Avant je grandissais, maintenant je vieillis…, par sophie 202

14 mai 2008

tanjore_ecolieres.jpg« J’ai 26 ans et toutes mes dents – autant vous prévenir tout de suite je suis une grande amatrice de jeux de mots foireux et de ces expressions éculées qui de font rire (presque) que moi – donc je disais toutes mes dents…

Je ne saurais pas dire exactement quand cela à commencé, je sais qu’à 24 ans j’ai pris un coup de vieux « mince c’est adulte 24 ans !! », à 25 j’étais bien trop occupée à faire la fête et qu’aujourd’hui à 26 ans je réalise brusquement que je ne grandit plus, je vieillis.

Cette prise de conscience est-elle due au fait que la jeune diplômée / jeune travailleuse que je suis cherche à se construire un avenir ? Mystère.
Toujours est-il que j’associe cette prise de conscience à un moment très particulier : « Mon dieu, cet homme assis en face de moi dans le métro et que je trouve si séduisant porte une alliance !! »

Effectivement aujourd’hui les hommes que je trouve séduisants portent souvent des alliances et des chaussures de ville…
Mais ou ké sont passées, les bonnes vielles baskets hein??

Pourtant j’aurais dû m’en douter plus tôt, il y a eu des signes avant-coureurs mais je les ai ignorés.

Ce n’est plus la moitié du dîner, parce qu’on est tous fauchés, que m’apportent mes invités, mais des fleurs et du vin.
D’ailleurs du vin ça peut m’arriver d’en déboucher une bouteille juste pour moi, pour mon plaisir ; je porte moi aussi des chaussures et non plus des baskets, et collectionne les écharpes.
Je me surprend parfois à guetter dans le miroir ces petits sillons sous les yeux qui disparaissent de moins en moins vite quand le visage est au repos.
J’envisage d’investir mes salaires dans autre chose que l’épilation laser voire même peut être éventuellement à écouter mon père et penser à mettre de l’argent de côté pour mes vieux jours…
D’ailleurs rien que ça, j’écoute les conseils de mon père sans me braquer face à ce que j’aurais considéré avant comme une intrusion pure et simple. Pire encore, il arrive que ma mère m’écoute (mais je sais pas si ça compte, car elle n’écoute pas grand monde ;-)) !!
Et surtout, surtout, j’ose dire non à la terre entière s’il le faut, et accessoirement à ma belle mère…

Oui à 26 ans et toutes tes dents, tu ne grandis plus, tu vieillis ma fille et c’est pas plus mal…

Signé : sophie202»

141 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

141 commentaires

  • #1 EmilieJo le 14 mai 2008 à 8 h 30 min

    Je me suis sentie vieille quand les stagiaires ou jeunes engagés au boulot ont commencé à être significativement plus jeunes que moi. Avant on devenait « potes », maintenant ils m’appelent madame !

  • #2 Lou. le 14 mai 2008 à 8 h 36 min

    Pour moi, on vieillit à partir de 30 ans.

  • #3 Lea le 14 mai 2008 à 8 h 36 min

    Super article!! Mais c’est normal que moi je ressente tout ça à… 22 ans??

  • #4 La truffe 2 ! le 14 mai 2008 à 8 h 39 min

    et à 36 ans tu comptes les rides tous les matin !! Mais tu as fait des petits enfants à la troupe qui ne moufte plus, même quand tu dis gentillement à belle maman « vous êtes vraiment crétine !!! »
    ça a du bon….

  • #5 Coralie Marie le 14 mai 2008 à 8 h 47 min

    J’ai 27 ans, et moi aussi je la sens, la vieillitude !!
    Je regarde les lycéennes, toutes en mèches, jeans slim et ballerines, et je me dis que définitivement, on n’est plus de la même génération…
    Je regarde autour de moi, les bébés commencent à pointer leurs nez et je compte pas moins de 4 mariages d’un coup cette année.
    Mais moi avec mon statut de travailleuse précaire, je n’ai pas l’impression que ma vie ait beaucoup changé depuis mes 23-24 ans. A l’époque, j’étais heureuse de ne plus être une étudiante, et je me sentais devenir adulte. Maintenant (même si évidemment j’aimerais un peu plus de sûreté dans le travail !), je me demande pourquoi les gens sont si pressés de devenir des adultes sérieux. N’ont-ils pas envie de profiter de cette période ? Mais je sais, chacun sa vie !
    Maintenant j’ai des cheveux blancs, des ridules autour des yeux, et je réalise parfois avec angoisse que j’admire un homme dans la rue qui a plusieurs années de moins que moi. Le champ des possibles se retrécit, en apparence en tout cas :-)
    J’aimais avoir 26 ans, c’était un beau chiffre, 27 ça sonne juste « hé hé bientôt 30 ans », hein quoi déjà ? :-)

  • #6 Nancy le 14 mai 2008 à 8 h 51 min

    Il est très chouett ton article!! J’aime bien.. et ton humour est super!
    Mais.. j’ai envie de dire la même chose que Lea! J’ai 22 ans, et je « ressens » un peu les mêmes choses!
    Je dois être précoce! ;-)
    gros bec!
    P.S. J’ai déjà souvent entendu dire qu’à partir de 30 ans la vie est enecore mieux!.. si ils le disent… tu nous donneras des nouvelles n’est-ce pas!?? ;-)

  • #7 asiachat le 14 mai 2008 à 8 h 53 min

    Vieillir, c’est dès le premier jour de ta vie, tu sais!
    Mais pas d’angoisse, les questions que tu te pose aujourd’hui, je me les pose depuis plus de 30 ans, avec la ferme conviction que tant qu’on garde la sens de l’humour, et il me semble que c’est ton cas, on ne vieillit pas vraiment, on avance, c’est tout.
    Et qui n’avance pas recule, c’est bien connu!

  • #8 lili le 14 mai 2008 à 8 h 58 min

    Grandir, vieillir, joliment dit!

    Et tu vas voir, plus tard, (nettement plus tard, OK), y a une façon de vieillir où on s’élargit (grossit, OK)
    ;o))))

    Encore plus tard, non seulement on ne grandit toujours plus, mais il paraît qu’on rapetisse.

    ;o)

  • #9 veronica le 14 mai 2008 à 8 h 59 min

    Oups et bien moi en tant que tres vieille (plus de 40 ans…) je ne me suis jamais sentie vieille..;je porte encore des non chaussures, je ne cherche pas de ridules j’en ai presque pas, je me suis au fond de moi la meme gosse, la difference je fais moins de betises, ma mere ne me dit rien si je ne fais pas mon lit, et je peux boire des bieres a l’apero…
    Je suis encore et toujours une fille pas une femme , pour moi une femme c’est en tailleur et escarpins , et j’aime pas ça.
    Le fait de ne pas avoir et de ne pas vouloir d’enfants doit y être pour quelque chose (en plus cela permet ne de pas vieillir trop vite…).En revanche je ne suis pas de ces adultes qui ont le syndrome de peter pan, j’adore etre une grande pour me sentir presque libre…
    Alors les filles 25-26-27 ans vous etes encore des bebes, il faut profiter sans chercher les ridules…

  • #10 Hélène le 14 mai 2008 à 9 h 02 min

    veronica je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis !

    Je crois que quand on n’a pas d’enfants, on se sent moins adulte, et c’est cool ;-)

  • #11 sophie202 le 14 mai 2008 à 9 h 03 min

    Bonjour à tous, effectivement ça fait drôle de voir son article projeté à la face du oueb mondial (copiright jeanne comme dirait notre hotesse), merci Hélène de nous y accueillir.

    @ Lou et Lea: Ce qui m’épate dans tout ça c’est la diversité des âges, voui c’est pour ça que j’associe plus ce sentiment à tout plein de petits évènements qu’à une vraie date.

    @EmilieJo, tu me fait rigoler je ne suis justement plus stagiaire mais la plus jeune de la boite ;-).
    @la truffe 2, moi c’est dire à ma belle müre « vous commencez à me fatiguer », chui pas encore assez vieille pour assumer ces mots là. Juste j’arrive à dire non je ne viens pas ce we… Pas si mal.

    @ CoralieMarie………….ahhhhhhhhh la douce période des mariages, il y a deux ans j’en ai eu pes moins de 7 entre mai et septembre. Maintenant c’est les bb qui arrivent, mes amis sont d’un conventionel ;-).
    Pour completer cet article, je me rend compte aujourd’hui que viellir c’est aussi pour moi aujourd’hui me retrouvée plongée dans la nouveauté et affronter parfois tout en même temps. Ma mère me disait souvent, « la viellesse c’est les soucis », je crois que ça y est j’ai compris ce qu’elle entendait par là… ;-)

    Si j’ai le temps aujourd’hui je vous écirais un commentaire fleuve sur les nouvelles implications qu’a pris pour moi le mot vieillir ces derniüres semaines…

  • #12 sophie202 le 14 mai 2008 à 9 h 07 min

    mais je n’ai aucune angoisse à l’idée de viellir, c’est juste qu’aujourd’hui je me sens progresser dans l’état d’adulte alors qu’avant j’avais l’impression de progresser pour arriver à cet état…

    Tiens bizarement je ne dissocie pas une fille et une adulte, je suis une fille mais adulte… Une femme c’est une sous préfète ;-).

  • #13 Elsonia le 14 mai 2008 à 9 h 10 min

    J’ai toujours dit qu’on vieillissait à partir de 30 ans.. Donc tu as encore 4 ans ;-)))

    Trêve de plaisanterie : je sais parfaitement ce que tu ressens et j’admire ta capacité à savoir dire non. Moi j’ai encore du mal avec mes 30 ans et mes ridules qui ne disparaissent plus (bordel de nouilles ;-)))))

  • #14 Hélène le 14 mai 2008 à 9 h 16 min

    Ah non, une sous-préfète c’est pas une femme, c’est une dame !

    Attention, la nuance est de taille ! ;-)

  • #15 Dorothée le 14 mai 2008 à 9 h 17 min

    Je me suis toujours sentie adulte, du plus loin que je me souvienne, en tout cas, responsable de moi…Oui bien sûr je vieillis (29 ans), mais pour moi c’est aussi progressif que le décompte des années, le phénomène de « cap » ne m’atteint pas, lucky me! Et puis je n’ai jamais aimé le style ado, j’ai enterré mon dernier jean il y a 7 ou 8 ans, et mes Converse s’ennuient.

    Récemment, je parlais à un ami de ma fascination pour les malles cabines (oui je sais, rien à voir, je vais y venir!), il me suggère d’aller voir une boutique où il y en a des roses, « des vrais pousse-au-crime!!! » me dit-il. Là, surprise, je regarde ce mec bien adulte du haut de ses 37 ans, de son énorme job et de ses cigares proportionnels, hyper posé….Du ROSE???? Mais depuis l’âge de 5 ans je déteste, je n’ai pas envie de jouer à la petite fille, j’ai envie d’être une FEMME et pour moi la malle cabine (pas rose, donc) en est justement un accessoire…pourquoi pas du vernis à paillettes pendant qu’on y est?!!!

    Je pense que je reporterai un jean et des Converse vers 35-40 ans, de temps en temps, mais avec une jolie blouse blanche…

  • #16 laurettebis le 14 mai 2008 à 9 h 21 min

    J’ai le même âge que toi sophie202.
    Pour l’instant je n’ai pas l’impression de « vieillir » mais de « mûrir »…c’est difficile à expliquer…çà ne me dérange pas plus que çà…jusqu’à ce qu’un jour je trouve une ride sur mon visage, je pense que je prendrais « un coup de vieux » dans la tronche…. ;-))

    Pour mes amis et même l’Homme, çà y est à 30 ans, ils se font « vieux », les mariages, les naissances dans notre entourage, le fait de moins bien « tenir l’alcool » en soirée, se coucher plus tôt qu’avant…
    perso je ne le ressens pas comme çà, je le prends plutôt comme une « continuité » de la vie….

    Oui l’âge fait que physiquement on vieillit mais par certains côtés, l’âge, c’est aussi dans la tête que çà se passe…nan ?

  • #17 Nicole le 14 mai 2008 à 9 h 26 min

    Bonjour!

    Je rebondis sur le post de Véronica!!! J’ai 32 ans et je ne me sens pas « vieille », même si ma petite soeur, mon « bébé » de 10 ans ma cadette est maintenant diplomée et bosse, que mon petit frère s’installe avec une bombasse à Marseille… Je suis mariée depuis près de 8 ans avec 2 enfants… Il y aurait de quoi se sentir « vieille »…
    Eh bah je suis en baskets 5 jours sur 7 (bah oui, 1 jours ou 2 je mets de chaussures de fille), je m’habille « normalement » (mais je SAIS bien m’habiller quand il le « faut »), je dis n’importe quoi, et même parfois de rote et je pète…
    Comme les filles l’ont dit, je me sens une fille-adulte, mais pas juste une « adulte ».
    Je crois que beaucoup de choses se passent dans la tête, et à chaque personne ses « caps », qui en fait sont variables selon les âges (genre 18 ans, 25 ans, 30 ans, 40 etc…). Perso, mes 18 ans m’ont fait « mal », mais depuis, je n’ai eu aucune période « mauvaise » en ce qui concerne mon impression de vieillir… J’ai réalisé pas mal de choses à chaque étape de ma vie, qui me font me sentir « bien », et pas du tout » vieille », même si dans l’absolu, je le deviens!

    Sophie202, t’inquiètes pas, t’as encore le temps de vieillir… ou tu ne vieilliras peut-être jamais! Car encore une fois, c’est à l’intérieur que ça se passe: on fait toujours plus « jeune » quand on l’est dans sa tête (même si le corps dément).

  • #18 funambuline le 14 mai 2008 à 9 h 52 min

    Salut jolie sophie,

    comme laurettebis, je ressens plutôt le « mûrir » que le « vieillir ».
    Le vieillir non seulement ne m’atteint pas encore, mais surtout ne me fait pas peur (je ne parle pas du physique, moi aussi je compte mes ridules cdy…), au contraire!
    Entre (à la louche) 22 et 26 ans j’ai cru effectivement ressentir ça et en fait je crois plutôt que c’était la transition entre « fille » et « femme »… mais la « dame » (sous-préfète ou non) ne passera pas par moi!!! C’est un état d’esprit, on peut être dame à 22 ans ou fille à 40 ans. Si je pouvais rester et devenir de plus en plus femme, ça m’irait très bien… je compte 30 ans (au minimum) de boulot pour y arriver enfin! Vivement mes 60 ans :-)

  • #19 lullaby77 le 14 mai 2008 à 9 h 53 min

    Non non non, tu vieillis pas, tu mûris.

    Moi je vieillis: je vais avoir 31 ans, j’ai PLEIN de cheveux blancs et je commence à avoir des sillons sous les yeux quand je manque de sommeil – et je peux plus aller dormir après minuit sans être une épave le lendemain! Si c’est pas vieillir, ça!

    Mais tu sais, Sophie202, tout ça c’est quand-même beaucoup une question d’état d’esprit!! J’ai quand-même encore très souvent 13 ans dans ma tête ;-)

  • #20 sophie-alice le 14 mai 2008 à 9 h 57 min

    Les enfants font vieillir???
    Ca doit dépendre des enfants… et des parents. J’ai eu ma fille assez tard (35 ans), et quand elle ira à l’école (la pauvre, faudra bien), je serai probablement la plus vieille maman… Sauf que, en fait, ça maintient jeune les enfants. Elle me booste pour le moment, et quand elle va grandir, elle me forcera à rester un minimum à la page, histoire de savoir de quoi elle me parle… Alors, attention, je ne fais pas de jeunisme et je sens moi aussi le poids des années sur ma peau, ou sur ma fatigue (surtout la fatigue)… mais le fait est que je ne reviendrai pour rien au monde à mes 20 ans, ni à mes 25 ans, j’ai pas aimé… en fait, j’aime toujours plus aujourd’hui qu’hier, parce que chaque jour je règle mes problèmes d’enfant, d’adolescente. Pour moi, vieillir ou grandir, appelez ça comme vous voulez, c’est devenir LIBRE. Et ça, c’est vraiment magique!

  • #21 Véro la Bisontine le 14 mai 2008 à 9 h 58 min

    Certes il y a des caps à franchir, plus ou moins douloureusement, à mon avis, c’est surtout l’extérieur qui vous fait prendre conscience de ces caps, parce qu’au fond, moi je n’ai guère l’impression d’avoir changé…
    J’ai 40 ans, cela a été difficile à encaisser parce que ce chiffre me portait sur une moitié de vie déjà faite, alors que dans ma tête si je me projette à 30 ans, depuis rien n’a vraiment changé…
    Je vois peut être les choses différemment (on appelle ça l’Expérience, et encore….je crois que notre personnalité traverse les années….)
    Ce qui me gêne un peu néanmoins, c’est quand dans un magasin ou ailleurs, om me dit « bonjour madame! »….

  • #22 sophie202 le 14 mai 2008 à 10 h 00 min

    Bonjour funambuline, yep je crois que tu touche juste, ça me parle cette histoire de transition de fille à femme, c’est effectivement ça je crois, c’est ça que j’appelle viellir. Et ça n’a pour moi absolument pas de sens péjoratif.

    Quand à la sous pröfète elle ne passera pas par moi non plus !!! Sus à la sous préfète!

  • #23 Coraline le 14 mai 2008 à 10 h 00 min

    Ahah (rire à la limite du jaune) ce que je me retrouve dans cet article…
    Je vais avoir 26 ans dans à peine plus d’un mois. Et chaque année, je me dis « Déjà X années depuis mes 18 ans, mais zut où sont elles passées ces années ? » et juste après « Mais mais mais, je suis la même, j’ai pas le sentiment d’avoir grandi ou mûri »…
    Ce qui me « rassure », c’est que quand j’ai raconté ça à ma mère, elle m’a répondu qu’à 50 ans passées, elle avait exactement le même sentiment, celui d’être la même qu’à 18 ans…

  • #24 lili le 14 mai 2008 à 10 h 01 min

    A tout âge on a à la fois ou selon les jours 13 ans, 5 ans (voire 4 pour Hélène), 29, 42 ou 73 (copyright moi).

    Qu’on les ai déjà atteints ou pas encore, ça dépend des situations où on se trouve, devant qui on est. Pas de l’état civil.

    Il y a des gens qui ont toute leur vie 10 ans devant leur grand-père ou un ancien prof, même la cinquantaine passée.

    Et dans certaines circonstances, un enfant peut se conduire de façon plus adulte qu’un de ses parents.

    Les âges, on les a tous ;o)

  • #25 fran minuscule le 14 mai 2008 à 10 h 01 min

    oh là là je me suis dit pareil a 24 ans, et comme toi, je vois bien que mon corps a changé! je récupère moins vite de mes nuits blanches…
    ado, j’avais lu une interview de lagerfeld où il disait qu’à partir de 24 ans, on devait faire attention a tou, car on vieillit.
    et bien même si a l’époque j’ai trouvé ça fort, en fait, il a raison ;-)

  • #26 Véro la Bisontine le 14 mai 2008 à 10 h 02 min

    Oh oui les enfants font vieillir!!
    Quand je vois mes copines, de mon âge ou à peu près, avec leurs mouflets, elles ont pris un sacré coup de vieux depuis!!
    Aussi bien physiquement (moins le temps et l’envie de prendre soin d’elles), que moralement (un peu méméres sur les bords…plus question d’improvisation, tout est programmé)
    Elles ne sont pas moins attachantes à mes yeux, je sens juste un décalage entre nous…
    Elles sont certainement plus « adultes » que moi par certains cotés, car elles ont perdu (par la force des choses) l’insouciance que nous, les filles sans enfants, ont a su (ou pu) garder!

  • #27 Dorothée le 14 mai 2008 à 10 h 03 min

    Parenthèse:

    Huhu, pour le « madame » qui en gêne tant, c’est la règle de politesse concernant les femmes en âge de se marier, donc ça veut seulement dire qu’on a plus de quinze ans :-)

    La règle veut aussi, d’ailleurs, étrangement, qu’on appelle les actrices « mademoiselle » pour le coup, quels qu’en soient l’âge et le statut marital, si je ne m’abuse.

    Fin de la parenthèse :-)

  • #28 Véro la Bisontine le 14 mai 2008 à 10 h 03 min

    Attendez les miss de 24-25-26 ans, quand vous calculez depuis quand vous avez votre bac, cela fait peu…
    Mais moi quand j’y pense, ça fait 22 ans!!!
    ppffffffff!
    Là, c’est un peu le coup de vieux!

  • #29 sophie202 le 14 mai 2008 à 10 h 04 min

    @ sophie-alice: oui veillir c’est aussi regler ses problemes, les laisser derrière soi ou apprendre à vivre avec et c’est se libérer. C’est aussi ce que je ressens.

    @lullaby77: A ben non justement vieillir quelque soit l’âge et les marques du temps, justemetn c’est toujours murir… Toi non plus tu ne vielli pas, tu muris ;-).

  • #30 Véro la Bisontine le 14 mai 2008 à 10 h 05 min

    @ Dorothée : merci de cette précision!

  • #31 sophie202 le 14 mai 2008 à 10 h 08 min

    ahah Véro la bisontine… gare au retour de flamme ;-). Si je prends l’exemple de ma mère, à 40 ans elle avait efectivement un train de retard et un sérieu coup de vieu… mais vers 45 ans avec trois filles qui l’ont remise à la page, elle a rattrapé son retard et aujourd’huis à 52 ans elle est top afshion ma maman ;-P.

    Les enfants ça te remets à la page quand t’en a besoin aussi…

  • #32 Diripouf le 14 mai 2008 à 10 h 19 min

    Aaaaaaaaaaaaaaaaah, arretez, tous !!!!

    Mon homme fait une crise de jeunisme en ce moment, ca me barbe !! Gna gna gna, la vieillesse, on est forcement moins beau a 30 ans qu’a 20, c’est catastrophique les annees qui passent, raaaaaaaah…

    Je vais me pendre, je reviens.

  • #33 Eleatypik le 14 mai 2008 à 10 h 23 min

    J’ai 23 ans, je suis stagiaire et conséquence directe, mes invités m’amènent la moitié du diner quand je reçois.
    J’ai pas un rond mais je savoure hein.
    Je mets les crises sur une adolescence qui n’en finit pas, et je m’en sors pas trop mal.

    Cela dit vivement quelques années de plus, à vous voir toutes sereines ça me fait aussi bien envie…

  • #34 Molly le 14 mai 2008 à 10 h 23 min

    Moi en ce moment, je ne demanderais que ca de vieillir ;) Avoir fini mes études, et être réellement indépendante de mes parents. C’est ptet parce qu’ils sont particulièrement collant en ce moment, même si ça fait bientôt 2 ans que j’ai quitté la maison.

    Sinon moi c’est a partir de mes 18 ans que j’ai eu l’impression de commencer a vieillir, je venais de m’installer avec mon copain, loin de ma famille, et maintenant, je vois que j’ai un décalage avec mes amis, je me suis installé dans un petit train train, qui n’est plus celui de sortir picoler dans un bar avec mes amis, qui n’est plus faire la fete jusqu’a pas d’heure. J’ai changé, mais je m’en porte mieux, je me sens plus épanouie. Est ce que j’ai vieillit ou grandit, je sais pas trop ;)

  • #35 Esme le 14 mai 2008 à 10 h 34 min

    personnellement vieillir ca me stress, je scrute les rides qui arrivent, la peau des paupieres moins ferme etc etc, j’aime pas prendre un an de plus, je n’ai que 25ans mais des fois j’ai des comportements de vieilles et des fois plus souvent encore heureux, j’ai 4 ans!
    perso j’aimais bien le temps des etudes ou tu t’eclates a mort, maintenant une soiree tu t’en remet qu’une semaine après alors qu’etudiant tu sors tu rentres chez toi te doucher et tu repars en cours a l’aise! :-)
    je pense que je suis ds un moment de transition, mais je refuse d’etre une dame, et quand on me dit madame, je fai les yeux ronds et les gens comprennent :-)

  • #36 Yin&Yang le 14 mai 2008 à 10 h 41 min

    Il y a parfois un décalage entre notre age civil, l’âge que l’on a dans la tête et l’âge que l’on parait.

    J’aime pas cette notion de planning, de respecter les codes. Bon alors à tel âge tu dois trouver un mari, ensuite tu dois faire faire des gosses etc etc…

    Pas du tout. Je fais ce qui me plait et c’est souvent difficile à vivre quand nos gouts ne colle pas avec les schémas classiques. Il faut souvent se justifier alors qu’on devrait pas le faire!

    L’âge est une notion bien abstraite, chacun l’apprenhende à sa manière.

    Avec l’âge vient l’expérience et c’est une richesse. A toi de l’exploiter comme tu en as envie. Et pas seulement parce que c’est de ton âge ;-))))

  • #37 Elise le 14 mai 2008 à 10 h 49 min

    Bonjour,

    2ième message, wahou, … ;-))))

    Sophie, tu as exactement mis les mots sur ce qui me trotte dans la tête depuis quelques années.
    En fait, je ne m’étais jamais sentie vieille, j’ai 24 ans en aout, ca va hein !

    Mais voilà, je vais vous narrer une courte histoire :
    Il etait une fois une jeune fille, Elise, proche des 24 ans. Cette dernière entretient une relation -plutot pas claire- avec un homme de 10 ans son ainé.
    Un soir, notre princesse (C’est mwaaaa !!! ;-))) ) apprend que son jeune amant à un fantasme, une fille de son taf.. Jusque là, pas d’inquiètude, on se s’est pas juré fidelité, il ne fait que passer. Mais le temps prennnant ses aises, les détails sur cette personne affluent. Et j’apprends qu’elle a … 20 ans.

    PAF !!!

    Coup de vieux. Mais alors, me dis je, quand les hommes fantasment sur les jeunes, ce sont sur des PLUS jeunes que moi. Oulala, le coup dur ! :-)))

    Bonne journée les filles ! ;-)

  • #38 sophie202 le 14 mai 2008 à 10 h 53 min

    @ Esme en un sens vieillir au sens de m’abimer, me stresse aussi… ce n’est pas tellement les marques du temps qui me stressent que plutôt un jour ne plus me ressembler (mais pas au sens physique, plutôt au sens intellectuel). L’une des chose qui m’effraie le plus c’est les domages que le vieillarditude peut infliger à ce que nous sommes… Mais là je m’éloigne complètement du sentiment de transition que j’évoque dans mon article.

    HS: En commentant mon propore texte comme une forcenée, je m’apperçois des ramifications que je pourrais encore écrire… C’est dingue alors qu’en l’écrivant j’étais sèche comme une morue portugaise!!! Je suis une commentatrice dans l’âme ;-P, je crois que j’ai besoin du contexte interactif des commentaires ;-).

  • #39 sophie202 le 14 mai 2008 à 10 h 55 min

    @ Yin&Yang: Avec l’âge vient l’expérience et c’est une richesse. A toi de l’exploiter comme tu en as envie. Et pas seulement parce que c’est de ton âge

    Je trouve ça finement écrit et très juste

  • #40 Cissou le 14 mai 2008 à 10 h 56 min

    Hihi, moi aussi le signe qui m’a tué, c’est les stagiaires…
    j’ai commencé à travailler relativement jeune par rapport à la moyenne de nos jours et au début, les stagiaires avaient le même âge voire même une année de plus… donc on était potes, ils m’invitaient à leur soirées etc… etc…
    mais au bout d’un moment, ils m’on vouvoyée d’entrée, allalt même jusqu’à m’appeler madame, argh !
    bon, maintenant, je m’y suis faite et je me les chouchoute mes petits stagios… et c’est rigolo de leur clouer le bec aussi des fois (non, ce ne sont pas eux qui ont inventé les soirée étudiantes…) lol !

    Le temps qui passe, forcément, ça pèse toujours un peu.
    Vieillir, bon de toute façon, on a pas le choix, ce qui faut c’est se maintenir de sorte à vivre bien dans son corps et dans sa tête, en harmonie avec ce que notre physique est capable de faire à chaque moment donné. Tant que la santé est là surtout, c’est une bénédiction.

    En revanche, ce qui me fait le plus peur actuellement, c’est de voir le temps passer et de ne pas arriver à avoir l’enfant qu’on désire, là c’est super flippant et pour le coup, on se sent même vieillir plus vite… on a pas du tout le même rapport au temps qui passe, surtout nous les femmes qui sont dans ce cas évidemment par rapport aux hommes.

    A la limite même des fois, quand le moral est bas, je me dis que je préfèrerais avoir quelques années de plus, de sorte que l’arrivée ou non d’un enfant ne se pose plus et profiter de la vie comme elle vient, alors que là, on espère, on attent, on est déçu, on espère de nouveau… On voit les mois défiler et c’est un effort quasi quotidien, heureusement à deux, pour ne pas passer justement à côté de sa vie et profiter des belles années qu’on est en train de vivre où on a enfin des moyens financiers qui nous permettent de faire des choses sympas et pas trop de contraintes !

  • #41 Marietta le 14 mai 2008 à 11 h 18 min

    Je suis très intéressée par ce « débat »! J’ai eu trente ans en mars dernier, le cap « fatidique », à ce que disent certains (beaucoup!) et moi je ne l’ai pas du tout ressenti de façon négative, comme un cap supplémentaite vers la vieillesse justement. Pour rien au monde je ne voudrais retrouver mes 20 ans. Pas parce que j’étais malheureuse, mais parce que je n’étais pas encore « moi ». Quand je regarde en arrière, je me dis dis: « Zut, quand même j’en ai parcoru du chemin! » J’ai vraiment l’impression de me « construire » jour après jour, d’être de plus en plus capable de comprendre les autres…et moi-même! Et puis, à mon sens, et à ce qu’on me dit,je suis beaucoup plus jolie, et ça, même si c’est secondaire, c’est pas mal non plus!
    Mais tout cela va dans le même sens. J’aime bien ce que dit Sophie-Alice: avec les années, je sens moi aussi que j’acquiers de la liberté, que je me « débarasse » en quelque sorte de certains poids de l’enfance et de l’adolescence.
    Bon, j’arrête là! pour résumer, je suis heureuse d’avoir trente ans!
    Bonne journée à toutes!

  • #42 Hélène le 14 mai 2008 à 11 h 20 min

    A lire tous vos témoignagse de filles de moins de 30 ans qui scrutent les signes du temps, j’ai envie de jouer les ancêtres et de dire « attendez d’en avoir presque 40, comme moi, et là vous verrez que ça rigole nettement moins » ;-)
    Enfin MOI, je rigole nettement moins, à l’idée des 40 ;-))

    Et ce que tu dis, Marietta, me parle : quand j’ai eu 30 ans j’étais ravie, pour rien au monde je n’aurais vulu retrouver mes 20 ans. EN revanche je ne suis pas sûre de dire la même chose le jour de mes 40…

  • #43 sophie202 le 14 mai 2008 à 11 h 21 min

    @ Lili, c’est très vrai ce que tu dis, j’ai en mémoire une certaine prof de français et devant elle je crois que j’aurais toujour 13 ans… Ainsi que tout ses élèves je crois ;-).
    Oui effectivement les ages on les a tous.

    Scusez mesdame un de mes opérateurs a malencontruesement de fourré sa main la semaine dernière dans un mixer à déchet… Le con franchement!! Je blague hein, je suis désolée pour ce pauvre M. en vrai… Même si je suis encore plus désolée pour sa femme, c’est de notoriété publique qu’il la bat, et que maintenant elle va l’avoir h24 à la maison… Rahhh là là plus on vielli plus on est confronté à des situations folichones je trouve.
    Bref il se trouve que je suis justement la personne chargée d’éviter ce genre d’accident…

    J’ai comme qui dirait là tout de suite un rapport que je devrais faire je vais donc vous laisser qqes instants hein

  • #44 Hélène le 14 mai 2008 à 11 h 22 min

    Et ben déjà il aura une main de moins pour la battre. Pardon, j’ai pas pu m’empêcher.

  • #45 Seccotine le 14 mai 2008 à 11 h 23 min

    Oh, zut, Hélène, j’allais la faire !! :o)

  • #46 Hélène le 14 mai 2008 à 11 h 24 min

    hin hin ;-)))

  • #47 sophie202 le 14 mai 2008 à 11 h 25 min

    @ Hélène dois je jouer les archivistes et retrouver les liens ou tu proclamais vielllir c’est le pied ;-))))))))))))))))) ;-P
    ceci dit je trouve que tu avais (et as encore) raison, en veillissant j’ai surtout le sentiment de m’alléger de mes propres poids. pas de ceux des autres par contre, plus je vielli plus les gens autour de moi me donne des raison de me faire du soucis…

  • #48 sophie202 le 14 mai 2008 à 11 h 26 min

    merde j’y avais pas pensé avant… chui morte de rire les filles

    et là je m’y colle hein paske bon faudrait voir à pas déconner non plus…

  • #49 Hélène le 14 mai 2008 à 11 h 28 min

    Rah mince, j’ai changé d’avis aussi vite sur la question ? Ca doit dépendre de ce qu’on vit, je pense ;-)

  • #50 Carole le 14 mai 2008 à 11 h 28 min

    AAAAAAAH !!! Mon Dieu mais c’est pas possible ! J’ai 25 ans, des responsabilités au boulot, des études pas tout à fait finies (vivement juillet), une demie maison à faire tourner (l’autre moitié étant dévolue à mon cher et tendre, c’est ça les couples modernes!) et un grumeau sous le nombril et je suis super super super jeune (et j’adore ça) !!!
    Il y a quelques temps je recevais un mail du genre : « Tu sais que tu as vieilli si : Tu regardais Dorothée les mercredis matins, si tu as joué aux pogs dans la cours de récré… » J’aime autant vous dire que j’ai renvoyé ça illico à l’expéditeur !!!
    Sophie 202, loin de moi l’idée de te blesser ou d’être agressive, mais l’âge c’est dans la tête et si tu te sens vieille alors que tu es jeune et sachant que tu voudras être jeune quand tu seras vieille alors tu vas passer de mauvais moments LOL ;)
    Souviens-toi d’une chose : il y a moins de 10 ans tu étais mineure, tu rêvais de conduite accompagnée et tu attendais avec impatience d’avoir l’âge de sortir en boite de nuit… Alors? Toujours vieille?

  • #51 Cissou le 14 mai 2008 à 11 h 31 min

    Marietta et Hélène je suis d’accord aussi, je trouve ma trentaine bien plus épanouissante que ma vingtaine, même avec mes soucis !
    La vingtaine pour moi c’était les études, les fêtes, pas de responsabilité etc… mais aussi les peines de coeur, la peur de l’avenir d’après les études, du chomage, pas super bien bien dans ma peau (des réminiscences de l’adolescence, est-ce que je suis bien la voie qu’il me faut, …).
    10 ans après, un boulot qui roule, un amoureux qui devient mari, des projets plein la tête qui se concrétisent : les voyages, la maison, la vie associative, … et puis aussi la découverte de « mon blog de fille » hihi ;-)

  • #52 Coralie Marie le 14 mai 2008 à 11 h 31 min

    Moi aussi j’ai pensé illico « il ne pourra plus la battre », bien fait. Pas de pitié avec les violents :-p

  • #53 (tychaton) Jeanne.e le 14 mai 2008 à 11 h 34 min

    Coucou! ca faisait longtemps!
    Moi je tiens à dire que j’ai 26 ans dans moins d’un mois, je bosse (mais je finis de longues etudes aussi..), je suis mariée…pourtant je me sens presque plus jeune qu’à mes 18 ans, dans ma tête en tout cas.
    C’est vrai que je commence à scruter les éventuels microscopiques (oui,l’espoir fait vivre) changements de mon visage et que mes envies ne sont plus tout à fait les mêmes (dieu merci ;)
    Mais au fond plus je « vieillis » plus mon esprit se sent jeune en parcourant le monde qui m’entoure et en fait je me sens mieux dans ma peau, j’ose plus de choses qu’il y a 7ou 8 ans ca y fait aussi…

  • #54 Seccotine le 14 mai 2008 à 11 h 38 min

    Bon, sinon, j’ai 31 ans, j’adore, pour rien au monde je ne retrouverai mes 20 ans (outre le fait que c’était une période pas facile du tout, la fin de la fac, l’obligation d’apprendre à « se vendre » pour trouver du boulot, plein de problèmes familiaux, et pas la possibilité de prendre le large), mes rides je les adore, je trouve qu’elles accentuent la personnalité de mon visage, mes cheveux blancs c’est l’excuse parfaite pour faire des teintures rigolotes…

    En plus curieusement quand t’arrives à trente ans, dans les repas de famille on arrête un peu de te prendre pour une gamine et de te répondre que tu comprendras quand t’auras vécu / t’auras rencontré la « bonne » personne / ton horloge biologique commencera tic-tacquer / tu paieras des impôts, et quelque part on commence à t’écouter !!!

    C’est marrant, je n’arrivais pas du tout à comprendre les copines qui ont commencé à psychoter à 30 ans (et j’en ai plein, c’est même la majorité d’entre elles), mais aujourd’hui je découvre le monde mystérieux de celles qui psychotent déjà dans la vingtaine, ça me fascine !!

  • #55 Cissou le 14 mai 2008 à 11 h 46 min

    (tychaton) Jeanne.e, oui !
    je me sens plus jeune qu’il y a 10-12 ans moi aussi, et je crois aussi que c’est parce que je fait plus de choses aussi, que je part à la découverte de plein de trucs, que ce soit en voyageant mais aussi simplement sur place chez moi.
    Et même, j’ai des proches qui ont le même âge que moi, qui sont très « pépère/casanier » qui ne sortent jamais, voyagent jamais, ont le petit train/train maison/boulot/salle de sport/télé et j’ai l’impression qu’ils ont 20 ans de plus que moi quand je les entend parler des fois!

    Moi, je crois que ce qui maintient jeune dans sa tête aussi c’est de surtout avoir perpétuellement envie de découvrir, d’être curieux de tout, ouvert à tout, humainement, culturellement, professionnellement…

    Plus on voit de choses, plus on de chance de trouver des choses qui nous plaisent !

  • #56 funambuline le 14 mai 2008 à 11 h 48 min

    @ Hélène: je trouve plutôt sain, en fait, de scruter les signes de mon visage… parce que ça me pousse, de plus en plus, à en prendre soin, à m’amuser avec du makeup (parce qu’une jeunette très maquillée ça peut être classe, une vieille, ça fait tout de suite vulgaire… plus on vieilli moins en peut se permettre, j’en profite donc à fond!), à m’acheter des bons produits préventifs (rhô, j’ai envie de faire « bande annonce » pour le benchmark cdy :-) ), de me cacher du soleil…
    Celles qui scrutent avec angoisse… ne font que se creuser la ride du lion, tant pis pour elles :-)))))))

  • #57 Hélène le 14 mai 2008 à 11 h 49 min

    Ah bien sûr vu comme ça c’est bien, il ne faut pas que ça devienne trop une fixette, c’est tout ;-)

  • #58 Cath le 14 mai 2008 à 11 h 51 min

    Pour ma part, j’ai 30 ans (depuis 4 jours !!!) et je me sens mieux, bien mieux qu’à 20 ans.

    Je suis célibataire, j’ai perdu mon homme d’une longue maladie, perdu mon boulot aussi…pourtant maintenant , je sais qui je suis, je sais ce que je veux, et surtout ce que je ne veux pas, je sais qu’on a qu’une vie, je sais relativiser et faire la part des choses, je sais prendre ma vie en main et faire en sorte qu’elle ressemble à qui je suis.

    A 20 ans, je ne savais pas qui j’étais, ni ce que je voulais…en vieillissant, on se renforce, on se connait mieux soi-même et je crois que c’est ça la clé d’une vie épanouie ;-)….vivement les 40 !!!

  • #59 Nicole le 14 mai 2008 à 11 h 59 min

    @Véro la Bisontine: euh… moi, c’est tout l’inverse… :-)))

    @Diripouf: je cite mon mec hier soir « tu sais, t’es encore plus jolie aujourd’hui que quand on s’est connus » (il y a 12 ans…) :-)))

  • #60 AlX le 14 mai 2008 à 12 h 11 min

    Moi çà m’éclate de vieillir, je me dis qu’un jour je serai une vieille mamie qui explosera son taux de glycémie chez ladurée à manger des macarons, j’aurai des chapeaux extravagants et j’emmerderai mon monde dans le bus… rahhhhhhhhhhh !!!
    A tout âge tant qu’on a de l’humour et un certain sens du décalage on reste jeune. (et puis aller quotidiennement sur « mon blog de fille » çà entretient tout çà ! merci Hélène !!)

  • #61 Diripouf le 14 mai 2008 à 12 h 13 min

    Ouais, ben le mien il me dit l’inverse ! Pas que je suis moche, hein, mais qu’il trouvera toujours mon corps « d’avant » mieux, et le sien pareil, que je grossisse ou maigrisse. Ca me perturbe beaucoup, en fait. Pfffffffffff…..

  • #62 Nicole le 14 mai 2008 à 12 h 19 min

    @Diripouf: je comprends… moi, je sais que j’ai changé depuis qu’on s’est connus: 12 ans et 2 enfants, ça change!), mais il me trouve plus « à son gout », plus mûre et plus épanouie… :-)

  • #63 Diripouf le 14 mai 2008 à 12 h 23 min

    Ouaip. Il me dit me dit qu’il me trouve toujours belle et desirable, et qu’il m’aimera meme si je prends/perds 25 kilos, perds mes cheveux ou autre truc radical du genre. Ceci dit il me dit aussi qu’objectivement et esthetiquement parlant, il trouvera toujours les jeunes plus beaux, quelqu’un de 20 ans plus beau que quelqu’un de 25.

    Du coup je psychote comme une abrutie sur « My god il va me quitter a 45 ans pour une minette de 20 ans », comme tous les hommes… et comme mon pere :-(

    Bref, c’est 3615 ma vie, la, desolee… j’arrete la :)

  • #64 Cath le 14 mai 2008 à 12 h 31 min

    @ Diripouf: Dans tous les cas, il ne faut pas se leurrer, en vieillissant on perd de sa beauté physique…imagine toi à 75 ans…par contre, la beauté de l’âme elle, ne change pas et c’est elle la plus importante ;-)

    Si certains hommes (…et femmes…ne soyons pas sectaires!!!) se focalisent uniquement sur le physique, c’est bien dommage, ils passent à coté de l’essentiel. Cela dit, je conçois très bien qu’il faut plaire physiquement aussi pour fonder un couple, mais ça peut être un sourire, une étincelle dans les yeux…je suis encore trop fleur bleue vous croyez???

  • #65 Nicole le 14 mai 2008 à 12 h 41 min

    @Cath: ah oui, mais on peut toute à fait plaire physiquement sans forcément être jeune (= pas de rides, pas de cheveux blancs etc)!! Et heureusement!!!

    J’ai toujours trouvé ma mère plus belle que mon père… Sauf que ma mère a commencé à avoir des cheveux blancs vers 35 ans. Mon père, aujourd’hui à 58 ans, doit en avoir 2 ou 3 qui se battent en duel… Il est tout mince, hyper sportif et, malgré ses rides « d’âge », il fait au moins 10 ans de moins… Et encore… peut etre 20 ans de moins… Les gents qui ne connaissent pas mon mari, le prend pour tel quand on est tous les deux… Il a un « melon » pas possible, mais aujourd’hui, ma mère faisant « son âge » physiquement, ça « jure » un peu… mais ils sont très beaux tous les deux! :-)

  • #66 sophie202 le 14 mai 2008 à 12 h 41 min

    @ seccotine, mais je psychote pas… enfin je crois pas, juste j’ai le sentiment de me sentir evoluer, viellir quoi ;-)…

    @AlX: mdr… ;-D

    @ cath, pas tout à fait d’accord je connais pas mal de femmes que je trouve vraiment plus belles à 50 qu’à 35 ans…

  • #67 Nicole le 14 mai 2008 à 12 h 42 min

    arg les fôtes…. :-(

  • #68 sophie202 le 14 mai 2008 à 12 h 43 min

    @ Diripouf, je comprend que ce soir destabilisant ce genre de discours…

  • #69 Cath le 14 mai 2008 à 12 h 44 min

    Oui, oui, j’suis tout à fait d’accord avec vous les filles, je me suis sans doute mal exprimée….;-))

  • #70 joyeuseluronne le 14 mai 2008 à 12 h 45 min

    Cet article me « parle » énormément…
    En même temps, à 27 ans, bien que la sensation de vieillissement soit bien là, j’ai aussi celle très claire de l’épanouissement, pas vous ? Je suis bien plus heureuse qu’à 17 ans. Je suis moins épidermique, plus sereine. Je ne me laisse plus intimider, j’ouvre ma grande bouche dans des situations qui, il y a quelques années, m’auraient liquéfiée. Je m’assume, je ne recours plus (ou presque plus, soyons honnête) à des stratagèmes pour me donner une image. Je suis moins jolie, mais je m’en tape, parce que je me sens mieux.

    Avec les années, le comble de la réussite pour moi serait de devenir une de ces vieilles personnes que l’âge a sublimées, et qui dégagent de la lumière et de l’amour épurés de tout articifce.

    Pff a yé je rame dans la barbapapa moi, l’est temps que j’aille m’acheter mon sndwich au saucisson.

  • #71 Mouniou le 14 mai 2008 à 12 h 48 min

    Dans la « peur de vieillir » il y a « la peur que l’on ne vous aime plus ». Non ?

  • #72 Diripouf le 14 mai 2008 à 12 h 48 min

    Oui, surtout que effectivement il me repete que c’est pas de mon apparence physique qu’il est amoureux, mais de *moi*, dans ma totalite, et que ca, ca ne sera pas affecte par le « decatissement » lie a l’age. C’est lorsque je le « pousse dans ses retranchements » que je decouvre qu’il a ce biais jeuniste (esthetique uniquement).

    Donc c’est peut-etre moi qui suis trop focalisee sur l’esthetique ? Rah ! Je deteste me prendre le chou comme ca, surtout que ca le vexe ! Il me dit « Tu penses vraiment que je suis superficiel a ce point la ? »

  • #73 mimosa le 14 mai 2008 à 12 h 49 min

    Hé les filles 50ans vous direz quoi à ce moment là, moi c’est fait, pas simple, constat mitigé sur tout, mais bon il faut vivre c’est une telle chance, mon mec aussi me dit que je suis de plus en plus belle (il à le même âge donc forcément la vue qui baisse!!!!!!!).
    Oublions tout ça et profitons.

  • #74 sophie202 le 14 mai 2008 à 12 h 54 min

    @mimosa: la vue qui baisse, trüs drôle ;-)….

    objectivement que ce soit mes tantes ou ma mère je les ai trouvöe plus belle à 50 qu’à 35/40… Peut être parce que c’est l’âge auquel elles ont recommencé à prendre vraiment du temps pour elles (enfants plus grands, plus de temps…)

  • #75 Hélène le 14 mai 2008 à 12 h 56 min

    Diripouf j’ai l’impression qu’il fait tout simplement une petite crise de la trentaine ton mec, non ? Peut-être que du coup celle de la quarantaine te sera épargnée (pareil mais en pire, je parle en connaissance de cause ;-))

    Quant à moi je trouve objectivment les jeunes plus beaux que les vieux, d’un point de vue purement plastique et étant bien entendu qu’il n’y a pas que ça qui compte ;-)

  • #76 Diripouf le 14 mai 2008 à 12 h 59 min

    Helene, oui c’est possible, mais a 24 ans alors !! :-D
    Je pense que c’est lie a quelque chose de bien plus profond, qu’il va falloir gerer un de ces 4 :(

    Bref, desolee de faire ma cococrotte, c’est pas le but du billet du jour ! ;-)

  • #77 Hélène le 14 mai 2008 à 13 h 00 min

    Ben non c’est intéressant, et si ça te fait du bien de l’exprimer, c’est important.

  • #78 mimosa le 14 mai 2008 à 13 h 05 min

    c’est la consolation de se dire que l’on est mieux à 50 qu’à 30,il faut bien continuer,se rassurer, que l’on à pleins de belles années devant nous!!!!!!! mais bon j’échangerai bien ma tête est le reste avec jeune femme de 30, s’il y à preneuse……je vous rassure pas je ne suis pas complétement décatie mais!!!!!!!!! mais là je vous quitte j’ai rendez-vous avec mon esthéticienne favorite pour entretenir la machine….

  • #79 Diripouf le 14 mai 2008 à 13 h 08 min

    Ah ouais mais la ca va finir en seance psy alors :-D

    Je crois qu’au final ca a plus a voir avec *ma* vision des hommes (la satanee vieille peur qu’il se barre avec une minette a 45 piges) qu’avec sa vision a lui. Puisque si on regarde bien, moi aussi je trouve les gens plus beaux plastiquement a 25 ans qu’a 70, et que moi aussi je pense que la personnalite est plus importante, au final, que la plastique.

    C’est une question de confiance en fait, faire assez confiance en l’autre pour se dire qu’il va continuer a voir « au-dela » de l’aspect physique lorsque celui-ci ne tiendra plus la route.

    (c’est clair ce que je raconte ??)

  • #80 Hélène le 14 mai 2008 à 13 h 09 min

    Yep c’est clair, et en effet au final le noeud semble être plus de ton côté que du sien Diripouf ;-)

    mimosa bonne séance chez ton esthéticienne !

  • #81 Diripouf le 14 mai 2008 à 13 h 14 min

    Eh oui… Il y a des blessures qui laissent des traces malheureusement *tres* profondes :(

    Ceci dit lui aussi a besoin d’un bon psy hein, la trouille de vieillir a ce point c’est pas normal (la je me venge, hin hin hin) Il y a 7 ans il etait maigre comme un coucou, on aurait dit qu’il sortait d’Auschwitz et la il est vachement mieux, tout le monde lui dit, ben il le croit toujours pas (tete de mule) !

    Et mimosa, j’adore le coup de la vue qui baisse ! Finalement, le monde est bien fait ;-)))

  • #82 Hélène le 14 mai 2008 à 13 h 16 min

    Je comprends très bien Diripouf, parfois même la cicatrice ne s’efface jamais, on apprend juste à vivre avec.

  • #83 Diripouf le 14 mai 2008 à 13 h 23 min

    Et il faut aussi apprendre a pardonner aux gens qui l’ont (directement ou pas) infligees, et ca c’est pas du gateau non plus.

    (C’est gai aujourd’hui mes contributions hein ? On est loin de la liqueur de myrthe ;-)

  • #84 sophie202 le 14 mai 2008 à 13 h 26 min

    ahhh beh Hélène elle a raison Diripouf, fait ta cococrotte tant que tu veux…

  • #85 Vanbidibulle le 14 mai 2008 à 13 h 26 min

    Oh mon dieu j’aurai 30 ans dans quelques jours, mon homme aussi d’ailleurs…
    J’avoue que j’ai un peu peur de faire une crise de la trentaine !
    Quand on regarde des vielles photos d’il y a 10 ans avec ma meilleure amie, on se rend compte que, « plastiquement » bien sur, on a bien changé malheureusement (kilos en plus, visage plus marqué sous les yeux par exemple…)
    Et puis je souffre aussi de petits maux qui sont apparus ces 5 dernières années : migraines, chutes de tensions, cheveux devenus tout fins…

    Même si je me sens effectivement plus mure et mieux dans ma peau, je reste quand même nostalgique de cette époque où j’étais plus insouciante, où tout restait à faire.

    Pour les hommes c’est moins violent il me semble, certains s’embelissent en prenant de l’âge (ahhh Georges what else ?)

  • #86 sophie202 le 14 mai 2008 à 13 h 29 min

    @ mimosa, c’est marrant hein quand je lui dit à ma mère que je le trouve plus jolie maintenant qu’il y a 15 ans, elle me dit « bouh pourtant moi keske j’me sens vielle ». Rien à faire elle veut pas y croire. Pourtant je susi pas la seule à lui dire, c’est dans le tête ;-).

  • #87 pompomgirl le 14 mai 2008 à 13 h 37 min

    45 ans cette année, non seulement j’ai arrêté de grandir depuis longtemps, mais en plus il arrivera un jour, où je commencerai à me tasser !!!!

    En attendant ce jour, j’en ai profité pour faire du vide dans mon armoire ( mais non je ne suis pas hors sujet !! ) et j’ai remarqué en remplissant d’énormes sacs de tailleurs et autres tenues de « dame », que plus je prennais de l’âge, et moins je m’habillais « mémé » . Bref, plus je suis, comment dire…………… je cherche un autre mot que vieille, mais je ne trouve pas …. bref, moins je suis jeune, plus je m’habille jeune.

    Ne tombant tout de même pas dans le cas, vieille peau, qui veut rester jeune. Je suis controlée de très près par mes filles, ( et elles ont la dent dure ), mais il faut bien avouer que j’ai plus de paires de bottes cavalières et de converses que d’escarpins…

    la première qui poste un truc dans le genre qu’avec l’âge j’ai appris à m’habiller correctement recevra un gros paquet d’ondes pas du tout positives ;o))

  • #88 mmarie le 14 mai 2008 à 13 h 42 min

    Bonjour sophie202, bonjour à toutes,
    @sophie-alice (20) : je me retrouve beaucoup dans ton commentaire.
    Allez, je vais lire les suivants. Joli sujet.
    Et j’adopte la position fille-adulte, éventuellement femme (c’est récent), mais dame je ne peux pas, je ne crois pas pouvoir le devenir même à 60 ans.

  • #89 mmarie le 14 mai 2008 à 13 h 44 min

    Ce que je voulais dire c’est qu’avoir un enfant, dans mon cas, me fait grandir, dans le sens d’une expérience nouvelle. Avec ma fille je serai toujours une débutante ;-)

  • #90 LIbellule le 14 mai 2008 à 13 h 47 min

    Même age que toi et même sentiments, ces 26 ans qui approchent en juillet me paniquent un peu, je n’ai pas peur de vieillir mais ce qui m’obsède c’est plutôt de voir les filles, les femmes autour de moi..

    Comme tu dis, les « jeunes » se fringuent et se maquillent d’une façon que je n’ai jamais connue, si bien que je me sens moins « femme » qu’elles..
    Mes converses ne me quittent jamais, j’ai toujours l’impression d’être restée bloquée à 20 ans et pourtant, aujourd’hui c’est ma petite soeur qui a cet age là!!
    Je cherche encore et toujours mon style, je me sens toute jeunote et en même temps bien plus mature que certaines!! Va comprendre!

    Ces 6 années ont filé, j’ai maintenant 2enfants, et je vois le temps qui continue à passer trop vite, je me demande comment va continuer ma vie à 30, 40 ans et après??

    Contrairement à toi je ne sais toujours pas dire non, voilà ce que j’espère apprendre en vieillissant, entre autre, prendre un peu plus confiance en moi!

  • #91 Mlle Crapaud le 14 mai 2008 à 13 h 58 min

    Je lis tous vos commentaires (et j’ai lu ton billet aussi, Sophie !), avec un grand intérêt. J’ai 19 ans et ce n’est pas que j’ai peur de grandir/vieillir/murir, j’ai peur de laisser passer du temps sans rien faire de ma vie. C’est quasiment une obsession, peut-être due à une crise d’ado à ralonge (genre j’ai besoin d’apporter quelque chose au monde), je ne sais psa d’où vient cette inquiétude. En tout cas elle est mon moteur pour à peu près tout ce que je fais (militantisme associatif, études, amis, etc.), donc j’ai appris à l’adopter. Cependant, pour pouvoir accomplir mes grands idéaux, depuisq ue je suis enfant, j’ai toujours voulu être adulte et indépendante, en gros libre, et j’ai vraiment l’impression, depuis que j’ai eu mon bac et ma majorité, de tendre vers ça.

    Comme le dit Raymond Radiguet « Chaque âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir ». Je me rappelle de mon prof de maths qui avait la quarantaine, qui s’était un jour insurgé contre cette phrase qu’on répand : « Profite de tes jeuens années, ce sont les meilleures » et qui nous avait affirmé qu’il n’avait jamais été aussi heureux et que son bonheur augmente en même temps que son âge. J’avais trouvé ça bien et plein d’espoir, je pense qu’il est important pour les « jeunes » de ne pas se focaliser sur « On vit nos meilleures années » parce que si on a la malchance de ne pas être parfaitement bien, la suite de notre vie est supposée aller de mal en pis.

    Bon, j’ai déjà trop parlé, j’aime beaucoup ce sujet.

    Note à Dirpipouf : j’ai le même genre d’angoisse avec mon chéri, qu’il se barre à 45 ans (si on est toujours ensemble) avec une autre femme, jeunette ou pas. Je ne pense pas guérir vraiment ça un jour, mais en tout cas je crois que quand on est conscient de ce qui nous effraie, on peut le combattre.

    Bon, allez, Amen et je m’en vais!

  • #92 dola le 14 mai 2008 à 14 h 05 min

    Je trouve que c’est un sujet fascinant, on voit qu’on n’a pas toutes les mêmes perceptions avec nos âges et nos vécus différents.
    Il y a l’âge où on grandit certes mais il y a aussi l’âge où on mûrit, et quand on ne mûrit plus qu’on n’évolue plus et alors là oui vraiment on vieillit. Et ce n’est pas une question d’année mais de tempérament. On peut être vieux à 40 ans et toujours paraître jeune d’esprit à 80 ans.
    Ce qui donne l’apparence d’être jeune d’esprit c’est la capacité d(adaptation, aux changement, aux idées nouvelles…
    Je ne suis pas certaine qu’on vieillisse plus vite avec les enfants, on se fatigue plus peut-être physiquement mais moralement on se remet en question, on évolue, on est moins insouciant c’est sûr alors on mûrit mais on vieillit pas sûr…

  • #93 Delphinoid le 14 mai 2008 à 14 h 09 min

    Très chouette article Sophie! Je rejoins les autres, tu ne vieillis pas, tu mûris hi hi…

    Pff alors moi c’est hyper strange mais je n’ai pas vu mes 20aines passer. Dans ma tête, je suis restée bloquée (genre sur petite vingtaine, pas de chiffre précis par contre; j’en ai 27 et demi en vrai). Je pense que je ne réaliserai mon âge qu’à trente ans hi hi ;o)

    En même temps, c’est rigolo, ça ne me stresse pas du tout. Au début, ça me faisait un choc qu’on m’appelle madame alors qu’aujourd’hui, ça me fait sourire qu’on m’appelle mademoiselle. L’un comme l’autre, ça ne me touche pas plus que ça.

    J’avoue que l’âge ne me stresse pas vraiment (en tout cas pas pour le moment). J’ai des amis plus âgés et des amis plus jeunes. En fait, pour l’instant, je m’en fiche. Je me sentirais plus proche de quelqu’un qui a les mêmes valeurs que moi et qui a 10 ans de plus ou de moins que de quelqu’un qui a mon âge et qui aime la tecktoncik (je plaisante! Fans de tecktonick, ne tapez pas!!!). Je pense que le rapport à l’âge se fait essentiellement en regard du vécu, voire du vécu immédiat. Si on ne vit pas une bonne phase de sa vie alors qu’on se prend une décennie, c’est plus difficile à digérer… (oui oui, j’enfonce des portes ouvertes, désolée).

    Par contre, se dire qu’on a eu son bac il y a 10 ans, ça fait drôle, je ne vous le cache pas ;o)

  • #94 sophie202 le 14 mai 2008 à 14 h 21 min

    @ Dola: ce que tu dis me frappe… C’est à partir du moment ou on evolue plus qu’on commence à viellir, avant on murit, ça sonne vraiment juste.

  • #95 emmanuelle h le 14 mai 2008 à 14 h 28 min

    hélène, ton comm 42 m’interpelle beaucoup….je n’ai commencé à me sentir bien que vers 25 ans et j’ai savouré toutes les années qui ont suivi; je trouve que la trentaine c’est le bel âge !!
    mais tout de même, à lire toutes ces jeunettes qui se disent « vieillir » à 25, 26, 27 ans, à voir ma réaction « mais non, vous ne vieillissez pas enfin ! vous êtes super jeunes », j’ai l’impression de passer pour la « femme mûre » de service, alors que malgré mes 35 ans, mes 3 enfants et tout mon embourgeoisement, je me sens jeune ! plus qu’il y a 10 ans, quasiment !!

  • #96 ze courlis le 14 mai 2008 à 14 h 32 min

    ce message et tous les commentaires me font penser à mon beau-père qui affiche plus de 75 ans au compteur, et qui galope (presque) comme un jeune homme, et à mon père qui a décrété le jour de ses 60 ans qu’il était vieux, et depuis, l’est vraiment, pourtant il a une 10aine d’années de moins que mon beau-père … comme quoi, « it’s all in your head, mister Tweedy »

  • #97 Stéphanie le 14 mai 2008 à 14 h 33 min

    J’ai eu 30 ans il y a quelques mois… Je ne l’attendais pas, mais ça a vraiment été un choc : aujourd’hui, j’ai le sentiment très présent que je n’ai plus de temps à perdre qu’il faut que je fasse les bons choix. En gros, tout n’est plus à construire comme il y a quelques années !
    Je pense que ce qui me mets aussi dans cet état d’esprit (attention, 3615 ma life), c’est que je dois avoir un enfant très vite pour des raisons de santé (et moi je veux des enfants) alors que mon ami n’en veut pas pour le moment. Ca fait donc tic tac dans ma tête, et effectivement j’ai un peu de mal comme Cissous (40) à apprécier le temps présent…

  • #98 marianne le 14 mai 2008 à 14 h 36 min

    Han…, alors moi ma phrase c’est « on grandit jusqu’à 18 ans et on vieillit à partir de 20 ans ».
    Je croyais être la seule à penser ça, vu que lorsque je le disais, les gens avaient l’air de me prendre pour une grande malade.
    Pour moi ça signifie qu’on doit forcément s’habituer aux différents changements et métamorphoses que l’âge induit (le travail, les responsabilités, les erreurs qui deviennent de moins en moins acceptables et bien sûr, ces charmantes rides)

    J’ai 45 ans et ça fait déjà très longtemps que je trouve que les policiers et les militaires sont de plus en plus jeunes (ça vous fait ça aussi à vous ?).
    Mon nouveau Directeur est plus jeune que moi (ça, ça m’a tué…)
    J’ai eu droit à la médaille du travail (no comment …)
    Les jeunes m’appellent Madame et me serrent la main pour me dire bonjour (pfff ils font exprès pour que je me sente vieille les sales petits effrontés !)
    J’ai l’impression d’être un peu has been quand je mets des baskets alors que je ne vais pas faire de sport.
    Quant aux ravages du temps sur mon physique, ben … je mets de plus en plus cher dans mes crèmes et je viens de me faire refaire les paupières et lifter la poitrine.Peut-être pour être en harmonie avec ce que j’ai l’impression d’être ? C’est à dire encore jeune (ben oui, je suis un peu paradoxale comme fille moi, et alors ??)

    Bon, je trouve quand même un avantage à prendre de l’âge.
    Je passe mon temps à dire des trucs du style :
    – vont pas m’emmerder à mon âge
    – j’ai 45 ans, alors celui-ci, il va pas me la faire à l’envers
    – sont cons ces jeunes alors !!
    – j’ai connu ça avant toi
    – tu verras quand tu auras mon âge …
    Ben oui, en vieillissant on n’est pas toujours très « open ».

    N’importe comment, je comprends rien, ma fille de 26 ans (qui est déjà une maman) dit que je suis vieille et ma voisine qui a 78 ans dit que je suis jeune. Une n’est pas pressée d’avoir mon âge, l’autre voudrait bien y revenir. Laquelle à raison ? Les deux peut-être, non ?

    Désolée d’avoir été aussi longue, mais bon, je vous rappelle que je fais comme je veux maintenant (rapport à mon grand âge). Rhaaa, finalement j’adore !!!

  • #99 pompomgirl le 14 mai 2008 à 14 h 58 min

    @marianne

    bravo ! j’ai le même âge que toi et c’est vrai que c’est un grand bonheur de dire,

     » vont pas m’emmerder à mon âge » !!!

    ou encore « j’ai passé l’age de me faire chier avec ..  » !!!

  • #100 milto le 14 mai 2008 à 15 h 25 min

    C’est marrant car j’ai aussi 26 et je me retrouve dans ces propos :)

  • #101 Marylène le 14 mai 2008 à 15 h 26 min

    Bon alors moi je suis donc « out » puisque je viens d’afficher mes 50 ans au compteur…et que j’ai deux grands fils de 22 et 26 ans qui commencent eux aussi à faire un peu la « tronche » quand on rajoute une bougie sur le gateau. Mais c’est de moi que je veux vous parler, pas d’eux…
    Je sais Sophie que j’ai le double de votre age ou presque…mais moi aussi je traque toujours les rides (et non plus les ridules) chaque matin, moi je ne grandis plus du tout, je rapetisse, c’est vrai, c’est la gynéco qui le dit…je regarde un peu plus la télé qu’avant, et je commence à m’accrocher aux mots croisés, et autres joyeusetés cause que je veux pas voir mon cerveau partir en brandade dans qq années…
    J’ai donc deux enfants, c’est en les regardant grandir ou vieillir comme vous voulez, que j’ai commencé à réaliser que moi je passais sur l’autre versant (je sais que 50 ans c’est pas la vieillesse et que je fais pas encore mon loto hebdomadaire à l’association de l’age d’or), mais tout de meme, çà m’a fait un gros choc quand il y a un mois j’ai soufflé toutes ces bougies.On a beau dire et lire partout que çà nous angoisse pas de vieillir, (je l’ai dit souvent aussi) qu’à un moment donné, SI, on commence à y penser qu’une vie on en a qu’une, ben c’est vrai quoi.
    Et plus ils « vieilliront » mes djeuns comme ils disent, plus je vieillirai moi aussi, çà a été très vite, je les ai à peine vus passer du biberon à leur première fac ou premier salaire.
    Je voulais vous dire jolie Sophie que vous ne devez pas perdre du temps aussi précieux à traquer la ride, vous etes jeune, dynamique et sans aucun doute une fille super sympa, alors vivez chaque minute qui passe à fond les ballons, c’est une quinqua qui vous dit çà.
    Bon tout çà pour dire que je suis quand meme (ben oui) une quinqua heureuse et bien dans ses baskets, je ne vois plus les anneaux au doigt des messieurs dans les bus ou le métro, je voudrais pas dire, mais moi si je regarde un Ashton Kutcher dans la rue, il y a toujours un de mes jeunes qui est là pour me dire de pas faire ma Demi Moore ! Ben quoi, c’est pas parce que j’ai 50 piges que je peux pas trouver un petit jeune super mignon, çà mange pas de pain de le dire…
    Tout ce qui compte c’est d’etre heureuse, bien dans sa peau, dans sa tete, dans son corps surtout aussi.et dans ses baskets (parce que oui à mon age j’en porte encore et des jeans aussi).. et puis avec un fils de 26 ans qui sait…grandmother peut-etre un de ces quatre… déjà que je bosse dans une maternelle…..
    Hélène, merci pour votre blog, je me répète, mais je le trouve génial, pourquoi si peu de blogs de quinquas ? mais le votre est un bain de jouvence et promis je suis plein de vos conseils ! pour avoir l’air plus jeune bien entendu …

  • #102 Cagaroule le 14 mai 2008 à 15 h 27 min

    Mince, j’ai 27 ans et je dis aussi (ou déjà) « j »ai passé l’âge de me faire chier avec… »

    « Il y a l’âge où on grandit certes mais il y a aussi l’âge où on mûrit, et quand on ne mûrit plus qu’on n’évolue plus et alors là oui vraiment on vieillit. »
    Je suis entièrement d’accord avec Dola sur ce point. Gagner en expérience, aller de l’avant, se remettre en question pour mieux avancer, c’est bien aussi et je trouve que ça permet d’affronter (heu c’est un peu violent mais j’ai rien trouvé d’autre) la vie plus sereinement.
    Pour moi, cette maturité passe pour beaucoup par la sociabilité et les échanges avec les autres, la compréhension ou la tentative de compréhension de l’être humain.

  • #103 Lène le 14 mai 2008 à 15 h 30 min

    Salut les filles!
    Moi je trouve, comme quelqu’un l’a dit plus haut, que vieillir donne encore plus envie de prendre soin de soi. Car une jeunette un peu négligée aura toujours une peau sans rides, des cheveux sans grisaille et le bénéfice d’être jeune… J’ai 28 ans, je guette comme vous mes cheveux blancs (j’en ai plein) et mes rides et du coup je fais beaucoup plus attention à moi qu’à 20 ans. Le cap « premier enfant » a été difficile; il a 10 mois maintenant et j’éprouve un plaisir enivrant à être plus mince qu’avant la grossesse, avoir une peau plus belle et me maquiller mieux (grâce à ce blog, d’ailleurs Hélène je me suis acheté le fameux Kaki Dior, une merveille!). Voilà donc je trouve que vieillir c’est chouette aussi. Pis c’est vrai, je me laisse beaucoup moins emmerder! ;-)) Finalement je suis beaucoup plus fière de moi.

  • #104 princesse sarah le 14 mai 2008 à 15 h 32 min

    Salut les filles.
    Je vais avoir 26 ans mercredi prochain, j’ai deux enfants et j’adore. J’adore vieillir : ben oui, j’ai un salaire, donc plus de fric à claquer ; si j’ai envie de manger mon pot d’Häagen Dazs, je le fais (enfin, présentement, j’en ai envie depuis 4 jours et je ne suis toujours pas allée faire chauffer ma carte chez Édouard).
    J’aime le stress de cette vie quotidienne, j’aime me dire que mes enfants sont les pires du monde, que mes poils vont finir par me recouvrir entièrement (ah non, ça, ça me désespère) et surtout : j’adore me dire que bientôt, je pourrai ENFIN essayer les crèmes antirides (il paraît que Dior, c’est pas mal…)

    J’aime aussi pouvoir mettre des tailleurs et des escarpins en ayant l’air crédible pour aller travailler, j’aime mettre un jean et des chaussures pourries.
    J’adorerais avoir déjà la quarantaine, parce qu’à ce moment-là, mes enfants seront grands et mon crédit maison presque fini de payer.

    Presque 26, ça en jette, mais c’est cool. Enfin, quand même, un collègue m’a sorti tout à l’heure que j’avais grand besoin de faire du sport, je ne m’en remets pas ! Vie de m**** (oui, l’élan d’optimisme a ses limites, quand même !)

  • #105 Mumu le 14 mai 2008 à 15 h 37 min

    Moi je vais faire trente ans à la fin de l’année, et en fait je pense que l’âge c’est dans la tête.
    Il y à des fois ou je me sens vieille (genre trrrèèès vieille ):
    -quand je suis fatigué en rentrant du boulot .
    -quand je dois prendre des décisions importante dans ma vie personnelle qui vont ou pas changer beaucoup de choses.
    – quand j’ai de courbatures en me levant le matin après avoir skié la veille
    – quand je pense que dans moins de 8 ans, mon fils ainé aura l’âge d’aller faire la fête avec les potes
    -Quand je m’endors le soir devant le canapé avant la fin du générique du film

    Et des fois ou je me sens très jeune (genre 15 ans 1/2)
    – Quand mon homme me fait l’amour comme au 1er jour
    – Quand je fais la fête avec mes copines débiles
    – Quand je me fais draguer par un beau mec qui à l’air plus jeune que moi
    – Quand je vais à la gym et que je transpire moins que les plus jeunes que moi
    – Quand je sors de chez l’esthéticienne après un soin
    …………..
    D’ailleurs j’ai des amis de 10 ans de moins que moi, mais aussi de 20 ans de plus, on partage pas forcément tout les mêmes délires, mais on à quand même des points communs, malgré les âges différents.

    l’important, quel que soit son âge, c’est d’en profiter le maximum, parce que justement, les années passent trop vite !

  • #106 Delphine de Brest le 14 mai 2008 à 15 h 40 min

    Je suis loin d’avoir lu tous les commentaires alors excusez moi si je redis des choses!
    J’ai 26 ans bon en fait je suis plus proche de mes 27 ….Aujourd’hui je dois réfléchir pour donner mon âge, je suis restée bloquée à 24 ans.24 ans je trouvais que ça faisait encore jeune, 25 déjà un peu moins mais 26 là….C’est la trentaine qui arrivent à grands pas! Encore que je ne me sente pas vieille bien au contraire(sauf que courrir un 400m là je peux plus déjà qu’à 18 c’était limite!!!on n’est pas sporti dans la famille!!)Toujours est-il que je ne me sens pas vieille ce sont les gens autour de moi qui me donnent presque cette impression!Quand je croise des gens qui étaient au lycée avec moi que je vois encore traîner dans la rue, les bars , à faire la fête jusqu’à pas d’heure je sens un sacré décalage: ben oui je suis mariée, je travaille,, un crédit…bref des responsabilités quoi! Et quand j’en vois d’autres qui ont allez 22/23 ans j’ai l’impression pourtant que les miens ne sont pas si loin que ça!C’est étrange tout ça!
    Mais bon faut voir le bon côté des choses en général on me dit encore mademoiselle!
    Hein et comme dirait l’autre:c’est beau de vieillir, il y a tellement de gens au cimetière qui auraient voulu vieillir.
    Et vieillir, c’est grandir et on acquiert normalement la sagesse qui va avec!

  • #107 sophie202 le 14 mai 2008 à 15 h 58 min

    @ Delphine de Brest: Tout Pareil!!! Voilà tout pareil!! Je suis resté bloquée à 24… En même temps j’étais encore étudiante pour 3 ans, qu’on était déjà proprio, avec des projets, et des copains qui font des bb… Forcément moi je dessinais les plans de ma cuisine équipée alors que d’autre envoyait leur facture à papa maman en ne rayant plus les cosmétiques car « merdheu ils peuvent bien les payer… » Véridique… Aujourd’hui le fossé se tasse, nous travaillons tous ça change la donne.

    C’est aussi que qd je croise des gens de 26/27 ans autour de moi je trouve qu’ils ont l’air plus « adulte » que moi, je ne me sens jamais aussi adulte que ces gens.

    En fait je crois que c’est cette histoire de décalage qui me frappe, j’étais ce qu’on appelle une enfant précoce interressée très tôt par des trucs dont aucun autre enfant ne voulait entendre parler… Forcément avec les années et pour m’intégrer j’ai travaillé à gomer ce décalage, et le décalage s’est aussi naturellement tassé de lui même. Mais finalement c’est peut être toujours cette sensation de navoir pas le bon age qui me travaille ;-P.

    @Marylène merci bcp pour ton (je te tutoie tu permets, c’est l’usage sur ce blog et je trouve aussi ça plus convivial) commentaire vraiment touchant et bien écrit!

  • #108 Véro la Bisontine le 14 mai 2008 à 16 h 06 min

    @marianne (98) : tu parles d’un choc!!
    Auparavant, les beaux mecs que je voyais, du style footbaleur (Zidane par Ex), pompier, policier, maitre nageur, présentateur télé ou autre spécimen étaient plus agés que moi (l’attirance pour le beau et le plus âgé…) maintenant, ce sont tous des plus jeunes que moi, et là franchement, ça fout un coup de vieux !
    Le pire est quand on donne des dates de naissance (par ex dans mon boulot, je rencontre des personnes qui cherchent du travail et je les aide dans leurs démarches…quand ils me donnent leurs années de naissance, j’en reviens toujours pas!!!)
    Il me semble que lorsque j’étais à leurs places, c’était il y a quoi, 5, 10 ans…
    Eh bien non!!
    Et j’ose pas dire depuis combien d’années j’ai mon bac!!
    L’essentiel est de prendre les choses avec le sourire, après tout l’âge n’est qu’un chiffre sur une carte d’identité……..:)))))))

  • #109 globulita le 14 mai 2008 à 16 h 19 min

    31 ans, toutes mes dents en très bonne santé (ouais, je reviens du dentiste…) et de moins en moins de poils… ;-)

    Mais, moi, je ne vieillis pas. Je savoure. Ma légèreté, ma liberté, ma joie de vivre.

    A 25-26 ans, je me suis rendue compte que j’étais beaucoup plus heureuse qu’à 20 ans. J’étais presque au bout de mes études, j’étais partie une année au pays de la bonne bière et des frites et j’ai hurlé que j’aurais 25 ans toute ma vie, tellement que je me sentais bien.

    Petit passage à vide vers les 27-29 ans (1ers mariages et bébés dans mon entourage, ça fait un coup).

    A 30 ans, j’étais encore mieux dans ma peau. Installée dans la vie professionnelle, je n’étais plus la petite jeunette au boulot. J’avais dépassé le cap du malaise à voir mes copines devenir maman (j’étais très très contente d’être célibataire et nullipare, j’avais ma liberté et je pouvais profiter de la vie, improviser, utiliser mes sous comme bon il me semblait) et j’assumais complètement mon parcours.

    Et constat qui peut en rassurer plus d’une: je trouve toutes mes copines bien plus belles et épanouies à 30 qu’à 20 ans. Elles ont de belles expressions, savent mieux s’habiller et se maquiller. Par contre, les mecs… La calvitie, le bide à bières, … Bof… Mais leur personnalité est nettement plus intéressante qu’avant… Bref, que du bon!

  • #110 Coraline le 14 mai 2008 à 16 h 29 min

    C’est très drôle de vous lire toutes, avec chacune sa perception de son propre âge et des âges de la vie…
    Comme quoi, l’âge c’est une donnée factuelle incontournable. Mais c’est aussi totalement subjectif, l’âge qu’on a dans sa tête, l’âge qu’on nous donne, l’âge de son visage, l’âge de son corps, l’âge de ses artères aussi ;-)

  • #111 Triny le 14 mai 2008 à 16 h 49 min

    Bientôt pour ma part c’est l’âge du Christ, 33.

    Alors je dois vous avouer, j’ai des traits au coin des yeux (ridules/rides) je sais pas trop mais le pire c’est ces foutues poches sous les yeux, d’ailleurs si vous avez un super truc contre ça suis preneuse, mais pas encore de cheveux blanc, houurra !

    Bref, j’ai bien du mal à accepter mon âge, j’ai des envies de voyages mais pas encore des envies de bébé, alors que le chéri lui si ! Il va avoir 40 ans, et n’arrête pas de m’en parler, si bien que cette année, je me suis jetée à l’eau, je lui ai pris un chien ! Waip ! Un cocker même, on pourrait croire qu’il est de moi s’il n’était pas aussi rouquinou hihi

    Sinon voilà, comme vous avez pu le constater, j’ai aussi du mal à me dire qu’il faudrait que je grandisse un peu, que j’assume en quelque sorte mon âge, mais rien à faire. J’espère quand même que je vais murir un peu sinon je sens que je vais faire un blocage et que jamais mon petit ventrou il arrivera à faire de têtard !

    Et puis je vais peut-être en choquée certaines, mais les talons ça n’est toujours pas d’actualité, le jean si. Quant à mes pieds, ils sont toujours à l’aise dans mes kickers et mes converses alors pourquoi en changer ???

    Sur ce… une bonne fin de journée quand même à toutes !!!

    *englouti un chocobon*

  • #112 Mi le 14 mai 2008 à 16 h 53 min

    C’est vrai que c’est chouette de lire toutes vos réactions !
    Lili j’adore cette idée qu’on a tous les âges à la fois… je le ressens souvent comme ça.
    Moi j’ai 28ans… c’est marrant passé 25-26 on ne précise plus le « et d’mi » !
    J’ai détesté avoir 27ans, pourtant ma vie n’était pas si différente d’aujourd’hui. Mais 27 je sais pas, ça sonnait moche. Aujourd’hui quand je me regarde dans le miroir j’aime bien ce que je vois, niveau style je commence à me trouver, je me trouve même souvent jolie (grasse et dodue certes… mais jolie).
    Mon homme me taquine souvent sur l’approche de la trentaine. Est-ce qu’une fille de 30 ans c’est pu glamour ? Surtout que lui, il aura 30 cet été… et moi je le taquine vraiment juste pour la forme, car j’adore l’idée qu’il ait 30ans. Il fait son âge, et je le trouve super beau !!

    Moi je bosse avec des tout-petits donc j’ai souvent 4 ans dans ma tête : m’extasier devant un coquelicot ou des bulles de savon, me demander avec le sérieux d’un physicien pourquoi l’escargot ne tombe pas du mur…
    … déformation professionnelle ? En tout cas j’espère restée ainsi déformée longtemps !! (même si desfois mon homme est un peu atterré par mes délires)

  • #113 Stéphanie le 14 mai 2008 à 17 h 00 min

    Au sujet du « on a tous les âges à la fois », il y a une super pub qui illustre bien ça (je ne sais plus pour quoi, ouie !) : une femme d’une 50aine d’année qui zieute un homme : 30 ans ? des petites filles qui papote sur un banc : 60 ans ?

    j’espère que vous voyez de quoi je parle !

  • #114 leolu le 14 mai 2008 à 17 h 09 min

    Je ne me sens pas « vieille » malgré mes presque 37 ans (je les aurait,cet été).
    c’est sûr que physiquement, j’ai changé (pas trop, j’espère) mais dans ma tête, je n’ai pas l’impression d’avoir cet âge là.

    peut-être parce que ma période « on est une bande de jeunes, on s’fend la gueule » a duré longtemps et que les choses sérieuses type relation de couple, bb, crédit sont arrivées bien plus tard.

    et d’ailleurs, quand je lis tous ces commentaires de « jeunes », je me dis qu’à votre âge je ne me préoccupais pas autant de tout ça.

    j’ai l’impression que cette jeunesse est beaucoup plus raisonnable que la nôtre. quand je vous entend parler de crédit, mariage…. autour de 26 ans, je vous trouve quand même très sérieux et très courageux aussi.

    c’est peut être un peu HS et j’en suis désolée, mais je souhaitais quand même vous en faire part.

  • #115 Mouniou le 14 mai 2008 à 17 h 25 min

    C’est vrai que, plastiquement, on devient moche en vieillissant – enfin après 60ans, vous avez le temps les filles.

    Il y a quelques personnes âgées qui ont un très beau visage, qui sont beaux ; mais c’est rare.

    Par contre il y a des gens, pas terribles, qui sont beaucoup mieux plus âgés, que jeunes….

  • #116 Mithra le 14 mai 2008 à 17 h 32 min

    Je rejoins tout a fait Lili : dans une journee on a un peu tous les ages a la fois (et comme le signale Stephanie, une pub Yves Rocher illustre joliment ce propos)…
    Il y a quelques jours Monsieur Mithra et moi on s’est sentis « vieux » quand il m’a raconte qu’il avait recu en entretien un « gamin » ne en 86… annee ou nous, on a passe le bac ! D’un autre cote, hier j’etais sur la route avec la musique a fond, en train de chanter a tue-tete « il mio rifugiooooooooo sei tuuuu » (oui, j’ai un gros faible pour les chansons d’amour en italien) et j’avais l’impression d’avoir 15 ans. Sauf qu’a 15 ans j’aurais prefere crever plutot que d’avouer que des fois j’ecoutais de la musique craignos, l’age a donc des benefices ;-)

    Je crois aussi qu’a n’importe quel age on a la vie que l’on se fait : je connais des gens de 25/30 ans qui ont une vie hyper rangee, zero prise de risque, dont la plus grande excentricite est de decider en fevrier s’ils iront a Royan ou a Annecy cette annee au mois d’aout et qui ont deja la retraite en ligne de mire.
    Mais mener cette vie la n’est pas une obligation, ni a 25 ans, ni a 40 ans, ni a 55 ans, plus on avance en age plus on sait ce qui nous convient, et plus on a la force de refuser ce qui ne nous va pas (d’ou certains petages de plombs parfois)…

    Question physique, je me demandais comment j’allais reagir aux premieres rides, vu que beaucoup de copines le vivent assez mal… ben en fait pour le moment je m’en fous completement. Bon, c’est pas encore la Berezina de ce cote, mais je vois bien que je marque la fatigue plus qu’avant, que ce pli sous les yeux se creuse un peu… mais bof, j’en fais pas une maladie. Je fais attention a moi, mais je ne me scrute pas dans la glace pour voir si telle ridule s’est creusee ou si une autre est apparue.
    Je vois le cap des 40 ans se profiler et ca ne me fait ni chaud ni froid. A tel point que je me dis que ca n’est pas normal, au vu des magazines et de la pub qui ne cessent de me dire que le vieillissement devrait occuper une partie non negligeable de mes pensees et de mon portefeuille, je dois etre une inconsciente totale !

    Sinon tout ca me fait penser a cette definition du vieillissement (de je-ne-sais-plus-qui) : on est vieux le jour ou arrete de traiter les gens de vieux con pour commencer a les traiter de petit con :-)

  • #117 Emphiris le 14 mai 2008 à 18 h 15 min

    Hi hi je me sens toute jeune par rapport à la grande majorité des personnes qui ont laissé des commentaires, mais cela ne m’empêche pas d’être trèèès intéressée par le sujet.
    Je vais avoir 18 dans quinze jours, et me pose beaucoup de questions concernant mon avenir. Je me sens un peu accablée par tout ce qui va me tomber dessus bientôt (bac, concours, choix du cursus, entrée en études supérieures peut-être dans une ville inconnue, etc). Quand je regarde mes grands-mères toutes deux intelligentes, magnifiques et élégantes « malgré » leurs 70 et 86 ans respectifs, je me dis qu’il ne faut pas avoir peur de vieillir. A 18 ans, on sait qu' »il faut profiter » et en même temps on a tout à construire, avec parfois des soucis familiaux ou sentimentaux pas si anodins que cela derrière soi, on ne sent pas forcément prêt(e) à affronter l’avenir mais on ne veut plus être regardé(e) comme un(e) enfant…

    Merci pour tous ces témoignages positifs (ou moins positifs). Ce genre de réflexion aide à grandir, aussi.

  • #118 Anne le 14 mai 2008 à 18 h 29 min

    Courage les filles !

    Je me suis sentie vieille le jour où un jeune homme m’a offert sa place assise dans le métro

    Et encore, pas trop. Parce que. j’ai refusé poliment et je suis sortie à la station suivante (et remontée dans une rame éloignée) pour ne pas le décourager.

  • #119 Mlle Crapaud le 14 mai 2008 à 18 h 36 min

    Anne : on m’a déjà offert sa place et j’en suis encore à me demander pourquoi (j’ai 19 ans, je rappelle).

  • #120 MzelleDee le 14 mai 2008 à 18 h 41 min

    C’est marrant je n’ai jamais eu ce « flip » peut-être pcq j’ai eu une adolescence pourrie et que j’ai vécu la vie active et l’indépendance comme une libération! mais par contre j’ai 27 ans, moi aussi j’ai un « grumeau sous le bidon » (je ne me rappelle plus de qui c’est mais j’adooore cette expression) et je suis tjrs une fille, je crois qu’à 50 ans je serais tjrs une fille, je n’arrive pas à me définir comme une femme…j’ai jamais pu, peut-être aussi pcq je suis restée bien jeune dans ma tête, et accessoirement dans mon apparence ou mes tenues (ni dadame, ni sous-préfète ;-) )
    bref moi l’adage 20 ans le plus bel âge de la vie ne m’a jamais parlé, en revanche on n’est jamais aussi épanouie qu’à 30 me parle bcp plus!

  • #121 Lullaby77 le 14 mai 2008 à 19 h 20 min

    @ Stéphanie: c’est une pub Yves Rocher, avec une super musique en plus ‘Directly to my helmet’ de The Spinto Band.
    J’adore cette pub :-) Ca me ferait presque acheter les produits.

  • #122 Jenesaispasmemaquiller le 14 mai 2008 à 19 h 25 min

    Mais non tu grandis toujours!!

  • #123 Mushi le 14 mai 2008 à 19 h 35 min

    Quel bonheur ce blog ! Tous les billets sont passionnants.
    J’aime beaucoup l’idée que nous ayons tous les âges en nous. Je dirai même que je suis plus du pays « fille » que du pays « plusieurs âges ». Car finalement malgré mon âge (55 !!§/.!!) je suis essentiellement et avant tout une fille !!! Sais pas si j’suis bien claire !

  • #124 Mouniou le 14 mai 2008 à 19 h 46 min

    C’est très vrai que l’on a tous les âges à la fois ou successivement, dans une journée.

    (Et Mithra, lorsque l’on dit « pauvre connard », ce qui me vient facilement à la bouche, on a quel âge ? Et les « bras d’honneur » ? mais ça se fait moins maintenant ; le geste avec un doigt est plus moche. Avec le « bras d’honneur », on pouvait prendre son élan, on en avait pour son argent quoi !)
    Mes filles me plaquent quand je fais ça !

    Evidemment je ne suis pas une femme, pas une dame, mais une vieille dame indigne.

    Si les années accumulées font descendre les joues,les fesses ; elles font sacrément monter la liberté ! Et aussi la rigolade.(ne jamais oublier cette dernière).

  • #125 Virginie – Québec le 14 mai 2008 à 20 h 06 min

    J’ai eu 25 ans, il y a deux semaines, tout c’est bien passé, pas de traumatisme. à vrai dire le traumatisme, je l’avais eu deux mois avant, quand j’ai commencé mon nouveau travail au Cégep (entre le secondaire et l’université, on fait deux ans au cégep ou trois ans pour un programme technique et aller tout de suite sur le marché du travail, au Québec). J’avais 24 ans, lors de cette lointaine époque et les étudiants m’appellaient madame. Quel choc! Je sors à peine de l’Université… Il est vrai que je m’habillais en madame pour faire plus professionnel dans mon nouveau milieu de travail.

    Depuis, j’ai retrouvé mes jeans et mes 25 ans, et on m’appellent encore parfois madame, mais on me prends souvent aussi pour une étudiante, ça console un peu :)

  • #126 Turquoise le 14 mai 2008 à 20 h 28 min

    Oh,les filles, question âge, je crois que je vous bats toutes : 63 – mon âge, pas ma date de naissance, dommage !
    Mais c’est vrai qu’on peut avoir tous ls âges successivement, selon l’humeur du moment …
    Evidemment, je suis nettement moins fraîche qu’à 20 : des cheveux gris, dix kilos de plus, une belle ride du lion ; mais je ne me sens pas trop ramollo du bulbe, je continue à me débrouiller au Scrabble et en mots croisés tordus, je lis encore plus qu’en fac , et je fais plein de choses que je n’aurais pas imaginé entreprendre ado . J’ai même été jusqu’à faire un fils, c’est dire !
    Je crois qu’il faut éviter de passer son temps à se scruter les ridules devant la glace, et à ruminer le temps passé . J’ai encore une vingtaine d’années devant moi, je n’ai pas envie de les gaspiller à jouer les Tatie Danielle ou à voiler tous les miroirs et me cloîtrer chez moi comme Greta Garbo !
    Vous verrez, ce n’est pas si difficile de vieillir, il y a tout de même des compensations …

  • #127 Qui©he le 14 mai 2008 à 20 h 53 min

    27 et 29 c’est redoutable !
    Prépare toi !

  • #128 La Cuiller En Bois le 14 mai 2008 à 21 h 54 min

    20 ans
    30 ans
    40 ans …

    Mince mais c’était au siècle dernier tout cela …

    :-))))))

  • #129 virgulle le 14 mai 2008 à 23 h 17 min

    « Il nous fallut bien du talent pour être vieux sans être adulte « 

  • #130 Delph-ô-bô-ongles le 14 mai 2008 à 23 h 22 min

    Je dois avouer que quand on me demande mon âge, je calcule. Suis pas à 1 ou 2 ans près, c’est dire si ça me préoccupe :D
    Ce qui me fait le plus bizarre, c’est que mes potes qui n’avaient jusqu’à maintenant que quelques années de + que moi, fêtent leurs 40 ans les uns après les autres…..Et qu’ils ont des enfants. Au fait moi aussi tiens, même une grande qui rentre en 6è en septembre.
    Je crois que c’est à la rentrée que je vais prendre un coup de vieux moi. En même temps que l’adolescence de fille chérie en plein dans la tronche

  • #131 Hélène le 14 mai 2008 à 23 h 41 min

    Qui©he sois la bienvenue ;-)

  • #132 Karina_Qc le 15 mai 2008 à 6 h 03 min

    Mais est-ce vraiment réquis, être adulte ET sérieuse ?

    J’espère que non parce que sinon jsuis mal barrée… Quoique j’ai pas encore troqué le 1 pour un 2 sur mon âge :)

  • #133 sophie202 le 15 mai 2008 à 9 h 38 min

    Merci àtoutes pour vos commentaires…

    @ virgulle cette chanson et cette phrase en particulier fait partie de celle que je vénère entre toutes… Celle là, « c’est extra » et « le petit garçon » de Regiani (en fait tout Regiani…)

  • #134 lili le 15 mai 2008 à 10 h 23 min

    @ Mouniou, t’as raison, il y a des gens plus agréables à regarder vieux que jeunes ;o)

    je relis tous ces commentaires, il est quand même pas mal question de peur plus que de vieillir
    cette peur de vieillir ne s’exprime que pour les rides, en fait une peur de la perte de la beauté, de la fraîcheur (+ la peur du changement)

    j’y vois une anxiété qui me fait penser aux ados qui ont un petit bouton sur le nez et croient que c’est la fin du monde et que la foule a les yeux dessus

    l’agrément d’avancer dans la vie, c’est de se ramener soi-même aux bonnes proportions, ni trop ni trop peu : nous sommes un tout, une personne entière
    la peau lisse n’en est est qu’un élément, pas le centre

  • #135 Hélène le 15 mai 2008 à 10 h 48 min

    Karina_Qc bienvenue à toi ;-) Et non, dieu merci, je ne pense pas qu’on soit obligé d’être sérieux quand on est adulte (ou alors ça veut dier que je suis pas du tout adulte ;-))

  • #136 gaelle288 le 15 mai 2008 à 11 h 03 min

    Je suis tout à fait d’accord sur le fait que d’avoir des enfants, ça file un coup !
    En un an : je me suis mariée, j’ai fait un bébé ( elle est née il y a deux mois) et je vais avoir 30 ans au mois d’aout !!!
    Maintenant je me fait plus de soucis qu’avant pour les factures, l’avenir…
    mes préocupations ne sont plus les mêmes ! et mes envies non plus d’ailleurs !
    j’ai envie de plein de choses pour ma petite Alice ! ce qui ne m’empêche pas d’avoir envie d’une nouvelle paire de chaussures ! mais la priorité c’est ma petite puce !!!
    Par contre j’ai prévenu tout mon entourage : à 30 ans j’arrête de compter les années !

  • #137 isa24 le 15 mai 2008 à 16 h 25 min

    moi j’ai 32 ans et j’ai vraiment du mal à considérer que je vieillis ou même que je suis adulte
    pourtant je le suis
    mais quand je vois que des personnes qui ont dix ans de moins que moi sont déjà adultes, j’ai vraiment de la peine à le croire
    oui c’est bizarre mais je ne dois pas être la seule, pour moi j’ai toujours l’impression d’avoir 22-23 ans….

  • #138 Nicole le 15 mai 2008 à 16 h 54 min

    Isa24, non, t’es pas la seule… je ne sais pas quel âge j’ai l’impression d’avoir, mais personne me donne plus de 30 ans, en tout cas! (j’en ai 32…)

  • #139 Hélène le 15 mai 2008 à 17 h 54 min

    isa24 bienvenue à toi !

  • #140 Princesse Strudel le 16 mai 2008 à 9 h 50 min

    Hé bien moi j’aimerais bien être une adulte… Je me sens coincée entre deux âges, ou plutôt entre deux états, comme une ado qui n’arrive pas à grandir, et je trouve ca hyper désagréable.
    Oh, j’aime qu’on m’appelle « Mademoiselle » quand j’achète trois tomates au marché, j’adore pouvoir me balader en débardeur sans avoir le gras du bras qui pend et faire la fête jusqu’au matin de temps en temps.

    J’aime aussi me pomponner de pied en cap, escarpins précieux et sac à main « jolie Madame », j’apprécie de gagner ma vie, d’avoir mon appartement, mon indépendance, de pouvoir me permettre de sauter dans un avion du jour au lendemain pour un week-end ici ou là.

    Mais je me sens décalée. Trop « vieille » pour être une ado, trop consciente des aléas de la vie et du temps qui passe, plus vraiment de goût pour les fiestas débridées et les soirées un peu superficielles.
    Pas assez adulte pour me sentir vraiment femme, ou pas assez femme pour me sentir vraiment adulte. J’ai envie de fonder quelque chose de vrai, d’avoir une famille, des marmottons braillards et un homme, « un vrai ». Mener une « vraie » vie d’adulte, avec de « vraies » activités d’adulte. J’ai comme l’impression de ne pas trouver le mode d’emploi de ma vie. C’est angoissant. Le temps passe, je suis adulte au sens officiel du terme, ado si l’on considère la vie que je mène, décalée dans chaque monde. Alors, certes, je suis libre comme l’air, mais bon sang, qu’est-ce que j’ai la trouille, parfois…

  • #141 sophie202 le 19 mai 2008 à 13 h 38 min

    Ehhh beh princesse, faut pas flipper comme ça.

    Tu mets le doigt en utilisant des mots plus angoissés que les miens sur ce que j’essayais précisemment de décrire: plus une ado, (certes pas!!) mais pas encore une femme, mais je sens que j’évolue que qqch dans mon statut change.
    Mais c’est ça que j’essayais de souligner, on progresse toujours d’un état de vie à un autre, chacun à notre rythme. Mias l’important je crois c’est d’essayer d’être heureux avec ce que nous donne le statut actuel sans forcément chercher à aller plus vite que le musique…

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.