Ces amies qui nous rendent meilleures

2 novembre 2007

Je ne sais pas si vous avez noté ça dans votre paysage affectif, mais moi, certaines de mes amies me rendent meilleure.

De façon vraiment spectaculaire, à chaque fois que je les vois je suis stupéfaite du changement qui se produit en moi.
Je pense particulièrement à deux d’entre elles : pendant dix ans Julie m’a rendue, à chacune de nos rencontres, plus humaine, plus ouverte, plus bienveillante ; et à chaque fois que je suis en contact avec Jeanne, même rarement et par mail, je me sens plus intelligente, plus vive, plus drôle, plus agile intellectuellement.
A ce point-là c’est étonnant, j’ai rarement ressenti aussi fort l’influence bénéfique des autres sur moi.
Ca vous fait ça aussi, à vous ?

179 commentaires Laisser un commentaire
Psycho (de comptoir ?)

Vous aimerez aussi

179 commentaires

  • #1 Christine le 2 novembre 2007 à 9 h 34 min

    Prem’s !!!!!!!!!!!

  • #2 ze courlis le 2 novembre 2007 à 9 h 39 min

    … mes amies, et je les en remercie, me donnent surtout un grand bol d’air, d’énergie, de joie de vivre, chaque fois que je vois l’une, ou l’autre, ou plusieurs… C’est un cadeau magnifique dont elles n’ont pas toujours conscience, et d’autant plus précieux.

  • #3 Christine le 2 novembre 2007 à 9 h 39 min

    Bon, maintenant, je peux développer :o))
    Mon amie Monique me rend meilleure aussi, plus gentille, plus ouverte sur les autres, plus à l’écoute, avec un regard bienveillant porté sur les autres (bienveillant, pas béat, hein !), un joie de vivre ancrée au fond d’elle qui la fait toujours espérer le meilleur de l’humain, tout en en connaissant le pire … Une maman catho de famille nombreuse, tout mon contraire ! Elle n’est pas la caricature BCBG versaillaise (mon cauchemar !) de la catho, juste une fille bien et qui répand autour d’elle harmonie et bonne humeur !
    Voilà, Monique toi qui ne vas jamais sur Internet, je t’ai dit ce que je n’osais pas te dire depuis plus de 20 ans qu’on se connait :o))

  • #4 alicia le 2 novembre 2007 à 9 h 41 min

    Pas besoin d’amies pour m’améliorer, j’suis déjà très bien comme fille!!
    OH, je rigoleu!!
    Oui, j’ai aussi certaines amies qui me font ça. Mais pour être tout à fait honnête,
    l’effet améliorant (comme pour l’effet Kiss cool) ne dure pas toujours très longtemps! J’ai l’impression de reprendre vite mes mauvais réflexes…..

  • #5 Poumok le 2 novembre 2007 à 9 h 43 min

    Ce qui m’a toujours étonnée personnellement, c’est combien on peut être différent selon les gens avec qui l’on se trouve… et il est clair que certaines personnes ont de l’influence sur nous, comme on peut en avoir aussi sur certaines…!

    En tout cas, c’est génial de trouver ces amies dont tu parles, qui te font du bien sans même s’en rendre compte ! Le seul fait d’être ensemble suffit, elles t’apprécient sans doute au point de poser sur toi un regard qui te valorises, c’est normal venant de très bonnes amies ! :-)

    Bonne journée !

  • #6 Julie lyonnaise le 2 novembre 2007 à 9 h 44 min

    Pareil pour moi, mes amies et amis, même à des centaines de km, sont extraordinaires! Ils sont mon oxygène, mes éclats de rire, mon petit monde réconfortant! Ce sont mes amies et amis, et je crois que par ce mot tout est dit!

    Alors je vois absolument ce que tu veux dire!

  • #7 Fran le 2 novembre 2007 à 9 h 47 min

    Ah Très bon sujet ma Chère que l’amitié et notamment nos amies qui nous rendent "meilleure".
    Moi j’ai rencontré Harmel il y a dix, on ne se voit pas souvent. Notre dernière rencontre date de Février 2006 par ex. mais on s’appelle souvent ( elle bosse dans le ciné alors elle a tjs un planning de malade )
    Elle pourrait etre ma maman ( elles ont le meme age )
    Elle sait sonder en moi, quand je mens, quand je ne raconte pas tout et elle m’aide à accepter mes faiblesses avec clairvoyance et du coup, je deviens de plus en plus humaine.
    Dans la même "catégorie" j’ai mon amie d’enfance Sylvie, on se connait depuis la naissance donc ca fait un bail et c’est idem … on partage nos expériences, on n’est pas dans le superflu, on va droit au but quand on se parle sans jamais se froisser pour longtemps ( genre une aprem max )
    Ces 2 femmes m’ont fait accepté mon humanité et je leur dois beaucoup pour ça

    Oh Merci Hélène, il est bon ce billet !!

  • #8 Nancy le 2 novembre 2007 à 9 h 48 min

    Coucou Hélène !!

    avant d’entrer dans le vifs du sujet, Alicia et Christine c’est mes compatriotes?!!! ;-)

    C’est vrai, j’ai moi aussi des amies qui ont une bonnes influences. Par exemple je pense à une en particulié qui ne critique pas. Elle déteste ! Alors c’est une bonne influence..
    par contre certaine c’est le contraire. Toujours à critiquer et tout.. j’espère pour être elles un bon exemple..
    Etant assez positive, j’essaye de l’être avec mes amies aussi! j’en connais qui ont pleins de bonheurs dans leur vie, mais ne le voit jamais! Toujours à voir le négatif…
    J’ai eu des amies aussi, qui ont eu de très mauvaises influences sur moi.. elle me démontaient et critiquaient tellement que je perdais ma confiance en moi.. Et finalement, avec le recul, je vois que c’est aussi grave à elles que j’ai avancée ! Je sais pas si tu vois comment je veux dire….
    Mais en tout cas, j’aime l’amitié, … ! c’est beau!
    et j’ai eu des très belles amitiés virtuelles également! enfin, j’ai toujours!! une m’a accompagnée durant cette année 2007 et m’a appris pleins de chose par son courage.. sa force d’avancer!!
    une autre m’a appris à devenir plus femme (maquillage et tout..) et d’ailleurs, ton blog en fait partie!
    Alors, quoi de plus beau que d’avancer grâce aux gens?! aux ami(e)s??!

  • #9 Triny le 2 novembre 2007 à 9 h 48 min

    Mes amis, c’est ce j’ai de plus cher, j’ai une amie qui me donne toujours un grand coup de boost quand je la vois. Je sais même pas si elle le sait…

    Euhhh rien à voir, mais j’ai un soucis, impossible de me connecter à vente privées est-ce que je suis la seule à rencontrer ce problème ???

  • #10 Bing le 2 novembre 2007 à 9 h 50 min

    ça me le fait pas… sérieux, mes copines et toutes les filles que je rencontre sont des radasses !

    :D

  • #11 Fran le 2 novembre 2007 à 9 h 51 min

    C’est quoi "etre radasses" ??

  • #12 Hélène le 2 novembre 2007 à 9 h 56 min

    Triny chez VP ça marche ;-)

  • #13 chaton le 2 novembre 2007 à 9 h 56 min

    mes amis et mes amies me font revivre quand tout va mal, et me rendent encore plus heureuse quand tout va bien! ils me permettent à certains moments de m’évader, me montrent des différentes façon penser! alors vive l’amitiééé

  • #14 Bing le 2 novembre 2007 à 9 h 59 min

    @ Fran : la radasse c’est l’opposé absolu de l’amie de Christine par exemple… en gros parce que après on peut développer et affiner ;)

  • #15 Fran le 2 novembre 2007 à 10 h 01 min

    @ Bing : Ok je vois à peu près ce que cela pourrait être. Ne développe pas hein …. ce serait trop long ??

  • #16 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 10 h 02 min

    Est-ce que ça compte quand une copine vous rend meilleure le jour où vous vous débarassez de son imposante et nuisible amitié ? Hum…

    A part ça, j’ai des amies qui me rendent vraiment meilleures. Plus ouverte, plus drôle, plus spontanée, plus audacieuse.

  • #17 lili le 2 novembre 2007 à 10 h 08 min

    Jeanne me fait aussi cet effet ;o)))

    Non seulement mes amies me font du bien, mais toute rencontre, même de gens que je ne reverrai pas, m’ajoute quelque chose. Je butine partout!

  • #18 Mamzelle Maupin le 2 novembre 2007 à 10 h 15 min

    Et puis les vraies amies, en plus de nous bonifier, elles ont la faculté de nous aider à aller au delà et puis ce sont les seules de qui personnellement j’accepte la "critique" et ça aussi ça aide à grandir.

    Il faut leur dire à quel point on les aime.

  • #19 alicia le 2 novembre 2007 à 10 h 15 min

    @Nancy, oui je suis celle qui vit en Helvétie!!
    Et je me sens comme lili, chaque rencontre m’amène quelque chose!

  • #20 Mlle Crapaud le 2 novembre 2007 à 10 h 19 min

    Ah, j’aimerais rester et participer à cette conversation… mais je vais justement aller chercher une amie de ce genre à la gare ! :-) Bonne journée

  • #21 Cec jeune mariée le 2 novembre 2007 à 10 h 20 min

    Ahh voui, ca c est un bon sujet !

    En lisant je me suis dit "nan je vois pas.." et puis si, j’ai exactement 4 copines (dont 3 sont copines entre elles d ailleurs !) qui me rendent meilleure, car avec elle toutes les barrieres tombent, en leur présence j’ose etre juste moi-meme, dire aux gens combien je les aime, etre positive…
    En plus c’est chouette parce que c’est un effet long terme, petit à petit elles m’ont aidé à changer !

    Ca va tellement loin que, moi qui ai toujours cru etre super forte, independante, pleine de ressources, ben quand j ai fait une belle depression et que je me suis retrouvee geographiquement isolee, dans une situation vraiment critique, ben c est ler confiance en moi qui m a aidé à me relever et à reprendre ma vie en main alors que je n avais plus aucune force pour avancer !

    Tiens ca me fait penser qu il faut que je les appelle pour leur dire combien je les aime :)

    Pis j’ai aussi une coupine, un peu spéciale, qu’en fait je ne vois jamais, et qui m’aide à m’assumer, m’accepter, m’aimer, donc je suis bien mieux avec les autres y compris mon mari… Merci Hélène:))

  • #22 funambuline le 2 novembre 2007 à 10 h 22 min

    Et bien, Jeanne et Julie doivent être toutes rougissantes!!!

    J’ai deux amies qui "me rendent meilleure". J’avais d’autres "quejecroyaisamies" qui me rendaient "pire". ça prend du temps pour s’en rendre compte.

  • #23 Triny le 2 novembre 2007 à 10 h 22 min

    Ca marche pas chez moi !!! Punaise suis restée bloquée sur l’adresse de mardi quand ils disaient que c’était offline !!!

    *jure*
    :D

    Bon évidemment fallait que ça me tombe dessus quand j’ai une commande en cours, par hasard Hélène, tu n’aurais pas une autre adresse à me filer ???

    Au fait, jolie tes photos !!! :)

    Sylvie.

  • #24 Lilimpro le 2 novembre 2007 à 10 h 23 min

    Oui, ça me fait le même effet, et pas seulement mes amies, mais aussi mes amis.

    Pour la raison que souligne Mamzelle Maupin: je suis ouverte aux critiques qu’ils ont à m’apporter, parce que je sais toute la valeur qu’ils m’accordent.

    Mais bizarrement, ça n’est pas vraiment quand ils me font des critiques qu’ils me font grandir le plus, c’est au détour d’une phrase, d’une attitude, que je ressens un "tilt". Et aussi, parce qu’avec eux, je me sens plus forte.

  • #25 Lilimpro le 2 novembre 2007 à 10 h 24 min

    @Funambuline: oh que oui, ça prend du temps! Et on peut retomber dessus, mais on repère ça plus facilement…

  • #26 Bing le 2 novembre 2007 à 10 h 24 min

    @ Fran : voui ;)

    @ Mademoiselle Coco : c’est vrai que parfois se débarrasser de certaines nuisibles, ça nous fait nous sentir teeeellement meilleure ! (ou mieux… on ne sait plus tellement c’est bon ;)

    sinon et plus sérieusement… en général, je connais plutôt des hommes qui me font l’effet dont vous parlez, mais sans aller jusqu’à "radasses" qui était (un peu) une blague, aucune fille ne m’a jamais fait ressentir ça vraiment. Ou j’ai la mémoire courte.

    C’est ptêt pour ça que j’aime venir ici, sérieux ça n’est peut-être pas la "vraie vie" (entre guillemets hein ? vous existez pour de vrai ;) mais je trouve qu’il y a un paquet de filles bien ici ! ou même des têtes de cochons hyper attachantes, des emmerdeuses délicieuses etc…

    Par contre, c’est vrai que mes ami(e)s me font souvent ce compliment… je ne dois pas être trop radasse pour eux :D

  • #27 Fanchette le 2 novembre 2007 à 10 h 26 min

    Ouh là là… de façon aussi spectaculaire, je ne suis pas sûre.
    J’essaye de cultiver les amitiés qui ont des "influences" variées sur moi. Que je considère comme "bénéfiques" :
    – Celles qui me débauchent en 2 minutes et me proposent des soirées du vice de folaïe, ou un ouik-ind délirant qui inclut un départ aux aurores blèmes…
    – Celles qui organisent de soirées broderies ou des soirées make up, avec pisse-mémé à volonté
    – Celles qui marchent plusieurs heures au grand air en ma compagnie, même sous la pluie
    – Ceux qui sont capables de se lever à l’aube un dimanche matin pour profiter d’un petit brin d’air sur l’eau avec moi (ce qui veut dire se mettre à l’eau par -4 °C !) et se faire une ventrée de crêpe pour s’en remettre.
    – Celles avec je cause des heures au téléphone, après les avoir vu des heures dans la journée
    – Ceux qui me kidnapent pour m’amener passer une semaine dans un pays exotique (c’est dingue, c’est arrivé ! j’ai des amis épatants)
    – Ceux qui m’installent un lit de camp dans le salon alros que j’ai le moral en berne et que je ne fais que pleurer depuis des jours (c’est arrivé aussi, ils sont frappés mes potes!)
    – Celle qui me force à m’ôter les poils des sourcils alors que ça fait super mal

    Tous ces gens ils me construisent, ils orientent ma vie. Sans s’en apercevoir (j’espère, sinon, mes amis sont de grands machiavéliques !). Et sans que je m’en aperçoivent moi même parfois.

  • #28 Fran le 2 novembre 2007 à 10 h 28 min

    Bonne JOurnée les Filles, je déjeune avec d’anciennes collègues à Paris. RDV à midi et je ne suis toujours pas lavée ni habillée
    Bisous Bisous

  • #29 Bing le 2 novembre 2007 à 10 h 32 min

    Fanchette… pisse-mémé ? c’est quoi ça ? (je suis morte de rire !)

  • #30 Caro secret le 2 novembre 2007 à 10 h 36 min

    Moi aussi j’ai des amies qui me rendent meilleurs, notamment une que j’ai rencontré il y a deux mois, nous sommes toutes les deux à l’étranger pour cette année et elle a réveillé l’adolescente qui sommeillait en moi ! Je pense qu’au delà de nous rendre meilleures, ces amies nous donnent aussi la force et l’envie de nous affirmer telle que l’on voudrait être plus souvent…

  • #31 Jessica le 2 novembre 2007 à 10 h 38 min

    Je pense que les ami(e)s sont faits pour ça, nous rendre meilleur(e)s… pas que pour ça, non plus, je dis pas qu’il faut s’en servir comme produit de beauté ou comme médicament hein…
    Sans eux de toute façon, la vie serait bien morne, on s’en rend compte assez vite, non?

  • #32 Hélène le 2 novembre 2007 à 10 h 39 min

    Finalement des gens qui vous rendent meilleure de façon évidente et spectaculaire, c’est assez rare, je le réalise en vous lisant.

    On a toutes des amies merveilleuses, mais des qui nous transforment, quasiment, c’est rare je trouve.

    PS : Triny je suis désolée je vois pas du tout comment t’aider !

  • #33 Fanchette le 2 novembre 2007 à 10 h 45 min

    Bing : un pisse-mémé, c’est une tisane. J’adore cette expression. Et j’adore les pisse-mémé… Et pis c’est important d’alterner les soirées Cosmo (perso j’suis plus martini, le vrai, hein, stired, not shaken), les soirées Tariquet et les soirées Pisse-mémé. Le tout donne un bon équilibre de vie moi je dis !

  • #34 Bing le 2 novembre 2007 à 10 h 45 min

    Triny si tu as firefox clique sur "outils" et ensuite "effacer mes traces" (à part tes mots de passe bien sûr)
    sous IE ça doit être "outils" puis "options internet" puis efface l’historique de navigation et "fichiers" je crois… bref, tu vides tout ça puis tu fermes et relance ton navigateur et tu retente le coup chez VP ;)

  • #35 Bing le 2 novembre 2007 à 10 h 49 min

    Rho Fanchette, j’en bois pas de la tisane mais "pisse mémé" ça va me rester !

    Tiens voilà une fille qui m’a rendue meilleure : Fanchette ! grâce à elle et sa Nok-revelachionne j’ai sauvé des pieds partout autour de moi (et même des nichons, c’est dire !)

    puis maintenant elle étoffe mon vocabulaire… je vais la garder celle-là ;)

  • #36 Marinicocri le 2 novembre 2007 à 10 h 50 min

    les ami(e)s c’est super important
    je pense à 2 en particulier
    celle qui me permet de me poser et de voir les choses d’une façon objective, simple et qui trouve toujours des solutions, on échange sur tout, c’est un peu ma soeur
    et l’autre qui me permet de libérer toute mon "excentricité" !!!, on fait des trucs de ouf ensemble on redevient des gamines, le fait d’être à deux, ça nous libère
    elles sont tellement différentes, mais elles m’apportent toutes les deux beaucoup alors je les embrasse très fort

    et puis après il y a toutes ces personnes que l’on rencontre au hasard, ici par exemple, qu’on n’a pas choisies, mais qui s’imposent à certains moments de la vie, des gens gentils quoi
    les radasses ? c’est les jalouses

    quel bonheur de te lire, qques avantages : je me maquille mieux, j’achète sans pensée malsaine rapport à ton conseil qu’il faut se faire plaisir sinon on regrette et ça nous pollue l’esprit, j’ai changé de crème de jour et ma peau est plus belle merci les filles pour Physiane, enfin, plein de petits qques choses qui égayent le quotidien
    futile mais pas toujours,
    utile voir vital dans certains cas, j’exagère à peine
    en tout cas, ça fait pleins de copines ça
    bises à toutes celles qui travaillent et aux autres aussi

  • #37 Fanchette le 2 novembre 2007 à 10 h 51 min

    Bing : c’est trop d’honneur, merci ;-)
    La prochaine fois en fin de soirée tu proposes : "Cognac ou pisse-mémé ?" et tu observes les réactions…
    Moi je déplore le fait que les tisanes aient le plus en plus le goût de bonbons et de moins en moins le goût de plantes. Mais ça, c’est un autre problème…

  • #38 funambuline le 2 novembre 2007 à 10 h 52 min

    Hélène, je pense que la transformation est billatérale (tiens, là je parle vraiment comme une suissesse)… Elles te rendent meilleure, je suis persuadée que tu le leur rends bien.

    Une de mes précieuse amie du genre est la personne la plus droite que je connaisse, qui pèse toujours le pour et le contre, elle me pousse à être la plus juste possible, la plus proche possible dans mes actions de mes convictions. La fois où je lui ai exprimé, elle m’a dit quelque chose de similaire pour moi, sur un autre domaine… où je la pousse (selon elle) à être plus proche de ses besoins et de ses envies…

    Bref, une relation gagnant-gagnant (pour me fondre dans le paysage français :-) ) !!!

  • #39 Mathea le 2 novembre 2007 à 11 h 01 min

    L’amitié c’est merveilleux. C’est plein d’amour. A toutes et tous c’est arrivé de se faire blouser, j’y ai pas échappé.. mais c’est des leçons de vie non ? même si ça fait mal …

    @nancy et funanbuline : vous êtes prolifiques… vous écrivez ici et ailleurs… comment vous faites ??

  • #40 mimisunny le 2 novembre 2007 à 11 h 05 min

    J’ai aussi qq amies, (3 vraies) dont une qui est vraiment très proche et qui me rend effectivement meilleure grâce à sa simplicité, son humour et sa bienveillance. Je crois que ça va dans les deux sens.On se connait depuis toujours et on s’est toujours aidées l’une l’autre. C’est une des seules personnes avec qui je peux être tout à fait moi-même et réciproquement.

    Je suis occupée à vivre une nouvelle séparation, après deux mois et c’est grâce à elle que je vais mieux. Elle est là simplement, m’écoute et me donne son avis. De sa part, je peux tout entendre.

  • #41 Cécile de Brest le 2 novembre 2007 à 11 h 08 min

    Oui, c’est vrai, mais moi ce serait plutôt avec un ami en particulier et pas une. Mais bon, le résultat est le même.
    Par contre, j’ai vécu exactement l’inverse avec une amie que je connaissais depuis…oh, on va dire 15 ans. Mais elle avait un effet plutôt négatif sur moi… D’ailleurs je ne la vois plus, elle a essayé de me piquer celui qui allait devenir mon mari. Non mais des fois! Comme quoi ce n’était pas vraiment une amie! Dur dur quand on se connaît depuis si longtemps, qu’on se voit tous les jours, et qu’on se raconte tout…

    Bon, les filles, je vous souhaite une bonne journée, moi je vais faire les boutiques aujourd’hui! Ah, le rêve, ça fait bien longtemps que ça ne m’était pas arrivé!

  • #42 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 11 h 12 min

    FANCHETTE, DANS MES BRAS !!! Vraiment, l’utilisation des majuscules est justifiée : tu es la première personne que je croise qui comprenne ce que pisse-mémé veut dire !! Je me sentais un peu seule et délaissée, mais je vois que ce n’est pas la cas. Quel soulagement !!! Ca me donne presque envie d’aller me faire un pisse-mémé de fenouil tellement je suis heureuse…

  • #43 Triny le 2 novembre 2007 à 11 h 22 min

    Merci les filles je vais essayer ce que tu m’as dit Bing, à mon avis c’est un coup de mon chef ça !!! Il doit s’imaginer que je ne peux pas bien faire mon travail et commander….

    *snif*

    Tous les mêmes !!!!! ;)

  • #44 Fanchette le 2 novembre 2007 à 11 h 26 min

    Mamzelle Coco : je suis ravie d’être ta copine de pisse-mémé. Arrosons donc ça au fenouil (voire au thym, soyons folles !) ;-)))

  • #45 Hélène le 2 novembre 2007 à 11 h 32 min

    Ah oui l’infusion de thym c’est bon, en plus ça fait fuir les maladies !

    Les amies dui rendent mauvaise, dieu merci ça m’est jamais arrivé. Mais c’est sans doute parce que les gens qui me tirent vers le bas, je ne deviens pas amie avec, je m’en vais avant.

    En revanche je ne suis pas du tout sûre de la réciprocité dans le fait de rendre meilleure, en tout cas personne ne m’a jamais dit ça, faudra que j’interroge Jeanne mais je doute fort de pouvoir la rendre plus intelligente qu’elle ne l’est déjà ;-)

  • #46 kila le 2 novembre 2007 à 11 h 35 min

    J’ai rencontré des personnes qui m’ont littéralement changée, mais bizarrement, presqu’aucune n’est un(une) ami(e).
    Certaines m’ont fait tellement de mal qu’elles m’ont changé dans le sens où maintenant je suis plus méfiante, d’autre simplement croisée au détour d’un stage de yoga m’ont apportée plus que ce qu’elle peuvent imaginer. Et je ne les reverrai jamais. On ne peut pas garder contact avec tous les gens formidables qu’on rencontre.

    Malgré tout, deux de ces personnes rencontrée en stage sont aujourd’hui très proche.
    Ma prof de yoga, qui habite à Londre mais est là pour moi quand j’ai besoin, par mail ou par téléphone, et donc c’est ma prof… pas une amie. Par contre pour le coup elle m’a vraiment rendue meilleure.
    Et Catherine, une amie de 10 ans mon ainée qui m’apprends des trucs de fou, m’ouvre l’esprit sur des domaines, des concepts dont je ne soupconnait même pas l’existence.

    Mes autres amis ont une vraie influence, une présence indispensable, une complicité, ils sont là, on s’aime, on se soutient, on passe des moment formidables ensemble mais ils n’ont pas ce pouvoir de me transformer radicalement.

    Les gens comme ça sont rares, précieux…

    Ce qui est fabuleux, si je prends ma prof de yoga, c’est que l’influence positive qu’elle a sur moi elle l’a aussi pour les centaines d’éléves qu’elle a à travers l’Europe (c’est une voyageuse ;-)). Ma mére Theresa à moi ;-)

    Pour Catherine c’est un peu pareil, ses amis, son mari aussi (un peu moins ses enfants qui ne voit pas encore quelle mère ils ont lol!!) la concidére comme une sorte de sage.

    Ce qui les caractérise toutes les deux, c’est une ampathie hors du commun, une gentillesse et un non jugement et surtout une franchise.

    Quelle chance d’avoir de telles personnes dans son entourage.

  • #47 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 11 h 39 min

    Fanchette, le thym, ça me donne un peu l’impression de faire une fumigation (le cauchemar de mon enfance. Mais si tu y tiens, on va dire que tu es l’une de ces personnes qui me rendent meilleure en m’ouvrant de nouveaux horizons et en me forçant (pour mon bien) à dépasser mes traumatismes d’enfance ;-)

  • #48 sev ministresse des sports le 2 novembre 2007 à 11 h 43 min

    je serais plutot comme Lili a m’enrichir de chacun, et a ne rien attendre de mes amies, de feter chaque instant (surtout habitant si loin d’eux !) et de me laisser provoquer, changer, evoluer, enrichir.

    Par contre je suis aussi devenue tres claire sur ce que je ne veux plus supporter. et je ne m’emcombre plus. ca peut paraitre excessivement froid et odieux mais je suis trop sensible et je souffre trop de ces relations parasitaires.

  • #49 Hélène le 2 novembre 2007 à 11 h 47 min

    Ben non c’est pas froid et odieux sev ! C’est ultra sain ! Comme je le disais chez Annelise à propos d’un billet sur le sujet (noumeaparis.com/blog/inde… la vie et trop courte pour s’emmerder avec des cons ! ;-)

  • #50 Triny le 2 novembre 2007 à 12 h 01 min

    Mouahahahah, j’ai réussi à trouver un moyen merciiii ;)

    Pour en revenir au sujet du jour, je suis tellement à tout donner que par moment j’en oublie qu’il existe des personnes qui profitent…
    Et voilà comment, il y a 5 ans, j’ai retrouvé une bonne amie dans le lit de mon chéri (qui n’est plus aujourd’hui). Bref, tout ça pour dire qu’il faut aussi se méfier des "amies" qui ont tendance à écraser au passage, ou qui ont simplement un besoin d’être aimer, voir d’être le centre de tout. Bon en même temps, ça n’est pas franchement des amies vous me direz, mais on se laisse tous un jour berner. Donc maintenant j’ai appris, j’ai retenu la leçon comme on dit ;)

  • #51 laurence le 2 novembre 2007 à 12 h 16 min

    difficile de dire que quelqu’un ou quelqu’une puisse me rendre meilleure. Non pas que je n’ai pas besoin de m’améliorer, loin de là. Sincèrement, autant je peux aimer être avec mes amies, elles sont rares, autant je ne me sens pas meilleure en leur compagnie.

    J’ai d’ailleurs en mémoire de très mauvaises expériences avec des amies très très proches, et j’ai du coup un peu de mal à "baisser totalement les armes" devant une amie. A la limite ces expériences m’ont rendue plus "mauvaise", à savoir que j’ai tendance à penser que l’on n’est pas déçu, lorsqu’on n’attend rien des autres ….

    non définitivement elles ne me rendent pas meilleure, mais je suis heureuse d’avoir le peu d’amies que j’ai et de passer un peu de temps avec elles.

    Désolée de casser un peu l’ambiance " vive les copines" !!

  • #52 Laly le 2 novembre 2007 à 12 h 17 min

    Bonjour Hélène !
    1er commentaire ici, pourtant cela fait un moment que je te lis…
    J’aime bcp ce blog, ce que tu en fais, tes conseils et ton humour !
    Concernant le sujet d’aujourd’hui, j’ai rencontré une jeune femme trés sympa il y a qqs temps à mon boulot, de fils en aiguille on a lié connaissance et on a fini par se faire un resto, qd on s’est rendu compte qu’on avait de + en + de chose à se raconter et pas + de temps pour le faire !
    Depuis, on est inséparable, et c’est dingue la vitesse à laquelle nous sommes passées de simples connaissances à amies sincéres, et ce en toutes simplicitée… On se ressemble beaucoup, on a le même humour, elle est ma véritable bouffée d’oxygéne, et c’est trés reposant de savoir qu’on peut être soi avec une personne, sans devoir jouer un rôle. En fait c’est ça, elle m’apporte la sérinité que je n’avais jamais trouvé dans une amitiée…
    Voilà comment à 30 ans j’ai rencontré la meilleure amie que je n’avais jamais eu !
    Comme quoi les coups de foudre il n’y a pas qu’en amour que ça existe !

  • #53 Hélène le 2 novembre 2007 à 12 h 32 min

    Laly sois la bienvenue ! Oui ça existe les coups de foudre en amitié, bien sûr !

    Cela dit, je rejoins là-dessus, laurence et Triny (je constate d’ailleurs que nous sommes nombreuses à avoir souffert par amitié), au bout d’un certain nombre de claques on n’ose plus baisser sa garde…

    C’est inévitable, en avancant en âge, de croiser toutes sortes de gens, des qui nous font du bien et des qui nous fot dumal. Il faut arriver à garder ouverture d’esprit et confiance malgré ça, même si on n’y arrive pas tous les jours.

  • #54 fran-avec-une-minuscule le 2 novembre 2007 à 12 h 41 min

    coucou!
    bonjour a toutes

    je ne sais pas si elle me rend vraiment meilleure, mais
    mimi ma meilleure amie depuis toujours m’apaise et me fait oublier ma déprime! j’ai l’impression que quand on est ensemble, on brille un peu plus!!(que les gens nous regardent différement). et ca fait depuis la 6è que ca dure.

    c’est un truc un peu indéfinissable, mais bien réél. je trouve ca beau.

  • #55 kila le 2 novembre 2007 à 12 h 41 min

    Je trouve que les "ruptures amicales" m’ont fait beaucoup pus de mal que les "ruptures amoureuses". J’en ai gardé les stigmates beaucoup plus longtemps.
    Je pense que l’orsqu’on est en couple on garde au fond de soi que ça peut finir, mais quand on rencontre un/une ami(e) on imagine pas du tout que ça puisse se terminer. Enfin c’est mon ressenti.
    Maintenant, j’ai appris que même les amitiés peuvent se finir, et ça fait moins mal quand on le sait ;-)

  • #56 Hélène le 2 novembre 2007 à 13 h 07 min

    Exactement kila, l’amitié on croit que c’est pour la vie, alors que le couple on se doute que non ;-) Donc on tombe de bien plus haut.

  • #57 fran-avec-une-minuscule le 2 novembre 2007 à 13 h 11 min

    c’est clair que les ruptures amicales ca laisse des cicatrices.
    je pense que c’est arrivé a beaucoup d’entre nous et p**** qu’est ce que ca fait mal!!!

  • #58 Hélène le 2 novembre 2007 à 13 h 14 min

    En même temps ce qui est bien c’est que les copines et les amies, on en a génénralement plein d’autres, et ça compense ; alors qu’en cas de rupture sentimentale, c’est autre chose ! ;-)

  • #59 lizou le 2 novembre 2007 à 13 h 21 min

    Le mec de ma plus vieille amie a été tellement désagréable la derniere fois que je les ai vu que j’ai décidé de plus les voir de si tot. limite agressif ce pauvre mec que je connais presque pas.

  • #60 fran-avec-une-minuscule le 2 novembre 2007 à 13 h 34 min

    c’est clair! les mec-des-amies c’est toujours un peu délicat a gérer…

    hélène je suis tout à fait d’accord ;-) heureusement qu’on a les copines pour nous soutenir dans ces moments!!! ;-)

  • #61 dola le 2 novembre 2007 à 13 h 47 min

    Mon amie la plus proche, c’est aussi un vrai coup de foudre qui dure depuis 10 ans. Est-ce qu’elle me rend meilleure ? je ne sais pas mais en tout cas avec elle , je suis moi vraiment sans fard et ça cela n’a pas de prix.
    Je me sens plus légère quand elle est là, en harmonie avec moi même. Etre aimée pour ce que l’on est tout au fond de soi cela me rend forte !

    Et toutes les rencontres que je fais me donnent la pêche.

    Mais est-ce que je suis transformée? je ne crois pas

  • #62 lizou le 2 novembre 2007 à 13 h 59 min

    Je remarque que mes copines une fois cassées c’est quasi impossible de les voir seules. Ya tjs leurs mecs, je les aime bien mais c’est pas mes copines! pourtant je suis pas clibataire c’est pas ça le problème.
    Yen a marre des collants et des collantes.
    Résultat mes copines me cassent les bonbons.

  • #63 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 14 h 08 min

    Lizou > raaaaaah que ça m’énerve aussi !! Surtout quand ce sont d’anciennes "célibattantes" hyper-indépendantes…

  • #64 lizou le 2 novembre 2007 à 14 h 11 min

    Mais grave quest ce qui leur arrive??? elles savent plus marcher toutes seules faut un beuillot pour leur tenir la main? ça me déprime.

  • #65 Alice du pays du vermeil le 2 novembre 2007 à 14 h 16 min

    Ca m’arrive avec 2 amies. Mais ceci étant dit je n’ai pas trop d’atomes crochus avec la gent féminine alors mes amiEs se comptent sur les doigts d’une main. Moi le style "on se tient par la salopette et aprés on ira s’épiler les jambes devant Love story", ca me défrise.
    Mais il y a plein d’amis garcons qui nous rendent meilleures aussi… et c’est trés chouette!

  • #66 Hélène le 2 novembre 2007 à 14 h 19 min

    ‘un beuillot" ??? Qu’est-ce que c’est que ce truc ??

  • #67 lizou le 2 novembre 2007 à 14 h 22 min

    Euh mes copines mettent pas de salopette, on s’épile les jambes chacune chez soi, et loft story je regarde avec ma mère.
    Un bon copain mec m’a récemment tripoté pendant mon sommeil, avec mes copines jamais eu ce souci.

  • #68 lizou le 2 novembre 2007 à 14 h 23 min

    C’est une expression de chez moi (où c’est chez moi je sais plus) qui veut dire une nouille, un benêt quoi. Je suis pas sure de l’orthographe cela dit.

  • #69 Fran le 2 novembre 2007 à 14 h 24 min

    Yep me voilà de retour …. Encore heureux ya le net chez Chéri aussi : ))
    Euh suis complètement d’accord avec vous
    Je ne comprends pas ces filles qui ne peuvent plus sortir sans leur mec, même s’ils sont sympas et tout là n’est pas le sujet, on veut voir nos amies quoi parler à batons rompus comme on dit, avoir nos délires de filles.
    Moi Chéri, je l’ai briefé dès le début en lui disant : Mes copines, je les ai connu avant toi alors je continuerai à les voir, à le faire souvent !! Idem pour toutes les filles que je rencontre sur le blog. ET ben le mec, il me laisse libre et j’aime ma liberté parce que ce qui compte c’est la qualité pas la quantité et ça marche en amour aussi comme en amitié !!

  • #70 lizou le 2 novembre 2007 à 14 h 26 min

    Ben moi mon mec de toute façon il a pas envie de se faire trainer à une soirée, journée, ballade avec mes copines. Chacun sa vie un peu, on vit déjà ensemble on est pas des frères siamois non plus.

  • #71 Triny le 2 novembre 2007 à 14 h 31 min

    D’accord avec miss Coco et lizou !!! :) Moi aussi mes copines une fois casée pfffiou, plus rapide que l’éclair, tu les vois plus !! Qu’est-ce que ça m’énerver !! C’est pas parce qu’on a un chéri qu’il faut passer toute sa vie avec lui, on a aussi le droit de s’accorder des moments à soi. Et puis hein, les garçons y a toujours anguille sous roche. L’amitié homme/femme, franchement j’ai quelques doutes. Je viens de passer 2 ans en coloc’ j’y ai cru dure comme fer et puis hein, tu parles que des conneries !! Alors après je dis pas qu’il n’y a pas d’exception mais je ne pense pas qu’on puisse généraliser, surtout quand on commence à avoir une vie de famille….

  • #72 Bing le 2 novembre 2007 à 14 h 36 min

    en même temps certaines ont l’excuse du mec pour ne plus voir les copines avec qui ça ne collais peut-être plus depuis un moment ou n’ont peut-être plus besoin de copines quand elles ont un homme…

  • #73 Kilis Sex Symbol le 2 novembre 2007 à 14 h 37 min

    Là je viens d’avoir un choc : je me rends compte que je n’ai pas d’amie.

    Un ami, oui. C’est tellement mon double que si on était de la même couleur, je le soupçonnerait d’être mon jumeau et qu’on aie été séparés par mégarde à la naissance (non, on n’est pas nés au même endroit, et alors :-p)

    Une amie, non.
    J’ai plein de copines. Des filles avec qui bavarder, on se téléphone, on s’envoie des mails, on discute par MSN, mais on ne se raconte pas tout et je sais qu’elles me jugent (et dieu sait qu’il y a matière, mais là encore, et alors).

    Mon ami, il peut me dire ce qu’il veut, je le soutiendrai et la réciproque est vraie. Des fois ça frôle la mauvaise foi absolue – oh, rien de bien répréhensible, hein, on est des non-violents à la base ;-)) Mais c’est comme ça.

    Et on sait que même après l’apocalypse on sera toujours là l’un pour l’autre.

    Des amies comme ça, je n’en ai pas.

    Le contraire non plus, remarque.
    Je n’ai pas trouvé de copine dans le lit de mon mec (remarque, je serais fichue d’aller chercher mon amant et de les rejoindre – quoique je dis ça, je dis rien :-D), la seule parasite que j’ai croisée s’est lassée toute seule (mon meilleur ami de l’époque a fait bouclier) et je suis tellement fantasque dans mes modes relationnels que la rupture est superflue (je ne remarque pas toujours qu’on ne me répond pas, vu que ça m’arrive de répondre 5 ans plus tard).

    J’ai toujours eu des amis, rarement des amies.
    En y réfléchissant c’est probablement que j’ai beau être tordue, je réagis à 80% comme un homme.

    Eh bé, pour devenir meilleure, je suis pas rendue, moi.

  • #74 Fran le 2 novembre 2007 à 14 h 39 min

    Oh un mec comme excuse pour plus voir les filles qu’on n’aimait plus vraiment ??
    C’est vicieux ça non ??

    Un mec peut-il vraiment remplacer nos amies ?? Ma réponse est NON. On a besoin de tout : ses ami()es, son mec, sa famille, son boulot …. on est des êtres humains donc on fait pour se rencontrer, discuter et partager nos impressions et autres experiences de vie non ??

  • #75 Kilis Sex Symbol le 2 novembre 2007 à 14 h 42 min

    @ Triny : il n’y a pas toujours anguille sous roche :-)
    Des hommes qui me tournent autour, il y en a des brassées. Dans le lot, il y en a qui sont éminemment sympathiques, mais ce ne sont pas des amis. Pour le devenir, il faut renoncer.

    Règle de base de survie en milieu hostile : on ne sort pas avec un ami. Parce ce qu’en cas de rupture, double effet Kiss Cool – on perd son mec et son pote. Non, merci.

    Deuxième règle de base : un ami est un terrain neutre. S’il y a désir, le terrain n’est plus neutre. Après, comment tu veux qu’ils soit objectif sur ta dernière conquête, mmmm?

    Pour qu’une amitié garçon-fille soit saine, le problème de la relation amoureuse doit avoir déjà été évacuée. Sinon, ce n’est pas de l’amitié, mais de la drague. Ou de la chasse. Mais en tous cas, c’est pas pareil. On est loin d’être soi-même.

  • #76 Fran le 2 novembre 2007 à 14 h 52 min

    @ Kilis Sex Symbol : J’adore ton analyse !!

  • #77 alicia le 2 novembre 2007 à 14 h 54 min

    Wouaou, j’ai appris des mots nouveaux, pisse-mémé et beuillot, il faudra que je les réutilise, je les aime bien ces deux là!!
    Quant à avoir des amis hommes, je pense que c’est tout à fait possible, surtout en vieillissant, mais c’est juste une relation différente de celles avec des amies filles!!

  • #78 Poupoupinette le 2 novembre 2007 à 14 h 55 min

    "l’amitié on croit que c’est pour la vie, alors que le couple on se doute que non "

    Je n’en reviens pas que tu dises une chose pareille, Hélène. Moi, je crois exactement l’inverse. Mais je pense que ça doit venir de nos passés et croyances respectives.
    J’ai, à ma jeune époque (13 ans), été "abusée" par au moins 2 filles que je considérais comme des amies et qui ont profité de ma crédulité et de ma gentillesse. Depuis, l’amitié, je la regarde sous toutes les coutures avant de m’y jeter dedans, et je ne considère pas du tout que c’est à vie, oh non ! Moi, je dirais plutôt que ça va au fil des vagues et au gré du temps. A ce stade-là, d’ailleurs, peut-on parler encore d’amitié ? Des connaissances, plutôt.
    Par contre, le couple, et bien, c’est quelque chose qui forcément ne dure pas, pour toi ? C’est forcément fait pour être éphémère ? Tu ne peux pas envisager d’avoir un amour pour un homme qui soit aussi fort, aussi pur, que tes liens d’amitié les plus profonds, voire, plus, qui sait ?

  • #79 lizou le 2 novembre 2007 à 14 h 56 min

    L’amitié homme femme, bof j’y crois moyen, mais j’ai plein de copains flirt, c’est bien agréable, léger, flatteur et sans conséquence…
    Je crois que les hommes sont aussi un peu jaloux ou méfiant vis à vis des copines de leurs femmes.

  • #80 Bing le 2 novembre 2007 à 14 h 57 min

    "Oh un mec comme excuse pour plus voir les filles qu’on n’aimait plus vraiment ??
    C’est vicieux ça non ??"

    je sais pas Fran mais bon… encore ta copine qui a des gosses tu peux limite te dire qu’elle est débordée ou qu’elle préfère rester avec ses copines à morveux only histoire de partager leurs experiences de super persos de poux, kiné respiratoire et autres merveilles mais bon, celle qui reste collée à son mec c’est qu’elle n’était pas à la base un super copine je pense.

  • #81 Jeanne le 2 novembre 2007 à 14 h 59 min

    je rougis dans mon coin depuis ce matin, mais je ne peux pas ne pas me fendre d’un petit commentaire…

    au moins pour dire à Hélène combien ce billet m’a touchée (et pour faire un bisou à Lili au passage)

    je retourne rougir d’émotion
    j’ai le week-end pour m’en remettre ;o)

  • #82 lizou le 2 novembre 2007 à 15 h 00 min

    Je crois pas qu’elles se rendent compte que leurs mecs nous cassent les bonbons…c’est la fusion. Ou la jalousie du bonhomme je persiste et signe.

  • #83 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 15 h 07 min

    Il y a quelques années, j’ai eu une baisse de moral pour des tas de raisons insignifiantes, dont un bon gros râteau à l’ancienne (tiens, ça fait une éternité que je n’avais pas utilisé ce mot "râteau"). Et ça a vraiment dérapé un soir : j’avais envie de papoter avec mes copines, rigoler un coup pour oublier mes humeurs grises. Sauf que je les ai TOUTES appelées les unes après les autres. Et aucune ne pouvait me parler, elles étaient toutes en train de se faire une soirée en amoureux. Des amoureux avec qui elles étaient parfois après de longues et intenses séances de coaching de ma part… Après avoir fait le tour de mon carnet d’adresses, je suis allée me cacher sous ma couette en pleurant toute la soirée… Bouhouuuuuuuuuu… Depuis, j’essaie de ne pas être "dépendante" de mes amis. J’ai des relations moins fusionnelles. Je ne sais pas si c’est mieux, mais j’ai bien fait, car elles sont toutes encore casées !

  • #84 Bing le 2 novembre 2007 à 15 h 15 min

    Ha ben oui Lizou, y a ça aussi souvent ! le mec qui sait que sa femme est super contente d’être avec sa copine puis qui sort avec elle et risque même d’attirer d’autres mecs quand elle est en train de s’amuser tranquille entre filles, c’est sûr si c’est un abruti ça va lui arracher la goule ! du coup, il fera tout pour empêcher ça…
    quitte à lui faire l’enfer et débiner la copine histoire de…

  • #85 Fran le 2 novembre 2007 à 15 h 17 min

    @ Mademoiselle Coco : Oh ma Nenette !! Tu leur en as reparlé à tes amies de cette mésaventure ?? Faudrait quand meme qu’elles le sachent moi je pense !!

  • #86 Triny le 2 novembre 2007 à 15 h 19 min

    @ Kilis : Tu as surement raison, je l’ai appris à mes dépends !!

    C’est rigolo mais ça me fait penser à un truc.
    Ma meilleure amie je me souviens, qu’une fois enceinte j’ai eu l’impression qu’un fossé, ou plutôt qu’un monde se créait entre nous !! Elle ne pouvait pas me parler d’autre chose que de sa fille et j’en avais ras la casquette…. (je sais, c’est pas bien) Il n’empêche qu’à ce moment là, j’ai senti nos routes se séparer. Avec le temps, on continue de se voir (elle me bassine bcp moins avec sa fille), même si ça n’est pas régulier, ça fait 25 ans de route ensemble. C’est plutôt coool je trouve. Pour l’amitié homme/femme, je le répète que nini…. Je suis par contre amusée de voir les garçons entre eux, c’est différent de nous. Ils se prennent moins la tête et ils se compliquent moins aussi, mais une fille au milieu et ça y est ça part en sucette. C’est dommage mais bon, à moins de changer de sexe je vois pas ça possible…. ^^

  • #87 Hélène le 2 novembre 2007 à 15 h 20 min

    J’aime beaucoup le mot râteau Mademoiselle Coco, il me fait toujours rire malgré sa signification ;-)

    Oui ça craint les nanas qui deviennent invisibles une fois maquées. Je veux bien qu’on soit vissée à son mec quand on est amoureuse, mais bon, 3 mois quoi, après faut revenir à la vie réelle ;-)

  • #88 Mithra le 2 novembre 2007 à 15 h 20 min

    C’est joliment dit, ce que tu ecris aujourd’hui…

    Moi je ne sais pas si j’ai des amies qui me rendent meilleure… en y reflechissant, peut-etre bien que non ? Elle m’enrichissent de leur facon d’etre, de leurs experiences, mais est-ce qu’elles me changent, au fond ? Chuis pas sure (et pourtant je ne suis pas parfaite, y’aurait du boulot) !

    Pour revenir sur le fait de moins voir les copines quand on est en couple : au debut d’une relation on voudrait passer son temps libre avec son cheri, il me semble ? On a envie d’etre ensemble, meme si c’est pour partager une pizza sur le canape, non ? Du coup le plan copines, bof… on s’eloigne un peu au debut, c’est normal, on a d’autres choses a vivre.
    Et puis ensuite si l’amitie etait solide on se retrouve, parfois sur d’autres bases, c’est la vie… c’est pas forcement elle qui est devenue une pauvre chose sans vie propre, c’est juste qu’elle a envie de vivre autre chose, il me semble. Ou bien que les relations n’etaient basees que sur les sorties et la deconnade (rien de mal a ca, hein, mais faut pas confondre avec l’amitie) et que du coup elle ne se reconnait plus trop dans vos occupations d’avant…

  • #89 funambuline le 2 novembre 2007 à 15 h 27 min

    @ Hélène: peut-être ne la rend-tu pas plus intelligente… mais peut-être l’ouvres-tu à des parties de sa personnalité qu’elle n’aura pas dévelloppé autant sans te connaître…
    Je suis persuadée qu’il y a toujours une réciproque… et que c’est en partie ce qui fait que ça dure, ce côté "ça me rend meilleur"…
    M’enfin bon, parfois je vis un peu au pays des bisounours…
    :-)

  • #90 Tassili le 2 novembre 2007 à 15 h 32 min

    Je ne sais plus où j’ai lu que «la qualité d’une relation se mesure à ce qu’on ressent quand on quitte la personne» (quitter momentanément, s’entend).
    Cette phrase m’a fait un temps beaucoup réfléchir sur mes amitiés, et certaines n’ont pas survécu à l’examen. Quant aux autres… elles sont le sel d’une vie heureuse, de la mienne, en tout cas!

  • #91 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 15 h 32 min

    Fran > non, je ne leur en ai jamais parlé. Je ne voulais les culpabiliser d’un malêtre dont j’étais la seule responsable. Et après tout, ce n’est rien qu’à la faute du hasard qu’elles aient TOUTES décidé de passer la soirée en amoureux justement ce soir là non ?

  • #92 Fanchette le 2 novembre 2007 à 15 h 44 min

    Mademoiselle Coco et Hélène : chez moi le méga rateau, s’appelle un tracto-pelle ! Et prendre un tracto-pelle dans la tronche, c’est pas facile ! ;-)

    Et les copines collées à leur mec… ouai c’est lourd. Mais comme dit Hélène, trois mois c’est normal. Au-delà c’est pathologique. Sauf si elles n’avaient aps de copines avant. elles en ont pas non plus après. Ça arrive. Y’a des gens qui sont tellement exclusif qu’ils ont 1 ami (e) à la fois. Quand ça tombe sur vous bonjour le vampire… Pa sûre d’être claire là…

    Les amitiés hommes/femmes, j’arrive pas à croire que ce soit complètement dénué de rapport de séduction. Pas facile "d’évacuer le problème de la relation amoureuse", comme le dit Kilis. Ça va ça vient ces p’tites choses là (les relations amoureuses j’entends)…

  • #93 Hélène le 2 novembre 2007 à 15 h 46 min

    Ben non Mademoiselle Coco, si une amie m’appelle en larmes, je vais la rejoindre, l’amoureux attendra.

    Tassili cette phrase est magnifique, et extrêmement intéressante ! Parce que si on réfléchit bien, en effet, il y a es gens qu’on quitte avec un sentiment de plénitude et le sourire aux lèvres, et d’autres non.

    funambuline tu es choute d’essayer de ma rassurer, je me dis que déjà, si elle est toujours là, c’est un vrai signe ;-)

    Mithra je suis d’accord avec toi même si les filles qui n’ont plus envie de faire quoi que ce soit sans leur mec me fassent un peu froid dans le dos, parce qu’il faut pouvoir tenir debout tout seul sinon c’est pas bon signe.

  • #94 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 15 h 47 min

    Ahahaha Fanchette, le tracto-pelle… Je connais aussi ;-)

    Et les amitiés exclusives "tu es la seule l’unique", je connais aussi, malheureusement…

  • #95 Fran le 2 novembre 2007 à 15 h 48 min

    @ MAdemoiselle Coco : Moi je dis souvent que l’amitié ça s’entretient … voir ses copines pour les délires, boire un verre et manger c’est cool mais l’amitié c’est quand meme plus que ça. C’est aussi se soutenir, se conseiller, prendre soin les unes les autres donc moi je dis que lorsqu’une copine ne ve pas bien, on peut prendre le temps qu’il faut pour l’écouter. De l’ecoute, c’est la seule chose dont on ait besoin quand on est un peu bas. Le hasard pour ces choses je n’y crois pas trop

    Maintenant je suis contre les relations polluantes, je veux bien être là mais pas tous les jours hein, un moment donné faut savoir se prendre en main aussi.

  • #96 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 15 h 50 min

    Tassili, c’est un excellent "test". Je ne veux pas dire par là que je "teste" en permanence la "validité" de mes copines, ce serait horrible. Mais parfois, on a du mal à savoir pourquoi on continue à voir les gens. Est-on vraiment heureux avec eux ? Au moins plus heureux que sans eux ? Et revoir cette super amie qu’on n’a pas vue depuis 1 an, à quoi bon ? Et on se rend compte que les gens que l’on voit le plus souvent ne sont pas nécessairement ceux qui nous rendent les plus sereins et les plus épanouis…

  • #97 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 15 h 53 min

    Fran > oui en effet. Mais j’avoue que j’ai aussi une part de responsabilité de mon côté. J’ai beaucoup beaucoup beaucoup de mal à dire à une amie que je ne vais pas bien. Parce que ce n’est pas dire que je ne vais pas bien qui va me remonter le moral, mais l’entendre me raconter des conneries futiles et ordinaires. Or dès que tu dis à quelqu’un que tu n’as pas le moral, toute cette légèreté s’envole, je trouve…

    Enfin je suis bien d’accord sur la notion de relation polluante. Difficile d’en sortir en ayant bonne conscience, puisqu’on ne fait "qu’enfoncer l’autre au moment où il va le plus mal". Sauf que l’Autre va TOUJOURS mal… Et l’Autre, je la vois demain et je me demande pourquoi j’ai dit oui…

  • #98 Fran le 2 novembre 2007 à 16 h 05 min

    Tu as dit oui parce que tu voudrais lui être utile non ??

    On ne peut pas etre les thérapeutes de nos amies et vice versa. Faut d’etre moins en attente vis à vis de ses amies donc être moins exigeante et donc on ne sera pas si souvent déçue, non ??

  • #99 Mithra le 2 novembre 2007 à 16 h 06 min

    ah oui, je suis bien d’accord sur le fait de tenir debout tout seul (mais ca n’implique pas de rejeter qui que ce soit, pas plus le mec que les copines, on peut aussi etre dependante de ses copines).
    Ce que je voulais dire, c’est que les copines des sorties de celibataire ne restent pas forcement des copines une fois qu’on vit differemment, de la meme facon qu’on ne garde pas forcement toutes ses amies toute sa vie. Ca va ca vient, on a des choses en commun a un moment puis on en a moins, on fait d’autres rencontres…
    Et puis parfois aussi on surinvestit une amitie : peut-etre que la fille qui se "case" (quel horrible mot) et qu’on prenait pour une amie ne nous voyait finalement que comme une copine de sorties de celibataires, sans plus, et que pour elle il est normal que les relations se distendent ? Bref, c’est peut-etre pas qu’elles n’ont plus envie de faire des trucs "sans leur mec", mais tout simplement plus envie de faire les trucs qu’elles faisaient avant, avec les gens avec qui elles le faisaient ?

  • #100 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 16 h 15 min

    Mithra, une fois de plus, ta réflexion est très sage et très proche de la vérite, d’après moi !

    Fran, je lui dis oui parce que je n’arrive pas à lui faire comprendre qu’en réalité, elle n’est pas une amie (alors que pour elle, je suis SON amie, THE amie presque). Mais j’ai décidé que si demain elle me saoulait à se plaindre de sa vie pourtant si parfaite, je me barrrais. T’imagines pas comment j’espère ;-)

  • #101 Fanchette le 2 novembre 2007 à 16 h 19 min

    MelleCoco, entre le pisse-mémé et les tracto-pelle, il semble qu’on ait quelques références communes dis donc ;-)

    Mithra, oui c’est clair que parfois on change de "style" de vie et que les amitiés évoluent en fonction. Mais c’est parfois dur de ne plus voir son ami(e). Moi ça me le fait pour un membre de ma famille, qui ne se sépare plus de sa moitié. Depuis 10 ans, je ne les ai jamais vus séparément. Ben il me manque.

  • #102 Fanchette le 2 novembre 2007 à 16 h 22 min

    Ah oui aussi Mzelle Coco : on dit aussi balancer ou se prendre une armoire normande. Ou un bahut breton (version locale). C’est ce que tu t’apprêtes à envoyer à ta "copine". ;-)

    effectivement, si elle te considères comme son amie Ultime, quels que soient les gants que tu prendras ça risque d’être saignant. Mais des fois c’est salvateur, surtout si ces "amis" sont tendance vampire… schlourps… Bon courage

  • #103 quietlaugh le 2 novembre 2007 à 16 h 23 min

    L’amitie homme/femme si ca n’existait pas je n’aurais pas d’amis….

    Bien sur les amies de mes amis sont en general un peu mefiantes mais ca leur passe en general.

    Mes deux meilleurs amis sont des hommes. Avec un la seduction est passee avec l’autre non. Pour moi l’important pour qu’une telle amitie existe est d’etre ‘sur la meme longueur d’ondes’ ou etre d’accord pour que la relation ne soit jamais physique.
    Pour moi mes amis hommes sont plus tolerants sur certains trucs, il m’arrive d’avoir brutalement besoin d’etre seule et mes amies filles souvent ne comprennent pas que je souhaite remettre notre ‘cine-restau’ parceque j’ai besoin d’ecrire par exemple. Je n’ai pas ce probleme avec mes amis hommes.

    Pour ce qui est de la discussion pisse-meme… Moi aussi j’adore…

  • #104 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 16 h 26 min

    Bon les filles, maintenant que j’ai revêtu mon total look de sous-préfette (maquillage assorti aux frigues, fard à paupières prune, mascara sur les cils du bas), faut que je me bouge pour aller en cours. Je reprendrai donc les discusions sur les bahuts, les pisse-mémés et les tractopelles un peu plus tard ;-)

    Have fun !

  • #105 Mithra le 2 novembre 2007 à 16 h 28 min

    rho Mademoiselle Coco, tu vas me faire rougir ;-)

    Oui Fanchette, je comprends tout a fait ce que tu veux dire, moi j’ai perdu une amie proche comme ca : en six mois elle avait rencontre son cheri, elle etait enceinte de jumeaux, avait demenage en province et etait prete a se marier ! Du coup il n’y avait plus trop de place pour le reste (moi et quelques autres amies proches en l’occurence). Meme si on le comprend, ca fait de la peine et elle m’a manque… et puis quand on s’est revues quelque chose avait change, elle avait fait du chemin et moi aussi, maintenant on s’ecrit de loin en loin…

  • #106 lizou le 2 novembre 2007 à 16 h 34 min

    Moi j’ai une copine profiteuse, elle me voit que pour faire des trucs qu’elle a à faire, finalement je m’aligne j’y vais que si ça m’arrange. mais c’est un peu triste d’etre comme ça.

  • #107 Hélène le 2 novembre 2007 à 16 h 36 min

    Mithra je suis tout à fait d’accord sur la vie qui fait qu’on change, et qu’on évolue différemment. Moi aussi j’en ai "abandonné", des amies avec qui je ne sentais plus d’affinités parce que nos vies étaient trops différenets ou qu’on avait grandi vraiment différemment, ça arrive.

  • #108 Anne Cé le 2 novembre 2007 à 16 h 44 min

    @Fanchette > pour le pisse-mémé au vrai goût de plante, il faut regarder du côté des magasins bio, des pharmacies ou (si tu arrives à trouver) d’une herboristerie.

  • #109 laurence le 2 novembre 2007 à 16 h 45 min

    A toutes celles qui trouvent dommage que les copines "maquées" ( pas le moindre idée de l’orthographe .. désolée ) laissent facilement tomber les copines.
    Avec l’âge, et ben oui il faut ben prendre de la bouteille… on n’a souvent presque plus que des copines dans la même situation familiale que nous. C’est souvent le cas: les couples fréquentent des couples, les célibataires s’amusent entre eux ( les veinards ) les uns enviant mutuellement la situation des autres, mais c’est un autre sujet, ne nous égarons pas !

    bref, avec mon grannnnnnnnd âge, et n’ayant pratiquement que des copines ou amies mariées, je peux affirmer une chose : en nous voyant sans l’homme, nous nous aidons à supporter d’être MARIEES !!!!!!! ;-))))))

  • #110 laurence le 2 novembre 2007 à 16 h 46 min

    au fait : bravo pour le tracto pelle !!!!!

  • #111 Hélène le 2 novembre 2007 à 16 h 52 min

    Merci pour ton commentaire laurence, d’abord il est drôle, et en plus il remet bien les choses à leur place ;-))

  • #112 laurence le 2 novembre 2007 à 16 h 54 min

    De rien Hélène, si je peux rendre service…. n’hésite pas !

  • #113 Fanchette le 2 novembre 2007 à 16 h 54 min

    Mamzelle Coco : tu pars en cours un vendredi de pont, à 16 h 26 toi ? je suis perplexe là. De quels cours s’agit-il donc ? Surtout habillée en sous-préfète avec mascara sur les cils du bas…

    Laurence : merci pour les félicitations du tracto-pelle. C’est assez imagé. On l’utilise souvent avec ma bande de copines célibataires. Ben moi mes copines mères de familles je ne sais jamais à quelle heure les appeler. A midi c’est rush hour. A 14 h c’est la sieste, le téléphone fait du bruit. A 19 c’est le bain. A 22 h tout le monde dors. Mais quand est-ce qu’on papote alors ???? ;-))))) et je ne parle pas de débarquer à l’improviste…
    C’est vrai que c’est pas facile mais c’est important d’avoir des amis dans des cercles variés. Moi j’aime bien des fois on part en week-end avec mes amis en famille. Et dans les gîtes où on débarque ils sont déstabilisés les hôtes, ils ne savent pas qui est le papa de qui, ni qui couche avec qui… c’est drôle, j’adore. Faut dire qu’ils sont cool aussi mes "potes mit mioches".

  • #114 laurence le 2 novembre 2007 à 17 h 02 min

    Fanchette : les potes mit mioches, c’est super sympa comme expression.
    Pour les copines qui ont un bb : tu déboules à l’heure du café, c’est généralement là qu’elles sont le plus dispos. elles sont creuvées, puisque tu les empêches de faire une sieste, mais elles sont ravies de voir un être humain qui ne porte pas de couches !

    Pour les we avec des potes mit mioches,j’adooooooooooore et je suis toujours très très flattée, d’être la seule mère de famille dont les enfants sont particlièrement bien élevés. Les autres sont forcément des monstres qui foutent le bor…..l tout le temps et sont parfaitement incontrolables !!!!!

  • #115 kila le 2 novembre 2007 à 17 h 03 min

    Et bien Laurence heureusement que par chez moi les célibataires ne restent pas juste entre eux et les mariées juste entre eux parce que la plupart de mes amis/copains je ne les verrais jamais.

    Avant y’a quelques mois j’étais en couple et j’avais des cop’s célibaitaires et des mariées et des séparées, aujourd’hui je suis seule et j’ai les mêmes amis qu’avant.
    Hier encore j’étais invités chez un couple adorables, en compagnie d’un autre couple adorables et je ne me suis pas du tout sentie à part. Je l’aurais mal pris si dès l’instant où j’étais séparée on m’avait mise de côté par les couples.
    Sans compter que si on doit revoir ses fréquentations en fonction des couples qui se font et se défont ça serait un sacré bins.

    Pour moi l’amitié est bien autre chose qu’une histoire de mariage, enfant ou autre.
    J’ai de la chance mes amis je peux les voir sans ou avec leur conjoint, sans ou avec leurs mômes,
    Je sais même rester en contact avec les 2 parties d’un couple séparé et les amis de mon ex eux aussi restent en contact avec moi. Ils m’appréciaient avant pourquoi n’en serait-il plus de même?

    Aurais-je de la chance? Ou simplement saurais-je m’entourer?

    Sympa Mithra ton "test", je vais y prêter attention dorénanvant ;-)

  • #116 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 17 h 05 min

    Fanchette > ça s’appelle Cayenne mes cours. On casse des caillous tout le temps, sans savoir si un jour on pourra en sortir… Même que j’ai des examens tous les samedis matins à 8h. Et tout ça pour peut-être rien… (oui mais on a internet dans les salles de cours, et ça, c’est chouette… :D)

  • #117 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 17 h 09 min

    cailloux d’ailleurs, non ?

  • #118 Fanchette le 2 novembre 2007 à 17 h 10 min

    Kila : voui moi aussi je suis contente d’avoir des potes dans plein de cercles familiaux. Mais faut admettre que je fais plus facilement une soirée du vice avec mes amies célib, qu’un repas à la maison avec mes potes mi mioche des fois moult mioches (comment ça j’ai pas cuisiné assez de nouilles : mais j’en ai mis 1 kg. Ah c’est pas assez pour 6 ados qui ont passé l’après-midi au tournoi de beach volley… bon ben on file au camion de pizzas ??? – succès garanti auprès des ados.)

    Laurence : l’expression vient d’une copine "mit mioches". Qui a aussi une géniale expression pour les grosses voitures familiales : elle appelle ça sa "bétaillère à mome". Tu peux diffuser autour de toi si tu aimes l’humour.

  • #119 laurence le 2 novembre 2007 à 17 h 13 min

    @kila, tu as en effet de la chance. Mais toujours en rapport avec mon grand âge, tous mes amis qui étaient célibataires lorsque nous TOUT étions plus jeunes, sont maintenant, comme moi mariés.
    Il n’y a pas vraiment de choix à cette situation, c’est juste qu’il y beaucoup de célibataires entre 20 et 30 ans, mais qu’il y en a beaucoup moins entre 40 et 50 ans, sauf divorce, bien entendu, mais fort heureusement ils sont tout de même plus rares en province.
    Justement grace aux copines avec qui on peut déjeuner "patati patata, quel con, et oui et le mien tu sais ce qu’il a fait ? nannnnnnnn c’est pas vrai !!!!!!!" en fait c’est les copines qui t’empêchent de redevenir célibataire !!!!

    J’éxagère un chouia, mais c’est vrai que ce n’est pas par choix que presque toutes les personnes qui m’entourent sont mariés avec des enfants. Des monstres ces enfants, je le confirme !!!!

  • #120 laurence le 2 novembre 2007 à 17 h 16 min

    la bétaillère à momes….. alors là je dis Bravo !!! ma meilleue amie a 4 monstres, elle va en profiter via sms à l’instant !!!

  • #121 Hélène le 2 novembre 2007 à 17 h 16 min

    Je connaissais cette bagnole sous le nom de "bétaillère à cathos", mais évidemment ça passe moins bien dans les conversations, j’évite de le dire trop souvent ;-)

    Perso je n’ai aucune envie de passer une soirée avec des enfants, grâce au ciel la majorité de mes amies n’en ont pas (ou alors elles les planquent pour l’occasion, pas folles) ;-)

  • #122 kila le 2 novembre 2007 à 17 h 19 min

    Mes soirées préférées, hélas bien peu courante, sont celles où les couples "moult mioches" laissent leur progéniture chez les papys, et où tous (célib et mariés) se retrouvent, dans une grande salle avec humour, délires alcool et musique à volonté. Autour d’une bonne table évidemment.

    On se fait ça moins d’une fois l’an, car ça s’organise un rencontre de vieux potes à 40, tous le monde étant éparpillé au 4 coin du Grand Est (les Vosgien n’étant pas de grands voyageurs!!)… Mais c’est un pur bonheur. Ca fait plus de 30 ans qu’on se connait avec certains, 15-20 ans pour la plupart (j’ai pas 60 ans j’étais juste à la maternelle avec lol!!) et se retrouver donne à chaque fois quelque chose de très fort.

    Petit coup de nostalgie là…

  • #123 Mithra le 2 novembre 2007 à 17 h 22 min

    C’est gentil Kila mais le test c’est Tassili qui en a parle (et c’est tres juste, je trouve aussi) :-)

    J’en reviens pas, y’a vraiment des couples qui n’invitent plus les gens parce qu’ils ne sont pas/plus en couple ? Rassurez-moi, ca se fait plus ces trucs d’une homme pour une femme a table ? A part pour les diner formels a la sous-prefecture ?

  • #124 laurence le 2 novembre 2007 à 17 h 22 min

    Hélène tu me feras 200 paters et 250 marias pour te repentir !!!

  • #125 kila le 2 novembre 2007 à 17 h 23 min

    délires ET alcool et pas délires alcool… Argh une virgule mal placée et hop on passe pour une pochtronne…

  • #126 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 17 h 23 min

    Roh, mais qu’est-ce que vous avez avec les sous-préfettes, nom d’un plan ORSEC ??! ;-)

  • #127 Fanchette le 2 novembre 2007 à 17 h 24 min

    Hélène, des fois y’en a qui sont drôles. Surtout quand ils arrivent dans leur période sympa, vers 9-10 ans. Et même après ados, y’a a rire aussi (quand ils sont bien dans leur basckets, hein, parce que les scotchés à leur mp3, merci hein !) : on partage quelques préoccupations : quelles chaussures mettre avec ce pull. Comment larguer Gontrand sans le faire souffrir. A l’inverse, comment embrasser le comptable sans se prendre un tracto-pelle. En général ils aiment bien les ados de mes potes-mi-mioches !

    Laurence : contente que tu en fasses profiter tes amies… Si d’autres expressions me viennent je te les refile !

  • #128 laurence le 2 novembre 2007 à 17 h 26 min

    Mais non Mithra, on le fait pas volontairement, ça serait du racisme, c’est juste que dans ma tranche d’âge les célibataires sont rares. C’est juste que amis célibaires que j’avais, ne le sont plus ……….. célibataires !

  • #129 Mithra le 2 novembre 2007 à 17 h 44 min

    Oui oui Laurence, je sais bien (je suis aussi en couple depuis treees longtemps, il y a beaucoup de couples autour de moi), je reagissais a ce qui etait sous-entendu dans un autre com’, que parfois les couples n’invitaient pas les celibataires (voire meme qu’elles faisaient peur aux femmes mariees, je l’ai deja entendu dire de la part de filles qu’on invitait plus, genre toute celibataire est une desesperee voleuse de mari en puissance)…

    Hihi Mademoiselle Coco, les sous-prefetes c’est pour te faire enrager :-)

  • #130 laurence le 2 novembre 2007 à 17 h 47 min

    Faut vraiment être naive pour croire, que les "femelles" mariées sont moins dangereuses que les "femelles" célibataires. Idem pour les "males" !!!!

  • #131 kila le 2 novembre 2007 à 17 h 52 min

    Ha! ben je sous-entendais pas que les femmes célibataires n’étaient plus invitée. C’est juste ce que certaines m’ont rapporté, c’est donc du vécu…Moi ça m’est pas arrivé… Je dois pas être assez dangereuse lol!!

    Et je suis bien heureuse de voir que chez vous ça ne se passe pas comme ça.

    Ce qui me trouble c’est que vous dites que tout votre entourage est en couple… Ca existe encore des familles/cercle d’amis sans aucune séparation? Et bien ça me fait bien plaisir!

  • #132 missdarj’ à la ramasse le 2 novembre 2007 à 17 h 57 min

    MES AMIES NE ME RENDENT PAS MEILLEURE : JE SUIS DEJA EXCEPTIONNELLE.

    ah ah ah (rire hystérique)

  • #133 Kilis Sex Symbol le 2 novembre 2007 à 17 h 57 min

    (si ça peut vous rassurer, hein) moi j’ai des copines qui ne m’invitent pas quand il ya leur mec, célibataire ou pas.

    Sauf s’il y a un célibataire pour faire diversion.

    Et encore :-D

  • #134 laurence le 2 novembre 2007 à 17 h 58 min

    eh oui dans ma campagne tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ………. mais bon on n’est pas tous si vieux que ça, on a encore le temps de divorcer, avec un peu de chance !!!! lol !!!!

  • #135 missdarj’ à la ramasse le 2 novembre 2007 à 18 h 00 min

    @ laurence,

    Je confirme : les femelles mariées sont parfois plus dangereuses (parce que moins "repérables") que les célibataires : une amie a essayé de me piquer l’Homme (en lui demandant un dépannage informatique et en l’attendant sur le seuil de la porte… en nuisette) !!!!!!!!!!!

    Grrr.

  • #136 Hélène le 2 novembre 2007 à 18 h 02 min

    J’aime beaucoup le rire hsytérique, missdarj’, je visualise très bien ;-))

  • #137 laurence le 2 novembre 2007 à 18 h 07 min

    biz à toutes les filles ! j’ai un rendez vous avec celui avec qui je "trompe" l’homme 3 fois par semaine : mon cheval !!! il est célibataire en plus ;-))))))))))

  • #138 missdarj’ en week-end le 2 novembre 2007 à 18 h 08 min

    L’hystérie, c’est tout un art, que ma famille italienne m’a enseigné avec moults démonstrations…

  • #139 Delphinoid le 2 novembre 2007 à 18 h 09 min

    Ah c’est un très beau sujet!

    Personnellement et au risque de passer pour une ingrate, je n’ai pas forcément l’impression d’avoir de tel(le)s ami(e)s.

    Pour moi, l’important c’est que mes ami(e)s soient là en cas de coups durs et vice versa. Après, je suis comme Sev et Annelise, la vie est bien trop courte pour s’embarrasser des esprits chagrins et autres boulets ;o))))))

  • #140 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 18 h 13 min

    Miss darj, j’avoue que là, le coup du dépannage en nuisette… La dernière fois que j’ai demandé un dépannage informatique au mec d’une copine, c’était un dimanche matin à 9h, j’étais en vieux jogging, j’avais renversé mon bol de café sur le clavier. Et c »était par téléphone. Je crois que je suis une célibataire non-nuisible… :D

  • #141 missdarj’ en week-end le 2 novembre 2007 à 18 h 20 min

    Mlle Coco,
    Je peux t’adopter ???

  • #142 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 18 h 24 min

    Miss Darj, pourquoi t’encombrer d’une célibataire (même non-nocive) ?? Pour animer tes dîners de couple :D ?

  • #143 Mithra le 2 novembre 2007 à 18 h 30 min

    Naaaan Missdarj’… tu rigoooole ? C’est pas possible ? Et t’es pas allee lui faire bouffer son clavier, a la nuisetteuse, en commencant par la barre Espace ? Oui, je sais la violence c’est pas bien tout ca, m’enfin la…

  • #144 Delphinoid le 2 novembre 2007 à 18 h 35 min

    Wow c’est clair que c’est gonflé! La vache!

    Perso, je suis célibataire et ça ne m’est jamais venu à l’esprit de draguer les mecs de mes copines! Pfiou!

    De toute façon, ça ne me viendrait pas à l’idée d’accueillir un mec venu réparer mon ordi en nuisette.

    Mouais, c’est peut-être pour ça que je suis toujours célibataire ;-))))

  • #145 Delphinoid le 2 novembre 2007 à 18 h 36 min

    Mithra, je suis morte de rire!!!

    J’adore l’image mentale du coup de la barre espace :)))))

  • #146 Mademoiselle Coco le 2 novembre 2007 à 18 h 40 min

    Delphinoid > je pense comme toi parfois. Quand je vois les armes de séduction massive complètement illégales dégainées par certaines, je me dis "ben voilà, c’est pour ça que je suis célibataire"… Mais je me refuse à faire comme elles !! Roh, le coup de la nuisette, c’est hallucinant quand même. Surtout venant d’une "copine"…

  • #147 kila le 2 novembre 2007 à 18 h 49 min

    Tiens j’avais jamais pensé à ça… Le coup de la nuisette.

    Bon m’en vais passer en revue les mecs des copines…. Ho!! j’rigole, je serais bien incapable d’accueillir un mec venu m’aider, en nuisette, encore moins le mecs d’une copine.

    En même temps si j’y refléchi bien, une seule fois dans ma vie je me suis retrouvée dans les bras du mec d’une copine : c’était juste qu’on était fou amoureux l’un de l’autre et c’est pas moi qui lui ai sauté dessus… c’est lui! Pour ma défense j’avais 18 ans… Et on est resté 1an 1/2 ensemble quand même.

    La honte quand même… :-(((((

  • #148 missdarj’ le 2 novembre 2007 à 18 h 54 min

    Les filles, merci de votre soutien.
    Nan, je rigolais pas et même encore aujorud’hui, j’ai plutôt envie d’en pleurer.

    Devant l’adversité, après avoir effectivement pensé l’étrangler avec le fil de la souris, j’ai choisi LA DIGNITE.

    Vu que l’Homme l’avait éconduite avec fermeté, je me suis contenté de lui souligner que j’étais au courant de sa trahison (elle faisait comme si de rien n’était, pensant que l’Homme ne m’en avait pas parlé) et qu’elle touchait vraiment le fond.

    Petite précision à l’usage de qui veut :méfiez-vous des bobos à l’air un peu coincées, du genre "pff, je suis au-dessus des attractions physiques"…

    Avec le recul, je me dis que j’ai bien fait de rester fière et digne. "La tête haute et l’oeil fait en toutes circonstances", c’est une de mes devises !

  • #149 Delphinoid le 2 novembre 2007 à 18 h 54 min

    Bah de toute façon, je suis comme toi mademoiselle coco, ça ne me ressemble pas (déjà parce que je ne porte pas de nuisettes hi hi).

  • #150 Mithra le 2 novembre 2007 à 18 h 58 min

    Ta grandeur d’ame t’honore, missdarjeeling… moi je crois que j’aurais pas pu me contenir !

  • #151 lizou le 2 novembre 2007 à 19 h 02 min

    Ya aussi la nana qui appelle ton mec sachant que vous vous etes fightez recemment pour pouvoir placer ses billes….

  • #152 Violette le 2 novembre 2007 à 19 h 03 min

    Moi oui ça me le fait, avec ma meilleure amie, et avec une autre amie très chère. Je les vois assez rarement maintenant, mais à chaque fois que je leur parle c’est un bonheur, et je me sens une autre.
    C’est fou comme on choisit bien ses amies ;)

  • #153 alex le 2 novembre 2007 à 19 h 06 min

    lol tu me fais rire lizou mais c’est bien vrai !!!

  • #154 lizou le 2 novembre 2007 à 19 h 13 min

    Une fois j’ai emprunté le portable d’une nana pour appeler Monsieur et une fois célibataire quelques mois plus tard, elle l’a appelé pour lui proposer une sortie. La garce avait mémorisé son numéro au cas où…J’étais on my* ass*
    les gens sont tellement plus malins que moi…

  • #155 missdarj’ le 2 novembre 2007 à 19 h 21 min

    Lizou,
    ta "copine" devait être la petite soeur de la "mienne". J’avoue que ce mauvais coup-là, je ne l’aurais pas flairé…

    Dis-toi que cela ne lui portera pas bonheur, à l’usurpatrice. En général, les choses obtenues par des moyens peu avouables sont rarement profitables… en tout cas, j’aime à le croire, naïve parmi les naïves.

  • #156 alex le 2 novembre 2007 à 20 h 47 min

    olala c’est horrible… fallait y penser quand même… !

  • #157 LILI le 2 novembre 2007 à 21 h 51 min

    1er commentaire, aprés des mois de lecture, enfin j’ose penetrer chez mon maître à blogger…Si c’est sur ce post que franchis le pas c’est tout simplement parce que le sujet me parle. oui l’amitié ne s’explique pas, ce sont une multitude de détails qui font la diférence entre une relation et une amie… avec ma meilleure ami nous partageons tous sauf nos chéri-chéri, nous jouons aux ados retardées devant notre series fétiche, nous nous appelons trois fois par jour (nous habitons à 500m l’une de l’autre) et evidement nous bloggons ensemble..et pourtant nous avons passé la trentaine mais l’amitié n’a pas d’âge…

  • #158 Anne le 2 novembre 2007 à 22 h 03 min

    Très belle éloge de l’amitié. C’est une de mes plus grandes valeurs dans la vie. Je ne pourrais pas vivre sans mes amis et certains sont pourtant loin.

  • #159 Géraldine le 2 novembre 2007 à 22 h 33 min

    C’est tellement vrai. Celles-là, il faut les chérir !
    A l’inverse, je suis toujours sidérée de découvrir à quel point certaines personnes dégage des ondes toxiques. Le tout est donc de rechercher la compagnie des premières, et de fuir courageusement les secondes.

  • #160 Hélène le 2 novembre 2007 à 23 h 40 min

    Voui Géraldine, on n’a déjà pas assez de temps pour les gens qui en valent la peine, autant ne pas s’encombrer des autres ;-)

    LILI sois la bienvenue ;-)

  • #161 Casimiri le 3 novembre 2007 à 13 h 06 min

    Bonjour Helene,

    Grand moment, c’est mon premier com ici. Ce ne sont pas des mots d’usage pour faire joli, je le pense vraiment, il y a un esprit très cosy trendy sur ton blog. Bravo !
    Le sujet des potes c’est cool. Les "vrais" amis on les garde pour la vie, des amis qui ne sont plus des amis n’ont jamais été vraiment amis….
    Et je terminerai par un proverbe malgache:
    Dans vos affections faites comme pour le coton. Les fils trop minces, on les renforce, les fils rompus, on les unit.
    @ +

  • #162 funambuline le 3 novembre 2007 à 13 h 57 min

    (pssst casimiri, pssst, Hélène est en week-end, sinon je suis sûre qu’elle t’accueillerais à bras ouverts :-) )

  • #163 Mlle Crapaud le 3 novembre 2007 à 14 h 48 min

    Bon maintenant que le grand rush est passé, je peux venir parler…

    J’ai des amies qui me rendent meilleures, parfois de manière spectaculaire. Le plus gros, c’est de réussir à me calmer, je suis d’un naturel empressé et impatient et il faut me raisonner parfois :/

    Le problème que j’ai, c’est qu’au fond de moi je me sens tellement "nulle" et à côté de la plaque, que ducoup j’ai l’impression que je les mérite pas, mes ami/es. Alors je suis très exigente avce moi-même pour tenter d’être de ce genre… qui rend meilleur/e…

  • #164 Mademoiselle Coco le 3 novembre 2007 à 16 h 24 min

    Mlle Crapaud, ton dernier post m’a beaucoup touchée. Et comme je t’ai comprise…

  • #165 Mademoiselle Coco le 3 novembre 2007 à 16 h 25 min

    (je veux dire ton post d’aujourd’hui, sur ton blog)

  • #166 Hélène le 3 novembre 2007 à 22 h 34 min

    Sois la beinvenue Casimiri ;-)

  • #167 Angèle le 3 novembre 2007 à 23 h 13 min

    Je suis d’accord l’amitié n’a pas d’age,mais cela dit je crois que notre amitié avec Lili est peut-etre ce qu’elle est parce que nous avons la trentaine,parce que nous avons un peu vécu,avec l’age on a conscience de la valeur de la réelle amitié.

  • #168 siamoise cramoisie le 4 novembre 2007 à 9 h 48 min

    Hélène, voici un billet de plus qui m’émeut (meuh;-)

    Je n’ai pas le temps de lire les com’s aujourd’hui, mais je suis certaine que j’y trouverais d’autres récits qui me feraient gouzi-gouzi du côté du palpitant…. ;-)

    D’une certaine façon, ce blog me fait l’effet dont tu parles !

    Bel hommage à tes amies, en tout cas…

    Au fait, bon forum à toutes!! ;-)))

  • #169 Elsonia le 4 novembre 2007 à 10 h 49 min

    Bonjour à toutes,

    Après lecture de tous les com, si si promis, j’ai tout lu, j’en déduis que chacun a sa définition de l’amitié.

    Pour ma part, je rejoins Jules Renard : Il n’y a pas d’ami, il n’y a que des moments d’amitié.

    Et Dieu seul sait que je les aime mes amis ! Mais pour éviter toute déception, ne rien attendre de personne.

    Le plus dur est de perdre un ami pour toujours car le destin en a décidé ainsi : j’ai eu l’impression qu’on m’arrachait un morceau de moi tellement la douleur est atroce… Des années pour essayer de m’en sortir et je ne m’en suis pas sortie. ll me manque terriblement, c’est un vide qu’il a laissé. Et pour tenter de le faire vivre, je vois sa maman régulièrement : nous parlons de lui, nous pleurons pour lui et pour notre douleur et nous rions avec lui..
    Parfois, même, je me demande ce qu’il me conseillerait si il avait été là.

    Et je peux donc affirmer que l’amitié homme/femme existe sans problème c’est plutôt de la fraternité.

    Désolée de vous avoir importunés mon coup de blues mais je veux rendre hommage à celui qui est parti rejoindre les étoiles.

    Hélène, merci pour ce billet émouvant et empli d’humanité. TES amies ont la chance de t’avoir et comme toi tu as la chance de les avoir.

  • #170 Mlle Crapaud le 4 novembre 2007 à 11 h 51 min

    Merci Mademoiselle Coco… :-)

  • #171 Joëlle le 4 novembre 2007 à 16 h 11 min

    moi ça me fait ça avec toutes :)

    Mais j’en n’ai pas beaucoup alors je les préserves jalousement ces amitiés là :)

  • #172 Esme le 4 novembre 2007 à 20 h 05 min

    Comme Joelle, j’ai cette impression des que je vois un/une ami(e), etant donné qu’ils sont (mes amis) tous differents, j’apprends auprès d’eux sur tous les domaines et des choses que je n’imaginerais meme pas! en fait je ne nourris de mes relations, car pour moi chaque rencontre apporte quelque chose….

  • #173 teatree le 5 novembre 2007 à 10 h 27 min

    "les amis font toujours plaisir, si ce n’est pas quand ils arrivent, c’est quand ils partent". ah, ah!

    nan, je rigole parce que l’amitié c’est super important pour moi, d’autant plus avec une famille..heu, enfin, bon…
    je vénère l’amitié.
    sauf que
    ma super amie, ma soeur, mon clone, je suis brouillée avec elle depuis 6 ans. impossible de refaire surface.
    la douleur a été atroce et est encore présente mais la vie et le temps font leur oeuvre et depuis, j’ai rencontré des amies supers.
    je commence à comprendre en lisant vos coms que l’amitié peut ne pas être pour la vie, même après moult serments.
    c’est magique l’amitié, et quelle joie quand on voit que ce que l’on ressent est réciproque.
    j’ai effectivement une très très bonne amie qui me rend meilleure. son regard sur la vie, son entousiasme m’aident beaucoup.
    mais c’est vrai que parfois, être en couple n’aide pas les choses. c’est plus compliqué de ménager des moments d’amitié sans les moitiés.
    et puis les amies dont on apprécie pas le mec, ouh, là, là, c’est parfois dûr…
    en tout cas la vraie amitié, c’est hyper précieux, il faut y faire attention.

  • #174 Anne le 5 novembre 2007 à 11 h 19 min

    Je pensais en avoir une jusqu’à ce 30 octobre… elle m’a trahie.
    Notre amitié s’achève après tant d’années de partage de pleurs, rires, joies et de peines…

  • #175 Nol le 5 novembre 2007 à 15 h 13 min

    Sans mes amies, je ne sais pas ce que je ferais… Je les remercie du fond du coeur d’être à mes côtés. Elles sont toutes différentes, elles ont toutes une personnalité attachante, passant du sérieux à l’autodérision, elles sont drôles, ont un petit grain de folie, toujours les premières à déconner… Je les adore!

  • #176 Mlle Crapaud le 5 novembre 2007 à 21 h 56 min

    Bien triste message, Anne… en tout cas, bon courage pour surmonter cette épreuve, c’est tellement jamais facile…

  • #177 Hélène le 6 novembre 2007 à 11 h 00 min

    Je suis désolée pour toi Anne, les trahisons et les ruptures d’amitié sont atroces et font horriblement souffrir. J »espère que tu as d’autres proches qui peuvent t’aider, t’épauler et t’écouter en ce moment.

    Angèle sois la bienvenue ;-)

  • #178 likide le 28 novembre 2007 à 17 h 07 min

    Je ne suis pas une fille qui a beaucoup de vrai(e)s ami(e)s autour d’elle, j’en ai même une en particulier que je connais depuis l’âge de 4 ans donc 19 ans qu’on ce connait, qui me déçoit de plus en plus et que je ne considère même plus comme une amie mais comme limite une connaissance.
    Par contre j’ai 1 amie qui habite à 5 min de chez moi avec qui j’ai des délires monstrueux que seules nous comprenons.
    Lorsque je la voit ou que j’écoute ces paroles d’encouragement je me sens repartir du bon pied en me disant "ma fille il y a pire que toi".
    J’ai une autre amie mais elle n’habite pas à côté on se voit très rarement mais je l’adore car lorsque je suis avec elle, j’arrive à tout oublier et je ris et déconne comme une folle.On parle de tout sans tabous c’est ca que j’aime.
    Mais la personne qui me fait avancer sans douter de moi, c’est mon chéri à qui je dois mon lancement dans le permis voiture (j’ai eu mon code du premier coup) et mon envie de réaliser mes rêves même si j’ai encore des craintes car je n’ai déffinitivement pas confiance en moi.
    Ma vision de la vie à deux à pratiquement changer dans le bon sens grace à son amour, j’ai envi de tester la vie à deux alors qu’il y a 6 mois jamais je n’aurais pensé à cela, peut être un bébé mais là il va devoir s’accrocher car à la base j’en veux pas lol. Bref! c’est une personne positif pour ma vie

  • #179 Véro la Bisontine le 28 novembre 2007 à 19 h 22 min

    Alors là, je m’arrête…
    La reflexion (courte ou longue) sur l’amitié est un sujet qui me tient à coeur, car cela va sans dire (pour moi), l’amitié me porte tout autant que l’amour!
    Alors, en cas d’amitié défaillante ou quasi-perdue, mon désenchantement sur le genre humain reprend le dessus!
    Déjà qu’au niveau de l’amour, on peut s’y attendre, les histoires d’amour ne finissent pas toujours bien (sinon elles ne finiraient pas vraiment!), au niveau de l’amitié, c’est à mon sens très violent quand ça arrive.
    On a toutes invoqué les amitiés à la vie à la mort, on s’est fait des promesses et on a juré que l’on ne se quitterait jamais (contrairement à l’amour, où avec l’âge ou l’expérience, c’est au choix, on est beaucoup plus prudent)
    Alors, victime de désenchantements et de désillusions en tout genre, je peux vous dire que l’amitié, comme l’amour, ça se travaille, ça ne s’oublie pas, bref, ça s’entretient!
    Cela va sans dire, mais ça va mieux en le disant, non?
    Je suis en train de perdre des amitiés (pas des amies, elles sont toujours de ce monde), tout ça parce que l’on ne vit pas les mêmes choses au même moment…
    Je m’explique : une amie moins dispo car amoureuse, moins dispo car un bébé est arrivé, ou moins dispo pour d’autres raisons, je le comprends (intellectuellement parlant..); mais une amie moins dispo dans ses sentiments, là c’est beaucoup moins supportable…
    Il parait que les filles arrivent à faire plusieurs choses à la fois (question de cerveau), à la différence des garçons, alors pourquoi faut-il qu’elles en perdent certaines notions quand leurs vies subissent un changement??
    Je ne prétends pas tendre vers la perfection (quoique..); mais j’ai toujours fait attention de ne pas mettre de côté les personnes qui me sont chères à des moments où ma vie aussi, connaissait des changements..
    Au contraire, j’ai toujours ressenti le besoin d’échanger et de partager avec ces personnes, quelque soit mon chemin.
    Alors pourquoi?
    Des amies qui n’en sont pas vraiment, qui vous jugent, qui vous délaissent une fois leurs intérêts non assouvis?
    Ce n’est pas le sens de ma vie, et je préfere rester une gentille (quitte à me faire manger la laine sur le dos), plutot que d’être égoïste (trop j’entends)…
    Car, là au moins, quand je me regarde dans la glace le matin, entre 2 coups de mascaras, je me dis que je suis une chic fille, et que TANT PIS pour ceux ou celles qui ne l’ont pas remarqué!
    Et TOC!

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.