Beauté : qu’avez-vous appris de votre mère ?

8 janvier 2009

beaute-mere

Moi, rien.

Voyez un peu d’où je suis partie ; pas étonnant que je n’ai commencé le fard à paupières qu’à 35 ans, et heureusement que Marlena était là ;-))

Et vous ?

283 commentaires Laisser un commentaire
Psycho (de comptoir ?)

Vous aimerez aussi

283 commentaires

  • #1 Ze courlis le 8 janvier 2009 à 8 h 44 min

    Heu … Rien du tout non plus.
    ma maman n’avait dans sa trousse a maquillage qu’un rouge a lèvres orange, le même tube toute mon enfance et mon adolescence, je crois bien qu’elle l’a encore.
    du coup je suis ( et crains de rester a jamais) une handicapée du maquillage.
    je m’en tiens a ce que j’ai appris chez toi sur les basiques, peau nette et fond de teint ;-)

  • #2 Stéphanie (mais une autre) le 8 janvier 2009 à 8 h 48 min

    Peanuts.
    Ah si, que c’était naze de perdre du temps à se pomponner (encore heureux qu’elle se sape bien sinon j’étais vraiment destinée à la ruine de ma féminité…). Mais grâce à toi j’ai commencé le fàp à 21 ans :-)

  • #3 Charlotteàhelsinki le 8 janvier 2009 à 8 h 48 min

    Rien non plus.

    Mon premier maquillage date de mes 30 ans !

    Ze courlis = moi aussi je suis une handicapée du maquillage ;-)

    Hélène = tu vois, il y a du boulot en perspective !!

  • #4 TiChou le 8 janvier 2009 à 8 h 50 min

    Moi c’est ma mère qui m’a incité à me maquiller la première fois ^^
    J’ai appris la cuisine aussi grâce à elle et à mon père aussi.
    Voili voilou

  • #5 Carobine le 8 janvier 2009 à 8 h 51 min

    Les soins chez l’esthéticienne dès mes premiers boutons d’acné. Et les produits Shiseido.

    Mais j’avoue que j’ai tout pioché dans Elle…plus ou moins heureux d’ailleurs…je me rappellais hier qu’un jour de cure détox, il y a plus de dix ans, j’avais dormi avec du chou bandé sur le foie!! (vert, le chou). N’importe quoi…Y’a pas, en vieillissant j’ai appris a réfléchir entre lécture et action…

    Bonne journée!

  • #6 Bidibulle le 8 janvier 2009 à 8 h 57 min

    Interessant ce topic.

    A éviter absolument l’effet « masque » du fond de teint, quand on ne l’étale pas au delà des contours du visage, et à éviter la couleur orange qui nous fait inévitablement ressembler à Jack O’lanterne, surtout si on porte le col roulé…^^

  • #7 chounette le 8 janvier 2009 à 8 h 57 min

    ma mère me disait qu’il fallait toujours se démaquiller…à part ça je ne me souviens de rien d’autre…enfin c’est déjà essentiell!!

  • #8 chocoaddict le 8 janvier 2009 à 8 h 58 min

    Moi rien non plus! Je commence les basiques avec tes vidéos et conseils et j’ai 24 ans, tu m’as sauvée!!

  • #9 Seccotine le 8 janvier 2009 à 8 h 58 min

    Le liner noir en bouteille.
    Ma mère m’a fait découvrir le produit, Juliette Gréco m’a montré ce qu’on pouvait en faire :o)

    Sinon, elle a tenté de m’apprendre tout un tas d’autres trucs à base de crèmes ou de poudres en tous genres, mais après environ 10 ans à se heurter à un mur, elle a l’air d’avoir (enfin) abandonné la partie. Je lui dois quand même la crème Avène pour réparer les crevasses sur les paupières.

  • #10 Titburette le 8 janvier 2009 à 9 h 00 min

    Ouh là sujet tabou! Interdiction absolue et totale de faire quoique ce soit avant mes 18 ans mais je le vivais pas mal (j’avais l’air d’avoir 10 ans de toute manière!)

    Ma maman c’est un peu Dame Nature mais elle a un super bon capital à la base alors je crois que si j’avais aussi des cheveux noirs jais, la peau mate, des beaux yeux noirs, pas une ride et pas un cheveux blanc à 50 balais je réagirais (peut-être) un peu pareil…
    Par contre elle m’a toujours poussée à prendre soin de moi même si la plupart du temps elle ne cautionnait pas vraiment les résultats. Mais y a du mieux puisque pour les grandes occasions elle me demande de la maquiller!

  • #11 mariebabylonne le 8 janvier 2009 à 9 h 08 min

    Petite je lui demandais étonnée si elle allait se maquiller pour sortir (elle était entrain de se préparer). La réponse fut courte, une douche, un shampoing puis un brushing et la tenue number one pour les grandes occasions (et c’était dans les années 80, ça me fait mal rien que d’y penser!).
    Aujourd’hui, je me maquille, un peu grâce à toi, il faut bien le dire. Avant toi, j’étais un hibou méchant (anticernes trop blanc et crayon dans les yeuxl).
    Et du coup, ma mère me demande des conseils et va chez l’esthéticienne…

  • #12 Lullaby77 le 8 janvier 2009 à 9 h 10 min

    Ouh là là… la crème hydratante (elle m’a offert ma première vers 14 ou 15 ans) mais à part ça c’est plutôt moi qui lui donne des cours maintenant, elle a passé sa vie avec à peine un peu de fdt et même pas de mascara…

    Cela dit elle a eu la gentillesse de ne pas m’interdire le makeup à 13 ans quand j’ai voulu m’y mettre (elle s’est dit que sinon je le ferais en cachette) et de me dire gentiment quand je ressemblais à un camion volé (le blush rose sur toute la paupière jusqu’au sourcils). Donc merci maman, tout de même!

  • #13 mariebabylonne le 8 janvier 2009 à 9 h 10 min

    Ah et puis j’oubliais, elle disait toujours que quand une femme est bien maquillée, le maquillage ne se voit pas, genre elle est belle au naturel.

  • #14 Diripouf le 8 janvier 2009 à 9 h 12 min

    Le virus du voyage (merci môman) et un vide intersidéral niveau maquillage / beauté (pas merci môman).

  • #15 pico le 8 janvier 2009 à 9 h 12 min

    2 choses fondamentales que je ne regrette pas !:
    – se démaquiller, quelle que soit l’heure à laquelle on rentre
    – s’hydrater visage et corps tous les jours
    (+ ne pas mettre un crayon plus foncé que le rouge à lèvres autour des lèvres ! ! !!)

  • #16 mimou le 8 janvier 2009 à 9 h 14 min

    Elle m’a appris à me crémer tous les jours.
    Après le maquillage c’est pas trop son truc..
    Maintenant, c’est elle qui me demande quoi mettre quand elle veut sortir!

  • #17 Pauline le 8 janvier 2009 à 9 h 14 min

    C’est marrant moi non plus elle ne m’a pas vraiment appris des trucs mais elle m’a toujours laissé me déguiser et me maquiller avec toutes ses affaires, et pour moi c’était merveilleux.

  • #18 mimou le 8 janvier 2009 à 9 h 15 min

    j’avais oublié!
    le nettoyage de peau tous les jours et le démaquillage dès qu’on a passé la porte de la maison.

  • #19 Sylvie8600 le 8 janvier 2009 à 9 h 20 min

    Le problème de ma maman, c’est qu’elle est allergique à plein de trucs donc ne met que du rouge à lèvres, LE truc que j’aime pas… Grâce au boulot de papa, y avait toujours quelques trucs World Company à la maison mais je faisais mes essais toute seule!

    Par contre c’est elle qui m’a prise en main pour mes 1ères épilations, m’a poussée à essayer les lentilles et m’a fait découvrir la coloration maison pour les cheveux.

    Je crois que les trucs les plus forts qu’elle m’a transmis, ce sont quelques principes qui sont maintenant ancrés en moi, les 2 principaux étant « tu fais ce que tu veux avec tes ongles tant qu’ils sont propres et tous de la même longueur » et « ne te fais belle que pour toi, jamais pour un homme parce que le jour où il part, c’est l’engrenage de la négligence »…

    Merci maman!!!

  • #20 Cissou le 8 janvier 2009 à 9 h 20 min

    Pour le maquillage, bien que j’ai toujours vu ma mère se maquiller, comme cela ne m’intéressait pas, à part pour les fêtes et les « grandes occasions » donc en fait, elle ne m’a pas transmis grand chose…

    En revanche, on a toujours été plus complice pour les parfums et les soins.
    Ma mère nous a toujours bien appris qu’il fallait prendre soin de la peau que ce soit les crèmes de jours, les crèmes solaires etc…
    Et j’adorais aller dans les parfumeries avec elle, pour sentir plein de parfums, trouver lequel était le bon etc…

  • #21 Marie-Hélène le 8 janvier 2009 à 9 h 21 min

    Ma mère: à me crémer religieusement tous les jours, depuis mes 13 ans. A faire des gommages pour le corps, et à me crémer aussi! A avoir un maquillage léger.

    Ma grand-mère: pleine de principes(« il faut rester fidèle à une marque »-Guerlain en l’occurence-, « il faut trouver son style et s’y tenir »), à avoir un parfum d’été et un d’hiver. Je ne suis pas d’accord avec tout mais elle a été un sacré exemple. Elle s’est toujours démaquillée soigneusement.

  • #22 Mamzelle M’ … aupin ! le 8 janvier 2009 à 9 h 22 min

    J’ai appris plein de choses comme l’indépendance, la force de caractère … mais niveau bôté, que dalle !

    Mais je suis toute fière qu’aujourd’hui ce soit moi qui lui apprenne et même qu’à noël je lui ai acheté du make up (qu’elle utilise !!!).

  • #23 PCR le 8 janvier 2009 à 9 h 24 min

    Au niveau du maquillage, pas grand chose à part le mascara …
    Par contre, quand j’étais petite, j’ai des souvenirs d’elle se préparant avant une soirée, se pomponnant comme jamais (le fameux mascara donc, du parfum et surtout l’odeur de son lait de toilette, pour moi c’est ma « madeleine » odorante ! je me souviens de la marque : Coryse Salomé, je donnerai cher pour retrouver ce lait délicatement parfumé à l’orange… je l’aimais tellement qu’un jour, j’en ai mangé !) Et alors ma mère sortait de la salle de bains et elle était pour moi comme une reine !
    Vers 15 ans, je me souviens de mes premiers essais avec le peu que j’avais sous la main à la maison, je crois même que mon modèle à l’époque était Caroline de Monaco (vous pouvez faire le calcul !!!) Jusqu’à une période très récente (juste avant MBDF en fait) je me contentais d’un trait de crayon en haut, un trait de crayon en bas, du mascara, du blush, point barre. Hélène et Marlena m’ont fait découvrir le monde merveilleux des couleurs et depuis que j’ai fait l’acquisition d’un paint pot, ma tâche s’en trouve facilitée, qu’est ce que je m’amuse !

  • #24 Deilema le 8 janvier 2009 à 9 h 25 min

    Euh… en matière de beauté, rien du tout… c’est moi qui me mets à lui conseiller des trucs (si tu mettais du FAP au lieu du crayon dans l’oeil tout seul?… mais si, mais si, tu peux mettre plus de mascara… et si tu mettais du blush rose plutôt que de de la terracotta?…)
    je l’ai déjà convertie au petit pot Shiseido, c’est déjà pas mal, non? ;)

    En revanche, c’est la folie des fringues et surtout des chaussures qui est héréditaire chez nous (parait-il que déjà mon arrière-grand-mère était tellement folle de chaussures que quand elle s’en achetait une nouvelle paire, elle dormait avec ;)) )

  • #25 Coralie Marie le 8 janvier 2009 à 9 h 26 min

    A mettre de la crème tous les jours, et je l’en remercie ! C’est elle aussi qui m’a maquillé les yeux toute petite pour les galas de danse et elle m’a laissée me maquiller quand j’ai eu 13 ans. Mais on reste très différentes, elle est plutôt vêtements amples, ongles courts et pas trop de maquillage :-)

  • #26 Capucine le 8 janvier 2009 à 9 h 27 min

    Rien, mais rien du tout !!!

    Donc forçément je trouve ça dur de me lancer et je me sens super nulle à côté de toutes celles pour qui c’est « naturel » de se maquiller…

    Et maintenant que j’ai une fille moi aussi je m’aperçois qu’il y a plein de trucs que ma mère ne m’a pas transmis dont le maquillage, prendre soin de soi…mais bon c’est un autre vaste sujet la transmission mère-fille.

    Mais au moins mes parents m’ont TOUJOURS dit que j’étais jolie, que ce que je faisais était bien et c’est déjà pas mal !!!

  • #27 misschic le 8 janvier 2009 à 9 h 30 min

    Que dalle, parce que ma mère ne se maquillait pas, pronant la beauté naturelle, tout un blabla que je juge insipide maintenant, tant beaucoup de technique de maquillage very natural me seduisent. en plus, je trouvais ça dommage , une sorte de gachis, parce que je trouve ça beau moi, une femme en train de se maquiller, entourée de tous ces ustensiles palettes et autres, limite si je trouve pas ça emouvant,, du coup je regardais les mamans de mes copines avec la bouche ouverte, mais bon, le resultat, c’est que maintenant et quand meme vachement grace a ton blog, je me permets plus de choses et je me delecte dans les magasins a chercher telle ou telle couleur, ce sont mes moments à moi. et puis c’est bete a dire mais je trouve qu’ on en apprend sur soi, en se maquillant, et c’est evidemment aussi naturel que de se saper. on fait des tests, on prend ce qui nous met en valeur, et j’ aime bien, mine de rien, parler de ça avec ma propre gosse, pour pas reproduire…

  • #28 nono le 8 janvier 2009 à 9 h 31 min

    Ma mère m’a montré la féminité dans sa façpon d’être.
    Jamais maquillée sauf le RAL que même à 85 ans elle continue à de mettre après chaque repas, et le vernis à ongles.
    Elle a des mains et des ongles parfaits.
    Très coquette dans sa façon de s’habiller et coiffeur toutes les semaines depuis toujours même en ce moment avec -10°.
    Elle ne m’a jamais rien conseillé sauf la crème sur les mains.
    Je la trouve presque plus féminine que moi qui me maquille, brushe et tout le toutim

  • #29 Delph le 8 janvier 2009 à 9 h 31 min

    Rien niveau maquillage, c’est a force de venir ici, de vous lire toutes, de regarder les videos que j’ai commencé….Par contre elle m’a a initié au parfum, trouver le sien, ne pas porter n’importe quoi, le porter avec subtilité, et après plusieurs tentative entre moi et Coco de Chanel c’est pour la vie !
    Elle m’a initiée egalement à l’importance de la culture et de l’independance d’esprit mais je pourrais lui reprocher d’avoir un peu assimilé maquillage et futilité voir « quelques choses à cacher ». ma mère est bien du genre à dire : un premier rdv c’est sans maquillage comme ca il a pas de surprise au reveil !

  • #30 Nicole le 8 janvier 2009 à 9 h 31 min

    Ma mère m’a initié à plein de trucs:
    – c’est grace à elle (MERCI, MERCI!!!) que je n’ai pratiquement jamais touché un rasoir de ma vie. Elle m’a initié dès mon plus jeune âge (14 ans?) à la douceur et aux bienfaits de la cire à épiler.
    – elle m’a montré du maquillage et c’est elle qui m’a acheté mes premiers produits (YR, certes, mais à 15/16 ans, ça va): crème hydratante teintée, blush rose clair, FAP beige… des tons « faciles » pour entrer en matière.
    – et d’autres détails dont je ne me souviens pas là, comme ça….

    Par contre, depuis plus de 10 ans, j’ai envie de dire que ma mère ne se maquillle plus… Quand je me plonge dans son tiroir à la recherche d’une retouche de FAP ou de blush, je tombe systématiquement sur les mêmes produits depuis 15 ans!!! 3 FAP (marron, marine et rose), 1 ou 2 batons de RAL foncé, 1 blush (terracota… pardon…) NO WAY!!! Du coup, quand je vais chez elle et que l’envie me prend, je lui apprend déjà à tirer le meilleur profit de ce qu’elle a , et je lui donne des petits conseils sur ce que serait bien qu’elle ait… :-)
    Et ça, c’est à toi, Hélène, que je dis MERCI!

  • #31 Laetitia le 8 janvier 2009 à 9 h 33 min

    Je suis super étonnée de ces nombreuses réactions « ma mère m’a appris zéro en terme de maquillage »…moi qui croyais être la seule dans mon cas!
    Est-ce une question de génération? La génération de nos mère, à l’époque du mlf et autres, aurait délaissé le maquillage?

    De mon coté ma mère avait un intérêt complètement nul pour le maquillage, et les rares fois où elle essayait…et bien ce n’était pas toujours très harmonieux!!
    Moi c’est ma grand-mère (maternelle!) qui m’a appris quelques trucs (crèmes, poudre, fap, démaquillage…et à me poser du vernis) Ce qui est très drôle, c’est que désormais ma mère aime la manière dont je me maquille, et c’est moi qui lui achète ses fards et fond de teint et qui lui explique comment les appliquer!! C’est un peu le monde à l’envers ;-)

  • #32 Gridou le 8 janvier 2009 à 9 h 36 min

    L’épilation à la cire parce que ça repousse moins, comment mettre un tampon, les hommes, le sexe, les hommes et le sexe, le maquillage (modéré, ma mère est très modérée et en plus a des yeux qui tuent gris-bleus), les choses du coeur et de la vie, les belles fringues (un pull à 100 euros tu le garderas des années Ingrid, ton pull à 20 euros fait par des gosses, tu le garderas 4 lavages !), le plaisir de plaire… Se démaquiller tous les soirs, toujours se démaquiller le soir, Ingrid… Et le respect, putain qu’elle a pu me saoûler sur le respect ?! L’homéopathie, les huilles essentielles, la kinésiologie, l’accupuncture…
    L’an dernier, pour mon anniversaire, elle m’a offert un abonnement de 10 séances de reconstruction de la peau par massage, impulsions électriques, peeling et tout et tout. Quel chouette cadeau elle m’a fait !
    Quand je vais chez mes parents, je parle des heures avec elle de maquillage (elle adore le petit pot Shisheido bleu que je lui ai acheté), de soins de beauté, de cinéma, théâtre, elle rit de mes histoires de coeur foireuses pour dédramatiser mes choix pouilleux en matière de mecs. Bref, une maman qui a ses défaut mais qui aujourd’hui reste encore et toujours ma maman que j’appelle quand j’ai un souci ou un conseil à écouter.

  • #33 Evelys le 8 janvier 2009 à 9 h 36 min

    Alors ma maman, ne m’a pas appris grand chose, malgrés le fait que c’est elle qui me maquillait lors des galas de danse…j’adorais qu’elle mette une tonne de paillette.
    Niveau maquillage elle m’a dit: « tu auras le droit de te maquiller à 16 ans » et à 16 ans elle m’a acheté mes 1ers produits de beauté…des yves rocher…bon pour commencer ça allait car au moins ça éviter de mettre trop de couleur sur les yeux et de ressembler à une poupée Barbie..
    Niveau technique, elle m’a rien appris, car elle même ne s’y connait pas beaucoup…mais en tout cas aujourd’hui elle dit que je suis toujours bien maquillé et me demande même des conseils…mais elle reste toujours branché sur Yves Rocher alors que je lui dit que c’est pas bien…mais bon elle fait aussi avec les moyens qu’elle a…pi à la campagne y a pas de Mac, ni de Sephora…:)
    Maman m’a aussi appris une chose importante: ne jamais préter son mascara (ben ouais suffit que l’autre se paye une conjonctivite et ben t’es bien après tiens…)
    Voili , voilou pour moi :)

  • #34 Meiko le 8 janvier 2009 à 9 h 38 min

    A bien nettoyer et hydrater ma peau (passage obligé à la crème nivea tous les matins quand j’était petite :)
    J’ai une maman qui prend bien soin d’elle, qui se maquille tous les jours, et qui s’habille très bien, donc on parle de tout ça souvent, je lui demande son avis…
    Mais ça m’a pas empêcher de faire des expériences désastreuses quand j’ai commencé à me maquiller… (gros halo de FAP violet autour des yeux, rouge à lèvre prune au collège, j’ai honte!)

  • #35 Mélanie le 8 janvier 2009 à 9 h 38 min

    En maquillage, rien : c’est moi qui lui ai appris des trucs :-D
    (ma mère est une bab-cool qui devait à une époque utiliser un vieux mascara et rien d’autre…). Par contre elle m’a appris à ne pas me décaper la peau à l’adolescence avec des nettoyants moussants pour peau grasse et je l’en remercie : pour avoir testé ensuite, quand j’ai été en âge de les acheter moi-même, je confirme que ça excite la production de sébum plutôt qu’autre chose, super-utile donc.

    Mais euh sinon je cherche… elle ne m’a rien dit sur l’épilation puisqu’elle-même est, je crois, très rasoir. (au secours !) M’a jamais dit de me crémer le corps ou le visage quotidiennement… En fait à l’âge où j’aurais pu apprendre des trucs on se causait pas des masses.

    J’ai appris à me maquiller en regardant les pubs du maquillage Cacharel (RIP… j’adorais ce maquillage) et peut-être en lisant Cosmo en général. Elle n’y a au moins jamais trouvé à redire non plus ( j’ai attendu d’avoir 17 ans pour m’intéresser au maquillage, ça aide), mais franchement je crois que j’ai évité les fautes de goût de certaines copines à l’adolescence, genre pot de peinture et couleurs improbables.

    D’ailleurs je reprends à mon compte le post de Mariebabylonne : pour ma mère aussi, un maquillage réussi était un maquillage qui ne se voit pas. Pour ça que j’ai encore du mal avec le smoky ;)

    J’espère bien m’éclater à apprendre plein de trucs à ma propre fille, même si je doute qu’elle ait besoin de mascara un jour.

  • #36 Magrat le 8 janvier 2009 à 9 h 41 min

    Idem, totalement zéro du maquillage. Du coup, j’ai commencé à LA maquiller quand j’ai commencé à ME maquiller, à 15 ans, en lisant Jeune et Jolie.
    Par contre, elle m’a appris les bienfaits de l’épilation vs le rasage des poils, et ça, je l’en remercie toutes les 3 semaines :)

  • #37 Tatanana le 8 janvier 2009 à 9 h 41 min

    De ma mère, qui a grandi dans le désert marocain, j’ai appris à bien m’hydrater la peau avec des produits à base d’huile d’argan, à faire des masque pour les cheveux à base de feuilles de hénné séchées et à mettre du khôl en poudre dans les yeux ( tout ça bien sûr avant que ce ne soit  » à la mode  » ).

  • #38 Nanou le 8 janvier 2009 à 9 h 41 min

    Ma mère ne se maquille régulièrement que depuis ses 50 ans (du fap crème beige rosé vaguement irisé), donc je pense pouvoir dire que de ce côté là c’est moi qui lui ai appris plus que le contraire. En revanche, elle m’a appris jeune à me laver/démaquiller le visage, et la crème hydratante, donc c’est pas si mal.

    Et surtout, elle m’a appris que je suis jolie, et elle m’a laissé faire mes conneries qui devaient bien l’horrifier parce que j’ai eu une phase camion volé niveau maquillage (encore plus pour une adepte du rien du tout comme elle). Elle a bien fait, je me suis rapidement mise à lui demander si y’en avait trop, même si j’ai longtemps considéré que « c’est très bien » ça se traduisait par « ça se voit pas et tu as l’air d’avoir 12 ans ».

  • #39 Sylvie8600 le 8 janvier 2009 à 9 h 43 min

    PS: la photo est super jolie!

  • #40 double plus good le 8 janvier 2009 à 9 h 44 min

    En ce qui concerne le maquillage, ma maman prônait le « pour les grandes occasions » avec le point de vue suivant:
    C’est mieux d’être « normale » tous les jours et avoir des cris d’admiration de l’entourage les jours où on se maquille, que se maquiller tous les jours (et là tout le monde s’habitue), et provoquer des cris d’effroi les jours où on a pas eu le temps (t’es malade/ triste/ fatiguée, etc)….
    Donc, vu qu’elle ne se maquillait jamais, elle ne m’a jamais rien appris, sinon que trop c’était l’ennemi du mieux.
    En revanche elle m’a conseillé très tôt l’épilation des sourcils, que j’ai très noirs et très fournis, et qui se rejoignaient presque. Pour ça, merci Maman.

  • #41 Breizh’ le 8 janvier 2009 à 9 h 48 min

    J’ai appris de ma mère l’importance qu’il y a à prendre soin de sa peau : crème, démaquillage, nettoyage…
    En revanche, ce que j’ose aujourd’hui en matière de maquillage et de coiffure ne me vient pas d’elle…mais ma « passion » pour les blush et poudres Bourjois me vient de ma grand-mère : ma madeleine de Proust à moi (le parfum de ces poudres et les boitiers…)

  • #42 Ninon le 8 janvier 2009 à 9 h 48 min

    Rien du tout !!!! Elle ne m’a jamais incité à me maquillé, ni à ne pas le faire. Zéro, nada, comme le reste, d’ailleurs.

  • #43 double plus good le 8 janvier 2009 à 9 h 49 min

    J’allais oublier l’essentiel: ma mère m’a toujours trouvée belle et me l’a dit souvent, ça vaut tous les cours de maquillage ça.

  • #44 Mélanie le 8 janvier 2009 à 9 h 49 min

    Je lis ce qui a été écrit le temps que je rédige mon message et ça me rappelle que si, ma mère m’a transmis des choses :
    – le goût de la belle lingerie (à 14/ ans, j’avais des choses adorables, des petits bustiers, de la broderie anglaise… ) elle se faisait plaisir en fait parce que j’avais de la poitrine et pas elle ! mais du coup j’ai gardé le pli, et tant pis si ça fait sous-préfète, mais j’assortis hauts et bas, na !
    – le goût du parfum, que j’ai perdu bizarrement depuis mes grossesses. Le plus fou c’est que je continue à en acheter, mais que je ne les mets pas. J’ai bien une dizaine de flacons et concrètes pleins ou quasi.

    Sinon en bonne baba cool elle m’a transmis le flambeau du henné, qu’elle continue à utiliser d’ailleurs, pour couvrir ses cheveux blancs.

  • #45 [email protected] le 8 janvier 2009 à 9 h 51 min

    A vrai dire, rien non plus : ma maman ne se maquillait pas ou très peu (du reste à bientôt 70 ans elle a une peau superbe… et découvre le maquillage depuis qu’elle danse lol). En revanche j’ai tout appris de ma grande soeur et de ma cousine (qui m’a appris que j’avais de la chance car avec les yeux noisettes, toutes les couleurs étaient permises…et elle n’avait pas tort) :-)

  • #46 [email protected] le 8 janvier 2009 à 9 h 53 min

    J’allais oublier l’essentiel j’ai beaucoup appris de ma grand-mère (la mère de ma mère) : elle m’a appris l’importance des crèmes… de jour, de nuit… c’était une adepte… et aussi ne jamais sortir sans être bien coiffée, maquillée, bien habillée (chaussures raccord avec le sac !)…

  • #47 oliviachanteuse le 8 janvier 2009 à 9 h 55 min

    Pas grand chose…Ma mère ne se maquillait pas beaucoup…
    Heureusement que j’étais curieuse!rires

  • #48 sel le 8 janvier 2009 à 9 h 55 min

    Eh bien, moi aussi, je suis étonnée de vos comm’, je ne m’imaginais pas que tant de filles, comme moi, n’avaient rien appris de leur mère en matière de maquillage ! je me demande moi aussi si c’est pas une question de génération, tout simplement…(bon, il se trouve que ma mère est allergique à plein de trucs, aussi, ça n’aide pas)
    bref, j’ai commencé à me maquiller toute seule comme une grande vers 22-23 ans, et j’ai eu la chance de tomber sur une vendeuse qui m’a bien conseillée, à l’époque, et ne m’a donc pas dégouttée. Mais ce n’est que récemment que ce petit plaisir est devenu plus important, et aussi un peu un jeu. J’ose plus acheter des produits car grâce à ce blogje les connais mieux et surtout, grâce à toi Hélène, j’ai appris à me maquiller le teint, moi qui pensais que je ne supporterais jamais autant de produit autre que de soin sur ma peau ! (merci Hélène et aussi Avene, donc)

  • #49 Nicole le 8 janvier 2009 à 9 h 56 min

    J’avais oublié le maquillage pour les spectacles!!! J’ai fait de la danse classique, et c’est elle qui me maquillait (très joliment, d’ailleurs)!!
    Puis aussi à prendre soin de moi: sport (beaucoup), manger sain (mmm.. moins..), aimer, partager… :-)

  • #50 mllelili le 8 janvier 2009 à 9 h 59 min

    A part l’hydratation de la peau et encore ça c’est parce que j’ai des soucis et que donc c’était une recommandation du dermato, sinon rien, ma mère elle est pro naturel, elle met de la crème le matin, nettoie sa peau et c’est tout, même pas de parfum…Et puis c’est tellement elle que je ne peux pas l’imaginer maquillée

  • #51 AlX le 8 janvier 2009 à 10 h 01 min

    Rien dans le domaine de la féminité (sexe/maquillage……) heureusement que j’ai découvert Mac et consoeurs il y a quelques années…
    Mais elle m’a transmis son courage, le fait de n’avoir peur de rien et d’avoir toujours foi dans l’avenir et çà çà n’a pas de prix !

  • #52 laurettebis le 8 janvier 2009 à 10 h 04 min

    Le mascara ! et bleu s’il vous plaît ! je le lui piquais quand j’avais 14-15 ans et c’est comme çà que j’ai appris à mettre du mascara..
    c’est tout, le goût pour le make-up est venu tout seul et j’ai « appris » avec les mags de gonzesses !
    Quand j’ai commencé à lire ton, blog, je me suis rendu compte que je ne savais rien en fait ;-)))

  • #53 Glop le 8 janvier 2009 à 10 h 06 min

    Sympa ce sujet….
    Ma mère m’a d’abord fichu une paix royale en termes d’habillement et de maquillage et c’est déjà énorme… Elle m’a transmis l’addiction au lait+tonique Lancôme qui sentent si bon. Sinon elle ne m’a jamais appris des gestes de maquillage, mais je pouvais essayer tous ses produits et surtout elle était si jolie… Je voyais bien la différence, maquillée pas maquillée, ça me donnait envie de faire pareil et je pense svt à elle qd je me maquille, son élégance, sa simplicité, la façon dont elle fait pétiller ses yeux verts avec un petit coup de crayon bien ajusté et du mascara.

  • #54 Maya le 8 janvier 2009 à 10 h 08 min

    Pas grand chose je crois. Il me reste l’odeur des Météorites Guerlain qu’elle mettait, c’est terrible parce que j’y suis accro maintenant.
    Mais ma mère est une grande femme russe naturellement élégante (la carne), qui estime que ce que la nature lui a donné est amplement suffisant. Un peu de poudre et de mascara et c’est tout. C’est drôle parce que je ne me souviens pas l’avoir vu se maquiller les yeux (quand elle sort, elle me demande de le faire maintenant), mais il y a encore au fond d’un tiroir dans la salle de bain 2 petites boîtes rondes bourjois, dont une bleue absolument hideuse (qui a participé à ma phobie du « bleu sur bleu », heureusement résolue grâce à Hélène ^.^)
    Le point positif c’est que malgré cette différence entre nous, elle ne critique jamais le fait que ma soeur et moi nous maquillions (combien de i déjà ??), et qu’elle trouve ça joli ;)

  • #55 Molly le 8 janvier 2009 à 10 h 15 min

    Bonne année tout le monde, je ne l’avais pas encore souhaité ;)

    Ma mère m’a appris à s’occuper de ma peau, penser à me nettoyer la peau, les gommages, les masques, la crème hydratante etc… Ma mère adore les produits de beauté, et c’est un de nos grands sujets de conversation ;) mais elle ne se maquille pas du tout, donc elle ne m’a pas appris grand chose à ce sujet. Elle me donne juste son avis =)
    Enfin je pense qu’elle a fait l’essentiel.

  • #56 Ln75 le 8 janvier 2009 à 10 h 17 min

    Rien de rien !!! Et encore maintenant, j’ai même droit à des remarques du genre « Oooh tu t’es mise en fille » lorsque j’ose un chouïa de maquillage…(avant ça m’énervait mais maintenant je m’en fous)
    Je suis donc comme Zabelle une handicapée du maquillage :o) mais je me soigne en regardant religieusement toutes tes vidéos, je note des tonnes de références…peut être qu’un jour (bientôt ?) je m’y mettrais sérieusement ?

  • #57 Clémentine le 8 janvier 2009 à 10 h 18 min

    – Côté soin, ma mère m’a appris à me démaquiller chaque soir et à me crémer généreusement matin et soir !

    – Côté maquillage, je n’ai pas voulu suivre son exemple : mascara bleu électrique avec de jolis paquets « pour que ça se voit bien », fap turquoise, vert, rouge à lèvre fushia, blush façon « poupée russe »…
    Mon dieu, quel drame ces années 80 !!!

    Je me souviens que quand on était petites, avec ma soeur, on la suppliait de ne PAS se maquiller pour les réunions de parents d’élèves.
    (j’ai un petit copain en CM1 qui m’avait dit que ma mère se « maquillait et s’habillait comme une pute », ça m’avait complètement traumatisé !!!)

    Heureusement, aujourd’hui (et depuis quelques années), elle s’est calmé sur les couleurs, c’est beaucoup plus joli et naturel !

  • #58 Camille le 8 janvier 2009 à 10 h 19 min

    Ma maman… J’ai plus de maquillage qu’elle depuis que j’ai 10 ans !
    Moi j’ai tout appris de ma grand-mère… Petite (voire même toute petite puisque déjà vers 3/4 ans) je passais des heures (le temps qu’il lui faut pour se préparer) à la regarder de maquiller, se coiffer, choisir ses bijoux, essayer ses escarpins à talons… Bref, je la regardais profiter des joies de la féminité et donc elle m’a transmis tout ça.

    Grace à ma grand-mère, j’adOooOre être une fille =)

  • #59 marie le 8 janvier 2009 à 10 h 21 min

    Prend la crême et le soin qui va avec, et change de temps en temps !

  • #60 Lili5582 le 8 janvier 2009 à 10 h 22 min

    Bonne année à toutes! je suis rentrée depuis un bout de temps mais suis sous l’eau et n’ai pas eu une minute à moi depuis le 5 gloups…

    sinon pour répondre au thème du jour: pas grand chose de mon côté non plus, si ce n’est m’occuper de ma peau. Mais j’ai dû très vite apprendre seule puisque je suis sujette à l’eczéma atopique (hydratation depuis la plus tendre enfance donc).

    Côté maquillage, jamais d’interdiction, même pendant la fameuse phase du mascara bleu dans les cheveux!!! Ceci dit, j’adore aller me faire maquiller aujourd’hui avec elle. J’ai l’impression qu’elle ne se l’autorisait pas avant. Toujours du maquillage très naturel, le fameux « nude » :)

    Aujourd’hui elle prend toujours soin d’elle. Donc plus de soins et pas trop de maquillage pour récapituler, et j’aime bien ça! ça fait cocooning, et je pense que c’est ce qu’elle m’a transmis…

  • #61 Johanna le 8 janvier 2009 à 10 h 24 min

    Rien! Peut–être la peur de la concurrence…

  • #62 Souris parisienne le 8 janvier 2009 à 10 h 26 min

    l’importance de se faire épiler à la cire et de ne pas utiliser le rasoir.
    Je me souviendrai toute ma vie de ma première séance épilation, c’etait l’horreur. l’esthéticienne a d’ailleurs dû être totalement traumatisé.
    Sinon, ma maman m’a aussi appris que les parfums d’homme sont très sexys portés par une femme.
    J’aime le rouge sur les ongles grâce à elle.

    Pour le reste, le maquillage et les soins, j’m’y suis mise toute seule.

  • #63 Mithra le 8 janvier 2009 à 10 h 30 min

    Ben moi ma maman elle m’a appris plein de choses en beaute !

    Se demaquiller tous les soirs meme s’il est 4h du matin et qu’on tombe de sommeil.
    Avoir toujours des dents, des ongles (pieds et mains) et des cheveux impeccables.
    Faire attention a son teint et a sa peau en general (elle a la chance d’avoir une peau superbe qu’elle ne m’a malheureusement pas transmise, ce point-la m’a demande plus de boulot qu’a elle ) !
    Ne pas se griller la couenne au soleil (avec sa peau de blonde elle s’est toujours enormement protegee, et du coup moi aussi meme si moi je bronze vite).
    Ne pas trop toucher a sa ligne de sourcils, ca casse l’harmonie du visage et ca repousse tout mite.
    Question habillement, privilegier la coupe et les matieres, s’habiller en fonction de sa silhouette, avoir toujours de la lingerie impeccable (ce qui ne se voit pas doit etre encore plus net que ce qui se voit). Et des chaussures nickel, pas de talons abimes ou de godasses avachies !

    Je continue ou ca va comme ca ? :-))

  • #64 nono le 8 janvier 2009 à 10 h 37 min

    Je remarque que les jeunes commentateuses(?) ont souvent plus appris de leur grand-mère que de leur mère babyboomeuses et devenues adultes aves l’avènement du féminisme.
    Interesting non?

  • #65 karine de Paris le 8 janvier 2009 à 10 h 46 min

    Rien du tout !!! en plus j’étais « un garçon manqué »
    J’ai appris plein de chose grace à mes cousines qui ont 2-3 ans de moins et la dermato à cause de mon acnée.
    Bonne année 2009 !!!

  • #66 la Fille du rock le 8 janvier 2009 à 10 h 46 min

    Ma mère (et mon père) ont toujours mis un point d’honneur à l’hydratation du visage. D’ailleurs à plus de 50 ans ils ont encore une peau extra.

  • #67 Bibil le 8 janvier 2009 à 10 h 46 min

    Hello, je réapparais du néans Hélène, ça fait longtemps que je ne suis pas venue poster !!
    En ce qui concerne le sujet, jusqu’à encore peu de temps je pensais que ma maman ne m’avait rien appris, pourtant je suis fille unique elle aurait eu le temps quoi !!!
    En fait en matière de féminité elle ne m’a tellement rien appris que je suis en quête depuis toujours, en ce qui concerne la cuisine et autres tâches ménagères, pareil. Elle disait toujours quand j’étais gamine et que je voulais apprendre : « mais mon travail c’est de tout faire pour toi, ce n’est pas la peine de m’aider ma chérie !!  » bref lâchée dans la nature à mes 25 ans je ne savais pas ranger, pas repasser et je faisais des galettes de légumes à mes amis avec des restes de soupe dans laquelle j’avais mis un oeuf et de la farine !!! voyez l’ampleur des dégâts… Mais aujourd’hui que je suis maman à mon tour je peux dire qu’elle m’a appris au moins deux choses : 1 : l’amour et 2 : à ne pas faire comme elle !!
    (Maman je t’adore)

    Bisous Hélène, bisous les filles et BONNE ANNÉE

    PS : Hélène, j’ai acheté une parka orgasmique sur vente privée là tout de suite, je suis folle de oije !!

  • #68 dola le 8 janvier 2009 à 10 h 48 min

    Aaah !
    Crème hydratante matin et soir après un nettoyage soigneux (elle ne déroge jamais à cette règle sauf si elle malade au fond d’un lit d’hôpital), masque et gommage une fois par semaine.
    Ecouter sa peau pour savoir si elle n’aurait pas besoin d’une cure de gélule, d’un changement de crème.
    Se protéger du soleil même s’il est caché derrière un voile nuageux.
    Lait pour le corps ; mains toujours soignées, nourries et hydratées (même si elles n’ont jamais vu un vernis de leur vie).
    Boire beaucoup d’eau ( mais ça j’ai du mal..)
    Prendre soin de ses dents , car « le sourire c’est super important »

    Maquillage : Néant mais pas d’interdit, ni de jugement c’est déjà ça.

  • #69 Angele le 8 janvier 2009 à 10 h 51 min

    Rien côté maquillage.
    Côté démaquillage / nettoyage du visage chaque soir, tout. J’utilisais deja du Lancôme (à prix ami) à 10 ans. Finalement, le plus important non?

  • #70 Virginie le 8 janvier 2009 à 10 h 55 min

    eh ben quel succès pour ce sujet!
    j’avoue je réponds en live, je lirai tous les commentaires juste après

    Hélène, tu voulais dire qu’est ce que ma mère a appris de moi? Ah non?
    Bon alors, même si j’ai toujours été vachement plus intéressée par le make up que ma mère, elle m’a quand même appris pas mal de trucs :
    1/ l’épilation des sourcils, ça définit un visage
    2/ point trop n’en faut
    3/ les FAP gris foncé/noir sont ceux qui me vont le mieux
    4/ et toujours un discret « c’est pas un peu chargé ? » quand je me maquillais too much (en colorama, en gothique, etc etc)
    Et puis elle m’a laissé faire. Elle s’amusait de me voir toute maquillée et coiffée à 5ans quand elle rentrait du bureau.

    Sinon maintenant c’est moi qui la conseille, faut bien que ça serve ;-)

  • #71 Hundun le 8 janvier 2009 à 10 h 57 min

    C’est rigolo, comme la plupart des témoignages précédents, ma mère est quelqu’un qui se maquille très peu, c’est tout juste si elle se met un peu de crème hydratante sur le nez avant de partir travailler!
    Par contre pour mes 16 ans, peut-être pour éviter le look camion volé qu’elle voyait sur mes copines (on se plaint des années 80, mais sachez que le début des années 90 n’était pas franchement mieux niveau maquillage!), elle m’a offert une leçon de maquillage chez Shu Uemura. Je n’ai jamais su comment ça lui était passé par la tête, à l’époque ce n’était pas très répandu, mais le fait est que c’est la que j’ai appris la plupart des bases, qui me permettent maintenant d’essayer un peu tout et n’importe quoi et d’y prendre plaisir!
    D’ailleurs la boutique a disparu depuis il me semble, mais c’est un de mes meilleurs souvenirs de cadeau d’anniversaire!

  • #72 Cline le 8 janvier 2009 à 10 h 57 min

    Rien.
    Et puis la seule chose qu’elle faisait, c’était se faire 2 grands sourcils avec un crayon g-r-i-s….. heureusement que je n’ai pas retenu.
    Presque jalouse de vous autres, tiens.
    C’est moi maintenant qui lui montre tout en crèmes et soins. Qui lui achète.
    J’ai tout appris, testé toute seule…et maintenant encore plus grâce à toi Hélène.
    Je me console car je suis maman maintenant, et je dois dire que je suis pas peu fière de ma fille lorsqu’elle me dit que mes yeux sont beaux et « tout gris » ou « tout-rose » (?) quand je mets du fap. Elle commence à vouloir me chopper mes pinceaux (TOUCHE PAS !!!!) et surtout, comme elle copiait tous mes gestes pour tous ces doudous, je lui ai nettoyé des pots et tubes pour faire comme…. Du coup, elle leur tartine donc du gel amincissant Lauder sur la figure… Elle me crème les jambes et veut étendre toute seule sa crème (avec des gestes à se tordre).
    Ça c’est bon.

  • #73 Hélène le 8 janvier 2009 à 10 h 59 min

    Sylvie8600 (20) j’aime beaucoup les phrases de ta maman !
    Et j’aime aussi beaucoup cette photo, je l’ai rpise dans un temple à Kanchipuram, la mère de la peitte était d’une beauté à couper le souffle !

    Laetitia (32) j’ai eu exactement la même réaction que toi en lisant les commentaires : serait-ce générationnel et dû au contexte féministe ds années 70 ? (puisque pour beaucoup, c’est bien plus la grand mère que la mère, qui a éduqué à la beauté) ?
    Et je trouve super mignon que pas mal d’entre vous se mettent à conseiller leurs mères ;-) (moi j’ai essayé avec la mienne, elle s’en contrefout, erf ;-)) enfin bon si je lui apporte des crèmes elle est contente, mais le maquillage definitivement, c’est pas son truc, hélas ;-)

    Evelys (34) moi aussi j’ai commencé avec Yves Rocher genre à 13 ans et avec les copines, et je ne dirais pas que c’est pas bien, juste qu’il y a des trucs nettement mieux (et bravo pour le coup du mascara qu’on ne prête pas !!).

    [email protected] (47) sois la bienvenue ;-)

    laurettebis (53) t’inquiète, moi aussi quand j’ai commencé à lire mon blog, je me suis rendu compte que je savais rien ;-))

    nono (65) exactement, ej trouve ça super intéressant aussi.

    Et je note quand même que la plupart des mères ont appris à leur fille à s’occuper de leur peau (démaquillaeg, crème, etc…) à défaut de leur avoir appris à se maquiller.
    Le soin était donc, pour cette génération, sans doute plus important que la parure.

  • #74 Jube le 8 janvier 2009 à 11 h 00 min

    Ma maman m’a surtout appris à prendre soin de ma peau, à l’hydrater à mort et surtout à la protéger lorsque je vais au soleil car j’ai une peau de rousse.
    Côté maquillage pas grand chose, à vrai dire avec mes sœurs on n’avait pas le droit de se maquiller pour aller à l’école, notamment au collège et puis après c’est devenu une habitude de ne pas se maquiller et pourtant j’ai toujours vu ma maman se maquiller (trucs de base: fond de teint, blush et mascara). D’ailleurs je n’ai eu le droit de me faire percer les oreilles qu’à partir de 13 ans.
    Ma maman m’a quand même appris qu’il vaut mieux s’épiler que se raser, et par contre côté parfum elle m’a initiée et fait comprendre que certains parfums ne conviennent pas à tout le monde (je me souviens de la mode pour Chanel n°5) et sont également fonction de l’âge, de la personnalité et de la saison. Par la force des choses on est devenues Guerlain addict pour le parfum dans ma famille !!
    Mes premiers pas en maquillage datent d’il y a à peine 4 ans grâce à la rencontre avec une fille, qui est devenue une amie, et qui m’a initié à quelques trucs de base en maquillage et en coiffure. C’est grâce à elle que j’ai pris connaissance de mon potentiel de fille et désormais c’est grâce à Hélène et à vous toutes que je progresse, d’ailleurs je suis la seule de ma famille (j’ai trois sœurs) à me maquiller tous les jours ce qui étonne toujours mes sœurs à chaque fois que je les vois !!!

  • #75 nono le 8 janvier 2009 à 11 h 04 min

    je viens de voir que ma question que je croyais très maligne a été posée bien avant et qu’Hélène a deja répondu

  • #76 Léa le 8 janvier 2009 à 11 h 04 min

    Très chouette sujet que tu as là… C’est marrant comme les influences des mères sont différentes!

    J’ai dû avoir mon premier fàp à 14 ou 15 ans, après mon premier rdv chez l’esthéticienne, pour apprendre à me maquiller… Léger, en rapport avec mon âge, avec un fard beige clair et un rouge à lèvres chair. Bref, c’est l’esthéticienne qui m’a appris, mais c’est grâce à ma mère.

    Petit à petit, et, avec les années venant le geste habituel et un peu plus maîtrisé, ma mère a continué à m’offrir du maquillage, et avec ça, le goût des grandes marques (dior, shiseido), tout en continuant à se maquiller joliment elle aussi.

    Et maintenant, 10 ans après le 1er maquillage, j’ai découvert MAC, d’autres techniques, et je me retrouve à la maquiller quand elle a envie de se faire belle. C’est drôle d’inverser les rôles. En fait, plus que le geste, elle m’a transmis l’amour du geste, et le fait que le maquillage ne soit pas une contrainte mais un jeu (des fois ça rate c’est pas grave)… Tant que je ne me prends pas trop au sérieux je me dirai que c’est grâce à elle.

  • #77 Hélène le 8 janvier 2009 à 11 h 10 min

    Bibil (68) hihi, une nouvelle victime de la parma orgasmique ;-))

    Hundun (72) la boutique Shu Umerua du Bd saint Germain existe toujours, en tout cas ;-)

    Cline (73) c’est super chou et drôle, ce que tu racontes sur ta fille ;-)

  • #78 Lou le 8 janvier 2009 à 11 h 16 min

    Que la bonne vieille crème Nivéa dans sa boite bleue suffisait amplement… résultat, aujourd’hui, ma mère a une peau vraiment abimée (mais continue à utilise cette même crème) et moi, j’utilise des crèmes adaptées à mon cas.
    Le reste… c’est moi qui l’ai fait ;)

  • #79 Ninon le 8 janvier 2009 à 11 h 19 min

    Hou… Horreur. A me maquiller.

  • #80 Lariska le 8 janvier 2009 à 11 h 22 min

    Bonjour!

    Comme pour beaucoup, ma mère m’a appris les gestes soin de base : démaquillage, crème hydratante; et m’a aidée à choisir mes premiers produits (en pharmacie car j’ai la peau très sensible). Je n’ai pas quitté Avène depuis. C’est aussi elle qui m’a fait mon premier gommage.

    Je crois qu’elle aurait aimé m’apprendre plus de choses, mais c’est moi qui n’étais absolument pas réceptive à l’époque, surtout au niveau maquillage, ça ne m’intéressait vraiment pas.
    Elle s’est toujours maquillée, mais je n’aimais pas trop. Et même aujourd’hui je n’aime pas: jamais de fond de teint ni de poudre (pour elle, c’est le mal absolu, elle a dû être traumatisée par le crépi orange qu’on voyait souvent dans la rue), du rouge à lèvre foncé genre maronnasse, et du fard à paupières de couleur (je ne l’ai jamais vue avec une couleur neutre) non estompé. Pas terrible…

  • #81 Sunbeam le 8 janvier 2009 à 11 h 22 min

    Ah ben pour moi, rien du tout non plus, quedalle, nada… Mais je l’explique par le fait qu’elle vient d’un autre pays où la vie était bien rude dans sa jeunesse, et le maquillage était la dernière des préoccupations. Du reste, je n’ai jamais vu aucune de ses amies du même âge maquillée, je crois vraiment que ça « ne se faisait pas » dans son milieu. Elle n’a pas eu de modèle féminin non plus remarquez, puisqu’elle a été élevée par son père… Bref, ça fait beaucoup de raisons ! Mais j’aurais tellement aimé ne pas me faire traiter de « crâneuse » à tout bout de champ quand j’ai dégainé mon premier mascara…

  • #82 funambuline le 8 janvier 2009 à 11 h 23 min

    Comme beaucoup d’entre vous, niveau soin et maquillage : rien.

    … Et comme beaucoup d’entre vous également, depuis ma fréquentation assidue de MBDF, c’est moi qui donne pleins de « trucs » à ma mère. On va même faire du shopping beauty ensemble. Elle commence à avoir des pinceaux et des FAP dignes de ce nom, a (enfin) jetté son mascara bleu et son crayon khôl coordonné. Ma soeur ayant vu la différence sur ma mère commence à me réclamer les même sorties shopping filles… j’adore :-)

    Mais l’anecdote qui m’a fait très plaisir au repas de noël familial, c’est que la grande soeur de ma mère est venue me demander si je trouvais qu’elle avait meilleure mine… sans comprendre je lui ai répondu qu’effectivement je la trouvais plus lumineuse… elle m’a dit qu’elle m’avait écouté conseillé ma mère cette été pour une crème qui soit plus adaptée à son âge et surtout avec un fort indice protecteur contre le soleil toute l’année… et elle a suivi ce conseil… elle était toute fière de me montrer le résultat… et moi toute fière de mon conseil qui a très bien marché :-)

  • #83 mmarie le 8 janvier 2009 à 11 h 23 min

    C’est joli, instructif, émouvant, ce que vous racontez toutes.
    Ce sujet me touche beaucoup.
    J’avais une mère très coquette (qui disait en blaguant à demi que son premier mot avait été « colifichet ») et qui n’envisageait pas de sortir sans être maquillée. Ce que, adolescente, je trouvais évidemment nuuuuul. Et que, femme à mon tour, je comprends ô combien.
    Ce qu’elle m’a appris : l’importance, qu’on se maquille ou pas, des soins, démaquillage, crème, de la netteté, a fortiori plus on avance en âge.
    Elle savait vraiment mettre ses yeux en valeur et était, dans sa génération, une précoce porteuse de lentilles.
    Elle a été un exemple de curiosité intellectuelle ET de futilité assumée.
    Je lui avais un jour, vers 18-19 ans, demandé de me maquiller, pour voir. Elle m’avait fait un truc absolument chic et sobre mais si intense – je n’étais pas prête ;-)
    Je crois qu’elle serait étonnée et fière de voir mes expériences de make up à présent, celles que je dois à toi Hélène et à la communauté de MBDF, et je donnerais beaucoup pour pouvoir partager tout ça avec elle.

  • #84 Hélène le 8 janvier 2009 à 11 h 26 min

    Oh mmarie, ton commentaire m’émeut beaucoup… (et j’adore le premier mot « colifichet » ! ;-))

  • #85 D.D. le 8 janvier 2009 à 11 h 30 min

    Au début, j’allais répondre : rien !

    Et puis… non ! En fait, sans le savoir, c’est grâce à elle que j’ai tout appris et que je suis ultra-féminine.

    Ma mère a a

  • #86 IsaVersailles le 8 janvier 2009 à 11 h 33 min

    Pas grand chose mais plein en fait

    -On se met de la creme ( toujours sinon peau de crocodile )
    -On se démaquille (toujours presque)
    -On se maquille pas comme une voiture volée ( jamais trop la honte )
    -On sent bon ( N°5 pour elle et du Guerlain quand j’étais ado )( toujours j’adore )
    -On a les ongles et les cheveux propres ( toujours vu mon métier )
    -On s’habille pour sortir ( même pour faire les courses) ( heu bon !!)
    -On fait son lit ( pas chez moi !!)

    c’est respecter les autres que de leur présenter une image « propre  » de soi même

  • #87 Fanchette le 8 janvier 2009 à 11 h 38 min

    A part accepter mes cheveux blanc (ce qui est déjà énorme j’en conviens), rien.
    C’est moi qui ai commencé à me mettre du lait de toilette pour bébé sur la trombine quand il faisait froid dehors. Et à m’acheter de l’eau précieuse.
    Je lui ai offert son premier soin en institut et je l’emmène en thalasso. C’est une copine à elle qui nous fabrique désormais de divines crèmes hydratantes pour le visage…
    Quand au maquillage j’ai de qui tenir : je pense qu’elle n’a jamais été maquillée ;-)

  • #88 Sylvie8600 le 8 janvier 2009 à 11 h 38 min

    J’adore l’idée de toutes ces filles qui maquillent leurs mamans maintenant :-)

    Moi, en échange de ses conseils, j’ai appris l’égoisme à ma mère: bloquer la salle de bain pendant 1h pour prendre un bain, vider le ballon d’eau chaude sans remord et patauger dans les sels de bain avec un bon livre en laissant le reste de la maison se débrouiller… Elle m’a regardée avec des yeux ronds la 1ère fois que je lui ai suggeré de le faire (son psy voulait qu’elle décompresse), genre « ah bon, tu crois que c’est agréable? », et s’offre maintenant régulièrement ce petit plaisir :-)

  • #89 D.D. le 8 janvier 2009 à 11 h 48 min

    Pardon ! mauvaise manip !

    Je reprends…

    Ma mère a aujourd’hui 80 ans (et moi 50 !) mais depuis toute petite j’ai toujours vu ma mère lire deux hebdomadaires qui se nommaient « Nous Deux » et « Intimité » ! (lol) Dans ces magazines il y avait des rubriques (Beauté, Mode, Santé, ect.) et vers 13/14 ans, j’ai commencé à les lire, à les découper et à les coller dans plusieurs cahiers spécifiques à chaque rubrique !

    Voilà pourquoi je me dis que c’est grâce à elle que je me suis intéressée à tous ces trucs de filles ! ;)

    Elle ne s’est jamais maquillée, ni crémée, ni parfumée… mais je la remercie de n’avoir jamais critiqué mon ultra féminité ! Je ne sais pas ce qu’elle en pensait mais en tout cas, elle ne s’est jamais permise de me juger.

    Au fond, c’est peut-être l’attitude la plus importante à mes yeux : le respect de la personnalité de chacun de ses enfants ! :)

  • #90 Hélène le 8 janvier 2009 à 11 h 52 min

    D.D. je suis bien d’accord avec ta dernière phrase, et je te souhaite la bienvenue ;-)

  • #91 Miss Lili le 8 janvier 2009 à 11 h 56 min

    En beauté, rien. Ma mère se trouvait laide et s’enlaidissait d’ailleurs à vue d’oeil. Elle a bien tenté de me transmettre les bases du soin genre démaquillage tous les matins et tous les soirs mais bien évidemment, vu qu’elle était triste comme un jour sans pain, je n’ai jamais accroché… Et je n’accroche toujours pas (allez y, lynchez moi avec vos cotons usagés!).
    En plus, elle ne se maquillait que très peu (quand il le fallait vraiment), n’y trouvait aucun plaisir, le faisait donc pas très bien et… nous sommes radicalement différentes. Elle maquillait avec peine ses petits yeux bleus/gris (qui ont pourtant une couleur démentielle) et son teint blanc/rouge… Qu’aurait-elle pu faire de mes grands yeux noisettes et en amande et de mon teint miel? Ben rien, elle n’avait pas ce qu’il fallait.
    Elle me trouvait belle et me le disait mais l’ambiance autours était tellement pourrie que je n’ai jamais pu la croire.

    Ma grand-mère, par contre… La reine de « je mets ce qui me plait et après moi, les mouches ». Elle ne se maquillait pas « bien » (enfin « plus » bien puisque je suis née alors qu’elle était déjà âgée et ses réflexes maquillage étaient d’un autre âge… et sa vue avait baissé!) mais le faisait avec un tel plaisir, un tel sérieux aussi, que ca valait tous les spectacles du monde. Elle était une femme qui portait des chapeaux, qui faisait attention à ses chaussures et remettait du RAL à la moindre occasion. Elle m’a appris que si je trouvais cela joli, je n’avais qu’à le porter (et peu importe ce que ma râleuse de mère pouvait bien en dire). Elle adorait les imprimés à pois et imitation peau de bête (ouiiiii je saiiiiis!), les couleurs et je dois bien dire qu’à ce sujet, je suis sa digne héritière. Bref, voilà, ma grand-mère, c’était le style et la classe. D’entre-deux-guerres mais le style quand-même. Et j’ai bien appris avec elle que la beauté n’avait rien à voir avec un tour de taille, ne couleur de RAL ou quoi que ce soit d’autre.

  • #92 la_pomme le 8 janvier 2009 à 11 h 57 min

    Ma mère se maquille et tout et tout mais m’a jamais rien appris !
    Sa seule obsession c’etait le poids de ma soeur et le mien, alors le maquillage …..
    Mais j’ai toujours aimé ça et ce n’est que depuis peu que j’ose me maquiller avec des smoky ou du rouge a levre bien rouge (pas les 2 en meme temps hein ;))

  • #93 D.D. le 8 janvier 2009 à 12 h 00 min

    Merci Hélène ;)

    J’en profite pour ajouter une chose que j’avais omise : ma maman adorait les bains et elle se détendait toujours dans une baignoire remplie de bulles et d’une eau d’un beau bleu outremer grâce à son O.BA.O. ! J’ai gardé d’elle, ce plaisir intense d’une demi-heure loin du stress, les yeux fermés à rêvasser aux lointains lagons bleus ! :)

  • #94 Joséphine le 8 janvier 2009 à 12 h 01 min

    Elle m’a toujours dit de bien me démaquiller avant de me coucher et de faire mon lit le matin.

  • #95 Clochette le 8 janvier 2009 à 12 h 06 min

    Moi ma maman c’est Néfertiti. Elle adore se faire belle, elle a des milliards de rituel (bains, onguents, huiles…) au quotidien et coté maquillage c mascara épais, fap or, blush sculptant, eye-liner selon l’occasion…
    En réaction, je restais un minimum de temps dans la salle de bain (le temps de me laver les dents quoi, parfois je zappais le peigne – aie aie). bon maintenant je prends soin de moi pour me sentir bien, je me maquille pour me mettre en valeur mais je le fais à ma manière. En fait, on en parle – elle me fait des compliments, je lui explique ce que j’expérimente grace vous, elle continue à me donner des conseils – mais difficile de partager car je me rends compte que nous n’avons pas du tout le même rapport à la beauté et au geste de se maquiller : c’est comme si ca fait partie d’elle, la complète, la sublime ; moi j’en joue, ca m’amuse.
    Ou ca m’inspire, à + les filles ! c’est intéressant de vous lire !

  • #96 Emma le 8 janvier 2009 à 12 h 13 min

    En matière de maquillage, elle ne m’a rien appris du tout. A part à me laver les dents après chaque repas, je ne vois pas… :-))))) Si je réfléchis bien, je l’ai toujours vu se crémer le visage matin et soir, ce qui est déjà pas mal.
    Rhoo, vous allez dire que j’exagère mais il est vrai qu’elle a les même produits de maquillage depuis 30 ans et que quand elle se maquille c’est essentiellement avec de l’eye liner, soit SANS MASCARA. J’ai essayé de lui faire entendre raison mais sans succès.
    Alors dans ce domaine, et je crois bien ne pas être la seule à le penser, tu es un peu notre mère à toutes Hélène ! :-D

    Et pendant que j’y suis, je souhaite à tous une heureuse année 2009 et que vos rêvent les plus fous se réalisent !

  • #97 nana le 8 janvier 2009 à 12 h 15 min

    ma maman est ésthéticienne. Quand j’étais petite elle travaillait dans une grande parfumerie indépendante, et dès que j’y rentrais c’était la folie. Le parfums en vogue de l’époque (j’ai 22 ans maintenant) étaient Loulou, Anaïs, Champagne (qui s’appelle Yves Saint Laurent aujourd’hui). Je maquillais mes poupées avec les palettes tester de Chanel et autres grandes marques (mon dieu, quel gâchis!!! :) ) . Aujourd’hui elle a son propre institut et c’est toujours la même chose, à chaque fois que j’y vais je fouille dans tous les tiroirs, je teste les nouveautés… j’ai dû testé les crèmes anti-rides à 13 ans.
    Elle se maquille tous les jours, mais de manière élégante, et elle met du rouge rouge sur les lèvres qui lui va à merveille. Moi quand j’en mets, j’ai l’air de sortir d’un bordel.
    Ses principes : le maquillage naturel est celui qui met le plus en valeur, et démaquillage + crème deux fois par jour même si on rentre à 4 heures du matin.
    Bon et j’espère lui ressembler, à 54 ans, elle en fait 10 de moins et a peu plus jolie de la mienne. So unfair!

  • #98 le 8 janvier 2009 à 12 h 20 min

    Ma mère m’a transmis la passion des soins pour le visage, petite j’allais respirer les parfums de tous ces pots magnifiques qui trônaient dans la salle de bain… Elle a fait de moi une Lancôme-addict sans même s’en apercevoir, et il m’a fallu longtemps avant que j’essaie d’autres marques (je crois d’ailleurs que j’ai commencé quand elle-même est allée voir ailleurs :-) )
    Elle m’a donc appris à mettre des crèmes adaptées à mon âge (en agitant le spectre du « sinon-quand-tu-en-auras-besoin-ça-ne-fera-plus-effet », ce qui était autant destiné à m’inculquer de bons réflexes qu’à me tenir éloignée de ses anti-rides hors de prix, je pense :-D ), sans compter tous les réflexes de base d’hygiène corporelle, de cheveux nickels, etc.
    Son seul échec serait plutôt sur le fait que je me ronge les ongles depuis toute petite, mais elle ne m’a pas non plus harcelée avec le sujet, vu que c’était toujours préférable à la cigarette pour évacuer mon stress !

    En revanche, elle ne ne maquillait pas à part une touche de rouge à lèvres (elle ne sortait jamais sans), et c’est grâce à toi, Hélène, que j’ai tout appris !
    Ma joie a vraiment été grande quand à mon tour cette année j’ai pu lui transmettre quelques trucs et astuces, lui apprendre à faire un smoky léger, la traîner chez Bare Minerals puis chez Mac pour l’équiper en fards et en pinceau à l’occasion de leur passage en France cette année. Du coup, elle ne sort plus sans maquillage non plus maintenant, tellement elle trouve « ce coup de frais dans le visage » formidable !
    Du coup elle m’a demandé de faire la même chose avec ma soeur, et j’ai débarqué à Tokyo équipée de pinceaux et de fards pour elle, et hop, séance de smoky et distribution d’URL MBDF pour tout le monde !

    Encore merci Hélène de m’avoir éveillée à la grâce du smoky et du fard à paupière, tu auras permis une communion filles-mère qui a été un merveilleux moment pour nous trois :-)

  • #99 eleanor rigby le 8 janvier 2009 à 12 h 29 min

    Rien de rien de rien. En fait ça serait plutôt moi qui tente désespérément de l’éduquer : non maman le blush ça n’est pas sensé faire deux grosses plaques roses sur les joues, et le fard a paupière bleu hyper nacré, ça n’est pas une bonne idée sous les sourcils. Rien a faire, ma mère maquillée, c’est Bozo le clown

  • #100 Cécile de Brest le 8 janvier 2009 à 12 h 32 min

    Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai vu ma mère se maquiller. FdT, fàp, ràl, blush, mascara, la totale. Je me souviens encore des parfums.Elle se maquille et se parfume tous les jours.

    J’ai dû commencer à mettre du mascara vers 14 ans, avec son aval. Puis il y a eu le crayon noir dans l’oeil (mais il faut bien que jeunesse se passe…) Le démaquillage systématique c’est en l’imitant aussi. Idem pour les crèmes hydratantes…
    C’est elle qui m’a emmenée chez le dermato quand le besoin s’en est fait sentir, qui m’a acheté mon premier fdt (un Lutsine, je m’en souviendrai toujours).

    C’est elle aussi qui m’a incitée à me maquiller davantage quand je me suis coupé les cheveux la première fois en me disant que plus on avait les cheveux courts, plus il fallait faire attention à son maquillage (et je suis toujours d’accord avec ce principe).

    Bref, je tiens tout un tas de trucs de ma mère (dont la passion des sacs à main mais c’est une autre histoire).
    Tout le reste, le « perfectionnement » si je peux dire, c’est grâce à toi, Hélène !

  • #101 catialine le 8 janvier 2009 à 12 h 34 min

    Ma mère ne m’a transmis presque rien en terme de féminité, à part la crème que je la voyais appliquer au quotidien. Je pense que cela tient au fait qu’elle même ne s’estime pas beaucoup. Et aussi à ma position de 2e enfant : ma soeur avait profité des leçons avant moi, ma mère n’a probablement pas voulu répéter les bases (et je ne parle même pas du maquillage, mais juste des mentruations).
    Néanmoins, je suis comme elle une énorme acheteuse de chaussures et de sacs, et j’ai appris une chose : à m’hydrater les pieds, les siens sont si calleux qu’ils en sont douloureux.
    Etrange toutes ces filles qui disent ici que leur goût du maquillage et de la beauté ne vient finalement pas de leur mère ; moi je suis un peu dans le rejet de celle qui aurait dû être un modèle (et qui a par ailleurs été une mère à l’éducation formidable), j’essaye d’être une femme avant tout pour me réconcilier avec moi-même. Et là, je réalise que cette fâcherie que j’entretiens avec mon corps, c’est peut être cela qu’elle m’a transmis….

  • #102 Cécile de Brest le 8 janvier 2009 à 12 h 38 min

    E j’ajoute que ma fille est déjà passionnée par le maquillage (elle a 4 ans). Je pense qu’on n’a pas fini de s’amuser toutes les deux !

  • #103 globulita le 8 janvier 2009 à 12 h 38 min

    Ma mère est très soucieuse de son apparence même si elle ne se maquille plus et m’a transmis plein de gestes beauté: crème hydratante, soin contour des yeux, démaquillage au lait et tonique (j’ai jamais croché, j’ai toujours préféré le nettoyage « la tête sous l’eau »), etc.

    A 12 ans, elle m’a amené chez l’esthéticienne et m’a offert mon 1er Epilady une année après. Ce qui m’énervait, c’est qu’elle me recoiffait sans cesse (dans la rue, dans les transports publics, etc.) et j’avais honte de cela. Je pouvais aussi jouer avec son maquillage étant enfant, mettre ses bijoux et ses habits, bref jouer à la dame. Elle n’aimait pas trop mais elle me laissait faire car elle était très fière d’avoir une petite fille (unique, je précise).

    Elle m’a aussi appris à choisir certaines marques, plutôt que d’autres (ROC, Louis Widmer, enfin des produits de parapharmacie, pas trop cher, de bonne qualité et hypoallergénique).

    Elle a trouvé normal que je claque un fric pas possible dans une épilation au laser.

    Elle a adoré tester plein de produits suite au concours qu’on avait gagné avec funambuline.

    Etc, etc, etc.

    Bref, je pense qu’elle m’a appris la féminité et prendre soin de sa beauté.

    Par contre, cela a aussi des conséquences négatives: ma mère est très préoccupée par sa silhouette, je l’ai toujours entendu dire qu’elle se trouvait trop grosse (ce qui n’est pas le cas, évidemment). Elle est également très jugeante par rapport aux personnes en surpoids (mais aussi avec les maigres… qu’elle veut nourrir…). Par malchance, j’étais une petite fille boulotte et elle m’a très vite interdit certains aliments… Je suis donc depuis toute gamine une mangeuse restreinte qui se trouve grosse, quel que soit mon poids. Je lui ai prêté le livre de Zermatti mais elle ne l’a pas lu. C’est dommage. Mais je crois que cela provoquerait trop de remise en compte alimentaire pour elle…

  • #104 sofiso le 8 janvier 2009 à 12 h 49 min

    Qu’est ce que que J’AIME TES PHOTOS d’Inde Hélène !
    Ca me donne envie d’etre là bas et d’y sentir les odeurs et la chaleur…

    Pour la question, j’ai réfléchi en lisant les nombreux commentaires et je me rends compte que je n’ai pas appris grand chose non plus de ma Mam à ce niveau là.
    Comme beaucoup de filles, l’hydratation et le brossage de dents mais comme elle ne se maquille pas beaucoup (quasi que du ricil et un peu de rouge à lèvres jamais trop vif en make up quotidien agrémenté d’un trait discret de noir/gris sur l’oeil et de blush pour les occas de sortie), ça n’est pas elle qui m’a vraiment conseillée.
    cela dit, il faut avouer que je ne me maquille pas de manière recherchée et que je n’ose pas mettre en pratique des trucs farfelus alors…

  • #105 Hélène le 8 janvier 2009 à 12 h 53 min

    gé merci pour ton commentaire, il me touche beaucoup ;-)

    Merci Sofiso, j’aime bien cette photo, moi aussi ;-)

    C’est fou comme on a presque toutes vécu la même chose, j’en reviens pas !

    La transmission de la féminité, c’est un truc qui me passionne, et je vous remercie de tous ces témoignangse que vous apportez sur le sujet !

  • #106 Albahaca le 8 janvier 2009 à 12 h 56 min

    -La peau : dès l’apparition de mon premier bouton, direction la pharmacie et selection de produits Galenic puis mise au chapitre très stricte : le visage c’est comme les dents donc : ne JAMAIS se coucher sans s’être lavé le visage, TOUJOURS se laver le visage le matin. Je n’ai jamais dérogé à cette règle : même crevée, même bourrée, même à 5h du mat.

    – Les rides : commencer à se mettre des crèmes anti rides avant des voir apparaître les premières ridulules, soit vers 25-26 ans. Je ne sais pas si c’est pour ça mais on ne nous donne pas notre âge, c’est cool !

    – Le maquillage : liberté totale : elle se maquille tous les jours, discrètement, donc je lui ai dit qu’elle pouvait forcer un peu chose. Moi, elle m’a laissé une paix royale : jamais de critiques. Juste je n’avais pas le droit de me maquiller pour aller au lycée avant 17 ans, mais le weekend je pouvais faire ce que je voulais, dans la limite du bon goût. (Elle a un teint magnifique : elle n’a pas besoin de fond de teint, c’est dingue.)

    – Les parfums …aahh: de mon premier Anais (12 ans ?) jusqu’à mon dernier Guerlain…on adore ça : ne ne peut pas résister à une parfumerie : tous les ans elle m’offre un (voire, deux, trois) parfums différents.

    – Les vêtement : on n’a pas les mêmes goûts mais on partage l’addiction.

  • #107 Linde le 8 janvier 2009 à 12 h 58 min

    Rien, malheureusement… pas même la base des soins du visage. Ma mère n’aimait ni s’habiller, ni se pomponner, ni se maquiller. Elle vit essentiellement dans le domaine intellectuel, et n’est pas du tout dans l’apparence (mais à un point hallucinant!). Cela a un peu changé avec les années, car ma sœur et moi avons appris à nous habiller, maquiller, pomponner… comme nous avons pu et… c’est nous qui lui avons transmis tout ça ^__^ Maintenant, notre mère regarde les vêtements comme des alliés et non des ennemis, elle utilise des crèmes, et elle est même passée à la crème teintée pour le visage (gasp!), car elle est toujours réfractaire au maquillage. Mais désormais on peut faire du shopping de fille ensemble, ce qui n’était pas du tout le cas quand j’étais jeune. Oh, et elle est en train de venir accro aux soins en institut! La révolution!

    Par contre, notre mère nous a, je crois, transmis une bonne dose de confiance en nous et elle nous a appris à conserver de la distance par rapport à l’image que la société renvoie des femmes. Elle nous a appris à nous passer du regard des autres, à ne pas nous définir par rapport à celui-ci. A ne juger personne qui sortirait du moule étroit dans lequel on coule les femmes (et les hommes!). L’un dans l’autre, je préfère avoir été élevée comme ça, même si mon apprentissage perso de la beauté a été (et est encore)… laborieux! En ne nous apprenant rien, mais sans jamais nous traiter de « fille » ou moquer notre côté plus sophistiqué, notre mère nous a permis de *choisir* le type de femmes que nous voulions devenir, de *choisir* de recourir ou non aux artifices soit-disant féminins… et c’est un superbe cadeau.

  • #108 Linde le 8 janvier 2009 à 12 h 58 min

    Hors sujet : elle est magnifique cette photo! *___*

  • #109 Lylou le 8 janvier 2009 à 13 h 00 min

    Me crémer le corps et le visage tous les jours ainsi que l’hygiène dentaire.
    Avoir un beau sourire c’est très important.
    Me faire des petits choux avec les cheveux afin de les détendre car ils sont frisés.
    Les soins shampoings et après shampoings aussi.

  • #110 Miss Lili le 8 janvier 2009 à 13 h 01 min

    mmarie > mon aspiration et mon travail quotidien c’est d’être comme ta maman : un mélange de curiosité intellectuelle et de futilité assumée.
    Et je bosse DUR!

  • #111 Hélène le 8 janvier 2009 à 13 h 03 min

    Linde je trouve ton commentaire, et ce que tu racontes de ton éducation, très intéressant !

  • #112 Scotchette le 8 janvier 2009 à 13 h 13 min

    Bonjour Hélène, bonjour à toutes,

    comme beaucoup (c’est vrai que c’est hallucinant le nombre de filles non initiées aux plaisirs du maquillage par leur môman), ma mère ne m’a rien transmis. J’ai le vague souvenir d’un tiroir à moitié rempli de produits Yves R., dont un FAP bleu schtroumph qui m’a donné une phobie terrible…jusqu’à très peu de temps, et grâce à ton blog Hélène, ayé j’ai cédé et j’ai maintenant des jolis FAP bleus qui me vont très bien. Je ne me rappelle pas l’avoir déjà vue se maquiller étant petite, mais elle essaie maintenant, à coup de terracotta ou de poudres de soleil, mouais y’a encore du boulot! C’est dommage d’ailleurs, elle a de sublimes yeux verts-gris-bleus qui n’attendent qu’un FAP prune.

    Je me souviens par contre être impressionnée quand je l’accompagnais chez l’esthéticienne, les odeurs de cire, les grimaces de maman quand arrivait l’arrachage de poils. Mais bon moi j’en suis toujours au rasoir (ouh pas bien!!!). Je me souviens aussi de sa pot bleu de crême Nivéa, des gels douches Y.R. à la noix de coco ou à la vanille.

    Je pense qu’elle hallucinerait si elle savait que j’ai du fond de teint Chanel et une boite entière de maquillage, elle qui est plutôt naturelle, et de savoir que j’ai appris beaucoup de choses grâce à un blog…alors là!

    Et j’avoue que j’éprouve une petite fierté quand elle me dit que j’ai de jolis yeux, un beau teint, même si ça ne vient pas d’elle et de son savoir, ça prouve qu’elle est contente de moi. Et puis elle m’a transmis beaucoup d’autres choses, mais de façon très inconsciente, pas de discussions mère-fille, j’ai juste appris à être une femme fière de l’être et forte, juste en la regardant vivre. Ma mère reste un modèle.

  • #113 Cagaroule le 8 janvier 2009 à 13 h 21 min

    En terme de maquillage, rien. Ca serait même plus le contraire, transmission fille / mère :-))

    Mais à être propre sur soi, les épilations à la cire et une espèce de confiance en soi, sur ce point du moins :-)), de force tranquille de l’acceptation. Genre tu es toi, c’est déjà super, le reste ne sera que de l’embellissement. (jamais aucune remarque sur les boutons, les kilos, les poils etc).
    Ce qui ne veut pas dire qu’on a été laissé à l’abandon, loin de là, mais disons qu’avec un rapport à l’image sans contrainte, je pense qu’on a poussé sans se poser mille questions là où de toute façon pour eux (papa ET maman) il n’y en avait pas à se poser et qu’au final ma soeur et moi avons des rapports à nous (image, féminité,…) assez simples et j’avoue que j’aime bien !!!

  • #114 Zaliénor le 8 janvier 2009 à 13 h 32 min

    Ma maman se peinturlure en orange … et trouve cela joli :-(((( alors, côté maquillage c’est plutôt moi qui essaye de la conseiller du mieux que je peux!
    Par contre MERCI ma p’tite mère, d’avoir pour moi poussé la porte d’un institut pour que ces poils maudits disparaissent. J’avais 12 ans c’est devenu un rituel.
    Et quand ça va mal, qu’un p’tit coup de cafard est là, la première personne que j’appelle à la rescousse:c’est toi Maman.

  • #115 Olly le 8 janvier 2009 à 13 h 32 min

    Ma grand-mère a été une femme incroyablement belle, qui était dans les magazines mondains et élue femme la plus chic de France, etc. Donc ma mère s’est toujours sentie affreuse et pas à la hauteur. Elle ne s’est jamais maquillée, et déteste s’habiller ou faire du shopping.
    Ma grand-mère est donc un peu mon guide dans ce domaine.
    Un guide très bizarre car vieux jeu, on ne porte jamais de maquillage appuyé le jour, pas de parfum au musc le matin, on n’assortit jamais le vernis sur les mains et sur les pieds (très vulgaire), il vaut mieux être sous-habillée que trop chic dans le mauvais contexte, se tenir droite est essentiel et surtout: comment donner aux hommes l’impression qu’on est mystérieuse.
    J’en ai beaucoup comme ça.
    Ma phrase préférée d’elle est sans doute: « Pour impressionner un homme, porte du maquillage. Les hommes n’aiment pas le maquillage, mais il comprendra que tu veux plaire. Pour impressionner une femme, ne porte pas de maquillage: tu le montres que tu sais que tu es belle. »

  • #116 mmarie le 8 janvier 2009 à 13 h 33 min

    Miss Lili :-))))

    je continue de lire tous vos témoignages de transmission (ou pas), je trouve ça vraiment passionnant, sur des points très divers, et ça questionne bien sûr ce que nous transmettons, à nos filles / amies / soeurs et même mères ;-)

    merci Hélène pour ce très joli sujet lancé aujourd’hui.

  • #117 Aesa le 8 janvier 2009 à 13 h 40 min

    Ma maman m’a appris…rien du tout ! Nous sommes 4 femmes à la maison en comptant maman et pourtant, je suis la seule tarée de make up :)

    L’épilation à la cire je la dois à mes soeurs qui m’ont attrapée un jour quand j’avais 13 ans et enfermée dans la salle de bain (je me souviens encore de la douleur…). Le gommage, l’une de mes deux soeurs (encore) l’année d’après et là je suis tombée sous le charme direct.
    Depuis je suis une make up addict (maquillage, soins, massages etc). Ma partie de salle de bain (quand je partageais avec les sisters) a toujours été la plus remplie de produits divers et variés. Et aujourd’hui elles la comparent gentiement à un sepholand.

    Ma maman par contre je lui apprend le fond de teint, les bases, le fap, comment bien mettre du rouge à levres etc. Pour son anniv on lui a meme offert deux soins en institut: je crois que je suis en train de la convertir :)
    C’est bien simple, quand je vais chez mes parents, je suis conviée à venir armée de tout mon make up et des derniers produits que j’ai découvert pour lui faire tester !!

  • #118 Aesa le 8 janvier 2009 à 13 h 45 min

    D’ailleurs, ma maman est tellement au fait du maquillage qu’à Noel quand j’ai demandé une malette pour tout ranger (j’avais mis des references et tout, j’en avais vu chez sepho), elle m’a offert une toute petite boite ou je case meme pas mon matos à manucure !
    Devant mon air dubitatif, elle m a dit « mais j’ai essayé, tout mon maquillage tient dedans pourtant ». J’ai juste 5fois plus de produits qu’elle :)

  • #119 Baboux le 8 janvier 2009 à 13 h 45 min

    Bonne année Hélène et bonne année à toutes! Que 2009 soit riche en petits bonheurs de filles, shopping, commandes chez Sephora, apéros et crises de rire… et bien-sûr tout le reste.
    Quel plaisir de revenir par ici après ces mois de dur labeur!!!
    Pour en revenir à la question du jour, absolument rien non plus question maquillage mais une chose essentielle tout de même, prendre soin de sa peau 2 fois par jour, recette qu’elle tenait elle même de sa mère. Dans la famille, c’est comme ça qu’on arrive à se conserver correctement!!!

  • #120 Linde le 8 janvier 2009 à 13 h 45 min

    @Olly : j’adore la phrase préférée de ta grand mère, elle est « horriblement juste » (je veux dire par là qu’elle tape redoutablement dans le mille, mais que je la trouve aussi un peu cynique… enfin « cynique » n’est pas le bon mot, je n’arrive pas à bien m’expliquer… mais bon, je la trouve super!) Ce devait être un femme incroyable, fantastique! Même si ce n’est pas forcément facile à vivre pour les descendantes…

  • #121 Tania le 8 janvier 2009 à 13 h 45 min

    A bientôt 53 ans, ma mère est toujours restée au stade crème hydratante, crayon noir dans l’œil et mascara volume noir, c’est tout. Du fond de teint les jours « spéciaux » (Noël, etc.), mais sinon c’est limite une perte de temps pour elle le matin. D’un autre côté ça ne lui va pas mal, elle est très brune, la peau assez mate et avec d’assez grands yeux marron foncé. Elle prend beaucoup plus soin de ces tenues vestimentaires, chaussures, sacs et coiffure que de son maquillage en fait, même si elle sort très rarement sans. En fait je pense qu’elle n’a jamais eu (provoqué) l’occasion de connaître autre chose et du coup elle se cantonne à ce qu’elle connaît.
    Par contre comme beaucoup d’entre vous elle m’a appris les bases : s’hydrater, se démaquiller, etc. Elle ne m’a jamais parlé de mes sourcils et le jour où j’ai pris sa pince pour la première fois m’a dit « ben dis donc, tu as mis le temps ». Comme si elle avait attendu que ça vienne de moi.

    Ce que j’adorerais, c’est que toutes les mères (et grands-mères) lisent les commentaires publiés aujourd’hui par leur fille respective, dans l’ensemble il se dégage un respect et une admiration impressionnants !

  • #122 Marinette le 8 janvier 2009 à 13 h 45 min

    Ah les produits YR!
    Ah les vieux échantillons tout poussiéreux!
    Ah les crayons bleu turquoise pas taillés!
    J’ai l’impression que vos mamans ont la même salle de bain que la mienne!
    Ma maman se fiche totalement de son apparence, et à part le brossage de dents, je n’ai pas appris grand-chose de ce côté-là.
    Par contre elle m’a toujours acheté les produits que je lui demandais étant ado, sans juger.

    Aujourd’hui ça donne des situations cocasses: il m’a fallu 35 minutes récemment pour laver son unique pinceau à blush (le même depuis 25 ans, bien entendu) qui n’avait jamais du voir la moindre goutte d’eau (depuis 25 ans donc). Peu après elle m’a dit « c’est génial ce que tu as fait sur mon pinceau, ça change tout, c’est incroyable!! »
    Ahah, tu m’étonnes…

  • #123 Marinette le 8 janvier 2009 à 13 h 49 min

    j’en rajoute une autre qu’elle m’a sortie la semaine dernière: « mais moi j’aime mes gros sourcils tout fous pas épilés! »

  • #124 Zaliénor le 8 janvier 2009 à 13 h 55 min

    Marinette: Ma mère avait le même!!! Je l’ai jeté direct à la poubelle, pas de réanimation, je crois qu’au stade ou il en était je ne pouvais plus rien pour lui!

  • #125 Aesa le 8 janvier 2009 à 13 h 55 min

    @Marinette: j’aime beaucoup l’histoire du pinceau, ça me fait penser qu’il faudrait que je fasse pareil avec ceux de la mienne…je crois que j’ai toujours vu les mêmes pinceaux depuis que je suis petite !!!

  • #126 Miss Lili le 8 janvier 2009 à 13 h 57 min

    Enfin je dois quand-même dire que ma mère s’améliore avec l’âge. Maintenant, elle cherche le produit miracle… qui n’existe pas, elle est donc tjs déçue… Comme quoi, dans n’importe quelle démarche, c’est de l’intention que dépend la réussite!

  • #127 sofiezig le 8 janvier 2009 à 13 h 59 min

    Alors la mienne ne m’a vraiment rien appris. Pour dire elle ne s’épile toujours pas et va chez le coiffeur 1 fois par an …
    Dieu sait que je reviens de loin !!!! J’ai tout appris sur le tard en le faisant en cachette
    Mais elle m’a appris tellement d’autres choses, l’autonomie et l’indépendance …la curiosité, mon ouverture d’esprit et le fait de n’avoir pas peur de poser des questions … et qu’il suffit parfois de se bouger pour que tout devienne comme on en a envie …….

  • #128 Syd le 8 janvier 2009 à 14 h 02 min

    Huhu, rien.
    Ma mère ne met que du rouge à lèvres, mais pas tous les jours. Et des fois du crayon bleu sous les yeux… c’est tout.
    Elle maudit le mascara alors que c’est pour moi une base (avec le blush)… donc je ne m’en inspire pas vraiment, c’est le moins qu’on puisse dire ! Mais j’avance toute seule, doucement je fais mon chemin.

    Elle est très belle cette photo ;-)

  • #129 cami le 8 janvier 2009 à 14 h 08 min

    moi rien non plus, elle considère le maquillage comme « un masque » quelque chose derrière lequel ont s’abrite donc elle n’aime pas ça. Personnellement j’estime que le maquillage ne doit pas servir à cacher mais à rehausser, souligner se que l’on a (bon évidement on peut cacher un petit peu les imperfections mais ce n’est pas l’essentiel du maquillage) et puis comme tu as déjà dit Hélène il faut s’amuser quand on se maquille, je trouve que c’est important :-)

  • #130 Athéna le 8 janvier 2009 à 14 h 11 min

    Ma mère m’a appris :
    1) qu’il fallait ne se laver les cheveux qu’une fois par semaine
    2)qu’il fallait se laver le visage à l’eau
    3)que le fonds de teint asphyxiait la peau
    4)que le fard à paupières faisait vulgaire
    5) qu’il fallait couper els cheveux très courts pour qu’ils soient épais
    je n’ai suivi aucun de ces conseils (en commençant par le shampooing, j’ai les cheveux gras, vous imaginez l’horreur) et j’ai commencé à me soigner la peau et à me maquiller à 18 ans. elle-même ne mettait que de la poudre et du rouge à lèvres ; elle a commencé les crèmes de jour à 55 ans… mais c’est elle qui m’a offert mon prmeier parfum, celui que je porte encore le plus souvent aujourd’hui et qui fait dire à mes enfants :çà sent maman
    ma fille m’a toujours vue me maquiller et me soigner la peau, donc elle fait pareil ; elle s’attire des commentaires pincés de ma belle-mère sur son grand nombre de produits de beauté ; on sent le « comme ta mère » flotter dans le silence…

  • #131 Anouk le 8 janvier 2009 à 14 h 20 min

    Ce que ma maman m’a appris de la beauté?

    Qu’on peut être la plus belle maman du monde, à tout âge, sans un gramme de maquillage :)

  • #132 Cécile de Brest le 8 janvier 2009 à 14 h 25 min

    Eh bien à lire tous vos comms, j’ai l’impression d’avoir une maman extra-terrestre. Elle ne sort JAMAIS (sauf l’été) sans fond de teint…
    D’ailleurs, c’est marrant l’image que j’ai d’elle (et je le lui ai dit plusieurs fois d’ailleurs) sans maquillage, j’ai l’impression que ce n’est plus « la même »…
    Elle adore les soins en institut même si elle a laissé tomber avec ma naissance et celle de mes soeurs. Mais aujourd’hui, elle s’y remet avec plaisir.
    Elle est quand même un peu effarée par tous les produits que j’ai… ;-))

  • #133 sandrine de la R. le 8 janvier 2009 à 14 h 25 min

    bIzarrement, en matière de beauté, je me rappelle surtout des conseils de ma mère à mes deux petits frères: bien se laver le visage avec des produits spécifiques (eux ont eu de l’acnée , pas moi, nanana…) et surtout de se raser, par respect pour eux et donc pour les autres .
    Quant à moi, j’ai commencé à me maquiller vers 13/14 ans, crayon ds l’oeil evidemment, sous celui impavide de maman à qui je chipais ses produits YR, bien entendu;)
    Ce qui est étrange, c’est qu’il y avait toujours des produits à la maison alors qu’elle se maquillait seulement pour les »grandes occasions »…
    Enfin, avec MBDF mon goût de toujours pour le maquillage s’est épanoui (quand on est grosse et qu’on fait les boutiques, même si on ne trouve pas de fringues à sa taille, on peut toujours se venger sur le makeup, hein?)MERCI HELENE!!!
    Quant à maman, dernièrement c’est moi qui l’ai maquillée pour un mariage, je lui ai donné plein de conseils sur la manière de faire et les bons produits pour elle (plus un tri monumental dans ses vieilleries, argh): elle était magnifique, de beaux yeux bleus (dont je n’ai pas hérité…pff) bien mis en valeur, du mascara noir qu’elle n’avait jamais porté- elle a été complimentée de toutes parts, mais elle continue de rester nature au quotidien (pourtant elle se sape bien, travaille ds une banque au contact de la clientèle…) Dommage…

    dernier aparté: ma madeleine à moi, c’est « Calèche » d’hermès: c’était le parfum de mon enfance et de ma grand-mère…

  • #134 futile tranquille le 8 janvier 2009 à 14 h 27 min

    Cela fait depuis ce matin que je réfléchis à ce sujet.
    Même si spontanément, j’aurais eu le réflexe de dire « rien » ou « pas grand-chose », je me rends compte que je repense à ces quelques petits gestes qu’elle faisait : un petit coup de fond de teint, un peu de poudre, un coup de crayon dans les sourcils, un petit peu de fard et un peu de mascara noir. Un coup de « Jardin de bagatelle » et en avant! Presque tout comme moi, en gros !

    Et surtout une poignée seulement de produits, mais bien choisis. Quelques babioles peu chères pour rigoler et qui disparaîtront vite, mais certaines valeurs sûres, comme le compact de poudre doré de sa mère que je n’ai jamais connu et que j’ai maintenant.

    Et puis j’ai un petit peu la gorge nouée en me remémorant qu’elle avait surtout des fards gris et kakis, ceux que je préfère maintenant.

  • #135 Deilema le 8 janvier 2009 à 14 h 28 min

    Athéna : on doit être soeurs, c’est pas possible autrement !!! ;))))))

  • #136 Martine le 8 janvier 2009 à 14 h 29 min

    Je suis comme toi Hélène, passionnée par la question de la féminité et sa transmission et je trouve tous ces témoignages super intéressants. Je m’y retrouve aussi. Ma maman est un petit bout de femme toute simple, originaire d’une grande famille modeste de la campagne bretonne. Elle a vécu comme une véritable émancipation le fait d’aller travailler comme infirmière en ville et de ne pas épouser un agriculteur (elle voulait impérativement changer de condition) ! Mais elle est restée très pudique sur l’attitude et ne se maquille pas. Tout juste une petite crème de jour Yves Rocher…
    Je tiens de mon papa la folie du parfum. Il n’est jamais sorti sans un peu de « sent-bon » et moi non plus. Même en période de vache très (très) maigre, j’ai toujours trouvé un moyen de préserver un petit sillage fleuri. Et aujourd’hui, mon fils qui a 6 ans est lui aussi déjà accro !

  • #137 Athéna le 8 janvier 2009 à 14 h 37 min

    @deilema ; j’ai vu la photo de tes yeux, tu n’es aucune de mes soeurs ! ;))))
    @Cécile de Brest : si on y réfléchit, c’est normal que peu des lectrices d’Hélène aient été initiées par leur mère : j’ai été extrêmement étonnée en débarquant ici de voir le nombre d’entre vous qui disaient « avant ce blog, pas de FAP » ou « avant Hélène pas de pinceaux » ; il y a donc beaucoup de converties dans le lectorat d’hélène… (ceci est une constatation et non une critique).
    pour l’anecdote un peu HS, j’ai été amenée ici par le blog d’un petit crétin/génie de l’internet qui se moquait du post d’Hélène sur ses bottes…

  • #138 Anne le 8 janvier 2009 à 14 h 40 min

    Côté beauté/maquillage, je n’ai rien appris de ma mère. Elle ne se maquille presque jamais et utilise rarement des crèmes. En travaillant dans les cosmétiques, c’est même moi qui lui ai appris à se maquiller!

  • #139 mmarie le 8 janvier 2009 à 14 h 42 min

    @sandrine de la R: ça alors ! je viens de me pshitter un peu de Calèche dans la nuque ;-)
    @futile tranquille: ma maman aussi aimait surtout les fards gris et kaki. Et aujourd’hui mes paupières sont en… Greensmoke.

  • #140 Deilema le 8 janvier 2009 à 14 h 45 min

    Athéna : pourtant, ta maman ressemble à s’y méprendre à la mienne ;))))))

  • #141 Cécile de Brest le 8 janvier 2009 à 14 h 50 min

    @ Athéna : oui, c’est vrai que je me maquillais avant de venir chez Hélène. Pas très bien, c’est un fait, mais je le faisais ;-))

  • #142 Hotnspicy le 8 janvier 2009 à 14 h 54 min

    Ma mère ne m’a rien transmis. Ma marraine, sa soeur, en revanche, m’a montré quelques petites choses comme la culotte d’oeil, le fond de teint et le blush. (très orangé pour les 2 derniers) .

    Mon premier rouge à lèvre à 14 ans reste un (mauvais) souvenir impérissable : rose tendre irisé, je l’adorais mais en sortant de la salle de bain ma mère m’a dit : « Tu vas où faire la putain, comme ça ? « . Je n’ai retouché au maquillage que vers 19 ans.

    J’avais de l’acné, j’étais grosse, je n’étais pas une beauté… Non, ma mère me m’a rien transmis sinon un manque pathologique de confiance et d’estime de moi.

    Aujourd’hui, je me maquille tous les jours ou presque, je prends soin de moi, je me trouve pas mal dans mon genre mais je n’ai aucune envie de partager quoi que se soit avec elle. Elle qui me trouve d’ailleurs trop maquillée, trop colorée et en même temps si pâle…

    Je viens de m’offrir 2 cachemires, j’ai dépensé le PIB du Ghana en make-up ces derniers mois… Et, jamais, je ne me suis sentie aussi bien dans ma peau qu’en ce moment.

    Hélène, je te l’ai déjà dit, tu es la grande soeur que je n’ai pas eu. Tu ne peux pas savoir à quel point ton blog et toi-même m’avez changé la vie.

    Merci.

  • #143 Hotnspicy le 8 janvier 2009 à 14 h 54 min

    (j’envoie le chèque à la même adresse pour la séance psy ? ) ;)

  • #144 Miss Lili le 8 janvier 2009 à 14 h 57 min

    Bon ben moi Hornspicy, je pleure. merci hein, et mon maquillage mac??

  • #145 Annika Panika le 8 janvier 2009 à 14 h 59 min

    Une chose de très grande importance : mets des sous dans les crèmes plutôt que dans les vêtements. Dans 30 ans on verra l’effet des crèmes pas des vêtements. Pas faux non?

  • #146 Marine le 8 janvier 2009 à 15 h 00 min

    La daube provençale!

    sinon, j’ai tout appris toute seule, en observant les photos, films, etc.

    http://unechambreamoi.blogspot.com/

  • #147 Cécile de Brest le 8 janvier 2009 à 15 h 01 min

    En même temps, j’ai eu une chance folle étant jeune : mon papa travaillait dans le labo auquel appartenait Innoxa.
    Du coup, j’avais le fdt pour rien, idem pour le mascara, un peu moins pour les fàp.
    Je me souviens encore d’un fdt « compact » avec une couleur hallucinante de naturel, qui fondait littéralement, évidemment, ils ont arrêté d’en fabriquer, normal !

  • #148 Delphine de Brest le 8 janvier 2009 à 15 h 01 min

    Bon comme ma soeur est déjà passée par là, je n’ai pas grand chose à ajouter, nous avons été à la même école (et même en ce moment, alors qu’elle a des soucis d’yeux , alors qu’elle n’y voit pas grand chose, elle continue à se maquiller)…..
    Et pour les mariages en été mettre des bas parce que même si on a les jambes bronzées, et ben ça fait une plus jolie jambe et surtout, ça finit une tenue !!!

  • #149 Hotnspicy le 8 janvier 2009 à 15 h 02 min

    @ Miss Lili : bah non, écoute ;) . Tout va bien aujourd’hui pour moi.

    Je me rends compte que j’ai été dure dans mes propos mais je l’ai écrit d’un jet. Tout cela est sorti si spontanément…

  • #150 Miss Lili le 8 janvier 2009 à 15 h 03 min

    Hotnspicy > C’est pas dur, c’est joli :)

  • #151 Delphine de Brest le 8 janvier 2009 à 15 h 03 min

    Ah oui, on adorait essayer tous plein de choses, de couleurs ……………..c’était terrible !!

  • #152 Cécile de Brest le 8 janvier 2009 à 15 h 05 min

    @ Delphine : hi hi oui, c’était rigolo ;-))

  • #153 Miss Lili le 8 janvier 2009 à 15 h 09 min

    Et bien moi les filles, apres avoir lu tout ca, j’ai envie de vous rencontrer, vous toutes et vos maquillages.

  • #154 Cécile de Brest le 8 janvier 2009 à 15 h 10 min

    @ Miss Lili : ça me fait toujours ça aussi, en particulier avec ce genre de thème…

  • #155 Jube le 8 janvier 2009 à 15 h 12 min

    Beaucoup d’entre vous, comme moi, n’ont pas spécialement eu d’apprentissage beauté de la part de leur mère mais à force de lire tous ces commentaires je me disais que nos mamans nous ont peut être juste appris à être nous-mêmes et à devenir ce que nous sommes aujourd’hui.

  • #156 Sylvie8600 le 8 janvier 2009 à 15 h 18 min

    Moi, j’ai surtout eu très envie de parler à ma maman, même 2 secondes… Surtout que ces histoires de transmission, je commence à me les poser en boucle avec le petit Alien qui me pousse dans le ventre: et s’il (ou elle) venait ici dans 20 ans, il répondrait quoi???

  • #157 Louloutte le 8 janvier 2009 à 15 h 18 min

    quand j’étais petite je voyais toujours ma mère occupée à coudre (elle cousait des robes fabuleuses).
    Je ne crois pas qu’elle se maquillait tous les jours, par contre je me rappelle de son rouge à lèvres orange !!!!
    J »étais toujours émerveillée quand elle se préparait pour aller à des mariages, c’était toujours féerique, les vêtements de soirée, la coiffure et le maquillage. En fin de compte quand je regarde les photos de l’époque, elle ressemblait aux stars américaines des années 60, magnifique! mais pas maquillage apparent.
    Il n’y a pas encore si longtemps de ça, pour moi le maquillage se résumait à un trait de crayon noir sur les paupières supérieures au ras des cils et un du rouge à lèvres très discret et puis j’ai découvert le blog d’Hélène et donc là forcément il y a du changement, toujours dans la discrétion je vous rassure ;-)
    Je saisit cette occasion pour vous souhaiter à toutes une très bonne année 2009, ainsi qu’à Hélène qui m’a charmé par sa générosité, sa bonne humeur et sa sympathie à travers son blog. Merci encore pour ces moments drôles, tendres, émouvants et surtout toutes les bonnes bases de maquillage acquises grâce à toi Hélène

  • #158 annaquine le 8 janvier 2009 à 15 h 37 min

    Ma mère se maquillait rarement : un peu de poudre, du rouge à lèvres.
    Lors des grandes occasions, une visite en institut, d’où elle me ramenait des sacs d’échantillons. En revanche, elle adore les laits, les crèmes, les huiles, et les parfums … Uniquement des grandes marques !
    Elle m’a initiée à me nettoyer le visage avec un lait puis un tonique, très tôt.
    J’ai commencé à me maquiller à 14 ans, elle n’a rien dit.
    Mais « tant qu’à me maquiller il fallait que j’utilise les meilleures marques, il n’y a pas de bon ouvrier sans bon outil » donc : Chanel, YSL, Dior..
    Je courais dépenser l’argent de poche du baby sitting, en parfum, mascara, et autres fàp au Printemps des Ternes (aujourd’hui Fnac). Elle m’offrait le n°5, la boite de poudre parfumée extravagante, le vaporisateur de sac bijou, et riait de mon plaisir..
    Dans son travail, lors de ses voyages, dès qu’elle avait une opportunité, elle nous achetait à toutes deux parfums, crèmes, laits parfumés ! Elle pense à moi tout le temps, ma mère.
    Elle est du genre économe, mais dès que nous sortons, elle craque.
    Et quand elle craque c’est quelque chose !
    Elle m’a appris à prendre soin de moi et à profiter follement de la vie.
    Aujourd’hui à 78 ans, elle se vante de passer une heure à se « crémer » le corps chaque matin. C’est fou le temps qu’elle met à se préparer le matin, elle qui ne se maquille pas, mais j’adore ça, elle sent si bon !
    Curieusement aucun des membres de ma famille n’accordera jamais d’importance aux vêtements. Ce n’est pas mon cas.

  • #159 Harker le 8 janvier 2009 à 15 h 42 min

    J’ai eu la chance d’avoir une mère qui m’a autorisé parfum et maquillage assez tôt ^_^ ok, avec les ratés de l’adolescence : j’avoue = le crayon noir dans les yeux. Les jours de folaïe : le crayon noir chauffé puis dans les yeux, comme dans les 70ies, histoire que ça tienne ;) Ensuite, autorisation du liner; pendant longtemps, c’est tout ce que j’ai utilisé. Un peu de rouge à lèvres rose de temps en temps, et la découverte du mascara à 20 ans alors que je pensais que ça ne m’allait pas.

    Ah, si : ma mère m’a appris qu’avec une peau trèèèès blanche (normande powaaa) le fond de teint c’est niet.

    Mais maintenant grâce à MBDF entre autre c’est moi qui lui compose ses maquillages et qui la conseille quand elle en a besoin :D

  • #160 Athéna le 8 janvier 2009 à 15 h 45 min

    @deilema : l’important c’est que nous en ayons réchappé !
    @aux deux soeurs de Brest : un père dans els cosmétiques quelle chance ! le mien était encore plus contre le maquillage que ma mère et a arrêté de m’eng… pour mon vernis à ongles seulement quand je me suis mariée !

  • #161 Cécile de Brest le 8 janvier 2009 à 15 h 55 min

    @ Athéna : il n’était pas vraiment dans les cosmétiques, lui, c’était plutôt le médical mais comme c’était le même proprio pour les deux labos… Toujours est-il qu’on n’a jamais manqué de gants en latex ou de fdt à la maison ;-))))

  • #162 patounettechatte le 8 janvier 2009 à 16 h 06 min

    Ma mère ne m’a RIEN appris !!! Elles est partie j’avais 5 ans, ma soeur 2 ans…. C’est pas mon père, le pauvre, qui allait nous apprendre le maquillage : bien que ce soit un homme trés coquet !!!! Par contre ma grand-mère paternel c’était quelque chose : une beauté toujours superbe, bien coiffée, bien maquillée, parfumée, un exemple à suivre !!!! Je porte toujours « son » parfum : Calèche !!!!

  • #163 Athéna le 8 janvier 2009 à 16 h 19 min

    Calèche est né la même année que moi, c’est mon parfum depuis mes 17 ans (offert par mamère, çà elle m’a appris)et à vous lire c’est un parfum de grand-mère !!! çà me déprime…

  • #164 Hécube le 8 janvier 2009 à 16 h 22 min

    Ma Maman m’a appris à être toujours nette, que ce soit pour l’hygiène corporelle, dentaire mais aussi pour les vêtements et les chaussures.
    Ensuite, elle m’a transmis son goût immodéré pour les parfums et tout ce qui va avec : crème parfumée, huile, déodorant, et bien sûr l’extrait de parfum à mettre dans le creux de l’oreille et à l’intérieur des poignets.

    Pour le maquillage, elle a toujours été light mais elle avait une peau mate parfaite avec des yeux très bleus donc pas besoin de beaucoup d’artifices. Maintenant avec le soleil, sa peau est affreuse mais c’est le cas de beaucoup de femmes de sa génération, qui plus est, vivant dans le sud de la France. D’ailleurs, c’est quelque part grace à elle que je me protège énormément du soleil : je ne veux pas terminer comme elle avec une peau tanée et parcheminée.

  • #165 Delphine de Brest le 8 janvier 2009 à 16 h 24 min

    Ca me fait penser aussi, que notre père nous disait aussi parfois « tu es bien maquillallée aujourd’hui!! »

    @Cécile: devine ce que j’ai ramené de la maison lundi …des gants non poudrés ceux-là !!!!!

  • #166 patounettechatte le 8 janvier 2009 à 16 h 25 min

    @Hé ho Athéna !!!! JE porte Calèche et ce n’est pas un parfum de grand-mère à mes yeux !!!! C’est juste un parfum de femme, intemporel et classe !!!

  • #167 L-ulu le 8 janvier 2009 à 16 h 40 min

    Ma mère m’a toujours appris à prendre soin de moi. Je l’ai toujours vu se maquiller depuis toute petite, dc j’ai très rapidement aimé ça. Elle m’a toujours conseillé, bien je pense, sur ce qui m’allait et me mettait le plus en valeur.
    Maintenant que j’ai appris mes petites techniques grâce à des gens comme toi Hélène :), c’est moi qui lui donne des conseils, enfin qui essaye ^^ En plus j’adore maquiller aussi, donc c’est un plaisir de pouvoir prendre soin d’elle quand elle le veut.

  • #168 Seccotine le 8 janvier 2009 à 16 h 47 min

    Hi hi hi, c’est rigolo, à vous lire, je me rends compte que la situation chez moi est l’inverse de la situation chez la plupart d’entre vous !

    J’ai une mère qui se maquille, qui met des crèmes bazar-truc et qui s’épile (quelquefois), alors que moi la dernière fois que j’ai utilisé une crème hydratante je devais avoir 15 ans, je suis accro au rasoir et j’ai arrêté le maquillage depuis plusieurs années.
    (et j’avais aussi un seul pinceau, le même depuis mes 15 ans et qui n’avait jamais vu une goutte d’eau, mais je l’ai jeté, de toute façon j’utilise plus de pinceau :o)

    Par contre, si, maintenant que j’y pense, ma mère m’a appris un truc essentiel : le henné naturel. Obligatoire dans une famille où on a les cheveux blancs à 20 ans et donc 100% de chance de développer une allergie au PPD avant 35 ans. :o)

    Pis bonne année à tout le monde aussi !!!
    (et la photo est magnifique, j’avais oublié aussi)

  • #169 Véro la Bisontine le 8 janvier 2009 à 16 h 51 min

    Ben moi, ma maman ne m’a rien appris en ce domaine.
    Femme d’agriculteur, et accessoirement mère au foyer, elle avait d’autres chats à fouetter que de se maquiller devant un miroir…
    J’avais néanmoins remarqué, dans la salle de bains, un tube de fdt, que j’avais testé quand elle avait le dos tourné…
    Elle ne m’a jamais pour autant dit quoi que ce soit sur mes envies de maquillage, et m’a laissé faire.
    Au fil du temps, elle m’a encouragé, m’a fait des compliments….et préfère maintenant quand je suis maquillée, et remarque les changements!
    Le plus fort, c’est que depuis qques temps, elle apprécie de plus en plus (elle a 75 ans) de se pouponner…elle a adopté le lait pour le corps, coordonné à son parfum, sur mes conseils…
    Elle adore, et souhaite maintenant passer à l’étape « soin chez l’esthéticienne »…
    Bon, on en est pas encore au maquillage, non plus, hein!!
    Mais je trouve cela très touchant de la voir vieillir et d’être de plus en plus coquête….
    Elle me dit souvent que d’avoir une fille, ça encourage à la féminité, et je trouve ça chouette! :)

  • #170 Turquoise le 8 janvier 2009 à 16 h 58 min

    Ce sujet me serre le coeur : ma mère ne m’a RIEN appris, c’était une femme glaciale, maigre, frigide, purement intello, qui ne s’intéressait ni au maquillage, ni aux fringues ( pull gris, jupe plissée ) ni à la bouffe ( jambon salade ) , ni à sa fille , qu’elle trouvait sans intérêt . Donc j’ai tout appris toute seule dans les années 60 en lisant ELLE et Marie-Claire , en regardant les photos d’actrices et de top models, et j’ai fait exactement le contraire d’elle : j’adoooore me maquiller, acheter des vêtements, bien manger ( même si je ne suis pas très bonne cuisinière ) et je suis plutôt dodue, gaie et sociable .
    Si j’avais une fille, je m’amuserais beaucoup et on échangerait plein de trucs et d’astuces ; mais comme je n’ai qu’un fils du genre baroudeur, je me rattrape avec vous toutes !

  • #171 Deilema le 8 janvier 2009 à 17 h 04 min

    Mon Dieu Turquoise c’est terrible ce que tu décris !

  • #172 Zaphyra le 8 janvier 2009 à 17 h 07 min

    Alors moi ma maman m’a appris l’importance de s’hydrater le visage tous les jours, que le crayon noir dans les yeux c’est moche et que ça durcit les traits (même si à 16 ans j’étais persuadée qu’elle n’avait pas de goût!), et que le rasoir c’est INTERDIT, seulement l’épilation et surtout là a cire, pas trop l’épilateur (surtout que dans la famille on a plutot le système pileux developpé et bien nois!!).
    Aujourd’hui maman je te dis merci au moins pour ça!!!!
    :-)

  • #173 Cécile de Brest le 8 janvier 2009 à 17 h 08 min

    Oui, c’est terrible Turquoise ! Sache que tu es loin d’être comme elle en tout cas…

  • #174 garancette le 8 janvier 2009 à 17 h 12 min

    ma mère ne s’est jamais beaucoup maquillée, elle ne m’a pas enseigné de « préceptes », mais je ne ressens pas de manque en cela… Sauf peut être son truc de la vieille brosse à dent utilisée pour éviter les paquets de mascara…
    Par contre, j’adorais ses fringues et j’aimais lui piquer (encore aujourd’hui). On a toujours fait les magasins ensemble et cette année encore, on va aller faire les soldes ensemble. Faire les soldes, c’est une institution, vu qu’elle n’achète QUE des vêtements en soldes, et c’est vraiment très très récent pour moi d’acheter un vêtement hors période de soldes, comme braver un vrai interdit !!!
    Il y a une photo d’un noel de quand j’étais petite où me voit les yeux fermés le visage levé vers elle, où elle me met une touche de fard sur les paupières. Se faire jolie, c’était (et c’est resté) comme un jeu, quelque chose qui n’appartient pas vraiment au quotidien, une occasion spéciale.
    J’adore le maquillage, et j’adore me maquiller, mais je ne me maquille pas tous les jours, je ne sais pas si je parviendrai à rompre cette habitude, qui comme par hasard me vient de ma mère… :)

  • #175 nana le 8 janvier 2009 à 17 h 14 min

    ah moi aussi j’oubliais. le rasoir? JAMAIS au grand jamais.

  • #176 Turquoise le 8 janvier 2009 à 17 h 14 min

    Deleima, Cécile , c’est toujours le vieux truc de Nietzsche : « ce qui ne me tue pas me rend plus fort  » ; en fait, je crois avoir été un bon prof pour moi-même car je me suis appris à profiter de la vie et à aller vers les autres , et je l’ai fait passer à mon adorable fils . Mais quand même, une fille, ça m’aurait bien plu … enfin, peut-être serai-je un jour grand-mère ???

  • #177 nono le 8 janvier 2009 à 17 h 18 min

    Ou la la turquoise c’est dur ça..
    On a beau être grande, il y a des blessures qui ne se referment jamais.

  • #178 laurence le 8 janvier 2009 à 17 h 18 min

    chez moi,les femmes ont toujours été très coquettes…des 2 cotés,impossible d’arriver aux réunions de famille pas maquillée ou mal sapée: tu es fatiguée,ça ne va pas?…
    ma mère est toujours bien maquillée,coiffée;dès qu’elle sent que son homme va arriver,(elle a un radar) hop! retouche make up!! sans les années 80,elle utilisait son rouge à lèvre en guise de gloss,et c’était pas mal!(je chérirai toujours la tête de mon grand père le jour ou il l’a vue faire ça….)du coup,je trouvais ça un peu pénible et futile;j’ai un peu pris le contre-pied,en restant naturelle(mais toujours le peau très soignée,pas folle,je n’allais quand même pas dilapider le capital génétique!!!)
    et puis,vers 35 ans,j’en ai eu marre de m’entendre dire que j’étais pâle,et je m’y suis mise;mais j’ai beau faire,je ne suis jamais assez mince ,mes cheveux ne sont jamais assez méchés etc…c’est un peu fatiguant,cette quête perpétuelle; certes,ma mère est magnifique,mais est ce que ça vaut le coup, d »‘être toujours sur la brèche »?

  • #179 Stéphanie (mais une autre) le 8 janvier 2009 à 17 h 20 min

    En tout cas nous on veut bien être tes filles par alliance-ouebesque :-)

    Je reviens sur ce que j’ai dit : maman m’a dit un jour que je lui disais « j’ai du duvet sur la lèvre » « NE LE RASE JAMAIS ». Bon je peux pas me l’arracher non plus parce que j’ai le poil extrêmement douillet, mais au moins je ne suis pas la femme à barbe du coup :-)

    Et puis lors de son grand gala (pas de danse hihi) elle m’a demandé de l’aider à la maquiller et même si on se prend le chou pas mal en ce moment c’était très gai comme moment ! Et puis elle sait qu’il faut se mettre en lumière naturelle pour se maquiller.
    Bon pour ma soeur, c’est mort. Surtout qu’à 30 ans elle en fait 12 donc elle est pas prête de passer à quoi que ce soit (mais elle se crème quand même).

  • #180 Seccotine le 8 janvier 2009 à 17 h 22 min

    Mais pourquoi jamais le rasoir ? (simple curiosité)

    Entre les crèmes dépilatoires qui piquent, et la cire et les épilateurs qui font supermal, le rasoir c’est quand même la solution la solution soft, non ??? Un petit coup le matin sous la douche, et hop ! Nickel…

  • #181 Stéphanie (mais une autre) le 8 janvier 2009 à 17 h 27 min

    Moi je me rase les gambettes parce que de toute façon j’ai 4 poils par décimètre carré, mou et pâlichon, ben oui j’ai le cheveux faiblard faut bien que ça serve quelque part.
    Par contre pour la moustache les quelques femmes que je connais qui l’ont fait… Heu ça fait comme pour les hommes : on voit la repousse dans la journée, et ça je trouve ça ieeek!

  • #182 globulita le 8 janvier 2009 à 17 h 27 min

    @Seccotine: j’imagine que c’est à cause de la légende urbaine comme quoi les poils repousseraient plus drus, plus noirs et plus nombreux. Ce qui est faux, sauf sur le visage je pense.

  • #183 Jube le 8 janvier 2009 à 17 h 29 min

    Turquoise: ma maman a eu une mère comme la tienne et elle en a beaucoup souffert, heureusement et comme toi elle a su surmonter tout ça et avec ses 4 filles elle a été une maman aimante et douce et c’est une grand-mère formidable avec ses petits fils. Je te souhaite d’être grand-mère pour transmettre tout cela à tes petits enfants et qui sait ce sera peut-être une fille !!!

  • #184 Lorelaï le 8 janvier 2009 à 17 h 30 min

    Qu’ai je appris de ma mère ? En matière de maquillage/cosmétique : rien excepté la crème hydratante et le nettoyage/démaquillage. Notez, c’est déjà pas mal.
    En matière de cuisine : rien non plus, c’est mon père qui m’a « initiée »
    En matière du reste : pas grand chose en fait, on a peu de goûts centres d’intérêt en commun, excepté la lecture en général et les polars en particuliers.

    Ma mamie chérie, partie trop tôt, me fascinait avec ses rituels rouge à lèvres, poudre parfumée avec la houpette, liner oeil de biche et brushing toujours impeccable… Mais je n’ai pas eu le temps d’apprendre….

  • #185 delphine-la-timide le 8 janvier 2009 à 17 h 31 min

    RIEN DU TOUT et mes tentatives de féminité se sont toujours soldées par des remarques maternelles très agréables du genre:
    – Tu mets trop de parfum, tu sens la cocotte.( bon, ça c’est vrai)
    – Tu vas encore te faire dépoiler ? ( plus méprisant encore que se faire « épiler »)
    – oulala, elle a essayé de se maquiller aujourd’hui…
    Résultats: j’achète compulsivement du maquillage que je ne mets pas assez.

  • #186 à 4 degrés le 8 janvier 2009 à 17 h 35 min

    Ma maman m’a appris très tôt la crème pour le visage. Au niveau du maquillage rien, mais c’est elle qui m’a offert mes cours de maquillage dont j’avais tant envie. Et depuis, elle aussi s’y est mise elle aussi! Grâce à MBDF, elle est devenue accro à Nuxe et son huile prodigieuse.
    Par contre, chez nous, on est des infidèles du parfum contrairement à la majorité.

  • #187 Véro la Bisontine le 8 janvier 2009 à 17 h 46 min

    @ Turquoise : ton texte me fait penser à la fameuse résilience décrite par Bois Cyrulnik…comme quoi on peut avoir vécu des épreuves petit, et réussir à en prendre le contre-pied plus grand!!
    Maintenant, l’attitude, le ton..enfin tout ce qui se dégage de tes commentaires ne m’étonnent guère maintenant…tu es douce, chaleureuse, maternelle, et pleine d’empathie, sans oublier le très haut niveau de culture générale, et le penchant certain vers le make-up!! :)

  • #188 Lyv le 8 janvier 2009 à 17 h 51 min

    A me maquiller (entre autres) avec mesure et élégance.. en la regardant, il faut dire que j’ai la chance d’avoir une maman très belle, je trouve que ca aide..^^
    Elle se maquille peu puisqu’un rien lui suffit et ne comprends pas pourquoi j’ai tant besoin de mettre base a fap, fdt etc… alors que je suis jeune! mais ca ne l’empêche pas de venir faire son marché parmi mes arrivages il faut l’avouer presque permanents… ;) ce qui fait que maintenant elle est très au courant et très calée en collections MAC a son grand désespoir !

  • #189 Turquoise le 8 janvier 2009 à 17 h 52 min

    Seccotine : rasoir sous le nez, look Clark Gable assuré !
    Le problème c’est que les poils qui repoussent après avoir été coupés net par le rasoir ne vont pas être effilés et décolorés naturellement du bout, donc ça fera un effet « chaume  » piquant .
    Les filles, à vous lire on a l’impression que les femmes des années 70 étaient des femmes poilues, pas maquillées et refusant la féminité au nom de leur féminisme ; en fait, la plupart se maquillaient – ah, les smokies avant la lettre de Brigitte Bardot ! – portaient des kilos de bijoux , des mini robes , de gros ceinturons, et des tuniques indiennes en soie aux couleurs chatoyantes . A part Beauvoir qui faisait vraiment chaisière, nous étions au contraire très coquettes !

  • #190 Turquoise le 8 janvier 2009 à 17 h 54 min

    Véro : je ne sais plus où me mettre ;-)))

  • #191 Véro la Bisontine le 8 janvier 2009 à 17 h 55 min

    @ Turquoise : mais si, tu sais….dans la page du jour de ton agenda!! :)

  • #192 Seccotine le 8 janvier 2009 à 17 h 57 min

    @ Turquoise : ah mais la moustache je la rase pas, je la laisse vivre sa vie, je parlais des aisselles et des jambes, essentiellement.

    Maintenant, je ne trouve pas que l’absence de maquillage ou d’épilation soit systématiquement à mettre en corrélation avec un refus de la féminité. Je ne refuse pas ma féminité, je la vis autrement. Et je t’assure que j’arrive à être très féminine sans make-up, avec les jambes rasées (et sans règles ni désir de maternité ni de « coupling » non plus, tant qu’on y est :o)

    C

  • #193 Lyv le 8 janvier 2009 à 17 h 57 min

    J’oubliai pour mes 6 ans, je me souviens j’étais en CE1, elle m’a offert en plus de mes cadeaux une trousse remplie de maquillage, c’est ainsi que tous les soirs a 8h30 la lumière éteinte, je me barboullai la figure avec le plus grand des plaisirs ! (je m’inspirait de Miss Fine, et oui l’héroine de mon enfance et niveau make up.. l’élégance elle connait pas toujours lol ) donc j’étais bien barbouillée ^^ , je dormai ainsi et au petit matin, ma mère avait la joie de découvrir mon visage :)

    Un des plus jolis cadeaux que l’on m’est fait !

  • #194 Athéna le 8 janvier 2009 à 18 h 01 min

    @Turquoise et Delphine -la – timide : c’est triste vos histoires, félicitations pour les avoir surmontées
    mais finalement autour de vous est-ce qu’il y a beaucoup de femmes qui se maquillent ? j’ai beaucoup d’amies autour de la trentaine, la plupart ne le font pas ; et quand j’étais en prépa puis en école d’ingénieurs, j’étais une des rares à le faire

  • #195 Bobinette le 8 janvier 2009 à 18 h 02 min

    Moi elle se maquille basiquement (blush, crayon, mascara, rouge à lèvre) Elle m’a surtout appris l’hygienne de la peau : bien se demaquiller, dermato des que j’ai eu de l’acne etc
    Sinn je me maquille depuis assez jeune et j’ai commencé le fard à paupiere au lycée (J’ai 19ans ajd)
    J’ai appris toute seule en essayant et quelques techniques sur les magasines!
    Alors j’étais bien contente en trouvant se blog pour les choses plus compliqués et pour connaitre les termes exacts :)

    Sinon au passage, Helene connais tu la marque Peggy Sage? Ce sont des produits acheté par les estheticiennes que je connais car j’ai fait un stage chez un grossiste
    Ils ont de tout au niveau esthetique et ils ont de jolies fards à paupiere! J’en ai super jolie malgre qu’il soit assez chiant à appliquer! (http://www.peggysage.com/)

  • #196 Prunelle.m le 8 janvier 2009 à 18 h 04 min

    Rien dans le domaine de la beauté, du fait qu’elle s’est toujours détestée physiquement. Mais elle m’a laissé faire pour les vêtements, le maquillage et je n’ai jamais été dans les excès, ce dont elle était très fière. Elle était partisane de « je laisse faire, sinon ce sera fait derrière mon dos de toute façon, et cassera un lien de confiance privilégiée ». Juste une fois où j’avais dépassé les bornes, elle m’a dit, l’air indifférent et pas du tout fâché (ça joue!), que j’avais l’air d’une « p*te » : ça m’a refroidie!

    Je lui ai appris à se maquiller tous les jours (c’était juste pour les grandes occasions) et à éviter certains faux pas (blush rose fluo, crayon dans l’oeil, etc…). Je lui ai appris à s’habiller, à mettre des jupes, éviter le « trop » dans les bijoux. De son côté elle m’a toujours admirée et encouragée, autant pour les tenues que le maquillage, m’a toujours dit que j’étais belle et m’a aussi « soutenue » dans ma quête de la féminité : m’accompagner dans les parfumeries, chez l’esthéticienne, … Bien sûr il fallait que je le demande, mais elle prenait ça très au sérieux et hop, direction la voiture! Elle avait vraiment « peur » que je tombe dans le même schéma qu’elle. Elle ne m’a pas montré le chemin, mais m’a tellement bien accompagnée que je pense lui devoir ma « réussite » dans ma quête de la féminité.

  • #197 egcm le 8 janvier 2009 à 18 h 10 min

    Pour ma part pas de transmission manquillage (j’ai du me lancer en cachette au college… ca a toujours été ma tasse de thé) par contre ma maman m’a appris à aimer les parfums et de ne jamais sortir sans un petit pschitt – maintenant je ne sors jamais jamais sans parfum et rouge à levres au minimum (c’est à dire pour aller chercher le pain le WE!)

  • #198 Turquoise le 8 janvier 2009 à 18 h 23 min

    Athéna : je suis admirative de la manière dont la plupart des filles jeunes se maquillent : tout en nuances, ou bien plutôt style dramatique, mais la plupart du temps très bien fait , à croire qu’elles lisent toutes ce blog ! ce sont plutôt les 40 ans et plus qui font des erreurs , on dirait qu’elles en sont restées aux paillettes et à la terracotta des 80’s tendance Dallas …
    Véro : message reçu , compris et apprécié !

  • #199 Véro la Bisontine le 8 janvier 2009 à 18 h 26 min

    Maintenant que je vous lis, je constate que beaucoup de nos mères n’étaient pas très enclines à se maquiller…
    Etait-ce dû à leur génération, au plutôt à notre liberté plus accrue et de plus grandes possibilités qui s’offrent à nous, qu’auparavant??

    Ce qui m’étonne, c’est le manque de féminité des copines de mon âge.
    Pas toutes, mais certaines (qui sont en couple, mariées et mères de famille), ont adopté un certain laisser-aller…pas sur l’hygiène, mais sur une certaine coquêterie (vêtements sans forme et sans âge, no make-up, coiffure proche du masculin…), bref…c’est comme si une fois l’homme « capturé », et le rôle de maman « endossé », elles s’oubliaient un peu elles-mêmes!

    Peut être est-ce dans leurs natures profondes, je ne sais pas..;;

    Je pense surtout à une d’entre elles, qui pourtant, lorsque l’on était au lycée, était plutôt féminine, et maintenant, une fois « rangée des voitures », me laisse pantoise quand je la vois…et je soupçonne, dans son regard, comme un jugement de sa part me concernant…rien de bien marqué ni de bien grave, mais j’ai qques fois l’impression d’être too much avec mes jupes, mes talons, mes bijoux, mon maquillage…:)

  • #200 Mithra le 8 janvier 2009 à 18 h 28 min

    Turquoise, je suis sure que si un jour tu as une petite-fille, elle parlera de toi comme beaucoup de filles ici parlent de leur grand-mere cherie !

    Et je suis bien d’accord, ma mere et ses copines, dans les annees 70, etaient tres feminines ! Maquillees (aaah l’ere des fards a paupieres liquides presentes comme du vernis a ongles, dans des teintes nacrees), avec plein de bijoux, des jupes longues froufroutantes et des sandales compensees… et ca n’etait pas des femmes soumises en retard sur leur temps !
    Des puritaines qui considerent que prendre soin de soi, aimer se maquiller et s’habiller est la preuve d’une mollesse certaine du bulbe, il y en a toujours eu et il y en aura toujours, feminisme ou pas :-((

  • #201 Miss Lili le 8 janvier 2009 à 18 h 41 min

    Ah ben je tiens à dire que si ma mère ne se maquillait pas, ce n’était pas parce qu’elle était fervente MLF contre les instruments de soumission de la femme que sont le mascara et les talons mais bien par pure dépression carabinée :)

  • #202 funambuline le 8 janvier 2009 à 18 h 41 min

    @ Turquoise : tu as raison, je remarques souvent des jeunes filles très bien maquillées. J’ai l’impression qu’il y a 10 ans ou 20 ans, les jeunes filles étaient beaucoup moins bien maquillées. Je me demande si ça ne tient pas aussi aux marques « pas chères » de maquillage, du genre worldcompagny, qui ont fait beaucoup de progrès dans le conseil, dans les produits, dans l’explication de comment utiliser quelle couleur sur quoi (genre leurs palettes pour blonde, brunes, etc… avec 3 fards coordonés et des shémas sur comment les appliquer). Dans les magasines féminins également j’ai l’impression qu’il y a plus de sujets sur « comment faire » avec mode d’emploi et tout et tout que quand moi j’étais ado.
    Bon, il y a toujours ces adolescentes maquillées très mochement comme des voitures volées… ça me fait rire dans la rue ou le bus j’ai envie de m’approcher d’elles pour leur dire (par exemple): « le crayon dans l’oeil sans rien d’autre qui dégouline il vaut mieux éviter, l’eye-liner c’est bien quand le trait est maîtrisé… tu devrais t’abstenir ou t’exercer ou changer de produit !, etc…). Mais les pauvres, vous imaginez vous faire approcher par une « vieille » (ce à quoi je dois ressembler pour elles du haut de mes 30 ans) qui critique leur maquillage, il y aurait de quoi être mortifiée à vie. En fait, on devrait se promener avec des minis-cartes de visite avec http://www.monblogdefille.com marqué dessus pour les distribuer sans foutre la honte….

  • #203 Miss Lili le 8 janvier 2009 à 18 h 43 min

    HS : C’est quoi worldcompany?

  • #204 Alix le 8 janvier 2009 à 18 h 46 min

    J’ai beaucoup aimé lire vos commentaires tout au long de la journée.
    Comme beaucoup ici (et cela m’étonne…), ma maman ne m’a presque rien transmis… puisqu’elle n’avait presque rien à transmettre. Tout juste, pour les grandes occasions, un rouge à lèvres YR rouge vif vieux de 20 ans, assorti d’un fard bleu pailleté. Hum.

    Elle ressemble aux amies que Véro la Bisontine évoque, qui, une fois bien rangées dans leur case « mère au foyer », ne pensent plus qu’il est important d’être bien à l’extérieur pour être bien à l’intérieur. Je dis cela sans jugement aucun, mais avec un peu de tristesse, au vu de ce que cette « mère au foyer », ma maman, est devenue une fois ses enfants sortis du nid. Elle s’est tellement réalisée à travers nous, ses enfants, qu’elle en a oublié de prendre soin d’elle. Maintenant, cela ne l’intéresse plus. Et elle devient fade, vieille, triste.

  • #205 lilo2 le 8 janvier 2009 à 18 h 48 min

    A me mettre une crème sur le visage chaque jour. Je la remercie de ce bon conseil !
    et sinon, meilleurs vœux Hélène (santé, bonheur et tout et tout …)

  • #206 funambuline le 8 janvier 2009 à 18 h 50 min

    @ miss lili : worldcompagny c’est l’oréal & co.

  • #207 Turquoise le 8 janvier 2009 à 18 h 55 min

    Véro : peut-être que moins de femmes se maquillaient autrefois parce qu’il y avait beaucoup moins de choix dans les produits, et que, relativement, ceux-ci étaient plus chers que maintenant ? et les magazines consacraient moins d’articles au maquillage aussi … et on n’encourageait pas non plus les jeunes filles à se maquiller : je me souviens qu’au lycée on nous envoyait nous débarbouiller si on avait un peu d’eye-liner !

    Mithra : avoir une vingtaine d’années dans les années 70, c’était le pied pour s’habiller, le moindre bout de tissu indien imprimé rose et violet, trois colliers de graines et des nu-pieds, et hop, on était dans le coup … mais je connais des filles de babas qui ont viré executive women en chignon et tailleur strict par réaction, au grand désespoir de leur mère !

  • #208 Turquoise le 8 janvier 2009 à 18 h 58 min

    Funambuline : tu as été plus rapide que moi pour envoyer ton comm, mais ils se recoupent complètement ;-)

  • #209 PrincesseTorchon le 8 janvier 2009 à 18 h 59 min

    @ Alix : c’est étrange, personnellement c’est depuis que je suis une maman au foyer avec deux enfants que je mets un point d’honneur à mieux prendre soin de moi, à me maquiller, me faire jolie… je vois justement trop de femmes, jeunes, maman à la maison comme moi, qui oublient leur féminité en route. Mon militantisme à moi, pour défendre ma « caste » des femmes au foyer pas désespérée c’est d’être délicieusement futile (c’est même salutaire quand on s’occupe à plein temps de sa marmaille)
    Quant à ma mère, elle m’a appris quelques petites choses, comme protéger sa peau du soleil. Par contre si je continue -à venir ici entre autres- c’est bientôt moi qui pourrait lui transmettre des choses ;-) alors merci Hélène !

  • #210 Hélène le 8 janvier 2009 à 19 h 03 min

    Cagaroule (113) je trouve très chouette ce que tu dis de tes parents.

    Zaliénor (114) sois la bienvenue !

    mmarie (116) je suis contente que ça te plaise, et moi aussi j’aime beaucoup ce sujet ;-)

    Baboux (119) welcome back ! ;-)

    Tania (121) c’est vrai que ça serait joli, si les mères et les grand mères lisaient tout ça !

    sandrine de la R. (133) je plussoie, pour le fait de s’éclater en beauté quand on ne trouve pas sa taille en fringues ;-)

    futile tranquille (134) c’est à mon tour de réfléchir en lisant ton commentaire, pour réaliser que ma mère a toujours eu une immense passion pour les parfums. Et que le make up et le parfum, ce sont deux domaines très différents. Moi je préfère le make up, mais après tout ça me vient sans doute d’elle, d’une certaine façon : quand me vois avec ma palette dans une main, et mon pinceau dans l’aute, je pense toujours à elle (elle est peintre… ;-)
    Sans compter que j’ai comme elle la passion de la couelur et des belles choses, et je sais que l’éducation de mon regard et mon côté esthète, c’est à elle que je les dois, sans aucun doute.

    Athéna (137) comme quoi la pub est toujours bonne à prendre, même négative ;-))
    « Parlez de moi, en bien ou en mal, mais parlez de moi »…

    Hotnspicy (142) merci à toi, je suis très trouchée par ton commentaire. Et je te redis ce que je t’ai déjà dit ; tu es une femme assez somptueuse (bon sang cette ossature et ces pommettes, je vais pas m’en remettre ! ;-), tu as de nombreuses raisons d’être fière de ton physique et de vouloir le mettre en valeur, continue sur cette voie !
    Et pour la séance psy c’est gratos, j’aime pas les gens qui font du blé sur la souffrance des autres ;-)

    Annika Panika (154) je suis pas forcément d’accord : les crèmes chères ne font absolument pas plus d’effet que les pas chère, ce qui compte c’est avant tout la régularité des soins. Par contre pour les fringues, dans 30 ans vaudra mieux en prendre des chères parce qu’on aura plus le physique pour se permettre de se saper chez H&M ;-))

    Sylvie8600 (156) c’est clair que ça met les choses dans une persepective tout à fait différente ;-)

    Louloutte (157) merci beaucuup pour toutes ces gentillesses !

    annaquine (158) c’est magnifique ce que tu dis de ta maman, merci !

    Harker (159) sois la bienvenue ! ;-)

    Bon je fais une pause et je continue, excusez-moi d’avoir été peu présente aujourd’hui alors que cette discussion me passionne à mort sa race, mais c’était busy partout à la fois, erf ;-)

  • #211 Zaphyra le 8 janvier 2009 à 19 h 06 min

    @ Globulita : alors là je tiens à préciser que ça dépend du type de poil des personnes, je suis brune et une bonne pilosité, j’ai utilisé un rasoir pendant un mois un été, à la fin mes poils était telle de la barbe, et en me rasant le matin mes jambes n’était plus douces le soir même, en un mois seulement… Donc non ce n’est pas une légende urbaine (pour moi ca marche aussi avec les crèmes dépilatoires d’ailleurs !!), mais ça dépend des gens…

  • #212 Kila le 8 janvier 2009 à 19 h 11 min

    Et bien en y réfléchissant pas mal de trucs :
    toujours utiliser des produits de qualité, aller de temps en temps chez l’esthéticienne,
    Chez nous les fringues c’est génétique, mon père était fane de fringues, lui et ma mère pouvaient dépenser des sommes indécentes dans les boutiques.
    Donc elle m’a appris à soigner ma tenue vestimentaire, là encore acheter des habits de qualité, plus cher mais aussi plus solides donc qui durent et qui se tiennent bien et s’entretiennent facilement. D’ailleurs elle vient de me subventionner pour les soldes ;-) Merci môman! Parce que c’est pas le tout de me donner le goût des belles choses, je suis qu’une pov’ étudiante/chômeuse sans l’sous!!

    Elle ne se maquille jamais les yeux. Par contre elle entretient sa peau très consciencieusement car elle est sujette à la couperose.

  • #213 Alix le 8 janvier 2009 à 19 h 14 min

    @ Princesse Torchon : chouette alors, ils ont de la chance tes enfants… et toi, aussi. Je te souhaite de continuer dans cette voie !
    Par « réaction » probablement au modèle de « femme au foyer » qu’a été -qu’est toujours- ma maman, alors que je termine mes études, je ne me vois surtout pas dans ce rôle, je ne regarde que du côté de l’épanouissement professionnel au poste le plus haut possible, sans enfant, sans « vie à la maison », pour ne surtout pas m’étioler comme elle le fait. Mais c’est un autre débat, je rends l’antenne :)

  • #214 Alix le 8 janvier 2009 à 19 h 20 min

    … non, je continue, pour conclure que finalement, pour beaucoup, c’est un peu toi notre Maman-beauté, Hélène :) (hihi, tu vas détester cette appellation)

    Vous voulez savoir ce qu’elle m’a appris, ma Maman-beauté ? A surtout bien hydrater sa peau, à privilégier le teint, surtout-pas-de-crayon-dans-l’oeil,… à être futile sans être superficielle :) et puis tout plein d’autres choses (parce qu’il ne faut pas croire, ce n’est pas seulement une Maman-beauté « physique », mais aussi une Maman-beauté « intérieure » – même si l’expression est souvent galvaudée).

    Cette fois j’arrête :)

  • #215 Koschka le 8 janvier 2009 à 19 h 25 min

    Bon, j’étais en train d’écrire un superbe pavé en honneur à ma môman, et Firefox a tout explosé, donc je suis dégoûtée.
    Je dirais donc seulement que j’adore ce sujet, que j’adorerais le développer mais vu le risque que mon post vole en fumée je ne le ferai pas (plus), et que ma maman ne m’a rien appris sur le maquillage, seulement que la classe, ça n’a pas besoin de maquillage, justement (elle est très classe, naturellement)
    J’ai appris la beauté en achetant chaque mois Cosmo et Biba depuis 2 ou 3 ans, et maintenant grâce à Hélène qui éclaire les points sombres de cette matière!!

  • #216 Hélène le 8 janvier 2009 à 19 h 35 min

    Athéna (163) Calèche n’est pas un parfum de grand mère, ma soeur l’a beaucop porté et elle a 35 ans ;-)

    Seccotine (168) merci, pour la photo ;-)

    Véro la Bisontine (169) je touve très touchant ce que tu dis de ta mère et son approche de la coquetterie, avec l’âge !

    Turquoise (170) ça me fait mal pour toi, de lire ce que tu dis, tout comme pour Miss Lili ou d’autres… J’espère que ton fils te donnera une petite-fille hyper girlie ;-)

    Zaphyra (172) yesss ! Vive ta maman pour l’anti-crayon dans l’oeil ! ;-))

    laurence (178) bien sûr que non ça ne vaut pas le coup, d’être toujours sur la brèche (enfin à mon avis) ;-) Cool, relax, repos, plaisir, quoi ! ;-)

    Seccotine (180) il n’y a aucune vraie contre-indication contre le rasoir ;-) Je l’ai moi-même utilité des années pour les aisselles (et l’été pour les jambes), avant de passer auaalser, et ça n’a rien changé. C’est une légende soigneusement entretenue par les vendeurs de cires et de crèmes dépilatoires ;-)
    Sauf sur le visage, comme disent les copines ;-)

    delphine-la-timide (185) c’est vraiment dur de s’épanouir en tant que femme, avec des remarque pareilles…

    Turquoise (189) aucun doute que tu étais ravissante et sexy et féminine dans les années 60 mais peut-être que nos mères, hélas moins que toi, à en croire les commentaires des filles ;-)

    Bobinette (195) sois la bienvenue ! Je connais Peggy Sage, bien sûr, mais ça fait très longtemps que je n’ai pas essayé leurs fards !

    Prunelle.m (196) ce que tu dis de ta mère et de ton éducation à la beauté est très chouette !
    Je voudrais toutefois réagir au fameux « tu as l’air d’une pute », qu’on a, pour pas mal d’entre nous, entendu au moins une fois, et que je trouve absolument terrible.
    Terrible pour les putes, que ça humilie abominablement, et terrible pour nous, que ça bloque dans notre élan de féminité.
    Moi c’est mon père qui m’a dit ça un jour quand j’avais 16 ans. Je suis pas certaine de m’en être remise.

    Véro la Bisontine (199) c’est le « complexe de la mère de famille », c’est terrifiant ;-))

    funambuline (202) je plssoie vachement : je crois qu’il y a aujourd’hui une vraie éducation au maquillage qui n’existait pas avant.
    (et je viens de recommander 1.000 cartes de visites, si tu veux je t’en envoie un stock ;-)))

    lilo2 merci ! ;-)

    PrincesseTorchon (209) bravo pour ta lutte anti-femme au foyer désespérée !!!!

  • #217 Hélène le 8 janvier 2009 à 19 h 37 min

    Alix (214) merci, je suis hyper touchée. Vraiment. J’adore cette appellation, « maman-beauté »n, c’est adorable, je trouve ! ;-)

    Koschka (215) je compatis, rien de plus frustrant qu’un beau comentaire qui part en fumée !! Saleté de bécane !

  • #218 mmarie le 8 janvier 2009 à 19 h 43 min

    Je vous dis bonsoir, les filles, à vous et à vos mères maquillées ou non, c’était une jolie journée avec vous ;-)

  • #219 schtroumpfettre le 8 janvier 2009 à 19 h 48 min

    beh pas grand chose hormis le fait d’être propre et bien présenté !!!!!!!!!

    Mieux vaut avoir les cheveux propres pas attachés, qu’un chignon tout cra cra gras

    etc etc…

  • #220 Turquoise le 8 janvier 2009 à 19 h 56 min

    Hélène, c’est adorable de supposer que j’étais ravissante dans les années 60 , mais je peux te dire qu’à 15 ans j’étais la reine des empotées, n’ayant aucun modèle féminin dans mon entourage. Ca a été un sacré boulot pour devenir à peu près présentable ! d’autant plus qu’à l’époque si tu ne ressemblais pas à Bardot tu étais un boudin ; actuellement, les critères de beauté sont bien plus ouverts …
    Mais maintenant de temps en temps j’adorerais avoir une fille qui me dise  » non, ne mets pas ça, c’est ringard « ou  » tu n’as plus l’âge  » , parce que ce sont des questions auxquelles je suis obligée de trouver une réponse toute seule, et ce n’est pas facile à partir d’un certain âge …
    Je trouve que dans l’ensemble les filles ici parlent avec beaucoup de tendresse de leur maman , c’est touchant !

  • #221 PrincesseTorchon le 8 janvier 2009 à 20 h 21 min

    en tout cas je ne me suis pas lassée de venir lire les commentaire toute la journée, quel joli thème que ton article Hélène… et la transmission de la féminité, quel sujet passionnant et complexe…

    Ps : Alix a bien raison, Hélène est un peu notre « Maman-beauté », qui nous décomplexe et nous encourage.

  • #222 Hélène le 8 janvier 2009 à 20 h 26 min

    Moaaaahhh, tu es choute, PrincesseTorchon ;-)

    Turquoise erf oui, 15 ans c’est pas l’âge le plus facile ;-) Je ne savais pas que Bardot était le seule et unique canon de la beauté à l’époque, quelle angoisse pour toute celles qui ne lui ressemblaient pas !
    Et moi aussi je suis touchée par la tendresse des filles avec leur maman, je ne suis pas très habituée à ça, je trouve ça émouvant.

    schtroumpfettre tu es comme nous toutes, alors !

  • #223 Cécile de Brest le 8 janvier 2009 à 20 h 27 min

    Je trouve aussi que les « tu as l’air d’une pute » sont d’une violence inouïe.
    Je me souviens de mon père qui me faisait toujours la même remarque quand il trouvait que j’avais mis trop de fdt ou de poudre « Tiens, voilà Francine ! » (référence à la farine oeuf corse et pas à une quelconque animosité contre ce prénom ;-)) )
    Mais je me souviens aussi de nombreux compliments lorsqu’il trouvait (ou ma mère d’ailleurs) que mon maquillage était particulièrement réussi. Et ça fait du bien !

  • #224 Ceseraaudreyetpuisc’esttout le 8 janvier 2009 à 20 h 33 min

    J’arrive un peu après la bataille…et je n’ai pas le temps de lire tous les (nombreux!!!) commentaires. Alors, au risque d’être hors sujet, ma mère m’a appris à ne pas avoir peur de vieillir. C’est un conseil beauté, non?
    non.
    bon, je sors

  • #225 waffo le 8 janvier 2009 à 20 h 36 min

    J’ai lu un peu en diagonale (221 commentaires quand meme !), c’est assez marrant de voir les relations avec nos mères et les « transmissions » ! De mon côté, j’aurais eu tendance à dire pas grand chose mais en fait si : le vernis à ongles ! J’adorais voir ma même se peindre les ongles (qu’elle a souvent long même maintenant à 70 ans) et ça m’a motivé pour arrêter de me les ronger à l’adolescence et depuis j’ai des ongles nickels :)
    par contre pour le reste c’était crême Oil of Olaz le matin (et je crois qued c’est toujours le cas) et parfois un peu de maquillage (un peu de fard – un seul — et mascara).
    Par contre, elle nous a transmis de bons gènes : mes soeurs ont plus de 40 ans et pratiquement aucune ride) et ma mère à 70 ans et n’est pas trop marquée. Et 0 cheveu blanc pour mes soeurs et moi et peut être 2/3 pour ma mère (sous sa décoloration blonde qu’elle a depuis ma naissance après être passée par brune, rousse… :D). et ma grand-mère qui arrivait à se mettre du rouge à lèvre sans se regarder dans une glace (à l’époque ça ne m’impressionnait pas – par habitude – mais quand j’y pense ouaaaaah).

  • #226 Alex le 8 janvier 2009 à 20 h 44 min

    Moi j’ai décidé de ne jamais écouter les conseils beauté de ma mère le jour où j’ai trouvé des photos d’elle étant jeune, avec du rouge à lèvre rose (et sur les dents) du blush orange, et du fare à paupière bleu turquoise monté jusqu’en haut des sourcils. ^^

    Donc non j’ai rien appris de ma mère.. du coup.

  • #227 Bulle le 8 janvier 2009 à 20 h 44 min

    Ma maman m’a toujours dit (comme plein de maman, ai-je lu en survolant les commentaires -pas le courage de tout lire!!) de m’hydrater tous les jours, de prendre soin de moi (et de ne pas pousser trop sur le maquillage, sinon « ça fait pupu » me disait-elle…:p)
    Elle se maquille tous les jours, mets beaucoup trop de rouge à joue (mais ça lui donne bonne mine, et je ne l’imagine pas autrement!!), son parfum piquait le nez quand elle me faisait un bisou le matin (mais mon chéri vient de me faire le même compliment ce matin, comme quoi, tout se transmet!! ;D)
    Du coup, j’ai hérité de son habitude de me tartiner de crème tous les matins, les démaquillages quoi qu’il arrive, et de me faire belle pour moi! Elle m’

  • #228 Bulle le 8 janvier 2009 à 20 h 46 min

    *** (désolée mon doigt à ripé…:p)
    donc, je disais: elle m’a appris l’épilation des sourcils (et je ne l’ai pas assez écoutée…:p), la coquetterie en général…
    Ralala, ma maman, même si je ne lui ressemble pas du tout (je suis blonde, cheveux raides, yeux bleux, 1m60 et elle brune, cheveux bouclés, yeux marrons et 1m50), c’est mon modèle!! :) Et à 60 ans, elle ne fait pas son âge!!!

    Bisous

  • #229 Mlle Crapaud le 8 janvier 2009 à 20 h 50 min

    Ma mère se maquille très peu, voire pas du tout. Le seul conseil make up qu’elle m’ait donné est un truc un peu débile mais qu’il est bon d’entendre quand on a 13 ans : le maquillage n’est pas supposé créer la beauté mais la mettre en valeur. Ce n’est pas parce qu’on se maquille beaucoup qu’on sera plus belle.

    Pour le reste, je suis une ignorante des magasins, je déteste y aller, et jai toujours refusé de m’y rendre sauf en cas d’absolue nécessite…

  • #230 Hélène le 8 janvier 2009 à 20 h 53 min

    Cécile c’est génial, des parents capables l’un comme l’autre de complimenter leur enfant pour son physique ou son maquillage !

    Ceseraaudreyetpuisc’esttout oh si, c’est un sacré conseil beauté !!

    Bulle c’est chouette, d’avoir sa mère pour modèle !

  • #231 shoupinia le 8 janvier 2009 à 20 h 53 min

    Les vertus de l’huile d’olive et la recette de la cire orientale !

  • #232 catialine le 8 janvier 2009 à 21 h 00 min

    En parlant de transmission, ce que je trouve fabuleux, c’est la transmission que l’on fait de ce que l’on apprend ici, et au fil de nos expériences de maquillage. J’ai vécu de véritables scènes de complicité avec ma soeur, et quelques copines, qui m’ont demandé de les maquiller en voyant mes progrès. Ce sont de vrais moments d’intimité, très précieux.

  • #233 Ountès le 8 janvier 2009 à 21 h 03 min

    Ma mère est une séductrice, et pourtant le maquillage, les soins ne l’ont jamais vraiment intéressée. Je la revois avec son trait de crayon turquoise sous l’oeil (ouille), qu’elle ne démaquillait pas le soir : je me demandais comment elle pouvait faire une chose pareille et se réveiller avec des cernes énormes.
    Or très tôt ces principes de base (soin, hygiène, démaquillage, sobriété) ont été très importants pour moi – je ne sais pas trop d’où je les tenais.
    Mais j’ai su que j’avais raison quand ma belle-mère (la compagne de mon père) m’a doucement épilé les sourcils, à 12/13 ans, puis m’a montré quelques basiques (mascara, trait de liner discret) et offert mon premier sac à main ! Je ne suis plus aujourd’hui en accord avec elle sur de nombreux sujets, mais sa coquetterie m’a toujours beaucoup plu, et me touche encore.
    Je me maquille donc depuis très longtemps, mais depuis MBDF, ce n’est plus simplement une habitude : c’est un véritable plaisir quotidien.
    Alors finalement en ce qui me concerne le maquillage est une affaire personnelle mais inspirée par de belles rencontres…

  • #234 sophie-marine le 8 janvier 2009 à 21 h 34 min

    Bonsoir à toutes!
    Ma mère ne m’a rien appris sur le maquillage et tout ce qui se rapporte à la féminité. Elle était très stricte (elle ne s’est adoucie que depuis mes 18 ans – j’en ai 22). Pendant longtemps, « mascara », « poils » , « règles » étaient presque des « gros mots »,et on ne parlait pas de ça à la maison. Sa devise : « être belle ne sert à rien ». Je me souviens, quand j’avais 14 ans, elle m’a montré un tube de mascara en me disant  » tiens, pour dans 10 ans, quand tu auras le droit de te maquiller » (ouh! je n’ai toujours pas le droit ^^ mais ça fait quelques années que je « désobéis ») . Adolescente, je n’avais pas le droit de me maquiller, de m’épiler, on ne m’a jamais dit que j’étais jolie ( sauf il y a 2 ans, un jour où j’étais en larmes à cause d’une coupe de cheveux ratée). Je sais que cette sévérité a été en grande partie la cause de ma crise d’ado.
    Du coup, pour tout ce qui concerne la beauté et les trucs de fille, je me suis débrouillée seule, et pas trop mal, finalement! même si j’aurais aimé parler de toutes ces choses avec ma mère… elle ne s’est jamais maquillée et elle ne s’intéresse que depuis très récemment aux vêtements, et me demande parfois des conseils. Par contre, pour le maquillage et les soins, c’est mort, elle ne changera jamais d’avis « être belle, ça ne sert à rien! »

  • #235 Soleada le 8 janvier 2009 à 21 h 37 min

    Ma mère est une femme coquette mais sans trop. Elle m’a appris à surtout pas me raser, et depuis me paie l’épilation chez l’esthéticienne tous les mois ! J’ai vraiment de la chance. Et elle m’a appris aussi les joies des magasins, dans la famille c’est quelque chose qu’on aime particulièrement.
    Maintenant qu’elle vieillit, on dirait qu’elle ne s’intéresse plus à toutes ces choses, comme si elle avait plus le temps et que ce n’était plus de son âge, pourtant elle n’a que 47ans ! Alors de temps en temps je la pousse à prendre soin d’elle,et on dirait que ça lui fait plaisir.

  • #236 Jane le 8 janvier 2009 à 21 h 47 min

    En réfléchissant à cette transmission de féminité (sujet très très intéressant), je réalise que ma mère ne m’a rien transmis hormis les principes d’hygiène élémentaires of course.
    En même temps elle se maquille rarement et quand elle le fait c’est crayon bleu et rouge à lèvres rose nacré ; je préfère donc être autodidacte. Jamais elle ne m’a fait un seul compliment sur mon maquillage (et pourtant j’ai commencé à 14 ans, bien en paix, je la remercie pour ça) ni mon apparence. Mon papa oui, durant ma période crayon noir dans l’oeil et blush « foncé » sculptant ;-), mais ce n’est pas la même chose.
    Elle n’a sans doute pas assez confiance en elle pour ça, ce qui remonte sans doute à sa propre relation avec sa mère (etc etc, le divan svp).
    Enfin, comme beaucoup l’ont dit, ton blog aide vraiment beaucoup à prendre soin de soi sans culpabiliser sur le côté futile du truc. Je vais même devoir faire une petite visite au MAC de Bruxelles un de ces jours (et c’est pas la porte à côté en plus mais qu’est-ce j’ai envie de tous ces petits pots colorés ;-) ).
    Bonne année à toutes et tous :-)

  • #237 kro le 8 janvier 2009 à 22 h 07 min

    le seul geste beauté que m’a transmit ma maman c’est de toujours avoir les ongles propres… quand j’étais gamine je j’adorai le maquillage que je trouvai dans les salles de bain chez mes copines!! ma maman a perdu la sienne vers ses 14 ans et je pense que pour elle, le passage de la féminité faisait parti des choses qu’elle ne savait pas aborder… maintenant mes soeurs et moi on la pousse a se faire belle, je crois meme qu’elle y prend gout ( c’est mon papa qui est content…)!! en meme temps avec 3 filles aussi girly elle a pas trop le choix!

  • #238 lizou le 8 janvier 2009 à 22 h 35 min

    hihi moi j’apprends des trucs à ma mère, lui offre du rouge à lèvre et des gloss. Elle se maquillait très rarement mais son son vieux mascara ysl et ses deux rouges à levres et sa terracota sont les premières choses que je lui ait piqué avant d’acheter mes propres produits.

  • #239 Aladine le 8 janvier 2009 à 22 h 42 min

    de ma mère j’ai appris que le crayon noir c’est génial, que s’épiler ça sert à rien, que les jupes c’est plus joli quoiqu’en disent les copines de classe, que l’après-shampoing c’est useless, que le vernis bleu électrique c’est bien quand on arrive en France un 14Juillet…

    en grandissant je lui ai appris que le fard c’est vachement bien aussi, que le rasoir ça a du bon, que les jupes c’est bien sur elle aussi, que l’après-shampoing c’est pratique quand on a les cheveux qui caressent les reins (et du même coup je l’ai convaincu de refaire pousser les siens), qu’on est pas obligée d’attendre des occasions spéciales pour faire des folies en manucure… et aujourd’hui c’est moi qui lui achète son maquillage ;)

    et j’ai appris de mon père le réflexe « crème nivéa » sur tout le visage en hiver (je parle du bon vieux pot bleu contenant cette crème bien épaisse)… aujourd’hui c’est moi qui l’ai convaincu de passer à la version « soft » de la dite crème… et rassurez-vous, je n’ai gardé la crème nivéa pour les jambes et plus pour le visage ;)

  • #240 Nella le 8 janvier 2009 à 22 h 42 min

    J’aime bien car c’est souvent que tu lances des sujet comme ça, ou suite aux commentaires de chacune on arrive à comprendre pas mal de choses. Comme pour ton article « Pourquoi la femelle humaine s’habille-t-elle en Prada ? ».
    C’est super enrichissant !!

    Quant à moi, ma mère n’a jamais été très maquillage, du coup moi non plus, c’est très très récent et c’est surtout grâce à toi Hélène.
    Cependant elle aime bien que je lui donne quelques petits conseils justement, je l’ai convertie au fond de teint minéral dont je suis fan et elle en a été tout de suite râvie.
    Par contre comme bon nombre des filles ici, elle m’a toujours appris à bien me laver le visage, à beaucoup l’hydrater, nuits et jours…

  • #241 Jenny le 8 janvier 2009 à 22 h 42 min

    Bonsoir
    Ma maman ne s’est quasiment jamais maquillée. Je me souviens d’elle quand j’etais petite qui mettait du fard a paupière rose ( nivea je m’en souviens puisque je l’ai encore, je l’ai toujours gardé dans ma trousse) , du mascara vert ou prune et du blush ! j’etais fascinée de voir comment avec si peu ses yeux pouvaient devenir si beaux.
    Ce que m’a appris ma mère est de me maquiller très légèrement pour garder ce coté naturel! bon vous vous doutez bien que depuis que je lis MBDF ça a bien changé!!
    Aujourd’hui j’achète des FAP MAC à ma maman et du mascara MUFE!

  • #242 Emphiris le 8 janvier 2009 à 22 h 44 min

    Salut les filles !!
    Sujet très interessant, Hélène.
    En y réfléchissant bien, ma mère m’a transmis pas mal de bons conseils, tels que le réflexe crème solaire dès que le soleil pointe un rayon, le dé-ma-quil-la-ge, « le maquillage le plus réussi est celui qui se voit le moins !! » (comme mariebabylone :) (ce qui a raté avec ma soeur, à moitié seulement avec moi)… Elle ne se maquille pas souvent et très peu à chaque fois mais a pas mal de produits avec lesquels je me suis pas mal amusée plus jeune, même si hélas ce ne sont pas des fards MAC mais plutôt le style terracotta !! en revanche niveau silhouette elle n’en prend pas vraiment soin, mais nous a transféré son rapport étrange avec la nourriture.
    Après, c’est avec ma soeur que nous parlons pas mal maquillage, soins de la peau (on se met au bio) et aussi sport, alors que notre mère y est allergique.

    Bonne fin de soirée !!

  • #243 asiachat le 8 janvier 2009 à 22 h 55 min

    Pour moi non plus, pas de conseils de ma mère, elle était la négation même de la féminité…
    Le maquillage: pour les femmes de « mauvaise vie », la teinture des cheveux: pour les putes, les vêtements à la mode: de l’argent jeté à la poubelle…
    Par réaction, sans doute, je me suis maquillée très jeune, en cachette, bien sûr. La première fois qu’elle s’en ai aperçu, elle m’a étrillée la peau avec l’éponge à vaisselle…Super bon souvenir !
    Je me suis toujours maquillée depuis, et j’ai toujours veillé à prendre soin de moi, de ma peau, de mes cheveux et de mes fringues, par respect pour moi et pour les autres.
    Comme Turquoise, je n’ai pas de fille, j’aurais adoré ! Par contre, mon grand fils est très coquet, c’est avec lui que je fais des séances gommage-masque-hydratation, fou-rire assurés!

  • #244 ORCY le 8 janvier 2009 à 22 h 57 min

    Ce sujet m’a permis de réaliser que ma passion pour les produits de beauté et le maquillage venait de ma mère. En effet, elle a toujours pris soin de sa peau et du coup à 57 ans elle a très peu de rides. Elle se maquille aussi à chaque fois qu’elle sort et elle parait plus jeune. A 15 ans, elle m’a achetée mes premiers produits de maquillage. Alors je n’ai qu’un mot (euh pardon deux) à dire « MERCI MAMAN ». Ce qui est marrant, c’est qu’aujourd’hui c’est moi qui lui donne des conseils pour améliorer son maquillage notamment grâce à tes conseils hélène. Je lui ai même donné l’envie d’acheter de vrais pinceaux à maquillage (mac), les embouts mousses fournis avec le fap c’est plus possible !
    C’est la même chose avec ma belle-mère qui me demande de lui montrer comment faire un smoky… Finalement, ce goût commun pour la beauté nous rapprochent.
    J’aimerai bien faire pareil avec ma fille … plus tard…pour l’instant elle a seulement 3 ans et demi mais elle est déjà très coquette.

  • #245 Brourou le 8 janvier 2009 à 23 h 09 min

    Ma mère ne m’a rien appris, dans le domaine du maquillage. Quand j’étais jeune, elle ne mettait que du rouge à lèvres. Un jour, j’étais avec elle, une vendeuse l’avait baratinée pour acheter un pinceau à lèvres. Je ne sais pas si elle s’en est servie à l’époque mais quand j’ai quitté la maison, elle me l’a donné. Je l’ai toujours et c’était il y a 35 ans, j’y tiens beaucoup (c’était un Coty, une marque aujourd’hui disparue ), même si depuis j’ai acheté d’autres pinceaux.
    En revanche, elle ne m’a jamais empêchée de me maquiller ou de me coiffer comme j’en avais envie. Comme beaucoup d’entre vous, c’est moi et ma sœur qui lui avons donné des conseils plus tard.
    Moi non plus je n’ai hélas pas de fille (2 garçons) à qui j’aurais pu transmettre mes secrets beauté mais j’ai 5 nièces et à Noël j’ai offert à chacune un pinceau pour poser le blush. Je crois que ça leur a fait plaisir.

  • #246 patte_d_anguille le 8 janvier 2009 à 23 h 45 min

    ma mère a voulu m’apprendre à faire un chignon très sobre et très chic (et soit-disant très simple…) que sa grand-mère trouvait très joli, mais je n’y arrive pas (c’est pourtant une bête natte enroulée et tenue par des pinces à chignon, mais j’ai une épaisseur et une longueur par possibles, alors quand j’essaie ça fait une grosse boule pas jojo…)
    comme elle y arrive divinement bien, pour les grandes occasions, elle me le fait elle-même ! ;-)
    mais à part ça, ma mère n’est pas futile pour deux sous, donc elle ne m’a rien appris niveau soins de la peau et maquillage

  • #247 noisette le 9 janvier 2009 à 0 h 04 min

    aaaaaaaaaaahhhhhhh mais je suis presque rassurée alors!!!!

    moi je n’ai rien appris… enfin si:: à acheter quelques produits de beauté, quelques produits de maquillage, et les laisser pourrir au faond du tiroir de la salle de bains… ça j’ai appris…

    en même temps je n’ai « que » 33 ans… alors j’ai encore un peu de marge!!!
    cool

  • #248 Turquoise le 9 janvier 2009 à 10 h 06 min

    Ah, Brourou, j’y pense tout d’un coup : moi aussi j’ai offert du maquillage à mes deux petites nièces pour Noël : des fàp MAC, un pinceau, du gloss et un kit pour la french manucure …finalement, même sans fille, on se débrouille pour « faire passer » !

  • #249 Hélène le 9 janvier 2009 à 10 h 19 min

    catialine (232) c’est vrai, si on a pu manqué de cette transmission avec nos mères, on se rattrape bien ici !

    sophie-marine (234) je compatis beaucoup, je trouve assez terrible al façon dont tu as été éduquée !

    Soleada (235) oh ben oui, il faut l’encourager, 47 ans c’est beucoup trop tôt pour abandonner tout ça !!

    Jane (236) je suis heureuse de ce que tu dis sur l’absence de culpabilité face à la futilité : s’il y a une chose qui ne devrait jamais faire culpabiliser, c’est bien ça (par contre élever ses enfants sans leur dire qu’ils sont beaux, ça c’est grave).

    Nella (240) moi aussi cette longue discussion me pasionne ! ;-)

    asiachat (243) c’est fou comme ton témoignage ressemble à celui de Turquoise ! Une histoire de génération, là aussi ?

    ORCY (244) je trouve intéressant que tu parlse toi aussi de ta fille, tute petite et déjà coquette. Je me demande à quoi ça tient ? Identification à la maman ? (oui je sais, je suis chiante à toujours tout vouloir décortiquer ;-))

    Brourou (245) je trouve ça émouvant, ce que tu dis de tes nièces ;-)

    Turquoise (248) tu fais beaucoup passer ici aussi, tu sais, et c’est chouette ;-)

  • #250 zoeoz le 9 janvier 2009 à 10 h 38 min

    Ma mère ne m’a pas appris grand chose….en tout cas pour le maquillage. Elle ne prenait pas spécialement soin de sa peau, mais maintenant elle fait sa liste quand je vais faire un tour à la parapharmacie! Elle a comme ça depuis qu’elle a été chez l’esthéticienne se faire chouchouter pour le mariage de mon frère.. bah oui je n’étais pas la seule à dire qu’il fallait hydrater!!!
    En tout cas, elle me forçait à faire mon lit.. au cas où quelqu’un viendrait. Enfin bon je n’ai pas compris pourquoi ce quelqu’un viendrait voir l’état de mon lit. Maintenant, je n’ai qu’une couette à rabattre et ça me convient car ma chambre a l’air d’être semi-ordonnée! Fin du hs.

  • #251 Marionnette la 2ième le 9 janvier 2009 à 10 h 40 min

    Quel joli sujet !
    J’ai toujours admiré ma mère sur les photos de quand elle était jeune : toujours avec de superbes fringues, pas franchement maquillée mais impeccable au naturel, une coupe de cheveux qui lui allait à merveille (cheveux noirs très courts), et une ligne de sourcils à tomber (ça je n’en ai pas hérité du tout hélas !). Ma maman c’était mon modèle !
    Pour le maquillage, elle ne m’a pas appris grand-chose puisqu’elle se maquillait très peu, c’est en l’observant que j’ai appris les gestes de base : nettoyage du visage 2 fois par jour, crème hydratante 2 fois par jour (elle avait une crème oil of olaz … j’adorais cela et je me disais toujours que quand je serai grande moi aussi j’en aurai … je trouvais le nom hyper sophistiqué en fait !). Elle m’a amené sans attendre chez le dermato dès l’apparition de boutons d’acné (elle en avait souffert à l’adolescence et s’était toujours promis qu’elle ferait tout pour me l’éviter), elle m’a acheté ma première crème dépilatoire, mais surtout l’essentiel qu’elle m’ai transmis je pense, c’est de prendre soin de moi, de mon corps, de me sentir bien dans ma féminité et d’être toujours une battante et d’avoir toujours mon indépendance. Ah aussi, le vernis sur les ongles de pieds en été ! (pas sur les mains jamais mais en été c’était notre grand rituel de nous vernir les ongles des pieds, je devais avoir 8-9 ans et cela continue encore aujourd’hui).
    Maintenant, je lui offre de temps en temps des soins en institut (elle aime beaucoup cela), je l’ai maquillé pour les mariages de mes cousines (c’est elle qui me l’a demandé), je lui offre des crèmes … oui, je prends soin d’elle comme elle a pris soin de moi …
    Merci pour ce joli sujet Hélène … je poste très peu sur ton blog mais tous les matins (en arrivant au bureau, je sais pas bien !!!!) je prends beaucoup de plaisir à le lire avec mon café du matin. C’est mon petit plaisir du jour ! Et un jour, oui un jour je m’achèterai les produits que tu conseilles (notamment mac) parce que dans le fin fond de ma province, ben y a pas !!

  • #252 Véro la Bisontine le 9 janvier 2009 à 10 h 49 min

    @ Turquoise : ben, je veux bien être ta nièce adoptive…si tu veux?? ;-)

  • #253 Jasmine le 9 janvier 2009 à 11 h 31 min

    Ce que j’ai appris de ma mère, et dont je ne suis pas peu fière, c’est le trait d’eye liner.
    Depuis aussi longtemps que je m’en souvienne, il ne se passait pas un jour sans qu’elle ne se maquille comme cela.Le trait, toujours parfait et tracé aussi rapidement que si quelqu’un avait sonné à la porte.
    Mais toujours si parfait c’était un plaisir de la regarder faire, hop en une seconde à droite, chlop (est ce le bon bruit???) on trempe le pinceau et hopla en une demi seconde à gauche.
    Et elle nous regardait moi et ma soeur (admiratives on avoue) avec un air amusé.

    Donc tout ça pour dire que maintenant c’est moi qu’il le fait aussi vite qu’elle, sauf que je l’allonge pour faire des yeux en amandes, et assez épais, trés rétro.
    Ma soeur elle, le fait trés fin et l’arrête au coin externe de l’oeil.
    Ma mére toujours pareil, on ne change pas une équipe qui gagne.

    Autres trucs qui viennent d’elle :
    – eau de rose matin et soir
    – huile pour le corps neutrogena body oil chaque soir
    – eau précieuse
    – huile d’argan pour les cheveux secs

    Voilà.
    PS: Hélène un immense merci pour ce blog qui à changé ma vie, et ma façon de me maquiller, j’ai enfin pris conscience que je me maquillais trop (etre plus bronzée en mars qu’en août c’est chaud non?)

    BIZOOOOOOUUUS.

  • #254 nono le 9 janvier 2009 à 11 h 39 min

    Quelle belle conversartion, j’adore ça me fait penser à ma mère (85ans) et à ma fille (20 ans) et je trouve qu’y il a une belle transmission de coquetterie, de futilité, de gourmandises,;
    Ma mère est d’ailleurs toujours une cuisinière et une patissière sublime et je crois que la gourmandise n’est pas HS ici.

  • #255 Hélène le 9 janvier 2009 à 12 h 02 min

    Marionnette la 2ième mais si, c’est très bien de lire mon blog en arrivant au bureau ! ;-))

    Jasmine merci à toi de me dire ça, ça me touche beaucoup !

    nono moi aussi j’adore cette conversation !

  • #256 Turquoise le 9 janvier 2009 à 15 h 04 min

    Hélène, ton esprit d’observation et ton attention aux autres m’épatent ! c’est vraiment amusant que tu aies remarqué qu’Asiachat et moi avons des points communs, car ça fait plusieurs mois que nous papotons par mail, suite à notre « rencontre » sur ce blog ! c’est la même chose pour quelques autres filles d’ici , Parisiennes ou très lointaines , qui sont devenues des amies de mail pour qui j’ai beaucoup de tendresse … et maintenant me voilà nantie d’une nièce adoptive avec son petit bison !

  • #257 Elhadi le 9 janvier 2009 à 17 h 24 min

    ma mère est un garçons manqué (d’où le besoin de trouver un site pour apprendre, merci blog de fille), j’ai appris à … euh à etre grande-gueule avec elle ^^

  • #258 Hélène le 9 janvier 2009 à 17 h 38 min

    Oh ben tu sais Turquoise, à force de lire tous lse commentairse, je commence à vous connaître un peu ;-)

    Elhadi bah, ça sert aussi ;-)

  • #259 Ln75 le 9 janvier 2009 à 17 h 53 min

    Je ne sais pas si les petites filles coquettes sont coquettes par identification à leur maman.
    Je ne me définis pas comme particulièrement coquette et j’ai une fille qui se fiche royalement de tout ça (mais qui a des accès de coquetterie de temps à autres) et une autre qui a des gouts très arrêtés sur les vetements qu’elle aime ou pas (et quand elle n’aime pas, c’est même pas la peine …) et qui adore tout ce qui est bijoux, maquillage, paillettes, parfum…c’est la plus jeune (elle a 4 1/2 et elle a toujours aimé)
    Mon ainée a eu une palette de « maquillage » il y a déjà un ou deux ans et ce qui lui plait le plus finalement n’est pas de se maquiller mais de se faire la main sur sa soeur. Il y a certains progrès, les 2 yeux sont maintenant de la même couleur … :o)

    Je ne sais pas si ça fait beaucoup avancer ton « analyse » :o)

    Du coup c’est vrai que j’essaye de partager certains truc avec mes filles pour qu’elles n’aient pas la même impression que moi vis à vis de ma mère. Je leur donnerai l’adresse de ton blog quand elles auront l’âge d’aller toutes seules sur internet :o)).

    J’ai bien aimé lire tous les commentaires, c’est vraiment passionnant !

  • #260 Hélène le 9 janvier 2009 à 18 h 13 min

    Merci pour ces éclaircissemnts Ln75, donc ça n’est pas forcément l’identification, ce qui rend la chose encore plus fascinante !

  • #261 océane le 9 janvier 2009 à 22 h 35 min

    Ma maman m’a appris une chose très importante: la beauté est éphémère, ET ALORS ??? ON A BEAUCOUP PLUS!!
    Mannequin a ses heures perdues (beaucoup), a 21 ans elle a survécue à un accident qui a décimé tous ses amis, ainsi qu’une partie de son corps et son visage, pourtant je la trouve magnifique. Elle ne s’est jamais plaint , a lutté pour s’en sortir et tous ça avec le sourire et elle ne regrette rien…
    Alors moi, j’aime me maquiller, nature ou vamp, mais je ne me trouve jamais aussi jolie qu’avec mon sourire accroché a mon visage. Ca doit être ça la vraie beauté…

  • #262 sandrine de la R. le 9 janvier 2009 à 23 h 24 min

    Ce que j’aurais aimé apprendre de ma mère, c’est qu’on a le droit d’être différent des autres.

    Cela, avec un peu de chance, on l’apprend soi-même (je ne l’ai appris qu’à 32 ans) : c’est mon conseil beauté à moi, celui que je transmettrai à mes deux garçons et à qui voudra l’entendre. Depuis 2 ans, je m’aime, et cela, je pense, me rend plus belle aux yeux des autres. Cela ne m’empêche évidemment pas de me « faire belle » !

    Et enfin, une question: pourquoi « intello » ne rime pas avec  » maquillage sur la peau » ? ;))

  • #263 Grouick le 9 janvier 2009 à 23 h 54 min

    Rien, sauf à garder son sens critique face aux produits de beauté.
    Le matin c’était lait de toilette, eau minérale en spray, hydratant et blush, cheveux courts mis en place à la Elnett, et basta. En cas de sortie, elle ajoutait mascara noir et rouge à lèvres semi-transparent et Chanel n°5. Les tubes duraient assez longtemps pour que les marques aient changé de références et là c’était la recherche du « même pareil » (un peu psycho-rigide ma mère). Elle ne se démaquillait jamais le soir, ni gommage, ni masque (elle a du en tester un seul dans toute sa vie), et pourtant elle n’a pas plus mal vieilli que ses consoeurs fardées et pomponnées. Elle se désolait de mon intérêt pour le maquillage, les parfums et la mode, pour elle une femme intelligente devait être au dessus de ça.
    Moi à 2 ans je reniflais déjà les échantillons de parfums et me juchais sur ses salomés à talons, et dès la maternelle j’étais du style à me mirer dans la glace en m’imaginant devenir une fille sexy comme ma baby-sitter. Donc en ce qui concerne la beauté, ce n’est pas « telle mère telle fille ».
    Je pense qu’on n’est pas un pied en maquillage et autres « trucs de fille » parce que notre mère « n’a pas fait son boulot », car on rencontre tout au long de sa vie de nombreux modèles féminins auxquels on peut choisir de s’identifier.
    Par contre une mère a une réelle responsabilité quant à l’image que se fait sa progéniture de ce qu’est la féminité, le corps de la femme, les taboos, ce qui est « bien/décent », et « mal/sale », dans les choix vestimentaires et autres (cheveux, visage, etc…). Certaines paroles peuvent être, sinon destructrices, au moins troublantes et blessantes. Ma mère m’a culpabilisée. Selon moi, sauf dans certains cas minoritaires, une mère est responsable de l’accord entre sa fille et son propre corps. De même qu’un parent doit aider à grandir (en se formant, en se responsabilisant, etc…), un parent doit laisser exister son enfant en tant qu’homme ou femme. Et cela passe par le fait de laisser un corps et une apparence s’exprimer sans jugement négatif. Mais je digresse peut-être un peu…

  • #264 Grouick le 10 janvier 2009 à 0 h 07 min

    juste un ajout par rapport à ce qu’a écrit Ln75 :
    Ma mère, anti coquetterie, moi super coquette avant même l’âge de 2 ans.
    Ma belle-soeur, ex garçon manqué et coquette un minimum, anti-Barbie et « rose pétasse », se résigne face à sa petite de 3 ans 1/2 en phase « cendrillon à paillettes », et tout le monde dit que je vais être la tante initiatrice en matière de maquillage et trucs « girly ».

  • #265 Turquoise le 10 janvier 2009 à 11 h 10 min

    Je plussoie complètement ce que dit Grouik !
    Quand j’étais jeune maman, dans les années 75 , c’était le grand sujet de discussion chez les féministes : doit-on laisser sa gamine jouer avec des Barbie ? vous auriez vu l’air frustré des mômes élevées par des mères pures et dures …mômes qui ont d’ailleurs su trouver d’autres images en grandissant, et qui maintenant donnent des tuyaux de maquillage à leur maman vieillissante .
    Mais ne soyez pas trop sévères avec les militantes de cette époque maquillées au savon de Marseille, entre austérité et futilité c’était très difficile de se positionner, et elles ont fait un sacré boulot par rapport à leurs propres mères .

  • #266 Hélène le 10 janvier 2009 à 11 h 15 min

    océane merci pour ce chouette commentaire !

    Grouick j’aime beaucoup ce que tu dis sur le rôle de la mère dans le rapport de sa fille à son corps et à sa féminité.
    Et je pense effectivement, qu’on se construit soit pareil, soit à l’encontre de ce qu’était notre mère…

    Turquoise je ne suis pas sévère avec les idéaux, les féministes de la première génération ont fait un boulot extraordinaire.
    Mais je suis sans pitié face à celles qui détruisent (plus ou moins) leurs filles en particulier et leurs enfants en général.

  • #267 lilipouch … le 15 janvier 2009 à 9 h 39 min

    quel sujet interressant, je manque de temps pour tous lire,
    toutes ces experiences selon les époques les lieux, le milieu socio culturel, c’est un joli panel
    pour ma part la mienne ne m’a rien appris, ni critique ni compliments, n’a jamais donné son avis sur rien,bref tout ce qui est de l’ordre de « l’intime  » était ignoré, pour autant elle avait sa petite trousse à maquillage, un ou deux parfums, petite j’ai un souvenir de ses bottes à talon; ses jupes, donc j’imagine qu’elle avait une certaine féminité qu’ell a perdu au fil du temps et maintenant qu’elle retrouve,
    du coup j’aime bien l’inscrire à son insu, aux envois d’echantillons variés ( grâce aux bons plans de MBDF )

  • #268 Deilema le 15 janvier 2009 à 9 h 52 min

    hihihi lilipouch, moi aussi je fais envoyer des échantillons de mascara par Chanel à ma môman ;)))))))

  • #269 lilipouch … le 15 janvier 2009 à 10 h 41 min

    hihi :))

  • #270 Hélène le 15 janvier 2009 à 12 h 14 min

    Hé hé, c’est mignon le coup des échantillons envoyés à son insu lilipouch ;-)

  • #271 bunnybee le 17 janvier 2009 à 14 h 03 min

    Moi j’ai appris en gros, à rigoler.

  • #272 Laetitia le 18 janvier 2009 à 12 h 07 min

    Ben moi non plus je n’ai rien appris de ma mère, c’est même moi qui la fournis en make up et produits de beauté maintenant!!! Je n’ai même pas appris des copines, au collège, j’étais l’une des premières à mettre du FAP alors que mes cops étaient encore au gros trait de crayon noir pas vraiment élégant à 14 ans!!!
    Pour moi c’est venu à l’instinct et tardivement avec le net et tous les tutos que l’on peut trouver sur Youtube.
    En tout cas, ce site m’a permis de rigoler un peu car tes tutos, Hélène, sont très drôles en plus d’être « éducatifs »!!!
    Bonne continuation à MBDF!!!

  • #273 Hélène le 18 janvier 2009 à 12 h 46 min

    Laetitia tu m’étonnes, vive Youtube, moi aussi j’ai tout appris grâce à ça ! ;-)

    bunnybee c’est déjà pas mal, il faut dire ;-)

  • #274 Aurélie93 le 31 janvier 2009 à 23 h 37 min

    Grâce à quelles vidéos sur Youtube as-tu tout appris, Hélène ? ?
    Même sans le son, TiffanyD, évoquée par Titburette, me paraît relou …

    Petite fille, j’aimais beaucoup regarder ma mère se maquiller avant d’aller travailler ou de sortir le soir. Je me rappelle son RAL Gemey avec le tube hexagonal rouge et noir …

    Elle m’a appris à bien me démaquiller le soir, ce que je ne fais pas toujours j’avoue (pas taper). J’adorais utiliser son maquillage, surtout en son absence. Depuis quelques années elle trouve difficile de se maquiller rapport à sa vue qui baisse et son âge. On lui avait offert un miroir grossissant mais elle continue à mettre son trait d’eye liner en bas très en bas, trop en bas … Je n’ose pas lui dire de peur de la vexer. Elle est restée très coquette. Elle a 65 ans.

    Quand je rentre en région passer quelques jours à la maison, elle n’hésite pas à m’enjoindre à aller me laver les cheveux (ben quoi ? En vacances, je suis négligée ;-)) ou à me maquiller avant de sortir !

    Bonne nuit les filles

  • #275 Angelica le 1 février 2009 à 9 h 57 min

    Merci à Aurélie93 qui a remonté ce sujet !

    Ma mère m’a quasiment tout appris.
    Je ne me maquillais qu’aux grandes occasions, c’est vers 20 ans que j’ai commencé à me maquiller régulièrement.
    Même maintenant, c’est elle qui m’applique l’eye-liner car je n’y arrive pas par moi-même :( (j’ai les mains qui tremblent ; Hélène, je ne sais plus si tu as enregistrer une vidéo pour ça, je vais aller voir hi hi).
    L’hygiène de peau tous les jours lui semblait « logique » et Hélène a confirmé cela .^_^.

    Par contre, ma mère ayant une peau sèche (j’ai une peau mixte) et pas de cernes (j’ai hérité des cernes de mon père, ô monde cruel), elle ne connaissait donc pas ces problèmes.

    J’ai découvert l’anti-cernes lors d’une visite médicale (organisée par l’école), j’ai demandé conseil au médecin qui m’a conseillé la marque Clinique (car en plus d’être cernée, j’ai également les yeux sensibles).
    Quant au crèmes matifiantes, c’est en surfant sur internet et notamment ce blog…Si ma mémoire est bonne, quelqu’un avait le même parcours que moi : crème Nivea, crème matifiante aux algues de Bodyshop, etc. (/ me souviens plus du reste :3).

    Pour finir, l’usage régulier du fard à paupières me vient de ce blog. Avant, je trouvais que ça fesait « trop » lol Maintenant, je trouve ça normal, pour une touche de couleur sur le visage.

    Il ne me reste plus que le blush :D

  • #276 Hélène le 1 février 2009 à 12 h 50 min

    Ben grâce à Marlena, Aurélie93 ! Who else ? ;-)
    http://www.makeupgeek.com/

    Angelica ah oui le blush ça change tout ! ;-)

  • #277 Aurélie93 le 1 février 2009 à 12 h 58 min

    Aaah, bon ! C’est bien ce que je me disais. Je savais bien que Marlena était notre maître à toutes ;-) mais quand tu as écrit Youtube je me suis dit que tu avais aussi puisé une partie ton savoir sur Google et là ça m’a surprise. Perso je n’ai pas encore regardé toutes tes vidéos. Je regarderai celles de Marlena plus en profondeur (j’en ai survolé une vite fait). Je n’éprouve donc pas le besoin d’aller farfouiller sur Youtube mais si tu avais conseillé une makeup Internet girl, j’aurais regardé.

    Hi hi, on voit la fan de blush !

  • #278 Stephanie le 28 avril 2011 à 16 h 47 min

    J’arrive bien bien longtemps après, mais le sujet m’interesse beaucoup.
    Moi c’est en regardant ma mère que j’ai appris à aimer le maquillage, car je la regardais se maquiller pour aller au travail (elle travaillait dans la restauration)..En plus elle savait magnifiquement mettre ses beaux yeux verts en valeur!! Par contre, elle ne m’a jamais transmis « verbalement »….car malheureusement pas beaucoup de liens affectifs, enfin pas assez à mon goût :((( (pfff v qd même pas me mettre à pleurer)..Mais moi qui ai une fille, ça c’est sûr je vais lui parler de tout ça!!! (bon elle a 5 ans, donc j’attends un peu avant de lui prêter mon make up! lol)Elle adore déjà regarder mes palettes de couleurs et me félicite qd je me maquille…J’adore l’idée de pouvoir lui donner le goût de se pomponner. Voili voilou..En tout cas j’adore toujours autant regarder les autres se maquiller, sur youtube par exemple…j’apprends tellement..Biz à toutes

  • #279 Ludivine le 28 avril 2011 à 17 h 13 min

    Stephanie: je suis comme toi Stéphanie, rien appris de ma mère mais j’ai hâte de transmettre à ma fille de 4 ans qui adore déjà mimer les gestes qu’elle me voit faire avec les pinceaux, les rouges à lèvres, etc…de temps en temps elle aime que je lui mette un peu de « vernis à n’ongles »

  • #280 Doriane le 25 octobre 2011 à 17 h 32 min

    « lorsque tu appliques ta crème de visage, descend bien jusqu’en bas du cou, c’est le cou qui ride en premier » ; Voilà ce qu’elle m’a toujours répété ! Sinon je l’ai toujours vu appliquer de la crème sur ses mains, j’ai gardé cette habitude..

  • #281 Emilie le 18 novembre 2011 à 12 h 13 min

    waouuuu… cet article date et mon commentaire arrive bien après mais l’idée était géniale! ça me rend toute chose de lire les réponses :)
    Par contre, j’ai une maman qui s’est toujours maquillée, a toujours pris soin d’elle, cultive une véritable passion pour les chaussures… Bref, elle est classe!
    Du coup, elle se maquillait tous les jours et ce fut logique de commencer à me maquiller (vers 14 ans je crois). Bon, ça m’a pas empêché de faire des erreurs (terracota sur une peau blanche de blonde aux yeux… oui Mesdames!). Sinon, LE truc qu’elle m’a appris, c’est d’appliquer le mascara. Du coup, on me dit encore aujourd’hui que j’ai de beaux cils (bah oui mais c’est parce que je m’applique à mettre le mascara).
    Et on se fait souvent des virées chez Sephora, je lui fais découvrir des produits (pas forcément dans les marques qu’elle a l’habitude d’acheter mais tout simplement parce que les produits sont biens) et puis je la maquille pour certaines occasions car le maquillage avec des problèmes de vue c’est pas facile!

  • #282 Camille le 20 décembre 2011 à 13 h 59 min

    Personnellement j’ai la chance d’avoir une mère formidable et toujours très coquette, je l’ai toujours admirée lorsqu’elle se maquillait et encore aujourd’hui, c’est donc elle qui m’as appris toutes mes bases. Encore aujourd’hui elle m’apprend des petits trucs et je partage avec elle tous ce que j’ai appris dans tes vidéos Hélène ! :)

  • #283 Poppylarousse le 21 février 2014 à 14 h 37 min

    Idem. M’a maman n’est pas portée sur la mode, le maquillage (sauf pour le mariage de ses enfants)… Du coup c’est plutôt de ma grande soeur que j’ai appris : coloration (elle me filait ses fonds de boîte), liner, mascara… Et j’ai eu interdiction de me maquiller jusqu’au lycée, ce qui fait que je ne m’y suis pas forcément intéressée avant, et même assez peu après. C’est assez récemment que j’ai commencé à fréquenter des filles plus apprêtées, et que je me suis dit tiens, si je voyais ça de plus près ! Après je suis tombée dans la marmite Youtube, les blogs tout ça, et aujourd’hui c’est à moi que les copines (et même ma maman) demandent des conseils, je trouve ça fou et amusant =)

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.