Elle, Olympe de Gouges

30 avril 2009

olyme-de-gouges Comme chacune sait (ou pas), Olympe de Gouges est considérée comme la première féministe.
Evidemment je ne connaissais rien à sa vie, en dehors du fait qu’elle a été guillotinée en 1793.

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt ce récit romancé de sa vie par Caroline Grimm : perso, les biographies et les bouquins historiques c’est pas du tout mon truc, du coup j’ai bien apprécié de pouvoir avoir cette première approche du personnage ; je me connais, flemmarde comme je suis, je n’aurais jamais ouvert une bio d’Olympe de Gouges (ou mieux, une de ses pièces de théâtre engagées).

Féministe, anti-raciste, anti-esclavagiste (elle a notamment joué sa pièce sur la libération des Noirs à Nantes, dont la richesse était à l’époque entièrement fondée sur la traite des esclaves…).
Et tout ça au moment de la Révolution, à une époque où on n’en demandait pas tant aux femmes, vous imaginez bien…

Bien entendu assassinée à cause de tout ça, de sa volonté d’une Révolution non sanglante, de son horreur face à la guillotine, de sa profonde humanité, fine intelligente, courageuse jusqu’à la mort, une vraie femme libre…

88 commentaires Laisser un commentaire
Femmes du monde, Malgré les apparences, je sais lire

Vous aimerez aussi

88 commentaires

  • #1 Evelys le 30 avril 2009 à 8 h 38 min

    Je ne connait pas trop Olympes de Gouge, juste de nom car lors de mon cursus on nous avait évoqué sa fameuse déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Moi qui n’aime pas nom plus les bibliographie, ce livre m’a l’air toutefois interessant…si c’est aussi romancé que « le montespan » ça devrait se lire facilement ;)

  • #2 Hélène le 30 avril 2009 à 8 h 53 min

    C’est tout à fait romancé, Evelys, tu peux y aller ;-)

  • #3 Titburette le 30 avril 2009 à 9 h 22 min

    Je suis sûre que c’est un livre vachement compliqué où c’est qu’y a pas d’images…. :) Bon blague à part, si c’est romancé je devrais peut-être y arriver… Histoire d’avoir un minimum de culture hum? :))))

  • #4 Deilema le 30 avril 2009 à 9 h 40 min

    A l’inverse, je suis hyper fan de livres historiques (ou de films en costume).
    Alors si en plus l’héroïne est une femme en avance sur son temps, féministe et tout, je note sur ma read-list !

  • #5 marieuh le 30 avril 2009 à 9 h 48 min

    Quelle femme cette Olympe!!!!!
    Tiens tiens j’ ai jamais réussi à trouver ses pièces de théatre !!(encore une de mes passions)
    Faut dire que le coin théatre des librairies est si petit (tout simplement parce que ça ne se vend pas!!)…
    Heureusement qu’il y a eut des femmes si courageuse à cette époque de l’histoire…
    Dommage qu ‘on entende pratiquement jamais parlé de son histoire et de son combat…genre à l’école,collège lycée…bref…
    Merci pour cette référence…je vais aller me le commander de suite pour les vacances d’été!
    Hélène (à mes yeux) à notre époque tu es le bonne exemple de la femme libre!!

    Bonne journée.

  • #6 DameSce le 30 avril 2009 à 10 h 06 min

    Merci pour ce conseil lecture !
    Est-il ecrit dans le meme style que Montespan ? ( je n’ai pas réussi à depasser la 5e pages )

    ( comment se fait-il que l’on ne m’ait JAMAIS parlé d’elle lors de ma scolarité ? )

  • #7 sagattine le 30 avril 2009 à 10 h 10 min

    J’avais entendu son nom et je savais qu’elle s’était battue pour les femmes, mais j’ignorais tout de l’époque et de ses autres combats… Effectivement, je me demande pourquoi on en parle pas en cours d’histoire (je suis sortie du lycée y a pas si longtemps que ça, en faisant une filière littéraire donc avec plein d’histoire, et jamais on ne l’a mentionné!).
    Bon, p’tetre quand j’aurai terminé Pennac et Eragon!!

  • #8 louise le 30 avril 2009 à 10 h 37 min

    olympe de gouges est tres connue, mais dans le genre feministe et tres moderne, toujours sous la revolution, toujours avec la même fin (!!!) , tu as aussi une certaine Théroigne de Méricourt. Pas mal aussi dans son genre, mais la posterité n’a retenu que le nom, glorieux au demeurant , de la grande Olympe.
    rendons hommage à Theroigne, voulez vous?
    (ma formation d’historienne et ma « deformation » de feministe reviennent parfois au galop!)

  • #9 Mlle Narcisse le 30 avril 2009 à 10 h 37 min

    Caroline Grimm… totalement hors sujet, mais, cette biographe n’était elle pas une jeune chanteuse assez populaire, il y a une bonne quinzaine d’années..?

  • #10 Fanchette le 30 avril 2009 à 10 h 44 min

    Rha je ne connais pas… mais comme j’ai récemment tout lu sur sa contemporaine Marie-Antoinette (même son cahier de mode avec reproduction des étoffes de ses toilettes… des fois je m’étonne moi même), ça devrait me plaire.
    J’adore les biographies. Mais des fois c’est bien de commencer à tourner autour d’un personnage avec un livre romancé.
    Bon sinon, dans le genre destin de femme, j’ai lu par hasard la « Passion selon Juette » de Clara Dupond-Monod (inspiré, mais dans quelle mesure, d’une histoire vraie). Un délice. Faut dire que mon idole du moment c’est Hildegarde de Bingen…

  • #11 Jube le 30 avril 2009 à 10 h 53 min

    Bonjour à toutes :)
    Je ne connaissais pas non plus cette femme, mais j’aime les biographies et autres romans historiques alors ce livre me tente bien pour le coup :)
    Et comme le dit Fanchette aborder un personnage en commencant par un livre romancé peut être un bon début.
    Chouette conseil de lecture, merci :)

  • #12 Vivian le 30 avril 2009 à 11 h 17 min

    marieuh: : peut-être que ce lien fera ton bonheur http://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Esclavage_des_noirs_ou_l%E2%80%99Heureux_Naufrage

    Merci Hélène pour cette suggestion de lecture !

  • #13 Sabrina le 30 avril 2009 à 11 h 22 min

    Mlle Narcisse (n°9)

    Il est possible que ce soit la même. Je sais que la Caroline Grimm dont tu parles s’est reconvertie dans la nouvelle érotique donc il n’est pas improbable que ce bouquin ait été écrit par la fille qui chantait « La Vie sans toi » et dont Gainsbourg avait déclaré en direct à la télé qu’elle avait une bouche à Bip.

  • #14 marieuh le 30 avril 2009 à 11 h 29 min

    Vivian: Alors là j’en demandais pas tant merci beaucoup beaucoup :)

  • #15 Sabrina le 30 avril 2009 à 11 h 30 min

    Toutes verifications faites, c’est bien la même.
    Le livre etait une piece de théatre à l’origine semble t il. Or, elle a été mise en scene par Marc Jolivet qui n’est autre que le conjoint de la Caroline Grimm chanteuse. Il y a trop de coincidences pour que ce soit une Homonymie non?

  • #16 Chérine le 30 avril 2009 à 11 h 37 min

    J’adore les nouveautés, je m’ouvre aux conseils et pour le coup ce livre m’intéresse beaucoup (Surtout l’histoire de cette femme).
    Merci hélène ;-)

  • #17 Cécile de Brest le 30 avril 2009 à 12 h 00 min

    Fanchette: rah, tu as lu La passion selon Juliette !
    Justement, j’ai à le lire dans la sélection du mois pour le prix des lecteurs du livre de poche et ça ne me branchait pas des masses (toujours mieux que Beigbeder qui faisait partie de la sélection de février, de toute façon !!).

    Bon, je ne connaissais pas du tout Olympe, malgré des études littéraires avec beaucoup d’histoire. Honte à moi et à mon inculture totale.

    J’aime bien quand tu parles de bouquins, Hélène… ;-)

  • #18 Hélène le 30 avril 2009 à 13 h 08 min

    marieuh: tu es adorable, mais n’en faisons pas trop tout de même ;-))

    DameSce: aucune idée, j’ai pas lu la Montespan ;-)

    Cécile de Brest: ça tomeb bien, j’en ai d’auters sous le coude ;-)

  • #19 laurettebis le 30 avril 2009 à 13 h 25 min

    Moi aussi j’aime quand tu nous parles de tes coups de coeur/gueule pour un bouquin, çà renouvelle mes idées de lecture ;-)
    Bien qu’ayant aussi suivi une filière littéraire, jamais entendu parler d’Olympe de Gouge…(honte à moi z’aussi ;-))

    Je ne suis pas particulièrement fan non plus de biographies mais celle-ci pourrait bien me tenter ;-)

  • #20 Hélène le 30 avril 2009 à 13 h 27 min

    Ben non laurettebis, pas honte à toi, honte à tous ces enseignants qui ignorent un auteur parce que c’est une femme…

  • #21 Bombay Magic le 30 avril 2009 à 13 h 28 min

    Je ne la connaissais que de nom, merci de nous signaler ce livre, j’adore les biographies romancées!!!

  • #22 Hélène le 30 avril 2009 à 13 h 31 min

    Hey Bombay Magic, je suis ravie de te trouver ici, je suis lectrice de ton blog ! ;-) Sois la bienvenue !

  • #23 Bombay Magic le 30 avril 2009 à 13 h 57 min

    Alors là, le net est décidément bien petit!!!

  • #24 Hécube le 30 avril 2009 à 14 h 09 min

    Merci Hélène pour ce conseil de lecture, tu sais à quel point j’aime les livres et particulièrement ces échanges littéraires!
    Pas le temps aujourd’hui, mais samedi j’irai l’acheter.

    Toute jeune, j’avais été fascinée par une autre femme libre et dont la destinée fut incroyable : Sophie Trébuchet, la mère de Victor Hugo.
    La lecture de sa biographie, alors que je n’avais qu’une douzaine d’années m’avait profondemment marquée.
    Bonne lecture à toutes!!!

  • #25 Hélène le 30 avril 2009 à 14 h 11 min

    Ben chuis une ancienne voyageuse en Inde, Bombay Magic, ça explique le truc ;-)

    Merci pour cette autre piste, Hécube !

  • #26 Cécile de La Réunion le 30 avril 2009 à 14 h 13 min

    Salut Hélène!

    Je connaissais déjà Olympe de Gouges , nous avons un amphi dans notre faculté qui porte son nom. Il y avait eu aussi une conférence à son sujet , que j’ai trouvé très interressante.
    Par contre c’est vrai qu’elle est oubliée des manuels d’histoire.
    Dans mon cursus à la fac , je n’ai jamais entendu parler d’elle lors d’un cours d’Histoire ( je suis en Hist-Géo ).
    Ca pourrait être un bon bouquin pour les vacances tiens !

  • #27 Armalite le 30 avril 2009 à 14 h 16 min

    De toute façon, à part les reines à triste destinée et Jeanne d’Arc, les manuels d’histoire ne mentionnent pas beaucoup de femmes. L’Histoire a, jusqu’à récemment, majoritairement été faite (et retranscrite) par des hommes. Raison de plus pour se rattraper maintenant ;-)

  • #28 Armalite le 30 avril 2009 à 14 h 18 min

    Sinon en ce qui concerne la fameuse Olympe, je la connaissais grâce… à la bédé « Sambre » d’Yslaire qui se déroule à l’époque de la Révolution et dont elle est un personnage secondaire. On a la culture qu’on peut ^^

  • #29 Cécile de La Réunion le 30 avril 2009 à 14 h 23 min

    Tu as raison Armalite , et c’est bien dommage!

  • #30 Hélène le 30 avril 2009 à 14 h 26 min

    Armalite: oh tu sais une grande partie de ma culture me vient d’Astérix, Tintin et Lucky Luke (pour de vrai) !

  • #31 Nella le 30 avril 2009 à 14 h 28 min

    Et bien pour ma part, je ne connaissais pas du tout Olympe de Gouges, mais ton article me donne bien envie de me plonger dans la lecture de ce livre.
    En plus si c’est romancé, c’est parfait !
    Pour le moment ma grande lubie c’est Douglas Kennedy que j’ai découvert il y a quelques mois, je me délecte de chacun de ses romans !

  • #32 Coralie Marie le 30 avril 2009 à 14 h 34 min

    Ma mère m’avait parlé d’Olympe, l’école je ne crois pas… Ca fait plutôt froid dans le dos…
    S’il sort en poche, je lirai ce livre !

  • #33 Hécube le 30 avril 2009 à 14 h 38 min

    HS @ Hélène : grace à toi, je viens de jeter un coup d’oeil sur le blog de Bombay Magic : j’aime beaucoup le ton.
    Et cela va me permettre de découvrir un pays et une population, qui de prime abord, ne m’attirent vraiment pas. je sens que je vais changer d’avis.

    @Bombay Magic : voici une nouvelle lectrice!

  • #34 Cécile de Brest le 30 avril 2009 à 14 h 51 min

    Ce qui me gêne le plus finalement, c’est que ce soit romancé.
    Qu’est-ce qui est vrai, qu’est-ce qui est inventé ?
    A partir du moment où c’est une personne qui a existé, j’aime m’en tenir aux faits avérés…

    Marie-Antoinette de Zweig est une biographie non romancée mais elle est pourtant très chouette à lire et pas du tout barbante…

    Quant à la biographie de la maman de Victor Hugo, je la lirais volontiers, merci Hécube !

  • #35 Véro la Bisontine le 30 avril 2009 à 14 h 53 min

    Alors là, moi, cette Olympe, je ne la connaissais ni des lèvres, ni des dents….:)
    Ceci dit, ça me donne bien envie de lire ce bouquin, tiens! :))

  • #36 Hélène le 30 avril 2009 à 14 h 56 min

    Cécile de Brest: je suis d’accord avec toi, j’aimerais bien qu’à la fin (ou au début) on me dise ce qui est vrai ou pas ;-)

  • #37 Cécile de Brest le 30 avril 2009 à 14 h 58 min

    Hélène: oui, il pourrait y avir un petit avenant à la fin expliquant que tel paragraphe à telle page est inventé.

    Mais bon, ce genre d’écrits peuvent aussi avoir l’avant

  • #38 Cécile de Brest le 30 avril 2009 à 15 h 00 min

    Bon, je continue ;-))

    Je disais que ça pouvait avoir l’avantage de nous faire connaître un personnage et de nous donner envie d’aller voir plus loin…
    Je ne dis pas non si c’est bien écrit.

  • #39 Hécube le 30 avril 2009 à 15 h 07 min

    @Cécile de Brest : et puis, c’est une Bretonne! :-))) Ce qui explique certainement, en partie, son caractère impérieux et indépendant…

  • #40 Cécile de Brest le 30 avril 2009 à 15 h 10 min

    Hécube: ;-)))

  • #41 Athéna le 30 avril 2009 à 15 h 16 min

    Hélène: Cécile de Brest: d’accord avec vous deux, dommage que ce soit romancé.
    J’avais entendu parler d’Olympe je ne sais plus où, dans mon livre d’histoire je suppose; mais Jeanne Hachette et la vraie madame Sans-Gêne, c’était dans des BD ; je me demande si çà existe toujours ce type de jourbnal éducatif pour les enfants ?

  • #42 Fanchette le 30 avril 2009 à 15 h 43 min

    Cécile de Brest: C’est la passion selon « Juette » pas Juliette ;-) Mais oui tu as raison, y’avait un autocollant pour le prix des lecteurs de je ne sais quoi, que j’ai décollé illico pour mieux voir cette facinante peinture sur la couv’. En tout cas cette Juette vaut 1000 fois Beigbeder. Je serai curieuse de savoir ce que tu en as pensé quand tu l’auras lu. Le destin de cette femme m’a fait froid dans le dos. L’écriture m’a subjuguée. Faut dire que le Moyen Age me fascine et qu’Hildegarde est mon idole, j’étais à peu près certaine d’accrocher… Du coup je vais essayer d’en lire plus sur cette Juette (via le T 3 des Dames du XIIe par Duby, un autre de mes modèle… ah Georges…). Donc ce qui est bien dans ce roman c’est que l’auteur donne cette piste pour en savoir plus sous l’angle historique. C’est intelligent.

    Cécile-Hélène (36-37) moi pareil, j’aime bien qu’on me dise de quoi il en retourne réellement. A ce sujet la bio de Zweig de Marie Antoinette Cécile de Brest: commence à dater, les recherches historiques ont évolué depuis sur cette période. Les écrits de Evelyne Lyver sont plus à jour et tout aussi faciles à lire. A ce sujet j’aimerai bien lire la bio du Chevalier Eon de cette Evelyne Lever…

    Bref moi aussi j’aime bien quand on parle littérature ici ;-)

  • #43 waffo le 30 avril 2009 à 15 h 50 min

    Armalite: oh la honte, j’allais dire que je ne connaissais pas Olympe, alors que j’ai lu toute la série de Sambre (bon, je vais me la relire pour la peine :D )

    Bombay Magic: et encore une autre nouvelle lectrice, je viens d’aller faire un tour sur ton blog et il est dans mon netvibes pour pouvoir le suivre !!!

    Sinon c’est une super idée de nous faire part des bouquins que tu as aimé, je pense qu’on n’a pas vraiment les mêmes gouts, mais j’aime bien découvrir ce que lise les autres (ça peut faire de belles découvertes !).

  • #44 Cécile de Brest le 30 avril 2009 à 15 h 53 min

    Fanchette: oui oui, je me suis rendu compte de ma bourde, pfff, vraiment inculte je vous le dis.

    J’ai effectivement entendu parler d’Evelyne Lever qui a beaucoup écrit sur Marie-Antoinette, je pense que je vais me lancer un jour, elle fait partie de ma liste sans fin.
    J’ai mes périodes Marie-Antoinette, je ne sais pas pourquoi…
    J’ai lu l’année dernière « Les adieux à la reine » (de Chantal Thomas, prix femina 2002) qui raconte la fin du règne de Louis XVI du point de vue de la lectrice de la reine.
    Très sympa.

  • #45 Fanchette le 30 avril 2009 à 16 h 05 min

    Cécile de Brest: Nan nan c’est mignon Juette-Juliette ;-)
    Ah je note Les adieux à la Reine… Cette Chantal Thomas a aussi publié un essai sur la représentation de Marie-Antoinette dans les pamphlets, que j’ai parcouru… mais pas lu comme un roman.

    Je te conseille Evelyne Lever : « Marie-Antoinette », « Marie Antoinette journal d’une reine » (bien qu’un peu anachronique, car jamais MA n’aurait tenu un journal… mais passons), « Marie Antoinette la naissance d’une reine – extrait de correspondance ». Et aussi « Madame de Pompadour », très bien aussi… et si tu aimes la couture : « Rose Bertin » par Catherine Guennec et la « gazette des atours de Marie Antoinette », carrément fascinant : ce sont des repros des tissus des toilettes de la reine…

    Bon désolée les filles, on termine notre échange Marie-Antoinette et on vous laisse après ;-)))

  • #46 Cécile de Brest le 30 avril 2009 à 16 h 07 min

    Fanchette: ça m’intéresse beaucoup, je note tout ça, merci Fanchette !

  • #47 Athéna le 30 avril 2009 à 16 h 12 min

    Fanchette: Cécile de Brest: Mais non, c’est très intéressant ! la correspondance, j’en ai lu un extrait, elle est authentique j’espère ?

  • #48 Fanchette le 30 avril 2009 à 16 h 13 min

    Cécile de Brest: De rien ;-)
    Fin de la parenthèse Marie-Antoinette.

  • #49 Fanchette le 30 avril 2009 à 16 h 18 min

    Athéna:;-) La correspondance citée par E. Lever est authentique oui. Mais pas son pseudo « journal intime » qui est un « divertissement d’historien », comme le décrit son auteur. La correspondance citée par Zweig est authentique aussi.
    Par contre la correspondance de la reine avec Fersen, a été beaucoup « corrigée » et E Lever la commente avec beaucoup de circonspection.

  • #50 Bombay Magic le 30 avril 2009 à 16 h 22 min

    Désolée Hélène de m’installer sur ton blog comme dans un bon fauteuil en cuir bien confortable (au fait, on a le même prénom), mais merci pour tous les visiteurs que tu m’as envoyés! Et particulièrement à Hécube et Waffo, j’espère que vous viendrai souvent :-)

    Bonne fête du Maharashtra!!! (Et oui, comme on a eu longtemps un parti ultra nationaliste à la tête du maharashtra, l’état indien dont Bombay est la capitale, ils ont transformé la fête du travail en fête de l’état!! Ils n’aiment pas trop se sentir suiveur de l’occident, mauvais souvenirs du colonialisme oblige!)

  • #51 Bombay Magic le 30 avril 2009 à 16 h 22 min

    vous viendrez, il y a des fois où je suis fatiguée

  • #52 Hélène le 30 avril 2009 à 16 h 35 min

    Athéna: ah non moi j’ai pas dit que c’était dommage que ça soit romancé, au contraire (et comme je le dis dans mon billet) si ça ne l’était pas, je l’aurais pas lu.
    Mais je m’interroge sur ce qui est vrai ou pas ;-)

    Bombay Magic: je sais qu’on a le même prénom, j’ai pas mal parcouru ton blog… ;-)
    Et ne t’excuse pas de t’installer confortablement ici, c’est fait pour ça ;)

  • #53 FraiseDesBois le 30 avril 2009 à 17 h 16 min

    J’ai la chance d’avoir un grand-père féministe qui m’a souvent parlé de cette femme trop souvent oubliée, voilà donc une bonne idée de lecture

    Bombay Magic: Très joli blog merci d’être venue ici et de le faire connaitre

  • #54 Jeanne le 30 avril 2009 à 17 h 17 min

    d’accord avec Louise, je rends aussi volontiers hommage à Téroigne de Méricourt, formidable féministe au destin étonnant et sur laquelle j’avais, dans mon jeune temps d’étudiante en histoire, rédigé un mémoire…

    néanmoins, retenons l’article 10 de la déclaration des droits de la Femme et de la Citoyenne rédigée par Olympe de Gouges: « La femme a le droit de monter sur l’échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune »

  • #55 lilipouch … le 30 avril 2009 à 17 h 25 min

    Zut, je ne connaissais pas du tout cette dame,
    du coup je pense que je vais le lire,
    merci:)

  • #56 Brourou le 30 avril 2009 à 17 h 48 min

    Moi non plus, je n’ai jamais entendu parler d’ Olympe de Gouges. Va falloir remédier à ça.
    Hécube: la biographie de Sophie Trebuchet dont tu parles,est-ce celle de Geneviève Dormann ? J’avais adoré son bouquin dans les années 80.
    J’ai lu également la “Passion selon Juette” de Clara Dupond-Monod. Très beau livre aussi,
    beau portrait de femme.

  • #57 Cécile de Brest le 30 avril 2009 à 17 h 52 min

    Brourou: ben, ça ne me branchait pas « La Passion selon Juette » mais il faut que je le lise pour le mois prochain. Vous allez finir par me donner envie, je vais peut-être commencer par celui-là…

  • #58 Turquoise le 30 avril 2009 à 18 h 42 min

    C’est sympa de parler ici d’Olympe de Gouges ! pour moi, elle est de la trempe de femmes comme Louise Michel ; quant à Théroigne de Méricourt, elle est non seulement féministe mais carrément hyper extrémiste … moi aussi, j’ai beaucoup aimé la bio de Sophie Trébuchet par Dormann , on doit encore la trouver en Poche … dans le style femme libérée, je m’intéresse aussi à la journaliste Rachilde , quelqu’une aurait-elle une bio à me suggérer ?

  • #59 Hécube le 30 avril 2009 à 18 h 46 min

    @Brourou : en effet, c’est le livre de Geneviève Dormann. Il date vraiment du début des années 80.
    Et comme toi, j’ai été séduite par cette femme de caractère qui, quand même, a donné à la France un de ses plus grands génies littéraires.

  • #60 Cécile de Brest le 30 avril 2009 à 18 h 56 min

    Hécube: j’ai jeté un oeil sur Amazon. Ce livre de Dormann est aussi une biographie romancée ou une biographie tout court ? Ce n’est pas très clair (ou c’est moi qui n’ai pas compris ce qui est fort probable, vu la chaleur)

  • #61 Turquoise le 30 avril 2009 à 19 h 23 min

    Cécile de Brest: je dirais que c’est plutôt une biographie écrite par une femme de talent, qui y a mis beaucoup de SA personnalité ; mais les faits qu’elle raconte sont authentiques . C’est aussi Dormann qui a écrit une belle bio de Colette :  » Amoureuse Colette  » .

  • #62 Athéna le 30 avril 2009 à 19 h 49 min

    Turquoise: oh oui, excellente cette biographie !

  • #63 Cécile de Brest le 30 avril 2009 à 20 h 04 min

    Turquoise: je vais sûrement me laisser tenter…

  • #64 Hécube le 30 avril 2009 à 20 h 07 min

    Cécile de Brest : cela fait plus de 25 que je l’ai lue, mais de mémoire, cette biographie ne me semble pas romancée.

  • #65 Cécile de Brest le 30 avril 2009 à 20 h 10 min

    Hécube: plus de 25 ans, Hécube ???? Tu étais précoce étant enfant ou bien … ;-)

  • #66 Hécube le 30 avril 2009 à 20 h 30 min

    @Hélène : toi qui n’aime pas les livres historiques et qui était étonnée de mon achat du livre « Napoléon par Napoléon » de Charles Napoléon, et bien, ce livre est très intéressant. Que l’on soit ou non fasciné par le personnage, on ne peut qu’être attendrie par cet homme éperdument amoureux, mais aussi étonné par son ouverture d’esprit et bien sûr admiratif de son intelligence incroyable et de ses facultés d’analyse.
    Franchement, un livre peut être un peu rébarbatif de premier abord mais vraiment instructif. D’ailleurs, ma fille me l’a piqué et a adoré.

  • #67 Hécube le 30 avril 2009 à 20 h 35 min

    @Cécile : je viens de regarder, l’année de parution est 1982, donc j’avais douze ans, mais j’ai une passion débordante pour la lecture et plus particulièrement pour les livres historiques.
    J’ai lu dès 3 ans et les seuls cadeaux que je réclamais c’était des livres.

  • #68 Hélène le 30 avril 2009 à 20 h 37 min

    Hécube: oui mais ta fille est plus intelligente que moi, ça vaut pas ;-)

  • #69 Hécube le 30 avril 2009 à 20 h 41 min

    Tu cherches les compliments! :-)))

    Toi qui a une conscience politique développée et une pensée critique, tu serais certainement intéressée.

  • #70 Hélène le 30 avril 2009 à 20 h 43 min

    Ts ts ts, ça ne prend pas, parle-moi plutôt de maquillage ;-)

  • #71 Hécube le 30 avril 2009 à 20 h 43 min

    Et puisque tu es là, j’en pofite pour te redire à quel point j’adore quand tu parles de livres.
    Là, je suis encore au boulot jusqu’à 22h00 et je me délecte derrière mon ordinateur à lire les commentaires, les propositions de lecture.
    Je me sens plus intelligente (et c’est une blonde qui parle!)

  • #72 Hécube le 30 avril 2009 à 20 h 44 min

    Mon Dieu, même si grâce à toi je suis sortie de la préhistoire en matière de maquillage, je ne suis pas encore prête à en disserter avec une pro! ;-)

  • #73 Hélène le 30 avril 2009 à 20 h 45 min

    Rahhhhhhhhhhh, ça suffit avec ces trucs de blondes ! C’est anti-féministe, de parler comme ça ! ;-)

  • #74 Hécube le 30 avril 2009 à 20 h 48 min

    ok! je me rends! :-))

  • #75 Cécile de Brest le 30 avril 2009 à 21 h 29 min

    Hécube: c’est bien ce que je dis, tu étais précoce !

    C’est vrai que c’est sympa de connaître vos lectures favorites ou de constater que telle ou telle a les mêmes goûts que nous, ou pas du tout.
    Finalement, j’aime bien me diriger vers des livres que je n’aurais pas lu de moi-même et vos propositions de lectures m’y poussent toujours.

    En même temps, en ce moment avec le Prix des lecteurs du Livre de Poche et mes 3 ou 4 bouquins à lire tous les mois, je ne m’ennuie pas de ce côté-là et je découvre des auteurs que je ne connaissais pas. Pour certains, j’aurais préféré continuer à les ignorer mais pour d’autres, c’est une vraie révélation !
    La dernière en date (de révélation) c’est un magnifique roman de Diane Meur « Les vivants et les ombres ». L’histoire d’une famille polonaise racontée par une maison.
    C’est original et merveilleusement bien écrit. Plus de 600 pages de bonheur !

  • #76 Marine le 30 avril 2009 à 23 h 27 min

    Tiens je vais rajouter ce livre à ma liste de commande de bouquins sur amazon!
    je connaissais O. de Gouges, juste de nom.
    je ne suis pas non plus très « biographies »… je viens de commencer « L’irrégulière, itinéraire de Coco Chanel ». Et vu qu’Edmonde Charles-Roux est plutôt une excellente écrivain, et que son bouquin se lit comme un roman… je me régale.
    je vais donc gouter aux joies d’Olympe la prochaine fois!

  • #77 dola le 1 mai 2009 à 10 h 07 min

    Olympe de Gouges… je l’ai découverte par hasard dans un jeu de société, je devais faire deviner son identité, pas évident quand on ne sait pas qui c’est !! Il y avait parmi nous quelqu’un susceptible d’éclairer ma lanterne ( historienne d el’art), car c’est sûr son nom n’est jamais mentionné au lycée !

    J’aime bien quand c’est raconté de façon un peu romancée , c’est plus facile à lire mais comme Cécile de Brest quelque part j’ai besoin de savoir ou se situe la réalité..

    j’ai lu dans le même genre l’Allée du Roi de Françoise Chandernagor que j’ai beaucoup aimé. ( en même temps j’aime beaucoup cette auteure, la Voyageuse de nuit , la première épouse ..je sens que je m’égare)

    A lire aussi Les reines de France de Simone Bertière , c’est fascinant , cette historienne balaye plusieurs siècles de notre histoire du point de vue des reines…j’ai été littéralement happé par ces ouvrages, mais pour le coup c’est pas romancé .

    D’ailleurs le dernier tome est consacré à Marie- Antoinette et c’est super de le lire en ayant lu celui de Sweig dont parle Cécile de Brest.
    Car justement elle dit sur certains point ne pas connaître la vérité historique mais en fonction du contexte ( psychologique, historique, social, politique etc..) explique pourquoi elle penche plutôt en faveur d’une hypothèse que d’une autre ( notamment les relations intimes avec son époux, sa relation avec Fersen , ses relations avec sa mère etc.)
    Je pourrais parler des heures de ces livres, ils ont laissé une empreinte durable ..

  • #78 Turquoise le 1 mai 2009 à 10 h 34 min

    Marine:  » l’Irrégulière », excellent bouquin ! ce qui est intéressant c’est qu’Edmonde Charles-Roux avait connu personnellement Chanel et que son livre est bourré d’anecdotes … je crois que le film – que je n’ai pas vu, j’attends les critiques -s’en inspire assez largement …dola:  » L’allée du Roi « , vraiment la bio de haute tenue, à compléter, pour le contraste, par  » LE Montespan »; on ne peut rien trouver de plus différent en matière de style et d’inspiration que Chandernagor et Teulé !

  • #79 Bombay Magic le 1 mai 2009 à 11 h 37 min

    J’ai lu il y a quelques mois Le Montespan, vraiment un excellent bouquin, bien que Teulé insiste tant et tant sur le manque d’hygiène et les haleines gâtées qu’on verrait voler en éclat tous nos rêves de petites filles (que celle qui n’a pas fantasmé fillette en regardant Angélique se dénonce).
    Puisqu’on fait des datations au carbone 14, je crois bien que j’étais au collège, ou au plus en 2nde, quand j’ai lu l’Allée du roi, et ce n’était pas paru depuis si longtemps!

  • #80 Saint Luc le 1 mai 2009 à 12 h 00 min

    dola: C’est curieux que tu es connu Olympe de Gouges par quelqu’un (ou quelqu’une si j’ai bien compris) qui faisait de l’histoire de l’art, parce que je travaille de ce côté là aussi, et je la connaissais aussi, du coup je me demande si il y aurait pas un lien, vu que je suis incapable de me souvenir comment et d’où je connais cette charmante (façon de parler les filles, montez pas au créneau) Olympe…

  • #81 dola le 1 mai 2009 à 12 h 13 min

    Turquoise: j’avoue que le Montespan ne m’a pas attiré car je trouvais la couverture un peu racoleuse ( c’est bête hein !!) mais là j’aurais bien envie de lire tu m’as rendue curieuse.

    Saint Luc: ce soir là il y avait à la table 2 étudiantes de L’école du Louvre et elles savaient toutes les 2 ( et c’était les 2 seules à savoir et sans hésiter ni chercher dans leur mémoire), par contre je ne sais pas si elles ont exactement le même cursus avant, je sais que l’une a fait prépa littéraire, l’autre je ne sais pas.

  • #82 Jo le 2 mai 2009 à 14 h 48 min

    Je suis prof d’histoire et j’évoque Olympe de Gouges en classe. Ceci dit je ne suis pas sûre que dans quelques années, mes élèves s’en souviendront…. Les programmes sont si denses qu’ils ne nous permettent pas d’aller au fond des choses. Nous tâchons de transmettre l’essentiel, et peinons déjà à le faire bien…
    POur ma part j’ai une grande admiration pour Louise Michel, qui a vécu au XIXème siècle, qui était si gênante qu’elle a été déportée en Nouvelle-Calédonie. Là, au lieu de se laisser abattre, elle entreprend d’alphabétiser les Kanaks. Trop fort.

    Je ne connaissais pas le livre dont tu parles, mais je me laisserai bien tenter, à l’occasion.

    Quant au Montespan dont il a été question, c’est le roman de Jean Teulé qui raconte la vie du mari cocu de la favorite ? Si oui je l’ai trouvé très agréable à lire, et drôle, malgré l’absence de rigueur historique.

  • #83 Jo le 2 mai 2009 à 14 h 50 min

    Oups, c’est bien le roman de Teulé, je n’avais pas lu tous les commentaires.

  • #84 Saint Luc le 3 mai 2009 à 17 h 52 min

    Ah désolé, j’as fait une fausse manoeuvre !!!

    Enfin je voulais dire que j’ai trouvé !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    En fin de compte, Olympe de Gouges, c’est aussi le titre d’une sculpture d’un artiste sud-coréen, Nam June Paik, qui a été le premier a utiliser la vidéo dans son travail.
    Du coup ça a fait de lui quelqu’un de très connu dans le monde de l’art, et comme sa sculpture la plus connue c’est Olympe de Gouges, du coup voilà !

    Pour quelques renseignements sur Nam June paik, c’est par là :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Nam_June_Paik

    Pour une reproduction de son Olympe de Gouges, c’est ici :

    http://dessaignes.artsplastiques.perso.neuf.fr/images/Nam%20June%20Paik%20olympe_de_gouge_1989_.jpg

    Il y a même un livre qui a été écrit sur les deux, là-bas :

    http://www.decitre.fr/livres/Olympe-de-Gouges-dans-La-Fee-electronique.aspx/9782240019660

    Voila qui explique le pourquoi du comment…
    Et bonjour à toi, Jo, chère collègue !

  • #85 Eléonore le 4 mai 2009 à 10 h 23 min

    Ah j’avais étudié Olympe de Gouges au lycée, en 1ère, c’était une lettre à son fils avant qu’elle ne meure je crois, très émouvant j’en étais toute retournée :’)
    Sa vie a l’air en effet intéressante mais j’ai beaucoup de mal à lire des bouquins j’arrive pas à me concentrer sur une page faut que je la re-lise 3 fois pour me mettre dedans, c’est le grand malheur de ma vie! (j’avoue, on fait pire)

  • #86 cassandre le 23 novembre 2010 à 23 h 28 min

    si vous êtes intéressés par Olympe
    Christophe Chomant éditeur à Caen a édité « Olympe de Gouges; j’ai dit! » de Giancarlo Ciarapica. C’est une pièce de théâtre créée au festival d’Avignon 2010

  • #87 Hélène le 24 novembre 2010 à 9 h 48 min

    cassandre: merci, et bienvenue à toi !

  • #88 Didascalie le 23 janvier 2014 à 14 h 16 min

    DameSce:

    Et comment se fait-il que l’on ne nous ai jamais dit que le « suffrage universel » ne nous concernait pas? Ni bien sur la déclaration des droits de l’homme.
    Et pourquoi veut -on nous faire croire que les études de genre sont une théorie alors que c’est justement un questionnement sur les représentations du rôle des femmes et des hommes dans une société à une période donnée!
    Cherchez à qui le crime profite! Certains hommes se sentent déjà tellement déstabilisés par nos nouveaux droits et ont tellement peur que cela continue vers une vrai parité…

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.