7 ans de réflexions (par côté ;-)), par Nathouille

23 mai 2007

« Août 1992 : Dans quelques mois, je vais avoir 20 ans. Ce sont mes premières vacances seule, avec une copine. Nous sommes sur une plage normande et nous avons fait la connaissance de quelques gars du coin.

« Eh ! Mate les seins ! » S’écrie l’un d’eux… Ah oui, euh, là c’est pour moi… De tout le séjour, je ne me baignerais plus qu’en tee-shirt (bonjour la discrétion). C’est ce jour là que j’ai su que je le ferai…plus tard, beaucoup plus tard…

6 mars 2007 : J’ai 34 ans et aujourd’hui, je vais me faire opérer d’une plastie mammaire (réduction et reconstruction des seins).

Pendant ces 14 années, j’ai fini mes études, entamé une carrière, suis tombée amoureuse, fais un bébé, me suis mariée… mais je n’ai pas eu le temps (et la vérité me pousse à dire que j’avais une trouille de tous les diables aussi !) de faire cette foutue opération.

Et pourtant…

Depuis plus de 14 ans, j’ai la sensation que quelqu’un appuie en permanence son index entre mes omoplates (molto bobo).

Depuis plus de 14 ans, je ne peux pas mettre de chemisier sans qu’il ne s’ouvre entre les boutons (la classe internationale).

Depuis plus de 14 ans, lorsque je bulle à la plage, je suis obligée de creuser un trou dans le sable, pour y mettre mes seins, sinon je m’étouffe avec (la classe interplanétaire).

Depuis plus de 14 ans, (et encore plus que ça en fait) j’attire les regards lubriques, les réflexions vicieuses, les mecs libidineux, gras et velus qui louchent ostentatoirement sur mes engins…

Depuis plus de 14 ans, mon dos se voûte, mes épaules sont creusées par les bretelles du soutien-gorge (qui a de plus en plus de mal à soutenir, le pauvre, il fait ce qu’il peut !)

En bref (pas si bref que ça, mais il faut bien que je vous explique le calvaire que c’est non ?) je fais du 95 E (pour 1m58 !)

Ce 6 mars, j’ai sauté le pas, en serrant les dents, because la trouille. Je me suis endormie en pleurant dans les bras de mon anesthésiste, et je me suis réveillée avec 1300 grammes de « sein » en moins et un 95 C.

Alors non, je ne suis pas à priori pour la chirurgie esthétique, mais là justement, ça n’en est pas. C’est de la chirurgie réparatrice. Pour infos, à partir de 300 grammes ôtés (par sein) l’opération est prise en charge par la Sécurité Sociale.

Alors, bien sûr ce n’est pas aussi simple que ça, on n’est pas au pays des Bisounours, je sais qu’il y a des loupés, j’en ai vu sur le net ( et je vous garantie que, quand c’est loupé, ça ne fait pas semblant !!).

Il y a aussi les cicatrices, et elles sont longues. Il y a aussi les pansements, et il y en a pour longtemps…

Moi, ce que je vois c’est que presque 3 mois plus tard, je vais bientôt pouvoir ôter ma brassière de maintien, et mettre de jolis dessous, et un maillot de bain girlie, et des chemisiers (meuh non ! pas tout ensemble !)

Et surtout, surtout, je me suis redressée et je n’ai plus mal au dos, et ça c’est magique…

Je ne regrette absolument rien, si ce n’est de l’avoir fait plus tôt. Je me sens, comment dire ?… réparée.

Signé : Nathouille »

166 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

166 commentaires

  • #1 Hélène le 23 mai 2007 à 10 h 05 min

    Exactement, on parle toujours des filles qui ont des trop petis seins, très rarement de celles qui en ont des trop gros, moi ça m’ouvre les yeux (j’ai des petits seins ;-)) !

  • #2 Nathoulle le 23 mai 2007 à 10 h 34 min

    Merci les filles pour vos gentils commentaires! Pendant longtemps, j’ai cru qu’il n’y avait que moi, à me trimballer ces seins énormes, et puis quand je me suis fait(e????) opérer, j’en ai parlé autour de moi (de toute façons, cela se voyait!) et là j’ai découvert que tout le monde avait une copine, une cousine, une belle soeur qui l’avait fait aussi.
    Et pour citer ma chirurgienne adorée (qui est mon héroine tellement elle est sympa et humaine) c’est devenu trèèèss courant, et ce qui est bien, c’est que le bien être est immédiat. Le resultat esthétique n’est pas mal non plus, mes seins ne tombent plus (pour l’instant hein ;-)) et ils sont tout ronds!!
    er oui, je n’ai pas voulu attendre de faire cette opération pour commencer à vivre, d’abord parce que je trouvais ça dommage, et aussi parce que cette opération je l’ai fait pour moi et personne d’autre (un mec au hasard)
    D’ailleurs, il a fallu que je bataille avec mon mari pendant des semaines pour le faire, car si je ne voulais pas le faire pour lui, je ne voulais pas non plus le faire sans lui.
    A toutes celles qui hésitent, je voudrais dire de foncer, avec les nouvelles techniques on peut allaiter quand même, l’hospitalisation ne dure que 48h et ne n’est pas douloureux (je vous assure, je suis une chochotte!!)

  • #3 Nathoulle le 23 mai 2007 à 10 h 35 min

    Caro!!! Tu me manques !!! (merci pour le compliment ;-))

  • #4 Nathoulle le 23 mai 2007 à 10 h 50 min

    Aesa: ah ah!! c’est donc une opération d’utilité publique (et familiale ;-))

  • #5 Nathouille le 23 mai 2007 à 10 h 58 min

    Ouuups, je suis une quiche!!

  • #6 Nathouille le 23 mai 2007 à 11 h 02 min

    Tu sais Poupoupinette, mon "trop" me faisait souffrir du dos, m’enpéchait de galoper pour attrapper le bus (bobo), tombait de plus en plus (particulièrement après ma grossesse) me faisait une silhouette en pente de ski …
    et puis je t’assure, il m’en reste pas mal encore :-) la chir a "fait" mes seins en rapport avec ma silhouette de rondouillette et donc il y a ce qu’il faut ;-)

  • #7 Nathouille le 23 mai 2007 à 11 h 27 min

    @ Clochette: effectivement c’est remboursé par la Sécu, maintenant attention, les chirs prennent souvent des dépassements d’honoraires.
    @maryline: ben oui j’avais peur, mais c’était aussi une nécessité pour moi (je savais qu’un jour ou l’autre, j’irai…)
    @ mayo: non contrairement à ce que l’on pense, ça n’est pas douloureux, attention on ne gambade pas partout le lendemain, mais pas de douleur (juste quand on ote les drains, et encore…)

  • #8 emmanuelle le 23 mai 2007 à 9 h 41 min

    Ahlala. Comme c’est chouette ce que tu racontes.
    Enfant, j’étais terrorisée à l’idée de voir mes seins pousser (because ma maman, trop bien pourvue).
    Et je n’arrétais pas d’y penser à l’opération. Je me disais que ce serait toujours possible. ET puis, bon, finalement, ce n’est pas nécessaire. Mais j’ai beaucoup accompagné la nounou des enfants qui est passée par la même chose que toi. Et ça lui a bigrement réussi.

    Bravo.
    Et Bon vent.

  • #9 Yanjiao le 23 mai 2007 à 9 h 42 min

    Bravo Nathouille!

  • #10 maryline le 23 mai 2007 à 9 h 43 min

    je l’ai fait aussi mais il y a déjà longtemps, en 94, j’avais 21 ans. ça n’a pas changé ma vie car le chirurgien n’en a pas enlevé assez d’après moi ( 1,5 k quand même), mais ma poitrine est en accord avec ma silhouette ronde et j’attire moins les regards lubriques, les reflexions désobligeantes, je n’ai pas mal au dos.
    Pour le maillot de bain girlie, quand même attend avant de te mettre au soleil, et puis pour les maillots 2 pièces c’est pas génial car les cicatrices ne disparaissent jamais completement sous les seins.

  • #11 Nathouille le 23 mai 2007 à 11 h 48 min

    @Claroue: moi aussi je croyais qu’après une grossesse (et surtout après l’allaitement) on perdais des seins, mais viviblement, pas moi…
    une fois, j’ai perdu 17 kilos (oui, je suis ronde!!) et ben, rien dans les seins (bouh!!)

  • #12 Millie le 23 mai 2007 à 10 h 00 min

    arf, moi j’y pensais passé un temps, je fais un bon 95D en temps normal (ok, pour 1.70m, mais quand même). Puis quand j’ai appris qu’après y’a de grandes chances qu’on puisse plus allaiter, ça m’a refroidie. Puis le jour ou j’ai subis une anésthésie générale (pour l’appendicite, c’était donc necésaire), ça m’a refroidie aussi.
    Et là, enceinte, je tape dans le 95F, la galère!!

    C’est vrai que pour le maillot de bain (rien que trouver un 2 pièces c’est galère), les chemisiers, je vois tout à fait ce que tu veux dire.

    Bravo pour ton courage, je doute d’avoir le même un jour, même quand j’aurais eu tous mes enfants! Et merveilleuse façon de le raconter ;-)

  • #13 Esme le 23 mai 2007 à 10 h 01 min

    Merci! j’y pense j’y pense……..

  • #14 Coraline le 23 mai 2007 à 10 h 02 min

    Très joli texte Nathouille et qui me parle… Je fais un "petit" 90D (quoique… je souvent serrée dans les bonnets D mais me refuse à aller voir au dessus, un blocage certainement)
    Donc un 90D pour 1m53. des reflexions j’en ai eu, des complexes aussi. Vers 20 ans j’envisageais l’opération.
    Maintenant je Les assume. Je Les mets en valeur ou Les dissimule selon les moments et mon humeur.
    Et surtout, ils ne me posent pas de problème physique, aucun mal de dos ou rien. si cela venait à m’arriver, là je prendrais certainement la même décision que toi.

    Bravo d’évoquer ce sujet, on parle souvent des nanas qui rêvent de "Plus" et pas assez de celles qui se sentent "trop"

  • #15 Christine le 23 mai 2007 à 10 h 05 min

    La maman de ma belle-fille l’a fait à l’automne dernier (110 D quand même !), et elle est enchantée, plus de mal de dos, accès à plein de fringues auquelles elle n’osait même pas rêver, plus de problème pour boutonner son uniforme -elle est gendarme :o))- , bref, elle revit !
    Elle fait maintenant un 95 D, et dit-elle, le mieux, c’est la sensation de légèreté et de liberté engendrées par sa nouvelle silhouette. Et plus cette douleur lancinante dans le dos, qui ne la quittait pas, même couchée…
    Elle a eu une bonne cicatrisation, et ses marques sont plus que discrètes…
    Bravo et profite bien de tous les jolis vêtements qui te tendent les bras :o)

  • #16 Milky le 23 mai 2007 à 10 h 07 min

    Là où je te trouve super, c’est que tu n’as pas attendu d’être "réparée" pour commencer à vivre (cela dit si ça avait été le cas peut-être aurais-tu sauté le pas plus tôt !). Et ça c’est drôlement courageux et sain, je trouve !
    (combien sommes-nous à nous cacher derrière un problème physique réel ou non pour justifier une vie qu’on est en train de rater ?… type "quand j’aurai 10 kilos de moins, les hommes seront tous à mes pieds, j’aurai un job de rêve, mais en attendant, je peux rien faire")

  • #17 proff le 23 mai 2007 à 10 h 08 min

    Je mesure 1m78 et ne fais qu’un "petit" 95 B.
    Et ben je trouve déjà que ça fait beaucoup… Dès que je prends 2 kilos, je le sens dans les seins et ça me gène. Je n’ose pas imaginer comment je vivrais une poitrine opulente…
    Bravo pour avoir trouvé le courage de faire cette opération qui n’est absolument pas de la chirurgie esthétique, on est bien d’accord.

  • #18 Hélène le 23 mai 2007 à 12 h 15 min

    Bienvenue à toi Val ;-)

  • #19 Vio le 23 mai 2007 à 10 h 18 min

    Comme je te comprend Nathouille!!

    Je sais ce que c’est lorsqu’un mec te regarde droit dans les seins pendant un RDV. Les mecs libidineux, les reflexions vicieuses et autres regards lubriques comme tu le dis si bien je connais. 90 D pour 1, 60m c’est pas non plus énormissime mais assez pour me faire emmerder.

    De plus je comprends parfaitement ce que tu as pu ressentir à 14 ans parce que à l’époque j’avais déjà des seins énormes, toutes mes copines n’étaient pas formées et on connait la délicatesse et la dicrétion des garçons à cet âge là…
    Je suis contente pour toi si tu te sens bien avec moins de seins et pas seulement pour l’esthétique… C’est vrai que ça peut faire mal au dos.
    Moi perso ça ne me pose plus de problème mais c’est toujours désagréable de subir le regard déplacé de certains hommes… Alors souvent quand c’est trop insistant je leur dis: "Tu veux des jumelles connard?" et en général après j’ai la paix!

  • #20 Miss Pink le 23 mai 2007 à 10 h 21 min

    85E (voire F) pour 1m 53 et 45 kils.

    On m’a deja demande comment je faisais pour ne pas tomber en avant (sic).

    Je benis le ciel de ne m’avoir jamais donne de problemes de dos ou de complexes… j’attire en effet les lourds, ca bon, ok. Les chemisiers aussi, c’est moyen sur moi ;-)

    Mais a part ca, jamais l’idee de me faire reduire les seins ne m’a effleuree.

    Et en lisant ton temoignagne et en sentant ta souffrance, je me dis que vraiment, j’ai de la chance de ne pas avoir ces problemes malgre tout.

    En tous cas, comme toi, je n’aurais pas hesite a y passer si ca avait ete le cas… et je me dis toujours qu’une fois que j’aurais des enfants, je devrais peut etre me faire remonter tout ca.

  • #21 Janice le 23 mai 2007 à 10 h 22 min

    Oh la, la, je te comprends un peu. En temps normal je n’ai vraiment pas une grosse poitrine mais enceinte ou allaitante c’est l’horreur, je passe d’un 85 C à un 100 F sachant que je ne mesure qu’1,50m et que je suis toute menue. Pour situer, pour ma 1ère grossesse avant que je l’annonce mes amies ont pensé que je m’étais fait opérer des seins tellement j’ai pris tout de suite ! Et là je sors tout juste de 9 mois de grossesse et de 4 mois d’allaitement et ma poitrine retrouve enfin taille humaine, ça fait du bien. Donc bravo pour ton courage et profite bien maintenant.

  • #22 petitemaman le 23 mai 2007 à 10 h 26 min

    Merci pour cet article courageux. Je ne connais pas ce que tu vis/as vécu (je suis plate comme une limande) mais cela m’a ouvert les yeux. Merci.

  • #23 Caro Ronde et Jolie le 23 mai 2007 à 10 h 27 min

    Il est très beau ton texte nathouille. Et d’utilité publique, en quelque sorte. Bravo.

  • #24 Londoncam le 23 mai 2007 à 10 h 31 min

    Nathouille, bravo. Ton texte est tres beau et c’est aussi une belle lecon de vie et de courage (il en faut pour passer sur le billard!). Je n’ai pas ce probleme la vu que j’ai des petits seins, mais ma grand-mere s’est fait reduire les seins quand elle avait autour de la cinquantaine et ca lui a change la vie…
    Bises a toi!

  • #25 pomme le 23 mai 2007 à 10 h 31 min

    Comme je comprends que ça ait pu être une souffrance… ne serait-ce que physique, parce que les gros seins, ça fait mal, en fait. A plein d’endroits différents, et c’est encore pire quand on se remue un peu ;-)

    Personnellement je n’ai jamais envisagé de faire réduire mes seins, mais plutôt de les faire "remonter", à une époque. Maintenant j’ai laissé tomber (;-)))), j’ai trop peur de l’opération, et puis je me dis qu’ils finiront de toute façon par reloucher vers le bas… en tout cas bravo d’avoir sauté le pas, rien que pour les chemisiers qui ENFIN ne baillent plus, ça doit valoir le coup !

    Et aussi je voudrais dire un truc à celles qui sont gênées par les regards des gros lourds : moi j’ai évacué le problème en me disant que les seins, c’était une partie du corps comme une autre. Bien sûr ça n’est pas tout à fait vrai, mais bon, si du jour au lendemain on nous explique que les avant-bras ont un fort pouvoir érotique, on va pas se mettre à porter des manches longues en plein été non ? Ben pour les seins c’est pareil : moi je me sens bien dans des vêtements décolletés, je vois pas pourquoi j’irais porter des cols roulés. Et ce sont les lourdauds qui lorgnent sur mes nichons qui devraient être le plus gênés ;-) Les seins, ce n’est ni honteux, ni condamnable, on n’a pas à les cacher ou à en être embarrassée ! A part bien sûr si comme pour toi Nathouille, c’est une souffrance physique.

  • #26 sev ministresse des sports le 23 mai 2007 à 10 h 31 min

    tu dis regretter de ne pas l’avoir fait avant mais je pense que parfois il faut juste attendre "le bon moment de sa vie" pour sauter le pas.

    avant c’etait peut-etre pas le bon moment ! Maintenant a 34 ans, maman epanouie, bien engagee dans ta carriere, tu penses a toi, tu connais mieux ton corps, tu geres mieux les changements…

    j’imagine l’ete que tu vas passer ! a parader dans ton maillot lol !!! profites en bien.

  • #27 Ln75 le 23 mai 2007 à 10 h 43 min

    Je pense qu’on ne pourrait même pas m’enlever 1300g de "sein" … mais j’ai 2 cousines qui ont fait réduire leurs poitrines pour les même raisons que toi, douleurs, gêne face aux regards lubriques …
    Je comprends un tout petit peu ce que tu as du endurer pour cause de grosse poitrine pendant mes grossesses (enfin, tout est relatif, mais pour moi c’était vraiment trop…)
    Bravo en tout cas, ton texte est très beau.

  • #28 Aesa le 23 mai 2007 à 10 h 43 min

    Dans la famille on est disons "bien pourvue" du coté poitrine, mais ma soeur ainée souffrait physiquement et en plus moralement. Elle était mal dans sa peau et insupportable, et puis il y a eu l’opération…et les sourires sont apparus. Elle va mieux, se sent mieux, a troqué ses vetements amples contre des chemisiers, vestes et jupes ultra feminines et est beaucoup moins insupportable. En somme ce fut bénéfique pour toute la famille !

  • #29 Nathouille le 23 mai 2007 à 12 h 46 min

    @ Des Prismes de la Subculture: je suis écroulée de rire!!

  • #30 fruit le 23 mai 2007 à 10 h 49 min

    je pense que ça méritait bien tout ce temps de réflexion. en tout cas, tu n’as pas chaumé en 14 ans ! et puis, quel courage de se lancer finalement. Tu dois te sentir revivre, non ? cet été sera peut-être le plus beau de ta vie ! ;o)

  • #31 fruit le 23 mai 2007 à 10 h 53 min

    …ça me rapelle un gars avec qui je bossais, qui n’arrivait pas à me regarder dans les yeux lorsqu’il m’adressait la parole : toujours concentré sur ma poitrine! c’était un cauchemar. le truc en plus, c’est que je n’ai jamais mis de grands décoltés.
    J’ai finir par lui demander de me regarder dans les yeux : il ne m’a plus jamais adressé la parole !!

  • #32 Poupoupinette le 23 mai 2007 à 10 h 56 min

    Je découvre une fille de l’autre monde, Nathoulle, une fille qui a des seins.

    Moi, je suis du monde des filles qui n’en ont pas beaucoup.

    Les filles à seins ont 2 façons de voir les choses :
    1)Pas top, bobo au dos, ça tombe, c’est too much – respect. Je peux comprendre l’opération.
    2)Super. Je suis fière. Respect aussi. Je les envie.

    Les filles sans sein ont 2 façons de voir les choses :
    1)Pas top, planche à pain, je met des machins qui ressemblent à du tapioca dans un sac translucide dedans – Aïe aîe aîe, vous avez bien du courage (ou de l’inconscience).
    2)Pas top ou top, mais on fait avec. C’est moi. Un petit Wonderbra, et mon décolleté est tout joli.

    Quand même, je ne peux pas m’empêcher de me dire "Mais qu’est-ce qu’elles ont fait, les filles à seins, pour en avoir autant ?". Je bave devant les décolletés avantageux. Je sais, c’est génétique.

    Se faire opérer parce qu’on a trop de seins ? Un autre monde, vous dis-je. Tant mieux pour toi si tu te sens mieux maintenant, mais suis folle de désir sur ton "trop". C’est comme ça !

  • #33 Ln75 le 23 mai 2007 à 10 h 57 min

    Nathouille… je voudrais pas faire ma rabat-joie, mais tu as perdu ton "i" et ça me perturbe … :o)))

  • #34 Delphinoid le 23 mai 2007 à 11 h 00 min

    Nathouille ton texte est hyper touchant. Je fais partie des filles qui n’ont pas beaucoup de poitrine (même si maintenant que j’ai pris du poids, j’en ai un peu plus).

    Vivement qu’il fasse beau que tu puisses sortir ton maillot de bain! ;o)))

  • #35 Ln75 le 23 mai 2007 à 11 h 00 min

    une quche ? :o)))
    Ok… je sors …

  • #36 Coraline le 23 mai 2007 à 11 h 03 min

    @ Poupoupinette : tu sais quoi ? moi j’envie (enfin parfois seulement) les filles à petit seins
    Et en tous cas, trouve très jolies ces filles avec de petits seins fermes, ne tombant pas sous le nombril dès qu’elles enlèvent leur soutien gorge, capables de mettre de petits hauts sans soutien gorge….
    Comme quoi on admire peut être toujours ce qu’on a pas ;-)

  • #37 clochette le 23 mai 2007 à 11 h 05 min

    Très chouette texte…. j’ai un peu le même souci… mais si mon "gabarit" fait que ça ne choque pas trop… j’arrive même la plupart du temps à cacher ma laaaaaarge poitrine… mais moi aussi j’ai cette idée dans la tête de me faire réduire ces seins qui me pèsent (au propre et au figuré) mais comme disait quelqu’un plus haut dans les coms "il faut attendre le bon moment dans sa vie"… je ne pense pas que ce soit le bon moment pour moi encore mais un jour…
    en tout cas merci Nathouille, car au delà du texte agréable à lire, c’est aussi porteur d’une information simple et efficace "on peut le faire" !! (et c’est remboursé par la sécu :p)
    bises à toutes !!

  • #38 Nathouille le 23 mai 2007 à 13 h 06 min

    Alors moi, je ne me considère pas comme une masse de chair, ni comme une pauvre fille, (ni avant, ni après l’opération d’ailleurs…) je vais considérer que ces expressions classieuses ne me sont pas adréssée et vais donc m’abstenir d’y répondre.

  • #39 papillon le 23 mai 2007 à 11 h 12 min

    Merci pour ce texte Nathouille!
    Comme Poupoupinette, je fais partie du camp des "peu pourvues" (un 90B d’une banalité affligeante). Alors oui, on peut zapper le soutif quand on n’a pas envie (par exemple le dimanche), les boutons des chemisiers ne baillent pas, même quand on bombe le torse. Mais que veux-tu, j’ai longtemps bavé devant la poitrine de ma soeur (un si chouette 95C). Avoir des gros seins, de ma lucarne, c’était être une vraie femme, pas une petite joueuse, c’était pouvoir porter des décolletés renversants, faire tourner la tête des hommes, bref, c’était une bénédiction!!
    Puis j’ai entendu parler de ce que les poitrines généreuses pouvaient causer comme misères physiques et morales à leur propriétaires. Et j’ai réalisé que ce n’était pas forcément le pied d’avoir une poitrine opulente.
    Alors je suis ravie de lire que tu es contente et que tu te sens bien maintenant. Et puis je suis ravie aussi de constater que l’opération relève bien de la reconstruction et non de l’esthétique. Comme quoi il y a des gens qui ont compris…

  • #40 maryline le 23 mai 2007 à 11 h 14 min

    c’est marrant, tout le monde dit bravo, quel courage, moi je l’ai jamais envisagé en terme de courage, je n’ai pas peur de l’hopital et de l’anesthésie, c’etait pas du courage c’était une necessité pour moi. Mais bravo quand même Nathouille, puisque tu avais la trouille ;)

  • #41 Philippe le 23 mai 2007 à 11 h 16 min

    C’est presque une nouvelle vie qui va commencer !
    Perso, je voudrais bien y aller de mon petit témoignage, mais aucun problème mammaire à l’horizon, juste parfois des problèmes avec ma mère, mais c’est un autre débat…
    Un sincère souhait à Nathouille pour un été plein de bonnes choses !

  • #42 mayo le 23 mai 2007 à 11 h 19 min

    @Poupoupinette :
    Et bien je ne suis pas d’accord, qu’on des seins ou pas, on fait toujours avec. De plus, il y a une tendance assez féminine (qu’on retrouve avec les cheveux), de toujours préferer avoir ce qu’on a pas.

    Personnellement, j’ai des tout petits seins, j’ai eu du mal à l’assumer vers 13/14 ans, alors que les copines ont déjà des "vraies" poitrines. C’est génétique, chez moi on a des petites seins et c’est comme ça.

    Aujourd’hui j’ai 22 ans, et tout va bien, plus jamais complexée, j’aime ma silhouette ! Porter des dos nus, des chemisettes, des maillots triangles, c’est la fête. J’ai compris que la féminité ne réside pas dans la taille des seins.

    Bravo pour ton texte Nathouille, et pour ton opération, surtout que je trouve que cette intervention n’a pas très bonne presse : souvent on dit que c’est une opération délicate et douloureuse.

    Donc bravo !!

  • #43 Hélène le 23 mai 2007 à 13 h 21 min

    Van sois la bienvenue ! (et bien vu, le coup de "et la tienne de paire coco tu veux qu’on en parle ?" ;-))

  • #44 Millie le 23 mai 2007 à 11 h 30 min

    @maryline: bah si c’est du courage, parce que même si c’était necéssaire pour Nathouille, elle a vaincu sa peur d’y aller, et c’est courageux de vaincre ses peurs (enfin, pour moi c’est là que se situe le courage ;-) )

  • #45 LN le 23 mai 2007 à 11 h 33 min

    Bravo pour ton témoignage Nathouille, beaucoup de filles à forte poitrine (j’habite le sud…) me parle de leurs difficultés commme toi : avoir une poitrine un peu trop opulente et ce qui en découle : les problèmes de santé, les réflexions pas très intelligentes des mecs ("Tu as fais changé tes amortisseurs chez Midas?" quelle poésie!), et étudiante la difficulté de se trouver des soutien-gorges qui ne soient pas hors de prix.
    Bon maintenant je dis que la vie est mal faite, avant ma grossesse je faisais un 85B qui me contentait, après 85A! Pour le coup depuis je pense moi aussi à la chirurgie!

  • #46 Nathouille le 23 mai 2007 à 13 h 34 min

    En effet, il faut faire gaffe avec le soleil, au moins pendant deux ans, en tout cas moi, je suis une mamiaque de l’écran total, ça ne me changera pas beaucoup!! Moi,je parlais d’un maillot de bain pour aller nager, à la piscine, pas pour la plage (pars pô en vacances cet été…)
    Sinon les filles arrétez de m’envoyer des avalanches de fleurs pour mon soi-disant courage!!
    d’abord, le courage, je n’en ai point, si vous m’aviez vu pleurer comme une gamine au bloc (et prendre la tête à toutes les infirmières qui passaient avant…) vous ne diriez pas ça.
    Je n’ai pas écris ces quelques lignes pour qu’on me félicite, mais bien pour tenter d’aider celles qui ont été comme moi, et aussi pour que celles qui ne sont pas concernées, comprennent celles qui le sont.
    @loe: oui, tu as raison, faire coincider ce qu’on est avec ce qu’on devrait être, et ce dans n’importe quel sens, c’est ça l’idée du message!!

  • #47 Hélène le 23 mai 2007 à 13 h 43 min

    scalda bienvenue à toi, et merci pour ce commentaire !

  • #48 Claroue le 23 mai 2007 à 11 h 45 min

    Peut-être que moi aussi un jour, je vais me décider. L’autre jour j’ai fait de la corde à sauter parce que je supporte pas de courir, j’ai l’impression que tout le monde regarde mon 95E balloter. Je me suis dit tant qu’à souffrir, autant que personne me voie… Eh ben mon soutif m’a brûlé les épaules j’ai eu des croûtes pendant une semaine. Ca aussi c’est la classe.Mais il parait que des fois après une grossesse on perd tout. Et comme j’ai que 23 ans et une formidable trouille des cicatrices… Je vais essayer de supporter encore un peu.
    Merci Nathouille ce texte est formidable, et je trouve que tu as eu beaucoup de courage!

  • #49 Nathouille le 23 mai 2007 à 13 h 45 min

    moi aussi j’ai pensé qu’on ne m’en avait pas oté assez, mais je doit avouer, que comme je suis ronde, j’ai les seins qui vont avec mon corps…
    et puis le mieux esthétique et aussi psycholigique est incomparable!!
    @Salda, puis-je te souhaiter la bienvenue??, bien qu’on soit sur le blog d’Hélène, qui est très discrète aujourd’hui!

  • #50 Nathouille le 23 mai 2007 à 13 h 46 min

    Arrgh! tu m’as prise de vitesse Hélène!!

  • #51 Mamzelle Maupin le 23 mai 2007 à 11 h 59 min

    Nathouille merci pour ce joli texte, merci d’avoir partagé avec nous ton vécu.

    Perso, je me reconnais beaucoup, rondouillarde, pas bien grande 1,62m et 95E ! Alors oui j’ai mal au dos, oui c’est pénible de faire du sport avec une brassière en béton armé, oui les chemisiers sont prohibés … en même temps ils font partie de moi, ils font aussi ce que je suis et du coup psychologiquement je ne suis pas prête à passer le cap opération.

    Et puis j’ai la trouille de l’opération, ne pas tomber sur le bon chirurgien, …

  • #52 maryline le 23 mai 2007 à 12 h 01 min

    millie je parlais pour moi pas pour Nathouille qui bien sur a eu du courage!

  • #53 Val le 23 mai 2007 à 12 h 01 min

    J’ai souvenir de ma cousine pleurant dans une cabine d’essayage parce qu’elle avait explosé les boutons du chemisier qu’elle essayait. j’ai souvenir de ses problemes de dos, de son incapacité à faire des sports un peu violents parce que cela la faisait soufrir.
    elle est également passée par la chirurgie pour une "réparation". Elle aussi a retrouvé les joies des fringues sympas, du sport et surtout d’un dos qui ne la fait plus soufrir. Elle a aussi retrouvé le sourire…
    Bravo Nathouille pour ce témoignage.

  • #54 MademoiselleEmma le 23 mai 2007 à 12 h 25 min

    Bravo Nathouille
    coincidence bizarre
    aujourd’hui ca fait 5 ans que j’ai fait ma liposculpture(meme si j’ai que 23 ans)
    puis apres retirer 1,7 kg de peau du bide qui pendait
    donc je sais à quel point ca peut etre dur d’envisager une opération comme ca ;o)
    j’avais avant d’assez gros seins(95D) je les detestais, je voulais les broyer , ils etaient censés representer ma feminité , ils ne me faisaiet que du mal
    puis ben en maigrissant je suis arrivée peniblement à un touuut petit 90B et j’en suis contente, je pense que j’aurais pu faire la meme chose que toi(meme si 3 opé à 23 ans ca fait beaucoup ;o))

  • #55 tutulatulipe le 23 mai 2007 à 12 h 34 min

    Et bien je suis très contente pour toi Nathouille :-))
    Visiblement ça te change la vie… ça fait plaisir à lire :-)

    Moi je fais partie du clan des petits seins (85B) et en fait, j’en suis plutôt ravie
    Je comprends tout à fait ce que ça a dû être pour toi

  • #56 Hélène le 23 mai 2007 à 14 h 38 min

    sarahj sois la bienvenue, et merci pour ton témoignage très touchant.

    Alice bienvenue à toi ;-) (un petite modif de pseudo peut-être ? Il y a d’autres Alice… merci ! ;-)

    chani merci beaucoup, vraiment ;-)

    Poupoupinette n’hésite pas à prendre des gants, et à coller des smileys partout, ça aide souvent à mieux se faire comprendre sans équivoque ;-)

  • #57 Des Prismes de la Subculture le 23 mai 2007 à 12 h 40 min

    Là je dis bravo, moi je n’aurais jamais osé. Ceci dit, je n’ai absolument pas de problème de poitrine c’est d’ailleurs bien simple, j’adoooore mes seins. Ils sont parfaitement assortis au reste de ma personne, ils tiennent tous seuls même sans soutifs…
    En revanche, j’ai un gros popotin. Et ça aussi c’est handicapant. Ca allourdit ma démarche et altère mon aérodynamisme. Alors à quand le remboursement de la réduction popotaire parce que franchement, au rythme où ça va, dans quelques mois mes vertèbres vont se décrocher sous le poids de la chose. Si ça c’est pas une cause médicale évidente de danger pour ma santé physique (et je parle pas de ma santé mentale) !!
    J’ai essayé le maigrissage mais rien à faire, j’ai toujours un gros derrière (résultats, je me suis dit que le reste devait aller avec donc je suis désormais grosse de partout).
    Trève de plaisanterie, bravo à Nathouille et vive le maillot de bain triangle !!

  • #58 Poupoupinette le 23 mai 2007 à 12 h 47 min

    Bravo, Mayo, de t’ aimer ainsi.
    Remarque, moi aussi, je ne me déteste pas, et je ne fais pas de complexe. Voire, je n’y pense même pas…Jusqu’à ce que revienne l’été, et que je croise des nanas bien pourvues. Surtout si en plus elles sont super bien gaulées. Dans ce cas-là, j’avoue, je ne peux pas m’empêcher de loucher sur le décolleté comme un mec…sauf que moi, je suis hétéro, donc, je me planque, je ne voudrais pas qu’elles croient que j’en suis :-)
    Mais c’est vrai qu’entre mon 85 B qui tient tout seul et somme toute tout à fait honorable et une pauvre fille qui souffre physiquement de ses "masses de chair", y’a pas photo, je préfère être comme je suis.

  • #59 anne k le 23 mai 2007 à 12 h 51 min

    sympa l’expression "pauvre fille et masse de chair" Poupoupinette. Tu vas te faire des copines :-D

  • #60 Van le 23 mai 2007 à 12 h 58 min

    Merci Nathouille pour ce beau témoignage et bravo pour ton courage !
    Je fais aussi partie du clan des "trop pourvues" et je pense parfois à une opération, mais je suis beaucoup trop peureuse pour passer à l’acte pour le moment…
    Je me contente de soutiens gorges minimiseurs, ça me permet d’avoir un bonnet en moins de visible,c’est toujours ça de pris pour éviter les regards et remarques lubriques.
    L’été dernier, j’ai eu notamment droit à un "waouh belle grosse paire !" d’un mec dans la rue et je lui ai balancé un très distingué "et la tienne de paire coco tu veux qu’on en parle ?" il n’a rien trouvé à répondre…
    Je me suis étonnée moi même sur ce coup !

    Au passage, merci également à Hélène pour la qualité de son blog et pour les échanges et rencontres qu’il permet !

  • #61 globulita le 23 mai 2007 à 13 h 08 min

    Comme je comprends… Des années de complexes poitrinaires pour ma part… Je vais vous apprendre un nouveau mot, les filles: "ptôse".

    Comme j’ai l’esprit joueur aujourd’hui, je ne vous en donnerais pas pas la définition comme ça, tout le monde a un Petit Robert sous la main, einh?

    J’ai eu 30 ans le 6 mars 07 et toi, une nouvelle vie que je t’espère légère, chère natouille. Et ptêtre que pour mes 40 ans, je vais corriger tout ça…

  • #62 dinarzade le 23 mai 2007 à 13 h 09 min

    Bravo Nathouille ! J’ai fait la même opération que toi il y a quatre ans, et ç’a été une libération : plus de gros lourds qui te demandent s’ils t’ont déjà vue dans un porno (beeerk), plus (trop) de galères de fringues, plus (trop) de mal au dos. Mon chirurgien m’a très joliment opérée, mais n’a pas du tout assez enlevé à mon goût : après 4 ans, je fais la même taille qu’avant, mais en plus ferme et joli. Pourtant j’ai perdu 5 kilos entre temps ! Objectif : j’attends d’avoir les enfants que je veux avoir, et rebelote ! Parce que ça me gonfle un peu que les gens croient que je me suis fait mettre des prothèses quand je dis que je me suis faite opérer des seins…

  • #63 clochette le 23 mai 2007 à 13 h 13 min

    en tout cas google images n’est pas ton ami pour "ptôse"

    :S

    hi hi hi

  • #64 loe le 23 mai 2007 à 13 h 18 min

    Joli texte sur sujet sensible! tu as eu fondamentalement raison d’aller au delà de tes peurs, d’autant plus si tu as désormais le corps, tout au moins les seins qui te correspondent!

    J’ai eu moi, la chance d’avoir de jolis seins un 90C pour mon mètre 74… j’étais aux anges! Ni trop, ni trop peu!
    Mais deux petites merveilles et deux allaitements plus tard, il n’en resta rien sinon l’enveloppe désespérement vide! (pas de regret sur mon choix, mais quelle claque à ma féminité d’avoir les mêmes seins que ces grands mères de tribus africaines que ‘lon aperçoit parfois à la tv…et à à peine 30 ans, ça pose!)

    J’ai voulu vivre avec… mais deux étés en tee shirt pour cacher mes enveloppes de seins qui tombaient, ont eu raison de mes craintes et de mes hésitations…

    J’ai fais poser des implants, il y a 5 ans maintenant; rien d’ostentatoire, juste remplir ses enveloppes devenues vides! Et je me suis réappropriée mon corps. pari gagnant!

    J’élargis le champs et j’invite toutes les femmes en désaccord avec leur silhouette à franchir le cap, si elles le peuvent… Trop? Trop peu? ou porté disparu comme les mien? Peu importe, si cela entraine une degradation de l’estime de soi, il ne faut plus hésiter.
    La chirugie esthétique, disitllée à bon escient, peut ainsi réparer bien des images dégradées, et ça c’est bien!
    Et la question financière me direz vous?
    Comme le disait Nathalouille, seuls certains cas de reductions sont pris en charge par la sécurité sociale. Qu’à cela ne tienne, pour ma part, j’ai à l’époque fait un petit crédit pour m’offrir cette renaissance. Et j’ai fais fi des diatribes et autres collibets.

  • #65 dinarzade le 23 mai 2007 à 13 h 25 min

    Oups ! on dirait que mon commentaire précédent n’a pas franchi la barrière de l’antispam… Bref, je me joins au choeur de félicitations pour Nathouille ! Bravo, profites-en bien de tes nouveaux seins. Et comme disait je ne sais plus qui, gaffe avec le soleil en deux pièces. Mon chir m’avait conseillé à l’époque 2 ans d’écran total sur les cicatrices. Merci aussi Loe pour ton commentaire : tu as raison, à bon escient, la chirurgie esthétique peut vraiment faire coïncider ce qu’on est et ce à quoi on ressemble, à condition de ne pas avoir de fantasme de perfection en tête. (fantasme : Mr Antispam, sois sympa cette fois-ci)

  • #66 Nathouille le 23 mai 2007 à 15 h 27 min

    Bon je reviens de la danse, et je lis vos comms. Celui de sarahj me fait monter les larmes, je suis sure que tu te sens réparée toi aussi.
    A toutes je voudrais dire que je donnerai bien volontiers les coordonnées de mon chir à celle qui le voudont (merci Hélène de faire le lien) C’est une femme formidable qui est d’une humanité que je n’ai jamais vue chez un chirurgien de cette accabit. Sachez néanmoins qu’il y a quelques dépassement d’honoraires mais qu’elle est très arrangeante.

  • #67 maryline le 23 mai 2007 à 13 h 27 min

    c’est moi qui parlait des 2 pièces, et non seulement il faut de l’écran total, mais aussi les cicatrices se voient en principe , moi je ne trouve pas ça très esthétique.

  • #68 dinarzade le 23 mai 2007 à 13 h 33 min

    Merci Maryline de te rappeler à ma mémoire ;)
    En fait, j’ai eu la même opération que Nathouille, et je peux mettre des deux pièces, à condition qu’ils aient une forme de soutien-gorge. Le triangle, niet. D’autant que comme je le disais dans mon commentaire "antispammé", on ne m’a pas enlevé assez de nénés à mon goût et que je reste avec un volume relativement incompatible avec la coupe triangle. Sinon ça me fait ressembler à une actrice de Baywatch, en version pas bronzée.

  • #69 scalda le 23 mai 2007 à 13 h 37 min

    Ouhla premier commentaire, je vais faire attention de ne pas dire trop de bêtises…
    J’ai 18 ans et le 13 septembre 2006 j’ai moi aussi subi (le terme n’est pas très bien choisi…) une réduction d’une hypertrophie mamaire avec ptose. J’avais 17 ans et derrière moi, 8 ans de gêne et de honte. A 8 ans je faisais du 95A. A 17 ans je faisais du 95C. Et je me détestais, je détestais ce corps, je détestais ce que j’étais, je détestais le regard des autres et l’image qu’ils me renvoyaient. J’ai décidé de changer de vie en changeant de corps. J’ai eu la chance d’avoir des parents compréhensifs qui n’ont pas hésité pas une seconde…avec le recul je me dis qu’ils avaient sans doute peur que je fasse une bêtise, ils voyaient bien que ça n’allait pas. L’opération passée, il y a eu les pansements, la convalescence, les douches que l’on ne peut pas prendre, les amis que l’on ne prévient pas car ils ne pourraient pas tous comprendre, la découverte d’un nouveau corps, les regards des gens qui changent…Aujourd’hui, bientôt deux ans après, je ne regrette rien…et je vais même vous dire…je crois que je suis fière de moi.

  • #70 maryline le 23 mai 2007 à 13 h 38 min

    moi aussi j’ai eu cette opération, et comme toi je pense qu’on m’en a pas enlevé assez ;)
    une année ou je me sentais pas trop grosse j’ai voulu tenter le 2 pièces mais j’ai pas du prendre la bonne forme parce que j’ai des cicatrices sous les seins et elles se voyaient un peu. De toute façon maintenant je ne porte plus de 2 pièces, je ne mets presque plus en maillot car j’ai beaucoup grossi. Alors finalement ressembler à une actrice de Baywatch même pas bronzée, je signe tout de suite!

  • #71 maryline le 23 mai 2007 à 13 h 41 min

    natouille moi aussi je crois que j’ai pleuré, c’est normal, pas de honte à avoir. Moi je crois que j’ai pleuré après, oui en fait j’ai eu une énorme crise d’angoisse à reveiller tout le service de garde la nuit; je pouvais pas me mettre sur le ventre pour dormir, du coup je dormais pas et j’etais très contrariée, un vrai bébé!

  • #72 patounettechatte le 23 mai 2007 à 13 h 43 min

    Bravo !!!

    Pour ton témoignage, effectivement dans ton cas on ne peu pas parler de chirurgie esthétique mais de réparatrice !!! C’est important de le faire quand on ne sent pas bien dans son corps !!! J’ai une amie qui l’a fait et ça lui à fait un bien fou !!!

    Pour les regards libidineux pas bensoin d’un 95 E mon 95 C suffit amplement tu le verra bien !!!!

  • #73 dinarzade le 23 mai 2007 à 13 h 46 min

    C’est mimi, Nathouille et Maryline, que vous racontiez aussi les moments un peu glauques. Moi je déteste les hôpitaux, alors j’avais appelé le chirurgien pour le supplier de me laisser rentrer chez moi en avance ! Bravo Scalda pour ton témoignage, c’est une grosse décision à prendre à 17 ans, mais moi qui l’ai fait presque aussi jeune (20 ans), je t’assure qu’avec les années on ne regrette pas de l’avoir fait.

  • #74 sarahj le 23 mai 2007 à 13 h 50 min

    Bonjour
    Je lis ce blog depuis quelque temps déjà, et je n’avais jamais trouvé l’occasion de laisser un message. J’ai failli le faire hier en lisant le billet d’Hélène, puis je ne l’ai pas fait.
    Aujourd’hui l’occasion s’en présente.
    J’ai subi une plastie mammaire (ptose et réduction). Et ça m’a changé la vie.
    Ma poitrine trop importante, trop tombante, a gâché ma jeunesse, ma vie de jeune femme. C’est simple, elle a poussé d’un coup, et à 17 ans j’avais l’impression d’avoir des mamelles pendantes au lieu de seins jolis et galbés. Je faisais pourtant un 36/38 en jupes et pantalons, mais un bon 42-44 en chemisiers ou robes. Ma mère a toujours été comme ça et fait un bon 100 G à 56 ans. Quand je la regardais, je savais ce qui m’attendrait plus tard.
    Je ne supportais plus le regard des autres, pas forcément malveillant, plutôt abasourdi.
    Je ne me montrais jamais nue à mon compagnon.
    Au hammam, je portais un paréo.
    A la plage, un 1 pièces de grand-mère avec soutien gorge intégré.
    J’achetais des soutiens-gorge minimizer, ou des playex bien moches mais qui empêchaient mes mamelles de se balancer lourdement à chaque pas. Pour un peu, j’aurais pris un couteau de boucher et j’aurais taillé moi-même ces monstruosités.
    Du coup j’ai décidé de maigrir. Je suis devenue anorexique. 39 kilos. Je suis passée au 85A.
    Du coup mes seins sont encore plus tombés. C’était immonde et j’avais envie de mourir quand je me regardais dans la glace. Je ne compte plus le nombre de jours où j’ai pleuré en me regardant.
    Puis je suis tombée enceinte. Un peu miraculeusement, parce que je n’avais mes règles que tous les trois ou quatre mois, et ce depuis toujours. De toute façon je ne me sentais pas femme, puisque j’étais un animal.
    A la fin de ma grossesse je faisais du 90F.
    J’ai retrouvé ma ligne (normale, pas celle de l’anorexique), mais ma poitrine a accusé le coup. Les mamelons pointaient vers le bas et arrivaient un niveau de mes coudes.
    Les femmes qui ont des petits seins, après une grossesse, perdent un peu de leur poitrine.
    Celles qui ont des gros seins gagnent en poitrine. C’est trop nul la vie parfois.
    Un jour mon enfant, dans le bain avec moi, m’a dit : « c’est pas beau maman » en montrant mes seins.
    Re dégout, re pleurs, re envie de mourir.
    Mon compagnon a craqué. A vidé un compte épargne pour me payer l’opération.
    J’ai rencontré trois chirurgiens. La troisième a été la bonne. J’ai été opérée l’an dernier par une chirurgienne de l’institut du sein à Paris. Ca s’est très bien passé. L’opération a été intégralement remboursée par la sécu.
    Je me déshabille à nouveau devant mon compagnon. Je n’ai plus honte devant mon enfant.
    Je porte du 36/38 en haut.
    J’ai parfois du mal encore à assumer cette jolie poitrine qui tient toute seule. J’ai peur que cela ne fasse pas naturel, que l’on croit que j’ai des prothèses. Les cicatrices ne sont pas encore totalement estompées mais je m’en fiche. Je n’irai pas faire du top-less de toute façon.
    Mais je n’ai plus l’impression d’être un animal, une femelle, une vache. Je me sens femme.
    Le mois qui suivit l’opération, j’ai eu mes règles. Qui reviennent régulièrement depuis, tous les 28 jours. Ca ne m’était jamais arrivé.
    J’ai renouvelé ma garde robe. Retrouvé le plaisir de porter des décolletés. Des petits hauts. Des robes épaules dénudées. Je me tiens droite. J’aime mon corps. J’aime mon compagnon. J’aime mon enfant. J’aime la vie.
    Je me souviens de cette souffrance énorme. C’est loin maintenant. J’aurais dû franchir le cap plus tôt. A celles qui connaissent ce désespoir, cette honte et e dégoût de soi, je conseille de ne pas hésiter, d’emprunter s’il le faut. Parce ce que ça change la vie, de devenir une femme normale.

  • #75 emmanuelle h le 23 mai 2007 à 13 h 54 min

    bravo pour ton courage – et quel joli texte, de plus !! tu as eu entièrement raison, pourquoi refuser ce que la médecine peut nous apporter ?

    je suis pour ma part passée d’un versant à l’autre : 90 D qui me complexait (et encore, ça c’était après que je perde du poids) à 90 C (ou B selon les marques) et des seins hyper raplapla et vides après trois grossesses + allaitements. Du coup, je suis complexée et ce que je lis dans tous les comm et surtout celui de loe m’incite à envisager d’ici quelques années à eventuellement m’offrir de nouveaux seins qui tiennent, menus mais fermes…..

    et sinon, la réduction popotaire : quelle expression géniale !!!

  • #76 Marie le 23 mai 2007 à 13 h 55 min

    Bravo!…pour l’opération et pour ton style si agréable pour raconter ton histoire!

  • #77 Christine le 23 mai 2007 à 13 h 59 min

    Quel magnifique temoignage, Sarahj, et bouleversant !

  • #78 AnneduSud le 23 mai 2007 à 13 h 59 min

    Bravo Nathouille pour ce joli post qui donneront certainement du courage à celles qui hésitent encore à franchir le pas, je ne laisse pas souvent de com sur ce blog mais Sarahj ton com m’a beaucoup émue, bravo à toi et à ton homme!

  • #79 AnneduSud le 23 mai 2007 à 14 h 01 min

    Oh la la, ce que c’est que d’aller trop vite, si je mets "qui donnera" ça le fera mieux…

  • #80 Sol le 23 mai 2007 à 14 h 02 min

    Toutes mes amitiés, Nathouille, et longue vie à tes seins !
    @ Poupoupinette, je crois que le but n’était pas de dire s’il valait mieux en avoir des petits ou des gros, trop ou pas assez, ni l’occasion pour exposer ses mensurations (perso derrière un écran plat ça veut rien dire). Pas cool du tout les mauvais mots "pauvre fille" et "masses de chair".

  • #81 Nathouille le 23 mai 2007 à 16 h 02 min

    @Missgavotte, j’étais comme toi, je n’aimais pas trop mon corps (et en particulier mes lolos of course :-)) cette opération m’a aidée à me reconnaitre, les seins que j’ai maintenant, ce sont les miens, ceux que j’aurai du avoir si Dame Nature ne s’était pas enmellé les pinceaux. Maintenant, je me promène les seins à l’air, même les cicatrices (et pourtant on les voit bien, je rappelle que l’opération date du 6 mars) je les aime!

  • #82 mayo le 23 mai 2007 à 14 h 02 min

    @sarahj
    ah bah bravo tu m’a toute émotionnée !

  • #83 Alice le 23 mai 2007 à 14 h 04 min

    je lis aussi ce blog depuis un petit moment et je l’apprécie beaucoup, je n’ai jamais "posté", mais là en te lisant Sarahj je ne peux m’empécher de te dire à quel point ce que tu as écris m’a touchée.

  • #84 Lilie Lullaby le 23 mai 2007 à 14 h 04 min

    Chère Nathouille,
    J’ai lu ton billet avec attention parce que c’est une opération que je vais très certainement devoir envisager pour des raisons, comme toi, médicales. Ce qui me bloque complètement pour l’instant, ce sont tous ces témoignages de "ratés" et ces images de (pardon il n’y a pas d’autre mot) "boucheries" sur certaines femmes. Je n’osent imaginer leur détresse après une opération ratée. L’horreur. Et je n’ose imaginer "ma" détresse si ça devait m’arriver. Je crois qu’il faut trouver le bon chirurgien, compréhensif et conscient de "l’enjeu"… parce que, oui, c’est un véritable enjeu… physique, psychologique et social.
    Je serais d’ailleurs très intéressée par le nom de ton chir (qui, d’après ce que tu as dit était très à l’écoute), si toutefois tu acceptes de le donner. Peut-être qu’Hélène pourrait faire le pont ?
    Et je n’avais jamais entendu parler de "l’institut du sein"…. Quoiquesse ????
    En tout cas, je te remercie pour ton billet plein d’intelligence et de pudeur.
    Très bonne journée à toutes (et tous).

  • #85 Christine le 23 mai 2007 à 14 h 05 min

    Il y a un blog qui vient de fermer, mais dont on peut encore consulter les archives, celui d’une jeune femme qui a subi une réduction mamaire et une plastie abdominale :
    plastieandcie.canalblog.c…
    et son témoignage et ses photos peuvent informer celles qui envisagent une pareille opération…

  • #86 Waldo94 le 23 mai 2007 à 14 h 09 min

    Nathouille je t’envie !!! car moi aussi poitrine opulente, douleur dans le dos et tout le tintoin… j’ai bientôt 40 ans et finalement j’y pense… d’un autre côté, je me dis qu’il est peut être trop tard pour s’embêter avec ça (j’ai méga la trouille !)… et puis, je l’assume assez bien, ce qui m’embête, c le mal de dos…
    mais mes filles, je surveille et je pousserai à l’opération s’il y en a une des deux (ou les deux !) qui hériteraient de ces gros nibards (ouais, ben à ce point y’a rien de glamour moi je vous le dis !)…
    bref, il ne faut pas s’empoisonner la vie ! maintenant y’a les techniques qui permettent de… j’ai une cop’s c’est l’inverse, elle faisait du bonnet A et puis, elle a sauté le pas… et vraiment, ça se voit juste ce qu’il faut, c’est joliement fait, et harmonieusement fait (même si elle elle trouve que ce n’est pas assez, comme je lui ai fait remarqué, son chir a fait du bon boulot car il a fait en fonction de sa taille menue !). bref, elle a eu raison de ne pas attendre..
    c vrai qu’on essaie d’avoir ce qu’on a pas mais quand le corps lui même n’assume pas ce qu’il a fait ! ça craint !
    Bref, si c’était à refaire, je n’attendrais pas et j’aurais sauté le pas il y a bien longtemps… mais maintenant ?!

  • #87 sarahj le 23 mai 2007 à 14 h 13 min

    je rajoute un truc : je voyais une psy, avant. Pour ça entre autres. Elle pensait que je ne devais pas me faire opérer, mais faire un travail sur moi pour m’accepter telle que j’étais.
    Pfff. Bulshit.
    Je ne l’ai pas écoutée et j’ai suivi mon instinct. Je ne suis jamais retournée la voir depuis l’opération. J’en éprouve pas le besoin. Mon problème à moi, il était physique. Avec une réponse chirurgicale.
    Cette année j’économise et je fais les soldes ERES. Parce que je le vaux bien.

  • #88 Nathouille le 23 mai 2007 à 16 h 15 min

    @Eléanor Rigby:ouh là! pour la grossesse, moi, on aurait dit Lara Croft, le pire c’est encore la montée de lait après l’accouchement, je les avait carrément sous le menton, et dur comme du beurre congelé, un grand moment de solitude…

    @Missgavotte: moi aussi j’ai au moins 20 kilos en "trop", mais les kilos de mes seins, ils me faisaient souffrir, dans tout les sens du terme, alors que les autres, je les assume parfaitement ; -)

  • #89 sarahj le 23 mai 2007 à 14 h 18 min

    waldo94 je l’ai fait à 38 ans. Pourquoi serait-ce trop tard ??
    Moi aussi je vais surveiller ma fille.

    Lilly Lulabee : Institut du sein à Paris, spécialisé dans le suivi des cancers du sein. Avec des spécialistes de la recontruction aprés ablasie. Ils ont embauché une chirurgienne qui s’occupe des opérations esthétiques non liées à une réparation aprés cancer. L’équipe est spécialisée dans le sein. Ils sont top.

  • #90 chani le 23 mai 2007 à 14 h 24 min

    nathouille merci de ce texte… un jour ce sera peut-être mon tour aussi
    mais comme on disait dans un autre com, je veux etre sur de pouvoir allaiter alors ce sera pas pour tout de suite :-)
    @sarahj: j’en ai les larmes aux yeux … et dire que certains pensent (et que mon éducation a été basée sur l’idée que) le physique ce n’est pas important il faut un bel esprit…
    aujourd’hui pour avoir moi-même été dégouté de mon corps, je sais a quel poitn prendre soin de soi est imortant
    @hélène: c’est grace à toi que j’apprends au jour le jour à prendre soin de moi.. et à comprendre que meme si je ne serai jamais "parfaite" je peux etre une déesse pour moi :-)
    @papillon: je te souhaite de tout coeur de profiter de ta nouvelle vie :-)

  • #91 Cat le 23 mai 2007 à 14 h 28 min

    Je fais un 90D bien rempli et j’ai des vergetures sur les seins depuis mes 15 ans. C’est gros et un peu pendant, et du coup moche, complexant, mais mon dos va bien pour le moment alors je n’envisage pas encore l’opération.
    Je voudrai bien en avoir des plus petits pour m’habiller comme j’ai envie, courrir, me mettre nue sans complexe par dessus mon homme, car apesanteur oblige, c’est très tombant et très moche… alors bravo d’avoir passer l’étape de l’opération , car une opération ce n’est pas à prendre à la légère.
    J’ai une amie qui s’est fait opérée, mais du coup elle n’a pas pu allaiter (on ne lui avait pas dit à l’époque), donc j’attends un peu, après les enfants (si j’en ai un jour).

  • #92 LN le 23 mai 2007 à 14 h 32 min

    Bravo Sarahj, j’ai été moi aussi très émue par ton témoignage.

  • #93 Poupoupinette le 23 mai 2007 à 14 h 36 min

    Bon, on se calme, les filles. Nathouille, tu as l’ habitude de venir sur ce blog, et moi aussi. Donc, puisque c’est le cas, tu sais que je parle assez souvent en langage assez imagé, et que souvent, je pousse la mémé un peu loin :-). Mais tu sais donc aussi que je ne suis pas une méchante.
    Plutôt pleine de compassion, d’où l’expression "pauvre fille" qui n’est pas du tout méprisante, bien au contraire. Et "masse de chair", j’imagine que c’est ce que l’on doit ressentir quand la poitrine pèse si lourd que ça doit être une vraie croix. Moi aussi, j’ai mes croix, mais comme c’est pas le sujet du jour, no comment. Donc, j’ai mal pour ceux qui ont mal, puisque je suis un être de chair qui a parfois mal, et comprend ça.

    Mais bon, c’est vrai que vous ne me connaissez pas en vrai. Quand il y a juste les mots, et pas le ton ni l’expression, on ne sait pas si la fille est méprisante ou pas.
    Et d’ailleurs, si j’étais un troll méchant, Hélène m’aurait virée depuis longtemps :-)

  • #94 Nathouille le 23 mai 2007 à 16 h 56 min

    @Millie : en ce qui concerne l’allaitement, les nouvelles techniques permettent de conserver cette fonction du sein. Je m’explique: auparavant, lors d’une plastie mammaire,on otait le mamelon, tel un capuchon, il était "retaillé", puis replacé sur le sein. Ce n’est plus le cas maintenant où on laisse le mamelon en place, il est "retaillé" in situ ce qui permet de ne pas couper les canaux lactomachins.

    @Altaîr-Cécile: en ce qui concerne l’auto greffe, je sais que ça existe dans certains cas, mais je ne connait pas le nom de la technique: il s’agit de reconstruire le sein avec de la graisse prélevée dans la cuisse ou le fesse de la patiente, le tout en une seule opération. Cela se fait surtout pour les cas de reconstruction mammaire après une ablation suite à un cancer. Je trouve ça formidable.

  • #95 Nathouille le 23 mai 2007 à 17 h 02 min

    @Christian: :-))))

  • #96 Lilouise le 23 mai 2007 à 15 h 13 min

    1300 gr ??? Moi, me faudrait bien 4 seins pour faire 1 300 gr.. ;-(

  • #97 teatree le 23 mai 2007 à 15 h 14 min

    bravo pour ton texte Natouille. ton histoire m’a touché et ton écriture est bien agréable à lire.

  • #98 Sophie202 le 23 mai 2007 à 15 h 16 min

    Ohh que celà me parle que celà me touche, car je suis dans le même cas 95 F ou FF selon que je perd qqes kg pour 1.75m et environ 70kg donc c’est vraiment mais vraiment gros !!

    Alors oui forcément j’y pense… J’y pense depuis plusieurs années (j’ai 26 ans), j’y pense depuis mes 18/20 ans à peu près.

    J’y pense depuis que j’ai tellement de torticolis que je ne sais plus ce que c’est de tourner la tête sans penser au mouvement que l’on fait.

    J’y pense depuis que la vertèbre au milieu des omoplates a décidé de me vriller les nerfs en continu

    J’y pense depuis que j’ai tellement mal aux épaules parfois le soir à cause de cette marque qui s’incsruste dedans de plus en plus

    J’y pense depuis que j’ai des lumbago à répétition

    J’y pense depuis qu’on me pose la question de la taille chaque fois que je rencontre un nouveau groupe de gens

    J’y pense depuis que je suis un fantasme vivant pour fétichistes obsènes qui bien sur sont sans discrétion

    J’y pense depuis que les gens (hommes et femmes) dans le bus se permettent des commentaires quasi scientifiques croyant bien sur que je dois être trop con pour comprendre.

    J’y pense depuis que je ne peux plus me regarder top less

    Oui c’est sur j’y pense… Et je vais encore y penser car voyez vous ça a pas été facile d’accepter tout ça.
    Gros travail, oui vous pouvez le croire gros travail de s’assumer la tête haute en débardeur dans la rue.
    Mon image j’ai du vraiment me battre contre moi même pour l’assumer alors si je change me plairais je encore? Arriverais je à assumer un autre corps que celui pour lequel j’ai apris la combativité?
    En fait j’ai monstrueusement la trouille de me plaire moins avant qu’apres.

    Et puis des enfants je voudrais en avoir et avoir le choix d’allaiter ou non (c’est souvent impossible apres une réduction)

    Et c’est une opérationnaux rattages monstrueux

    Oui j’y pense mais j’ai encore trop la trouille et sans doute pas encore assez mal…

    Merci pour ce témoignage

    Ceci dit pour toute celle qui sont dans ce cas voilà l’adresse d’un site qui vend de la lingerie grande taille bien plus jolie et moins cher que ce qu’on trouve en France
    (ma marque péférée Freya)
    http://www.figleaves.com

  • #99 La Belette le 23 mai 2007 à 15 h 16 min

    Un seul mot pour Nathouille et Sarahj: respect.

    Sans avoir exactement le même problème, je vous comprends à 200%.

    Dans une société qui valorise finalement les petits seins (les petits touts d’ailleurs, petites fesses, petits nez, petits cerveaux…), arborer un 95C passe souvent pour de la provocation: pour avoir passé mon adolescence en banlieue, je sais de quoi je parle. Mais les hommes ne se rendent pas compte du calvaire, des regards inquisiteurs et de la réelle douleur psychologique.

    Donc bravo les filles et bonne continuation dans votre nouveau corps. J’espère que les filles hésitantes auront trouvé un soutien dans votre commentaire.

  • #100 Missgavotte le 23 mai 2007 à 15 h 32 min

    Je fais partie des discrètes commentatrices (cf article d’hier).

    Mais là, j’ai sourit devant vos talents d’écriture, et en lisant les commentaires. J’adore en particulier la réduction popotaire (dont j’aurais besoin… enfin réduction de tout ce qui va de sous les seins jusqu’aux genoux environ…).

    J’adore aussi le commentaire de La Belette et la liste des petits touts mis en valeur (petits cerveaux !!! j’hurle de rire c’est tellement vrai parfois !!)

    Et chapeau bas pour les filles qui osent l’intervention, pour les filles qui s’assument, pour les filles qui vont bien. Pendant une période mon corps c’était mon combat, mais là je n’ai plus envie de me battre… mais je ne m’aime pas… :-(

    Enfin bref… Hélène je suis une discrète commentatrice mais une fidèle lectrice ! ;-)

  • #101 Lilie Lullaby le 23 mai 2007 à 15 h 42 min

    @Sarahj : Merci pour ton commentaire très émouvant et pour tes précisions sur l’institut du sein. Je ne connaissais pas du tout.

    @Nathouille : C’est gentil de bien vouloir donner l’adresse à celles qui le souhaitent et de "partager" ton chirurgien ! Ca donne confiance… et pour ce genre d’opérations (enfin, pour TOUTE opération en fait…), c’est bien de se savoir entre de bonnes mains… J’attends la marche à suivre de la part d’Hélène.

  • #102 Poupoupinette le 23 mai 2007 à 15 h 48 min

    @Missgavotte : Si tu ne t’aimes pas, j’espère au moins que tu ne te détestes pas. C’est déjà (ne pas se détester) le premier pas vers l’acceptation de soi.

    Ah, les filles, si la chirurgie plastique était fiable à 100%, on se ferait toutes refaires un petit bout de quelque chose, hein ? Je pense qu’il n’y en aurait pas beaucoup, des "natures à 100%"…et moi ma première :-)

    Et vive ce blog qui fourmille d’expériences vécues.

  • #103 eminie le 23 mai 2007 à 15 h 51 min

    Je vais poser une question peut etre assez idiote mais savez-vous si il existe la lipo pour les mollets ??

    parce que je n’ai pas des mollets de cyclistes mais j’ai des mollets plus gros que la moyenne …ou du moins la moyenne des chausseurs , il m’est impossible de trouver des bottes dans lesquelles rentrer mes mollosses..oups mes mollets :-)

    Le truc c’est que ce n’est pas de la graisse mais du muscle ( 10 an sde tennis intensif) ..donc je ne sais pas si une lipo pourrait y faire quelque chose ?

  • #104 Anna le 23 mai 2007 à 16 h 06 min

    Chani, si je peux me permettre, avec les nouvelle techniques on peut allaiter, a priori. :-)

  • #105 Eléanor Rigby le 23 mai 2007 à 16 h 07 min

    Moi aussi je "chausse" du 95 E en soutien-gorge pour 1 m 58.
    Je n’ai (heureusement) jamais eu mal au dos (mon passé de nageuse sans doute) mais moi aussi j’ai eu droit aux regards lubriques et aux réflexions à la con.
    Des seins, j’ai commencé à en avoir au CM2 et en 5 ème (à 13 ans) je faisais déjà du C.
    Les filles encore plates comme des limandes me faisaient des réfexions charmantes sur mes "mamelles" et les garçons avaient la langue pendante et les yeux exorbités du loup de Tex Avery.
    Et le pire du pire, ma mère, qui est plate comme ma main les avait surnommés "les obus" (merci maman).
    Pendant des années je les ai planqués sous des T shirts trop grands en rêvant à l’opération qui m’en débarasserait.
    Et puis j’ai vieilli, j’ai rencontré des hommes intelligents qui ont su les aimer sans faire de moi un phénomène de foire, j’ai appris à les mettre en valeur et à les utiliser, puisqu’ils étaient là, plutôt que de les planquer.
    Et j’ai fini par oublier l’opération.
    Ce qui m’embête le plus c’est que certains soutien-gorges me seront toujours interdits, mais il y en a de plus en plus qui sont à la fois jolis et à ma taille.
    Par contre, je m’inquiète un peu de la proportion qu’ils riquent de prendre pendant mes grossesses…

  • #106 Missgavotte le 23 mai 2007 à 16 h 11 min

    Pour rassurer Poupoupinette, non non je me déteste pas, ce n’est pas à ce point ! Oh comme toutes les filles, il y a des jours avec, et des jours sans…

    Pour Nathouille : je crois que mon problème ne trouverait pas de solution dans la chirurgie. C’est du surpoids tout simplement, réparti sur presque tout le corps. A une période j’ai perdu 12 kg et j’étais bien, d’ailleurs on me le disait. Mais c’était un combat permanent à tous les repas, je passais mon temps à calculer ce que j’allais manger, ce que j’avais mangé, etc…

    J’ai repris ces kilos. Je refais attention à mon alimentation, et plus rien… j’arrive peut-être à un âge où mes hormones ne vont pas faciliter les choses. Je suis d’une famille de rondes, on ne peut pas lutter contre la nature et les hérédités…

    Mais je n’ai pas envie de ressembler à ma mère un jour… énorme, avec un cul tout mou… enfin bref…

    Euh… y’a le droit de dire aujourd’hui comment on est habillé ? parce qu’avec mon pantalon blanc tout neuf, ma tunique indienne rose toute neuve, mes sandalettes dorées et le soleil tout neuf du jour, je me trouve presque jolie :-)

  • #107 Altaïr – Cécile le 23 mai 2007 à 16 h 16 min

    Bonjour,

    Ca fait chaud au coeur de voir que la chirurgie dite esthtique n’est pas que futile et peut aider a vivre mieux ;)
    Je le savais déjà mais ça ne fait que confirmer.
    Ma meilleure amie a été opérée à 18 ans, ils ont enlevé 1.5 kg à chaque sein… 95 C-D selon les fabricants de ligerie… Le temps passe elle prends du poids, sa poitrine "regonfle" jusqu’au 100 D, à 42 ans, une fois ses 3 enfants nés, elle était remontée à 110 F avec à nouveau mal au dos et tenues amples et haute fermées, soutien gorge "armure" et seins très tombants au naturel, elle a perdu les quelques kilos qui s’étaient accrochés avec les grossesses mais sans changement notables au niveau poitrine, malgré le souvenir des douleurs qu’elle avait endurée à l’époque elle est repartie se faire opérer, la sécu a accepté de prendre en charge l’intervention… Elle revit… Remonte à cheval, va se baigner, mets des décolletés etc… et cette fois ci l’intervention a été beaucoup moins douloureuse qu’il y a presque 25 ans; ils ont repris les anciennes cicatrices et les nouvelles sont bien plus jolies que les anciennes, plus fines et discrétes, bref elle est ravie…

    Pour ma part j’aimerais bien qu’ils mettent en place un système d’auto-greffe, je m’explique, le gras qu’ils prennent de la réduction du popotin et de la culote d’équitation, ils le réinjectent au noiveau des seins… Ca serai génial comme truc non ? Hop fini le look bouteille de Perrier ;)

    Waldo94 à 40 ans on a encore et toujours le droit de se faire plaisir et de faire en sorte de se plaire, sans compter que les douleurs annexes ne vont pas aller en se calmant puisque l’âge favorise l’usure des cartillages et des disques vertébraux, surtout s’ils sont "aidés" par une charge…
    Si vraiement tu en as l’envie fonce ;) Ce n’est pas qq années qui doivent te freiner ;)

    Eminie la lipotruc ça marche que sur le gras qu’on dissout avant d’aspirer… Si c’est du muscle tes "mollets de campeuse" (c’est comme ça que je qualifie les miens qui me jouent le même tour, pas de bottes, merci le vélo) la seule solution reste de les escaloper mais je crains qu’ils ne marchent beaucoup moins après… :)

  • #108 eminie le 23 mai 2007 à 16 h 20 min

    @ Altair- Cécile … j’avais pensé à "escaloper" mes mollosses mai sbon finalement j’y ai renoncé …mais bon meme si mes mollets ne sont pas enormes il sme complexent quand meme assez … j’ai parfois l’impression quand je suis en jupe que les gens lorgnent dessus et se disent "waouh la pauvre fille ..elle aurait du rester en pantalon" …

  • #109 Altaïr – Cécile le 23 mai 2007 à 16 h 29 min

    @ eminie Personnellement je ne regarde jamais les mollets des filles, ni même des mecs ;) et pourtant je pourrais être tentée de comparer avec les miens mais non…
    Je ne pense pas qu’en général on focalise sur cette zone du corps, qui est ma foi bien basse ;) Mais je reconnais que quand on coince sur un "défaut", même minime, il est très difficile de l’oublier et de ne pas avoir l’impression que les autres ne voient que lui…
    Pantalons, jupes et robes longues et fluides en tissus léger sontpour toi l’été ?

  • #110 Millie le 23 mai 2007 à 16 h 33 min

    @anna: pour ce qui est de l’allaitement, jamais je ne prendrais le risque (qui existe toujours, on est jamais à l’abri du chirurgien qui coupe les canaux lactifères "par erreur") de ne pas pouvoir allaiter, c’est vraiment un truc auquel je tiens trop!!
    Et d’après ce que je lis, il semble qu’il vaille mieux faire cette opération une fois toutes les grossesses passées, car on risque de tout reprendre sinon…

    Donc j’ai encore le temps de voir (pis des fois que l’allaitement me fasse perdre assez de nénés, ça pourrait méviter un passage sur le billard, c’est pas pour me déplaire!)

  • #111 eminie le 23 mai 2007 à 16 h 37 min

    @Altaïr- Cécile , c’est vrai que mes mollets ne sont pas enormissimes mais je focalise vraiment dessus ..

    ..tous les ans je cours dans tout paris pour essaye de trouver une paire de bottes a ma taille et tous les ans c’est le meme résultat : hysterie devant la glace a essayé de faire monter la fermeture jusuq’en haut ..regard compatissant de la vendeuse qui dit d’une voix condescendante " Elles chaussent grand pourtant"…grrrrrrr

    Alors les 1ers rayons de soleil quand j’ose remettre des jupes ..sans collants c’est toujours un peu une epreuve

  • #112 zabhou le 23 mai 2007 à 16 h 48 min

    comme tu dois etre soulagé aujourd’hui! tu dois revivre, debarassé de ce poids! moi c linverse je fais partir d filles aux poitrines riquiqui… genre pre ado quoi!;)
    et bien ca me va tres bien!pr rien o monde je ne ferais lechange, je suis libre de mes mouvement et a 60 ans je me retrouverai pas ac des gants de toilette!

  • #113 Lilouise le 23 mai 2007 à 16 h 50 min

    ça a déjà dû être dit mais tant mieux et je recommence : Sarahj : RESPECT ! et à ton homme : TOTAL RESPECT !

  • #114 eddie le 23 mai 2007 à 16 h 58 min

    Ma belle soeur aussi souffre comme ça, mais elle, il lui manque 50g par sein pour être remboursée… et si elle veut le faire quand même, ça lui coutera plus de 3000 euros…

  • #115 Christian le 23 mai 2007 à 17 h 00 min

    C’est vrai qu’en chirurgie plastique on fait aussi des réductions (même hors période de soldes) ! C’est une bonne idée que tu as eue de réduire ces dimensions, Nat ouille. Je pense que je vais finir par faire pareil avec mon sexe.

  • #116 Hélène le 23 mai 2007 à 19 h 04 min

    zabhou, sarou, soyez les bienvenues ! ;-)

    Coucou Missgavotte ;-)

    Christian tu es infernal ;-))

    Les filles qui voulez être mises en contact avec Nathouille, vous pouvez m’envoyer un mail pour que ça aille plus vite ? Merci ! ;-)

  • #117 sarou le 23 mai 2007 à 17 h 18 min

    c’est un très bel article… félicitations d’avoir franchi le pas si ça te faisait souffrir
    par contre je suis affligée je ne savais pas qu’on prenait de la poitrine quand on était enceinte (j’ai 19ans et pas pressée de savoir tout ça aussi!) … déjà que je galère avec mon 90C, quelle horreur!!!!!
    et sinon rien à voir mais c’est la première fois que je mets un commentaire parce que je fais partie des "timides" et bref : j’adore ce blog !!!

  • #118 Nathouille le 23 mai 2007 à 19 h 56 min

    Ah ben non, justement tazfairy, ça n’est pas douloureux du tout, et je ne suis pas la seule à le dire!! ;- )

  • #119 Nathouille le 23 mai 2007 à 19 h 57 min

    faisou que disou huhuhu!! j’adore :- )

  • #120 Nathouille le 23 mai 2007 à 19 h 59 min

    Ah ben tant mieux pour toi estelle, bien sûr que non tu n’es pas un monstre de foire, la taille on s’en fout après tout, moi, mes seins me faisaient mal au dos, et tombaient, et faisaient de ma vie quotidienne un enfer. Si toi, tu te sens bien dans ton corps, bien sur qu’il n’y a rien à y changer!!

  • #121 Charlottina le 23 mai 2007 à 18 h 20 min

    Bravo pour ce grand évènement. Ca ne doit vraiment pas être facile de franchir le pas. En plus, on parle souvent de celles qui ont des petits seins et en veulent des gros, mais rarement l’inverse. L’un et l’autre apportent beaucoup de maux à celles qui en souffrent …

  • #122 Hélène le 23 mai 2007 à 20 h 23 min

    Esme je te signale que Nathouille n’a pas ton adresse mail ;-)

    Je répète donc : celles qui veulent entrer en contact avec Nathouille, envoyez-moi un mail et je ferai le facteur ;-)

    CeC bienvenue à toi !

  • #123 Esme le 23 mai 2007 à 19 h 17 min

    je n’ai pas beaucoup ecrit mais j’y songe depuis un bon moment, maintenent il serait possible d’avoir vos adresses de chirurgien/nes que j’aille au moins en consultation pour avoir un avis?!
    merci beaucoup

  • #124 Liloute le 23 mai 2007 à 19 h 26 min

    Nathouille, je compatis, sincèrement, j’admire et je réfléchis. 22 ans, 110 F voire G, c’est parfaitement insupportable.

  • #125 lizou le 23 mai 2007 à 19 h 33 min

    Je vous conseil de faire gaffe aux infections après une telle opération, faut faire vraimentgaffe. j’ai contracté un staphilocoque dorée, ça donne une mastite infectieuse et je vousjure que ça craint vraiment. Tous les ansvers noel mon joli microbe (ben quoi il est doré ) se rapelle à moiet m’épuise.

  • #126 tazfairy le 23 mai 2007 à 19 h 37 min

    Je comrpends si bien… Je pense à cette opération depuis si longtemps mais, comme toi, la trouille me paralyse. En même temps, je me sens gênée, pas complètmeent libre avec mon 100D depuis mes deux grossesses. Avant je me plaignais mais 90C c’était bien plus supportable !
    Peut-être un jour… en tous cas, bravo et bon couarge car je sais que les suites de ce genre d’opération sont généralement douloureuses.

  • #127 La greluche le 23 mai 2007 à 19 h 54 min

    Hinhinhin…. je plussois: le coup des chemisiers qui font "coucou les voilà" entre 2 boutons, c’est mon créneau. J’ai de ce fait plusieurs parades à l’exhibitionnisme mammaire: le petit débardeur en lycra dessous, un léger pourcentage de lycrra dans la chemise, et hop, je pique plus mon fard. J’ai justement en terme de taille ce que tu as désormais, mais parfois je trouve que pr moi c’est une chouille trop. A te lire, pour toi c’est le bonheur, question de vécu!!

    Plus sérieusement, je te félicite d’avoir su penser à toi. C’est vrai… on peut dire que tu as traversé beaucoup d’étapes importantes de ta vie avec ce "poids", on imagine que bon nombre de femme se rester avec ce complexe…qui a la longue n’en n’est plus un.

    On a tous (ou presque hein…..) un truc qui nous chiffonne, voire qui nous pourrie la vie. On s’en plaint, on geint, on fait de grandes déclarations à la "oui, faut que je le fasse", et puis zobi…..

    Mieux vaut être faisou que disou.

    La Greluche

  • #128 estelle le 23 mai 2007 à 19 h 56 min

    Ravie pour toi que tu te sentes réparée. Mais à te lire, j’ai l’impression que mon 105 E fait de moi un monstre de foire et c’est très désagréable. Je suis navrée pour les autres mais j’ai des seins tout à fait normaux et même très beaux selon les hommes qui ont partagé ma vie. Je m’habille tout à fait normalement et j’aime beaucoup la lingerie. Des marques classiques se vendent maintenant jusqu’au bonnet F, a des prix abordables et dans des modèles sexys.

  • #129 CeC le 23 mai 2007 à 20 h 14 min

    Merci, grâce à tous ces commentaires, j’ai pris conscience que faire du C c’est potentiellement gênant. Moi qui fais un minuscule 85A (mais je suis bien proportionnée, mes fesses aussi sont de dimension A ;-) ), j’avais du mal à m’imaginer à quel bonnet on avait des seins énooormes et gênants.
    Je peux certes porter des vêtements sans soutif, mais alors je suis vraiment complètement plate, ça fait pré-pubère… C’est la galère pour trouver un soutif qui me va, souvent ça commence au B, et puis faut surtout pas qu’il aplatisse.

  • #130 Missgavotte le 23 mai 2007 à 20 h 14 min

    Pour la Greluche :-)

    Dis donc Madame La Greluche, tu ne serais pas du pays gallo toi ? parce que faisou et disou, c’est bien de par chez moi ça ;-)

  • #131 Esme le 23 mai 2007 à 20 h 16 min

    Nathouille, peux tu m’envoyer l’adresse de ton chir? merci ;-)

  • #132 Nathouille le 23 mai 2007 à 22 h 22 min

    @Plastie & Cie: il est trop drole ton blog, j’adore!

  • #133 Esme le 23 mai 2007 à 20 h 29 min

    oh oui pff que je suis nouille! ;-)))) merci Helene de faire le facteur alors! ;-)

  • #134 Sokawai le 23 mai 2007 à 20 h 42 min

    Félécitation pour fait cette opération Nathouille. Moi, j’ai une cousine qui est dans la même situation que tu l’étais avant. Et c’est vraiment pas facile pour elle surtout quand ses copines qui n’ont pas beaucoup de poitrinne lui disent : "De quoi tu plaints…? ". J’imagine que tu as du retrouver une identité plus humaine. On ne verra plus jamais, de toi que les seins…

  • #135 La greluche le 23 mai 2007 à 20 h 47 min

    Pour Missgavotte:

    Bééééééhhheeeeuuuuh je sais même pas c’est où le pays gallo!! mouhahaha!!!

    C’est juste une expression que j’ai avec mon mari, qui est du bordelais. Je sais pas d’où ça sort!! :op

  • #136 Marie D le 23 mai 2007 à 21 h 13 min

    Comme je te comprends! Je ne suis pas assez courageuse pour m’y mettre mais mon 95DD me pèse parfois, comme tu dis, les chemisiers s’ouvrent, pas de bikini à ma taille, impossible de mettre des dos-nus. Dailleurs je trouve ça incroyable qu’alors que les poitrines volumineuses soient à la mode, il n’y ait toujours pas moyen de trouver un soutien bonnet D dans un modèle autre que grand-mère!!

  • #137 Plastie & Cie le 23 mai 2007 à 22 h 07 min

    Bonjour, bien que mon blog soit fermé, j’ai eu la surprise aujourd’hui d’avoir plusieurs centaines de visites et, en cherchant la raison, je suis arrivée à ce billet… Je trouve ça très chouette Hélène que tu aies fait paraitre un tel billet (bravo Nathouille d’ailleurs !!), car les informations "pratiques" sur le sujet sont rares et si ce post a permis a tes lectrices d’en trouver c’est super !

    Je voulais juste confirmer ce qu’a écrit Christine (que je ne connais pas d’ailleurs !), j’ai fait une plastie mammaire de réduction et une plastie abdominale suite à un amaigrissement de qq 35kg. Ces opérations ont changé ma vie et j’ai choisi de les partager sur mon blog (récit et photos) car j’avais moi-même eu bcp de peine à trouver des informations et surtout de "vraies" photos…

    C’est vrai qu’aujourd’hui "la boucle est bouclée pour moi", et j’ai récemment "fermé" mon blog, mais toutes les informations sur ces opérations sont toujours consultables bien évidemment et je suis encore dans le coin pour donner des infos à celles que ça intéresse !

  • #138 MadameNi le 23 mai 2007 à 23 h 11 min

    Bonjour, premier commentaire pour moi aussi…
    Merci à Hélène d’avoir publié ce texte.
    Merci à Nathouille pour un si beau témoignage.

    On peut se sentir si seule avec des gros seins, une ptôse… et grâce à cet article, je me sens comprise.
    Le témoignage de Sarahj est très émouvant et tellement plein d’espoir.

    Je fais partie des hypertrophiées de la glande mammaire. J’ai tout gardé suite à mes grossesses, ça pendouille affreusement.
    J’ai parfois l’impression d’avoir un manchon sur le ventre et pas des seins.

    Quand je serai sûre d’avoir fini de faire des enfants (en gros dans 2 ans), je me lancerai aussi.
    Sauf que je vis en Suisse, et qu’en Suisse, les conditions de remboursement sont dramatiquement sévères. Je crois que ce n’est pas une affaire de poids, mais seulement les pb de dos, de douleurs, éventuellement pb psychologiques qui déterminent le remboursement.
    Autant dire que j’ai intérêt à commencer à économiser!

    Je souhaite le meilleur à toutes celles qui vivent avec ça…

  • #139 Hélène le 24 mai 2007 à 9 h 16 min

    Ca fait plaisir de te voir, Plastie !

    MadameNi, sois la bienvenue !

    Je réalise vraiment, grâce à tous vos témoignanges, la galère que doit représenter une grosse poitrine, et me dit que finalement j’ai bien fait de ne pas faire gonfler la mienne comme je rêvais de le faire quand j’étais jeune et complexée (par un 90 B pourtant tout à fait banal).

  • #140 Christine le 24 mai 2007 à 8 h 20 min

    @ Plastie : je confirme qu’on ne se connait pas, mais j’ai suivi ton blog pendant des mois lorsqu’une amie proche a projeté de subir (et subi avec moult satisfaction à l’automne dernier !) une réduction mammaire. Je voulais me documenter… et je n’ai pas été déçue :o)
    J’ai donc trouvé tout naturel de donner le lien vers toi aux lectrices d’Hélène et de Nathouille, puisque là aussi elles pouvaient trouver des infos de première valeur !
    Quel dommage que tu n’aies pas continué !

  • #141 Nan le 24 mai 2007 à 8 h 32 min

    Ah oui, ps: A l’époque, avant mon opération, et après, j’étais aller sur ce forum: http://www.artplastique-fr.com/i...
    J’y ai trouvé plein de témoignages, de conseil et surtout des personnes très chaleureuses :)

  • #142 Plastie & Cie le 24 mai 2007 à 8 h 36 min

    @Nathouille : merci !

    @Christine : merci de ces compliments, je suis toujours ravie quand on vient me rapporter que mon blog a "servi" à qqun qui en avait besoin pour l’une ou l’autre des opérations ! Mais … quel dommage que tu sois restée une lectrice silencieuse tout ce temps :((((

  • #143 Waldo94 le 24 mai 2007 à 8 h 59 min

    Merci Sarahj et Altaïr Cécile de me faire comprendre que ce n’est pas qu’un problème d’âge… et merci Nathouille car du coup je me renseigne, je lis les trucs à droite et à gauche et peut être bien qu’au prochain rendez vous chez le médecin que je vais en parler (en fait, c’est sûr !). Si ça peut me soulager ce serait bien… Et puis s’habiller normalement aaahhh mais ce serait miracle ! car bon, comme mes seins sont lourds, il n’y a que certaines marques qui soutiennent vraiment quelque chose et bon, j’avoue j’ai pas le choix des modèles…
    Estelle tu n’es pas un phénomène de foire et jusqu’à présent, moi qui suit ronde, c’est le seul endroit du corps pour lequel je ne me sentais pas complexée jusqu’à présent. En fait, pendant longtemps mes seins étaient ce que j’avais de mieux… jusqu’aux grossesses… enfin, la deuxième surtout ! d’un bonnet C j’étais montée à un bonnet F-G et si les poitrines mini désespèrent car elles retrouvent leur poitrine d’avant (j’ai vu le phénomène sur ma belle soeur, bonnet A, qui était au bonnet C enceinte et ben, elle a repris son bonnet A, sans vergeture, nickel chrome que j’en suis jalouse.. pas du bonnet A hein mais du fait de reprendre sa place sans problème et ce malgrés 3 grossesses !)
    Bref, après ma première grossesse je faisais un bonnet D et légèrement tombant… maintenant j’en suis à un bonnet E et mes seins sont sur mes genoux… plus lourd, plus encombant, ils me gênent moi et ce n’est pas le regard des autres qui m’embête…
    bref, merci de m’avoir ouvert les yeux, comme dis l’autre il n’est pas trop tard pour bien faire !

  • #144 mayo le 24 mai 2007 à 9 h 01 min

    @ Plastie & Cie :
    j’ai lu ton blog de bout en bout sur tes opérations ! Tu as eu une très bonne idée, et j’espère qu’on aura la suite de ta dernière opération, tu peux pas nous laisser comme ça !

    ;o)

  • #145 sarahj le 24 mai 2007 à 9 h 22 min

    bonjour!
    Je ne sais plus qui posait la question de la douleur : eh bien je dirais "même pas mal". Ca n’est pas douloureux. De toute façon on nous prescrit un médoc anti douleur. J’ai été génée un jour ou deux, pas plus. J’ai conduit au bout de 5 jours. Dansé jusqu’à point d’heure dans une soirée 8 jours aprés.
    A l’époque j’allais sur le forum d’aufeminin, sujet chirurgie esthétique / forum réduc.mammaire. J’y ai rencontré un tas de filles super, pleines de conseils, de témoignages, qui m’ont encouragée à passer le cap et me lancer.
    Il n’est pas question d’être un phénomène de foire, loin de là. Si tu le vis bien, Estelle, eh bien tant mieux, j’en suis ravie pour toi. Pour ma part c’était une souffrance énorme qui m’empêchait de vivre heureuse.
    Je peux donner à Hélène le nom de ma chirurgienne (je précise également que l’on ne m’a pas retiré 300 gr par sein, et que la sécu m’a remboursé, et ma mutuelle a tout complété : au final cette opération m‘a coûté Zero. Ma chirurgienne ayant considéré que, vu mon gabarit (je suis petite), ma poitrine relevait d’une pathologie évidente.
    L’essentiel est de vivre bien dans sa tête et dans son corps. Cette opération a changé ma vie. Dans mon entourage, tout le monde a remarqué que j’avais « vachement maigri », sans se poser davantage de question. Ca a juste rééquilibré ma silhouette. Je suis bien dans ma tête, bien dans mon corps (allez j’avoue, une réduction de la culotte de cheval serait bienvenue, mais ça ne me gêne pas passez pour franchir le cap, cette fois ci ! je dirais même plus, je m’en moque !).
    Voilà, c’est tout.
    Hélène merci pour ton blog.
    Nathouille : merci pour m’avoir donné l’occasion et le « courage » d’écrire, j’ en parle en fait assez rarement…

  • #146 Plastie & Cie le 24 mai 2007 à 10 h 13 min

    @Mayo : merci mais tu sais, arrive un moment où "ça y est, c’est réparé" et où il n’y a pas grand chose à dire sur le sujet ! "mes seins" ont maintenant deux ans et demi, et pour le ventre j’ai un RV à 1 an (en décembre prochain) mais je crains qu’il n’y ait plus grand chose à en dire !

    @Hélène : merci !

  • #147 Nathouille le 24 mai 2007 à 13 h 01 min

    Merci pour tous ces messages qui continuent d’arriver, bon courage à toutes celles qui ont choisi l’opération, je fais parvenir les coordonnées de ma chir à celles qui me l’ont demandé.
    Merci encore à toi Hélène, de m’avoir fait confiance (une fois de plus!)

  • #148 souris déglinguée le 24 mai 2007 à 12 h 06 min

    …On se sent moins seule!!! Moi j’ai un 90 E pour 1m63 et je suis voutée depuis l’adolescence avec mal de dos et compagnie…A 11 ans j’avais déjà des seins énormes et c’était pas facile…J’ai toujours eu du mal avec les filles qui se plaignaient de leurs petits seins…
    Sinon, à toutes les missgrosnéné:Où trouvez-vous vos soutiens-gorge? Je galère énormément de mon côté à ce niveau, alors si vous avez des trucs…

  • #149 Hélène le 24 mai 2007 à 15 h 01 min

    souris déglinguée sois la bienvenue ;-) Je suis ocntente que le texte de Nathouille touve des échos, je n’en doutais pas mais ça confirme que se parler, c’est vachement important ;-)

  • #150 sophie202 le 24 mai 2007 à 13 h 54 min

    Je remet l’adresse du site ou j’achète toute ma lingerie.
    Freya est la marque que je porte le plus maintient très correct, formes et modèles très jeunes
    http://www.figleaves.com

  • #151 Waldo94 le 24 mai 2007 à 16 h 26 min

    Sophie 202… OK pour le site mais c en anglais… aaaaaaaarrrrrrrrrhhhhggggggggggg aucun repère dans les taille ni dans rien ! bref, bien compliqué ! t’as pas le même en french ?

  • #152 sophie202 le 24 mai 2007 à 19 h 07 min

    Bah nan pas le même en français justement les anglaises doivent être plus fournies car chez eux il y a un peu plus la culture de la lingerie grande taille pas ringarde.
    Voilà deux trois éléments pour aider
    repères pour les tailles
    34=90
    36=95
    38=100
    ect ect…
    Sinon bah pour les marques y’a les mêmes qu’en France mais y’en a en plus dont Freya et Panache qui snt pas mal

    sinon a gauche y plusieurs fonctions de recherche dont deux utiles:

    shop by size (achat par taille)
    shop by brand (achat par marque)

    voilou avec ça tu devrai st’en sortir un peu, mais je reconnais au début c’est galère

  • #153 sophie202 le 24 mai 2007 à 19 h 08 min

    ahh oui j’oublais les bonnets sont les mêmes

  • #154 Hélène le 24 mai 2007 à 23 h 03 min

    Ben non quand c’est de la glande mammaire et pas de la graisse, ça ne diminue pas au régime…

  • #155 Waldo94 le 24 mai 2007 à 21 h 18 min

    merci Sophie, je m’en va regarder de plus près !

  • #156 Mogore le 24 mai 2007 à 22 h 21 min

    Merci pour ce billet intéressant, merci à toutes celles qui ont commenté. Cela me remonte le moral, je fais partie des GrosNichons Inc. (hmmm, 95 F pour 1m62, mais j’ai aussi le ventre qui va avec…)

    Ce que je trouve le plus gênant :
    – pas pouvoir courir sans douleur
    – pas possible de siester sur le ventre
    – l’été et les regards (Regardez moi dans les yeux)

    Par contre, j’ai pas de douleur permanente au dos, donc je ne pense pas passer par une opération…plutôt en faisant un peu de sport et gaffe à ce que je mange…il paraît qu’on perd les seins en premier.

  • #157 Mogore le 24 mai 2007 à 22 h 22 min

    Ah et merci à Sophie pour le site de lingerie :)

  • #158 Esme le 24 mai 2007 à 22 h 28 min

    euh perdre des seins en premier, Mogore, euh ca depends des gens ca! moi j’ai toujours eu les memes seins quelque soit mon poids!!!!

  • #159 maryline le 24 mai 2007 à 22 h 44 min

    moi aussi j’ai pris 15 kilos depuis mon opération mais mes seins n’ont pas beaucoup regrossi, pas en proportion en tout cas.

  • #160 Catherine le 24 mai 2007 à 23 h 19 min

    Merci Nathouille pour ce temoignage, ainsi qu’à toutes les autres opérées ou pas.
    D’abord j’ai compati avec celles qui ont souffert, souffrent de ce trop, puis je me suis identifiée avec celles qui ont les seins qui tombent.
    Ma poitrine a commencé à pousser à 12/13 ans et j’ai eu l’impression qu’elle poussait vers le bas, à 15 ans je faisais un 90 B, pas énorme mais déjà pendants.
    Autant vous dire qu’à 40 ans et après 3 grossesses et 3 allaitements, j’ai des vergetures larges comme le doigt et mes mamelons montrent la direction du pôle sud !
    Je le vis avec une certaine sérénité, j’aimerais juste que ça se balance moins quand je ne porte pas de soutif à la maison.
    Contrairement à celles pour qui se faire opérer est vital, moi je ferais bien dans une recherche de confort et d’esthetique. J’adore me balader à poil chez moi, mais je me sens embarassée par ma poitrine qui pendouille.
    Merci encore à Hélène d’avoir fait naître cette communauté, dans laquelle on se sent si entourée.

  • #161 Pom le 25 mai 2007 à 0 h 01 min

    Premier commentaire pour moi aussi dans cette grande communauté
    Je me suis moi aussi retrouvée dans le post initial de Nathouille et dans de nombreux autres, puisqu’après des années de gêne, tant physiques que vestimentaires, je me suis lancée et ai été opérée il y a 2 ans aujourd’hui… et effectivement quels changements… j’ai découvert avec plaisir les soutiens gorges triangle que je lorgnais avec envie, les maillots de bains 2 pièces dans ma taille et surtout celle d’une nouvelle silhouette globale…
    Quelle chance de pouvoir assez facilement, et avec un minimum de douleurs (traités si besoin au doliprane…), pouvoir accorder son corps avec son esprit, car en fait c’est ça le plus important ! et je ne peux que conseiller que lorsque cela devient un poids trop important (sans jeu de mot), il existe des solutions, à commencer par chercher un bon chirurgien, prendre le temps de se renseigner et ensuite se décider…. j’ai mis du temps à prendre la décision, et si parfois je pense que j’ai perdu du temps, je pense que finalement le déclic finit par se faire tout seul, au bon moment…
    voilà pour mon expérience, qu’il m’est agréable de pouvoir partager en votre compagnie, merci pour cela Hélène.

  • #162 Hélène le 25 mai 2007 à 17 h 05 min

    Sois la bienvenue Pom, et merci pour ton commentaire !

  • #163 Lily le 25 mai 2007 à 15 h 08 min

    coucou les filles,
    d’abord Bravo Nathouille pour ton operation, plus de souffrance pour ton dos et plus de gros lourds….
    je voulais dire aussi que moi j’ai des seins tous petits, et la forme est hideuse (oui voila, mes seins sont moches et je les deteste) alors bon, je me disais que si je pouvais faire une reduction comment deja? ah oui popotaire, je la ferais bien aussi (quoi que mon popotin soit au gout de beaucoup) et j’enverrais tout ce gras dans mes seins!
    j’ai toujours mis la feminitè dans les seins et meme si ils ne sont pas gros ils peuvent etre feminins et jolis mais les miens en plus ils sont moches, alors pas de haut sans soutif (sic) pas de dos nus, maillot de bain rembourrè (aie),et soutif rembourè meme quand il fait 35°….
    je ne laisse pas mon homme les regarder la lumiere allumèe et je ne supporte pas qu’il les touche les 3/4 du temps….je vais donc tres certainement faire l’operation inverse de toi, pas pour avoir des ballons de rugby bien sur, mais juste pour les tolerer…..
    Voilou, tout ca pour dire que gros seins ou ptits seins c’est tres bien du moment qu’ils sont JOLIS!!!!
    allez bon courage a toutes les filles a gros ou petits seins et bon vent!

  • #164 lil’ le 31 mai 2007 à 11 h 56 min

    Rhoo
    J’ai envie de pleurer, parce que moi aussi je voulais me débarasser de mon 95 G. Ton récit arrive à un moment où je me remets à y penser… quand j’avais 20 ans, je suis allée chez le chirurgien, et il m’a montré des photos de cicatrices…. j’ai abandonné le projet, quand je suis rentrée chez nous en pleurs. J’ai encore la cicatrice de l’attaque du rosier de l’année derniere sur la main…. ma peau ne supporterait pas les ancres… et mon petit coeur non plus…
    Merci pour ton témoignage.. je me dis que je franchirai peut etre un jour le pas, malgré les cicatrices…
    Merci.

  • #165 Gaïa le 18 août 2008 à 23 h 10 min

    Bonjour,

    C’est peut-être inutile de laisser un commentaire sur un vieux poste, mais le sujet me tient à coeur alors je me lançe. C’est mon premier commentaire, au fait, enchantée :)

    Je me sens particulièrement concernée par le sujet étant donné que je me suis fait réduire les seins moi aussi, à 17 ans. Ma maman a été très compréhensive. Il faut dire que je commençait à envisager sérieusement l’autochirurgie, je me tailladais régulièrement les seins avec un rasoir et ça ne lui a pas échappé. Je suis passée d’un 85G pour 1m75 à un 85B. Ensuite, la croissance et la prise de quelques kilos aidant, j’ai fini avec un 90D que j’entretiens à l’heure actuelle et qui me convient très bien.

    Bien sûr, ils ne seront jamais comme des seins naturels, avec des aréoles bien délimitées. Les cicatrices sont trop visibles à mon goût, entre les seins elles sont même un peu en relief, mais ce sera toujours cent fois mieux que les horreurs que j’avais avant. Mon amoureux les trouve même très jolis! Certes, l’amour rend aveugle, mais ça fait quand même plaisir.

    Avant, j’appelais mes seins « pis de vache » ou « sac de viande », ça montre à quel point j’étais bien dans ma peau. J’étais abonnée aux soutiens-gorge de grand-mère et aux regards apitoyés des vendeuses de lingerie, parce que bien sûr rien n’est prévu pour les morphologies hors-norme. Heureusement à 15 ans j’ai découvert les soutiens-gorge prima donna, je me suis enfin sentie un petit peu féminine. Par contre le porte-monnaie de ma maman n’appréciait pas… Parce que non seulement les seins trop gros font mal au dos, aux épaules, etc, mais les soutiens-gorge coûtent cher et s’usent vite.
    à ces inconvénients s’ajoute le regard des autres, notamment celui des adolescents de mon âge de l’époque. Les garçons de 13 à 17 ans, en pleine poussée hormonale, ne sont pas réputés pour leur délicatesse, surtout en groupe. Je vous laisse imaginer les séances de sport, particulièrement pendant l’endurance… J’en suis arrivée à craindre tellement le regard des hommes que j’ai évité tout contact avec eux – même pas de petit bisou sur la bouche – jusqu’à mes 19 ans, âge où mes cicatrices ont été suffisamment estompées.

    Tout cela pour dire que la chirurgie esthétique, ça n’est pas réservé aux Pamela Anderson et consoeurs!

  • #166 Hélène le 19 août 2008 à 9 h 16 min

    Gaïa sois la bienvenue, et merci beaucoup pour ce commentaire !

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.