Cet épouvantable honneur macho

30 novembre 2005

elleDans le Elle de cette semaine, un article m’a particulièrement touchée.

Il ne s’agit ni de bottes pointues, ni de crèmes chics, mais du point de vue d’un poète afghan, Atiq Rahimi, sur la violence faite aux femmes dans son pays.

Je crois n’avoir jamais lu un homme s’élever avec autant de révolte et de dégoût contre cet épouvantable « code de l’honneur » macho, qui légitime l’assassinat des femmes par leur conjoint, leur père, leur frère, ou les pousse au suicide.

Je vous en livre une partie, ce texte est extrêmement frappant, et encore une fois, d’autant plus remarquable à mes yeux qu’il est écrit par un homme, et un afghan :

« Je devrais écrire cette lettre de Herat. Mais non. Me voici en train de me lamenter lâchement à Paris. Oui, j’aurais dû être dans mon pays, l’Afghanistan, pour participer à un forum des écrivains prévu le 12 novembre à Herat, ville réputée pour son civisme, sa culture ancestrale, ses « musulmans modérés » ! Le forum vient d’être reporté. Pourquoi ?
Personne ne me répond. Et pourtant tout le monde le sait : la nuit du 5 novembre, à Herat, une poétesse de 25 ans, Nadia Andjoman, a été tuée par son mari, alors qu’elle venait d’avoir un enfant il y a à peine six mois. La cause de ce crime est révoltante : son mari s’opposait à sa participation à ce forum. […]

Cette ville est déjà enflammée par les corps immolés des femmes désespérées. Cette terre est déjà trop nourrie de leur sang. Et chaque fois, on nous parle de drames familiaux, sous prétexte que l’une est tuée par son mari, l’autre par son père… Non !

Ce n’est pas le mari de Nadia qui l’a tuée. Non ! C’est toute une nation, pourrie dans sa virilité lâche, au nom des codes de l’honneur ! Oui, c’est nous, les hommes, qui sommes les assassins des Nadia Andjoman. Maudite soit cette vaine fierté afghane ! […]

En dehors de cette ville, à l’est du pays, plus de 150 tentatives de suicide ont été recensées depuis neuf mois, dont une trentaine d’immolations par le feu. […] Qui sont ces femmes ? Pour la majorité des jeunes filles âgées de 14 à 20 ans, qui se font brûler pour échapper à un mariage forcé avec un homme beaucoup plus âgé qu’elles. Ou qui sont brûlées pour leur manière d’être qui ne convient pas aux règles obscènes des hommes ».

Vous comprenez mieux maintenant, tout ce qu’on trouve dans ce magazine que j’aime tant.
Désolée pour la rigolade, mais ça aussi c’est un truc de filles, et pas des moindres.

23 commentaires Laisser un commentaire
Femmes du monde

Vous aimerez aussi

23 commentaires

  • #1 Nathalie 75 le 30 novembre 2005 à 10 h 41 min

    N’oublions pas que ces pb existent aussi en France …. mais de manière plus marginale mais quand même !
    Nathalie

  • #2 Esme le 30 novembre 2005 à 11 h 10 min

    J’en ai des frissons!! C’est lamentable et honteux, et comme le dit Nathalie ca existe aussi en France et c’est tout autant lamentable et honteux!!

    Au nom de quoi? la soi disante tradition, cette tradition qui dans d’autre pays permet l’excision, la lapidation, le meutre des filles à la naissance et j’en garde …
    C’est revoltant!

    Merci Helene de nous permettre de ne pas oublier

  • #3 kabibi le 30 novembre 2005 à 11 h 33 min

    Quand je vois le sort de ces femmes, egoistement, je ne peux m’empecher de pousser un soupir de soulagement : j’habite dans un pays ou je ne risque pas (ou nettement moins) ce genre de problemes. Et je me sens infiniment reconnaissante a mes grands-parents d’avoir quitte l’Inde et le Pakistan…

    Une fois mon soulagement passe, je me dis : "que pouvons nous faire pour elles?"
    Donner de l’argent a diverses associations, parrainer des enfants pour quils puissent aller a l’ecole ? Je n’ai pas vraiment l’impression que ca soit la solution ideale : la jeune femme tuee par son mari a visiblement de l’instruction, visiblement, c’est meme ce qui lui etait reproche.

    Et une fois ma colere passee, j’oublie. Malheureusement.

  • #4 nutellette le 30 novembre 2005 à 12 h 31 min

    salut hélène!
    trop bien tes articles! le dernier choquant! grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr de rage!!!
    comme disent tes préc commentaires, ya trop de femmes dans le même cas…et on a du mal a agir!
    bref, truc + gai, jai mis ton blog dans mes favoris, comme ça je te lis ts les jours!
    tu me fais trop marrer…et le coup des culottes jlai testé ce week end, trop bien l’astuce! sachant que tous les caleçons de MONSIEUR prennent tte la place!!
    sinon t passé chez lancel? encore une mega collection qui est arrivée je sais ce que je veux comme cadeau maintnt, il est petit, prune, en cuir, avec un ptit noeud, mega pratik, et coute trop cherrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr! :-)
    bonne journée, gros gros bisous

  • #5 Nawal le 30 novembre 2005 à 14 h 03 min

    Hélène, Mesdames,
    L’expression : "Musulmans Modérés" me dérange (et je reste polie) comme à chaque fois que je la lis ou l’entends quelque part.
    Il y a des Musulmans "tout court" (ni "bons", ni "mauvais"), et il y a des Fous furieux (même et hélas aussi dans des "pays non Musulmans") qui n’ont rien à voir avec cette Religion, et qui sous couvert de je ne sais quoi (avidité de pouvoir, machisme, Barbarie … entre autres) commentent des crimes atroces.
    L’Islam a bon dos une fois encore …

  • #6 sophie202 le 30 novembre 2005 à 14 h 17 min

    Bonjour à toutes,
    pour rebondir sur l’intervention de Nawal, bien sur que l’expression musulman modéré est une aberration, alors quand on est musulman tout court on l’est imodérément?
    On peut être musulman, pratiquant ou non, mais celà n’a rien à voir avec une quelquonque barbarie… la barbarie c’est juste une question de pouvoir.
    Et pour moi ce n’est pas une question de folie, car quelque part j’ai toujours trouvé qu’invoquer la folie permet de rendre irresponsables de ces actes… Non les fou de dieu ne sont pas fous et certainement pas irresponsables!
    Ce n’est qu’une question d’orgueil et de pouvoir et c’en est d’autant plus triste…

    Mais justement, en mettant cette expression entre guillemets je touve que l’auteur met en avant cette incongruité de l’expression, et n’oublions pas qu’il sagit surement d’une traduction.

  • #7 lili le 30 novembre 2005 à 17 h 23 min

    Je crois qu’heureusement Atiq Rahimi n’est pas le seul homme ni le seul Afghan de son avis, ne désespérons pas du genre humain.

    Cete histoire est affreuse.
    Je pense à cette courageuse écrivaine Taslima Nasreen, qui a fini par s’exiler sous les menaces de mort. Je l’avais croisée à Paris, une toute petite grande dame.

    Dans le même genre ou approchant, nous avons ici en France une jeune Shéhérazade brûlée vive par un homme qui n’a pas aprécié qu’elle refuse sa demande en mariage. La pauvre n’est pas morte, mais elle est très gravement blessée.

    Le coup de la femme enflammée, c’est hélas un mal qui sévit dans cette région du monde et ce n’est pas propre aux musulmans, on en voit dans l’Inde hindoue aussi.

    Il y a du boulot pour éduquer les hommes, je vous le dis, et pas seulement les hommes, hélas, des femmes se font complices ou auteures de ce genre de crimes.
    Lire le livre de témoignage qui s »intitule "Brûlée vive", paru il ya quelques mois, édité par des hommes, si si.

    brrrrrr.

  • #8 Hélène le 30 novembre 2005 à 20 h 32 min

    Il semble que je doive remettre un peu les pendules à l’heure.

    Je n’ai pas écrit ce billet pour dire "les musulmans sont méchants", ou dieu sait quoi de ce genre.

    Ce que je voulais mettre en avant, en dehors du fait que les femmes sont traitées de façon épouvantable dans bien des pays, quelle qu’y soit la religion en vigueur, c’est le fait qu’un homme s’élève aussi violemment contre ces pratiques.

    Moi ça m’a fait du bien de le voir réagir comme une femme aurait pu la faire, en fait. C’est ça que je voulais partager avec vous, et non pas le problématique muslmano-je ne sais quoi, qui n’a rien à faire ici, et qui n’est pas mon propos.
    A vrai dire je n’avais pas songé un instant que l’on rebondirait là-dessus, ce n’était vaiment pas le but…

  • #9 Laurette le 30 novembre 2005 à 19 h 10 min

    Ce n’est pas des faits de musulman, ce sont des faits d’hommes, d’hommes qui depuis toujours ont peur des femmes, du soit disant pouvoir que l’on a sur eux.

    En France on brulait bien des "sorcières", sous pretexte que c’étaient des femmes libres, en fait je pense que ce qui fait peur aux hommes c’est la liberté, celle de penser, de s’habiller comme on veut, de vivre la vie qu’on veut. Des hommes jaloux tabasse leurs femmes.

    Beaucoup de jeunes filles ont peur et préfèrent se voiler ou s’habiller en survet pour passer inaperçu dans leur quartier.

    Tout ça est du à l’ignorance, et nous les mères ou futures mères nous avons le devoir d’élever nos filles comme nos garçons, de les éduquer au respect….

    Cet article me fait mal, en tant que femme et en tant que mère!!
    Quand tout ça cessera? quand les hommes et les femmes vivront en paix ensemble?

  • #10 Delphinoid le 30 novembre 2005 à 19 h 19 min

    Humm, j’arrive après la bataille, j’allais parler du livre récemment paru que mentionne Lili et du cas de cette jeune femme, Shéhérazade, qui était intervenue à la télévision il y a quelques années, sa prestation m’avait beaucoup marquée…

    Quant à la réflexion de Nawal, je me suis fait la même ;) Comme on me l’a répété au cours de mes études: ce n’est pas en se basant sur le discours des acteurs que l’on peut comprendre leur comportement, ce n’est donc pas en lisant le Coran (dans ce cas précis) que l’on peut comprendre ce type d’attitudes, seulement la manière dont on se sert des écrits pour justifier l’injustifiable…

    Quoi qu’il en soit, c’est bien d’en parler, on n’en parle jamais assez et sans entrer dans la polémique, ça rejoint un peu l’idée que je me fais de l’évolution de la situation en Afghanistan depuis les événements de 2001.

  • #11 Delphinoid le 30 novembre 2005 à 21 h 23 min

    Voui voui, on est d’accord, c’est un sujet sur la difficile condition des femmes dans certains pays, dont le nôtre (si si) et sur le fait que certains hommes ont le courage de dénoncer ça :))

    D’ailleurs, comme Lili, je re-recommande de feuilleter le livre "Brûlée Vive"…

    Désolée si j’ai donné l’impression de faire du HS :((

  • #12 Mouniou le 30 novembre 2005 à 21 h 34 min

    Vraiment, BRAVO pour ce billet ! !
    J’étais trés trés émue en le lisant.

    C’est vrai que le machisme,le désir de pouvoir, sont tellement bêtes, et souvent catastrophiques.
    Qu’un homme les dénonce de cette façon, aussi forte, aussi bien ! redonne espoir.
    (divulgons le ; il y a du pain sur la planche).

  • #13 Hélène le 1 décembre 2005 à 10 h 26 min

    Oui oui Mithra, j’ai lu pas mal de choses sur ce chirurgien, il est génial !! J’ai lu aussi des témoignages de femmes excisées à qui il avait refait un clitoris, leur vie a bien sûr complètement changé. C’est merveilleux ce genre de chose.
    Et ton expression "les hommes ne sont pas tous bons pour la corde" ma fait mourir de rire ! ;-))

  • #14 Hélène le 1 décembre 2005 à 11 h 26 min

    C’est magnifique Marion.
    J’aime beaucoup Zazie et je ne connaissais pas cette chanson, je te remercie beaucoup de me la faire découvrir.
    M’en vais la télécharger (en payant) tiens !

  • #15 Anne Cé le 1 décembre 2005 à 9 h 42 min

    Bien des choses ont été dites en commentaires, je n’apporterai rien de plus.
    Simplement, merci Hélène.

  • #16 Mithra le 1 décembre 2005 à 10 h 10 min

    oui, merci Helene de nous rappeler ce que beaucoup de femmes subissent a travers le monde… moi c’est ce terme d’honneur qui me fait bondir – les tueurs et les mafieux auraient donc un "code d’honneur" : quel honneur lorsqu’on rackette les plus faibles, qu’on met des femmes sur le trottoir et qu’on s’en prend aux familles des gens qui genent vos affaires ?

    Sinon sur le theme "les hommes ne sont pas tous bons pour la corde" :-) j’ai entendu un reportage sur un chirurgien francais formidable, un urologue qui a mis au point une operation qui permet de "reparer", autant que faire se peut, les organes des femmes qui ont subi une excision. Il a du se battre autant contre les difficultes techniques que contre ses confreres qui le trouvaient fou de vouloir se meler de "ca"…

  • #17 marion le 1 décembre 2005 à 11 h 23 min

    je vous invite à écouter la chanson de Zazie "aux armes citoyennes" de son album La Zizanie. Je fournis les paroles pour celles qui ne connaissent pas et m’excuse à l’avance de la longueur de ce commentaire :

    A ceux qui pensent
    qu’Eve est seulement
    une moitié d’Adam
    A ceux qui disent
    qu’elle est la mère
    de tous les vices
    A ceux qui se permettent
    d’être le seul maître
    Après Dieu
    A ceux qui prient
    A celles qui pleurent

    A ceux qui vont
    libres comme l’air
    A celles qui se terrent
    A ceux qui ont
    le droit de dire
    elles, de se taire
    A ceux qui prennent la vie
    de celles qui donnent la vie
    A ceux qui rient
    A celles qui pleurent

    Aux armes citoyennes
    Nos larmes seront
    Les larmes qui nous viennent
    des crimes sans nom
    Aux hommes qui nous aiment
    Ensemble marchons
    Et au diable les autres

    A celle qu’on opprime
    pour avoir commis le crime d’aimer
    A celle qu’on supprime
    pour un peu de peau dévoilée
    A celle qu’on assassine
    Pour avoir tenté de leur résister
    A nous mes frères
    Qui laissons faire

    Aux armes citoyennes
    Aux armes versons
    les larmes qui nous viennent
    au feu des canons
    Aux hommes que revienne
    un peu de raison
    et au diable les autres

    Aux armes citoyennes
    Nos larmes seront
    Les forces qui nous tiennent
    ensemble, marchons
    Puisque l’horreur est humaine
    Sur elle versons
    Nos larmes en pardon

  • #18 Esme le 1 décembre 2005 à 11 h 35 min

    Je ne connaissais pas la chanson Merci Marion elle resume bien les differentes situations…

    Concernant le chirurgien, j’en ai aussi entendu parlé, c’est vraiment genial ce qu’il fait et refait. Des actions comme les siennes doivent être plus souvent montrées et ecrites! c’est mon avis

  • #19 le ver solitaire le 5 janvier 2006 à 10 h 13 min

    J’en ai une aussi (de chanson)… je vais vous en chanter un extrait… hum huuum (raclement d’interieur buccal)… alors c’t’une chanson de Renaud qui s’appelle Miss Maggie… outre le fait qu’elle pourisse Tatcher, c’te chanson est un veritable hymne (rien que ça!) à toutes les femmes (je vous aiiiiiime… Julien Clerc)… alors ça fait un truc du style:

    ouane, tou, ouane, tou, fri, faur,

    "Femme du monde ou bien putain
    Qui bien souvent êtes les mêmes
    Femme normale, star ou boudin,
    Femelles en tout genre je vous aime
    Même à la dernière des connes,
    Je veux dédier ces quelques vers
    Issus de mon dégoût des hommes
    Et de leur morale guerrière
    Car aucune femme sur la planète
    N’ s’ra jamais plus con que son frère
    Ni plus fière, ni plus malhonnête
    A part peut-être Madame Thatcher"

    Alors, vous aimez… bon, j’vous en chante encore un bout… le temps de reprendre ma guitare… gling glang gloung (je m’accorde…):

    "Femme je t’aime parce que
    Tu vas pas mourir à la guerre
    Parc’ que la vue d’une arme à feu
    Fait pas frissonner tes ovaires
    Parc’ que dans les rangs des chasseurs
    Qui dégomment la tourterelle
    Et occasionnellement les Beurs,
    J’ai jamais vu une femelle
    Pas une femme n’est assez minable
    Pour astiquer un revolver
    Et se sentir invulnérable
    A part bien sûr Madame Thatcher"

    Voili voilou… bon, pour la suite ‘faudra acheter le CD (ou le voler à la FNAC… oupssss).

    Bon bah, biz&zouuuuuuu!

    Le ver solitaire.

  • #20 marion le 22 avril 2006 à 11 h 39 min

    ilenfautpeupour.canalblog…
    juste ça. c’est pas glorieux …

  • #21 salam-bidou le 29 avril 2006 à 0 h 23 min

    Le sort de ces femmes est terrible… j’ose ésperer que de nombreux hommes d’Afghanistan n’approuvent pas le traitement resevé à ces femmes et que leur silence, bien que coupable, est du à leur peur plus qu’à leur consentement implicite…
    De plus la manière dont sont maltraitées ces femmes est loin de trouver une justification dans le Coran…
    Je me sens impuissante mais j’aimerai tant pouvoir les aider d’une manière ou d’une autre, les libérér de ces "mâles fanatiques" qui organisent lâchement leur drame en leur volant leur vie !

  • #22 Hélène le 29 avril 2006 à 16 h 18 min

    Soit la bienvenue salam-bidou ;-)

  • #23 salam-bidou le 14 mai 2006 à 22 h 24 min

    Merci Hélène.

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.