Cure de raisin, le résultat

9 septembre 2008

J’ai fait ça samedi parce que je n’avais rien de prévu et je pouvais rester tranquille chez moi (et à portée des toilettes en cas de bad trip inattendu).

Je vous fais le résumé en minute par minute, technique de narration inventée par l’immense Sophie Fontanel et jamais égalée depuis (et que pas une seconde je ne prétends égaler non plus, gloire à Fonelle).

11h07 : je me réveille pas du tout affamée, ce qui est de bon augure pour le début de la cure (poil au bromure).

12h09 : je commence à avoir un petit creux et descends à l’épicerie acheter 800 grammes de chasselas. Que je paye quasi le prix d’un steak (alors qu’il est même pas bio – le raisin, pas le steak – enfin j’achète pas non plus des steaks bios, mais revenons à nos grains ruineux).
Je suis un peu estomaquée, dans mon esprit ce sont les protéines qui coûtent cher.
Et c’est de bonne guerre, vu que lesdites protéines sont très certainement à l’origine de la fermeté légendaire de mon boum-boum.
Mais se ruiner pour un truc qui risque juste de me coller la tourista, je vois pas bien l’intérêt.

12h12 : je mange les 800 grammes de chasselas. C’est très bon (en même temps, vu le prix il ne manquerait plus que ça soit dégueu).

12h47 : j’ai toujours faim, en fait. Et je me sens un peu énervée.

13h22 : j’ai envie de pleurer à l’idée de ne manger que du raisin jusqu’au soir (véridique).

13h41 : je crois que ce genre de mono-diète n’est pas faite pour les gens qui, comme moi, flippent comme des malades à l’idée qu’on leur interdise quelque aliment que ce soit.

14h01 : je suis attablée au bar du coin devant un croque-madame avec des frites. La vie reprend ses couleurs.

19h38 : je me prépare un pavé de rumsteak au poivre avec de la crème et du riz, en sirotant un verre de pinot noir.
La vraie vie quoi.

Pour ma prochaine cure, je choisis le camembert.
Avec du vin blanc, parce que le fromage je l’aime avec du vin blanc, c’est pas pour rien que l’atelier « vins blancs et fromages », avec les copains de Marmiton, avait eu lieu chez moi ;-)

214 commentaires Laisser un commentaire
Manger !

Vous aimerez aussi

214 commentaires

  • #1 misschic le 9 septembre 2008 à 9 h 58 min

    en même temps c’était téléphoné. toute restriction entraine le lacher des papilles des que le regime a le dos tourné !!

  • #2 Nicole le 9 septembre 2008 à 9 h 59 min

    Bah alors là…. chais pas pourquoi, mais je pensais que tu allais tenir au moins jusqu’au soir…
    Bon, bah, tant pis… en tout cas, le croque-madame a l’air juste succulent!!!!!!

  • #3 bouyoncube le 9 septembre 2008 à 10 h 00 min

    un billet terrible et que je comprend tout à fait….rien qu’à l’idée de me priver, j’ai déjà faim !!!

    De toutes façons, il parait que tout ce qui est régime, ou cure de ce genre, c’est pas bon car le corps se dit « ben tiens, la prochaine fois qu’on mange normalement, je vais stocker comme un malade, on ne sait jamais »…c’est pas moi qui le dit, hein, c’est l’estomac…en même temps ça m’arrange de le croire, huhu !!!

  • #4 Cissou le 9 septembre 2008 à 10 h 00 min

    Excellent….

    Moi qui suis pourtant beaucoup plus fruit/légume que viande, je crois bien que si je devais faire une cure de raisin (que pourtant j’adore), cela me donnerait envie également d’un rumsteak bien saignant (et pour que j’en vienne à ça, il en faut, je l’dis…).

    Donc je vais continuer ma méthode de purification au raisin habituelle : une petite grappe après un bon morceau de fromage et un verre de vin. Rien de tel !

  • #5 lilipouch … le 9 septembre 2008 à 10 h 01 min

    hihi, en meme temps t’avais pas vraiment envie de le faire, non ?

    t’aurais du accompagner ton raison de fromage …. une ptite pointe de cantal doux legerement acidulé avec une petite graine de raisin doux et sucré…miam

  • #6 Anne-Sophie le 9 septembre 2008 à 10 h 01 min

    Tout pareil, je me sens totalement incapable de faire ce genre de cure (en fait je suis même incapable de sauter un repas). Sauf peut-être pour une cure de fromage – vin rouge (moi c’est le rouge avec le fromage) – pain frais. Là je crois que c’est dans mes cordes !

  • #7 Joséphine le 9 septembre 2008 à 10 h 04 min

    :-) J’en étais sûre ;-)

    Mais ton croque-madame et ton rumsteack me font saliver maintenant, alors qu’il est seulement 10h, et que ma pause déjeuner est dans 2h30! (Avec une assiette de tartiflette et un verre de blanc en plus!)

  • #8 Tamara le 9 septembre 2008 à 10 h 06 min

    Ah ben mince alors ! Tout ça pour ça ! Moi qui attendais avec grande impatience de savoir quel effet le raisin aurait sur ta peau ! Suis déçue ; )
    Par contre tu as le chic pour mettre des photos plus qu’alléchantes aux heures au mon ventre crie famine (et oui déjà…)

  • #9 La Sosso do Domingo le 9 septembre 2008 à 10 h 07 min

    Aaaah je suis contente de voir que t’as laissé tomber… je suis pas sûre que ce soit si bon pour la santé. Perso je crois pas trop à ce genre de monocure… à part le fait de te dégoûter du raisin pour le restant de tes jours !

    Tsss tsss, en plus faire ça juste le mois de tes bonnes résolutions anti-shopping !

    Vive le pavé de rumsteak et le croque-madame !

  • #10 Mushroom le 9 septembre 2008 à 10 h 07 min

    « 13h41 : je crois que ce genre de mono-diète n’est pas faite pour les gens qui, comme moi, flippent comme des malades à l’idée qu’on leur interdise quelque aliment que ce soit. »

    Voilà tout est dit, et vive Zermati !

    (tu peux même remplacer l’expression « gens qui, comme moi, flippent comme des malades à l’idée qu’on leur interdise quelque aliment que ce soit » par « toute personne normalement constituée qui aime la vie ». Poil au Zermati.

  • #11 Hélène le 9 septembre 2008 à 10 h 08 min

    bouyoncube effectivement ça marche comme ça chez la plupart des gens, c’es pour ça que lse régimes sont si dangereux.

    Tamara mo aussi cette photo me donne faim ;-)) Je me suis déjà tapé 2 croque-madames depuis samedi, mais j’en veux encore !

    La Sosso tu as raison, se priver de shopping ET de bouffe, c’est pas humain ! ;-))

    Merci Mushroom, tu es la voie de la sagesse !

  • #12 sosyl le 9 septembre 2008 à 10 h 11 min

    Bravo, je m’incline devant tant de persévérance et de volonté, je crois que je n’aurais pas fait mieux ;-)))
    Ahhh vins blancs et fromages, Hélène, dans mes bras !! Comté et vin jaune, roquefort et sauternes… Mince il n’est que 10 heures et j’ai déjà faim !

  • #13 Larêveuse le 9 septembre 2008 à 10 h 14 min

    Je vois par tout dans le web cette cure de raisin!!! Moi aussi je vais essayé, ça me fait un peu peur mais comme j’ai déjà réussi à faire un jeune de 32 heures peut-être… mais je sais que je ne peux pas avaler 800 grs de raisin d’un coup! j’aime pas tellement… Peut-être comme je suis végétarienne c’est plus facile pour moi?

  • #14 laurettebis le 9 septembre 2008 à 10 h 15 min

    je n’aurais pas tenu non plus et me serais jetée sur la bouffe (la « vraie » ;-)) à la première occasion ;-))

    et ton croque, ben il me donne envie, là maintenant !

  • #15 Yanjiao le 9 septembre 2008 à 10 h 15 min

    Grandiose :)

    en fait, je me demande si je vais pas me faire une cure moi aussi, ça m’a l’air plutôt sympathique finalement…. :-)))

  • #16 Mushroom le 9 septembre 2008 à 10 h 20 min

    Après, on peut toujours essayer la mono-diète de croque madame : je suis sûre qu’à 14h01, on se jette sur 800g de chasselas !

  • #17 Hélène le 9 septembre 2008 à 10 h 20 min

    Oui après 2h la cure deveint très sympa, Yanjiao ;-))

    Mushroom je me connais, je suis capable de manger des croque-madames matin, midi et soir pendant plusieurs jours d’affilée ;-)) J’ai une passion démentielle pour les croque-madames.

  • #18 Coralie Marie le 9 septembre 2008 à 10 h 23 min

    Et alors les résultats sur la peau ?
    Comment ça j’ai rien compris :-) ?

  • #19 Gozok le 9 septembre 2008 à 10 h 23 min

    Le titre du billet + la photo, impayable, je me suis gondolée avant d’avoir lu quoi que ce soit.

    La lecture, plus que de me faire rire, m’a confirmé que les vraies gens ont besoin de vraie bouffe.
    « la vie reprend ses couleurs »… je trouve que ça veut tout dire.

    Et puis certes, tu voulais avoir une plus jolie peau, mais franchement maintenant qu’on a vu tes vidéos… moi je dis, continue les croque-madames, ça te réussit plutôt bien….

  • #20 Futila le 9 septembre 2008 à 10 h 25 min

    Ouf, je suis rassurée ! Je me disais que ce silence sans parler de cette cure était de mauvaise augure … peut-être même que tu la poursuivais depuis samedi. La photo du croque est quand même plus glamour ! Et puis le verre de pinot noir, c’est du raisin quand même, donc tu l’as faite cette cure, bravo !!

  • #21 Hélène le 9 septembre 2008 à 10 h 25 min

    Ben voilà Gozok, puorquoi s’emmerder quand le gras salé et le pinard vous font une jolie peau ?? ;-))

  • #22 assorci le 9 septembre 2008 à 10 h 26 min

    Bravo d’avoir tenu si longtemps! moi, je pense régime et j’ai déjà envie de me ruer sur le chocolat…. alors les raisins, on oublie! je suis pas sure que le mono-régime chocolat au lait soit d’une grande efficacité, que ce soit pour la peau ou le reste ;-)

  • #23 Mushroom le 9 septembre 2008 à 10 h 26 min

    Hélène : moi je dis que c’est à tester. Je suis persuadée que très vite, tu rêverais d’un truc complètement différent, rien que parce que tu te l’interdis. Au bout de, allez 48 h.

    Bon, ok, 5 jours.

    Quoi ? Deux semaines ? Espèce d’addict va ;)

  • #24 Seccotine le 9 septembre 2008 à 10 h 29 min

    Bwahahahahahahahahaha !!! On a la même manière de concevoir la monodiète. :o)
    Je plussoie : le titre + la photo, j’étais déjà morte de rire !

  • #25 globulita le 9 septembre 2008 à 10 h 30 min

    Mince, je suis de piquet au bureau, je dois attendre le feu vert pour aller dévaliser la boulangerie d’à côté! C’est pas sympa, cette photo, je focalise sur un croque-madame (avec des frites?!?! Vous êtes bizarres, les gens d’à côté…), un truc gras qui dégouline de fromage fondu. Tiens, je pensais que tu n’aimais pas ça… Le fromage fondu…

    Pis sinon, voui, vin blanc et fromages, quel heureux mélange. Et on m’a toujours dit qu’avec du vin rouge, mieux valait en choisir un pas trop tannique, type gamay (étonnament, il y en a de très bons).

    Tout ça, c’est quand même bien plus gai qu’une austère cure de raisins (et même si ça m’ouvre l’appétit, ça me met d’excellente humeur)!! :-)

  • #26 teatree le 9 septembre 2008 à 10 h 33 min

    MOHOHOAAARFFFFF!!!!

    trop trop drôle!!!

    MOHOOOOOOAAAAAAAAARRRRFFFF!!!!

    c’est vraiment trop trop drôle…et trop mignon!!!

  • #27 teatree le 9 septembre 2008 à 10 h 34 min

    c’est malin, j’ai envie de manger la photo!

  • #28 Lullaby77 le 9 septembre 2008 à 10 h 35 min

    Je suis morte de rire! Et la photo est fabuleuse, JE VEUX LE MEME CE MIDI!!

    A moi aussi, la faim donne envie de pleurer. Ou de tuer, ça dépend.

  • #29 Deilema le 9 septembre 2008 à 10 h 37 min

    je veux un croque madââââââme !!!!!

  • #30 Hélène le 9 septembre 2008 à 10 h 38 min

    Il est beau hein, ce croque-madame ? Je l’aime d’amour, je crois.

  • #31 Joséphine le 9 septembre 2008 à 10 h 47 min

    Globulita (25): Pour un accord fromage/vin rouge, il faut choisir un fromage qui ne soit pas trop fort en bouche, et en effet, un vin rouge peu tannique mais avec tout de même suffisamment de structure, sinon le fromage « tuerait » les arômes du vin :-)
    Personnellement, je sers un Margaux (très rond, très féminin, très complexe) avec du Brebis des Pyrénées ou de la mimolette jeune. Et ça marche très bien!

  • #32 Spike le 9 septembre 2008 à 10 h 47 min

    Manger un seul aliment pendant un jour (ou pire: pendant une semaine) j’y arriverais pas. Et pourtant, j’aime le raisin, j’aime les pommes, j’aime les carottes crutes… mais l’idée même d’avoir à s’IMPOSER ça… moi aussi ça me bloque.
    J’ai toujours entendu que rien de tel que la diversité alimentaire de toute façon, alors les monodiètes…pppfff…

    (par contre, une monodiète de sushis comme hier soir… je ne dirais pas non je crois!)

  • #33 Baboux le 9 septembre 2008 à 10 h 52 min

    Aaaaaaaaaah, Hélène, mais nous mettre une si belle photo à cette heure-ci, c’est carrément cruel ! Il a l’air trop bon ce croque !!!!! Tout luisant, bien dodu et gras comme j’aime…
    Arrrrgh, je crois que je vais défaillir….

  • #34 Sylvie8600 le 9 septembre 2008 à 11 h 08 min

    Le titre et la photo sont un super résumé de cette journée ;-)

    Moi ce weekend, ça a été « monodiète cochon de lait »… Fête de famille chez mon chéri samedi, y avait assez de viande pour nourrir un régiment et faut pas gâcher :-)

  • #35 Hélène le 9 septembre 2008 à 11 h 10 min

    Ah nom de dieu, le cochon de lait grillé, une des meilleurse choses du monde !!!!!

  • #36 Sylvie8600 le 9 septembre 2008 à 11 h 15 min

    Je me doutais que ça te plairait comme concept ;-) Il était délicieux mais je dois avouer que dimanche soir, je saturais un peu quand même et j’ai juste pris une soupe…

  • #37 ab’glam le 9 septembre 2008 à 11 h 17 min

    Je comprends ton envie de pleurer, la privation c’est déprimant!

  • #38 SONIA le 9 septembre 2008 à 11 h 31 min

    WOUARFFFF !!!
    C’est évident qu’ya des gens (genre toi et moi..0) qui ne peuvent absolument pas se mono-nourrir ; surtout de raisin toute une journée !
    Vive les frites !!!
    J’ai toujours pas osé ouvrir ma bouteille de jus de betterave celà-dit…

  • #39 Axelle de Bruxelles le 9 septembre 2008 à 11 h 33 min

    Bonjour à tous ! Aucun rapport avec la choucroute… (quoique).
    Je fais partie de la foule des lectrices qui restent cachées derrière leur écran et qui ne commentent pas, mais je me suis dit que ma petite découverte d’hier me devait bien un petit coming out bloggesque. Oui, car vois-tu Hélène, j’étais hier soir en train de lire compulsivement mon grand classeur de cuisine (je fais ça très régulièrement, ça me calme avant de dormir) quand je tombe sur ton adresse mail sur une de mes recettes imprimées sur Marmiton. Et là, ça a fait TIIIIILT dans ma tête. Stupeur : le gâteau à l’huile d’olive d’Hélène, le smocky eye d’Hélène, le fondant au pamplemousse d’Hélène, les mines de sels et les étiquettes qui grattent d’Hélène… oh ! hannnn ! J’ai l’impression d’avoir démasqué un double agent secret (nan mais n’importe quoi moi desfois)
    -« C’est pour quoi ? » qu’on me lance à la cantonade face à ma mine effarée
    -…. (va expliquer la situation à un homme blogophobe, marmiton-free et à qui le FAP n’évoque rien d’autre qu’un Filtre à Particule)
    Donc un double grand merci, à la fois pour la lecture quotidienne du MBDF et pour tes recettes incontournables qui figurent en bonne place dans mes lectures de chevet favorites !
    et bonne journée à tout le monde (maintenant je retourne me cacher derrière mon écran!)

  • #40 Maxence le 9 septembre 2008 à 11 h 36 min

    Heuu c’est moi qui suis tordue par perso, le croque madame tout dégoulinant de tonnes de fromage + oeuf, ça me couperait plutôt l’appétit, rien qu’à imaginer le mal au coeur que la digestion de ce truc me provoquerait….

    Ceci dit l’idée d’une journée passée à ne bouffer que du raisin me fait aussi déprimer.

    Allez c’est l’heure d’aller avaler un carré de chocolat !

    Et bonjour à toutes c’est mon 1er comment mai je lis régulièrement.

  • #41 mmarie le 9 septembre 2008 à 11 h 43 min

    @Axelle de Bruxelles : ton comm’ me fait rigoler. Et une p’tite Belge (ou assimilée) de plus sur MBDF, une ! Bienvenue/Welkom ! (tu permets, Hélène ? ;-))

    L’alchimie titre + photo, rien que ça :-D

  • #42 Hélène le 9 septembre 2008 à 11 h 51 min

    Sonia tiens-toi éloignée de ce jus de betteraves, un truc pareil ne peut pas être bon !! ;-)))

    Axelle de Bruxelles sois la bienvenue ! Et pas question de retourner te cacher, reste avec nous !! ;-)

    Maxence bienvenue à toi ;-)

  • #43 Sophie-Pivoine le 9 septembre 2008 à 11 h 53 min

    Bon, ben vu l’heure, j’ai un petit creux là …
    Et ce croque me tape dans l’oeil !!!!!!!!

  • #44 cec jeune mariée le 9 septembre 2008 à 11 h 59 min

    ….. je pars en pleurant, passque ici ils ne savent pas faire les croque-madame correctement, et que je suis pas sûre que mon homme soit vraiment d’accord pour que j’en fasse à la maison….

    mais POURQUOI à chaque fois que tu nous fais part d’un truc qui t’emballe à mort…. ca deveint une obsession chez moi ? Hein dis ???? Pfff, moi je dis, MBDF, c’est beaucoup trop addicitf…..

  • #45 Evelys le 9 septembre 2008 à 12 h 00 min

    Moi aussi il me donne envie ce croque…mais bon à midi ça sera sushi :)

  • #46 Hélène le 9 septembre 2008 à 12 h 08 min

    Ben pourquoi ton mec te laisse pas faire des croques à la maison cec ?????

  • #47 Delphinoid le 9 septembre 2008 à 12 h 14 min

    Hi hi hi. Moi j’ai essayé la cure de pommes. Ben j’ai tenu 4h seulement vouala.

    Et en plus moi qui a la base suis plutôt fana des fruits et légumes, j’étais limite dégoûtée de ces petites choses. Le midi, j’ai fait un repas essentiellement basé sur les féculents (le pain donc) et le gras et le sucre (tarama et crème dessert).

    Ouais, je crois que c’est pas mon truc non plus les mono-diètes :oP

  • #48 Myms le 9 septembre 2008 à 12 h 18 min

    Bonjour les filles!!

    Habituellement cachée, ce croque madame m’a faite sortir du placard…
    J’ai commencé jeudi dernier une cure uvale. Pendant 2 jours, j’ai mangé uniquement des fruits et des légumes. Puis samedi, je suis passée au tout raisin… Aujourd’hui mardi, on peut dire que ça va mieux même si le we a été très difficile car je souffre de maux de têtes. J’ai fait cette cure non dans le but de maigrir. Si si, j’vous jure! Je l’ai plutôt faite dans le but de faire une cure de détox et pour me préparer à passer l’hiver à l’abris de rhinites et autres cochonneries. Je pourrais faire une liste longue comme le bras de ce qui me manque le plus, avec en tête le café, le pain et les pââââtes….
    Mais bon, je tiens le coup, il faut faire des cycles de trois jurs pour que ce soit efficace. Je pars donc dans mon 2 ème cycle. Dès que je l’aurais décidé, je reviendrais à une alimentation normale en réintégrant les autres fruits puis légumes, laitages et en dernier la viande. Alors c’est vrai que quand j’ai vu ton croque madame, je me suis mise à saliver…mais bon, je peux bien faire cet effort une fois par an! J’espère ne pas me jeter sur la nourriture en arrêtant mais je ne pense pas, j’ai pris plein de bonnes résolutions!!!
    Ps: attention, cure interdite aux diabétiques

  • #49 mmarie le 9 septembre 2008 à 12 h 19 min

    @cec : je me trompe ou tu es aux Pays-Bas ? si oui, as-tu essayé l’uitsmijter (orth. approx.), je crois que c’est un équivalent pas mal et hyper copieux.

    Bon allez, j’arrête de jouer les mêle-tout ;-)

  • #50 Albahaca le 9 septembre 2008 à 12 h 39 min

    Dans mes bras Hélène !!!!!!
    Aaaaaaaahhhhhhh, le Croque Madame !!!!!
    L’anti-cafard, le sauveur des jour sans idées !!!!!!
    Avec un steack haché au lieu du jambon, avec du thon, avec du jambon serrano et du fromage de brebis, avec une lichette de vin blanc sur le pain quand il est rassis……..
    C’est décidé,à midi : Croque Madame, le classique….miaaam ;-D

  • #51 funambuline le 9 septembre 2008 à 12 h 54 min

    Quoi ???

    Je cite: « 19h38 : je me prépare un pavé de rumsteak au poivre avec de la crème et du riz »

    TU CUISINES ???

    ça va ? Le shopping te manque vraiment dis donc ! :-)

  • #52 funambuline le 9 septembre 2008 à 12 h 56 min

    Ah, oui, pour le croque madame, tu as vu la version de Caroline (toujours celle de la super mono-diète de fruits rouge-steak-mayonnaise) avec tous les petits oeufs de cailles sur le dessus, je n’aurai jamais le courage de préparer ça, mais rien que le souvenir de cette photo me fait saliver !

  • #53 funambuline le 9 septembre 2008 à 12 h 57 min

    Le voilà: http://culinotests.fr/news/croque-madame-aux-oeufs-de-caille

  • #54 cami le 9 septembre 2008 à 13 h 06 min

    rolala sa me donne faim tout ça!! un bon croque madame et en dessert…du raisin ;-)
    N’empêche qu’es qu’il à l’aire bon ton croque madame humm je salive ^_^

  • #55 oliviachanteuse le 9 septembre 2008 à 13 h 09 min

    Il a l’air vachement bon ton croque madame…hmmmm,non non je sors de table!

  • #56 Ratabouinouf le 9 septembre 2008 à 13 h 11 min

    C’est vrai que la photo a cote du titre, c’est assez hilarant :)

    Merci pour la decouverte vim-blanc fromage, moi qui deteste le vin rouge et ne supporte que le vin blanc type jus de pomme alcoolise, j’espere que je vais trouver mon bonheur dans ton lien Marmiton, qui a l’air tout a fait allechant !

  • #57 sophie202 le 9 septembre 2008 à 13 h 13 min

    rahhhhhh, je checke:

    tranche de (bon) pain–> Ok
    jambon, y’a que le la viande des grisons, on fera avec–> Ok
    fromage, de l’excellent gruyère Suisse –> double Ok
    œuf –> Ok
    vin blanc, un petit chilien sec et fruité pas mal du tout (en même temps c’est le seul qui soit à un prix abordable, paske un des seul désavantage que je trouve pour le moment à vivre en Suisse, c’est le prix du vin…)–> Ok

    Conclusion: FAAAAAAIIIIIIIIMMMMMMM !!!

    Bizarrement j’ai moins envie de raisin, bizarre non ? ;-P…

  • #58 Libellule le 9 septembre 2008 à 13 h 18 min

    En fait Hélène ce que tu aurais dû tenter c’était le raisin/camembert ou autre fromage qui tue!!

    Ralala moi ces deux divinités assorties je m’en gave toute la journée, c’est excellent!!

    Quelle volonté quand même ont les filles qui tiennent ces cures, je ne pourrais pas!!

  • #59 Libellule le 9 septembre 2008 à 13 h 22 min

    Re :-) j’ai oublié de dire qu’en cliquant sur le lien marmiton j’ai eu l’eau à la bouche de toutes ces belles photos de fromages!! miam!!

    Et puis surtout je suis ravie d’apprendre qu’on peut boire du vin blanc avec, j’ai été élevée avec « un petit coup de rouge pour pousser le fromage » raaa moi qui raffole du vin blanc!!
    A tester!! ;-)

  • #60 nouche le 9 septembre 2008 à 13 h 23 min

    je plussoie??!!!!(avec toi?) désolée,j’ai encore du mal à l’emplyer
    bref, moi qui boit très peu (je parle de l’eau bien entendu),il suffit qu’on n’en ai pas le droit (ok, evidemment, cas assez rare!!), et bien là, je « meurs » de soif immédiatement.
    Excusez moi pour l’exemple foireux, tacherais de mieux faire la prochaine fois

  • #61 Ratabouinouf le 9 septembre 2008 à 13 h 23 min

    « jambon, y’a que le la viande des grisons, on fera avec » Tu veux vraiment que je prenne un avion pour venir t’etrangler avec du cheddar filandreux toi hein !!!!!!

  • #62 globulita le 9 septembre 2008 à 13 h 24 min

    Sophie202!!!! Un vin qui vient de l’autre bout de la planète alors que tu vis dans un pays producteur de très bons vins blancs (et pour pas si chers que ça, tu peux trouver des bouteilles tout à fait honorables entre frs. 5 et 10.-). Ach, l’intégration n’est pas encore tout à fait complète! ;-)

    Tiens, je me demande le nombre de croques-madame qui ont été mangés ce midi par les lectrices de ce blog… ;-) J’ai tenu bon mais faut dire que chez MAC (où j’ai passé ma pause de midi donc), y’a pas de croque-madame… Faut faire des choix dans la vie!

  • #63 funambuline le 9 septembre 2008 à 13 h 38 min

    Comment ça ta pause de midi chez MAC ? Il y a eu récolte ?

    Ah oui, pardon, j’oubliais, c’est pas un forum mais un blog… :-)))))

  • #64 Albahaca le 9 septembre 2008 à 13 h 41 min

    Les fromages à pâte molle type camembert ou rebloch avec du rouge c’est infect, les fromages à moisissures sont meilleurs avec des blancs, même s’ils supportent `bien les rouges.
    Ratabouinouf, t’as pas un p’ti morceau de Stilton ? Le croque madame une fois je l’ai fait avec du gorgonzola c’est génial, bien que surprenant….,;-))

  • #65 Emmanuelle h le 9 septembre 2008 à 13 h 45 min

    ah ah ah !!! j’adore ton récit ! et il me conforte dans l’idée que les mono-diètes, c’est quand même hyper pas encourageant et motivant !!!
    et ton pavé au poivre fait lui très envie !!!

    (ah chic, ça fait du bien de commenter !! vive le mardi après midi, j’ai pas école !!!)

  • #66 Joséphine le 9 septembre 2008 à 13 h 46 min

    Funambuline (52) : C’est vrai qu’il a l’air fort alléchant ce croque-madame, même si je n’aime pas les oeufs :-)

  • #67 cec jeune mariée le 9 septembre 2008 à 13 h 53 min

    @mmarie : vouiiii j’ai essayé, c’est miam bon :) une énooorme assiette avec du pain de mie tosté, 3 oeufs au plan, et en général 2 version : à la francaise = avec tranche de brie et tomates, à l’anglaise = avec bacon et ranche de fromge local… Hélène quand tu viendras tu te rouleras dedans ;)

    Quand à la cuisine, bon mon mari me laisse quand même faire ce que je veux ;) mais c dingue comme il est sensible aux odeurs, il est peu food freack genre quoi ? Du gruyère rapé dans les pâtes ? Hérésie !

    Hi hi hi doonc je me bats pour quelques trucs essentiels, mais j’essaie de pas lui pourrir la vie olfactive tous les jours (… je VEUX une porte à la chambre et une cuisine pas américaine dans notre prochain appart !!)

  • #68 elmaya le 9 septembre 2008 à 13 h 53 min

    J’ai cru que je m’étais égarée dans les culinotests, un instant… :-)))

    A mon humble avis, ton entrée en cure était trop brutale, c’était un vrai sevrage ! tu aurais dû y aller progressivement : un grain de raisin samedi (après le croque-madame, évidemment), un grappillon dimanche, et ainsi de suite…

    A défaut de croque, ici ce fut hamburger maison et… un grain de raisin en dessert ! ,-)

  • #69 dola le 9 septembre 2008 à 13 h 56 min

    J’ai l’intime conviction que ces cures mono-diètes ne sont pas pour moi .( de toutes façons , il y a contre-indication avec mon job :-)).
    Même si j’adore certains aliments j’aime encore plus changer au gré de mon humeur ou des mes envies.
    Et puis il paraît que j’ai l’esprit de contradiction…

  • #70 La Cuiller en Bois le 9 septembre 2008 à 14 h 06 min

    Bon c’est pas qu’il n’est pas sympa ton croque … mais moi à midi je me suis faite une cure mono aussi : escargots en sauce au chorizo.
    Et comme quand on fait un régime on le suit très consciencieusement, y a 3 barquettes de prêtes pour le congélo.

    Sinon moi une journée à m’empiffrer de raisin cela ne me fait pas peur au contraire.
    Tiens et si j’allais dévaliser les rangs de vigne de l’autre côté de ma haie ?

  • #71 globulita le 9 septembre 2008 à 14 h 11 min

    @funambuline: oh, si c’est pour parler de maquillage, je crois pas que la maîtresse des lieux ne sera trop fâchée… Même si c’est un billet sur le vin blanc, les fromages et les croques-madames… Ah, non la cure de raisin à la base…

    On dira donc, pour ne pas être complètement hors sujet, qu’il y a eu récolte (c’est bientôt les vendanges d’ailleurs) mais toute petite récolte de rien du tout: tu sais bien que ça fait un petit moment que l’achat d’un fard bleu me titille et le make-up argent et bleu a été décisif, vu que j’avais déjà le silver ring qui va si bien aux yeux bleus. Je voulais voir le blue flame et le deep truth. Blue flame, y’avait pas. J’ai hésité un moment sur le Contrast, qui est un bleu-violet. Mais finalement, c’est deep truth qui va rejoindre ses petits copains à la maison…

  • #72 LilydeStrasbourg le 9 septembre 2008 à 14 h 22 min

    Je penserai à vous toutes samedi soir, mon proprio fait un sanglier à la broche !!!! Huuummm !

  • #73 Sandrine de la R. le 9 septembre 2008 à 14 h 23 min

    Bande de grosses gourmandes ….. ;)))))))

  • #74 Hélène le 9 septembre 2008 à 14 h 29 min

    Des escargots en sauce au chorizo Gloria ?? Ahhh, quelle horreur, ça a l’air abominable ce truc !! ;-))

    cec jeune mariée voui je veux bien venir pour manger ça ;-))

    Emmanuelle h coucou !!

    Libellule perso je trouve que le blanc va beaucoup mieux avec le fromage que le rouge, y’a pas photo.
    Sinon sucré-salé j’aime pas, à cause du sucré ;-)

    Ratabouinouf c’est marrant, après avoir bu du rouge (en plus du blanc, oeuf corse, pas à la place) pendant des années, je reviens à mes anciennes amours : le blanc, rien que le blanc ;-)

    funambuline bien sûr je connaît le croque-madame de Caroline, tu penses ;-)

    Myms bienvenue à toi ;-)

  • #75 sophiekune le 9 septembre 2008 à 14 h 54 min

    alors là, je suis juste morte de rire :-)))))

  • #76 sylvie-québec le 9 septembre 2008 à 15 h 02 min

    Bravo pour ton retour à la réalité…nous ne sommes pas fait pour les cures de raisins ou autres…je viens de lire l’atelier vins blancs et fromages…mon dieu ! c’est cochon !!!!

  • #77 La Cuiller en Bois le 9 septembre 2008 à 15 h 11 min

    Qué Hélène ? Abominables les cagouilles ?

    Tsssss

  • #78 Hélène le 9 septembre 2008 à 15 h 16 min

    Ben oui avec du chorizo, quelle angoisse !! ;-))

    sylvie cochon, mon atelier ?? ;-)

    Tu me comprends hein sophie ? ;-)

  • #79 Yanjiao le 9 septembre 2008 à 15 h 19 min

    (HS total)

    @ Sonia, méfie toi, la seule fois où j’ai tenté un truc au jus de betterave (une recette de Cléa, pourtant), on s’est tous forcés pour le manger, et on a tous été malades après !!

    c’est paaaaaaas bon le jus de betteraves :)

  • #80 Hélène le 9 septembre 2008 à 15 h 27 min

    Ca m’étonne pas du tout, les betteraves c’est ignoble leur jus doit être pire ;-)))

  • #81 la_pomme le 9 septembre 2008 à 15 h 41 min

    hummm il me fait bien envie ton croque !
    bon retour à la vrai vie ! lol

  • #82 funambuline le 9 septembre 2008 à 16 h 04 min

    Hiii, je vais donc pouvoir essayer le deep thruth, hiiiii.
    Faut que j’mange du raisin pour me calmer :-)

  • #83 sylvie-québec le 9 septembre 2008 à 16 h 07 min

    Ben oui, cochon….appétissant….je salive en regardant les photos…

  • #84 Hélène le 9 septembre 2008 à 16 h 30 min

    Sympa cette expression sylvie, je ne connaissais pas ;-)

    Merci la_pomme ;-)

  • #85 leolu le 9 septembre 2008 à 16 h 38 min

    rhhhhhhhhooo, et dire que que je n’ai même pas eu le temps de prendre une pause déj, ce midi !!!
    Cette photo est trop cruelle pour moi ;-))

    concernant la cure, j’ai acheté le chasselas, mais il est toujours dans le frigo, je crois que je vais y aller piano piano, sans quoi, je ne pourrai jamais tenir non plus :-)))

  • #86 Chrisssine le 9 septembre 2008 à 16 h 57 min

    La fameuse photo ne s’affiche pas sur mon PC, juste une petite croix rouge, c’est moins drôle. Donc j’ai d’abord cru qu’Hélène avait tenu bon, heureusement, elle a craqué (ou est revenue à la raison, plutôt).

    D’ailleurs une cure de raisin très peu pour moi. Sauf effectivement avec du pain, du vin, du fromage et tout le toutim… là oui je commence à saliver, d’autant qu’à part ouvrir des bouteilles et laver le raisin, il n’y a pas de cuisine à faire ! En fait je salive carrément, c’est horrible…

    D »ailleurs c’était bien bon ce petit atelier. J’avais adoré et c’est vraiment à faire et à refaire !

  • #87 Miaou le 9 septembre 2008 à 17 h 06 min

    Je n’ai pas eu le temps de lire les commentaires, mais juste de lire ton article, et j’ai bien rigolé, et aussi, je suis contente que tu sois redevenue raisonnable en milieu de journée :-)

    Mais quand meme en lisant ton article, je me suis posée une question: pourquoi cette cure? Moi aussi je suis une adepte de Zermati (que j’ai découvert grace à vous et à ma mère), et je me dis qu’il y a quand meme quelque chose qui cloche pour qu’on en vienne à faire des régimes aussi coriaces que ça, c’est que quelque part, on est pas si satisfaite que ça de l’application de Zermati, ou bien que Zermati s’applique hyper difficilement, et qu’on en connait pas encore toute la philosophie, depuis l’intérieur de notre ventre :-)

    Je ne sais pas ceci dit pourquoi tu as fait cette cure, c’était peut-etre juste pour essayer, mais je sais que pour ma part, Zermati est difficile à appliquer…

  • #88 Miaou le 9 septembre 2008 à 17 h 09 min

    J’ai du mal à l’appliquer ET j’ai du mal à ce qu’il me comble… ( au niveau esthétique). Mais peut-etre que si je l’appliquais mieux, il me comblerait plus…

    Enfin je me dis juste que tout ça n’est pas simple, et que meme celui qui a écrit quelque chose de super intelligent en la matière, ne nous as pas donné toutes les clefs pour surmonter ça…

  • #89 Hélène le 9 septembre 2008 à 17 h 09 min

    Ben non ça n’a rien à voir avec Zermati et le corps Miaou, c’était juste pour l’effet supposé sur la peau ;-)

    Chrisssine c’est vrai que tu étais là !! Qu’est-ce que c’était chouette, j’aurais bien envie de recommencer tiens !

    leolu tu n’as pas déjeuné ??? Mais c’est atroce !!!!!!!

  • #90 Miaou le 9 septembre 2008 à 17 h 12 min

    Ah ok, autant pour moi…

    Bon bah je reste seule avec mes réflexions…

    En tout cas ta photo m’a donné faim!

  • #91 Hélène le 9 septembre 2008 à 17 h 16 min

    Quelles sont tes réflexions Miaou ? ;-)

  • #92 Chrisssine le 9 septembre 2008 à 17 h 18 min

    C’est sûr que c’était super chouette. A faire et à refaire.

    Et sans parler du fait que la compagnie était agréable, je salive encore des bonnes combinaisons vin / fromage (j’ai du parmesan dans mon frigo, donnez moi une bouteille de champ !!!) et du super gueleton, tout simplement.

  • #93 Miaou le 9 septembre 2008 à 17 h 23 min

    Nan nan mais je voulais pas etre hors sujet, je me demandais juste dans quelle mesure Zermati marchait, et s’il était vraiment possible de sortir complètement de ce cercle des règimes, et d’en etre heureuse…

    Depuis j’ai pris quelques minutes pour lire les commentaires, et je suis morte de rire :-)

  • #94 Hélène le 9 septembre 2008 à 17 h 25 min

    Ben oui bien sûr Miaou, ça marche très bien, mais il faut savoir que parfois ça suppose de s’accepter avec des kilos de plus… ;-)
    Pour ce genre de trucs, on a le droit de faire du hors sujet, c’est un domaine important ;-)

    Moi aussi je veux du parmesan avec du champagne Chrisssine ;-)

  • #95 Cornélie le 9 septembre 2008 à 17 h 26 min

    AhAhAh!!! Tu m’as fait trop rire!

    Ça m’a rappeler un souvenir vieux de 20 ans! Quand j’étais en Fac, j’habitais dans un foyer pour étudiantes. Un Week end, j’ai attrapé une angine carabiné avec de la fièvre… une des filles m’a apporté un filet d’oranges et je n’ai rien mangé d’autre pendant deux jours… Eh bien c’était horrible!

    Encore maintenant je ne peux supporter ni l’odeur, ni le goût des oranges!

  • #96 Miaou le 9 septembre 2008 à 17 h 29 min

    Oui c’est sur, peut-etre bien que je n’en suis pas encore là… Merci pour le HS en tout cas. Bon je vais m’acheter du raisin (mais non…).

    En tou cas j’ai bien rigolé!

  • #97 lilipouch … le 9 septembre 2008 à 17 h 38 min

    roooh … meme ce matin j’avais pas percuté je viens de réaliser et faire le rapprochement entre ce fameux reportage vin fromage, lu et adoré il y a bien longtemps et toi ….

  • #98 leolu le 9 septembre 2008 à 17 h 44 min

    Oui, Hélène, sauter un déj est le genre de truc que je ne peux pas faire non plus, sauf exception, et là, y’en avait une, puisque j’ai passé un entretien, mais à presque 18H, je suis sur les rotules et d’une humeur de dogue !!!!

    sans parler du mal de tête ! et comme dit plus haut par je ne sais plus qui (pardon, pardon !!) mon organisme il va stocker comme un dingue ce que je vais lui donner ce soir.

  • #99 Hélène le 9 septembre 2008 à 17 h 52 min

    Maiiiiiis non leolu, si ça n’est pas une habitude, ton organisme peut tout à fait s’adapter, juste pour une fois ;-)

    Ehhh oui lilipouch, c’était moi ;-)

    Bon app’ Miaou ;-))

    Cornélie c’est un truc de prisonnier les oranges, quelle angoisse ! ;-)))

  • #100 Mushroom le 9 septembre 2008 à 17 h 59 min

    Oui Miaou (com n° 93) je confirme, ça marche, mais si on a encore de la nostalgie pour une silhouette qu’on ne peut obtenir qu’à coup de régime… forcément ça ne « marche pas ».

    Depuis que j’ai arrêté de vouloir la silhouette que j’avais il y a cinq ans, et que j’ai décidé que garder celle que j’ai maintenant sans grossir davantage ce serait déjà très bien, je me sens ENFIN complètement heureuse ! Et grâce au Zermatage, je ne grossis plus ! Limite je mincis.

    Personnellement, le fait de comprendre que la minceur n’était qu’un type de corps à la mode dans les medias m’a beaucoup aidée. C’est comme les spartiates (je m’explique). La première fois que j’en ai vues, j’ai détesté. Et puis à force de les voir partout, j’ai aimé. Conclusion : si on voyait plus de silhouettes « rondes » dans les medias, on les aimerait davantage !

    Et puis comprendre que les industriels ont tout intérêt à nous faire aimer la minceur, ça aide aussi. En effet, des gens qui culpabilisent et sont frustrés de ne pas être comme les mannequins, ça consomme. ET des produits de régime, ET du chocolat, ET toutes sortes de choses (pour calmer le malaise).

    (un autre truc qui aide : aller en Islande ! Là bas, où la piscine fait partie du quotidien, on se douche entièrement nus dans les vestiaires collectifs. Résultat, on s’aperçoit que la réalité, c’est un ensemble de silhouettes super différentes (et pas un casting de la série « Las Vegas »))

  • #101 Mushroom le 9 septembre 2008 à 18 h 03 min

    Leolu : c’est une légende le coup de l’organisme qui stocke parce qu’on a sauté un repas ;) Il brûle les calories dont il a besoin, et il stocke le reste, c’est tout ! Il faut donc dans tous les cas absorber le nombres de calories dont on a besoin. Et ça, ça se calcule pas, ça se sent ! Avec la faim et la satiété ! (bon empêchez moi d’écrire un autre commentaire là-dessus, il paraît que je me transforme en prédicateur dès que j’en parle !!! Vais retourner bosser tiens.)

  • #102 Hélène le 9 septembre 2008 à 18 h 08 min

    Mushroom, dans mes bras !!

  • #103 Trompette le 9 septembre 2008 à 18 h 28 min

    Hi hi hi ! Et c koi ta photo, parce que j’ai super faim, vas y envoie les ingrédients…
    Par contre Hélène, du blanc avec du calendos, nnnoooonnnn….. !!!!!!!!
    D’ailleurs j’en viens à penser que tu devais ns raconter un de tes repas lors de ton séjour en Savoie… On a très envie de rigoler hein les filles !!!

  • #104 Hélène le 9 septembre 2008 à 18 h 38 min

    Ben si, du blanc avec du calendos, c’est vachement mieux que du rouge, crois-moi Trompette ;-)

  • #105 Trompette le 9 septembre 2008 à 18 h 42 min

    Il en faut pour tous les goûts !

  • #106 Joséphine le 9 septembre 2008 à 18 h 43 min

    Completely HS, mais j’ai reçu ma bague Accessorize aujourd’hui ;-) Magnifiquement sublime, merci Nat75 :-))

  • #107 Mushroom le 9 septembre 2008 à 18 h 52 min

    Hélène, j’y cours (dans tes bras) !!!
    Il y a quelques jours, j’ai cru qu’une horde de nanas allait m’étriper, tant elles m’en voulaient de tenter de leur prouver par a + b que les régimes, c’est le mal (mais vraiment hein, le mal de la société, le suicide pondéral collectif, une des causes de l’obésité). Ca me fait énormément de peine de voir que plein de filles se prennent la tête avec la bouffe, comme moi il y a encore quelques temps, mais je dois absolument m’empêcher de vouloir les convaincre à tout prix, ça n’amène rien de bon.
    (dans ma croisade, j’ai quand même fait témoin à un « On n’est pas que des parents » sur le thème « les aliments tabous » !)

  • #108 Hélène le 9 septembre 2008 à 19 h 10 min

    Sans aucun doute Trompette, après tout je n’aime pas le chocolat, je ne suis pas une référence ;-))

    Joséphine je suis ravie pour toi, Nat75 tu es adorable !

    Mushroom je suis comme toi, et juste après découvert Zermati (et l’immense liberté que ça m’a apporté) j’essayais de convertir tout le monde, puis j’ai arrêté, c’est trop fatigant ;-)

  • #109 mmarie le 9 septembre 2008 à 19 h 33 min

    Rhooooo du parmesan et du champagne, il faut que j’essaie ça !

    Zermati j’en ai découvert l’esprit notamment ici, maintenant j’ai enfin commencé à le lire. Et Mushroom tu as l’air très convaincue. Et tu me sembles très convaincante ;-))

    Ah mais moi j’adore la betterave ! (mais je ne vais pas essayer de vous convertir ;-))

    Pour renchérir sur le HS from Lausanne, j’ai fait un saut chez Mac pour essayer le Sumptuous Olive, sur ma main il est super jaune, étrange. La vendeuse n’était pas enthousiaste et moi, dubitative, je lui ai demandé de me l’appliquer, pour vraiment tester avant l’achat. Là je l’ai (avec du Greensmoke dans le coin externe), je me regarde, je me tâte, c’est bizarre, presque doré.. j’hésiiiiite. Il va peut-être falloir que je prenne les deux, donc que j’entame une nouvelle palette :-/

  • #110 Turquoise le 9 septembre 2008 à 20 h 18 min

    Je crois que le plus important, c’est de ne pas manger plus qu’à sa faim ; et ça, c’est vraiment difficile à déterminer, au début … depuis que je suis rentrée de vacances il y a une dizaine de jours, j’ai commencé à fondre, juste parce que je ne dîne pratiquement plus – trop crevée donc pas faim . Et comme le « petit creux  » apparaît en pleine nuit et que j’ai la flemme de me relever, je me rendors . Résultats ; presque deux kilos de moins, sans me sentir privée . Du coup, ça me motive pour continuer …

  • #111 kila le 9 septembre 2008 à 20 h 22 min

    mais dis-moi : sous l’oeuf c’est du fromage? Et du fromage y’en a dedans aussi?

    mmmmhhh! ça a l’air extra.

    Dans le même genre y’a une recette sur marmiton qui extra bonne : (je peux la mettre??, j’attends pas la réponse si je pouvais pas tant pis, je ferai un bain d’étiquette qui grattent) => http://www.marmiton.org/recettes/recette.cfm?num_recette=21064

  • #112 Hélène le 9 septembre 2008 à 20 h 40 min

    Mmm, sympatoche cette petite recette, kila ! ;-)

    Turquoise voilà, tout est là (mais c’est pas facile…).

  • #113 Roz le 9 septembre 2008 à 23 h 14 min

    Turquoise, tu es la sagesse même!! Je ferais bien comme toi, mais mon problème, c’est que mes neurones se débranchent quand je passe à table!! Et ils ne se rebranchent (en partie, hein, faut pas pousser!..) que quand j’en sors! Et là je me dis: « merdouille, je devais arrêter avant d’exploser, j’ai oublié!! »

  • #114 louleille le 9 septembre 2008 à 23 h 46 min

    c’est ki ka dit que les raisins c’est bon pour la peau????? (nan mais t’es folle toi ou quoi?)
    et zermati c’est quoi?

    de toute façon, les cures c’est faisable que quand tu pars loin de chez toi , de ton quotidien et de tes habitudes sinon c’est foutu d’avance. genre un week end perdu dans la cambrousse où tu dors, tu lis, tu te balades, et tu bouffes que du raisin…

    HS: me suis avalée une plaquette de choc en 5 mn suis à enorme avoinée de ma boss… vos trucs pour éviter de se jeter sur la bouffe à la moindre contrariété?

  • #115 Hélène le 10 septembre 2008 à 8 h 59 min

    louleille ton commentaire me fait bien rigoler ;-)

    Zermati est un médecin très intelligent qui traite les problèmes de comportement alimentaire (genre trop manger ou être tout le temps au régime), et qui a changé la vie de pas mal de monde (dont moi).

  • #116 leolu le 10 septembre 2008 à 9 h 27 min

    Merci Mushroom, ce que je croyais dur comme fer est donc, de toute évidence, une légende urbaine.

    Bon, je crois bien que je vais m’y mettre à Zermatti, vous en êtes toutes convaincues, visiblement.

  • #117 Mlle Crapaud le 10 septembre 2008 à 10 h 20 min

    J’adore ton post :-)
    J’avoue j’ai failli être surprise que tu prônes un régime-raisins ^^ Se faire plaisir est important, « quand l’appétit va tout va » ^^
    Bisous

  • #118 Hélène le 10 septembre 2008 à 10 h 28 min

    Je prône rien du tout Mlle Crapaud, le but c’était juste d’avoir une belle peau.

  • #119 Mlle Crapaud le 10 septembre 2008 à 10 h 30 min

    Oui je sais.
    D’ailleurs une question : si on mange beaucoup de raisons (et d’autres choses aussi) est-ce que ça marche aussi ?
    Est-ce que le vin, fait à base de raisins, ça marche ?
    Et enfin, faut-il du raisin blanc, rouge, autre ?
    (Hm, bon si ça se voit que je m’ennuie au boulot…)

  • #120 Miaou le 10 septembre 2008 à 12 h 43 min

    @Mushroom: merci beaucoup pur ton commentaire, ça fait réfléchir et voir les choses autrement. Je tombe parfois sur des photos d’il y a 5 ans, et je me dis « mais qu’est-ce que j’étais bien ». Et tu as raison je pense, on peut voir les choses autrement. Je vais me relire Zermati encore une fois.

    Merci Hélène et Mushroom pour vos commentaires, c’est à force de petites choses comme ça que je pense que je vais finir par trouver la voie pour m’accepter comme je suis.

    Et pour l’Islande, j’ai l’intention d’y aller avec une amie pour de prochaines vacances, ça tombe bien :-)

  • #121 Turquoise le 10 septembre 2008 à 13 h 57 min

    @Roz et Louleille : difficile de trouver un truc, c’est sûr ! mais déjà, si tu bois un grand verre d’eau cinq minutes avant le repas, ça laissera moins de place dans ton estomac pour le reste .Ca marche aussi en cas de fringale : le chocolat, ok, mais le verre d’eau avant . Autre truc : le fromage, par exemple, au lieu de t’en tailler une bonne tranche, tu le coupes en petits cubes que tu picores en les faisant durer au maximum .
    Tu te mets une assiette à dessert au lieu d’une normale …
    Et, surtout, tu ralentis ton rythme et tu mâches longtemps chaque bouchée .
    Avant chaque repas, tu te demandes si tu as vraiment faim ou si tu veux manger juste par habitude .
    Et, le plus important, tu n’en fais pas un drame si ça t’arrive de craquer, tu ne passes pas ta vie sur la balance, et dès que tu constates une baisse de poids, tu te fais plaisir ! je te rappelle que les fàp MAC sont à zéro calorie ;-)

  • #122 Mushroom le 10 septembre 2008 à 13 h 57 min

    @louleille (114) : quand on se jette sur la bouffe pour gérer une émotion (y en a c’est la clope, d’autres l’alcool, la drogue… Chacun son « doudou » quoi !) eh bien il faut essayer de se pencher sur la question pour temporiser autrement. Facile à dire hein ! Zermati en parle un peu dans son bouquin aussi… En clair, pour se nourrir sainement, il faut être bien dans sa tête déjà.

    @leolu : disons que bcp de choses circulent à propos de la nutrition, sans pour autant avoir été prouvées scientifiquement ! D’où, par exemple, l’extraordinaire revirement à propos du fameux litre et demi d’eau à boire par jour : eh bah non en fait, c’est pas la peine ! C’est assez dingue, comme si la nourriture était un sujet trop plein de symboles et de fantasmes pour être abordé rationnellement…

    @Miaou : quel chouette projet ! Tu verras, c’est génial ! Et se doucher à poil avec tout le monde qui s’en fout, c’est génial !

  • #123 Hélène le 10 septembre 2008 à 17 h 30 min

    Turquoise tout ce que tu décris fait partie du système de régimes plus ou moins cachés et de restriction cognitive (se « remplir » l’estomac avec de l’eau, « dès que tu constates une baisse de poids, tu te fais plaisir », etc…), que je rejette absolument et totalement, et que j’aimerais mieux ne pas voir conseillé ici. Merci ;-)

  • #124 Mithra le 10 septembre 2008 à 18 h 45 min

    Hihi, chais pas pourquoi je sentais que ca se finirait comme ca cette histoire :-))

    Dis donc il me fait de l’oeil ton croque-madame, pfff… c’est encore loin l’heure du diner ;-)

  • #125 Turquoise le 10 septembre 2008 à 18 h 46 min

    … Désolée . Je comprends bien ce que tu veux dire, mais je ne vois pas comment faire autrement en cas de grosse fringale … et je suis bien d’accord, suivre un régime ponctuel n’est pas la solution …
    Bon, pour oublier que j’ai dit de grosses bêtises, je vais me remplir l’estomac avec du tariquet, c’est déjà moins régime que l’eau minérale … ;-)))

  • #126 Hélène le 10 septembre 2008 à 18 h 55 min

    Ben en cas de grosse fringale il faut manger Turquoise !! C’est le bon sens même ! ;-)

  • #127 funambuline le 10 septembre 2008 à 19 h 12 min

    @ turquoise: les « trucs » que tu décrit sont en fait des « trucs » mentaux qui amènent à un phénomène de restriction mentale qui peut amener à d’autres maux (mentaux… et pondéraux) beaucoup plus poussés… M’enfin bref, encore une fois: lire Zermatti :-)

  • #128 Hélène le 10 septembre 2008 à 19 h 15 min

    Merci funambuline ;-)

  • #129 Turquoise le 10 septembre 2008 à 19 h 25 min

    Bon, pour le moment, ce qui est bien c’est que je n’ai pas envie de manger le soir ; alors je ne le fais pas et ça ne me prive pas . Mais si je me remets à avoir des envies de dévorer incontrôlables comme le printemps dernier, je fais quoi ? j’essaie de me persuader que je suis mieux avec un surpoids qui me pèse à tous points de vue ? pas facile, tout ça …

  • #130 Roz le 10 septembre 2008 à 19 h 27 min

    Je suis allée jeter un oeil sur fnac.com: je crois que je vais dès demain aller acheter le livre de zermati!! Rien que des choses qui me parlent dans le résumé! Ajouté à ça ce que vous en dites…… Ca sent la révélation…. A suivre!!…..

  • #131 Hélène le 10 septembre 2008 à 19 h 30 min

    Si tu as faim Turquoise c’est que ton corps a besoin d’être nourri, à toi de voir si tu veux le contenter ou le priver… (je parle de faim, pas d’envie de manger, manger à sa faim n’eest pas un trouble du comportement alimentaire).

    Perso je suis malheureuse en ce moment, avec mon surpoids, évidemment je préfèrerais faire 20 kilos de moins.
    Mais je ne ferai RIEN pour maigrir, je ne me priverai de rien, je laisserai mon corps se réguler tout seul peu à peu.
    Et s’il ne se régule pas, et bien je ferai avec. Tout le monde n’est pas programmé pour être mince (moi si, cela dit, c’est pour ça que je suis assez confiante ;-))

    Roz, pour moi Zermati a été une révélation et une libération extraordinaires. Et je sais que je ne suis pas la seule ;-)

  • #132 Roz le 10 septembre 2008 à 19 h 31 min

    Je crois que le problème (quand se nourrir et prendre du poids devient un problème, bien sûr!!), c’est justement les « envies de dévorer incontrôlables » et comprendre pourquoi on les a!! Et ça, c’est bien plus compliqué encore que perdre ces p’tains de 15kg acculumés gentiment au fur et à mesure!! Et je crois même que c’est indispensable avant de pouvoir seulement essayer de les perdre…. Mais je deviens p’têt HS, là, désolée!…

  • #133 funambuline le 10 septembre 2008 à 19 h 43 min

    @ Turquoise: Zermatti explique super bien que la plupart des problèmes de déréglements pondéraux viennent très souvent de « déconnexion » avec nos sensations alimentaires. Et je ne dis pas que c’est facile de se « reconnecter », ça prend du temps, mais ça fait un bien fou. On arrête de se poser la question de « est-ce bien de manger » ou « ai-je faim ». On a faim, ou pas. Et donc on mange, ou pas. Et donc, petit à petit, lentement (bon, c’est vraiment long hein !!!) on ne culpabilise plus, on a plus peur de la nourriture, etc… Bref. Comme d’autres lectrices, je pourrais en faire des tonnes. Mais je crois que ce livre se lit par chacun(e) à sa manière, à son rythme… Au vu de tes commentaires, je ne peux que te le recommander :-) (d’ailleurs Hélène avait écrit -ou était-ce un ô toi lectrice ?- un billet vachement bien dessus qui m’a fait acheter le bouquin et me sentir mieux avec mon estomac). :-)

  • #134 Stéphanie (mais une autre) le 10 septembre 2008 à 19 h 52 min

    Je crois qu’on a atteint Zermati quand devant un placard plein on se fait « pff j’ai rien à me mett… heu à manger j’veux dire » ;-)))
    Depuis que j’ai arrêté de boulotter à heure fixe pour dire de manger et que je mange ce dont j’ai envie ça va beaucoup mieux ! Il me reste à gérer la taille des portions parce que je mange trop juste parce que c’est là, et ça c’est con !

  • #135 Stéphanie (mais une autre) le 10 septembre 2008 à 19 h 52 min

    Heu évidemment on ne se le dit QUE si il n’y a pas ce qui nous fait envie dedans hein !
    J’vais aller rebrancher mes neurones moi…

  • #136 Turquoise le 10 septembre 2008 à 20 h 34 min

    Merci, Funambuline … Ah, ce que j’aimerais en être au stade où on n’a simplement plus envie de finir la boîte de Léonidas !
    La route est longue … :-(

  • #137 Cécile de Brest le 10 septembre 2008 à 23 h 04 min

    Je plussoie à mort (tiens, ça fait 2 mois que je n’ai pas plussoyé !!) pour le vin blanc avec le fromage. Ahhh, un gewurtz avec un bon comté bien fruité, le bonheur !!!

  • #138 Hélène le 10 septembre 2008 à 23 h 14 min

    Céciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiile !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Tu es lààààààààààààààààààààààà !!!!!!!!!!! Yihaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!

    Roz exactement, c’est vachement plus compliqué ;-)

    Turquoise finir la boite de Léonidas n’est pas en soi un problème, tant que ça n’set aps tous les jours ;-)
    Quand tu es à l’écoute de ton corps, qui est bien réglé avec lui-même, et bien après une boite de Léonidas en général tu as envie de salade plutôt que d’une 2ème boite de Léonidas ;-)
    TOUT n’est qu’une question de quantités, vraiment.

    Et pense bien que plus tu te privs de ces fameux chocolats (ou de n’importe quoi d’autre), plus ils te font envie. Si tu t’autorises à en manger autant que tu veux pendant 2 jours (sans alelr jsuqu’à l’écoeurement, je parle juste de plaisir et de gourmandise), je gage très fort que tu n’en auras plus envie avant un moment.
    Pas de privation = pas de compulsion.

    Sans déc’, lis Zermati ;-)

    Après, comme le disent Roz et Stéphanie, ce qui est compliqué c’est de comprendre pourquoi on mange trop.
    Souvent il faut aller parler à un psy, pour comprendre ça, parce que les troubles du comportemetn alimentaire sont généralement le symptôme de queluqe chose de bien plsu profond (et qui souvent l’a rien à vior avec al bouffe).

  • #139 Miaou le 11 septembre 2008 à 0 h 35 min

    Comprendre pourquoi on mange trop, c’est super bien, mais ça règle pas tout, quand le corps a été habitué, et l’esprit avec, à vivre avec des mécanismes comme ceux que tu décris Funambuline. Moi perso je sais pourquoi je mange comme je mange, j’ai été loin dans ma tête et dans mon ventre pour le découvrir (je parle comme si j’avais 4 ans). Mais par contre, je ne sais pas encore revenir à mes sensations de faim. Et en fait, ce qui me gêne le plus dans mon poids, ça n’est pas mon physique, car je commence à m’accepter comme je suis (ouais… je commence!), mais j’ai de vrais problèmes d’articulation héréditaires, et ma prise de poids me pèse sur les genoux, et les hanches, et ça, ça fait mal, et ça bouffe un peu le moral parfois, surtout quand je vois comment ma mère et ma grand-mère en ont souffert.

    @Funambuline: j’aimerais bien savoir combien de temps ça t’a pris d’y arriver, et comment tu as fait. Ta lecture de Zermati m’intéresse. Et je me souviens que tu as un jour dit que tu avais jeté ta balance lors de ton dernier déménagement. Je déménage bientôt, et j’aimerais bien arriver à faire de même. Si toutes ces questions sont trop longues, ou trop persos, on peut peut-être en parler par mail?

  • #140 Miaou le 11 septembre 2008 à 0 h 36 min

    @Cécile de Brest: rebienvenue à bord. J’espère que ta nouvelle vie se passe bien!

  • #141 Cécile de Brest le 11 septembre 2008 à 1 h 04 min

    @ Miaou : merci !! Ben, pour la nouvelle vie, faut une période d’adaptation quand même, mais je crois pouvoir dire sans trop me tromper que ça va aller plutôt bien !!

  • #142 funambuline le 11 septembre 2008 à 10 h 09 min

    Hiiii salut Cécile !
    @ Miaou: dès que mes collègues partent en réunion, je prends le temps de te répondre !

  • #143 Hélène le 11 septembre 2008 à 11 h 05 min

    Ben et moi, je compte pour du beurre ??

  • #144 laurettebis le 11 septembre 2008 à 11 h 17 min

    Sans lire Zermati, j’ai compris plein de choses depuis que je connais le blog d’Hélène ;-)
    je vais quand même finir par l’acheter !

    P.S : coucou Cécile « du pays des matoutous » ;-) (au fait t’en a vu depuis que tu es installée ?)

  • #145 funambuline le 11 septembre 2008 à 12 h 32 min

    @ Miaou: ça ne me dérange pas de le faire ici, je crois qu’on est pas hors sujet (isn’t it dictateuse ?). Et de tout’façon, je n’entrerais pas vraiment dans l’intime sur ce sujet-là… à part éventuellement peut-être un jour avec un psy sous secret médical :-)

    Or donc, Zermatti. Je l’ai lu après un billet ici. J’ai fait consciencieusement comme il dit, c’est à dire lire la première partie (qui explique le truc de la déconnexion avec les sensations alimentaires), puis je me suis arrêtée pour faire un carnet alimentaire pendant 3 mois (à la louche). Et pendant que je faisais ce carnet alimentaire, je me suis permis, au bout d’1 mois, de relire la 1ère partie. Je notais dans mon carnet TOUT ce que je mangeais ET buvais (c’est trash à faire, m’enfin bon, je vois pas comment faire autrement pour prendre conscience !), mais en fait je me suis très vite rendue compte que le plus important c’est pas ça (bien que ce soit indispensable) mais plutôt la dernière colonne intitulée (de mémoire): remarques / sensations / envies (dans le genre).
    Et là, je me suis vraiment prise au jeu de m’interroger: avais-je vraiment faim ? faim comment ? avais-je envie de manger ce que j’ai mangé ou était-ce juste pratique parce qu’au fond du frigo ? étais-je rassasiée après ? trop mangé ou encore faim ? trop mangé parce que fini mon assiette et trop servie ou autre raison ? encore faim ou encore envie de quelque chose ? etc… et là, petit à petit (3 mois je l’ai fait hein, pas 3 jours !!!) mes « habitudes », « compulsions », « envies » et « sensations » sont devenues beaucoup plus claires. Ce qui était dur c’était de manger comme je le faisais « avant » zermatti tout en essayant d’analyser le pourquoi du comment et de tenter de ne pas « fausser » le test.

    Après ce carnet (c’est une torture au début, au bout d’un moment c’est une fierté d’y arriver, d’être honnête avec soi-même, à un moment il faut decider d’arrêter), j’ai lu la suite du bouquin. J’avais donc analysé une grande partie (je crois) de mes « problèmes » alimentaires. Dans mon cas, une grande partie viennent de mon mode de vie que je refuse absolument de changer (manger souvent seule donc avec télé, lecture ou ordi sinon c’est trop triste… -ce qui est proscrit par zermatti-, devoir souvent manger rapidement et debout ou dans les transports publics, etc), mais une autre partie découlent clairement de frustrations, stress relationnels ou autres délicatesses du genre. C’est sur cette partie-là que je tente d’agir principalement (on est aujourd’hui à « carnet alimentaire + 6 mois »). J’essaie de « m’observer » avant un repas ou avant de cuisiner un repas, de m’observer nerveusement surtout, pour tenter de traduire « une grosse faim » par « faim normallement mais grosse sensation de frustration (ou autre) » et donc d’adapter ce que je cuisine / commande / mange à ma faim et non à d’autres sentiments/sensations. Et je dis bien j’ESSAIE ! Pour m’aider à surveiller mes sensations… j’ai jeté ma balance en déménageant… de tout façon on se rend très bien compte de son poids dans nos fringues, c’est pas la traductions en grammes/kilos qui change quelque chose et puis ces chiffres ne veulent finalement rien dire et on ne peut pas s’empêcher (même les zermattiennes chevronnées, j’en suis sûre) de les comparer. C’est absurde, autant ne pas savoir, non ?

    Je suis loin d’en être sortie (de mes inquiétudes de poids et du yo-yo). Par contre je comprends beaucoup mieux pourquoi et je me sens donc beaucoup mieux dans mon poids, parce qu’il correspond à un caractère profond. Je sais que quand je vais bien, je perds du poids, quand ça va pas trop j’ai tendance à en reprendre et je « me surveille » un peu plus, quand ça va pas du tout je suis incapable de me surveiller et je prends du poids.

    Du coup, ce que j’ai de mieux à faire pour perdre du poids (c’est mon cas hein, n’allons pas généraliser… quoique…) c’est aller bien, voir des amis, manger avec eux (je mange toujours moins avec des gens que seule et je n’ai jamais faim après :-) ) et me faire du bien… Cool comme « régime » non? :-)

  • #146 funambuline le 11 septembre 2008 à 12 h 33 min

    Rhô la tartine, sorry pour celles que ça n’intéresse pas !
    Hélène, j’espère qu’on est pas trop HS là, il ne me semble pas, m’enfin bon p’tet que Zermatti ça commence à te gonfler, je comprendrais !

  • #147 Hélène le 11 septembre 2008 à 12 h 37 min

    Merci d’avoir pris le tems d’écrire tout ça, funambuline.

    Je remets un lien vers le billet d’orogine, des fois que ça intéresse quelqu’une :
    http://www.monblogdefille.com/blog/20060621pourquoi-je-suis-violemment-opposee-a-toute-forme-de-regime-amaigrissant

  • #148 globulita le 11 septembre 2008 à 12 h 42 min

    Euh… J’habite avec funambuline et y’a deux balances (dont une qui mesure le taux de gras) chez nous… bon, ok, je suis la propriétaire et je ne vérifie pas si ma coloc monte dessus ou non! ;-) Mais j’aime bien manger à table, même seule, chacune ses habitudes… Ouais, ok, avec un journal… ;-)

    Ce que je voulais ajouter, c’est que Zermatti m’a également beaucoup déculpabilisée et m’a fait comprendre comment je suis arrivée à avoir une restriction cognitive.

    Je tiens quand même à préciser que la lecture de son livre n’est pas si miraculeuse que ça. Avoir faim, je sais ce que c’est, par contre savoir m’arrêter quand j’ai plus faim, je n’y arrive pas encore (cela fait longtemps que je n’ai pas fait de compulsions alimentaires mais je mange plus que ma dépense énergétique). Et je me sens grosse et moche car je suis 3 kilos au dessus de mon poids « naturel » (et 7 kilos au dessus de mon poids « sexy » mais pas naturel), cela me bouffe le moral alors que très peu de personnes dans mon entourage voient mes 3 kilos en trop…

    Y’a encore beaucoup de boulot mais l’espoir, c’est que quand je serais bien à l’écoute de ma faim et ma satiété, je retrouverais ce poids « de forme ». Très peu de personnes sont programmées pour être obèses je pense. Enfin j’espère! ;-)

  • #149 Mlle Crapaud le 11 septembre 2008 à 13 h 43 min

    Je trouve ça très intéressant ce que vous dites.
    Merci pour vos témoignages.

  • #150 funambuline le 11 septembre 2008 à 14 h 29 min

    @ globulita: hé non, je ne monte pas dessus :-)

  • #151 mmarie le 11 septembre 2008 à 14 h 42 min

    Merci Funambuline, et Globulita, et Hélène pour le lien. Ton billet à l’époque m’avait déjà beaucoup intéressée, je m’étais sentie moins seule dans ma position anti-régime et farouchement opposée aux produits dits « light » – moins facile à tenir qu’il n’y paraît quand on est dodue.
    Comme je l’ai dit, la lecture de Zermati est en cours pour moi. J’ai entamé la partie théorique, pas encore entrepris le carnet..

  • #152 Milie le 11 septembre 2008 à 15 h 08 min

    Je suis d’accord avec toi Hélène… Fini les régimes (qui de toute façon ne servent qu’à regrossir après). Je suis dodue mais je suis très bien comme ça! Pas contre, arrêter le sport ça, je n’y arrive pas (et j’ai pas envie). Dodue, d’accord, mais délicieusement ferme!

  • #153 dola le 11 septembre 2008 à 15 h 23 min

    Je trouve super intéressant ce débat autour de Zermati, en fait je me pose pas mal de question notamment concernant l’éducation alimentaire.
    J’espère que je ne suis pas HS de HS .
    Je m’explique : de mon côté quand j’étais petite jamais je n’ai été forcée de finir mon assiette si j’avais plus faim et la nourriture n’était totalement différenciée des notions de sages/pas sage récompense ou punition. Aucun aliments interdits ou diabolisé, juste une cuisine peu salée pour respecter la santé d’un membre de la famille.
    On pouvait faire des bêtises et avoir quand même bonbon , si je pleurait pour une raison X ou Y on me donnait pas un biscuit pour faire passer les pleurs ( j’ai observé ce comportement pour les petits dès 1 an et je trouve ça bizarre ).
    Bref j’ai une relation absolument pas conflictuelle avec la nourriture et je peux sauter un repas ou me nourrir de fromage un soir sans culpabilité.
    Du côté de mon époux il faut absolument que les enfants finissent leur assiette et c’est un sujet sur lequel on est en divergence .je trouve que ça fausse complètement les repères et que ça gâche le plaisir du repas. Surtout que quand c’est froid ( genre une tartiflette) , ça fait plus envie)
    On a fini par trouver un compromis, on sert des petites portions aux mômes et on les ressert à la demande mais on frôle parfois l’incident diplomatique.
    D’un commun accord on n’essaie de ne pas se contredire devant les petits mais quand mon mari décide que non là l’assiette doit être nette,je suis sûre que les enfants sentent mon désaccord même si je ne dis rien..
    Est-ce que vous pensez qu’une part de la « rééducation » que vous faites revient à lutter contre votre éducation alimentaire ?
    Je prends trop la tête et ça rien à voir avec votre éducation ou au contraire c’est intimement lié ?

  • #154 Hélène le 11 septembre 2008 à 15 h 33 min

    Bien sûr dola que c’est lié à l’éducation ! Le « finis ton assiette » est terrible, parce que c’est ce qui fait qu’après, une fois adulte, on finit son assiette même si on n’a plus faim, et donc on grossit.

    C’est très dommage que ton mari ait son mot à dire, dans ce domaine ;-)))

  • #155 Albahaca le 11 septembre 2008 à 16 h 33 min

    C’est très intéressant ce que vous dites.
    Dola, c’est vrai ce que tu dis, mais peut être que ça ne joue pas sur tout le monde : j’ai des souvenirs terribles : « Finis ton assiette, y’a des enfants qui n’ont pas la chance de manger à leur faim, on ne jette pas les aliments » et moi je pleurais devant mon steak froid et plein de gras (que je n’avais pas demandé d’ailleurs mais « Il faut manger de la viande ») pendant que les autres en étaient à la Danette vanille…et ben pourtant, je n’ai pas de problème alimentaire, je n’en ai jamais eu. Pour moi, manger est un réel plaisir, quelque chose de joyeux, festif. D’ailleurs quand je suis triste ou stressée j’ai vraiment l’ estomac noué et je mange moins alors que quand je suis heureuse, j’ai envie de bons petits plats, de restos…
    En même temps, je suis d’une famille de minces-maigres, et je grossis difficilement (faut vraiment une longue période de geuletons pour que je prenne du poids), ça joue peut être aussi le fait de savoir qu’on peut quasiment tout se permettre.
    Mais être maigre a aussi des inconvénients, hein ! ;-))

  • #156 dola le 11 septembre 2008 à 16 h 34 min

    Aaah Merci ! je vais lui en reparler à tête reposée, vu qu’il n’est non plus complètement buté, j’espère bien le faire évoluer là-dessus.

    PS : je me suis trompé de psot tout à l’heure, sorry

  • #157 Miaou le 11 septembre 2008 à 17 h 07 min

    @Funambuline: merci merci merci pour toutes ces précisions. Je viens de découvrir que je suis vraiment une feignasse, je n’ai jamais fait le carnet après avoir lu la première partie. Je me suis dit que noter les sensations dans ma tête ce serait déjà assez bien. Bref, je vois bien d’après ce que tu décris que ça constitue une étape importante. Et j’aime bien ta conclusion. Je vais donc me mettre au carnet! Je suis contente parce que la plupart des gens qui ont lu Zermati me parlaient de la révélation que ça avait été, mais personne ne m’a parlé de l’aide du carnet, c’est encourageant donc. Oui, en fait, plus qu’une feignasse, je suis surtout perspicace sur tout cela (mon corps en fait), et c’est chouette de lire ton expérience.

    @Hélène: cet article il est en marque page dans mon firefox, je l’aime :-)

    @Dola: oh que oui, plein de choses dans ma manière de me nourrir sont issues de mon éducation, il n’y a qu’à venir faire un petit tour dans un déjeuner de famille chez moi (et d’ailleurs souviens-toi de la taille de la salade de pâtes que j’ai apportée à la MUP). Il y a le « finis ton assiette », mais aussi le « tu ne veux pas de fromage, je l’ai acheté pour toi? », ou « tu ne veux pas de cette tarte, mais je l’ai faite pour toi ». Et puis des comportements qu’on a copié sur nos aînés… Bref, je crois que c’est bien d’en parler à ton mari, parce que c’est un sujet vraiment important, et qui peut faire beaucoup souffrir. Je ne suis pas non plus pour jeter la nourriture (effectivement, il suffit de servir de plus petites assiettes, et de faire de plus petites quantités… moi avant de faire à manger quand j’ai des amis chez moi, je demande toujours « vous avez beaucoup faim? »)

  • #158 Miaou le 11 septembre 2008 à 17 h 10 min

    Grâce à toute cette discussion, j’ajoute aussi cet article à mon marque page. Merci les filles.

  • #159 Hélène le 11 septembre 2008 à 17 h 11 min

    Ah mon dieu, le « je l’ai fait pour toi »… quelle abominable perversité, d’essayer de faire passer l’amour par la bouffe…

  • #160 Hélène le 11 septembre 2008 à 17 h 13 min

    PS : merci à toi Miaou de nous permettre d’avoir à nouveau une discussion autour de ce sujet, ça n’est jamais de trop.

  • #161 Miaou le 11 septembre 2008 à 17 h 17 min

    @Funambuline: c’est pas du tout « perspicace » que je veux dire, je voulais dire « sceptique ». Allez comprendre… parfois le cerveau est fatigué.

    @Hélène: je ne crois pas que ça soit vraiment une perversité. C’est une réalité, que l’amour passe parfois par la bouffe dans certaines familles. Ca n’est pas pour autant que c’est bien, et qu’il faille continuer, mais ça n’est pas fait pour être du chantage (quoique cette phrase, oui, elle est pas jolie). Moi de tout cela je garde quand même le partage de la nourriture comme partage d’une convivialité. Pour moi c’est important de partager un repas avec des amis… Maintenant j’essaie aussi de sortir de ce rapport pathos pathos :-)

  • #162 Stéphanie (mais une autre) le 11 septembre 2008 à 17 h 17 min

    Je pense qu’on peut aussi faire passer l’amour par la bouffe, à condition de ne pas en faire du chantage à l’amour. Quand je rentrais tard et que maman avait gardé une belle part de dîner pour moi et qu’elle m’accueillait avec un bisou et « tu n’as qu’à le faire réchauffer 2 minutes et ce sera bon ma chérie » ben j’aimais bien et je sentais son amour dans la prévenance qu’elle avait pour moi.
    Bon l’amour est peut-être plus dans la prévenance que la bouffe maintenant que j’y pense, juste que c’était de la prévenance alimentaire ;-)

  • #163 Miaou le 11 septembre 2008 à 17 h 19 min

    @Stéphanie (mais une autre): je pense aussi qu’on peut faire passer de l’amour par la bouffe, tout est question de comment on le fait…

  • #164 Hélène le 11 septembre 2008 à 17 h 20 min

    Ah ben oui vu comme ça ça n’a rien à voir, quand je dis « faire passer l’amour par la bouffe » je m’exprime mal, je voulais dire : sous entendre que si on ne mange pas un truc, ça veut dire qu’on n’aime pas la personne qui l’a fait.
    Ca, c’est de la perversité (enfin c’est surtout que la cuisinière est super mal dans sa tête ;-))).

  • #165 Miaou le 11 septembre 2008 à 17 h 22 min

    Hélène je suis morte de rire. Yes it is totally true!!!

  • #166 Miaou le 11 septembre 2008 à 17 h 22 min

    Je veux dire, je suis d’accord pour la perversité, et le mal dans sa tête…

  • #167 Stéphanie de la ligne 12 le 11 septembre 2008 à 17 h 23 min

    J’apporte aussi ma pierre à l’édifice Zermati ! Je suis en surpoids depuis… toujours ! Pour moi la partie éducation est très clairement désignée : j’étais très mince étant petite, on m’a gavée jusqu’à m’en faire vomir… Le résultat est là ! Bref, premier régime à 16 ans, -15 kg, que j’ai évidemment repris, 2ème à 18, 3ème à 20… Jusqu’à mes 25 ans. Là, gros dérapage, j’ai fait une dépression, je n’avais plus la force de me contrôler comme je l’avais pendant 10 ans, résultat : +25 kg en 3 mois.

    Evidemment, comme ça, je ne me trouvais ni jolie ni même regardable, mais dans ma tête une chose était certaine : plus jamais ces c…ries de régimes qui m’avaient clairement emmenée là. J’ai découvert Zermati dans la foulée, essayé de manger à ma faim… Bien plus difficile qu’un régime !

    Vous attendez l’épilogue ? Aujourd’hui, je n’ai pas remaigri (ça fait 5 ans). MAIS
    je ne passe plus mon temps à penser à ce que je vais manger ce soir parce que je meurs de faim au lieu de penser à quel pote je vais voir ce soir
    je ne me jette plus sur le chocolat ou la pizza jusqu’à en vomir parce que je sais que je n’en mangerais plus pendant 6 mois

    et surtout… j’ai appris que ma vie c’était aujourd’hui, pas « quand j’aurais perdu 20 kg » et qu’il fallait essayer d’améliorer ce qui n’allait pas plutôt que de consacrer toute mon énergie à ce symptome (parce que oui, le surpoids est un symptome d’autre chose qui ne va pas). Pour ça, merci Hélène !

    Maintenant, conseils pour celles qui commencent leur zermattitude ;-)) (j’ai lu que pas mal d’entre vous étaient intéressées). On ne sera peut être pas d’accord, Hélène, mais on risque vite de tomber dans la junk food, ma période a duré 2-3 ans : j’ai envie de pizza ? Ok, je mange plus que ça. Je crois qu’il faut quand même assurer un minimum d’équilibre ; les légumes et leurs vitamines c’est pas pour les chiens !

    Je sais, je suis HS mais il paraît que pour Zermati on a le droit ;-))

  • #168 Stéphanie (mais une autre) le 11 septembre 2008 à 17 h 25 min

    Oui je comprends ce que tu veux dire Hélène, je vis avec quelqu’un qui ne mange pratiquement rien (par dégoût d’une majorité de trucs, il n’est pas anorexique) et on lui a fait du chantage alimentaire toute sa vie, dur, même avec la mienne je dois leur expliquer qu’il ne les refuse pas quand il ne veut pas manger, pour ma soeur qui fait tout passer par la bouffe, c’est dur ! Mais tout le monde s’y fera je ne désespère pas ;-)

  • #169 Hélène le 11 septembre 2008 à 17 h 34 min

    Stéphanie de la ligne 12 je suis d’acsord avec toi : quand j’ai découvert Zermati, je me suis mise à manger joyeusement tout ce dont j’avais envie, donc principalement des saloperies riches et grasses, et j’ai pris 20 kilos ;-))

    Stéphanie (mais une autre) j’ai envie de dire que dans ton entourage, c’est ta soeur qui a un problème, pas ton mec ;-)

    Et je dois reconnaître que la perversité est parfois de mon côté, quand je refuse de manger quelque chose préparé par qqn que je n’aime pas, justement parce que je sais qu’il fait passer l’amour par la bouffe et qu’il ressentira mon rejet de son repas comme un rejet de lui-même…

  • #170 Cécile de Brest le 11 septembre 2008 à 17 h 35 min

    Je crois aussi que tout ça se joue dès le plus jeune âge. Je ne force pas mes enfants à finir leur assiette, s’ils n’en veulent plus (mais c’est une attitude très récente chez moi).

    A partir du moment où ils mangent avec plaisir, la nourriture ne sera pas un problème. c’est quand ça devient un combat (avec les parents ou n’importe qui d’autre) qu’il risque d’y avoir des séquelles…
    Enfin, je ne sais pas, ce n’est peut-être pas si simple que ça, mais j’ai remarqué un changement d’attitude pendant les repas de la part de ma fille depuis que je ne la force plus. Bizarrement, elle mange bien mieux !

    Je n’ai pas de problème de surpoids mais je suis très intéressée par Zermati. Je l’avais vu à la télé et son optique m’avait semblé intéressante.

  • #171 Stéphanie de la ligne 12 le 11 septembre 2008 à 17 h 38 min

    Ah oui ! Un autre auteur qui a à peu près la même politique : Apfeldorfer. Ils sont assez complémentaires !

  • #172 Hélène le 11 septembre 2008 à 17 h 38 min

    Cécile je trouve ça chouette, des mères comme toi. Il y en a encore tellement qui forcent leurs enfants à manger (et ça fabrique des adultes à problèmes alimentaires ensuite).
    Et Zermati ne traite pas que les gens en surpoids, ils traitent les troubles du comprtement alimentaire dans leur ensemble : anorexie, boulimie, orthorexie, hyperphagie.

    Yep Stéphanie, d’ailleurs ils bossent ensemble ;-)

  • #173 Cécile de Brest le 11 septembre 2008 à 17 h 42 min

    Oui, c’est vrai, Hélène, mais j’ai mis du temps à me rentrer ça dans le crâne !
    Et je le regrette aujourd’hui : plus de conflit au moment des repas, ma fille qui accepte de goûter de nouvelles choses et qui me dit clairement quand elle n’a plus faim.
    Si j’avais appliqué ce principe avant, ma vie aurait été plus sereine ;-))

  • #174 Stéphanie (mais une autre) le 11 septembre 2008 à 17 h 55 min

    Hmm oui et non, parfois c’est dur Cécile !
    Ma belle-mère en a pleuré des larmes de sang, qu’est-ce que tu fais quand ton môme de 11 mois refuse de manger ? Et que ça ne s’arrange… jamais ?! Tous les enfants ont des périodes où ils mangent moins ou de manière mono maniaque, mais quand tu fais face à un refus systématique, je ne peux qu’en voir les résultats sur lui et sa famille, c’est costaud.

    Je pense aussi que ma soeur a un problème Hélène, à sa décharge elle se soigne et elle ne fait aucune remarque à mon homme, ce qui finalement est le plus important.

  • #175 Delphine de Brest le 11 septembre 2008 à 17 h 58 min

    Bon la grosse t’as ta web cam????,

  • #176 Cécile de Brest le 11 septembre 2008 à 18 h 01 min

    @ Stéphaine (mais une autre) : oui, c’est vrai ce que tu dis. Je n’ai des problèmes de nourriture qu’avec ma fille (mon fils dévore, il faut presque le freiner). Mais ce n’est que par période.
    Je comprends tout à fait que dans le cas dont tu parles, la méthode dont je parle ne fonctionne pas du tout.
    Je bénis mon pédiatre brestois tous les jours de m’avoir fait comprendre tout ça. Si j’avais pu le prendre dans mes valises, j’aurais été ravie.

  • #177 Cécile de Brest le 11 septembre 2008 à 18 h 02 min

    @ Delphine : je te prierai d’être un peu respectueuse envers tes aînés.
    Non, je n’ai pas la webcam, je t’envoie un mail dès que je suis rentrée de l’école!

    Sorry pour le HS :-)

  • #178 Hélène le 11 septembre 2008 à 18 h 05 min

    Stéphanie (mais une autre) si ta soeur ne fait pas de remarques à ton homme, et surtout qu’elle ne souffre pas trop de ses refus, en comprenant comment il fonctionne, c’est le principal ;-)

    Les soeurs de Brest vous me faites trop rire ;-))

  • #179 Delphine de Brest le 11 septembre 2008 à 18 h 05 min

    Ah ben enfin tu daignes me répondre!!!! Pardon Hélène de squatter comme ça!

  • #180 dola le 11 septembre 2008 à 18 h 37 min

    Je trouve la discussion super enrichissante, en fait c’est un peu comme la prose deMr Jourdain, j’applique les principe de Zermatti finalement naturellement probablement parce que chez moi le rapport avec la nouriture est frappée du coin du bon sens.

    J’adore faire plaisir aux gens que j’apprécie et ça passe aussi par la nourriture, d’une façon que je qualifierais d’attentive.
    je me souviens des préférences des amis, si un tel vient je vais plutôt faire un dessert aux framboises et je sais de mémoire que Y est allergique aux nuts, Z n’aime pas les légumes, W n’aime pas quand c’est trop piquant etc..

    Et j’adore quand ma mère me prépare un truc tout simple que j’adore , j’ai l’impression que c’est toujours meilleur que quand c’est moi qui le fait ( genre saucisse de morteau lentilles)

    Pour les enfants c’est différent, il s’agit surtout de ne pas être susceptible et d’accepter qu’un gâteau ne soit pas goûté …En fait ils ont parfois plus de plaisir à faire avec moi que manger ( ce ne sont pas des becs sucrés).
    Et puis par contre ( et ça on est d’accord), ma fille n’aime pas trop la viande et le « gras » ( ça peut vouloir dire aussi le côté gélatineux de certaine sviandes) et on ne la force pas à manger quelque chose qui la rebute et on ne ressert pas non plus le même mets pednant 4 repas de suite…

  • #181 Turquoise le 11 septembre 2008 à 18 h 51 min

    Merci, Hélène, d’avoir mis en lien ton article anti-régimes . En le lisant, et aussi le post de Funambuline, je me rends compte que j’ai beaucoup à creuser sur ce sujet … J’avais feuilleté il y a quelque temps le livre de Zermati, mais je n’en étais pas encore au stade du carnet à tenir ; ça me donne vraiment envie de m’y mettre . Mais que c’est difficile de se débarrasser de conditionnements qui datent de la petite enfance : chantage à la bouffe, culpabilisation quand on ne finit pas son assiette, etc !
    Heureusement, jamais je n’ai forcé mon fils, qui avait un tout petit appétit . Et maintenant il a un corps d’athlète et une immense curiosité pour tester les recettes les plus improbables …

  • #182 Hélène le 11 septembre 2008 à 18 h 57 min

    Turquoise je crois que ta génération a encore plus souffert que la mienne de toutes ces aberrations d’éducation alimentaire, et les réflexes sont d’autant plus difficiles à perdre.
    Mais une fois que c’est fait, je t’assure que le sentiment de liberté est magnifique.

  • #183 siamoise cramoisie le 11 septembre 2008 à 19 h 11 min

    Coucou ici!

    j’aime bien ce qui s’échange sur la boustiffaille, sur le rapport entre l’amour qu’on porte à l’autre et comment et avec quoi on le lui sert…
    Je constate autour de moi ce rapport trrrrès pervers du repas préparé avec amour (trop d’amour, et trop de nourriture, enfin il y a du trop partout, dans certains cas, dans d’autres un amour qui ne s’exprime pas ou si mal), servi avec affection et reproche à la fois, enfin cette liaison dangereuse entre le « je t’aime » DONC « je te gave », et « si tu ne manges pas tout » c’est que « tu ne m’aimes pas et je suis malheu-reux ou -reuse ». « Tu as vu, hein, je te nourris, hein, je t’aime, hein! Tu manges? Tu aimes? Tu m’aimes?  » C’est tout sauf rassurant et engageant. Le repas partagé est un moment éminemment social, il se joue autour de la nouriture des choses démentes parfois…
    Les désordres causés par cette liaison dangereuse sont énormes, et les dégâts sur la santé peuvent être terribles, selon qu’il s’agit d’un tout petit (comme évoqué plus haut), ou d’un personne fragilisée par le nombre des années. Je l’ai vécu d’assez près.

    ce sujet me plombe un peu, d’ailleurs… :-/
    Merci donc aux soeurs de Brest, me font bien marrer, moi aussi ! ;-)))

  • #184 Hélène le 11 septembre 2008 à 19 h 19 min

    On a toutes vécu ça d’assez près, à quelques exceptions près, c’est extrêmement courant.

  • #185 funambuline le 12 septembre 2008 à 9 h 53 min

    Vous me faites réfléchir les filles avec vos histoires de « comment gérer l’assiette des petits », ma soeur a été (et sera probablement à nouveau) en bagarre avec mon neveu pendant certaines périodes. Et puis finalement elle a décidé d’arrêter de se battre. Sa seule exigence dorénavant (qui fonctionne très bien, elle n’a même plus besoin de demander) c’est qu’il goût à tout ce qui a dans son assiette. Pour le reste, il a le droit de manger, en redemander ou ne pas manger du tout. Tout en sachant qu’il est hors de question, s’il n’a rien mangé, de venir réclamer un truc sucré 20 minutes après le repas. ça me paraît sain, et en même temps, quand on le ressert parce que « j’ai encore trrrrès faim » et qu’il mange une cuillère et laisse le reste, on ne peut s’empêcher parfois d’y aller d’un « tu en as voulu alors maintenant tu finis ». Je crois qu’on ne le fera plus grâce à vous… :-)

  • #186 Hélène le 12 septembre 2008 à 9 h 55 min

    Ehhh oui, des fois on a très faim mais on est très vite rassasié ;-)

  • #187 funambuline le 12 septembre 2008 à 10 h 17 min

    Ah, au fait, ça me fait penser au truc qui m’a le plus fait réfléchir dans Zermati, le si il en reste dans l’assiette et qu’on a plus faim, on le jette à la poubelle… notre estomac n’est pas une poubelle (bon, c’est mieux dit « en vrai »). Même si je n’aime pas jeter de la nourriture, je prèfère le faire parfois depuis cette phrase !

  • #188 Hélène le 12 septembre 2008 à 10 h 22 min

    Ah ben justement, moi j’y arrive pas… un vrai problème…

  • #189 funambuline le 12 septembre 2008 à 12 h 09 min

    Je dis pas que j’y arrive toujours, hein… je suis en chemin, mais il est vachement long ce chemin… toute une vie….

  • #190 Miaou le 12 septembre 2008 à 12 h 54 min

    Les filles je viens de jeter des pâtes en me disant justement « allez, fais-le, jette-les, tu n’as plus faim ». Et j’arrive ensuite sur ce bout de discussion.

    PS: je précise qu’entre le moment où je me suis dit « il faut les jeter », et le moment où je les ai jetées, j’en ai mangé encore 4 fourchettes :-)

  • #191 Hélène le 12 septembre 2008 à 12 h 56 min

    Miaou je me reconnais à mort dans ce que tu décris, les fois où j’arrive à jeter de la bouffe, je fais exactement comme toi ;-)

  • #192 Albahaca le 12 septembre 2008 à 12 h 57 min

    J’ai entendu dire un psy (à la télé) dire un truc qui tombe sous le sens : si un enfant (en âge d’exprimer ses désirs, bien sûr) a faim, il mangera tôt ou tard, donc inutile de piquer une crise s’il en laisse dans son assiette ou même refuse de manger à midi, le goûter sera plus copieux et basta. Par contre évidemment, il faut, toujours selon ce psy, bien faire comprendre que le prochain repas sera le goûter, et pas un sac de bonbecs un quart d’heure après le déjeuner.

  • #193 Albahaca le 12 septembre 2008 à 13 h 04 min

    Pour ce qui est de jeter, tout dépend des quantités et de la nature des plats. Je ne jette pratiquement jamais, je ressers pareil le soir, parfois je fais même double pour ne pas avoir à cuisiner le soir (je finis très tard de bosser). Les pâtes réchauffées c’est encore meilleur, non ? Enfin, évidemment si on mange à l’extérieur c’est compliqué d’en garder pour le soir ;-)

  • #194 funambuline le 12 septembre 2008 à 13 h 13 min

    Oui Albahaca, mais quand on ne cuisine pas 2 portions, mais 1 1/2. La 1/2 qui reste paraît ridicule et ne suffit pas pour un repas… donc on finit souvent par la manger… et de demi portions de trop en autres demis portions de trop…
    Donc hop : poubelle ! Bravo Miaou :-)

  • #195 Roz le 12 septembre 2008 à 13 h 22 min

    Ahlala, merci pour cette discussion! J’ai commencé à lire Zermati hier soir….. Bon ben je rentre dans le schéma, on dirait!! Apprendre à s’écouter, apprendre à jeter (mon corps n’est pas une poubelle), décrocher du chantage sentimental lié à la bouffe, sans parler de toutes ces autres raisons qu’on a toutes de se remplir le ventre sans réfléchir… Je ne rentre pas dans les détails, mais je pense que c’est aussi la clé! Même si comprendre est une chose et réussir à changer de comportement en est une autre!!

    Merci Hélène pour le lien vers ton article que j’ai ainsi pu découvrir! Ton blog m’accompagne décidemment avec bonheur sur le chemin du changement dans plein de domaines!!… Ca a l’air de rien dit comme ça, mais c’est énorme! Je t’embrasse très fort!

  • #196 Hélène le 12 septembre 2008 à 13 h 23 min

    Roz je te remercie de me dire ça, ça me fait très très plaisir et chaud au coeur !

  • #197 Stéphanie de la ligne 12 le 12 septembre 2008 à 13 h 28 min

    Sur le « on a très faim mais on est vite rassasiée » –> en fait la faim indique l’urgence de manger mais absolument pas la nécessité d’une grosse quantité !

  • #198 Roz le 12 septembre 2008 à 13 h 29 min

    :-)

  • #199 Hélène le 12 septembre 2008 à 13 h 35 min

    Hyper bien vu Stéphanie !

  • #200 Albahaca le 12 septembre 2008 à 13 h 40 min

    Tu as raison, Funambuline, c’est pourquoi je fais comme ma grand-mère : J’accomode les demi portions ;-)
    J’adore ça en plus, c’est créatif comme truc…comme le recyclage de fards en quelque sorte !! ;-)))

  • #201 Stéphanie de la ligne 12 le 12 septembre 2008 à 14 h 51 min

    @ Turquoise : as-tu des fringales d’aliments particuliers ? Ca peut indiquer un manque dans ton organisme :
    fringale de chocolat –> manque de magnésium
    fringale de yaourts –> manque de calcium
    fringale de courgettes –> manque de vitamines… Quoi, ça vous arrive pas ;-)) ?

    Désolée, je squatte ce post…

  • #202 funambuline le 12 septembre 2008 à 14 h 54 min

    @ stéphanie: au lieu des courgettes, moi ça me fait ça avec une furieuse envie de jus de tomate :-)

  • #203 Mlle Crapaud le 12 septembre 2008 à 15 h 56 min

    ah moi aussi j’ai des fringales de trucs en particulier … j’pensais que c’était juste parce que j’étais un peu bizarre.

  • #204 Cécile de Brest le 12 septembre 2008 à 16 h 09 min

    Stéphanie, tu m’ouvres de nouveaux horizons… Sans rire, je ne pensais pas que quand j’avais une envie folle de chocolat ça voulait dire quelque chose…
    J’ai déjà eu ça plusieurs fois avec des haricots verts… Sans rire ! C’est pas très glamour mais il fallait que j’en mange, là, tout de suite…

  • #205 Albahaca le 12 septembre 2008 à 16 h 47 min

    Ah oui, les fringales révèlent souvent une carence, j’ai entendu dire que c’est ce qui expliquerait les légendaires « envies » des femmes enceintes, (carences du foetus en l’occurrence). Et, perso, j’ai souvent des fringales de trucs verts (brocolis, haricots, laitues,pommes) après des périodes riches style fêtes.
    De même, une fois avec mon homme, on a eu en même temps une fringale de junk food Mac (pas le maquillage, l’autre) alors qu’on n’est pas fan du tout, on y est allés le soir même. Mais je me demande, pour le coup, de quelle carence nous souffrions :-) Carence de gras, ça existe ?

  • #206 Delphine de Brest le 12 septembre 2008 à 18 h 19 min

    Ahhh ben alors je suis tout le temps en manque de magnésium !!!!Parce que si je n’ai pas ma dose de chocolat dans la journée ça ne va pas !!!! Presque une droguée !!

  • #207 Turquoise le 12 septembre 2008 à 18 h 29 min

    @Stéphanie de la ligne 12 qui est aussi la mienne :
    A en juger par la diversité des aliments qui peuvent déclencher chez moi une fringale, je serais hyper-carencée en tout !
    Je crois que le problème, c’est surtout de m’arrêter dès que je n’ai plus faim …
    Hélène, après ton fouettage aux étiquettes qui grattent, j’ai jeté une boîte de coupe-faim à base d’algues qu’une amie m’avait donnée … il faut dire aussi qu’après avoir suivi un régime et perdu quelques kilos l’année dernière, elle a tout repris en quelques mois ; c’est très dissuasif !

  • #208 Hélène le 12 septembre 2008 à 18 h 56 min

    Hiiii, c’est ça la fringale de jus de tomate ?? Ca m’arrive de temps en temps, je m’en envoie presque un litre d’un coup !! (en même temps vu mon alimentation, je suis pas très étonnée de manquer de vitamines ;-))

    Par contre pour le chocolat ça me semble évident, tout comme les gens qui ont absolument besoin d’en consomemr tous les jours, c’est parce qu’ils trouvent là le magnésium dont ils ont besoin.

    Je suis persuadée depuis longtemps que lorsque le corps réclame très fort un truc, c’est qu’il en a besoin.

    Delphine tu rigoles mais le chocolat est médicalement répertorié comme la plus douce des drogues.

    Albahaca bien sûr que ça existe, la carence en gras. C’est comme tout, on peut être carencé en tout, selon la façon dont on s’alimente.

    Turquoise si tu en es aux coupe-faim aux algues, il y a du boulot… ;-)

  • #209 Delphine de Brest le 12 septembre 2008 à 19 h 08 min

    Alors je suis une droguée !!!! Et une sacrée!!!
    Parce que là , en rentrant à la maison, je vais aller manger du nutella au pain parce que je n’ai pas eu ma dose et si je ne l’ai pas , je ne vais plus penser qu’à ça!!! Et tant que je ne l’aurai pas et ben ça n’ira pas .

  • #210 Delphine de Brest le 12 septembre 2008 à 19 h 09 min

    A moins qu’ils mettent une substance dans le nutella pour qu’ on ne puisse plus en « décrocher » ????

  • #211 Hélène le 12 septembre 2008 à 19 h 17 min

    Va savoir, c’est peut-être comme les pizzas, les chips et le fromage ? ;-)

  • #212 funambuline le 12 septembre 2008 à 19 h 51 min

    Oui delphine, il mettent du chocolat et de l’huile de noisette, 2 produits réputés pour être euphorisant :-)))))

  • #213 kro le 2 octobre 2008 à 10 h 20 min

    je suis en train de regarder un truc sur le bien etre ya un femme qui a fait la cure de raisin pendant 3 semaines!!!!!!!!!!!!!

  • #214 Candy le 22 octobre 2008 à 14 h 11 min

    LOL
    Je crois que j’aurai suivi à peu près le même chemin :(
    Rhou trop dur !!!
    Moi en ce moment je tente plus simple (et plus varié !) Les fruits et légumes rouges pour le teint ^^

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.