Dans le labo d’Annick Goutal

5 août 2016

labo_annick_goutal1
Avant de partir en vacances, je suis allée rendre visite à Camille et Isabelle, au fond d’une jolie cour parisienne.

Camille est la fille d’Annick Goutal, Isabelle a été sa collègue pendant des années ; depuis la mort d’Annick ce sont elles deux qui créent les parfums de la maison fondée en 1981.

Isabelle a toujours été nez (= créatrice de parfum), Camille a eu avant une première vie de photographe.

Vous savez que j’aime beaucoup cette marque, je vous en parle régulièrement. J’avais rencontré Camille à la présentation de l’Eté à l’Italienne. Je l’avais trouvée naturelle et spontanée, pas langue de bois pour un sou et extrêmement sympathique.

Et bien au labo c’est pareil, Isabelle aussi est d’un naturel qui fait beaucoup de bien et comme elles le disent elles-mêmes « ici on est dingues ! ».

J’ai passé avec elles un moment très cool et joyeux, à naviguer entre l’orgue à parfums (classés par ordre alphabétique et non par familles olfactives, ce qui serait impossible puisque certaines senteurs sont inclassables) et les bibliothèques chargées de souvenirs, les essais en cours et les mouillettes omniprésentes (elles travaillent en prenant leur temps, hors des normes marketing et des délais trop courts pour faire de vrais beaux parfums), les anciens flacons et les tableaux d’inspiration. Le tout sur fond de discussions à propos des chaussures d’été qui font mal aux pieds et de récits de week-ends en bateau ;-)

Je leur ai évidemment demandé quels étaient leurs parfums préférés (chez Goutal, faut-il préciser, sinon elles vous annoncent tranquillement des noms de la concurrence ;-) : pour Camille c’est Ce soir ou jamais (créé par Annick et Isabelle et qui a demandé 10 ans de travail) – dans ceux qu’elle a créés elle-même elle aime particulièrement Songe (5 ans de travail) et Un matin d’orage. Isabelle aime énormément Ile au Thé.

Ce qui les inspire ? Un voyage, une promenade, mais aussi une matière première… Elles ont toujours l’odeur dont elles ont envie déjà prête dans la tête quand elles s’installent devant l’orgue à parfums.

Ca m’a fait très plaisir de rencontrer deux femmes si naturelles et spontanées – en plus d’être talentueuses – et qui travaillent pour une maison qui ne fait pas dans le marketing de masse.

Merci Camille, Isabelle, pour votre accueil si simple et chaleureux ! Et merci de nous combler avec vos créations !
labo_annick_goutal3
labo_annick_goutal5
labo_annick_goutal2
labo_annick_goutal4
labo_annick_goutal6
labo_annick_goutal7
labo_annick_goutal9
labo_annick_goutal8

33 commentaires Laisser un commentaire
Parfum

Vous aimerez aussi

33 commentaires

  • #1 Zaza from Mars le 5 août 2016 à 9 h 32 min

    Quel bonheur que cette ballade , quelles jolies photos !
    Elles sont emplies de l’âme de ce lieu et j’imagine que l’on doit avoir beaucoup de mal à s’en extraire !
    Merci Hélène !

  • #2 Autumn le 5 août 2016 à 9 h 34 min

    Ah, le rêve! Merci de l’avoir partager! :):)
    Cette orgue est une merveille! Et ca fait vraiment du bien de savoir en plus que se sont des femmes réelles est sympas (et marrante, on dirait;)) qui sont aux rênes.

  • #3 Hélène le 5 août 2016 à 9 h 40 min

    Autumn: oui elles sont marrantes, j’adore ça ;-)

  • #4 Anne le 5 août 2016 à 9 h 49 min

    C’est un métier fascinant! L’orgue est beau! J’ai habité à Grasse et me souviens avoir eu des explications sur les talents nécessaires pour sentir toutes ces odeurs… alors je ne parle même pas de ce dont il faut être capable pour les associer!!!

  • #5 Caro le 5 août 2016 à 10 h 07 min

    Bonjour Hélène, bonjour à toutes et tous,

    Merci pour ce partage !
    L’orgue à parfums est magnifique ; en le voyant on voit bien les similitudes qu’il peut y avoir entre musique et parfum : comme la composition doit être intéressante bien que difficile.
    Enfin cela me rappelle des vacances à Grasse où j’avais visiter un atelier et vu un nez à l’oeuvre et nous avait expliqué son métier.
    Un monde magique et poétique qu’il est passionnant de découvrir.
    Très belle journée à toutes et tous.

  • #6 Hélène le 5 août 2016 à 10 h 11 min

    Anne: … et de toutes les mémoriser !!

  • #7 Miss Nahn le 5 août 2016 à 10 h 24 min

    Je passe mon été en Goutal et c’est absolument délicieux (en plus d’être très beau)!
    Cet atelier est un trésor, merci à vous trois de nous le faire visiter ♥

  • #8 natalia le 5 août 2016 à 10 h 30 min

    Tes photos (comme d’habitude ;-) donnent envie!
    J’ai commencé à réfléchir en lisant ce que tu as écrit sur l’eau du sud pour
    remplacer mon aqua allegoria limon verde
    (oui pour les parfums, je réfléchis…Tiens c’est d’ailleurs la seule chose que je finis
    avant d’en racheter)
    Là je suis convaincue en voyant Camille et Isabelle (la robe avec les boots, excellent)
    elles ont l’air sympa, marrantes et passionnées donc pour moi,
    çà c’est le petit plus qu’il me fallait pour me décider :-)
    shoppé!

  • #9 Hélène le 5 août 2016 à 10 h 34 min

    Miss Nahn: oh lequel as-tu finalement choisi ?

    natalia: « sympa, marrantes et passionnées » : c’est exactement ça !

  • #10 RianeMo le 5 août 2016 à 10 h 46 min

    Bonjour ! ;)

    Wahou les photos ! elles sont top ! :)

    Et merci à vous les filles, j’ai appris le terme « orgue » aujourd’hui :D (je connaissais l’instrument quand même hein …. lol)

  • #11 Isabelle B. le 5 août 2016 à 11 h 38 min

    Bonjour Hélène,
    Merci de nous faire découvrir ces femmes si admirables et (pourtant, serais-je tentée d’ajouter) si sympathiques et ce lieu…
    Comme j’aime quand la création, la féminité et le luxe ne baignent pas dans un univers aseptisé et impersonnel !!! Quelle élégance ! Quelle vie ! On est en dehors du temps, mais c’est moderne.
    J’ai porté Ninfeo moi tout l’été (suite à ton article sur les nouveaux flacons de couleur). Je pense prolonger à la rentrée.
    Mon préféré est Un matin d’orage, et par dessus tout la bougie Le Sac de ma mère qui enveloppe mes longues soirées de travail d’un cocon poudré et nostalgique.
    Bonne journée !

  • #12 Grimoiredefilles le 5 août 2016 à 12 h 49 min

    Bonjour Hélène, bonjour les autres
    Merci pour ce partage à propos d’une maison que j’adore, pour moi c’est vraiment les parfums d’été! J’ai longtemps mélangé l’eau d’Hadrien et Duel (1 pchit pour 2 pchits) et ça évolue magnifiquement sur ma peau.

  • #13 Paquerette le 5 août 2016 à 13 h 02 min

    Oooooooooh que c’est beau l’orgue à parfums ! c’est impressionnant le nombre de petits flacons, et dire qu’elles doivent connaître et reconnaître chacune de ces odeurs, et être capable de les mélanger.
    Je trouve que c’est un métier passionnant que celui de « nez », moi ça me fait rêver.
    Merci pour ce reportage :) Si en plus les filles sont sympas et drôles, que demander de plus !

  • #14 Hélène le 5 août 2016 à 13 h 22 min

    Isabelle B.: « On est en dehors du temps, mais c’est moderne » : c’est tout à fait ça.

    Grimoiredefilles: bon sang que j’adore Duel ! Presque plus que l’Eau d’Hadrien, c’est dire ;-)

  • #15 jicky le 5 août 2016 à 14 h 33 min

    c’est fascinant… Et c’est là qu’on perçoit tout le sens de « orgue à parfums » :-)

  • #16 Demay P. le 5 août 2016 à 15 h 16 min

    merci Hélène pour ce très bel article!!!!!!!!!!!!!

  • #17 fanny le 5 août 2016 à 15 h 25 min

    Je ne connais pas trop, mais je vais m’y intéresser, car le portrait que tu en fais donne envie ! :)

  • #18 Cielito le 5 août 2016 à 16 h 05 min

    Ça alors, moi qui pensais que les orgues étaient nécessairement installés dans des salles type labo, blanches, limite stériles, pour ne pas perturber l’analyse des parfums et la décomposition des jus….

    En fait c’est complètement bucolique et très, très humain !

    Ça fait d’ailleurs plaisir de constater que du moins pour certaines marques, la naissance d’un parfum est vraiment affaire de sentiment, de sensations et d’art, plutôt que de formules et de chimie. L’imaginaire est sauf…

    Merci pour cette découverte !

  • #19 pâte à crêpe le 5 août 2016 à 16 h 44 min

    Merci de ce partage, c’est magnifique! J’adore les ateliers qui vivent, intemporels, les outils, l’organisation, la minutie et le fouilli… Chez un luthier aussi j’aime laisser mon regard aller sur tous les instruments, les petits bouts de papiers, les annotations…
    C’est inspirant toute cette vie.
    C’est vraiment très beau, merci!

  • #20 Cricri le 5 août 2016 à 17 h 31 min

    Personnellement, c’est la tenue de ces parfums que je trouve extra; j’ai porté, je porte et je porterai encore l’Eau d’Hadrien aux beaux jours, et j’aime beaucoup aussi Ce soir ou jamais que j’ai eu en échantillon (rien que le nom, c’est tout une aventure !) et sans oublier bien sûr l’Eau savante du sud (qui, si mes souvenirs sont bons, peut être portée sans risque de marque au soleil…En même temps, je n’ai pas tenté le coup !)

  • #21 Chloé le 5 août 2016 à 19 h 10 min

    Merci Hélène de nous faire partager tes superbes photos! On dirait un laboratoire de chimie avec un décor un peu magique, c’est sublime!
    J’aime depuisdes annéesAnnick Goutal et son eau d’Hadrien qui me rappelle l’odeur « de ma maman ».
    J’ai découvert il y a quelques années que Camille Goutal avait hérité d’un gène cancéreux de sa maman et combien la famille Goutal à été affectée par cette terrible maladie. J’avais lu le témoignage de Camille dans un magazine. Très impressionnant cette force!

    Chloé

  • #22 gaelle rabiet le 5 août 2016 à 20 h 26 min

    C’est merveilleux ce qu’elles font !Ca donne envie de vraiment les essayer ! Et dire que j’en ai jamais senti un !
    Merci pour ce joli reportage

  • #23 Nagini le 5 août 2016 à 22 h 32 min

    J’adore la maison Goutal, son univers, ses boutiques, ses créations, sa poésie.

    Je porte plusieurs parfums Goutal, mon préféré étant Un Matin d’Orage.
    Ninfeo Mio fait un très bon outsider, avec ses senteurs du Sud (là où je suis partie en vacances, le jardin avait cette même odeur de feuille de figuier mêlée de romarin…). Puis Grand Amour et le Chèvrefeuille. Et la Cologne Neroli que je trouve hyper réussie.

    Bref, je surkiffe Annick Goutal, et je suis contente de voir que la maison continue de vivre tout en restant fidèle à ses principes, malgré un rachat asiatique assez récent. Ils ont le mérite d’exister sans pour autant survivre, et de proposer quelque chose de différent, sans pour autant se la jouer « parfumerie de niche qui coûte une blinde ».

    J’aime le fait que leurs parfums ne sont pas juste des « sent-bon », ils ont une âme, dégagent une sensation, un instant, une image.

  • #24 Dis Moi Céline le 5 août 2016 à 22 h 44 min

    Coucou Hélène,

    Merci pour ces magnifiques photos. J’ai la même balance à la pharmacie, mais disons qu’elle est moins encombrée :-)))

    Ah être créatrice de parfum…voilà un métier enchanteur ! Mais quel boulot et entraînement de dingue, j’arrive déjà pas à différencier citron jaune et citron vert…pas gagner !
    Bises

  • #25 La Boule le 6 août 2016 à 10 h 05 min

    Bon sang il faut que je sorte de ma grotte , je connais le nom Goutal pour la voir lu, je connais celui d  » Eau d Hadrien  » car tu nous as présente ce parfum et je trouve très joli Adrien écrit avec « h »…. Mais j ai beau retourner mon cerveau d odeurs dans tous les sens ( ça donne des trucs bizarres d ailleurs ) pas moyen de me souvenir avoir un jour senti un parfum Goutal. Et en voyant ces belles images je pense que c est une très mauvaise idée . Il faut que je remédie à ça.
    Du coup me voilà partie dans une autre disgression : les odeurs souvenirs. Hier je regardais la vidéo de Fleur de Force qui était ravie de la sortie d’un parfum Tom Ford et qui disait que bien que ce parfum lui plaise elle ne pourrait pas les porter car il ressemble trop à celui de sa maman et que sa tête lui disait  » erreur d odeur/ de personne  »
    Pas moyen d associer  » odorifiquement » ma mère ou mes grands mères à un parfum, en dehors de celui de la savonnette pour la mère de mon père . Et là d un coup je me dis que c est un petit manque , c est si beau de sentir une bonne odeur , fermer les yeux et  » voir » le souvenir à laquelle elle Renvoit. J ai des souvenirs olfactifs , bons ou moins bons, liés à des lieux ( le bord de mer , la forêt, l herbe fraîchement tondue .. ) des bestioles (Pas toujours top là) , mon métier ( après une bonne grosse nuit de travail bien dense, ah la bonne odeur de propre parfumée de l équipe de relève qui arrive toute fraîche !) mais pas ma famille. 😳
    Tes photos sont très belles Helene, elles traduisent un calme, mêlé de joie , de lumière , un joli bazar organisé .
    Merci pour ces belles découvertes

  • #26 sylvie;-) le 6 août 2016 à 11 h 28 min

    Un vrai laboratoire d apprenti sorcier😉 il y a une telle magie dans tout ce qui est olfactif,on peut faire des voyages y compris dans le temps avec les odeurs…

  • #27 jaivoulutester le 6 août 2016 à 18 h 47 min

    oh, la caverne d’Ali Baba, impressionnant! Sacrée belle rencontre… j’ai toujours voulu sentir ces parfums, et jamais eu l’occasioncar pas trouvé dans ma campagne :(
    flo

  • #28 Julissa le 6 août 2016 à 20 h 39 min

    Wow, c’est vraiment impressionnant et ça donne vraiment envie de s’y intéresser. Merci!!!!

  • #29 Lilas le 7 août 2016 à 14 h 42 min

    Bonjour Hélène,

    Je ne sais pas quoi dire si ce n’est magique !! Quel endroit magnifique, c’est fascinant cet orgue, cette « déco »… Je ne suis pas familière de cette maison de parfum mais ça me donne envie de m’y plonger!
    Merci pour cette découverte

  • #30 Hélène le 8 août 2016 à 9 h 53 min

    Cielito: mais oui, moi aussi je m’imaginais un univers complètement aseptisé, en fait c’est un foutoir poétique, c’est génial !

    Merci pour vos commentaires, tout ce que vous dites, et le fait que vous appréciez ce billet, me touche beaucoup !

  • #31 Sylvain le 8 août 2016 à 18 h 22 min

    J’aime beaucoup cet article, merci Hélène !
    Si j’avais un  » mot  » pour définir cet Maison ça serais  » Poétique  » …
    J’aperçois aussi des Flacons Guerlain sur les photos, je sais qu’Annick aimer beaucoup cet Maison également.

  • #32 Adèle le 17 août 2016 à 9 h 37 min

    Un lieu très poétique, merci pour les jolies photos !

  • #33 Christel le 12 février 2017 à 18 h 39 min

    Magnifique !! Je lis seulement votre article ce jour. Merci pour ce retour d’aventure chez Camille et Isabelle, un laboratoire bourré d’histoire, de poésies. On sent que ça bosse dur dedans !! :)

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.