Avez-vous l’impression qu’on vous traite différemment si vous portez ou non du maquillage ?

26 décembre 2014

beaute_galafs
(photo : Galeries Lafayette)

Ca fait longtemps qu’on ne s’est pas fait une petite question-Temptalia ;-)

Christine dit que ça dépend des situations mais que si elle va sur un stand make up avec du maquillage, même léger, elle se sent traitée un peu différemment.

Moi bizarrement, j’ai l’impression qu’on va me traiter différemment (genre « cette fille ne ressemble à rien, soyons désagréables avec elle »), et en fait non.

Comme je me trouve très différente avec ou sans maquillage, j’ai l’impression que les autres me voient très différemment aussi, et que du coup ils vont me traiter différemment. Mais grâce au ciel les autres ne réagissent pas comme je l’imagine ;-)

(Cela dit je ne suis pas certaine d’être déjà allée sans maquillage sur un stand make up).

Et vous ?

160 commentaires Laisser un commentaire
Le maquillage

Vous aimerez aussi

160 commentaires

  • #1 Marion le 26 décembre 2014 à 9 h 09 min

    Idem pour moi, je me sens très différente avec ou sans maquillage donc je me dis que les personnes autour de moi ont cette même vision. Je déteste aller sur les stands maquillage en général, j’ai toujours l’impression que les vendeuses vont me juger sur mon maquillage! C’est bête mais c’est ainsi.

  • #2 Steph le 26 décembre 2014 à 9 h 10 min

    Moi je me sens plus « invisible » sans maquillage, on fait moins attention à moi. Que ce soit sur un stand maquillage ou ailleurs. D’ailleurs, pour le make up, j’ai même l’impression qu’on m’écoute plus si je suis un peu maquillée, genre « oh celle là connait les bases, elle peut parler avec nous »… Maintenant, c’est pê l’image qu’on rejette aussi… Quand je sors sans maquillage, je suis plutôt en mode « foutez-moi la paix » , je dois renvoyer mon petit coté négatif du jour haha.

  • #3 deilema le 26 décembre 2014 à 9 h 13 min

    La plupart du temps, non en fait… Sauf chez Séphora en effet où les vendeuses partent du coup du principe que tu n’y connais rien ;) Mais sinon, personne ne m’a jamais jeté de cailloux lorsque je n’étais pas maquillée, ni regardé bizarrement les boutons que je pensais énormes. Eventuellement, au boulot, on me dit que j’ai l’air fatiguée et que j’ai du passer une mauvaise nuit (ce qui est vrai la plupart du temps, et qui explique le no make up day qui suit…), ou on m’appelle « Mademoiselle » dans les magasins. Mais c’est tout…

  • #4 ptite mimi le 26 décembre 2014 à 9 h 22 min

    coucou (et bonnes fêtes un peu en retard)
    il m’arrive d’y aller en sortant de la piscine et donc non maquillée, à peine recoiffée (les seches cheveux ne sont pas forcement super efficaces) et à chaque fois, une sephorette propose de me maquiller, peut importe le produit que je vais voir. alors je rentre chez moi en me disant que je dois ressembler à un cadavre sans maquillage, ou faire de la peine. ;-)

  • #5 Elis le 26 décembre 2014 à 9 h 43 min

    Alors personnellement, j’ai toujours eu également cet a priori – à savoir qu’on me traiterait différemment et que limite on soit désagréable, surtout aux stands/magasins de luxe – mais ça ne c’est pas vérifié non plus. Là où je vais en général, les vendeuses sont très professionnelles et agréables donc ça aide. De toute façon, tant qu’on achète ou demande des conseils pour acheter, je ne vois pas pourquoi elles seraient désagréables ;)

  • #6 40 and so what le 26 décembre 2014 à 9 h 46 min

    Comme le regard des autres m’indiffère (en tout cas concernant mon make up ou non-make up) je ne me pose même pas ce genre de questions :-) si j’ai besoin d’un conseil ou d’un produit, je m’arrête sur le stand et voilà ! J’en profite pour te souhaiter de joyeuses fêtes de fin d’année Hélène et merci pour ton blog rempli de bons conseils.

  • #7 missdior le 26 décembre 2014 à 9 h 53 min

    J’ai remarqué que sans MU les petites jeunettes me prennent pour une jeune mémé et qu’avec MU elle sont plus inclinent à me vendre des soins anti-âge mais quand je leur dis que je suis des blogs beauté dont MBDF elles baratinent moins. Je m’amuse beaucoup !!!!!

  • #8 Emilie le 26 décembre 2014 à 9 h 55 min

    Je vois le maquillage comme une carapace. Avec, je me sens plus forte (ou en tous cas, moins fragile/sensible). Je suis parfaitement consciente du fait qu’il s’agit d’un ressenti, que tout cela ne se passe que dans ma tête. Et pourtant, j’en ai besoin. Besoin de me cacher et de montrer aux autres uniquement ce que je veux montrer (comme pour le boulot par exemple, puisque je travaille dans un milieu très masculin et macho, je ne dois pas montrer mes faiblesses). En revanche, seuls les personnes très proches de moi connaissent mon « vrai » visage (et aussi mes faiblesses).
    Le maquillage me fait du bien au moral, même si tout cela n’est que dans ma tête. N’est ce pas l’essentiel que de se sentir bien? :)

  • #9 CCG le 26 décembre 2014 à 9 h 58 min

    Bonjour,

    Quand j’étais plus jeune,…et encore aujourd’hui….un jeune homme m’avait remarqué après m’être maquillée mais pas dans l’aprés midi sans maquillage….il avait été …bluffé…..et depuis,c’est toujours comme cela….j’ai des compliments lorsque je suis maquillée….mais j’aime être au naturel parfois.

    Catherine.

  • #10 Belisiane le 26 décembre 2014 à 9 h 58 min

    Bonjour Hélène,

    pour ma part cela va dépendre de mon etat de fatique.

    Si je suis fatiguée je vais avoir droit a des remarques (style « oh ma pauvre tu es malade? »)
    Sinon pour l’avoir testé recemment (ou juste avec un maquillage plus leger que d’habitude) eh bien apparemment j’ai l’air plus jeune (ce qui m’est egal car – pour le moment – je ne me maquille pas pour faire plus jeune mais principalement parce que j’aime ça et pour camoufler mes rougeurs)

    Bonne journée :-)

  • #11 Mathilde le 26 décembre 2014 à 10 h 07 min

    Je pense effectivement que ça dépend des situations, le dimanche matin je pars nagé, je ne suis évidemment pas maquillée, je viens de me lever, je suis atroce et je m’en fou. Par contre, j’ai déjà été dans un Sephora par exemple pas maquillée et les vendeuses me regardait vraiment bizarrement, et personne n’est venu me voir. En revanche quand j’y vais avec les lèvres bien rouge, j’ai le droit à tous les sourires du monde et à des bonjours à tout bout de champ…

  • #12 wazaka le 26 décembre 2014 à 10 h 10 min

    Bonjour Hélène,

    J’ai toujours l’impression quand je ne suis pas maquillée d’être transparente, mais c’est faux : il y a deux jours un homme m’a complimenté sur mon maquillage alors que je n’en portais pas, comme je lui ai dit, il s’en est sorti par une pirouette « vous avez une très belle peau », je précise que c’était un dermato, avait il oublié ses lunettes ??????

  • #13 jeanne le 26 décembre 2014 à 10 h 17 min

    Bonjour les filles,
    Pour ma part je trouve que l’on est perçu différemment si l’on est maquillé ou pas. Quelqu’un de maquiller va faire plus avenant, plus apprêté. Mais le maquillage seul ne compte pas. Le look, les bijoux le sourire jouent aussi dans ce sens.

  • #14 Nadine B. le 26 décembre 2014 à 10 h 28 min

    Bonjour Hélène,
    Ca y est ! J’ose laisser un commentaire apres des mois a lire ton blog – passionnnant pour de multiples raisons- et je pense que l’attitude des vendeuses / vendeurs est certainement différente. J’ai passee de longues années a etre vraiment peu maquillée et depuis cet été j’ai changé . Mais ce n’est pas uniquement l’image que tu présente qui modifie  » la relation » c’est aussi le fait que tu sois passionnée et enthousiasmée par la découverte des produits. Je découvre l’univers de la beaute assez tardivement dans ma vie et j’y prends beaucoup de plaisir……ca m’ amuse et me ruine !!!!!
    Et je dois dire que j’ignorais tout des blogs et chaines youtube dans ce domaine. Après avoir surfé ici et là , tu es celle qui me plait le plus. Ta personnalité y est pour beaucoup bref tu es devenue une incontournable pour moi.
    thank U Hèléne : you are my beauty guide in a way…….but I do not folllow U on everything like a fool….I do la part des choses oeuf corse !
    All the best.

  • #15 Paquerette le 26 décembre 2014 à 10 h 32 min

    La seule fois où je suis allée sans maquillage sur un stand de maquillage c’était pour une leçon chez bobbi Brown. Les vendeuses avaient été charmantes et très professionnelles :)
    Dans ma vie de tous les jours j’ai beaucoup de mal à me montrée sans maquillage. Je me trouve vraiment pas jolie sans.
    J’ai des cernes très marquées et une peau avec plein de teintes différentes.
    Je ne sais pas si les autres se comportent différemment avec moi si je suis maquillée ou pas mais moi c’est sûr je n’aime pas me montrer sans fard avec mes grosses poches sous les yeux. Ça me fait honte je n’ai pas envie qu’on me voie comme ça.

  • #16 alice le 26 décembre 2014 à 10 h 34 min

    Bonjour ! Alors pour ma part je ne me maquillais pas du tout jusqu’à mes 22ans (à part pendant un temps du crayon noir dans la muqueuse inferieur…. Super) puis juste de la bbcream sur le nez et une mini couche de mascara pendant quelques années et c’est que depuis 2-3 mois (j’ai 27 ans) que je me mets au « vrai » maquillage même si ca reste léger (surtout parce que j’ai découvert via les blogs et Youtube que c’ était en fait assez marrant! ).
    Je ne vois pas vraiment de différence de traitement (à part de la part de mes parents que ca perturbe beaucoup lol). Mes amis vont me dire que j’ai l’air fatigué si je ne me maquille pas mais sinon… Je n’ai rien remarqué de particulier ! Même aux stands maquillage, où en général si j’y vais non maquillé c’est justement pour qu’elles le fasse comme dans les boutiques bobbi brown où c’est gratuit !

  • #17 Camomille le 26 décembre 2014 à 10 h 36 min

    Bonjour à tous j’espère que vous avez passé un très bon noël.

    Oui je me sens traitée différemment si je n’ai pas de maquillage ou si j’en ai d’ailleurs. Ma situation est un peu particulière car j’ai commencé à mettre du FDT il y a deux ans à cause d’une poussée d’acné hormonale qui n’est jamais partie. À l’époque mes collègues, adeptes du « naturel » m’ont tous dit: »c’est dommage de te maquiller le naturel c’est mieux ».
    Un jour je n’ai pas eu le temps de me maquiller alors je suis allée au boulot sans FDT. Et là tout le monde m’a demandé ce qu’il m’arrivait ou ce que j’avais mangé, si j’avais des problèmes perso, j’ai été scruptée à la loupe. Certains ont même fait une petite blague (ne sait-on jamais des fois que je trouverais ça drôle). Tout le monde y est donc allé de son petit conseil pour traiter MON acné sans utiliser de FDT parce que ce n’est pas naturel et m’expliquer comment avoir une bonne hygiène de vie.

    Bref je me suis remise au make up et ai pu recommencer à vivre ma vie. Lorsque je suis sans maquillage les gens me voit comme une fille dépressive de 20 ans qui ne sait pas prendre soin d’elle et qui bouffe n’importe quoi mais lorsque je suis maquillée je redeviens moi, femme de 30 ans avec une vie sympa (hormis ce petit souci d’acné).
    Désolée pour ce commentaire un peu long, j’espère avoir répondu à ta question.

  • #18 Justine le 26 décembre 2014 à 10 h 41 min

    Salut !

    Dernièrement j’ai été malade assez violemment mais j’ai quand même du sortir de chez moi pour aller à la fac. J’ai eu le courage de ne faire que le teint (l’idée de démaquiller mes yeux me fatiguait d’avance !) et je ne sais pas si ça venait du fait que j’étais malade ou bien de l’absence de maquillage mais le regard et les remarques des gens étaient juste choquant ! Peut être n’est-ce pas l’absence de maquillage en soit qui dérange mais le changement brutal ? En tout cas, tête de gens choqué ou non, à l’avenir quand je serai malade je reste quasiment sans maquillage ! Sérieusement, le confort de se gratter les yeux et de prendre deux minutes pour se démaquiller quand on est courbaturée ça vaut tous les gros yeux du monde !!

    Bisous et bonnes fêtes !

  • #19 W.valentine le 26 décembre 2014 à 11 h 09 min

    Bonjour Hélène ! Avant de commencer, je te souhaite d’avance de très joyeuses fêtes de fins d’année (bien que noel soit déjà passé mais bon). Pour ma part, je ne pense pas qu’ils fassent une différence, à part si l’on s’y rend pas maquillée (1), les cheveux gras (2), et des vieux vêtements qu’on ne réserve que le dimanche seule chez nous (3) et avec des baskets avec lesquelles on a été labouré un champ (4).
    Par contre, j’aurai besoin de toi pour un conseil hihi. J’hésite grandement entre l’encre de teint (de peau ? Décidément je n’y arriverai jamais!) d’YSL et le diorskin star. Je regarde toutes tes vidéos mais (ou alors ça m’a échappé) je n’ai pas entendu parlé du ysl (le Dior apparemment tu en es ravie, j’ai hâte d’avoir ton avis plus étendu dans tes favoris de décembre). J’aimerais savoir si pour une peau mixte et sensible lequel aurait le meilleur rendu ?
    Merci d’avance et une excellente journée !

  • #20 Hélène le 26 décembre 2014 à 11 h 23 min

    Steph: ça me parle ce que tu dis, le côté invisible et le côté « foutez-moi la paix » ;-)

    Emilie: bien sûr que c’est l’essentiel.

    wazaka: aha ;-))

    Nadine B.: merci ;-)

    Camomille: c’est fou comme les collègues peuvent être intrusifs (et grossiers).

  • #21 Irène le 26 décembre 2014 à 11 h 27 min

    Bonjour Hélène !
    Ton article tombe à pic puisque l’autre fois je me suis justement faite la réflexion que quand j’étais maquillée on me « traitait » différemment dans les Sephora, Yves Rocher ou autre.
    Je n’ai pas remarqué de différence de comportement de la part de mon entourage (personnel ou professionnel) ni de la part des personnes croisées dans la rue ou dans les transports en commun selon mon maquillage ou mon absence de maquillage.

    Par contre en ce qui concerne les parfumeries j’ai vu un net changement. J’ai remarqué ça dans tous les types de parfumeries que j’ai « visitées ». En fait je suis adepte du rouge à lèvres flaschy – ayant la peau claire et étant blonde j’ai souvent l’air fatiguée ou terne le rouge à lèvres flashy me donne l’air moins fatiguée et terne – et à chaque fois que je porte un rouge à lèvres bien voyant les vendeuses viennent me voir et prennent leur temps avec moi, je suis « courtisée » et elles m’écoutent quand je leur explique ce que je cherche et pourquoi, elles me donnent plus facilement des échantillons et me dirige plus facilement vers les marques les plus chères.
    Mais quand je n’ai pas rouge à lèvres très voyant ou pas du tout, elles ne sont pas autant à l’écoute et ne me proposent pas autant de produits qui pourraient m’intéresser. Dans un cas je dois être vue comme une bonne clientèle et dans l’autre comme une clientèle occasionnelle.
    Par contre je n’ai pas remarqué de changement de comportement selon mes différents maquillages (ou absence de maquillage) au niveau du teint ou des yeux.

    Bonne journée et bonnes fêtes

  • #22 LuckyRonie le 26 décembre 2014 à 11 h 28 min

    Hello ^^,
    Globalement non, on ne me traite pas différemment selon mon (absence ou non ) de maquillage.
    Il m’est arrivé de ressentir un à priori mais c’est plutôt vis à vis de mon look général.

    Cependant, il suffit d’entamer la discussion avec la conseillère pour que cette première impression s’estompe et que je sois servie comme n’importe quelle cliente.

    Pour les produits de teint, je vais toujours sans aucun maquillage et ça m’a sauvée plus d’une fois de teintes inadéquates. Notamment pour le cache-cernes car j’ai de la pigmentation autour des yeux.

    J’ai remarqué que les conseillères peuvent se fier au maquillage que l’on porte pour conseiller un achat : Comme la façon dont on a posé son eyeliner pour nous orienter vers un produit feutre ou un produit pinceau. Donc, quand je ne sais pas ce que je veux ( ce qui arrive rarement ), je vais en boutique maquillée pour laisser toutes les opportunités ouvertes.

    Par contre, j’ai l’habitude de toujours aller vérifier la couleur du produit en lumière naturelle ( contre une vitre ou près de l’entrée ) et ces allers-retours ( surtout quand il s’agit de l’entrée ) peuvent décontenancer la conseillère ou stresser l’agent de sécurité. J’explique mon manège et tout le monde se détend^^.

  • #23 Camille le 26 décembre 2014 à 11 h 36 min

    Moi quand je ne suis pas maquillée j’ai TOUJOURS le droit à « oh t’es malade?? » Ou « t’es sortie où hier? T’as pris une cuite? »
    Mais taisez vous je ne fais pas de commentaire sur vos calvities et/embonpoint alors foutez moi la paix mince!!!

  • #24 Elise le 26 décembre 2014 à 11 h 45 min

    Quand on est habitué à se maquiller tous les jours, on peut être mal à l’aise de se montrer « peau-nue ». C’est mon cas.
    Récemment, j’ai voyagé toute la nuit. Arrivée à Paris, j’étais évidemment sans maquillage. J’ai été étonnée que des jeunes hommes se précipitent dans le métro pour me porter ma valise et me fassent de grands sourires. J’avais un peu honte de me montrer comme ça, presque comme si je faisais preuve d’irrespect…
    Les rares fois où je suis allée travailler sans maquillage, on m’a dit que j’avais l’air fatiguée. Pour répondre à ta question, je pense donc qu’on nous perçoit différemment sans maquillage et que, probablement, on nous traite différemment.

  • #25 gaelle R le 26 décembre 2014 à 11 h 47 min

    Il est vrai que je me sens plus à l’aise et sûre de moi lorsque je suis un peu maquillée, surtout que « sans » je suis très blanche et je fais vite « palote ». Et je fais un peu plus mon âge, bien qu’avec je fasse jeune, mais sans on m’a souvent dit que je faisait « gamine », donc cela m’aide un peu .

    Et j’ai remarqué que lorsque je vais voir où acheter du maquillage, maquillée, on me regarde où traite d’égal à égal, comme si les conseillères n’avait pas besoin de « faire une traduction » ou donner des explications comme si on parlait à une « ignarde ».

    Mais bon les jours où j ‘ai envie que l’on me laisse tranquille, où pas de maquillage, j’ai remarqué que les vendeuses s’intéressaient moins à moi, comme quoi malheureusement l’apparence joue encore même si moi j’arrive maintenant à m’en « foutre  » ce que les gens peuvent penser de moi, je suis mes envies, .

    Et dans la famille, cela change pas beaucoup, ils savent que j’adore me maquiller, mais aussi que je me maquille selon les occasions, et cela ne gêne ni moi ni eux de me voir sans maquillage.Sauf quand je suis très blanche, là ils me demande si je ne suis pas fatiguée, malade .

  • #26 planetepsychologiepositive le 26 décembre 2014 à 11 h 53 min

    Bonjour, une fois n’est pas coutume mais aujourd’hui le thème est stimulant ! Savez vous que des thèses ont été faites sur ce thème ? « A propos du geste cosmétique : de ses effets sur la formation d’impression à ses associations implicites en mémoire
    par Juliette Richetin ».
    Dans le cadre du Groupement de Recherche CNRS « Cosmétiques et Parfums » impliquant sept partenaires industriels et six autres laboratoires, il s’agissait d’étudier les effets du geste cosmétique, notamment du maquillage facial, sur la formation des impressions. Deux séries de recherches effectuées auprès de populations similaires révèlent qu’au niveau explicite, le maquillage induit un jugement d’attirance et des traits de personnalité négatifs alors qu’au niveau implicite, il semble davantage associé à des objets sociaux valorisés. Ces deux ensembles de résultats apparemment contradictoires soulignent la nécessité, pour prédire les comportements envers les personnes maquillées, de ne pas considérer uniquement les attitudes implicites. Ce travail fait donc état de la complexité des processus sous-jacents aux effets sur la perception sociale d’un comportement aussi anodin que le geste cosmétique pratiqué par de nombreux individus.
    Interessant non ??

  • #27 Mistiquette le 26 décembre 2014 à 11 h 54 min

    Bonjour à tous!
    En espérant que les fêtes ont été douces et pleines d’amour pour vous!
    Dans ma vie quotidienne, avec ou sans maquillage, c’est pareil! Que ce soit au boulot, chez moi ou quand je sors, il n’y a pas grand changement SAUF quand je suis das un parfumerie! Quand je ne suis pas maquillée, il faut que je courre après une vendeuse et quand je suis maquillée, il faut que je les fuis! Clairement, je ne suis pas du tout traitée pareil quand je suis à un stand de maquillage si je suis maquillée ou non. Un peu désolant mais bon…
    Belle journée

  • #28 lotus le 26 décembre 2014 à 11 h 57 min

    Bonjour Hélène et à toutes

    Pour ma part, le fait de me maquiller me donne de l’assurance, ce je me sens plus « potable ». J’ose affronter les regards, j’ose argumenter face à une vendeuse Sephora (ce qui m’est arrivé avec Ultimune, cf plus bas). Et mon approche va conditionner le comportement de la vendeuse.
    Dernièrement , suite à la vidéo sur l’Ultimune, je suis allée chercher un flacon. La vendeuse a commencé à faire son bla-bla sur la chose, en ne sachant pas prononcer correctement le nom d’Ultimune » !! Finalement, je lui ai ressorti les arguments d’Hélène, et je lui ai annoncé que tout ça j’ai appris tout ça sur MBDF. là, c’est assez drôle, elle a changé d’expression du visage : passant du « je sais tout » à du « je suis étonnée et j’ai envie d’apprendre ». Je lui ai conseillé de visionner MBDF car c’est une mine d’info…. Bon j’arrête de faire digression.

    Pour en revenir à nos avec ou sans MU, pour ma part, le MU conditionne mon comportement, et le celui de la vendeuse va avec…

    Bon réveillon à toutes et tous.
    Lotus

  • #29 Joëlle Mahe le 26 décembre 2014 à 12 h 01 min

    Je suis du style à mettre du rouge a lèvres pour descendre mes poubelles ,
    Alors sortir dans les magasins sans make up c’est le truc qui ne m’est jamais arrivé depuis mes douze ans !!!!
    En revanche suivant si je suis habillée cool ou chic en effet je trouve que l’accueil est différant ce qui est fort dommage !
    Je suis bien placée pour savoir que ce ne sont pas les clientes les plus lookées qui sont les plus agréables ou qui ont le meilleur pouvoir d’achat .
    Ne jamais se fier aux apparences!Bizzzz Joëlle

  • #30 Gabou le 26 décembre 2014 à 12 h 05 min

    Bonjour,
    Je me retrouve totalement dans le commentaire de Camomille, je suis très blanche jaunâtre(super glamour la description) et depuis l enfance j ai des cernes très marquées, fatiguée ou pas, si j ai le malheur d arriver au travail non maquillée, il vaut mieux que j ai pris avant un anxiolytique :D!
    « t es malaaaaaaaaaaade?? », « la vache, t as l air crevé!! », « ça va? t as pas l air bien aujourd hui! », etc,etc…le genre de commentaires « bienveillants » qui vous donnent envie de repartir chez vous, ou d envoyer gentiment paître!!
    comment les gens peuvent se figurer qu on aime s entendre dire de telles choses??
    Sur les stands de maquillage, c est différent, mais je dirai que maquillée ou non ne devrait pas compter, un client est un client, quand on est pro, et c est peut être celle qui arrive peau nue qui va le plus dépenser, mais il m est inconcevable d arriver sur un stand non maquillée, c est bête mais c est comme ça.La force c est de s en moquer je pense!

  • #31 NynyKaulitz le 26 décembre 2014 à 12 h 11 min

    Ce thème me fait penser à une très mauvaise expérience que j’ai vécu dans un MAC à Athènes, la première fois que je rentrais dans une de ces boutiques. C’est peut-être un peu hors sujet mais je ne sais pas sur quel autre article en parler…J’ai donc 19 ans et je suis fan de maquillage, je me maquille toujours pour sortir et donc cette fois là ne faisait pas exception. Je rentre donc dans un MAC à Athènes et là les vendeuses sont déjà occupées, d’accord, j’attends en swatchant des rouges à lèvres et je regarde les vendeuses souvent pour leur montrer que j’aimerais des conseils. Je suis plutôt timide et en plus étant dans un pays étranger, parler à des gens m’impressionne un peu plus. J’étais vraiment heureuse d’avoir trouver une boutique MAC mais…alors que d’autres clients arrivaient (à plusieurs, des personnes plus « âgées » et peut-être encore mieux apprêtées que moi) les vendeuses se précipitaient vers eux, même des personnes qui n’avaient pas l’impression d’avoir besoin d’aide. Et moi je suis restée au moins 10 ou 15 minutes à attendre qu’on veuille bien s’occuper de moi et personne ne l’a fais. Je me suis sentie vraiment très mal. Moi qui était si enthousiaste, je me sentais comme pas prise en compte du tout et ignorée. Étais-ce du à mon plutôt jeune âge ? Du fait que j’étais seule ? Que je ne semblais pas être quelqu’un qui allait acheter quelque chose ?

    Ma mère a finis par arriver (elle ne se maquille pas) et je me sentais si mal que j’allais presque en pleurer. Au final une vendeuse a vu mon état et s’est occupée de moi. Et oh miracle, j’ai quand même acheter 4 rouges à lèvres. Elle paraissait surprise…et oui je ne venais pas que pour regarder sans acheter et j’étais une cliente aussi importante que les autres, à qui il faut montrer un minimum d’attention et de respect. Cette expérience quand j’y pense me touche encore beaucoup. Moi qui avais une bonne impression de MAC avec ce que tu dis Hélène, tes bonnes expériences à la boutique de Paris…

    Enfin bref, j’espère n’avoir pas trop été hors sujet et si c’est le cas veuillez m’en excusez, mais je pense que j’avais vraiment besoin d’en parler à des personnes qui aiment autant le maquillage que moi. Parce que ma mère évidemment n’a pas compris, pour elle du maquillage c’est du maquillage, mais pour moi c’est une marque qui me fait envie et je rêvais d’aller dans une de leur boutique et d’acheter leurs produits et je ne m’attendais pas à un tel accueil. Je ne comprend toujours pas pourquoi on m’a accordé si peu de considération…

  • #32 Hélène le 26 décembre 2014 à 12 h 14 min

    LuckyRonie: ah oui,TOUJOURS vérifier les couleurs en lumière naturelle ;-)

    NynyKaulitz: en effet c’est pas sympa de montrer si peu de considération à une cliente, quel que soit son âge !

    C’est intéressant ce que vous dites sur le comportement des vendeuses, qui prennent plus en considération une femme maquillée.

  • #33 Maracajou le 26 décembre 2014 à 12 h 37 min

    Je pense qu’on me perçoit différemment sans maquillage car celui-ci me rend plus mature, plus éveillée, plus sûre de moi. Le fait que je porte énormément de rouge à lèvres colorés ajoute quelque chose à ma personnalité.

    Sans maquillage on me traitera donc plus avec indifférence mais pas non plus avec mépris. Juste « cette fille est banale ».
    Inversement, trop maquillée je dirais qu’on me traite comme quelqu’un de superficiel…

    C’est amusant de voir comme le maquillage change des choses.

  • #34 katyH le 26 décembre 2014 à 12 h 41 min

    Sujet très intéressant! Personnellement je pense que mon comportement change lorsque je me rends à un stand beauté sans maquillage, souvent je me sens beaucoup moins l’envie de demander des conseils et de passer du temps. C’est complètement idiot pourtant. Je n’ai jamais remarqué de réelles différences dans le comportement des vendeuses.
    Par contre je suis une jeune fille (23 ans) et là où je vois une grande différence c’est lorsque je me rends dans une boutique avec ma mère. Ca n’a absolument rien à voir, on passe beaucoup plus de temps à lui donner des conseils, on lui propose des échantillons à foison!
    J’ai également remarqué que contrairement aux à priori plus les magasins sont luxueux et plus ils vous traitent sans faire de différences, une fois je suis allé par exemple chez hermès juste par curiosité avec mon jeune copain qui portait un pull à capuche, dès le départ on a précisé que nous ne voulions ni ne pouvions rien acheté et la vendeuse a passé une heure avec nous pour nous faire visiter nous a proposé des échantillon un café, etc

  • #35 MarieVonB le 26 décembre 2014 à 12 h 59 min

    A Paris, je ne sors jamais sans maquillage. Ou du moins, je ne me passe pas du combo teint/mascara/ràl, même pour aller faire 3 courses en bas de chez moi. Pour aller travailler par contre, je sors tout le tralala, même quand je me lève à 6h30: je suis prof et les élèves ont donc une journée entière pour décortiquer mon look, ma tête (« Elle a l’air crevée la prof, non? »), ma coiffure… Du coup, je ne laisse rien au hasard. C’est aussi une forme de politesse: avoir l’air « polished » me semble un bon exemple à donner à ces gamins qui passent leur vie en jogging (parce qu’en plus, j’enseigne en banlieue). Bref, je revêts mon armure avant d’aller au front. :-)
    En vacances par contre, c’est une autre histoire: pas de maquillage en journée, surtout si je suis dans un pays chaud et que je sais que je vais me baigner à un moment ou à un autre. Et le soir, je fais dans le minimalisme: teint/mascara/ràl (un peu comme qd. je vais chercher le pain, quoi).
    Donc en gros, en ville, je me sens nue et presque vulnérable sans maquillage. En vacances, je n’ai pas le même problème.

    Merci d’avoir posée cette question, Hélène. Je lis les commentaires avec intérêt.

  • #36 Charlie le 26 décembre 2014 à 13 h 05 min

    C’est très intéressant comme question ! Justement, en lisant juste le titre, je me suis dis « ah bah tiens, OUI, et à sephora plus particulièrement ! » et puis en lisant tout l’article ainsi que les commentaires je me rends compte que je ne suis pas la seule. Pourtant, avec ou sans maquillage, je me trouve jolie, différente certes, mais jolie, et pourtant, quand je me rends non maquillée à Sephora parce que je n’en ai rien à faire du regard des autres, j’ai sans arrêt le droit à une vendeuse non professionnelle qui me conseille comme de la merde ou me vend la première chose venue histoire que j’arrête de l’embêter… Je trouve ça affligeant, et ce n’est pas que dans ma tête, même mon conjoint le remarque !

    Pour le reste, non, je ne sens pas qu’on me traite différemment. :)

    Bonnes fêtes de fin d’années à vous toutes !

  • #37 Hélène le 26 décembre 2014 à 13 h 18 min

    katyH: je ne suis pas étonné, le vrai luxe élégant (et pas clinquant) c’est être capable de traiter tous les clients avec la même amabilité.

    Merci pour vos commentaires, c’est très enrichissant !

  • #38 Marion Jones le 26 décembre 2014 à 13 h 44 min

    Déjà, joyeux noël (en retard, je sais) à tous et à toutes ;).

    J’ai l’impression qu’on me traite différemment quand je porte du maquillage. Aux Pays-Bas, jusqu’à 25 ans, on doit montrer sa carte d’identité pour acheter des clopes. Quand je suis maquillée, on me demande souvent (vraiment souvent) ma carte d’identité alors que j’ai 32 ans… Sans maquillage, je crois bien qu’on ne me l’a jamais demandée… Donc, ouais, le maquillage, apparemment, ça m’enlève 10 ans ! Je sais pas trop si je dois en rire ou en pleurer, par contre ;).

  • #39 Véro le 26 décembre 2014 à 13 h 46 min

    De mon côté, je crois surtout que je fais plus jeune non maquillée. Le comportement des gens peut donc changer par rapport à moi s’ils m’imaginent plus jeune.
    Pour les magasins ou stands de maquillage, je n’aime pas y aller sans maquillage parce que j’ai l’impression que les vendeuses vont « analyser » mon make up… Mais c’est plus dans ma tête que tout ça se passe, je pense. C’est comme aller dans un magasin de chaussures et s’apercevoir qu’on porte des pompes sales ou usées…
    En passant, bonnes fêtes de fin d’année Hélène (et merci d’être présente même à cette période!)

  • #40 CamilleBoisDeRose le 26 décembre 2014 à 13 h 56 min

    Alors, être traitée différemment, non, mais j’ai toujours peur de me prendre une réflexion, car j’ai beaucoup de cernes et sans maquillage, mes yeux me semblent inexistants ! Mais bizarrement, cela ne choque pas les autres. Pour preuve, le jour où je suis allée chez sephora sans maquillage, pour essayer un mascara et un anti-cernes. J’avais honte, je me sentais obligée de me justifier en disant à la vendeuse « je ne me suis pas maquillée exprès pour essayer des produits » et elle me répond « oui enfin vous avez du fond de teint quand même »… Et bien non, je n’en porte jamais ! J’avoue avoir été plutôt flattée, ça sonnait comme un compliment du genre « vous avez une belle peau ». Et récemment une amie m’a dit « Oh ça te va bien aussi sans maquillage, tu es super jolie »… Whouah, merci ! :) Au final les autres ne nous voient pas comme nous nous voyons (c’est-à-dire immonde sans maquillage ^^).

  • #41 Julia G le 26 décembre 2014 à 14 h 20 min

    Bonjour à toutes !

    Cette question me parle tout à fait car j’ai changé mon comportement suite à plusieurs expériences dans lesquelles mon interlocuteur posait un « jugement » faussé dû au fait que je ne portais pas de maquillage.
    Je m’explique.
    La plupart du temps je ne suis pas maquillée ou très très peu (mascara et basta).
    Du coup en me rencontrent pour la première fois, les autres posent une étiquette « fille naturelle » sur moi.
    Qui comme toute étiquette réduit énormément la réalité et ne laisse pas place à une autre maniere d’être.
    La situation dans laquelle cela m’a le plus pesé c’est chez le coiffeur.
    Quand j’arrive chez un coiffeur (et oui je n’ai pas encore trouvé LE coiffeur à qui l’on reste fidèle et pour lequel on a une confiance infaillible) la façon de me coiffer, la coupe qu’il va me proposer va se référer à l’image qu’il projette sur moi et si je ne suis pas maquillée c’est toujours pareil, on tombe à côté…
    C’est à dire on va me proposer des coupes très classiques qui ne sortent pas trop de l’ordinaire. Quelque chose qui demande presque pas d’entretien, pensant que je prends peu soin de mon apparence, on s’adresse à moi comme quelqu’un qui n’y connaît rien et qui n’a pas envie de passer du temps à « se faire belle »…
    Depuis plusieurs reactions désagréables, ou image qu’on me renvoyait complétement erronée, s’il y a bien une situation dans laquelle je m’oblige à être maquillée : c’est quand je vais chez le coiffeur.
    Mais plus largement je trouve que le rapport n’est pas le même que je sois maquillée ou non.
    Je me rappelle que lorsque j’étais à la fac, si le premier jour de la rentrée (encore une fois lorsque l’on est amené à rencontrer des gens pour la première fois) je n’étais pas du tout maquillée, j’avais toujours droit à des remarques le jour où j’arrivais maquillée en cours.
    Chose qui était moins fréquente dans le sens inverse.
    Acceptons nous plus facilement qu’une femme maquillée ne le soit pas un jour, plutôt que l’inverse ?
    Je ne sais pas…
    Mais je trouve ça con (oups) !
    Qu’en pensez vous ?

  • #42 TatieTara le 26 décembre 2014 à 14 h 21 min

    Bonjour Hélène et bonjour à tous !
    Alors tout d’abord, j’espère que tout le monde a passé de bonnes fêtes de Noël !

    Intéressante la question du jour !!!
    Pour ma part, je dirais que ..ça dépend ( et du coup, ça dépasse ) .
    Celà dépend des enseignes, de l’allure générale mais aussi de la région ou du pays .
    Je vis dans le Nord Pas de Calais , je me maquille peu, parfois pas du tout , et parfois je sors en jean baskets et je n’ai pas remarqué de différence de comportement de la part des vendeuses (ou des vendeurs ) mais il faut dire qu’étant fidèle à certains produits et à certaines boutiques, ces vendeurs me connaissent et je pense que je serais bien accueillie même vêtue d’un méchant survêtement .

    Sur la Riviera que j’ai pu visiter …ben alors là, et même s’il y a des exceptions , vous aurez plus de chance d’obtenir un sourire et un conseil si vous montrez que vous avez des sous . Alors tant pis si le maquillage est raté, ou si vous n’en portez pas du tout, du moment que vous laissez dépasser l’étiquette avec le prix ( de préférence élevé ) de vos vêtements ou de votre sac à main . Vuitton, ça fait toujours impression . Ceci dit, un maquillage bien chargé peut compenser l’absence de sac dispendieux.
    Bon, ok j’en rajoute, et il y a des vendeuses adorables sur la Côte d’Azur , mais dans l’ensemble, tout est question d’en avoir ou pas ( des sous et pas autre chose, que ce soit du maquillage ou …des idées mal placées :) )

    En Scandinavie et en particulier au Danemark, c’est comme chez McDo : venez comme vous êtes !!!
    Le bon plan c’est qu’un look dit  » détente » en France, c’est une tenue de soirée là haut et les marques de luxe n’épatent personne .
    Un bermuda bien repassé , des Birckenstock pas trop usées, et vous rentrez n’importe où !
    Ouiiiiiiii , là aussi j’en rajoute ! Il y a des personnes très élégantes en Scandinavie aussi, tout comme en France, tout le monde ne porte pas de Chanel !!!

    Au Japon, si on va dans les boutiques de produits de beauté , c’est qu’on se maquille, même si ça ne se voit pas , donc la question ne se pose pas .

    C’est juste pour dire que ça dépend , ça dépend de ce qui dépasse ou pas , et puis ça dépend aussi de soi, de si l’ on s’assume ou pas sans maquillage ou dans une tenue plus sport . La gêne, c’est quelque chose de perceptible .

  • #43 Anne le 26 décembre 2014 à 14 h 24 min

    Charlie:
    Exactement ce sue j’ai pensé aussi !

  • #44 HappyLilly le 26 décembre 2014 à 14 h 29 min

    Je crois que ça dépend vraiment de l’endroit où l’on va. Dans certains magasins (je ne voudrai pas taper sur Séphora!), on sent manifestement que les vendeuses ont une calculette intégrée qui chiffre ton panier moyen si tu es maquillée. Je le ressens souvent: pour des raisons professionnelles, j’alterne jean-DrMartens-peau nue et slim-escarpins-maquillée. Le traitement est souvent radicalement différent.
    Mais pas plus qu’avec un sac à main de luxe ou pas… On dirait que la cliente est toujours plus intéressante si elle porte son revenu comme un dossard! Et le vigile a tendance à faire de même! (Croient-ils vraiment qu’une femme qui visiblement n’éprouve aucun intérêt pour la beauté ou la féminité viendrait voler un rouge à lèvres Armani?)

  • #45 Julia G le 26 décembre 2014 à 14 h 30 min

    en lisant d’autres commentaires je me rends compte que l’inverse et tout autant vrai, à savoir si d’ordinaire les gens nous connaissent avec du maquillage, le jour où on arrive sans make up c’est l’open bar des réflexions !
    « T’es fatiguée », « t’as une petite mine », « t’es malade ? »….
    En bref dès qu’on sort des habitudes on perturbe et on dérange le cadre établi…
    Comme pour tout finalement…
    Alors je dis :
    Cassons les habitudes ! Libérons nous des étiquettes et offrons nous la possibilité d’être multiple !!!
    :)

  • #46 Jeanne le 26 décembre 2014 à 14 h 30 min

    Oula, oui. Parce que j’ai 25 ans mais que j’en parais 10 de moins (et non, ce n’est pas Agreable a mon âge), donc le maquillage permet de me sculpter un visage plus en rapport avec mon age. Sans rien j’ai vraiment l’impression d’être une gamine, et les gens aussi. Et dans les magasins comme Sephora, si je suis pas maquillée, le vigile me suit a chaque fois, c’est dingue!! Genre « on va surveiller la gamine aux cheveux bleus là-bas, ca a l’air d’être une sale paumée ».

  • #47 amely1911 le 26 décembre 2014 à 14 h 31 min

    hello every body ! clairement oui pour répondre à la question :) !!
    pas maquillée, j’ai l’impression que la vendeuse, sepho ou grands magasins, (essaye) de me vendre des trucs, du genre, « elle s y connait pas de toute façon la minette « ..et elle se « calme » :) à partir du moment où j’indique que j’ai pas besoin d’aide/ ou je parle trés précisement d un produit que je connais bien (merci MBDF!!) ou encore je lui fait un retour sur tel mascara ou tel ral …
    et maquillée, ben carrément.. : on ne me la fait pas :) …
    c est idiot mais c ‘est comme ça à mon avis, tout est toujours question d’apparence ..mais aussi tu as raison Hélène c ‘est comment nous on se voit car du coup les gens nous voient ainsi [de mémoire, l’une de tes brèves un jour portait sur ce sujet? ou j’ai rêvé et l’ai plutot lu dans un livre:) ]
    et là, à mes yeux, ça dépasse carrément le make up c est aussi notre posture, nos habits, …notre confiance en nous ou pas !
    bonne journée

  • #48 PaulineA le 26 décembre 2014 à 14 h 31 min

    Ce que je trouve intéressant c’est que lorsque je sors sans maquillage, je me sens moins belle, j’ai moins confiance en moi et donc j’ai l’impression que les gens me voient différemment.
    Mais au fil de la journée, cette sensation disparaît parce que j’oublie que je ne porte pas de maquillage, j’oublie cette non confiance en moi. Le fait de retrouver confiance en moi, fait que je n’ai plus l’impression d’être traité ou vu différemment.
    Au final, je ne pense pas que les gens me traite réellement différemment avec ou sans maquillage. Je pense même que certaines personnes remarquent à peine la différence ^^
    ( Ce qui est drôle aussi c’est, qu’au final, le soir quand je rentre chez moi, je me dis « tiens je suis jolie, ce soir, même sans maquillage », mais il faut un temps d’adaptation ).

  • #49 Linette le 26 décembre 2014 à 14 h 41 min

    Je trouve ta question très intéressante et voici mon ressenti :
    Chez le coiffeur, je me maquille et me vernis les ongles avec soin car j’ai remarqué depuis de looooongues années que tu es mieux coiffée quand on voit que tu prends soin de toi, sinon en gros c’est basta retourne dans ta cambrousse.

    Dans les parfumeries, effectivement j’ai autant de propositions de produits soin mais si je suis bien maquillée ET habillée pas comme une pauvresse, on va tout de suite me faire tester, me proposer plein d’échantillons (pas de la caisse) et ne pas me laisser tomber comme une vieille chaussette devant le stand dès qu’une autre cliente pointe à l’horizon
    chez Yves Rocher, ça ne change strictement rien, je n’ai jamais été vraiment conseillée.

    En revanche, chez Laura Mercier au Printemps Haussman j’ai été accueilli comme une reine avec sac à dos et baskets confortables (mais maquillée nude)
    donc je pense que oui ça compte, même si en posant des questions pertinentes, les vendeuses s’aperçoivent très vite qu’on est pas une quiche complète en beauté ;-)

  • #50 Clamavi le 26 décembre 2014 à 15 h 00 min

    Je me fiche totalement pour ma part, je me dis que si j’ai l’impression qu’on me traite différemment pour ça, je ne retournerai pas dans ce magasin donc c’est un bon test :) Et quand on cherche un fond de teint, c’est plus pratique d’y aller sans rien :)

  • #51 Hélène le 26 décembre 2014 à 15 h 16 min

    CamilleBoisDeRose: exactement, les autres ne nous voient pas comme nous nous voyons !

    Julia G: je crois que chacun projette sur les autres ses propres trucs, en fonction de la manière dont il se voit lui-même, aussi.

    TatieTara: c’est vrai que ça change aussi beaucoup d’un pays à l’autre !

    Jeanne: au moins tu seras contente plus tard, de faire moins que ton âge, c’est une consolation ;-)

    amely1911: c’est vrai, ça dépasse le cadre du maquillage.

  • #52 Diane le 26 décembre 2014 à 15 h 32 min

    Super intéressant de lire vos commentaires !
    Je n’ai pas l’impression d’être traité différemment selon mon maquillage, mais peut être plus par rapport à mon âge. J’ai 22 ans pourtant. Alors peut être que les vendeuses pensent que les jeunes personnes ne vont pas forcément acheter quelque chose etc mais ça ne me dérange pas plus que ça au final. Si j’ai besoin, je demande, sinon j’ai déjà les précieux conseils de mes blogueuses adorées ;)

  • #53 Hélène le 26 décembre 2014 à 15 h 57 min

    Bonjour,
    Personnellement je me sens très différente lorsque je suis maquillée ou non. J’ai plus confiance en moi, je me sens mieux dans ma peau. Du coup, les gens doivent le percevoir et réagissent différemment avec moi.
    Je pense que l’on nous voit tel que l’on se projette. Il y a ces jours où tout va bien et où tout me réussit et les autres. Ces jours là, je trouve souvent ma peau moins belle.

  • #54 Jenny. le 26 décembre 2014 à 15 h 59 min

    Oh oui moi j’ai l’impression qu’on me traite différemment si je porte du maquillage ou non. J’ai un visage rond avec de bonnes joues et sans maquillage, on me donne 18 ans alors que je vais en avoir 22. C’est juste hallucinant. En revanche, si j’y vais très très peu maquille ou si j’y vais avec un maquillage plus soutenu, il est clair qu’on ne propose pas les mêmes produits.

    Les vendeuses semblent s’adapter à ce que l’on porte sur le moment et je pense que ca doit les influencer dans ce qu’elles nous proposent. Du genre, « elle est presque pas maquillée, elle doit aimer ce qui est discret » alors que c’est totalement faux. Je trouve ce comportement un peu cliché. C’est pour cela que maintenant je préfère annoncer la couleur directe en disant ce que je veux vraiment car les avis des vendeuses ne sont pas souvent très objectifs. Et comme je parais plus jeune en « général », j’ai pas envie qu’on me prenne pour une lycéenne. Mais autrement, je m’en fiche du regard des autres avec ou sans maquillage :)

  • #55 Yum le 26 décembre 2014 à 16 h 03 min

    Bonjour à tous et à toutes,

    Pour ma part je trouve que l’on me traite différemment car mon visage avec et sans maquillage, c’est vraiment le jour et la nuit.
    Etant asiatique avec de petits yeux, le maquillage me permet de donner une impression d’avoir de plus gros yeux et donc plus jolis (de mon point de vue) et de moins ressembler à un mec (idem, de mon point de vue car j’ai toujours eu cette impression depuis très jeune).

    Lorsque je passe dans n’importe quel magasin, que ce soit de cosmétiques ou non, on est plus souriants, plus enclin à me vendre quelque chose si je suis apprêtée, que dans le cas contraire.

    Je suis une ancienne sephorette, et je faisais tout le contraire de ce qu’on nous disait de faire pour vendre. Cliente maquillée ou non, mon but était surtout de leur proposer des produits en adéquation avec leur besoins, quitte à faire de l’anti vente.
    Certaines clientes s’excusaient d’avoir « une sale tête » car pas maquillée, très certainement parce que les enseignes de cosmétiques renvoient l’idée qu’il faut toujours être maquillée pour être jolie.

    La plupart des clientes appréciaient ma manière de travailler, mais cela ne colle pas avec la philosophie de ce type d’enseigne donc
    j’ai préféré ne pas continuer à participer à maintenir cette hypocrisie.

    Que de digression, tout ça pour dire que les gens qui ne me connaissent pas me traitent différemment (commerce, collègues, etc) mais le cocon proche agit toujours de la même façon.

  • #56 Anne-G. le 26 décembre 2014 à 16 h 06 min

    Très bonne question! (je suis comme toi Hélène, j’adore les questions de Christine ^^)
    Je ne sais pas si c’est parce que sans maquillage je fais très « gamine » ou « étudiante », donc pas la personne avec le plus gros portefeuille a priori, mais je remarque une petite différence – une vendeuse sera plus aux petits soins si je suis maquillée. Mais la grosse différence je la vois surtout si je parle anglais ou chinois quand je me balade avec des amies étrangères qui sont de passage à Paris. Là on s’occupe très très bien de nous, les touristes étant considérés comme plus prompts à dépenser, haha.

  • #57 Sarah le 26 décembre 2014 à 16 h 06 min

    Coucou tout le monde.
    Pour ma part, je sens à chaque fois une réelle différence entre le jour où je parcours les magasins maquillée et les jours où je ne le suis que très peu ou pas du tout.
    J’ai cette même impression d’invisibilité dont certaines parlent, en revanche maquillée, les vendeurs sont beaucoup plus avenants!

  • #58 Jorane le 26 décembre 2014 à 16 h 13 min

    Oui je pense que on nous traite différemment dans n’importe quel situation de toute façon, le maquillage en ai une parmi plein d’autre, mais oui je trouve que on est traité différemment quand on est pas maquiller parce que on pourrais croire que les personnes qui ne se maquillent pas sont des femmes qui ne prennent pas soin d’elle ou alors qu’elles sont des garçons manqué.
    Ou alors quand on se maquille on peut être prise pour quelqu’un de superficiel, on va nous répété que l’on a pas besoins de ça pour exister, pour montrer que on est jolie.
    Je pense que on sera toujours traité différemment de toute façon ;)

  • #59 alexandra le 26 décembre 2014 à 16 h 15 min

    Bonjour Hélène,
    Excellente question. Je reviens de faire un petit tour chez sephora. Et bien j’ai eu l’impression que quand on est pas maquillée et bien les vendeuses nous foutes la paix.

    Pour répondre à la question, je n’ai pas l’impression que l’on me traite différents mais que l’on me « regarde » différemment.
    Après comme les précédents commentaires, le maquillage fait souvent office de carapace et peut-être que l’on est un peu plus sensible à cela quand on n’en porte pas. Mais je sens clairement un regard plus … Je ne saurai pas le décrire alors je vais dire plus « dur ».

    Merci pour la question

  • #60 Zoya le 26 décembre 2014 à 16 h 32 min

    Je me souviens d’une fois où je m’étais fait un smoky admirable (comprenez utilisation de plusieurs fards, effet légèrement satiné-métallique, et 30mn par œil) avec pose de faux cils (discrets tout de même, mais suffisants pour avoir un œil de biche). Et bien, m’étant trompée de bus, je demande au chauffeur où je dois descendre pour me rendre à destination: le Môsieur s’est arrêté en plein milieu de le circulation pour que je descende pile devant le bon arrêt et a arrêté de rouler pendant facilement 3mn pour me donner l’itinéraire. Je suis archi-sûre que le maquillage a joué en ma faveur ce jour là. De là à le refaire tous les jours… grand Dieu non, je préfère dormir 30mn de plus, quitte à être traitée comme une sous-merde.
    PS, bonnes fêtes Hélène!

  • #61 Esther le 26 décembre 2014 à 16 h 48 min

    Coucou Hélène ! Pour ma part impossible de sortir sans un minimum de maquillage … Je me sens nue et moche sans maquillage et je ne pense pas que je rentrerais dans les boutiques sereinement comme ça …

    Selon ou l’on va je pense que oui on est traité différemment si on est apprêtée ou pas … Mais après si tu arrives bien habillée coiffee … Je pense que ça passe mieux ! Certaines femmes sont divines sans maquillage … Ca n’est malheureusement pas mon cas …
    Bisous

  • #62 cyborgonhill le 26 décembre 2014 à 16 h 52 min

    Idem, je sens qu’on me traite différemment avec ou sans maquillage.
    Légitimement, quand je pars en acheter, je suis démaquillée pour pouvoir tester les produits sur moi. Et là les vendeuses (les moins expérimentées surtout) ont souvent des airs ‘je te prends de haut’. Alors qu’au contraire, quand je suis bien maquillée, on me laisse tranquille.

  • #63 Sandrine le 26 décembre 2014 à 17 h 05 min

    Ah mais totalement !!!

    1 fois sur 2 au moins, quand je vais en parfumerie, sephora le plus souvent, je suis en jean/baskets/veste de moto, les cheveux en vrac post casque, et en fin de journée, je dois ramer pour avoir une vendeuse !!

    Alors que l’autre jour, devant essayer un FDT, j’y suis allée maquillée sans FDT ni anti cernes, mais avec mon sac a main, une jolie echarpe, les cheveux brillants et un manteau de ville, j’ai été conseillée bien plus vite !!!

    C’est arrivé à ma mère aussi, qui chaque jour de boulot est TOUJOURS en jupe et escarpins (sauf jours de neige…), maquillée, en allant chez le coiffeur un jour de RTT, pas maquillée, en pantalon et chaussures plates, s’est entendue dire par la coiffeuse  » vous savez madame avec votre coupe – courte mais beaucoup moins que toi hélène pour situer-, vous seriez mieux avec un peu de mascara, du rouge a levres et des boucles d’oreille »…

    c’est assez dingue quand meme !

    avec mon blouson de moto je suis toujours poursuivie par le vigile… qui ne doit pas savoir que le blouson en question coute 300€ et que donc oui, j’ai les moyens de payer le bidule a 20€ que j’ai dans la main !

    Sinon, bonnes fêtes à tous et toutes, avec ou sans maquillage, avec ou sans tenue chic !

  • #64 Latifa le 26 décembre 2014 à 17 h 12 min

    Bonjour,
    Je suis tout à fait d’accord. J’ai remarqué que lorsqu’on arrive a un stand sans maquillage on me dévisageait comme si je n’était rien voir invisible du genre celle là elle n’est pas un cliente potentielle donc on l’ignore ou on la dedaigne.
    Comme quoi l’apparence compte énormément malheureusement.

  • #65 Léyloo le 26 décembre 2014 à 17 h 22 min

    Bonjour toutes, et bon bout de l’an !
    Je pense que lorsque cela arrive, cela dépend en effet plutôt de la perception, juste ou pas, que la vendeuse a de notre « capacité à acheter »;
    Et peut-on leur en vouloir? c’est un peu leur boulot de vendre :)
    Je pense aussi que cela dépend de la formation des vendeuses en question, et que cela n’arrive pas chez certaines enseignes; il y en a certaines où je me laisse conseiller et achète volontiers le produit conseillé, d’autre où je vais chercher mon produit et passe en caisse en shuntant l’étape « vendeuse » , et d’autre où je ne vais plus physiquement (vive les achats en ligne!).
    Après tout, quand j’achète, c’est ma perception à moi qui compte, non?:p

  • #66 Hélène le 26 décembre 2014 à 17 h 42 min

    Alors personnellement je ne considère pas qu’il y a une différence selon si je suis maquillée ou pas, pour moi je suis exactement la même avec ou sans. Il m’arrive régulièrement de ne pas me maquiller du tout et d’aller chez sepho ou aux galeries, et aucune vendeuse ne me traite différemment, d’ailleurs si j’étais moi-même vendeuse je ne me permettrais jamais de traiter une cliente maquillée d’une autre manière qu’une cliente non maquillée… Même mon entourage ne me le fait jamais remarquer. Le maquillage est un artifice et est là pour nous rendre encore plus jolies que nous le sommes déjà, mais de là à effectuer des différences… A vrai dire je ne m’étais jamais posée la question avant que tu en parles :)
    Bonne soirée

  • #67 Axelle le 26 décembre 2014 à 17 h 45 min

    Très sincèrement moi j’ai vraiment l’impression d’être moins bien traité quand je suis en mode no
    Make up no brushing , parfois l’impression qu’on te prenne pour une plouc qui débarque de je sais pas ou … Après ça dépend vraiment aussi des vendeuses tu en as des très sympa qui feront zéro différence et d’autres sans commentaires

  • #68 Lalorraine le 26 décembre 2014 à 18 h 24 min

    Hello. J’ai totalement arrêté de sortir sans maquillage depuis l’âge de 30 ans, parce que je me suis rendu compte qu’on me croyait malade. Depuis, je porte toujours au moins une crème teintée genre bb ou cc, même pour aller courir ou à la gym . Au moins, comme ça, je suis paree. Alors, pour aller faire du shopping , c’est pareil. Je me souviens être descendue de l’avion au bout de avion14h de vol, en plein jet lag, et être allée supplier la vendeuse du corner Mac de me refaire une tête parce que je dejeunais avec mon homme, lequel vit mal que je ne sois pas au top. Elle a eu un air plein de compréhension…et s’est exécutée . Je lui ai acheté l’ombre à paupières du coup !

  • #69 Amandine le 26 décembre 2014 à 18 h 34 min

    Camille:

    LOL Camille ^^
    idem pour moi « mais t’es fatiguée non ?? » … c’est INSUPPORTABLE !
    dans ces cas là j’ai juste envie de leur sortir une vacherie sur leur physique,
    mais il faut croire que je suis plus polie que ces gens là…

  • #70 Hélène le 26 décembre 2014 à 18 h 36 min

    Vos partages sont vraiment très intéressants, merci !

  • #71 lydie le 26 décembre 2014 à 18 h 51 min

    je ne sors jamais sans être maquillée pour moi c’est insupportable maintenant (les signes de l’âge se faisant sentir)
    il faut que je sois maquillée sinon je ne me sens pas bien du tout !!!!
    l’autre jour je suis allée chez Sephora pour essayer des produits pour le teint il fallait évidemment que j’y aille peau nue aîe aïe que c’est difficile donc j’avais mis du mascara et du rouge à lèvres
    sinon j’ai l’impression qu’on me voit davantage je trouve que je me sens bien donc mon visage est bien plus agréable pour les autres aussi je pense
    je me sens plus sûre de moi et les longues journées de travail passent bien !!!!
    idem pour un parfum tous les matins je mets du parfum je change c’est selon mon humeur mais je ne l’oublie pas !!!!
    lydie

  • #72 Emma le 26 décembre 2014 à 19 h 18 min

    Bonsoir
    Moi, je vois une différence je ne me maquille pas tous les jours. Lorsque je ne suis pas maquillée les vendeuses sont plus directives. Par exemple, une vendeuse m’a refile une palette avec des tons neutres et mâts en m’assurant que c’était ce qu’il y avait de mieux pour moi alors que je ne porte que des irisés. Elle ne m’a pas demandé mon avis.
    Alors je dirais que oui je ressens une différence de traitement selon notre apparence.

    Après je ne veux pas faire de généralité, il y a de très bonnes vendeuses qui prennent le temps de parler et d’écouter.

  • #73 nanon le 26 décembre 2014 à 19 h 39 min

    C’est drôle, les anecdotes chez le coiffeur reviennent souvent dans les commentaires ! Ça me parle :-) alors que je n’ai pas vraiment l’impression d’être traitée différemment maquillée ou avec un maquillage minimum (une BB crème) dans les boutiques, chez le(s) coiffeur(s) ça change tout. La dernière en date : « Vous, vous êtes une femme classique, pas fashion victime quoi ! Il vous faut une coupe naturelle avec un dégradé et une mèche sur le côté, faites moi confiance ». Moi qui aime les coupes radicales genre tout court, ou grosse frange crazy horse, ou carré très carré… Pfiouh… Mon ancien coiffeur me manque !!!
    PS : je précise que je n’ai rien contre les coupes naturelles avec un dégradé et une mèche , c’est juste que ça ne me va pas, c’est tout :-)

  • #74 sylvie;-) le 26 décembre 2014 à 19 h 52 min

    je ne porte pas de maquillage à la plage j’y vais pour profiter de la mer et donc je ne m’occupe pas des autres…et pour aller chez le médecin quand j’ai une grippe qui m’anéantit et là le médecin me traite comme une malade ;-)
    je ne sors jamais sans maquillage justement parce que j’ai l’impression qu’on me traiterait différemment!

  • #75 Kayssidy le 26 décembre 2014 à 20 h 05 min

    bonjour …Je répond clairement à cette question… oui ! Simplement une question de « Pouvoir d’achat »… Je le vois bien quand je rentre dans un Sephora ou dans une autre enseigne, le fait d’arriver bien maquillée et habillée, la vendeuse voit le pouvoir d’achat et par conséquent, vous consacre du temps, donne avec plaisir de échantillons, des produits gratuits etc… alors que si on y va a la cool genre jogging, basket, col roulé, no make up, il est clair que le traitement sera différent… enfin heureusement toutes les vendeuses n’ont pas cette philosophie…

  • #76 andyna le 26 décembre 2014 à 21 h 35 min

    Alors moi c’est très bizarre car sans make up j’ai l’air d’un mannequin en mode casual (oui je fais 1m82) et qu’en je me maquille je fais très libanaise donc je peux vous assurez qu’on me traite COMPLETEMENT DIFFEREMMENT et c’est très drôle !!!
    c’est plutôt les vêtement qui me font l’effet je te calcule/je te calcule pas ….

  • #77 missdior le 26 décembre 2014 à 21 h 40 min

    Sandrine: C’est vrai que c’est odieux d’être pistée par le vigile et je le suis et pourtant je n’ai rien d’une lourbarde. Je sais bien que cela ne veut rien dire mais c’est très désagréable !!

  • #78 sandrine le 26 décembre 2014 à 21 h 47 min

    j’ai exactement la même réflexion car je me sens aussi totalement différente avec ou sans maquillage (jusque dans mon humeur)…
    Mais en général, les gens qui ont l’habitude de me cotoyer me pense extrêmement fatiguée (« ben non ça va parfaitement bien j’suis juste vieille et j’t’emmerde » je me pense :-P) mais ceux qui ne me voient pas au quotidien ne changent pas réellement de comportement… Quant au stand make up, c’est certain, je n’y suis jamais allée non maquillée…. Je ne me sens moi même qu’avec un minimum de make up, c’est comme ça, du coup, j’en porte quasiment tout l’temps (même si en vacances par exemple, parfois être en mode « moche » me dérange pas, au contraire, j’ai l’impression de faire un p’tit plaisir à ma peau) ;-)

  • #79 Mélanie le 26 décembre 2014 à 21 h 49 min

    Si je vais dans un stand make-up sans maquillage (rare sont les fois où j’y vais sans maquillage mais sa m’arrive ^^) et que j’achète quelque chose on me pose toujours la question : c’est pour offrir ? (Contrairement au fois où j’y vais maquillé) mdrrr !

  • #80 Elyse le 26 décembre 2014 à 22 h 28 min

    Bonjour Hélène,

    Tout d’abord Joyeuses Fêtes de fin d’années à tous !

    Cela fait des années que de je te suis mais j’avoue ne jamais avoir laissé de commentaires. Néanmoins, je me suis tellement sentie concernée par cet article que je ne peux m’empêcher de commenter.
    Je pense personnellement que l’on me traite différemment lorsque je suis sans maquillage. Pour cela, je dois préciser que j’ai 22 ans mais que je fais plus jeune que mon âge (environ 17/18) et que j’ai tendance à avoir des cernes très facilement. J’ai ainsi l’air fatiguée en permanence.

    Lors de mes études en immobilier si je ne portais de maquillage, les clients avaient tendance à moins me prendre au sérieux. Pour la vente d’un bien immobilier (il y a bien sûr pleins d’autres professions concernées), la clientèle à besoin d’avoir confiance, et de se sentir accompagnée d’une personne possédant une certaine expérience. Dès lors, si j’allais au travail avec un maquillage léger voire sans maquillage, personne ne me prenait vraiment au sérieux et mes remarques pouvait paraître moins pertinentes. Je suis restée perplexe lorsque j’ai remarqué ce changement d’attitude car mes capacités étaient remises en cause juste pour 10 minutes de préparations en moins le matin.

    De même lorsque je me rends à certains stands en étant peu maquillées afin d’obtenir certains renseignements, les vendeurs et vendeuses professionnel(le)s soit ils (ou elles) ont tendance à me prendre pour une débutante et donc tentent de me vendre tout et n’importe quoi.

    Je pense que le maquillage fait une différence mais. Cependant, même si démaquillée je me sens bien dans ma peau, je suis tout de même plus à l’aise si je suis passée par l’étape Make-up le matin. Mon maquillage représente mon humeur du jour et donc mon attitude s’en ressent. Du coup, je pense que mes interlocuteurs s’en rendent compte.

    Je me suis donc fait à l’idée maintenant. J’adapte mon maquillage selon mes humeurs mais aussi selon la situation et comme cela le (petit) problème est résolu. =)

  • #81 Oriane le 26 décembre 2014 à 22 h 41 min

    Dans un grand magasin j’ai l’impression par moment que l’on aura plus tendance à me prendre pour une débutante en maquillage quand je n’en porte pas que quand j’en porte. L’âge (23 ans) doit aussi jouer ! Ainsi les commentaires/informations des vendeuses varient.
    Oui il y a un côté plus confident de moi qui ressort quand je porte du maquillage, pour aller au travail par exemple, mais c’est sympa aussi de rester au naturel. Dans le fond c’est surtout une peau en santé qui me mets vraiment en confiance puis ensuite le maquillage! (car du maquillage sur une peau pleines de boutons par exemple, ça reste gênant)

  • #82 Elyon le 26 décembre 2014 à 23 h 24 min

    Oui, vraiment, mais la question est, est ce que c’est pas moi qui agit différemment selon si je porte du maquillage ou pas ( c’est français ca  » selon si  » ?? ).
    Je me maquille quasiment tout les jours ( a part le week-end hein, si j’ai rien à faire je m’en fou un petit peu … ) mais il m’arrive de ne pas avoir le temps, ni le courage, ni l’envie certains matins et il m’arrive donc d’aller à la fac sans maquillage ou presque sans ( mascara et anti-cerne et basta … ) et j’ai souvent l’impression que les gens sont plus  » distant  » et font plus attention, ils doivent faire l’amalgame  » pas de maquillage-pas le moral  » ou je ne sais pas, mais souvent les gens agissent comme si j’étais triste ou malade … et pas que mes amis, je remarque ça avec les chauffeur de bus qui n’agissent pas de la même maniéré… Mais voilà, ma question c’est est-ce que ca dépend pas entièrement de mon comportement à moi, si j’ai l’air d’un cadavre, je comprends qu’on ai pas envie de m’embêter. Par contre, jamais eu aucune réflexion ou question. Le cas des vendeuses genre sephora c’est spéciale, il y en a de très douée, j’en doute pas ( je veux insulter personne, il y a surement ici et je les respecte entièrement ) mais c’est vrai que, si on arrive pas trop maquillé ou pas du tout, on se fait un peu prendre pour des nouille sous prétexte qu’on n’en porte pas donc on ne sait pas…
    Je pense donc que le maquillage a une place un peu thérapeutique dans ma vie, ca calme mon stress avant ma journée de cours, et ca me fait aussi une protection face au gens ( bizarre ? ) donc peut être que je me sens moi même plus vulnerable sans maquillage, plus  » nue « , tu vois ? … ( commentaire relou je pense … Vraiment desolé !! )

  • #83 Julie le 27 décembre 2014 à 3 h 31 min

    Bonjour à tous ! Alors moi, je me sens différente maquillée ou non. Pas maquillée, parfois on me dit que j’ai l’air fatiguée….merci ! Mais chez Sephora, j’ai tjrs eu un très bon service maquillée ou pas (avec mon conjoint ou pas lolll) Je vais chez Sephora à Québec (ville) et pour ma part, rien à redire. Bonne Année !

  • #84 Nol le 27 décembre 2014 à 3 h 46 min

    Bonsoir !

    Je trouve ce sujet particulièrement intéressant, tout simplement parce que je ne m’étais jamais posée la question. J’ai lu quelques commentaires (bon, j’avoue, je ne suis pas assez courageuse pour tous les lire) et je pense que ma réponse va rejoindre celles d’autres personnes.
    Je pense qu’on se sent traitée différemment avec ou sans maquillage surtout quand on se sent différente avec ou sans maquillage. Pour ma part, j’ai clairement accepté mes défauts, mes rougeurs, et ça ne me gêne pas de sortir sans maquillage (et malgré ma passion dévorante pour le maquillage, mon sommeil l’emporte toujours le matin à 7h quand il faut faire un choix, ahah). Alors, dans la vie courante, j’oublie totalement le fait que je suis maquillée ou non, ainsi si différence de traitement il y a, je ne la perçois pas, je n’envisage même pas qu’il puisse y en avoir une. Si je me sentais mal dans ma peau sans maquillage, alors mon avis serait différent, je pense que je serais plus réceptive à ce genre de comportements.
    Je pense aussi que j’ai la chance d’évoluer, actuellement, dans un environnement où on « me connait ». J’ai lu une des réponses sur l’étiquette de femme « naturelle » qu’on colle à une personne non-maquillée. Et je pense que c’est tout-à-fait vrai. Je suis en classe prépa, je vis quasiment avec les mêmes personnes depuis un an et demi. Ils connaissent ma passion, savent cependant que je n’ai pas le temps le matin pour me maquiller (j’étais absente le jour où tout le monde a reçu sa dose de ponctualité!), et je pense que ça joue beaucoup dans mon ressenti. Je ne me sens pas différente parce que les personnes avec qui je suis au quotidien ne me traitent pas différemment, ils ne font pas des remarques tous les jours sur le fait que je porte du maquillage ou non. Si j’étais par exemple dans un contexte différent, dans un travail où je me maquillerais tous les jours, si un jour je ne me maquillais pas et qu’on m’en faisait la remarque, mon ressenti serait tout autre.

    Donc pour conclure cet immense pavé, l’avis qu’on a de soi quand on porte ou non du maquillage doit beaucoup jouer pour ressentir une différence de traitement, et l’avis de l’environnement proche sur soi doit aussi modifier ce ressenti.

    (PS: Il est tard, je ne suis pas sûre d’avoir bien écris français dans mon commentaire, et je m’en excuse d’avance !)

  • #85 Hélène le 27 décembre 2014 à 8 h 52 min

    sandrine: « ben non ça va parfaitement bien j’suis juste vieille et j’t’emmerde » : ;-))))

    Elyse: moi aussi j’adapte mon maquillage à la situation, en plus c’est amusant ;-)

    Elyon: ah non je comprends tout à fait ce que tu veux dire, et même si on se maquille avant tout pour nous-mêmes, le maquillage sert aussi de « bouclier » et de protection contre la société extérieure.

    Julie: je crois (mais je peux me tromper) que le sens du commerce, de l’amabilité et du service client sont mille fois plus élevés en Amérique du Nord qu’en France (et heureusement pour vous !).

    Nol: ton commentaire est tout à fait clair, et très intéressant (comme tant d’autres, merci à toutes !).

  • #86 fraise des bois le 27 décembre 2014 à 9 h 37 min

    Bonjour!

    Je sais que je me sens différente avec ou sans maquillage, plus assurée.
    Je suis parfaitement incapable d’aller travailler sans maquillage (j’envie parfois celles qui peuvent se le permettre) mais avec mes cernes violets, mon teint multicolore et mes cils tout droits, je ressemble à un croisement entre oncle foetide et droopy (et paradoxalement je fais 10 ans de moins) et je trouve ça incompatible avec le fait d’etre pas l’album apprêtée par ailleurs (vêtements, bijoux).
    Enfin bref, je m’égare.

    Il m’arrive par contre de ne pas me maquiller le weekend et de sortir pour aller chez le boucher & co.
    En revanche, je me maquille toujours si je veux aller chez le coiffeur, chez Sephora ou au Printemps. Question d’assurance de ma part.
    Mais j’ai pu récemment tester le comportement des vendeuses beauté, alors que je n’étais pas maquillée : j’étais sortie sans maquillage pour des courses non cosmétiques et je me suis souvenue que je DEVAIS tester les fameux caviar sticks de Laura Mercier. Je suis donc rentrée au Printemps en oubliant que j’étais au naturel (gloups!).
    Ce jour là, j’ai trouvé les vendeuses moins empressées que d’habitude, privilégiant les autres clientes. J’ai trouvé leur comportement inhabituel, j’étais enterloquée. C’est en croisant mon reflet dans une vitrine sur le chemin du retour que je me suis souvenue que je n’étais pas maquillée…
    Maintenant, ce n’est arrivé qu’une fois. Peut être était-ce une coïncidence?

  • #87 Tigrette le 27 décembre 2014 à 9 h 45 min

    Bonjours à tous!
    Sujet et commentaires très intéressants!
    Oui malheureusement on nous traite différemment avec ou sans maquillage!
    Étant en relation avec de la clientèle et travaillant dans un salon de coiffure, jamais je n’irais travailler sans maquillage! Les gens se bassent beaucoup que l’apparence et le fait d’être maquillée rend une image plus soignée de la personne et dans mon milieu plus pro aussi. Certains jours si je suis maquillée plus légèrement on me dit que j’ai l’air fatiguée… Et quand je prend plus le temps de me maquiller les yeux ou la bouche on me complimente. C’est marrant hier j’ai bien discutée avec une cliente sur le fait que la façon de d’habiller jouait énormément sur le comportement de certaines vendeuses!
    Le maquillage est pour moi un moment de détente et de bien être avant de commencer la journée!
    Bonnes fêtes à tous!

  • #88 Hélène le 27 décembre 2014 à 9 h 45 min

    fraise des bois: d’autres le signalent aussi, une impression de transparence face aux vendeuses lorsqu’elles ne sont aps maquillées, ce qui est absolument anormal et pas du tout sympa.
    Moi je me maquille pour aller chez le coiffeur surtout parce que, un fois les cheveux mouillés et l’air d’un rat crevé sous les violents néons, si en plus je n’ai pas de maquillage c’est la fin des haricots ;-))

  • #89 Caroline le 27 décembre 2014 à 9 h 51 min

    L hiver, Je ne sors jamais sans un minimum de maquillage!! Au moins de la bb creme
    Pas par peur d être jugée ( je m en moque de l avis des autres) mais juste parce que je trouve que j ai une sale tronche sans!
    Je le fais pour moi ;) pour pas me surprendre qd je me croise dans le miroir !!

    Qt au stand de maquillage, je n y suis jamais allee, mais une chose est sure, je n irais pas a poil de la peau et des cils!!

    Par contre l ete, la peau doree ( oui je bronze avec protection :D ) je ne mets rien du tout , mais vu ou je vais en corse, c est pas dans une bergerie que je vais trouver un corner maquillage… Et c est pas doumé et ses 79 ans qui vont me juger :-)))))))

    Bonne journee :-)

  • #90 Line le 27 décembre 2014 à 10 h 48 min

    Coucou! Joyeux Noël! :)
    J’achète mes produits chez Marionnaud car ici en suisse pas de Sephora. Les vendeuses sont adorables que je porte ou non du maquillage. Cependant quand je met un rouge à lèvre rouge genre Chanel velvet (env 1 jour sur 2) elles font un commentaire gentil.
    J’ai 20 ans (étudiante) et je remarque que lorsque je suis maquillée si je demande conseil on me propose des produits plus prestigieux mais c’est tout. C’est assez rigolo d’ailleurs.
    Mais je n’ai pas l’impression d’être traitée différemment, juste d’avoir l’air malade sous la lumière du magasin sans mascara ni blush car je suis rousse extra-pâle :)

  • #91 I sabelle le 27 décembre 2014 à 11 h 06 min

    Bonnes fêtes !
    Bon moi je ne sors jamais pas maquillée un minimum, mais en y réfléchissant un peu les vendeuses de maquillage me dirigeront plus facilement vers des marques de luxe que des petits prix si j’ai une bouche rouge/rouge à lèvres bien marqué. Mais je pense que c’est avant tout dans la tête, si on sent moins sûre de soi, un peu « sauvage » sans maquillage, les gens en face réagiront avec ce qu’on leur donne en premier.

  • #92 ouadoushka le 27 décembre 2014 à 11 h 26 min

    Bonjour les filles !
    Perso je trouve que SI ! On nous traite différemment sur un stand make up, quand on est pas maquillées c’est genre  » oh la campagnarde n’y connait rien, ferme la et prend ce produit !  » ou bien  » pfff qu’est ce que tu viens faire la toi ?  » c’est surtout dans les Sephora !

  • #93 Iris le 27 décembre 2014 à 11 h 31 min

    Bonjour,

    je ne me maquille jamais (ma peau supporte très peu de produits, et de plus j’ai tendance à me frotter les yeux, ce qui n’est pas idéal conserver son maquillage toute la journée).
    Pourtant, je m’intéresse aux produits make-up, et du coup, il m’arrive de temps en temps d’entrer dans un magasin ou un corner de cosmétiques pour regarder ou swatcher, juste parce que je trouve ça joli.

    Lorsque je rentre avec ma peau nue, sans une trace de maquillage, ça ne loupe pas : les vendeurs/vendeuses m’ignorent totalement. Que ce soit chez Mac, à Sephora, ou ailleurs, ce sont les clientes maquillées qui ont toute l’attention du staff ! Et s’il m’arrive d’être l’unique cliente, je m’entends généralement dire : ‘Je vous laisse regarder’… !!
    Je le constate d’autant plus lorsque j’y vais avec ma mère, qui elle, porte du maquillage : cible de 60 ans, bien habillée, maquillée = vente à l’horizon !!! En 35 secondes, un vendeur ou une vendeuse est là, prêt(e) à lui faire essayer 25 produits différents !

    Bon, j’observe ça, mais dans le fond, je m’en fiche, finalement ce sont eux les pignoufs, impolis et pas professionnels, pas moi :-) En effet, même si je peux comprendre que le fait d’être non maquillée envoie le message ‘je ne vais rien acheter’, il me semble quand même que le rôle d’un vendeur ou d’une vendeuse est de valoriser le/la client/e et de s’intéresser à lui/elle…

    Mais de façon générale, dans ma vie quotidienne, je ne ressens jamais de différence de traitement entre moi qui ne suis pas maquillée et une amie qui l’est, par exemple. Même lorsque je fais un tour dans les boutiques de ‘luxe’ (j’adore l’ambiance de Chanel, Mont Blanc, …), et alors que je suis habillée en zara ou H&M, avec des converses et un sac sans marque, je ne me sens pas du tout comme un chien dans un jeu de quilles. Idem chez kiehl’s par exemple (ok, ce n’est pas du maquillage), où j’ai toujours été accueillie de façon chaleureuse, professionnelle, attentionnée.

    Non, c’est vraiment juste dans les stands de make-up que le fossé se creuse… ce qui est quand même le comble, avouons-le !!!

    Bon week-end !

  • #94 missdior le 27 décembre 2014 à 11 h 42 min

    Hélène: rat crevé j’adore mdr !!!!!!:))))))

  • #95 helene le 27 décembre 2014 à 11 h 59 min

    Bonjour Hélène!
    Pour ma part cette question est très importante, je me la pose régulièrement.
    J’ai 31 ans mais on dirait que j’ai 23-25 ans ce qui fait que si je vais sur un stand non maquillée, et par exemple en jeans-basket et bien on ne m’aborde pas. J’ai beau toucher les produits, il faut toujours que ce soit moi qui aille vers la vendeuse. Je me suis toujours dit qu’on en me prenais pas au sérieux, genre « cette jeunette n’a pas les moyens, elle est étudiante » et maintenant que j’ai les moyens, je suis parfois vexée.
    Ce qui est positif dans l’histoire c’est que je me documente à fond les ballons sur le net (chez toi!!) et dans les magazines comme ça j’arrive armée sur un stand et je sais ce que je veux.
    Par contre, maquillée et avec des ballerines (et toujours le même jeans) et bien on vient vers moi plus facilement. Ce qui me laisse perplexe car la tête de mon porte monnaie est toujours la même et s’il est vide, il le sera dans les deux cas ;)
    Enfin, maintenant c’est fini, j’ai ma conseillère attitrée et je ne vais que chez elle quand je veux des belles choses, et elle sait que même si je viens en vrac je peux y laisser quelques euros facilement..et ça c’est chouette car je lui fait confiance totalement!

  • #96 Domi le 27 décembre 2014 à 12 h 11 min

    Hello à tous !!
    Maquillée ou pas, moi je dirais aussi que l’ensemble de la silhouette, vêtements compris, ont une importance majeure quant à la considération que l’on va avoir vis à vis de vous.
    Un jour je me suis rendue au Bon Marché au stand Bobby Brown. J’attends patiemment que la serveuse finisse de s’occuper d’une grande et belle jeune femme genre mannequin d’1m80, super bien sapée et accompagnée d’un charmant Monsieur qui, lui, était plutôt chargé de la partie financière.
    Ils s’en vont après avoir certainement laissé pour une fortune en produits, bref, peu importe.
    Ensuite, moi, petite ronde d’1m53 vêtue d’une façon très ordinaire, le teint et le cheveu terne ce jour-là, j’attends.
    La fille me toise avec un dédain évident. Voyant que je ne partais pas, elle s’est enfin décidée à venir me voir pour savoir ce qu’il me fallait ! J’ai trouvé ça tellement humiliant !!
    Je me suis dit que plus jamais je ne retournerais sur ce type de stand où l’on ne fait des courbettes qu’au femmes grandes, minces et argentées !
    Cette expérience mise à part, je me sens plus sûre de moi si je suis maquillée, surtout pour aller dans une boutique type Marionnaud, Sephora…

  • #97 Lucie le 27 décembre 2014 à 12 h 54 min

    J’adore le maquillage mais pourtant, il m’arrive de ne pas me maquiller, soit par flemme ou soit, bizarrement, par envie. Sentir sa peau à l’état « originel », ça fait parfois (j’ai dit « parfois », hein!) du bien. Alors, certes, on ne se sent pas aussi jolie mais de là, à se sentir « transparente », je dirai que cela ne m’est jamais arrivée. A vrai dire, sans maquillage, je me sens bien; même si avec, c’est encore mieux! Du coup, il m’est arrivée bien des fois de franchir la porte d’enseignes de beauté (prestigieuses ou non) sans maquillage. J’y ai toujours été bien reçue. Je pense que l’important n’est pas d’être en soi sans maquillage mais c’est l’image que l’on dégage sans qui compte. Et pour ma part, je pense dégager l’image d’une fille qui assume sortir sans et de ce fait, les vendeuses doivent le « sentir ». Une fois, il m’est arrivée d’aller chez Nocibé avant d’aller au sport donc en legging noir moulant légèrement brillant, une paire de running et une parka. Rien de très glamour et pourtant, une vendeuse s’est très bien occupée de moi. Je suis d’ailleurs repartie avec deux palettes de fards à paupières (Dior et YSL) et un rouge à lèvres Chanel. Voilou pour ma petite expérience! Bonnes fêtes à toi Hélène

  • #98 Caroline le 27 décembre 2014 à 14 h 03 min

    Domi:

    Salut Domi,

    Grande et mince ou petite et ronde, je ne pense absolument pas que le poids et la taille aient de l’importance concernant la façon dont les vendeuses abordent les clientes.

  • #99 Hélène le 27 décembre 2014 à 14 h 34 min

    Lucie: c’est vrai, ce qu’on dégage joue certainement sur a façon dont les autres nous perçoivent et nous traitent.

  • #100 Clara Poppins le 27 décembre 2014 à 14 h 42 min

    Bonjour !
    Je vais être un peu méchante mais je trouve qu’on me traite de la même façon quand je suis maquillée ou non : on ne me traite pas très bien.
    Quand je suis maquillée mon interlocuteur me regarde l’air de dire « elle y es allée à la truelle » et quand je ne suis pas maquillée c’est plutôt « mais vous n’y connaissez rien, je peux vous vendre n’importe quoi ».
    C’est surtout le cas chez les marques pro. Je ne mets plus les pieds chez Mac à cause de ça…
    Je m’éloigne un peu du sujet : Je suis très très loin d’avoir une jolie peau et d’être jolie tout court (je ne complexe pas, j’assume ma tronche, c’est juste un constat :) ) et je trouve que les gens en général (pas seulement les conseillers en make up) font attention à cela.
    C’est triste, mais c’est très souvent comme ça.
    Très bonne journée ventue !!

  • #101 Gwenn le 27 décembre 2014 à 14 h 50 min

    Bonjour Hélène,
    Je fais partie de ces femmes qui ne passent pas le pas de leur porte sans maquillage, qui habitent un immeuble locatif et qui hésitent un jour sans maquillage de descendre à la boite aux lettres sans s’être assuré que personne n’est dans l’escalier qui pourrait la voir le visage nu.

    Le minimum de maquillage c’est fond de teint, concealer, rouge à joue, maquillage des sourcils et des cils. Souvent c’est en plus un maquillage soutenu des yeux. Il faut donc comprendre ma surprise en passant dans une parfumerie ou au rayon maquillage des GaLaf d’entendre de temps à autre une jeune(!) vendeuse me demander s’il m’arrive de me maquiller (pour me proposer un nouveau produit ou me proposer un échantillon), jamais un tel contresens d’une vendeuse plus expérimentée.

    Pourquoi ne regardent-elles pas ? n’écoutent-elles pas ? Pourtant j’ai bien choisi le rouge à lèvres ou le fard à paupières pour moi et pour personne d’autre. Mais, de par ma date de naissance je fais parti de la génération 60+. Donc, pour moi les préjugés restent tenaces, ce n’est pas une question de porter du maquillage ou non qui me fait traiter différemment, la question d’âge l’emporte.

    Passe un bon weekend, Hélène, le dernier de l’année.

  • #102 Elio le 27 décembre 2014 à 15 h 35 min

    Bonjour,

    Très intéressant comme question. Ma petite contribution de garçon.

    Justement, il y a peu, je vais chez Sephora pour un cadeau. Je cherchais des vernis à offrir. J’étais maquillé (fond de teint et un peu de bronzer. Léger mais présent). Je demande conseil à une vendeuse et j’ai été choqué de sa façon de me regarder. A peine lui ai-je demandé son aide (sans lui dire que c’était pour un cadeau), qu’elle m’a direct regarder les mains avec insistance, du genre « hum pour vous je verrais bien telle ou telle couleur » comme si le fait d’avoir du fond de teint signifiait automatiquement que je me maquillais aussi les ongles. D’ailleurs, son approche avec moi était assez « pro », elle me parlait comme si j’étais déjà habitué aux différentes marques, à la pose du vernis, etc… Bref elle était très technique et s’attendait naturellement à ce que je comprenne.

    Une semaine plus tard, je ressemble à la mort (comprenez par là que je n’avais rien sur le visage because le sport). Je demande les mêmes renseignements et là, l’approche était complément différente. J’étais devenu un « homme lambda qui venait cherchait un cadeau pour sa copine ou sa mère ». J’ai eu le droit à toutes les explications au monde sur le vernis, sur sa pose, ce qu’était un top coat, une base etc…

    Avec la première vendeuse, j’ai limite l’impression de faire partie du monde du maquillage et qu’on parlait make up entre potes alors qu’avec la seconde vendeuse, l’approche était carrément plus commerciale, comme un prof qui parle à un newbie.

    C’est peut être une situation exceptionnelle, il faudrait réitérer « l’expérience », mais j’ai trouvé ça hyper intéressant.

    Bon week-end ;)

  • #103 Chuan le 27 décembre 2014 à 16 h 19 min

    Je vois une différence entre porter un sac de luxe et un sac banal. Je me fais appeler tout de suite madame avec un beau sac, en revanche, un sac quiconque me fait mademoiselle. ^^ Parfois, ça me fait légèrement rire, une dame a forcément plus de pouvoir d’achat qu’une demoiselle?
    Bonnes fêtes!!

  • #104 Jenny le 27 décembre 2014 à 18 h 01 min

    Coucou hélène :)

    Moi je dis oui, oui et re-oui !!
    J’ai testé l’expérience dans plusieurs parfumeries et plusieurs fois, le verdict est sans appel…
    Avec maquillage, j’ai le droit au super conseil des vendeuses, leur sourires sublimes bref un peu tout ce que je veux ; sans maquillage … alors là c’est la fin de tout ! aucune ne vient me renseigner, les sourires sont crispés et j’ai l’impression d’être épiée et surtout de déranger, c’est dommage :'(

  • #105 lou-Edmond le 27 décembre 2014 à 18 h 43 min

    Question super intéressante! Je me prépare pour sortir, dans le but de dévaluer Séphora, et je n’ai aucune envie de me faire aider par une vendeuse, et curieusement j’ai fait un smokey très élaboré, tout est très « fait » sans faire trop, les lèvres, le contouring (léger), un peu de sourcils. J’ai l’impression qu’elles me considéreront comme shoppeuse légitime et qu’elles auront l’impression que je sais ce que je fais et que je n’ai pas besoin d’aide.

  • #106 Hélène le 27 décembre 2014 à 20 h 32 min

    Elio: d’après ce que disent les autres lectrices, j’ai l’impression que cette expérience se retrouve souvent.

    Chuan: ça n’a pas de rapport avec le sujet…

  • #107 Lynxia le 27 décembre 2014 à 21 h 45 min

    Coucou,
    Je ressens le changement sur le temps de réaction des vendeuses en parfumerie. Autrement dit, le temps qu’elles mettront à me « sauter dessus » changera radicalement selon mon maquillage, mais également ma tenue vestimentaire. Mais une fois le dialogue engagé, la différence se fait moins sentir.
    N’y aurait-il qu’un pas entre la pintade et le pigeon pour les commerciaux ? XD
    Bonne journée !

  • #108 Ollano le 27 décembre 2014 à 21 h 45 min

    Alors pour tout te dire, je ne me suis jamais posée la question. Par contre, comme plusieurs d’entre nous apparemment, dès que je ne suis pas maquillée, j’ai droit à des commentaires du type « vous avez l’air fatiguée »… et là j ai des envies de meurtre !!!

  • #109 Marmotte le 27 décembre 2014 à 21 h 56 min

    Perso une énorme déception quand je suis allé dans le Sephora près de chez moi en étant maquillée très légérement je regardait les nouveautés et les belles collections de Noël quand j’ai demandé un petit conseil couleur de fond de teint fluide et poudre compact SAUF que le conseil était empoisonnée couleur 2 fientes au dessous pour chaque produits O.O quand j’ai regardé la vendeuse et osé lui faire part de mes doutes sur la bonne teinte j’ai eu droit à un merveilleux « Si vous vous y connaissiez en maquillage vous sauriez qu’on prend toujours une teinte voir deux plus foncé!  » Perso douche froide ! Merci un fond de teint 2 teintes plus foncé dès peu pour moi. J’y suis retournée deux jours plus tard j’avais un smoky vert fait avec une palette édition limitée de Noël de l’année dernière (magnifiques couleur en passant ^^) j’ai retrouvé la même vendeuse Miracle ! avec des conseils plus « proches » de ma carnation j’était bouche B ! Faudra m’expliquer un jour

  • #110 Gwen le 28 décembre 2014 à 1 h 31 min

    Bonsoir Hélène,

    Je trouve la question très intéressante !
    Et je suis complètement d’accord avec certains commentaires qui disent qu’en étant maquillé, on fait partie du « monde » du vendeur qui va souvent nous donner des conseils plus pointus. Alors que sans maquillage, on aura droit à des choses plus basiques. En tout cas c’est ce que j’ai déjà pu ressentir !
    Et en parlant de ressenti je pense que cela joue aussi beaucoup sur notre perception des choses. Par exemple, pour ma part j’assume très mal ma peau, et s’il m’arrive parfois de sortir sans fond de teint il serait hors de question pour moi de mettre un pied sur un stand make up. Je ne me sentirai pas « à la hauteur », et j’aurai sûrement l’impression qu’on me prend de haut même si ce n’est pas le cas ! Bref je pense qu’avant tout la perception que l’on a de nous joue sur la perception que les autres en ont et joue donc sur notre ressenti.
    Ça me donne envie de faire le test et comme Elio d’aller chez Sephora en sortant de la salle de sport ;)

    Belle soirée

  • #111 Flocon2338 le 28 décembre 2014 à 8 h 09 min

    Bonjour :) de bonne heure et de bonne humeur je viens confirmer ce que j’ai pu lire dans beaucoup de commentaires et qui me fait rire car je ne cesse de le remarquer quand je vais dans un magasin parfumerie/cosmétique. :)

    Sans maquillage, je suis soit fatiguée (pour mon entourage), soit une cliente pas vraiment intéressante aux yeux des vendeuses.
    AHHH OUI et j’ai même le droit au vigile du magasin qui me suis.. –‘
    Et si en plus je rajoute le fais que je suis un peu petite (1m57) alors la c’est le combo parfait ^^ INVISIBLE c’est le terme exact!!!!!!

    Conclusion : Quand j’ai besoin d’un conseil et que je vois qu’au bout de 10 mn personne ne viens me renseigner (alors qu’on c’est bien regarder dans le blanc des yeux… je pars et je vais ailleur… (ce qui c’est passé chez MAC Lyon Part Dieu, il y a 2 semaines de cela)

  • #112 Hélène le 28 décembre 2014 à 12 h 10 min

    Lynxia: ;-))

    Ollano: c’est marrant moi ça ne me donne pas du tout des envies de meurtre, au contraire mon mauvais fond s’empresse de répondre « ah pas du tout, c’est juate que je ne suis pas maquillée, c’est ma tête normale », et là les gens sont hyper embarrassés ;-)

    Marmotte: en même temps si les vendeuses Sephora étaient une référence pour le conseil make up, ça se saurait ;-)

    Gwen: oui on envoie beaucoup aux autres de ce qu’on ressent de nous-mêmes.

    Flocon2338: ça vaudrait le coup de dire haut et clair « j’ai besoin de conseils, si qqn est disponible ? », mais c’est vrai qu’il faut être un peu en forme pour ça.

  • #113 Marine le 28 décembre 2014 à 14 h 15 min

    Bonjour Helene,

    Très bonne question, effectivement pendant longtemps je me suis demandée si on me traitait différemment suivant mon make up ou absence de make up. La réponse est clairement OUI

    Je m’en suis rendu compte au début quand j’allais par exemple chez le coiffeur. Souvent j’y allais naturelle car plus dans l’esprit de me faire chouchouter et que l’eau tout ça allait enlever mon FDT. Souvent j’avais un brushing vite fait et on écoutait pas trop mes recommandations coiffures. Je repartais avec l’éternel phrase « je me suis coupé les cheveux mais j’aime pas la coiffeuse m’a loupé »
    Puis un jour de travail où j’ai eu mon après midi je me suis dit « allez coiffeur j’en ai besoin et j’ai le temps ». Donc j’etais (bien) maquillée teint/yeux/levres. Et là révélation, on a pris plus soin de moi, on a vraiment écouté ce que je demandais, j’ai eu une coiffure/brush impeccable j’étais bluffée. Première fois que je ressortais contente et surtout ECOUTEE. LE CHOC/REVELATION
    Comme si le fait que j’etais maquillé etait gage de connaissance et peut etre de gout et pas « non mais elle se maquille meme pas, de toute façon elle veut pas une coiffure mais juste couper ses cheveux vite fait, point »

    Ma deuxième révélation a été dans mon travail, en formation (je suis dans le commerce haut de gamme) quand on avait des trames différentes suivant le style vestimentaire et make up ou non des clientes.
    2em CHOC/2em RÉVÉLATION
    Même si oui on juge les gens sur leur apparence générale/physique on avait clairement plusieurs prisent en charges suivant ses critères. J’ai trouvé tellement discriminatoire
    Ce jour j’ai eu l’impression de me prendre cette société avec la persécution sur la beauté/esthétique des femmes en pleine face. Soit belle d’abord on t’écoutera après.

    Bref je m’égare et j’ai écrit un roman. Mais au vu des témoignages c’est sans appel malheureusement :(

  • #114 Emilie le 28 décembre 2014 à 14 h 16 min

    Pour ma part, j’ai ce sentiment, à tort ou à raison, de ne pas être traitée de la même manière quand je suis maquillée et quand je ne le suis pas (et de manière plus générale quand je suis « bien » ou « mal » habillée). J’ai toujours l’impression que les vendeuses sont plus agréables et polies quand je suis apprêtées. Mais en ce qui me concerne, je suis sensible aux regards des autres et j’ai la sensation qu’en étant maquillée, je renvoie une meilleure image et je me sens plus sure de moi.
    Merci Hélène pour cette question!

  • #115 sissi le 28 décembre 2014 à 14 h 31 min

    Hélène: ah oui, la tête qu’on a sous les néons des coiffeurs, c’est terrible !! =)

  • #116 Aalicia le 28 décembre 2014 à 14 h 44 min

    Hello,
    J’ai le même sentiment que la plupart d’entre vous. L’impression d’être plus « transparente » dans les yeux des autres, mais je suis sure que c’est justement parce que je me le dis, que c’est ce que je dégage et donc c’est ce que je suscite chez les gens. Par contre, je n’ai pas du tout un sentiment de jugement quand je me rends non maquillée sur un stand make up.

    En général, j’aime demander conseiller à une professionnelle (pas chez Sephora) en me disant que elle aussi, elle n’est pas maquillée 24h/24h. J’annonce la couleur, « Bonjour, bon je ne suis pas du tout maquillée aujourd’hui, je cherche ça et je me demandais si… » et je n’ai pas l’impression qu’on me prend pour une débutante parce que j’essaye d’exprimer le plus précisément possible ce que j’aime ou n’aime pas, veux/veux pas d’entrée de jeu.

    Comme il y a TRES rarement de la lumière naturelle, je préfère m’y rendre pas maquillée, habillée dans une couleur neutre pour être sure des teintes quand je vérifie en me rapprochant de la lumière du jour et être sure que je vais aimer ce que j’essaye sans autre « artifice » pour compenser même si c’est en général c’est un peu cruel :) !

    Je n’ai pas pu lire tous les commentaires et peut etre cela a déjà été dit mais j’ai exactement la même impression du regard des autres sur moi comme étant transparente/fatiguée/pasréveillée quand je porte mes lunettes au lieu de mes lentilles. Cet écran que représente les lunettes me parait mettre une grande distance avec les gens et je suis bcp moins confiante dans mon rapport aux autres. Alors que la barrière protectrice du maquillage m’aide à me sentir jolie et me donner le courage de faire une journée toute en joie d’être coquette. Je me sens réveillée et en forme uniquement quand je suis maquillée avec mes lentilles, sinon je suis dans le gaz toute la journée…

    En fait, ca va paraitre complètement stupide mais je réalise que le fait d’être maquillée ou non joue vraiment un grand rôle sur mon humeur, mon état d’esprit et mon énergie pour la journée, c’est moi qui me traite différemment et donc les autres me le renvoient.
    Ca serait bien de pouvoir se sentir aussi libre et bien dans sa peau maquillée ou non, sans que ça n’enlève le plaisir de le faire quand on en a envie. Le plaisir du maquillage pour moi c’est de pouvoir en changer, et donc aussi de ne pas en porter … Va falloir que j’y travaille !

  • #117 Pixie le 28 décembre 2014 à 16 h 14 min

    Bonjour à tous!

    En ce qui me concerne je ne vois aucune différence au niveau des enseignes beauté que je sois maquillée ou pas: je suis transparente. inexistante, à tel point que quand j’ai besoin d’une vendeuse je dois me servir de mon mari comme appât pour aller en hameçonner une et la remonter jusqu’à moi! Je ne dois pas avoir une tête à vendeuse ^^

    Le seul lieu où je ressens une vraie différence de traitement, bizarrement, est l’hôpital.
    Quand j’y vais maquillée, le personnel soignant de l’unité qui me suit, exclusivement masculin, me traite limite comme un imposteur parce que je n’ai pas « l’air » malade.
    En revanche, quand j’y vais le visage nu, avec mon teint fantomatique, mes grosses cernes et ma tronche « c’est pas la grande forme » j’ai droit à de la compassion et suis traitée comme une « vraie » patiente.

    Je n’ai jamais vraiment compris cette attitude, mais ça prouve que les préjugés idiots sur le maquillage existent dans toutes les catégories socio-professionnelles, et pas que chez les professionnels de la beauté!

  • #118 Marmotte le 28 décembre 2014 à 19 h 26 min

    Hélène: Effectivement mais j’avais un éspoir ^^C’est beau de rêver je sais ^^ ;)

  • #119 Hélène le 28 décembre 2014 à 20 h 09 min

    Merci beaucoup pour tous vos partages et ressentis, ce sujet est bien moins léger que je ne pensais et tout ça est vraiment intéressant !

  • #120 Isis le 29 décembre 2014 à 7 h 03 min

    Alors personnellement il est rare que sorte non maquillée mais j’ai souvent noté un accueil pas toujours très sympa dans certains Mac à Paris. Généralement j’y passe quand je suis en transit à Paris donc avec la valise et les heures de train dans les pattes, du coup je ne suis plus trop « fraîche » et dans certains Mac (pas tous je précise) l’accueil est franchement glacial et on ne viens me demander ce que je veux qu’au bout d’un très long moment! Du coup maintenant j’évite ces boutiques….c’est dommage!

  • #121 Cheveuxauxvents le 29 décembre 2014 à 10 h 58 min

    Bonjour à toutes et tous, et joyeux Noël et belles fêtes à tout le monde :)

    Je ne suis pas certaine que la question d’Hélène et/ou de Christine se limite au stand make up. Tant pis je vais essayer de traiter les 2.

    Donc d’abord la perception du maquillage dans la vie en général : il y a les gens qui me connaissent, et ceux qui ne me connaissent pas.

    Ceux qui ne me connaissent pas :
    Pour moi, je n’ai ni l’air crevée, ni l’air plus vieille quand je ne suis pas maquillée. Je n’ai JAMAIS l’air fatiguée en fait. Vous me direz « Wouah la chance !!! » sauf que, parfois, moi j’ai envie d’être un peu crédible quand je suis authentiquement crevée, que j’ai besoin d’aide et de soutien par exemple. Mais je digresse.
    Donc quand je ne suis pas maquillée, j’ai l’air négligée. De fait, je m’occupe mal de moi je le sais et l’assume, car en réalité je fais ce que je peux, avec mes contraintes de vie, et fais au mieux avec ça. Je suis donc trop grande, trop grosse, et donc comme je ne peux caser de sport ou des loisirs, c’est les fringues et le maquillage qui vont me permettre d’avoir l’air un tant soit peu apprêtée. Parce que ça ne prend pas de temps, tout simplement, comparé à toutes les choses qu’il faudrait faire pour être belle naturellement (au hasard : dormir). Et comme en plus c’est fun, tant mieux :)

    Donc quand je ne porte pas de maquillage, je pense que les gens pensent que je suis négligée, que je me soucie peu de mon apparence.
    Par contre, comme je suis plutôt imposante (est-ce lié uniquement à ma taille, ou bien y-a-t’il un truc avec ce que je dégage ?) les gens soit me craignent, soit m’écoutent. Mais jamais ne me recherchent, maquillée ou non.

    Les gens qui me connaissent bien : maquillée ou pas peu leur chaut. Par contre je peux avoir des commentaires, qui vont être plutôt de l’ordre de la confrontation des goûts et des couleurs. Ca c’est plutôt sympa, et je dois dire que je préfère quand c’est avec les garçons que je parle make up :) Je peux avoir de vraies surprises, comme quand j’ai parlé pendant peut-être 2 heures d’innocuité du maquillage avec mon père par exemple.

    Dans des parfumeries ou corners make up : je crois que ça va surtout dépendre des connexions que j’arrive à faire avec les gens. De toute façon de base je ne suis pas quelqu’un d’engageant, je n’aime pas les magasins donc évidemment que les vendeurs vont le sentir, aussi bien disposée je pourrai être et aussi professionnels ils seront. La seule différence que j’ai vu tient à l’enseigne : chez Sephora, j’ai énormément de mal à trouver un(e) vendeur/se, alors que chez Nocibé, Marionnaud, ou d’autres parfumeries c’est plus facile. Ce n’est pas forcément que les séphorettes soient hyper occupées, moi j’ai plutôt l’impression qu’elles préfèrent copiner, soit entre elles, soit avec les clients. Et une bonne cliente selon ma perception ne va pas être celle qui va le plus acheter, mais celle avec qui elle va pouvoir papoter, qu’elle pourra maquiller. Et donc, elles vont passer des plombes avec la fille qui va acheter un rouge à lèvres L’Oréal, et ne pas me servir même si je veux me faire un méga panier Dior. Réflexion faite, lorsque je suis maquillée elles vont être encore plus distantes.
    Mais de toute façon, Séphora est plutôt un supermarché de la beauté, non ? On fait sa vie, son choix, on ouvre les tiroirs, on se sert et on passe à la caisse, et basta. Pour les conseils, surtout il faut voir ailleurs.

    Dans les corners des grands magasins, c’est différent. Selon mon expérience, je suis toujours très bien servie aux Galeries Lafayette ou au Printemps. Par contre, au Bon Marché tout va changer selon mon apparence. Si je suis apprêtée, et donc maquillée, je serai bien traitée, tandis que si j’y vais en tenue de combat avec juste le teint fait alors je vais être prise de haut. Il faut dire que la clientèle du Bon Marché est, selon mon appréciation, de moins en moins parisienne (personnes âgées exceptées) et de plus en plus touristique. Je pense que les vendeuses y sont recrutées pour maximiser le chiffre, et c’est clair que si je me fait un gros plaisir dans les marques que j’aime bien, je ne dépenserai jamais autant que les riches new yorkaises ou japonaises. D’ailleurs, moi aussi j’ai remarqué ça, les hommes qui paient. Alors que personnellement, plutôt crever, que de me faire financer mon maquillage par mon homme.

  • #122 Hélène le 29 décembre 2014 à 11 h 06 min

    Isis: en effet, c’est nul et pas du tout professionnel de leur part !

    Cheveuxauxvents: ton commentaire est très intéressant et m’inspire plusieurs choses :
    – je dors beaucoup, ça ne m’empêche pas d’avoir au naturel une tête épouvantable (à voir en vidéo demain ;-).
    – évidemment que Sephora est un supermarché de la beauté ! (et un supermarché de moins en moins classe, je trouve – si tant est qu’il l’ait été un jour).
    – vous êtes nombreuses à rapporter un mauvais service au Bon Marché comparé aux Galafs et au Printemps, je crois que je vais finir par aller y demander des conseils make up (avec des fringues moches et pas de maquillage, histoire de pousser le truc jusqu’au bout, hinhin).

  • #123 Feeclochette le 29 décembre 2014 à 11 h 07 min

    Comme je sors toujours maquillée j’ai surtout remarqué la différence de traitement si j’étais apprêtée (manteau de ville, maquillage plus compliqué, beau sac à main) ou pas, et cela surtout avec les corners ou magasins MAC. Cela ne rate jamais. Apprêtée un vendeur me tombe dessus, sinon je peux attendre des heures je pense que l’un(e) d’eux/elles s’occupe de moi. Vraiment désagréable et constaté en France, au stand MAC dans un grand magasin néerlandais et à Londres. Est-ce une politique de leur part de ne pas considérer les client(e)s qui ont l’air de moins s’y connaitre que les autres? Je ne sais pas mais c’est vraiment irritant.
    C’est bien la seule marque avec laquelle cela se répète de façon aussi régulière – maintenant je n’insiste plus, je regarde les produits en boutique, de toute façon on m’y laisse faire ma vie et j’achète sur internet après.
    Isis: la seule exception pour moi c’est le corner MAC de l’aéroport d’Amsterdam, la vendeuse s’ennuie je pense :)

  • #124 Cheveuxauxvents le 29 décembre 2014 à 11 h 17 min

    Hélène: sur le Bon Marché : ma belle-famille, très bourgeoisie du 6ème arrondissement, fait le même constat. Et donc n’y va plus. Les Galafs Montparnasse sont en train de gagner l’ancienne clientèle du BM, d’après les conversations d’hier entre mes beaux-parents et des amis à eux. J’aimerais être petite souris quand tu vas faire ta virée là-bas ;) mais tout de même, tu es très connue maintenant, tu dois souvent te faire « griller » dans les magasins / corners beauté, non ?

  • #125 Hélène le 29 décembre 2014 à 11 h 43 min

    Feeclochette: décidément ils sont de moins en moins recommandables, chez MAC.

    Cheveuxauxvents: chez Sephora tout le temps, au Bon Marché je ne sais pas vu que précisément je n’y vais jamais ;-) Ca peut être une expérience très amusante ;-)

  • #126 Lagrandejulie le 29 décembre 2014 à 11 h 59 min

    Bonjour à tous,
    Je n’ai pas lu l’intégralité des commentaires mais je voudrais apporter mon avis de provinciale ex parisienne.
    J’habites Rennes, qui n’est pas une mini ville pour autant, mais si vous avez du mal à trouver un bon conseil sur Paris et sa région, dites vous que c’est pire en province. J’avais trouvé une sephorette sympa, depuis qu’il n’y ai plus, je n’y mets plus les pieds.
    Du coup (et j’arrive enfin à ma réponse) depuis que je suis en province je ne trouve pas qu’on me traite différemment maquillé ou non car je pense que beaucoup de personne face à moi ne savent tout simplement pas ou peu conseillé. Attention, je ne veux pas faire de généralités, je ne suis peut être pas tombée sur les bonnes personnes.
    Par contre du temps ou j’habitais la région parisienne, ce n’était pas du tout la même; plus ou moins apprêtée = plus ou moins conseillée.
    Bonne journée à tous.
    Julie

  • #127 Hélène le 29 décembre 2014 à 13 h 57 min

    Lagrandejulie: merci pour ce partage un peu différent, c’est intéressant !

  • #128 Beauteetc le 29 décembre 2014 à 16 h 59 min

    Bonjour Hélène,

    je n’ai pas eu le temps de lire tous les commentaires, peut-être ce soir, mais je voulais apporter ma petite expérience, qui prend un autre angle.

    Je suis une fille lamba, jolie pour certains, bof pour d’autre, voire carrement moche aux yeux de certains :) Bref, la vie, quoi !

    Je me maquille tous les jours, plus ou moins – avec de moins en moins de produit, mais là n’est pas la question.
    Et le maquillage m’embellit, me rend plus jolie, chose assez normale. Du coup, être jolie est « normal » avec mon mascara et mes yeux mis en valeur. Et je ne me bats pas pour plus, au contraire, j’ai tendance à ne pas sourire pour ne pas en faire trop.

    Alors que les rares fois où je sors sans maquillage, ou je sais que je ne suis pas au top de ma forme, que si je croise des collègues ou des gens me cotoyant la semaine, ils se demanderaient si je couve pas quelque chose, et bien ces jours là, dans la rue, au supermarché, avec des invités à l’improviste, je SOURIS . Hey oui, je souris, pour m’embellir, pour m’arranger, pour me donner une prestance, et un petit truc en plus.

    C’est con, hein ? C’est plus fort que moi, c’est pas quelque chose dont je suis fière, et je suis conciente que je pourrais sourire plus souvent. Mais bon bref.

    Suis-je la seule à voir ça comme ça !!?

  • #129 Poppylarousse le 29 décembre 2014 à 17 h 53 min

    Mais alors là carrément ! Et malheureusement j’ai envie de dire… Je me souviens d’une fois où je suis allée chez Sephora (bon dans ce Sephora là pas besoin de ne pas être maquillée pour être traitée comme une merde, jamais d’échantillon et souvent des erreurs, celui d’Evreux, fuyez le !), non maquillée et habillée très simplement (pas en mode jogging non plus hein), eh ben j’étais carrément transparente ! Pour une fois que j’avais des choses à leur demander. Elle étaient au moins 4 à servir une vieille avec son manteau en vison là, et les autres pouvaient aller se faire cuire un œuf… Ridicule ! Comme quoi les apparences…
    Je ne compte plus le nombre de fois où leur attitude leur a fait perdre des occasions de me vendre quelque chose !
    Bref, dans certaines situations, je sens vraiment une différence de traitement si je suis maquillée ou non.

  • #130 Fanny le 29 décembre 2014 à 18 h 36 min

    Pour ma part j’ai une vision un peu « faussée » du maquillage : j’ai 33 ans, j’ai commencé à me maquiller vers 20 ans pour cacher une acnée hormonale épouvantable qui m’avais déjà bien pourri toute mon adolescence. (face de pizza c’était mon deuxième prénom.) Et à l’époque pour camoufler cette acnée très sévère j’achetais des FDT hyper couvrant en pharmacie. Il n’y avait pas de blog beauté et de youtubeuses pour me conseiller et me faire découvrir comment me maquiller de façon « discrète » pour atténuer les dégâts ( inutile de demander conseille au sephora du coin, c’était encore pire !) et je m’en rendais bien compte mais je préférais encore porter un masque de FDT que de laisser voir l’étendue de ma peau ravagée… Heureusement au fil des années les traitements hormonaux se sont améliorés, je suis entrée dans le monde du travail et j’ai pu me payer des produits plus chers mais aussi de meilleurs qualité qui n’empirais plus mon acnée. Les vidéos de tuto pour maquiller l’acnée se sont aussi misent à fleurir partout sur internet et je me dis que j’aurais pleuré de joie si j’en avais vu il y a dix ans ! Maintenant je suis toujours un traitement assez lourd mais qui me permet d’avoir un peau presque normale ( restes quelques cicatrices que me dermato va enfin pouvoir m’enlever maintenant que ma peau est enfin « saine ») et il m’arrive de sortir avec juste une BBcream, de la poudre et un peu de Blush et de RàL…Une véritable révolution ! Maintenant je me maquille parce que j’aime ça et non parce que c’est un obligation pour pouvoir sortir de chez moi sans que les gens ne me regarde avec dégout/pitié… De mon côté quand je vois des jeunes femmes/filles tartinées d’une épaisse couche de fond de teint (souvent trop foncé avec des jolies traces et une ligne de démarcation le long de la mâchoire ) alors qu’on vois bien qu’elle n’ont rien à camoufler dessous, qu’elle sont surement très mignonnes au naturel, je ne peux m’empêcher de trouver que c’est un peu du gâchis…

  • #131 Hélène le 29 décembre 2014 à 20 h 20 min

    Beauteetc: je trouve cette façon de faire et de ressentir hyper intéressante et assez géniale. Et je réalise que je n’y aurais même pas pensé ;-)

    Poppylarousse: Fanny: merci pour ces partages, vraiment !

  • #132 Cheveuxauxvents le 29 décembre 2014 à 22 h 09 min

    Cheveuxauxvents à testé pour vous ce soir : Sephora maquillée (smocky clair de la palette Clarins Noël + joli RAL ) et franchement bien sapée (ces jours où on se kiffe ☆).

    J’avais du temps. J’ai donc un peu traîné et flâné. Toujours aussi transparente !

    Une nana à l’air bourge s’est entièrement maquillée pour sa soirée. Une autre à swatché tout le stand NARS puis à mis le bordel dans les tiroirs Chanel. 3 sephorettes bavardaient entre elles et une autre galerait à essayer de conseiller les clientes. Seules les clientes qui harponnaient la vendeuse étaient servies.

    Ça donne envie hein ?

    Au bout d’1/4 d’heure j’en pouvais plus j’ai attrapé un vernis Dior et je me suis barrée

  • #133 Hélène le 30 décembre 2014 à 10 h 37 min

    Cheveuxauxvents: elles sont hyper graves, c’est tout ce que j’ai à dire (de toute façon Sephora c’est grave). Je dois avouer que j’aimerais assez être transparente (juste chez Sepho hein ;-), tant je ne supporte pas qu’on me saute dessus dès que je m’arrête devant un présentoir. La plupart du temps je commande sur le site pour éviter cette corvée.
    Quant à la nana bourge qui s’est maquillée avec des testeurs aura sans doute une allergie et une conjonctivite…
    (uh, quel vernis Dior ? ;-)

  • #134 Cheveuxauxvents le 30 décembre 2014 à 12 h 03 min

    Hélène: j’avais envie de dire à la nana bourge qui étalait son gloss de présentoir : « vous reprendrez bien un peu d’herpès ? » – mais je me suis tenue, parce que j’étais en opération camouflage pour la cause MBDF n’est-ce-pas :D

    Bon sinon j’ai acheté Front Row, qui est certes rose mais il me tente – il faut dire que ce n’est pas le rose barbie habituel, il est un peu barré dans son genre. Je l’ai mis en photo, la couleur est plus froide que ça, il y a plus de reflets électriques dedans (c’est ça que j’aime bien), et pour le support sur la photo c’est une spécial cace-dédi à notre très très chère Vanverde ;)
    (que je n’ai pas vu dans les commentaires depuis longtemps, mais quoi, elle prendrait des vacances ??? non non je n’y crois pas… ou bien dans son lit, comme Churchill ;) )

  • #135 Hélène le 30 décembre 2014 à 12 h 11 min

    Cheveuxauxvents: ;-)))

  • #136 Sandra le 30 décembre 2014 à 21 h 11 min

    Pour ma pare oui. Sans je suis la fille potelé qui fait pas attention à elle. AVEC ( j’ai la peau claire, yeux vert, cheveux noir) cela donne ( a mon resenti) une femme voluptueuse. Les gens doivent aussi le ressentir car ils me traitent avec plus de respect.

    C’est une ( triste?) réalité on traite avec respects les personnes soignées.

  • #137 Hélène le 30 décembre 2014 à 21 h 52 min

    Sandra: je ne pense pas que cette réalité sois triste ou gaie : c’est une réalité tout court, tout le monde préfère avoir sous les yeux des gens avenants plutôt que pas avenants.

  • #138 marie75anne le 31 décembre 2014 à 8 h 30 min

    Le monde est fait d’apparences, pour moi même si on lutte on se juge/jauge tous plus au moins par rapport aux codes esthétiques et sociaux que renvoient notre apparence bref…
    Je me souviens avoir été acheter un bijou chez Cartier, un jour en sortant du sport. Et bien je ne pense qu’ils ont bien vu que j’étais en jogging mais j’ai été traité avec tous les égards que l’on doit à une cliente, indépendamment des apparences.
    Je crois que les maisons de luxe se méfient des gens négligés , qui peuvent cacher de vraie fortune :):)
    J’aime l’idée qu’un client est un client. Mais je crois que cela est lié à un vraie formations des vendeurs..J’ai du être regardé comme une pauvre fille sans doute dans les boutiques où il n’y a pas la culture du « service » qui est lié à l’ensemble d’une prestation.
    Je rejoins cheveux aux vents, le Bon marché est épouvantable, le snobisme dans toute sa bêtise…

  • #139 Hélène le 31 décembre 2014 à 9 h 57 min

    marie75anne: bien sûr, on l’a évoqué plus haut, la classe et l’élégance c’est traiter tous les clients de la même façon, avec classe et élégance. Mais en effet, souvent seules les grandes maisons de luxe traditionnelles en sont capables.
    Le moyen luxe n’est souvent que snobisme bête parce qu’il n’a pas l’éducation qui va avec le vrai luxe, tu as tout à fait raison.

  • #140 SherazadeV le 31 décembre 2014 à 15 h 28 min

    Je me sens bien plus confiante lorsque je suis maquillée , surtout que j’ai des cernes très marqués et qu’il y a toujours quelqu’un pour me le faire remarquer ! grrr Le plus ahurissant ce sont les vendeuses sephora qui vous regarde comme une imbécile car vous n’êtes pas maquillé et qui ose vous faire des remarques . Et bizarrement quasiment à chaque fois que j’y vais je ne suis pas maquillé ahah ! L’autre fois je vais faire un tour du côté benefit …. une vendeuse me voyant jeter un oeil dessus s’est senti obligé de me faire le détail de chaque produit que je prenais en main « alors c’est c’est un blush , ça c’est un eye liner etc »  » non sans façon mais je ne porte pas d’eye liner » « oui mais vous devriez essayer il est vraiment bien. Mais vous vous maquillé ? » grrrr c’était limite si je n’avais pas le droit à un « ceci est un rouge à lèvres » noooonnn c’est pas vrai , j’avais pas remarquer tiens !! A croire que si on est pas maquillé comme une voiture volé on ne connais rien au make up ! Elles me désespèrent ahah
    Bref bizarrement je me sens plus « moi » quand je suis maquillé , plus à l’aise en public et j’ai surtout l’air plus en forme , on fais de la magie avec le make up ahah

  • #141 Hélène le 31 décembre 2014 à 16 h 11 min

    SherazadeV:  » ceci est un rouge à lèvres » : ;-)))))

  • #142 Lady_V le 2 janvier 2015 à 18 h 28 min

    Je te redis, le jour où j’oserai sortir sans maquillage !!!!!!

  • #143 Argile le 2 janvier 2015 à 19 h 54 min

    Hello
    Je peux aller faire du shopping maquillée comme une voiture volée, ou avec le museau tout nu, je n’ai aucun problème avec ça, en revanche, c’est plutôt les autres qui semblent en avoir ;-)

    Exemple 1 : je sors d’un maquillage de chez MAC et je fais un crochet par le Sépho pour aller acheter je ne sais quoi qu’il n’y avait pas chez Mac, surement un truc du genre limes à ongle, pince à cheveux ou autre… Limite on m’a déroulé le tapis rouge, toutes les séphorettes au garde-à-vous se fendaient d’un bonjour long comme le bras …
    Conclusion 1 : bien maquillée chez Sépho, tu es quelqu’un d’important.

    Exemple 2 : un samedi aprem, pas maquillée, le jean lâche et la Ugg aux pieds, la tête bien fatiguée par la semaine et les 2 heures de sport qui ont précédé, je vais (encore) chez Sépho avec l’idée de me faire plaisir et de découvrir les produits Marc Jacob. Accessoirement, même en mode cool, j’ai un beau sac à main …. J’étais invisible, j’ai pu tout patouiller joyeusement, jouer avec les crayons, me faire un ongle de chaque couleur, renifler les rouges à lèvre. Même si j’ai claqué 50 euros dans 1 crayon et 1 anti-cerne, j’ai à peine eu droit à un regard à la caisse.
    Conclusion 2 : si tu ne portes pas d’accessoires bling bling pour aller faire tes courses, tu n’existes pas.

    Exemple 3 : passage rapide chez Hermès pour mon cadeau avec l’homme avec moi. Les 2 en mode cool et toujours avec mon sac à main qui claque. Accueil et service impeccable, la vraie classe.
    Conclusion 3 : les marques de luxe, les vraies, ont un sens du service dont devraient s’inspirer bcp d’autres.

    Bref, tout ça pour dire, que hélas, l’attitude n’est pas la même si on est maquillée ou pas, si on porte des signes extérieurs de richesses ou de branchitude ou pas… sauf dans les lieux où on sait passer au delà des apparences : les beaux produits, les belles marques, les belles gens inside and out :-)

  • #144 planetepsychologiepositive le 3 janvier 2015 à 9 h 48 min

    de l’eau au moulin ! Maquillez vous car la science vous montre son efficacité ( en plus du plaisir que cela nous donne )
    Le maquillage influence la perception de compétence
    Les femmes qui se maquillent sont perçues comme plus attrayantes, sympathiques, compétentes et fiables, selon une étude publiée dans la revue scientifique Plos One.
    La chercheuse en psychologie Nancy Etcoff de l’Université Harvard et ses collègues ont mené cette étude avec 25 femmes d’origines diverses, âgées de 20 à 50 ans, prises en photo sans maquillage et avec des maquillages « naturel », « professionnel » et « glamour ». 149 hommes et femmes ont regardé les photos pendant 250 millisecondes, le temps nécessaire pour s’en faire un rapide jugement et 119 autres personnes les ont regardé aussi longtemps qu’elles le souhaitaient. Dans les deux cas, les observateurs ont jugé que les femmes maquillées semblaient plus compétentes.
    Les personnes qui ont pu regarder les photos le temps qu’elles le souhaitaient ont toutefois jugé que les femmes portant le maquillage « glamour » semblaient moins fiables que celles sans maquillage. Mais toujours plus compétentes…
    L’étude était financée par le fabricant de cosmétique Procter & Gamble qui commercialise les marques CoverGirl et Dolce & Gabbana.

  • #145 Hélène le 3 janvier 2015 à 11 h 57 min

    Argile: yep, tu as tout résumé.

    planetepsychologiepositive: oui enfin ici on ne parle pas de compétence…

  • #146 Sissigriset le 3 janvier 2015 à 17 h 22 min

    Hélène: ah ah ah l’air d’un rat crevé !! C’est tout à fait ça !!! ;-)

  • #147 Pouet le 3 janvier 2015 à 18 h 51 min

    Hello,
    A cause de graves problèmes de peau/allergie, j’ai du arrêter de me maquiller pendant près d’un an. Je travaille dans un environnement exclusivement masculin. Mes collègues ont toujours été sympa avec moi mais en me traitant vraiment comme un « bon pote ». Depuis que j’ai recommencé à me maquiller (sans changer de style vestimentaire), changement RADICAL : ceux qui ne me parlaient jamais viennent vers moi. Tous sont devenus ultra mielleux. Bref au début je trouvais ça assez vexant, maintenant j’en ris…

    Pour ce qui est des boutiques de maquillage, j’ai toujours l’impression que les vendeuses me prennent de haut lorsque je ne suis pas maquillée. Mais cela vient surement du fait qu’elles me prennent pour une adolescente (Tutoiement, conseil de makeup « pour aller au lycée/fac ». Quand je leur dis que j’ai 26 ans ça les calme ^^

    Et pour finir, BONNE ANNEE 2015 !!!

  • #148 Laurie le 4 janvier 2015 à 1 h 04 min

    Coucou Hélène,
    J’ai 34 ans et j’ai commencé à me maquiller « pour de vrai » il y a 6 ans à la naissance de mon fils. « Pour de vrai ça veut dire FDT, et FAP car avant j’étais plutôt juste mascara et blush (c’est tout).
    Je me suis maquillée car à mon retour au boulot après mon congé maternité, j’avais droit tous les jours à des remarques du genre « holala, c’est fatiguant un bébé »,  » tu devrais le confier a qqun pour te reposer » BREF j’en ai eu marre. Depuis que je fais mon teint, plus personne ne m’embête! Mais si j’ai le malheur de sortir sans makeup, j’ai immédiatement une remarque, que ce soit au boulot ou à la boulangerie… finalement ce n’est plus le fait d’assumer ou pas de sortir « peau nue » mais juste pour qu’on me fiche la paix. Et j’avoue que je trouve ça dommage …

  • #149 missdior le 4 janvier 2015 à 11 h 44 min

    Pouet: Rassures-toi, Pouet, ma fille de 28 ans à le même problème. Ce qui a le don de la mettre hors d’elle. Surtout le tutoiement !!! Perso, un commerçant ne devrait tutoyer personne !!!

  • #150 missdior le 4 janvier 2015 à 11 h 45 min

    Quel horreur « a le même problème  » !!!!

  • #151 Hélène le 4 janvier 2015 à 12 h 49 min

    Laurie: les gens qui font ce genre de réflexions sont tout simplement très mal élevés !

  • #152 Zoé le 4 janvier 2015 à 14 h 35 min

    Perso, j’ai vraiment du mal a sortir sans maquillage… J’ai l’impression de ressembler à un cadavre! Mais ce n’est pas parce que je suis complexée que je me maquille, c’est parce que je suis passionnée par le maquillage :) Et aussi pour paraitre plus âgée car j’ai 18 ans et on m’en donne 13/14 … Sinon, oui c’est clair que quand je ne suis pas maquillée les gens me tutoient et me regardent comme une gamine donc oui le regard des gens change énormément pour ma part :)

    Gros bisous

  • #153 Hélène le 4 janvier 2015 à 15 h 02 min

    Zoé: ah mais moi je RESSEMBLE à un cadavre sans maquillage, mais dans pas mal de moments de a vie quotidienne, je m’en fous ;-)

  • #154 alexandra le 16 janvier 2015 à 10 h 52 min

    Alors impossible pour moi de sortir sans maquillage!!!! Même pour aller à l’hôpital pour accoucher à 4h du matin j’avais mis une bb crème, anticerne, du blush, mascara et baume teinté (le minimum quoi)! Je dirais que non seulement on nous traite différemment lorsqu’on se maquille mais aussi on nous traite pas de la même manière si on porte un rouge à lèvre rouge plutôt qu’un nude… la manière dont on se maquille change aussi l’image que l’on renvoie et donc la manière dont on nous traite… Je pense que c’est « naturel » d’être plus avenant avec une femme qui à l’air « fraiche » qu’avec quelqu’un avec le teint blafard, des valises sous les yeux, le regard non marqué.. (ma tête au réveil en fait)

  • #155 Hélène le 16 janvier 2015 à 11 h 09 min

    alexandra: ouh bon sang, se maquiller pour aller accoucher, je suis impressionnée !

  • #156 alexandra le 19 janvier 2015 à 11 h 54 min

    Hélène: je te rassure quand bébé est arrivé j’avais une sale tête quand même!!! Mais bon l’intention y était…

  • #157 berry le 2 février 2015 à 2 h 15 min

    Pour ma part, je fais réellement un effort de maquillage (qui reste minimal par rapport à la plupart des personnes) dans le cadre professionnel.
    Par contre, je note une différence flagrante dans le traitement que l’on me réserve sur certains corners ou dans certaines boutiques si je fais un effort de maquillage qui se voit un peu plus que ce que je porte habituellement ou pas. Je me suis faite limite engueulée, pardonnez l’expression, par une vendeuse (je ne peux appeler ce genre de personne une conseillère, navrée, faut mériter cette appellation un minimum quand même) qui me certifiait sur un ton catégorique et agressif que non, je n’étais pas maquillée, juste après m’avoir posé la question et que lui aie répondu « légèrement ». J’avais tout de même mis mon anti-cernes (sinon, je suis affiliée à la famille Adams), mon mascara noir et j’avais pour une fois mis 2 couleurs de FAP … mince! Dans certains MAC, même au corner des galeries (et c’est la même chose en province), je suis juste un ectoplasme : charmant … Par contre, dans d’autres corners de boutiques autrement plus « luxueuses », je suis accueillie chaleureusement, j’ai de bons échanges & conseils, même si je ne porte aucun fond de teint (on me demande souvent quel fond de teint je porte alors que je n’en porte pas (je ne porte le sheer glow Gobi de Nars qu’en de très rares occasions)), que mes ongles sont vernis avec une simple couleur naturelle, que je n’ai pas d’eyeliner, etc…
    Je parle toujours aux gens avec respect, c’est tout de même plus agréable pour tout le monde et me semble allé de soi et je ne trouve pas admissible que le personnel de certaines marques vous traitent avec un mépris ostensible si vous n’êtes pas maquillée comme un camion ou une affiche publicitaire de leur magasin (non, je ne porte pas du MAC de la tête aux pieds, ET ALORS ? C’est certainement parce que certaines marques font de bien meilleurs produits que MAC dans certaines gammes et surtout savent fidéliser leur clients au lieu de les faire fuir (pas par humiliation, peine perdue si c’est leur attente, mais plutôt pour éviter de gâcher de l’énergie à faire un scandale pour des gens qui n’en valent absolument pas la peine)

  • #158 Hélène le 2 février 2015 à 10 h 03 min

    berry: j’ai l’impression qu’ils sont de moins en moins sympas, chez MAC, à lire vos commentaires.

  • #159 berry le 2 février 2015 à 22 h 30 min

    Mis à part ma mauvaise expérience dans la parfumerie que j’ai citée en premier, c’est vraiment récurrent chez MAC, cette attitude hautaine, peut-être réservée aux lambda « non-habituées » du magasin ou corner en question? Je ne sais pas si le personnel reçoit une formation commerciale à proprement parler, mais si c’est le cas, ça laisse franchement à désirer ! C’est dommage, j’aime bien certains de leur RAL, mais si je dois me rendre dans un magasin à reculons, non merci ! On parle de maquillage, rien de sérieux, cela doit rester un achat « plaisir », je ne viens pas leur quémander un emprunt sur 20 ans ! En tous cas, ils devraient y remédier rapidement parce que des marques comme celle de Marlena ou Inglot sont bien supérieures en qualité de FAP par exemple, en terme de ratio qualité/prix, de communication (toujours sérieux et paquet accompagné d’un petit mot personnalisé pour MUG, ça fait une différence) et de variété de produits pour Inglot (mais quand viendront-ils enfin en France?!! En tous cas, ce jour-là, MAC aura vraiment du soucis à se faire et une bonne partie de leur personnel (il y a quelques exceptions, je ne veux pas faire une généralité 100%) sera peut-être moins odieuse par la force des choses … respect des consignes de leur supérieur oblige…).

  • #160 Hélène le 3 février 2015 à 10 h 05 min

    berry: ah ça, c’est sûr qu’on trouve bien meilleur que MAC, en terme de rapport qualité-prix (et d’amabilité) !

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.