Avez-vous déjà travaillé dans le domaine de la beauté ?

4 mars 2016

shooting_mufe

Ahhh j’aime bien cette question-Temptalia (dont j’ai paumé le lien, shame on me) !

Perso je pense pouvoir répondre positivement : être bloggeuse beauté à temps plein depuis 10 ans, ça doit compter comme un oui ;-)

Et vous, avez-vous déjà travaillé dans le domaine de la beauté ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
95 commentaires Laisser un commentaire
Belle sans souffrir, Sondages

Vous aimerez aussi

95 commentaires

  • #1 Clémentine le 4 mars 2016 à 9 h 15 min

    Bonjour!

    Alors pour ma part… non. D’ailleurs je bosse dans le domaine des Travaux Publics, donc je pense qu’on peut difficilement faire plus éloigné comme domaine!!

    J’adore la photo que tu as choisie pour illustrer ton billet!

    Bonne journée!

  • #2 missdior le 4 mars 2016 à 9 h 24 min

    Il y a longtemps, après ma terminale, je voulais faire une école d’esthétique mais je n’ai jamais eu le droit !! Je devais faire du secrétariat…..
    Cela sera un des regret de ma vie !!!!

  • #3 Laurelei le 4 mars 2016 à 9 h 37 min

    Bonjour Hélène,

    J’aime bien ces petits sondages :)

    Alors pour ma part pas du tout, je suis juriste en cabinet d’avocat, aucun rapport ;)

  • #4 Cécile de La Réunion le 4 mars 2016 à 9 h 39 min

    Hello!

    J’aurais adoré je pense !!!

  • #5 EmmaBovary le 4 mars 2016 à 9 h 40 min

    Hello Hélène !

    Dans mes jeunes et fraîches années, j’ai été mannequin (pour des produits de beauté entre autres)…donc je ne sais pas si ça compte ?
    D’ailleurs je profite de ce message pour faire une méga digression ; j’avais un peu la hantise de vieillir et je trouve qu’à ce propos tu me fais totalement dédramatiser donc merci pour ça (aussi) !

    Bonne journée à toi hélène !

    Bises

  • #6 Syd le 4 mars 2016 à 9 h 44 min

    Très bonne question !
    De mon côté, j’ai voté « oui », missions petits boulots récemment à la boutique Guerlain des Champs et au rayon maquillage de Monop’… mais rien de plus.

  • #7 Gladys le 4 mars 2016 à 9 h 44 min

    Chouette question qui fait écho en moi puisque je cherche a me reconvertir dans le milieu de la beauté
    Dur d’être trentenaire et de changer de vie…y en a-t-il parmi vous dans la même situation que moi? J’aimerai bien quelques témoignages
    Bon vendredi

  • #8 Cielito le 4 mars 2016 à 9 h 48 min

    Je suis avocat, ce qui veut dire que souvent j’essaie de rendre plus beaux (ou au moins plus présentables) les dossiers qui me sont confiés. Ça compte ? Non ? C’est sûr que ça demande autre chose qu’un peu de blush… :-)

  • #9 Hélène le 4 mars 2016 à 9 h 52 min

    Je suis contente d’avoir posé cette question parce que du coup ça me permet de savoir ce que vous faites dans la vie et je trouve ça super intéressant !

  • #10 Pâquerette le 4 mars 2016 à 9 h 56 min

    Coucou hélène
    Non je n’ai jamais travaillé dans la mode. Et je ne me suis jamais projetée dans ce domaine. Le maquillage et la mode sont plus pour moi une manière de m’exprimer qu’une passion dont je pourrais faire mon métier.
    En revanche, je trouve le métier de maquilleur fascinant. Pour moi ce sont de vrais artistes.
    Travailler dans la mode doit être intéressant aussi mais après avoir lu le livre de Sophie Fontanel, je me dis que ça doit surtout être un milieu très particulier…
    Bon vendredi sous la pluie !

  • #11 Hélène le 4 mars 2016 à 9 h 57 min

    Pâquerette: je ne parlais pas de la mode mais de la beauté…

  • #12 Pâquerette le 4 mars 2016 à 10 h 01 min

    ah oui désolée j’ai répondu à côté
    bon vendredi quand même :)

  • #13 puffetta le 4 mars 2016 à 10 h 05 min

    Bonjour Hélène,

    Merci pour l’item « ça dépend ça dépasse » car pour le coup, il tombait à pic! J’ai travaillé dans le contrôle qualité et la pesée en industrie des parfums, ça compte ou pas???
    Belle journée!!

  • #14 DOMI le 4 mars 2016 à 10 h 09 min

    Bonjour Helene
    Je pense que je peux dire oui puisque je suis préparatrice en pharmacie et que j’ai pu conseiller et vendre des produits de soins et maquillage de marques vendues en parapharmacie.
    J’attends toujours « MA » trousse :)
    Bonne journée Helene

  • #15 Nepoux le 4 mars 2016 à 10 h 19 min

    Bonjour,
    Oui 3 ans dans le spa d’un hôtel niçois en tant qu’esthéticienne/masseuse. Nous utilisions les produits Decléor pour le visage et les soins minceur, et les produits de la Mer Morte pour les soins corporels.

    Bon weekend

  • #16 Bousbotte (Damien) le 4 mars 2016 à 10 h 22 min

    Bonjour Hélène,

    pas mal comme question !
    Au début de ma carrière (de chimiste) j’ai bossé 6 mois dans la fabrication de cosmétiques, ca compte ?
    Mais c’était en très gros : je me souviens avoir fabriqué 10 tonnes de gel douche Petit Marseillais à l’amande (que j’ai foiré d’ailleurs :( ), du gel lubrifiant (une cuve pleine, à mourir de rire), la gamme Poupina (lait de toilette, shampooing, talc) …
    :)

  • #17 Caroline le 4 mars 2016 à 10 h 32 min

    Bonjour Hélène,
    Oui, je travaille dans le milieu cosmétique en temps que graphiste free-lance. Je m’occupe du design créatif des packagings, étiquettes pour des soins et des parfums etc… C’est vraiment un job formidable. Bravo pour ton blog que je suis avec passion, et merci de nous faire profiter de ton expérience des produits. je suis totalement fan. Bonne continuation.
    Caroline

  • #18 _Delphine_ le 4 mars 2016 à 10 h 33 min

    Bonjour Hélène,

    Pour ma part, je suis encore étudiante (BTS Esthétique cosmétique) et j’ai fait mes stages chez Lush donc même non rémunérée ça compte comme du travail ? Et puis de toute façon je suis amenée à bosser dans le domaine de la beauté, alors je dis OUI !
    En tous cas j’ai hâte d’avoir mon diplôme et de pouvoir me lancer sérieusement dedans d’ici peu !

    a bientôt

  • #19 Clara Poppins le 4 mars 2016 à 10 h 37 min

    Bonjour,
    Ah je n’ai pas su quoi répondre…
    Je n’ai pas vraiment travaillé dans la beauté, mais mon premier job était dans un bureau de presse qui avait quelques budgets beauté. Je faisais les sorties shopping.
    Du coup, j’ai mis ça dépend ça dépasse !
    Très bonne journée !

  • #20 Coco95 le 4 mars 2016 à 10 h 37 min

    Bonjour Hélène,
    Non je n’ai jamais travaillé dans la beauté et j’aurais bien aimé !
    Je travaille dans un supermarché, rien à voir avec la beauté !
    Bonne journée

  • #21 Beatrice le 4 mars 2016 à 10 h 46 min

    Bonjour Hélène
    En tant que pharmacien j ai souvent été amenée à conseiller des soins et surtout des protections solaires lorsque je travaillais sur la côte d’azur l été : oui même avec un fort indice on bronze un peu et on évite des dégâts parfois irréversibles

  • #22 Hélène le 4 mars 2016 à 10 h 52 min

    Caroline: oh c’est intéressant !

  • #23 wazaka le 4 mars 2016 à 10 h 53 min

    Bonjour Hélène,

    Non je ne travaille pas dans la beauté, même si je suis consultante pour une agence de « tendances » et qu’il m’arrive de travailler sur certains concepts, tels que les BB crèmes (il y a quelques années, la question se posait d’importer on non le concept en France) ou de savoir si telle marque étrangère devrait on non se développer en France (site web, corner…), mais j’adore tout ce qui touche à la beauté, c’est mon jardin secret !

    Et sinon mon vrai métier c’est médecin et hélas peu de médecins sont accro(s) à l’univers de la beauté !

  • #24 Kerstin le 4 mars 2016 à 10 h 55 min

    CouCou Hélène, j’aurais adoré travailler dans le domaine de la beauté mais il y a 30 ans, on était moins informé et à la campagne, avec les petites parfumeries et boutiques de beauté, il n’avait pas vraiment de débouchés. Du coup, je n’ai jamais osé m’y lancer, dommage. Aujourd’hui, à 53 ans, j’adore tout ce qui touche à la beauté et au bien être ;-) et peut-être, il n’est pas trop tard.
    bon vendredi et j’adore ton blog :-)

  • #25 Annie DUGO le 4 mars 2016 à 10 h 58 min

    Bonjour bonjour

    J’ai travaillé il y a longtemps dans une boîte de vente à domicile de produits de beauté.
    Elle s »appelait « Beauty Counselors ». C’était sympa de rencontrer des gens. Même certains hommes se permettaient de sentir les parfums. C’était moins démocratisé à l’époque.
    Puis je me suis consacrée à ma véritable passion : la peinture.
    Mais je reste toujours passionnée aussi par tout ce qui touche aux produits de beauté.

    Belle journée Hélène

  • #26 AgalieLK le 4 mars 2016 à 10 h 58 min

    Coiffeuse, ensuite vente et conseil soin visage et corps et maintenant dans les parfums !!

  • #27 Natalia le 4 mars 2016 à 11 h 11 min

    Hello tout le monde,
    çà dépend çà dépasse (heureusement que les bronzés ont remis cette
    phrase à l’honneur , à chaque fois je me marre ;-)),
    parce que pour payer mes études j’ai bossé dans un bar à Avignon, l’été,
    et que la maquilleuse de plateau des troupes que je voyais tous les jours est
    tombée malade, et comme j’avais de longs échanges philosophiques :-))
    avec les comédiennes sur le maquillage,
    elles m’ont demandé de les maquiller et je l’ai ensuite fait 5 ans
    de suite…
    Depuis, je suis psy :-) et le « prendre soin de soi », leitmotiv
    à mes patients, fait partie intégrante
    de mon taf, « être bien dans sa peau » çà parle….

  • #28 Aurélie23 le 4 mars 2016 à 11 h 15 min

    Bonjour,
    comme Clémentine je bosse dans les TP (pour être exacte dans un BE interface projets/environnement) : rien à voir ! Le charbonneux complète merveilleusement mon attirail bottes de sécurité / vêtement haute visibilité, mais je ne pense pas qu’on puisse vraiment le considérer comme un EPI et donc faisant partie du boulot ;)

  • #29 MELANIE le 4 mars 2016 à 11 h 18 min

    j’ai toujours rêvé de travailler dans le milieu de la cosmétique/beauté et je ne sais pas ce qui s’est passé mais 15 ans apres je suis cadre dans une banque ….
    Voila voila

  • #30 Laeti83 le 4 mars 2016 à 11 h 57 min

    Bonjour, je suis employée depuis 13 ans dans la grande distribution donc rien à voir avec la choucroute . En revanche passionnée par le maquillage depuis toute petite je viens de me lancer dans une formation de maquilleur professionnel ça compte ou pas? N’hésitez pas il est Jamais trop tard.

  • #31 Manon le 4 mars 2016 à 12 h 24 min

    Bonjour ! :)

    Oui je suis en plein dedans même ^^ Je suis esthéticienne/ spa praticienne, je travaille dans des spa de luxe, soins visage/corps, massages, onglerie, maquillages,… Mon métier c’est toute ma vie ! Haha

    Bisous ma belle

  • #32 Isa Valery le 4 mars 2016 à 12 h 25 min

    Bonjour Hélène
    J’aurais beaucoup aimé.
    Ma sœur a fait du mannequinat, et comme je ne suis pas du tout du même gabarit … Je lui ai laissé le sujet ^^

  • #33 Manon le 4 mars 2016 à 12 h 33 min

    Gladys: Bonjour, j’ai fais un CAP accélélé et dans ma classe il y avait des filles en reconversion professionnelle, elles avaient 40 ans, ont eu leur diplôme haut la main et aujourd’hui elles ont toutes un travail :) Certe ce n’est pas facile mais avec une bonne organisation ça se fait tout seul :) Vous pouvez vous renseigner pour que votre formation soit financée par le pôle emploi ou le conseil régional parce que souvent cette formation de fait en école privée.

  • #34 Sihem le 4 mars 2016 à 12 h 33 min

    Non, pour ma part. Mais j’aimerais tellement !!
    Bises

  • #35 Hélène le 4 mars 2016 à 12 h 56 min

    Kerstin: MELANIE: tant qu’on est en vie, il n’est pas trop tard ;-)
    Ah ben voilà, Laeti83 et Manon disent la même chose ! ;-)

    Natalia: intéressant parcours ;-)

    Aurélie23: ;-))

  • #36 Annelise Gorrias le 4 mars 2016 à 13 h 07 min

    Coucou Héléne! Tout d’abord j’adore tes vidéos et articles! Continue je me régale hihi! Sinon, pour ma part je tente ma chance et réalise mon rêve de travailler dans le domaine de la beauté l’année prochaine par le biais d’une formation! New life! J’ai hâte! Gros bisous

  • #37 Noémie3011 le 4 mars 2016 à 13 h 18 min

    Bonjour Hélène,

    Non j’ai jamais travaillé dans la beauté. Mais j’y ai pensé car c’est une réelle passion et c’est pourquoi je suis très assidue de ton blog.
    Je suis infirmière puéricultrice en cancérologie et mon métier est aussi une passion. Je ne dis pas que c’est simple tous les jours mais quand j’y suis je sais que je suis au bon endroit au bon moment!
    Belle journée.

  • #38 brise de printemps le 4 mars 2016 à 13 h 39 min

    Bonjour Hélène !
    Non je n’ai jamais travaillé dans le domaine de la beauté. Etant jeune, je me trouvais la plus laide du monde et donc par dépit si je puis dire, je détestais ce monde que je trouvais très futile. Je m’intéresse au maquillage depuis quelques années seulement alors que j’atteint les presque 50 ans. Quel dommage d’avoir autant tarder ! C’est un réel bonheur et ça doit être chouette de pouvoir s’épanouir professionnellement dans un domaine comme celui-là !

  • #39 Krakette le 4 mars 2016 à 13 h 46 min

    Depuis mon adolescence je me maquille « bcp » c’est à dire, teint, cernes, blush … du coup mon père me voyait bien faire une école d’esthétique.
    Mais moi pas du tout, j’étais plutôt littéraire et j’ai tenté de rester dans cette voix. Bon, au final j’ai été 13 ans vendeuse dans les fringues et maintenant vendeuse dans la maroquinerie, ça reste le domaine du beau mais très éloigné de l’esthétique.
    Je pratique tjs sur moi seulement, j’ai amélioré la technique depuis : sourcils, highlighter … :-)
    Donc ma réponse non, mais j’y ai pensé

  • #40 AudreyDePerpignan le 4 mars 2016 à 14 h 03 min

    Pour ma part ancienne coiffeuse et la je repars à 30 ans à la rentrée dans une école pour m’y remettre donc j’ai voté oui !

  • #41 FéeClochette le 4 mars 2016 à 14 h 06 min

    Ado je voulais être coiffeuse mais après je suis passée à journaliste ou interprète et maintenant je travaille dans le marketing touristique, mais on ne sait jamais, des fois cela me revient ;) J’adore discuter avec les coloristes en fait, je trouve ce souci du détail dans le mélange des pigments et des tons fascinant.
    Hélène: Oh oui! un de mes amis a travaillé des années dans la logistique et maintenant il est esthéticien / maquilleur en indépendant et il s’éclate comme jamais ^^

  • #42 Hélène le 4 mars 2016 à 15 h 17 min

    Annelise Gorrias: bonne chance !

    brise de printemps: c’est chouette de s’épanouir professionnellement quel que soit le domaine, à vrai dire, c’est l’épanouissement qui compte ;-)

    FéeClochette: voilà !

  • #43 ninipeaudechien le 4 mars 2016 à 15 h 20 min

    ça dépend…ça dépasse…
    Commissaire-priseur ça vend de la beauté non?
    Bon parfois, un peu périmée, souvent désuète, mais toujours chargée d’histoire, de parcours, de rencontres…
    Belle et douce journée à toutes et à tous

  • #44 Sandra4285 le 4 mars 2016 à 16 h 04 min

    Bonjour,
    Je n’ai jamais travaillé dans le domaine de la beauté. Je suis auxiliaire de puériculture en crèche.
    Bonne journée.

  • #45 paoletti le 4 mars 2016 à 16 h 08 min

    Gladys:

    Pareil, jamais bossé dans le monde de la beauté mais je suis en train d’envisager une reconversion (j’ai lancé mon projet). la trentaine serait elle propice au changement professionnel? ;)

  • #46 Just A Spoonful Of Sugar le 4 mars 2016 à 16 h 15 min

    Hello Hélène, ça dépend ça dépasse puisque je recrute pour la beauté! Juriste devenue chasseuse de tête notamment pour recruter tout ces profils tellement intéressants en création, marketing, RP, architectes boutiques pour de très belles marques! Ce que je préfère, regarder les books des candidats en entretien ;)
    Bonne journée!

  • #47 Claire le 4 mars 2016 à 16 h 49 min

    Bonjour,
    J’ai répondu oui, cela fait 10 ans que je travaille en parfumerie ;)
    Après des études dans le tourisme, et avoir bossé dans un tour opérateur pendant quelques mois, (cela ne m’a pas plu) j’ai repris mes études à 25 ans en faisant un C.A.P esthétique en 1 an et poursuivi en alternance pendant 2 ans en parfumerie pour le Brevet Professionnel.
    Et depuis 7 ans je travaille chez sephora ;)

  • #48 Claire le 4 mars 2016 à 16 h 59 min

    Gladys: Bonjour Gladys, j’ai vu que quelques filles t’ont répondu, mais je le fais aussi pour que tu voir que c’est très courant aujourd’hui la reconversion, et Hélène en est aussi la preuve ;)
    à 25 ans j’ai fais un CA.P esthétique et c’était super, la meilleure année scolaire que j’ai pu faire de tout temps. J’étais en plus dans un cursus « classique » pas d’adultes mais néanmoins une classe en accélérée pour des personnes détentrices du BAC.
    Je me suis retrouvée avec des filles beaucoup plus jeunes que moi, j’appréhendais beaucoup, mais je ne regrette en rien, aujourd’hui 10 ans après on est toujours amies.
    Ne te décourage surtout pas, et fais ce que tu aimes, c’est tout ce qui compte :)

  • #49 Lolotte le 4 mars 2016 à 17 h 47 min

    Bonjour Hélène et tous,

    Alors non, jamais dans le domaine de la beauté.J ‘exerce dans le social!
    mais depuis que je suis devenue un peu accro à ton blog, depuis septembre dernier en fait, je m’intéresse plus aux cosmétiques…et il y a peu, je me disais que travailler dans ce domaine, m’aurait peut-être plu.En tout cas, j’y ai pensé, car jusque là, mes regrets portaient d’avantage sur le milieu culturel.
    J’en parle à l’imparfait car j’ai 53 ans et je ne me vois plus changer de domaine professionnel.
    En tout cas, je me dis que le domaine de la beauté apporte du Glamour, de l’épanouissement, de la légèreté même si cela reste sérieux ..ce que ne m’apporte guère le social…
    On voit bien Hélène que tu te passionnes avec ton blog et que tu passionnes les autres de ce fait.

  • #50 Fernandes le 4 mars 2016 à 17 h 51 min

    Coucou Hélène
    Non jamais …
    D ailleurs autant te dire s est à force de regarder tes vidéos que ma mise en beauté 😊 a énormément évoluée.
    Moi je travaille dans le prêt à porté de luxe …
    Ç est une autre forme de mise en beauté ..
    Bon week end

  • #51 Hélène le 4 mars 2016 à 18 h 48 min

    paoletti: ah oui je confirme, 35/40 ans c’est souvent l’âge où les gens changent de métier ;-)

    Lolotte: c’est vrai, j’ai la chance de toujours autant aimer la beauté au bout de 10 ans (j’aurais pu me lasser comme je me suis lassée du domaine précédent, mais non, ouf !).

    Vous faites des métiers aussi intéressants que variés, les filles !

  • #52 Alessandra le 4 mars 2016 à 19 h 25 min

    Bonjour Hélène, tout d’abord je voulais te remercier pour ton blog que j’adore.
    Je travaille dans la finance et assurance…pas très glamour. Le truc sympa c’est que je m’occupe da la partie digitale et je regarde d’un oeuil très intéressé le monde de la beauté, je me dis même que je pourrais m’amuser un peu plus dans ce secteur! C’est pas évident de faire rêver et rendre sympa une assurance ;-)

    Bon weekend

  • #53 Gladys le 4 mars 2016 à 19 h 31 min

    hoooo merci à toutes celles qui ont répondu a mon SOS!!!
    ça m’encourage a m’accrocher et à faire ma rentrée en CAP lol
    Encore merci les filles

  • #54 Hélène le 4 mars 2016 à 19 h 35 min

    Alessandra: chaque métier est respectable, les métiers « sérieux » sont largement aussi indispensables que les autres – voire plus (et bien plus répandus) ; ce qui compte c’est d’être bien dans sa vie, et le moyen diffère pour chacun d’entre nous !

    Gladys: je suis contente que tu aies eu ds réponses, et que ça t’aide !

  • #55 Nelly le 4 mars 2016 à 19 h 51 min

    Je ne travaille pas dans la beauté mais j’y ai pensé quand à 26 ans m’étant passablement lassée d’être ingenieur d’étude dans le controle aérien (metier que je n’avais pas *vraiment* choisi…merci l’autoroute des etudes scientifiques ;-) s’est posée la question de « qu’est ce que je veux vraiment faire comme job? ». Vu que j’étais passionné d’esthetique et de toute ce qui touchait à la beauté, je voulais trouver un truc dans ce domaine. Après réflexion je me suis aperçu que je m’interessais au beau au sens large et j’ai finalement opté pour architecte d’interieur mixant ainsi mon côté cartésien technique et celui créatif esthetique. Ca fait maintenant 10 ans que je suis là dedans. Mais pas exclu qu’un jour je me lasse et décide d’aller vers autre chose.
    Il n’y a pas d’âge pour changer de métier! Ca demande de l’energie mais ça vaut la peine. L’essentiel c’est de faire quelque chose qui vous met en joie quand vous vous levez le matin! :-)

  • #56 Morgane le 4 mars 2016 à 19 h 56 min

    La question est intéressante, mais les commentaires le sont encore plus, ça me passionne de voir ce que fait chacun !
    Pour ma part je suis avocat (comme Cielito), pénaliste qui plus est, donc plutôt très éloignée de l’univers de la beauté…
    Je trouve que le tournant pris par la carrière de juriste de Just a Spoonfull of Sugar est très intéressant !
    Qui c’est, peut être un jour me lasserai je de ce que je fais (même si aujourd’hui ça me passionne), et que je changerai radicalement de voie.

  • #57 Helene le 4 mars 2016 à 20 h 34 min

    Bonjour Hélène !
    Je ne commente pas souvent mais là…. oui je travaille dans le domaine de la beauté, je m’occupe de développer industriellement des produits maquillage d’une grande marque.
    C’est passionnant de connaitre les coulisses industriels. Et je connais aussi les limites alors je souris quand j’entends « râler » (ce n’est pas péjoratif, je le fais aussi!) sur tel packaging pas pratique, tel mascara ou vernis qui sèche trop vite… on fait souvent au mieux pour la cliente mais c’est complexe à développer [surtout le maquillage : vous n’avez pas idée de la complexité à produire un rouge à lèvre parfait, ou une poudre teint qui ne cire pas trop :-) ] et il y a toujours quelques améliorations à apporter après le lancement.
    A bientôt !
    Une autre Hélène
    PS : comme je ne commente pas trop, j’en profite : merci pour les bons moment que l’on passe avec toi et ton blog. Rien de plus zen que de regarder tes vidéos avec un bon thé le dimanche :-)

  • #58 Marlene le 4 mars 2016 à 20 h 59 min

    Bonsoir helene , je permets un petit commentaire . Je suis assistante sociale, même si travailler « dans la beauté  » m’ a toujours intéressée ! Aujourd’hui j’ accompahne les dames ,les jeunes filles et les messieurs sur mon service d’urgence et j’ inclus aussi la beauté dans mon travail au sens du prendre de soins (j y pense quand je propose un vestiaire ou parfois pour conclure ou ouvrir un entretien en demandant : »qu’ est ce qu’ il vous fait du bien ? Comment vous prenez soins de vous ?  »
    Voilà … Bonne soirée !
    Marlène .

  • #59 Sylvie Bcn le 4 mars 2016 à 21 h 07 min

    Ouiiiiiii
    5 ans chez Bourjois, 5 ans chez Eugène (quelques années dans le prêt à porter…. Mais ça ne compte pas) et pendant 4 ans j’ai eu un salon de manucure avant de partir vivre à Barcelone. Voilà 😉
    Je te suis toujours avec un grand intérêt tu es toujours de bon conseils. A bientôt 😚

  • #60 Véronique le 4 mars 2016 à 21 h 12 min

    Hello Hélène !

    je ne travaille pas du tout dans ce domaine ! Bibliothécaire récemment expatriée, je ne sais pas si je vais continuer dans la même branche ici… Alors la beauté, qui sait ?
    Quoi qu’il en soit, la lecture des commentaires est super intéressante, et montre que tu fédères quantité de gens très différents !
    Bon week-end :)

  • #61 Obeshimi le 4 mars 2016 à 21 h 20 min

    OH oui, j’y travaille en ce moment et c’est un milieu vraiment étrange… J’ai travaillé autant en coiffure qu’en beauté, j’ai bossé pour de belles marques ( j’adore the body shop, merci l’oreal pour les formations soins au top), je n’ai pas aimé mon aventure chez M.A.C ( je n’en parlerai pas, mais je suis venue, j’ai vu, et j’ai réalisé mon souhait d’y avoir bossé^^), Make up for ever était super fun, tres belle aventure, et désormais je tente ma chance sur Kiko Milano depuis une année. Je louche beaucoup sur urban decay, je me pose des questions là-dessus. Après, il faut savoir que les place sont rares, cheres, et difficiles d’acces, le milieu est étrange aussi au niveau morale, c’est un monde féminin où la concurrence est rude, c’est ce coté que je n’apprécie pas, mais l’appel du maquillage est plus fort :) peut etre qu’un jour je ferai autre chose car je ne me vois pas vendeuse jusqu’à ma retraite, conseiller les gens c’est peut etre ce qui m’eclate le plus que la vente ^^

  • #62 Ashrie le 4 mars 2016 à 21 h 48 min

    Alors moi je suis dans le domaine, indirectement, je suis chimiste dans une jolie Maison, donc j’analyse les matières premières maquillage, soin, parfum…

  • #63 Aureli.ab le 4 mars 2016 à 21 h 56 min

    Bonsoir…
    Et bien oui ,je pense travailler dans la beauté, je suis coiffeuse depuis 17ans et mon travail est de faire en sorte que mes client(e)s une fois passé entre mes mains ce sentent bien et a moi de révéler leurs beauté…
    Bonne soirée a vous Hélène

  • #64 lotus le 5 mars 2016 à 2 h 48 min

    Bonsoir

    Oui pour ma part. J’ai géré une gamme de maquillage distribuée en GMS, puis passée dans la cosmétique blanche, chez Mustela…
    Et vers 35 ans, j’en avais marre de baigner dans un univers trop « féminin » : j’adore les produits, mais je déteste l’ambiance entre filles. Il suffit de mettre une jupe (pas de mini hein !!) pour que ça murmure « tu vas voir le chef pour demander une augmentation ? ».
    Alors j’ai fait un virage à 180°: je suis acheteur dans l’automobile…. Oui j’achète des pièces pour un filtre à huile, un répartiteur d’air moteur…. Je ne peux plus rien ramener à la maison, mais je suis entourée d’hommes. L’ambiance est toute autre.: respectueuse, jamais de mots déplacés.
    Bref du bonheur !

    Revenir à l’univers beauté ? non, cela ne me vient même pas à l’esprit. Trop peur de retrouver l’ambiance que j’ai connue dans ma jeunesse :) Je me contente d’aller chez Sephora et c’est du bonheur aussi.

  • #65 Céline le 5 mars 2016 à 8 h 29 min

    Je n’ai jamais travaillé dans le domaine de la beauté… je suis neuropsychologue dans un établissement pour personnes accidentées. Nous avons accueilli en stage récemment une jeune femme formidable, socio-esthéticienne, qui est intervenue auprès du public que j’accompagne. C’était génial ! Nous sommes toujours en recherche de financement pour qu’elle intervienne régulièrement et pour l’achat de cosmétiques…

  • #66 Calamity Jess le 5 mars 2016 à 8 h 56 min

    Gladys: Bonjour à tout le monde! Il n’est pas trop tard pour changer de voie. J’ai 44 cette année, 3 enfants, 1 chéri et une maison à faire tourner mais je me suis lancée il y a deux semaines. J’ai entamé une reconversion professionnelle par le biais du Fongecif (c’est un congé individuel de formation, donc je reste salariée de ma boîte). J’étais très angoissée au début… est-ce-que je vais y arriver, dans quoi je me lance, etc. et finalement je suis ravie! Le rythme est très soutenu, je ne te le cache pas, mais quel épanouissement!
    J’ai hésité à faire une formation dans l’esthétique ou le maquillage parce que c’est vraiment une passion, mais le manque de débouchés m’a fait renoncer. J’ai choisi le secrétariat médical et je ne regrette pas! Vas-y lance toi, n’hésite pas!
    Et pour répondre à la question, non je n’ai jamais travailler dans le domaine de la beauté!
    Bonne journée à tous!

  • #67 Amandine le 5 mars 2016 à 10 h 26 min

    Salut Hélène,

    je ne suis pas du tout dans le domaine de la beauté, puisque je suis prof. Alors j’essaie à ma manière, avec ma passion du make up et des soins, de ne pas trop coller au cliché qu’ont les étudiants « ouais les profs y sont tous moches et mal habillés et tout » :-D

    En tout cas, tes lectrices ont toutes des métiers super variés, et surtout, il y a pleins de parcours très atypiques très chouettes! Sacrée communauté de gens très différents tous réunis autour de ton amour de la beauté, ça fait chaud au coeur!

    Bon week-end à tous/tes!

  • #68 Hélène le 5 mars 2016 à 11 h 13 min

    Helene: merci à toi, ce que tu racontes est très intéressant !

    Véronique: oui c’est vraiment très intéressant !

    lotus: en effet quel changement de domaine ! C’est super intéressant !

    Amandine: « ouais les profs y sont tous moches et mal habillés et tout » : ;-)))

    Merci pour vos commentaires, c’est vraiment chouette de voir ce que vous faites !

  • #69 AudreyT le 5 mars 2016 à 13 h 06 min

    Oui je suis diplômée esthéticienne et je fais une année supplémentaire pour être socio-esthéticienne !

  • #70 PEPETTE ROSE le 5 mars 2016 à 13 h 35 min

    Ben ça dépend,ça dépasse….Hi,hi,hi!!!
    Je suis préparatrice en pharmacie et en dehors des médicaments,on vend aussi des produits de para-pharmacie(crèmes,maquillage etc…) les fameuses marques que tu affectionnes(et moi aussi d’ailleurs!)dont on peut avoir confiance en toute sécurité(Avène,La RochePosay,A-derma,Uriage,Bioderma, etc)
    Alors,j’ai envie de dire oui un peu quand même!!!

  • #71 Guiliane le 5 mars 2016 à 14 h 32 min

    Bonjour, et non pour la question,

    Après le tourisme, l’édition, le social et la joaillerie, je suis maintenant dans le prêt-à-porter.
    Plus aucune pression puisque c’est en famille que je travaille aujourd’hui. (ma soeur)
    La mode c’est la beauté aussi ? C’est un peu complémentaire.
    Le métier que j’aurais aimé exercer c’est « Nez », mais n’est pas nez qui veut …
    Alors pour la reconversion foncez les filles parce que vraiment y’a pas d’âge !
    Bon week-end Hélène, à tous et toutes !

  • #72 JudeCitron le 5 mars 2016 à 14 h 48 min

    Bonjour Hélène,

    Pour ma part je n’ai jamais travaillé dans le domaine de la beauté, je suis infirmière en psychiatrie! Cependant la beauté et la notion de prendre soin de soi, sont importantes pour les patients. C’est pourquoi je suis amenée de temps en temps à effectuer des « prises en charge esthétiques » avec des soins du visage, des cheveux…. C’est un vrai moment de partage avec les patients (femmes ou hommes, chaque prise en soin étant différente et intéressante), tout en ayant une valeur thérapeutique puisque l’on travaille la valorisation de l’image de soi et une re-narcissisation des personnes dont nous prenons soin. Il existe même des formations pour les soignants :)

    Bref! J’ai trouvé très intéressant de lire les réponses riches et variées de chacun! Du coup j’ai eu envie d’apporter ma petite contribution :)

  • #73 Hélène le 5 mars 2016 à 15 h 05 min

    AudreyT: JudeCitron: je suis très admirative des gens qui choisissent la socio-esthétique.

  • #74 pâte à crêpe le 5 mars 2016 à 15 h 37 min

    C’est hyper chouette ce sondage, c’est vraiment intéressant et émouvant de voir tous ces horizons différents.
    Ici, je n’ai jamais travaillé dans la beauté, et je n’y songe pas tant j’aime mon métier de prof de violon!

  • #75 Cris le 5 mars 2016 à 17 h 44 min

    Bonjour Hélène,
    Je viens de recevoir ma trousse de toilette Mon Blog de Fille, et je te remercie et félicite pour le choix des produits proposés (ainsi que leur généreux format). La teinte Ibiza du rouge à lèvres est parfaite: discrète, mais tout de même lumineuse. J’adore!
    Pour ma part, je ne travaille pas dans la beauté. Je suis enseignante, entourée d’adorables frimousses. J’essaie de cultiver de belles âmes! J’ai donc envie de dire « un peu quand même ».
    Bon week-end. Au plaisir de te voir, demain, en vidéo!

  • #76 clair2lunes le 5 mars 2016 à 19 h 27 min

    Bonsoir Hélène,
    OUI ! Je travaille dans le milieu de la beauté depuis 25 ans, je travaillais avant dans la publicité.
    A bientôt.

  • #77 Marie-José le 6 mars 2016 à 0 h 41 min

    Oui, j’ai travaillé dans une boutique de parfum au Québec qui s’appelait Fragrance dans les années 90.

    Chaque matin, j’essayais un parfum différent, wow, le bonheur…

  • #78 Pauline le 6 mars 2016 à 1 h 02 min

    Alors oui j’ai travaillé dans le domaine de la beauté, je n’ai même que travailleé dans ce milieu. Marionnaud Galeries lafayette Dior Lancôme en free-lance. Et maquilleuse indépendante.
    C’est un milieu que j’aime et que je déteste.
    Passionnée j’aime forcément etre entourée par tous ces beaux produits, conseiller des clientes et les voir revenir en me disant « aaah mais ce produit est génial, merci pour telle astuce ».
    Maintenant le contexte économique et tel que aujourd’hui on nous demande de tout « vendre » à n’importe qui parce que le chiffre le chiffre… Et je ne suis pas d’accord avec ça. Deja je ne vend pas je conseille. Et ensuite si je dois rentrer tant chez Dior mais qu’en écoutant ma cliente je me rend compte sur Lancôme a une meilleur proposition ou même la concurrence, j’oriente vers ce qui est le plus bénéfique à la cliente systématiquement. Je ne peux pas laisser partir une personne avec produit pas adapté en me disant que c’est pas grave puisque j’ai fais du chiffre d’affaire. Et ça et bien ce n’est pas très apprécié dans le milieu par les temps qui court… L’éthique bof le chiffre OUI! Du coup cela cree un contexte et des conditions de travail pas top et il est assez difficile de trouver des places quand on en a pas.
    Mais bon cela reste un milieu super quand on est entouré par les bonnes personnes, j’y ai rencontré des hommes et des femmes extraordinaires :)

  • #79 Hélène le 6 mars 2016 à 11 h 32 min

    Pauline: oui ça ne doit pas être facile d’être comme ça poussée au chiffre (par des gens qui ne connaissent pas les besoins des clientes, en plus).

  • #80 Cécile de Brest le 6 mars 2016 à 11 h 49 min

    Non, clairement non, puisque je suis prof de français…
    Quoique, quelque part, on peut y voir une certaine beauté…tout dépend des jours…

  • #81 Silene le 6 mars 2016 à 12 h 08 min

    Gladys: oui, moi ! :) Je suis psy à la base, complété par un master en management. De fils en aiguille je suis devenue DRH dans un cabinet de conseil. Au printemps dernier j’ai décidé que j’en avais ras le bol de mon job, et que j’allais faire quelque chose qui me plait. J’ai donc réfléchi à ce que je voulais et j’ai fini par prendre la décision de me diriger vers un concept de prestations autour de l’image de soit: relooking, accompagnement dans la recherche d’emploi, etc. Après démarches, je me suis rendu compte qu’il me fallait un diplôme dans l’esthétique. Donc je me suis inscrite à un CAP en esthétique par correspondance (oui oui ! :) ). Donc je continue de bosser comme DRH, je fais mes cours par correspondance, et je fais des stages (tout en gérant ma maison – ou pas – et mes enfants). Et pour valider cela j’ai fait 12 semaines de stages, 6 en salon de beauté où j’ai fait des massages, maquillage, manucure, épilation, soin du visage, etc… Et 6 dans un SPA l’occitane, où j’ai fait énormément de soins du corps, visage, massage… Et franchement je me suis épanouie, et j’ai reçu énormément de feed back me disant que je suis faite pour ça!
    L’inattendue c’est que je fais même quelques heures de massage dans un salon de beauté à côté de chez moi en free lance, ce qui est un premier pied à l’étrier…

    Donc voila, c’est un sacré changement, mais pour peu qu’on soit soutenue par son entourage, il ne faut pas hésiter à se lancer !

  • #82 Hélène le 6 mars 2016 à 12 h 18 min

    Silene: ton parcours est hyper intéressant : pas mal de psys le deviennent sur le tard, après une première vie professionnelle, toi tu fais l’inverse, c’est passionnant !

  • #83 Guiliane le 6 mars 2016 à 12 h 45 min

    Pauline:
    Merci beaucoup pour ton témoignage intéressant et courageux . Et en même temps,
    je trouve dommage que cela puisse remettre en question ta passion pour ton métier.
    Ce sont des considérations auxquelles on ne pense pas souvent en entrant dans une
    parfumerie, ou stand et autres lieux beauté. Bonne chance pour la suite !

  • #84 Alicia le 6 mars 2016 à 13 h 00 min

    Bonjour Hélène !

    Pour ma part, je suis étudiante et économie et en droit (à l’opposé).
    Mais je suis vraiment passionnée, je maquille toujours mes amies etc. J’adorerai faire ça même sur mes étés.
    Mais malheureusement, en France on ne peut rien faire sans diplôme (que je ne peux pas passer à cause des stages). Donc je suis condamnée à maquiller les proches pour des soirées ! C’est quand même fou, quand je vois que je connais plus de bases que certains vendeurs pro…

    Dure système français

  • #85 Helene (encore une autre !)… trop de reines grecques on s’y perd ! le 6 mars 2016 à 14 h 38 min

    Bonjour à tous !
    Hélène, j’aurais aimé avoir un super  »blog de fille » pour pouvoir tester et partager mes coups de coeur ! ;)
    Sans rire : j’étais en gendarmerie et maintenant je suis dans le socio-éducatif… quand je serai grande, je serai maquilleuse pour les mamans qui n’ont le temps de rien !
    Très beau dimanche à tous !

  • #86 Silene le 6 mars 2016 à 16 h 18 min

    Hélène: Merci Hélène, oui c’est vrai c’est un parcours assez iconoclaste, et ce n’est pas toujours facile socialement d’annoncer qu’on quitte un job bien payé et une carrière considérée comme « solide » (sauf par moi!). Mais ce qui compte c’est d’être contente d’aller bosser le matin ! :) Et je commence depuis peu à ne plus me justifier systématiquement… Finalement certains deviennent psy avec la maturité, en ce qui me concerne la mienne m’a permis de comprendre que je me satisfait pleinement d’un peu plus de légèreté sans que ce ne soit dramatique ! Et d’ailleurs, je me rends compte que je côtoie, voir donne, bien plus la joie et le bien être dans mon nouveau métier… A voir comment évoluera mon activité…

  • #87 Léa le 6 mars 2016 à 16 h 43 min

    Bonjour Hélène !

    Alors non je n’y ai pas travaillé mais j’y ai pensé et y pense toujours depuis plusieurs années maintenant. J’ai 21 ans et je suis en fin de licence de psychologie…
    Mais si j’avais beaucoup d’argent à investir je rêverai de créer ma propre marque de cosmétiques bio car le marché est porteur et que maintenant les produits sont au moins équivalents en efficacité et qualité que les non bio, mais reste à travailler le packaging de certaines marques bio… Moi j’aime le bio mais j’aime aussi les beaux produits ! (ça me paraît tellement logique en fait qu’un produit de beauté soit joli au simple coup d’œil…)
    Voilà, trêve de rêveries, je pense m’orienter vers la psychiatrie mais pas en tant que psychologue (mon projet est assez flou pour le moment)

    Bonne journée à toi et aux lecteurs/lectrices, c’est toujours un plaisir de vous lire ;-)

  • #88 Delphine le 6 mars 2016 à 18 h 51 min

    Allez, je me lance et j’y vais aussi de mon petit commentaire.
    J’adore tout ce qui tourne autour des cosmétiques, j’adore suivre des blogs/vlogs ça permet d’avoir une vision des tendances et nouveautés, j’aime voir comment les tendances évoluent. Je suis actuellement étudiante en marketing/communication et idéalement j’aimerai travailler pour une entreprise de cosmétique (c’est un peu « cliché » mais ce qui me plaît haha).
    Je suis aussi très intéressée des relations bloggers/marques, même si parfois j’ai l’impression que certaines personnes manquent totalement transparence et parle d’un produit pour le chèque derrière. Je ne généralise pas pour autant, la preuve je te suis avec toujours autant de plaisir et j’adore justement la façon dont tu t’impliques dans la relation avec les marques.
    Donc je n’y ai pas encore travaillé mais j’espère bien.

    Bonne continuation à toutes (et tous), voir la diversité de métier dans ta communauté est très enrichissant.

  • #89 Hélène le 6 mars 2016 à 19 h 29 min

    Merci pour vos commentaires, c’est vraiment intéressant !

  • #90 pyrenette le 7 mars 2016 à 11 h 33 min

    Salut à tous
    Belle petite question qui finalement fait récléchir !!…

    Travailler dans le monde de la beauté?… si on considère qu’en tant que responsable marketing et commerciale dans l’ acier pour automobile (oui, oui 50% de vos petits autos passe par ma boite!!), je contribue à rendre belles les voitures d’aujourd’hui, alors oui je bosse dans le monde de la beauté!! Cela dit vous avez le droit de répondre que ce n’est pas exactement tout à fait le sens de la question première!!!

    Bonne journée les filles, j’attends ce midi pour regarder les vidéos du week-end, comme tous les lundis !!

  • #91 jacq emilie le 7 mars 2016 à 12 h 55 min

    hello!

    moi je suis prof de danse classique jazz lyric et de pilates!^^
    donc oui je travaille dans le monde de la beauté!^^

  • #92 Marion le 7 mars 2016 à 19 h 49 min

    Bonjour Hélène,
    Pour ma part j’ai toujours travaillé dans la beauté et pour que toutes les femmes se sentent belles :)
    Premiers pas chez Shiseido et Lutens, quelques années chez Chanel et depuis peu : Estée Lauder.
    Je suis ravie de voir qu’Advanced Night Repair fait partie de tes favoris régulièrement.
    :)

  • #93 MissTerre le 10 mars 2016 à 12 h 09 min

    J’ai été ingénieur dans l’industrie cosmétique et alimentaire, spécialisée sur l’huile et sur le lien entre production d’huile végétale et impact environnemental alors j’ai répondu oui, parce que je donnais mon avis sur des formulations cosmétiques mais en réalité, c’est extrêmement éloigné du monde de la beauté, même si les entreprises avec lesquelles j’ai travaillé fabriquent des produits de beauté…

    Sinon maintenant je suis au chômage et en reconversion pour devenir professeur des écoles

  • #94 céline le 23 mars 2016 à 21 h 10 min

    Gladys: Bonjour Gladys, moi aussi j’ai le projet de me lancer dans le monde de l’esthétique, je suis âgée de 36 ans et actuellement en formation d’assistante sociale ! lol rien à voir … Cela dit, j’y pense depuis des années et un peu peur de me lancer … Je suis en pleine remise en questions en ce moment dur dur

  • #95 Stéphanie le 10 mai 2016 à 2 h 01 min

    Bonjour Hélène! Je m’amuse un peu dans le monde de la beauté! :) Je travaille en restauration donc mon horaire est variable à toutes les semaines….mais j’ai eu l’occasion de rencontrer une maquilleuse internationale l’été dernier à Montréal! Je m’amuse à maquiller pour les mariages et certaines occasions! En passant j’adore ton blog! :) Je viens d’une petite ville industrielle et minière du Québec: Sept-Îles! Vraiment je m’amuse à regarder tes vidéos et j’en apprends encore plus. Xxx

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.