Avoir de l’argent ne veut pas dire avoir du goût

20 mars 2017

(Alexia Giordano par Pauline Darley)

J’aurais aimé être l’auteure de cette phrase mais Raphaël l’a prononcée le premier pendant une de nos balades, et dieu sait que je suis d’accord avec lui.

Il n’est pas nécessaire d’être riche pour être chic et élégante, vraiment pas ! Et je suis sûre que Chriselle, dont la phrase fétiche est « restez chic », serait d’accord avec nous : l’élégance tient à tellement plus que le prix de ce que nous avons sur le dos.

C’est avant tout une question de respect des autres, d’attitude et de comportement, de retenue et de discrétion, d’éducation et de culture, de sens esthétique. Donc pas grand-chose à voir avec le vêtement.

On peut être extrêmement chic en Zara et pas du tout en Balmain (j’ai choisi ce créateur précisément parce que j’adore ce qu’il fait), bien plus élégante avec des bijoux fantaisie qu’avec des cailloux à what millions de dollars, et faire preuve de bon goût dans des chaussures Minelli bien plus que dans des Louboutin (oui ici je triche, j’ai choisi une marque pas chic du tout ;- ).

Ce sujet me tient beaucoup à cœur parce que sais que certain(e)s pensent pouvoir atteindre un certain « niveau » en achetant des trucs chers, et ça n’est tellement pas vrai ! L’élégance et le chic n’ont rien à voir avec le prix de ce que nous portons.

Ils n’ont à voir qu’avec nous-mêmes, ce que nous sommes profondément, ce que nous laissons voir de notre intégrité, ce que nous transmettons aux autres, et ce qui leur fait du bien.

88 commentaires Laisser un commentaire
Mode, Today on MBDF

Vous aimerez aussi

88 commentaires

  • #1 Claire le 20 mars 2017 à 9 h 13 min

    Bonjour Hélène. Vraiment merci pour cet article. Je pense que malheureusement cette vérité n’est pas assez dite… Bonne journée.

  • #2 Gettin Hope le 20 mars 2017 à 9 h 22 min

    Coucou Hélène, je suis entièrement d’accord avec ton article, c’est ce que j’essaie souvent d’expliquer à mes amies quand elles pensent que je me ruine en vêtements. Effectivement oui j’exerce un métier ou l’on me demande d’être élégante bien sûr d’un point de vue vestimentaire mais surtout dans l’attitude et le comportement. Mes vêtements viennent tous de magasin très abordable (Zara, hetm etc…) le reste c’est de l’attitude.

    Je pense que l’élégance d’une personne c’est 95% d’attitude et 5% d’apparence physique.

    En tous cas un grand merci pour cet article qui est très bien écrit et qui je suis sûre reconfortera beaucoup de monde :).

    Olenka

  • #3 Fleur le 20 mars 2017 à 9 h 26 min

    Mais tellement … j’ai lu une phrase du même style il y a des années qui m’a marqué et à laquelle je pense très souvent …. « l’argent n’achète pas le bon goût »

  • #4 alex le 20 mars 2017 à 9 h 31 min

    Bonjour Hélène, cet article me parle beaucoup.
    Quand j’étais au adolescente et étudiante, je bavais devant les trucs maje ,sandro, etc. Il me fallait absolument pour que je sois « bien ». Je faisais des crises à ma mère pour qu’elle me les achètent alors qu’elle n’avait pas les moyens. Je pense que c’était pour compenser un manque d’amour propre et de confiance en moi. Et c’est très récemment que cette fièvre m’est passée. J’ai réalisé cela dernièrement pendant les soldes ou je ne sais pourquoi m’est les fringues pour lesquelles je salivais ne intéressaient plus. Je crois que cela s’appelle la maturité (ooops j’ai vieilli) Aujourd’hui quand je repense à cette lubie, j’ai un peu de remord.

  • #5 Paquerette le 20 mars 2017 à 9 h 31 min

    Parfaitement d’accord avec toi chère Hélène !
    Je m’habille en Promod, Etam et Zara. Et je me sens bien dans ces marques.
    Avant, j’habitais à Boulogne et passais régulièrement dans l’avenue Jean Jaures où il y a beaucoup de marques chères et de luxe (Bash, The Kooples…). Je ne suis jamais entrée dans ces boutiques car elles ne me correspondent pas du tout. Je me sentirais au théâtre à jouer un rôle qui n’est pas le mien.
    Non pas que les habits que proposent ces marques soient laids, bien au contraire, je suis sûre que si j’entrais dans ces boutiques je trouverais de très belles pièces.
    Mais ça n’est pas moi. Je ne me sentirais pas à l’aise à porter des vêtements très chers et surtout je me sentirais en contradiction avec moi-même.

  • #6 Caro le 20 mars 2017 à 9 h 32 min

    Bonjour Hélène, bonjour à toutes et tous,
    Ce billet d’humeur du jour est très intéressant et il y en a fait beaucoup de choses dans ces lignes.

    Le lien goût / argent : le goût c’est subjectif et culturel donc ce qui paraît de bon gout à l’une/un ne l’est pas forcément pour les autres. Il faut donc rester humble.

    L’élégance, le chic et l’argent : tu as raison, c’est avant tout un état d’esprit, une manière d’être. Je pense que c’est aussi lié en partie à notre éducation. J’ai dans ma famille une personne qui ne manque pas d’argent mais cruellement d’éducation. Je n’ose même pas rapporter ses propos concernant les vêtements qui ne sont pas pour elle « de marque », tant ils sont vulgaires, odieux et racistes. Pour moi, quelqu’un qui se fringue en Burberry, a 30 sacs Longchamp dans son placard et ne met jamais moins de 150 euros dans une paire de chaussures mais qui porte un regard haineux, méprisant et supérieur sur les autres est simplement quelqu’un de vulgaire.

    Je ne veux pas dire pour autant que le luxe soit vulgaire. J’ai quelques articles que l’on pourrait qualifier de « luxueux » mais qui me plaisent pour ce qu’ils sont pas pour la marque et ils sont surtout conforme à mes goûts, luxueux oui mais non ostensibles. On ne m’a d’ailleurs jamais fait la remarque que j’avais un article de telle ou telle marque. Le comble du ridicule pour moi : j’ai vu un jour une fille qui avait laissé sur la manche de son manteau une énorme étiquette « Cachemire ». Comme si la qualité d’une personne se mesurait à la matière des ses fringues ou à la somme des prix de ce qu’elle a sur le dos !

    Raphaël et toi avez tout à fait raison avoir de l’argent ne veut pas dire avoir du goût et pour conclure j’ajouterai que les valeurs et les qualités d’une personne s’acquièrent autrement que par l’argent…
    Très très belle journée à toutes et tous.

  • #7 Deilema le 20 mars 2017 à 9 h 36 min

    Mille fois d’accord avec toi !
    J’ajouterais qu’on n’est pas ce que l’on porte et que la valeur d’une personne ne se mesure pas à celle de sa garde-robe…
    Ça paraît évident dit comme ça mais je trouve ça beaucoup plus difficile à appliquer à soi-même (plus sur le fait de ne pas se dévaloriser soi-même que de ne pas juger les autres).
    L’important ça n’est pas ce qu’on a sur le dos, c’est la bienveillance envers soi-même et les autres :)

  • #8 Valou le 20 mars 2017 à 9 h 37 min

    Super article Hélène !!

  • #9 Hélène le 20 mars 2017 à 9 h 39 min

    Fleur: ah oui c’est bien aussi, dit comme ça !

    alex: je crois aussi que pour beaucoup, avoir des vêtements ou accessoires chers permet de combler une faille dans l’ego (ou de « rattraper » un manque de moyens dans l’adolescence, c’est fréquent aussi).
    Evidemment on ne leur en veut pas et on est plutôt embêtés pour eux, mais c’est finalement bien moins souvent relié à la valeur de la pièce elle-même qu’à ce que les gens projettent dessus (et ce d’autant plus que la plupart des pièces de luxe ne valent pas ce qu’elles coûtent, mais c’est encore un autre sujet ;-)

    Caro: « Le lien goût / argent : le goût c’est subjectif et culturel donc ce qui paraît de bon gout à l’une/un ne l’est pas forcément pour les autres. Il faut donc rester humble. » : tu as raison (et ce que tu dis de la vulgarité me parle aussi beaucoup).

  • #10 celine le 20 mars 2017 à 9 h 40 min

    C’est très vrai. En réalité, je pense que la clef est d’être à l’aise. À l’aise avec ce que l’on est et ce que l’on porte. Suis-je plus à l’aise avec un petit sac à dos classique qu’un sac à main « luxe » ? Oui, je me tiens plus droite, le regard moins baissé, moins « cachée ».
    Ça fait toujours du bien de se rendre compte de ce genre de choses.

  • #11 Hélène le 20 mars 2017 à 9 h 41 min

    Et sinon vous ne trouvez pas que cette photo de Pauline (enfin d’Alexia, faite par Pauline) est extrêmement élégante ? Et aucun vêtement n’est présent, c’est aussi pour ça que je l’ai choisie.
    Merci encore Pauline de m’avoir autorisée à l’utiliser !

  • #12 WAFA B. le 20 mars 2017 à 9 h 42 min

    Oh hello Hélène, Amen sister… Tu prêches une convertie 😁 merci pour cet article frais de bon matin.
    Bisou et bonne journée 😘

  • #13 Karine (From98) le 20 mars 2017 à 9 h 42 min

    Bonjour Hélène et bonjour à tous et toutes !
    Je suis complètement d’accord ! La tenue dans laquelle je me trouve le plus élégante se compose d’un pantalon fluide noir de chez Tati et d’un top Asos à 12 euros… Je me sens bien dedans ce qui me donne de l’assurance et donc du chic – les 2 sont inséparables pour moi… :0)
    Tout est dans l’attitude… et dans la coupe des dits vêtements !
    Bonne journée ! <3 <3<3

  • #14 Hélène le 20 mars 2017 à 9 h 43 min

    Karine (From98): c’est juste, la coupe – et aussi la matière – comptent beaucoup, bien plus que le prix ;-)

  • #15 Karine (From98) le 20 mars 2017 à 9 h 45 min

    Karine (From98): D’ailleurs ça me fait penser à ta robe à rayures et manches 3/4 de chez Asos… Quelle classe là dedans chère Hélène !!! <3

  • #16 Hélène le 20 mars 2017 à 9 h 51 min

    Karine (From98): merci ;-)

    Je viens de voir passer un commentaire qui disait du mal de qqn en se référant à son argent et ses goûts. Je ne vais évidemment pas valider ça, pour le coup ce type de commentaire n’est vraiment pas élégant.

  • #17 Deilema le 20 mars 2017 à 9 h 52 min

    J’ai aussi beaucoup de mal avec le côté « je suis un panneau publicitaire » ou « j’etale mon fric (ou celui de mon mec) à la face des autres ».
    Je me suis fait cette réflexion récemment à propos d’une connaissance que son mari couvre de bijoux Hermès. Et bien ça a beau être Hermès, ça n’est pas chic du tout au final et je trouve ça hyper dévalorisant d’être un faire-valoir de la réussite de son mec :(

  • #18 Delia le 20 mars 2017 à 9 h 53 min

    Oh oui c’est si facile de l’oublier! Quand on suit beaucoup de blogueuses on a tendance à croire que c’est la norme de posséder toutes ces pièces hors de prix, ce qui nous pousse à les désirer, alors que c’est complétement irréaliste et vraiment pas nécessaire! Merci pour l’article :)
    Cette photo est si belle!

  • #19 Hélène le 20 mars 2017 à 9 h 55 min

    Delia: « Quand on suit beaucoup de blogueuses on a tendance à croire que c’est la norme de posséder toutes ces pièces hors de prix, ce qui nous pousse à les désirer » : oui tout à fait !

  • #20 Delphine le 20 mars 2017 à 10 h 08 min

    Entièrement d’accord…comme aimait le répéter ma Babouchka: » La classe et le bon goût ne s’achètent pas ma petite-fille!!! » ;)

  • #21 Valérie le 20 mars 2017 à 10 h 14 min

    Hello,

    J’adhère à cet article à 100%. Il faut admettre que les marques petits prix ont fait un grand progrès dans le style par rapport à mes années d’adolescence. Le seul bémol est ce qui concerne les tailles. En effet, ces marques n’habillent pas les femmes trs grandes , les femmes ont grandi par rapport à la génération de mes grands parents) et/ou fortes (au dessus du 46). c’est comme pour les chasussures
    alors certaines auront toujours besoin d’aller dans les marques couteuses (marina rinaldi etc…) à défaut de trouver leur bohneur chez Zara etc….

  • #22 Johanna le 20 mars 2017 à 10 h 20 min

    Bonjour Hélène, les filles et les garçons,

    Ce sujet me parle beaucoup et je ressens exactement la même chose.

    L’élégance, c’est souvent quelque chose que j’ai du mal à définir, à décrire, parce que c’est pour moi quelque chose que l’on porte en soi (et non sur soi). Il m’arrive souvent de dire : « mon dieu que cette personne est classe » et cela n’a strictement rien à voir avec ce qu’elle porte, c’est dans son attitude, sa façon d’être, de se tenir.

    L’élégance est beaucoup plus dans l’être que dans l’avoir, et ça, beaucoup de gens le confondent. Par exemple, à mon sens, une personne élégante est une personne qui va rendre un service sans le crier sur tous les toits ensuite (j’ai une collègue comme ça absolument merveilleuse).

    La photo que tu as choisie est absolument sublime parce que non seulement le modèle est magnifique mais la jeune femme dégage cette élégance naturelle, innée, qui montre bien que le chic n’a rien à voir avec la possession d’objets luxueux.

  • #23 Olivia_Dardilly le 20 mars 2017 à 10 h 26 min

    Bonjour Hélène, c’est un sujet très interessant que tu abordes aujoud’hui. Etre chic et élégante ne passe pas par l’argent je partage cette idée. Mais je voudrais ajouter qu’il faut aussi prendre conscience que les détails d’une tenue font aussi toute la différence dans l’image que l’on donne .
    Avoir un chemisier quelle que soit sa marque, s’il n’est pas repassé où s’il est taché, donne une très mauvaise impression. Quand je prend le métro et que je regarde les manteaux de certaines femmes recouvert de poussière ! Et que dire des chaussures déformés car elles ont été « jetées » dans le placard et entassées. Et j’ai envie de rajouter, le vernis écaillé, le cheveux sale, s’avachir sur sa chaise, manger la bouche ouverte : ça ce n’est pas chic.
    Avoir de l’allure c’est aussi commencer par prendre soin de nous, de notre corps de notre hygiène, de ses affaires, relever la tête se tenir droite et sourire.
    Comme tu l’écris, l’essentiel de l’allure pour moi ce sont tes mots « attitude et comportement, retenue, discrétion…
    Bonne journée Hélène

  • #24 Nanou le 20 mars 2017 à 10 h 27 min

    Cent pour cent d’accord !
    L’élégance est au-delà des vêtements et accessoires. Même si ces derniers peuvent en être le support.
    C’est plus une attitude, une attention aux autres.
    Et oui la photo est magnifique

  • #25 Mistiquette le 20 mars 2017 à 10 h 43 min

    Bonjour à tous,
    Je suis entièrement d’accord avec cette phrase! C’est vraiment l’attitude de la personne (et son éducation) qui en font une personne élégante. On peut l’être naturellement ou pas et ce n’est absolument pas ce qu’on porte (tant vêtement, qu’accessoire) ni leur valeur qui font que l’on est élégant.
    Il y a des personnes qui peuvent être plus ou moins mal habillées mais qui ont ce petit quelque chose qui fait qu’elles restent élégantes et d’autres personnes qui peuvent être habillées élégamment mais qui ne le sont pas. C’est d’ailleurs très bizarre. Certaines ont une aura élégante et d’autres non. :-)
    Belle journée à tous

  • #26 Hélène le 20 mars 2017 à 10 h 48 min

    Johanna: « L’élégance est beaucoup plus dans l’être que dans l’avoir » : exactement !

  • #27 Millefleurs le 20 mars 2017 à 11 h 10 min

    Merci, chère Hélène,
    Voici un billet de printemps rafraîchissant.
    C’est un vrai cadeau de nous rappeler que nous, les femmes (et les hommes!) ne sommes pas réductibles à ce sur nous consommons!
    Voilà, une belle pensée pour un jardin printanier où cultiver l’intelligence ne peut que nous aider à avancer dans l’existence, l’âme légère, sereine, joyeuse.
    Belle journée!
    Millefleurs.

  • #28 Millefleurs le 20 mars 2017 à 11 h 25 min

    Ps: quelle magnifique photo au modèle sublime, en parfaite adéquation avec le sujet!

  • #29 Caro le 20 mars 2017 à 11 h 26 min

    Hélène: Tout à fait d’accord, cette photo dégage une élégance naturelle. Elle illustre ton propos : le chic et l’élégance sont dans l’attitude plus que dans le maquillage, les vêtements, les sacs ou les bijoux, qu’ils valent 1 an de salaire ou 1 euro. Ce sont des accessoires qui doivent venir parer, sublimer ce que l’on et non pas un écran ou une vitrine artificielle que l’on veut présenter aux autres…

  • #30 patti le 20 mars 2017 à 11 h 29 min

    Hélène: Justement la coupe et la matière ça compte beaucoup dans le prix. Une bonne coupe et une matière de qualité hé bien ça coûte cher. Donc je pense contrairement à toi que des vêtements de marque sont souvent plus élégants (parce que bien coupés et de bonne qualité) que des fringues « cheap ». Donc quelque part pouvoir s’habiller cher c’est un gage d’élégance. En tout cas un gage d’élégance esthétique.

  • #31 Christine le 20 mars 2017 à 11 h 34 min

    Oh ! J’approuve à 100%.
    Un joli port de tête, une démarche élégante, un beau timbre de voix et un visage souriant . Ces éléments sont la clé d’une allure.
    Élégance is an attitude.

  • #32 Hélène le 20 mars 2017 à 11 h 47 min

    patti: on ne parle pas ici de vêtements élégants mais d’élégance au sens large, de personnes élégantes. Ce qui n’a donc rien à voir avec le prix des vêtements, tu n’a pas compris le sujet.

    Christine: voilà !

  • #33 babeth le 20 mars 2017 à 11 h 48 min

    Tout est dit…. BRAVO pour cet article.

  • #34 Aliceaghate le 20 mars 2017 à 12 h 11 min

    Bonjour Hélène,
    Je n’ai pas encore lu tous les commentaires en détail mais je ne vois aucune photo à l’écran (peut-être le problème est-il abordé dans les commentaires ?).
    J’ai essayé de me connecter par mobile Android, Chrome, Internet Explorer. Toujours pas de photo.
    Très bonne journée.

  • #35 missdior le 20 mars 2017 à 12 h 11 min

    Comme tu as raison, Hélène.
    La classe, le chic, l’élégance ne s’achète pas. C’est une chose innée. J’ai rencontré des personnes habillées simplement et pas hors de prix, d’une classe folle et d’autres des femmes-sandwich sans aucune classe. C’est un savant mélange entre les pièces « monop » et une marque par exemple.
    Et je pense que la posture est très importante : se tenir droite et la tête haute !!!!
    J’achète aussi bien des fringues kiabi, carrefour, et autres que de très belles pièces !!!
    Il faut savoir les mélanger !!!

  • #36 Aliceaghate le 20 mars 2017 à 12 h 13 min

    PS : je parle de la photo en tête de l’article « Alexia Giordano par Pauline Darley »

  • #37 Melodie le 20 mars 2017 à 12 h 52 min

    J’aime cette notion que ma maman m’a apprise dès le plus jeune âge, ça et aussi le fait qu’un vêtement « ne fais pas vulgaire », seulement la façon de le porter le rend comme tel. Inutile de s’interdire de porter une mini jupe de peur de faire vulgos, quand en réalité la majorité des nana ne fait pas vulgaire en mini…
    Melodie

  • #38 Pauline Marie le 20 mars 2017 à 12 h 55 min

    Bonjour Hélène,
    Je suis tellement d’accord avec toi, rien ne sert d’avoir une jolie boîte si ce qui est dedans n’est pas bon !

    Bonne journée à tous !

  • #39 armelle le 20 mars 2017 à 12 h 57 min

    Merci Hélène pour ce joli article
    Un savoir être , se connaître pour porter ce qui reflète notre personnalité nonobstant certains diktats de la mode, cela n’a aucun lien avec l’argent …l’élégance du coeur, des gestes, des attentions cela n’a aucun prix
    L’élégance est la seule beauté qui ne se fane jamais …de la sublissime Audrey Hepburn , élégante dans ses actions, sa vie, sa beauté
    Son charisme n’a jamais été synonyme d’argent. ..et quel modèle !!!

  • #40 Ninette le 20 mars 2017 à 13 h 03 min

    coucou
    Comme je suis d’accord !!!!!!
    et ça me fait penser à une phrase d’un de mes élèves (de CM1) qui suite à une dispute avec un camarade qui lui reprochait de ne même pas voir de console chez lui … lui a balancé très calmement et respectueusement un « J’ai un cerveau moi … je ne me moque pas de toi parce que tu n’en as pas ! » lol !!

    Posséder n’est pas être

  • #41 Paquerette le 20 mars 2017 à 13 h 06 min

    Oui elle est magnifique cette photo. Il s’en dégage beaucoup d’authenticité et de naturel justement ;)
    En repensant à ton billet, je me dis que tu es chic et élégante, parce que tu portes des vêtements bien coupés, dans des teintes qui se marient bien et qui te vont au teint, et qu’on te sent à l’aise dans les vêtements que tu portes… à mon sens c’est précisément cela qui génère de la classe !

  • #42 Aliceaghate le 20 mars 2017 à 13 h 36 min

    Mille mercis, ça y’est je vois la photo !
    (et m’en vais lire les commentaires ;-)

  • #43 Eve Lyne le 20 mars 2017 à 13 h 53 min

    Quel joli billet bien élégant!

    Pour moi, élégance s’harmonise avec simplicité, naturel, raffinement et beauté intérieure. Un art en soi qui n’a rien à voir avec le luxe… loin de là! Le luxe est parfois bien vulgaire et sans élégance aucune.

    « L’élégance est le raffinement, le complément et le supplément de la beauté. »
    (Jean-Napoléon Vernier).

    Tout à fait d’accord qu’on peut être d’une sublime élégance en H&M et d’une écoeurante vulgarité en Chanel…

  • #44 Eloïse le 20 mars 2017 à 14 h 01 min

    patti: Et bien pour ma part je suis d’accord avec ce que dit Patti, une belle coupe et une belle matière se paie généralement assez cher. Or, porter une pièce bien coupée nous met immédiatement en valeur, et souvent nous fait plaisir car on a attendu avant de pouvoir se l’offrir, on l’a choisi avec soin. Ainsi, on se trouve jolie, on gagne un peu de confiance en nous, on se tient plus droite, on rayonne peut être un peu plus… on gagne en élégance non pas par le vêtement en lui même mais par la sensation positive et la confiance qu’il nous procure.

  • #45 lullaby le 20 mars 2017 à 14 h 05 min

    Que ça fait du bien de lire ça !

    En suivant le même raisonnement, on peut dire aussi que vêtements et élégance ne sont pas liés : une personne vulgaire sera toujours vulgaire même en tailleur Chanel. A contrario, une personne classe le restera même dans une robe en vinyl rose.

  • #46 Gloupsy chérie le 20 mars 2017 à 14 h 15 min

    Et toc ! Bien envoyé ! Petit article bien sympathique que je conseillerais à toutes celles qui pensent que l’élégance s’achete.
    Superbe article et au combien vrai merci Hélène.

  • #47 Nara le 20 mars 2017 à 14 h 46 min

    Coucou Hélène. C’est tellement vrai ce que tu as écrit! J’adore ce billet ! Malheureusement il y a beaucoup de « riches » qui se croient tout permis et comme tu le dis, si tu n’es pas en Louboutin, tu n’es qu’une ordure…! Mais, cela ne fait rien, ils ont encore rien compris de la vie!

    Merci encore pr ce bel article

  • #48 Patricia le 20 mars 2017 à 15 h 01 min

    La classe est innée…tout le reste c’est de la poussière dans les yeux.

  • #49 Hélène le 20 mars 2017 à 15 h 15 min

    Aliceaghate: je n’ai rien fait, mais je suis contente que tu la voies ;-)

  • #50 ALICEAGHATE le 20 mars 2017 à 15 h 28 min

    Hélène: ;-) ;-) mystère mystère…, moi non plus je n’ai touché à rien !

  • #51 Claire le 20 mars 2017 à 16 h 36 min

    En habitant aux US je peux dire que c’est carrément flagrant! Il n’y a qu’à voir toutes ces célébrités de mauvais goût!
    Je pense aussi que l’attitude générale en est pour beaucoup. Ici j’ai la reputation d’être toujours bien mise dans le milieu universitaire. Et pourtant je ne porte souvent que jean, top/blouse, et chaussures autres que les vielles grosses baskets des années 80 typiques!!! ET pour illustrer ma remarque sur l’attitude, moi perso je pense qu’un simple jean + t-shirt blanc bien porté est juste très elegant. Apres, on peut accessoriser ou non, mais si l’attitude (démarche, port de tête, élégance naturelle, … et surtout sympathie ;) ) est là, alors la tenue est vendue.

  • #52 Isabelle B. le 20 mars 2017 à 18 h 07 min

    Bonjour Hélène,
    Je trouve que ce qui rend un vêtement vulgaire ou pas, élégant ou pas, c’est la raison pour laquelle on le porte, c’est l’intention qui compte. Une personne élégante dans ses motivations le sera même avec un vêtement bling bling, même si cela ne se voit pas dès la première rencontre, rapidement, on se dit qu' »il y a un truc avec cette personne »et ensuite, on comprend « son élégance ». Il y a des personnes qui portent du Isabel Marant (papesse du  » bon goût cool » actuel) et qui sont pas élégantes.
    Bref, je suis d’accord avec toi Hélène.
    Après sur ce qui est luxe ou pas, attention aux critères, j’ai eu des élèves pour qui Zara était une enseigne de prestige et qui s’habillaient au marché pour cinq euros (avec une allure de malade soit dit en passant). Et je connais une femme (la pas élégante du paragraphe précédent) qui considère Isabel Marant comme une « marque sympa très accessible », alors que pour moi, c’est quand même très couteux.
    Je trouve Alexia incroyable et j’ai l’impression de déjà la connaître (ce n’est pas le cas), c’est bon signe. Sa douceur-discrète-mais-singulière -en-fait est bien soulignée par la photo faussement classique.
    Bonne soirée !

  • #53 Hélène le 20 mars 2017 à 18 h 20 min

    Isabelle B.: en fait mon article est confusant et j’aurais dû parler seulement d’élégance : en effet le bon goût est subjectif (et culturel, comme le rappelle très justement Caro, alors que l’élégance ne l’est pas.

  • #54 sylvie;-) le 20 mars 2017 à 19 h 12 min

    Merci pour ce très beau billet!
    Dans nos sociétés qui valorisent tant le gain on n’oublie trop souvent qu’il y a des choses qui ne s’achètent pas et l’élégance en fait partie…

  • #55 Ninie13 le 20 mars 2017 à 20 h 09 min

    Bonjour à tous !
    Je suis entièrement d’accord avec toi Hélène et les commentaires.
    Je me souviens quand j’étais à la fac, j’étais une des rares à ne pas avoir du Vuitton ou autres marques de luxe et on me regardait comme la pestiférée….
    Un jour une qui se trouvait bien au dessus de moi de part ses apparats de marques de luxe me dis » oh la la ma pauvre tu fais pitié tu n’as pas ta place ici et puis avec ton accent de racaille marseillaise ( bah oui j’ai un fort accent du sud et j’assume …Et c’était la fac de Aix en Provence alors…) Tu ferais bien te te regarder dans une glace »
    La réponse a été à la hauteur de ces dires je lui ai répondu » tu sais si on t’enlève ton Vuitton, tes faux ongles tes extensions, je doute que tu sois là même. Je n’ai pas tout ça et je n’en ai pas besoin pour me sentir à ma place.
    La différence entre toi et moi, c’est que moi j’existe sans ses apparats et je suis vraie..Alors garde bien ton Vuitton et le reste et surtout ne t’inquiète pas pour moi, la racaille marseillaise que je suis se regarde chaque matin dans la glace droit dans les yeux »

    Elle et ses pairs ont ricané comme des poules (excusez mon langage de racaille, ça revient parfois) et au final elles faisaient plus clichés que chic.

    Le chic est une histoire d’être, de valeurs et on peut être chic , dégagé qque chose sans être de la tête aux pieds avec des pièces hors de prix.
    C’est une manière de respecter les autres , les idées, d’être capable de s’assumer tel qu’on sans avoir besoin de chaussures à la semelle rouge.

    Bref, le chic n’est pas dans le prix des choses mais dans la valeur de l’âme

  • #56 Isabelle B. le 20 mars 2017 à 20 h 17 min

    Hélène: Mea culpa. Fatigue fatigue, je ne saisis pas toutes les nuances actuellement, je suis désolée, je relirai tout ça demain…

  • #57 Léopoldine le 20 mars 2017 à 20 h 53 min

    Ma grand-mère est décédée l’an dernier. Il s’agissait de quelqu’un qui n’avait pas possédé grand chose, mais savait se satisfaire de peu.
    Elle faisait partie de ces gens, qui n’avait pas beaucoup d’argent, mais tenait à être, lorsqu’elle sortait, « présentable » comme elle disait !
    Car pauvre, mais digne !
    Pour son enterrement l’an dernier, j’ai écrit un texte pour lui rendre hommage, et l’ai fini par cette citation, qui aurait pu être la devise de sa vie, et que j’essaye de prendre en modèle, dans mon quotidien, désormais : « Le bonheur, on ne le trouve pas, on le fait. Le bonheur ne dépend pas de ce qui nous manque, mais de la façon, dont nous nous servons de ce que nous possédons. » Arnaud DESJARDINS.

    Ma grand-mère avait l’élégance des gens simples, qui ont vécu une vie pas toujours facile, sans superflu, mais qui marchaient toujours la tête haute, heureux de vivre malgré tout !

    Bonne soirée.

  • #58 Camille le 20 mars 2017 à 21 h 07 min

    Je suis bien d’accord avec toi. Même quand deux personnes portent exactement les mêmes habits, le rendu global peut être totalement différent ! L’élégance passe également par l’attitude et la personnalité. Le ‘chic’ d’une belle tenue est accentué par ce que l’on dégage naturellement.
    Les magasins aux prix basiques proposent parfois de très belles pièces et si on sait bien les accorder entre elles on peut créer une tenue tout aussi élégante qu’avec des vêtements achetées dans des marques haut de gamme !
    Merci de faire un article sur ce sujet, c’est important de le souligner je pense :)

  • #59 Chanchan le 20 mars 2017 à 22 h 02 min

    Effectivement, c’ est une attitude exhibitionniste avec des vêtements ou accessoires luxueux qui peut être inélégante. Le vêtement et son prix ne sont pas « coupables ». Pour une personne qui ne peut s’offrir que des vêtements de seconde main, un modèle Zara de la dernière collection est considéré comme du luxe.

  • #60 CANARI JAUNE le 20 mars 2017 à 22 h 59 min

    Bonsoir Hélène,
    Tout a fait d’accord, petit budget mais passionnée de mode, mes fournisseurs sont, pimkie, etam, Kiabi et parfois Armand Thierry….j’achète des basics et des intemporels, souvent noir, gris, bleu marine beige, rouge… mais je suis toujours soignée ongles, cheveux (coupe au carré plongeant méché) et ….. mes collègues n’en reviennent pas et surtout pense que j’ai une garde robe de folie, et que j’ai des marques… bref,

    Certaines s’habillent dans des marques, prennent des pièces hyper fashon….mais on je vois que les vêtements… et pardon, mais cela fait carnaval….

    Plus que tout c’est la personnalité qui compte, le sourire, l’amour de la vie, des autres, de son corps… qui donne la classe et l’élégance, its my pont of wiev…
    A très vite les filles et les garçons …
    je vais justement essayer ce vernis « permanent » car une amie vient de passer un « diplôme » sur ce type de manucure…
    bises

  • #61 Kate le 20 mars 2017 à 23 h 11 min

    On accorde aux marques de luxe tous les superlatifs, y compris celui de représenter l’élégance. Or, pour moi, l’élégance se trouve aux antipodes de l’ostentatoire (comprendre : marque visible).
    Souvent, dans la rue, il m’arrive de croiser des petites nénettes équipées de ce sac monogrammé marron sur cuir grenu (je ne citerai pas la marque) qui ressemble à un sac de sport en plus petit. Personnellement, je n’aime ni les marques visibles (ou alors il faudrait me payer), ni le sport. Ce sac, calé au pli du coude, tandis que la paume de la main tournée vers le ciel semble propulser la fille qui le porte au firmament de la sophistication et de l’élégance, suggère une référence à un certain « goût » et surtout à une capacité financière d’achat. Il classe l’individu qui le porte, le fait entrer dans un certain sérail, le transforme en vihaïpi, ce qui lui permet tout, y compris de s’habiller comme un sac. Ni la manière d’être, ni le choix éclairé des formes et des matériaux ne sont considérés : le capital financier a dégommé le capital culturel. Un peu comme la Rolex qu’il faut porter à 50 ans sinon on a raté sa vie (sic le philosophe de la vie moderne Jacques Séguéla), ces marques de luxe au marketing mal dirigé, sont des symboles de la réussite sociale de surface. Fuck le raffinement !
    Pourtant, autant chez Vuitton (allez! je le cite) que chez Rolex, la notoriété repose sur un savoir-faire de qualité caractéristique d’une vraie tradition. Cependant, pour des gens comme moi (certainement complètement has been), le sac de sport monogrammé et la grosse montre sont tout simplement devenus vulgaires. Ni esthétiques, ni élégants, il caractérise une société sans culture qui achète parce que c’est cher, pour avoir l’air.
    Et il en va ainsi de la plupart des grandes marques qui ont vendu leur âme à Kim Kardashian. Exemple: la pire catastrophe du XXIe siècle c’est quand même Balmain qui accorde à cette Pimprenelle beaucoup trop d’intérêt… Chacun son sale goût !
    Je m’emporte, je m’emporte… n’empêche que les belles filles dans la rue sont celles qui n’ont qu’elles à montrer, dans une belle démarche libre et débarrassée de tout ces codes à la noix ! Et je suis sûre qu’il y en a des tas dans tes lectrices Hélène.
    Bonne soirée à toutes.

  • #62 HappyLilly le 21 mars 2017 à 0 h 22 min

    Aussi fou que cela puisse paraitre, il y a quelques années, un matin, je vois, dans la brume des quais de tramway, une sorte de grande nana avec une élégance et une classe folle. Et la tenue qu’elle porte me semble extrêmement élégante. Il y a quelque chose de très altier dans tout ça. Je ne cesse de la regarder, comme fascinée.
    Et puis je m’approche: c’est une clocharde, très mince avec un visage trop émacié mais très beau. Et sa tenue est composée de deux sacs poubelle en plastique noir très rigide! Elle a ceinturé le tout avec une ceinture d’homme en cuir. C’est vachement bien. (En fait, elle me fait penser à Farida Khelfa dans du Alaia).
    Je n’ai jamais oublié.
    Je veux bien croire à l’élégance naturelle des belles matières mais cette histoire de sac poubelle me fait comprendre que non, l’élégance est, possiblement, ailleurs. Ailleurs que dans les vêtements. D’ailleurs, je me demande ce qui la définit et si elle est si importante. Ce que je veux bien admettre est qu’il y a dans la façon dont on pose son regard sur le monde et sur les Autres, une élégance qui est difficilement achetable ou feinte: un truc qui dépasse tout, les matières, les coupes, les coloris. Et qui infuse jusque dans les fringues. (je ne me drogue pas vous savez).
    Est-ce que l’élégance est l’attitude en fait?

  • #63 Agnus le 21 mars 2017 à 8 h 28 min

    ‘L’allure ce n’est pas une jupe super serrée portée avec des talons hauts: c’est le prolongement de ce qu’on a dans la tête’ Bouchra Jarrar chez Lanvin
    Je rajouterai même aux commentaires que certaines pieces de luxes sont vulgaires même à 3000€ et qu’ on pourrait mettre la reine des Grand-Bretons dedans que ça ne ferait pas plus digne :-) après je pense que c’est effectivement une question d’attitude avant tout

  • #64 Hélène le 21 mars 2017 à 9 h 05 min

    Ninie13: très jolie dernière phrase !

    Isabelle B.: ah non mais ça n’est pas pour toi que je disais ça, c’est pour moi, qui aurait dû être plus précise dans mon billet ;-)

    Camille: tu as raison, le même look sur deux personnes peut être très élégant ou pas du tout, selon ce qu’elles dégagent.

    Chanchan: c’est vrai, pour la notion d’élégance le vêtement et son prix ne sont pas coupables. Pour la notion de goût et de chic en revanche, je reste sur ma position avec Louboutin (la couleur de la semelle qui clame « j’ai du fric ! », au secours – pas qu’avoir du fric soit inélégant en soi, des tas de gens très fortunés sont très élégants, mais avoir besoin de le montrer c’est autre chose).

    Kate: « le capital financier a dégommé le capital culturel » : hélas.

    HappyLilly: bien sûr l’élégance est l’attitude, majoritairement (j’aime beaucoup ton commentaire). Et Agnus dit pareil ;-)

  • #65 Amélie71 le 21 mars 2017 à 11 h 11 min

    Bonjour,

    Raphaël a raison.
    Moi j’ai grandi avec 2 cousines plus jeunes, dont l’une fut particulièrement très « M’as-tu vu? », comme mon oncle et ma tante.
    PédantS fiers et toujours à se pavaner avec des looks… Qui se voulaient chics, mais c’était cheap! Ça l’est encore aujourd’hui .

    Plus jeune, je rêvais et j’enviais cette situation. Aujourd’hui, je suis très loin de ça, parce qu’en effet, l’argent ne fait pas tout.

    Et avec mes petits moyens, j’ai pu trouver mon look, évoluer changer… Et ça me convient bien.

    Voilà sur ce, heureuse journée.

  • #66 Poulet le 21 mars 2017 à 14 h 23 min

    Pourquoi qualifier de facto Louboutin de « marque pas chic du tout »? C’est dommage, ça va à l’encontre du message du post tel que je le comprends – peu importe les vêtements et les accessoires, l’élégance c’est davantage quelque chose d’inhérent à la personne, lié à son attitude. Donc on peut être chic et élégante en portant des chaussures Louboutin (qui ne signifie pas plus « j’ai du fric » qu’un sac de luxe sur lequel la griffe est apposée, bien au contraire). Une jolie paire de Pigalle de Louboutin noire, sans plateau, tout simple, portée avec une tenue sobre, n’a rien à voir avec l’uniforme Louboutin – robe Hervé Leger – sac Chanel des p**** des bars de palace. Et là encore, l’attitude et le look de la personne elle-même peut tout faire basculer… Une femme seins refaits, bouche archi gonflée, ultra décolorée, faux ongles etc peut rapidement tomber dans le vulgaire, même en jogging! Bref, tout ça pour dire qu’il ne faut à mon avis viser aucune marque, tout cela est très relatif. Et surtout pas si grave ;)

  • #67 MumisaRockeuse le 21 mars 2017 à 14 h 24 min

    Je vais prendre un exemple, le sac Birkin que tout le monde connait ! Eh bien pendant des années j’ai bavé dessus et maintenant il me laisse indifférente pour l’avoir trop vu au bras de starlettes de la tv réalité (Nabilla et cie…. ) qui se pavanent toutes avec ledit modèle au bras quand ce n’est pas avec un de chaque couleur qu’elles exposent bien sur sur Instagram. Bref, pour moi ce sac a perdu toute classe et toute élégance. Mon mari m’a offert pour mes 40 ans un modèle qui s’appelle le Bugatti , il n’est pas du tout connu mais je le préfère de beaucoup et il a pour moi le privilège de la rareté ! Il en de même pour d’autres marques qui victime de la contrefaçon perdent ainsi toute crédibilité (Lacoste par exemple qui était le summum de l’élégance quand j’étais petite !). Donc pour en revenir à l’élégance, mieux vaut un t-shirt ou une chemise blanche avec un jean et un panier plutôt que n’importe quelle autre tenue clinquante !

  • #68 Hélène le 21 mars 2017 à 14 h 50 min

    Poulet: et bien non, pour moi rien que le fait de vouloir des Louboutin est en soi inélégant, quelle que soit la façon dont on les porte ensuite ;-)
    Précisément parce que c’est du gros logo qui est là pour montrer qu’on appartient à une certaine classe financière (le gros logo étant ici la semelle rouge).
    Après certaines femmes aiment les Louboutin parce qu’elles aiment les escarpins et croient que cette marque propose ce qu’il y a de mieux en la matière (donc pas forcément pour étaler leur argent), mais quelle que soit la motivation je ne trouve jamais ça élégant.

  • #69 gaelle rabiet le 21 mars 2017 à 16 h 15 min

    Cette photo est vraiment magnifique ! Et on voit que rien de par son attitude, elle a de l’allure

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, .Je trouve que le goût va surtout avec l’éducation, et cela s’apprend.Et sans me vanter, je peux dire qu’avec mes deux parents, j’ai été à bonne école
    On peut très bien être chic et class avec peut de moyen, tout est question d’attitude, de respect envers les gens aussi .

    J’ai croisé un jour une femme qui était paré de ses bijoux swarovski, en mettant trop, genre bagues aux doigts, collier, bracelet, boucles,et bien sûr avec un sac Vuitton, et elle se croyait chic.Et en faite, cela a fait tout l’effet contraire, elle était plutôt beauf !!Et pourtant j’aime les bijoux swarovski, qu’on m’a souvent offert, mais je les mets en petite touches et certains pour des moments d’exceptions pour certains.

    Ce n’est pas Coco Chanel qui disait « L’élégance ,ne se voit pas, elle se vit », ou Yves St Laurent. Mais lui a dit un jour que l’élégance d’une femme se voit dans les yeux de celui qui la regarde.

    Et ma mère m’a toujours appris que plus on est discret, dans l’élégance, plus on es chic.Il faut savoir aussi choisir les bonne pièces, les bonnes associations.J’ai eu la surprise l’autre jour qu’on m’ait fait un compliment sur ma façon de m’habiller, en me disant que j’étais toujours class , et pourtant, je m’habille un peu partout, chez Esprit, pas dans des grandes marques.Cela m’a fait plaisir et un peu reboosté car je suis justement dans une période ou moyenne image de moi, comme quoi . Mais malgré mes soucis, je suis toujours aimable avec les gens, souriantes, et respectueuse (pour moi ils n’ont pas à subir mes angoisses du moment ).

    Bon comme c’est un sujet qui me passionne, je crois que l’on pourrait toute en dire des tonnes .

    Merci pour ce joli moment de réflexion.

  • #70 Sarah le 21 mars 2017 à 17 h 31 min

    « le fait de vouloir des Louboutin est en soi inélégant, quelle que soit la façon dont on les porte ensuite ;-)
    Précisément parce que c’est du gros logo qui est là pour montrer qu’on appartient à une certaine classe financière (le gros logo étant ici la semelle rouge). »

    Ce type de remarque peut très bien s’appliquer aux sacs avec le gros logo Chanel et même d’autres marques de Luxe.

  • #71 Lou le 21 mars 2017 à 18 h 27 min

    Bonjour Hélène.
    Quel succès, cet article ! Et je comprends pourquoi. Deux faces à ton argument : les petits prix n’empêchent pas d’être élégant, et le luxe ne cache pas la vulgarité. Je suis d’accord avec les deux propositions.
    Pour moi, l’élégance se joue dans la simplicité (de beaux basiques, j’adore!) et l’attitude en effet… Le message va-t-il passer ? haha ;)
    Mille merci en tout cas !

  • #72 Isabelle B. le 21 mars 2017 à 18 h 32 min

    Bonjour Hélène,
    Je viens de lire TOUS les commentaires et c’est un bonheur cet échange ! Merci !

  • #73 Hélène le 21 mars 2017 à 18 h 59 min

    Sarah: ben oui ça s’applique complètement. Ca marche en général avec ce qui clame « j’ai claqué plein de fric pour cette pièce parce que je le vaux bien » ;-)
    Après d’autres pièces coûtent très cher aussi mais ça se voit moins. Dons si ça se trouve les gens qui les achètent comblent aussi des trucs (et encore une fois on ne va pas leur en vouloir, car qui ne comble pas quelque chose avec le shopping, quel qu’il soit ?), mais de façon moins ostentatoire.

    Lou: et j’ajouterai face à ton argument à deux faces (bien vu ;-) : l’élégance non plus n’a ni prix ni « classe socio-culturelle ».

  • #74 MarieB le 21 mars 2017 à 19 h 12 min

    C’est ce qu’on appelle : le charisme

  • #75 Emilie le 21 mars 2017 à 19 h 57 min

    Je suis bien d’accord avec toi Hélène.
    Je suis contente de lire cet article et les commentaires.

    Merci hélène

  • #76 coquillette4795 le 21 mars 2017 à 20 h 24 min

    Bonsoir Hélène !

    Ce que tu dis dans ce billet résonne en moi, mais alors, à un point ! Je suis tout à fait d’accord !tout est dans l’attitude, et la nature de la personne en fait !merci de partager cette pensée avec nous !
    J’en profite pour te dire que l’onglet shop est très pratique, bien fait et utile! ( je le découvre seulement maintenant, peut être que cela fait longtemps qu’il est en place ?)

    Très bonne soirée

  • #77 Nathalie le 21 mars 2017 à 20 h 59 min

    Oui je dirai il en va de l’élégance comme de la sexiness! On l’a ou pas!! Française vivant d’abord en Californie 15 ans puis au Canada depuis 12, je constate que quand meme l’élégance vient très naturellement aux françaises!!sans dépenser des fortunes non plus.. Sans maquillage outrancier , sans vêtements trop bling bling, et surtout oui surtout de la réserve !! Les françaises parlent plus doucement que les américaines j’ai remarqué ..Ca semble être cliché mais jai bien constate Ca!! Voilà mes petites remarques!!

  • #78 Laurence le 22 mars 2017 à 0 h 16 min

    J’aime bien ces femmes qu’un rien habille. Une attitude, une façon d’être, du charisme peut-être bien comme l’écrit Marie, en tout cas quelque chose d’inné, de naturellement élégant, d’infiniment elles qui n’a rien à voir avec la couleur de leur CB :)

  • #79 Hélène le 22 mars 2017 à 9 h 59 min

    Laurence: oui l’attitude joue beaucoup. Et la réserve, comme le souligne Nathalie.

  • #80 Mafalda le 22 mars 2017 à 17 h 25 min

    Bonjour,

    Pour moi, l’élégance, c’est la relation avec l’habit. Parce que oui, pour moi, je crois sincèrement qu’il peut avoir une relation avec l’habit. Les personnes élégantes, ont souvent le respect de l’habit et de ses matières. Plus que de vouloir absolument dégager quelque chose dedans. D’ailleurs dans l’élégance, je trouve qu’il y a bien souvent toute une éducation. Ou une observation.
    Je dirais qu’au-delà du prix, et de l’acquisition d’une pièce de luxe. Il y a pour certains effectivement une appartenance à un monde qu’il souhaite cette reconnaissance, cette appartenance. Le luxe à toujours donner envie et cela le restera. Longtemps prisé des plus jeunes. De mon époque, c’était Lacoste, Lancel, Longchamps et d’autres. Mais pour moi, il ne s’agit alors pas de goût. Mais de posséder. Et là c’est autre chose.
    Effectivement cette confusion, qu’on peut avoir de l’allure que dans des pièces de marque est relativement erronée. Et j’aime énormément des personnes comme Sophie Fontanelle qui aime l’assemblage des deux mondes. Le luxe et le mélange de pièces comme Zara et HetM. D’ailleurs dans un post sur le nouvel obs pour la fashion week. Elle le disait très bien. « C’est drôle comme des personnes bourgeoises s’habillent bon marché ». L’un dans l’autre….
    Pour ma part, j’aime énormément le créateur. Celui qu’il a dessiné, pensé etc. Les matières, le travail derrière tout cela. C’est tout un univers. J’ai toujours aimé les pièces de créateur. Et ce n’est pas pour cela que je souhaite les posséder….mais je les admire à travers des photos, à travers des personnes qui les portes et j’aime voir comment ils ont réussi à pouvoir les assembler.
    Est-ce-que cela donne un chic « arrogant » ou est-ce-que cette pièce se fond dans l’ensemble et trouve son harmonie.
    Quand j’étais plus jeune, j’ai longtemps regardé les pages d’un livre qui était chez moi, sans vraiment savoir pourquoi, j’y revenais toujours et j’aimais regarder ces pièces de ce créateur. Il s’agit d’un livre sur Jean Claude Gitrois. Le travail du cuir, des couleurs etc…avant le luxe, il y a une atmosphère. Parce que pour moi aussi, il y a luxe « commerciale » et luxe  » pour rêver ».
    La seule chose que j’ai souvent pensée, c’est que dans les pièces de luxe, elles sont souvent « originales »…et que l’originalité à un prix…et relativement cher….
    En résumé, pour moi, être chic, élégante, avoir de l’allure et permettre à l’habit de donner ce charisme que tant recherche, est une question d’observation, d’assemblage, d’amour pour l’habit et d’attitude. Au-delà de l’argent. C’est comme tout. L’argent ne peut pas tout acheter. L’allure est une question de personnalité. Et ça l’argent ne peut pas l’acheter.

  • #81 Mafalda le 22 mars 2017 à 17 h 36 min

    Jean Claude Jitrois (avec un J)….c’est mieux…et Sophie Fontanel, je confonds toujours l’écriture de son nom avec son personnage Fonelle (qui prend là LLE…:)

  • #82 Hélène le 22 mars 2017 à 19 h 36 min

    Mafalda: ce que tu dis est extrêmement intéressant (en plus de très juste), car ça rejoint précisément ce que raconte Sophie Fontanel de son rapport aux vêtements et à l’élégance depuis toute petite dans son livre « La vocation ».

  • #83 cerise le 22 mars 2017 à 20 h 57 min

    J’ai lu pas mal de vos articles et cela me renvoie à une réflexion que ma fille m’a faite quant elle avait 8 ans ou 10 ans
    Je ne voulais pas qu’elle se fasse percer les oreilles parce que je trouvais cela « vulgaire », ce à quoi elle a répondu : »qu’est ce que pour toi maman la vulgarité? ne serait-ce pas ce que tu n’aimes pas?
    En réponse à sa réflexion, j’ai couru lui faire percer les oreilles…
    pour ma part pour ouvrir le débat, on peut se demander si on préférerait avoir de la clase ou être simplement jolie, pour ma part je préfererais être simplement jolie

  • #84 Corleone le 23 mars 2017 à 0 h 35 min

    Bonsoir Hélène, le sujet de cet article est une évidence et heureusement que le fric n’achète pas tout.. Mais l’on rencontre aussi parfois des personnes qui ont les moyens de s’habiller dans des boutiques plutôt chères et qui sont classes, pas hautaines, et… sympa quoi!! Conclusion: y’a pas de règles et heureusement!

  • #85 Ella le 23 mars 2017 à 2 h 15 min

    Bonsoir Hélène,

    j’apprécie oh combien votre billet!
    J’aurais envie de dire que ma pensée sur l’élégance va vers ces femmes dans cette France occupée de la deuxième guerre mondiale qui ont « revisité » les codes de la beauté et de la féminité, face au dénuement et à l’adversité quotidienne qu’elles vivaient en tant qu’êtres humains avant que d’êtres femmes.
    Elles ont vaille que vaille été créatives, inventives, et ce faisant, belles et dignes. Touchantes.
    Et c’est ce que j’y vois, moi, dans l’élégance, une volonté manifeste d’exprimer sa dignité, un savoir-être, au delà des contingences de pénurie, de maladie, de grande difficulté.
    L’élégance est une conscience de soi et des autres, c’est une attitude courtoise envers le monde qui nous entoure, qui se donne à voir avec délicatesse, quelque chose d’ineffable qui fascine par son aura. C’est l’expression de l’Etre , pas du paraître, là réside sa force, son intemporalité, et la fascination qu’elle exerce sur nous toutes qui réagissons avec ferveur à votre joli billet qui restera aussi par on essence intemporel.
    Alors merci à vous!

  • #86 Elodie le 23 mars 2017 à 8 h 01 min

    Tout est dit. L’élégance se porte comme un parfum : subtilement, souvent par des notes qui ne caractérisent que nous seules, et sans quoi nous ne serions qu’une moitié de nous-même.

  • #87 Hélène le 23 mars 2017 à 8 h 07 min

    cerise: heureusement l’un n’empêche pas l’autre.

    Corleone: ben oui il y a des gens riches qui sont classes et sympas, je n’ai pas dit le contraire ;-)

    Ella: merci à toi pour ton dernier paragraphe, si juste et si joliment exprimé !

  • #88 Maud Ménès le 24 mars 2017 à 14 h 32 min

    Bonjour Hélène,
    Il me semble que l’élégance peut aussi se situer dans un regard, un sourire, un port de tête ou une touche subtile dénotant une recherche toute en finesse : un joli foulard, un bracelet, ou un mot ! En effet, et heureusement l’argent n’est pas la condition absolue pour « briller » car, l’inventivité, la créativité viennent de l’esprit et l’on peut voir que certaines femmes ou hommes détiennent l’élégance du coeur… Un bien plus précieux encore que le papier qui nous sert d’argent… Il y a chez certaines femmes bien plus d’allure et de savoir-vivre et de grandeur malgré leur manque de moyens ! De plus, l’argent n’achètera jamais la dignité ou la liberté valeurs emplies de noblesse et de sens… Certes, certains créateurs ou piliers de la mode sont incontournables pour autant, je crois que la mode peut se targuer aussi de se trouver au coin d’une rue sur de parfaits inconnus et se partager à l’infini ! Etre soi ne fait pas écho à ce que nous détenons sur notre compte bancaire mais, au contraire à ce que nous offrons aux autres dans un total respect de soi pour les autres ! Merci Hélène pour ce texte primordial !

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.