilité, je préfère légèreté (je sais tout n’est qu’une question de nuance).
    Justement c’est bien de parler de tout ces sujets "frivoles", c’est peut-être une façon aussi de nous "protéger" de toutes les tragédies qui se déroulent dans le monde. Je me rappelle d’une émission où une femme avait créé une sorte d’institut de beauté (je ne me souviens plus de l’endroit géographique où cela se passait, mais ça bardait) et les femmes se réunissaient entre elles, parlaient de choses FUTILES et LEGERES, cela ressemblait à une enclave de fraicheur dans un monde de bruts.

  • #14 Joëlle le 7 août 2006 à 9 h 42 min

    Boarf tu sais même quand tu écris des articles un peu sérieux y a toujours un abruti pour te dire que "t’es trop blonde pour parler de trucs qui te passent au dessus du cerveau."
    C’est assez rigolo parce que perso ce sont les mêmes qui me crachent dessus quand je fais un article débile.
    Donc j’en conclus qu’ils en ont fait un art de vivre.
    C’est comme ça.

    Y en a qui diffusent la bonne humeur, en disant des choses sensées quel que soit le sujet sur lequel elles portent, et d’autres qui diffusent la connerie, ça les occupe.

    Quoi que tu fasses y aura toujours un con, ou même un très intelligent pour y trouver à redire…

    Jo

  • #15 sherazade le 7 août 2006 à 9 h 59 min

    dis -moi ,helène le conflit moldavo -pouet jamais entendu parler et pourtant j’habite le coin.un comble!!!
    voilà pourquoi le blog d’helène est une mine de savoir ,pas de sel……

  • #16 céline le 7 août 2006 à 9 h 59 min

    bien dit, na ! moi j’adore la futilité des choses, et je n’en ai pas honte, on se prend assez la tête toute la journée ! et tu as mille fois raison, la futilité empêche rien : on pense, on réfléchit, on a une opinion sur tout un tas de choses sérieuses ! et la futilité est aussi une politesse parfois je trouve ! Soyons sérieuses sans se prendre au sérieux !! et vive le vernis à ongles, les huiles, les crèmes, même si la guerre, c’est moche !

  • #17 Hélène le 7 août 2006 à 10 h 06 min

    Ah tiens Anaik, le nouveau La Redoute doit être dans ma boite à lettres, si j’étais pas si flemme je descendrais voir ;-) Bon en même temps voir des pantalons gris et des pulls bordeaux (euaaaaaark !) le 7 août, moyen ;-)

  • #18 Dorothée le 7 août 2006 à 10 h 08 min

    Encore une fois, Héléne, bien vu. Que les trolls en question qui critiquent la futilité féminine retournent chez eux, à Troll Land. S’ils sont pas contents, qu’ils aillent voir ailleurs si on y est.
    Etre futile n’est pas synonyme de blonde, écervelée à forte poitrine même si certaines (blondes, écervelées à forte poitrine) le sont.

    Quand un homme d’affaires rentre à la maison, se met en caleçon et s’affale sur le canapé – une main dans le caleçon l’autre entourant une bouteille de bière (un cliché? pas tant que ça) – c’est pas de la futilité ça peut être? hein?

    je suis au bureau, je fous pas grand chose, mais je traiterai mes dossiers + tard, j’écoute les 4 saisons de Vivaldi, je vais parler boulot/cosmo avec mes collègues, et ce soir je lirai Public dans les transports :)

    Si parce que je fais ma manucure avec mon magazine féminin à côté de moi sur ma housse de couette fuschia, alors oui je suis futile (et fière de l’être d’ailleurs)

  • #19 Le confit c’est pas gras le 7 août 2006 à 10 h 09 min

    Certes Hélène, mais il y a aussi les bottes ! Les bottes ! Ouaaaiiiihhhhh !

  • #20 Julia le 7 août 2006 à 10 h 17 min

    Complètement d’accord avec toi, la futilité est purement et simplement nécessaire !

    Oui, j’adore parler de produits de beauté, et surtout en acheter et les utiliser.

    Comme Dorothée, je ne raterais pour rien au monde mon numéro de public hebdomadaire (que tout le monde me pique en disant "oh, t’achètes ça, c’est nul!", et on me le rend une heure plus tard après avoir lu chaque page avec délectation).

    En plus, je suis blonde, donc ça n’aide pas…

    Alors oui, futile et fière de l’être ! Et futile ne veut pas dire superficielle ou indifférente, je m’intéresse aussi à des choses sérieuses (sauf le conflit moldavo-pouet, là j’avoue, j’ai zappé ;- D)

  • #21 Malye le 7 août 2006 à 10 h 17 min

    Ah la la, je suis beaucoup moins girlie que beaucoup d’entre vous, et pourtant, comme beaucoup ici je suis accro a tes articles sur les cremes de beaute ou les petites perles de blog que tu nous degottes. Les trolls ne sont que des jalous qui n’osent pas s’avouer en eux meme que, eux aussi, ils aimeraient bien parfois lacher du lest et tenter – enfin – le rouge bodeaux sur des ongles parfaitement manucures…

    Et dire que le pire (facon de parler, en fait c’est le meilleur), c’est que tu nous causes aussi bien du-dit vernis que des choses bien plus graves (meme si tu ne nous a encore jamais fait d’articles sur des conflits machins trucs…)

  • #22 m’dame le 7 août 2006 à 10 h 18 min

    eh bien moi, ce WE , j’ai lu Hannah Arendt (" sur l’antisemitisme") et marie claire…c’est grave doc?..en effet ce genre de mise au point n’aurait même pas besoin d’etre faite tant c’est evident…mais le troll, lui, il aurait pas plus interet à combattre le conflit moldavo -pouet que de troller sur des blogs "futiles"????

  • #23 Hélène le 7 août 2006 à 10 h 20 min

    Tu as mis le doigt dessus Julia, futile et superficiel sont les versants positif et négatif d’une même chose indispensable, la légèreté ;-)

    Ahhh mon dieu, j’avais pas pensé aux bottes Anaik !!! Il me faut ce catalogue sur le champ !!

    J’aime bien l’idée de Troll Land, Dorothée ;-)) Ca doit être moche dis donc ! ;-)))

  • #24 Fanchette le 7 août 2006 à 10 h 21 min

    Ben ouai moi j’avoue, la Transnistrie, ça me passionne… d’ailleurs avez-vous déjà surfé sur le site du courrier des Balkans ? Evidemment je ne vous en aurai pas parlé si Hélène n’avait lancé le sujet, on est chez elle ici quand même, déjà qu’on est nombreuse à y aller de notre petite opinion, faudrait pas non plus lui squatter toute la place…
    Bon ben, les crêmes de beauté aussi me passionnent notez, d’ailleurs ces petits savons du week-end chez Lili Oh me font de l’œil…
    La contradiction est la plus subtile des forces spirituelles (c’est Camus qui l’a dit, dixit mon petit Robert…)

  • #25 clarchen le 7 août 2006 à 10 h 22 min

    Bien dit!
    Brûlons les trolls et vive la futilité!

    Ce que j’apprécie justement chez une fille, c’est ce mélange de futilité et d’intelligence…
    J’adore cette idée que je puisse à la fois me passionner pour le Mythe Antique dans le théâtre de la première moitié du XX ème siècle, et pour la mode du doré dans les pages du dernier Biba!!!
    Perso, je cultive cette "double personnalité". Je trouve d’ailleurs qu’une fille intelligente qui assume aussi un côté futile est archi séduisante.

  • #26 Hélène le 7 août 2006 à 10 h 22 min

    Waow ! Magnifique cette phrase de Camus, Fanchette, merci !!

    Attention clarchen, quand tu dis « mélange de futilité et d’intelligence », ça pourrait sous-entendre que la futilité, c’est bête. Or non, pas du tout ;-) Ce qui fait du bien est rarement bête ;-)

  • #27 anne k le 7 août 2006 à 10 h 25 min

    Parfois quand on se trouve au coeur du conflit moldavo-pouet, c’est même la futilité qui permet de ne pas sombrer complètement.

    Les rares blogueuses irakiennes anglophones en parlent souvent. L’une d’elle (je ne retrouve plus l’url, honte à moi) raconte les délices de qq jours à Amman en Jordanie, loin des horreurs de Bagdad et son plaisir à se précipiter au cinéma voir Pirates des Caraïbes car elle adore Johnny Depp !!

    Après, tout est sûrement question de dosage… D’ailleurs, les filles, je vous laisse, je vais chez le coiffeur !!

  • #28 Pirskila le 7 août 2006 à 10 h 27 min

    C’est marrant ces gens qui ont un besoin de dire que c’est de la merde et qui viennent et qui reviennent lire! Je les soupçonne d’être aussi friands de futilités mais ça leur fait mal de le dire. :-D
    Moi j’ai pas de problème avec la futilité, je dégaine mon cosmo, mon voici etc etc sans honte dans le RER.Parce que bizarrement dans le train, en rentrant le soir, j’ai pas envie de me taper un traité de philosophie ou de réfléchir sur la situation moldave! Et je me fous pas mal de ce que les gens peuvent penser. En général ceux qui ont le nez pincé et la bouche tordu en voyant ma lecture, essayent toujours de lire par-dessus mon épaule alors hein!

  • #29 Thulip le 7 août 2006 à 10 h 28 min

    Me définissant comme une trollesse (enfin visiblement mon entourage est d’accord aussi), je n’ai pu que me sentir concernée par ton article du jour !!!

    Mais je m’insurge : je me tartine la truffe tous les jours et je ne culpabilise pas pour autant car pour moi, être une trollesse élégante, c’est tout aussi important que de parler de trucs sérieux !

    Je n’hésite pas à taper du marteau sur les revues (pas forcément féminines, L’Express a fait les frais de mon courroux dernièrement), ce qui ne veut pas dire que je méprise les "trucs de fille". Futile ne veut pas dire idiot : je ne tape que quand j’estime que c’est idiot.

    L’un n’exclue pas l’autre, autrement cela confirmerait cette croyance absurde que l’on ne peut pas être intelligente si l’on est belle. Je te rejoins donc avec ta conclusion : "« Tout » ou « rien » c’est jamais bon, généralement ça donne « rien », un peu de diversité ne fait pas de mal". Et c’est valable pour beaucoup d’autres choses encore ;-)

  • #30 Mithra le 7 août 2006 à 10 h 32 min

    ouais ben moi je trouve ca scandaleux toutes ces greluches qui se font les ongles des doigts de pieds au lieu de faire la bouffe et le menage ;-)
    Le Foyer, voila une occupation Noble pour une Femme, couver sa Famille, apporter son Tele7jours au mari qui s’est tue la sante a refaire le monde au Cafe des Sports toute la soiree avec ses potes intellos, lui faire les meilleurs oeufs au plat du monde (ceux avec le p’tit bout de persil qui fait joli, ceux dont on a cherche l’idee pendant 5h sur internet, mais ca c’est pas de la futilite, hein, c’est de l’amour), la voila la vraie place d’une femme !

    Tout s’perd, ma bonne dame…

    Bon serieusement, les trolls c’est tres enervant, surtout les trolls bien intentionnes qui croient vraiment que leur contribution va etre utile aux pauvres ames en perdition que nous sommes… tu fais bien de les degager, faut reserver les debats oiseux au Cafe des Sports, justement (et apres trois ou quatre pastis bien tasses on a souvent une vision beaucoup plus claire du conflit moldavo-pouet, faut bien dire).

  • #31 Dorothée le 7 août 2006 à 10 h 35 min

    le pays des Troll, c’est comme celui des shtroumphs (note la comparaison ‘achement intello!!:-)) sauf que chez les trolls ya que des Gargamels
    ils laissent pas la place à la shtrouphette, aux beaus shtroumph…
    c’est une vraie otarcie dans laquelle ils vivent!!

    hier je regardais d’anciens posts de ton blog et je voyais les soirées troc (ya un nouveau terme employé mais m’en souviens pas)

    ya une prochaine? sans vouloir m’avancer trop tôt, si le bon Dieu est avec moi dans mes aventures appartementesques, je pourrais accueillir les futiles que nous sommes.

  • #32 folette le 7 août 2006 à 10 h 35 min

    je rejoint Pirskila, et j’ajoute : Que font ces enquiquineurs à venir perdre leur temps à lire ton blog et à poster un commentaire au lieu de s’occuper du conflit moldavo-pouet?

  • #33 Benedicte le 7 août 2006 à 10 h 36 min

    Bravo Hélène, je suis entièrement d’accord. Je travaille dans une agence de presse et la semaine dernière, un journal libanais a demandé des photos de jolies filles en maillot de bain. Une de mes collègues étaient choquée qu’un journal puisse s’intéresser à autre chose qu’aux bombardements (dont tout le monde est d’accord pour penser que c’est horrible) dans leur pays. Mais moi je pense qu’heureusement, la futulité existe pour les aider à supporter toutes ces horreurs, ne serait-ce qu’en s’évadant quelques instants ; et à degré moins dramatique nous apporter plein de petits plaisirs et de bouffées de bonheur. En ce qui me concerne, je ne culpabilise pas du tout d’acheter Elle, même des fois j’achète aussi Libé.

  • #34 Calpurnia le 7 août 2006 à 10 h 46 min

    Tu as tout à fait raison Hélène : la vie est tellement drôle à 100 % et le monde tellement merveilleux que l’on se demande bien ce que la futilité peut nous apporter.
    J’ajoute que si nous cessions toutes d’être futiles, cela ferait un paquet de personnes au chômage en plus : toutes celles qui nous la fabriquent et nous la vendent.
    Ceux qui n’aiment pas l’esprit de ton blog (qui n’est d’ailleurs pas futile je trouve perso), n’ont qu’à aller débattre des grandes causes sur les sites foot, F1 et autres.
    Ah oui il y a aussi la politique : Hélène tu devrais en parler plus, ça manque…
    :-))

  • #35 Mh le 7 août 2006 à 10 h 58 min

    Je prends des cours d’anglais. Mon prof, comme tout prof d’anglais, voudrais que je lise Time magazine, ou autre canard d’actualité et que je lui rapporte des articles à travailler…

    Je ne lis que des magazines féminins british ! Savoir dire hanches, taille et fond de teint en anglais, ça me semble plus quotidiennement utile que "balance des paiements", non ?

  • #36 Fillalavanille le 7 août 2006 à 11 h 03 min

    Tiens, ça me fait penser à un truc : j’ai un copain qui me dit tout le temps : "je comprends pas comment tu peux regarder les Feux de l’Amour et être abonnée à Télérama".
    J’aime bien les deux, c’est tout. J’ai jamais compris ce qui lui posait un problème. Pour moi, c’est pas une contradiction, c’est une complémentarité. On a le droit d’aimer les fraises tagadas et le foie gras.
    C’est même pas une histoire de futilité, c’est une histoire de goût et c’est ce qui fait la richesse d’un humain, la diversité.

  • #37 poupou le 7 août 2006 à 11 h 03 min

    Les trolls sont des redresseurs de torts. Ils aiment mettre les gens le nez dans leur caca. Eux, ils sont concernés par la vie, pas futiles pour 2 ronds, non ! Généralement, ils ont une grosse barre au milieu de front. Rien qu’ à les regarder, ça me fait suer. J’ ai eu un ex comme ça, je peux vous dire, c’ est pas de la tarte !
    C’ est aussi pour ça que je ne veux pas de blog. Je ne supporterais pas qu’ on vienne comme ça vomir sa bile chez moi.
    Moi, je dis "Tant qu’il y a de la futilité, c’ est que le monde va bien". Si un jour, le monde part en jus de boudin, genre, fin du monde, comme "Cellulaire" ou "Le fléau" de Stephen King, plus personne n’ aura la force de rigoler, tout le monde le nez dans le guidon, et les 2 pieds les 2 pieds dans la m…La futilité, c’ est la preuve évidente que tout va quand même plutôt pas trop mal l’ un dans l’ autre…en tout cas, c’ est pas encore la fin du monde…Youp la boum !

  • #38 Barbara From bruxelles le 7 août 2006 à 11 h 14 min

    J’ai été élevée dans une famille catholique très traditionnelle: don de sois et "le corps c’est mal l’important c’est de s’élever l’esprit"…
    Ensuite, j’ai grandi (qui l’eut cru?) et j’ai pratiquement du apprendre à me faire plaisir de temps en temps.
    Tout ça pour en arriver à une conclusion d’une affligeante banalité (oui mais c’est tellement vrai) : on est bien plus ouvert envers les autres quand on s’aime un peu.
    De plus, j’pense pas qu’on ait pu établir une corrélation entre la pose de verni à ongles et baisse de QI ou entre un brushing et une diminution de l’empathie.
    C’est tout le problème avec les trolls, ils voient tout d’un bloc, sans nuance aucune…c’est con pour eux; c’est joli les nuances…

  • #39 Hélène le 7 août 2006 à 11 h 17 min

    Vous êtes géniales les filles, merci pour vos réactions ! ;-)

    Barbara l’éducation catho tradi n’est en effet pas ce qu’on fait de mieux pour apprendre à se faire plaisir ;-)

    MH je suis morte de rire avec tes mags féminins anglais et la balance des paiements ;-))

    Calpurnia la politique alors là vraiment je peux pas, RIEN AU MONDE ne m’ennuie plus que ça ! ;-)

  • #40 lili le 7 août 2006 à 11 h 26 min

    Oh que oui, pratiquons la futilité. Et avec légèreté, en plus. Il n’y a rien de plus important que le superflu.
    Mieux vaut déguster un chou à la crème dans les ruines que de prendre un coup de poing dans la gueule.

    Vive la couleur et pas de gris, vive le rire et fin aux cris de douleur, vive l’apparence soignée et à bas le laisser-aller, vivent les bonnes adresses entre copines et non au quant-à-soi égoïste.

    Mais on ne va pas se justifier, non mais sans blague ;o)))
    Que ceux qui sont contre passent leur chemin, tant pis pour eux.

    A propos de Bach, je vais sur le champ savourer une pièce de Villalobos qui me met en transe depuis toujours : Bachianas Brasileiras N°5 pour soprano et 8 violoncelles, chantée par Victoria de Los Angeles et nulle autre.
    On trouve ça sur CD chez EMI, ils ont repiqué les vieux enregistrements et c’est la pâmoison assurée.
    Je trouve que ça console temporairement du conflit moldavo-pouet avec assez d’élégance.

    PS : Et les fâcheux feraient mieux d’écrire des trucs bien pensés plutôt que de lire Schopenhauer, c’est têêêêllement facile de chausser les idées des autres, hu hu. Schopenhauer était-il contre le vernis aux ongles de pied? Vous avez 3 semaines, je ramasserai les copies. Vous négligerez le fait que le vernis à ongles a été inventé après la mort dudit.

  • #41 Faustine le 7 août 2006 à 11 h 31 min

    De tout coeur avec toi, Hélène !

    Sur le sujet du futile et de l’utile, voir l’éternel Eloge du maquillage par Baudelaire par exemple là : baudelaire.litteratura.co…

    Pour tes trolls intégristes et furibards : la futilité, quand elle est aussi joliment incarnée que dans ton blog, va de pair avec l’humour, le fait de ne pas se prendre au sérieux, de prendre du recul, d’embellir et d’adoucir la vie, et donc elle peut aussi contribuer à la paix dans le monde… J’exagère ? En tout cas la lecture de ton blog rend plus gai, mieux disposé envers son (sa) prochain(e) !

    Faustine

  • #42 Calpurnia le 7 août 2006 à 11 h 32 min

    La politique me rase aussi, mais vue par toi, cela aurait été drôle !

  • #43 lili le 7 août 2006 à 11 h 36 min

    Je fais ma pédante, mais voilà un coup de main de la part de Nietzsche: « Les Grecs étaient superficiels par profondeur. »

    ;o)))))))

  • #44 Paola retour de vacances le 7 août 2006 à 11 h 41 min

    Et beaucoup de boulot à lire tous tes petits billets, tu n’as pas chômé et en plus y’a un million de commentaires que j’ai tout lu !!! Ouf

    Dans futilité y’a utilité c’est par pour rien non ? Les trolls manquent cruellement de tolérance, voilà tout.
    Z’ont qu’à faire un blog spécial personnes hautement non futiles !!!

    Bonne journée sous le soleil parisien.

  • #45 marion le 7 août 2006 à 11 h 48 min

    sauf que ces crétins de trolls sont juste jaloux de voir que certaines personnes peuvent se faire plaisir avec pas grand chose, et que ces crétins de trolls ont aussi oublié de lire les rubriques où tu parles sérieusement de la condition féminine …
    Y’a des cons partout, aussi sur le net ! Tant pis pour eux :o)

  • #46 Hélène le 7 août 2006 à 11 h 51 min

    Bien vu Paola, utilité-futilité ;-) Bon courage pour le retour ;-)

    Je comprends rien à la phrase de Nietzsche lili, j’ai toujours été d’une nullité absolue en philo, mon cerveau n’est pas programmé pour l’abstraction ;-))

    Faustine ton commentaire est adorable et me touche beaucoup ! Merci !

  • #47 patatafrita le 7 août 2006 à 11 h 54 min

    Comme Fillealavanille, moi non plus je ne comprends pas et n’ai jamais compris pourquoi on ne pouvait pas aimer les feux de l’amour et télérama !

    Personnellement j’adore Voici, l’ïle de la tentation et Koh lanta, et je n’en ai pas honte. À chaque fois que je le dis, il y a toujours quelqu’un pour me regarder d’un air navré, style la pauvre fille elle a une case en moins, et je suis obligée de me justifier. Pour moi ça n’a rien de honteux, et je trouve ça même plutôt marrant qu’on puisse être abonné à télérama et aimer les feux de l’amour, pour reprendre l’exemple de Filleàlavanille ; pour moi c’est plutôt le signe d’un esprit ouvert, justement !

  • #48 lili le 7 août 2006 à 12 h 00 min

    Disons que c’est plus profond qu’il n’y paraît d’être superficiel et léger, voilà le sens de c’te phrase.
    ;o))))

  • #49 Hélène le 7 août 2006 à 12 h 01 min

    Hi hi, vu comme ça je m’y retrouve, merci lili ;-)

    Patatafrita moi aussi j’aime bien les gens capables de s’intéresser à des trucs très différents ;-)

  • #50 Le Chapô le 7 août 2006 à 12 h 02 min

    Ce qui me touche le plus dans ce billet, c’est l’histoire des mags féminins. Etant un adulescent Peter Pan issu de cette génération de dégénérés qui ne savent ni ne veulent grandir, je n’ai aucune honte à aller acheter mon Pif Gadget chaque mois et à exhiber les pois sauteur du Mexique dans le métro. Ce pendant, je remarque que bon nombre de mes amies ont ce petit trait rouge façon manga qui leur monte au dessus des joues dès qu’on découvre un DS, 20 ans ou cosmo chez elles…Je n’arrive toujours pas à comprendre ce qui fait que dans l’éducation on fait se sentir coupable les femmes et les jeunes filles dès qu’elles s’interessent à des plaisirs futiles et à une part de rêve…

    Autre chose (qui risque de me faire faire un tour dans les mines de sel de Facholand ;-) ): Je sais à quel point tu détestes la beauferie et le vulgaire (il ne saurait en être autrement). Ce pendant, ton discours sur la futilité qui fait du bien ressemble énormément à ceux tenus par les adeptes de Patrick Sébastien, déclarant fièrement que "y’a pas d’mal à s’amuser et faire la fête avec un slip sur la tête et tant pis pour les bien pensants !"
    Alors Hélène ? A quand un grand pique-nique glàcière orange avec du gros rouge qui tache et "le petit bonhomme en mousse" en musique de fond ? ;-)

    **Le Chapô se retire en vitesse avant d’être attrappé par la garde nationale facholandienne :-))) ***

  • #51 Hélène le 7 août 2006 à 12 h 07 min

    Tsss, le Chapô, pas de provoc, trop facile ;-))

    Moi non plus je comprends pas pourquoi les filles ont honte de leur futilité, ça me dépasse complètement (mais il faut dire que j’ai toujours du mal à comprendre qu’on soit pas comme moi, égocentrique comme je suis ;-))).

  • #52 lili le 7 août 2006 à 12 h 10 min

    Le Chapô, je rêve d’un pique-nique où tu nous ferais une démonstration.
    Allez, en tant que ministre de la Justice, j’ajoute ça à ma liste des sanctions encourues ici ;o))))))

  • #53 Fred de Suède le 7 août 2006 à 12 h 10 min

    Bien dit!

    Sans blague une personne qui lirait Kierkegaard dans le texte, ne parlerait que de littérature (et pourtant j’aime les livres), de choses sérieuses (au sens traditionnel du terme) ca me gonflerait grave… Il faut pouvoir se faire plaisir, faire plaisir aux autres, et pour cela il faut apprendre à les connaitre et donc connaitre (et si possible partager) leur côtés futiles… Rien de mieux (enfin presque) qu’une bonne rigolade avec une copine en regardant un film qui ne fait pas réfléchir pendant qu’on se fait un masque hydratant mmmm…

  • #54 marinounette le 7 août 2006 à 12 h 13 min

    "J’ai honte d’écrire un truc aussi évident" >> ben, faut croire que pour certains, c’est pas si évident que ça lol… à croire qu’ils sont incapable de faire plus d’une chose à la fois ou d’être assez ouverts pour avoir plusieurs centres d’intérêt variés !!

  • #55 loli le 7 août 2006 à 12 h 17 min

    moi j’ai un boulot (que j’adore) dans l’humain donc je réfléchie beaucoup et en + je fais face à de l’agressivité, du désespoir, de l’horreur parfois bref en gros c’est pas facile tous les jours. en + je dois m’affirmer car je suis jeune donc c’est pas toujours simple, à mon taf je suis sérieuse, posé et tout et tout donc du coup le soir j’adore ne pas réfléchir : je me farcie de real tv, de séries, je suis fan de + belle la vie … le week end j’adore prendre soin de moi et puis tous les jours je lis le blog d’hélène ou des blogs de cuisine pour décompresser. et moi je dirais que la futilité c’est quelqque chose qui finalement me permet de tenir le cap, c’est ma bouée de sauvetage, mon oxygène. et puis c’est ce qui me permet de relativiser. donc moi je dis vive la futilité et c’est parce qu’on est parfois futile qu’on est des dindes sans cervelle non mais !!!!! bizzzzz. hélène j’adore ton blog

  • #56 Fleur d’oranger le 7 août 2006 à 12 h 26 min

    salut
    j’ia pas lu les commentaires ( promis je el ferai ) mais juste pour te dire que grace a ton billet d’aujourd’hui tu es citée chez quivala. quivala.over-blog.net/

  • #57 loli le 7 août 2006 à 12 h 26 min

    je voulais dire : c’est pas parce qu’on est parfois futile qu’on ….. j’avais oublié le pas dans ma phrase oupsss

  • #58 n1n13 le 7 août 2006 à 12 h 29 min

    Je suis cernée par les trolls au boulot. C’est intolérant et vieux dans sa tête.
    Ca se moque quand je lis Bridget Jones. C’est n’est certes pas de la grande littérature mais au moins, jme marre ! Et même pas honte !
    Ca se moque car j’ai un pass annuel pour aller à Disneyland. Et oui, j’aime Mickey, Winnie et tous leurs amis, cet environnement magique, certes artificiel, où tout le monde est content (pour une Parisienne, ca change du metro où tout le monde tire le gueule). Toujours pas honte !
    Alors continuons de prendre soin de nous, de nous amuser, de nous barbouiller de crèmes, de faire du shopping… Que vivent toutes sortes de futilités, tant que cela nous rend heureux !!
    Je pense aussi que le fait d’être bien dans ses baskets nous permet d’être davantage à l’écoute des autres.
    Et tant pis pour les trolls aigris, donneurs de leçons et leurs tristes vies routinières.

  • #59 Mithra le 7 août 2006 à 12 h 32 min

    Vos histoires de Voici me font penser a ce que me racontait ma coiffeuse : elle aussi, prise d’une crise d’anti-futilite, avait decide une semaine de remplacer Voici et Gala par l’Express et Geo. Il parait que tout le monde farfouillait la pile de mags en demandant "ben il est ou Voici ? Y’a pas Gala ?". La semaine d’apres elle etait revenue a la raison :-)

    C’est vrai aussi que beaucoup de gens sont tous petits dans leur tete, et ils ont du mal a comprendre qu’on puisse aimer des choses tres differentes. Perso j’aime la ville et la campagne, les voyages sac a dos et les sejours dans les palaces, le cafe sur un coin de table de cuisine avec ma voisine et la caipirinha des bars branches, les analyses de fond sur l’actualite et le debat Angelina ou Jen… je ne vois pas ou est le probleme, mais ca perturbe pas mal de gens. Ben tant pis pour eux, ma foi.

  • #60 Lofi le 7 août 2006 à 12 h 39 min

    J’aime les raccourcis : faire preuve de futilité, c’est au moins commencer à s’aimer. C’est un exercice difficile pour certains…

  • #61 Odile le 7 août 2006 à 12 h 40 min

    Oui, décidément la futilité fait du bien à la vie. À mon avis, c’est juste bon d’en avoir conscience. Mais de toute façon, qui peut dire ce qui vraiment est futile ou ne l’est pas ? Dire ce qui est "grave", ok. Mais dire qu’aller à l’opéra est moins futile qu’aller faire du shopping … C’est une question de point de vue !

    D’accord, il y a l’aspect culturel de l’opéra (par exemple), mais bon, n’est-ce pas avant tout pour se faire plaisir, comme tu le soulignes ? Alors à quoi ça sert de ne faire que des trucs "bien vus" quand on préférerait se faire plaisir, et lire un ptit magazine par exemple ?!

    Bref, l’important est de savoir prendre du bon temps sans culpabiliser ! D’ailleurs, cela fait partie de la sagesse : se faire plaisir, prendre du bon temps pour soi, afin d’être plus ouvert aux autres (alors que ceux qui sont toujours dans la contrainte ne peuvent pas véritablement être sincèrement ouverts aux autres …).

  • #62 Delphinoid le 7 août 2006 à 12 h 47 min

    C’est toujours le problème des étiquettes (pas celles qui grattent), je trouve ça insupportable. Effectivement, si tant de personnes viennent ici et s’y trouvent bien, c’est qu’il y a une raison, personnellement, ce blog est pour moi une bouffée d’air frais!

    Je ne lis pas vraiment les magazines féminins, mais pour reprendre le commentaire de Le Châpo, je suis abonnée à Spirou magazine que je lis avec délice depuis mon enfance (ça en fait des numéros!) et j’ai un superbe Marsupilami en fond d’écran sur mon ordinateur portable, je vous dis pas l’effet quand je l’apporte pour travailler à la bibliothèque de l’établissement prout-prout où j’étudie :oP

  • #63 Madame Patate le 7 août 2006 à 12 h 51 min

    C’était le thème de la note de Marie-Caroline hier ou avant-hier (enfin, ce week-end quoi, suite à une attaque de troll aussi) et c’est à peu de choses près ce que je lui ai répondu en commentaire (en moins bien écrit certes).

    mariecaro.canalblog.com/

    On ne va jamais voir reproché à un bloggeur passionné d’informatique de ne parler que de trucs techniques, ni à un bloggeur passionné de cinéma de ne faire que des critiques de films … par contre quand on cause de trucs de fille, alors là c’est une honte, on n’a rien de mieux à penser ou à écrire? Etc etc etc …
    Deux poids deux mesures et délit de sale blog, ça m’énerve.

    Tout ça pour dire évidemment que je suis d’accord avec toi Hélène.

  • #64 lili le 7 août 2006 à 12 h 53 min

    C’est pas le tout d’être futile, encore faut-il le revendiquer ;o))))))) Ce qui énerve les grincheux, c’est qu’on fasse pas semblant d’être gênées.

    Engueuler les futiles, si c’est pas de l’acte inutile, je vous le demande ;o)

  • #65 Maracuja le 7 août 2006 à 13 h 18 min

    Bonjour, je viens de tomber sur ce blog un peu par hasard, au fil de mon surf quotidien, et je trouve les topics de qualité. Je me permets donc de poster un petit mot.
    En tant que mec, je comprends (tout comme vous, les filles) que cela vous hérisse le poil (du moins le peu que vous avez, quoique certaines… .;-)) quand un mâle vous accuse de passer du temps à parler du dernier mascara qui rend les cils plus volumineux encore que le précedent, qui lui, les rendais quand même vachement volumineux par rapport à celui d’avant-avant le dernier, au lieu de philosopher sur le conflit Libano-Israëlien, qui est, somme toute, un peu plus sérieux.
    Je pense que c’est juste une question d’hormones, car certains bonshommes aiment bien dramatiser les choses, afin de montrer qu’ils se focalisent sur ce qui est vital, ce qui est vrai, alors que les nanas, elles, sur ce qui est futile.
    Bah ouais, les mecs kiffent grave leur race de se croire "concernés".
    Je suis d’accord avec tout le monde, dans ce sens où étant donné que nous vivons quand même dans un monde de merde (capitalisme destructeur, maladies galopantes, écologie oubliée…) il faut s’interroger de temps à autre sur des sujets graves, mais si en même temps on ne peut pas décompresser en parlant de trucs bien légers, je vois mal comment on pourrait continuer à garder le moral!
    Bref, vive les crèmes de beauté, les blush et les eye-liner et tout ce qui va avec!
    Si mon message est supprimé, je souhaite longue vie à ce blog qui est très agréable à parcourir.

  • #66 Natchoum le 7 août 2006 à 13 h 29 min

    200% d’accord avec toi !
    Parfois, quand je parle de fringues ou de maquillage en disant que j’aime prendre soin de moi (où est le mal à ça ???? je ne comprends toujours pas), que ca me détend, que ça me met même de bonne humeur, certains me regarde comme si j’étais un cas social voire pire comme quelqu’un d’ égocentrique, de superficiel alors que je ne suis rien de tout cela !! J’aime me sentir bien et si lire 10 magazines par mois m’apporte ça alors où est le mal ? Je lis bien des livres en parallèle (souvent bien plus que la personne qui me juge !). L’un n’empêche pas l’autre ! C’est comme aimer se maquiller n’empêche pas de trainer en jogging le we et passer des vacances à la campagne loin de sa panoplie de parfaite citadine !
    IL FAUDRAIT UN PEU QUE LES GENS CESSENT DE S’ARRETER A CE GENRE DE DETAILS !!!!!! Mince quoi !
    Ah, ça fait du bien :-p

    Des bisous à toi et continue. Un blog de fille comme ça c’est d’utilité publique ;-))

  • #67 Madame Pas Contente le 7 août 2006 à 13 h 29 min

    C’est bien de déculpabiliser les filles qui lisent des magazines "débiles", et qui se passionnent pour leur vernis.
    Mais penses tu parfois aux filles comme moi qui ont limite honte de pas être aussi "girlies" ? Hein ?! Parce que moi, j’ai honte de pas m’interesser des masses à tout ça… Des fois, j’en doute de ma propre "feminité" (comment ça, je ne connais pas les tendances couleur du prochain été ? Mais suis-je une vraie fille normale ?)
    Ce qui ne m’empêche pas de lire tes posts avec aviditée, et de suivre tes conseils – en passant, merci pour celui de la crème nuk pour cuisses-qui-frottent ! ;-) –

  • #68 Mouniou le 7 août 2006 à 13 h 35 min

    Non c’est pas bien, Mam la Présidente, la futilité, le plaisir : c’est pas chrétien.

    Ce n’est pas étonnant qu’il y ait des trools alors.
    Peut-être que notre ancien Lulu (dont la maman vendait des petites culottes rue Delambre) se délecte en douce sur ton blog.

    Et il vaudrait mieux que vous lisassiez : Diogène Laërce, Plotin, Locke… (Ce dernier t’aidera pour tes billets sur les fringues).
    J’aime beaucoup Plotin (même si je comprend rien).

    J’achète peu de magasines féminins, mais de temps en temps des magasines de chiens….L’air dégagée, avec distance mais rougeur au front, je demande à mon marchand de journaux qui peut bien acheter ça ; en buvant ma honte, l’air de rien.

    Tant que les conflits Moldavo-pouet existent et perdurent graves (trés graves), la légèreté est indispensable. (L’art aussi ; mais dans le coin Moldavo…il vous pète à la gueule). Et l’humour est toujours salvateur.

  • #69 capucine le 7 août 2006 à 13 h 43 min

    L’équilibre résulte d’un savant mélange entre un peu de futile et un peu de sérieux, non ?

    Je déteste les futiles à 100 % comme je déteste les sérieux à 100 %.

    Le tout est une question de dosage …

    Moi, je revendique la lecture de Marie-Claire qui manie très bien les deux pans.

    De là à s’acheter Voici, c’est autre chose encore …

  • #70 Marylène Sud le 7 août 2006 à 13 h 45 min

    J’ai encore un peu de mal avec la futilité mais je me soigne et la guérison arrive à grands pas.
    Par exemple, je suis capable de déplacer une réunion parceque je sais qu’au même moment passe un épisode d’Orgueil et Préjugés (yen a 6), je ne compte plus les fois où j’ai vu ces épisodes à l’eau de rose. Je m’étonne moi-même de ce goût….

    Concernant ton blog, on ne peut pas plaire à tout le monde, mais la politesse serait de passer son chemin sans aucun commentaire aigre.
    Quant à moi, je m’accroche à ta lecture avec de plus en plus de plaisir.

  • #71 prof le 7 août 2006 à 13 h 54 min

    Je suis (encore) bien d’accord avec toi. Il faut de tout pour faire un monde (y compris des trolls) et de même, il faut de tout pour faire une femme (y compris des futilités).
    Perso, quand je passe chez le marchand de journaux, je repars bien souvent avec Modes et travaux, Femme actuelle, et Sciences et vie ou La recherche.
    Sinon, pour la musique, entre Shakira et George Michael, j’adoOore Chopin et Beethoven.
    Voilou !

  • #72 patatafrita le 7 août 2006 à 13 h 59 min

    Capucine : pourquoi "De là à s’acheter Voici, c’est autre chose encore …"

    ton "de là" me gêne un peu, moi je l’achète, et même toutes les semaines, et alors ? bien sûr, si vraiment ça ne t’intéresse pas, libre à toi, j’espère simplement que tu n’es pas en train de faire un jugement de valeur sur ceux et celles qui achètent ce journal et le revendiquent haut et fort ! :))))

  • #73 Calpurnia le 7 août 2006 à 14 h 01 min

    Futilité… Nous les femmes sommes futiles, et oh combien !
    Il y a 25 ans (la préhistoire), nous avions décidé de fonder une association de quartier.
    Réussite totale, plein de monde, plein de jeunes couples surtout.
    Les hommes ont discuté des conflits dans le monde, de ce qu’il fallait changer (y’a du boulot) de "comment qu’il est stupide le nouveau président des USA". Donc de choses importantes ET sérieuses !
    Nous les femmes avons futilement évoqué la possibilité d’ouvrir une halte garderie, de demander à la mairie un espace jeux pour les enfants, et que le ramassage scolaire vienne jusqu’à notre quartier "neuf mais abandonné par la municipalité". D’ailleurs les hommes appelaient cela "votre radotage de femmes" devant notre manque de sérieux pour les problèmes vrais. Alors le mascara…
    J’en rougis de honte rien que d’y penser. (J’en profite lâchement : y en a-t-il une pour me conseille un crayon khôl qui tienne ses promesses ? je viens d’en acheter un troisième qui fait genre "crayon noir HB")

  • #74 pata le 7 août 2006 à 14 h 04 min

    ben dites donc, je me sens drôlement concernée par ce post, moi !

    bref, il n’y a pas de honte à aimer quelque chose, même si cette chose est considérée comme "stupide" ; franchement, qu’est-ce que ça peut bien faire ?

    Il y a quelques années, quand j’ai commencé à lire Voici, au hasard, j’avais honte et je me "cachais" pour l’acheter. Je parle de ça, c’était il y a 10-15 ans (c’est si vieux que ça, Voici ?)… depuis, j’ai appris à en avoir rien à faire de ce que pensaient les gens, s’ils trouvent ça con, c’est leur problème, après tout, ils ne sont peut-être pas si ouverts que ça…

  • #75 olympe le 7 août 2006 à 14 h 10 min

    Juste pour ajouter que la lecture quotidienne de tes billets valent un thé avec une amie, un moment avec ma mère, un papotage sympa avec un(e) inconnu(e)…c’est léger et essentiel à la fois. Dans la période un peu maussade que je traverse, merci d’être aussi profondément superficielle et sérieusement drôle.

  • #76 Lili-Oh le 7 août 2006 à 14 h 26 min

    Je suis bien d’accord, on n’a pas qu’un seul neurone (heu.. enfin..) et la futilité n’empêche pas d’être grave par ailleurs.
    Et puis moi sans futilité, j’aurais l’impression de vivre en noir et blanc et ça non !
    Je veux de la couleur, toutes les couleurs des plus sombres aux plus lumineuses.
    Pour me sentir vivante.
    Ceux qui prétendent le contraire sont des hypocrites, se cacher pour prendre du plaisir est bien une déviance de ces puritains qui veulent nous imposer leurs vues, car il ne fait nul doute que sous leurs airs de ne pas y toucher et leurs moues de mépris, ils futilitent bien autant que nous !
    Et toc !

  • #77 gigi le 7 août 2006 à 14 h 46 min

    c’est la toute premiere fois que je lis un "blog", cela fait donc une heure que j’ai le fou rire toute seule devant mon ecran….merci pour ce bonheur!

  • #78 Jolene le 7 août 2006 à 14 h 52 min

    Il faut savoir qu’il y a quoi… 2 ans, j’étais total look noir "je porte des pantalons informes pour masquer le fait que j’ai des hanches", maquillage noir prononcé, cheveux long droit pour cacher le visage (mais eux sont noirs naturellement, oui ça aide)… bref j’étais pas vraiment la féminité absolue. Et puis finalement j’ai commencé à m’accepter et depuis je porte mini jupe (pas pétasse hein, minis avec collants noirs opaque et petite bottes c’est mignon comme tout) maquillage moins voyant, sac à mains (alors que j’étais abonnée au sacs à dos), chaussures en tout genre, et je lis Glamour. Le problème ? On me le reproche. J’ai droit à des "t’es devenu une pouff" "t’es trop superficielle" "t’es narcissique" (forcément, je m’occupe de moi ! …) bref, j’en passe et des meilleures. Sachant que ma passion c’est la littérature et la poésie sous toutes ses formes, je dis que c’est qd même pas mal de me balancer des trucs pareils, la preuve que les gens (pas tous, heuresement) ne comprennent rien.

    C’est pas parce que je collectionne les shampoings et les chaussures que forcément mes neurones se sont fait la belle…

  • #79 C. le 7 août 2006 à 15 h 16 min

    Je suis bien contente de trouver un blog parlant de sujets légers et qui plus est, importants puisqu’ils font notre bien-être. Et quoi de mieux que de se sentir bien dans sa tête et dans son corps ?

    Je ne dis pas qu’il ne faut pas penser à toutes les horribles choses qui font de notre société un univers noir et cruel, mais s’il fallait y penser 24H/24, on finirai par se suicider…

    Alors continue comme ça car tu nous mets de la joie au coeur, et que les autres restent avec leurs idées et pensées "utiles" et qu’ils pensent également à accepter la liberté d’opinion et d’expression.

    A bientôt.
    C.
    theworldismine.mabulle.co…

  • #80 capucine le 7 août 2006 à 15 h 17 min

    Concernant Voici, ça ne me gêne absolument que d’autres l’achètent mais moi j’aime pas, c’est tout !
    Après, chacun lit ce qu’il veut.
    Je ne veux choquer personne et désolée si tu as cru le contraire.
    Pas toujours facile de s’exprimer par écrit …

  • #81 patatafrita le 7 août 2006 à 15 h 24 min

    capucine : ok, j’étais pas sûre d’avoir bien compris … :))

  • #82 Lullaby le 7 août 2006 à 15 h 28 min

    Encore et toujours en parfait accord avec ton article. Ca fait toujours plaisir d’arriver sur la première page et se sentir la plupart du temps concernée par ce que tu écrit.

    Et que celui (celle) qui n’a jamais ouvert un Voici/Elle/Trucmuche me jette la première pierre ! ^^

  • #83 Crocs&Babines le 7 août 2006 à 15 h 30 min

    Moi je ne m’intéresse plus au conflit moldavo-pouet, je l’avoue (car je n’en suis pas encore "100% fière", mais bon). J’ai débranché TV et radio en février, je ne lis plus que BIBA et ses cousins, et je ne m’en porte que mieux. A vrai dire, c’était le but.
    Car je me suis rendu compte que le conflit moldavo-pouet me perturbait gravement (enfin à l’époque c’étaient surtout les trucs contre le CPE) et m’empêchait d’agir intelligemment. Etre hypersensible, ça pose problème: on finit par prendre fait et cause pour des gens qui ne veulent pas forcément notre bien. Depuis que j’ai coupé la télé, j’ai arrêté de pleurnicher pour mes pauvres patrons qui doivent payer des cotisations sociales pour moi; je m’apprête même à les attaquer pour tout ce qu’ils n’ont pas payé pour moi, et que la loi leur impose de payer :-)
    Bref, je ne m’en porte que mieux. Je me concente sur l’essentiel, à savoir ma manucure qui va me servir à être plus présentable en entretien d’embauche, mon brushing qui laissait fort à désirer, la crème qui va me permettre de ne plus scintiller, le démaquillant tout doux qui ne va plus me détruire les yeux, bref, je cultive mon jardin….
    …en ayant la lâcheté de penser que si tout le monde en faisait autant, le monde tournerait vachement mieux :-)

  • #84 Crocs&Babines le 7 août 2006 à 15 h 35 min

    PS: je précise qu’à côté de Biba j’ai quelques nourritures intellectuelles que ces trolls ne comprendraient pas: du Marie Balmary en veux-tu-en voilà, du "Bonheur et Bienveillance" de Robert Spaemann, bref, des choses qui font avancer MA réflexion et me poussent à être plus moi-même, plus honnête, plus généreuse, plus forte, et plus convaincue. Tandis que l’actualité me laisse plus souvent perturbée, hébétée, paumée, sans voix. Enfin, me laissait…

  • #85 missjulie le 7 août 2006 à 15 h 42 min

    Perso, sur mon blog qui n’est que futilités… je ne vire que les commentaires vulgaires. Mais si on critique mes notes avec des arguments cohérents… je laisse faire…cela permet aux autres lecteurs de rebondir et puis cela prouve aussi que tout n’est pas rose sur la blogosphère..Les blogs…ça doit ausssi être un espace d’échange et de liberté d’expression…Et puis si dans la vie on était tous identiques, qu’est ce qu’on s’ennuierait!!! Ceci dit, si les propos sont injurieux…tu fais bien de faire le vide!
    Tu as ton propre style et réussi à fidéliser des centaines de lecteurs! pour cela CHAPEAU hélène!!
    missJu

  • #86 Caroline le 7 août 2006 à 16 h 21 min

    ça fait longtemps que çà n’a pas parlé de chaussures sur ce blog !!!! que se passe-t-il ? Et les sacs à main personne n’en parle plus non plus, pfff…Revenons aux vrais sujets !

  • #87 marie caro le 7 août 2006 à 16 h 29 min

    c’est marrant, j’ai fait un post sur ce thème samedi. A cause d’un abruti qui ne connaît rien de ma vie et s’est permis de dire que j’étais une bourge déconnectée de la réalité!
    mais pas du tout ! je connais le prix de tous les produits de beauté !
    zou, je file acheter le elle

  • #88 Ptite Zabelle le 7 août 2006 à 17 h 15 min

    J’assume seulement depuis quelques années mes futilités. Pendant quelque temps j’ai été éblouie par mon "milieu de boulot" où cela ne causait que de petit film forcément d’auteur non distribué que personne n’a vu ( et le fatal "quoi tu ne l’as pas vu???); de livres à tirage limité, d’écrivains qualifiés de pointus, d’expo dans des lieux insolites et inconnues; de documentaristes-reporters underground…J’étais fascinée par cet aspect élitiste . Fascinée au point de perdre une précieuse amie qui ne me reconnaissait plus… Puis j’en fus écoeurée. Ces personnes prétendument à l’avant-garde, moderne et ouverte se montraient butés, méchantes, obtues et ….tristes. A force de vivre en vas-clos dans ces idées probablement!

    Vive les Feux de l’amour (Diego mi amor et la moustache à Totor), les fringues et toutes les choses girlies!

  • #89 Hélène le 7 août 2006 à 17 h 17 min

    Bouarf, 89, si je réponds pas individuellement à tout le monde je vais aux mines de sel ? ;-)

    Esther je ne me justifie pas, je profite du prétexte trollesque pour faire un billet sur la futilité, essence de ce blog ;-)

    Cros&Babines je trouve qu’on n’est même pas obligée d’avoir des lectures, intellectuelles ou pas. Chacun son truc, chacune son type de culture : moi j’adore bouquiner mais je regarde jamais la télé, je lis jamais les journeaux et j’écoute jamais la radio ;-)
    Le seul journal que je lis c’est Elle, les autres canards ne m’intéressent pas.

    Lullaby, C., gigi, pata, soyez les bienvenues ! ;-) Et merci ;-)

    Lili-Oh je pense que tu as raison, tout ça touche au plaisir et au fait de se faire du bien, et à la notion de "péché" qui y a longtemps été attachée… et ça rejoint ce que dit Mouniou, "la futilité c’est pas chrétien", je crois qu’on n’est pas loin de la vérité…

    Olympe merci pour ce gentil et beau commentaire ;-)

    Calpurnio pour ton khôl tu as essayé Dior ? Leur maquillage est top, ça vaut le coup (surtout qu’un crayon, ça dure un moment ;-)).

    Marylène sud merci ;-)

    Madame pas Contente évidemment que je pense aussi aux filles comme toi ;-) C’est aussi dommage de culpabiliser parce qu’on est pas très girlie, que parce qu’on l’est beaucoup ;-)
    D’abord chacun sa vie, hein.
    Et puis apprendre des trucs dans la culpabilité, ça le fait pas, si on tient vraiment à apprendre faut que ça soit dans le plaisir ;-))
    (c’était la minute gourou, vous l’aurez noté avec attentio j’espère).

    Natchoum tu m’as bien fait rire, avec ton éclat de voix ;-))

    Maracuja tu m’as l’air d’un garçon civilisé, je ne vois pas pourquoi je supprimerais ton commentaire, au contraire, je te souhaite la bienvenue ;-)

    Madame Patate je m’en vais de ce pas chez marie-caroline voir ça !

    Qu’est-ce que tu es choute Delphinoid avec ton Spirou magazine ! J’en suis toute émue ! (oui pour de vrai, je ne fais JAMAIS d’ironie à l’écrit, pas folle).

    Odile bien vu le coup de l’opéra, sûrement hyper futile si on se place du point de vue mormon ;-))

    Merci pour le lien Fleur d’Oranger !

    Loli merci ;-)

    Ptite Zabelle je vois bien le genre de milieu dont tu parles, quelle angoisse !

  • #90 justYne le 7 août 2006 à 17 h 35 min

    Je suis bien d’accord sur le fait que la futilité ça fait du bien !! Et d’ailleurs si on commence à philosopher, tout est futile puisque nous mourrons tous un jour :S! Bref ! Je voulais dire aussi, que dans la plupart des pays qui ont subi de graves dommages (tsunami ou autre tempête) ou la guerre et bien dès que ça va mieux, ils s’empressent de reprendre un rythme de vie "futile" pour oublier les atrocités qu’ils ont vu ! L’homme en a besoin c’est comme ça. Je repense à un reportage que j’ai vu sur Arte, qui a permis à des jeunes libanais de venir se divertir en France histoire de penser à autre chose. Et tout le monde était content et heureux de penser à rien. Comme quoi !

  • #91 patatafrita le 7 août 2006 à 17 h 36 min

    "Pata", c’était encore et toujours moi, hein, j’ai juste oublié d’écrire mon nom en entier :))

  • #92 Hélène le 7 août 2006 à 17 h 38 min

    Aha ! J’étais pas sûre, dans le doute je déploie les banderoles ! ;-))

  • #93 La grande Lisy le 7 août 2006 à 17 h 39 min

    Et que dire des esthéticiennes et des coiffeurs qui oeuvrent dans les maisons de retraite ou dans les services de cancérologie… Il faudrait leur interdire d’exercer non? Oser la futilité dans des vies empreintes de tant de gravité, c’est un crime! Ah bon? Ensuite, ces gens meurtris retrouvent le sourire? Tiens… La futilité n’aurait donc pas que du négatif…?

  • #94 sev (norvege) le 7 août 2006 à 18 h 08 min

    allez je vais medire (mais c’est Lili qui m’a provoquée !!!)

    en vacances il ya quelques années je lisais un bouquin prêtée par une copine "Bridget Jones, l’age de raison".

    Un monsieur passe voit le livre qui traine et demande a LA copine en question "c’est toi qui lit ca ?" et elle de repondre "ca va pas ?!? je lis pas ces conneries moi !"

    morte de rire !!!!

  • #95 Hélène le 7 août 2006 à 18 h 13 min

    C’est fou comme finalement plein de gens ont besoin de la ramener intellectuellement, et/ou de se prouver des trucs.
    Qu’est-ce qu’on a dû leur prendre le chou pendant leur jeunesse, pour qu’ils en soient là, les pauvres (euhhh, suis-je claire ? je dis évidemment pas ça pour vous mais pour ceux dont vous avez déjà entendu des réflexions bêtes sur la futilité ;-)).
    Arrhh, l’éducation intello-qui-se-la-raconte (parce que tous les intellos se la racontent pas, me faites pas dire ce que j’ai pas dit) a frappé une fois de plus ;-)

  • #96 Crocs&Babines le 7 août 2006 à 18 h 32 min

    Euh, je suis totalement d’accord avec toi, on n’est pas obligé d’avoir des lectures hautement intellos; ce que je voulais dire, c’est que les sales réflexions que je me tape me font ricaner doucement parce sur le fond, ça m’étonnerait qu’ils poussent la réflexion aussi loin que moi. Mais ça, c’est justement mon espace perso, je le fais par goût, pas besoin de fanfaronner dessus; alors qu’une recette qui déchire, la dénonciation d’un comportement débile, ou le roulement de tambour pour dire "regardez le produit miracle que vous attendiez toutes je l’ai trouvé", CA ça vaut le coup d’écrire!

  • #97 Magali le 7 août 2006 à 19 h 50 min

    Oh oui on a vraiment besoin d’un peu de "futilité" dans ce monde déjà tellement difficile… La vie est bien assez courte et complexe pour qu’on puisse se réserver un petit exutoire, et pour moi la mode et la beauté c’est tout ça. Peut être futile de l’extérieur, mais vital de l’intérieur !

  • #98 Lylou le 7 août 2006 à 20 h 01 min

    On me reproche souvent de trop m’ apitoyer sur les malheurs du monde.Il ne faut pas se voiler la face et accepter de voir la vie telle qu’elle est, à savoir souvent dure et sans répit pour les faibles.Cependant, je pense qu’ il est indispensable de faire un brek de temps en temps;de penser à son bien -être, de penser à des choses agréables comme l’ achat de son parfum fétiche en extrait de parfum;de songer à se faire belle et désirable. C’est vrai, beaucoup de filles m’ avouent honteusement s’acheter Elle, Biba. Moi je n’ ai aucune honte à dire que j’ achète Marie laire depuis l’âge de 15 ans et je rajoute aussi que je l’ achète en anglais, ça fait plus sérieux ;-) mais ça ne m’ empêche pas de lire des livres sans images :-D je n’ai pas une cervelle d’ hirondelle.De toute façon, la futilité m’est indispensable pour vivre, raison pour laquelle je vais souvent sur ce blog car ça me plait de parler de vernis à ongles et autres car après tout je suis une femme et je le revendique mais je ne suis pas gnangnan pour autant. Que ceux qui n’aiment pas l’esprit de ce blog f–tent le c–p, rien ne les oblige à venir trainer leurs savates ici.

  • #99 isa la sorcière le 7 août 2006 à 20 h 10 min

    Il me semble que la futilité quand elle est traitée, comme ici, avec autant d’intelligence mérite bien que l’on s’y attarde. Je ne suis pas très girlie et je ne me sens pas toujours concernée par tous les sujets, mais retrouver tous les soirs cette "bulle" où il fait bon vivre fait partie de mes petits bonheurs.
    Et pour les trolls, une petite potion à base de cheveux fourchus, il n’y a pas mieux ;-)

  • #100 Hélène le 7 août 2006 à 20 h 41 min

    Je constate avec grand plaisir que vous êtes hyper saines d’esprit sur le sujet les filles, bravo !!

  • #101 Vroumette le 7 août 2006 à 21 h 28 min

    Tout d’abord, je fais un chtit mea culpa, je n’ai pas pris le soin de lire tous les commentaires précédents, donc désolée si je fais bis repetita. Certe, beaucoup de lieux communs dans ce billet mais qui sonnent si justes.

    Je dois t’avouer que je ne viens pas sur ton blog tous les jours car "bon, les crèmes et vernis, ça ne passionnent pas au quotidien", mais comme beaucoup de femmes, j’aime avoir "mon quart d’heure girlie". Alors je viens ici, c’est bien écrit, toujours drôle, j’y trouve une mine d’infos légères. Je repars avec ma petite liste, le sourire aux lèvres et toujours un accueil sympathique. Que demandez de plus ?

    Quant aux facheux, passez votre chemin !

  • #102 Sabine le 7 août 2006 à 21 h 28 min

    Alors si maintenant il ne faut plus parler que sujets sérieux, tristes … autant se jeter tout de suite par la fenêtre ! Et à ce compte-là, on va supprimer beaucoup de choses !
    Il me semble que si la futilité a été donnée aux Hommes, c’est pour pouvoir se changer les idées quand d’autres choses ne vont pas bien.
    Et il ne faudrait peut-être pas oublier qu’un blog est un journal personnel qu’on autorise les autres à lire, mais personne ne les y force. Si on vient, c’est que tes articles et les sujets nous plaisent et nous intéressent !

  • #103 Violaine le 7 août 2006 à 22 h 37 min

    Tu as vraiment des réflexions intèressantes.
    Oui, oui, ça peut sembler ironique dit comme ça mais je suis sérieuse.
    Très sérieuse. Parce que moi justement je suis du genre à ricaner quand je suis trop futile et à m’excuser ; et après tout, tu as vraiment raison : l’un n’empêche pas l’autre.
    Bises :)

  • #104 Vroumette le 7 août 2006 à 23 h 04 min

    En guise de clin d’oeil : vroumette.cie.free.fr/blo…

  • #105 Valé57 le 7 août 2006 à 23 h 21 min

    Bon, j’ai bien tout lu, tout bien analysé… Conclusion : je suis futile. Gravement même… Je suis abonnée à Elle, j’adore Koh Lanta, Pirates des Caraïbes, Bridget Jones, je ne sais plus où ranger mes chaussures, et je ne vous cause même pas de la Star Académy qui commence fin août, même que j’enregistre TOUTES les quotidiennes… Et je m’en fous… Je n’ai pas le cerveau qui a fondu pour autant. Je peux discuter pendant des heures du Liban, d’Ingrid Betancourt, des fluctuations du CAC (ben ouais, je suis économiste, de formation, désolée…) Je ne considère pas ces choses comme incompatibles, bien au contraire. Je crois même qu’il est bon d’avoir des "soupapes" et de ne pas se mettre la rate au court bouillon toute la journée… Et ceux à qui ça ne plait pas n’ont qu’à aller se faire faire les ongles ailleurs. Le titre de ce blog est assez explicite il me semble… Ah, et au fait, Hélène, je rentre d’Italie, où comme promis j’ai balancé quelques cailloux histoire de venger ZZ… Tiens, voilà encore une chose futile, n’est ce pas?

  • #106 del4yo le 8 août 2006 à 0 h 34 min

    La futilite c’est super important, c’est ce qui tient les fils de la vie parfois. Quand je suis arrivee ici et qu’il a fallu que je choisisse entre une abonnement a Elle et un abonnement au monde Diplo, j’ai ete bien ennuyee…Et puis je me suis souvenue qu’au boulot c’est mon Elle qu’on me piquait, pas le Diplo!

    Un de mes amis m’a aprement fait remarquer que je ne parlais jamais des clodos de San Francisco…mais je n’ai rien a dire a part que c’est la seule ville qui les nourrit donc il y en a beaucoup alors?

    Alors? Alors moi je dessine des lapins pour se changer les idees, et puis je viens te lire aussi,voila, et il n’y a pas de mal a ca…Bien au contraire :)

  • #107 Hélène le 8 août 2006 à 8 h 46 min

    Merci pour le clin d’oeil Vroumette ;-)

    Valé57 je rigole toute seule que tu aies pensé aux cailloux (virtuels) ;-))

    A part Violaine, qui sera très vite guérie en fréquentant assiduement ce blog ;-), je vous félicite pour vos réactions ;-)

  • #108 Caroline Daily le 8 août 2006 à 9 h 30 min

    Coucou Hélène,

    Bien sûr encore une fois j’adhère à 100% ! D’ailleur c’est le thème de mon blog : l’éloge de la futilité !!!

  • #109 princesse lucie le 8 août 2006 à 10 h 01 min

    moi aussi ça m’agace les réflexions du style "y’a plus grave dans la vie", c’est sûr y’a toujours pire, mais dans ce cas là on a même plus le droit d’être triste pour des trucs sans importance, c’est nul!!lol
    bisous les fifilles bonne journée

  • #110 Hélène le 8 août 2006 à 11 h 49 min

    Ah oui pfrincesse lucie, le fameux « ben y’a pire dans la vie ». C’est sûr, il y a TOUJOURS pire, mais ça fait pas tellement avancer les choses de le dire comme ça ;-))

  • #111 deedee le 8 août 2006 à 12 h 38 min

    Excellent billet, donc je me suis régalé hier soir en rentrant de la plage ! Evidemment, avant même d’avoir pu songer à y répondre, j’ai été sommée de mettre le couvert pour la smala (tiens ça s’ecrit comment ça ??). Menfin je me rattrape aujourd’hui pour cause que j’ai débauché mes petits neveux (3, 5 et 7 ans ) pour faire le sale boulot à ma place yeaaaaaaaaaaaahh

    ALors moi, clairement, je suis pour la futilité tant qu’elle n’est pas exhaustive. Parce que les filles qui sont uniquement futiles, c’est tout bonnement insupportable. Mais alors, il faut vraiment être un troll pour croire que tu ne te résumes qu’à ça… No comment !

    Bisous salés :)

  • #112 princesse Lucie le 8 août 2006 à 13 h 54 min

    hé ouais, surtout quand tu viens de te faire quitter par l’homme de ta vie et qu’on te dit "pense aux enfants qui meurent de faim, c’est pire hein!!!", comme si on était égoiste et qu’on pensait qu’à nous à ce moment là.

  • #113 Hélène le 8 août 2006 à 14 h 05 min

    Princesse Lucie de toutes façons il FAUT ne penser qu’à soi par moments, c’est très sain !

    Deedee je te félicite de faire travailler les enfants à ta place, je vois que tu as tout compris ;-)) Et bien d’ac avec toi, les filles uniquement futiles (j’appelle ça superficielles, dans ce cas-là), c’est naze ;-)

  • #114 Violaine le 8 août 2006 à 15 h 14 min

    Tiens, moi on me la sort tout le temps comme ça : "T’es triste pour ça ? Eh ben ma vieille, pourtant t’en verras d’autres dans la vie, comment tu feras ?!"
    Huuuumph :-D

  • #115 princesse Lucie le 8 août 2006 à 15 h 15 min

    tout à fait d’accord, c’est sain et c’est très bon ;o)

  • #116 zephyree le 8 août 2006 à 17 h 34 min

    je le clame haut et fort, si je viens ici, c’est pour la futilité, les articles sur la mode et les cosmétiques.
    Si on veut d el’actu, on va sur le site cnn ou sur les sites des journaux.
    Chaque choses à sa place.

  • #117 Christophe (Marmiton) le 8 août 2006 à 18 h 59 min

    100% d’accord. La futilité a son utilité (tout comme le fût, mais c’est une autre histoire).

    Bien sûr, la vie n’est pas toujours drôle, ni simple, ni une symphonie de louanges dans une vallée de fleurs multicolores où broutent de joyeux papillons. Il y a des jours où tout est chiant, dur, injuste, trop cher ou juste mieux à côté que chez soi. Mais est-ce une raison pour en rajouter une couche ?

    Il est important de savoir ce qui se passe. Mais il est important de s’évader ! Il y a plein de moyens : la création (je me venge sur de la pâte à modeler), la beauté (je me fais un musée ou je m’installe à une terrasse de café et je mate honteus… euh, je je regarde passer les passantes qui passent), les vacances (mais c’est pas tout le temps)… Mais la plus accessible, la plus immédiate, la voix d’évasion la plus ancrée dans nos gènes, c’est la futilité.

    Car la futilité, c’est donner de l’importance à rien, donc pouvoir réellement se lacher sur un sujet (car si c’est important, on se lache moins, ou beaucoup plus que nécessaire, ce qui conduit immanquablement à un malaise).

    C’est aussi un magnifique exercice de style : puisque le fond n’a guère d’importance, la forme en prend énormément ! Et en travaillant la forme, on s’aperçoit qu’on touche le fond (au sens figuré !!! Sinon c’est moi qui le touche, là). Pas le fond de la pensée philosophico-politique, mais le fond de ce qu’on est, le fond de soi, sa personnalité intrinsèque, fantasmatique, on peut enfin assumer ses goûts, ses pulsions, son côté enfantin qui n’est jamais bien loin. Bref, on se lache et ça fait du bien !

    Mais bon, je deviens beaucoup trop sérieux. Alors vite, je retourne à mes marmites. La couleur des macarons, ça c’est un sujet qui mérite qu’on s’y intéresse. Un macaron noir et jaune vif, ça vous évoque quel goût ? Hein ? C’est pas un truc sacrément capital, ça ?

  • #118 Hélène le 8 août 2006 à 19 h 11 min

    Noir et jaune vif ??? Hiiiiiirk, on dirait une guêpe ! ;-)) Bon je ne savais pas que les papillons broutaient, merci Christophe (blague à part, merci ;-)).

  • #119 Laure le 8 août 2006 à 20 h 37 min

    100 % OK avec Christophe, le monde est assez triste, on se bat tous pour se faire une belle place dans ce monde ou la conserver alors il faut avouer que la futilité et la légèreté font drôlement du bien!
    Bravo Hélène, continue ainsi et jette ces trolls :-)

  • #120 Jacqueline le 8 août 2006 à 22 h 17 min

    Tous les commentaires de ce billet font l’éloge de la futilité…..c’est comme de rêver ( rêvasser ? disent les ronchons ) ça aide à vivre…

    Merci Hélène pour ce billet

    °° Tu sais la politique c’est passionnant…. la futilité y a sa place aussi… Si si je t’assure ;-))

    bises

  • #121 Juliette le 9 août 2006 à 15 h 48 min

    Oh comme je suis d’accord avec toi Hélène, et la futilité s’exprime de façon très différente d’une femme à l’autre, moi par exemple j’adoooore faire la star, qu’on me reconnaisse, qu’on m’aplaudisse, qu’on me bichonne, qu’on me remarque… je suis capable de me faire damner pour faire rire quelqu’un, c’est totalement et résolument futile, mais c’est ma "crème" à moi ! Ce qui ne m’empêche pas d’être quelqu’un de profond et de savoir ce qui compte vraiment dans la vie. Une fois de plus et mine de rien, on se rejoint ! Et puisqu’on est dans l’ode à la futilité, j’aime bien Pierre Bellemare, Femme Actuelle, Nicole de Buron et même Sous le Soleil parfois, c’est grave Docteur ?

  • #122 CristL le 9 août 2006 à 19 h 05 min

    J’arrive après la bataille. Mais je veux seulement te soutenir dans ton éloge de la futilité. Futile ne veut pas dire superficielle et déconnectée du monde. Et je vais rebondir sur ton billet sur le Liban.
    Je souhaite que les pays qui vivent des temps difficiles, connaissent un peu de futilité. La futilité cela veut seulement dire que les besoins primaires sont résolus et qu’enfin on peut penser au superflu.
    Je suis certaine que les femmes libanaises aimeraient mieux comparer la couleur d’un gloss. Au lieu de cela , elles se demandent si demain elles auront encore un toit, de quoi manger ou seulement savoir si elles seront vivantes.

  • #123 soph le 12 août 2006 à 10 h 19 min

    T’as bien raison, je viens de découvrir ton blog de fille, hier, et j’adore déjà!
    Bien sûr, j’ai lu l’actu internationale avant de le lire, donc même pas de reproches à me faire ;) Et puis même, la vie serait trop triste et grise si on n’entendait parler que du Liban, des catastrophes naturelles et des intrigues politiques, non mais…
    Et c’est bien ça qui fait qu’on est des filles, non?
    Note, j’ai déjà eu le coup de "Quuuuoi, tu lis des magazines genre Cosmo??
    Mon dieu, mais moi je ne lis jamais ça (genre que le Monde diplomatique, ça va de soi)"… Allez aux diable, bande de rabats-joie
    Et le titre était bon, cette fois :))
    Bonne continuation et bisous

  • #124 MushiMushi le 29 mai 2009 à 13 h 29 min

    OUI OUI OUI, mille fois OUI !!!!!
    J’adore me faire des manucures, me faire des brushings (même si ce serait top si j’avais pas à le faire ;-) ), me maquiller avec du Mac et acheter Cosmo !! Mais j’en oublie pas pour autant de lire Courrier International. Les deux ne sont pas exclusifs ; alors merci Hélène pour cette parenthèse futile peut-être mais ô combien importante dans la vie pour pas pêter un boulon !!!

    PS : Et je suis ravie de ton retour après cette coupure momentanée du son et de l’image !

  • #125 Hélène le 29 mai 2009 à 13 h 38 min

    MushiMushi: merci à toi, pour tout ça ;-)

  • #126 Elea le 29 mai 2009 à 14 h 49 min

    C’est exactement pareil que quand tu oses affirmer que tu adores la littérature fantasque (SF, fantasy, fantastique, uchronie, et j’en passe), et que tu n’as rien contre l’accro du shopping (en film ou en livre,d ‘ailleurs, ne boudons pas notre plaisir). Je ne pousserais peut être pas le vice jusqu’à affirmer que je surkiffe Marc Lévy (pour une raison évidente: je déteste foncièrement sa façon d’écrire niaiseuse), mais je pense que tout le monde comprend l’idée.
    Les gens s’imaginent peut être qu’en tant qu’adulte on est censé regarder un film moldave non sous titré avec un décor blanc pendant des heures, lire Proust aux toilettes et se réveiller avec du classique, et ce tout le temps.N’importe quoi.
    Il faut savoir alterner, de crainte déoublier que ce qui caractérise l’humain, c’est son sens de l’autodérision!
    La vie, c’est la diversité: et je revendique le droit, pour tous, de regarder les rediffs de Minikeums, ce qui n’empêchera personne de s’intéresser à la politique sybérienne et de lire Tolstoï en russe.

  • #127 Milie le 29 mai 2009 à 16 h 25 min

    Merci MushiMushi de m’avoir fait découvrir ce poste… Je n’étais jamais tombée dessus et que joie de lire dans le texte d’Hélène tout ce que je pense tout bas mais en mieux écrit! Ca me touche particulièrement suite à une remarque de mon beau-frère qui me disait en substance que sur un baromètre de la conscience politique, j’étais avant dernière, juste avant un petit poney…
    Et une autre remarque d’une amie qui m’a dit « on ne peut pas toujours parler de verni à ongles »
    J’ai eu des explications avec eux, je sais qu’ils ne voulaient pas être vexant, mais je revendique le droit à la futilité aussi!
    Nos vies sont déjà assez oppressantes comme ça. On nous culpabilise de toutes parts « conso, pollution, alimentation, pays en voie de développement,… » Alors laissez-nous nos petits plaisirs, on n’ennuie personne à glousser devant notre écran et à nous rendre sublimes avec des mini-smoky!

  • #128 Deilema le 29 mai 2009 à 17 h 03 min

    Pareil, merci les filles d’avoir fait remonter ce post !

    Que dire d’autre, sinon que grâce à Hélène, je n’ai plus honte de me passionner pour le fàp et le vao, et que je trouve qu’après (ou même pendant) une semaine de boulot (trop) sérieuse et (très) stressante, il n’y a rien de tel que des séances maquillage le ouikende pour se détendre :))))))))))

  • #129 ChTou le 29 mai 2009 à 17 h 21 min

    Waouhh tout ça de futilités, c’est subliminal !!! je rigole …
    J’approuve tout ce qui a été dis ici, il faut de tout pour faire des êtres équilibrés, ne nous laissons pas enfermer dans des cases :) Pour moi y’a rien de plus excitant que d’être là où on ne nous attend pas… c’est pas parce qu’on met du vernis, qu’on est toujours super maquillé, fringué de manière stylée qu’on ne peut pas s’intéresser à des choses plus sérieuses, moins drôles; voilà pourquoi j’adore ce blog ! Keep going Helene, btw c cool c’est fini le cyber indien :)

  • #130 Hélène le 29 mai 2009 à 18 h 17 min

    Elea: et toc,bien dit ! ;-)

    Milie: ces gens sont quand même pas bien sympas, de te dire à toi qui est une fille si géniale, des trucs paerils… faudra songer à pas me les présenter ;-)

    ChTou: « y’a rien de plus excitant que d’être là où on ne nous attend pas » : je plussoie à fond !

  • #131 Cappuccinette le 29 mai 2009 à 18 h 29 min

    Complètement d’accord ! C’est pas parce que tu as les ongles vernis ou que tu regardes des séries américaines à la téloche que tu as un QI d’huître.

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.