Avec un physique pareil…

10 juillet 2007

L’autre jour je dînais avec une amie qui est d’une beauté époustouflante. On parlait boulot, elle bosse dans un domaine qui n’a rien à voir avec l’apparence ou les trucs de fille, et d’un seul coup j’ai réalisé qu’on devait régulièrement penser d’elle : « avec un physique pareil, elle aurait pu choisir se diriger vers tout autre chose ».
Et qu’il avait dû m’arriver de le penser aussi, même à moitié. Comme si être belle donnait une obligation d’utiliser cette beauté (en étant actrice, mannequin, … ce genre de métiers).
Alors que les envies de vie ne sont pas liées à l’apparence physique, et ce n’est pas parce qu’on est sublime qu’on ne rêve pas de vendre des machines-outils.
Mais notre société voue un tel culte à l’apparence, et a fait de la beauté une telle valeur marchande, qu’on finit parfois par réduire une personne à son physique : on ne fait pas toujours l’effort de se poser la question de ses aspirations profondes, et il arrive qu’on se dise, sans réfléchir, que quand on a la chance d’être belle ce serait dommage de ne rien en faire.
Ca m’a fait réfléchir, tout ça, et j’ai eu envie d’en parler avec vous.

152 commentaires Laisser un commentaire
Psycho (de comptoir ?)

Vous aimerez aussi

152 commentaires

  • #1 lizou le 10 juillet 2007 à 10 h 23 min

    ca aurait été mon reve d’etre sublime, c’est con mais c’est comme ça.

  • #2 camille le 10 juillet 2007 à 10 h 26 min

    Salut Hélène, je crois que je suis à peu près comme toi, il m’est arrivé de penser la même chose. On a toutes envie d’être sublimes et pourtant, ça implique un regard très particulier des autres sur nous…
    Pour revenir à des trucs plus facholandiens : que penses-tu du stick à lèvres Avène ? je viens d’en acheter un (c’est ruineux, 4, 5 euros pour un stick !) et j’ai déjà un doute par rapport à mon bien-aimé labello bleu…

  • #3 Mlle Crapaud le 10 juillet 2007 à 10 h 28 min

    J’aime bien cette réflexion… C’est comme un acteur brillant, mais laid. On se dira "avec un physique pareil,il a dû se battre plus que les autres pour en arriver là", alors que je ne suis pas vraiment persuadée que la beauté physique entraine dans son passage des qualités exceptionnelles…

  • #4 lily le 10 juillet 2007 à 10 h 29 min

    C’est pas en rapport avec le physique, mais dans le meme ordre d’idées, quand j’étais en 3ème je rêvais de devenir éducatrice spécialisée et il est arrivé plusieurs fois qu’on me dise "avec des notes pareilles, c’est vraiment du gachis de faire ça, tu pourrais trouver mieux"…Eh oui, ce n’était pas assez "valorisant" de vouloir aider les autres…Argh triste monde!
    Pour ton post c’est bien vrai…Mais en ayant pris conscience il y a quelques années je m’en détache un peu plus facilement; mais notre société est ainsi faite!!!
    Merci au fait pour le complexe : moi et ma tête du matin (argh) et la sublime indienne en face… :-(

  • #5 Hélène le 10 juillet 2007 à 10 h 33 min

    T’inquiète lily, je ne suis pas non plus à la hauteur d’Aishwarya ;-)
    C’est très intéressant ce que tu dis à propos de tes notes et de ton désir professionnel, en effet ce genre de réflexion peut s’appliquer à d’autres domaines (comme l’acteur laid mais brillant évoqué par Mlle Crapaud).

    camille je n’aime pas trop le baume Avène, il a un goût ;-)

    lizou je trouve pas ça con, moi aussi j’aurais rêvé d’être sublime…

  • #6 chani le 10 juillet 2007 à 10 h 33 min

    je pense qu’on a toutes rêvées d’être sublime au moins un jour (c’est la soirée de cendrillon avec la citrouille à minuit)
    la vie semble plus facile pour les gens "beaux"
    mais dans ses merveilleux romans "La fée carabine".. (toute la série des Malaussène), l’auteur revient plusieurs fois sur le problème/ la solitude de Julia (?) qui à force d’être trop belle effraye les hommes ….
    Attirer l’attention sur sa beauté le jour où on veut être vue, c’est super, ne jamais pouvoir passer inaperçue, à force ça doit être dificile à vivre!
    vive nous qui ne sommes pas si parfaites :-)

  • #7 lilipouch le 10 juillet 2007 à 10 h 37 min

    et pi y’a le contraire … en étant esthétiquement pas correcte ..peut on faire un taf ou l’esthétique, la beauté de l’objet est reine …

  • #8 Mlle Crapaud le 10 juillet 2007 à 10 h 41 min

    En fait ce qui est surtout rageant c’est les gens beaux ET intelligents, gentils, etc. J’ai connu une fille qui était vraiment magnifique. Enfin, genre parfaite quoi. Le truc, c’est que depuis son enfance, sa mère l’idolatrait pour ça. Cette fille, dont j’ai fait la connaissance début collège, était devenue une sacrée potiche à la fin du lycée.
    Les gens qui ont tout pour eux, ça m’évoque quelque peu… l’envie de me cacher au fond d’un trou !
    Avec quand même une once d’optimisme : on est toujours sublime aux yeux de quelqu’un.

  • #9 Lilo le 10 juillet 2007 à 10 h 41 min

    Etre belle, c’est un pouvoir finalement.
    Qu’on le veuille ou non, et c’est pas sur ce que l’on décide de faire de notre vie que cela influe, mais sur la façon dont on fait ce que l’on a décidé de faire de notre vie.
    Que ce soit vendre des machines outils (suis sure que c’est pratique d’être belle pour ça en plus) ou parader sur un podium.

    Moi à une époque, je rêvais d’être moche.
    Oui je sais ça a l’air idiot comme ça. Mais j’étais jalouse des filles à qui on disait "je te trouve belle". Je voulais que l’on me dise que j’étais belle, parce qu’on me trouvait belle, et pas parce que je l’étais objectivement selon des critères de mode de la beauté du moment.Je voulais tout bêtement qu’on me TROUVE belle parce que c’était moi, et pas parce que je le suis (ce à quoi on ne peut rien, donc je voyais pas en quoi ça pouvait être qqc dont on pouvait être fière).
    Bon, je vous rassure, ça m’est passé (le fait de vouloir être moche, pas de vouloir qu’on me trouve belle pour moi).

  • #10 Coraline le 10 juillet 2007 à 10 h 43 min

    Pour ma part j’envie moins les femmes quasi parfaitement sublimes que celles qui le sont en l’ignorant le plus souvent, ne répondant pas toujours à tous les canons de la beauté, mais s’assumant, touchantes et au final attirant les regards et les gens…
    Je ne sais si j’ai été assez claire pour me faire comprendre…
    En fait ces femmes qui ont un charme fou et attractif

    Quant aux notes, j’ai eu le même problème que Lily quand, en terminale, j’ai voulu faire un DUT et non la sacro-sainte classe préparatoire scientifique… eh bien j’ai tenu bon et je fais maintenant un métier qui me plait !

  • #11 Marie Laure le 10 juillet 2007 à 10 h 47 min

    @Lilipouch : j’ai l’expérience dans l’hôtellerie où il n’y avait que la taille 38 en tailleur disponible pour les réceptionnistes…

  • #12 Boulette le 10 juillet 2007 à 10 h 48 min

    Dur dur d’etre une belle femme et de travailler dans un domaine "inatendu". 0 crédibilité, 0 marge de maneuvre et 4x plus de boulot pour se faire sa place. En France ca reste impossible pour une belle femme (j’ai vu ma dernière managueuse se démener comme un beau diable pour montrer qu’elle n’était pas seulement physiquement intelligente) d’etre percue comme autre chose qu’un joli pot de fleur.
    Paradoxalement, presque toutes les femmes "de pouvoir" sont des belles femmes cf. la majorité des ministresses de notre Stroumpf 1er. Est ce qu’on peut en déduire qu’elles sont 4x plus fortiches que leurs collègues masculins, vu qu’elles doivent bosser 4x plus pour se faire leur place?
    Le pire, c’est que ca nous est deja arrivé à toute de se dire, mince elle est trop belle, pourquoi elle est pas manequin ou un truc dans le genre??
    Sinon pour le stick avène, je ne suis pas fan, il depose un gros film blanc farineux sur les levres et il sent pas bon!

  • #13 lily le 10 juillet 2007 à 10 h 48 min

    Ah oui Coraline j’ai connu ça aussi quand j’ai refusé la prépa lettres à la fin de la terminale malgré le harcèlement de ma prof de lettres de l’époque ;-)
    Vous me rassurez car en me relisant j’avais eu l’impression que mon post était finalement peut-être hors-sujet!!! Merci ;-)
    Quant à l’indienne faut se consoler en se disant qu’on a des prénoms plus simples à orthographier et donc à mémoriser!!! Ben oui les hommes préfèrent écrirent "Hélène" sur la carte de St valentin que "Aish…" (oui on se rassure comme on peut… ;-) !)

  • #14 Ashley le 10 juillet 2007 à 10 h 49 min

    Si j’étais sublime (ça, va, y a de la marge hein), je suis certaine que je ne serais pas prise au sérieux dans mon boulot. J’ai une amie sublime et qui faisait la même chose, elle était vraiment très forte dans son domaine mais les gens doutaient de ses capacités à cause de ça.
    De toute façon, c’est bien connu, quand tu es un scientifique, tu es moche, tu as des boutons, tu ne t’épiles pas et tu en mets pas de déo ;-)

  • #15 Fanchette le 10 juillet 2007 à 10 h 50 min

    Comme Coraline et Lily, je me suis battue pour ne pas faire "allemand-latin" en 5e… j’ai fini dans la pire classe d’espagnol du bahut. Mes meilleures années de collège !
    Bref sur la beauté : il ne m’est jamais arrivé de penser ça ("avec un physique pareil, elle aurait pu choisir se diriger vers tout autre chose ") de personne… Est-ce parce que je ne fréquente pas assez de canons ?
    Ah mais oui, sublime, ça il m’est arrivé de vouloir (particulièrement quand j’essaye un jean 42 qui me boudine !) ;-)

  • #16 Lily (une autre) le 10 juillet 2007 à 10 h 50 min

    je vous dirais les filles…..deja on a le grave probleme de jamais ne se trouver bien, honnetement, les 3/4 des filles sublimes de la planete se trouvent soit grosses, maigres, trop blondes ou brunes….etc! la liste est fort longue…
    Autre probleme, quand on est trop belles, on est automatiquement prises pour des pintades sans cervelle, voisines de l’oie…l’autre jour j’etais a l’universitè (en italie, pour mon Master douple diplome en business international, merci beaucoup) ET je vois arriver une assistante, sublime, des yeux de manga, pas un kilo de trop, MAGNIFIQUE dans l’ensemble, ben les 3/4 de la salle (on etait genre 150) ont supposè successivement qu’elle 1) couchait avec le titulaire 2) etait arrivèe la sans diplome et seulement grace a son merveilleux physique 3) qu’elle et le titulaire ont fait des trucs pendant leur pose cafè…..
    Alors j’ai envie de dire prenons 2 secondes pour reflechir et se dire qu’etre belle c’est certes cool, mais ca oblige a se battre 2 fois plus que les autres….

    ** pour la petite histoire, l’assistante est, je l’ai decouvert ensuite et pour mon plus grand plaisir, la plus jeune assistante italienne ET la plus brillante eleve de l’histoire de ma fac….comme quoi certaines ont TOUT …..c’est insupportable…..

  • #17 Londoncam le 10 juillet 2007 à 10 h 50 min

    Moi aussi j’ai reve d’etre sublime. Et puis je me suis defaite de ce reve.
    J’ai par contre eu le meme "probleme" que lily. J’ai toujours ete bonne eleve et ai choisi de faire un bac ES (equivalent B) au lieu du sacro-saint S (equivalent C) des "bons eleves". Pas mal de profs ont dit a mes parents que c’etait dommage, mon pere a mis du temps a comprendre. C’est idiot, j’etais certes bonne en sciences mais je n’aimais pas ca !
    Mes parents avaient deja resiste quelques annees avant lorsqu’on avait voulu me faire sauter une classe…

  • #18 Hélène le 10 juillet 2007 à 10 h 51 min

    Je m’inscris en faux sur ta dernière phrase Fanchette, on peut être sublime en faisant du 42 ;-)

  • #19 Clumsy le 10 juillet 2007 à 10 h 57 min

    Bonjour Hélène…

    et puis quand on a un physique où les gens se retournent sur vous et bien on rêve d’être grosse et moche et de passer inaperçue!
    Les "jolies filles" n’ont pas beaucoup d’amiEs. Quand on a 20 ans, que l’on est jolie et mince, la vie n’est pas facile du tout… et pourtant on s’entend dire à longueur de temps "ah oui, mais toi, tout te souri, tu peux faire ce que tu veux, t’es jolie"!
    alors non… c’est pas vrai du tout, quand on est jolie on doit faire mille fois plus ses preuves pour prouver que l’on n’est pas IDIOTE! Parce que dans la tête des gens Jolie = Idiote (et si on est jolie + blonde c’est encore plus difficile)… plus tous les "qu’en dira-ton" qui vont avec… "ah oui, mais c’est parce qu’elle a couché qu’elle est là!" ou bien des rumeurs de "elle a couché avec untel, et untel et untel!"
    On rêve toujours de ce que l’on n’a pas… mais enfant j’aurai vendu père et mère pour pouvoir devenir "banale" et ne plus être la petite fille que l’on regardait…
    pas de chance, c’est au tour de la mienne (de petite fille) d’attirer les regards et quelque part je suis fière d’elle mais de l’autre j’aurais presque préféré qu’elle n’ait pas ses sublimes immenses yeux bleus sur lesquels tout le monde se retourne…
    On ne choisit pas son physique, on doit apprendre à vivre avec… mais être "jolie" c’est pas forcément un cadeau de la vie… surtout si un jour on devient moins jolie… on ne comprend pas pourquoi on n’est plus le centre du monde… être envisagée comme étant une rivale par toutes les autres filles, c’est pas génial non plus… du coup, de mon expérience, j’ai tendance à me cacher derrière des habits pas forcément flatteur, à ne jamais oser entrer la première dans une pièce mais à me cacher derrière mon homme, à ne pas mettre de chaussure à talon ni de "belles tenues" si je suis invitée quelque part, mais à garder un look neutre, histoire de penser pouvoir passer inaperçue!
    Bref, tout ça pour dire que c’est pas facile à assumer et que la valeur donné à l’esthétique fausse complètement les relations humaines…
    (finalement je ne sais pas si mon commentaire est bien "utile" et abouti, je me suis un peu perdue en l’écrivant!!!)

  • #20 delfinou le 10 juillet 2007 à 10 h 58 min

    Aucune grâce extérieure n’est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. La beauté de l’âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps…

  • #21 Boulette le 10 juillet 2007 à 10 h 59 min

    @ Lily (une autre), je suis tout à fait d’accord avec toi, une femme superbe n’a aucune chance de donner une première impression "elle doit etre super forte", elle donnera toujours d’abord l’impression "eh ben elle, on voit tout de suite comment elle est arrivée la!"
    welcome in macholand…

  • #22 deilema le 10 juillet 2007 à 11 h 00 min

    vous me rassurez les filles, je ne suis pas la seule à avoir du lutter pour :
    1. arrêter le latin
    2. préparer un bac ES
    3. (le pire de tout quand on est bonne élève dans un lycée privé en plus…) aller A LA FAC!!! (et même pas à Paris, non, non, dans ma bonne vieille ville de province…)
    Et ben finalement, au bout de compte, je suis moi aussi bien contente d’avoir fait à mon idée!

  • #23 Millie le 10 juillet 2007 à 11 h 01 min

    ah bah oui, c’est bien vrai ça: je suis sublime, et pourtant je fais un boulot qui n’a rien à voir…

    naaaaaann, j’déconne (pour le sublime, pas pour le boulot!!) ;-). N’empêche, je suis assez d’accord avec ce que tu dis.

    Et comme le dis je sais plus qui dans les comm’ "on est toujours sublime pour quelqu’un". En l’occurence, moi c’est pour mon homme, et ça c’est vraiment chouette, meme si dans la vraie vie et de façon très objective, c’est surement pas si vrai que ça, mais on s’en fout hein?

  • #24 teatree le 10 juillet 2007 à 11 h 05 min

    et en parlant d’homme, le genre de réflexion " avec un tel physique, qu’est- ce qu’elle fait avec ce type"…c’est classe, hein?!
    et c’est si banal…
    si l’amour se résumait à deux physiques superbes…ce serait trop simple et beaucoup moins beau…

  • #25 Hélène le 10 juillet 2007 à 11 h 06 min

    C’est vrai qu’il y a en plus de tout ça, les réflexes atrocement machos, de dire qu’une belle femme est arrivée là en couchant avec dieu sait qui : est-ce qu’on penserait à dire ça d’un beau mec ??
    Pfff, ça me dégoûte tiens…

  • #26 Philippe le 10 juillet 2007 à 11 h 08 min

    Je peux témoigner : j’ai un physique sublimissime, doublé d’un charme hypnotique, et j’ai fait le choix d’être simplement intelligentissime, plutôt que mannequin ou acteur. Quoique, mannequin, j’ai essayé, mais ça ne l’a pas fait : je ne suis pas assez photogénique, le drame de ma vie !!!!
    Plus sérieusement, la beauté reste un atout quel que soit le choix professionnel : les beaux sont mieux rémunérés que les moins beaux, évoluent plus vite dans l’entreprise etc. Lire à ce propos les recherches très instructives du sociologue Jean-François Amadieu sur la relation étroite entre beauté et réussite : "Le poids des apparences" (paru en livre de poche).

    Vous avez vu un peu comme ils sont bien bodybuildés mes neurones ?!!!

  • #27 Hélène le 10 juillet 2007 à 11 h 09 min

    Yeah, je l’ai lu le Amadieu, c’est très intéressant !

  • #28 Sandra le 10 juillet 2007 à 11 h 09 min

    La beauté voilà un sujet intéressant, à vrai dire pas plus tard qu’hier j’étais en train de regarder la télé et j’ai vu une femme sublime (souvent je dis d’elles qu’elles ont un visage d’ange, allez savoir pourquoi). Parfois il m’arrive d’être envieuse et vouloir leurs ressembler car je ne saurais pas vous dire si je suis belle ou pas. Comme toutes les femmes il ya des matins où j’aimerai rester sous ma couette et puis parfois je me dis : « tu es jolie aujourd’hui ».
    Je crois tout de même que cela ne doit pas être évident pour les femmes sublimes car la société leur met la pression, si tu es belle, tu n’as pas le droit de te laisser aller. Tout le monde crie au scandale si un jour tu te promènes en jogging est sans être maquiller.
    Il faut essayer de s’accepter telle qu’on est et puis il existe toujours des petites astuces pour améliorer son aspect physique.

  • #29 Coraline le 10 juillet 2007 à 11 h 10 min

    Carrément d’accord avec teatree concernant les couples où l’un est plus "beau" que l’autre…
    Pas classe mais je crois qu’on l’a tous pensé au moins une fois. Ne serait ce qu’à se demander ce que fait cet homme si séduisant avec nous
    (Allez dites moi qu’il n’y a pas que moi qui ait pensé cela de mon homme !!!!)

  • #30 Mithra le 10 juillet 2007 à 11 h 14 min

    Ce que tu dis est tres juste, je crois qu’il est courant de penser, meme un peu, que certains "gachent" un don de la nature en ne l’exploitant pas…
    J’ai aussi une amie tres tres belle : vraie blonde avec des cheveux de sirene, toute en jambes du haut de son metre 75, une allure folle, un teint de peche, pas du tout la petasse-attitude facon "je sais que je suis sublime"… enfin bref la totale ! Elle est mariee depuis ses 20 ans a un gars qui, lui, n’a rien d’un play-boy : pas tres grand, tout poilu, un peu chauve, pas tres mince…
    Combien de fois ai-je entendu dans leur dos "tiens, ils forment un couple etonnant", ou "elle aurait pu trouver mieux !", quand ca n’est pas "mais qu’est ce qu’elle fiche avec un type pareil ?".
    Or il se trouve que ce garcon est charmant, drole et tres brillant. Et que mon amie, "en plus d’etre belle" n’est pas une idiote elle-meme. Mais ca derange, comme si elle se devait de marier son physique a un autre physique avantageux, ou au moins de le vendre a un gars qui a du pognon, quitte a etre "moche" ! Je pense que leur couple passerait plus inapercu si son mari avait 20 ans de plus qu’elle, une Amex Black dans le portefeuille et une Rolex en or au poignet :-(

  • #31 delfinou le 10 juillet 2007 à 11 h 16 min

    C’est pareil pour l’amitié homme/femme = elle est vraiment difficile dans le cas où la femme est belle, l’homme aura plus tendance à vouloir "plus" que son amitié ! je parle en connaissance de cause (c’est pas que je suis un top ! restons modeste ….) c’est toujours difficile ces situations. … Idem dans l’autre sens ….

  • #32 lily le 10 juillet 2007 à 11 h 16 min

    Ca me rappelle un cours de psycho sociale où deux auteurs avaient fait une expérience de montrer des photos et de demander leur jugement aux observateurs. Par exemple on montrait une photo de femme belle et on leur demandait "à votre avis cette femme est elle une bonne mère? Est elle aimable? Est elle douée?" et idem avec une photo de femme "quelconque" (c’est pas péjoratif, j’en suis!) etc et contrairement au machisme ambiant, eh bien les femmes plus belles (et les hommes plus beaux, car ils ont fait la meme expérience avec des photos d’hommes) étaient chaque fois évalués plus positiviment…Le plus effrayant, c’est que meme des capacités comme "etre une bonne mère" semblait plus sur si la personne était belle…argh :-( Une autre chose : ce jugement était indifférencié homme et femme, ce qui signifie que, eh oui, nous aussi on est capables de dire de notre congénèrE qu’elle est mieux qu’une autre parce que plus belle (enfin inconsciemment); ça fait peur…

  • #33 Philippe le 10 juillet 2007 à 11 h 17 min

    Hélène, waouuuu, tu as des neurones super musclés toi aussi !

  • #34 Hélène le 10 juillet 2007 à 11 h 17 min

    C’est justement ce que dit Amadieu dans son bouquin Mithra : la beauté féminine est une valeur marchande, et on attend d’une femme très belle qu’elle épouse un homme riche, de façon à ce que chacun apporte qqchose dans la corbeille de mariage.
    C’est démentiel, mais dans la mesure où ça se fait effectivement pas mal dans certains milieu, les gens finissent par avoir ce réflexe.

    Lily Amadieu décrit exactement ce type d’exépriences dans son livre, c’est étonant de constater à quel point la beauté est un facteur impossible à oublier dans toutes les situations.

  • #35 lily le 10 juillet 2007 à 11 h 18 min

    En me relisant je suis pas sure d’avoir été claire…désolée :S

  • #36 Nadynette le 10 juillet 2007 à 11 h 19 min

    Autant être pas terrible c’est pas toujours évident à porter, autant être très belle implique une sorte de ‘discrimination’ (genre belle=bête, à tout hasard).

    Je me rappelle avoir vu un reportage télé sur les femmes qui sont sublimes mais qui ne trouvent personne. Pourquoi? Parce qu’elles font peur aux hommes, etc. etc. Bien sûr, des gens dans le reportage hurlaient que c’était une honte de se plaindre quand on est beau/belle dans une société qui ne prône que le physique. Et c’est bien ça le problème, ces personnes sont souvent considérée uniquement à la lumière de leur apparence, sans prendre compte de leurs aspirations ou de leur personnalité.

    J’ai une amie qui est sincèrement très très belle. Elle bosse dans une banque – département gestion de fortune – et elle doit faire attention de ne pas être trop féminine rapport au fait que sinon on ne la prend pas au sérieux. Ses collègues sont jalouses et disent qu’elle est jolie mais bête (ce qui est totalement faux). Déjà là ça craint. Le pire je trouve, c’est que son mari n’a rien de spécial et une personne lui a fait un jour une remarque du style ‘qu’est-ce qu’elle fout avec toi, elle est trop belle pour toi’. Comme si les beaux étaient fait pour aller avec les beaux, et vice versa! N’a-t-elle pas le droit d’être avec l’homme qui lui plaît parce qu’il ne "l’égale" pas en beauté?

  • #37 porteverte le 10 juillet 2007 à 11 h 35 min

    Incroyable cette histoire lily – d’autant plus qu’effectivement je pense que 99% des gens tombent dans le panneau.

    C’est vrai que rares sont les gens qui ne portent pas, même in petto, de jugement sur le physique des autres, mais en même temps les filles, pour que tout ça s’arrête un jour, est-ce qu’il ne faudrait pas commencer par "refuser la dictature de l’apparence", comme y disent dans les mag féminins quand il se font un petit revival féminisme – et ça, est-ce qu’on y est prêt(e)s pour nous-mêmes ?????? -;)))))

  • #38 sev (norvege) le 10 juillet 2007 à 11 h 36 min

    je suis super contente de lire Clumsy.
    ca fait du bien d’avoir l’autre cote de l’opinion.

    je me souviens d’un soir de delivrance ou le chef d’orchestre m’a dit "Sev maintenant faut que tu te mouilles, que tu sortes de ta coquille et que tu interpretes vraiment. Sinon on va croire que t’es la juste parce que t’es jolie!"

    j’ai passe la soiree a me dire "je suis jolie, je suis jolie !"
    et le deuxieme jour a me dire "ca suffit pas. ca suffit pas" ;-)))

  • #39 siamoise cramoisie le 10 juillet 2007 à 11 h 39 min

    Clumsy, ce que tu dis est vraiment interessant, et même touchant.

    Ce que vous dites toutes est super intéressant.

    Les préjugés vont bon train, et en particulier ceux qui touchent à la beauté, et en particulier celle des femmes.

    Cette course éffreinée à la beauté (et au fric, son corrolaire comtemporain) fait oublier (ou ne pas trouver) le sens d’exister, d’être là, fait naître des complexes, des névroses même, bref beaucoup de souffrance (inutile, totalement inutile).

    Je me suis calmée, pour ma part, dans cette course (à la beauté, hein, pas au fric, parce que ça j’avais jamais donné dedans de toutes façons!!) quand je me suis trouvée, moi, et que j’ai commencé à avoir moins besoin de reconnaissance.

    Un peu à brûle pourpoint, je me souviens avec désolation du "cas" d’une petite fille que je connaissais: tant qu’elle était inconsciente de son charme (fou, elle était d’une beauté incroyable), elle vivait sa vie de petite fille, nature, curieuse, parfois terriblement inquiète, qui avait besoin de tout savoir, et à qui on avait plaisir à parler, à donner la main, à apprendre les choses qu’on savait.
    Et j’ai assisté au basculement fatal: elle a été littéralement harcelée par toute une bande de nanas très mignones mais pas sympas du tout, bêcheuses, et pour tout dire méchantes, et terrifiées par ce qui risquat d’être plus intéressant qu’elles, plus joli, etc… La petite fille que je connaissais si bien a diparu derrière une petite princesse minaudeuse et capricieuse. Sa mère se battait comme un fauve, mais elle n’a pas osé mettre la distance qu’il fallait avec les grognasses hystériques qui glapissaient des "nini" par ici, des "nini" par là pour s’emparer de la gamine de 3-4 ans.

    Moi je les aurais engueuler vertement, une bonne fois pour toutes: touche pas à ma fille, bordel!!!

    C’était vraiment pitié. La môme ne voulait plus rien savoir après ça. Comment l’aider à devenir une petite humaine équilibrée? Vraiment, quelque chose d’essntiel s’est brisé net à l’occasion du voyage que nous avons tous fait, et qui a fait que cette petite a pris un bain fatal de grognasses immatures et écervelées. Je leur en veux encore beaucoup.

  • #40 Fanchette le 10 juillet 2007 à 11 h 39 min

    Exact Hélène, on peut être sublime dans un jean 42 bien sûr (suffit de trouver la bonne coupe). Et même en 46 etc. C’est tout le mérite de ton blog de nous le rappeler. Et à la longue ça marche ! Des fois un peu trop : il y a encore quelques mois, jamais je n’aurai acheté une fringue d’une taille trop grande, plutôt mourir. Limite j’achetais trop petit et je mettais jamais pour cause de détresse respiratoire ;-) Ben là j’ai craqué aux soldes, en me disant, "bah oui c’est un poil trop grand mais bon 42-44 c’est pareil finalement…" résultat elle n’arrête pas de tourner, j’ai la fermeture dans le nombril ou dans le SIF ! C’est guère mieux ! Mais elle est très belle, je vais peut-être reprendre les coutures (si j’ose, y’a quand même une doublure et une ceinture joliment montée !)
    Amadieu… mais je note ça a l’air diablement intéressant.

  • #41 Marie Laure le 10 juillet 2007 à 11 h 39 min

    Et inversement quand on est moche c’est dur de trouver le job pour lequel on est pourtant qualifié…j’avais un copain comme ça, très bosseur, serviable, gentil, de l’humour…mais pas beau du tout du tout.

    Il avait des rendez vous et hop! dès que l’entretien arrivait ben ça coinçait (parfois à cause d’autre chose aussi sans doute, mais en majorité à cause de l’apparence), où alors on le prenait mais on ne le mettait pas en contact avec la clientèle.

  • #42 Sonia, MISS BLOG 2007 le 10 juillet 2007 à 11 h 40 min

    J’ai une amie également dans ce cas-là… Dernièrement, elle m’a confiée : "tu sais j’aurais aimé être un peu moins belle, ça m’aurait apporté beaucoup moins de problèmes…"

    Ca m’a beaucoup attristée. Je pensais que j’étais la première à vouloir vendre ma mère pour ne serait-ce que lui ressembler un peu.
    Et je m’aperçois qu’en fin de compte, elle vit une grande détressse intérieure.
    Toujours jugée sur les apparences. Personne qui se donne la peine de gratter le vernis de mon amie.
    Elle n’a pas beaucoup d’amies car la jalousie finit tôt ou tard par prendre le dessus. Quand elle va dans une soirée, les regards se braquent sur elle… Alors certaines se sentent mises à l’écart….
    Les mecs qui parlent d’elle comme d’un trophée de chasse…
    C’est une fille intelligente et elle ne trouve que des postes d’hôtesses ou d’assistante commerciale. A chaque fois qu’elle a voulu postuler pour autre chose, elle a été évincée par jalousie en cours de process de recrutement…

    Perso j’ai toujours été un peu éblouie par elle. Envieuse certainement. Jalouse jamais. C’est mon amie avant tout, avec moi elle se livre…

  • #43 Triny le 10 juillet 2007 à 11 h 42 min

    Whaouuuu, mais comment ai-je fait pendant toutes ces années pour passer à côté de ton blog ??? Je m’interroge mais depuis hier je n’ai plus décroché de mon pc, ce qui réjouit mon patron…. s’il savait ;)

    Enfin voilà, je suis ravie, tu es LA découverte de mon lundi et depuis hier je me délecte de tes commentaires, je n’ai qu’un seul mot MERCI !

    Depuis hier, je lis, souris, pense, programme même des expéditions "Achat" (ce qui à mon avis sera loin de plaire à ma banquière) ;) toujours est-il que voilà je voulais te témoigner le plaisir que j’ai de te lire. J’en reprendrai, encore et encore !! *sourit*

    Merci pour ce régal et voilà maintenant tu peux compter sur une nouvelle lectrice, bavarde, curieuse et gourmande mais promis je resterai sage ;)

    A bientôt…

    Triny.

  • #44 alicia le 10 juillet 2007 à 11 h 44 min

    Ce qui est terrible, c’est que j’ai surement pensé aussi à un moment de quelqu’un qu’elle devrait utiliser sa beauté!! J’en ai presque honte.
    Mais j’ai pu constater que la beauté aidait dès l’enfance!! J’ai effectué des remplacements à l’école primaire et un des gamins était vraiment terrible. Et quand je l’ai réprimandé, il m’a fait un grand sourire, et j’ai fondu. Il était beau à tomber, métis avec d’immenses yeux verts et des traits fins magnifiques. Bon, ça m’a calmé une fois , pas cinquante, mais force m’est de constater que ça l’a aidé la première fois!!
    J’ai quand même l’impression que la vie est plus douce pour les gens beaux!!
    Du coup, j’ai envie de lire le bouquin d’Amadieu!! Et puis, sur une vie, combien de temps peut-on dire "avec un physique pareil"? avez-vous une limite d’âge dans ces critères de beauté?

  • #45 Hélène le 10 juillet 2007 à 11 h 46 min

    Oh Triny merci mille fois, ça me fauit super chaud au coeur ! Sois la bienvenue ! ;-)

  • #46 siamoise cramoisie le 10 juillet 2007 à 11 h 47 min

    Sev(norvège), tu es excellente!!!!

  • #47 missdarjeeling le 10 juillet 2007 à 11 h 54 min

    Enfant, toute ma famille me trouvait moche : trop grande, trop maigre, trop blanche et trop "intellectuelle". J’enviais ma cousine, moins timide, plus communicative (et plus hypocrite), plus "charnue".

    Aujourd’hui, je suis mince et je me trouve jolie, bien dans ma peau.
    Ma cousine a 20 kg de trop, une famille envahissante et un mari qui la fuit.
    Aaaah Aaah Aaah

    C’était La Revanche d’une Salope Cachée pr MissDarjeeling

    L’important, c’est surtout de ne pas tout miser sur son physique…

  • #48 Clumsy le 10 juillet 2007 à 12 h 03 min

    @ Sev(Norvege), et, tu es sortie de ta coquille???

    @ Sonia Miss Blog 2007, je n’ai trouvé que des postes d’assistantes en tous genres et d’hôtesse. Le dernier poste super intéressant auquel j’avais postulé… j’étais trop jeune, trop fille et "pas l’air assez sérieuse"… tout ça parce que j’ai un visage souriant! donc j’ai pas l’air sérieuse!!!

    @ Alicia: et je vois aussi bien la réactions des gens avec ma pitchounette, elle reçoit toujours des cadeaux dans les magasins "parce qu’elle est tellement belle"… mais ce n’est pas lui rendre service… j’essaye de me battre contre!

    sinon, et bien on m’a prêté des aventures avec pas mal de spécimens masculins dans toutes les boîtes où je suis passée… sympathique!!!! Même jusqu’à s’interroger sur la paternité de ma fille! oui, oui….

    Le livre d’Amadieu m’interpelle…

    @ Lily, concernant les préjugés sur "bonne mère", parce que j’ai une poitrine généreuse et un visage souriant on m’a souvent dis "ah, toi, tu seras sûrement une TRES bonne maman"… ou quand j’essaye de parler de mes inquiétudes, soucis on me répond "mais, t’es une super maman Toi"…

  • #49 Hélène le 10 juillet 2007 à 12 h 05 min

    Et ben, c’est fou, je ne pensais pas que ça pouvait apporter de tels ennuis et souffrances, je décovure vraiment des choses grâce à vous.

  • #50 Mitsuko le 10 juillet 2007 à 12 h 13 min

    Quelque part, cela semble logique… A quelqu’un qui est hyper doué en maths mais qui travaillerait dans un autre domaine, on dirait plus ou moins la même chose…

  • #51 Boulette le 10 juillet 2007 à 12 h 18 min

    @Mitsuko: Je ne suis pas sure que la beauté soit une "compétence", et surtout, ce n’est pas forcément le gagne pain que l’on choisit lorsqu’on est doué/passionné par autre chose. Les manequins sont belles (parfois), mais leur principale compétence, c’est surtout leur démarche, leur sens de la mode etc.

  • #52 Poupoupinette le 10 juillet 2007 à 12 h 19 min

    Définition d’une jolie fille, d’abord.
    C’est qui ?
    Adriana Karembeu ?
    Super belle, vous en conviendrez. Tout ce qu’il faut là où il faut, une blondeur d’ange, zéro défaut.
    Et bien, savez-vous quoi ? Je n’aimerai pas être Adriana Karembeu, moi qui ne suis pourtant pas canon du tout.
    Elle est trop grande.
    Sinon, les belles filles qui disent "Oh, on ne m’aime que pour mon corps", elles me crispent. La beauté est un atout (et même, un sacré atout). C’est un plus. Pas un moins. Donc, elles peuvent exploiter leur physique…ou pas.
    Ceci dans la série "Mieux vaut être riche et bien portant que pauvre et malade", les filles :)

  • #53 Violaine le 10 juillet 2007 à 12 h 23 min

    En même temps, les filles vraiment belles, si elles ont le malheur de s’en plaindre, tout le monde leur tombe dessus, leur dit qu’elles n’ont vraiment pas de quoi se plaindre et on les prend pour des crétines, des éternelles insatisfaites, ou des poseuses fausses modestes, genre "Tu peux pas savoir comme c’est dur d’être trop belle" ;-)
    Alors que je conçois qu’effectivement ça ne soit pas drôle. Cela dit, je ne sais pas trop ce qui en est pour moi ; je suis encore toute petite du haut de mes 18 ans et j’ai été moche durant des années, ce qui ne m’a pas empêchée de réussir ma scolarité. Aujourd’hui je me considère comme jolie – pas sublime, mais jolie !- mais pour les études ou les jobs d’été, ça ne sert pas vraiment je crois … à mon niveau en tout cas.

  • #54 lizou le 10 juillet 2007 à 12 h 26 min

    c’est un peu logique qu’on comprenne pas, imagine un bien portant dire à un malade, j’ai quand meme mal des fois, quand je me cogne.

  • #55 alicia le 10 juillet 2007 à 12 h 28 min

    @Poupoupinette: comme toi, je pense que c’est un plus d’être belle, on ne va quand même pas les plaindre!!!
    Je me suis souvent dit que ça devait être difficile à vivre d’être moche, mais jamais d’être belle(beau)!!

  • #56 siamoise cramoisie le 10 juillet 2007 à 12 h 43 min

    Lizou, j’aime vraiment tes réactions: on dirait un coup de scalpel!

  • #57 Lilo le 10 juillet 2007 à 12 h 49 min

    Violaine, quand tu as le physique "qui présente", les jobs d’étudiante ou d’été te tombent tout de même tout cru dans les bras.
    Pour un de mes boulots de vendeuse, ma chef a même fini par m’avouer que quand je suis venue pour mon entretien, j’avais à peine passé la porte qu’elle avait décidé de m’embaucher. Même avant que je parle.
    Ce à quoi je lui ai répliqué "et t’aurai fait quoi si je m’étais mise à parler racaille vulgaire hein?!" (c’était une enseigne qui se veut haut de gamme). ;-))

    Poupoupinette je suis désolée mais ce que tu dis me crispe justement.
    Je ne vois pas ce qu’il y a de bizarre à ne pas vouloir être aimée que pour son physique. La beauté peut peut être aider à être abordée (et encore, je doute de cette théorie), mais ce n’est pas ça qui fait une relation sur la durée. C’est le petit plus qui va déclencher, mais il faut plus derrière.
    Etre traitée comme un trophé, finalement, ce n’est jamais très agréable. Parce que ce n’est parce qu’une fille est belle qu’elle n’a forcément pas de sentiments.
    Et aimer des gens qui au fond, n’en ont rien à faire de ta personnalité, mais qui aiment juste être vus avec toi, c’est exactement la même chose que d’aimer des gens qui ne t’aiment pas parce que tu es moche: résultat des courses, on ne t’aime pas.
    Les causes sont peut être différentes, mais le résultat est le même: solitude et souhait d’être "différente" physiquement.

    Finalement, peut être que belle ou moche, même combat: il faut arriver à s’accepter assez soi même pour forcer les autres à dépasser son physique.

    Exemple personnel: j’ai longtemps cru que pour faire oublier mon physique, je devais collectionner les diplomes, uniquement pour prouver que j’avais un cerveau (une année, j’en ai même passé 3).
    Et puis à côté de ça, il y a les filles soit-disantes "moches", qui s’enferment dans les études pour compenser. Parce qu’on leur dit que bon, mieux vaut être intelligente quand on part avec un désavantage.
    Au final, les deux filles vont faire des super études et cartonner pour exister. Chacune pour des raisons différentes, mais au final, les mêmes notes…

    Pour le coup des bonnes notes, je crois qu’on a toutes plus ou moins vécu ça.
    Moi je voulais faire du grec et du russe, on m’en a empêchée parce que "les bons élèves font allemand et latin".
    Et en sortant du bac, on voulait m’envoyer à sciences po ou l’ena, alors que je voulais simplement aller découvrir des tombes cachées en Egypte. J’ai pas fait la même erreur deux fois, et tout le monde a été déçu de mes choix. Mais finalement, tant que l’on fait ce que l’on veut nous, c’est le plus important (c’était ma minute platitude extrême). ;-))

  • #58 Hélène le 10 juillet 2007 à 12 h 55 min

    Je suis d’accord avec Lilo, quand une fille dit que c’est dur d’être super belle, je la crois volontiers, pour toutes els raisons énumérées au fil des commentaires, et même si je suis un peu envieuse.

  • #59 Lily (une autre) le 10 juillet 2007 à 13 h 03 min

    mais comment on fait a savoir si on est belle ou pas, je veux dire, quand on fait partie de ces beautès atypiques (je veux dire pas forcement 90-60-90, 1m80 et brune aux yeux verts) on plait aux gens quand meme mais on rentre pas dans du 34, on FAIT KOI? moi je me suis jamais trouvèe BELLE mais ya plein de gens qui me trouvent belle (alors que je fais mes bons 63 kgs pour 1.69 suis blonde et j’ai les yeux bleux…bon ok la on dirait une poupee joufflue mais c ‘est pas ca du tout!!!!)

  • #60 Marionnette le 10 juillet 2007 à 13 h 05 min

    Je suis d’accord dans le sens où la vie est plus facile (à mon avis) pour les gens "pas mal". En ce qui concerne les gens "très beaux", je ne sais pas : il me paraît difficile d’être très beau pour tout le monde, c’est une histoire de goûts.
    Hélène, pour en revenir à ton post, je ne suis pas sûre que les très beaux puissent facilement utiliser leur beauté professionnellement : après avoir vu un reportage sur un casting de mannequins, j’en ai conclu que les filles choisies n’étaient pas les plus belles mais celles qui correspondaient aux vêtements (i.e. les grands sacs d’os). Et pour être actrice, il faut savoir jouer à moins de tourner uniquement dans des navets.
    Perso, mon physique me convient à peu près et je n’aimerais pas être très belle : il faut assumer sa beauté, ça ne me plairait pas d’être très regardée par tout le monde, j’aime bien avoir la paix (ours des cavernes ? oui, c’est moi !)

  • #61 Lilo le 10 juillet 2007 à 13 h 09 min

    Autre lily, généralement, si plein de gens te trouvent belle (et si tous ces plein de gens ne sont pas uniquement ta mère, ton père et tes tantes), c’est qu’effectivement, tu l’es. ;-))

  • #62 siamoise cramoisie le 10 juillet 2007 à 13 h 12 min

    Poupée joufflue?!!! nan mais tu rigoles ou quoi?!!! Je fais un centimètre de plus que toi, et bien 7 kg de plus, oh là là…
    :-)))))
    Reprenons, Lily(une autre):
    Tu commences par poser un très bonne question, touchante et tout. Mais ça dérape sec juste après ;-)) Si les gens te trouvent belle, et te disent que tu l’es, c’est que tu l’es, c’est tout!! On est belle dans LES YEUX des gens, de certains gens, je veux dire, pas parce qu’on "rentre dans un 34" ou je ne sais quoi… Ne te fais pas avoir, ma caille!!!
    Ma petite puce, tu es exactement comme j’étais il y a 10-15 ans.

  • #63 Hélène le 10 juillet 2007 à 13 h 13 min

    J’allais le dire Lily, si ta mère te trouve belle, c’est pas probant (la mienne me trouve sublime, elle est mignonne), si les autres aussi, ça veut dire que tu l’es ;-)

  • #64 Fanchette le 10 juillet 2007 à 13 h 15 min

    Ah mais qu’est-ce que la beauté ? La beauté libre ou la beauté adhérente de Kant… ok, je sors, déjà j’suis belle, j’peux pas en plus étaler ma science !

    C’est une blague hein ? Ben oui j’ai aussi beaucoup d’humour !

    ;-)

  • #65 Flo le 10 juillet 2007 à 13 h 16 min

    J’ai aussi une amie comme la tienne, et j’ai également eu cette pensée… et je suis bien d’accord avec toi !

  • #66 Hélène le 10 juillet 2007 à 13 h 18 min

    "la beauté adhérente de Kant" ?? Ca existe ce truc ?? ;-)

  • #67 Lyne Achevez le 10 juillet 2007 à 13 h 18 min

    Je pense que la beauté est très importante dans notre société, mais elle l’a toujours été. De tout temps, la femme devait être belle. Ce n’est que depuis récemment que l’homme aussi doit être "good-looking". Mais je pense que la question est plutôt qu’est ce qu’être beau ou belle? Les critères de beauté selon les siècles et les cultures ne sont pas les même et varient sensiblement, surtout en occident avec la mode. Attention à ceux qui établissent ces "normes" et peuvent nous imposer un dictat du paraître dont nous ne pouvons nous conformer naturellement.

  • #68 alicia le 10 juillet 2007 à 13 h 20 min

    Il est évident qu’être splendide peut apporter son lot de problèmes, mais Lilo, ton job de vendeuse tu l’as eu avant même d’avoir ouvert la bouche. Une fille "moche" n’a même pas eu l’occasion de montrer qu’elle était bête ou pas. Elle n’a pas le boulot!!
    Tu as raison, il s’agit probablement de s’accepter comme on est et d’aider les autres à dépasser leurs préjugés, et ça c’est probablement le plus difficile!

  • #69 Fanchette le 10 juillet 2007 à 13 h 27 min

    Heu voui… la beauté adhérente chez Kant, ben je pourrais pas trop t’expliquer, c’est une sorte de beauté secondaire. Contrairement à la beauté libre, qui est comme qui dirait évidente…
    Bon je ne peux que te renvoyer à la lecture du facinant Critique de la raison pure… à moins que cette notion ne soit abordée dans Les fondements de la métaphysiques des mœurs (bon perso, j’ai pas tout lu hein… dans les annales du Bac, tu dois trouver une version plus claire ;-)
    Mais bon ça permet toujours de briller en société… qui a lu Kant de nos jours de toute manière ? Avec un peu de bol, y’a pas de philosophe dans l’assemblée. Bon des fois y’en a, c’est ratatinage assuré. Dans ces cas là j’embraye sur l’hyperprolificité chez les truies large white : ça calme les philosophes ça !

  • #70 siamoise cramoisie le 10 juillet 2007 à 13 h 28 min

    Encore une qui est d’acc’ avec Lilo et Alicia: môa.
    On peut même y passer sa vie, à aider les gens à dépasser leurs préjugés. Moi ça m’a gavée, hein, je vous le dis comme ça. Je me suis donc prise pour une sorte d’être associale, finalement pas aimable… Oh là là, je ne m’en sortais plus!

  • #71 siamoise cramoisie le 10 juillet 2007 à 13 h 30 min

    Arrête Fanchette!! Je me roule par terre!!!

  • #72 Mlle Crapaud le 10 juillet 2007 à 13 h 30 min

    Moi j’ai lu un peu de Kant :o Je suis une grande philosophe, niark niark niark.

    Lilo, un truc pareil est arrivé à ma meilleure amie. Elle s’est présentée pr un job d’été de serveuse, embauchée direct, commentaire : "je vous prends parce que les filles jolies ça attire les clients".
    Elle m’a dit ça, direct je me suis dit "c’est pas juste, c’est pas parce que t’as une belle gueule que tu seras meilleure qu’une autre". Mais il se trouve que cette fille, elle est douée pour tout. Et donc c’est également une serveuse hors pair.
    Je déteste les gens xD

  • #73 Lily (une autre) le 10 juillet 2007 à 13 h 32 min

    @ siamoise cramoisie: suis pas si jeune, pas si mince et moi je veux etre belle dans mes yeux, pas ceux des autres!!!! et ceux des autres ne m’aident guère…..alors c’est ca la vraie question finalement, comment on fait a SE trouver belle (grandir dans sa tete peut etre) ? quel est ce declic merveilleux qui nous amene a cet etat de grace merveilleux ou on se trouve belle (sans se la jouer petasse) et du coup les autres nous trouvent belle ?
    beautè libre? beauté adhèrente? ALLER; un ptit cours sur Kant ne peut pas gacher ce blog vu que c’est directement liè a notre propos d’auj….

  • #74 Hélène le 10 juillet 2007 à 13 h 32 min

    Et ben moi cette phrase je l’entends comme "vous serez une très bonne entraîneuse mademoiselle", et ça me fait pas du tout envie, encore une preuve du machisme ambiant démentiel qui fait des femmes des objets…

    Je passe mon tour, pour Kant, je ne suis pas capable de taper dans autre chose que les mags de gonzesses en ce moment ;-)

    Lily (une autre) je me suis mise à apprécier mon physique avec le temps, je m’aime bien plus aujourd’hui qu’à 30 (ou même 35) ans. En même temps faut pas trop traîner non plus, parce qu’après tout se casse la gueule ;-))

  • #75 Mlle Crapaud le 10 juillet 2007 à 13 h 33 min

    Et aussi un truc : il m’arrive de rentrer dans du 34, et parfois dans du 32 selon les marques. C’est pas pour autant que je suis à tomber. Sans être moche et insignifiante non plus, je suis mignonne mais c’est pas parce que je suis mince que je suis magnifique, attention à l’amalgame ;-) Et même, j’ose dire un truc qui fera peut-être hurler : j’"envie" un peu les filles qui ont des formes généreuses, je les trouve éclatantes de beauté, souvent.

  • #76 Mlle Crapaud le 10 juillet 2007 à 13 h 34 min

    à Lily (une autre) : comment se trouevr belle ? Ne pas se comparer aux autres filles, ne pas se dévaloriser, être dans une visée optimiste. Une femme moyenne qui a confiance en elle en impose plus qu’une superbe créature qui joue à la petite souris ratatinée dans son coin.

  • #77 Hélène le 10 juillet 2007 à 13 h 35 min

    Ben non ça fait pas hurler Mlle Crapaud, la beauté et la minceur ça n’a rien à voir, on le sait bien ;-)

  • #78 Fanchette le 10 juillet 2007 à 13 h 36 min

    Melle Crapaud : damned j’en était sûre… y’a toujours plus philosophe que moi dans l’assemblée !

    Bon pour les autres, et spécialement pour Siamoise-cramoisie que le sujet a l’air de passionner : figurez-vous que les truies font de plus en plus de petits porcelets… mais qu’elles n’ont pas plus de mamelles ! Et comment donc ça n’a rien a voir avec la choucroute ? Mais qui qui va briller en société sur un sujet certes qui n’intéresse personne mais en même temps qui montre votre grandeur d’esprit ?

    Un de ces mercredi je vous fais un Billet sur ma vie à la campagne tiens !

  • #79 Poupoupinette le 10 juillet 2007 à 13 h 36 min

    @Lilo : C’est pas un petit plus, c’est un gros plus. La preuve, ce qui t’es arrivé.
    Je t’en prie, Lilo, ne fait pas "oublier" ton physique. S’il est avenant, tu aurais tort. Laisse donc les jaloux où ceux qui ne s’arrêtent qu’aux apparences dirent ce qu’ils veulent, et vit ta vie normalement.

  • #80 Seccotine le 10 juillet 2007 à 13 h 36 min

    Donc, une fille moche (ou un type moche) ne décrochera pas un boulot où les gens accordent un maximum d’importance aux apparences…

    En même temps, qui peut bien avoir envie de travailler avec des gens qui accordent un maximum d’importance aux apparences ?

    Pas moaaaaaaaa… :o)

  • #81 Clumsy le 10 juillet 2007 à 13 h 41 min

    jolie ou pas jolie on a toute un vécu, une histoire familiale qui fait que l’on a confiance en soi, ou pas. Et une fille jolie n’a pas forcément eu une vie plus facile qu’une autre… "être jolie ne rime pas avec une vie jolie"
    Les gens ont tendance à croire que si t’as un joli sourire sur un visage très gracieux c’est parce que tu as une vie parfaite et magnifique!

    pour répondre à à lizou et poupinette, les gens différents sont souvent mis à part… et quand tu es plus jolie et bien tu es mise à part… quand tu es petite fille, tu n’es jamais invitée aux boums, ni aux fêtes, les filles de ta classe de collège ne t’adresse pas la parole parce que les garçons te trouvent jolie et au lycée les garçons ne te parlent plus persuadés que tu as déjà un petit copain, plus âgé, plus grand, plus beau, plus fort qu’eux…
    D’un autre côté c’est comme ça que l’on apprend à traîner avec les garçons (souvent les "pas-beaux" de l’école) et à s’intéresser à la musique en tous genres, aux voitures, aux motos, aux sports, à tout un tas de trucs scientifiques, enfin bref, à pouvoir être pertinente dans des discussions de garçon et du coup à être encore plus perçue comme une rivale décidemment très dangeureuse!!!!!
    Entre nous, j’adore toujours les discussions de garçons!!!
    (et ceci expliquant pourquoi de jolies filles sont souvent en couple avec des hommes pas jojo… ce sont les seuls qui ont fait l’effort de voir en elles une personne humaine et non pas juste un trophée!).

  • #82 Fanchette le 10 juillet 2007 à 13 h 41 min

    Seccotine : des fois on n’a juste besoin de travailler. Pas forcément envie. Avec n’importe qui. Même avec des sardines en boîtes et des carcasses de poulets. C’est dire !

    Et oui, une fille moche (ou un type moche) peut ne pas décrocher un boulot pour lequel il est compéten(e) juste parce qu’il ne correspond pas au physique dans les normes. Le plus dingue dans cette converstion, c’est que l’inverse est vrai aussi : cf. les commentaires sur les belles qu’on prend forcément pour des potiches !

  • #83 Lily (une autre) le 10 juillet 2007 à 13 h 47 min

    @ Helene: Merci….alors encore quelques annees pour moi…..avant que tout se casse la gueule!!!!
    Merci les filles et bonne journee!!!!!

  • #84 siamoise cramoisie le 10 juillet 2007 à 13 h 47 min

    C’est vrai que c’est un travail de s’aimer soi-même. Il faut commencer par se bien traiter, être douce avec soi-même, et pas seulement dans les soins pour la peau ou les cheveux, mais en se reconnaissant des qualités uniques, des défauts sympas et tutti quanti. Et ça vient avec l’âge, ça c’est super vrai aussi. Hélène, on te charge de nous apprendre comme faire pour que tout ne se barre pas en sucette trop tôt!

    Fanchette, tu me fais craquer à parler de porcelets! J’attends ta prose sur ta vie à la campagne. Je ne l’aurai pas avant mon retour à Paris en Août…

  • #85 Lilo le 10 juillet 2007 à 13 h 56 min

    Il me semble que c’est dans la critique Fanchette!
    Mais mes souvenirs de fac commencent à dater…
    (ben oui, rapport à ma phase je vais avoir des diplomes quoi, ça me sembait super intelligent de lire Kant).

    Alicia (et les autres je sais plus qui), j’ai ptet eu le taff de vendeuse (comme beaucoup à mon avis), mais on m’a aussi refusé celui de photographe avant même que je prouve que je savais ce qu’il y a derrière un objectif parce que "avec mon physique je devrais plutôt faire mannequin" et celui de chef opérateur (aka directeur de la photo au cinéma quoi) parce que "avec ma tête, je ferais mieux de faire actrice".
    Alors entre gagner un boulot alimentaire grâce à ma beauté, et perdre celui de mes rêves à cause de ma beauté, franchement on m’aurait proposé, je suis pas sure que j’aurai choisi ce qui m’est vraiment arrivé…

    Alors non, dire que la beauté ça ouvre toutes les portes,c ‘est pas vrai.
    Ca en referme autant que ça en ouvre.
    Il suffit de prier pour que ça ouvre celles que tu veux.

  • #86 Seccotine le 10 juillet 2007 à 13 h 57 min

    @ Fanchette, oui, évidemment que l’on a souvent besoin de travailler. Mais TOUS les recruteurs ne s’arrêtent pas au physique non plus, dieu merci, sinon à l’heure qu’il est je serais au chômage. Y’a des tas de boulots intéressants pour lesquels le physique n’a pas énormément d’importance, faut pas exagérer.

    Et je préfère (là, c’est juste la notion d’envie, on n’a qu’à dire que le boulot, de toute façon je vais le trouver) choisir un poste en deça de mes compétences et travailler avec des gens plus ouverts que de faire le boulot de mes rêves au milieu d’une bande de c…, parce que tout à coup le rêve prend une drôle de tournure.
    En résumé, même si toute ma vie j’avais révê d’être une hôtesse de l’air, je crois pas que mes 100kg auraient pu s’épanouir des masses dans ce genre d’environnement. Donc, en toute logique, j’aurais trouvé autre chose.

    Juste pour l’anecdote, une amie de ma grand-mère, qui avait passé sa vie à travailler dans une grande chaîne de parfumeries, en contact avec la clientèle, était harcelée du matin au soir par sa direction parce que l’âge aidant, son tour de taille commençait furieusement à avoisiner son tour de poitrine. Elle a vécu des années de misère et de régimes draconiens, puis a tout planté pour finir sa vie active dans un emploi beaucoup moins reluisant où personne ne lui mettait la pression. Et ça lui a vachement bien réussi.

    Bref.

    (ils regardent le physique quand tu veux travailler avec des sardines en boîte et des carcasses de poulet ? La vache ! :o))

  • #87 alicia le 10 juillet 2007 à 14 h 00 min

    C’est vrai que ça se barre avec l’âge, et au début c’est un peu dur à accepter (enfin pour moi hein), mais l’âge apprend aussi à s’accepter, on prend du recul par rapport à l’aspect physique (ça ne veut pas dire qu’on se laisse aller), et finalement ça prend une place vraiment secondaire. Et là c’est plutôt bien!!

  • #88 La Cuiller en Bois le 10 juillet 2007 à 14 h 01 min

    Une belle fille doit démontrer qu’EN PLUS elle en a des compétences.

    Les autres qu’AU MOINS elles en ont des compétences.

    Disons que sur la ligne de départ de la course les unes ont quelques longueurs d’avance et la clémence du jury ….

    Moralité : apprenez très tôt à vos filles à courir vite !

  • #89 dola le 10 juillet 2007 à 14 h 02 min

    Je pense sincèrement qu’avoir un physique avenant facilite la vie, pour trouver un boulot, rencontrer du monde etc. En quelque sorte c’est un capital sympathie.
    En revanche être plus qu’avenant, c’est à dire vraiment canon et bien cela ne doit pas franchement facile. Dès qu’on sort de la norme dans un sens ou dans un autre, cela génère des idées préconcues.
    On est toujours confronté à des préjugés, par exemple, je ne sais pas pourquoi les gens sont toujours surpris quand il voient mon mari, je suis métisse et on me dit très souvent « je ne t’imaginais pas avec un blond »…je reste toujours interloquée !

  • #90 Fyfe le 10 juillet 2007 à 14 h 02 min

    Désolée pour les éventuelles redites, je n’ai lu les commentaires qu’en diagonale (saleté de boulot !)…

    J’interviens en tant que fille moyennement belle (ça donne un peu envie de se jeter par la fenêtre comme expression mais en fait non ;-) ), et je dois dire que c’est sans doute un niveau de beauté bien pratique : pas de jalousies côté filles, pas de danger que le directeur me choisisse pour la promotion canapé (y a bien mieux dans la boîte), et peu d’à priori (je suis une fille normale, quoi).

    C’est horrible à dire, mais dans cette société, il faut se fondre dans la masse écrasante de la "normalité" (dans le sens majorité) pour être facilement "intégré".
    Etre moyennement beau c’est être comme tout le monde, et ça facile l’acceptation…

    Je comprends qu’être sublime ou avoir un physique difficile comporte son lot de souffrance, et même si la vie est peut être plus facile pour les filles "moyennes", ben quand même c’est pas le plus exaltant non plus ;-)

  • #91 sophie202 le 10 juillet 2007 à 14 h 05 min

    tiens j’ai eu cette conversation avec un ami il y a qqes semaines… Il me disait que ça devait pas être facile, d’être brune aux yeux verts et ingénieur et de surcroit en Guyane.

    Bon je vous arretes tt de suite, je suis pas sublime vraiiiiiment pas, mais bon bref je m’en sort pas trop mal (même si je fais un bon 42 ;-)).

    C’est vrai qu’ici je dois prouver peut être plus qu’un homme que je ne suis pas là pour faire joli dans le décors, mais que j’ai les compétences techniques d’un ingénieur.

    Surtout que les femmes "géographiquement célibataires" de mon entreprise, sont observées. Kourou c’est petit, trèèès petit, et qd on est une jolie femme seule on est vite la proie des "conversations", j’en ai fait les frais c’est vraiment loin d’être agréable. Celà influe d’autant sur la façon dont on juge mon travail…
    D’après l’ami en question j’aurais été moche j’aurais pas été l’objet des mauvaises langues… peut être.

    C’est vrai que dans le travail je ne me maquille pas, ne porte pa de vêtements trop féminins pour éviter de passer pour une séductrice, ou une barbie (là j’ai raté mon coup cette fois je passe pour une teenager… la loose mais bref…).

    Mais ce que j’ai répondu c’est que voui bref c’est vrai, mais être belle ça facilite plutôt la vie et que je ne risque pas d’avoir le culot de dire que "ouuhhh là trop dur d’être plutôt pas mal." faut arreter, c’est souvent un vrai avantage même quand on choisi un métier d’homme. Mais bon suis jeune et à peine en train de me faire mon trou dans le monde du travail je changerai peut être d’avis… surement d’après l’ami.

    Et je peux vous dire je fais la différence car j’ai commencé à être considérée comme belle que tard, avant mes 18 ans j’étais même considérée comme plutôt moche…

    Mias c’est vrai autant je ne me suis jamais dit "oouuuh avec un physique pareil il/elle aurait pu faire autre chose" mais par contre j’ai tendance à le penser des gens qui ont de grandes capacités intellectuelles que franchement c’est dommage ils auraient pu viser plus haut.
    Je sais c’est mal mais je crois que c’est dans la nature humaine, tout simplement car moi j’ai essayé de viser le plus haut possible et mes capacités m’ont limité à un moment. Alors forcément j’envie ceux qui n’ont pas ces limites…

  • #92 Fanchette le 10 juillet 2007 à 14 h 11 min

    Seccotine : je ne sais pas s’ils regardent le physique quand on travaille avec des sardines en boîte et des carcasses de poulet… mais je crois que quel que soit le niveau de recrutement (oui sans doute est-ce plus vrai pour une vendeuse au contact de la cientèle que pour une metteuse de sardines en boîte qui ne voit que des poissons toute la journée), une belle personne aura plus de chance qu’une moche personne. C’est terrible quand même.

    C’est ce que doit démontrer Amadieu non ?

  • #93 Hélène le 10 juillet 2007 à 14 h 52 min

    Oui c’est tout à fait ça Fanchette.

    Fyfe, dola, vous avez raison, dès qu’on sort de la norme, on a des emmerdes, de quelque façon que ce soit.

  • #94 Pablo le 10 juillet 2007 à 15 h 19 min

    Mais je crois que la beauté est quelque chose de beaucoup plus relatif que ce que vous semblez dire ! Le problème est qu’on essaye de nous imposer des canons de beauté (qui ça, "on" ? c’est un "on" assez vaste, admettons), qui de toute façon varient énormément avec le temps (je ne parle pas que de siècles, comparez aussi avec il y a vingt, cinquante ans…). Comme je ne me lasse pas de dire ces derniers temps, pour moi, actuellement, les femmes les plus belles et les plus séduisantes ont plus de quarante ans (les rides ne me déplaisent pas, au contraire). Même Isabelle Huppert (54) ou Nathalie Baye (59), pour ne parler que de deux femmes que tout le monde connaît ici, me paraissent d’une beauté extraordinaire (peut-être parce qu’elles sont aussi d’énormissimes actrices), et très "attrayantes" (pour ainsi dire) !! : et notez que je n’ajoute pas "encore", dieu m’en préserve ! J’espère que si un jour j’arrive à 70 ou 80 ans, des femmes comme Jeanne Moreau (79) – ne la trouvez-vous pas belle et magnifique ?! -, me sembleront en plus "séduisantes", si vous voyez ce que je veux dire… Révoltons-nous contre les standards de beauté et contre la tyrannie de la jeunesse éternelle !!

  • #95 missdarjeeling le 10 juillet 2007 à 15 h 31 min

    Ah, Pablo, dans mes bras !!!!!

    Non que je me sente spécialement vieille (36) mais il est toujours argéable d’entendre ou de lire le genre d’opinion que tu professes.
    Merci !

    C’est en des moments pareils que je dis haut et fort : "j’aime les hommes" (pour leur simplicité de bon aloi et leur bon sens).
    Dieu merci, "l’Homme que j’ai" pense la même chose…

  • #96 Flora le 10 juillet 2007 à 15 h 36 min

    Ton article me fait penser à ma meilleure amie et sa petite soeur…Marocaines élevées dans la tradition, on a toujours dit à mariam (mon amie) qu’elle se marierait tôt parce qu’elle était jolie et à raja qu’elle devait tout miser sur les études parce qu’elle ne devait pas trop compter faire un "bon mariage"…Résultat : mariam est célibattaire et ne rencontre que des branques (j’ai vérifié, et c’est bien des branques) et sa petite soeur vient d’être maman et vit le grand bonheur avec son homme!!!
    Personnellement, je ne me suis jamais trouvée ni belle ni pas belle (moche est un terme assez dur pour moi), j’ai suivi les études qui m’attiraient plus par gout que par revanche et j’arrive enfin à m’apprécier telle que je suis…Mais je comprends les soucis des "deux camps", jauger quelqu’un sur son apparence, et surtout pouvoir se permettre de penser mieux que cette personne ce qu’elle doit faire en fonction de son physique, ça me dépasse…

  • #97 lil le 10 juillet 2007 à 15 h 53 min

    t’as 100% raison, Hélène, moi avec ma tronche j’étais destinée à une longue carrière de moissoneuse-batteuse, mais en faisant fi de l’adversité je m’autorise le droit d’envisager toutes sortes de plan de carrière formidables qui n’engageraient pas ma beauté légendaire: pour l’instant, je penche pour la filière "Benjamin Castaldi".

  • #98 Elté le 10 juillet 2007 à 16 h 01 min

    VI, la beauté est une chance et parfois un fardeau. C’est incroyable comme la beauté peut ouvrir des portes, ne serait-ce que l’intérêt que les gens portent immédiatement aux belles personnes. Comme le disait Marylin Monroe dans les Hommes Préfèrent les Blondes, la beauté est à la femme ce que la fortune est à l’homme. Vive le couple moderne :-/
    Quant à Ayshwarya euh (je sais plus la suite), je ne suis pas séduite par sa beauté qui est incontestable. Par contre je la trouve marrante dans ses films :-)

  • #99 Elté le 10 juillet 2007 à 16 h 06 min

    Eeeeh, j’avais pas fini :-)
    Je pense que le plus important dans tout ça, c’est de se CROIRE beau, non? Parce qu’autant je disais que la beauté peut être un fardeau, autant le poids des complexes est une charge inutile qui pourrit la vie à bien des gens.
    J’ai des copines (curieux que ce soit toujours les filles tiens) qui sont "objectivement" belles, mais qui ne se supportent pas, qui en arrivent à pleurer devant leur miroir, c’est dramatique. En ce qui me concerne, c’est simple: je n’ai plus de miroir (sauf de poche). Surveiller mon apparence physique (éducation maternelle oblige) était si hypnotisant et… nombriliste. C’est une des meilleures choses que j’ai faites ces dernières années, une liberté retrouvée!

  • #100 clem le 10 juillet 2007 à 16 h 15 min

    bonjour hélène, bonjour les filles
    une petite contribution à vos com tous + intéressants les uns que les autres. je suis d’accord avec les points de vue qui nous disent que finalement quoiqu’il en soit les gens adorent que chacun rentre dans une case…si vous êtes plutôt banale, il va falloir vous battre à coup de compétences, d’humour pour exister, si vous êtes un peu plus que banale alors on vous enferme dans la case soit belle et tais toi ou "si elle est là c’est qu’elle a couché"(ce fut mon cas sur mon poste actuel, je suis psy en collectivité territoriale et seule sur mon poste avec un interface de politique et 4500 agents potentiellement "clients"). si vous réussissez à passer le cap et à montrer vos compétences, alors vous avez deux possibilités : les femmes (pas toutes heureusement !!) qui redoutent la rivale et vous adressent à peine un bonjour sauf le jour où elles ont besoin de vous (surtout qd elles ont qqs responsabilités) et les hommes qui vous regardent en réunion d’un air "je me sens pas du tout concerné par ce qu’elle peut dire mais elle m’amuse bien la bellote-les nordistes reconnaitront le terme-".difficile d’instaurer une crédibilité, …et à l’extèrieur c’est pas mieux, je n’ai pas le droit de ne pas aller bien car "de quoi je me plains, j’ai tout pour moi" ou "ben t’es psy, ça alors, c’est le cordonnier le + mal chaussé !!!"….que du bonheur !!!!
    des bises à vous toutes (et tous!!) et merci à toi hélène pour cette parenthèse toujours rafraîchissante.

  • #101 siamoise cramoisie le 10 juillet 2007 à 16 h 22 min

    hé hééé, une psy sympa!

    C’est un terme que je cherchais: les femmes qui redoutent "la rivale"!! Merci Clem… ;-)

  • #102 lily le 10 juillet 2007 à 16 h 35 min

    Bonjour collègue Clem ;-) (eh oui les années passant m’ont fait devenir psy plutot qu’éducatrice…mais bon les remarques furent les memes!)
    Comme je te comprends quand tu dis qu’étant psy tout de suite cela devrait signifier que tout va toujours bien pour notre moral, notre vie, notre couple…
    Argh ;-)

  • #103 clem le 10 juillet 2007 à 16 h 44 min

    merci siam ; -)
    (…mais comment tu as pu penser à un pseudo pareil ?? ) .j’essaie de dé-diaboliser les psy -et je vous assure qu’il y a du boulot , si,si !!! parce qu’effectivement j’en ai déjà rencontré des bien gratinés- mais aussi des pro géniaux !!! car le but de notre métier c’est bien de mettre les gens en confiance, comment les faire avancer dans leur questionnement sans la confiance, impossible ….
    enfin, c’est pas la question du jour et je pars en live, là….

  • #104 Princesse Strudel le 10 juillet 2007 à 16 h 46 min

    Hé bien moi j’aurais aimé être jolie… Parce que faire partie de ces nanas qui grandissent entre une mère "canon, ta mère" et une frangine "canon, ta frangine", qui ont "du charme", etc, parfois ca afit grincer des dents.
    Bon, j’ai de la chance, je fais partie de celles qui se bonifient en prenant de l’âge, et qui "vieillissent" bien. J’espère prendre enfin ma revanche sur les années acnée et grosses lunettes. :+)
    Certes, faire partie des vilains petits canards forge le caractère.
    N’empêche que voir Machin (oui, les mecs aussi) accumuler les bourdes et charmer quand même juste par son grand sourire (il est canon, Machin, et gentil comme tout, même s’il est bête). voir ses copains se presser autour de sa cop’s Machine (blonde, yeux bleus, peau mate, taille 34-36) la langue qui pend dès que vous entrez dans une pièce, ben… ben parfois, ca fait râler. Oui. Surtout que Machine, en plus, elle est sympa, ouverte, bavarde, et intelligente, dotée d’une profession glamour.
    Ma foi…
    Oui, j’aurais bien aimée être jolie. :+) Et je ne compatis pas (honte à moi) aux galères des nanas canons. :+)
    Strudel, vilaine fille

  • #105 Hélène le 10 juillet 2007 à 16 h 53 min

    Ben non, je trouve pas que ça soit être une vilaine fille, Princesse Strudel, d’avoir du mal à compatir pour ce que les autres ont, qu’on n’a pas soi-même, et dont on souffre.
    Je trouve ça hyper humain.

  • #106 porteverte le 10 juillet 2007 à 16 h 56 min

    Contrairement à Elté, mon éducation m’avait persuadée que s’intéresser au physique (le sien comme celui des autres) était du dernier vulgaire (ma chère !!!) – donc pas de critique ni de compliment, et si, étant ado et pas très sûre de soi, on les cherche (les compliments, suivez quoi, c’est déjà pas facile !!!), c’est le mépris assuré… Super pour l’estime de soi ;-)

    A tel point que quand un garçon me disait que j’étais mignonne, c’était pour le moins un pervers sexuel !!!

    Bon, tout ça pour vous dire que ce n’est qu’à 35 ans que j’ai accroché des miroirs chez moi, et qu’un blog comme celui-là, pour une fille comme moi, c’est de salut public, merci Hélène !!!

  • #107 siamoise cramoisie le 10 juillet 2007 à 17 h 01 min

    princess Strudel, tu dois, au contraire, être une fille délicieuse ;-)

    Hélène, j’essaie d’aller sur ma boîte mail, mais il y a un diable dans ma babasse, ça plante tout le temps!

  • #108 Koa le 10 juillet 2007 à 17 h 04 min

    Je pense que cette réflexion peut s’appliquer, en fait, à toutes les "capacités" (si tant est qu’être jolie est une capacité…)

    Une de mes copines, cadre supérieure ++ (directrice d’une société), qui a tout lâché pour s’occuper de ses enfants. Une autre, ingénieure (avec un E si je veux ;-))), en train de passer un CAP ébénisterie. Et moi, quadrilingue, dans un boulot sédentaire après des années à vivre à l’aéroport ou presque.
    Et toutes, on a entendu à de nombreuses reprises "Mais tu pourrais faire bien mieux !"
    Sauf que… on n’a (presque) pas entendu "Et alors, tu es plus heureuse, plus épanouie comme ça ?"

    Evidemment, la réponse est oui. On n’est pas maso, on n’a pas perdu entre 20 et 75% de salaire pour le plaisir. On l’a fait parce que ça valait le coup.
    Mais pour ma copine en ébénisterie, ça a pris des années et des années de réussir à s’avouer que ce qu’elle voulait faire, ça nécessitait un CAP* alors qu’elle avait un bac scientifique mention TB, une prépa, un bac + 5. Parce que c’était une telle regression sociale…
    * un CAP, et de la patience, et de l’amour, et un vrai savoir-faire !

    Oui, on est dans une société qui juge beaucoup non seulement sur les apparences, mais aussi sur des critères tout faits qui fait qu’on doit taper au "plus haut" de ce qu’on *peut* avoir, sans se soucier de ce qui nous rend vraiment heureux, qui nous fait briller. Mais une fois qu’on le sait, on n’est pas obligé de s’y plier… :-)

  • #109 siamoise cramoisie le 10 juillet 2007 à 17 h 06 min

    Hélène! Ya Keud’ sur ma boîte!!!!!!!

  • #110 Lilo le 10 juillet 2007 à 17 h 44 min

    Princess Strudel, moi je trouve ça super normal et sain. Au contraire…

  • #111 Hélène le 10 juillet 2007 à 17 h 49 min

    Koa ce que tu dis sur le fait de devoir faire ce à quoi on peut prétendre, plutôt que ce qui rend heureux, me parle beaucoup.
    C’es très dommage en effet, et beaucoup d’ados sont mal orientés à cause de ça.

  • #112 Milky le 10 juillet 2007 à 17 h 49 min

    Je ne crois pas que ça ne soit qu’une histoire de physique en particulier mais de "don" en général, qu’on voudrait voir esploiter par les gens qui en sont pourvus…
    Par exemple, j’ai une cousine, une véritable artiste, elle peint, elle dessine, elle modèle, elle coud, tout ce qui sort de ses doigts est tout simplement sublime et je suis très jalouse de ses dons artistiques, et chaque fois que j’y pense je me dis qu’avec son talent, à sa place j’aurais choisi de faire les arts déco ou un truc dans le genre.
    Eh bien cette cousine, elle est… vétérinaire. (limite, ça m’énerve)

  • #113 Milky le 10 juillet 2007 à 17 h 49 min

    eXploiter, pas esploiter, évidemment…

  • #114 Hélène le 10 juillet 2007 à 17 h 53 min

    C’est vrai que ton exemple est très parlant Milky, et je vois tout à fait ce que tu veux dire.

    siamoise je viens de te renvoyer un mail, je ne comprends rien ;-)

  • #115 Koa le 10 juillet 2007 à 18 h 01 min

    D’un autre côté Milky, si être vétérinaire l’épanouit (est-ce le cas ?), elle a la chance d’avoir deux activités ressourçantes, de se faire plaisir dans son boulot ET d’avoir un loisir dans lequel elle excelle.
    Par contre, si elle rêvait de faire les arts déco et qu’elle ne se l’est pas autorisé à cause de ses notes en maths, c’est une autre histoire…

    Que nous, à l’extérieur, ayons envie que nos proches talentueux exploitent ce talent, ça peut aussi être (une forme de ?) jalousie ? A savoir, si au moins c’était pour gagner sa vie, ok, mais là en plus, c’est que pour son plaisir… C’est presque du gâchis, moi j’en aurais fait qq chose…

    J’avoue que je ressens aussi ce genre de jalousie pour des amies qui ont des talents artistiques… Enfin de moins en moins, parce que maintenant, je m’aime de plus en plus ;-) Moi, comme je suis, sans talents artistiques, juste moi :-) Je suis sûre que tu as un super talent Milky, quelque chose qui te rend unique.

  • #116 siamoise cramoisie le 10 juillet 2007 à 18 h 19 min

    Ca y est! ca marche Hélène! retourne sur ta boîte! c’est vraiment une histoire de dingue!

  • #117 zoe rose le 10 juillet 2007 à 18 h 39 min

    Etre une belle femme est biensûr un rêve, mais en même tempspour moi, une belle femme n’est pas forcément un mannequin. Je trouve les femmes intelligentes, brillantes, beaucoup plus belles que des tops modèles. Pour les hommes c’est pareil. Je n’est jamais été attirée par les "jolis" garçons. Un homme intelligent devient toujours séduisant lorsqu’il parle. Evidemment quand les gens (hommes ou femmes) sont beaux et intelligents … mais je vais éviter de me faire du mal en pensant à eux !

  • #118 Breizhoudoudou le 10 juillet 2007 à 18 h 52 min

    être sublime…tout un programme mais ne sommes nous pas toutes à notre manière???

    @ Lily : losque j’ai fait le choix de devenir éducatrice spécialisée (ma mère me voyait en khâgne (orthogr. tte relative, je précise) ou un truc du genre) il y a eu plus d’une personne pour prendre un air horrifié car cela ne cadrait pas avec mon "milieu" et mon "niveau" . ma mère a juste haussé les yeux au ciel en disant "il en faut bien pour aider tous ces malheureux" no comment…
    Le tout est de se sentir bien là où l’on est, non?? En étant sublime c’est un bonus!!! ;-p

  • #119 sophie202 le 10 juillet 2007 à 19 h 04 min

    heuu je tiens à dire ici que pour le moment j’ai choisi la voie ingénieur par vocation… Oui oui c’est possible de trouver l’épanouissement sans passer par la case je renonce à tout… être responsable sécurité c’est ce que je veux, entr eautre parce que j’aime les gens bref…

    Et effectivement je suis d’accord avec milky tt ça c’est une histoire de dons… Ce qui nous a limité on l’envie chez les autres. J’envie bcp la capacité de travail phénonémale et la brillance intellectuelle de ma soeur, parce que moi tendance feinéante ça me limite dans mes ambitions.
    Ces capacités elle les a exploités au maximum par vocation (elle est vétérinaire aussi) mais si elle les avaient laissé en jachère je crois que je lui en aurait voulu, car moi pour m’épanouir j’en aurais eu besoin. Mais il s’agit là de MON épanouissement à MOI… je sais pas si je me fais bien comprendre là…

    En réponse à princesse strudel c’est tout à fait humain de ne pas compatir aux galères de ceux qui ont ce qui nous aurait manqué… Mais on peut essayer de comprendre un peu quand même ;-)

  • #120 Esme le 10 juillet 2007 à 19 h 12 min

    Vaste sujet, je ne m’etendrais pas sur moi meme, je n’ai rien a dire… par contre je ne pense pas avoir deja pensé c’est dommage pour elle, elle merite mieux etc etc, ce qui m’importe plus c’est de voir les gens epanouis, s’ils ne sont pas heureux pour quelque raison que ce soit, c’est ca que je trouve dommage…

  • #121 fifille le 10 juillet 2007 à 19 h 34 min

    Moi aussi j aimerai etre aussi belle…
    ca me fait penser à la chanson de fille de Little …

    A la fois pour moi( je lis ton blog tous les jours) tu fais partis des vrais filles…
    Je n ai même pas pu resister à te mettre dans mes favories

  • #122 malemlemy le 10 juillet 2007 à 19 h 37 min

    coucou!
    moi je suis à peu près d’accord avec tous les commentaires postés, à cela près que je n’ai aucun souvenir d’avoir rencontré quelqu’un d’aussi sublime que je me dise ce genre de chose.
    comme l’ont fait remarqué certains, la beauté c’est assez relatif. la majorité des gens ont des traits plutot réguliers, après c’est souvent une affaire de jugement personnel. brad pitt par ex, ne me fait aucun effet, mais les mimiques de johnny depp si (qui reflètent plus son jeu d’acteur finalement…)… et pour ashwarya rai, pareil, elle est belle mais pour moi, elle ne dégage pas une beauté si extraordinaire (alors que kajol si, tu dois connaitre hélène, non?)
    enfin bon, peut-être que je dis ça parce que je n’ai jamais vu de vrai canon, plus que brad et ashwarya ?!!!!! ou alors je me situe bien audelà de ces contingences bassement matérielles (la classe!) … :-)
    bonne soirée à toutes…

  • #123 Minuit Citrouille le 10 juillet 2007 à 19 h 55 min

    La beauté c’est un plus! rien de plus…

  • #124 Hélène le 10 juillet 2007 à 19 h 56 min

    Sois la bienvenue malemlemy ;-) Je trouve Kajol jolie, mais pas de cette sublimité rarissime que possède Aishwarya ;-)

  • #125 Mlle Crapaud le 10 juillet 2007 à 20 h 24 min

    je trouve Kajol plus "humaine" que Aishwarya Rai

  • #126 Lilo le 10 juillet 2007 à 20 h 25 min

    Oué, n’empêche, si on commence à comparer, Aishwarya, elle est sublime, certes je suis gaga devant elle, mais bon, Rachel Weisz, elle l’est encore plus à mes yeux.
    Na.
    ;-))

  • #127 lizou le 10 juillet 2007 à 20 h 39 min

    Tu mets la barre trop haute avec cette déesse, moi je trouve mon visage trop masculin. Le manqu de féminité à ce niveau c’est pas top.

  • #128 chris de paris le 10 juillet 2007 à 21 h 10 min

    tiens, ça me fait réfléchir aussi …
    parce que je travaille dans un milieu masculin (macho même) : l’imprimerie !
    parce que je suis une femme, au début, c’était dur même DUR TRES DUR : il a fallu que je travaille beaucoup pour qu’on me qualifie de "compétente" plutôt que "la jeune mignonne" comme certaines de mes collègues (faut dire, j’ai commencé, j’avais 23 ans !), imaginez une jeune commerciale qui arrive dans un bureau où l’attend un vieux loup de mer de 20 ans de plus …
    12 ans plus tard, je pense que la compétence m’a permis d’évoluer, mais si j’avais été laide ou pas soignée, je n’aurai pas autant progressé (il m’a fallu dévoiler des kilos de charme pour faire passer mon dossier avant les autres au planning, obtenir des "info" des conducteurs de machines ou calmer un client anxieux d’être livré en retard – bah oui, ça arrive aussi – !)

    La vie m’a aussi appris que la beauté, c’est relatif (désolé de casser l’ambiance : un de mes amis, bonne famille, beau garçon, bon parti et tout s’est retrouvé handicapé et défiguré à la suite d’un accident de voiture).
    La plus belle des beautés, c’est celle qu’on a dans le coeur ! Mais faut du temps pour la découvrir …

  • #129 petite_biscotte le 10 juillet 2007 à 21 h 30 min

    je suis une petite nouvelle sur ce blog
    je voulais juste dire le principal
    c’est les petits defaux qui font le charme!!!

  • #130 Hélène le 10 juillet 2007 à 21 h 33 min

    Ca il n’y a pas de doute petite_biscotte ! Sois la bienvenue ! ;-)

  • #131 Stecha le 10 juillet 2007 à 22 h 39 min

    Ouh là je suis en retard sur ton blog Hélène. C’est marrant, parce que je n’ai pas lu tous vos commentaires, mais je n’éprouve aucune envie devant quelq’un de beau. Je me dis "oh elle est belle ou il est beau" mais ça ne va pas changer ma vision de la personne de façon déterminante, ou avaler tout le reste. C’est aussi réducteur que de réduire quelqu’un à sa couleur de peau. Bah oui, quand on dit de moi " ah c’est qui la jolie métisse là", je ne me reconnais pas. Alors je n’ose pas imaginer ce que ce serait si on me définissait comme la bombe intersidérale. Il ne faut jamais oublier que la personne belle devant son miroir elle se voit d’abord comme elle-même, un ensemble, alors faisons pareil.
    Raah c’est long et hyper confus.
    Enfin et un truc: une fois j’ai lu un article ds un mag féminin: la beauté plus démocratique à l’américaine, (avec un bon coach sportif et une personal stylist, vous vous transformez en Jennifer Aniston) et notre beauté à l’européenne, liée à la beauté des traits du visage avant tout ( le modèle par excellence Greta Garbo). Et là je me suis aperçue que nos représentations de beauté mentales étaient liées à cette forme de beauté plus démocratique ( puisque ça repose sur le principe que tout le monde peut se sculpter un corps de rêve).
    Bon j’arrête de délirer, mais c’est un super post Hélène.

  • #132 Sophie le 10 juillet 2007 à 22 h 49 min

    A la relative beauté, il y a aussi le fait d’appartenir à une ethnie particulière : "elle est belle parce que c’est une asitique, noire, etc…

  • #133 Elté le 10 juillet 2007 à 22 h 52 min

    C’est marrant ça Porteverte, on a suivi le cheminement inverse pour les miroirs :-)

    Le jour où j’ai découvert que j’étais normale et non la magnifique-ô-ma-petite-princesse comme le disait ma mère, ça m’a assez amusée. C’était il y a quelques années. C’est peut-être grâce aux compliments de ma mère que je n’ai pas vécu de complexes physiques à mon adolescence, ce en quoi je lui suis très reconnaissante.

  • #134 Violaine le 10 juillet 2007 à 23 h 16 min

    Ah, mais on m’a dit "Vous présentez bien" quand on m’a embauchée (je suis hôtesse d’accueil dans un musée) et ma chef, l’attachée au musée, me dit aussi que je suis "coquette" et que ça donne une bonne image, mais je ne mets pas ça comme la beauté. Plutôt un sentiment de "sécurité", de fille stable, que je renvoie.
    Si j’étais Kate Moss, Liv Tyler ou Aishwarya Rai, mais fringuée de façon plus bohème, moins sérieuse, tout ça, je n’aurais sans doute pas été prise.
    Je ne crois pas que le physique ait joué. L’image, l’apparence, oui, mais pas mon physique en lui-même, je ne crois pas.
    Je veux dire, le physique, c’est quelque chose, mais ça ne suffit jamais de toute façon. Mais vous l’avez dit, tout ça :-)

  • #135 Domitille le 11 juillet 2007 à 8 h 56 min

    C’est vrai qu’on a passé un bon dîner. Je plaisante :)

  • #136 Hélène le 11 juillet 2007 à 9 h 10 min

    C’est vrai Violaine, le look compte beaucoup, le côté rassurant que tu soulignes est très important dans pas mal de situations (moi j’ai l’air super bourge, on m’a jamais refusé un job ou un appart).

  • #137 concretequeen le 11 juillet 2007 à 9 h 22 min

    La beauté… vaste programme.
    Pour avoir bossé dans un domaine (le cinéma) où la majorité des filles étaient vraiment canon (dixit l’effectif mâle), je peux vous dire que tout ça est très surfait. Plus la fille est jolie, et plus il leur est dénié le fait de pouvoir avoir un cerveau qui fonctionne. En plus, comme le milieu est super macho, je ne vous dit même pas le nombre de remarques grivoises voire même de tentatives de "collage" auxquels les demoiselles doivent faire face…
    tout ça pour dire qu’avec ma taille standard, mon léger surpoids, et mes multiples défauts, je me suis toujours senti assez à l’aise, car généralement on s’adressait plus à ma cervelle qu’à ma poitrine :)
    Et j’ai appris à ne pas les envier (les jolies filles), car personne n’a envie d’être traité comme du bétail.

  • #138 Hélène le 11 juillet 2007 à 9 h 29 min

    Je pense que dans certains milieux les jolies filles sont en effet traitées comme du bétail, sandra (et ça me fait super plaisir de te voir ;-)).

  • #139 soof le 11 juillet 2007 à 11 h 18 min

    c’est drôle j’y pensait l’autre je ne sais plus trop pour quoi peut être par rapport à ma soeur qui cherche sa voie
    c’est vrai que pour les jolies filles on peux entendre
    "c’est du gachis de ne pas faire carrière dans ce milieu"
    en fait c’est du gachis pour ceux qui veulent en faire profiter tout le monde lol
    mais elle, si elle à trouvé sa voie …

  • #140 Lilo le 11 juillet 2007 à 12 h 13 min

    Concretequeen, je confirme.
    Dans le cinéma, les jolies filles ont soit-disant pas de cerveau d’office. :-))

  • #141 lizou le 11 juillet 2007 à 12 h 17 min

    Moi j’aimerai bien savoir à quoi vous ressemblez les meufs, jsuis sure que vous etes pas du tout comme je crois! qui est blonde, moche, canon, apétissante…Et oubliez pas la bauté dépend des canons d’une époque.

  • #142 Tiger Lily le 11 juillet 2007 à 12 h 50 min

    J’ai une soeur de un peu moins de deux ans ma cadette qui est extremement intelligente, alors que je me place dans la norme etant de toute facon beaucoup trop paresseuse pour bosser autant qu’elle. Je l’adore, elle est mon amie, ma confidente, etc. Mais j’ai toujours ete extremement jalouse d’elle, mes parents encourageant inconsciemment la competition entre nous.

    Un jour je surprends la conversation entre son petit ami de l’epoque et sa grand-mere. Le garcon en question, tout fier racontait a sa grand-mere, qu’il sortait avec ma soeur, que c’etait genial et tout et tout. Ce a quoi la grand-mere repond, "ah oui? laquelle des soeurs (on est trois en tout, lol) la jolie ou l’intelligente??? "

    Je ne sais pas si vous pouvez imaginer la haine que j’ai eprouvé instantanement..
    Qu’est ce que ca veut dire ce genre de reflexion? Que parce que moins brillante et peut-etre plus jolie que ma soeur (et encore, on est dans des criteres completement subjectifs…), je suis et je resterai dans l’esprit des gens…: une potiche ecervelée, "the pretty one"?
    Et ma soeur, "the clever one". Non mais franchement on hallucine la!
    Et ce mec tout fier qui repond: "non non l’intelligente!!"

    Et au resultat c’est non seulement humiliant pour moi (qui complexe depuis toujours sur les capacites intellectuelle de ma soeur) mais egalement pour ma soeur (qui a l’epoque, plus maintenant, dieu merci, regrettait amerement de ne pas correspondre aux canons de la mode: genre kate moss)!!!

    Je suis desolee pour ce post un peu long, mais c’est quelque chose qui me reste encore au travers de la gorge, et un sujet assez sensible egalement…

    Helene si tu ne le trouves pas pertinent tu peux l’effacer, j’ai un peu honte de m’etre etalée de la sorte ;-)

  • #143 Hélène le 11 juillet 2007 à 17 h 01 min

    Ben non Tiger Liily, il est très pertinent ton commentaire, au contraire. Je compatis, j’imagine bien ce que ça doit être, de grandir dans ce genre climat, c’est fou ce que les parents font comme bêtises douloureuses avec leurs enfants…

  • #144 ge le 11 juillet 2007 à 21 h 05 min

    Petit commentaire du fin fond de singapour (coucou !!!) : les mecs sublimes qui en souffrent, ca existe aussi… Eux aussi attirent les medisances des jaloux, les "il n’a pas le physique de son job", "avec son physique il aurait du faire ca", on suppose aussi qu’ils n’ont rien dans le crane, que ce sont des mecs volages qui n’ont qu’a claquer des doigts pour avoir toutes les filles qu’ils veulent etc…
    Au final si la beaute est un atout, la jalousie des autres est le vrai handicap !

  • #145 Hélène le 11 juillet 2007 à 21 h 14 min

    Ahhhhhhhhhhhhh ! Géraldine !! Quel plaisir de te voir !!

  • #146 Violetine le 11 juillet 2007 à 21 h 59 min

    Je ne le vois pas de la même façon… C’est juste que plein de filles ne se trouvent pas spécialement jolies, et qu’elles aimeraient sans doute être mannequins ou actrice… C’est comme quelqu’un qui a raté ses études de médecine…

    Pour celles qui ne le savent pas, il y a un concours à la fin de la première année de médecine et les meilleurs peuvent choisir medecine, dentaire, kiné ou sage-femme. Les autres ne peuvent plus accéder à ces études.

    Donc, pour en revenir à ma comparaison, quelqu’un qui n’a pas été assez bien classé au concours peut avoir du mal à admettre que quelqu’un qui a été bien classé choisisse autre chose que médecine…

  • #147 Geraldine le 11 juillet 2007 à 22 h 00 min

    Avec un blog pareil, on devrait venir me visiter plus souvent, non ? Je pleure ma déplorable audience … Bouhh.

    J’espère que tu ne vas me détester Hélène, de me faire un peu de pub … Pleeeeease (yeux du Chat Potté ..)

  • #148 Mlle Crapaud le 12 juillet 2007 à 10 h 19 min

    j’suis d’accord vaec ton analyse Violetine…

  • #149 Lilo le 12 juillet 2007 à 13 h 25 min

    Géééééééééééé !!!!!!!!!!!
    Donc en gros les jolies filles et les beaux mecs, même combat, tous des trainées!!
    :-((

    Suis d’accord avec Violetine, mais il doit y avoir une différence entre la jalousie qu’elle décrit finalement, et le genre de réaction que décrit Hélène, qui à mon avis est vraiment la volonté que quelqu’un fasse quelque chose de sa vie pour elle (et pas parce qu’on aimerai bien pouvoir soi).
    Suis pas sure d’avoir été super claire…

  • #150 mélo le 15 juillet 2007 à 18 h 24 min

    on me répète souvent ke je suis belle voir trop belle mais je c ke cela ne m’influencera pa sur le métier ke je souhaite faire (je ss encore étudiante) mais les filles (ou mem les mecs!) arété de tjrs jugé kelk1 sur son aparence ce né pa parce kon é bo (ou belle) ke l’on a jamé rien fé 2 mal ds sa vie!!!2 + ttes les persones bel ne st pa forcémen destiné a fair 1 métier 2 rêve et vice versa!!!bsx a tous

  • #151 marie laure le 18 juillet 2007 à 15 h 01 min

    Je me souviens un jour lors d’un CDD où je faisais du flyage pour et chez carrefour pdt une quinzaine de jours, les reflexions désobligenates de la prt des clients ….

    "avec le physique que vous avez, vous ne pouvez pas trouver un meilleur emploi??!!"
    "rassurez moi vous ne faites pas que ça à l’année hein???"

    "j’espere que vs êtes etudiantes, hein??!!"

    et là je te jure que ça casse ….

    tu te dis mais je rêve, mais de quoi je me mêle!!!

    et de même ds d’autres situations où vu que tu es jolie, tu ne sais rien faire d etes 10 doigts, tu n’es pas cultivé, tu as un égo demesuré & co …

    et pr les entretiens d’embauche je ne t’en parle même pas, je galére si tu savais …

    aller on se mtove!! ^^

    gros bisous je part lire le reste! ^^

  • #152 la nymphette le 22 juillet 2007 à 20 h 00 min

    Je me faisais justement cette réflexion: une nouvelle collègue est arrivé dans ma worlcompany: c’est juste une bombe atomique, du coup, tous les garçons (cochons!) lui tournent autour comme des mouches…
    J’en suis arrivée à me dire que finalement ses qualités professionnellles seraient souvent au second plan par rapport à son physique et qu’elle devrait réussir à passer outre ce premier jugement de la jolie nana pas futfut… Enfin, je dis ça mais je me fais pas trop de soucis pour elle!

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.