Ca aurait pu être une jolie balade, par Lyqa

11 avril 2007

« Cet après-midi, balade sur l’île Renote (un endroit magnifique, près de Perros-Guirec, Côtes d’Armor) avec les enfants, histoire de profiter de la température toute douce aujourd’hui et aussi de vérifier si c’était vrai, ce qu’on avait entendu à la radio…

Des galettes de mazout sur NOS plages ? Encore ?? AH NON !! … Ben si, c’est tristement vrai, la télévision ne dit pas que des bêtises.

Au premier coup d’oeil tout semble normal, et puis, petit à petit : un emballage rose brillant…et noir visqueux. Puis un autre, jaune, bleu, il y en a de toutes les couleurs, ça pourrait presque être joli si ça n’était pas aussi écoeurant.
Le temps d’arrêter les enfants qui courent, de leur dire de faire attention et Lou a déjà les bottes pleines de taches – qui ne s’enlèveront pas, j’en ai déjà fait l’expérience. Je leur montre les paquets de gâteaux échoués sur la plage,
leur explique « le mazout » et ses conséquences : les oiseaux, premiers touchés, et algues, coquillages, etc. Et nous aussi : oui, parce que, s’il y en a que les oiseaux indiffèrent, il faut savoir que ça peut rester très longtemps
dans le sable, cette cochonnerie… et que cet été sur la plage, il y aura peut-être bien quelques « galettes » collées à nos jolies serviettes.

En rentrant, mon fils me dit « et avec le mazout, il va y avoir encore plus d’algues qui sentent mauvais. » « Bah…heu…non, en fait, les algues qui sentent mauvais, c’est une autre pollution, heu…à cause d’autre chose, tu vois ? ».

Triste journée.

Signé : Lyqa »

38 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

38 commentaires

  • #1 Hélène le 11 avril 2007 à 12 h 13 min

    Menthe à l’eau je pense quand même que les parents qui n’apprennent la base la plus fondamentale à leurs enfants, à savoir ne pas jeter ses déchets n’importe où, sont choquants. C’est quelque chose qui me dépasse, je ne comprends même pas que ça puisse venir à l’idée de jeter hors d’une pubelle (et pourtant dieu sait si question écologie, je n’ai de leçons à donner à personne ;-))…

  • #2 Londoncam le 11 avril 2007 à 10 h 18 min

    Tres joli texte, Lyqa… J’etais en Bretagne le week-end dernier et me suis baladee a Ploumana’ch, pas tres loin de Perros-Guirec. C’est une si belle region! Quel horreur de savoir que du mazout y reparait…

  • #3 Londoncam le 11 avril 2007 à 10 h 18 min

    Ouaaaaaaaaais, preums!!!!!

  • #4 missdarjeeling le 11 avril 2007 à 10 h 28 min

    Je trouve ton histoire un peu triste, finalement…

    Il me semble parfois que tout le monde s’en fout, de la pollution… c’est vrai que c’est trop tard pour revenir en arrière mais est-ce une raison pour continuer à salir la planète ???

    J’habite dans une petit village, à égale distance de Nîmes et Montpellier. C’est la campagne, le Gard "profond".
    Souvene, dans la petite rue où j »habite des personnes laissent tourner le moteur de leur voiture pendant des demi-heures entières, par commodité (le temps d’aller chercher les gosses et de discuter avec "mamie", de rentrer à la maison récupérer un truc de discuter avec un voisin).
    Cela me rend HYSTERIQUE !

    Une fois ou deux, je suis allée faire la réflexion à ses personnes qui m’ont répondu brillammment "ben, quoi ?!"
    A noter que ce sont le mêmes qui pondent des enfants sans ses demander quel sera leur avenir parmi cette pollution…

    Comme je me connais, je sais qu’un jour je vais vraiment m’énerver mais certains jours, je me dis "à quoi bon".

    De même, je ne supporte pas les gens qui jettent des trucs dans la rue (emballage de paquet de cigarettes, boîtes de hamburgers vides : cela, c’est plutôt une spécialité nîmoise !!)

    Difficile de faire la part des choses. Pourtant, on devrait tous faire ne serait-ce qu’un peu attention !

  • #5 Fanchette le 11 avril 2007 à 10 h 47 min

    Lyqa, as-tu essayé l’huile végétale pour oter les galettes ? Ça marche sur les botillons et les planches (et accessoirement la peau !)… C’est sûr que ruiner ton drap de bain au gazoil ou à l’huile, c’est un peu pareil, mais sur les bottes ça peut le faire.

    De mon côté je trouve terrible qu’on ne parle de ces pollutions qu’à l’approche des beaux jours… comme si ça ne comptait que pour l’industrie touristique ! Quand on voit l’ampleur du phénomène, il ne s’agit pas de préserver les jolis plages pour les touristes mais bien de prendre conscience de l’état de notre planète.

    Londoncam, il y a des pollutions aux hydrocarbures tous les ans, à chaque hiver : à chaque tempête, les bateaux savent que leur sillage ne les trahira pas et en profitent pour dégazer. Sans compter les conteneurs de bouchons en plastique (très joli toutes ces capsules rouge et jaune parsemant les grèves), les cargaisons de bois mal arrimées (c’est année, on aurait pu se faire des terrasses à l’œil en récupérant les planches de plusieurs mètres de long), les gigantesques morceaux de pipeline échouées en Finistère sud… On fait de belles découvertes ici !

    Heureusement (note positive pour finir), on voit a vu une série de procès cet hiver à Brest aboutir, notamment pour les dégazages sauvages.

    Merci Lyqa pour cette prise de conscience, à l’heure où les beaux jours pointent leur nez et que les plages vont retrouver leur visage estival.

  • #6 missdarjeeling le 11 avril 2007 à 10 h 49 min

    Lyqa, Fanchette…

    Je suis effarée par ce que vous racontez !!!!

  • #7 Londoncam le 11 avril 2007 à 10 h 53 min

    Merci Fanchette pour ces precisions. J’ai de la famille en Bretagne qui me parle regulierement de ces phenomenes de pollution. Que dire… c’est tout simplement desolant.

  • #8 La Cuiller En Bois le 11 avril 2007 à 10 h 54 min

    Il y va de notre responsabilité à tous.
    Chacun à notre niveau bien sur.

    On ne peut combattre des industries pollueuses à coup de déchets triés dans nos poubelles, mais nous devons, quand même faire ces gestes, simples et pas si contraignants, les inculquer à nos enfants pour qu’ils deviennent naturels (les gestes … et les enfants aussi).

    Je crois que le côté "baba cool / hors de la civilisation" qu’ont véhiculé les primo-écologistes perdurent dans certains esprits et c’est dommage.

    Il faut reéllement une prise de conscience de chacun, qui n’implique pas une vie monastique dans le Larzac.

  • #9 Mamzelle Maupin le 11 avril 2007 à 11 h 01 min

    Sur que c’est dommage que seuls les beaux jours revenant fassent prendre conscience des dégats, la pollution c’est toute l’année et dans le quotidien de chacun qu’il faut la combattre.

    Merci pour ce joli texte Lyqa.

  • #10 sandra le 11 avril 2007 à 11 h 10 min

    et oui le monde ne tourne plus rond… tout le monde se fout de l’avenir de la planéte tant qu’ils gardent leur petit confort du quotidien!!!

    Ca fait peur quand je vois des enfants jetter des trucs par terre et que leurs parents ne disent rien…merci l’éducation!!!

  • #11 Menthe à l’eau le 11 avril 2007 à 12 h 07 min

    Je trouve très bien d’amener sur le tapis le sujet de l’écologie, c’est en effet une question importante qui touche tout le monde, comme le montre le texte de lyqa. Pas de problème la dessus, moi aussi tout ce gaspillage/non respect des autres et de la nature m’exaspère. Mais je suis qd même choquée de lire dans le commentaire de Missdarjeeling : "A noter que ce sont le mêmes qui pondent des enfants sans ses demander quel sera leur avenir parmi cette pollution…"
    plutôt stérile comme argument…
    C’est quoi le problème? que le soucis écologique ne soit pas passé dans toutes les consciences et que des familles n’inculquent pas ces notions (de base) à leurs enfants? auquel cas, la solution est d’en parler toujours plus pour ouvrir les esprits et cesser de croire que ce ne sont que des faits divers rapportés par les médias. oui!
    Mais dénigrer les gens sous prétexte qu’ils ne pensent pas comme soi n’est certainement pas la voie à suivre pour aller vers plus de repect, plus de tolérance et vivre mieux ensemble dans une nature propre.
    Enfin, c’est mon avis…

  • #12 missdarjeeling le 11 avril 2007 à 12 h 12 min

    @ Menthe à l’eau,

    Il me semble simplement qu’une personne qui a chois de mettre au monde plusieurs enfants (ou même un d’ailleurs) devrait être D’AUTANT PLUS SENSIBLE à l’avenir de la planète car ce sera aussi l’avenir de ses enfants !

  • #13 pomme le 11 avril 2007 à 12 h 20 min

    Je ne peux pas prétendre avoir la fibre écolo, mais je comprends ta tristesse, Lyqa.

    Quant à l’éducation concernant l’écologie, elle passe à mon sens par la réhabilitation du simple bon sens : ne pas laisser sa voiture tourner pour rien, fermer correctement les robinets ou jeter les déchets dans les poubelles et pas par terre, il me semble que ça relève avant tout du simple bon sens. Et d’un réflexe d’économie aussi, mais ça, c’est difficile à prôner dans une société où consommer est le but suprême…

  • #14 La Cuiller en Bois le 11 avril 2007 à 12 h 21 min

    Faire le parrallèle entre avoir des enfants et avoir un sens écologique est très réducteur.

    On voit les enfants qui sont mal éduqués. Pas les autres. Ils passent inaperçus.Normal

    On peut donc en déduire que ceux qui n’ont pas ou ne veulent pas d’enfant s’en foute de laisser la planète dans tel ou tel état puisqu’il n’auront pas de descendance.

    Et je peux pousser le raisonnement en disant que si vous ne voulez pas d’enfant c’est pour ne pas vous emmerder à jeter un papier à la poubelle …

    Réducteur hein comme raisonnement non ?

  • #15 Christine le 11 avril 2007 à 12 h 21 min

    Hélas oui, en Bretagne, on connait bien ce problème …les marées noires, les dégazages sauvages, etc…
    Et les algues qui sentent mauvais, c’est dû aux lisiers (cacas de porcs !) qui s’évacuent dans la mer, largués par les élevages industriels… et qui produisent des algues vertes puantes dont certaines plages sont envahies (dont Hillion (22) , près de chez moi, dont les plages sont devenues infréquantables à certaines périodes, tellement il y a d’algues vertes …
    La Bretagne paie un très lourd tribut à la pollution et il ne semble pas que ça doive s’arranger.

  • #16 missdarjeeling le 11 avril 2007 à 12 h 26 min

    Je savais bien que j’allais me faire plein de copines avec cette histoire d’enfants mal élevés !!!!!

    Sujet sensible, hein ?

  • #17 La Cuiller en Bois le 11 avril 2007 à 12 h 28 min

    Ce n’est pas le fait que des enfants soient mal élevés. Il y en a. Beaucoup. Trop.

    Mais pourquoi ceux qui ont des enfants devraient être "plus" concernés par l’écologie que les autres ?

    Autant dédouanner les autres …..

    Ponce Pilate me voilà …

  • #18 missdarjeeling le 11 avril 2007 à 12 h 35 min

    Personnellement, je suis la patronne des causes perdues ! Donc l’écologie, même si je ne veux pas de gosse, cela me paraît important.

    Mais j’ai toujours cru que lorsque tu choisis de faire des mômes, tu cherches à les préserver : donc à préserver leur cadre de vie et leur environnement. La Planète Bleue.

    Au fond, peut-être que le fait d’avoir une descendance ne change pas les données du problème.

  • #19 kila le 11 avril 2007 à 12 h 43 min

    Sujet qui me touche…

    L’écologie, la descendance et tout ça!

    Avoir des enfants ou pas ne change rien dans le fait d’avoir plus ou moins une fibre écolo. Je trouve même que les gens qui ont des enfants sont parfois (souvent?!) dans des extrêmes qui les poussent à ne plus penser à rien ni à personne et à faire VRAIMENT n’importe quoi.
    Mais là est un autre sujet.

    Revenons au sujet initial : en matière d’écdologie la tâche est tellement énorme, nos actes quotidiens pèsent si lourds…

    Ne plus manger de porc pour qu’il n’y ait plus d’élevage pour qu’il n’y ait plus de pollution, ne plus acheter aucun produits ayant fait + de 1000km pour qu’il n’y ait plus de bâteau les transportant et donc plus de pollution des mers… Oui perso j’en suis presque là. Et je trouve encore que je n’en fait pas assez :-)

    Il faut toujours garder cette phrase à l’esprit, valable pour à peu prés tout :
    Le déchets (l’energie) qui pollue le moins est celui (celle) qu’on ne produit (n’utilise) pas.
    A bon entendeur.

  • #20 Laurence Singapour le 11 avril 2007 à 12 h 54 min

    Complètement hors sujet mais tant pis. Super la classe la pub Chanel sur ton blog! Bravo!

  • #21 Hélène le 11 avril 2007 à 12 h 56 min

    Hi hi, merci Laurence, je la trouve très chic aussi ;-)

  • #22 Princesse Strudel le 11 avril 2007 à 12 h 56 min

    Je ne suis pas "écolo", mais j’essaie de faire attention au quotidien: j’emprunte exclusivement les transports en commun ou vais à pied ou en vélo (mais c’est facile: j’habite en ville, n’ai pas d’enfant à véhiculer, la supérette est au pied de mon immeuble…), par exemple. et je me bats contre les gaspilleurs qui laissent les lumières allumées ;+) Mon boss a fini par en avoir marre que j’éteigne son bureau chaque fois qu’il se rend en réunion… et mes collègues soupirent quand je râle que "hier soir à minuit le salon Machin truc était encore allumé alors que la réception qui s’y tenait était finie depuis cinq heures, vous vous rendez compte de l’argent gaspillé ?" ;+) Pas de jets de choses par terre (ca me rend dingue, les canettes et autres emballages balancés sans faire attention), je lave mes vêtements à basse température, etc etc etc. Bref, j’essaie de faire un minimum au quotidien, mais j’ai des motifs plus "matériels" (économies financières, "bon sens", politesse- ne pas jeter ses déchets par terre, etc) qu’écologiques.

  • #23 Menthe à l’eau le 11 avril 2007 à 13 h 46 min

    Avec mon précédent commentaire, je voulais juste dire que je trouvais dommage d’utiliser des termes comme "pondre" et que je trouvais que l’amalgame n’avait pas lieu d’être. Je ne vois pas de logique entre le fait d’avoir des enfants et d’être plus ou moins écolo. Je voulais juste mentionner que je souhaite plus de respect, à la fois pour l’environnement et pour les humains, qu’ils soient de notre descendance ou pas. Je suis d’accord avec toi Hélène, c’est choquant!!! mais ce n’est pas dans ma logique de dénigrer les autres sous prétexte qu’ils font mal. Mais encore une fois, il est très difficile de voir que l’on fait un effort mais qu’on est pas tous à le faire. Je pense vraiment que plus d’information est une solution pour que les réflexes écolo passent entrent dans les moeurs.
    Un exemple, à un festival de musique ou je me suis rendue récemment, une fondation écolo a fait une énorme campagne d’information pour les déchets et le tri: des affiches partout, des cendriers de poche, des poubelles spécifiques etc, et résultat: un lieu propre ou les enfants peuvent jouer en sécurité dans l’herbe. :D ça, ça me rend optimiste et persévérante. http://www.summit-foundation.org

  • #24 Emmanuelle H. le 11 avril 2007 à 14 h 04 min

    Il est vrai que le rapport entre le respect pour la planète et le fait d’avoir (plus joli que "pondre", quand même…) des enfants relève un tout petit peu de l’amalgame, voire de la généralisation abusive….halte au discours anti-enfants à toutes les sauces….désolée Hélène pour cette touche un peu virulente….il fallait que je le dise !

  • #25 La Cuiller en Bois le 11 avril 2007 à 14 h 13 min

    Princess Strudel, je connais ce sentiment d’être "l’enquiquineuse de service".
    Je l’ai vécu à la maison, il y a 10 ans après avoir passé quelques jours de vacances chez nos amis dans l’Oise. Leur municipalité avait institué, avant l’heure, avec vérification et amende au bout, le tri collectif.

    Donc pendant quelques jours nous avons trié nos déchets afin que nos amis n’encourent pas une amende. Nous sommes polis et bien elévés donc nous avons calqué nos gestes aux habitudes de nos hôtes.
    A notre retour, la chose m’ayant interpellée, j’ai parlé d’en faire autant à la maison.
    Lettre morte.
    J’ai remis plusieurs fois le sujet sur le tapis.

    Au bout de plusieurs mois, j’ai réussi à mettre des cagettes sous l’évier, un récipient sur le plan de travail : verres, papiers, plastiques ainsi que les déchets alimentaires pouvant pourrir devaient y arriver.
    Je ne vous raconte pas les premières semaines/mois.
    Je passais systématiquement derrière JP et les filles, je faisais les poubelles et remettaient les déchets au bon endroit, en le clamant haut et fort (sinon à quoi cela sert).
    Soupirs et râlements n’eurent pas raison de mon entêtement. Finalement, tout le monde a pris le pli.

    Nous n’avons plus sorti nos poubelles que tous les 15 jours (nous étions 5 à la maison) et tous les dimanches, JP vidaient les cagettes aux bornes situées à 500 mètres, en faisant plusieurs tours de brouette (pas question d’y aller en un seul tour en fourgon !).

    Nos amis trouvaient que l’on "s’emmerdait" bien pour pas grand chose …

    Et lorsque l’obligation de faire un tri s’est imposé à tous, notre municipalité a fourni à tous les foyers des poches pour récolter les déchets triés avec jours spécifiques de ramassage ….
    Tous nos amis ont trouvé cela contraignants. Nous ? cela nous a simplifié la vie, on vient maintenant à domicile ramasser ce que nous trions depuis plus de 10 ans !

    En ce qui concerne les déchets pourrissables, ils alimentent un bloc à compost, qui nous fournit notre terreau de l’année.

  • #26 maryline le 11 avril 2007 à 17 h 42 min

    je ne connais pas l’ile Renote mais l’été dernier j’étais en vacances pas loin de Perros Guirec, c’est un coin tellement superbe que l’imaginer souillé me rend triste. J’ai été sensibilisée au problèmes des marées noires en passant des vacances à Ploudalmazeau il y a longtemps (oui j’adore la Bretagne), là ou s’est échoué l’Amococadix.
    Que faire face aux industries pétrolières, qui affrtent des navires rongés de tous cotés, face aux dégazages sauvages, tellement plus simple que payer la taxe dans un port? personnellement j’encourage les écolos par mon vote, mais concrètement j’ai une voiture et je suis un peu complice de ces drames.

  • #27 Hélène le 11 avril 2007 à 19 h 16 min

    maryline je ne suis pas du tout persuadée que les individus et leurs voitures aient une responsablité si dramatique dans la pollution planétaire ; elle est en tout cas certainement bien moins importante que celle des grands groupes industriels, des pétroliers, des immenses zones agricoles, etc…

  • #28 kila le 11 avril 2007 à 19 h 33 min

    Tu as raison Hélène en disant que les grands groupes et autres sont les plus pollueurs, sauf que, comme je n’ai de cesse de le dire à mon entourage, en matière d’écologie beaucoup plus qu’ailleurs les petits ruisseaux font les grandes rivières.

    Et nos modes de consommations les plus banals influent beaucoup plus qu’on ne croit sur l’environnement.
    1 voiture qui emmène au travail+ 1 voiture qui va faire les courses + 1 moto qui part en ballade + 1 camion qui livre les CD achetés sur le net +…+ => beaucoup trop!
    Sans compter le bruit, les embouteillages et j’en passe.

    A lire pour ceux que ça intéresse :
    www2.ademe.fr/servlet/KBa…

    ;-)

  • #29 Bing le 11 avril 2007 à 20 h 31 min

    Désolée pour les mamans qui pourraient mal interpreter ça mais je comprends Missdarjeeling. Je connais le genre de personnes dont elle parle et je comprends son enervement. Les connes (ben oui, il n’y a pas d’autres mots) qui emmenent le goûter de leur marmaille au square ou même juste en bas de chez elles (ben oui faut pas salir la maison), goûter constitué de saloperies diverses emballées en sachets individuels, compote en sachet à aspirer, fromages en capsules et boissons en canettes et qui disent à leurs mômes "ben jette-ça par terre" quand les enfants demandent ce qu’ils doivent en faire après avoir avalé tout ça ou qui, tout simplement laissent les gosses jetter ça comme des porcinets et font semblant de ne rien voir et à qui il ne faut JAMAIS faire une seule réflexion sous peine de scandale de la part de cette sacro-sainte-mère si parfaite !

    Oh, puis oui, c’est les mêmes qui vont chercher leurs enfants à l’école en voiture (elles habitent à 4 minutes à pied), ne les attachent pas et oui, elles laissent tourner le moteur le temps d’aller bavasser.
    Elles existent et ça n’est pas réducteur de la part de Missdarjeeling, c’est une vérité que j’ai sous le nez chaque jour moi aussi :(

    Oui, quand on voit ça on pense à des sales bonnes femmes qui ont "pondu" leur progéniture et non pas à des mamans aimantes et intelligentes. Pour moi ne pas éduquer correctement son enfant c’est ne pas l’aimer et s’en foutre royalement qu’il devienne une ordure ça me dépasse.

    Et (encore une derniere) pour moi ça n’est pas être écolo de ne pas jeter, ne pas salir et ne pas polluer, c’est être un être normal, intelligent et bien élevé. C’est peut être réducteur mais un parent (maman ou papa) ça sert à ça.

  • #30 maryline le 11 avril 2007 à 20 h 44 min

    bizarre moi je ne fais pas le rapprochement entre être parents et la pollution, Bing c’est vrai ce que tu dis mais ça se s’arrête pas là et ce n’est surement pas le fait d’une catégorie d’individus. Par exemple si je veux moi aussi faire un raccourci, je peux dire que les gens qui vivent seuls (dont je suis pendant la semaine de travail), polluent plus parce qu’ils utilisent une voiture pour eux seuls, consomment plus de produits individuels donc jettent plus à la poubelle, etc.

  • #31 Bing le 11 avril 2007 à 20 h 53 min

    Non, être parent n’étale pas de mazout sur la plage, je disais juste que en gros si tu es seul(e) par exemple et que tu te comporte comme un porc c’est grave mais quand tu as des enfants, ça devrait au moins eveiller chez certaines personnes certaines choses genre "je veux un bel avenir pour mes gosses" et non pas "continuez à tout pourrir pour ceux qui arrivent".
    D’autant qu’on ne peux pas dire qu’on n’est au courant de rien…

    Ha, et puisque je reviens, merci Kila, c’est vrai je n’avais même pas pensé aux trucs que je me fais livrer et qui, effectivement, ne se téléportent pas ! ben oui, il y a plus de bonnes affaires sur le net que dans la  »vraie vie » mais vu sous cet angle, je vais payer plus cher et bouger mes fesses ;)

  • #32 missdarjeeling le 12 avril 2007 à 9 h 38 min

    Bing, MERCI !!!

    Je commençais à me sentir très isolée (mais toujours ferme sur mes positions)

  • #33 Delphinoid le 12 avril 2007 à 11 h 30 min

    Bon j’arrive sur le tard, mais je trouve vraiment très bien d’avoir parlé de ça Lyqa. Le débat sur la pollution qui a suivi est tout aussi intéressant.

    Bien sûr que chacun à son échelle doit faire quelque chose. Combien de fois j’ai couru après quelqu’un dans la rue en leur disant "excusez-moi, vous avez perdu ça" et en leur tendant un détritus qu’ils venaient de lâcher par terre. Un jour on m’a dit que je faisais "du terrorisme écolo"… mdr!

  • #34 Hélène le 12 avril 2007 à 11 h 58 min

    Seigneur, même moi qui ne suis pas militante de ce côté pour un sou, je ne supporte pas les gens qui jettent des trucs par terre… du « terrorsime écolo », on aura tout entendu ;-)

  • #35 maryline le 12 avril 2007 à 16 h 35 min

    tiens la prochaine fois que je verrai des souillons je ferai le même truc, leur courir après pour leur rendre ce qu’ils ont perdu ;)

  • #36 lyqa le 16 avril 2007 à 11 h 39 min

    Zut de crotte de flûte (j’essaie de pester poliment)… Je rentre juste de quelques jours jours de vacances et j’aurais aimé pouvoir participer "en live" à vos commentaires sur mon petit texte. Désolée de n’avoir pas pu être présente et merci en tout cas, de vos commentaires, et merci à Hélène !

    Quant aux plages de la région, elles sont à nouveau toutes propres – toutes belles, prêtes à accueillir les vacanciers ! Et pour longtemps, j’espère…

  • #37 Hélène le 18 juillet 2007 à 19 h 42 min

    Bienvenue à toi RayAnn !

  • #38 RayAnn le 18 juillet 2007 à 18 h 32 min

    Ahh mais c’est chez moi ça! J’habite à Trégastel (oui oui, la ville de l’île Renote). C’est vrai que la Côte de Granit Rose est magnifique, c’est toujours triste de retrouver du mazout, des algues verts, des déchets… Le pire, je crois, c’est que certains qui ont aidé à dé-mazouter les plages de notre région se retrouvent maintenant avec le Cancer (après les catastrophes de l’Amoco, de l’Erika…) , alors que Total fait des millions de bénéfices à côté …C’est révoltant !

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.