Au cas où il y ait la guerre, par Miss Nahn

31 août 2011

o-toi-lectrice

« Si le dada d’Hélène c’est le maquillage, mon dada à moi ce sont les chaussures.
Et un peu le maquillage aussi. Un peu.

Escarpins, ballerines, sandales, bottes, bottines, salomés, compensés, j’aime TOUTES les chaussures.
Je m’extasie aussi devant la vitrine de Berluti (le Christian Louboutin des hommes) et je fonds devant les chaussures pour enfants, moi qui n’en ai pas.
Une grande malade donc, et dont la « chaussurothèque » croule sous beaucoup trop de paires.
Dont mes paires « des fois qu’il y ait la guerre ».

Mes quoi ça ?

Mais si vous savez : la deuxième paire d’un exemplaire adoré, très porté, choyé, mais dont on redoute la perte ou le bobo fatal (un talon brisé pour les escarpins).
Du coup hop ! Achat d’une seconde paire identique, au cas où. Ainsi plus de fatalité, plus de drame.
Plus jamais je ne me retrouverai sans escarpins nude ou sans ballerines camel. En haut de mon dressing attendent, bien sagement rangés dans leurs boites, les back-up.

Ouf ! Je suis sauvée. (Limite « lâchez les obus, moi je suis protégée »).
Oui, c’est vrai, je souffre d’une petite peur du manque. Trois fois rien.
Mais pour avoir vécu la mise à la poubelle d’une paire d’escarpins parfaite et que j’ai mis des années à remplacer, et bien je ne me suis pas vraiment posé la question lorsque j’ai enfin trouvé leurs remplaçantes, j’en ai pris 2 paires.

Ensuite, oui j’avoue, ça n’arrive pas qu’avec des chaussures. Cela arrive aussi avec certains rouges à lèvres ou vernis à ongles.
Mais ce n’est pas que la faute de ma névrose, c’est aussi à cause des marques qui adorent faire des éditions limitées ou décident d’arrêter ma couleur préférée (hein Mr Dior, mon 489 il est où ??????)
Donc voilà, le Dior Addict « Tango », fabuleux rose corail édition limitée de cet été, est en 3 exemplaires dans mon tiroir.
Parce qu’il est parfait mais va très vite disparaître des rayons (bande de véroles !) et que moi j’ai besoin d’avoir un rouge à lèvres « doudou », que j’ai tout le temps dans mon sac, peut importe celui que j’ai mis le matin. Dans la journée je remets celui que je peux appliquer les yeux fermés.

J’ai un adorable mari qui me dit que cette névrose en vaut bien une autre et qu’elle ne fait de mal à personne (à part ma carte bleue), et donc pas de quoi fouetter un chat (que j’adore, hors de question de toucher à un poil de la tête de mon chat) ;-)

Et vous, vous arrive-t-il d’acheter un même objet ou vêtement en plusieurs exemplaires, au cas où il y ait la guerre ?

Signé : Miss Nahn »

80 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !
,

Vous aimerez aussi

80 commentaires

  • #1 Evelys le 31 août 2011 à 8 h 33 min

    Coucou à toutes
    Tu fais marché l’économie du payas moi je trouve ça bien, tant que ça t’empêche pas de payer tes factures :)

    Moi je suis pas du tout comme ça, je n’achète rien en double…Sauf pour la bouffe où là je stocke mais c’est pas à cause de la guerre…c’est à cause que j’habite au 5ème sans ascenseur ^^’
    Bonne journée :)

  • #2 dexash le 31 août 2011 à 8 h 39 min

    Je conçois tout à fait ^^ le complexe de l' »écureuil »

    En général moi c’est les Converse … *oui je sais sacrilège à mon age de porter encore « ça » *
    Vraies, fausses, à lacets à zip colorées ou non… cet été à la fin des soldes je suis tombées sur un ptit magasin qui en avait plein, j’en ai pris 4 paires dont deux identiques, et en plus, pour un prix dérisoire.

    Pour le maquillage c’est diffèrent : j’ai trois sœurs plus jeunes, alors quand j’achète en double (ou en triple), ça finit toujours par se vider un jour ou l’autre. Ou alors, c’est quand je vais dans des boutiques que je n’ai pas chez moi, je stocke par peur de ne pas pouvoir revenir ^^

    Des fois qu’il y ait la guerre …

  • #3 oppossum le 31 août 2011 à 8 h 59 min

    Bonjour à toutes,

    Eh ben moi c’est tout pareil, avec quelques variantes: tout comme toi j’achète en 2 exemplaires le RAL de mes rêves ( ex : le génial de Chanel, le diorkiss de Dior).
    Manque de bol pour moi j’ai jamais pu acquérir le fameux Tango déjà kidnappé par tant d’admiratrices du Dior addict.Pour les chaussures, je diffère un peu: j’achète le même exemplaire pour mes filles en taille différentes, comme cela je suis sûre de profiter d’un modèle qui me plaît, plusieurs années de suite.Cela étant, je n’ai pas le sentiment de souffrir d’une névrose mais je suis convaincue que nous sommes plutôt des fines stratèges! (bon d’accord c’est pour faire plaisir à mon égo que je pense comme cela hihi!). Mais dans l’ensemble, rien de bien grave, non?! ciao!

  • #4 Débounette le 31 août 2011 à 9 h 03 min

    Ben jamais j’achète en double (rarement les fringues ou alors 2 pantalons en lin bien coupés de couleurs différentes) et pis si récemment 2 crayons yeux tellement beaux et 2 mini-vernis en édition limitée c’est + parce que c’est du mini format je finis rarement les choses donc j’ai de la marge pour 10ans …
    Il n’y a que pour la naked que je me suis posée la question mais ma palette favorite est très peu creusée malgré un usage intensif donc çà va.
    Pour les chaussures je te comprends parfaitement si un modèle te va pourquoi ne pas s’équiper (au cas où il y aurait …)
    Ton mari est compréhensif (moi il n’a jamais compris pourquoi il me fallait « autant » de chaussures, et qd je dis autant c’est limité qd même )
    Donc j ‘ai répondu non mais un p’tit peu oui parfois ….

  • #5 Ann le 31 août 2011 à 9 h 04 min

    Si je stocke ? Affirmatif ! Tout le temps…
    J’ai arrêté pour le maquillage et les vêtements (plus de place, en fait ;-) et j’avoue que je regrette amèrement de ne pas avoir acheté au moins 2 paires de mes bottes noires chéries parce que le jour où elles seront foutues sera pour moins un jour de deuil (résultat je les porte le moins possible, c’est logique, ça ???)
    Mais sinon, en ‘alimentaire’, je stocke tout ce qui n’est pas périssable en quantité industrielle dans ma (grande) cave..Franchement, j’ai de quoi tenir au moins 3 ans…
    Ma soeur, très désorganisée, a déjà fait ses courses chez moi ;-))
    Ce qui m’angoisse ce n’est pas cette habitude bizarre mais mon incapacité à m’en défaire..je ne comprends pas, je n’ai jamais manqué de rien…à mon avis, j’étais la petite fille aux alumettes dans une autre vie ;-)
    Bonne journée, les filles !

  • #6 Zabellou le 31 août 2011 à 9 h 06 min

    C’est un comportement finalement assez « rationnel », si on considère que tu as absolument besoin de ces chaussures, ou vernis !!! Tu te débrouilles pour ne jamais en manquer, ma foi ça se tient…

    Personnellement, je crois que j’ai le raisonnement totalement opposé : ce qui fait l’intérêt/la valeur d’un vêtement ou d’un objet auquel je suis attachée, c’est justement sa durée de vie éphémère (bon ça peut durer longtemps quand même, voire toute une vie si on en prend soin…), ou son caractère unique (pour moi s’entend, j’achète rarement des pièces uniques !). Ça me permet aussi de rester ouverte aux nouvelles « rencontres » : oui, j’adorais ces salomés en daim noir, mais j’aime finalement tout autant ces babies noir et gis trouvées par hasard à des milliers de kilomètres de chez moi, qui ne m’auraient peut-être pas fait de l’œil si j’avais su qu’un autre exemplaire des anciennes m’attendait sagement à la maison !

    La vie aurait un caractère moins précieux si on pouvait rejouer à la fin, non ??

  • #7 Em10o0ie le 31 août 2011 à 9 h 09 min

    Oh que oui, cela m’arrive aussi!! et ca marche pour tout: Vêtement, chaussures, maquillages, etc. Dans mon placard, pas mon de 2 palette naked (on ne sait jamais), 2 razor sharp, mes 3-4 fard à paupière préférés en double aussi, 5 jeans parfait d’avance, (bein oui, il avait été arrêté), etc etc,… La carte bleue chauffe, mon Homme rale mais je me sens mieux dans matête si j’ai du stock.

  • #8 Korento le 31 août 2011 à 9 h 20 min

    Oh la la Miss Nahn comme je te comprends !!!!
    Moi … c’est la même chose mais avec les sacs à mains !!!! je suis aussi fan des chaussures et du make-up mais autant que des sacs à mains !!!
    Si je pouvais gagner au loto rien que pour m’offrir le nouveau sac BB à 850 euros !!!!

  • #9 Aurore le 31 août 2011 à 9 h 38 min

    Pour répondre à ta question, non, je ne fais pas partie des gens qui achètent des choses en double ou en triple, j’ai déjà du mal à acheter en un seul exemplaire…
    Quand on a peu de moyens, lire ce genre d’articles, c’est assez surréaliste : ça donne l’impression de vivre dans un monde parallèle…
    Je ne t’envie pas pour autant. Avec mon petit budget, j’arrive à me faire des petits plaisirs et ceux là, même modestes me contentent bien plus que si j’avais mes armoires remplies de trucs en double ou en triple. Enfin c’est ce que je pense…

  • #10 Calystine le 31 août 2011 à 9 h 53 min

    Bonjour,

    C’est mon premier commentaire sur le blog d’hélène et je suis ravie de pouvoir te dire que tu n’es pas la seule à faire des réserves.

    Quand j’aime quelque chose je l’achète aussi en double exemplaires: maquillage, fringues et chaussures. Pour les deux derniers, bien souvent j’achète le même modèle dans des couleurs différentes.

    Mon mari est aussi compréhensif et me rassure en me disant « si tu es bien avec alors vas y prends en deux » mais je le soupçonne parfois, de vouloir éviter ainsi une corvée de shopping ^^

  • #11 Deilema le 31 août 2011 à 10 h 01 min

    Moi je stocke surtout le saucisson, je ne sais pas si ça compte ?

  • #12 Anka le 31 août 2011 à 10 h 20 min

    Moi j’aurai dû y penser ( a la guerre) pour mes bottines jonak!!!

    Je les ai portées jusqu’à épuissement du talons… et comme toi j’ai assistée a leurs mise en poubelle… :-(

  • #13 Ceseraaudreyetpuisc’esttout le 31 août 2011 à 10 h 21 min

    Je me retrouve assez dans la réponse de Zabellou…et puis c’est si joliment écrit!!! Le côté éphémère a aussi son charme!
    Et puis, tout comme Aurore, la question se pose souvent en d’autres termes « je l’achète en 1 exemplaire, ou pas? » alors de là à envisager un 2ème ou 3ème exemplaire ;) Mais je ne jette la pierre à personne hein, on vit avec les moyens qu’on a, et surtout plus important, avec les priorités qu’on a! Je claque un argent fou en plantes pour le jardin, en tissus pour la couture et en matériel d’aquarelle…c’est juste une question de choix finalement…
    @ Deleima ;) le côté éphémère su saucisson illustre assez bien le propos!

  • #14 Froggy le 31 août 2011 à 10 h 26 min

    Ouf, je me sens moins seule ;o)))
    Chacune son truc, moi, c’est surtout la laine à tricoter, mais j’ai tendance à le faire à peu près pour tout et n’importe quoi… En revanche, mon compagnon ne comprend absolument pas cette peur de manquer ! moi, ça me rassure, c’est tout !

  • #15 Pascale le 31 août 2011 à 10 h 28 min

    Non, rien en plusieurs exemplaires, pour les mêmes raisons qu’ Aurore! Pas les moyens ;-)
    Tout au plus deux paires de chaussures identiques mais quand même de couleurs différentes (bon, j’étais enceinte, et dans ces moments-là c’est parfois plus délicat de se chausser que de s’habiller!!). J’aimerai parfois pouvoir et en même temps, « si j’étais riche », je ne sais pas si je le ferais… je suis sans doute trop habituée à compter, mettre de côté, réfléchir longuement avant chaque achat, je pense que je n’arriverais pas à me « lâcher grave ». J’aurai beaucoup d’autres choses à nous offrir d’abord!
    Pour autant, je ne me permettrais pas de critiquer ta façon de faire, tu gagnes suffisamment bien ta vie manifestement pour te permettre de faire ce que tu fais, tant mieux pour toi! Tu ne lèses personne, même pas tes éventuels futurs enfants, qui au moins seront toujours bien chaussés!!
    Ca me fait penser à une maman à l’école de mes schtroumphs: toujours bien sapée et bien chaussée, je la voie rarement avec deux fois la même paire de chaussures le même mois, par contre, son fils porte toujours les mêmes chaussures (trouées en plus!!). Un jour en discutant avec elle au parc, voyant nos fils remettre leurs chaussures (on s’apprêtait à rentrer) , je plaisante en disant que c’est hallucinant à quel point ils usent vite et elle me répond, qu’en effet, c’est une ruine de chausser ses gosses… Là, ça, ça me fait tiquer…

  • #16 Hanna le 31 août 2011 à 10 h 28 min

    Mon tee-shirt tsahal. Je l’adore. Il me fait penser à mon amoureux.
    Pour le coup, il y a vraiment la guerre dans son pays qui je l’espère deviendra le mien!

  • #17 Mahault le 31 août 2011 à 10 h 34 min

    Anka : fallait pas les jeter, on peut les faire réparer ! Les cordonniers refont semelles et talons, je l’ai fait faire récemment sur mes bottes, et c’est reparti pour au moins trois ans (et je marche beaucoup, cause pas de voiture).

  • #18 Laure le 31 août 2011 à 10 h 46 min

    J’ai longtemps fonctionné comme toi: j’achetais en double: maquillage, chaussures, chemises, polos, pantalons… j’adorais ce grand bonheur qu’est- celui d’être comblée: doublement comblée. Encore plus en période de solde où je culpabilisais moins! et arrivée à 40 ans, ça a été l’inverse. Devant mon stock de TOUT, j’avais perdu l’envie de me faire plaisir. D’autant plus que je me suis rendue compte que j’utilisais rarement le doublon, il restait en stock.

    Aujourd’hui, je fonctionne au petit bonheur la chance. De toutes façons je suis en extase toutes les 5 minutes. Si un modèle n’existe plus, je fais confiance à mon enthousiasme pour re-tomber amour d’un autre.

    Je viens très souvent sur ton site depuis un mois environ mais je ne sais pas qui est Miss Nahn. Tu peux m’éclairer?
    Merci

  • #19 dRine le 31 août 2011 à 10 h 47 min

    Salut les filles,

    C’est comique pcq ça m’arrive parfois de me dire « j’aurais dû en acheter 2 paires » (oui là je parle des chaussures) mais je ne l’ai jamais fait. Parce qu’il me faut longtemps pour savoir qu’une paire de chaussures est parfaite (il faut qu’elle ait maintenu mes pieds en bonne santé dans toutes sortes de conditions (oui, le confort d’abord!)) et du coup, il est toujours trop tard une fois que je commence à me poser la question ;-)
    Mais c’est pas grave, j’aime bien changer, je trouve toujours bien autre chose, mais il faut parfois longtemps pour retrouver qqch d’aussi satisfaisant.
    Ce que j’admire dans cette démarche c’est que tu es sûre de ton coup. Tu es persuadée que le jour où la première paire te lâchera tu voudras la même… Ce qui n’est pas du tout mon cas !

    Sur ce, je vous souhaite une bonne semaine !
    dRine

  • #20 Atchoum le 31 août 2011 à 10 h 48 min

    Je ne peux que compatir à « l’angoisse de la guerre » de Miss Nahn !

    Je plaide coupable pour les fringues. Si je trouve un t-shirt (basique) ou une veste légère qui me plait et qui, par bonheur, en plus n’est pas cher, alors je craque et retourne en acheter un second le plus vite possible. J’ai aussi vécu des déceptions liées à l’usure ‘naturelle’ des choses mais qui me font dire ‘non, l’autre était mieux sur ca, ca, ca’ alors du coup l’achat double, ça me connait. Moi qui suis une maniaque des sacs (j’en ai une ‘colonie’, selon l’Homme), je n’aime pas les avoir en double par contre. Etrange. Il faudrait que j’en parle à un psy.

    Cependant, en ce moment j’ai un problème, peut-être aurez-vous la solution. Je suis une heureuse fiancée qui s’est vue remettre une superbe bague de fiançailles, très originale. Pourtant j’ai une peur : et si je la perds ? et si elle s’abime ? Évidemment, je n’ose pas en acheter une deuxième identique, l’Homme me prendrait encore plus pour une folle (et je n’ai pas le budget) mais bon, je suis un peu dans une impasse. (Heureusement que l’alliance je l’ai choisi la plus classique possible, en cas de problème je suis certaine de la retrouver !)

  • #21 Charlotte des Plantes le 31 août 2011 à 11 h 05 min

    href= »#comment-404329″>dRine: pareil, je met un certain temps pour me dire « ça, ça me va, j’adore, il faudrait que j’en rachète un/une autre ». Pas certaine de mes choix finalement.
    J’aime aussi la découverte, la surprise, du coup, même quand j’aime et que j’ai la possibilité de racheter le même exemplaire, je teste le voisin :)

  • #22 Delphine de Brest le 31 août 2011 à 11 h 32 min

    J’ai bien ri en lisant ce texte !!!!
    Moi, ce n’est pas les chaussures mais les tee-shirts. J’adore les tee shirts en coton, simples avec encolure bateau, ronde….manche 3/4 , courtes. Alors oui, je craque… parce qu’on n’est jamais à l’abri d’une tâche impossible à faire partir …Et que si je n’ai pas un autre sous la main à mettre, je garde le 1er en me rappelant à quel point je l’aimais et gardant l’espoir aussi d’en retrouver un identique !

  • #23 Miss Nahn le 31 août 2011 à 11 h 45 min

    Deilema: Et plutôt deux fois qu’une!!
    A la maison il y a toujours du corn flakes et du saucisson d’avance, sinon le karma de l’appart est tout de traviole ;-)

  • #24 biscuit le 31 août 2011 à 11 h 47 min

    Mais j’ ai vécu aussi le traumatisme du produit disparu :) le parfum XS de Paco Rabanne, remplacé par XS Black qui ne me plait pas du tout. Je ne m’ en suis jamais remise et si j’ avais su, j’ aurai fais des stocks énormes!! :) Depuis j’ ai quelques tocs…
    Mais contrairement à toi, mon chéri ne cautionne pas le stockage massif, donc je me limite… ( la chance que tu as !!! )

  • #25 Miss Nahn le 31 août 2011 à 11 h 49 min

    Atchoum: J’ai eu la même angoisse pour mon alliance, surtout que nous aimons voyager et qu’un beau bijou n’est pas vraiment adapté pour ça. Résultat nous nous sommes offerts des « stunt rings » toutes simples, en argent que nous portons en voyage.
    Et nos alliances partent se cacher chez des membres de notre famille ou dans le coffre de banque d’un couple de copains.
    Pour la peur d’abîmer le bijou, j’en ai parlé avec mon mari chéri et le joailler d’où vient le bijou. Ça se répare ces petites bêtes :-)

  • #26 Miss Nahn le 31 août 2011 à 11 h 56 min

    Aurore: Pascale: J’ai tout à fait conscience de la chance que j’ai de pouvoir me permettre cela, car si je le fais aujourd’hui (pas pour tout, hein, quand même, je ne suis pas dingue à ce point), il était totalement inenvisageable de le faire il y a quelques années.
    Et j’essaie de me « soigner » car l’éphémère est une bonne chose, il permet le changement, la nouveauté. Raconter cette étrange manie est aussi une manière de prendre une saine distance avec cette écureuillite :-)

  • #27 Miss Nahn le 31 août 2011 à 11 h 59 min

    Zabellou: Très très joliment dit! J’essaie d’apprendre ce détachement qui me paraît très sain, je lutte contre mon écureuil intérieur ;-)

  • #28 Nat le 31 août 2011 à 12 h 03 min

    ça m’est arrivé une fois ou deux mais avec le temps on apprend à se connaître et en ce qui me concerne je peux être changeante (pour le superflu j’entends)…
    Ce qui me plaît énormément à un moment peut me lasser. Mais j’ai tout de même du parfum d’avance « au cas où » :-)
    Ceci dit une guigne en vaut une autre, ma passion étant les sacs à main je perds pas mal de mon self control devant certains modèles et j’en possède beaucoup (trop).
    Je viens d’acheter un bouquin intitulé l’Art de la Simplicité de Dominique Loreau et j’espère en tirer quelques precepts. Nous sommes dans une ère de consumérisme haletant où l’accumulation donne une illusion de satisfaction. On se met à l’abri des jours de « disette » nous qui n’avons justement jamais connu la guerre et/ou le manque réel.

  • #29 Tookeen le 31 août 2011 à 12 h 05 min

    Mieux vaut se droguer aux chaussure, aux rouges à lèvres et aux vernis, qu’à l’héroïne ! Et avec tous nos achats compulsifs, nous soutenons l’économie ! Oui cette excuse est bidon, mais pas tant que ça au final ;)

  • #30 Zabellou le 31 août 2011 à 12 h 06 min

    Ceseraaudreyetpuisc’esttout: Merci pour le compliment ;)

    Atchoum: Vis avec le bonheur d’avoir un beau bijou, offert par l’homme que tu aimes et avec qui tu as choisi de passer ta vie; et non dans l’angoisse de le perdre, l’abîmer, te le faire voler… Redouter les malheurs n’empêche pas qu’ils puissent arriver, mais ça gâche tellement les moments qui précèdent (moments qui peuvent heureusement durer toute la vie…) ! C’est aussi une question de philosophie, on peut au choix voir le verre à moitié plein ou à moitié vide, se réjouir de ce que l’on a ou craindre de le perdre… Ok c’est plus facile à dire qu’à faire ;)) mais on peut toujours essayer !

  • #31 Pascale le 31 août 2011 à 12 h 09 min

    Miss Nahn: C’est aussi sans doute parce qu’avant tu ne pouvais pas te le permettre que tu le fais maintenant…? En te disant aussi que si ta situation financière décline, au moins tu auras tes réserves ;-))) Un peu comme ma grand-mère qui stockait les boîtes de conserves et les denrées non périssables et qui devant notre étonnement nous disait  » toi t’as pas connu la guerre ».
    Comme je le disais plus haut, à partir du moment où tu as les moyens, où tu le fais sciemment, ben, why not…? Evidemment, si tu venais ensuite te plaindre de n’avoir plus d’argent pour payer tes impôts ou tout autre dépense obligatoire mais pas très « fun », là, je trouverai ça indécent.

  • #32 Nat le 31 août 2011 à 12 h 11 min

    Zabellou:
    Zabellou j’aime beaucoup ta manière de voir les choses et particulièrement la dernière phrase de ton post :-)

  • #33 Nat le 31 août 2011 à 12 h 21 min

    Deilema:
    Excellent le stock de saucisson, mission impossible pour moi car je le mangerais au fur et à mesure car je ne résiste pas à l’appel du saucisson ^^

  • #34 Hélène le 31 août 2011 à 12 h 27 min

    Evelys: « c’est à cause que j’habite au 5ème sans ascenseur » : ;-))))))))))))

    Ann: « Ma soeur, très désorganisée, a déjà fait ses courses chez moi » : énorme ;-)))))

    Calystine: sois la bienvenue ;-)

    Hanna: bienvenue ;-)

    Laure: je suis comme toi, je n’achète pas en double parce que je sais que dans 1 semaine ou 1 mois j’aurai un nouveau coup de coeur ;-)
    Et Miss Nahn est l’auteur de ce billet (ce n’est pas moi qui l’ai écrit ;-)

    dRine: je suis comme toi, je sais que je me lasse assez vite, finalement, et qu’un truc qui me semble parfait à un moment donné, sera détrôné, plus tard, par autre chose.

    Ah si, j’achète des tee shirts blancs en plusieurs exemplaires, parce que ça coûte 15 € et que le bon tee shirt blanc est hyper dur à trouver ;-)

    Delphine de Brest: aha, soeur de tee shirt ! ;-)

    Nat: j’aime beaucoup ton commentaire (et moi aussi il faut que j’achète e bouquin, tout le monde dit qu’il est super).

  • #35 Zabellou le 31 août 2011 à 12 h 28 min

    Miss Nahn: Loin de moi l’idée d’émettre un quelconque jugement, et je te rassure je suis loin d’être aussi sage et détachée du réel en toute circonstance !!! Mais la distance que l’on peut prendre, au moins le temps d’une réflexion permet de relativiser les petits tracas et les gros soucis du quotidien.
    Perdre son mari est un drame, perdre son alliance c’est chiant c’est rageant, énervant, déprimant, agaçant, mais ça n’est en aucun cas un drame !…
    Ceci dit, si l’occasion se présente un jour de choisir une alliance, ça me prendra des mois d’intense réflexion et d’hésitations, c’est pas parce que c’est matériel que je n’y accorderai pas d’importance !!! Et ça ne me paraît même pas contradictoire ;)))))) Mais je n’en prendrai qu’une…

  • #36 the place to be le 31 août 2011 à 12 h 42 min

    Stocker…stocker…il en restera toujours quelque chose.
    Moi c’est les produits d’entretien, la lessive sous toutes ses formes, et… les sacs. Dernièrement je me suis acheté les Balanced de Lancel. Je dis « les » parce qu’il y en a un en cuir, l’autre en daim chocolat. Pour l’instant jamais servis, je me traine un vieux Mac Douglas acheté en vente privée, je ne le lâche jamais. Donc je vais balancer mes Balanced

  • #37 the place to be le 31 août 2011 à 12 h 57 min

    Pardon, BALANCEL, comme Lancel. Voilà ce que c’est de tout angliciser.

  • #38 Joyce le 31 août 2011 à 13 h 50 min

    Je pense que pas mal de filles font comme toi, mais finalement j’ai trouvé la parade parce que je me dis que :
    – soit je me lasserai
    – soit j’achèterai bien un jour autre chose qui sera encore mieux (et c’est là où il faut se convaincre que oui, c’est possible !)
    Donc j’achète mais plus en double ! Et d’ailleurs j’ai trouvé un système encore mieux : je revends ce que je ne porte pas ou que j’ai très peu porté, si c’est de marque.
    Voilou.

  • #39 Valérie le 31 août 2011 à 13 h 53 min

    Nat:
    J’ai lu ce livre et j’ai adoré. J’appliquais ces principes sans le savoir depuis des années. Moi c’est le fait de déménager souvent qui m’ a ouvert les yeux. Et pourtant jamais, je ne manque de quoi que ce soit . Et les enfants encore, moins : ça m’a fait frissonné cette histoire de gamin aux chaussures trouées..

    Sinon « vivre comme un écureuil » (trop mignon), pourquoi pas ! Si tu en éprouves du plaisir, c’est l’essentiel.

  • #40 Nunu le 31 août 2011 à 14 h 09 min

    Marrant, cette manie ^^.
    Je suis aussi calcéologiste (à une moindre mesure que toi, l’experte es shoes) mais pas de doublon chez moi (ou peut-être des modèles proches mais alors des tons différents) et j’avoue je me lasse assez vite si j’use, je remplace par quelque chose d’avoisinant si ça me plaisait vraiment (la mode n’est-elle pas un éternel recommencement ?).

  • #41 Motokolas le 31 août 2011 à 14 h 30 min

    Acheter en double, je peux tout à fait comprendre, mais pour moi c’est non. Parce que :
    1) j’ai surement pas le budget (l’étudiante fauchée n’est pas une légende)
    2) je déménage souvent ( je dépasse rarement les 2 ans dans la même villes ces dernières années >_<) alors avoir du stock quand on fait son déménagement avec valises et sac à dos dans un TGV, c'est pas le top…

    C'est terrible mais à chaque déménagement je suis un peu plus chargée qu'au précédent, preuve que j'accumule aussi :p

  • #42 Delphine de Brest le 31 août 2011 à 14 h 41 min

    Atchoum: En ce qui concerne ta bague de fiançailles, prends déjà des photos à joindre avec la facture (c’est pas mal pour les assurances -et pour les photos, en gros plan ) et puis pour la préserver, l’idéal, c’est de la retirer quand tu rentres chez toi, éviter de faire de la pâtisserie, du jardinage ou du bricolage avec. .. cela lui évitera les chocs (même si on fait attention , il y en a toujours), si elle est en or blanc, le rhodiage durera plus longtemps (même si ça se refait) et le sertissage sera aussi préservé. Tu peux aussi retourner voir ton joaillier tous les ans pour une vérification du sertissage et un petit nettoyage. Il pourra ainsi prévenir un éventuel problème de sertissage par exemple !

  • #43 Mlle Narcisse le 31 août 2011 à 15 h 14 min

    Aaah, mais moi, je fais carrément pire… j’achète en double, mais… une ou deux tailles au dessous, question de ne pas me retrouver dépourvue si je venais un jour à perdre une taille de chaussures… ou deux tailles de pantalons…. on ne sait jamais… un régime mené pour une fois jusqu’au bout…
    Bon, je te rassure… ça, ça n’arrive jamais, je croise toujours quelques rondelles de saucissons et une bonne bière qui viennent à bout de mes bonnes résolutions!
    Mais je suis parée: la maigre qui sommeille en moi a de quoi s’habiller dans mon dressing!

  • #44 Peace_Tache le 31 août 2011 à 16 h 02 min

    J’ai toujours envie d’acheter en double, mais j’ai pas toujours les sous.
    Alors je fais des plans sur la comète : si je les mets 10 fois c’est bon, aller, on vise 30 fois par an, et dans 3 ans j’en suis lassée… (pour une paire de chaussures par exemple) Donc je compte combien de fois je les ai mises, en comptant par demi journées quoi.

    C’est un peu des calculs de psychopathe, mais c’est plus économique pour une étudiante !

  • #45 Cécile de Brest le 31 août 2011 à 16 h 13 min

    C’est ce que j’aurais dû faire pour le ràl que j’ai porté tout l’été mais qui était une édition limitée et qu’on ne trouve plus (la teinte sari d’Innoxa).
    Je te comprends mais comment gères-tu le problème de la place ?

  • #46 biscuit le 31 août 2011 à 16 h 14 min

    Nat: j’ai lu ce livre, il est très enseignant… il m’a ouvert les yeux sur notre sur-consommation excessive. Pas besoin d’ avoir beaucoup, il suffit d’ avoir l’ essentiel…

  • #47 Atchoum le 31 août 2011 à 16 h 16 min

    Miss Nahn: Merci pour l’idée des « alliances de voyage », c’est super ! Je sais bien que ça se répare, mais c’est l’émotion liée à cette bague joue je pense :-) (et cette crainte plaît bien à l’Homme qui trouve ça mignon même s’il dit lui aussi qu’aucun objet n’est indispensable ou irremplaçable).

  • #48 Atchoum le 31 août 2011 à 16 h 21 min

    <a Zabellou: Tu as totalement raison, il faut voir le côté positif des choses, je vis comme ça habituellement alors pas de raison de changer tout pour une bague :-)

    Delphine de Brest: J’essaie d’éviter les chocs, etc. Je crois que je vais en effet lui faire faire une visite « de contrôle » annuelle pour m’assurer qu’elle reste en forme :-)

  • #49 laurettebis le 31 août 2011 à 16 h 23 min

    Comme le dit Cécile de Brest, çà doit te prendre beaucoup place ;-)
    Je ne sais pas si çà compte mais moi c’est la bouffe que je stocke !! Non pas au cas où il y ait la guerre mais parce que j’habite à la campagne loin des commerces ;-)

    A part cela je n’ai jamais rien acheté en double, j’aime trop le changement et je me lasse vite.

  • #50 lytanie le 31 août 2011 à 16 h 27 min

    Coucou les filles,
    Je n’achète jamais en double, et une seule fois je m’en suis mordue les doigts avec un FAP dior en édition limitée, alors je ne peux que être d’accord!!!

  • #51 Miss Nahn le 31 août 2011 à 16 h 50 min

    Cécile de Brest: Je n’ai finalement qu’un nombre d’objets en double limité donc 2 ou 3 boîtes de chaussures et quelques tubes de rouges à lèvres ça reste gérable. Et cela limite fort heureusement l’écureuil, ce n’est pas plus mal :-)
    Et quand les placards essaient de déborder, je me lance dans du tri et je donne à ma frangine, mes copines ou Emmaüs. La règle c’est plus ou moins pas porté dans l’année passée, ça vire!

  • #52 Miss Nahn le 31 août 2011 à 16 h 57 min

    Nat: La 1ère fois que j’ai lu ce bouquin je me suis dit « mouais, pas mal, des idées à mettre en pratique ». Là je suis en train de le relire, et cette fois-ci je poste-it des pages et je prends des notes. Il est vraiment intéressant ce bouquin, et les idées données sont faciles à mettre en œuvre.
    Mis en perspective de ma manie, la conclusion serait en fait que si je stocke des chaussures beiges et camel, le plus simple est peut-être que j’arrête d’en acheter des bleues et des vertes puisque ce ne sont pas mes vrais basiques indispensables :-)

    Hélène, il va falloir nous prévoir un billet sur ce bouquin, les échanges vont être passionnants! ;-)

  • #53 Nat le 31 août 2011 à 18 h 15 min

    Miss Nahn:
    c’est peut-être une alternative à ta manie en effet, arrêter d’acheter les bleues et les vertes ;-)

  • #54 Nat le 31 août 2011 à 18 h 20 min

    biscuit: Valérie: Hélène:
    Bon et bien les filles on attend de l’avoir toutes lu et on en reparle, je suis contente d’avoir votre avis et je vois qu’il ne laisse pas indifférente =^.^=

  • #55 La Boule ( pseudo) le 31 août 2011 à 18 h 50 min

    moi je stocke le MU à l’insu de mon plein gré : j’en ai beaucoup et j’en utilise peu, de ce fait ça s’accumule, mais un seul exemplaire de chaque! sinon en général je n’aime pas accumuler et trie régulièrement les choses, déménager très souvent depuis 1999 ( 7fois!) m’a beaucoup disciplinée. Je ne vais pas profiter d’offres promotionnelles car malgré un grand garage je ne me vois pas stocker de la lessive pour l’année ou 10 bidules pour nettoyer les wc, c’est idiot je pourrais faire des économies. Mais non..
    Ah si, le gras et la cellulite , ça , je stocke, PAR-TOUT ; ça compte???

  • #56 Hélène le 31 août 2011 à 19 h 02 min

    Nat: je viens de le commander, je vous dirai ce que j’en ai pensé ;-)

  • #57 lilo2 le 31 août 2011 à 19 h 41 min

    Ca ne m’arrivera plus ce genre de problème (enfin, je luttes pour ça !!)…Je suis dans un trip où j’essaie de n’acheter que ce dont j’ai BESOIN. Bon, il faut dire que j’ai besoin de certaines choses qui pourraient sembler superflues à certaines genre un serum pour le visage par exemple. MAIS je n’en ai qu’un seul ! Et je vais attendre de le terminer pour en acheter un autre !
    En tous cas, je n’achète plus de fards à paupières par exemple car là, je crois que j’en ai pour des années. Quant aux fringues, je commence à mettre en œuvre le principe de Marie la chic fille et ne garde que ce que je porte et qui me va. Bref, j’achète beaucoup moins. Je vais d’ailleurs entamer la lecture du libre de « l’art de la simplicité » de D.Loreau.
    Je crois que ça me fait du bien et à mopn compte en banque aussi. Se recentrer sur ce qui est important en somme…
    Toutefois, moi je dis comme ton mari : ça ne gène personne et si ça te fait plaisir…

  • #58 Gaëlle le 31 août 2011 à 20 h 55 min

    Ah mais oui, moi c’est pareil. Je suis une chercheuse invétérée du vêtement/chaussures/collier/RAL parfait. Du coup, quand je trouve -enfin- l’objet qui me convient, je l’achète en double, « en prévision de ». Je commence à être équipée en chaussures, mais c’est surtout en veste, trench, blouson, manteau et autre « pardessus » que je m’équipe. parce qu’il n’y a rien de pire que de parfaire sa tenue, et de tout gâcher parce qu’on n’a rien à porter pour sortir.

  • #59 Agnès le 31 août 2011 à 21 h 21 min

    ça doit te faire un sacré budget d’acheter tout cela en double !

  • #60 Eliane le 31 août 2011 à 21 h 30 min

    Enfin………… quelqu’un comme moi..

    Je te comprend tout a fait j’achète très souvent les paires que j’aime d’amour a double mais souvent comme je les aime dans 2 couleurs différentes du coup je rentre avec 4 paires qui en fait sont que 2 paires…héhéhéhéh je sais mon mari, lui ne comprend rien à ma logique chaussuresque…

  • #61 Hélène le 31 août 2011 à 21 h 32 min

    Eliane: sois la bienvenue !

  • #62 Melitina le 31 août 2011 à 22 h 38 min

    Le seul truc que j’ai jamais acheté en double ce sont des soutifs! C’est tellement la torture pour moi le shopping de soutifs que quand j’en trouve un confortable, je stocke.

    Et pendant ce temps là je rêve de pouvoir un jour m’offrir un soutif sur mesure dans une boutique spécialisée. J’en achèterai 1 par an maximum, vu qu’apparemment c’est la ruine, mais je serai libérée du syndrome de l’écureuil grâce à la qualité et au confort incomparable. Aaaaaahhh, j’en rêve!!!!

  • #63 Autumn le 31 août 2011 à 23 h 25 min

    Oh qu’oui! C’est tout moi! j’ai 3 ral « Obscure » de Chanel- (parce-que j’ai mis trois ans a trouver Mon Rouge qui Me Comme J’aime…ouf.)
    En fait, c’est ca- je suis en quete de certaines choses (blazer parfait, jean parfait, ral parfait, bottines etc) et quand je les trouve, je le sais- et comme mon plus grand envie c’est d’etre tranquille, j’en achete en double (parfois triple), couleurs differents peut-etre, et comme ca j’en ai toujours un propre, un pret, dans mon sac, backup si je perds/renverse de la moutarde, etc.
    Ceci dit, mes gouts sont assez confirmees maintenant- je suis toujours ouverte, evidement, mais je sais ce que j’aime et ce qui me vas (ou pas)- donc c’est plus logique de proceder ainsi. A 20 ans, ca aurait etait un peu dommage de faire comme ca :)

  • #64 Miss Nahn le 31 août 2011 à 23 h 42 min

    Agnès: Euh, je n’achète pas tout en double, juste quelques pièces fétiches que j’ai eu du mal à trouver ou dont je sais qu’elles vont disparaître très vite (mon rouge à lèvre chéri par exemple). Mais oui cela fait de l’argent, je ne le nie pas.

  • #65 Miss Nahn le 31 août 2011 à 23 h 46 min

    Hélène: Hélène, un immense merci d’avoir publié mon petit texte, et à vous toutes mesdemoiselles et mesdames pour vos commentaires et les échanges. Il aurait été drôlement chouette de les avoir autour d’un thé ou d’un verre!!

  • #66 Malou Cheveux Courts le 1 septembre 2011 à 3 h 00 min

    Je peux craquer sur des rouges à lèvres de la même collection mais en une autre couleur, pour le reste j’essaie de changer ! Mais ta névrose, en effet, ne fait de mal à personne et fait du bien à notre économie malade, alors lâche-toi !!!

  • #67 Belldandy le 1 septembre 2011 à 8 h 25 min

    Mince ! Je suis un peu déçue de ne pas avoir pu suivre le fil de cette conversation hier moi, il y a plein de comm’ intéressants et le sujet de départ (bien qu’apparemment tout en légèreté et écrit avec beaucoup de bonne humeur communicative j’ai l’impression) nous pousse à nous poser des questions (peut-être stockées depuis un certain temps dans le double-fond du cerveau :)
    Moi-même je n’achète jamais en double (sauf les soutifs, comme Melitina: et pour les mêmes raisons :). Néanmoins je le regrette souvent quand je dois dire adieu au jean parfait qui est définitivement beaucoup trop troué (et toujours à des endroits indécents que c’est pas possible d’en faire fi en se disant qu’on n’a qu’à être grunge :)
    En fait moi je voudrais bien être Batman, comme mon père (ouais, ça vous la coupe hein ?! :), c’est comme ça qu’on dit dans ma famille quand tu ouvres la penderie et que tu as la panoplie de super-toi complète en dix exemplaires bien alignés, comme dans la batpenderie quoi ! :)
    Parce qu’en effet, finalement, acheter quelques essentiels en double, c’est bien se connaître, savoir identifier à coup sûr la fringue qui est faite pour nous, or moi je ne suis jamais sûre avant d’avoir porté le truc une paire de fois que c’était le bon truc, je progresse, mais je ne me vois pas encore bien clairement (et là je ne sais pas si je suis claire justement :), je commence à abandonner les achats qui n’ont rien à voir avec mes basiques, dans la même idée que ce que tu disais sur la couleur des chaussures ici Miss Nahn: , parfois j’ai l’impression d’être sans cesse en quête de la même tenue (une écureuillite masquée peut-être ? :)
    Du coup en réfléchissant à tout ça, je me suis dit qu’il n’y avait pas tant de différence que ça entre stocker en double et bloquer sur le même type de produit éternellement (c’est pas le même, mais c’est le même style, la même idée, ça renvoie à la même chose…)
    Et ce qui provoque cette attirance pour le même motif, la même couleur, la même matière, c’est assez mystérieux, mais du coup ça nous définit peut-être plus qu’on ne le pense…
    Alors l’écureuillite, finalement, c’est peut-être pas tellement un problème, au contraire :)
    Bon comme j’aime quand même l’idée de l’éphémère dont parlait Zabellou: , je crois que je vais rester en mode « ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre », mais voilà, j’ai l’impression que ce n’est pas si différent en somme :)

    PS : Deilema: :)))))) Impossible de stocker le saucisson ailleurs que dans mon estomac ! (ce qui peut provoquer le même type de stockage que celui évoqué par La Boule ( pseudo): :)))
    PS2 : Ouh, misère, j’ai fait tout un roman… Désolée…

  • #68 Hélène le 1 septembre 2011 à 8 h 36 min

    Melitina: rah comme je te comprends, moi aussi je déteste acheter des soutifs (une fois sur deux je les essaye même pas, tellement ça m’emmerde).

    Miss Nahn: oh ben non, merci à toi de l’avoir écrit et d’avoir pris le temps de répondre au commentaire, c’est adorable !

    Belldandy: moi je trouve ça normal d’aller toujours vers les mêmes choses, c’est ce qui s »appelle avoir un style défini ;-)

  • #69 Anka le 1 septembre 2011 à 9 h 28 min

    Mahault: j’ai fait refaire les talons plusieurs fois… Mais comme je portais que celle là, elles se sont complètement déformées… ;-) et en plus elles étaient soldées!!!!!

  • #70 Anka le 1 septembre 2011 à 9 h 31 min

    Belldandy: ;-))))) « Batman comme mon père… » ;-))))

  • #71 Grouick le 3 septembre 2011 à 23 h 21 min

    (Pardon pour le retard) M’arrive-t-il? Oui, depuis peu, un peu pour les mêmes raisons que toi, mais avec les fringues pas chères (pas pour le goût du cheap qu’on jette chaque année mais parce que mon budget est serré). J’ai un problème de poids et comme la plupart des vêtements au dessus du 44 font « sac » ou « quinquagénaire kitsch » ou « je reviens de traire les vaches » (avis aux sensibles : je n’ai rien contre les agricultrices)… Eh bien quand je trouve une pièce pas chère ou super soldée, si elle existe en double, je prends. Comme toi j’économise des paires de chaussures providentielles, et j’ai grimacé en jetant des derbies formidables ou je n’arrive pas à jeter THE paire de ballerine devenue importable… Et comme Hélène j’ai un gros souci avec les chaussures en général car mes pieds sont très fragiles, dernièrement, malgré la pluie j’en étais encore aux sandales Gisele Bündchen en plastoc souple pour cause de quadruples ampoules… Si je n’avais pas de limitations financières je crois que je ferais comme toi (il y a 10 ans j’aurais dit que c’était un signe de psycho-rigidité).

  • #72 Kiem’s le 9 septembre 2011 à 9 h 30 min

    Bonjour à toutes !

    Je ne suis pas parvenue à trouver le sujet idéal pour poster, alors je tente ma chance ici !
    Hier midi, j’ai eu un craquage pour ces bottes.
    Seulement maintenant, je n’arrive pas à imaginer la tenue qui pourrait aller avec.
    J’aimerai éviter de tomber dans le vulgaire car je ne suis pas du TOUT habituée aux talons de cette taille !! (ni aux bottes tout court d’ailleurs)
    J’ai les mollets trop épais pour y rentrer le pantalon ! ( hé oui… )

    Qu’en pensez-vous les filles ? Je dois courir au magasin les rapporter avant de les avoir trop portées ?

    J’attends vos suggestions avec impatience !

    Bisous à toutes.

  • #73 Hélène le 9 septembre 2011 à 9 h 50 min

    Kiem’s: avec un collant opaque et une robe au-dessus du genou (simple et sobre, la robe ;-)

  • #74 Kiem’s le 9 septembre 2011 à 10 h 04 min

    Merci Hélène ! Donc je peux les garder sans piétiner dans le mauvais goût ?!

    Cet automne j’ai envie d’une robe fluide sous une veste légère en (faux) cuir.

    On imagine donc bottes + collants opaques noirs en bas, et la veste « tabac clair » en haut. Pour ne pas avoir l’air de Morticia Adams, la robe, de quelle couleur ? ^^
    Est ce qu’un bleu canard uni fera l’affaire, ou bien trois couleurs c’est trop ?? (le noir, le « tabac clair » et le bleu canard, donc, on est d’accord ;-)

    Des bisouilles !

  • #75 Hélène le 9 septembre 2011 à 10 h 21 min

    Kiem’s: perso je garderais la robe dans la couleur des bottes ou proche de celle de la veste, mais ça reste un avis très personnel (et j’aime la sobriété, aussi, c’est pour ça).

  • #76 Kiem’s le 9 septembre 2011 à 10 h 32 min

    Encore merci, tous les avis sont les bienvenus tu sais ! :-)
    Et venant de toi, ils sont d’autant à prendre en compte !

    Je n’ai pas envie de me faire remarquer comme clown ou arlequin, donc je vais suivre tes conseils ! (me reste plus qu’à faire du lèche-vitrine)
    Je m’en mords déjà les doigts car il est pour moi beaucoup plus difficile d’aller faire les boutiques avec une idée dans la tête (car je suis toujours déçue au final par le modèle tant rêvé qui me fait une taille de baleine) plutôt que de trouver un truc sympa par hasard.

    C’est dur d’être une nana ^^’

  • #77 Emma le 9 septembre 2011 à 10 h 41 min

    Kiem’s: Juste pour tenter de t’aiguiller car tu demandes conseil, je suis tout à fait d’accord avec Hélène. Les 3 couleurs ça marche pour pas mal de tenues, mais là avec de telles bottes, je taperai dans la sobriété, et 2 couleurs max (dont le noir des bottes), juste pour trancher, me parait être la bonne solution^^

  • #78 Emma le 9 septembre 2011 à 10 h 43 min

    Belldandy: Tu m’as fait bien rire (encore une fois!) et je trouve ton analyse très intéressante!

  • #79 Kiem’s le 9 septembre 2011 à 10 h 48 min

    Rha j’hésite vraiment à aller les rendre !!

  • #80 Lorraine le 13 septembre 2011 à 13 h 32 min

    Belldandy: J’arrive après la bataille, mais j’ai moi aussi trouvé ton analyse très intéressante !
    Je réfléchis depuis une semaine à ce que je peux bien accumuler en plusieurs exemplaires, mais à part des quantités industrielles de paquets de pâtes (c’est affligeant, je vais bientôt pouvoir ouvrir une épicerie italienne, d’autant qu’en parallèle je cuisine des kilos de sauce tomate qui dorment dans mon congélateur…), je ne voyais pas trop. Et puis en fait, si, tu as complètement raison, les vêtements et chaussures que j’ai dans mon placard ne sont pas parfaitement identiques, mais souvent tellement proches les uns des autres que c’est même curieux que ça ne m’ait pas interpellée plus tôt !
    Excellent exercice d’observation de mon nombril par un autre biais que d’habitude :) Merci !

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.