Comment le web a anéanti mon futur best seller, par Audinette

18 avril 2007

« J’ai lu un truc dans Cosmo qui a complètement anéanti un super projet de roman… En même temps, en 15 ans, les temps changent…

Vers l’âge de 4 ou 5 ans, j’ai passé quelques heures chez une « dame », impossible de me rappeler, parce que ma maman avait un soucis de garde. Elle avait une machine à écrire et j’ai passé l’après-midi a aligner des lettres, en faisant bien attention de ne pas prendre toujours les mêmes. Le bruit de la machine, puis ces lettres qui s’alignaient sur la feuille blanche… ma vocation d’écrivain était née !

A 12 ans, il était temps de s’y mettre. Je passais mes week-end, enfermée dans ma chambre, un cahier à spirale dans une main, le stylo plume de l’autre (j’avais même entraîné ma meilleure amie dans l’affaire). L’action de mon roman « A l’ombre d’une guerre » (on ne rigole pas !) se déroulait pendant la deuxième guerre mondiale… C’est là que j’ai réalisé que si j’apprenais autant en lisant (après la lecture des « rois maudits » de Druon, j’étais imbattable sur le XIVème), c’est parce que l’auteur avait fait des recherches… Même si j’avais réussi à planquer mon héroïne en Suisse, il a bien fallu que je développe quelques chapitres avec mon héros. J’en ai fait un pilote mais quand même, ce n’était pas une mince affaire de le faire se trouver dans toutes les grandes batailles du ciel. Lassée par ce travail de recherche hors programme, je crois bien que je ne suis même pas allée jusqu’à leur retrouvailles d’après-guerre… Dommage, ça promettait d’être croustillant !

Tenant un journal intime depuis que je savais écrire, à 14 ans, je maîtrisais assez bien le concept. Alors j’ai écrit une sorte de « Bridget Jones » où l’héroïne, une ado géniale, sans acné, avec plein d’argents de poche et de super copines, avait tout pour plaire. Il fallait quand même qu’il lui arrive des trucs un peu spéciaux (et pas seulement le vol de son sweat blanc bleu par
le zoulou de la classe)… et c’est là que le bât blesse ! Je suis tellement terre à terre que je croyais à peine à toutes les situations rocambolesques et autres rebondissements de l’histoire. J’ai tenu 50 pages je crois… Ah oui, il s’appelait « Hamburguer, frites, etc » parce qu’ils passaient leur temps dans un Mac do (comme d’autres vont au Central Perk, quoi !).

Ensuite, je me suis dit : « ma fille, tu t’y prends mal ! ». Alors, pour mon 3è roman, j’ai fait comme pour une dissertation, j’ai construit un super beau plan, bien détaillé, chapitre par chapitre.
Les 5 premiers, c’était en fait la fin du roman de mon héroïne, écrivain. Sauf qu’on ne le sait qu’au début du 6ème chapitre, vous me suivez ? Je trouvais ça super novateur, bon.

Et ensuite, mon héroïne (plutôt malheureuse évidemment), faisait une « rencontre » éclair dans le métro, à peine le temps de croiser le regard du monsieur, et pourtant, un fort sentiment de « c’est lui le zhom de ma vie! ». Cela a l’air plus ou moins réciproque, sauf que ça se passe tellement vite qu’ils n’ont pas le temps d’échanger quoi que ce soit. Imaginez la difficulté pour décrire cet instant d’une demi-seconde, au moment où les portes du métro se referment, ah le pied !
Les 10 chapitres d’après, elle vit sa vie comme elle peut (je vais faire court) avec toujours au fond d’elle, le souvenir de cette rencontre fugace… jusqu’à ce qu’un jour, au détour d’une rue, patatra, elle retombe sur lui.
Et là, vlan, on revient à l’épisode du métro mais vu cette fois-ci côté beau monsieur. Les 10 chapitres d’après c’est donc lui que l’on suit… jusqu’à la deuxième rencontre.

Bon, jevais m’arrêter là : mais en gros c’était ça le concept. Eh ben, dans Cosmo, j’ai découvert l’adresse du site suivant : http://www.paribulle.com/
Il sert justement à se retrouver suite à coup de foudre entre deux portes de métro…

Alors mon histoire, là, elle tombe par terre ! Si y a plus qu’à cliquer pour se retrouver… Va falloir que je revois tout mon plan, pfff… (en même temps, ça fait 15 ans qu’il est bien au chaud dans le cahier à spirales et, avec la vie que je mène, je sens qu’il va hiberner encore un moment…).

Signé : Audinette ».

42 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

42 commentaires

  • #1 iibelle le 18 avril 2007 à 8 h 42 min

    ecris le ton bouquin c’est pas le plan qui compte. Compte bien combien de bouquin connais_tu sur le sujet :
    "ils s’aiment et tout les sépare" en commençant par Roméo et Juliette ou Tristan et Yseult ?

    un bouquin que j’aime certes c’est un plan et un sujet mais aussi et surtout un style, regarde Perrec avec sa disparition.

    courage et bonne écriture

  • #2 Chroniques du Plaisir le 18 avril 2007 à 9 h 10 min

    Franchement, il ne faut pas se décourager pour si peu ! Ecris ton livre. Bernard frank disait (grosso-modo, je cite de mémoire) que tous les sujets ont déjà été abordés en littérature mais que ce qui compte c’est la manière de les traiter et par dessus tout, le STYLE.

    Alors, vas-y, saute dans la piscine et écris ta première page !

  • #3 missdarjeeling le 18 avril 2007 à 9 h 11 min

    Si cela peut te rassurer, j’ai un roman sytle "heroïc fantasy" de 20 chapitres qui dort depuis 5 ans dans un placard, faute de temps et de rebondissements.

    J’ai créé tous les personnages, la civilisation, les paysages etc… mais un gros "blanc" quant aux événements… bref que vont faire tous ces gens dans mon roman ????

    J’attend une illumination miraculeuse, l’apparition de la Vierge-des-Ecrivains-En-Panne !

  • #4 pomme le 18 avril 2007 à 9 h 14 min

    Bah oui, tout le monde dit les mêmes choses, l’important c’est la manière de les dire ! Et aussi la simple joie de le faire, au-delà de l’espoir d’être publiée et lue. Parce que ça, c’est une éventualité qui dépend du marketing, pas du talent, hélas. L’édition est une industrie comme les autres.

    Donc fonce, Audinette ! Si tu as envie d’écrire, fais-le, c’est une énorme sataisfaction quel qu’en soit le résultat.

  • #5 Mamzelle Maupin le 18 avril 2007 à 9 h 16 min

    Et bien c’est de saison … je viens d’apprendre (enfin y a trois jours !) que MON homme à moi, oui oui, l’homme avec qui je vis/mange/dort … écrit … me l’avait caché le bougre et en plus j’adore ce qu’il fait (enfin je vais pas faire un copier/coller de mon billet sur le sujet non plus hein ;-))) ).

    Tout ça pour dire … lance toi, y a un site pour ce type de retrouvailles ? Et alors ils sont peut être comme moi … ils ne le savaient pas !

  • #6 zaza le 18 avril 2007 à 9 h 16 min

    fonce audinette !
    ta satisfaction avant tout !
    c’est le style qui compte c’est certain.

  • #7 Laurenn le 18 avril 2007 à 9 h 20 min

    Audinette, c’est super, fonce et écris ce que tu viens de nous décrire, ça m’a laissé sur ma faim ;-)

  • #8 teatree le 18 avril 2007 à 9 h 24 min

    hi, hi !
    trop drôle ces histoires! dites- donc, les filles, y’en a pas mal qui écrivent parmi vous!
    j’admire cet élan vers la création, bravo!

    je confirme, le style, c’est primordial. un film ou un roman peut souvent se résumer en 2/3 phrases. ce sont souvent les mêmes histoires. ce qui est est important, c’est la manière de raconter ces histoires…
    je vous encourage à aller jusqu’au bout de vos écrits. après publier ou pas, c’est une autre aventure mais penser d’abord à vous et à votre joie d’avoir bouclé vos écrits POUR VOUS d’abord!

  • #9 teatree le 18 avril 2007 à 9 h 30 min

    ah, désolée, pomme, j’ai écris la même chose que toi au même moment, ben, on pense la même chose, donc!
    hé, les filles, le message est insistant, hein?!

  • #10 Milky le 18 avril 2007 à 9 h 50 min

    Haha tu as la première des qualités pour être une bonne écrivaine : tu ne te prends pas au sérieux ! (moi aussi j’en aurais des croquignolettes à raconter sur mon passé d’écrivaine précoce et prodige, mais ce matin j’ai pas le temps…)

  • #11 Pablo le 18 avril 2007 à 9 h 54 min

    Tu devrais t’inscrire à un Atelier d’Écriture Créative (oui, ça n’existe pas qu’aux États-Unis), j’ai l’impression qu’ils t’encourageraient à continuer et que tu y apprendrais des trucs.

  • #12 Bing le 18 avril 2007 à 10 h 12 min

    Deux solutions : soit c’est mort pour ton bouquin à cause de ces salopiots de paribulle.com, soit tu colportes une horrible rumeur disant que ce site web est affreux et dangereux et cache en fait une secte abominable prête à ruiner la vie de tous ceux qui s’y inscrivent (à travailler pour amplifier l’effet de peur) :D

    Sinon une troisième… oublies ce site, après tout certains films et livres nous font gober bien pire puis on plonge avec plaisir "QUEWA ??? une prostituée épouse un milliardaire ??? oh c’est bôôôô !!!" voui, mais ça n’arrive JAMAIS :)

    Allez Audinette, courage ! et dépoussière-moi donc ce cahier à spirale ;)

  • #13 Patrick B. le 18 avril 2007 à 10 h 23 min

    Autre solution: paribule, c’est ton teasing, il font en fait le buzz de ton prochain best-seller. Reste plus qu’à le terminer en urgence..

    Et je suis preneur de l’Héroïc Fantasy de Ms Darjee…

    Euh… sinon, hors sujet, ça en est ou la petite entreprise? Résultat des ventes? (j’espère ne pas avoir loupé un billet antérieur avec plein de réponses dedans)

    ::

  • #14 Papillon le 18 avril 2007 à 10 h 36 min

    Moi je le trouve super ton concept Audinette! J’adore les histoires à plusieurs voix comme ça. Pis ce site, là, ok, c’est pour se retrouver quand on est tombé amoureux à travers une porte de métro. Et alors? Il est où le hic? Pourquoi tu ne peux pas la raconter ton histoire? D’autant que vu l’extrait de ton style que constitue ce billet, ce serait franchement dommage que tu ne l’écrives pas…
    Ah là là! *soupirs* Comme j’aurais aimé avoir un peu d’imagination, moi *soupirs*. Mais non, avec mon pragmatisme plombant et mon manque de poésie, ben je ne trouve jamais de belle histoire à raconter…

  • #15 missdarjeeling le 18 avril 2007 à 10 h 44 min

    Patrick B., merci !!

    Reste plus que 40 chapitres à écrire !!!!!!!!!!!!!!!!!
    Entre le boulot (ben voui, on dirait pas mais je bosse…), la maison, le dessin (ma première passion) et autres, je ne vois pas comment une idée géniale me permettant de terminer mon roman va pouvoir me tomber dessus.
    A la retraite ????

  • #16 Lil’US le 18 avril 2007 à 11 h 15 min

    Eh! Mais écris-le ce livre! L’intrigue est très sympa!

  • #17 Coraline le 18 avril 2007 à 11 h 24 min

    Mais oui écris le ce livre…. J’aime bien l’histoire (même si maintenant qu’on connait quelques rebondissements lol)
    Faut êssayer de réaliser ses envies.
    Et puis si tous les livres collaient exactement à la réalité ça serait bien triste. De plus comme dit plus haut, qui connaît ce site et qui l’utilise vraiment ????

  • #18 Audinette le 18 avril 2007 à 13 h 49 min

    Merci à tous pour votre support !
    En fait, faut audn même que je vous dise : je ne me suis jamais prise au sérieux avec l’écriture car plus je lis plus je me rends compte que mon "style" n’est ni génial, ni novateur, ni subtil, ni… alors à moins d’une idée géniale, je ne vois pas comment je pourrai être mise au dessus de la pile des centaines de manuscrits reçus par les éditeurs !
    Bah, je vais continuer à m’amuser dans ma cuisine et qui sait, j’écrirai peut-être un livre… de recettes !

  • #19 Poupoupinette le 18 avril 2007 à 11 h 52 min

    Tu part sur un projet qui te tient aux tripes (si y’a pas ça dès le départ, c’est mort)
    Tu arrives à démarrer l’histoire
    Le scénario trotte dans ta tête matin midi et soir, et la suite de l’histoire semble s’écrire d’elle-même comme si quelqu’un quelque part te soufflait tout.
    Tu passes des semaines, des mois sur ton ordi, oubliant de manger et de faire pisser le chien.
    Tu s’amuses, c’est un vrai plaisir. Que dis-je, une dévoration, un feu intérieur.
    Tu te prends à réver d’être l’ écrivain du siècle. Les gens autour de toi disent "Oh, elle écrit !", comme si tu grimpais sur le Mont-Blanc.
    Tu essaies de mettre en forme et tu envoies à des éditeurs.
    Et là, tu te rends compte qu’ils sont submergés de manuscrits en tout genre.
    Il faut une vraie motivation (et du temps) pour aller jusqu’à l’avant dernière étape. Et en plus, coller à la réalité (mort à Paribulle !)
    Je l’ai eue. Je te la souhaite aussi.
    Mais si tu n’ as pas : Du cul, des relations, une volonté de fer, oublie la dernière étape. Ou dit-toi que c’est comme jouer au Loto.

  • #20 Valériane le 18 avril 2007 à 12 h 08 min

    En tout cas, ce que tu nous fais lire aujourd’hui donne envie d’en voir un peu plus :)
    Courage!

  • #21 Catherine le 18 avril 2007 à 12 h 27 min

    Tu devrais l’ecrire quand même ton bouquin, d’autant plus que tu as une joli coup de plume.
    Avant ce site internet, il avait la rubrique Transports (en commun ou amoureux) dans les petites annonces de Libération.
    Je pense que même les gens qui connaissent l’existence de ce site ou de ces petites annonces n’y font pas forcément appel, car avoir un coup de foudre dans le métro, ça relève du fantasme (avec ph ou f, je ne sais plus) et faire un recherche oblige à revenir à la réalité.

  • #22 Emmanuelle H le 18 avril 2007 à 13 h 13 min

    fantasme ou phantasme : les deux orthographes sont admises !!!

  • #23 auré le 18 avril 2007 à 14 h 11 min

    Morte de rire, j’ai en effet entendu parler de ce site il y a quelques temps à la radio……. Bon en même temps en Savoie y’a pas de métro, donc ça ne m’a pas plus interessée que ça! Si j’avais su que par là même ils brisaient un travail vieux de 15 ans! Y’a plus d’justice! ;-)

  • #24 lilipouch le 18 avril 2007 à 14 h 14 min

    en tous cas si t’as autant de talent en écriture qu’uen cuisine c’est prometteur !

  • #25 Hélène le 18 avril 2007 à 16 h 27 min

    auré sois la bienvenue ;-)

  • #26 La Cuiller En Bois le 18 avril 2007 à 14 h 37 min

    Il y a une différence entre phantasme et fantasme.

    Le premier est synonyme d’hallucination.
    Le second est un décliné de cette hallucination, teinté de fantaisie ayant pour but un imaginaire ou une excitation à caractère sexuel.

    C’était la minute culturelle du dinosaure.

  • #27 Catherine le 18 avril 2007 à 14 h 58 min

    Merci de ta réponse Emmanuelle H,
    en fait je me demande si les 2 ont exactement le même sens.

  • #28 Emmanuelle H qui se la joue linguiste….. le 18 avril 2007 à 16 h 05 min

    Fantasme / phantasme : rigoureusement le même sens, puisque c’est le même mot !
    en revanche, ils sont porteurs de connotations différentes, "fantasme " traditionnellement est associé à la sexualité, la graphie plus compliquée et aux allures scientifiques de phantasme lui donne un air sérieux, moins libertin, plus littéraire également…..

  • #29 La Cuiller En Bois le 18 avril 2007 à 16 h 38 min

    fantasme aurait été "inventé" par Freud (je crois ou par l’un de ses copains) en associant "phantasme" (hallucination) et "fantaisie".
    Disons qu’un fantasme serait un phantasme à caractère sexuel alors que le phantasme ne l’est pas forcément (à caractère sexuel) .

    Je ne suis pas linguiste mais il me semble qu’il n’y a que très rarement des synonymes purs. De légères nuances permettent l’emploi de tel mot plutôt qu’un autre. Mais ceci n’est qu’une impression hein …

  • #30 Kilis Sex Symbol le 18 avril 2007 à 17 h 17 min

    Audinette, accroche et termine-le, ton livre.

    Je veux dire, tu trouveras toujours quelqu’un qui aura la même idée que toi (d’ailleurs, les idées vraiment neuves sont rares : si on trouve un roman original, c’est aussi parce qu’on n’a pas lu les 200 autres qui lui ressemblent ;-))

    Et puis sur Internet, ça ne marche pas toujours, de cliquer : tu n’as jamais vu de lien "cliquer ici pour devenir millionnaire", toi? ;-)

  • #31 Catherine le 18 avril 2007 à 17 h 51 min

    Emanuelle, Gloria, quels puits de science !
    Je me disais qu’il y avait une nuance entre les 2, mais j’étais bien incapable de m’en souvenir.
    Si je bois pas trop ce soir, je me reveillerai moins bête demain ;-)

  • #32 Sokawai le 18 avril 2007 à 18 h 51 min

    Comme le dis Kilis Sex Symbol, termine le! Car tauras toujours le sentiment qu’une partie de toi n’est pas achévée. Hé oui, un roman c’est comme une partie de soi! Donc, termine le au moins pour toi! Et puis, s’il est plus d’actualité, remodèle le un peu à la sauce d’aujourd’hui.

  • #33 Sokawai le 18 avril 2007 à 18 h 53 min

    "Comme le dit", oups, la faute ^^" *part en courant*

  • #34 Delphinoid le 18 avril 2007 à 19 h 10 min

    Ah ben Audinette, je suis du même avis que tout le monde! Il faut le faire puisque ça te tient à coeur! Sinon, tu vas regretter à mort de ne pas l’avoir fait :)))

    Et puis, si le concept vient d’être lancé sur le net, c’est que tu es dans l’air du temps hi hi!

  • #35 Hélène le 18 avril 2007 à 19 h 13 min

    Moi je dis, Audinette, sors de tes fourneaux, et au boulot !

  • #36 Emmanuelle H . le 18 avril 2007 à 19 h 39 min

    catherine…merci !! du fond du coeur….
    Tu pourrais venir le dire à mes élèves…..je les trouve parfois très irrespectueux, et ce dès la 6ème…..
    et au fait, c’est vrai qu’il n’y a pas synonyme parfait en français …

  • #37 La Cuiller en Bois le 18 avril 2007 à 21 h 47 min

    Merci Catherine :-)
    Rien d’exceptionnel, juste que j’aime bien trouver les nuances entre les mots qui semblent dire la même chose (chacun ses vices … vis ? lol)

    Disons aussi que vu mon grand âge, j’ai réussi à retenir deux ou trois trucs …. mais si je fais le compte de tout ce que je n’ai pas retenu et n’ai pas eu l’occasion de connaitre … un goufre intersidéral !

    Bon, tout cela pour dire que tu peux l’écrire avec f ou ph, ce sera sans faute ;-)

  • #38 Manue le 18 avril 2007 à 22 h 09 min

    Zut alors ….
    Au moins ça fait un peu comme un électro-choc, si ça tombe tu l’avais oublié ce roman, et bien commences-en un autre et va jusqu’au bout de tes idées sinon des gens en longs manteaux jaunes et aux voitures ahurissantes vont encore venir te mettre des batons dans les roues !
    Fonce et ne t’arrête pas !

  • #39 sissi le 19 avril 2007 à 0 h 05 min

    L’intrigue pourrait être un énorme bug sur le site !! Ou qu’ils se recontrent dans la rue et pas dans le métro :)

  • #40 Ingrid le 19 avril 2007 à 18 h 57 min

    Waouh, ça l’air bien ton livre ! ça donne envie… Par contre, le site pr se retrouver dans le métro, tout le monde ne le connaît pas et je pense sincèrement pas qu’en le lisant si c’est bien écrit, personne ne pourrait penser "pfff mais elle a pas été sur http://www.paribulle.com cette nouille" car nous sommes légion de nouilles à ne pas le connaître !

  • #41 Aine le 20 avril 2007 à 17 h 46 min

    y’a des tas de trucs ecrits dans les romans qui se font differement dans la vraie vie… Si ca se trouve, ton neroine elle lit pas Cosmo, elle est juste abonnee a Telerama, et comme elle passe son temps a voir des films japonais en VO cotes TTT sur le dit mag, elle plane un peu, tu vois…

  • #42 iza manga le 21 avril 2007 à 11 h 32 min

    Juste un conseil avant de te remettre a ton bouquin: lire Dix-neuf secondes de Pierre Charras.
    ca existe en poche (folio je crois) et c’est pas tres long.
    (c’est pas l’histoire d’un coup de foudre, plutot le contraire, et c’est dans le RER, mais bref, y a des similitudes et c’est sorti en 2003…).

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.