C’est pour toi ! Je te dis que c’est pour toi !!

4 septembre 2006

telephoneJe ne suis pas une fille comme les autres, j’ai HORREUR du téléphone. Quand il sonne je ne réponds pas, des fois que ça soit un vendeur de fenêtres ou quelqu’un que je fuis, et puis de toutes façons j’aime pas parler dans le combiné. Ca horripile l’Homme (qui est plutôt porté sur la conversation à distance, pour un mec) :

Lui : réponds steuplé, moi je peux pas je suis en train d’écrire un mail

Moi : nan, j’ai pas envie

Lui : allez quoi, je suis sûr que c’est pour toi !

Moi : je m’en fiche, j’ai pas envie

Lui : rooooh, tu es chiante, passe-moi le téléphone au moins !

Moi : et voilà !

S’ensuit une conversation de huit ans avec machine pour savoir où aura lieu l’anniversaire de machin. Le truc dont je suis absolument incapable. Ca me rend hystérique tellement ça me saoûle, de parler au téléphone.

Mon truc c’est l’écrit, je ne communique que par mail ou textos (d’ailleurs mon forfait de portable est intouché à la fin du mois et je n’ai cet objet que depuis deux ans, en revanche je paye des dépassements monstrueux en SMS).

Même ma mère s’y est faite, la pauvre, elle me maile quand elle a un truc à me dire. C’est limite je la soupçonne de s’être acheté un ordi pour pouvoir communiquer avec sa fille aînée.

Quand quelqu’un m’appelle je pousse des cris outragés : « mais c’est dingue ça ! il (elle) ne peut pas m’envoyer un mail, comme tout le monde ?? ». Je n’ai aucune envie de raconter ma vie dans le cornet (ou pire, d’écouter autrui raconter la sienne), je préfère voir mes amis en vrai, et me contenter d’échanger des infos vitales par téléphone quand vraiment je n’ai pas le choix (- rendez-vous à telle heure à tel endroit – hon hon, ça roule).

Evidemment il y a des gens avec qui je suis obligée d’être aimable (non je ne vous donnerai pas de noms), quand par malchance ils arrivent à me chopper. Il m’arrive de vociférer rageusement en trépignant dans mon salon après avoir raccroché, pour me défouler (ben oui je suis dingue, je vois pas où est le problème ?).

Cela dit c’est pas hyper fréquent, je ne réponds que sur mon téléphone portable parce que je peux filtrer comme une bête (et ne répondre qu’à l’Homme qui vérifie s’il faut acheter du pain).

J’ai bien raison de me méfier, d’ailleurs : quand bêtement je réponds sur le fixe, deux fois par an, je tombe immanquablement sur un vendeur de fenêtres ;-)

101 commentaires Laisser un commentaire
Le reste

Vous aimerez aussi

101 commentaires

  • #1 pomme le 4 septembre 2006 à 8 h 55 min

    Allô ? Allôôôô ??? Hélène, réponds !!!

    Oui d’accord, elle était facile, mais bon, c’est lundi matin, on fait ce qu’on peut.

    C’est vrai que c’est beurk le téléphone, heureusement que le mail a été inventé, sinon je n’aurais plus d’amis depuis plus belle lurette ;-)

  • #2 Esme le 4 septembre 2006 à 8 h 57 min

    Ben moi c’est les deux, mail et telephone et sms en fait un peu de tout ca depend aussi des gens a qui je veux parler!

    sinon y’a les interphones aussi ! :-)

  • #3 mariaba le 4 septembre 2006 à 9 h 01 min

    Tout pareil! Ok pour répondre sur mon portable, et encore seulement si c’est le moment, et surtout si le numéro s’affiche. Mais le "fixe", oublié, je n’entends même pas la sonnerie. D’ailleurs quand je ne suis pas toute seule, je sais si bien ignorer la sonnerie que la personne qui est avec moi, qui, généralement, entend l’affreuse machine, me regarde avec des yeux ronds "t’entends pas??? tu réponds pas???" et moi "bah non. Je ne sais pas qui c’est " et l’autre "rfhsmmlkjh" marmonné discrètement, genre la pauvre…
    Comment on faisait AVANT, quand on osait répondre?? moi j’ai peur des gens dans le téléphone…

  • #4 sev(norvege) le 4 septembre 2006 à 9 h 09 min

    bah oui mais faut dire que les vendeurs de fenetres ils apellent avec une frequence vachement plus élevée que ma mère…enfin dans mon cas.

    PS: 8h43, la vache Helene?! me dis pas que t’etais deja habillee et maquillée en plus.

  • #5 Millie le 4 septembre 2006 à 9 h 10 min

    j’ai pas de portable, et je répond pas au fixe, j’ai trop peur que se soit ma belle mère et qu’elle me prenne le choux!

  • #6 Olivia le 4 septembre 2006 à 9 h 15 min

    Ahhhh, que c’est bon de ne pas se sentir seule en un lundi de rentrée … et moi qui croyait être une extraterrestre avec ma phobie du téléphone !!! Je vais d’urgence faire lire ce billet à mon mari qui n’arrive pas à comprendre mon attitude … je ne réponds pas non plus au fixe (la peur de la belle mère pour moi aussi) et j’évite les numéros inconnus sur le portable. En fait, l’appel tombe toujours au mauvais moment (et j’ai moi même toujours peur de déranger) : la douche du petit, le point final à un paragraphe super important, le touyage de la sauce tomate … Pourtant, je ne pourrais vivre sans mon tél … j’ai un forfait 5 heures avec le numéro de ma mère (et elle a le même) et nous l’explosons quasiment tous les mois …

  • #7 zaza le 4 septembre 2006 à 9 h 19 min

    pas de fixe chez moi, comme ça le probleme est réglé, et quand mon portable sonne c’est FILTRAGE de folie, et dans la plupart des cas, je suis sous la douche, en train de faire la cuisine ou la vaisselle ou regarder Lost : c’est donc crime de lese majesté de répondre donc "laissez moi un message, je répondrai quand j’en aurai envie"
    Allez va Hélène ne te sens pas si solitaire que ça, mais je crois que des fois on a honte de dire qu’on n’aime pas le teléphone car autour de nous, j’ai l’impression que la plupart des gens ont une prothèse vissée sur l’oreille
    Bonne journée à tous et toutes

  • #8 Laurenn le 4 septembre 2006 à 9 h 30 min

    Alors, je trouve ça chouette que vous sachiez, parce que moi, cet engin me laisse +/- indiffférente, en tout cas, le fixe. Le portable, j’essaie de ne pas en être accro, et donc, je limite les communications lorsque je suis à l’extérieur (rien de plus agaçant une personne qui parle haut et fort dans les transports en commun et dont on connaît toute la vie au final, beurk).

    Par contre, ma mère, elle déteste ça. Vous comprenez ça la dérange. Ca m’a tellement interloqué la 1ère fois qu’elle me l’a dit que j’y ai réfléchi et j’ai acquiessé après.

    Là où je te rejoins, Hélène, c’est que je préfère voir mes ami(e)s que de blablater au tèl pendant des heures (sauf après méga échange de mails avec mes amies à l’étranger !)

  • #9 La Cuiller En Bois le 4 septembre 2006 à 9 h 35 min

    Vous me faites rire les filles !!

    Avant le portable, on se battait pour avoir le téléphone !
    "Raccorche j’attends un coup de fil important !"
    "C’est toujours occupé quand je t’appelle !"

    Et encore avant, on rêvait juste du téléphone !

    Le premier téléphone à la maison a nécessité un délai de un an sur une liste d’attente contre paiement de la peau du c.. (650 frs en 1965 !) Et comble du luxe il était blanc (les noirs c’était d’un commun !) Nous étions peu dans l’immeuble à l’avoir. En cas d’urgence fallait descendre les 7 étages (13 pour les plus malchanceux) se fader une côte raide pour aller téléphoner depuis le petit bar qui était tout en haut !

  • #10 Hélène le 4 septembre 2006 à 9 h 36 min

    Gloria arrête d’essayer de nous faire croire que tu as 102 ans, ça ne marche pas du tout ! ;-))

    Roh le portable Laurenn je trouve ça encore pire, pour discuter, aprce que j’entends rien ! Une vraie petite mémé ;-))

    J’ai rarement honte de mes goûts et dégoûts zaza, de ce côté il n’y a pas de souci à se faire ;-)
    Mais à voir le nombre de gens qui passent des heures au téléphone pour un oui ou pour un non, je croyais que les autres aimaient ça, téléphoner ;-)

    Je vois Olivia et Millie, que nous nous abstenons de décrocher pour les mêmes raisons ;-))

    sev je suis habillée mais pas maquillée, l’honneur est sauf ! ;-))

    mariaba ton commentaire m’a bien fait rire ! Quand il y a des gens chez moi c’est pareil : « tu peux répondre hein, ça me dérange pas », « roh non surtout pas, quelle horreur ! » ;-)

    Esme je réponds à l’interphone, aussi ;-) Ca me saoûle mais je le fais, sinon les gens restent dehors sous la pluie ;-)

    pomme sans mail je n’aurais plus la moindre vie sociale, une fois de plus, tout pareil ;-))

  • #11 Veka le 4 septembre 2006 à 9 h 38 min

    Ouiiiiiiiiiii ! Je ne suis pas la seule !! Enfin quelqu’un comme moi ! :-D

  • #12 Bibil le 4 septembre 2006 à 9 h 43 min

    Pour ma part je pense être une "accro" au téléphone par rapport à toi Hélène et aux commentaires que je viens de lire, mais attention pas avec n’importe qui et pas n’importe quand. J’ai la fâcheuse habitude de me préparer une excuse monstrueuse quand j’entends sonner le bidule et que j’ai pas le temps (et j’ai de moins en moins de temps) mais pour maman toujours et aussi ma copine anne et mon mari aussi et steph mon ancienne collègue !!. (ça fait pas beaucoup, je sais) les autres je préfère leur parler de vive voix. Et je ne sais pas si vous avez déjà ressenti ça : Il y a des gens qu’on apprécie beaucoup ou qu’on aime carrément et auxquels on n’a rien à dire au téléphone, c’est étrange non ?

  • #13 Milky le 4 septembre 2006 à 9 h 50 min

    D’accord avec Bibil, il y a les amis à qui je téléphone et ceux à qui je ne téléphone pas (et ce ne sont pas des amis moins chers pour autant).
    Et pour les vendeurs de fenêtres, ma parade est toute trouvée ("elle est morte"), non moi quand j’ai un travail et que le téléphone sonne, je me dis toujours "ça doitêtre mon chef, qu’est-ce que j’ai encore fait"… Oui oui c’est ça laissez donc un message.

  • #14 La Natole le 4 septembre 2006 à 9 h 50 min

    un peu comme Bibil…je réponds sélectivement (je sais, c’est mal…) et je préfère nettement les mails….

    tu dois te sentir bien moins seule en nous lisant :o))

  • #15 Hélène le 4 septembre 2006 à 9 h 56 min

    La Natole je ne trouve pas ça mal de répondre sélectivement. Pourquoi faudrait-il être disponible tout le temps pour tout le monde ??

    Milky le coup de « elle est morte », il faudra que j’essaye, ça me fait trop rire ! ;-))

    Bibil je suis l’inverse de toi, les gens avec qui j’ai plaisir à parler par téléphone sont très rares ;-) (j’ai remarqué que ça me chauffe l’oreille, en plus, c’est super désagréable).

    Hi hi veka, et voilà, il suffisait d’en parler (par écrit ;-)) !

  • #16 annelise le 4 septembre 2006 à 10 h 10 min

    J’étais carrèment accro aussi, et bizaremment ça m’est passée, j’éteins désormais mon téléphone à partir de 20h quand j’y pense pour avoir la paix. Je ne réponds plus jamais aux appels non identifiés, peur de la belle mère aussi…
    Je suis devenue très textos, et d’ailleurs j’ai un forfait texto énorme, et j’ai réduit le forfait communications. Mon compte en banque est ravi de ce changement radical ! Plein de sous en plus pour mes fringues !

  • #17 sophie L.L le 4 septembre 2006 à 10 h 14 min

    Ce que je préfère c’est les textos, c’est une invention géniale. (A condition qu’ils soient pas écrit en langage texto ! mais " en vrai" avec majuscules, virgules et tout et tout)

    J’adore en envoyer, j’adore en recevoir.

    Il faudrait des appareils qui fassent que les textos (et quand on ouvre le couvercle qui fassent miroir aussi, un petit système tout simple qui coulisserait-, comment ça se fait qu’aucun fabriquant n’y a pensé ???)

    NB: classe Hélène, la pub eurostar ! (mais pourquoi on peut pas mettre des commentaires ? )

  • #18 kila le 4 septembre 2006 à 10 h 14 min

    Et bien, le fixe ça va ça ne me dérange pas. Sans être accros, il doit sonner 3 fois/semaine et moi j’appele à peu prés autant; Et ce sont toujours les même 3 personnes. Pas de surprise à avoir, et en fonction de l’heure je sais si c’est l’un ou l’autre.

    Par contre le portable, je deteste ça, j’en ai un depuis 2 mois parce qu’on me l’a donné mais j’ai horreur de cet engin. Si je suis pas chez moi, ben les gens laissent un message. Je supporte mal l’idée de devoir être joignable 24/24.
    Je deviens folle quand les gens téléphonent au volant, en marchant, au resto, je vous parle même pas du ciné, là il m’est arrivé de faire un scandale une fois.

    Pour les SMS c’est pareil ça me gave quand t’es avec des gens et qu’ils n’arrêtent pas de tapoter pour se dire quoi??, je me le demande.

    Et puis ces sonneries…mais c’est l’enfer les sonneries de téléphone (portable ou pas).
    J’ai travaillé 10 ans dans un bureau où les téléphones qui sonnent c’est chaque minute et je peux vous dire que quand vous êtes en WE vous avez pas envie d’entendre des sonneries à tout va
    Alors, si je suis tranquille au resto (bar/musée/forêt/ciné) et à côté y’a une "dinde" (ben oui je m’enérve) qu’a pas éteinds sont portable je lui lance des regards mitraillants. Et je vous dis pas si dans l’autre main elle a une cigarette…

    Le mien je l’utilise pour appeler les gens sur leur portable et pour mon boulot c’est une sécurité (je garde des enfants)

    Pour les vendeurs de fenêtre je me suis inscrite sur la liste "sans démarchage téléphonique" et ça marche trés bien. Pas 1 appel en 1 an. Oui je suis chez France-Télécom.
    Sinon, ma parade avant : désolée je suis étudiante!

  • #19 guppys le 4 septembre 2006 à 10 h 14 min

    Hello !

    Moi mon tel il ne me sert pas à grand chose, si ce n’est à filtrer les appels !!! Un peu comme toi, je n’aime pas trop être dérangée, même par les super copines, pendant que je suis occupée à glandouiller.

    Du coup ma mère a trouvé le truc : elle apelle en privé exprès pour me faire flipper ( aaarggggg, mais qui ça peut etre ?? mon boss? un recruteur ? Steven Tyler ?!?!! )

    Et ce qui me gave atrocement : devoir laisser des messages sur les répondeurs de mes correspondants. C’est plus fort que moi, j’y arrive pas, je bloque et je finis par laisser un message bidon, débité à 100 à l’heure et qui ne veut rien dire au final !!

    :-D

  • #20 Delphinoid le 4 septembre 2006 à 10 h 16 min

    J’adore ce genre d’articles parce qu’il me permet de m’apercevoir que je ne suis pas toute seule, loin de là…

    Je me souviens du premier jour où j’ai fait une soirée pyjama chez ma meilleure amie, tout le monde se précipitait sur le téléphone quand il sonnait. J’avais halluciné. Chez moi, c’est plutôt l’inverse.

    Le téléphone sonne et c’est limite la bagarre pour savoir qui va se dévouer pour décrocher "je fais mes devoirs!" (moi) avec des variantes au fil des ans, "j’ai les mains sales" (ma mère), "euh je suis occupé" (mon père) ou "c’est jamais pour moi, je ne vois pas pourquoi je devrais décrocher" (mon père, à court d’arguments).

    Bien sûr parfois, sous la pression paternelle "c’est toujours tes copines!", je vais décrocher, évidemment, c’est toujours pour lui… sans commentaires.

    Quand le téléphone-répondeur a été inventé, on s’est mis à filtrer, c’était mieux :oP

    Le portable, je ne m’en sers qu’avec très peu de personnes en fait. J’ai des amis qui sont accros alors je suis la tendance quand ils m’appellent je décroche parce que je sais que si c’est moi qui doit rappeler après leur message, je peux dire adieu à mon forfait!

    Moi aussi, je préfère écrire, ça prend moins de temps l’un dans l’autre parce qu’on peut s’y prendre à plusieurs fois en répartissant dans la journée, ça vous bouffe pas 1h à 1h30 d’un seul coup.

    Pour les laveurs de carreaux, on n’a pas trop de problèmes, on est sur la liste rouge. Et chez moi, je n’ai absolument aucun problème parce que je n’ai donné mon numéro de fixe à pratiquement personne; résultat, quand on m’appelle, je sais que ce sont mes parents ou ma grand-mère hu hu…

  • #21 caro ronde et jolie le 4 septembre 2006 à 10 h 17 min

    Tout pareil Hélène. Les coups de fil je les vis la plupart du temps comme une agression. En plus c’est un de mes outils de travail number one et du coup, je n’arrive plus à l’utiliser "pour le plaisir". Vive les mails et puis aussi les vraies rencontres, de visu…

  • #22 le 4 septembre 2006 à 10 h 24 min

    Plus que le téléphone, moi c’est le répondeur qui me traumatise, depuis un an ou deux. Mais vraiment. Je suis capable de laisser s’accumuler 17 messages avant de m’obliger à les écouter en agonisant à chacun d’eux… Ce billet m’a d’ailleurs fait bien réfléchir et je crois que j’ai trouvé la raison (dans le genre super mauvaise nouvelle qui m’attendait un soir sur mon répondeur) – merci Hélène, voilà un mystère éclairci !

    Quant au téléphone, j’ai horreur d’appeler pour "juste prendre des nouvelles", sans raison valable… Et j’avoue que je fais des signes cabalistiques lorsqu’un "36 15 ma life" m’appelle au milieu de mon épisode de Desperate Housewives, en espérant qu’il tombera raide foudroyé au bout du fil (ou que son portable tombe en rade de batterie)

  • #23 Laure le 4 septembre 2006 à 10 h 26 min

    Alors moi c’est tout pareil, je communique bcp par écrit, et j’ai une sainte horreur du téléphone.
    D’ailleurs, le mien est trés trés souvent sur la position "silence", la sonnerie est pour moi une agression terrible. Et puis j’ai horreur de raconter ma vie, et d’écouter celle des autres. D’ailleurs j’ai un gros souci avec ça, c’est que je n’arrive absolument pas à faire croire que ce que l’on me raconte m’interesse si ce n’est pas le cas. On voit vite si je suis en train d’écouter ou de penser à autre chose.
    Mon chéri me reproche de ne jamais appeler, ma mère aussi, ma soeur aussi, et j’ai perdu le contact avec bcp de gens à cause de mon horreur de cet objet.
    Quand je dois téléphoner, je vais à l’essentiel tout de suite, le reste, je le dit quand j’ai les gens en face.
    Et d’ailleurs, je ne comprends même pas les gens qui passent des plombes au téléphone, j’ai jamais été comme ça, même ado.

  • #24 Shalima le 4 septembre 2006 à 10 h 37 min

    Hé bien, sans être aussi "extrême" que toi, j’avoue que moi aussi, le téléphone, souvent, ça me saoûle ! Ado, pourtant, j’y passais ma vie, mais avec des copines triées sur le volet.
    Alors je bénis chaque jour que Dieu fait l’invention d’Internet, et du mail !!! grâce aux mails je reste en contact avec la terre entière, j’ai renoué d’anciennes amitiés, j’ai même retrouvé d’anciens petits copains (c’est MrChéri qui est content, crois moi !)

    Par contre, je suis étonnée de voir que nous sommes plutôt nombreuses dans ce cas… moi qui pensais être une anomalie de la nature téléphonesque ;-))

  • #25 Hélène le 4 septembre 2006 à 10 h 38 min

    Shalima lorsque j’étais ado je dormais quasiment avec le téléphone, comme tout le monde à cet âge-là, aussi ;-)

    Dans mes bras Laure ! Je suis tout comme toi (j’ai même les mêmes birkis, hi hi ! ;-)). Mon téléphone est TOUJOURS sur vibreur (quelle agression ces sonneries), moyennant quoi je ne l’entends jamais ;-)

    gé je suis bien d’accord avec toi, à la limite s’il faut vraiment téléphoner, que ça soit pour une raison précise ! Mais c’est juste « pour savoir comment ça va », quelle angoisse !

    caro ronde et jolie oh oui alors, vive les rencontres de visu ;-)

    Delphinoid ça m’a fait bien rire, de vous imaginer, avec tes parents, à vous battre pour pas répondre ! ;-))

    guppys les messages avant j’avais du mal aussi, et puis je me suis rendu compte qu’en parlant noramlement, un peu comme si j’avais la personne en face de moi, c’était moins galère ;-)

    kila j’ai de la chance, comme chez toi mon fixe sonne assez peu souvent, finalement ;-)

    Roooh Sophie L.L la machine à textos, c’est mon rêve !! Je suis étonnée que personne n’ait encore compris qu’il y avait des sous à se faire avec ça ;-) J’ai fermé les commentaires sous la pub, parce que j’ai pensé que ça vous intéresserait pas… je vais demander à « mon agent » (hiiiiiiiii) ce qu’il en pense ;-)

    annelise tu as du bol d’avoir pu changer ton forfait d’appels en textos, j’aurais bien voulu faire ça mais j’ai un truc avec lequel on peut pas, manifestement…

  • #26 Daenaria le 4 septembre 2006 à 10 h 39 min

    J’ai réglé le problème de mon aversion pour le téléphone: je n’ai pas de fixe et mon portable est toujours sur vibreur à moins que j’attende un coup de fil urgent. Donc si je ne l’entends pas (pratiquement à chaque fois) on me laisse un message et je rappelle; tout le monde s’y est habitué, même le Chéri!
    Je n’aime pas non plus m’éterniser au téléphone, la conversation se limite généralement à "On se voit où et à quelle heure?", la seule exception : les copines à l’étranger (au bout de six mois j’ai envie d’entendre leurs voix en plus des mails) mais alors j’utilise Skype, ça a le mérite d’être gratuit!

  • #27 kheyliana le 4 septembre 2006 à 10 h 40 min

    Rhhhhhhhhhhhhhho, ben dis donc, c’est pour ça que nous n’avons pas de fixe. Il faut dire aussi, qu’au boulot je ne fais que ça vu que je suis hotlineuse, donc le soir, je ne décroche même pas mon portable …
    Au fait, nous avons le même "mobaïlle"

  • #28 Shalima le 4 septembre 2006 à 10 h 43 min

    (tiens, où est passé la fin de mon message ??)

    Alors pour contrer l’appel inopportun, j’ai opté pour la présentation du numéro. Et je débranche systématiquement tout ce qui est susceptible de sonner pendant la sieste des petits, non mais !!! (de toute façon, pendant ce temps-là je suis joignable, puisque devant mon ordi ! :-D)

  • #29 MH le 4 septembre 2006 à 10 h 50 min

    J’envisage de ne plus décrocher quand c’est quelqu’un qui ne veut pas afficher son numéro… ça m’énerve ces gens qui se cachent !

    Je filtre à mort, on se bat pour ne pas décrocher et parfois, personne ne se dévoue…. On se dit que s’ils avaient un truc à dire, ils le diraient au répondeur. Mais souvent, ils n’ont rien à dire puisque le répondeur bipe dans le vide !

    Mes enfants tchatent sur MSN donc ils ne se sentent pas concernés par le téléphone, ils nous dispensent des vendeurs de fenêtres et autres en répondant à notre place (quand ils ont envie de faire les idiots). Rien ne plait plus à mon fils qu’un vendeur qui lui dit "bonjour Madame" alors qu’il a une voix très grave…

    Je revendique le droit à ne pas décrocher !

  • #30 Hilda le 4 septembre 2006 à 10 h 55 min

    Oh Hélène je t’adore, je vais faire lire ton bilet et tous les commentaires à mon époux,
    Lui ne peux pas vivre sans téléphone, il faut qu’il soit joignable tout le temps et moi c’est tout come toi, je ne supporte pas le téléphone, ni fixe ni portable, sauf… pour parler à mon fils qui est à Shangaï pour un stage d’un an et là j’utilise SKYPE et ça c’est génial pour une maman
    J’ai un téléphone portable depuis 2 ans et il y a à peine 3 ou 4 personnes qui ont le numéro
    soit j’oublie de l’éclairer soit j’oublie de l’éteindre je n’ai jamais terminé un forfait mais l’Homme tiens à ce que j’ai quand même un portable pour que je puisse le joindre en cas d’urgence.
    Lorsque j’entend dans la rue ou dans un restaurant des personnes qui appellent pour dire :
    Allo t’es où??? (qu’est ce que ça peut te faire non mais!!!)

    ou alors …voilà je rentre (il ou elle se rendra compte que tu es renté!!!)

    pour moi le téléphone c’est pour fixer un RV ou pour s’excuser pour un retard à un RV et c’est tout

    Voilà ça m’a fait du bien de voir que je ne suis pas une extraterrestre

    merci Hélène

  • #31 benedicte le 4 septembre 2006 à 10 h 58 min

    Tout pareil que toi, Hélène ; quand je pense qu’entre 15 et 20 ans, je passais 2 heures au téléphone chaque soir avec mes copines de classe que je venais de quitter !!!

  • #32 londoncam le 4 septembre 2006 à 10 h 58 min

    Je re-poste sans l’HTML inclus par erreur… ce sera plus lisible!

    Je suis d’accord avec vous les filles, c’est rassurant un billet comme celui-ci! Depuis le temps j’avais l’impression d’etre une asociale du telephone et je me rends compte aujourd’hui avec joie que je ne suis pas seule!

    J’ai en partie resolue le probleme pour le moment car j’habite a l’etranger et recois donc beaucoup moins de coups de fil sur fixe/portable. En general quand mes amis/famille m’appellent on s’est donne des RV telephoniques a l’avance donc pas trop de surprise quand le telephone sonne (et j’arrive encore a y aller en trainant les pieds…). Il m’arrive souvent d’eteindre mon telephone ("j’avais plus de batterie!") ou de le laisser sonner ("oh! zut, je l’avais laisse en silencieux!"), quand je ne suis pas "in the mood" pour repondre… Quelle vicieuse!

    Par contre j’adore les textos et par dessus tout les mails, ca doit etre la petite icone enveloppe, le cote lettre qui me plait. Je ne rechigne pas sur MSN non plus, mais la pareil, les importuns qui me parlent des qu’ils sont connectes ou me demandent "et les amours ca en est ou???", je les bloque de temps en temps :-D!

    Et en meme temps…

    Je suis quand meme bien contente d’avoir un telephone portable pour dire que je suis en retard ou pour pouvoir etre prevenue dans l’autre sens et ne pas ruiner mon sechage de cheveux sous la pluie…

  • #33 La Cuiller En Bois le 4 septembre 2006 à 11 h 12 min

    Mais si Hélène, je vais finir par vous le faire croire !
    Mais j’ai l’antidote : les voyages formant la jeunesse j’équilibre la balance ! mdrr

    Je reprends mon analyse (je ne la joue pas psy – c’est d’un commun – mais sociologue … à deux balles !)

    Dans l’antiquité (enfin dans le temps ou j’étais toute petite, c’est à dire il y a 98 ans environ) il n’y avait que les missives (bon les lettres quoi) pour donner des nouvelles aux autres. et les télégrammes pour les catas !
    Puis le téléphone peau des fesses est arrivé. Bon il fallait passer par l’opératrice qui écoutait tes discussions.

    Ensuite nous avons eu le téléphone à tous les étages (livré avec le gaz et l’eau) et là, les ados monopolisaient la ligne (et les nanas avec leurs copines … si si allez, ne mentez pas !) et la poste était en perte de vitesse et de bénéfice .. on n’écrivait plus sauf à son jules !

    Puis le portable est arrivé … et comme tout le monde a le sien, ce n’est pas un téléphone qui sonne sans arrêt (dès le raccrochage) mais 5 à la fois, alors ca finit par stresser (après les joies et les émois des premiers temps) alors comme il est également apparu l’internet dans les mêmes temps, on se remet à écrire !

    Bon dans le coup, les Postes n’ont pas récupéré leur part de marché ! lol

    Sinon mon portable me suit partout (because boulot et j’ai pas les moyens de deux portables …) mais quand il est dans mon sac, c’est rapé je ne l’entend JAMAIS.
    Pour les sms, j’ai coupé la sonnerie alors je les vois … quand les yeux se portent dessus !

  • #34 frédérique-etc le 4 septembre 2006 à 11 h 12 min

    Pour le fixe, bof, ça va, je supporte. Je travaille chez moi, et c’est vrai que les vendeurs de cuisines, fenêtres ou autres mitraillent durant la journée !
    La dernière fois, un vendeur de téléphone m’a appelée et m’a proposé de faire des économies. Je lui ai répondu que ça ne m’intéressait pas de les faire, ces économies, vu que j’étais pêtée de tunes et que je ne savais déjà pas comment dépenser tout mon argent ! Il s’est bien marré et fin du débat !!! Ca marche super bien, je m’en ressert régulièrement !
    Pour les appels qui n’en finissent pas, je ne suis pas très bavarde au tél. (alors qu’en vrai ….). Je me sers donc du téléphone modérément.
    ce qui je ne supporte pas en revanche, c’est les accros du portabeul. La mian vissée au truc, toujours en train de guetter le msg ou de pianoter … arrrrggghhghh …
    Et comme Kila, je supporte mal l’idée d’être joignable 24h/24, non mais !
    Il m’arrive que je me rende compte que j’ai des messages 15 jours après, c’est dire si je suis accro !
    Les SMS, je ne sais pas faire ! (j’ai déjà eu du mal à arriver à en lire !)

  • #35 Hélène le 4 septembre 2006 à 11 h 18 min

    frédérique-etc, pas mal le coup de « je suis pétée de thunes, vos économies ne m’intéressent pas » ! ;-))

    Gloria c’est très bien un grand sac, pour ça, on est sûre de pas entendre le machin (enfin moi je sens mon sac vibrer, mais ça me fait pas plus répondre) ;-)

    On est bien d’accord londoncam, un portable c’est parfois super pratique, mais s’en servir pour discuter c’est très inconfortable ;-)

    benedicte comme toi au même âge je passais mes soirées au fil avec les copines laissées au coin de la rue 20 mn avant, mes parents devenaient dingues ! ;-)

    C’est pour ça MH que tu as une chance folle qu’internet et MSN aient été inventés depuis que tes enfants sont en âge de papoter, sinon tu es quasiment obligée d’avoir une ligne par enfant, c’est démentiel ;-)

    Hilda ton mari fait sans doute partie des gens qui ont besoin d’être en contact avec les autres. Je suis comme toi, j’adore être coupée des autres régulièrement et avoir la paix, mais chacun sa vie hein ;-)

    Shalima j’ai l’impression que l’anti-spam fait des siennes de temps en temps, depuis ce matin je suis obligée de passer par l’interface d’admin pour poster un commentaire, ce truc est assez fantaisiste ;-)

    kheyliana je comprends que tu ne décroches pas le soir si tu passes tes joournées au téléphone, c’est la moindre des choses !

    Daenaria en fait je garde un fixe parce que ça capte très mal chez moi (je suis obligée de me pencher par la fenêtre de la cuisine pour entendre « fcrfccc… allo ?…frrrrcrrrr… tu m’entends ? crrr… »), mais c’est bien la seule raison ;-)

  • #36 Caroline Daily le 4 septembre 2006 à 11 h 22 min

    Alala le téléphone ! A la fois merveilleux quand on a oublié le code de la porte de l’immeuble de la copine chez qui on va dîner et insupportable quand on est en train de faire un truc qui demande un minimum de concentration : du shopping, des articles, écrire un mail… Le pire : les attachées de presse qui appallent pour savoir si j’ai bien reçu l’invit ou l’info qu’elles m’ont envoyé, bon le mail ou la lettre n’est pas revenue ? C’est donc que je l’ai ! Ah le téléphone, chaque jour il me sauve la mise et chaque jour il me pourrit la vie, un peu comme la cigarette avant… mais la différence, c’est que la cigarette j’ai pu arrêter !

  • #37 Esme le 4 septembre 2006 à 11 h 24 min

    Quand on vient chez moi, mieux vaut pas oublier le code aprce que le portable je l’entends pas car il est sur vibreur et c’est comme ca qu’on se retrouve 1h en train dez faire des signes depuis le trottoir d’en face!

  • #38 orev33 le 4 septembre 2006 à 11 h 24 min

    Incroyable, moi qui croyais être une des seules à honnir cet engin. J’avoue, je suis une traumatisée du téléphone…Je sursaute dès qu’il sonne en m’attendant au pire mais sans répondre hein, faut pas pousser non plus. Donc, portable toujours éteint la journée quand je bosse (je me fait engueuler à longueur de journée comme quoi je suis pas joignable mais bon, je bosse et je ne vois pas pourquoi mon portable perso devrait être allumé hein! C’est comme si j’étais pas chez moi, donc pas joignable personnellement..Je suis claire là?) et après j’oublie de l’allumer (en même temps, pour qu’il se mette à sonner dans le bus et dans le métro et que tout le monde profite avidemment de ma conversation ô combien attrayante dans ces moments là – voui, je suis dans le métro – nan, j’arrive bientôt à la Part Dieu – non merci). Alors, là, me direz-vous, pourquoi cette cinglée a-t-elle un portable? Je me pose régulièrement la question …. et y répond environ une demi-douzaine de fois dans l’année quand ledit portable tombe à pic (à condition que je ne l’ai pas oublié à la maison et qu’il ne soit pas déchargé, ce qui arrive grosso-modo 9 fois sur 10) pour me sauver la vie (j’exagère à peine quand il s’agit de retrouver une copine dans un endroit que je ne connaît pas et qu’elle est sur le trottoir d’en face en train de gesticuler sans que je l’aperçoive). Où en étais-je? Ah voui, ensuite il s’agit du téléphone fixe muni évidemment de l’indispensable répondeur qui filtre à longueur de journée et qui me permet de sélectionner mes décrochages avec parfois des ratés. Parfois, je ne sais pas quelle mouche me pique : il sonne et là je me dis que la personne ne va pas laisser de message alors que c’est super important alors c’est limite la panique avec poul à 180 et je me rue sur l’objet telle la misère sur le monde et…je décroche…Erreur gravissime : à chaque fois, mon interlocuteur, que je ne connais même pas, essaye de me fourguer quelque chose! C’est scientifique, à chaque fois…….et je continue quand même. C’est grave docteur? :)

  • #39 Hélène le 4 septembre 2006 à 11 h 29 min

    Oh oui orev33, c’set sûrement très grave ! ;-) Je me moque gentiment, je vois que je ne suis pas la seule à ne déccrocher que quand il ne faut pas ;-) Sois la bienvenue parmi nous !

    Et encore Esme, toi au moins on a une chance d’attirer ton attention, au bout d’une heure à crier dans la rue. Chez moi, au 6ème sur cour, sans le code tu es foutue ! ;-))

    Caroline Daily c’est vrai que le téléphone comme outil de travail est encore pire que dans le privé, un jour ou l’autre il faut bien finir par décrocher ;-)

  • #40 londoncam le 4 septembre 2006 à 11 h 35 min

    En fait je ne sais pas si je dois adorer ou detester mon portable… Quand les gens m’appellent, ca me saoule la plupart du temps, mais des lors qu’un mec que j’aime bien a mon numero, c’est l’hysterie collective de mes neurones girlie: "Il va appeler? Tu crois qu’il va appeler? Il va m’envoyer un texto peut-etre. Mais si ca se trouve il s’en fout c’est pour ca qu’il n’appelle pas. Mais POURQUOI il n’appelle pas? Salete de telephone, je suis sure qu’il est en panne. Attends je vais appeler de mon fixe voir si le portable marche. Merde…. il sonne… Ca marche. ll n’appelle pas donc… Ca AAAAAhrhg! Il appelle! je peux pas repondre! Il va laisser un message et comme ca je le rappellerai au calme, voila."

    Ca resume bien mon rapport au portable…

  • #41 Anne (P&P) le 4 septembre 2006 à 11 h 38 min

    Pareil peut être même pire ;). Le téléphone me dérange. D’abord le bruit est moche ! En plus ça sonne toujours :
    – quand tu passes à table
    – quand t’es les 2 mains dans la farine
    – quand t’es aux toilettes avec Petit Papille …..

    Loi de l’emmerdement maximum !

    Et en plus quand c’est pour te vendre des trucs du genre :
    – un abonnement téléphonique
    – des trucs pour les placements
    – une cuisine
    – ……..

    Arghhhhhhhhhhhhh ! Ca m’énerveeeeeeee ! Je ne réponds donc pas toujours

    Sinon j’ai un portable pour être joignable par l’école des enfants en cas de problèmes (parce que j’ai eu une mauvaise expérience de ce côté) mais peu de personnes ont le numéro ! et c’est très bien comme ça !

  • #42 funamubline le 4 septembre 2006 à 11 h 39 min

    Bon, tout pareil, tout pareil, je l’entend même plus mon portable, c’est dire!
    Mais comment vous faites avec vos très bonnes copines qui elles sont accros au téléphone, parce que j’en ai une ou deux qui m’engueulent très régulièrement parce qu’elles appellent 15 fois et que je réponds pas. J’ai beau leur dire et répéter que ça ne sert à rien, elles s’obstinnent… (si, si, c’est de très bonnes copines quand même), et elles, leur mail, c’est même pas la peine. Trop dur la vie sociale!

  • #43 sophie L.L le 4 septembre 2006 à 11 h 41 min

    Même si c’est pas confesse ici, (!) comment ne pas reconnaitre quand même que le téléphone je ne peux pas m’en passer !

    C’est pour ça qu’à mon commentaire précédent, très dégagé sur les textos, je rajoute celui-ci ! la vérité me pousse à dire que:

    bien sûr j’ai pas envie de répondre quand c’est (en vrac) belle-mère (c’est leur fête aujourd’hui !), banquier (grrrrr …), quelqu’un que j’aurais dû déjà recontacter, quelqu’un qui ne comprend pas qu’il (qu’elle) me saôule, etc

    mais c’est trop génial le téléphone quand le téléphone sonne et que c’est:
    – mes enfants (j’entends leur voix et je préfère leur voix à leurs textos ! et je peux leur parler, enfin… briévement, car ils me disent vite :" écourte !" !!!!
    – quelqu’un dont j’espère l’appel depuis plusieurs jours…plusieurs semaines…plusieurs mois (ah ah !!!)
    – une de mes soeurs (ben oui je peux passer une heure au tél si elle me raconte ses 3 semaines de vacances en grèce…)
    – télémarket qui dit" on est en bas, là, l’interphone marche pas, vous nous ouvrez?"
    – un éventuel nouveau client pour mon boulot (mais là, en effet, je filtre, comme je ne reconnais pas le numéro, j’attends d’écouter le message)

    Et puis surtout, je me demande aussi si quand je passe du temps sur ton blog Hélène c’est pas un peu comme quand je téléphonais des plombes dans ma jeunesse ?!!!

  • #44 Anne (P&pP) le 4 septembre 2006 à 11 h 43 min

    heu et j’ai oublié les "errreurs" ! Pfffffff ! mon numéro de tél a un chiffre d’écart avec un médecin du quartier. Heureusement, c’est un dentiste, pas un psychiatre ;)). Mais bon, quand t’as un naze qui t’appelle à 8h du matin pour prendre un RV parce qu’il a mal au dent le jour où tu fais la grasse mat, ………… rhâaaaaaaa !!!!!!!!

  • #45 Maurine le 4 septembre 2006 à 11 h 46 min

    Tout pareil, je ne suis pas très accro au portable…ca m’arrive de filtrer j’avoue…(souvent parce que je suis occupée, je rappelle toujours par contre) mais comme j’ai déménagé loin de mes amis, j’ai arrêté de filtrer, je leur réponds quand même!! déjà que je ne les vois pas beaucoup…
    par contre, du temps où j’avais un boulot, je filtrais grââââve! surtout quand c’était un appel étranger (je suis une bille en anglais…) et quand je savais que c’était pour me refourguer un truc à acheter, un rdv pour me vanter les mérites de leur formation…ca m’arrivait même de demander à une collègue de leur dire que je n’étais pas là…je sais c’est pas bien…mais bon sinon avec les fournisseurs, j’aurai passé ma vie en rdv !!! et je surfais quand sur le net moua ?!!!

  • #46 Hélène le 4 septembre 2006 à 11 h 48 min

    Comme toi Maurine quand je bossais dans un bureau il m’arrivait de supplier une collègue de dire que j’étais pas là, et je l’ai souvent fait pour d’autres ;-) Quelle intrusion ce téléphone !

    Ah oui Anne papilles, les erreurs ! Je suis toujours méga pète-sec dans ce cas, limite à engueuler la personne parce qu’elle s’est gourée ! ;-))

    Sophie L.L je me demande si tu n’as pas raison, quelque part : bloguer ce serait peut-être bien comme téléphoner quand on était ado… ;-)

    Funambuline je te comprends, autant nous on fonctionne qu’au mail, autant d’autres en fonctionnent qu’au tél, c’est pas facile d’arriver à se mettre la main dessus dans ces conditions ;-)

    Londoncam c’est sûr que quand on est maquée jusqu’au cou, on est moins flippée à l’idée que le téléphone ne sonne pas ;-)

  • #47 Londoncam le 4 septembre 2006 à 11 h 58 min

    Ah ca c’est sur, Helene, tu ne connais pas ton bonheur, ca epargne du stress d’etre maquee jusqu’au cou… Mais ca en cree d’autre j’imagine aussi ;-)! Jamais contente les filles…

  • #48 Marylène Sud le 4 septembre 2006 à 12 h 02 min

    Moi qui me croyait unique en mon genre!! ratée.
    Je ne réponds pas aux téléphones, mais fonctionne beaucoup par mail.
    En face des raleries des uns et des autres, je réponds : pour toute urgence, ce n’est pas moi qu’il faut appeler, mais les pompiers….
    Je ne vis pas avec le téléphone, c’est lui qui vit avec moi, grande nuance!

  • #49 Taylor le 4 septembre 2006 à 12 h 11 min

    Je ne sais pas comment vous faites les filles. Quand mon portable sonne, je sursaute comme il sonne à chaque Saint Glinglin, je mets un temps avant de me rappeler que c’est le mien !!!!!!

    bouououou j’aimerais pouvoir me plaindre que mon portable sonne trop.

    J’AI PAS D’AMIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS

  • #50 organpipecactus le 4 septembre 2006 à 12 h 42 min

    Tout pareil…A la maison, rien que d’entendre la sonnerie du téléphone, je me raidis !
    Je ne supporte pas cet appareil qui me ramène invariablement à mon job.
    Je passe mes journées au boulot accrochée au combiné et le minimum quand je rentre chez moi, c’est de ne surtoût pas le décrocher, ni fixe ni portable.
    Je redoute malgré tout que quelque chose de grave arrive et selon qui est au bout du fil (je filtre avec le répondeur), je réponds ou non. Le portable enregistre tous les appels ; à moi de voir si je reprends contact ou pas.

  • #51 Londoncam le 4 septembre 2006 à 12 h 44 min

    Mais si Taylor, on est la! On a toutes des periodes de vaches maigres ou les amis/ famille/boulets sont occupes ailleurs. Tout a coup ce satane telephone ne sonne pas, ne nous embete plus et on se sent d’abord bien puis un peu abandonnees… Jamais contentes je vous dis!

  • #52 n1n13 le 4 septembre 2006 à 12 h 51 min

    Bon bah pareil… Aime pas le téléphone. Je n’appelle jamais, même les gens que j’adore, ce qui les énerve alors je fais un effort le jour de leurs anniversaires. Mais je communique un peu par texto et bcp par mail et messagerie instantanée.
    Au boulot, je fais un bond dès qu’il sonne. Je suis souvent ultra désagréable qd il s’agit de commerciaux surtout qd ils m’insultent car je ne veux pas tester leur super-outil-de-mesure-d’audience-qu’il-est-mieux-que-les-autres ou qu’ils écorchent mon nom qui n’a pourtant rien de compliqué. Sinon, je préfère me déplacer vers un bureau plutot que passer un coup de fil, mais je suis bien la seule…

  • #53 Julia le 4 septembre 2006 à 13 h 03 min

    Incroyable, c’est pareil je déteste le téléphone.
    J’ai un portable mais ceux qui me connaissent savent qu’on ne peut jamais me joindre dessus.
    Cela énerve mon homme au plus haut point, qui lui est un véritable esclave de cet engin diabolique.
    Je ne parle presque pas au téléphone, alors que lui y passe des heures…

  • #54 Nunuvénère le 4 septembre 2006 à 13 h 09 min

    Et ce fichu portable des gamins qui sonne en cours ! Une fois une copine a répondu à la place d’une gamine "Bonjour, Machine est en cours de français !" "ah, ben moi je suis sa mère, j’appelais pour savoir où elle était" "un mardi, à 10h30 vous pensiez qu’elle était où franchement ?"

  • #55 prof le 4 septembre 2006 à 13 h 18 min

    Ben moi non plus j’aime pas trop le téléphone. Sauf pour parler avec ma copine Béné (la conversation dure alors en moyenne 1h30). Mais à part elle, j’aime tellement pas le téléphone que je n’ai toujours pas de portable (et je n’en veux pas !).
    Les gens me regerdent toujours bizarrement que je dis que je n’ai pas de portable: "Mais comment tu fais quand t’as un problème?" … Je ne vis pas dans le désert: y a suffisamment de téléphones partout pour qu’on n’ait pas besoin d’en trimballer dans son sac (en plus, moi, mon sac il déjà plein). Non mais !!

  • #56 lenalem le 4 septembre 2006 à 13 h 19 min

    Moi j’ai un portable qui en fait est mon reveil…
    Je ne décroche pas(mon reveil), sauf quand c’est l homme.Pour noel on s’achete des talkie walkie, au moins y a pas de forfait à payer… :o)

  • #57 prof le 4 septembre 2006 à 13 h 19 min

    Nunuvénère: Excellent !! J’essaierai…

  • #58 taylor le 4 septembre 2006 à 13 h 34 min

    C’est normal si la période de vache maigre dure depuis des années !!!

  • #59 zaphyra le 4 septembre 2006 à 13 h 41 min

    Oulala ca fait peur ça les filles, c’est maintenant que je me sens telle une extraterrestre!! Je suis accro au tél. (portable), à msn et aux emails!! Et oui je communique beaucoup!! Je suis actuellement en Angleterre depuis 6 mois, et la coupure du portable (j’ai pas les moyens d’appeler ou d’être appeler toutes les 5 min de France) a été très dure!! Je survis grâce aux emails et textos (chers pour l’étranger mais moins)!!
    Bon je suis une extraterrestre alors? C’est grave docteur!!

    Par contre je condirme le tél fixe, om on est appelé par enquiquineurs en tout genre merci bien!!

  • #60 Dawnie le 4 septembre 2006 à 13 h 44 min

    Enfin quelqu’un comme moi! J’ai horreur du téléphone, je ne sais jamais quoi dire, je me sens cruche… Du coup, pareil: mail, sms… Fax, pour ma grand-mère. Et la bagarre à la maison pour ne pas décrocher sur le fixe. (Pas de bol, mon père m’appelle tous les soirs). Sur le portable, il n’y a que ma meilleure amie. Et c’est un effort surhumain de décrocher. Et c’est bien parce que ça me donne l’occasion de me mettre dans mon lit pendant une trentaine de minutes. Moui, ça capte que dans ma chambre 8-)

  • #61 princesse lucie le 4 septembre 2006 à 13 h 54 min

    Coucou!!!

    Avant j’étais comme toi, j’avais une sainte horreur du téléphone, je me défilais à chaque fois que je devais appeler une administration ou qq1 que je ne connaissais pas, et même les copains je les appelais rarement.
    Et puis j’ai dû bosser et je n’ai trouvé de boulot que dans le télémarketing…toute la journée au téléphone avec obligation de parler clairement et d’être à l’aise…je peux dire que ça m’a guérie et que maintenant ça ne me fait plus rien lol
    bien sur je préfére quand même avoir la personne en face de moi mais si je ne peux pas faire autrement, allo!!!!
    bisous!!!!

  • #62 natouchka le 4 septembre 2006 à 14 h 12 min

    Arrivée tard, j’avoue ne pas avoir lu tous les commentaires…
    Très amusée de constater que je ne suis pas la seule à detester le téléphone…à la maison. Au boulot, ça fait partie du job et ça ne me dérange pas, mais à la maison qu’on-me-fiche-la-paix. Les salons en cuir-ramonage de cheminée-collections de livres et autres brols, zut! Et je préfère aussi passer du temps à papoter, philosopher, partager et voir ceux avec qui je parle. Parce que au telephone, je ne vois pas la tête de l’autre, et si c’est pratique pour fixer un RV, ça me gêne pour parler…Et non, je ne décroche pas toujours. Et oui, ça sonne fax après 4 sonneries, hehehe! Pratique …

  • #63 elmaya-qui-n’a-pas-tout-lu-pour-une-fois le 4 septembre 2006 à 14 h 13 min

    Comme je dis toujours, le téléphone est moi, ça fait deux et demi. J’aime pas ça. j’en ai même eu la phobie à une époque : la simple sonnerie me donnait des palpitations et me faisait fuir. Alors, appeler quelqu’un, vous imaginez…

    Ca va mieux, à force. En y pensant suffisamment longtemps à l’avance, j’arrive à appeler la sécu ou le rectorat. Voire ma meilleure amie. Mais ça s’arrête là, hein. (D’ailleurs, pour prendre rdv chez le médecin ou l’esthéticienne, je me déplace. C’est dire…)

    Bon, il y a des exceptions. J’ai explosé tous les forfaits du portable l’année suivant la rencontre de mon mari : on passait minimum une heure ensemble au téléphone le soir… Depuis que nous vivons ensemble, mon portable se décharge lamentablement et régulièrement dans mon sac à main, qui, de toutes façons, en assourdit la sonnerie. Moyennant quoi, je me fais tout aussi régulièrment incendier par ma soeur (étudiante) qui ne m’appelle que dessus.
    Pour me faire pardonner, je reste une heure au téléphone.

    Bon, il faut avouer, le portable, c’est bien pratique quand : le fixe ne marche pas (vive le dégroupage ), on est sur la route et en retard à un rdv, on s’est séparé de monsieur pour faire les courses et on se cherche… Mais évidemment, c’est toujours à ces moments que le portable tombe à bout de batterie.

    Quant au fixe, je réponds volontiers vers 13h (parce que c’est mon chéri qui m’appelle du boulot) et le lundi après-midi (traditionnellement, c’est ma mère, qui sait que c’est le moment ou je papote le plus volontiers, vu que c’est jour de corvées diverses et que tout ce qui interrompra le ménage est le bienvenu…mdr. )
    Le reste du temps, je réponds si je suis à côté. partant du principe que :
    -soit c’est du démarchage
    -soit je pourrais être absente, après tout, z’ont qu’à laisser un message sur le répondeur
    – si c’est urgent, ils insisteront.
    de toutes façons, quand on court, c’est presque toujours du démarchage.

    Et j’ai horreur, HORREUR, qu’on s’imagine pouvoir me sonner comme on dit "aux pieds" à un chien.

    Après tout, Madame de Sévigné vivait très bien sans le téléphone. Non ?

    Sur ce, je vais lire le reste . .-)

  • #64 elmaya le 4 septembre 2006 à 14 h 16 min

    J’oubliais : chez mes parents, on avait fini par trouver un truc, quand le téléphone sonnait. On appelait ma soeur : "Secrétaire!!!", et elle arrivait en courant pour décrocher. Elle adorait le téléphone !

    A part ça, mille excuses, le post ci-dessus est bourré de fautes.

  • #65 Millie le 4 septembre 2006 à 14 h 50 min

    Marylène Sud, j’adore le coup d’appeler les pompiers quand y’a une urgence, j’y penserais ;-)

    N’empêche, je suis très surprise du faible nombre d’accros au portable, ce n’est pas du tout représentatif de la France moyenne on dirait…Ou alors ils n’osent pas s’exprimer??
    Et moi aussi je fais un peu extraterrestre pour les autres à pas avoir de portable, mais je trouve ça trop cool, jamais un coup de fil qui m’embête quand j’ai pas envie, pas besoin de vider mon sac en public pour retrouver ce put*** de portable qui se cache pendant que cette sonnerie ridicule continue de sonner….

  • #66 Mila le 4 septembre 2006 à 15 h 32 min

    Humm, ça c’est tres interessant.. Moi, j’ai besoin de parler avec les autres et je deteste (et n’ai pas de patience) de envoyer sms.. hehehe
    Par contre, il y a des jours que je veux rester incommunicable (?!?!! j’espere que cette mot existe) et je communique avec les autres seulement par email.

  • #67 Hélène le 4 septembre 2006 à 15 h 36 min

    Je constate que tout le monde ou presque déteste le téléphone. Les internautes préfèreraient-elles la communication écrite ? Ca serait logique, après tout ;-)

    Je précise, parce que je n’ai pas dû être tout à fait explicite, que je déteste le téléphone pour parler. Pour un truc pratique (rendez-vous, administrations diverses), je trouve ça pratique. Mais pour parler, non, ça m’ennuie à mourir.

    Je ne pense pas qu’un truc grave puisse arriver, et de toutes façons si quelqu’un est mort c’est trop tard donc c’est pas la peine de s’embêter à décrocher ;-)

  • #68 Sabine le 4 septembre 2006 à 16 h 04 min

    Moi, c’est tout le contraire (ou presque) : je peux passer une heure toutes les semaines au téléphone avec ma soeur ! Faut dire que toute ma famille vit à plus de 200 km de chez moi (enfin, c’est plutôt l’inverse, c’est moi qui vis loin de chez eux). Les mails, je m’en sers pas mal aussi ; par contre, les textos, c’est vraiment si je ne peux pas faire autrement, parce passer 5 minutes à me battre avec mon portable pour écrire un sms, ça m’énerve !
    Mais des fois, j’avoue qu’il m’arrive de couper le portable et de débrancher le téléphone, j’ai l’impression de vraiment pouvoir prendre du temps pour moi sans qu’on vienne me déranger.

  • #69 P’tite Zabelle le 4 septembre 2006 à 16 h 06 min

    Trouvé dans le Marianne de cette semaine ou la folie du téléphone:

    "Paul, 17 ans, et sa soeur, Maris-Rose, deux belges de Marcinelle, étaient en conflit: Paul refusait de rendre à sa soeur le téléphone portable qu’il lui avait emprunté. En retour, Marie-Rose avait confisqué les effets personnels de Paul qui se trouvaient chez elle. Pour en finir avec ce conflit, ils se sont retrouvé en lieu neutre, Marie-Rose accompagnée par son ex-conjoint et Paul par sa petite amie et l’oncle de celle-ci; La bagare s’est rapidement engagée et Marie-Rose a sorti un pistolet pour faire pression sur ses opposants, avant de le reposer gentiment. Son ex s’en est alors emparé et a tiré. La balle a ricoché sur le sol, touchant Marie-Rose a la jambe. Il a ensuite visé Paul…Mais l’oncle de la petite amie s’est interposé, prennat la bale en plein thorax. Le tireur a finalement été arrêté à l’hôpital quand il y a déposé Marie-Rose."

    Cela fait froid dans le dos.

  • #70 Cornélie le 4 septembre 2006 à 16 h 15 min

    Bonjour à chacune,

    Ton post Hélène m’a fait trop rire!

    Moi aussi je suis une phobique du téléphone et je me débrouille pour ne jamais répondre!… Surtout que les trois-quarts du temps chez moi, c’est en anglais et pas pour moi! (Pour me " venger", quand il n’y a personne d’autres pour décrocher, J’en rajoute un peu avec mon accent français, j’adore les décontenancer! )
    Et oui, parfois c’est belle-Maman, Mom, comme on l’appelle, alors là c’est l’horreur, elle est charmante, je suis obligée d’être aimable ET d’imiter l’accent américain pour être comprise!!!

    Trop drôle le coup de la petite mémé avec son portable, moi aussi, j’entends rien!… Et ce truc est trop petit pour être en même temps en face de l’oreille et de la bouche!
    Je le mets instinctivement devant la bouche quand je parle et après: Quoi quoi… tu disais quoi?
    Nulle

  • #71 Anna le 4 septembre 2006 à 16 h 18 min

    Je ne hais pas le téléphone en général mais les emmerdeurs en particuliers… Surtout ceux qui ne savent pas raccrocher… Combien de repasmangés froids ou trop cuits à cause de crétins qui, quand on dit "il faut que j’y aille y a mes nouille qui refroidissent/ma pizza qui crame" répondent "oui, au fait ça me fait penser, moi aussi j’ai mangé des nouilles une fois, c’était hyper bon, d’ailleurs j’ai une recette qu’il FAUT que je te donne, quitte pas je vais la chercher…"
    Du coup, présentation du numéro. Jolie rente pour France télécom mais je m’en fous, comme ça je ne parle que quand j’ai envie de parler et à qui j’ai envie de parler.

  • #72 bra le 4 septembre 2006 à 17 h 22 min

    Je suis bien d’accord : quelle horeur que de devoir répondre au téléphone… ah…

  • #73 Anne Cé le 4 septembre 2006 à 17 h 31 min

    Pour les démarchages en tous genres, j’ai une collection de répliques efficaces. Une de mes préférées, sobre et toutefois très désarçonnante pour celui qui l’entend : "ah, désolée, vous faites erreur, je n’ai pas le téléphone"

    A part ça, je suis utilisatrice du téléphone pour communiquer avec mes parents qui habitent loin et n’ont pas internet (les pauvres).
    Je n’aime pas les SMS. J’ai aussi un portable, dont j’aimerais me débarrasser, sauf qu’il me sert quand même pour communiquer amoureusement avec mon homme quand l’un de nous n’est pas à la maison (ce qui arrive quand même assez régulièrement).

  • #74 Mouniou le 4 septembre 2006 à 18 h 03 min

    La cuillère en Bois, tu me bleuffes : l’extase en 1965 devant le téléphone ! Tu es sure qu’il n’était pas à manivelle.

    Vous êtes d’une uniformité les girls…! Pas d’originales dedans….

    Et bien je me fond dans votre uniformité, tout à fait. Parce que :
    – j’aime parler à quelqu’un quand je veux.
    – je n’aime pas parler à quelqu’un quand il veut, lui.
    (ça serait-y pas le goût de la maitrise ?)
    – et quand j’ai envie de parler à des gens (amis) je ne tombe que sur des répondeurs et je suis bien frustrée.

    Et puis, par contre, je trouve que l’on m’appelle pas souvent ; c’est triste ; c’est parce que je vieillis (Aaaah le complexe de vieillir, alors que je m’en foutrais plutôt – Ah tiens l’an dernier personne de me donnait sa place dans le bus, et là, on commence de me la donner : j’ai changé en un an ?).

    Bon revenons à nos chêvres.
    Et bien oui, le téléphone c’est quand je veux, alors là c’est le bonheur ! Aprés des heures à cogiter seule. Mais pas avec l’employé du gaz, ou les doubles vitrages une occasion en or.

    Le portable, ne me sert qu’en vacances, loin de chez moi. Je l’ai même viré de mon sac, ça faisait un poids mort.
    J’aime bien les SMS, mais je ne peux en envoyer qu’à 2 personnes. Les autres ne savent pas…

    C’est trés bien les mails, super bien ! !
    Jusqu’a ce que l’on trouve beaucoup mieux.
    Les avancent technologiques : il n’y a que celà, qui nous fera dominer le monde, les girls.
    Jusqu’à la guerre du feu et son retour de baton….

  • #75 Jeanne le 4 septembre 2006 à 18 h 09 min

    j’adore le téléphone

    mon portable est une sorte de prolongation naturelle de mon bras, il n’est jamais coupé, même la nuit, et j’ai toujours (ou presque) un chargeur à porté de main

    je passe des heures à parler de tout (et de rien de préférence)

    il n’y a qu’au boulot que ça me saoule d’appeler des gens que je ne connais pas, mais je m’y fais

    j’appelle mon mec douze fois par jour, ma mère super souvent, mes copines dès que je peux

    Hélène y échappe miraculeusement parce que je sais qu’elle déteste ça, mais quand j’ai eu un truc important à lui annoncer (genre par exemple je suis enceinte, au hasard) je n’ai pas fait ça par mail parce que j’ai besoin de "dire" pas d’écrire

  • #76 maryline le 4 septembre 2006 à 18 h 14 min

    moi qui me croyait atteinte d’une maladie anti sociale, je suis contente de voir que beaucoup de gens n’aiment pas le téléphone. Je me fais régulièrement remettre en place par ma famille qui vit loin et que je n’appelle pas. Je ne sais jamais quoi raconter et ça m’enerve de passer une heure à écouter la vie des autres. heureusement que ma mère a internet. J’adore les mails, je m’en sers tout le temps, même au boulot pour communiquer avec mon chef 3 étages au dessus. Quelquefois les gens trouvent ça bizarre et me téléphonent en réponse à mon mail et ça je trouve que c’est très enervant.

  • #77 Delphinoid le 4 septembre 2006 à 18 h 50 min

    Humph! J’en profite pour caser mon "coup de gueule du soir".

    Je suis une ancienne traumatisée du téléphone (en mode appel cette fois), très récemment, j’ai dû fixer des tas de rendez-vous et passer moult appels dans une langue étrangère et euh, ça m’a un peu guérie. Un peu.

    Tout de même.

    Je trouve assez casse-pieds les gens qui vous disent de les appeler tel jour (au hasard le 1er septembre) pour convenir d’un rendez-vous et qui ne décrochent pas (ni le 1er, ni le 2, ni le 4)! Déjà, j’aime pas téléphoner. Ensuite, j’aime pas laisser des messages. Et puis, j’aime pas rappeler à tout bout de champ… Total, j’ai envoyé un courriel. Non mais!

  • #78 La Cuiller En Bois le 4 septembre 2006 à 19 h 10 min

    Mounion .. non il n’était pas à manivelle mon téléphone (j’ai parlé de 1965 pas de 1920 lol !) et quand tu attends que les PTT (c’était eux à l’époque) imposaient un délai d’attente de un an et te ponctionnaient un mois de salaire pour le mettre chez toi, ben t’étais un extase quand il sonnait !

    Sinon le problème pour vous les filles c’est surtout les démarcheurs ! c’est sur que sur le fixe c’est surtout eux qui font chauffer la boite !

    Ca m’énerve aussi mais parfois je me dis que derrière y a une nana qui est payé trois nèfles (et même qu’elle est au maroc et qu’elle essaie de masquer son accent pour que tu penses qu’elle t’appelle de la ville d’à coté) Alors j’essaie d’être polie. Mais les options d’humour ne me déplairait pas mais en général, elles me viennent après avoir raccroché !

    Mais pour la parlotte je ne suis pas contre … au contraire !

    D’ailleurs Jeanne … mon numéro est valide si tu veux passer tes envies de parlotte !
    Promis j’éviterai de le mettre dans mon sac (ou alors j’achète un saunotone !) mais je ne l’emmène pas dans les toilettes ou sous la douche (j’en connais ….)

    J’aime bien les mails aussi mais le problèlme c’est que … trop de mails tuent les mails et si tu ne réponds pas dans la foulée, cela risque de passer à la trappe !

  • #79 Calpurnia le 4 septembre 2006 à 19 h 21 min

    Je dois reconnaître en te lisant, que depuis l’invention divine de l’ordinateur à la maison avec boîte mail et autre, je suis nettement moins téléphone. En plus je décroche au boulot environ 90 fois par jour, telle Muriel Robin "I Love You salon de coiffure bonjour !". Forcément ça dégoute
    Déjà je n’ai pas de portable : juste un fixe : l’idée de devenir accro à un portable comme je le suis de l’univers blogueste me tétanise. Mon fixe est sur liste rouge pour qu’on cesse de me proposer une cheminée pour mon 4 pièces deuxième étage. J’ai le n° qui s’affiche et si je n’ai pas envie de répondre, je ne réponds pas.
    Juste contente d’avoir le téléphone quand je joue les serpillères mais là, c’est moi qui emmerde les autres (bien fait, z’ont qu’à pas décrocher).
    Mais c’est vrai que pour une fille c’est curieux….

  • #80 del4yo le 4 septembre 2006 à 19 h 51 min

    Ouf, je croyais etre toute seule, merci.

    Le fixe? Il est debranche. On ne le branche que pour appeller l’etranger (La France), une fois par semaine. Ils sont vachement agressifs sur la pub ici, ouhla.
    Quant au portable, j’en ai un depuis 1996. Quand c’etait tellement cher que tout le monde y pensait a deux fois avant de m’appeller quatre secondes. Et quand c’est devenu accessible, j’ai demenage a l’autre bout du monde.

    C’est pas que je ne sois pas bavarde, j’aime juste regarder mon interlocuteur dans les yeux…

  • #81 Amazonnn le 4 septembre 2006 à 21 h 09 min

    C’est fou ça !!! Tout comme moi !
    Et dire que j’avais peur de ne pas être normale…
    J’me sens moins eule d’un seul coup ;-)
    Et d’ailleurs je vais dire à toutes mes copines qui ne comprennent pas ça de lire tout de suite ce billets !

  • #82 Kilis le 4 septembre 2006 à 21 h 30 min

    Merci Hélène
    Tu viens de me décomplexer de détester téléphoner (sauf à Thomaaaaaaaaaaaas, mais lui il sait ce que je pense, et il entend même si je ne lui téléphone pas, alors je lui téléphone pour lui dire, hein).

    Je suis hyper mail, mais tant que j’aurai pas un clavier de portable correct, pas question d’exploser mon forfait SMS, pinaise c’est trooop long à écrire.

    Surtout avec des ongles pas secs ;-)

    En revanche comme Chéri est pire que moi et que EN PLUS il oublie de brancher le répondeur (il y a une touche à appuyer, on va dire que c’est comme la pilule – à propos de pilule, j’avais entendu dire qu’on en avait inventé une pour homme, mais que ce fut un flop, trop contraignant, fallait la prendre tous les jours, vous rendez pas compte?)…

    …je disais donc, je suis obligée de répondre, sinon on se retrouve avec les pompiers à la porte pour vérifier qu’on n’est pas morts dans d’atroces souffrances ;-)))

  • #83 Mithra le 4 septembre 2006 à 22 h 32 min

    Hi Hi Gloria, a quelques annees pres c’est ma mere qui t’aurait attribue ton numero de telephone ! Elle travaillait aux PTT dans le service qui etait charge de reduire les listes d’attente – un service cree sous Giscard, de Gaulle ne voyant parait-il pas, tout comme Helene, l’interet du telephone pour tous :-))
    A cette epoque c’est fou ce qu’elle avait comme amis !

    Bon moi le telephone je trouve ca super utile, pour la vie quotidienne bien sur, mais aussi pour rester en contact avec des gens qui sont loin physiquement.

    Il y a des bavardages qu’on ne peut avoir que de vive voix, des trucs sans importance qu’on n’ecrira pas forcement, des "ah tiens tu fais bien de me parler de ca, faut que je te raconte…", des "et au fait Machin, t’as des nouvelles ?" qui ne surgissent qu’au detour d’une conversation parlee…
    Je m’en suis particulierement rendu compte en voyage, ou pendant presque 2 ans on a communique que par email avec tout le monde, y compris les tres proches : on perd tres vite le contact, on est plus au courant d’une foule de petites nouvelles sur les uns et les autres parce qu’elles ne paraissent pas assez importantes pour etre ecrites, on hesite a ecrire certaines choses de peur d’inquieter (puisque le ton de la voix n’est pas la pour dedramatiser et rigoler un bon coup) et au final on est completement deconnectes au retour.
    Moi qui ai la plupart de mes amis a l’etranger, si j’ai plus le telephone ou la video sur Skyppe, je suis foutue.

    A lire les commentaires, je me demande quand meme ou sont tous les accros du portable que l’on voit partout ? Les "Allo – t’es ou – tu fais quoi ?", hein, ils sont ou ?

    Je profite aussi de ce commentaire pour adresser toutes mes felicitations a Jeanne !

  • #84 Pirskila le 5 septembre 2006 à 0 h 52 min

    Ouh! J’ai pas eu le courage de lire tous les commentaires mais j’ai cru comprendre qu’il y en avait plein qui n’aimaient pas le téléphone. Eh bien moi… c’est mon délice! Mon portable m’est presque aussi utile que mon paquet de mouchoirs (je suis allergique).
    Mais pr excuser mon addiction, je précise que j’ai un bon ami qui habite super loin et que je vois rarement alors si on a pas le téléphone ma bonne dame, on a plus qu’à se pendre! (enfin à se quitter, c’est moins dramatique!).
    Sans bon ami, je crois que je me contenterais d’MSN, c’est gratuit (en tant que radine, je suis assez sensible à cet argument :-D).
    Finalement non, sans bon ami et sans permis, j’ai encore besoin de mon téléphone pour que maman vienne chercher fifille à la gare. :-D

  • #85 Isabelle le 5 septembre 2006 à 8 h 05 min

    …Je vais être d’une pertinence qui va friser la révélation.
    J’aime pô le téléphone.
    Plus précisément j’aime pô être embêtée par un objet quel qu’il soit et où qu’il se trouve.(Exemple : les clés vautrées tout au fond du sac à main).
    Je ne vois aucune raison de me précipiter à la moindre sonnerie de bidule vibrant.
    Et l’interphone, chez nous, c’est la première chose qu’on a faite en arrivant dans l’appartement : on l’a deconnecté,zigouillé, trucidé,on lui a coupé la chic.
    Bref.Moi tout pareil que vous.
    Ah ben j’avais prévenue que j’allais être pertinente hein..

  • #86 Charisma le 5 septembre 2006 à 10 h 23 min

    Hihi, moi je ne réponds plus au téléphone quand je vois que c’est un numéro masqué, parce que les vendeurs de fenêtres m’aiment beaucoup aussi….

    Et les rares fois où je me fais avoir par un numéro non masqué, je suis la baysitter slave, et la madame elle est po là, je peux prendre un message?

  • #87 Hélène le 5 septembre 2006 à 10 h 59 min

    Bon je m’excuse bien bas les fille, je peux pas vous répondre à toutes sinon j’y serai encore cette nuit, mais vos commentaires m’ont bien fait rire, et je vois qu’il y a, contrairement à ce que je croyais, bien moins d’accros que de phobiques ! ;-)

    Juste à Gloria : je crains bien moins les démarcheurs que les proches qui veulent me raconter leur vie, parce qu’eux je ne peux pas leur raccrocher au nez ;-)

    Et à Jeanne : je te remercie de respecter mon horreur de la parlotte téléphonique, mais encore plus de m’avoir appelée pour cette nouvelle précise ;-)

  • #88 Vous pouvez me passer le 22 à Asnières? le 5 septembre 2006 à 16 h 20 min

    Quand le portable est arrivé, je n’ en voulais pas, j’ avais pu m’ en passer la moitié de ma vie, l’ autre moitié pouvait bien rester silencieuse. Le silence est d’ or même si la parole est d’argent, et que d’ argent gaspillé d’ ailleurs pour se raconter des niaiseries à la tout va. Bref, mon premier portable c’ est mon mari qui me l’ a offert au cas où… au cas où je tomberais en panne, où j’ aurais un malaise, un souci… Résultat: non, le téléphone portable ne fatigue pas mon véhicule qui n’ est pas tombé en panne depuis puisque je le renouvelle avant, les malaises je les fais chez moi et les soucis je les garde pour moi. Par contre, tout le temps que j’ y passe au téléphone pour ne rien dire et seulement pour répondre à ma pipelette de fille, à mes bavards d’ amis, à la famille trop curieuse… Une malédiction ce portable, et en plus j’ en ai deux!!!!!!!!!!!
    Pour moi donc, en résumé le téléphone portable est une agression, une nuisance, une pollution, une aide improbable, et qu’ il ne passe pas encore partout d’ ailleurs;
    Et dire que certains le portent accroché, vissé à l’ oreille comme jadis l’ épicier accrochait son crayon à papier pour nous faire la note à la caisse.
    C’ est pas souvent que je passe te voir Hélène, m’ as-tu reconnue?

  • #89 zephyree le 5 septembre 2006 à 18 h 16 min

    moi pareil, c’est ma soeur qui finit mon forfait, pour ne pas le gaspiller!! Les mails, y’a que ça de vrai. Et une trace écrite, c’est plus pratique. D’ailleurs, je n’ai un portable que depuis 2ans, je l’ai évité au maximum.
    Ce que je déteste le plus, c’est ceux qui au travail téléphonent alors qu’ils sont dans le bureau d’à coté.

  • #90 Joëlle le 5 septembre 2006 à 18 h 25 min

    Moi c’est pire j’envoie aps de SMS non plus ou très peu et que à quelques personnes…
    J’suis une associale du téléphone. J’ai l’impression d’avoir un fil à la patte avec ce truc.

    Jo

  • #91 Hélène le 5 septembre 2006 à 18 h 54 min

    Le 22… je ne t’ai pas reconnue ;-) et euh, pourquoi tu réponds, sur ton portable ? Ce truc n’est un boulet que si on en fait un boulet, à mon avis. C’est pas parce que quelque chose existe qu’on est obligée de s’en servir ;-)

    Le mien je le regarde sonner sans décrocher en disant « roooh, ça alors, c’est machin ! » ;-)

    zephyree moi aussi au début je me sentais obligée de finir mon forfait, maintenant je m’en fiche, c’est pas parce que c’est déjà payé qu’il faut se forcer (comme des touristes à un buffet du Club Med ;-))

    Joëlle j’espère que tu ne te sens pas obligée de répondre quand il sonne, vu comme tu as l’air de pas aimer ça !

  • #92 Odile le 5 septembre 2006 à 20 h 45 min

    Je ne suis pas adepte du téléphone non plus ! Je crois tout de même être mon atteinte que toi ;-) Mais pour les conversations, je préfère nettement le réel, ou internet … En fait, je déteste tenir un combiné dans la main, collé à mon oreille ! Et j’aime pas, parce que ça dure rarement 2 minutes, et que j’aime pas, et que j’aime pas, et que j’aime pas, et que j’a…. bzzz bip bipbipbip "votre correspondant, exaspéré, a raccroché" ;-p

  • #93 annelise le 5 septembre 2006 à 22 h 26 min

    Une des plus belles inventions de ce siècle, c’est la présentation du numéro sur le fixe comme sur le portable. J’ai eu des soucis à une époque avec un ex-ami qui me harcelait au téléphone, et aussi un pote de mon homme qui appelait toujours à l’heure du film ou du câlin. Dès qu’on voyait le nom, on touchait pas, on coupait la sonnerie ( et oui petit raccourci rapide sur certains tel). Depuis on a le réflexe de débrancher toutes les sonneries de l’appart le soir et le week end pour pouvoir regarder la télé-faire des câlins-se tourner les pouces-s’engueuler en paix-dormir (j’adorais le coup de tel à 7h le dimanche matin de mes beaux parents, z’ont jamais pigé qu’on dormait le dimanche). Résultat, parfois on oublie de rebrancher et ma mère envoie des mails par dizaine pour savoir si je suis envie….Malgré tout, si je suis dispo et que c’est quelqu’un que j’aime bien, je ne suis pas contre une petite parlotte téléphonique, tant que je n’en deviens pas esclave !

  • #94 Joelle le 5 septembre 2006 à 22 h 28 min

    Hélène: non non je te rassure, quand je décroche justement en général c’est que j’ai tout mon temps pour papoter. Mais j’avoue je le fais rarement.

    Par contre j’avoue j’suis un peu traumatisée du truc quand j’étais ado, ma mère m’appelait tout le temps pour savoir où j’étais….depuis quand j’attends pas les appels et que ça sonne j’ai l’impression qu’on m’espionne. C’est trèèès con, je reconnais…

  • #95 marion le 5 septembre 2006 à 22 h 36 min

    je ne peux que me marrer
    parceque je t’ai vue répondre une fois devant mes yeux chez toi
    et que c’était pour des fenêtres justement :o)
    Mais je ne t’ai pas vue trépigner ni te rouler par terre, car tu es dingue certes, mais bien élevée :o))))))

  • #96 Nikaia le 6 septembre 2006 à 0 h 22 min

    vec du retour (because voyage professionnel) ..
    Sans être aussi extrème que toi (je répond quand on m’appelle) je suis une "non-utilisatrice" de téléphone:
    sur mes 2h de forfait j’ai régulièrement plus d’une heure de report (1h30 sur le dernier!) et emoins de 5 unités sur le téléphone fixe … je préfère de beaucoup le mail (je le lis quand ça m’arrange et répond de même) ou voir les gens.
    mon problème principal: mes ex ont toujours été des fanatiques du téléphone .. un cauchemard!!! et pourtant je ne faisait pas exprès …

    et après on dit que ce sont les femmes qui parlent le plus au téléphone …

  • #97 Leila le 6 septembre 2006 à 8 h 49 min

    euuuh j’avoue, je n’ai pas lu tous les commentaires mais je voulais t’apporter une aide pour ta note de sms :o)

    Sais-tu qu’il existe des forfaits bloqués ? Donc, que tu téléphones ou que tu envoies un sms, c’est décompté du forfait et plus de dépassement et des factures exhorbitantes ! En plus, tu peux le réapprovisionner en cours de mois si tu as par mégarde envoyé trop de sms…

    Sinon, il y a le forfait motamo chez Orange mais je crois que ce ne soit pas réservé pour nous mais pour les personnes déficientes de l’ouie et de la parole…

    Donc non, je n’ai aucune action nulle part mais ces informations peuvent être intéressantes :o)

  • #98 Hélène le 6 septembre 2006 à 9 h 21 min

    Merci beaucoup pour ces infos Leila, je vais me renseigner. Et sois la bienvenue parmi nous !

    Nikaia en effet je connais pas mal de mecs qui adorent parler des heures au tlééphone, les idées reçues ont la vie dure ;-)

    marion c’est vrai, j’étais restée sympa ? On devait être en plein apéro, je vois que ça ;-)

    Ben non Joëlle c’est pas con ce que tu ressens, c’est normal, si pendant des années le téléphone a servi à te surveiller, il y a de quoi ne pas aimer ça ;-)

    annelise j’en rajoute un peu, mais je suis comme toi, très rarement, de temps en temps, je passe un peu de temps au fil (mais très arrement hein ;-)).

    Voilà Odile, c’est exactement ça ! Avoir ce machin collé à l’oreille, c’est insupportable ! ;-))

  • #99 Futila le 6 septembre 2006 à 15 h 41 min

    Je croyais que j’étais la seule ! Et ton vendeur de fenêtres il m’appelle aussi ! J’ai un gsm : on me l’a offert; je n’étais pas contente du tout : j’avais l’impression qu’on me mettait un fil à la patte ! Depuis, c’est actes manqués sur actes manqués : j’oublie de recharger la batterie; il est dans le fond de mon sac donc quand il sonne, il me faut tant de temps pour le trouver que quand je décroche il n’y a plus personne au bout; je le mets parfois sur silencieux puis j’oublie de lui remettre le son, etc etc. Quant au fixe, il m’énerve aussi. Non mais, on ne me "sonne" pas ;-)!

  • #100 Claire :o) d’AMIENS le 10 septembre 2006 à 16 h 37 min

    En ce qui me concerne le fixe j’y réponds presque pas c’est pour la ligne internet et c’est TOUJOURS du démarchage, j’en ai tellement marre que des fois (ouh la vilaine) quand j’arrive pas à les faire taire je leur raccroche au nez!

    Et le portable (par contre j’aime bien apoter au téléphone moi une vraie bavarde mais avec quelques amies seulement allez comprendre…) est toujours sur vibreur à moins d’attente d’un appel super important!

    Toute façon je me dis que si les gens veulent qu’on les rappelle ils laissent un mess non?

  • #101 Hélène le 10 septembre 2006 à 17 h 32 min

    Yep Claire, et même si c’est vraiment vriament important, ils rappelleront ;-)

    Futila faut pas se sentir coupable de pas répondre, c’est le seul moyen de vivre en paix avec ces machins ;-)

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.