A propos des silicones

24 août 2016

Je porte ma bague ancienne et ma bague Gemmyo Gatsby, et un jonc Bangle Up.

75 commentaires Laisser un commentaire
Le soin, Soin, Vidéos

Vous aimerez aussi

75 commentaires

  • #1 Laure le 24 août 2016 à 9 h 08 min

    Bonjour Hélène, vidéo très intéressante. Merci.

  • #2 Laurene le 24 août 2016 à 9 h 21 min

    MERCI ! J’en avais assez de lire que les silicones qui sont dans les cosmétiques capillaires par exemple empêche le produit d’agir.
    Laurene qui le vaut bien

  • #3 Marion le 24 août 2016 à 9 h 26 min

    Pour ma part j’ai une crème Antipodes sans silicones qui est tout autant voire beaucoup plus agréable à l’application qu’une crème x à base d’éléments pétro-chimiques. Odeur divine, 2 mn de massage chaque jour etc. Il ne faut pas nécessairement se fier aux dires d’employés de grands groupes de cosmétiques, scientifiques ou non, car à mon sens ils auront toujours un discours « corporate » qui valorise la marque en question, ici Clarins si j’ai bien compris.
    Si tu veux te faire une idée il s’agit de la Vanilla Pod, et toute la gamme Antipodes est à mourir aussi.
    Très bonne continuation Hélène!
    x

  • #4 Mademoiselle Liline le 24 août 2016 à 9 h 27 min

    Bonjour,
    Vidéo des plus intéressantes, merci d’avoir partagé.
    Belle journée

  • #5 missdior le 24 août 2016 à 9 h 29 min

    Bonjour Hélène,
    Ultra rapide peu-être mais très instructive car je lis toujours les ingrédients.
    Je trouve que tous ces noms latins, c’est casse-pieds mais c’est la législation.
    Bonne journée !!

  • #6 Tatouchka le 24 août 2016 à 9 h 30 min

    Bonjour Hélène ! Je fais partie de ces personnes qui évitent au maximum les silicones dans les soins (et ils sont totalement bannis de ma routine capillaire). L’effet blur et le playtime (ou plaisir d’application) comme mentionné dans la vidéo, je peux m’en passer sans problème au profit de quelque chose de plus sain. Il m’a en effet fallu plusieurs années pour le comprendre, mais c’est systématique avec ma peau sensible : silicones = boutons (y compris avec des marques de luxe qui investissent dans la recherche). Je passe à côté de beaucoup de jolies crèmes et sérum mais je me console en me disant que je fais un petit peu moins de mal à la planète (et à ma peau) qu’auparavant :-)

  • #7 Stephanieparis75 le 24 août 2016 à 9 h 31 min

    Merci Hélène pour l’info,c’est un sujet sur lequel je ne m’étais pas penché !C’est tout de même très intéressant….

    Bonne journée

  • #8 Morgane le 24 août 2016 à 9 h 36 min

    Hello Hélène, j’adore quand tu fais ce genre de vidéo explicative sur la composition des produits, on n’en trouve pas beaucoup et c’est super intéressant ! Belle journée

  • #9 kungrune le 24 août 2016 à 9 h 40 min

    Bonjour,
    Merci pour cette vidéo qui permet de mieux comprendre les choses et surtout de tempérer intelligemment un discours pro-bio que l’on entend/lit de plus en plus souvent sur les réseaux sociaux.
    Malheureusement la « finesse » du silicone doit varier en fonction du prix du produit. Cela veut il donc dire qu’une crème « petit prix » aura moins d’efficacité que crème haut de gamme car le silicone utilisé influera sur l’action des autres actifs ?
    D’autres vidéos explicatives de ce types seraient très intéressantes à regarder !

  • #10 ptite mimi le 24 août 2016 à 9 h 42 min

    super hélène pour ces nouvelles informations.
    perso, j’adore en apprendre toujours plus simplement, sans me sentir une buse alors merci à toi d’expliquer ça très simplement.

    belle journée

  • #11 Grimoiredefilles le 24 août 2016 à 9 h 43 min

    Coucou Hélène et coucou les autres
    Cette vidéo est très intéressante notamment en ce qui concerne l’efficacité du produit. Personnellement je pense que c’est aussi une histoire de coût, le silicone ne coûtant pas cher du tout à produire. Mais du coup c’est vrai que je m’interroge beaucoup sur le prix de certaines crèmes (parfois exorbitant! ) alors qu’elles contiennent à 98% le fameux trio aqua glycerin dimethicone…Sinon pour ma part j’ai remarqué que ma peau mixte n’aimait pas du tout les silicones, et que c’était eux les mechants responsables de mes pores dilatés et points noirs sur la peau. J’avais le serum de bioderma hydrabio et je n’ai pas pu le finir tellement il rendait ma peau granuleuse. J’en ai conclu que les petits responsables étaient les 3 différentes sortes de silicones à l’intérieur. Depuis j’ai changé ma routine, j’utilise l’huile d’orchidée bleue de Clarins à la place ( elle est géniale, et du coup n’est composée que d’huile végétale, c’est l’amour fou) et j’ai une bête crème bio d’Yves Rocher (les premiers ingredients étant aqua glycerin aloe verra et le reste des huiles végétales ). Ma peau n’a jamais été aussi belle aussi lisse aussi lumineuse depuis que j’utilise ces deux produits matin et soir. Le changement de routine teint y est pour beaucoup : j’ai opté pour le fond de teint mineral, et donc sans silicone et même constat: ma peau est super belle en ce moment!
    Je pense que comme pour tout ça dépend vraiment des peaux de chacunes et chacuns, certains ingredients nous conviennent ou pas du tout ! :)
    Bises

  • #12 Julie le 24 août 2016 à 10 h 04 min

    Merci beaucoup pour cette vidéo courte mais instructive, et qui confirme exactement ce que je pensais. Avec cette tendance du bio et du naturel de plus en plus courante sur les divers blogs que je consulte, je me posais aussi ces mêmes questions, notamment à propos des silicones.

    Sans parler de « peur », je me demandais aussi si la présence de silicones ne gâchait pas un peu le produit. Mais sachant que les marques de parapharmacie (à qui je fais naturellement plus confiance), comme avène, en utilisaient parfois dans leurs produits, je me disais qu’ils savaient quand même ce qu’ils faisaient et qu’en quantité raisonnable et selon le type de peau, ça ne pouvait pas être le diable incarné ! Pour preuve, j’ai une peau plutôt normale à sèche sans trop de problèmes, et je n’ai jamais fait de réaction à une crème contenant un peu de silicone (je pense à la crème nutritive compensatrice d’avène dont il me semble que l’une des versions – riche, ou classique je ne sais plus – en contient un peu).
    De la même façon, je pense qu’il y a des ingrédients naturels (c’est à dire dans la nature quoi) qui sont plus ou moins bons/mauvais pour nous et susceptibles de causer des réactions (je pense par exemple à l’huile de coco, ou l’aloé vera, saint graal pour certaines et causant boutons et allergies pour d’autres).

    Après, j’ai déjà essayé des primers blindés de silicones, et alors là, plus jamais ! Cette impression d’avoir un masque qui ne laisse pas respirer la peau, mais quelle horreur !

    En tout cas merci de poser des vraies questions et de nuancer un peu les réponses sans manichéisme ni culpabilisation, ça fait du bien !

  • #13 Nordine le 24 août 2016 à 10 h 07 min

    Bonjour Hélène,

    Je partage tout particulièrement ta réflexion sur les silicones depuis quelques mois ! En effet, au départ j’utilisais les produits sans me soucier de leur composition mais depuis que je parcours les blogs beauté (le tien évidemment et également celui d’Alina « Kleo beauté » qui apporte souvent une explication scientifique aux produits et qui a une approche très instructive) je fais plus attention.

    Du coup moi qui utilisais le basic 3 temps de Clinique je n’utilisais jamais la DDMLen guise de sérum car j’utilise également l’ARN de LAUDER et franchement je craignais que celui-ci ne pénètre pas ou peu à cause de la barrière faite par les silicones. Je pense que clinique préconise cette méthode au cas où les gens ne s’hydrateraient pas assez le passage de la lotion tonique qui peut décaper mais aussi sauver des peaux (à court terme en tout cas).

    Du coup j’ai trop envie d’utiliser le ultimune de Shiseido mais le fait que le silicone soit haut placé m’inquiétait. C’est paradoxal car il est prévu justement pour décupler les effets des autres sérums du coup ce que tu dis me rassure. Moi qui avant privilégiais les bases siliconées comme primer pour éviter de briller la journée je vais sans doute me laisser tenter par les sérums qui contiennent des silicones (comme le Ultimune) en vérifiant la texture.

    Pour les cheveux j’ai en revanche arrêté les silicones et ils sont plus beaux mais bon j’utilise des produits bien plus onéreux que le simple « petit marseillais » aussi.

    Merci en tout cas pour cette vidéo qui dédramatise quand même l’utilisation des silicones dans certains produits.

  • #14 Fabrice le 24 août 2016 à 10 h 16 min

    Super écho au mot que j’avais posté concernant la compo de l’ANR. Je ne sais pas si c’est voulu mais si c’est le cas, merci beaucoup ! :D
    J’adore ces vidéos qui parlent des ingrédients. Celle sur les huiles était également super intéressante.
    Très agréable journée ensoleillée à toi !

  • #15 Marine le 24 août 2016 à 10 h 22 min

    Bonjour Hélène ta vidéo répondait exactement à mes attentes du moment, je me suis jetée dessus. Ayant une peau mixte très réactive, je fais très attention à la présence de silicones dans mes produits cosmétiques (ce qui ne me laisse pas beaucoup de choix au niveau primer maquillage). Je le confirme, le silicone, s’il est trop présent dans la composition, me donne des boutons. Mais je ne le prohibe pas pour autant, je fais juste attention à ce qu’il ne soit pas en tête de liste. Et comme toi je me disais que s’il était en deuxième ingrédient, pourquoi mettre autant d’argent dans un produit qui contient beaucoup d’eau et de silicones ? Tu as totalement répondu à cette question . Merci encore et belle journée.

  • #16 Raphaële le 24 août 2016 à 10 h 39 min

    Bonjour Hélène,
    Je ne laisse jamais de commentaires mais je suis toutes vos vidéos.
    Je voulais simplement réagir pour parler des silicones. Je n’en utilise plus depuis presque un an aujourd’hui, dans aucun produit mais la raison n’est pas la peur d’attraper un cancer du genou ;)
    Je m’explique, je me suis rendue compte que les produits contenant du silicone contenaient généralement d’autres ingrédients qui ne me réussissent pas. Pour exemple, dès que je mets la crème l’Occitane pour les mains au karité, j’attrape des plaques rouges qui me brûlent. Je ne suis pas spécialement sensible et mon compagnon encore moins que moi, et c’est pareil pour lui. Aussi, j’utilisais un après-shampoing Garnier il y a quelques années qui contenaient tellement de silicones que mes cheveux ne réagissaient plus à rien. J’ai fait un lissage chez le coiffeur qui a tenu deux jours car les produits n’ont pas pénétré, en arrêtant les silicones (et le reste par la même occasion), je me suis alors réellement rendue compte de l’état de mes cheveux, qui étaient abîmés, et tout ceci bien caché par le silicone…
    Donc aujourd’hui, j’évite absolument tout ce qui contient du silicone et m’oriente vers des produits bio (je ne prône pas spécialement le bio) ou/et certifié ecocert par exemple.
    En fait, ça n’a pas forcément à voir avec les silicones (bon les cheveux si) mais généralement, s’il y a du silicone, il y a d’autres produits qui selon moi n’ont rien à faire dans des produits de soin, notamment les dérivés de la pétrochimie…
    Voilà, mon petit avis :)
    A bientôt !
    Raphaële

  • #17 olympe le 24 août 2016 à 11 h 06 min

    hello
    le sujet me passionne : je fais partie de celle qui traque les étiquettes, non par peur mais par absence total de plaisir à prendre soin de moi avec des dérivés de pétrochimie qui me coûte deux bras.
    perso, je déteste les textures siliconées sur ma peau, ce n’est pas qu’une question de composition, c’est aussi un toucher que je n’aime pas.
    en n’appliquant finalement sur ma peau plus que des huiles végétales que je varie en fonction des besoins, de la saison, du moment, ma peau n’a jamais été aussi belle, pleine, j’ai même totalement abandonné le fond de teint, je n’utilise qu’un correcteur et du blush pour illuminer.
    j’avais lu un jour chez Garance Doré le témoignage extrême d’une américaine qui ne mettait sur sa peau que des choses qu’elle pouvait manger. A l’époque, ça m’avait faire rire, mais je n’en suis finalement pas loin !
    enfin, ça m’a libéré de cette sensation de vertige qu’on peut avoir chez Sephora comme dans un rayon de yaourts chez Auchan : trop de choix et trop de promesses marketing me donnent le tournis et vaguement la nausée.
    pourtant, je crois que depuis ma tendre enfance, rien ne me réconforte davantage que le plaisir d’une crème ou la suavité d’un démaquillant :)

  • #18 Flore le 24 août 2016 à 11 h 14 min

    Bonjour Hélène,
    Une vidéo très intéressante comme d’habitude. Cela fait du bien d’avoir sur youtube des gens simples qui considèrent le maquillage comme une réelle passion et non pas comme une façon de gagner de l’argent sur youtube. Merci pout tous ces conseils et ces avis bien renseignés.
    Bien cordialement,
    Flore

  • #19 Jackie58 le 24 août 2016 à 11 h 30 min

    bj,
    Merci pour ces précisions.
    J’utilise des produits ou maquillage depuis de longues années et si vraiment ils étaient nocifs : j’aurais « cancer du genou, de l’épaule…. Donc, il est évident que les « chercheurs » qui travaillent pour les marques ne vont pas mettre des compositions nocives : le but d’une marque c’est de vendre !
    C’est vrai que les silicones on en trouve plus dans les shampoings et avec silicone : tes cheveux sont plus lisses, plus faciles à coiffure, la texture est plus onctueuse et sans silicone : les cheveux sont plus réches, plus secs et il faut quand même mettre beaucoup de produit (c’est mon avis).
    Bonne journée

  • #20 Hélène le 24 août 2016 à 11 h 34 min

    Marion: euh non tu n’as pas du tout compris, ça n’est absolument pas Clarins (par ailleurs je n’aime pas les crèmes Antipodes).

    kungrune: l’efficacité d’un produit n’est pas facile à mesurer et peut être assez relatif, mais en effet il y a tous les prix en matière de silicones, comme pour la majorité des ingrédients.

    Grimoiredefilles: comme je dis à kungrune juste au-dessus, il y a des silicones pas chères du tout et d’autres hors de prix.

    Julie: merci pour ta sagesse et ton bon sens !

    Si les commentaires peuvent éviter de se transformer en bataille entre les pros bio et les autres, ça me ferait bien plaisir…

  • #21 Soizic le 24 août 2016 à 11 h 58 min

    Bonjour,

    Cette vidéo est super intéressante, en ce moment je me posais pas mal de questions en plus !
    J’ai essayé le bio à plusieurs reprise et je ne comprenais pas pourquoi quand jappliquais un produit bio je ne pouvais en mettre que en petite quantité ! Quand je mets un produit bio il a tendance à peler et du coup impossible de masser ma peau sinon le produit pénètre mal et s’effrite. J’ai maintenant ma réponse, merci.

  • #22 little-beast le 24 août 2016 à 12 h 00 min

    Sujet sensible ! Mais c’est chouette de l’aborder !

    Ta vidéo ne m’a pas réconcilié avec les silicones :
    Je n’ai pas les moyens de faire dans le tout naturel / bio, mais j’essaie au maximum de le faire. Pourquoi ? Car, précisément, ils ne me donneront pas forcement de cancer mais leur impact sur la nature est bien réel. C’est comme les micro particules d’exfoliant, non biodégradables et impossibles à récupérer lors du traitement des eaux usées. Elle finissent dans les eaux des rivières et la mer, dans le corps des êtres vivants.
    Les grande multinationales polluent sans doute plus que les consommatrices beauté, mais …
    Mais je pense que s’extasier devant la nature va de pair avec adopter une consommation plus responsable, à son échelle.

    Pour autant, c’est toujours très intéressant et constructif quand tu nous fais des retours sur tes discussions avec des professionnels ! ;)

  • #23 Hélène le 24 août 2016 à 12 h 07 min

    little-beast: ça n’est pas le propos, ce qui me préoccupait et que je voulais partager avec vous, est l’efficacité des produits selon tels ou tels ingrédients.
    Rien de plus.

  • #24 Chantal de Neuch le 24 août 2016 à 12 h 15 min

    Bonjour Hélène et vous tous,

    Un grand merci pour ta vidéo! Elle est très instructive (je ne savais pas qu’il y a plusieurs sortes de silicones dans la cosmétique) à tout point de vue.

    Belle journée à toi et à vous

  • #25 Melie le 24 août 2016 à 12 h 42 min

    Coucou Hélène :) merci pour cette video, j »adore quand tu nous parle de choses un peu technique et que tu nous explique ceux que te disent les pros, les scientigiques.. On apprend tellement de choses avec toi ! Je trouve ça hyper intéressant !

  • #26 Bazinga- le 24 août 2016 à 12 h 51 min

    Je penche aussi pour une histoire de prix. Mettre plus de silicones et moins d’actifs (supposément « chers »). Ce n’est peut-être pas du tout ça hein, c’est simplement l’idée que je m’en fais.
    Après, ce que je n’aime personnellement pas avec les silicones, c’est l’impression de « faux » qu’ils me donnent. L’impression d’un « faux beau », non représentatif du réel état de ma peau ou de mes cheveux à l’état 100% naturel. Je ne sais pas si je m’exprime bien…
    Dans tous les cas j’adore ce genre de vidéos !
    Bisous Hélène (:

  • #27 Pâquerette le 24 août 2016 à 13 h 21 min

    Merci Hélène, c’est intéressant d’en apprendre un peu plus et de ne pas rester dans le « c’est pas bon » sans explications.
    Pour ma part ce sont les parraines qui me questionnent alors c’est vrai que je me tourne plus naturellement vers les produits sur lesquels est écrit « sans paraben, sans sulfate…. ».
    Pour les shampoings, j’utilise ceux sans silicone mais sur ma crinière emmêlée ça n’aide pas mes cheveux à être gainés donc je préfère quand même les shampoings avec silicone, qui disciplinent mes cheveux très secs.

  • #28 Cami M le 24 août 2016 à 13 h 26 min

    Bonjour Hélène bonjour tout le monde ! Merci pour cette vidéo super intéressante qui m’a éclairée parce que j’ai une peau réactive, mixte et « anciennement acnéique », et effectivement, si un produit de soins est très siliconé je n’ai pas forcément de boutons mais je sens le film des silicones sur ma peau (j’ai jeté une crème hydratante biotherm à cause de ça, pourtant conseillée pour les peaux mixtes), ça me fait beaucoup briller la zone T et je me sens « sale ». Et je n’utilise que des fonds de teint sans silicone sinon là c’est boutons assurés… Mais j’ai trouvé particulièrement intéressant d’apprendre qu’il y avait plusieurs sortes de silicones et que certains pouvaient finalement être bénéfiques :).

  • #29 vanverde le 24 août 2016 à 13 h 36 min

    Alors, merci pour cette vidéo, Hélène, qui m’a permis d’apprendre deux choses:

    1) Il y a plusieurs formes de silicones,
    2) Les silicones contribuent à faciliter l’application du soin, ce que je ne savais absolument pas

    Quant à leur nocivité, je fume, alors que je passe mon tour (comme pour tous les autres composants d’ailleurs…)

  • #30 lilouh9 le 24 août 2016 à 13 h 42 min

    Merci Hélène pour cette vidéo super intéressante.

  • #31 Esther le 24 août 2016 à 14 h 00 min

    J’ai adoré la phrase « on ne peut pas avoir toutes les mauvaises qualités ». Ça dénote d’un certain optimisme probablement. J’en profite pour te remercier de cette video qui par ailleurs était très intéressante.
    Bonne journée.

    Esther

  • #32 Laurence le 24 août 2016 à 14 h 15 min

    Très intéressant ton post sur les silicones.
    Je me pose ces questions depuis longtemps.
    Merci beaucoup.
    Ps: peux tu me dire le nom de ton vernis à ongles que je trouve vraiment très beau.

  • #33 Hélène le 24 août 2016 à 14 h 22 min

    Laurence: c’est le Nail Glow de Dior (en 2 couches) ;-)

  • #34 isabelle B. le 24 août 2016 à 14 h 33 min

    Bonjour Hélène,
    Video super intéressante, c’est bien d’être documentée, cela évite les prise de positions radicales.
    Bonne journée !

  • #35 jackie58 le 24 août 2016 à 14 h 44 min

    Julie: bj, je suis d’accord, c’est ce dont je voulais dire concernant les shampoings mais je me suis mêlée un peu les pinceaux !

  • #36 Pascalartemis le 24 août 2016 à 15 h 03 min

    Bonjour,
    Que l’on m’explique en quoi un ingrédient d’origine naturelle serait inoffensif , non toxique et plus efficace qu’un silicone issu de la pétrochimie, mais qui est testé et re testé , et utilisé à bon escient par des équipes galéniques et évalué par de sérieuses études dermatologiques .
    J’en ai marre du dictat du Bio ….par des fumeuses, parfois, j’en ai dans ma propre famille… !!!

    Merci , Hélène

  • #37 Lu-Divine le 24 août 2016 à 15 h 35 min

    Coucou Hélène,

    Merci pour ta vidéo, c’est toujours intéressant d’avoir des retours de personnes du métier :)

    Je confirme tes propos, j’ai la peau assez sensible et à imperfections et les produits trop siliconés me bouchent directement les pores, après comme tu dis il y a sûrement des « bons » et des « mauvais » silicones ;). C’est d’ailleurs intéressant aussi de voir les vraies/fausses alternatives aux silicones que proposent les marques qui ont pris conscience des questionnements des consommateurs et de leur nouvelle appétence à regarder les étiquettes!
    Pour les cheveux, j’essaye également d’arrêter le silicone suite à des problèmes de chutes de cheveux (car apparemment ça étoufferait le cuir chevelu)… mais pour l’instant j’avoue ne pas avoir vu de changement et préféré l’effet « avec silicone » qui rend les cheveux brillants ;)

    Belle journée!

  • #38 Chanchan le 24 août 2016 à 16 h 12 min

    Il y a un peu plus d un an j ai pensé qu il serait bien pour ma peau et la planète de passer aux produits bio/ecocert…. J avais pour but d éviter les huiles minérales et les silicones. Mon constat a été que ce type de serums et de crèmes provoquaient beaucoup de peluches et que les produits teints ne tenaient pas. J ai réfléchi et me suis renseignée sur le « pouvoir » de ces ingrédients pas si nocifs et bien dosés auprès des marques sérieuses. A présent je mets des produits plus « purs » le soir et plus adaptés au rendu et à la tenue (donc siliconé) le jour. Le tout est affaire de test perso et d information. Merci donc d être une de ces sources d info.

  • #39 Hélène le 24 août 2016 à 16 h 28 min

    isabelle B.: merci !

    Lu-Divine: « C’est d’ailleurs intéressant aussi de voir les vraies/fausses alternatives aux silicones  » : tu m’étonnes ! Tu soulèves un point très intéressant auquel les gens qui veulent des produits sans ceci ou sans cela ne font pas assez attention ;-)

    Chanchan: je trouve ta démarche extrêmement sensée.

  • #40 Sissi le 24 août 2016 à 16 h 43 min

    Merci Hélène pour ce retour clair et utile, tu as posé la question que l’on se pose invariablement, enfin c’est mon cas aussi : est-ce que les silicones ne vont pas freiner l’efficacité des actifs ?
    Tes vidéos informatives sont toujours très intéressantes comme celle que tu avais notamment faite sur les écrans solaires et qui avait dû te demander un temps de préparation énorme.
    C’est hyper sympa de partager avec nous tes astuces et les informations que tes contacts de par ta profession, te permettent d’obtenir. Bisous.

  • #41 Sylvain le 24 août 2016 à 18 h 18 min

    Coucou Hélène !

    Merci beaucoup pour cette vidéo du soir explicative et clair en ce qui concerne les silicones et l’efficacité du soin qui en contient,

    Belle soirée à toi !

  • #42 Christine94 le 24 août 2016 à 18 h 30 min

    Très interessant, comme toujours. Merci Hélène !

  • #43 Brownie le 24 août 2016 à 19 h 38 min

    Pour différentes raisons (pores qui se bouchent et environnement notamment), je tends de plus en plus à utiliser des soins sans silicone, huile minérale etc. Alors je profite de l’occasion pour partager ma découverte d’il y a quelques mois avec celles que ça intéresse parce que contre toute attente, j’ai trouvé une crème hydratante bio qui gagne vraiment à être connue.
    C’est le Philtre Parfait de la marque bretonne NOMINOE. Contrairement aux clichés (pas toujours faux) des crèmes bio, elle a une texture ultra agréable, crémeuse juste ce qu’il faut, qu’on peut masser pour faire pénétrer sans que ça dure des plombes non plus, qui ne colle pas et qui est probablement la plus efficace que j’ai essayé depuis très longtemps !
    Comme quoi les Bretons, ils n’ont pas que des chapeaux ronds mais aussi des cosmétiques déments ;-)
    (je précise que je n’ai aucun lien avec la marque mais j’ai eu un vrai coup de coeur alors je fais tourner !)

  • #44 Cecilia le 24 août 2016 à 20 h 01 min

    Vidéo très intéressante, qui me pousse un peu plus a la réflexion sur la composition de mes produits… Le raisonnement pourrait-il être le même pour les produits capillaires ?
    Merci encore =)

  • #45 Laura le 24 août 2016 à 20 h 39 min

    Je te remercie de partager cela avec nous Hélène, c’était très intéressant ! :)

  • #46 Flory le 24 août 2016 à 20 h 55 min

    Coucou Hélène !

    Merci pour cette vidéo très intéressante .
    Perso je n’ai pas peur des ingrédients et c’est vrai que les silicones sont des substances inertes donc pas de danger pour la santé .
    Mais pour autant , ma peau ne supporte pas les silicones car pour une raison que je n’explique pas, les crèmes ou sérums qui contiennent même à peine de silicone en fin de compo me font tirailler la peau .
    Je ne me suis pas orientée vers la bio pour autant mais ma crème est sans silicone et depuis que je l’utilise, c’est à dire depuis trois bonnes années, je n’ai plus à superposer des couches de crèmes sur des couches de sérums pour avoir un semblant d’hydratation qui ne durait pas .
    Alors une seule crème à la place de 15 + autant de sérums ne me coûte pas moins cher pour autant car ma crème c’est une Margy’s , mais enfin j’ai une belle peau même en hiver et qui ne tiraille ou ne rougit plus .
    Mais si ma peau supportait les silicones, je n’en aurais pas peur de les utiliser question toxicité puisque c’est inerte .

  • #47 Eleonore R. le 24 août 2016 à 21 h 45 min

    Coucou Helene,

    Merci pour cette video oh combien intéressante, j’adore quand tu fais ce genre de videos.
    Je ne savais pas que les silicones pouvaient avoir différentes fluidités, mais c’est toujours bon a savoir.
    J’avoue que je n’en ais pas forcement peur, mais j’ai effectivement remarque que lorsque j’utilise des cremes effet Blur, mes pores se bouchent beaucoup plus facilement donc en general j’évite ce genre de textures. Apres j’ai du mal a renoncer a une creme qui me plait meme si elle contient des silicones…
    Bref tous ca pour dire que je me couche plus informe grace a toi, merci ;)
    bonne soiree

  • #48 Valérie 31 le 24 août 2016 à 22 h 18 min

    Bonsoir Hélène
    Vidéo intéressante et c’est bien de partager.
    Je ne me suis jamais documentée et j’entendais tout et n’importe quoi.
    Ce qui est drôle d’ailleurs, (ou pas) c’est qu’on peut te dire que c’est super dangereux les produits à base de silicone avec un clope au bec (je ne fume pas non plus !) …. comme quoi il vaut mieux l’avis d’une personne qui est bien documentée ;-)
    Un grand merci.
    Bonne soirée

  • #49 Nicole le 24 août 2016 à 22 h 48 min

    Ah intéressant tout cela! On se demande effectivement si ces silicones sont nocifs pour la peau, ou pas..pour moi je déteste le Silicone dans les fonds d teint, ça donne ce côté glissant, comme si la matière reste en surface de la peau!?
    Très instructif en tout cas de savoir désormais qu’ils ne sont pas pire que ca!!
    Bonne continuation !!

  • #50 Stéphanie le 24 août 2016 à 22 h 56 min

    Bonsoir Hélène,

    Je ne suis pas très regardante sur ingrédients en cosmétique, j’ai trouvé ta vidéo hyper intéressante :)

    Stéphanie

  • #51 lyssa78 le 24 août 2016 à 23 h 38 min

    Bonjour,
    Alors je veux bien croire que cela n’affecte pas l’efficacité du produit, par contre pour ce qui est de l’argument sur l’application et la texture, je ne suis pas convaincue. En effet, j’utilise moi-même des cosmétiques bios (raisons écologiques je n’ai pas peur du cancer non plus) qui ne contiennent donc pas de silicones et je ne vois pas de différence flagrante niveau confort d’application avec des crèmes traditionnelles. Je peux masser ma crème sans problème. Je reste donc plutôt convaincue que ce n’est pas pour se saboter mais peut être tout simplement par habitude et par facilité qu’ils continuent de mettre du silicone alors qu’on se porte tout aussi bien sans. Et parce que ça coût quand même plus cher que les huiles végétales par exemple… En tous cas aucune de mes crèmes hydratantes (Funethic, Paï, Eau Thermale de Jonzac) ne s’étale mal malgré l’absence de silicones. Je ne vois donc pas l’utilité de cet ingrédient hormis dans des crèmes hydratantes qui se veulent très riches et exploitent le coté film pour éviter l’évaporation et pour les produits capillaires. Pour ce qui est des boutons, j’y suis sujette et je pense en effet que tout doit dépendre du traitement de l’ingrédient car certaines crèmes classiques avec silicones ne m’ont causé aucun désagrément particulier de ce point de vu (Avène et La Roche Posay notamment).

  • #52 Sand33 le 25 août 2016 à 0 h 51 min

    Bonsoir Hélène et tous,

    J’aime bcp ce format court et technique.

    Pour poser le contexte , je suis de plus en plus au naturel/bio pour ma peau et mes cheveux.
    Pas par conviction (uuuuh honte à moi hihihi) mais par souci d’efficacité/prix/plaisir (j’adore le côté petit chimiste)

    Pour la peau, pas de problème. De tte façon, me suis toujours dit que les fabricants n’ajoutaient pas 1 ingrédient pour le plaisir mais pour des raisons techniques /pratiques.
    Après, il se trouve que mon huile et mon aloé véra fonctionnent très bien donc je garde.
    Mais notamment dans les sérums, ça ne me dérangerait aucunement.

    Là où, en revanche, je ne mets vraiment plus aucun (ah ben ce soit être masculin finalement? ) silicone, c’est sur mes cheveux.
    Pareil toujours le souci efficacité blablabla.
    Pour le coup, après bcp de recherche,j’ai estimé que pour moi , je ferai sans. Et tout va bien.

    Bref! Au final, chacun fait en fonction de soi et ses besoins.
    Je suis assez d’accord sur le fait que je crois moyen au cancer du lobe de l’oreille à cause d’une crème ou d’un shampoing.
    Même moi qui suis au bio à 90%, les discours anxiogènes m’insupportent.
    De la mesure en tout diraient certains … et je suis bien d’accord.

    Bonne soirée à tous :-)

  • #53 Cielito le 25 août 2016 à 1 h 07 min

    Alors en voilà une vidéo intéressante malgré sa petite durée !

    La question que je me pose maintenant est : mais pourquoi diable dans la liste des ingrédients ne pas mettre le pourcentage derrière les silicones histoire justement de rassurer sur le fait que même en 2eme ou 3eme position, on ne se recouvre pas le visage de latex en boîte ?

    Esprits du marketing….

  • #54 Ninon le 25 août 2016 à 1 h 18 min

    Tout d’abord merci pour cette vidéo très intéressante et qui a le mérite de proposer un discours à la fois plus modéré et documenté sur les silicones.

    Personnellement, j’ai une routine assez mixte, certains produits avec et d’autres sans. La préoccupation écologique est quelque chose qui me tient énormément à coeur, et l’unique raison pour laquelle j’étais passée au 100% écologique/bio et au sans silicone. Mes cheveux n’en sont que 1000 fois plus heureux, je dois le reconnaître. Par contre, ma peau, c’est une autre histoire! Elle ne tolère pas franchement les huiles végétales ou les produits en contenant… Du coup, j’ai une routine un peu batarde. Bio d’un coté/silicones de l’autre.
    L’essentiel reste de trouver des produits qui conviennent à notre peau et nos cheveux. Parfois, ma conscience écologique me fait culpabiliser un peu, mais à ce moment là je me souviens de l’état de ma peau en 100% bio et je me dis qu’au moins je fais de mon mieux. (et pourtant, j’ai testé pas mal de choses différentes…)

    Ah, et par contre, ce qui me rend dingue, ce sont les gens qui associent bio, naturel et forcément bon pour notre santé. Les huiles essentielles peuvent être toxiques, les huiles végétales allergisantes, etc etc… Il faut garder son esprit critique. Perso, par exemple, je suis allergique à tous les dérivés de graminées (blé, avoine…) alors ça éradique une bonne partie des produits cheveux bio. Comme pour l’alimentation, on peut manger bio et être en surpoids! Le label bio n’est pas garant de perfection ou de santé, juste d’un processus de fabrication des éléments composant les produits.

  • #55 Suzanne Violette le 25 août 2016 à 4 h 12 min

    Bonjour Hélène, merci beaucoup d’avoir répondu à mon questionnement sur cette matière.
    Aussi, j’ai connu votre blog récemment par l’entremise du blog de Nicole Tonnelle, et je suis tout de suite devenue accro à vous. Oui, j’adore votre personnalité, votre façon de nous faire part de vos commentaires, et de plus, vous êtes très joyeuse.
    J’ai 60 ans, et je me demande si je suis trop vieille pour suivre vos conseils de soins et autres. Qu’en pensez-vous? Suzanne du Québec.

  • #56 Florian le 25 août 2016 à 4 h 16 min

    Coucou Hélène,

    J’ai moi aussi beaucoup, beaucoup trop de personnes autour de moi qui tirent la sonnette d’alarme à propos des silicones sans vraiment savoir ce que s’est !
    A ce que j’ai compris les silicones sont créés à partir de silicium (du sable) et d’oxygène. Dans mon cerveau, qui fait de très grands raccourcis, c’est donc minéral. Tout comme les filtres solaires minéraux, le silicone lui aussi ne pénètre pas la peau donc ne peux pas faire de mal (c’est déjà ça)

    Sur ma peau sensible, je trouve qu’au contraire les silicones agissent comme une barrière étanche qui d’un coté protège des agressions extérieures et de l’autre empêche l’eau de ma peau de s’évaporer (elle se déshydrate beaucoup moins): ils me semblent donc utiles !

    Personnellement, je suis plutôt inquiet par l’ajout de plus en plus fréquent d’alcool dénaturé q, qui assèche ma peau et l’irrite également.

  • #57 Anne le 25 août 2016 à 6 h 32 min

    Merci Hélène, c’est très intéressant!
    J’imagine que les labos cherchent à avoir le meilleur effet en limitant la nocivité, surtout depuis quelques temps. C’est vrai que les silicones sont devenus la cible des anti chimie… Mais je ne suis pas sûre que les produits bio soient pour autant inoffensifs! Si on a vraiment peur, il vaut mieux ne rien mettre! Certaines huiles essentielles ont des effets très puissants par exemple. Moi, j’apprécie les sérums comme chez Lauder parce qu’ils sont doux à étaler et que la peau est si jolie après! Et je n’ai pas regardé la liste des ingrédients… Et pour finir, en général, le vrai danger n’est pas lié à un produit seul, mais plutôt à l’action combinée de plusieurs d’entre eux, ce qui n’est pas étudié (ou peu )par les labos , l’effet cocktail…

  • #58 Skinsandco le 25 août 2016 à 7 h 58 min

    Bonjour Hélène ! C’est intéressant d’en connaître encore plus sur ce sujet, merci ;) C’est très bien que ça n’empêche pas l’efficacité des produits actifs, seulement ce qui me dérange le plus c’est qu’étant donné que les silicones ne sont pas biodégradables et ne sont pas forcément ultra bien traité dans les stations d’épurations (comme bien d’autres molécules), au final, on les retrouve dans nos assiettes par les produits de la mer… Et sinon les crèmes sans silicones (naturelle ou bio de bonnes marques) sont souvent très agréable à appliquer, heureusement la science fait des progrès ! :) A bientôt.

  • #59 Hélène le 25 août 2016 à 9 h 27 min

    Sand33: « les discours anxiogènes m’insupportent » : exploiter la peur pour vendre, c’est une technique vieille comme le marketing qu’on retrouve dans de nombreux domaines.

    Cielito: bah si on met le pourcentage derrière les ingrédients, la concurrence pourra reproduire la produit hyper facilement, je ne pense pas que ça soit le but ;-))
    On a déjà du bol en Europe que les ingrédients doivent être listés par ordre de quantité dans la formule, ce qui n’est absolument pas le cas aux US par exemple.

    Ninon: je suis comme toi, j’utilise certains produits très naturels (les huiles etc) et d’autres pas du tout, la seule chose qui compte pour moi c’est que ça fasse du bien à ma peau ;-)

    Suzanne Violette: j’ai 46 ans donc mes préoccupations de peau sont sans doute un peu différentes des tiennes, mais sur le fond il n’y a pas tant de différence et évidemment que tu es la bienvenue parmi nous !

    Florian: tu as raison de souligner ce point : comme les huiles minérales, les silicones forment un film à la surface de la peau qui freine l’évaporation de l’eau.

  • #60 Suzanne Violette le 25 août 2016 à 20 h 53 min

    Suzanne Violette: Merci beaucoup Hélène pour ce gentil mot de bienvenue. J’ai toujours aimé prendre soin de ma peau, et de faire partie de votre blog m’encourage à continuer même si je suis rendue à 60 ans. Bisous

  • #61 Mistiquette le 26 août 2016 à 10 h 15 min

    Bonjour,
    Merci pour cette vidéo très instructive (j’aime apprendre!) qui me permet d’y voir plus clair! Je suis exactement dans la même démarche que Chanchan:! inutile de répéter ce qu’elle est déjà écrit. ^^
    Belle journée à tous

  • #62 Marie le 26 août 2016 à 12 h 11 min

    Bonjour Hélène,

    Je suis dans le domaine de l’ingrédient cosmétique (en particulier, des alternatives aux silicones ;-) ), et ça fait tellement de bien d’entendre des propos sensés sur Youtube! Merci pour ta vidéo qui remet bien les idées en place, en général je m’arrache les cheveux quand j’entends des bêtises sur tel ou tel ingrédient qui est « dangereux ».
    Pour ma part, j’adore les silicones dans mes BB ou CC Crèmes. J’aime cet effet blur qui corrige les petites imperfections et lisse la peau.
    Par contre, pour les cheveux j’évite. De plus en plus de marques proposent du sans silicone car curieusement, on a tendance à souhaiter réduire les soins capillaires de nos jours (espacer les shampoings, shampoings 2-en-1) et il vrai que si les silicones font indéniablement briller le cheveux, ils s’accumulent également. Le résultat est des cheveux qui règressent plus vite et des shampoings plus fréquents.

    Peut-être pourrais-tu aborder d’autres sujets polémiques tels que les parabens, le phenoxyethanol, les solaires (UFC que choisir nous a fait un joli article au début de l’été sur ce sujet….!)

  • #63 Lilas le 26 août 2016 à 12 h 50 min

    Bonjour Helene,

    Le problème c’est que trop d’information tue l’information, je fais attention à ce que je mange, ce que je mets sur la peau. On nous a fait tout un truc sur les parabens ok maintenant tu n’as plus de paraben mais t’as un autre ingrédient qui est pire….
    Alors le sans silicone ? Si j’ai bien compris c’est un produit inerte non? ça pénétre pas alors quel serait le danger ? Je te pose pas la question directement je te prends pas pour google ;-)))
    Le seul « risque » c’est que les actifs ne pénètrent pas, une marque a t-elle intérêt a blindé son produit de silicone au risque qu’en bout de course ça ne fonctionne pas? Ben non je pense pas!
    En ce qui me concerne j’ai déjà tellement retiré de chose que je me vois pas en plus enlever les produits avec du silicone !

  • #64 julytoseptember le 26 août 2016 à 13 h 44 min

    Merci pour cette vidéo ultra intéressante, effectivement on entend tellement de trucs sur les silicones que c’est bien d’avoir un avis pro par ton intermédiaire.

    Pour tout te dire, il y a quelques temps j’avais essayé de supprimer les silicones de mes produits pour cheveux, influencée par pas beaucoup de blogueuses. Certains me laissaient les cheveux dans le même état qu’un shampooing classique (le Timotei Pure 0%) ..et d’autres me faisaient le cheveux terne et desséché alors que mes cheveux ne nécessitent pas d’attention particulière normalement..

    Bref, du coup je suis repassée aux silicones même si je vais tenter de mettre la main sur ce Timotei tant qu’à faire, pour le reste, je jette l’éponge c’est vraiment trop compliqué.

    D’ailleurs l’un des shampooings Khiel’s que j’avais eu la chance de tester grâce au super concours que j’avais gagné à ton blog était absolument super, là je voyais une différence avec les autres shampooings, seul le prix me refrène un peu vu que mes cheveux ne sont quand même pas très compliqués..

  • #65 Constance M le 26 août 2016 à 14 h 44 min

    Bonjour Hélène,

    Je crois que c’est la meilleure vidéo que je n’ai jamais vue ! Je suis ravie que tu nous apportes ce genre d’informations qui est clair et qui n’a pas besoin de débat. D’autant que par ailleurs, j’ai le même avis que toi, les silicones ne vont pas non plus nous donner « un cancer du genou », donc rien ne sert de devenir parano. Je ne laisse jamais de commentaire, bien que je te suive depuis des années, mais là je tenais à te le dire.

    Bonne journée et merci encore.

  • #66 Hélène le 26 août 2016 à 14 h 59 min

    Constance M: merci ;-)

  • #67 Meny le 27 août 2016 à 0 h 57 min

    Bonjour Helene! J’ai une petite nouvelle pour toi! Je suis arrivée au Brésil il y a un petit mois, et j’y fais une année d’étude à l’étranger, jusqu’ici pas grand intérêt pour toi, haha. Enfin voila, je cherchais ici un peu de quoi remplir ma boite à maquillage (anti-cernes presque fini…) et j’ai vu qu’il y avait encore des anticernes Shiseido au Sephora d’ici! Je viens à la pêche aux infos pour vérifier que c’est bien celui dont tu nous parles toujours qui a été discontinuité (je pense parce que certaines teintes sont épuisées, ça veut tout dire). Est-ce bien le Shiseido natural finish cream concealer ? Je rentre en décembre, puis repars et reviens en juillet prochain, si tu as envie d’un petit tube ;)

    VOILAAA (rien à voir avec la vidéo, mais je ne sais pas ou faire passer le message)

  • #68 Hélène le 27 août 2016 à 9 h 07 min

    Meny: oh c’est super gentil ! En effet c’est bien lui ;-) Je t’envoie un mail !

  • #69 Rêve le 27 août 2016 à 10 h 57 min

    c’est vrai que c’est pénible, ces discours anxiogènes ; comme si ce qui se passe dans le monde ne l’était pas suffisamment ; franchement, ce n’est pas la peine d’en rajouter…

    Pour info, les primers Laura Mercier sont sans silicones ni paraben je crois (ou très peu), et je les aime beaucoup.
    Et par dessus , je mets une BB crème Missha (perfect cover) SPF 42, bourrée de cochonneries, mais qui ne me donne pas de boutons ;-)

    Je jongle entre naturel, bio et conventionnel, piochant ce qui me réussit : je n’ai pas trouvé pour l’instant de fdt bio qui me convienne (pas bcp cherché non plus : 3 qui ne « glissent » pas, ça m’a suffit), donc je reste sur ce qui marche sur moi ; et pour le maquillage, c’est bien plus souvent du conventionnel.
    Plaisir et efficacité, c’est ça qui prime pour moi!

  • #70 Hélène le 27 août 2016 à 11 h 16 min

    Rêve: « Plaisir et efficacité, c’est ça qui prime pour moi » : normal quoi (c’est pareil pour moi) ;-)

  • #71 Didichoups le 27 août 2016 à 12 h 08 min

    Ça me fait super plaisir d’avoir une vidéo sur un sujet aussi controversé que les silicones. Ça prouve une fois encore qu’on a peur des choses qu’on connait mal.
    Donc merci pour ce petit point culture ;D
    A bientôt

  • #72 Elsa le 27 août 2016 à 15 h 56 min

    Bonjour Hélène, vidéo ultra rapide mais néanmoins très intéressante ! Merci !!

  • #73 Hélène le 28 août 2016 à 11 h 03 min

    Didichoups: Elsa: thanks, girls !

  • #74 Nalf le 29 août 2016 à 19 h 52 min

    Je me posay (héhé) la question pour mon effaclar duo+ avec dimethicone en 3ème position. Merci pour ces précisions !

  • #75 caro le 5 septembre 2016 à 15 h 21 min

    Bonjour à toutes et tous,

    Retour de vacances rime aussi avec plein de vidéos d’Hélène à regarder !
    J’ai trouvé celle-ci très intéressante car finalement tout y est dit et l’on s’y retrouve que l’on soit adepte du bio, de la cosméto conventionnelle ou que l’on fasse un mélange des 2.
    Pour ma part, j’évite les silicones pas par peur du cancer fluo du genou mais parce que comme tu l’as dit, l’ingrédient n’est pas biodégradable et que j’essaie de faire attention à ce niveau. La fabrication, l’utilisation de certains ingrédients a un impact sur l’environnement donc par répercussion sur tous les êtres vivants, c’est davantage cela qui m’interpelle.
    Cependant, je ne suis fermée à rien. Comme le dit Ninon: il faut garder son esprit critique ! Donc si un produit est vraiment efficace et ne peut pas être remplacé par un équivalent bio/naturel, je ne vais pas m’en passer. J’utilise par exemple Effaclar Duo + ponctuellement qui contient des silicones….
    Comme quoi on peut être adepte du bio et ouvert (tout comme on peut être adepte du conventionnel et obtus…). Car même si je n’utilise pas 90% des produits que tu présentes, je prends plaisir à regarder tes vidéos. je les trouvé intéressantes car j’y découvre toujours quelque chose et parfois, je fais une entorse à mon mode de conso (cela ne me traumatise pas non plus) et je me laisse séduire par un produit que tu auras présenté (le masque apaisant hydratant d’Avène est un irremplaçable depuis des années…).
    Encore merci pour ton travail et très belle journée à toi et à toutes et tous !

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.